SERVICE DE METROLOGIE NUCLEAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SERVICE DE METROLOGIE NUCLEAIRE"

Transcription

1 SERVICE DE METROLOGIE NUCLEAIRE MEMOIRES DE FIN D ETUDES Année académique NEUTRONIQUE Méthodes multigrilles en diffusion multigroupe R. Beauwens A. Napov Le modèle de diffusion multigroupe constitue un cadre de référence pour le calcul du coeur des réacteurs nucléaires. Par le passé, il a permis le développement de nombreuses nouvelles méthodes numériques. En particulier, les méthodes multigrilles y sont apparues très tôt sous le nom de méthodes de «rebalancing». Néanmoins, leur emploi est resté empirique et n'a guère été influencé par les progrès réalisés dans l'étude mathématique des méthodes multigrilles. Le travail proposé a pour objectif de rendre plus rationnelle l'emploi de la technique de rebalancing, en prenant en compte ces progrès récents. En particulier, des études théoriques ont montré que le rebalancing peut être interprété comme une méthode multigrilles basée sur l'agrégation. Par ailleurs, des avancées ont récemment été réalisées dans ce dernier domaine, en particulier au sein du Service de Métrologie Nucléaire. La mise en commun de ces deux éléments constituerait donc un point de départ. Le travail peut être abordé sous l'angle théorique et/ou pratique, selon les affinités de l étudiant. En particulier, plusieurs aspect de rebalancing peuvent être considérés: problèmes de résolution de grand systèmes linéaires (itérations internes) ou calcul de valeurs propres (criticité), dans des cas symétriques (différence finies ou éléments finis) ou non symétriques (méthodes nodales). FIABILITE ET SURETE DE FONCTIONNEMENT DES SYSTEMES INDUSTRIELS (Ces sujets sont accessibles à des étudiants d autres sections qu ingénieur physicien) 1. Défis méthodologiques des analyses probabilistes de sûreté des nouveaux concepts de centrales nucléaires P.E. Labeau A. Jourdain I. Hendrickx Les études de sûreté des centrales nucléaires s effectuent en deux étapes complémentaires. Les études déterministes visent le dimensionnement des systèmes de protection et l optimisation des procédures d urgence afin de faire face à une série d accidents postulés, sur base d hypothèses conservatrices. Les études probabilistes s attachent alors à analyser le risque résiduel, tenant compte des systèmes de protection et procédures existants, en recherchant les triplets (scénario, fréquence, conséquence) pouvant constituer un défi à la sûreté de l installation. Les méthodologies utilisées aujourd hui pour ce faire ont été développées dans le contexte des réacteurs construits dans les années 70 et 80. Les nouveaux concepts de centrales aujourd hui à l étude présentent des innovations technologiques

2 demandant de repenser ces approches. Le travail proposé consistera en la réalisation d un état de l art critique des approches actuellement proposées pour les nouveaux réacteurs et en la proposition de nouvelles approches méthodologiques plus adaptées aux nouveaux défis. 2. Contribution au développement de la méthode CROSS pour la gestion des actifs industriels en fin de vie T. Van Vyve P.E. Labeau Tractebel Engineering a développé la méthode CROSS (Causes, Risks, Observations, Solutions and Surveillance) afin d aider les gestionnaires d actifs industriels dans leurs décisions de choix d investissements de remplacement et de réparation des équipements des centrales du parc électrique du groupe GDG-Suez. Le travail proposé contribuera au développement de la méthodologie sous-tendant CROSS, par la structuration du jugement des experts sollicités pour définir l état de santé des installations et par le développement des modèles de coût d opération et maintenance, afin d élargir l applicabilité de CROSS à de nouvelles gammes d équipements. 3. Contribution à l analyse probabiliste du risque de blackout électrique à l aide d algorithmes génétiques pour l identification d ensembles dangereux de contingences P. Henneaux P.E. Labeau J.C. Maun Même si le réseau électrique de transport doit pouvoir faire face à la perte d un élément quelconque (critère de contingence N-1), il persiste un risque résiduel de blackout ou de délestage massif, résultant d un effondrement en cascade du réseau. De tels scénarios impliquent la perte de plusieurs éléments, et ils peuvent être très nombreux pour des réseaux de taille réelle. Par ailleurs, une évaluation correcte du risque de blackout requiert de considérer l interaction forte entre l évolution des variables électriques, les contraintes thermiques engendrées par une situation non nominale et les changements possibles d état (défaillance ou remise en service) des éléments du réseau tout au long du scénario accidentel, ce qui peut se faire par le biais de simulations. Le travail proposé a pour objectif d identifier a priori les ensembles dangereux et probables de contingences pour faire face à l explosion combinatoire des situations à traiter lors de la simulation des cascades. La méthode à développer aura recours aux algorithmes génétiques multi-objectifs afin d identifier les situations présentant le plus grand potentiel de risque pour le blackout. Cette méthode sera appliquées à des réseaux tests, puis comparée à une simulation complète de toutes les contingences ainsi qu à d autres approches d identification a priori des contingences les plus dangereuses. 4. Modélisation stochastique de stratégies de remplacement de composants industriels soumis à obsolescence technologique P.E. Labeau P. Henneaux Les équipements industriels sont sujets à un vieillissement qui se manifeste par l augmentation avec le temps de leur propension à être défaillants. Dans le même temps, de nouveaux équipements sont régulièrement disponibles sur le marché ; ils peuvent assurer les mêmes fonctions que des composants plus anciens, mais présentent généralement de meilleures performances, par exemple en termes de taux de défaillance, consommation d énergie, «intelligence» (aptitude à transmettre des informations sur leur état de détérioration)

3 L optimisation de la transition entre générations technologiques est une question d autant plus aiguë qu elle doit inclure l existence et la gestion de stocks de composants en réserve, ou de politiques de maintenance permettant de récupérer partiellement les performances des équipements existants, De plus, le choix de la modélisation du vieillissement des équipements comme de l impact des maintenances préventives sur ceux-ci est susceptible d affecter les stratégies optimales. Le présent travail contribuera aux recherches actuellement effectuées sur ce thème dans le service. Les étudiants intéressés par un mémoire dans l industrie nucléaire (GDF Suez, Westinghouse, SCK-CEN Mol, Bel-V ) peuvent prendre contact avec Pierre-Etienne LABEAU pour être aiguillés vers les collaborateurs industriels du service. RELIABILITY AND DEPENDABILITY OF INDUSTRIAL SYSTEMS (These proposals are accessible to students from other masters in engineering than physics engineering) 1. Methodological challenges of the probabilistic safety analyses of new concepts of nuclear power plants P.E. Labeau A. Jourdain I. Hendrickx Safety studies of nuclear power plants are carried out in two complementary steps. Deterministic studies aim to dimension protection systems and to optimize emergency operating procedures in order to face a set of postulated accidents, based on conservative assumptions. Probabilistic studies are then made to analyse the residual risk, given the existing protection systems and procedures, in order to identify the 3-uples (scenario, frequency, consequence) that are likely to challenge the plant safety. The methodologies used nowadays were developed in the context of the reactors built in the 70 s and 80 s. The new plant concepts that are currently studied display technological innovations asking to reconsider these approaches. The proposed work will consist in establishing a critical state of the art of currently proposed approaches for the new plant designs and in proposing new methodological approaches more relevant to these new challenges. 2. Contribution to the development of the CROSS method for the asset management of industrial equipment at the end of their lifetime T. Van Vyve P.E. Labeau Tractebel Engineering has developed the CROSS method (Causes, Risks, Observations, Solutions and Surveillance) in order to support the asset managers in their decisions on the investment choices of replacement and repair of equipments in the plants of the electrical fleet of the GDG-Suez group. The proposed work will contribute to the development of the methodology underlying CROSS, by structuring the judgment of experts solicited to assess the health level of the installations and by developing operation and maintenance cost models, in order to enlarge the applicability of CROSS to new categories of equipments.

4 3. Contribution to the probabilistic risk assessment of electrical blackout using genetic algorithms to identify dangerous sets of contingencies P. Henneaux P.E. Labeau J.C. Maun Even if the transmission grid must be able to face the loss of any element (N-1 security criterion), a residual risk of blackout or massive load shedding remains, resulting from a collapse of the grid in a cascade of events. Such scenarios imply the loss of several elements, and they can be numerous for real-size networks. Moreover, a correct assessment of the blackout risk requires to account for the strong interaction between the evolution of the electrical variables, the thermal constraints induced by a non-nominal situation and the possible changes (be it a failure or a recovery) in the grid element states in the course of the accidental transient, what can be achieved through simulations. The proposed work will aim to conduct a prior identification of dangerous and likely sets of contingencies, in order to deal with combinatorial explosion of the number of cascade situations to be simulated. The methodology will use multi-objective genetic algorithms in order to identify the situations with the highest blackout risk. This method will be applied to test grids, and then compared to a complete simulation of all contingencies and to other prior identification methods of the most dangerous contingencies. 4. Stochastic modelling of replacement strategies for industrial components subject to technological obsolescence P.E. Labeau P. Henneaux Industrial equipment is subject to aging, which causes the increase of their likelihood to fail. At the same time, new equipment types regularly become available on the market; they can fulfil the same functions as older components, but they also usually display better performances, e.g. in terms of failure rates, energy consumption, «intelligence» (ability to send information on their deterioration level) Optimising the transition between technological generations is an issue which becomes even trickier when it has to account for the existence and the management of a spare part inventory, or for maintenance policies allowing to partly recovering the performances of the existing equipments Moreover, the optimal replacement strategies are likely to be affected by the choice made for the model of aging of the equipments as well as by the impact of preventive maintenance actions on them. This project will contribute to the research work currently done in this field in the department. Students interested in a final project made in collaboration with the nuclear industry (GDF Suez, Westinghouse, SCK-CEN Mol, Bel-V ) can take contact avec Pierre-Etienne LABEAU to be oriented towards the industrial collaborators of the department. MODELISATION DE COMBUSTIBLE IRRADIE 1. SCALE-6 fuel depletion analyses: Application to the ARIANE (and DOMO) programs A. Dubus K. Govers

5 Introduction Destructive radiochemical analyses have been performed in the framework of the ARIANE program on medium and high burnup UO2 and MOX fuels coming from both BWR and PWR reactors. The concentrations of different isotopes, including the depletion of uranium and plutonium, as well as the production of minor actinides and fission products, have been measured in all samples. In parallel to that, Post Irradiation Experiments (PIE) were performed in the framework of the DOMO program on similar BWR fuel samples. They cover the radial distribution of some isotopes at high burnup. Both programs form a comprehensive set of data that can be used for a better understanding and modeling of fuel depletion, particularly at high burnup. Two short projects have already been proposed aiming at assessing the ORIGEN-ARP code, based on ARIANE results. It resulted from these works that the pre-compiled cross-section libraries implemented in ORIGEN-ARP were not sufficient to accurately reproduce the experimental observations for some of the samples, both for the PWR case (one sample close to different water rods) and for the BWR case (non-standard and very heterogeneous fuel assembly). Investigations are now running to model ARIANE samples using SCALE-6. Objectives It is proposed to extend further the investigations started in a M. Sc. Thesis in The work will consist of performing full neutronic calculations within the SCALE 6 package. SCALE 6 offers the possibility to perform depletion studies within the TRITON sequence, which couples neutronic calculations to a depletion module (ORIGEN-S). Neutronic calculations cover both deterministic approaches (NEW-T module) and 2- or 3-D Monte- Carlo (with Keno-V.a. or Keno-VI). The last module can be either performed within a multigroup or a continuous energy approach. A comparison of the different approaches is expected in a first time from the student, as well as a comparison of the modeling results with the radiochemical analyses performed in ARIANE. In a second time, and if the first part of the work was proven to be successful, it is proposed to investigate the variation of radial depletion in the fuel pellet, for which Post Irradiation Experiments (PIE) were performed in the framework of the DOMO program. Contact Dr. Ir. K. Govers SCK CEN (Belgian Nuclear Research Center) Boeretang 200 B-2400 MOL 2. Molecular dynamics simulation of fission products in the nuclear fuel A. Dubus K. Govers Introduction Nuclear energy originates from the fission of fissile nuclei (e.g. U235, Pu239) after the capture of a neutron. Most of the energy of the fission event is recovered through the slowing down of two energetic nuclei fragments which will ultimately stop and reside in the nuclear fuel as fission products. These elements have atomic numbers ranging from about 35 to 70. Most of them are radioactive and will undergo successive decays until reaching a stable state. The increasing production of these elements with irradiation combined with their decay makes that the nuclear fuel composition continuously evolves through its stay in the reactor and further during long term storage. Among all fission products, one finds elements that are present in oxide form and are dissolved at the atomic scale in the UO2 matrix (e.g. all lanthanides, but also zirconium and

6 yttrium), others precipitate in metallic form (e.g. molybdenum, technetium, ruthenium, rhodium and palladium), some form ceramic precipitates (e.g. again zirconium, and also barium or strontium). The last class of fission products consists of gaseous (helium, produced by alpha-decay and the noble gases krypton and xenon) and volatile products that have tendency to form small bubbles inside the ceramic matrix. The behaviour of the various fission products has been studied since early days of nuclear energy and the understanding of the phenomenology is quite complete already. Fundamental understanding of the local, atomic scale, crystal chemistry and the type of defect that is formed (e.g. its coordination, the valence shift of neighbouring elements, etc.) when e.g. an element of valence state 3+ is accommodated in the UO2 matrix, where the nominal valence of the cations is 4+, is still a domain of research. This research serves both practical goals such as to improve our understanding of the stability of the UO2 crystal structure, but also to better model their redistribution over the fuel pellet (migration). Objectives Atomic scale computer simulation based on a simple semi-empirical description of atom interactions ("Molecular Dynamics" techniques) will be used to address the local modification to the uranium dioxide matrix in the presence of fission products. The focus will be given to the determination of the stable defect site for the fission products and the associated relaxation volume (influence on lattice parameter). These efforts will be conducted in parallel to experimental work on a similar system (other M. Sc. thesis work in the group) for the validation of the calculations. Contact Dr. Ir. K. Govers SCK CEN (Belgian Nuclear Research Center) Boeretang 200 B-2400 MOL INTERACTIONS PARTICULES-MATIERE 1. Effets cristallins en analyse de surface et en émission électronique A. Dubus N. Pauly Les effets cristallins sont en général négligés dans les modélisations en émission électronique et en spectrométries d électrons pour l analyse de surface. Le but du travail proposé consiste à faire l état des lieux du problème et à développer des modèles simples permettant de tenir compte de ces effets cristallins. 2. Emission électronique et effets de surface pour des isolants A. Dubus N. Pauly Les propriétés d émission électronique des isolants ont été relativement peu étudiées en particulier à cause du fait que ces matériaux se chargent lorsqu ils sont soumis à un faisceau de particules chargées ou de photons. Le but du travail est d étudier les différents modèles de sections efficaces inélastiques pour des électrons ou des ions interagissant avec des cibles isolantes. Parmi les variantes, les propriétés des matériaux ferroélectriques peuvent être envisagées.

7 3. Emission électronique induite par des ions lourds A. Dubus N. Pauly De nombreuses expériences d émission électronique induite par des objets fortement ionisants (ions lourds, ions multichargés, agrégats, ) ont été effectuées. Par contre, peu de modélisations théoriques existent. Le but du travail est d aborder un aspect de l émission électronique induite par des objets fortement ionisants. Par exemple, les propriétés d émission électronique d ions carbone (influence des états de charge) pourront être abordées. STOCKAGE DE DECHETS RADIOACTIFS Modélisation de problèmes de stockage de déchets radioactifs A. Dubus O. Smidts Différents modèles ont été élaborés pour étudier le comportement à long terme de sites de stockage de déchets radioactifs (en profondeur ou en surface). Le but des travaux proposés est d étudier la sensibilité de ces modèles à diverses hypothèses à la base de ces modélisations. RADIOTHERAPIE ET DOSIMETRIE 1. Application de l activation photonique en radiothérapie J.-C. Dehaes En radiothérapie, on se donne comme objectif de déposer plus d énergie dans la tumeur que dans les tissus sains environnants de manière à détruire les cellules cancéreuses tout en préservant les cellules saines. Beaucoup d efforts sont fournis pour atteindre cet objectif. Le but du travail est d étudier l une de ces méthodes qui utiliserait le rayonnement synchrotron. Elle consisterait à administrer au patient un agent pharmacologique qui a la propriété de se concentrer dans la tumeur, cet agent contenant dans sa formule chimique un atome lourd (le platine ou l iode, par exemple). Cet atome lourd absorbe les rayons X par effet photoélectrique, ce qui donne lieu à l éjection d un photoélectron et aussi d électrons Auger. Ce processus augmente localement l énergie absorbée d un facteur qui peut atteindre la valeur 10 si l énergie des rayons X est convenablement choisie. Cette technique n a pas encore été appliquée sur l homme Le travail abordera plusieurs aspects, dont les suivants. (a) Faire une étude bibliographique des applications du rayonnement synchrotron en radiothérapie. (b) Faire une synthèse des résultats obtenus à ce jour. (c) Rassembler les informations utiles sur le rayonnement synchrotron, l émission Auger et la microdosimétrie. (d) Choisir une application et l étudier en détail (un programme Monte Carlo sera probablement utile). 2. Etude dosimétrique des films EBT2 J.-C. Dehaes S. Simon La dosimétrie par films en radiothérapie est une technique connue de longue date. Elle permet d obtenir en un temps très court des répartitions de dose en 2 dimensions. Cette technique présente néanmoins le désavantage d utiliser comme détecteur un milieu non tissus-

8 équivalents et qui, en outre, est en en train de disparaître complètement dans services de radiologie. Depuis une dizaine d années, des films non argentiques sont apparus (Gafchromic) qui sont tissus-équivalents et qui se développent tout seuls par polymérisation. Leur faible sensibilité limitait malheureusement quelque peu leur utilité. Récemment des films EBT haute sensibilité ont été mis sur le marché, ce qui ouvre la porte à de nouvelles applications en radiothérapie. L objectif de ce travail est d étudier le comportement des ces nouveaux films (dépendance énergétique, dépendance du débit de dose, dépendance du type de particules ionisantes, sensibilité aux UV, cinétique de polymérisation) et d envisager leur utilisation en dosimétrie in vivo pour des champs d irradiation à intensité modulée et/ou pour des irradiations per-opératoires. 3. Etude du cadre repositionnable Extend Frame du Gamma Knife J.-C. Dehaes S. Simon Le Gamma Knife est un appareil destiné au traitement des tumeurs crâniennes, malignes et bénignes. Il utilise la focalisation d un grand nombre de faisceaux de Cobalt-60 en une zone déterminée du cerveau pour y délivrer une dose importante capable de stériliser les cellules tumorales exposées. Vu la présence de structures critiques, les irradiations de tumeurs cérébrales doivent se faire avec la plus grande précision, en évitant d irradier au mieux du cerveau sain. Pour assurer la précision, il est impératif de placer sur la tête du patient un cadre de stéréotaxie, fixé avec des vis qui appuient fortement contre le crâne. Ce cadre rigide sert à la fois de référence dans l espace pour les examens d imagerie et pour positionner très précisément le patient au bon endroit dans le Gamma Knife. Le cadre de stéréotaxie doit être gardé sur la tête du patient pendant toute la journée que dure la procédure. A la fin de celle-ci, le cadre est simplement retiré en dévissant les vis. Or, pour certains types de tumeurs, il pourrait être avantageux au point de vue biologique de délivrer la dose en plusieurs séances. A cette fin, un nouveau cadre de stéréotaxique a été développé dont le système de fixation se fait en créant le vide entre un appendice du cadre et le palais dur. Le positionnement est dès lors moins traumatique mais également peut-être moins précis. Le but de l étude est de développer une méthode (optique par exemple) qui permettra de s assurer du bon repositionnement du cadre d un jour à l autre. ANALYSE NUMERIQUE 1. Méthodes multi-grilles algébriques basées sur l agrégation pour les chaînes de Markov 2. Variantes flexibles de QMR symétrique et BiCGstab 3. Calcul intensif parallèle: comparaison des méthodes multi-grilles algébriques et des méthodes de décomposition de domaine 4. Méthodes multi-grilles algébriques en acoustique Personnes à contacter : Y. Notay A. Napov

9 1. Méthodes multi-grilles algébriques basées sur l agrégation pour les chaînes de Markov Les méthodes multi-grilles algébriques basées sur l agrégation sont parmi les plus efficaces pour la résolution des très grands systèmes linéaires. Elles ont surtout été validées pour les systèmes issus de la discrétisation des équations aux dérivées partielles de type elliptique. Le but du travail est d évaluer leur potentiel dans un contexte différent, à savoir celui du calcul de la distribution de probabilité stationnaire d une chaîne de Markov. Les investigations seront d abord menées au niveau théorique, où l on comparera également les formulations additive et multiplicative des corrections multi-grilles. Les conclusions seront ensuite confrontées à l expérience sur une série de problèmes test. 2. Variantes flexibles de QMR symétrique et BiCGstab Les méthodes QMR symétriques et BiCGstab sont des méthodes itératives de résolution des systèmes linéaires basée sur les sous-espaces de Krylov. Comme toute ces méthodes, elles sont plus efficace si le système est préconditionné: à chaque itération, l inverse de la matrice du système est approché par une matrice auxiliaire appelée préconditionnement. En théorie, ce préconditionnement doit être invariant, mais, en pratique, on est souvent amené à utiliser des préconditionnements légèrement variables d une itération à l autre. Le travail proposé consiste à développer une variante de ces méthodes qui soit «flexible», c est-à-dire robuste par rapport à de telles variations. Pour ce faire, on s appuiera sur les variantes flexibles déjà existantes de la méthode du gradient conjugué et de GMRES. Les algorithmes développés seront implantés et testés sous Matlab. 3. Calcul intensif parallèle: comparaison des méthodes multi-grilles algébriques et des méthodes de décomposition de domaine Le service de Métrologie Nucléaire possède un cluster multi-processeurs permettant de développer la recherche sur les algorithmes numériques parallèles. Dans ce cadre, un code de résolution de systèmes linéaires par méthodes multi-grilles algébriques a été développé. Le but du travail proposé est de comparer cette approche avec les méthodes de décomposition de domaine, qui sont moins efficaces séquentiellement, mais nécessitent moins de communications entre processeurs. Comme les deux méthodes possèdent certains points communs, on tentera ensuite de développer une version hybride combinant leurs avantages respectifs. 4. Méthodes multi-grilles algébriques en acoustique Les simulations numériques en acoustique requièrent la résolution de systèmes linéaires fortement indéfinis, ce qui rend difficile l utilisation des méthodes itératives. Récemment, une approche originale a été proposée, qui est basée sur l utilisation de perturbations imaginaires. Le but du travail est d investiguer cette approche en la combinant avec une méthode multigrilles algébrique basée sur l agrégation. Les algorithmes développés seront testés sur des problèmes d intérêt pratique en acoustique. Cette dernière partie se fera en collaboration avec LMS International, une société spécialisée en simulation acoustique.

10 NUMERICAL ANALYSIS 1. Aggregation-based algebraic multigrid for Markov chains 2. Flexible variants of symmetric QMR and BiCGSTAB 3. Parallel high performance computing: comparison of algebraic multigrid and domain decomposition methods 4. Algebraic multigrid methods for acoustic problems Contact persons: Y. Notay A. Napov 1. Aggregation-based algebraic multigrid for Markov chains Aggregation-based algebraic multigrid methods are among the most efficient to solve large linear systems. They have been so far validated for systems resulting from the discretization of second order elliptic partial differential equations. The purpose of the thesis is to assess their potential in a different context, namely that of the computation of the stationary probability vector of Markov chains. Investigations will be first developed at the theoretical level, where the additive and multiplicative forms of the coarse grid correction will also be compared. The findings will then be confronted with experience on a series of test problems. 2. Flexible variants of symmetric QMR and BiCGSTAB The symmetric QMR and BiCGstab methods are iterative solution methods for linear systems that are based on Krylov subspaces. As any such method, they are more efficient if the system to solve is preconditioned: at each iteration, the inverse of the matrix is approximated by an auxiliary matrix called preconditioner. In theory, the latter has to be invariant, but, in practice, one often faces situations where the preconditioner slightly varies from one iteration to the next. The proposed thesis consists in developing a variant of these methods that would be flexible ; that is, robust with respect to such variations. This will be done considering the already existing flexible variants of the conjugate gradient method and of GMRES. The developed algorithms will be implemented and tested in Matlab. 3. Parallel high performance computing: comparison of algebraic multigrid and domain decomposition methods The Service de Métrologie Nucléaire possesses a multi-processors cluster allowing to develop the research on parallel numerical algorithms. In this framework, a software code has been developed, which solves systems of linear equations with an algebraic multigrid method. The aim of the proposed thesis is the comparison of this approach with domain decomposition methods, which are less efficient sequentially, but require less inter processor communications. Since both methods have some common features, one will next try to develop a hybrid variant, which would combine their respective advantages. 4. Algebraic multigrid methods for acoustic problems Numerical simulations in acoustics require solving highly indefinite systems, which makes the use of iterative methods challenging. Recently, an original approach has been proposed, based on the imaginary perturbations. The purpose of the thesis is to investigate this approach while combining it with an aggregation-based algebraic multigrid method. The developed

11 algorithms will be tested on acoustics problems of practical interest. The latter part will be done in collaboration with LMS International, a company specializing in acoustic simulation.

ÉVALUATION DES PARAMÈTRES CINÉTIQUES DES RÉACTEURS NUCLÉAIRES APPLICATION AUX COMBUSTIBLES MIXTES

ÉVALUATION DES PARAMÈTRES CINÉTIQUES DES RÉACTEURS NUCLÉAIRES APPLICATION AUX COMBUSTIBLES MIXTES ÉVALUATION DES PARAMÈTRES CINÉTIQUES DES RÉACTEURS NUCLÉAIRES APPLICATION AUX COMBUSTIBLES MIXTES ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE POUR L'OBTENTION DU GRADE DE DOCTEUR ÈS SCIENCES TECHNIQUES PAR

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

Scénarios économiques en assurance

Scénarios économiques en assurance Motivation et plan du cours Galea & Associés ISFA - Université Lyon 1 ptherond@galea-associes.eu pierre@therond.fr 18 octobre 2013 Motivation Les nouveaux référentiels prudentiel et d'information nancière

Plus en détail

Principe d'alimentation par convertisseurs multiniveaux à stockage intégré - Application aux accélérateurs de particules

Principe d'alimentation par convertisseurs multiniveaux à stockage intégré - Application aux accélérateurs de particules Principe d'alimentation par convertisseurs multiniveaux à stockage intégré - Application aux accélérateurs de particules THÈSE N O 4034 (2008) PRÉSENTÉE le 30 mai 2008 À LA FACULTÉ DES SCIENCES ET TECHNIQUES

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178 Thèse no. 7178 PROBLEMES D'OPTIMISATION DANS LES SYSTEMES DE CHAUFFAGE A DISTANCE présentée à l'ecole POLYTECHNIQUE FEDERALE DE ZURICH pour l'obtention du titre de Docteur es sciences naturelles par Alain

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

ORDONNANCE XG-C568-09-2011. RELATIVEMENT À la Loi sur l Office national de l énergie (Loi sur l ONÉ) et à ses règlements d application;

ORDONNANCE XG-C568-09-2011. RELATIVEMENT À la Loi sur l Office national de l énergie (Loi sur l ONÉ) et à ses règlements d application; DEVANT l Office, le 23 juin 2011. ORDONNANCE XG-C568-09-2011 RELATIVEMENT À la Loi sur l Office national de l énergie (Loi sur l ONÉ) et à ses règlements d application; RELATIVEMENT À une demande présentée

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par. École Doctorale d Informatique, Télécommunications et Électronique de Paris THÈSE présentée à TÉLÉCOM PARISTECH pour obtenir le grade de DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH Mention Informatique et Réseaux par

Plus en détail

Face Recognition Performance: Man vs. Machine

Face Recognition Performance: Man vs. Machine 1 Face Recognition Performance: Man vs. Machine Andy Adler Systems and Computer Engineering Carleton University, Ottawa, Canada Are these the same person? 2 3 Same person? Yes I have just demonstrated

Plus en détail

iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2

iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2 iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2 134712-LLP-2007-HU-LEONARDO-LMP 1 Information sur le projet iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner

Plus en détail

RÉSUMÉ DE THÈSE. L implantation des systèmes d'information (SI) organisationnels demeure une tâche difficile

RÉSUMÉ DE THÈSE. L implantation des systèmes d'information (SI) organisationnels demeure une tâche difficile RÉSUMÉ DE THÈSE L implantation des systèmes d'information (SI) organisationnels demeure une tâche difficile avec des estimations de deux projets sur trois peinent à donner un résultat satisfaisant (Nelson,

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Qualité de la conception de tests logiciels : plate-forme de conception et processus de test

Qualité de la conception de tests logiciels : plate-forme de conception et processus de test Ecole Doctorale en Sciences de l Ingénieur de l ECP Formation doctorale en Génie Industriel Qualité de la conception de tests logiciels : plate-forme de conception et processus de test Quality of the design

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 WORKING DOCUMENT from : Presidency to : delegations No prev. doc.: 12621/08 PI 44 Subject : Revised draft

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION First Nations Assessment Inspection Regulations Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations SOR/2007-242 DORS/2007-242 Current to September

Plus en détail

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

FILIÈRE «PHYSIQUE» La formation en un coup d œil. Objectifs. Le programme de cours. Les débouchés. La recherche

FILIÈRE «PHYSIQUE» La formation en un coup d œil. Objectifs. Le programme de cours. Les débouchés. La recherche FILIÈRE «PHYSIQUE» Président: Prof. Marc Haelterman marc.haelterman@ulb.ac.be Vice-président : Prof. Pierre-Etienne Labeau pelabeau@ulb.ac.be La formation en un coup d œil Objectifs Former les étudiants

Plus en détail

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien)

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Alain Bretto & Joël Priolon - 25 mars 2013 Question Dans un équilibre

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

3 - We require more information in order to provide a firm price, as stipulated in the RFP.

3 - We require more information in order to provide a firm price, as stipulated in the RFP. Questions & Answers- Set 1 1 - Does the scope of work include development of new creative or will the agency be required to work with existing creative assets? If we are to work with existing creative

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

IT-Call - formation intégrée pour l'employabilité des personnes handicapées efficace en tant que représentants Call Center

IT-Call - formation intégrée pour l'employabilité des personnes handicapées efficace en tant que représentants Call Center IT-Call - formation intégrée pour l'employabilité des personnes handicapées efficace en tant que représentants Call Center 2008-1-TR1-LEO04-02465 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: IT-Call

Plus en détail

Les lières. MSc in Electronics and Information Technology Engineering. Ingénieur civil. en informatique. MSc in Architectural Engineering

Les lières. MSc in Electronics and Information Technology Engineering. Ingénieur civil. en informatique. MSc in Architectural Engineering Ingénieur civil Ingénieur civil Les lières MSc in Electronics and Information Technology Engineering MSc in Architectural Engineering MSc in Civil Engineering MSc in Electromechanical Engineering MSc

Plus en détail

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS Question 10: The following mandatory and point rated criteria require evidence of work experience within the Canadian Public Sector: M3.1.1.C / M3.1.2.C

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F 1. Rationale With the advent of globalization, translation studies have become an imperative field to be taken on-board by department of languages.

Plus en détail

MAXI SPEED-ROLL Course à boules

MAXI SPEED-ROLL Course à boules Course à boules Notice de montage 1. Posez le jeu à plat sur une table. 2. A l aide de la clé de service, dévissez les vis qui maintiennent la plaque de plexiglas et déposez la. 3. Dévissez les 4 vis fixant

Plus en détail

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire 28/3/2011 ANNEXE 6 (Source: Electrabel) Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire Si nous vendons une bande d énergie nucléaire à certains clients, que nous garantissons

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Photoactivatable Probes for Protein Labeling

Photoactivatable Probes for Protein Labeling Photoactivatable Probes for Protein Labeling THÈSE N O 4660 (2010) PRÉSENTÉE LE 26 MARS 2010 À LA FACULTÉ SCIENCES DE BASE LABORATOIRE D'INGÉNIERIE DES PROTÉINES PROGRAMME DOCTORAL EN CHIMIE ET GÉNIE CHIMIQUE

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322

BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322 BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322 1. Rationale With the advent of globalization, translation studies have become an imperative field to be taken on-board by department of languages.

Plus en détail

Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum. Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot.

Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum. Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot. Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot.Mu Date: Jeudi 12 Avril 2012 L heure: 9h15 Venue: Conference Room,

Plus en détail

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF 2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF Kick off transnational project meeting June 6 & 7th 2011 6 et 7 Juin 2011 CERGY/ VAL D OISE Monday june 6th morning

Plus en détail

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description Super Range 71 Model SR71-15 SR71-A SR71-C SR71-E SR71-X SR71-USB Product Description 802.11a/n, Mini PCI, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, Mini PCI, 3x3 MIMO 802.11a/b/g/n, CardBus, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, PCI

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

Paxton. ins-20605. Net2 desktop reader USB

Paxton. ins-20605. Net2 desktop reader USB Paxton ins-20605 Net2 desktop reader USB 1 3 2 4 1 2 Desktop Reader The desktop reader is designed to sit next to the PC. It is used for adding tokens to a Net2 system and also for identifying lost cards.

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN ERA-Net Call Smart Cities CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN Une Smart City, c est quoi? «Une Smart City offre à ses habitants

Plus en détail

Expertise. Fiabilité. Qualité globale. Garanties

Expertise. Fiabilité. Qualité globale. Garanties Expertise Fiabilité Qualité globale Garanties GenSun est un fournisseur de solutions photovoltaïques «sur mesure» et clefs en main pour les particuliers, les entreprises et les collectivités. Des experts

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Accréditation d une activité CPD organisée par un organisateur de formations agréé

Accréditation d une activité CPD organisée par un organisateur de formations agréé Accréditation d une activité CPD organisée par un organisateur de formations agréé Rappels : annexe 1. Objectif : un organisateur de formations accrédité CPD souhaite obtenir de l IA BE, l accréditation

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

EVOLUTION DE L ARCHITECTURE DU SYSTÈME D INFORMATION SCIENTIFIQUE D EDF R&D

EVOLUTION DE L ARCHITECTURE DU SYSTÈME D INFORMATION SCIENTIFIQUE D EDF R&D EVOLUTION DE L ARCHITECTURE DU SYSTÈME D INFORMATION SCIENTIFIQUE D EDF R&D Hugues Prisker Séminaire Aristote - 5 Février 2015 SI SCIENTIFIQUE EDF R&D EN QUELQUES CHIFFRES (2015) 1000 utilisateurs 150

Plus en détail

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com Control your dog with your Smartphone USER MANUAL www.pet-remote.com Pet-Remote Pet Training Pet-Remote offers a new and easy way to communicate with your dog! With the push of a single button on your

Plus en détail

BNP Paribas Personal Finance

BNP Paribas Personal Finance BNP Paribas Personal Finance Financially fragile loan holder prevention program CUSTOMERS IN DIFFICULTY: QUICKER IDENTIFICATION MEANS BETTER SUPPORT Brussels, December 12th 2014 Why BNPP PF has developed

Plus en détail

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr)

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) Doc.No. : EUM/OPS/TEN/13/706466 Issue : v3 Date : 7 May 2014 WBS : EUMETSAT Eumetsat-Allee 1, D-64295 Darmstadt, Germany Tel: +49 6151 807-7 Fax: +49

Plus en détail

IPv6: from experimentation to services

IPv6: from experimentation to services IPv6: from experimentation to services - Dominique Delisle France Telecom R&D Le présent document contient des informations qui sont la propriété de France Télécom. L'acceptation de ce document par son

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000 FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE Norme 8861-2000 NORME FIA CONCERNANT LA PERFORMANCE DES DISPOSITIFS D'ABSORPTION D'ÉNERGIE À L'INTÉRIEUR DES BARRIÈRES DE PNEUS DE FORMULE UN Ce cahier des charges

Plus en détail

Consultants en coûts - Cost Consultants

Consultants en coûts - Cost Consultants Respecter l échéancier et le budget est-ce possible? On time, on budget is it possible? May, 2010 Consultants en coûts - Cost Consultants Boulletin/Newsletter Volume 8 Mai ( May),2010 1 866 694 6494 info@emangepro.com

Plus en détail

Mode dʼemploi User guide

Mode dʼemploi User guide Mode dʼemploi User guide Urban Connexion Kit for Microsoft Surface Référence Urban Factory ICR32UF Introduction: Vous venez d acheter un kit de connexion Urban Factory pour Microsoft Surface, et nous vous

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

dualine An INRA-CIRAD prospective study on Food System and Sustainability Aims and First Issues L.G. Soler INRA-Paris

dualine An INRA-CIRAD prospective study on Food System and Sustainability Aims and First Issues L.G. Soler INRA-Paris dualine An INRA-CIRAD prospective study on Food System and Sustainability Aims and First Issues L.G. Soler INRA-Paris 1 General Context The issue of sustainable food systems raises several challenges:

Plus en détail

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32 THAT the proposed clause 6(1), as set out in Clause 6(1) of the Bill, be replaced with the following: Trustee to respond promptly 6(1) A trustee shall respond to a request as promptly as required in the

Plus en détail

Economie de l'environnement

Economie de l'environnement Economie de l'environnement Fatih Karanl Département d'economie, EconomiX-CNRS, Université Paris Ouest Nanterre la Défense E-mail: fkaranl@u-paris10.fr Web: http://economix.fr/fr/membres/?id=1294 2013-2014

Plus en détail

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE Note: If there is insufficient space to answer a question, please attach additional

Plus en détail

Des modules d'apprentissage dans différents langages pour les non -voyants et mal voyants

Des modules d'apprentissage dans différents langages pour les non -voyants et mal voyants Des modules d'apprentissage dans différents langages pour les non -voyants et mal voyants 2009-1-TR1-LEO05-08643 1 Information sur le projet Des modules d'apprentissage dans différents langages pour les

Plus en détail

sur le réseau de distribution

sur le réseau de distribution EDF-R&D Département MIRE et Département EFESE 1, avenue du Général de Gaulle 92141 Clamart Impact qualité du site photovoltaïque "Association Soleil Marguerite" sur le réseau de distribution Responsable

Plus en détail

Eléments de statistique

Eléments de statistique Eléments de statistique L. Wehenkel Cours du 9/12/2014 Méthodes multivariées; applications & recherche Quelques méthodes d analyse multivariée NB: illustration sur base de la BD résultats de probas en

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

Consultation Report / Rapport de consultation REGDOC-2.3.3, Periodic Safety Reviews / Bilans périodiques de la sûreté

Consultation Report / Rapport de consultation REGDOC-2.3.3, Periodic Safety Reviews / Bilans périodiques de la sûreté Consultation Report / Rapport de consultation REGDOC-2.3.3, Periodic Safety Reviews / Bilans périodiques de la sûreté Introduction Regulatory document REGDOC-2.3.3, Periodic Safety Reviews, sets out the

Plus en détail

How to be a global leader in innovation?

How to be a global leader in innovation? How to be a global leader in innovation? 2014-03-17 / Rybinsk Marc Sorel Safran Country delegate /01/ Innovation : a leverage to create value 1 / 2014-01-30/ Moscou / Kondratieff A REAL NEED FOR INNOVATION

Plus en détail

GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012

GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012 GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012-1 - Content REDUCING FLARING AND DEVELOPMENT OF GAS IN THE REPUBLIC OF CONGO REDUCTION DU TORCHAGE ET VALORISATION DU GAZ EN REPUBLIQUE DU CONGO - 2 - Content

Plus en détail

CLIQUEZ ET MODIFIEZ LE TITRE

CLIQUEZ ET MODIFIEZ LE TITRE IUFRO International Congress, Nice 2015 Global challenges of air pollution and climate change to the public forest management in France Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Manuel Nicolas

Plus en détail

Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00

Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00 Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00 HFFv2 1. OBJET L accroissement de la taille de code sur la version 2.0.00 a nécessité une évolution du mapping de la flash. La conséquence de ce

Plus en détail

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Utiliser une WebCam Auteur : François CHAUSSON Date : 8 février 2008 Référence : utiliser une WebCam.doc Préambule Voici quelques informations utiles

Plus en détail

Cloud Computing: de la technologie à l usage final. Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis

Cloud Computing: de la technologie à l usage final. Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis Cloud Computing: de la technologie à l usage final Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis ADOPTION DU CLOUD COMPUTING Craintes, moteurs, attentes et

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS OPPA investigated in March 2013 its members, in order to design a clear picture of the traffic on all devices, browsers and apps. One year later

Plus en détail

High Quality P2P Service Provisioning via Decentralized Trust Management

High Quality P2P Service Provisioning via Decentralized Trust Management High Quality P2P Service Provisioning via Decentralized Trust Management THÈSE N O 4711 (2010) PRÉSENTÉE LE 31 MAI 2010 À LA FACULTÉ INFORMATIQUE ET COMMUNICATIONS LABORATOIRE DE SYSTÈMES D'INFORMATION

Plus en détail

An Ontology-Based Approach for Closed-Loop Product Lifecycle Management

An Ontology-Based Approach for Closed-Loop Product Lifecycle Management An Ontology-Based Approach for Closed-Loop Product Lifecycle Management THÈSE N O 4823 (2010) PRÉSENTÉE LE 15 OCTOBRE 2010 À LA FACULTÉ SCIENCES ET TECHNIQUES DE L'INGÉNIEUR LABORATOIRE DES OUTILS INFORMATIQUES

Plus en détail

Railway Operating Certificate Regulations. Règlement sur les certificats d exploitation de chemin de fer CODIFICATION CONSOLIDATION

Railway Operating Certificate Regulations. Règlement sur les certificats d exploitation de chemin de fer CODIFICATION CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Railway Operating Certificate Regulations Règlement sur les certificats d exploitation de chemin de fer SOR/2014-258 DORS/2014-258 Current to September 10, 2015 À jour

Plus en détail

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE B. Laponche 2 juin 2014 Voir en annexe la présentation de la politique énergétique allemande * 1. Sur la consommation d électricité des

Plus en détail

Possible Food Assistance Indicators (at the level of Results)

Possible Food Assistance Indicators (at the level of Results) Possible Food Assistance Indicators (at the level of Results) Comments for IT : 1. Text of predefined indicators cannot be changed by partners. Thus no variables in the predefined text. The only variables

Plus en détail

affichage en français Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society

affichage en français Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society LIONS VILLAGE of Greater Edmonton Society affichage en français Informations sur l'employeur Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society Secteur d'activité de l'employeur *: Développement

Plus en détail

Ecodevelopment and Resilient Energy Policies

Ecodevelopment and Resilient Energy Policies Ecodevelopment and Resilient Energy Policies Laura E. Williamson - Project Director UNFCCC COP 17 Side Event December 2, 2011 Renewable Energy Policies for Climate Resilience, Sustainable Development and

Plus en détail

Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs

Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs Project Introduction and Stakeholder Consultation Introduction du projet et consultations publiques Agenda/Aperçu

Plus en détail

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max Note : you need to run all those steps as an administrator or somebody having admin rights on the system. (most of the time root, or using

Plus en détail

RISK-BASED TRANSPORTATION PLANNING PRACTICE: OVERALL METIIODOLOGY AND A CASE EXAMPLE"' RESUME

RISK-BASED TRANSPORTATION PLANNING PRACTICE: OVERALL METIIODOLOGY AND A CASE EXAMPLE' RESUME RISK-BASED TRANSPORTATION PLANNING PRACTICE: OVERALL METIIODOLOGY AND A CASE EXAMPLE"' ERTUGRULALP BOVAR-CONCORD Etwiromnental, 2 Tippet Rd. Downsviel+) ON M3H 2V2 ABSTRACT We are faced with various types

Plus en détail

WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator

WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator opyright 2007 IRAI Manual Manuel

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

Société de Banque et d Expansion

Société de Banque et d Expansion Société de Banque et d Expansion INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS AT NETSBE.FR FINDING YOUR WAY AROUND WWW.NETSBE.FR www.netsbe.fr INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT I. BASIC DATA Organization Legal Name: Conservation International Madagascar Project Title (as stated in the grant agreement): Knowledge Management: Information & Monitoring.

Plus en détail