Les codes à barres. 1 Définition (NF Z ) 2 Structure d un code

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les codes à barres. 1 Définition (NF Z 63-300) 2 Structure d un code"

Transcription

1 Les cos à barres Apparus en 1949, les cos à barres sont aujourd hui couramment utilisés dans tous les secteurs d activités pour intifier s produits dans les installations manutention, stockage, lors s tâches préparation s opérations d assemblage, etc. Il existe ux familles cos à barres :!"Cos composés barres et d espaces dont la largeur peut varier dans un rapport un à trois,!"cos composés barres et d espaces larges représentant le 1 logique, et minces représentant le 0 logique. La première famille sert support au co dit «Alimentaire» et elle est utilisée dans la gran distribution (co EAN en Europe, UPC aux USA). La uxième famille est utilisée dans les applications industrielles. 1 Définition (NF Z ) Surface constituée barres et d espaces rectangulaires, dont l épaisseur relative et la disposition permettent la «symbolisation» caractères numériques, alphabétiques ou signes. Un dispositif lecture cos à barres comprend : Une source lumière (dio luminescente, laser ) Un système optique (émission-réception d un faisceau lumineux) Un détecteur photo-sensible Un décour - Faible coût l étiquette - Lecture sans contact (sauf crayon lecteur) - Vitesse défilement s objets élevée - Distance lecture importante (ordre du mètre dans le cas s lasers) - Système non évolutif car co fixe - Taille mémoire limitée - Lecture laser onéreuse et fragile - Influence l environnement (s salissures sur l étiquette ou l optique perturbent fortement la lecture) 2 Structure d un co Un co à barres est constitué d un ensemble caractères sous forme d une alternance barres et d espaces, étroits ou larges : soit un combinatoire 4 éléments types (barre étroite BE, barre large BL, espace étroit EE, espace large EL). Un caractère est un ensemble plusieurs éléments représentés selon une combinaison pré-définie et dont la relation spatiale entre barres et espaces, adjacents ou interdépendants, constitue la structure du co. La succession barres et d espaces contient, outre les caractères du message à transmettre : Des caractères additionnels : o De bornage : début et fin lecture message : caractères DL(«start») et FL(«stop») o De contrôle : le plus souvent un bit supplémentaire intercalé avant le caractère FL Des espaces éventuels entre caractères. Un symbole co à barre est structuré la manière suivante : Marge début début DL ou «start» Message source significatif sur n caractères selon le co format fixe ou variable contrôle DC fin FL ou «stop» Marge fin Philippe HOARAU 1/5

2 - les ux marges début et fin sont s zones laissées vierges toute impression afin d isoler le symbole. Leur largeur est multiple du module base. - La suite caractères du message source significatif est encadrée par les caractères bornage (start / stop ). Dans la plupart s cas les caractères FL et DL présentent une séquence binaire dissymétrique afin d intifier le sens lecture. La lecture est alors bidirectionnelle. Le constituant décodage est alors chargé restituer le message dans l ordre normal. - Le caractère contrôle (check-digit) a une relation arithmétique avec le co lui même qu il complète. Selon la complexité l algorithme utilisé, il donne une protection plus ou moins gran contre les erreurs lecture. Le procédé calcul la valeur contrôle est appelé modulo, en référence au principe le plus souvent utilisé clé modulo 10 (la fonction modulo n associe un nombre entier à son reste par la division entière par n. Ex 15 modulo 10 = 5) Le procédé modulo 10 consiste à effectuer les opérations suivantes : 1 = p 1 1. effectuer la somme tous les chiffres (caractères) en position impaire : effectuer la somme tous les chiffres (caractères) en position paire : S2 = C2 p 3. multiplier par 3 le résultat N 2 précént : S3 = 3 S2 4. additionner les résultats 1 et 3 : S 4 = S1+ S3 5. effectuer la différence S4 avec la dizaine supérieure : DC 6. la différence DC obtenue correspond au caractère (ou digit) contrôle soit DC = 10-(S1+S3) modulo 10 Exemple modulo 10 appliqué au co 2/5 industriel (voir caractéristique ce co plus bas) S C Philippe HOARAU 2/5

3 3 Présentation cos normalisés Co 39 (3 parmi 9) Co 2 parmi 5 entrelacé (2/5 interleaved) Co alphanumérique discontinu bidirectionnel auto contrôlable, longueur variable, constitué 9 éléments, 5 barres et 4 espaces, dont 3 larges et 6 étroits. Les espaces entre caractères ne contiennent pas d information. Rapport d impression : Barre, espace large / barre, espace mince = 1 :2.25 Co alphanumérique intégral. Faible nsité par digit :6.6mm par digit pour 0.3mm «BE» «EE» Procédés d impression utilisables Offset, sérigraphie, flexographie, Imprimante. Co numérique continu bidirectionnel auto contrôlable longueur variable mais paire, constitué 5 éléments dont 2 larges. Tous les éléments sont significatifs. Le nombre caractères est pair. Ils sont symbolisés par paires à partir la gauche : le premier caractère est symbolisé par s barres, le second par s espaces. Rapport d impression : Barre large, espace large = 1 :2 ou 1 :3 Barre mince, espace mince = 1 :2 ou 1 :3 Encombrement réduit dû à la haute nsité par digit : 3.5mm pour 0.3mm «BE» et «EE» Tous les espaces contiennent s informations. De ce fait, faibles tolérances d impression Procédés d impression utilisables Offset, sérigraphie, flexographie, Imprimante. B 1 àb 5 = barres / espaces 1 5 1= barres espaces larges 0= barres espaces minces En cas nombre impair digits, tous les espaces du rnier digit sont étroits. Philippe HOARAU 3/5

4 4 Principes lecture Balayage mono trame Balayage multi trame Balayage omnidirectionnel Au moyen : Lecteurs statiques : stylos à déplacement manuel, lecteur (fixe) à défilement produit ou lecteur badge, reliés à un décour ou à un terminal portable Lecteur à balayage laser : pistolet lecteur à distance ou «scanner» Lecteur à balayage CCD (micro caméra) Décours Les décours sont s composants ou s constituants industriels disponibles : Soit sous forme circuit intégré stiné aux intégrateurs (ex : microprocesseur DL3 Multico DATALOGIC) Soit sous forme carte d interface pour API Soit sous forme produit Multico raccordable en configuration mom ou terminal à un micro-ordinateur, un API Philippe HOARAU 4/5

5 1 Définition (NF Z ) Structure d un co Présentation cos normalisés Principes lecture... 4 Philippe HOARAU 5/5

SOMMAIRE. 1) Historique du code barre. 2) Introduction. 3) Les différents codes barres. 4) Impression et lecture d un code

SOMMAIRE. 1) Historique du code barre. 2) Introduction. 3) Les différents codes barres. 4) Impression et lecture d un code SOMMAIRE 1) Historique du code barre 2) Introduction 3) Les différents codes barres 4) Impression et lecture d un code 5) Normalisation EAN + Interprétation de cette norme 6) Calcul du caractère de contrôle

Plus en détail

RECOGNITION ProductInfo

RECOGNITION ProductInfo RECOGNITION Product Info Indexation automatique à l aide de la reconnaissance de texte et de codes barres RECOGNITION vous permet de classer les documents encore plus rapidement dans DocuWare en capturant

Plus en détail

UNIVERSITE DE LA ROCHELLE MASTER IMA 1 ère année - Vision par ordinateur 1 1.1 TP N 3 : LECTURE CODES BARRES 1 OBJECTIF 2 CONTEXTE DE L ETUDE

UNIVERSITE DE LA ROCHELLE MASTER IMA 1 ère année - Vision par ordinateur 1 1.1 TP N 3 : LECTURE CODES BARRES 1 OBJECTIF 2 CONTEXTE DE L ETUDE UNIVERSITE DE LA ROCHELLE MASTER IMA 1 ère année - Vision par ordinateur 1 1.1 TP N 3 : LECTURE CODES BARRES 1 OBJECTIF Cette séance de TP a pour but de mettre en place un processus de reconnaissance de

Plus en détail

Leçon 2 : Les composants de base d un ordinateur

Leçon 2 : Les composants de base d un ordinateur Leçon 2 : Les composants de base d un ordinateur I. Introduction Activité 1 : Décrire les composants de base d un ordinateur : Activité 2 : Qu appelle-t-on les composants qui se branchent à l unité centrale?

Plus en détail

OPERATIONS SUR LE SYSTEME BINAIRE

OPERATIONS SUR LE SYSTEME BINAIRE OPERATIONS SUR LE SYSTEME BINAIRE 1) Nombres signés Nous n avons, jusqu à présent tenu compte, que des nombre positifs. Pourtant, la plupart des dispositifs numériques traitent également les nombres négatifs,

Plus en détail

Le code à barres EAN 13 mes premiers pas...

Le code à barres EAN 13 mes premiers pas... Le code à barres EAN 13 mes premiers pas... k étape 1 Vous venez d adhérer à GS1 France, Vous souhaitez connaître les démarches à suivre pour mettre en place un code à barres sur vos emballages. Ce guide

Plus en détail

Dossier 03 Périphériques d acquisition

Dossier 03 Périphériques d acquisition Dossier 03 Périphériques d acquisition I. PERIPHERIQUES D ACQUISITION... 1 II. CARACTERISTIQUES GENERALES... 2 A. CLAVIER... 2 B. SOURIS... 3 C. LECTEUR DE CODES A BARRES (OU CODE-BARRES)... 3 D. SCANNER...

Plus en détail

Problème : débordement de la représentation ou dépassement

Problème : débordement de la représentation ou dépassement Arithmétique entière des ordinateurs (représentation) Écriture décimale : écriture positionnelle. Ex : 128 = 1 10 2 + 2 10 1 + 8 10 0 Circuit en logique binaire Écriture binaire (base 2) Ex : (101) 2 =

Plus en détail

GPA770 Microélectronique appliquée Exercices série A

GPA770 Microélectronique appliquée Exercices série A GPA770 Microélectronique appliquée Exercices série A 1. Effectuez les calculs suivants sur des nombres binaires en complément à avec une représentation de 8 bits. Est-ce qu il y a débordement en complément

Plus en détail

IUT de Colmar - Département RT 1ière année. Numération

IUT de Colmar - Département RT 1ière année. Numération IUT de Colmar - Département RT 1ière année. Numération 1 Laurent MURA. SOMMAIRE 1. Les différents systèmes 2. Les différentes conversions 3. Quelques systèmes de codage 4. L arithmétique binaire 2 IUT

Plus en détail

SCANNER DE TABLE OMNI-DIRECTIONNEL

SCANNER DE TABLE OMNI-DIRECTIONNEL SCANNER DE TABLE OMNI-DIRECTIONNEL 595410 595410 MANUEL DE PROGRAMMATION POUR SCANNER LASER OMNI DIRECTIONNEL Accéder/ Quitter la programmation Ce code barre se trouve également au dos du manuel Les valeurs

Plus en détail

Université Abdelmalek Essaadi Faculté Polydesciplinaire de Tétouan Management, Logistique et Transport

Université Abdelmalek Essaadi Faculté Polydesciplinaire de Tétouan Management, Logistique et Transport Université Abdelmalek Essaadi Faculté Polydesciplinaire de Tétouan Management, Logistique et Transport Année 2008-2009 Introduction I. Chapitre 1: 1. Qu est que le code à barres? 2. À quoi sert le code

Plus en détail

Chapitre 2 : Architecture d un ordinateur

Chapitre 2 : Architecture d un ordinateur I. Introduction : Chapitre 2 : Architecture d un ordinateur Activité 1 : Q : Comment on peut effectuer un traitement automatique? R : On doit utiliser une machine automatique c est l ordinateur. Q : Quelles

Plus en détail

TD01-02 TRACABILITE 1 LE CODE 39 IMPRESSION ET LECTURE D UN CODE

TD01-02 TRACABILITE 1 LE CODE 39 IMPRESSION ET LECTURE D UN CODE TRACABILITE 1 LE CODE 39 IMPRESSION ET LECTURE D UN CODE Le code à barres 39 s emploie comme une simple police de caractères et doit être installée dans le dossier Fonts de Windows. Elle sera présente

Plus en détail

jupe "diana" PREPARATION DE TRAVAIL 2 MDM 2 ème trimestre

jupe diana PREPARATION DE TRAVAIL 2 MDM 2 ème trimestre jupe "diana" PREPARATION DE TRAVAIL MDM ème trimestre I. Prendre vos mesures personnelles. -tour de taille: cm -tour de bassin: cm -longueur jupe: cm ou.m -hauteur fente:.cm -valeur de l'évasée bas de

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE SOLUTION

FICHE TECHNIQUE SOLUTION SYSTEME DE MARQUAGE LASER CO 2 30 W VIDEOJET VJ 3320 Pour imprimer un champ jusqu à 177 x 177 mm² FICHE TECHNIQUE SOLUTION A. Description imprimante VIDEOJET VJ 3320 2 B. Caractéristiques techniques de

Plus en détail

POUR LIRE ENTRE LES LIGNES. Introduction au code à barres

POUR LIRE ENTRE LES LIGNES. Introduction au code à barres POUR LIRE ENTRE LES LIGNES Introduction au code à barres Datalogic Marketing & Communication Imprimé in Italie en Novembre 1998, Rep. Ed. 1.0 1998 Datalogic S.p.A. Nous nous réservons le droit d apporter

Plus en détail

Codage des informations le système binaire

Codage des informations le système binaire Module ASR - Architecture Codage des informations le système binaire Associer à toute information une représentation par une succession de et de : Exemples d information à coder Entiers naturels : 5, 54,

Plus en détail

Solutions jet d encre pour tickets et étiquettes

Solutions jet d encre pour tickets et étiquettes Solutions jet d encre pour tickets et étiquettes fiche application Adaptabilité et fiabilité Les systèmes d impression jet d encre Domino constituent une solution sûre et économique pour l impression en

Plus en détail

LE BINAIRE ET LE CODAGE DES INFORMATIONS

LE BINAIRE ET LE CODAGE DES INFORMATIONS LE BINAIRE ET LE CODAGE DES INFORMATIONS Objectifs : Connaître le système binaire, le bit et l'octet. Comprendre le codage des informations en informatique I LE SYSTEME BINAIRE ) Le binaire L informatique

Plus en détail

Chapitre 4 Protection contre les erreurs de transmission

Chapitre 4 Protection contre les erreurs de transmission Chapitre 4 Protection contre les erreurs de transmission I. Notion d erreur de transmission Les voies de communication sont imparfaites : - à cause des bruits : + bruit aléatoire + bruit en provenance

Plus en détail

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits 1 Rappel : un peu de logique Exercice 1.1 Remplir la table de vérité suivante : a b a + b ab a + b ab a b 0 0 0 1 1 0 1 1 Exercice

Plus en détail

DECISION D'APPROBATION DE MODELE n 97.00.852.002.2 du 10 mars 1997. --------------- Opacimètre TECNOTEST modèle FLEX ---------------

DECISION D'APPROBATION DE MODELE n 97.00.852.002.2 du 10 mars 1997. --------------- Opacimètre TECNOTEST modèle FLEX --------------- Ministère de l Industrie, de la Poste et des Télécommunications SOUS-DIRECTION DE LA MÉTROLOGIE DA 13-1317 DECISION D'APPROBATION DE MODELE n 97.00.852.002.2 du 10 mars 1997 --------------- Opacimètre

Plus en détail

Identification automatique et capture de données AIDC. GOL 510, Cours 07 Organisation flexible de la production (4cr.)

Identification automatique et capture de données AIDC. GOL 510, Cours 07 Organisation flexible de la production (4cr.) Identification automatique et capture de données AIDC GOL 510, Cours 07 Organisation flexible de la production (4cr.) Session : AUTOMNE 2011 Programme de baccalauréat en génie des opérations et de la logistique

Plus en détail

Un code-barres Pour quoi faire?

Un code-barres Pour quoi faire? Un code-barres Pour quoi faire? Un code-barres est la représentation graphique d une information alpha numérique facilement lisible et décodable par n importe quel lecteur code-barres. Il y a deux types

Plus en détail

CLV620: L'intelligence pour la logistique et l'automatisation.

CLV620: L'intelligence pour la logistique et l'automatisation. I n f o r m at i o n p r o d u i t CLV62: L'intelligence pour la logistique et l'automatisation. Nouvelle génération de lecteurs de codes à barres - grandes performances de lecture et de mise en réseau.

Plus en détail

Systèmes de numérations et codages. Présenté par A.Khalid

Systèmes de numérations et codages. Présenté par A.Khalid Systèmes de numérations et codages Présenté par A.Khalid 2 Plan de la présentation 1. Introduction 2. Nombres binaires Conversion Binaire Décimal Conversion Entier Décimal Binaire Arithmétique Binaire

Plus en détail

Conversion d un entier. Méthode par soustraction

Conversion d un entier. Méthode par soustraction Conversion entre bases Pour passer d un nombre en base b à un nombre en base 10, on utilise l écriture polynomiale décrite précédemment. Pour passer d un nombre en base 10 à un nombre en base b, on peut

Plus en détail

Systèmes de Numération & Codage

Systèmes de Numération & Codage Systèmes de Numération & Codage Objectif : L électronicien est amené à manipuler des valeurs exprimées dans différentes bases (notamment avec les systèmes informatiques). Il est essentiel de posséder quelques

Plus en détail

STRUCTURE DU SYMBOLE 4 FACTEUR DE GROSSISSEMENT ET TAILLE DU SYMBOLE 5 DIMENSIONS INTERNES 8 MARGES 8 COULEURS ET CONTRASTE 9 HAUTEUR DES BARRES 10

STRUCTURE DU SYMBOLE 4 FACTEUR DE GROSSISSEMENT ET TAILLE DU SYMBOLE 5 DIMENSIONS INTERNES 8 MARGES 8 COULEURS ET CONTRASTE 9 HAUTEUR DES BARRES 10 STRUCTURE DU SYMBOLE 4 FACTEUR DE GROSSISSEMENT ET TAILLE DU SYMBOLE 5 DIMENSIONS INTERNES 8 MARGES 8 COULEURS ET CONTRASTE 9 HAUTEUR DES BARRES 10 POSITIONNEMENT 11 CONCLUSION 12 DOCUMENTS TECHNIQUES

Plus en détail

DR-2050C. Fiche technique : Scanner de bureau à défilement Capteurs. Type

DR-2050C. Fiche technique : Scanner de bureau à défilement Capteurs. Type DR-2050C Fonctionnalités : Séparation des lots Amélioration du texte Pré-numérisation dynamique Suppression des encadrements Suppression des pages blanches Redressement logiciel des images Numérisation

Plus en détail

Gestion multi-stocks

Gestion multi-stocks Gestion multi-stocks Dans l architecture initiale du logiciel IDH-STOCK, 11 champs obligatoires sont constitués. Ces champs ne peuvent être supprimés. Ils constituent l ossature de base de la base de données

Plus en détail

INITIATION INFORMATIQUE I (Système de numération) (1 GIM)

INITIATION INFORMATIQUE I (Système de numération) (1 GIM) UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH Ecole Supérieure de Technologie de Fès Filière Génie Industriel et Maintenance Mr KHATORY INITIATION INFORMATIQUE I (Système de numération) (1 GIM) TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

ÉCOLE CENTRALE DE PÉKIN SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR

ÉCOLE CENTRALE DE PÉKIN SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR DM4 Page 北 航 中 法 工 程 师 学 院 ÉCOLE CENTRALE DE PÉKIN SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR Année académique 24-25 Devoir à la maison n 4 À rendre le vendredi 2 juin 25 Numéro d étudiant à 8 chiffres :

Plus en détail

I- Mise en situation. II- Systèmes de numération 1.Système décimal: 2. Système binaire: 3.Système octal : 4.Système hexadécimal : 3éme technique

I- Mise en situation. II- Systèmes de numération 1.Système décimal: 2. Système binaire: 3.Système octal : 4.Système hexadécimal : 3éme technique Objectifs : Exploiter les codes numériques & Convertir une information d un code à un autre. I- Mise en situation Réaliser l activité de découverte page 6 ; Manuel d activités II- Systèmes de numération

Plus en détail

Institut de Maintenance Aéronautique

Institut de Maintenance Aéronautique UNIVERSITE BORDEAUX I Institut de Maintenance Aéronautique Support de Mise à niveau Electronique # Codage numérique de l information pour Bus avionique ARINC 429 LICENCE 3 MEi545 Denis Michaud 2005-2006

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N 1. Activités. Poser des questions aux élèves. Aider les élèves à répondre aux questions.. Introduire le cours. Récapituler à la fin

FICHE TECHNIQUE N 1. Activités. Poser des questions aux élèves. Aider les élèves à répondre aux questions.. Introduire le cours. Récapituler à la fin FICHE TECHNIQUE N 1 Semestre : 1 (2009/2010) Niveau : 1ème année du siècle collégial Horaire : 4h Unité : Système informatique. Séquence : Environnement matériel d un système informatique. Objectif de

Plus en détail

Généralités sur les systèmes informatiques

Généralités sur les systèmes informatiques La date: Généralités sur les systèmes informatiques I. Définitions : L'information : est un ensemble de données ayants un sens compréhensible par l'homme. Le traitement : est un ensemble d'opérations effectuées

Plus en détail

Chapitre 2 Architecture d un micro ordinateur

Chapitre 2 Architecture d un micro ordinateur Chapitre 2 Architecture d un micro ordinateur I. Introduction 1. Définition d'un ordinateur : C est une machine qui traite les informations d une manière automatique avec une très grande vitesse et sans

Plus en détail

CODAGE DES SMS. 2 Commandes «AT» 25 3 Matériels utilisés 55 4 Interfacer un téléphone GSM 73 5 Réalisations électroniques 101

CODAGE DES SMS. 2 Commandes «AT» 25 3 Matériels utilisés 55 4 Interfacer un téléphone GSM 73 5 Réalisations électroniques 101 1 CODAGE DES SMS PAGE 1.1 Introduction 6 1.2 Généralités 6 1.3 Mode PDU 6 1.4 Codage/décodage par logiciel 21 2 Commandes «AT» 25 3 Matériels utilisés 55 4 Interfacer un téléphone GSM 73 5 Réalisations

Plus en détail

Excel. Formules avec opérateur simple

Excel. Formules avec opérateur simple Formules avec opérateur simple Dans l'exemple ci-contre la cellule C8 contient le résultat de l'addition des cellules C5 et C6 moins le contenu de la cellule C7. Saisir une formule Cliquer sur la cellule

Plus en détail

Protocole MODBUS MAITRE ESCLAVE A ESCLAVE B ESCLAVE C

Protocole MODBUS MAITRE ESCLAVE A ESCLAVE B ESCLAVE C Protocole MODBUS Le protocole MODBUS consiste en la définition de trames d échange. MAITRE question réponse ESCLAVE A ESCLAVE B ESCLAVE C Le maître envoie une demande et attend une réponse. Deux esclaves

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ETIQUETTES MP06-EU (FORMAT ODETTE)

CAHIER DES CHARGES ETIQUETTES MP06-EU (FORMAT ODETTE) Mars 2006 MAT/SF CAHIER DES CHARGES ETIQUETTES MP06-EU (FORMAT ODETTE) CAHIER DES CHARGES : ETIQUETTE MP06-EU (format ODETTE) Sommaire 1. Objet... 2 2. Domaine d'application... 2 3. Type de supports d'étiquettes

Plus en détail

Codage des nombres. Eric Cariou. Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique. Eric.Cariou@univ-pau.fr

Codage des nombres. Eric Cariou. Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique. Eric.Cariou@univ-pau.fr Codage des nombres Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Représentation de l'information Un ordinateur manipule des données Besoin de coder

Plus en détail

Codes correcteurs d erreurs

Codes correcteurs d erreurs Codes correcteurs d erreurs 1 Partie théorique 1.1 Définition Un code correcteur est une technique de codage de l information basée sur la redondance, qui vise à détecter et corriger des éventuelles erreurs

Plus en détail

La Numération. Système binaire mathématique, Système binaire signé, Système en virgule flottante, Système en base b, Codage par DCB

La Numération. Système binaire mathématique, Système binaire signé, Système en virgule flottante, Système en base b, Codage par DCB La Numération Système binaire mathématique, Système binaire signé, Système en virgule flottante, Système en base b, Codage par DCB 1 I. Rappel sur le système décimal Définitions Chiffres décimaux : 0,1,2,3,4,5,6,7,8,9

Plus en détail

Cours Info - 12. Représentation des nombres en machine. D.Malka MPSI 2014-2015. D.Malka Cours Info - 12 MPSI 2014-2015 1 / 45

Cours Info - 12. Représentation des nombres en machine. D.Malka MPSI 2014-2015. D.Malka Cours Info - 12 MPSI 2014-2015 1 / 45 Cours Info - 12 Représentation des nombres en machine D.Malka MPSI 2014-2015 D.Malka Cours Info - 12 MPSI 2014-2015 1 / 45 Sommaire Sommaire 1 Bases de numération par position 2 Représentation des entiers

Plus en détail

THEME 1 : L ORDINATEUR ET SON ENVIRONNEMENT. Objectifs

THEME 1 : L ORDINATEUR ET SON ENVIRONNEMENT. Objectifs Architecture Matérielle des Systèmes Informatiques. S1 BTS Informatique de Gestion 1 ère année THEME 1 : L ORDINATEUR ET SON ENVIRONNEMENT Dossier 1 L environnement informatique. Objectifs Enumérer et

Plus en détail

Lecteurs de codes-barres

Lecteurs de codes-barres 612 1. Types de lecteurs de Les lecteurs de code-barres sont classés en deux catégories en fonction de la nature du capteur : les lecteurs laser et les lecteurs à CCD. Lecteurs laser Poste fixe pour automatisation

Plus en détail

SYSTEMES DE NUMERATION

SYSTEMES DE NUMERATION FICHE DU MODULE 1 SYSTEMES DE NUMERATION OBJECTIF GENERAL: La compétence visée par ce module est d amener l apprenant à se familiariser avec les systèmes de numération et les codes utilisés par les appareils

Plus en détail

Application des critères de divisibilité. au travers CODES DU QUOTIDIEN

Application des critères de divisibilité. au travers CODES DU QUOTIDIEN Application des critères de divisibilité au travers CODES DU QUOTIDIEN A. Rappels des critères de divisibilité Notations Donc 785486 divisé par 9 a pour reste 2 Critère de divisibilité par 9 et calcul

Plus en détail

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS ESIEE Unité d'informatique IN101 Albin Morelle (et Denis Bureau) QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS 1- ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D UN ORDINATEUR Processeur Mémoire centrale Clavier Unité d échange BUS

Plus en détail

CODE BARRES ET QR CODE. Rencontre de l Orme 2013 - Marseille Jean-Baptiste CIVET

CODE BARRES ET QR CODE. Rencontre de l Orme 2013 - Marseille Jean-Baptiste CIVET CODE BARRES ET QR CODE Rencontre de l Orme 2013 - Marseille Jean-Baptiste CIVET 2 Au départ Un QR Code floral. Code Barres et QR Code 3 Oui mais voilà 4 Avant de comprendre la 2D, petit détour par la 1D

Plus en détail

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine Cours Informatique 1 Chapitre 2 les Systèmes Informatique Monsieur SADOUNI Salheddine Un Système Informatique lesystème Informatique est composé de deux parties : -le Matériel : constitué de l unité centrale

Plus en détail

Question 1 : Sur votre compte-rendu, indiquer les réponses pour les positions a et b des interrupteurs.

Question 1 : Sur votre compte-rendu, indiquer les réponses pour les positions a et b des interrupteurs. 2 nde MPI Le Binaire 1 / 8 I) Le codage 1) Présentation du L informatique utilise des courants électriques, des aimantations, des rayons lumineux... Chacun de ces phénomènes met en jeu deux états possibles

Plus en détail

Numération. Le tableau récapitulatif ci-dessous donne l équivalence de quelques nombres pour les bases 10, 2 et 16.

Numération. Le tableau récapitulatif ci-dessous donne l équivalence de quelques nombres pour les bases 10, 2 et 16. 1. Systèmes de numération 11. Système décimal : Base 10 C est le système utilisé dans la vie courante, il est basé sur le nombre 10. Pour représenter les nombres décimaux, on utilise les chiffres de 0

Plus en détail

PPE Gestion du local C Fun

PPE Gestion du local C Fun PPE Gestion du local C Fun SIO 2 SLAM Contexte Celluloses de Vilaine 25 Sept. 2015 Monsieur Lugne, très satisfait des résultats de l année grâce à la compétence et au travail de son personnel a décidé

Plus en détail

Dossier Gestmag 2007. Livre III. Code-barres et codification

Dossier Gestmag 2007. Livre III. Code-barres et codification Dossier Gestmag 2007 Livre III Code-barres et codification Domiciel Inform@tique Page 1 Mars 2007 TABLE DES MATIÈRES 1. Les code-barres 3 1.1 Historique 3 1.2 Composition d un code-barres 3 1.3 Les différents

Plus en détail

2012/2013 Le codage en informatique

2012/2013 Le codage en informatique 2012/2013 Le codage en informatique Stéphane Fossé/ Marc Gyr Lycée Felix Faure Beauvais 2012/2013 INTRODUCTION Les appareils numériques que nous utilisons tous les jours ont tous un point commun : 2 chiffres

Plus en détail

Transmissions série et parallèle

Transmissions série et parallèle 1. Introduction : Un signal numérique transmet généralement plusieurs digits binaires. Exemple : 01000001 ( huit bits). Dans une transmission numérique on peut envisager deux modes : les envoyer tous en

Plus en détail

IPT : Cours 2. La représentation informatique des nombres

IPT : Cours 2. La représentation informatique des nombres IPT : Cours 2 La représentation informatique des nombres (3 ou 4 heures) MPSI-Schwarz : Prytanée National Militaire Pascal Delahaye 28 septembre 2015 1 Codage en base 2 Définition 1 : Tout nombre décimal

Plus en détail

CODES BARRES. Technologie. Ne pas écrire sur ce document! Document prêté! La structure d un code barres

CODES BARRES. Technologie. Ne pas écrire sur ce document! Document prêté! La structure d un code barres Technologie A l'issue de cette activité, tu devras être capable de : Résumer le rôle des codes barres. Tu dois recopier le contenu de cette fiche sur une feuille de cours (réponds aux exercices au crayon).

Plus en détail

Ares Système d interception de Bandes C/L Thuraya

Ares Système d interception de Bandes C/L Thuraya Ares Système d interception de Bandes C/L Thuraya Supériorité des informations grâce à une analyse stratégique Introduction Dans un monde de crises et de conflits internationaux et dans le cadre de la

Plus en détail

La numération. Le décimal, le binaire, l'hexadécimal Conversions entre bases Les codages binaire réfléchi, décimal codé binaire et ASCII

La numération. Le décimal, le binaire, l'hexadécimal Conversions entre bases Les codages binaire réfléchi, décimal codé binaire et ASCII Cours sur la numération La numération Le décimal, le binaire, l'hexadécimal Conversions entre bases Les codages binaire réfléchi, décimal codé binaire et ASCII Le système décimal Les nombres que nous utilisons

Plus en détail

Le contrôle d erreur. Applications. Détections et corrections d erreurs. La détection d erreur

Le contrôle d erreur. Applications. Détections et corrections d erreurs. La détection d erreur Le contrôle d erreur Les données peuvent être modifiées (ou perdues) pendant le transport Un service primordial pour de nombreuses applications Exemple : le transfert de fichier Modification au niveau

Plus en détail

Le port série. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde

Le port série. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Le port série GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Définition et historique Le port série est un très vieux port utilisé dans les tout premiers ordinateurs.

Plus en détail

LES PERIPHERIQUES AUDIOVISUELS

LES PERIPHERIQUES AUDIOVISUELS LES PERIPHERIQUES AUDIOVISUELS Plan Introduction Périphérique o Définjtion Les périphériques d entrée I )Définition II )les périphériques d entrée les plus courants III )les autres périphériques d entrées

Plus en détail

Centrale d alarme XL GPRS

Centrale d alarme XL GPRS Description La centrale XL GPRS est une centrale d alarme sans fil et fonctionnant sur piles, conçue pour les systèmes de sécurité de la marque Videofied. La centrale peut être utilisée dans des locaux

Plus en détail

Ordinateurs, Structure et Applications

Ordinateurs, Structure et Applications Ordinateurs, Structure et Applications Cours 17, Le port série Etienne Tremblay Université Laval, Hiver 2012 Cours 17, p.1 Définition et historique Le port série est un très vieux port utilisé dans les

Plus en détail

Etiqueteuses de bureau et professionnelles

Etiqueteuses de bureau et professionnelles Etiqueteuses de bureau et professionnelles RangeCatalogue-LM.indd 1 15-10-2007 11:31:28 2 Les étiqueteuses professionnelles DYMO améliorent votre efficacité au bureau. Identifiez rapidement et efficacement

Plus en détail

SIGNAUX ANALOGIQUES ET NUMERIQUES

SIGNAUX ANALOGIQUES ET NUMERIQUES SIGNAUX ANALOGIQUES ET NUMERIQUES 1. ANALOGIQUE OU NUMERIQUE? Un signal est la représentation physique d une information qui est transportée avec ou sans transformation, de la source jusqu au destinataire.

Plus en détail

ARITHMETIQUE EXERCICES CORRIGES

ARITHMETIQUE EXERCICES CORRIGES Exercice n 1. ARITHMETIQUE EXERCICES CORRIGES 5 1) Donner l écriture de a) A = 1 b) A = 1001 c) A = 1 ) Ecrire la suite des 10 premiers nombres entiers en base deux. En base quatre ) En base douze, on

Plus en détail

Présentation de la technologie OSL ou Luminescence stimulée optiquement

Présentation de la technologie OSL ou Luminescence stimulée optiquement Présentation de la technologie OSL ou Luminescence stimulée optiquement L'OSL (Luminescence Stimulée Optiquement) est une technologie utilisée à travers le monde depuis plus de 10 ans, pour assurer le

Plus en détail

Université Joseph Fourier Grenoble 1 ALM MIAGE L3 2006 --- Examen de première session, durée 2h00 documents manuscrits et calculatrices autorisés

Université Joseph Fourier Grenoble 1 ALM MIAGE L3 2006 --- Examen de première session, durée 2h00 documents manuscrits et calculatrices autorisés Université Joseph Fourier Grenoble 1 ALM MIAGE L3 2006 --- Examen de première session, durée 2h00 documents manuscrits et calculatrices autorisés Préambule : le sujet comporte pour la partie I une documentation

Plus en détail

Spectrophotomètres. Spectrophotomètres modèle 6700. Les spectrophotomètres Série 67 : 3 modèles uniques

Spectrophotomètres. Spectrophotomètres modèle 6700. Les spectrophotomètres Série 67 : 3 modèles uniques Spectrophotomètres Les spectrophotomètres Série 67 : 3 modèles uniques Forte de son expérience en spectrophotométrie, la société Jenway a mis au point une série de spectrophotomètres nouvelle génération.

Plus en détail

Représentation d un entier en base b

Représentation d un entier en base b Représentation d un entier en base b 13 octobre 2012 1 Prérequis Les bases de la programmation en langage sont supposées avoir été travaillées L écriture en base b d un entier est ainsi défini à partir

Plus en détail

Disques durs et disques optiques

Disques durs et disques optiques Disques durs et disques optiques GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde (sculpture faite de vieux disques durs, source: http://www.wired.com/2009/12/hard-drives-sculpture/all/1)

Plus en détail

ÁBACO MODULES DE CALCUL

ÁBACO MODULES DE CALCUL MODULES DE CALCUL 1 / 10 1. CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES D ÁBACO. MODULES DE CALCUL 2. ÉCRAN PRINCIPAL 3. INSTRUCTIONS POUR LA SAISIE D INFORMATION. (CLAVIER ET SOURIS) 4. LARGEUR DE COLONNES DES FICHIERS,

Plus en détail

IV Exemples de codes utilisés dans des matériels

IV Exemples de codes utilisés dans des matériels IV Exemples de codes utilisés dans des matériels 256 Code du minitel Faible taux d erreur, mais paquets longs : Code de Hamming + detection paquets Source = suite de paquets de 15 octets = 120 bits Correction

Plus en détail

Codage d information. Codage d information : -Définition-

Codage d information. Codage d information : -Définition- Introduction Plan Systèmes de numération et Représentation des nombres Systèmes de numération Système de numération décimale Représentation dans une base b Représentation binaire, Octale et Hexadécimale

Plus en détail

Type de document : Cours

Type de document : Cours Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique Les opérations arithmétiques sur les nombres binaires Domaine d application : Traitement programmé de l information Type de document

Plus en détail

TS 32 Stockage de données sur un CD

TS 32 Stockage de données sur un CD FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 32 Stockage de données sur un CD Type d'activité Activité documentaire Tâche complexe Notions et contenus Stockage optique Écriture et lecture des données

Plus en détail

Le codage de l'information

Le codage de l'information Le codage de l'information Compétences associées A2 : Analyser et interpréter une information numérique Objectifs Etre capable: - de définir le rang ou le poids d'un chiffre d'un système de numération,

Plus en détail

Procédé de commande d un équipement périphérique à partir d un lecteur vidéo, interface et disque DVD pour la mise en œuvre de ce procédé.

Procédé de commande d un équipement périphérique à partir d un lecteur vidéo, interface et disque DVD pour la mise en œuvre de ce procédé. Procédé de commande d un équipement périphérique à partir d un lecteur vidéo, interface et disque DVD pour la mise en œuvre de ce procédé. La présente invention concerne le domaine des équipements informatiques

Plus en détail

WAN (Wide Area Network) : réseau à l échelle d un pays, généralement celui des opérateurs. Le plus connu des WAN est Internet.

WAN (Wide Area Network) : réseau à l échelle d un pays, généralement celui des opérateurs. Le plus connu des WAN est Internet. 1 Définition Réseau (informatique) : ensemble d ordinateurs et de terminaux interconnectés pour échanger des informations numériques. Un réseau est un ensemble d'objets interconnectés les uns avec les

Plus en détail

LE LANGAGE C ADAPTÉ AU MICROCONTRÔLEURS

LE LANGAGE C ADAPTÉ AU MICROCONTRÔLEURS LE LANGAGE C ADAPTÉ AU MICROCONTRÔLEURS 1. PRÉSENTATION. Le langage C a fait son apparition en 1972 pour le développement du système d exploitation Unix. Il est devenu un standard de la norme ANSI en 1983.

Plus en détail

La clé du Code-Barres Page 1

La clé du Code-Barres Page 1 La clé du Code-Barres Page 1 1 IDENTIFICATION AUTOMATIQUE RFID ET CODE-BARRES La clé du Code-Barres Page 2 1.1 L'IDENTIFICATION AUTOMATIQUE 1.1.1 QU'EST-CE QUE L'IDENTIFICATION AUTOMATIQUE? Toute gestion

Plus en détail

Tutoriel GéoIDE-Carto avancé

Tutoriel GéoIDE-Carto avancé Tutoriel GéoIDE-Carto avancé La DDT de la Charente propose des cartes statiques ou dynamiques consultables dans la cartothèque de notre intranet ou sur le site internet des Services de l'état. Vue générale

Plus en détail

Architecture matérielle des systèmes informatiques

Architecture matérielle des systèmes informatiques Architecture matérielle des systèmes informatiques IDEC, Renens. Version novembre 2003. Avertissement : ce support de cours n est pas destiné à l autoformation et doit impérativement être complété par

Plus en détail

Initiation WORD. Module 6 : Les tableaux.

Initiation WORD. Module 6 : Les tableaux. Initiation WORD. Module 6 : Les tableaux. Système d exploitation utilisé : Windows XP Service Pack 2 Créé par Xavier CABANAT Version 1.0 Document créé par Xavier CABANAT Page 1 sur 13 Avant propos. Tout

Plus en détail

Les différents codes utilisés en électronique

Les différents codes utilisés en électronique Section : Technicien Supérieur Electronique Discipline : Génie Electronique Les différents codes utilisés en électronique Domaine d application : Traitement des signaux numériques Type de document : Cours

Plus en détail

Lecteur de code-barres V500-R5

Lecteur de code-barres V500-R5 Lecteur de code-barres V500-R5 Systèmes d identification Lecteur de codes-barres laser compact Design compact Installation et configuration faciles Très bonnes performances de lecture Informations pour

Plus en détail

Périphériques de stockage

Périphériques de stockage 1. Ordinateur : 1-1 Définition : L ordinateur est un équipement électronique de traitement automatique de l information, comprenant les organes nécessaires à son fonctionnement autonome. 2. Schéma fonctionnel

Plus en détail

Comment créer mon premier code à barres?

Comment créer mon premier code à barres? omment créer mon premier code à barres? GANDA ANDY La société Ganda andy désire vendre ses produits dans la distribution et doit par conséquent identifier ses produits de manière unique. est pour cette

Plus en détail

nom : Collège Ste Clotilde

nom : Collège Ste Clotilde UNE CONFIGURATION INFORMATIQUE Objectif : Identifier les éléments principaux d une configuration L ordinateur enregistre des données qu il traite pour produire un résultat Sifflements 20 Notice 12 attache

Plus en détail

COMPOSANTS ET COUCHES

COMPOSANTS ET COUCHES COMPOSANTS ET COUCHES Dans ce chapitre nous nous intéressons d'une part aux composants des réseaux - physiques, - logiques, ainsi qu'à l'architecture des réseaux, essentiellement la - topologie, - conception

Plus en détail

Structure de base d un ordinateur

Structure de base d un ordinateur Structure de base d un ordinateur 1-Définition de l ordinateur L ordinateur est un appareil électronique programmable qui traite automatiquement les informations. Il est constitué de l unité centrale et

Plus en détail

PARTIE 1 : STRUCTURE ET PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UN SYSTEME A MICROPROCESSEUR PARTIE 2 : LES MICROCONTROLEURS PIC PARTIE 1

PARTIE 1 : STRUCTURE ET PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UN SYSTEME A MICROPROCESSEUR PARTIE 2 : LES MICROCONTROLEURS PIC PARTIE 1 1 GÉNÉRALITÉS PARTIE 1 Un microprocesseur est un circuit intégré complexe caractérisé par une très grande intégration. Il est conçu pour interpréter et exécuter de façon séquentielle les instructions d'un

Plus en détail

Attention : vous devez faire valider vos montages par un professeur avant une mise sous tension.

Attention : vous devez faire valider vos montages par un professeur avant une mise sous tension. Objectif : transmettre une information par le port d un micro-ordinateur Transmission de l information - TP Matériel disponible : 2 micro-ordinateur ( PC & Mac ) durée : 3 séquences le matériel de test

Plus en détail

TD 2 - Les codes correcteurset les codes détecteurs d erreurs

TD 2 - Les codes correcteurset les codes détecteurs d erreurs TD 2 - Les codes correcteurs et les codes détecteurs d erreurs Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com

Plus en détail