JEU VIDEO : UN NOUVEAU COMPAGNON par Colette KELLER-DIDIER

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "JEU VIDEO : UN NOUVEAU COMPAGNON par Colette KELLER-DIDIER"

Transcription

1 JEU VIDEO : UN NOUVEAU COMPAGNON par Colette KELLER-DIDIER JEU VIDEO : UN NOUVEAU COMPAGNON par Colette KELLER-DIDIER ALS (séance du 11 mai 2003) 48

2 Jeu video : un nouveau compagnon (Colette KELLER-DIDIER) Ecrans télé et jeux vidéo ont envahi nos foyers depuis plusieurs décennies, au point qu ils sont devenus de véritables objets de compagnie pour nos aînés retraités, mais aussi pour nos enfants qu ils soient adolescents ou beaucoup plus jeunes. Dans cette tranche d âge l engouement pour les jeux vidéo a progressivement tourné à la passion, ludique ou studieuse, partagée entre copains ou solitaire, raisonnable ou débordante, faisant échapper les uns à l échec scolaire, les autres à un rejet de leur propre image ou de leur famille. Elle peut, dans les cas les plus excessifs, être comparée à une toxicomanie dont certains vont aujourd hui jusqu à demander une véritable désintoxication pour échapper aux 8 ou 10 heures passées devant l écran et rompre ainsi l isolement dans lequel ils se sont plongés, perdant leur petit(e) ami(e), leur travail ou échouant dans leurs études. Jeu vidéo : un nouveau compagnon Notion de VIDEOGAME EPILEPSY Prédisposition du sujet Effets de certaines scènes ou images Les patterns La luminosité Les effets stroboscopiques Effets du téléviseur ou des écrans vidéo Notion de vidéogame epilepsy Dans les années 80 un autre danger s était déjà fait jour : des crises d épilepsie étaient décrites chez certains utilisateurs de jeu vidéo. Les premières observations relevaient que la majorité des sujets étaient porteurs d une épilepsie photosensible et que quelques cas seulement survenaient chez des personnes qui n étaient ni épileptiques ni photosensibles. Ainsi naquit le terme de vidéogame épilepsy induit par diverses causes qui peuvent s additionner : prédisposition du sujet effets de certaines scènes ou images, en particulier les patterns, la luminosité, les effets stroboscopiques. effets du téléviseur ou des écrans vidéo Prédisposition du sujet Un sujet est photosensible lorsqu une stimulation lumineuse intermittente induit des décharges paroxystiques sur son enregistrement électro-encéphalographique. Selon les travaux de Pascal Masnou, du service de neurologie du centre hospitalo-universitaire du Kremlin Bicêtre, la tranche d âge 7-19 et le sexe féminin sont plus sensibles. L incidence annuelle de survenue serait de 1,5 individus pour individus. 30 à 70% des sujets photosensibles peuvent déclencher des crises d épilepsie et des anomalies électro-encéphalographiques en regardant des motifs géométriques (patterns) à haut contraste, linéaires ou en damiers. Le sujet peut être sensible à ces figures géométriques sans pour autant être photosensibles. En 1997, le dessin animé pocket monster diffusé au Japon à des millions de téléspectateurs en même temps a conduit plusieurs centaines d enfants à l hôpital pour crise d épilepsie. Dans ce dessin animé il y avait des effets stroboscopiques, c est-à-dire des flashs lumineux répétés et prolongés ALS (séance du 11 mai 2003) 49

3 intéressant la majorité de l écran et à une fréquence de 12 hertz, comportant des couleurs rouges et bleues en alternance, particulièrement sensibilisants. Les crises peuvent être d emblée généralisées mais certaines peuvent se traduire seulement par des nausées accompagnées de pâleur, suivies de céphalées plus ou moins associées à un petit trouble de la conscience. Effets du téléviseur ou des jeux vidéo La technique d élaboration d une image télé permet de comprendre pourquoi la télévision est la principale cause d induction des crises chez les sujets photosensibles : Une image est constituée de 625 lignes horizontales balayées par un spot lumineux qui part de l angle supérieur gauche pour arriver à l angle inférieur droit. Le spot balaye d abord les lignes paires en 1/50ème de seconde, puis les lignes impaires en 1/50ème de seconde. L image est donc composée de deux demi-images entrelacées, ce qui induit un scintillement visible à moins d un mètre et à une fréquence de 25 hertz. En fait les stimulations lumineuses intermittentes se produisent à des fréquences de 15 hertz, mais 76% des sujets sont encore sensibles à une fréquence de 25 hertz et 49% le sont encore à 50 hertz. Aussi les risques sont plus fréquents lorsque le sujet est près de l écran et si l ambiance lumineuse est sombre. Depuis 1992 il existe des téléviseurs à fréquence de balayage de 100 hertz, ce qui limite l effet de scintillement puisque la demi image est formée en 1/100ème de seconde au lieu de 1/50ème, ce qui limite par conséquent les risques de crise d épilepsie. Les écrans d ordinateur ne présentent pas la même technique. L image n est pas entrelacée et les fréquences sont généralement supérieures à 70 hertz. Seules les images géométriques ou scintillantes peuvent rester encore sensibilisantes. Le phénomène a fait l objet d études. Une étude française menée sur 115 patients 3 groupes : épilepsie photosensible pure épilepsie non photosensible épilepsie avec crises spontanées ou photo induites 3 séquences : une cassette visionnée sur un téléviseur 50 Hz à 2 mètres, puis à 1 mètre, puis à 0,5 mètre la même cassette sur un téléviseur 100 Hz à 1 mètre, puis à 0,5 mètre un jeu vidéo sur écran vidéo A partir de 1994 plusieurs études à l étranger comme en France ont cherché à déterminer le rôle des images dans la survenue des crises d épilepsie et à en tirer des recommandations. L étude française portait sur 115 patients répartis en 3 groupes : 33 patients qui avaient une épilepsie photosensible pure 42 patients qui avaient des crises photo induites et des crises spontanées 40 patients qui avaient une épilepsie non photosensible Trois séquences : Ils ont tous visionné une cassette vidéo de 10 minutes comportant un programme télévisuel normal et des images sélectionnées à partir de jeux vidéo. La cassette vidéo était visionnée par un téléviseur à fréquence de balayage de 50 hertz situé à 2 mètres, puis à 1 mètre, puis à 0,5 mètre. La cassette était ensuite visionnée sur un écran télé à fréquence de 100 hertz placé à 1 mètre, puis à 0,5 mètre. Le sujet devait ensuite jouer avec un jeu vidéo relié à un écran télé, puis avec une console de jeu portable. ALS (séance du 11 mai 2003) 50

4 Un enregistrement électro-encéphalographique quantifiait les anomalies paroxystiques éventuellement déclenchées. Trois constats : 1 ) aucun des épileptiques non photosensibles n a eu de décharges paroxystiques 2 ) aucun des patients, photosensibles ou non, n a eu de décharges paroxystiques en jouant sur la console portable 3 ) dans le groupe des patients photosensibles, les décharges paroxystiques ont été plus facilement induites par les écrans à fréquence de balayage à 50 hertz que par les écrans à 100 hertz et avec une distance de 0,50 mètre. Enfin, le fait de jouer est plus activant que le fait de regarder passivement un jeu vidéo. Une étude française menée sur 115 patients 3 constats aucun épileptique non photosensible n a eu de décharges paroxystiques aucun patient, photosensible ou non, n a eu de décharges paroxystiques en jouant sur la console portable chez les patients photosensibles, les décharges paroxystiques ont été plus facilement induites par les écrans à fréquence de balayage à 50 hertz que par les écrans à 100 hertz et avec une distance de 0,50 mètre. Le fait de jouer est plus activant que le fait de regarder passivement un jeu vidéo. Résultats et conclusions de l étude De ces enquêtes il peut être déduit : qu un sujet épileptique non photosensible n a pas de risque d avoir une crise lorsqu il utilise un jeu vidéo que les crises surviennent plus souvent devant les consoles de jeu reliées à un téléviseur que devant les jeux d ordinateurs ou devant une console de jeu portable que plus le sujet est prés de l écran plus le risque est grand que les écrans à fréquence de balayage de 50 hertz (couramment répandus en Europe) sont plus dangereux que les écrans de nouvelle génération à fréquence de balayage de 100 hertz que certaines séquences de jeu apparaissent plus épileptogènes que d autres (celles qui comportent des patterns ou une forte luminosité) que le fait de jouer est plus dangereux que le fait de ne regarder un jeu passivement. Ainsi, ont été faites des recommandations médicales : 1 ) si le sujet est photosensible se tenir au moins à 3 ou 4 mètres de l écran télé, dans une pièce bien éclairée, utiliser une télécommande lors du chargement de programme pour éviter de s approcher de l écran, se méfier du chargement d une cassette dans un magnétoscope, car ceci oblige à s approcher très près de l écran, lors d usage de jeu vidéo, se tenir le plus loin possible de l écran de télé en utilisant toute la longueur du cordon des mannettes de jeu. faire des pauses toutes les 30 minutes ne pas jouer pendant plus de 2 heures ou en état de fatigue (si le sujet est très sensible, choisir un écran à 100 hertz) 2 ) si le sujet n est pas photosensible, il ne devrait pas faire de crise surtout s il ne se tient pas trop près de l écran, s il n est pas dans une pièce sombre, si il ne joue pas trop longtemps avec les jeux vidéo et surtout pas en état de fatigue. ALS (séance du 11 mai 2003) 51

5 Décret n du 23 avril 1996 Afin de prévenir les risques d épilepsie, ce décret renforce l information du consommateur en rendant obligatoire l apposition de mise en garde sur l emballage des jeux vidéo et sur la notice d emploi placée dans la boite qui les contient, ainsi que dans les lieux et sur les machines qui sont mises à la disposition du public. Les services de la D.G.C.C.R.F. en surveillent particulièrement l application et communique ces recommandations générales : éviter de jouer en état de fatigue ou de manque de sommeil, jouer dans un lieu bien éclairé, la luminosité de l écran étant modérée, avec un jeu vidéo susceptible d être connecté à un écran, jouer le plus loin possible de ce dernier, faire des pauses de 10 à 15 minutes toutes les heures. Enfin, afin de prévenir les risques d épilepsie pouvant survenir principalement chez les personnes dites photosensibles ou ayant des antécédents familiaux, le décret n du 23 avril 1996 a renforcé l information du consommateur en rendant obligatoire l apposition de mise en garde sur l emballage des jeux vidéo et sur la notice d emploi placée dans la boite qui les contient, ainsi que dans les lieux et sur les machines qui sont mises à la disposition du public. Les services de la D.G.C.C.R.F. surveillent particulièrement l application de ce décret et communiquent ces recommandations générales : éviter de jouer si vous êtes fatigué ou si vous manquez de sommeil, assurez vous que vous jouez dans une pièce bien éclairée en modérant la luminosité de votre écran, jouez à bonne distance de l écran de télévision, aussi loin que le permet le cordon de raccordement, lorsque vous utilisez un jeu vidéo susceptible d être connecté à un écran, faites des pauses de 10 à 15 minutes toutes les heures, en cours d utilisation. ALS (séance du 11 mai 2003) 52

NEX-3/NEX-5/NEX-5C A-DRG-100-22(1) 2010 Sony Corporation

NEX-3/NEX-5/NEX-5C A-DRG-100-22(1) 2010 Sony Corporation NEX-3/NEX-5/NEX-5C Les fonctions 3D fournies par cette mise à jour de microgicielle sont décrites dans ce livret. Veuillez vous référez au «Mode d emploi», ainsi qu au «Guide pratique de α» présent sur

Plus en détail

CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE

CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Pendant tout le TP vous utiliserez la Fiche méthode de l oscilloscope OX 71 Livre Bordas, Collection ESPACE, 2008, p 183 I- FONCTIONNEMENT Mettre l appareil sous tension.

Plus en détail

Chers parents, L équipe VTech

Chers parents, L équipe VTech Manuel d utilisation TABLETTE ÉDUCATIVE MULTIMÉDIA Chers parents, Chez VTech, nous savons combien l apprentissage de la lecture est une étape importante dans le développement de l enfant. Nous voulons

Plus en détail

N 2737 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 2737 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 2737 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 13 juillet 2010. PROPOSITION DE LOI visant à mieux garantir le droit

Plus en détail

Epilepsie et écrans lumineux - télévision / jeux vidéo / [écran téléphone portable à fortiori]

Epilepsie et écrans lumineux - télévision / jeux vidéo / [écran téléphone portable à fortiori] Epilepsie et écrans lumineux - télévision / jeux vidéo / [écran téléphone portable à fortiori] Depuis un certain nombre d années, une polémique s est développée autour des jeux vidéo comme cause possible

Plus en détail

Manuel d'utilisation

Manuel d'utilisation Manuel d'utilisation AVERTISSEMENT SUR L EPILEPSIE A lire avant toute utilisation d un jeu sur CD-ROM par vous-même ou par votre enfant. Certaines personnes sont susceptibles de faire des crises d épilepsie

Plus en détail

Prise en main de l oscilloscope. TP1

Prise en main de l oscilloscope. TP1 1. UTILISATION D UN OSCILLOSCOPE POUR LA MESURE D UNE TENSION CONTINUE. 1.1. Repérage des groupes de fonction. Zone ➊ : Assure la fonction MISE EN SERVICE Zone➋ : Assure la fonction ENTREE DES TENSIONS

Plus en détail

Info. Ligue contre l Epilepsie. Epilepsie. Qu est-ce que c est une crise épileptique ou une épilepsie?

Info. Ligue contre l Epilepsie. Epilepsie. Qu est-ce que c est une crise épileptique ou une épilepsie? Ligue contre l Epilepsie Ligue Suisse contre l Epilepsie Schweizerische Liga gegen Epilepsie Lega Svizzera contro l Epilessia Swiss League Against Epilepsy Info Epilepsie Qu est-ce que c est une crise

Plus en détail

Info. Ligue contre l Epilepsie. Epilepsie. Le travail et l épilepsie

Info. Ligue contre l Epilepsie. Epilepsie. Le travail et l épilepsie Ligue contre l Epilepsie Ligue Suisse contre l Epilepsie Schweizerische Liga gegen Epilepsie Lega Svizzera contro l Epilessia Swiss League Against Epilepsy Info Epilepsie Le travail et l épilepsie Une

Plus en détail

EPP Epilepsie et travail réglementation

EPP Epilepsie et travail réglementation EPP Epilepsie et travail réglementation Séance du 9 décembre 2008 MP Lehucher-Michel, M Trani 1 Épilepsie et conduite L'ép2ilepsie fait partie des affections incompatibles avec la délivrance ou le maintien

Plus en détail

Système de vidéoconférence avec périphériques

Système de vidéoconférence avec périphériques Regroupement des conseils scolaires de langue française de l Ontario Guide d utilisation Système de vidéoconférence avec périphériques Centre d aide Vidéoconférence 866 544-2044 http://video.franco-nord.edu.on.ca

Plus en détail

La migraine : quelle prise de tête!

La migraine : quelle prise de tête! La migraine : quelle prise de tête! Introduction La migraine est une véritable «prise de tête» pour les personnes qui en souffrent! Bien au-delà d un mal physique, cette réelle maladie engendre également

Plus en détail

UTILISATION DE L'OSCILLOSCOPE

UTILISATION DE L'OSCILLOSCOPE 3 ème COURS Electricité Chapitre 4 UTILISTION DE L'OSCILLOSCOPE Je dois savoir Mesurer une tension Mesurer une durée Ce qu'est un oscillogramme Reconnaître l'oscillogramme d'une tension Mesurer période

Plus en détail

Chap2 L oscilloscope.

Chap2 L oscilloscope. Chap2 L oscilloscope. Items Connaissances Acquis Fréquence d une tension périodique. Unité de la fréquence dans le Système international (SI). Relation entre la période et la fréquence. Valeur de la fréquence

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION DES OPTIONS DE JEUX

CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION DES OPTIONS DE JEUX CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION DES OPTIONS DE JEUX ARTICLE 1. DÉFINITIONS Les parties conviennent d entendre sous les termes suivants : --Client : personne physique ou morale abonnée à une offre d

Plus en détail

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DOCUMENT ÉTABLI PAR LA COMMISSION PARITAIRE SANTÉ ET PRÉVENTION DES RISQUES DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE CONTEXTE Quel que soit le secteur d activité,

Plus en détail

Titre : Hémiplégie Alternante : une étude des épisodes paroxystiques.

Titre : Hémiplégie Alternante : une étude des épisodes paroxystiques. I.B.AHC 1. DESCRIPTION DE L ETUDE Titre : Hémiplégie Alternante : une étude des épisodes paroxystiques. Auteurs : Elisa De Grandis MD PhD, G Gaslini Institute, University of Genoa Melania Giannotta MD,

Plus en détail

Gildas Malassinet-Tannou www.icarart.com PEINTURE DE LUMIÈRE INSTALLATION INTERACTIVE

Gildas Malassinet-Tannou www.icarart.com PEINTURE DE LUMIÈRE INSTALLATION INTERACTIVE = PEINTURE DE LUMIÈRE INSTALLATION INTERACTIVE Pablo Picasso à l origine Pablo Picasso est l un des premiers artistes à réaliser, dans les années 1950, des œuvres de peintures de lumière, avec le photographe

Plus en détail

Avertissement de Santé : Crise d épilepsie liée à la photosensibilité

Avertissement de Santé : Crise d épilepsie liée à la photosensibilité AVERTISSEMENT Avant de jouer à ce jeu, lisez les manuels de la console Xbox One et de ses accessoires pour les informations importantes relatives à la sécurité et à la santé. www.xbox.com/support. Avertissement

Plus en détail

Dossier technique. Présentation du bus DMX et Utilisation des options EL13 / EL14 ERM AUTOMATISMES INDUSTRIELS 1 LE PROTOCOLE DMX 2

Dossier technique. Présentation du bus DMX et Utilisation des options EL13 / EL14 ERM AUTOMATISMES INDUSTRIELS 1 LE PROTOCOLE DMX 2 ERM AUTOMATISMES INDUSTRIELS 280 Rue Edouard Daladier 84973 CARPENTRAS Cedex Tél : 04 90 60 05 68 - Fax : 04 90 60 66 26 Site : http://www.erm-automatismes.com/ E-Mail : Contact@erm-automatismes.com 1

Plus en détail

ConneCtez-vous au soleil. au soleil

ConneCtez-vous au soleil. au soleil ConneCtez-vous au soleil ConneCtez-vous au soleil «L éclairage intérieur est un trait de caractère majeur de l ambiance d un bâtiment. Une lumière naturelle engendre une sensation de bien-être et de confort

Plus en détail

Instruments de mesure

Instruments de mesure Chapitre 9a LES DIFFERENTS TYPES D'INSTRUMENTS DE MESURE Sommaire Le multimètre L'oscilloscope Le fréquencemètre le wattmètre Le cosphimètre Le générateur de fonctions Le traceur de Bodes Les instruments

Plus en détail

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale 1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale I. BUT - Utiliser un oscilloscope pour mesurer des fréquences et des tensions - Déterminer la fréquence d un émetteur à ultrasons (noté US)

Plus en détail

La migraine. Foramen ovale perméable. Infarctus cérébral (surtout chez la femme)

La migraine. Foramen ovale perméable. Infarctus cérébral (surtout chez la femme) La migraine 1/Introduction : Céphalée primaire (sans lésion sous-jacente). Deux variétés principales: Migraine sans aura (migraine commune). Migraine avec aura (migraine accompagnée). Diagnostic: interrogatoire

Plus en détail

#"Base Pivotant Inclinable #"Ce Guide Utilisateur

#Base Pivotant Inclinable #Ce Guide Utilisateur Table des Matières Table des Matières...7 Consignes de Sécurité Importantes...7 Accoupler Le Moniteur Et La Base Pivotante...8 Désaccoupler le Moniteur et la Base Pivotante...8 Introduction...8 Installation...9

Plus en détail

Fiche d utilisation des outils de détection des ondes électromagnétiques

Fiche d utilisation des outils de détection des ondes électromagnétiques Notre corps est électrique et l exposition à certaines ondes électromagnétiques sur certaines fourchettes de fréquences nous pose problème. Les ondes concernées sont : Les basses fréquences autour de 50

Plus en détail

Portier Vidéo Surveillance

Portier Vidéo Surveillance Portier Vidéo Surveillance 1 Réf. 102212 Notice d installation et d utilisation INTRODUCTION : Ce vidéophone est un appareil qui associe un interphone et un système vidéo d une grande facilité d installation

Plus en détail

Composition et couleur en photographie

Composition et couleur en photographie Harald Mante Composition et couleur en photographie Adapté de l allemand par Volker Gilbert Groupe Eyrolles, 2012, pour la présente édition, ISBN 978-2-212-13460-5 1. Point, ligne oblique, cercle, contraste

Plus en détail

Haut-parleur Bluetooth 2.1

Haut-parleur Bluetooth 2.1 Haut-parleur Bluetooth 2.1 Référence : TES101 Date : 24/07/2013 Version : 1.2 Langue : Français Merci d avoir acheté un appareil de la marque Clip Sonic Technology. Lisez attentivement le présent manuel

Plus en détail

Eclairage artificiel

Eclairage artificiel Eclairage artificiel Directions de lumière Effets de la source Mise en Scène Mise en Valeur Eléments de Projet Directions de lumière La composition lumineuse d une scène suppose la maîtrise des directions

Plus en détail

Tablettes : Perception & Usages des Français 6 ème édition du Baromètre Semestriel

Tablettes : Perception & Usages des Français 6 ème édition du Baromètre Semestriel Communiqué de presse Septembre 2013 Tablettes : Perception & Usages des Français 6 ème édition du Baromètre Semestriel La tablette : toujours plus complémentaire à la télévision et au smartphone 70% des

Plus en détail

Mieux vivre avec votre écran

Mieux vivre avec votre écran Mieux vivre avec votre écran Ajustez le poste de travail La position la plus confortable pour la lecture de l écran et la frappe sur clavier est celle qui permet le respect des principes suivants : A.

Plus en détail

Disney elements 2010 Disney

Disney elements 2010 Disney Manuel d utilisation CONSOLE ÉDUCATIVE TACTILE Disney elements 2010 Disney Chers parents, Chez VTech, nous sommes conscients que les enfants sont notre avenir. C est pourquoi tous nos jeux sont conçus

Plus en détail

Retrouvez des informations sur ce logiciel!

Retrouvez des informations sur ce logiciel! Poker Texas Hold em Copyright R 2001-2006 On Hand Software, Inc. Édition Janvier 2007 Auteur(s) Traduction OnHand Software ACHERON Mickaël Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle,

Plus en détail

Immersion - Vision 3D dans la RV.

Immersion - Vision 3D dans la RV. Cours RVS Master II IVA Immersion - Vision 3D dans la RV. Cours de Réalité Virtuelle et Simulation Master II - IVA A. Mebarki - Maître de Conférences Département d'informatique Faculté des Mathématiques

Plus en détail

Connectiques et Utilisation d un disque dur multimédia MMEMUP

Connectiques et Utilisation d un disque dur multimédia MMEMUP Date : TP : Disque dur multimédia MMEMUP Nom : Prénom : Classe : Groupe : Bac Pro SEN Hazebrouck Enseignement PROFESSIONNEL. Lycée Saint Joseph Connectiques et Utilisation d un disque dur multimédia MMEMUP

Plus en détail

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision.

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7.1 Pour la myopie (mauvaise vue de loin) : Test de vision de loin Sur le mur d un pièce, fixez l illustration ci-dessous que vous

Plus en détail

Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques

Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques Dr Solène de Gaalon Service de neurologie- CHU Nantes Société française des migraines et céphalées Céphalées de tension

Plus en détail

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français Le 18 novembre 2014 Combien de joueurs? Enquête en ligne, réalisée par TNS Sofres, entre le 13 et le 25 septembre 2014, auprès d un échantillon

Plus en détail

TP mesures électriques

TP mesures électriques TP0 : FAMILIARISATION AVEC L OSCILLOSCOPE On utilise l oscilloscope HAMEG HM 303-4 dont la face avant est donnée par la figure suivante : L explication de la fonction de chaque touche est donnée sur la

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves Réussite des élèves contribuer à améliorer la réussite des

Plus en détail

Analyse comparative d un corpus de sites web : Les musées historiques 2) LE CORPUS

Analyse comparative d un corpus de sites web : Les musées historiques 2) LE CORPUS Alexandre GRIVEAU Mathieu GROLEAU IUP 2 Analyse comparative d un corpus de sites web : Les musées historiques 2) LE CORPUS 2.1) brève présentation- description des trois sites 2.1.1) musée de la révolution

Plus en détail

Table des matières. Télécharger MetaTrader 4. Première connexion à MetaTrader 4. Se connecter à MetaTrader 4. Modifier la langue

Table des matières. Télécharger MetaTrader 4. Première connexion à MetaTrader 4. Se connecter à MetaTrader 4. Modifier la langue Guide METATRADER 4 Table des matières Télécharger MetaTrader 4 Première connexion à MetaTrader 4 Se connecter à MetaTrader 4 Modifier la langue Modifier votre mot de passe Mot de passe oublié Trader avec

Plus en détail

KIT DE VIDÉO SURVEILLANCE 2.4 GHz

KIT DE VIDÉO SURVEILLANCE 2.4 GHz Réf: CIP-4000 NOTICE D UTILISATION KIT DE VIDÉO SURVEILLANCE 2.4 GHz Nous vous remercions d avoir fait l acquisition de ce produit, nous vous conseillons de lire attentivement cette notice. Assistance

Plus en détail

Transmettre la voix à distance

Transmettre la voix à distance Pour quoi faire? Par quels moyens? Ressentir et observer sa voix, c était un très vieux rêve, comme l était aussi celui de voler dans les airs Aujourd hui, les moyens de communication modernes permettent

Plus en détail

Qu est-ce qu une probabilité?

Qu est-ce qu une probabilité? Chapitre 1 Qu est-ce qu une probabilité? 1 Modéliser une expérience dont on ne peut prédire le résultat 1.1 Ensemble fondamental d une expérience aléatoire Une expérience aléatoire est une expérience dont

Plus en détail

NUGELEC. NOTICE D'UTILISATION DU B.A.A.S. du type Ma - STI / MaME - STI. pages. 1 introduction 2. 2 encombrement 3 fixation

NUGELEC. NOTICE D'UTILISATION DU B.A.A.S. du type Ma - STI / MaME - STI. pages. 1 introduction 2. 2 encombrement 3 fixation NOTICE D'UTILISATION DU du type Ma - / MaME - pages 1 introduction 2 2 encombrement 3 fixation 3 installation 3 à 5 raccordement 4 fonctionnement 5 à 6 contrôle, essai 5 caractéristiques 7 techniques 6

Plus en détail

LA VIDÉO HAUTE DEFINITION, PARTOUT, POUR TOUS

LA VIDÉO HAUTE DEFINITION, PARTOUT, POUR TOUS LA VIDÉO HAUTE DEFINITION, PARTOUT, POUR TOUS LECTEUR MULTIMEDIA MPMAN MP 40 HD TOUCH Depuis maintenant 10 ans, vous connaissez Mpman pour ses baladeurs mp3. Avec le Mp 40 HD TOUCH de Mpman vous entrez

Plus en détail

Conseils. pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH

Conseils. pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH Conseils pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH Conseils pour aider votre enfant atteint de TDAH Même si le traitement par VYVANSE peut permettre de gérer les symptômes du TDAH,

Plus en détail

ALICEBOX. Guide d installation ADSL + TÉLÉPHONE + TV NUMERIQUE. Découvrir ma télécommande 12 TÉLÉCOMMANDE. Accès au médiacenter

ALICEBOX. Guide d installation ADSL + TÉLÉPHONE + TV NUMERIQUE. Découvrir ma télécommande 12 TÉLÉCOMMANDE. Accès au médiacenter Découvrir ma télécommande Activer/désactiver la connexion du décodeur au téléviseur Fin Enregistrement Play / Pause Revenir en arrière ou sortie Navigation Accès au médiacenter Allumer / Mettre en veille

Plus en détail

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES Textes de référence : Champ d application : Code de la Construction et de

Plus en détail

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE de en Martinik NOTICE HYGIENE ET SECURITE BUREAU VERITAS ASEM Dossier n 6078462 Révision 2 Octobre 2014 Page 1 de en Martinik SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 1.1 OBJET DE LA NOTICE... 3 1.2 CADRE REGLEMENTAIRE...

Plus en détail

FAIRE COMMUNIQUER UNE TABLETTE AVEC UN PERIPHERIQUE SANS FIL POUR DUPLIQUER L ECRAN 22 avril 2015

FAIRE COMMUNIQUER UNE TABLETTE AVEC UN PERIPHERIQUE SANS FIL POUR DUPLIQUER L ECRAN 22 avril 2015 TABLE DES MATIERES 1. Introduction... 2 Avantages :... 2 Contraintes :... 2 2. Projeter sur un écran sans fil avec Miracast... 3 Vérifier la compatibilité de son matériel... 3 La tablette ou l ordinateur...

Plus en détail

Les ondes au service du diagnostic médical

Les ondes au service du diagnostic médical Chapitre 12 Les ondes au service du diagnostic médical A la fin de ce chapitre Notions et contenus SAV APP ANA VAL REA Je maitrise Je ne maitrise pas Signaux périodiques : période, fréquence, tension maximale,

Plus en détail

commandes de jeu manette Xbox 360... 4 Schémas de commandes...5 Garantie...13 Avertissement de Santé : Crise d épilepsie liée à la photosensibilité

commandes de jeu manette Xbox 360... 4 Schémas de commandes...5 Garantie...13 Avertissement de Santé : Crise d épilepsie liée à la photosensibilité mode d emploi AVERTISSEMENT Avant de jouer à ce jeu, veuillez lire le manuel d utilisation de la console Xbox 360, du capteur Kinect pour console Xbox 360 et des accessoires concernés pour obtenir toutes

Plus en détail

TP Détection d intrusion Sommaire

TP Détection d intrusion Sommaire TP Détection d intrusion Sommaire Détection d intrusion : fiche professeur... 2 Capteur à infra-rouge et chaîne de mesure... 4 Correction... 14 1 Détection d intrusion : fiche professeur L'activité proposée

Plus en détail

Analyse Appliquée du Comportement. Christine PHILIP, Maître de conférences, INS HEA

Analyse Appliquée du Comportement. Christine PHILIP, Maître de conférences, INS HEA Analyse Appliquée du Comportement Christine PHILIP, Maître de conférences, INS HEA Qu est-ce que l ABA? «Applied Behavior Analysis» (Analyse appliquée du comportement) C est une méthode inspirée de Skinner

Plus en détail

Observatoire des loisirs des Français

Observatoire des loisirs des Français Observatoire des loisirs des Français 8 e édition Rapport d étude TNS 2014 Sommaire 1 Présentation de l étude 3 2 Principaux enseignements 5 3 Résultats 8 TNS 2014 2 1 Présentation de l étude TNS 2014

Plus en détail

Les Migraines et les céphalées. Dr G.Hinzelin Migraines et Céphalées Migraines et Céphalées La migraine représente entre 5 à 18% de la population française selon le sexe et en fonction des études. Est

Plus en détail

DETECTEUR CO (monoxyde de carbone) NB 930 MANUEL UTILISATEUR

DETECTEUR CO (monoxyde de carbone) NB 930 MANUEL UTILISATEUR DETECTEUR CO (monoxyde de carbone) NB 930 MANUEL UTILISATEUR wizmart Detecteur CO TECHNOLOGIE ELECTRO CHIMIQUE Garantie 5 ANS Le détecteur CO peut vous sauver la vie Le danger : la présence de monoxyde

Plus en détail

Produits CONFORT DU SENIOR ET MAD

Produits CONFORT DU SENIOR ET MAD Produits CONFORT DU SENIOR ET MAD Aide au quotidien Ecrase comprimés - Réf. 25369 Pour faciliter la prise de comprimés (médicaments, vitamines...), équipez vous de cet écrase comprimé. Produit 2 en 1:

Plus en détail

Exposition. VLR plongée e commission photo

Exposition. VLR plongée e commission photo Exposition VLR plongée e commission photo Agenda Définitions Exposition / analogie du verre d eau (de vin?) Ouverture Vitesse Sensibilité La notion d EV Pourquoi cela ne suffit pas? Dynamique des capteurs

Plus en détail

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Opérateur de prises de vue Version 1 «Opérateur de prises de vue» APPELLATION(S) DU METIER Opérateur de prises de vue vidéo Cadreur Pointeur vidéo DEFINITION DU METIER L'opérateur de prises de vue assure

Plus en détail

Système de surveillance vidéo

Système de surveillance vidéo Conrad sur INTERNET www.conrad.fr N O T I C E Version 12/01 Entretien Pour un fonctionnement correct de votre système de surveillance vidéo, prenez note des conseils suivants : 1/ Tenez la caméra et le

Plus en détail

LA RÉFRACTION OBJECTIFS

LA RÉFRACTION OBJECTIFS CHU Dr Benbadis Constantine le 12/04/2011 Service d Ophtalmologie/Module d ophtalmologie. Dr Z.Berkani-Kitouni :Maître de conférences, Chef de Service. LA RÉFRACTION OBJECTIFS : 1- Savoir définir l œil

Plus en détail

Le bilan neuropsychologique du trouble de l attention. Ania MIRET Montluçon le 4-12- 2009

Le bilan neuropsychologique du trouble de l attention. Ania MIRET Montluçon le 4-12- 2009 Le bilan neuropsychologique du trouble de l attention Ania MIRET Montluçon le 4-12- 2009 Introduction L attention est une fonction de base dont l intégrité est nécessaire au bon fonctionnement cognitif

Plus en détail

TIC et Education : l apprentissage de l écriture. Conf Lunch IRISA, vendredi 2 juillet 2010

TIC et Education : l apprentissage de l écriture. Conf Lunch IRISA, vendredi 2 juillet 2010 TIC et Education : l apprentissage de l écriture Conf Lunch IRISA, vendredi 2 juillet 2010 Agenda TIC et Education : l apprentissage de l écriture Comment réconcilier les enfants avec l écriture? Comment

Plus en détail

TDs Architecture des ordinateurs DUT Informatique - M4104c SUJETS. R. Raffin Aix-Marseille Université romain.raffin-at-univ-amu.fr

TDs Architecture des ordinateurs DUT Informatique - M4104c SUJETS. R. Raffin Aix-Marseille Université romain.raffin-at-univ-amu.fr TDs Architecture des ordinateurs DUT Informatique - M4104c SUJETS R. Raffin Aix-Marseille Université romain.raffin-at-univ-amu.fr 2015 Table des matières 1 TD1 : les bonnes résolutions 2 1.1 Premières

Plus en détail

NOTICE TRACKER PRO 7H6799

NOTICE TRACKER PRO 7H6799 7H6799-02/06 Page 1 sur 6 NOTICE TRACKER PRO 7H6799 Tout droit préservé. Aucune partie de cet article ne doit être recopié. Ce mode d emploi peut contenir des noms et autres identifications utilisés à

Plus en détail

MVS Medical Visualisation Studio Version 1.0 Manuel utilisateur

MVS Medical Visualisation Studio Version 1.0 Manuel utilisateur MVS Medical Visualisation Studio Version 1.0 Manuel utilisateur Table des matières 1. Introduction... 3 2. Installation du logiciel... 3 3. Lancement du programme et ouverture d un fichier... 3 4. Manipulations

Plus en détail

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers 1 er semestre 2013 Réalisé par 1 Édito L Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers succède à l Observatoire de l équipement des foyers pour

Plus en détail

20 (19.5 viewable) Full HD LED monitor with SuperClear MVA Panel Technology

20 (19.5 viewable) Full HD LED monitor with SuperClear MVA Panel Technology 20 (19.5 viewable) Full HD LED monitor with SuperClear MVA Panel Technology VA2055Sa Moniteur 20" (19,5" d'affichage) LED Full HD avec technologie d'affichage MVA SuperClear, résolution 1920 x 1080, angle

Plus en détail

LA MIGRAINE PRESENTATION. Qu est-ce que c est? Différents types : La migraine se rencontre avec ou sans aura : Fiche 13

LA MIGRAINE PRESENTATION. Qu est-ce que c est? Différents types : La migraine se rencontre avec ou sans aura : Fiche 13 Fiche 13 LA MIGRAINE PRESENTATION Qu est-ce que c est? La migraine est une maladie caractérisée par de fréquents accès de maux de tête, souvent violents et parfois accompagnés d'autres symptômes : nausées,

Plus en détail

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

7- Les Antiépileptiques

7- Les Antiépileptiques 7- Les Antiépileptiques 1 Définition L épilepsie est un trouble neurologique chronique caractérisé par la survenue périodique et imprévisible de crises convulsives dues à l émission de décharges électriques

Plus en détail

Collection de photos échantillons

Collection de photos échantillons Collection de photos échantillons SB-800/600 Entrez dans le monde passionnant du Système d Eclairage Créatif de Nikon avec le SB-800/600. Les numéros de page se rapportent aux explications dans le manuel

Plus en détail

Manuel de l utilisateur pour détecteur de mouvement avec télécommande

Manuel de l utilisateur pour détecteur de mouvement avec télécommande Sécurité personnelle Manuel de l utilisateur pour détecteur de mouvement avec télécommande Ne pas utiliser dans des lieux humides Alarme à détection de mouvement Avec télécommande Montage au mur Indicateur

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public NOM équipement Notice accessibilité pour les établissements recevant du public Textes de référence : Loi n 2005-102 du 11 février 2005 Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1er Règles en vigueur considérées

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer L informatique et audio-visuel Quelques infos pour commencer D après une étude du bureau Enertech la répartition de la consommation d électricité a évolué. La consommation du site audiovisuel et informatique

Plus en détail

Plan Canicule. En été, les périodes de canicule sont particulièrement propices aux coups de chaleur et plusieurs facteurs peuvent y contribuer.

Plan Canicule. En été, les périodes de canicule sont particulièrement propices aux coups de chaleur et plusieurs facteurs peuvent y contribuer. Plan Canicule Fiche 3.2 : Les travailleurs En été, les périodes de canicule sont particulièrement propices aux coups de chaleur et plusieurs facteurs peuvent y contribuer. Facteurs environnementaux Ensoleillement

Plus en détail

Consensus Scientifique sur. les. Champs statiques

Consensus Scientifique sur. les. Champs statiques page 1/8 Consensus Scientifique sur Source : OMS (2006) les Champs statiques Résumé & Détails: GreenFacts Contexte - Les équipements d imagerie médicale par résonance magnétique (IRM), les trains et les

Plus en détail

TRAITEMENT DE L ASTHME. dr U de Pontbriand, Nantes le 3/12/2011

TRAITEMENT DE L ASTHME. dr U de Pontbriand, Nantes le 3/12/2011 TRAITEMENT DE L ASTHME DEFINITION du GINA (global initiative for asthma) «Maladie inflammatoire chronique des voies aériennes dans laquelle de nombreuses cellules jouent un rôle, notamment les mastocytes,

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Association Départementale des Pupilles de l Enseignement Public de l Essonne 16 rue Thibaud de Champagne 91090 Tel : 01 69 11 23 83 Fax : 01 60 86 16 36 Site : www.adpep91.org

Plus en détail

FICHE METIER. «Chef de chaîne» Chef de chaîne APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Chef de chaîne» Chef de chaîne APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chef d antenne «Chef de chaîne» APPELLATION(S) DU METIER Chef de chaîne DEFINITION DU METIER Chef de chaîne est en charge de la diffusion technique des programmes. Il est garant de la continuité de la

Plus en détail

du détecteur de poulinage GSM universel

du détecteur de poulinage GSM universel Mode d emploi du détecteur de poulinage GSM universel «Birth Alarm MASTER/SLAVE» Nous vous remercions de votre achat et de la confiance accordée à MASTER/SLAVE et vous recommandons de lire avec attention

Plus en détail

La dyspraxie visuo-spatiale

La dyspraxie visuo-spatiale 1 La dyspraxie visuo-spatiale 2 Définition Dyspraxie visuo-spatiale Introduction La plus fréquente des dyspraxies Association d un trouble du geste de nature dyspraxique et d un trouble visuo-spatial Pathologie

Plus en détail

Directives canadiennes en matière de comportement sédentaire

Directives canadiennes en matière de comportement sédentaire de comportement sédentaire Contexte Au cours des dernières décennies, le niveau d activité physique et de condition physique des Canadiennes et Canadiens a diminué. Or, faire régulièrement de l activité

Plus en détail

Aspect nutritionnel chez le sujet âgé

Aspect nutritionnel chez le sujet âgé Aspect nutritionnel chez le sujet âgé Définition Etat pathologique résultant d apports nutritionnels insuffisants en regard des dépenses énergétiques de l organisme: diminution des apports alimentaires

Plus en détail

Guide utilisateur. Parrot MKi9100. Français. Parrot MKi9100 Guide utilisateur 1

Guide utilisateur. Parrot MKi9100. Français. Parrot MKi9100 Guide utilisateur 1 Guide utilisateur Parrot MKi9100 Français Parrot MKi9100 Guide utilisateur 1 Sommaire Sommaire... 2 Introduction... 4 Installer le Parrot MKi9100... 5 Autoradio avec connecteur ISO...5 Autoradio avec entrées

Plus en détail

QUELQUES ACTIVITES RELATIVES A LA PARTIE A Propagation d une onde ; onde progressive. Comment installer le format de compression divx?

QUELQUES ACTIVITES RELATIVES A LA PARTIE A Propagation d une onde ; onde progressive. Comment installer le format de compression divx? Lycée Bi h t QUELQUES ACTIVITES RELATIVES A LA PARTIE A Propagation d une onde ; onde progressive Il semble nécessaire d utiliser des fichiers images, de grande taille généralement, aussi, nous proposons

Plus en détail

Champ électromagnétique?

Champ électromagnétique? Qu est-ce qu un Champ électromagnétique? Alain Azoulay Consultant, www.radiocem.com 3 décembre 2013. 1 Définition trouvée à l article 2 de la Directive «champs électromagnétiques» : des champs électriques

Plus en détail

Guide d installation ADSL + TÉLÉPHONE + TV NUMERIQUE

Guide d installation ADSL + TÉLÉPHONE + TV NUMERIQUE Modem ADSL Guide d installation ADSL + TÉLÉPHONE + TV NUMERIQUE Port ADSL / ADSL2+ ANSI T1 413 / ITU G.992.1, G.992.3, G.992.5 Annex A (10) 5 ports ethernet 10 / 100 Base-T (9, 2 à 5) 1 ports USB host

Plus en détail

Au programme. Vision par ordinateur: Formation d image et Photographie. Formation de l image. Introduction

Au programme. Vision par ordinateur: Formation d image et Photographie. Formation de l image. Introduction Au programme Vision par ordinateur: Formation d image et Photographie Sébastien Roy Jean-Philippe Tardif Marc-Antoine Drouin Département d Informatique et de recherche opérationnelle Université de Montréal

Plus en détail

JEUX AVEC LES CHIFFRES DES DÉVELOPPEMENTS DÉCIMAUX DE QUELQUES RATIONNELS

JEUX AVEC LES CHIFFRES DES DÉVELOPPEMENTS DÉCIMAUX DE QUELQUES RATIONNELS JEUX AVEC LES CHIFFRES DES DÉVELOPPEMENTS DÉCIMAUX DE QUELQUES RATIONNELS Jean Luc Bovet, Auvernier Notre merveilleuse manière d écrire les nombres, due, dit-on, aux Indiens via les Arabes, présente en

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION. Décodeur FRANSAT CONNECT. ASTON XENA HD Twin Connect

GUIDE D UTILISATION. Décodeur FRANSAT CONNECT. ASTON XENA HD Twin Connect GUIDE D UTILISATION Décodeur FRANSAT CONNECT ASTON XENA HD Twin Connect BIENVENUE Vous venez d acquérir un décodeur FRANSAT pour recevoir par satellite les chaînes gratuites de la TNT et une sélection

Plus en détail

Version du 17 octobre 2011. Le bruit

Version du 17 octobre 2011. Le bruit Version du 17 octobre 2011 Le bruit Bruit et BTP Etat des lieux Surdité professionnelle : handicap irréversible SUMMER 2003 : 25% des salariés victimes du bruit Maladies professionnelles (tableau N 42)

Plus en détail

Etude MIKE - Abstract

Etude MIKE - Abstract www.zhaw.ch/psychologie Etude MIKE - Abstract L étude MIKE a examiné de manière représentative le comportement en matière d utilisation des médias des enfants en âge d aller à l école primaire vivant en

Plus en détail

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES?

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? Colloque «Les écrans et les jeunes : quelle place, quelle offre, quelles évolutions?» 9 décembre 2014 Direction des études et de la prospective

Plus en détail

Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire?

Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire? Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire? L épilepsie concerne plus de 500 000 personnes en France, dont la moitié sont des enfants ou des adolescents.

Plus en détail