Version du 17 octobre Le bruit

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Version du 17 octobre 2011. Le bruit"

Transcription

1 Version du 17 octobre 2011 Le bruit

2 Bruit et BTP Etat des lieux Surdité professionnelle : handicap irréversible SUMMER 2003 : 25% des salariés victimes du bruit Maladies professionnelles (tableau N 42) : 1048 cas reconnus en 2009 avec un coût moyen euros/cas

3 Etat des lieux Bruit et BTP Nombre de Maladies professionnelles dues au Bruit MP 42- depuis 1980

4 Bruit et BTP Le son devient un bruit quand il devient gênant ou désagréable il est nocif pour l oreille Le bruit La nuisance qu on ne voit pas... celle qu on entend plus!

5 Bruit et BTP Caractéristique du bruit Le bruit est un son indésirable caractérisé par sa fréquence (mesurée en Hertz - Hz) et son intensité (mesurée en décibels db) La Fréquence Voix parlée 20 Hz 200 Hz 2000 Hz Hz

6 Bruit et l homme

7 Intensité sonore Zone nuisible Zone de risque Zone sans danger Seuil de la douleur Seuil de perception 140 db(a) 130 db(a) 120 db(a) 110 db(a) 100 db(a) 90 db(a) 80 db(a) 70 db(a) 60 db(a) 50 db(a) 40 db(a) 30 db(a) 20 db(a) 10 db(a)

8 Addition des intensités Avec 1 marteau-piqueur On mesure 90dB(A) + 3 db(a) Avec 2 marteaux-piqueurs On mesure 93dB(A) Avec 4 marteaux-piqueurs On mesure 96dB(A) + 6 db(a)

9 Pour baisser le niveau de bruit Si on veut gagner 3 db(a) 6 db(a) 9 db(a) 12 db(a) 15 db(a) 18 db(a) 21 db(a) Il faut diviser le bruit par

10 En pratique Niveau sonore db(a) Durée d exposition maxi. 80 8h 83 4h 86 2h 89 1h 92 30mn 95 15mn

11 Effet du bruit sur le système auditif

12 Bruit lésionnel Les lésions provoquées par l exposition au bruit sont irréversibles Elles sont responsables d une surdité définitive

13 La surdité professionnelle Surdité professionnelle Presbyacousie

14 Législation et niveaux de bruit 8 h d exposition = 80 db(a) Mise à disposition de PICB (ou dès 135dB(C) pression acoustique de crête) Mesure de la source de bruit 8 h d exposition = 85 db(a) Port obligatoire de PICB + signalisation (dès 137dB(C) pression acoustique de crête) 8 h = 87 db(a) Limite d exposition avec des EPI (ou 140dB(C) pression acoustique de crête) Avec EPI

15 Législation bruit : en pratique 130 db(c) 137 db(c) 140 db(c) 80 db(a) 85 db(a) 87 db(a) Valeur inférieure d exposition déclenchant actions de prévention Valeur supérieure d exposition déclenchant actions de prévention Valeur limite d exposition à ne jamais dépasser Valeurs ne tenant pas compte des protections auditives Valeur tenant compte des protections auditives

16 Intensité sonore Quelques exemples TP Tronçonneuse à bordure: 100 db(a) Finisher db(a): 94 db(a) Marteau piqueur : 90 à 120 db(a) conducteur de pelle : 82 à 90 db(a) Quelques exemples au bureau 60dB(A) Voix criée : 75 db(a) Voix parlée : 50 db(a) Voix chuchotée : 20 db(a)

17 Autres effets du bruit Troubles du sommeil, fatigue Effets sur le cœur: palpitations, HTA Troubles gastro-intestinaux Stress Gêne sociale Difficultés de concentration, gêne l attention et l apprentissage, diminution de la vigilance augmentation du risque d accident...

18 Diminution du bruit Identifier les postes à risque et constituer des groupes homogènes d exposition (Par activité/par type de matériel/ ) La démarche de prévention Evaluer le risque bruit (connaître les niveaux et les temps d exposition des opérateurs) DU Mettre en œuvre un plan d action (suivant les Axes OTH)

19 Diminution du bruit Application des principes généraux de prévention 1. Éviter les risques 2. Évaluer les risques inévitables 3. Combattre les risques à la source 4. Adapter le travail à l'homme 5. Tenir compte de l'évolution technique 6. Remplacer ce qui est dangereux par ce qui ne l'est pas ou est moins dangereux 7. Planifier la prévention 8. Prendre des mesures de protection collective en priorité sur les protections individuelles 9. Donner des instructions appropriées

20 Connaissance du risque du bruit Détermination du niveau d exposition Evaluer le risque bruit Niveau attendu (Banque de données SST=> mesures déjà réalisées ou mesures suivant conditions spécifiques ) mesures PGP Évaluer les risques inévitables

21 Connaissance du risque du bruit Mesures: ce qu il faut savoir db Loi de décroissance sonore 0 à quelques db près de la source Décroissance réelle du local Plus de 10dB loin de la source Décroissance en «Champs libre» 6 db par doublement de distance Distance par rapport à la source en mètre

22 Connaissance du risque du bruit Mesures: ce qu il faut savoir Loi de décroissance du son dans l espace 6 db par doublement de distance Marteau piqueur Distance par rapport à la source en mètre 1 m 2 m 4 m 8 m 80dB 95dB 74dB 89dB 68dB 83dB 62dB 77dB

23 Le bruit : tous concernés Scie à sol Compresseur BRH? db (A) Scie à sol 106 db(a) Compacteur? db (A) Compacteur 88 db(a)? db (A) Compresseur 69dB(A) Plaque vibrante 95 db(a) Bétonnière Plaque vibrante? db (A) db (A) 23? db (A) BRH 103 db(a) Votre avis OPPBTP 2008

24 Diminution du bruit Exemples liés aux travaux des entreprises de TP Terrassements complémentaires, démolition d ouvrages, compactage : utiliser du matériel avec une télécommande PGP: Tenir compte de l'évolution technique

25 Diminution du bruit Exemples liés aux travaux des entreprises de TP Achat de lames de scie et disques performants (ex : Disque NORTON Silencio pour couper du béton - permet de gagner, d après le fabricant, 20dB!... et se rapprocher des 80dB - Coût supérieur d environ 10%) Choix d un compresseur mobile ou d un groupe électrogène pour chantier (ex : compresseur d air KAESER: 69 db (A) Groupes élec. fixes pour chantier de 52dB(A) à 74dB (A) à 7mètres en fonction de la puissance et des modèles chez le même fournisseur) Lors de tout achat de matériel prendre en compte également le niveau de bruit comme critère de choix PGP: Remplacer ce qui est dangereux par ce qui ne l'est pas ou est moins dangereux

26 Diminution du bruit Exemples liés aux travaux des entreprises de TP Entretien du matériel (un matériel entretenu et maintenu en état est moins bruyant => système de protection, carters, pot d échappement ) Application des consignes d utilisation du matériel (ex : fermeture de la porte de la pelle) PGP: Donner des instructions appropriées organisation du travail (éloignement de la source de bruit, réduction du temps d exposition => alternance des tâches, )

27 Diminution du bruit Les grands principes Sur chantier Réduction du bruit à la source Eloignement du personnel de la source de bruit Réduction du temps d exposition Et à l atelier suspension anti-vibratile Encoffrement de la source de bruit (protecteur/cabine/cloison/ ) Traitement acoustique du bâtiment (écrans acoustiques, panneaux absorbants sur murs et plafonds, )

28 Le choix des protections auditives PGP /Rappel: Prendre des mesures de protection collective en priorité sur les protections individuelles

29 Les différents types de protections auditives Les bouchons d oreilles 1,5 à 2 Arceaux 4 à 6 Réutilisables (reliés par un arceau ou une cordelette) jetables 0,20 à 0,30 cents Les protecteurs d oreilles moulés 100 à 150 Les casques anti-bruit Serre-tête (reliés par un arceau) 10 à 25 Coquilles pour casque de chantier

30 Protections auditives Les bouchons d oreilles - EN 352/2 Les plus Ils sont légers d utilisation simple Facile à porter sur soi Les moins Pour être efficace, ils doivent être correctement insérés Il doivent être manipulés avec des mains propres peuvent irriter le conduit auditif externe

31 Protections auditives Les Protecteurs d'oreilles moulés - EN Les plus bien adaptés à l oreille par conception offrent un bon affaiblissement facilitent la communication Les moins nécessitent un entretien régulier coût plus important

32 Protections auditives Les Casques serre-tête - EN 352/1 et les coquilles EN 252/3 Les plus difficiles de mal les installer ou de les perdre S adaptent à toutes les têtes s adaptent à toutes les oreilles Les moins lourds et pas facile à transporter difficiles à porter dans les milieux chauds /humides ou les espaces confinés Peuvent gêner le port d autres EPI

33 Protections auditives Les protecteurs d'oreille ne sont efficaces que s'ils sont correctement portés pendant la totalité du temps d'exposition au bruit

34 En résumé Protection auditive : le dernier recours Critères de choix des EPI : un compromis Niveau de bruit Contrainte de la tâche (poussière, chaleur, ) Compatibilité de la tâche Exigences de l utilisateur Hygiène et entretien

35 Diminution du bruit En résumé, quatre règles d or Acheter ou louer silencieux Organiser le travail pour diminuer l exposition Fournir les PICB adaptées Former, informer et sensibiliser

36 Diminution du bruit Merci de votre attention

mémo santé du bâtiment Chef d entreprise artisanales Le bruit est un son désagréable et gênant.

mémo santé du bâtiment Chef d entreprise artisanales Le bruit est un son désagréable et gênant. L'alliée de votre réussite mémo santé Chef d entreprise artisanale ATTENTION! LE BRUIT REND SOURD! Entreprises artisanales du bâtiment Le bruit est un son désagréable et gênant. Le son est le résultat

Plus en détail

LE BRUIT. Le bruit est une vibration de l air qui se propage et qui produit une sensation auditive considérée comme désagréable ou gênante.

LE BRUIT. Le bruit est une vibration de l air qui se propage et qui produit une sensation auditive considérée comme désagréable ou gênante. LE BRUIT QU EST CE QUE LE BRUIT? Le bruit est une vibration de l air qui se propage et qui produit une sensation auditive considérée comme désagréable ou gênante. L oreille comprend 3 parties: - l oreille

Plus en détail

Notions d acoustique contexte réglementaire et solutions de prévention

Notions d acoustique contexte réglementaire et solutions de prévention Réduire le bruit au travail : des solutions de prévention 29 octobre 2008 Notions d acoustique contexte réglementaire et solutions de prévention Hubert FINCK Ingénieur Conseil Les enjeux Le bruit concerne

Plus en détail

BRUIT EVALUATION DU RISQUE BRUIT TRANSCRIPTION DANS LE DSS ET PLAN D ACTION DOSSIER DE PRESCRIPTIONS

BRUIT EVALUATION DU RISQUE BRUIT TRANSCRIPTION DANS LE DSS ET PLAN D ACTION DOSSIER DE PRESCRIPTIONS BRUIT RAPPEL EVALUATION DU RISQUE BRUIT TRANSCRIPTION DANS LE DSS ET PLAN D ACTION DOSSIER DE PRESCRIPTIONS PRINCIPES DE PREVENTION, EXEMPLES DE REALISATIONS RAPPEL Pourquoi prévenir les risques liés au

Plus en détail

t Vous devez élever la voix pour parler avec un collègue situé à 1 m. t Vos oreilles bourdonnent pendant ou à la fin de votre journée de travail.

t Vous devez élever la voix pour parler avec un collègue situé à 1 m. t Vos oreilles bourdonnent pendant ou à la fin de votre journée de travail. 40 à 60 db(a) Il faut le savoir Pour une journée de travail de 8 h, votre audition est en danger à partir de 80 db(a). Au-delà de 130 db(a), toute exposition, même de très courte durée, est dangereuse.

Plus en détail

MÉMo santé. attention! Le bruit rend sourd! Salarié. EntrEprisEs artisanales du bâtiment. Le bruit est un son désagréable et gênant.

MÉMo santé. attention! Le bruit rend sourd! Salarié. EntrEprisEs artisanales du bâtiment. Le bruit est un son désagréable et gênant. MÉMo santé attention! Le bruit rend sourd! Salarié EntrEprisEs artisanales du bâtiment Le bruit est un son désagréable et gênant. Le son est le résultat d une vibration de l air qui se propage sous forme

Plus en détail

PREVENIR LA PENIBILITE : LE BRUIT

PREVENIR LA PENIBILITE : LE BRUIT N 61 - SOCIAL n 26 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 23 mars 2012 ISSN 1769-4000 PREVENIR LA PENIBILITE : LE BRUIT - ACCORD COLLECTIF NATIONAL DU 20 DECEMBRE 2011 (Fiche 3) L essentiel Dans

Plus en détail

SE PROTEGER DU BRUIT

SE PROTEGER DU BRUIT SE PROTEGER DU BRUIT Situation : La «consommation» de musique amplifiée est aujourd hui en pleine expansion : de plus en plus de jeunes vont en concert, en discothèque et écoutent quotidiennement un baladeur.

Plus en détail

Protecteurs individuels contre le bruit (PICB)

Protecteurs individuels contre le bruit (PICB) Fiche Prévention B7 F 01 12 Protecteurs individuels contre le bruit (PICB) De l atelier au chantier, le bruit est présent partout, devenant l une des premières sources de pollution. Si l on a l impression

Plus en détail

31/01/2016. Définition du bruit

31/01/2016. Définition du bruit Définition du bruit 1 Définition du bruit Définition du bruit Fréquences de la parole : 100 à 6 000 Hz 2 Comment reçoit-on les sons? L oreille est la partie immergée de l iceberg auditif. Elle est constituée

Plus en détail

Démarche de prévention du risque bruit chez des mécaniciens de l aviation

Démarche de prévention du risque bruit chez des mécaniciens de l aviation Démarche de prévention du risque bruit chez des mécaniciens de l aviation Dr Brigitte Guidez, Dr Alain Gisquet, Dr Chantal Rogier-Ricou (Service de Santé au Travail d Air France) Mmes Annie Gros Désormeaux,

Plus en détail

LE BRUIT EN MILIEU DE TRAVAIL

LE BRUIT EN MILIEU DE TRAVAIL LE BRUIT EN MILIEU DE TRAVAIL Le bruit fait partie de la vie. D ailleurs, l absence totale de bruit est unanimement reconnue comme très difficilement supportable pour l homme. Pourtant, certaines situations

Plus en détail

Sensibilisation-information bruit AST 25 - septembre 2006

Sensibilisation-information bruit AST 25 - septembre 2006 1 SOMMAIRE 1. Qu est ce que le bruit? 2. Les effets du bruit sur la santé 3. Le bruit en milieu de travail 4. Comment mesure-t-on le bruit? 5. Prévenir les risques, protéger les salariés 2 Première partie

Plus en détail

POLLUTION SONORE ET ÉCOLOGIE AUDITIVE

POLLUTION SONORE ET ÉCOLOGIE AUDITIVE POLLUTION SONORE ET ÉCOLOGIE AUDITIVE Jean-Baptiste Lemasson Audioprothésiste D.E. Audiologie D.U. Vendredi 3 avril 2015 TRAVAIL AUTOUR DE LA COCHLÉE 1. Introduction 2. Notions & épidémiologie 3. Fatigue

Plus en détail

LE BRUIT. Art. R. 4213-5 du code du travail sur la conception des locaux de travail

LE BRUIT. Art. R. 4213-5 du code du travail sur la conception des locaux de travail Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) LE BRUIT Introduction Le bruit est la cause de nombreuses surdités mais également d autres pathologies telles

Plus en détail

Extraits du Code du Travail

Extraits du Code du Travail Extraits du Code du Travail Bruit au travail - Santé auditive QUATRIÈME PARTIE : SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL LIVRE IV : PRÉVENTION DE CERTAINS RISQUES D EXPOSITION TITRE III : PRÉVENTION DES RISQUES D

Plus en détail

GENERALITES SUR LE BRUIT

GENERALITES SUR LE BRUIT GENERALITES SUR LE BRUIT SES CARACTERISTIQUES PHYSIQUES Pression atmosphérique durée Un son est constitué par une vibration sonore produite par des variations plus ou moins rapides de la pression atmosphérique

Plus en détail

Vous disiez? Dossier d enseignement sur le bruit et les lésions de ľouïe Exercices de consolidation 60 minutes, moyen 2009-0303

Vous disiez? Dossier d enseignement sur le bruit et les lésions de ľouïe Exercices de consolidation 60 minutes, moyen 2009-0303 =1 Vous disiez? Dossier d enseignement sur le bruit et les lésions de ľouïe Exercices de consolidation 60 minutes, moyen Objectif Permettre aux apprenants d approfondir des connaissances essentielles dans

Plus en détail

S3.4 La prévention des risques professionnels

S3.4 La prévention des risques professionnels CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNEL RÉPARATION DES CARROSSERIES Classe de seconde Document professeur SAVOIRS ASSOCIÉS DÉVELOPPÉS Savoirs S3.4.1 Les enjeux sociaux des accidents du travail. S3.4.2 Le processus

Plus en détail

Méthode SOBANE: Bruit NIVEAU 3: ANALYSE

Méthode SOBANE: Bruit NIVEAU 3: ANALYSE Méthode SOBANE: Bruit NIVEAU 3: ANALYSE INTRODUCTION Objectifs Evaluer l'exposition réelle des salariés par des mesurages simples. Approfondir la recherche de mesures de prévention/amélioration, par des

Plus en détail

Guide d achat des Protecteurs Individuels Contre le Bruit. pour les marins-pêcheurs professionnels

Guide d achat des Protecteurs Individuels Contre le Bruit. pour les marins-pêcheurs professionnels Guide d achat des Protecteurs Individuels Contre le Bruit pour les marins-pêcheurs professionnels Organisme à but non lucratif, constitué autour de l Etablissement National des Invalides de la Marine (ENIM),

Plus en détail

PREAMBULE. Elle fait partie d un ensemble d actions d information qui doivent être planifiées lors de l élaboration du programme annuel de prévention.

PREAMBULE. Elle fait partie d un ensemble d actions d information qui doivent être planifiées lors de l élaboration du programme annuel de prévention. PREAMBULE Dans la fonction territoriale, la sensibilisation des agents et des décideurs à la prévention des risques professionnels est un aspect ESSENTIEL dans la démarche d amélioration continue des conditions

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES

ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES Accueil Nouvel Adhérent Fiche Entreprise /Document Unique Programme «Bien-être» Métrologie Métrologie Accueil Nouvel Adhérent (ANA) L entreprise nouvellement adhérente au

Plus en détail

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Circulaire d'informations n 2009/17 du 15 septembre 2009 LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Références : - Loi n 84-594 du 12 juillet 1984 modifiée relative à la formation des agents de

Plus en détail

vous informer Le bruit n Passeport santé www.msa.fr

vous informer Le bruit n Passeport santé www.msa.fr vous informer Le bruit n Passeport santé www.msa.fr L oreille Notre oreille sert à capter, à canaliser les sons pour les transmettre à un nerf, le nerf auditif, puis au cerveau qui va interpréter et comprendre

Plus en détail

BRUIT EN MILIEU DE TRAVAIL ET RISQUES. Dr. Aziz TIBERGUENT 2006

BRUIT EN MILIEU DE TRAVAIL ET RISQUES. Dr. Aziz TIBERGUENT 2006 BRUIT EN MILIEU DE TRAVAIL ET RISQUES PROFESSIONNELS Dr. Aziz TIBERGUENT 2006 BRUIT EN MILIEU DE TRAVAIL ET RISQUES PROFESSIONNELS PLAN DU COURS 1. Introduction, Quelques données 2. Définitions 3. Les

Plus en détail

Limiter les nuisances chantiers Bruits et vibrations

Limiter les nuisances chantiers Bruits et vibrations Aménagement urbain durable Furtivité Urbaine Réseaux Et Travaux Limiter les nuisances chantiers Bruits et vibrations Journée technique CIDB Club Décibel Villes J. BILAL 26 novembre 2013 Nuisances chantiers

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER ÉLECTRICIENS

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER ÉLECTRICIENS MÉMO SANTÉ ÉLECTRICIENS CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses solutions

Plus en détail

D OSSIER D E P R E S S E

D OSSIER D E P R E S S E D OSSIER D E P R E S S E E P I. 3 D P R O T E C T I O N I N N OVAT I O N Préventica L Y O N 16, 17, 18 juin 2009 Laboratoire spécialisé dans la conception, la fabrication et la commercialisation de protecteurs

Plus en détail

Le bruit. Mesurage et Prévention

Le bruit. Mesurage et Prévention Le bruit Mesurage et Prévention Laurent LEGAL Ingénieur conseil au Centre de Mesures et Contrôles Physiques Plan de l intervention 1-Notions de bases 2- Réglementation 3- Mesurage 4- Prévention Milieu

Plus en détail

Catalogue des formations proposées par S 3

Catalogue des formations proposées par S 3 Catalogue des formations proposées par S 3 Rue d En Bas 31580 LOUDET Tél. : 05.61.94.91.83 06.22.39.29.69 PreventionS3@yahoo.fr Principes généraux q Les modules de formation sont construits sur un modèle

Plus en détail

Ne tirez pas comme un sourd

Ne tirez pas comme un sourd Ne tirez jamais sans protection Ne tirez pas comme un sourd Accompagnateurs, public, tireurs à air comprimé vous êtes également concernés Page 1 sur 7 Vestibule (organe de l'équilibre) Marteau Enclume

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER SERRURIERS METALLIERS

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER SERRURIERS METALLIERS MÉMO SANTÉ SERRURIERS METALLIERS CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses

Plus en détail

Le bruit : Un risque très présent dans le secteur des services automobiles. Les caractéristiques des sons. Le bruit et la surdité

Le bruit : Un risque très présent dans le secteur des services automobiles. Les caractéristiques des sons. Le bruit et la surdité Le bruit : Un risque très présent dans le secteur des services automobiles Le bruit est omniprésent au travail. Défini comme l addition d un ensemble de sons, le bruit est produit par de nombreux équipements

Plus en détail

puisque nous sommes tous différents

puisque nous sommes tous différents puisque nous sommes tous différents left/right puisque nous sommes tous différents. left/right est la première protection auditive personnalisée au sens large. Pour la première fois, la coquille de protection

Plus en détail

Repérage des Facteurs de Pénibilité et Prévention. Secteur Automobile (mécanique carrosserie casse)

Repérage des Facteurs de Pénibilité et Prévention. Secteur Automobile (mécanique carrosserie casse) Repérage des Facteurs de Pénibilité et Prévention Secteur Automobile (mécanique carrosserie casse) Projet animé par : Dr Benjamin GALLOUX Médecin du travail Didier COURTIAL CARSAT Inspection du travail

Plus en détail

ALCOOL DROGUE PERTE DE VIGILANCE DIMINUTION DES RÉFLEXES. Ne pas conduire de véhicule sous l emprise d alcool ou de drogue

ALCOOL DROGUE PERTE DE VIGILANCE DIMINUTION DES RÉFLEXES. Ne pas conduire de véhicule sous l emprise d alcool ou de drogue MÉMENTO PRÉVENTION ALCOOL DROGUE PERTE DE VIGILANCE DIMINUTION DES RÉFLEXES Ne pas conduire de véhicule sous l emprise d alcool ou de drogue Lors d un contrôle, si le taux d alcool par litre de sang est

Plus en détail

Fiche 1 (Observation): Le bruit

Fiche 1 (Observation): Le bruit Fiche 1 (Observation): Le bruit Définition Le bruit est une oscillation de l air qui, frappant le tympan, est interprété par l oreille et le cerveau. Source 1 Inconfort On parle en général de bruit pour

Plus en détail

BVPG: BRUIT, VIBRATIONS, POUSSIÈRES* ET GAZ D ÉCHAPPEMENT

BVPG: BRUIT, VIBRATIONS, POUSSIÈRES* ET GAZ D ÉCHAPPEMENT Fiche : Hygiène et sécurité BVPG: BRUIT, VIBRATIONS, POUSSIÈRES* ET GAZ D ÉCHAPPEMENT Liste des préconisations relatives à l exposition aux facteurs de risque bruit, vibrations, poussières* réputées sans

Plus en détail

JOURNEE RECHERCHE ET SANTE SFRP. 9 novembre 2010 ETUDES DE POSTE ET RADIOPROTECTION. Etude de postes pour le document unique. Françoise ROUSSILLE

JOURNEE RECHERCHE ET SANTE SFRP. 9 novembre 2010 ETUDES DE POSTE ET RADIOPROTECTION. Etude de postes pour le document unique. Françoise ROUSSILLE JOURNEE RECHERCHE ET SANTE SFRP 9 novembre 2010 ETUDES DE POSTE ET RADIOPROTECTION Etude de postes pour le document unique De la maitrise des risques à l étude de postes Maitriser les risques professionnels

Plus en détail

CODE DE SÉCURITÉ SAFETY CODE. Publié par: Le Directeur général Date de publication: 1993 Original: français PROTECTION CONTRE LE BRUIT

CODE DE SÉCURITÉ SAFETY CODE. Publié par: Le Directeur général Date de publication: 1993 Original: français PROTECTION CONTRE LE BRUIT Edms 335722 CERN CODE DE SÉCURITÉ SAFETY CODE A 8 Publié par: Le Directeur général Date de publication: 1993 Original: français PROTECTION CONTRE LE BRUIT Table des matières 1 Base juridique 2 Objet 3

Plus en détail

Monsieur D., 49 ans, est ouvrier de bâtiment depuis 20 ans. Il utilise en particulier des pistolets à scellement, marteaux piqueurs et perceuses à

Monsieur D., 49 ans, est ouvrier de bâtiment depuis 20 ans. Il utilise en particulier des pistolets à scellement, marteaux piqueurs et perceuses à CAS CLINIQUE 1 1 Monsieur D., 49 ans, est ouvrier de bâtiment depuis 20 ans. Il utilise en particulier des pistolets à scellement, marteaux piqueurs et perceuses à percussion notamment pour fixer les baguettes

Plus en détail

Quelques infos... com rubrique Documents à. sensibilisation au risque bruit " votre audition avec le logiciel de. CotralAudiotest " (ce test n'a pas

Quelques infos... com rubrique Documents à. sensibilisation au risque bruit  votre audition avec le logiciel de. CotralAudiotest  (ce test n'a pas Quelques infos... Vous souhaitez des informations supplémentaires? vous pouvez consulter le responsable du dossier bruit dans votre entreprise ou le médecin du travail, consulter le site internet www.

Plus en détail

Expositions professionnelles aux vibrations : bilan des mesures et éléments de prévention

Expositions professionnelles aux vibrations : bilan des mesures et éléments de prévention Expositions professionnelles aux vibrations : bilan des mesures et éléments de prévention Mélanie LAFONT, Technicien HSE IPRP Jeremy ROBERT, Technicien Métrologue IPRP Sommaire Réglementation Méthodologie

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER PLOMBIERS CHAUFFAGISTES

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER PLOMBIERS CHAUFFAGISTES MÉMO SANTÉ PLOMBIERS CHAUFFAGISTES CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses

Plus en détail

Le plan national d actions coordonnées

Le plan national d actions coordonnées Le plan national d actions coordonnées 2009 2012 de la branche accidents du travail et maladies professionnelles Trouble musculo-squelettiques (TMS) 1ère cause de maladies professionnelles indemnisées

Plus en détail

mémo santé contraintes physiques : les reflexes à adopter et de l isolation métiers du plâtre Chef d entreprise artisanale

mémo santé contraintes physiques : les reflexes à adopter et de l isolation métiers du plâtre Chef d entreprise artisanale mémo santé Chef d entreprise artisanale métiers du plâtre et de l isolation contraintes physiques : les reflexes à adopter Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser

Plus en détail

analyse des risques évaluation des risques FIN définition des limites de la situation de travail identification des dangers estimation des risques

analyse des risques évaluation des risques FIN définition des limites de la situation de travail identification des dangers estimation des risques La démarche d analyse des risques Les principes généraux de prévention les phases de la démarche analyse des risques définition des limites de la situation de travail identification des dangers estimation

Plus en détail

BRUIT : SILENCE, ON TRAVAILLE! dossier >

BRUIT : SILENCE, ON TRAVAILLE! dossier > > sommaire État des lieux p. 40-41 Réglementation p. 42-43 Témoignages p. 44-47 BRUIT : SILENCE, ON TRAVAILLE! Parce que le bruit au travail a de graves conséquences sur la santé des salariés, l Union

Plus en détail

ANIMATION A LA SÉCURITÉ. 6 ème rencontre C2SCT

ANIMATION A LA SÉCURITÉ. 6 ème rencontre C2SCT ANIMATION A LA SÉCURITÉ OPPBTP 2010 Présentation - Cadre réglementaire de l accueil et formation des nouveaux arrivants - Fiche d accueil des nouveaux arrivants - Note explicative pour l accueillant -

Plus en détail

PRÉVENTION ET RISQUES

PRÉVENTION ET RISQUES AIST-Recto-Verso 13/12/05 10:26 Page 1 RÉDACTION ET ÉLABORATION MÉDECINS DU TRAVAIL ET INGÉNIEUR ERGONOME DU GROUPE MÉTIERS DU BOIS DE L AIST DU PUY-DU-DÔME CHRISTOPHE BONNAUD ET ALAIN CHOY INGÉNIEURS

Plus en détail

Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.)

Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.) ANNEE 20.../20... Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.) Nom de l école :... Circonscription :... N RNE :... Tél :...Mail :... D.U.E.R. à envoyer à : - l'ien - M.

Plus en détail

DIRECCTE LORRAINE. Intervention sur les opérations sur Matériaux Contenant de l Amiante ( MCA) : Réglementation amiante sous-section 4

DIRECCTE LORRAINE. Intervention sur les opérations sur Matériaux Contenant de l Amiante ( MCA) : Réglementation amiante sous-section 4 Intervention sur les opérations sur Matériaux Contenant de l Amiante ( MCA) : Réglementation amiante sous-section 4 Éléments de contexte : - Évolution de la réglementation avec décret du 4 mai 2012 et

Plus en détail

Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS LA DISTRIBUTION

Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS LA DISTRIBUTION Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS LA DISTRIBUTION Où peut-on se procurer le formulaire à remplir? Il n existe pas de formulaire standard à

Plus en détail

Journée nationale de sensibilisation à la prévention des risques

Journée nationale de sensibilisation à la prévention des risques Journée nationale de sensibilisation à la prévention des risques Présentation: Expérience de la CJO en matière de gestion des risques 17 mars 2015 Présentée par Autor : Noureddine / Author Data / Date

Plus en détail

Les effets nocifs du bruit sur l'homme

Les effets nocifs du bruit sur l'homme La santé n'est pas seulement l'absence de maladie mais un état de complet bien être physique, mental et social (OMS) Le bruit est un ensemble confus de sons non désirés (Littré) ou un ensemble de sons

Plus en détail

Pompes à Chaleur & environnement acoustique. Recommandations pour la mise en œuvre des pompes à chaleur. Fiche technique n 1

Pompes à Chaleur & environnement acoustique. Recommandations pour la mise en œuvre des pompes à chaleur. Fiche technique n 1 Fiche technique n 1 Pompes à Chaleur & environnement acoustique Recommandations pour la mise en œuvre des pompes à chaleur Association Française pour les Pompes A Chaleur 1 1 Puissance et pression acoustique

Plus en détail

Comment renseigner la fiche de pénibilité? Exemple du poste de SOUDEUR

Comment renseigner la fiche de pénibilité? Exemple du poste de SOUDEUR Comment renseigner la fiche de pénibilité? Exemple du poste de SOUDEUR Une définition légale de la pénibilité La pénibilité est caractérisée par deux conditions cumulatives (Art. L.4121-3-1 du Code du

Plus en détail

S il vous plait, pas d accidents professionnels!

S il vous plait, pas d accidents professionnels! 22 fa chwis sen Prévention d accidents et protection de la santé S il vous plait, pas d accidents professionnels! De nombreux accidents surviennent lors de simples activités: en marchant, en montant les

Plus en détail

Descripteurs acoustiques des espaces paysagers. Quelques éléments

Descripteurs acoustiques des espaces paysagers. Quelques éléments Descripteurs acoustiques des espaces paysagers Quelques éléments Acoustique des espaces paysagers Le confort acoustique dans les espaces paysagers Éléments d appréciation Une ambiance sonore modérée mais

Plus en détail

Une fiche thématique sur la prévention des risques professionnels

Une fiche thématique sur la prévention des risques professionnels Charte Prévention Artisans et Entreprises du Bâtiment La démarche V.A.L.E.U.R. Bien sûr... Boîte à outils Une fiche thématique sur la prévention des risques professionnels État des lieux du risque Statistiques

Plus en détail

L hydrodémolition. Principe

L hydrodémolition. Principe Fiche Prévention - D8 F 01 14 L hydrodémolition L hydrodémolition est une technique qui détruit le béton sur des structures sensibles comme les ponts, les tunnels ou les quais, tout en préservant les armatures.

Plus en détail

Les solutions contre le bruit en milieu professionnel PROTECTION PRÉVENTION DIAGNOSTIC. www.elstarprevention.com

Les solutions contre le bruit en milieu professionnel PROTECTION PRÉVENTION DIAGNOSTIC. www.elstarprevention.com Les solutions contre le bruit en milieu professionnel PROTECTION PRÉVENTION DIAGNOSTIC www.elstarprevention.com 20 ANS D EXPÉRIENCE AU SERVICE DES PROFESSIONNELS ELSTAR accompagne tous les professionnels

Plus en détail

de la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l amiante s applique.

de la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l amiante s applique. FORMATION DES TRAVAILLEURS A LA PREVENTION DES RISQUES LIES A L AMIANTE POUR LES INTERVENTIONS SUSCEPTIBLE DE PROVOQUER L EMISSION DE FIBRES D AMIANTE DES ACTIVITES DEFINIES A L ARTICLE R.4412-139 DU CODE

Plus en détail

CONTRIBUTION AU SUIVI MEDICAL PREVENTIF DES TRAVAILLEURS EXPOSES AU BRUIT

CONTRIBUTION AU SUIVI MEDICAL PREVENTIF DES TRAVAILLEURS EXPOSES AU BRUIT CONTRIBUTION AU SUIVI MEDICAL PREVENTIF DES TRAVAILLEURS EXPOSES AU BRUIT Association Francophone des Infirmiers de santé au travail en Belgique Octobre 2011 1. INTRODUCTION SERVICE EXTERNE DE PREVENTION

Plus en détail

Pièce 6 NOTICE RELATIVE A LA CONFORMITE

Pièce 6 NOTICE RELATIVE A LA CONFORMITE Pièce 6 NOTICE RELATIVE A LA CONFORMITE DE L INSTALLATION PROJETEE AVEC LES PRESCRIPTIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES RELATIVES A L HYGIENE ET LA SECURITE DU PERSONNEL Notice Hygiène et sécurité - Page

Plus en détail

Pièce 6 NOTICE RELATIVE A LA CONFORMITE

Pièce 6 NOTICE RELATIVE A LA CONFORMITE Pièce 6 NOTICE RELATIVE A LA CONFORMITE DE L INSTALLATION PROJETEE AVEC LES PRESCRIPTIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES RELATIVES A L HYGIENE ET LA SECURITE DU PERSONNEL Notice Hygiène et sécurité - Page

Plus en détail

Dossier. Le bruit au travail. FERC Travail Santé changeonsletravail@ferc.cgt.fr- Mars 2010 1

Dossier. Le bruit au travail. FERC Travail Santé changeonsletravail@ferc.cgt.fr- Mars 2010 1 Dossier Le bruit au travail FERC Travail Santé changeonsletravail@ferc.cgt.fr- Mars 2010 1 Préambule Dans nombre de nos lieux de travail, nous avons à subir le bruit. Ce dossier a pour but de donner des

Plus en détail

COLLOQUE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE, BÂTIMENT ET SANTÉ : LE JUSTE ÉQUILIBRE

COLLOQUE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE, BÂTIMENT ET SANTÉ : LE JUSTE ÉQUILIBRE La problématique vue par des acousticiens Intervenants :, Chargée d études acoustiques, CETE Nord Picardie, Inspecteur, ARS Nord Pas-de-Calais En partenariat avec: PLAN 1 - définitions + quelques notions

Plus en détail

Alarmes visuelles respectant la norme EN54-23

Alarmes visuelles respectant la norme EN54-23 Jurançon, le 8 avril 2013 Alarmes visuelles respectant la norme EN54-23 Histoire Les avertisseurs sonores sont depuis longtemps des appareils de sécurité nécessaires dans les systèmes d alarmes incendie

Plus en détail

L approche des risques. Analyse, évaluation, suppressionréduction

L approche des risques. Analyse, évaluation, suppressionréduction L approche des risques Analyse, évaluation, suppressionréduction les phases de la démarche Étape 1 - analyse des risques définition des limites de la situation de travail identification des dangers Etape

Plus en détail

Les protections individuelles Individuelles contre le bruit. Département Antibruit

Les protections individuelles Individuelles contre le bruit. Département Antibruit Les protections individuelles Individuelles contre le bruit Département Antibruit Les antibruits standards Edito Différents études montrent que, pour les Français, le bruit est la première cause de nuisance

Plus en détail

Document unique d évaluation et de prévention des risques

Document unique d évaluation et de prévention des risques Établissement : ESAT OVE THÔNES Unité de travail : ATELIER SOUS TRAITANCE INDUSTRIELLE ET CONDITIONNEMENT CIRCULATION des piétons des véhicules différence de niveaux état des surfaces de sol R50 G2 -Tenir

Plus en détail

Le bruit. Le bruit Page 1 sur 10

Le bruit. Le bruit Page 1 sur 10 Le bruit Le bruit Page 1 sur 10 Introduction Les ambiances de travail (bruits, éclairage, ambiance thermique ) sont des éléments essentiels pour une bonne exécution d une tâche, tant leur impact sur l

Plus en détail

Réduction du bruit dans l'industrie du carton L'INDUSTRIE DU CARTON ET SON ENVIRONNEMENT SONORE

Réduction du bruit dans l'industrie du carton L'INDUSTRIE DU CARTON ET SON ENVIRONNEMENT SONORE Page 1 sur 10 L'INDUSTRIE DU CARTON ET SON ENVIRONNEMENT SONORE Progression du bruit du hall onduleuse au hall transformation Il y a 25 ans, les vitesses de production d une ligne onduleuse au-dessus de

Plus en détail

La recherche sur le bruit à l IRSST. Hugues Nélisse, Ph.D. Chercheur, Bruit & Vibrations Service de la recherche

La recherche sur le bruit à l IRSST. Hugues Nélisse, Ph.D. Chercheur, Bruit & Vibrations Service de la recherche La recherche sur le bruit à l IRSST Hugues Nélisse, Ph.D. Chercheur, Bruit & Vibrations Service de la recherche L IRSST Fondé en 1980 Organisme privé sans but lucratif qui effectue et subventionne des

Plus en détail

INFORMATIONS RISQUE CHIMIQUE

INFORMATIONS RISQUE CHIMIQUE INFORMATIONS RISQUE CHIMIQUE 1. GENERALITES SUR LES AGENTS CHIMIQUES 2. NOTIONS DE BASE : Agent chimique Danger Risque Exposition professionnelle à un agent chimique Voies d exposition Agent chimique :

Plus en détail

Qualité, Sécurité, Environnement

Qualité, Sécurité, Environnement Qualité, Sécurité, Environnement Santé, Sécurité, Hygiène au travail Déployer un Système de Management SST efficient (OHSAS 18001) Mettre un place une démarche «M.A.S.E.» Mettre en œuvre et optimiser l

Plus en détail

des risques professionnels

des risques professionnels Prévention des risques professionnels Réparateurs automobiles Garagistes Peintres carrossiers Des gestes simples pour vous protéger Développer une allergie respiratoire, se faire mal au dos en soulevant

Plus en détail

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Matériel : Logiciel winoscillo Logiciel synchronie Microphone Amplificateur Alimentation -15 +15 V (1) (2) (3) (4) (5) (6) ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Connaissances et savoir-faire

Plus en détail

et protection Une nouvelle référence : design, confort The Power to Protect Your World*

et protection Une nouvelle référence : design, confort The Power to Protect Your World* 3M Département Solutions pour la Protection Individuelle 3M Peltor Série X Une nouvelle référence : design, confort et protection SM The Power to Protect Your World* 1765.indd 1 NOUS VIVONS DANS UN MONDE

Plus en détail

Ressources pour la classe

Ressources pour la classe Sciences physiques et chimiques Baccalauréats professionnels Ressources pour la classe Ce document peut être utilisé librement dans le cadre des enseignements et de la formation des enseignants. Toute

Plus en détail

Elaboration d une méthodologie définissant un indicateur représentatif du risque sanitaire induit par les nuisances sonores en milieu urbain

Elaboration d une méthodologie définissant un indicateur représentatif du risque sanitaire induit par les nuisances sonores en milieu urbain Elaboration d une méthodologie définissant un indicateur représentatif du risque sanitaire induit par les nuisances sonores en milieu urbain Marine Baulac Delphine Bourgois, Solène Marry, Christophe Goeury,

Plus en détail

Pour tester vos connaissances, répondez correctement aux questions suivantes. Bonne chance!

Pour tester vos connaissances, répondez correctement aux questions suivantes. Bonne chance! NOM durée contexte contenu objectif cibles: QUIZZ 5 à 15 minutes formation / mise à disposition des artisans de passage à la CMAR / entreprise 8 quizz thématiques tester la connaissance des participants

Plus en détail

Protection auditive. Tout ouïe quant à la sécurité. But = Niveau du bruit Valeur SNR. = 79 db. Décret de la protection au travail «bruit et vibration»

Protection auditive. Tout ouïe quant à la sécurité. But = Niveau du bruit Valeur SNR. = 79 db. Décret de la protection au travail «bruit et vibration» Protection auditive Tout ouïe quant à la sécurité Décret de la protection au travail «bruit et vibration» Décret de la protection au travail «bruit et vibration» Information et instruction Conseil médecine

Plus en détail

LE BRUIT EN MILIEU DU TRAVAIL

LE BRUIT EN MILIEU DU TRAVAIL P.R.N.T. MASTER PROFESSIONNEL PREVENTION DES RISQUES ET NUISANCES TECHNOLOGIQUES LE BRUIT EN MILIEU DU TRAVAIL Projet UE 5 Amandine ESTEVE Marie Caroline HUBE Simon FERRE 1 SARL Pyrénées Service Industrie

Plus en détail

LE BRUIT A BORD DES NAVIRES DE PECHE

LE BRUIT A BORD DES NAVIRES DE PECHE LE BRUIT A BORD DES NAVIRES DE PECHE SOMMAIRE ENJEUX EN MATIERE DE PREVENTION ETAT DES LIEUX : ENSEIGNEMENTS DE L ETUDE «ERGOSPACE» EVOLUTION REGLEMENTAIRE EXEMPLE DANOIS ACTIONS ENGAGEES ENJEUX - 1 Le

Plus en détail

I. Evaluation des risques. Question 8 du label SGS

I. Evaluation des risques. Question 8 du label SGS I. Evaluation des risques Question 8 du label SGS I. Evaluation des risques Une évaluation des risques est une enquête systématique de tous les risques liés aux postes de travail, aux équipements de travail

Plus en détail

Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.)

Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.) ANNEE 20.../20... Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.) Nom de l école :... Circonscription :... N RNE :... Tél :...Mail :... D.U.E.R. à envoyer à : - l'ien - la

Plus en détail

par Bernard Estivals

par Bernard Estivals Fiches de médecine nucléaire n 9-1- Médecine nucléaire par Bernard Estivals Fiche n 9 : L évaluation des risques professionnels en médecine nucléaire Le document unique. L évaluation des risques professionnels

Plus en détail

La pénibilité au travail : une nouvelle mission pour les CHSCT et DP

La pénibilité au travail : une nouvelle mission pour les CHSCT et DP La pénibilité au travail : une nouvelle mission pour les CHSCT et DP Loi n 2010-1330 du 9/11/2010 DIRECCTE Rhone Alpes Prévention de la pénibilité - La pénibilité au sens réglementaire - Les 3 dispositifs

Plus en détail

L audition représente la qualité de vie

L audition représente la qualité de vie Amplifon SA Sihlbruggstrasse 109 CH-6340 Baar L audition représente la qualité de vie Emmanuel Kant avait écrit Ne pas voir éloigne l homme des choses. Ne pas entendre éloigne l homme des hommes. L ouïe

Plus en détail

Confort,atténuation du bruit,pureté du son. 28dB. 31dB. 32dB. 370 Casque anti-bruit haute performance PW46 SNR PW45. EN352:2002 Protection Auditive

Confort,atténuation du bruit,pureté du son. 28dB. 31dB. 32dB. 370 Casque anti-bruit haute performance PW46 SNR PW45. EN352:2002 Protection Auditive Protection auditive 370 Casque anti-bruit haute performance PW46 Casque Antibruit Radio EN352-1, EN352-4 La protection auditive Electronique a la capacité d amplifier les sons.les utilisateurs sont capables

Plus en détail

Annales des sujets proposés aux candidats lors des examens organisés par le Centre de Gestion du Bas-Rhin

Annales des sujets proposés aux candidats lors des examens organisés par le Centre de Gestion du Bas-Rhin Edition 2014 Annales des sujets proposés aux candidats lors des examens organisés par le Centre de Gestion du Bas-Rhin Technicien Principal de 2 e classe Spécialité Prévention et gestion des risques, hygiène,

Plus en détail

Ergonomie et Prévention des risques professionnels

Ergonomie et Prévention des risques professionnels Ergonomie et Prévention des risques professionnels Catalogue des formations AVISErgonomique Laurent AVISSE Laurent AVISSE Ergonome Consultant 29, Rue de Montbazon 37 300 JOUE-LES-TOURS Tél : 06 09 44 30

Plus en détail

4.1 Liste des normes en vigueur sur le niveau sonore et sa mesure

4.1 Liste des normes en vigueur sur le niveau sonore et sa mesure 4. LA REGLEMENTATION ACOUSTIQUE 4.1 Liste des normes en vigueur sur le niveau sonore et sa mesure * Vocabulaire de l'acoustique. Définitions générales. NF S30-101 de septembre 1973. * Vocabulaire de l'acoustique.

Plus en détail

Évaluation des Risques et Élaboration du Document Unique

Évaluation des Risques et Élaboration du Document Unique Évaluation des Risques et Élaboration du Document Unique Septembre 2010 Sommaire Réalisé par : Les Médecins du Travail Et Les IPRP du SMTI Comprendre ce qu est la démarche de prévention ainsi que l évaluation

Plus en détail

PENIBILITE Mettre en place une démarche d identification et d évaluation des facteurs de pénibilité

PENIBILITE Mettre en place une démarche d identification et d évaluation des facteurs de pénibilité PENIBILITE Mettre en place une démarche d identification et d évaluation des facteurs de pénibilité Réseau DRH > Pôle: Prévention des Risques Professionnels > Date : le 20 mai 2015 SOMMAIRE 1. Usure professionnelle

Plus en détail

DEROULEMENT PEDAGOGIQUE ET CONTENU DE LA FORMATION

DEROULEMENT PEDAGOGIQUE ET CONTENU DE LA FORMATION DEROULEMENT PEDAGOGIQUE ET CONTENU DE LA FORMATION 1 ère journée Durée : 6 heures sur les expériences de chacun, Travail en sous-groupes et Synthèse collective. 1. Prise de contact Créer les conditions

Plus en détail