Intensité sonore et niveau d intensité sonore

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Intensité sonore et niveau d intensité sonore"

Transcription

1 ntensité sonore et niveau d intensité sonore Dans le programme figure la compétence suivante : Connaître et exploiter la relation liant le niveau d intensité sonore à l intensité sonore. Cette fiche se propose de faire le point sur ce que vous devez apprendre et savoir faire. / Le niveau d intensité sonore : La grandeur qui permet de caractériser la «force d un bruit» est l intensité sonore notée exprimée en W.m -2 (watt par mètre carré). Plus un son est fort plus son intensité sonore est forte. l existe une intensité sonore minimale sous laquelle on n entend pas le son ; c est le seuil d audibilité. l vaut = 1,.1-12 W.m - ². l existe aussi un seuil de douleur, palier au-delà duquel un son crée une douleur et endommage fortement voire irrémédiablement le système auditif. L intensité sonore associée vaut douleur = 1 W.m -2. On se rend donc compte que les intensités sonores des bruits quotidiens peuvent s étendre de 1,.1-12 W.m -2 jusqu à 1 W.m -2. Ce domaine est beaucoup trop étendu pour se rendre compte des différentes valeurs : le seuil de douleur est 1 13 fois plus fort que le seuil d audibilité!! 1 13 Calcul : = ,.1 Pour réduire ce domaine de valeurs on a alors créé une nouvelle grandeur : le niveau d intensité sonore L (L pour «Level» in english) exprimé en décibel (db) et qui se calcule par la formule suivante : L = 1.log( ) avec : - L le niveau d intensité sonore (db) - l intensité sonore de la source sonore (W.m -2 ) - le seuil d audibilité ( = 1,.1-12 W.m -2 ) «log» est une fonction mathématique appelée «logarithme décimal». l se calcule en appuyant sur la touche «log» de votre calculatrice. Calculons alors le niveau d intensité sonore pour le seuil d audibilité : L = 1.log( ) = 1.log(1) = db On peut ensuite calculer le niveau d intensité sonore pour le seuil de douleur : 1 L = 1.log( douleur ) = 1.log( ) = 14 db 1,.1 Les valeurs des niveaux d intensité sonore ne s étendent plus que sur un domaine allant de à 14! Le schéma ci-dessous donne les intensités sonores et les niveaux d intensité sonore de différentes sources sonores : 1

2 Niveau d intensité sonore (db) ntensité sonore (W.m -2 ) douloureux dangereux fatigant gênant reposant 1 2 Ariane au décollage 1 passage d une F1 1-2 marteau piqueur 1-4 restaurant scolaire 1-6 conversation normale 1-8 séjour calme 1-1 désert 1-12 seuil d audibilité A retenir : l est clair que la formule (pardon, la relation) L 1.log( ) = est à apprendre. l faut donc savoir qu il existe un seuil d audibilité mais sa valeur n est pas à apprendre. Elle sera (devrait être ) donnée! Remarques complémentaires : (Pour votre culture et votre épanouissement et pour une éventuelle synthèse de documents?) - Un appareil permet de mesurer le niveau d intensité sonore. l s appelle un sonomètre. - Le niveau d intensité sonore est en fait défini par L = log( ) et s exprime en Bel. Le fait de multiplier par 1 fait que le niveau d intensité sonore s exprime en décibel. - Une source sonore émet un son avec une certaine puissance sonore P exprimée en watt (W). L intensité sonore en un lieu dépend donc de la puissance sonore de la source ainsi que de 1 d ² avec d la distance à laquelle on se trouve de cette source (d où l unité de l intensité sonore : W.m -2 ). P Le niveau sonore a d ailleurs été défini par : L = log( ) avec P la puissance sonore et P une P puissance de référence. On peut alors trouver comme unité : dbw : ce qui signifie que la puissance de référence est 1 W dbm : ce qui signifie que la puissance de référence est de 1 mw. 2

3 / Comment exploiter la relation entre L et? Pour exploiter correctement cette relation, tout repose sur la fonction mathématique «logarithme décimal». Cette fonction est en fait la fonction réciproque de la fonction f(x) = 1 x. Cette phrase signifie que la fonction «logarithme décimal» annule l effet de la fonction 1 x. On a alors : log (1 x ) = x et 1 log(x) = x Remarque : La fonction log(x) n est définie que pour des x positifs. A/ Calculer un niveau d intensité sonore : Question : Calculer le niveau d intensité sonore d une source d intensité sonore 1,.1-5 W.m -2. On utilise la formule L = 1.log( ). On remplace par sa valeur : L = 1,.1 1,.1 = On se rappelle que log (1,.1 7 ) = 7 On en déduit finalement que log( ) 1.log(1,.1 ) 7 L = 1.log(1,.1 ) = 1 7 = 7 db B/ Calculer une intensité sonore : 1 ère Question : Calculer l intensité sonore d un instrument de musique qui émet une note de niveau d intensité sonore L = 6 db. On remplace les valeurs connues dans la fameuse relation liant L et : 6 = 1.log( ) 1,.1 6 log( ) = = 6, 12 1,.1 1 l faut alors isoler en «le sortant» du logarithme. On utilise la fonction réciproque 1 x qu on applique à gauche et à droite du signe «=» afin de conserver l égalité : log( ) 6, 1,.1 1 = 1 1 6, = 1,.1 3

4 = 1,.1-6 W.m -2 On peut même écrire la formule générale suivante : L 1 =.1 Cette dernière formule n est pas à apprendre mais il faut savoir la retrouver rapidement pour calculer une intensité sonore! A retenir finalement : log (1 x ) = x et 1 log(x) = x 2 ème question : On considère 4 instruments qui émettent, chacun SEUL, une note de niveau d intensité sonore L = 6 db. Quel sera le niveau d intensité sonore si les 4 instruments jouent ensemble? Aide aux calculs (et oui, le sujet au bac peut être sans calculatrice si, si ) : log (A B) = log(a) + log(b) log (4) =,62 Avant même de commencer, il faut retenir que : ON N AJOUTE PAS LES NVEAUX D NTENSTÉ SONORE ENTRE EUX! SEULES LES NTENSTÉS SONORES S AJOUTENT! Dans ce genre d exercice, on procédera toujours de la manière suivante : 1. l faut calculer les intensités sonores de chaque source sonore. 2. On ajoute ensuite toutes les intensités sonores entre elles. 3. On calcule finalement le niveau d intensité sonore L. Pour nos instruments de musique, on a déjà calculé l intensité sonore et on a trouvé : = 1,.1-6 W.m -2. Les 4 instruments ensemble vont produire une intensité sonore 4 fois plus importante soit : = 4,.1-6 W.m -2. On peut alors calculer le nouveau niveau d intensité sonore correspondant : 4,.1 L = = 1, log( ) 1.log(4,.1 ) Attention de ne pas oublier le «1» avant le 2 ème log 4

5 On applique les aides aux calculs : L = 1, , L = 6,2 + 6 = 66, 2 db Avec 2 chiffres significatifs : L = 66 db C/ Petits exercices : Pour s entraîner, voici 2 petits exercices : Exercice n 1 : Montrer que si l intensité sonore d une source double, le niveau d intensité sonore augmente de 3 db. Exercice n 2 : Montrer que si l intensité sonore d une source décuple, le niveau d intensité sonore augmente de 1 db. Fiche téléchargée sur M. Brivet 5

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques DERNIÈRE IMPRESSION LE er août 203 à 7:04 Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques Table des matières Onde périodique 2 2 Les ondes sinusoïdales 3 3 Les ondes acoustiques 4 3. Les sons audibles.............................

Plus en détail

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Matériel : Logiciel winoscillo Logiciel synchronie Microphone Amplificateur Alimentation -15 +15 V (1) (2) (3) (4) (5) (6) ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Connaissances et savoir-faire

Plus en détail

Cours d Acoustique. Niveaux Sonores Puissance, Pression, Intensité

Cours d Acoustique. Niveaux Sonores Puissance, Pression, Intensité 1 Cours d Acoustique Techniciens Supérieurs Son Ière année Aurélie Boudier, Emmanuelle Guibert 2006-2007 Niveaux Sonores Puissance, Pression, Intensité 1 La puissance acoustique Définition La puissance

Plus en détail

«Tous les sons sont-ils audibles»

«Tous les sons sont-ils audibles» Chapitre 6 - ACOUSTIQUE 1 «Tous les sons sont-ils audibles» I. Activités 1. Différents sons et leur visualisation sur un oscilloscope : Un son a besoin d'un milieu matériel pour se propager. Ce milieu

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

I. FONCTION LOGARITHME NEPERIEN

I. FONCTION LOGARITHME NEPERIEN www.mathsenligne.com STI2D - TN4 - LOGARITHME NEPERIEN COURS (/5) CONTENUS CAPACITES ATTENDUES COMMENTAIRES Fonction logarithme népérien. Utiliser la relation fonctionnelle pour transformer une écriture.

Plus en détail

A1.- Le décibel et le bruit les unités acoustiques

A1.- Le décibel et le bruit les unités acoustiques A1.- Le décibel et le bruit les unités acoustiques A1.1.- Définition du bruit : A1.1.1.- Production et caractéristiques d un son Tout corps qui se déplace ou qui vibre émet un son. Il transmet sa vibration

Plus en détail

Acoustique musicale et physique des sons

Acoustique musicale et physique des sons TP DE PHYSQIUE N 8 SPECIALITE TS 1/6 ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Objectifs TP de physique N 8 Acoustique musicale et physique des sons Connaître le domaine des fréquences audibles pour l oreille

Plus en détail

Chapitre 2 : Acoustique physique : -I- Acoustique musicale A- La hauteur d'un son L'oreille perçoit des sons aigus et des sons graves.

Chapitre 2 : Acoustique physique : -I- Acoustique musicale A- La hauteur d'un son L'oreille perçoit des sons aigus et des sons graves. BTS BAT ème année Les ondes 1 Chapitre : Acoustique physique : -I- Acoustique musicale A- La hauteur d'un son L'oreille perçoit des sons aigus et des sons graves. Un son est d'autant plus aigu que sa fréquence

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE TECHNIQUES DE LA MUSIQUE ET DE LA DANSE SESSION 2011 SCIENCES PHYSIQUES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE TECHNIQUES DE LA MUSIQUE ET DE LA DANSE SESSION 2011 SCIENCES PHYSIQUES BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE TECHNIQUES DE LA MUSIQUE ET DE LA DANSE SESSION 2011 SCIENCES PHYSIQUES L usage des instruments de calcul et de dessin est autorisé selon les termes de la circulaire 99-186 du

Plus en détail

Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO 20 mars 2014

Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO <jiayin.gao@univ-paris3.fr> 20 mars 2014 Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO 20 mars 2014 La phonétique acoustique La phonétique acoustique étudie les propriétés physiques du signal

Plus en détail

D / Implantation d'un réseau WiFi :

D / Implantation d'un réseau WiFi : D / Implantation d'un réseau WiFi : Salle de réunion 10 m PA4 5 m Station fixe Bureau n 1 Bureau n 2 Portable Espace de travail Salle de repos 10 m 10 m Four à microonde Bureau n 5 Bureau n 4 Bureau n

Plus en détail

Le tableau ci-dessous est extrait du catalogue d'un fournisseur de fibres optique :

Le tableau ci-dessous est extrait du catalogue d'un fournisseur de fibres optique : LOGARITHME DÉCIMAL Exercice 1 Aujourd'hui 80 % du trafic mondial longue distance se fait par des fibres optiques. Ces dernières ont en effet de multiples avantages par rapport aux câbles électriques classiques.

Plus en détail

Baccalauréat technique de la musique et de la danse Métropole septembre 2008

Baccalauréat technique de la musique et de la danse Métropole septembre 2008 Baccalauréat technique de la musique et de la danse Métropole septembre 008 EXERCICE 5 points Pour chacune des cinq questions à 5, trois affirmations sont proposées dont une seule est exacte. Pour chaque

Plus en détail

Atelier «son» Séance 2

Atelier «son» Séance 2 R IO 2 0 0 9-2 0 1 0 Animateur : Guy PANNETIER Atelier «son» Séance 2 A) 1. Rappels Mathématiques En physique, les hommes ont été confrontés à des nombres très grands ou très petits difficiles à décrire

Plus en détail

http://sbeccompany.fr ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS

http://sbeccompany.fr ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS http://sbeccompany.fr ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS I La hauteur d un son La hauteur d un son est la qualité qui fait qu il est grave ou aigu. Elle est égale à sa fréquence. - un son est d autant

Plus en détail

>I En savoir plus I Acoustique

>I En savoir plus I Acoustique n Le bruit c est quoi? Un ensemble de sons plus ou moins discernables. Dimensions en db (décibel) n Origine du bruit C est la vibration de l air qui crée le son. n Le bruit chez soi? Le silence total est

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

Notions d acoustique contexte réglementaire et solutions de prévention

Notions d acoustique contexte réglementaire et solutions de prévention Réduire le bruit au travail : des solutions de prévention 29 octobre 2008 Notions d acoustique contexte réglementaire et solutions de prévention Hubert FINCK Ingénieur Conseil Les enjeux Le bruit concerne

Plus en détail

FMB 4 : ACOUSTIQUE. Hauteur d un son Les fréquences des six cordes d une guitare classique sont données dans le tableau ci-dessous :

FMB 4 : ACOUSTIQUE. Hauteur d un son Les fréquences des six cordes d une guitare classique sont données dans le tableau ci-dessous : Fiche professeur FMB 4 : ACOUSTIQUE TI-82 STATS TI-83 Plus TI-84 Plus Mots-clés : caractéristiques d un son, intensité, hauteur et timbre, niveau d intensité acoustique, période, fréquence, harmoniques,

Plus en détail

SE PROTEGER DU BRUIT

SE PROTEGER DU BRUIT SE PROTEGER DU BRUIT Situation : La «consommation» de musique amplifiée est aujourd hui en pleine expansion : de plus en plus de jeunes vont en concert, en discothèque et écoutent quotidiennement un baladeur.

Plus en détail

Numération. On sait que dans 342 381, le chiffre 4 ne vaut pas 4 mais 40 000... Ainsi :

Numération. On sait que dans 342 381, le chiffre 4 ne vaut pas 4 mais 40 000... Ainsi : Numération Numération. 1 Les systèmes de numération 1.1 Le système décimal. 1.1.1 Les chiffres. Le système décimal est le système d écriture des nombres que nous utilisons habituellement dans la vie courante.

Plus en détail

3 Fonctions logarithmiques

3 Fonctions logarithmiques 10 Edition 006-007 / DELM Exercices de base Fonctions logarithmiques Liens hypertextes Cours correspondant de niveau standard: http://www.deleze.name/marcel/sec/cours/logarithmes/log-cours_standard.pdf

Plus en détail

2. Logarithme exponentielle équation différentielle du premier ordre 2.1. Exponentielle - Logarithme

2. Logarithme exponentielle équation différentielle du premier ordre 2.1. Exponentielle - Logarithme 2. Logarithme exponentielle équation différentielle du premier ordre 2.1. Exponentielle - Logarithme Tracer l allure de y = exp x = e x e = 2,71828 Tracer l allure de : (logarithme népérien base e) x =

Plus en détail

Gestion des niveaux audio dans la production audiovisuelle. Timothée Baschet

Gestion des niveaux audio dans la production audiovisuelle. Timothée Baschet Gestion des niveaux audio dans la production audiovisuelle Timothée Baschet CICM, Université Paris 8, MSH Paris Nord, 2009 Introduction Lors de la création d'un contenu audio pour la télévision, le cinéma

Plus en détail

Les décibels R. BERRANGER, F5NB. Ce document est l original d un article paru dans la revue Radio-REF de décembre 2003.

Les décibels R. BERRANGER, F5NB. Ce document est l original d un article paru dans la revue Radio-REF de décembre 2003. Les décibels R. BERRANGER, F5NB. Ce document est l original d un article paru dans la revue Radio-REF de décembre 2003. Le décibel se retrouve à chaque coin de paragraphe dans les articles de radioélectricité

Plus en détail

Une introduction aux modèles de perception et de raisonnement

Une introduction aux modèles de perception et de raisonnement Une introduction aux modèles de perception et de raisonnement Courriel : {prenom.nom}@univ-lorraine.fr .. Lecture La perception humaine. . Lecture La perception humaine.. Partie 1. 1. La et les espaces

Plus en détail

Accompagnement personnalisé Académie d Amiens Fiche professeur «PACES Mathématiques»

Accompagnement personnalisé Académie d Amiens Fiche professeur «PACES Mathématiques» Scénario pédagogique «Accompagnement vers l excellence» en accompagnement personnalisé Suivre efficacement un cours en amphithéâtre Exemple en PACES (Première année des études de santé) 1. Tableau descriptif

Plus en détail

MATHÉMATIQUES (10 points)

MATHÉMATIQUES (10 points) DANS CE CADRE Académie : Examen : Spécialité/option : Épreuve/sous- épreuve : NOM : (en majuscules, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e) le : Session : Série : Repère de l épreuve : N

Plus en détail

LE BRUIT. Art. R. 4213-5 du code du travail sur la conception des locaux de travail

LE BRUIT. Art. R. 4213-5 du code du travail sur la conception des locaux de travail Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) LE BRUIT Introduction Le bruit est la cause de nombreuses surdités mais également d autres pathologies telles

Plus en détail

t Vous devez élever la voix pour parler avec un collègue situé à 1 m. t Vos oreilles bourdonnent pendant ou à la fin de votre journée de travail.

t Vous devez élever la voix pour parler avec un collègue situé à 1 m. t Vos oreilles bourdonnent pendant ou à la fin de votre journée de travail. 40 à 60 db(a) Il faut le savoir Pour une journée de travail de 8 h, votre audition est en danger à partir de 80 db(a). Au-delà de 130 db(a), toute exposition, même de très courte durée, est dangereuse.

Plus en détail

Exercice 2 : Guitare électrique et protection auditive. (8,5 points) N de la corde Note Fréquence (Hz) 1. Analyse temporelle d'une note de musique.

Exercice 2 : Guitare électrique et protection auditive. (8,5 points) N de la corde Note Fréquence (Hz) 1. Analyse temporelle d'une note de musique. Exercice 2 : Guitare électrique et protection auditive. (8,5 points) La guitare électrique est pourvue d'un corps le plus souvent plein, autorisant les luthiers à lui conférer des formes originales. Elle

Plus en détail

Cette fiche a été élaborée par des enseignantes et des enseignants des lycées et universités de l académie de Créteil.

Cette fiche a été élaborée par des enseignantes et des enseignants des lycées et universités de l académie de Créteil. Cette fiche a été élaborée par des enseignantes et des enseignants des lycées et universités de l académie de Créteil. Titre : Fonctions logarithmes et applications. Disciplines : Mathématiques, Physique

Plus en détail

Si la perturbation est perpendiculaire au déplacement l onde est transversale :

Si la perturbation est perpendiculaire au déplacement l onde est transversale : Chapitre 9.Caractéristiques des ondes 9.1. ondes progressives Une onde est le phénomène de propagation d une perturbation avec transport d énergie, mais sans transport de matière. Les ondes peuvent être

Plus en détail

Acoustique : Propagation en champ libre

Acoustique : Propagation en champ libre Acoustique : Propagation en champ libre Ricardo Atienza 2008-2009 Suzel Balez / Nicolas Remy CRESSON École Nationale Supérieure d Architecture de Grenoble L5C Rappels! le db(a) est la plus petite unité

Plus en détail

Caractéristiques des ondes

Caractéristiques des ondes Caractéristiques des ondes Ondes progressives. Définitions Une perturbation peut se propager le long d une corde. Après le passage de cette perturbation, la corde retrouve son état initial. Ce phénomène

Plus en détail

Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine

Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine Introduction La mémoire des ordinateurs est constituée d une multitude de petits circuits électroniques qui ne peuvent être que dans deux états : sous

Plus en détail

Exercice 1 : Concert de violon.

Exercice 1 : Concert de violon. Exercice : Concert de violon. Document : Superposition des sources sonores Document 2 : Echelle de bruit. On considère une source sonore d intensité sonore I et de niveau sonore L. Si l on considère maintenant

Plus en détail

À toi de jouer! Contre les préjugés. Dans la liste suivante, coche les phrases qui expriment des préjugés :

À toi de jouer! Contre les préjugés. Dans la liste suivante, coche les phrases qui expriment des préjugés : À toi de jouer! Contre les préjugés Dans la liste suivante, coche les phrases qui expriment des préjugés : Les enfants handicapés peuvent aller à l école comme tout le monde. C est à cause des étrangers

Plus en détail

Licence de Sciences et Technologies. Fiche de cours 1 - Nombres réels.

Licence de Sciences et Technologies. Fiche de cours 1 - Nombres réels. Licence de Sciences et Technologies EM21 - Analyse Fiche de cours 1 - Nombres réels. On connaît les ensembles suivants, tous munis d une addition, d une multiplication, et d une relation d ordre compatibles

Plus en détail

Examen 2 Mathématiques L1S1 TD 1104 2015 2016 Université Paris 1

Examen 2 Mathématiques L1S1 TD 1104 2015 2016 Université Paris 1 Examen Mathématiques LS TD 04 05 06 Université Paris Nom : Prénom : Durée : heure. Calculatrice interdite. Aucun document autorisé. Chaque question de la partie QCM vaut un point. Identifiez toutes les

Plus en détail

Produire des sons, écouter

Produire des sons, écouter Produire des sons, écouter Chap. 1 - Les ondes stationnaires Chap. 2 - Produire un son par un instrument de musique Chap. 3 - Acoustique musicale et physiques des sons Livre p. 90 à 97 1. Analyse spectrale

Plus en détail

Domaine d'étude 2: Emetteur et récepteur

Domaine d'étude 2: Emetteur et récepteur Etude du niveau sonore Domaine d'étude 2: Emetteur et récepteur Mots clés : Enceintes acoustiques, auditorium, Sommaiire Principe : --------------------------------------------------------------1 1. Atténuation

Plus en détail

Addition des niveaux sonores (db)

Addition des niveaux sonores (db) Acoustique C.A.P tertiaires Page NOM Prénom Classe Date Fiche d'activité : Addition des niveaux d'intensité sonore Pour additionner les niveaux d'intensité sonore de deux sources différentes, on procède

Plus en détail

Pompes à Chaleur & environnement acoustique. Recommandations pour la mise en œuvre des pompes à chaleur. Fiche technique n 1

Pompes à Chaleur & environnement acoustique. Recommandations pour la mise en œuvre des pompes à chaleur. Fiche technique n 1 Fiche technique n 1 Pompes à Chaleur & environnement acoustique Recommandations pour la mise en œuvre des pompes à chaleur Association Française pour les Pompes A Chaleur 1 1 Puissance et pression acoustique

Plus en détail

Décibels, les références, les niveaux, exercices

Décibels, les références, les niveaux, exercices Décibels, les références, les niveaux, exercices En savoir plus Le Bel Le Bel a été établi vers les 1920 par les laboratoires Bell pour quantifier la réduction dans les niveaux audio sur les lignes téléphoniques.

Plus en détail

Exemple. Il ne faudra pas confondre (101) 2 et (101) 10 Si a 0,a 1, a 2,, a n sont n+1 chiffres de 0 à 1, le

Exemple. Il ne faudra pas confondre (101) 2 et (101) 10 Si a 0,a 1, a 2,, a n sont n+1 chiffres de 0 à 1, le Chapitre I - arithmé La base décimale Quand on représente un nombre entier, positif, on utilise généralement la base 10. Cela signifie que, de la droite vers la gauche, chaque nombre indiqué compte 10

Plus en détail

C.A.P. Groupement B : Hygiène Santé Chimie et procédés. Session 2015. Épreuve : Mathématiques - Sciences Physiques. Durée : 2 heures Coefficient : 2

C.A.P. Groupement B : Hygiène Santé Chimie et procédés. Session 2015. Épreuve : Mathématiques - Sciences Physiques. Durée : 2 heures Coefficient : 2 C.A.P. Groupement B : Hygiène Santé Chimie et procédés Session 2015 Épreuve : Mathématiques - Sciences Physiques Durée : 2 heures Coefficient : 2 Spécialités concernées : Agent d assainissement et de collecte

Plus en détail

vous informer Le bruit n Passeport santé www.msa.fr

vous informer Le bruit n Passeport santé www.msa.fr vous informer Le bruit n Passeport santé www.msa.fr L oreille Notre oreille sert à capter, à canaliser les sons pour les transmettre à un nerf, le nerf auditif, puis au cerveau qui va interpréter et comprendre

Plus en détail

TS - I.4 Les ondes sonores et ultrasonores Synthèse

TS - I.4 Les ondes sonores et ultrasonores Synthèse Les ondes sonores et ultrasonores Sommaiire -I- Qu'est-ce qu'un son? ------------------------------------------------2 -II- La réception sonore: L oreille. ----------------------------------------2 -III-

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 TP A.1 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

Session 2013. Session 2014

Session 2013. Session 2014 Nom, adresse, téléphone de l établissement Nom du professeur :.. Date de l évaluation :. CCF PSE Evaluation écrite n 2 Certification intermédiaire BEP Spécialité : Métiers de la relation aux clients et

Plus en détail

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures FRANÇAIS Langage oral Demander des explications. Écouter et comprendre les textes lus par l enseignant. Restituer les principales idées d un texte lu par l enseignant. Dire un texte court appris par cœur,

Plus en détail

Classe PS-MS-GS-CP Mme B. OSTROWIECKI Basque : Mme M. Ticoipé. Grande Section : 1 ère cycle 2. Année Scolaire 2006-2007

Classe PS-MS-GS-CP Mme B. OSTROWIECKI Basque : Mme M. Ticoipé. Grande Section : 1 ère cycle 2. Année Scolaire 2006-2007 ELEVE : Classe PS-MS-GS-CP Mme B. OSTROWIECKI Basque : Mme M. Ticoipé Grande Section : 1 ère cycle 2 ère année du Année Scolaire 2006-2007 ère période 1 ère COMPÉTENCES ET CONNAISSANCES 1 2 3 OBSERVATIONS

Plus en détail

Cours : Le confort acoustique

Cours : Le confort acoustique Cours : Le confort acoustique BO STI2D Première : Habitat - Gestion de l énergie dans l habitat Notions et contenus Ondes sonores et ultra-sonores ; propagation Puissance et intensité sonore ; niveau ;

Plus en détail

Bureau Prona SA. Assemblée générale AVSST. Fondation : 1991 Bureaux :

Bureau Prona SA. Assemblée générale AVSST. Fondation : 1991 Bureaux : Bureau Prona SA Fondation : 1991 Bureaux : Bienne, Yverdon-les-Bains, Genève, Neuchâtel, Kloten, Bâle Nature juridique : Société anonyme Collaborateurs : 40 Assurance qualité : certification ISO 9001 (ISO

Plus en détail

ACOUSTIQUE REGLES DE BASE. 1. L acoustique en un clin d œil. 1.1 L ordre des grandeurs

ACOUSTIQUE REGLES DE BASE. 1. L acoustique en un clin d œil. 1.1 L ordre des grandeurs ACOUSTIQUE REGLES DE BASE 1. L acoustique en un clin d œil 1.1 L ordre des grandeurs Quelques Exemples Exemple 1 : réseau tertiaire : - source ventilateur : 70 db(a) - réseau tôle : 10 db(a) - local :

Plus en détail

EVALUATION SE PROTEGER DU BRUIT

EVALUATION SE PROTEGER DU BRUIT Année 2011 / 2012 EVALUATION MODULE 7 Première BAC Prévention Santé Environnement Date :. Nom : Prénom : Classe :.. Orthographe-présentation :../1 NOTE :./20 EVALUATION SE PROTEGER DU BRUIT Compétences

Plus en détail

RDP : Combien de photons pour une photo?

RDP : Combien de photons pour une photo? 1S Thème : Observer RDP : Combien de photons pour une photo? DESCRIPTIF DU SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Objectif Compétences exigibles du B.O. Initier les élèves de première S à la démarche de résolution

Plus en détail

Ne tirez pas comme un sourd

Ne tirez pas comme un sourd Ne tirez jamais sans protection Ne tirez pas comme un sourd Accompagnateurs, public, tireurs à air comprimé vous êtes également concernés Page 1 sur 7 Vestibule (organe de l'équilibre) Marteau Enclume

Plus en détail

A. Comparaison de la qualité acoustique d'un bouchon en mousse et d'un bouchon moulé en silicone à partir d un document publicitaire

A. Comparaison de la qualité acoustique d'un bouchon en mousse et d'un bouchon moulé en silicone à partir d un document publicitaire Chapitre 5: instruments de musique Exercice de spécialité ( Bac blanc 213 ) Nos oreilles sont fragiles. Une trop grande intensité sonore peut les endommager de façon irréversible. Pour prévenir ce risque,

Plus en détail

Obtenir et exploiter des sons musicaux Terminale S

Obtenir et exploiter des sons musicaux Terminale S Obtenir et exploiter des sons musicaux Terminale S Dernière modification : le 10/01/2013. [Par Matthieu Brivet http://mbrivet.free.fr] Ce mode d emploi présente : - une (et pas «la») méthode pour obtenir

Plus en détail

PLAN. Quadripôles Semi conducteurs Diodes Transistors bipolaires Transistors à effet de champ Amplificateurs opérationnels. Polytech'Nice Sophia 1

PLAN. Quadripôles Semi conducteurs Diodes Transistors bipolaires Transistors à effet de champ Amplificateurs opérationnels. Polytech'Nice Sophia 1 PLAN uadripôles Semi conducteurs Diodes Transistors bipolaires Transistors à effet de champ Amplificateurs opérationnels PolytechNice Sophia UADRIPÔLES I Généralités I. Définition partie dun réseau relié

Plus en détail

Les fenêtres peuvent comporter une, deux ou trois vitres. L isolation phonique est-elle meilleure lorsque l on double ou triple le vitrage?

Les fenêtres peuvent comporter une, deux ou trois vitres. L isolation phonique est-elle meilleure lorsque l on double ou triple le vitrage? Les fenêtres peuvent comporter une, deux ou trois vitres. L isolation phonique est-elle meilleure lorsque l on double ou triple le vitrage? Comment isoler une pièce du bruit? À l issue de ce chapitre,

Plus en détail

Signal et propagation

Signal et propagation SP1 Signal et propagation Exercice 1 Communication à distance Identifier des types de signaux et les grandeurs physiques correspondantes Déterminer comment changer la nature d un signal On considère deux

Plus en détail

Version du 17 octobre 2011. Le bruit

Version du 17 octobre 2011. Le bruit Version du 17 octobre 2011 Le bruit Bruit et BTP Etat des lieux Surdité professionnelle : handicap irréversible SUMMER 2003 : 25% des salariés victimes du bruit Maladies professionnelles (tableau N 42)

Plus en détail

LA VOIX ET L OREILLE HUMAINE APPLICATION À LA RECONNAISSANCE VOCALE

LA VOIX ET L OREILLE HUMAINE APPLICATION À LA RECONNAISSANCE VOCALE TS - Physique-Chimie - Spécialité Son et musique - Séance 1/9 Domaine d étude : émetteurs et récepteurs sonores Mots-clefs : voix, acoustique physiologique, reconnaissance vocale LA VOIX ET L OREILLE HUMAINE

Plus en détail

Puissances de 10 Exercices corrigés

Puissances de 10 Exercices corrigés Puissances de 10 Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : produit de deux puissances de : Exercice 2 : inverse d une puissance de : et Exercice 3 : quotient de deux puissances de

Plus en détail

Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique adapté

Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique adapté Compétences travaillées : Mettre en œuvre un protocole expérimental Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique

Plus en détail

PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE TP d électricité Rédigé par JF Déjean page 1/6 PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Programme : B.O n 10 du 15-10-1998 Chapitre : Électricité et vie quotidienne. Contenu : Paragraphe B 2-3 : Installations électriques

Plus en détail

L acoustique. Présentation

L acoustique. Présentation L acoustique Présentation Le son est une onde acoustique. Cette onde est sphérique : l énergie qu elle transporte se répartie sur des sphères centrées sur la source du son. Cette onde est aussi longitudinale

Plus en détail

DEVOIR AUTOMATIQUE- ELECTROTECHNIQUE. METIERS DE L EAU (1ère année) L'usage de la calculatrice est autorisé conformément

DEVOIR AUTOMATIQUE- ELECTROTECHNIQUE. METIERS DE L EAU (1ère année) L'usage de la calculatrice est autorisé conformément DEVOIR AUTOMATIQUE- ELECTROTECHNIQUE METIERS DE L EAU (1ère année) L'usage de la calculatrice est autorisé conformément aux dispositions de la circulaire n' 86.228 du 28 juillet 1996 L'usage des documents

Plus en détail

a)390 + 520 + 150 b)702 + 159 +100

a)390 + 520 + 150 b)702 + 159 +100 Ex 1 : Calcule un ordre de grandeur du résultat et indique s il sera supérieur à 1 000 L addition est une opération qui permet de calculer la somme de plusieurs nombres. On peut changer l ordre de ses

Plus en détail

SYSTEMES DE NUMERATION

SYSTEMES DE NUMERATION FICHE DU MODULE 1 SYSTEMES DE NUMERATION OBJECTIF GENERAL: La compétence visée par ce module est d amener l apprenant à se familiariser avec les systèmes de numération et les codes utilisés par les appareils

Plus en détail

Electronique Générale. Convertisseur Numérique/Analogique (C.N.A.) et Convertisseur Analogique/Numérique (C.A.N.)

Electronique Générale. Convertisseur Numérique/Analogique (C.N.A.) et Convertisseur Analogique/Numérique (C.A.N.) Convertisseur umérique/analogique (C..A.) et Convertisseur Analogique/umérique (C.A..) I- Introduction : En électronique, un signal électrique est le plus souvent porteur d une information. Il existe deux

Plus en détail

HS3 : Faut-il se protéger des sons?

HS3 : Faut-il se protéger des sons? HS3 : Faut-il se protéger des sons? Le bruit c est la vie : à moins d'habiter dans un désert, notre vie quotidienne est une accumulation de bruits. Le bruit continuellement présent autour de nous fait

Plus en détail

Problème IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche

Problème IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche Les diodes électroluminescentes (DEL ou LED en anglais) sont de plus en plus utilisées pour l éclairage : affichages colorés, lampes de poche, éclairage

Plus en détail

Introduction au Traitement Numérique du Signal

Introduction au Traitement Numérique du Signal Introduction au Traitement Numérique du Signal bjectifs : présenter sans développement calculatoire lourd (pas de TF, pas de TZ) on donne des résultats on illustre. n donne des exemples sous Matlab en

Plus en détail

1 Savoirs fondamentaux

1 Savoirs fondamentaux Révisions sur l oscillogramme, la puissance et l énergie électrique 1 Savoirs fondamentaux Exercice 1 : choix multiples 1. Quelle est l unité de la puissance dans le système international? Volt Watt Ampère

Plus en détail

En s appuyant sur les documents rassemblés à la fin de l exercice, répondre aux questions suivantes :

En s appuyant sur les documents rassemblés à la fin de l exercice, répondre aux questions suivantes : EXERCICE III (Spécialité) COMMENT ÉLIMINER L EFFET LARSEN? 5 points Phénomène fréquent dans les sonorisations de spectacles ou de conférences, l effet Larsen se manifeste également avec les combinés téléphoniques

Plus en détail

Leçon N 1 : Taux d évolution et indices

Leçon N 1 : Taux d évolution et indices Leçon N : Taux d évolution et indices En premier un peu de calcul : Si nous cherchons t [0 ;+ [ tel que x 2 = 0,25, nous trouvons une solution unique x = 0, 25 = 0,5. Nous allons utiliser cette année une

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

GUIDE 2015 PROFESSIONNELS. Les informations clés pour tout comprendre!

GUIDE 2015 PROFESSIONNELS. Les informations clés pour tout comprendre! GUIDE 2015 PROFESSIONNELS L ÉTIQUETTE ENERGIE DES CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUES À ACCUMULATION ET DES CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUES Les informations clés pour tout comprendre! 1 Dès le 26 septembre 2015, un nouveau

Plus en détail

Construction d un site WEB

Construction d un site WEB Construction d un site WEB 1 Logique binaire 1: Les systèmes de numération Un ordinateur est un appareil électronique. Deux tensions sont majoritairement présentes dans ses circuits électroniques : 0V

Plus en détail

Questions pratiques 4: Transformer la variable dépendante

Questions pratiques 4: Transformer la variable dépendante Questions pratiques 4: Transformer la variable dépendante Jean-François Bickel Statistique II SPO8 Transformer une variable consiste en une opération arithmétique qui vise à construire une nouvelle variable

Plus en détail

TD n 2 - Généralités réseaux

TD n 2 - Généralités réseaux Exercice 1 - Notions de décibel TD n 2 - Généralités réseaux Dans un environnement urbain, la puissance sonore produite par les nombreuses sources de bruits est évaluée en décibels, en comparant la puissance

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

La correction acoustique

La correction acoustique Chapitre 9 Sciences Physiques - BTS La correction acoustique 1. Le traitement acoustique. Le traitement acoustique d une salle est l ensemble des opérations qui contribuent à la rendre apte à son utilisation

Plus en détail

Ressources pour la classe

Ressources pour la classe Sciences physiques et chimiques Baccalauréats professionnels Ressources pour la classe Ce document peut être utilisé librement dans le cadre des enseignements et de la formation des enseignants. Toute

Plus en détail

Le son. Introduction Acoustique 2007. Physique du son. Physique du son. Qu est-ce que le bruit /son?

Le son. Introduction Acoustique 2007. Physique du son. Physique du son. Qu est-ce que le bruit /son? Le son Introduction Acoustique 2007 Le son / le bruit Sons electroniques sons physiques DSP: digital signal processing (salles cinéma) Son digitals (DSP) sons acoustiques Notre expérience avec le son M.

Plus en détail

Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure audiométriques

Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure audiométriques Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure audiométriques (Ordonnance sur l audiométrie) 941.216 du 9 mars 2010 (Etat le 1 er janvier 2015) Le Département fédéral de justice et police (DFJP), vu

Plus en détail

EXERCICES SUR LES SONS

EXERCICES SUR LES SONS EXERCICES SUR LES SONS EXERCICE 1 : Une cérémonie d ouverture tout en décibels Port de bouchons d oreilles conseillé! 1. Comportement acoustique des bouchons en mousse et des bouchons moulés. Document

Plus en détail

NOTICE D INSTRUCTIONS

NOTICE D INSTRUCTIONS NOTICE D INSTRUCTIONS COMPARATEUR À LECTURE DIGITALE COURSES 25 ET 50 MM AU 0,01 MM SCHÉMA DE STRUCTURE Modèle 0-25 mm Modèle 0-50 mm 1. Bouton de conversion pouces/mm 2. Bouton de fonctionnement 3. Point

Plus en détail

LES TROUBLES DE L'AUDITION CHEZ LES ÉTUDIANTS

LES TROUBLES DE L'AUDITION CHEZ LES ÉTUDIANTS LES TROUBLES DE L'AUDITION CHEZ LES ÉTUDIANTS UNSPF Pauline Laproye Audition Mai 2013 Légende Entrée du glossaire Abréviation Référence Bibliographique Référence générale Table des matières Introduction

Plus en détail

Son et Lumière. Les caractéristiques du son. Leçon N Les caractéristiques physiologiques d un son. 2. Les autres caractéristiques

Son et Lumière. Les caractéristiques du son. Leçon N Les caractéristiques physiologiques d un son. 2. Les autres caractéristiques Son et Lumière Leçon N 4 Les caractéristiques du son Introduction : L objectif de cette séquence de cours est de permettre aux étudiants de comprendre les caractéristiques d un son (mesures et mises en

Plus en détail

Fiche descriptive de l activité

Fiche descriptive de l activité Fiche descriptive de l activité Titre : Rendement du panneau solaire Classe : Terminale STI 2D Durée : 40 min Type d activité (expérimentale, documentaire, ) : activité documentaire Contexte d utilisation

Plus en détail

impact sonore éoliennes & D ES ÉOLIENNES DANS VOTRE ENVIRONNEMENT? Aspects économiques Contexte énergétique Impact sonore Milieu naturel Paysage

impact sonore éoliennes & D ES ÉOLIENNES DANS VOTRE ENVIRONNEMENT? Aspects économiques Contexte énergétique Impact sonore Milieu naturel Paysage D ES ÉOLIENNES DANS VOTRE ENVIRONNEMENT? Impact sonore Paysage Milieu naturel Sécurité Aspects économiques Contexte énergétique éoliennes & impact sonore Quel bruit? L origine du bruit L évaluation et

Plus en détail

Chapitre 3. Quelques fonctions usuelles. 1 Fonctions logarithme et exponentielle. 1.1 La fonction logarithme

Chapitre 3. Quelques fonctions usuelles. 1 Fonctions logarithme et exponentielle. 1.1 La fonction logarithme Chapitre 3 Quelques fonctions usuelles 1 Fonctions logarithme et eponentielle 1.1 La fonction logarithme Définition 1.1 La fonction 7! 1/ est continue sur ]0, +1[. Elle admet donc des primitives sur cet

Plus en détail

Utiliser les formules de calculs basiques sur Excel Partie 2/2 - Si, somme.si, max, min, nb.si et arrondi

Utiliser les formules de calculs basiques sur Excel Partie 2/2 - Si, somme.si, max, min, nb.si et arrondi - le 09/04/2013 Utiliser les formules de calculs basiques sur Excel Partie 2/2 - Si, somme.si, max, min, nb.si et arrondi Ce tutoriel est la dernière partie sur les formules de calculs basiques d Excel

Plus en détail

EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2

EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2 EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2 NOMBRES ET CALCUL Exercices FRACTIONS Nommer les fractions simples et décimales en utilisant le vocabulaire : 3 R1 demi, tiers, quart, dixième, centième. Utiliser

Plus en détail