RAPPORT D ACTIVITES 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT D ACTIVITES 2014"

Transcription

1 RAPPORT D ACTIVITES Atelier général sur la professionnalisation 03/2014 UAM Atelier d appui à l enseignement du français 10/2014 UAM Atelier d appui aux IUT du Niger 10/2014 UAM Atelier de formation à la recherche 08/2014 IRD PLAN PAGE 1. INFORMATIONS CONTEXTUELLES P ACTIVITES MENEES EN 2014 PAR LE PROJET FSP AMUAM P BILAN FINANCIER 2014 DU PROJET FSP AMUAM P CONCLUSIONS P ANNEXE P. 18

2 1 INFORMATIONS CONTEXTUELLES 1.1. LE PROJET FSP AMUAM Genèse du projet FSP AMUAM Le projet du Fonds de Solidarité Prioritaire «Appui à la Modernisation de l Université Abdou Moumouni» (FSP AMUAM) a été validé en 2010 par le comité des projets du Ministère des Affaires Etrangères français et une convention de financement signée en juillet 2011 entre l Etat nigérien et l Ambassade de France au Niger. Le démarrage effectif du projet s est fait début Finalité, structuration et objectifs du projet FSP AMUAM Le projet FSP AMUAM a pour finalité de moderniser et d adapter l UAM aux besoins réels du Niger. Il s inscrit dans la politique nationale pour l enseignement supérieur (Programme Sectoriel de l Education et de la Formation - PSEF ) et dans les priorités de la Coopération française au Niger (Document Cadre de Partenariat - DCP ). Le projet est organisé autour de trois composantes, déclinées en volets d activités, comme suit : Composante 1 : «Appui à la professionnalisation de l UAM» Volet 1-1 : Professionnalisation des contenus et des parcours de formation dans le cadre du LMD Volet 1-2 : Organisation et développement des IUT Volet 1-3 : Développement d une structure de valorisation efficace Composante 2 : «Appui au renforcement de la qualité à l UAM» Volet 2-1 : Gouvernance universitaire / Organisation et positionnement de la recherche Volet 2-2 : Maîtrise du français Volet 2-3 : Accès et utilisation des NTIC et TICE Composante 3 : «Management et suivi du projet» Volet 3-1 : Suivi et fonctionnement Volet 3-2 : Communication Volet 3-3 : Evaluation Les principaux objectifs du projet FSP AMUAM sont les suivants : - le renforcement des capacités du corps professoral, - la professionnalisation des formations en référence aux besoins du marché de l emploi, - le renforcement des équipements techniques, technologiques, informatiques et pédagogiques, - l amélioration de l insertion professionnelle des diplômés, - la structuration et la valorisation de la recherche scientifique, - l amélioration de l accès aux technologies de l information et de la communication, notamment celles dédiées à l enseignement, - l amélioration de l enseignement du français, - le développement des services et produits de l université. Le projet a bénéficié en 2014 de deux prolongations, amenant son terme au 1 er août Ce projet est coordonné par un chef de projet, Expert Technique International (ETI) de la Coopération française, Conseiller du Recteur. Instances de pilotage du projet Le projet FSP-AMUAM dispose de deux instances de pilotage : le comité de pilotage et le comité de suivi. En 2014, deux comités de pilotage se sont tenus, respectivement le 28/01 et le 09/14. En 2014, le comité de suivi s est réuni trois fois, respectivement le 12/02, le 29/04 et le 11/09. Tous les comptes rendus de ces instances sont disponibles sur le site Internet du projet FSP AMUAM : fsp-uam.refer.ne. RAPPORT D ACTIVITES FSP AMUAM NIAMEY 16/02/2015 1

3 1.2. LA STRUCTURE D ACCUEIL : L UAM Bref historique Créée en 1971, l UAM, d abord de Centre d Enseignement Supérieur (CES) de Niamey placé sous la tutelle du Président de la République, devient en 1973 l Université de Niamey administrée par un Conseil d Université et dirigée par un Recteur. En 1974, elle se dote d instituts et écoles ; ces dernières devenant dix ans plus tard, en 1984, des Facultés. C est en août 1992 qu elle adoptera le nom officiel d Université Abdou Moumouni de Niamey en hommage au Recteur du même nom. En 1999, l UAM accède au statut d Etablissement Public à caractère Scientifique Culturel et Technique (EPSCT). Le décret fixe les statuts de l institution. Missions Au regard des textes qui la créent, l UAM a pour missions de promouvoir les formations initiale et continue, la recherche scientifique fondamentale et appliquée ainsi que la diffusion de ses résultats, notamment dans les domaines en rapport avec les besoins du pays, de contribuer à la diffusion de la culture et de l information scientifique et technique et de former une identité culturelle et une conscience nationale et africaine. Structures et services L UAM regroupe actuellement cinq Facultés : la Faculté des Sciences et Techniques (FAST), la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLSH), la Faculté d Agronomie (FA), la Faculté des Sciences Economiques et Juridiques (FSEJ), la Faculté des Sciences de la Santé (FSS), une École Normale Supérieure (ENS) ; et trois instituts de recherche : l Institut de Recherche en Sciences Humaines (IRSH), l Institut de Recherche sur l Enseignement des Mathématiques (IREM), l Institut de Recherche sur les Radio Isotopes (IRI). En complément de ses structures de formation et de recherche, l UAM comprends plusieurs services supports pour la réalisation de ses missions : service central de l agence comptable, service central des affaires financières, service central de la solde, service central des personnels, service central intérieur et affaires générales, service central des relations extérieures, service des examens du baccalauréat, service central de la scolarité, service central des équivalence, bibliothèque universitaire centrale, service central informatique, service central de développement. Enseignants-chercheurs, étudiants et personnels En 2014, l UAM comptait 332 enseignants-chercheurs dont 37 professeurs et directeurs de recherche, 63 maîtres de conférences et maîtres de recherche, 161 maîtres assistants et chargés de recherche, 71 assistants et attachés de recherche. Leur répartition par structures de l UAM est représentée par la Figure N 1. Elle comptait aussi 441 personnels administratifs et techniques et près de étudiants, répartis suivant la Figure N 2. Chaque année, sur les à bacheliers qui postulent à l enseignement supérieur, plus de 60% sont intégrés à l UAM FAST FA FLSH ENS FSS FSEJ IRSH IRI IREM Professeurs et Directeurs de Recherche Maîtres Assistants et Chargés de Recherche Maitres de Conférences et Maîtres de Recherche Assistants et Attachés de Recherche Figure 1 : répartition des effectifs d enseignants-chercheurs par grade dans les structures de l UAM en 2014 RAPPORT D ACTIVITES FSP AMUAM NIAMEY 16/02/2015 2

4 ENS FA FLSH FAST FSEJ FSS Hommes Femmes Total Partenariats Figure 2 : répartition des effectifs étudiants par faculté, école et par genre à l UAM en L UAM dispose d un important réseau de partenaires : 127 accords de coopération dont 57 avec la France ; traduisant l ouverture de l Université Abdou Moumouni à l international. L UAM est par ailleurs membre : - du Conseil Africain et Malgache pour l Enseignement Supérieur (CAMES), - de l Association des Universités Africaines (AUA), - de l Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), - de la Conférence des Recteurs des Universités Francophones d Afrique de l Ouest, du Centre et de l Océan Indien (CRUFAOCI), - de l Association Internationale des Universités (AIU), - ainsi que du Réseau d Excellence de l Enseignement Supérieur en Afrique de l Ouest (REESAO). Informations sur les autres institutions de formation du Niger L UAM est le principal pôle public de formation et de recherche du Niger. Trois autres universités publiques ont été créées en 2010 dans 3 régions du pays (Tahoua, Maradi et Zinder). Les Instituts Universitaires de Technologie (IUT) de Maradi, Zinder et Tahoua, initialement rattachés à l UAM et bénéficiaires du projet FSP AMUAM, sont aujourd hui sous la tutelle de leurs universités de région. En 2014, quatre autres universités ont été créées sur décision du gouvernement, à Agadez, Diffa, Dosso et Tillabéri. L enseignement supérieur privé, croissant au Niger depuis quelques années, représentait 60 établissements en 2014, pour un effectif de étudiants. RAPPORT D ACTIVITES FSP AMUAM NIAMEY 16/02/2015 3

5 2 ACTIVITES MENEES EN 2014 DANS LE CADRE DU PROJET FSP AMUAM FSP AMUAM PROJET D APPUI A LA MODERNISATION DE L UNIVERSITE ABDOU MOUMOUNI Le tableau suivant est une synthèse des activités réalisées dans le cadre du projet FSP AMUAM en Il est suivi d une partie commentant les résultats obtenus par composante. La majorité des activités ont été mises en œuvre conjointement par l UAM et le projet FSP AMUAM, avec leurs contributions respectives. Tableau 1 : Synthèse des activités menées par le projet FSP AMUAM en 2014 ACTIVITES DATE ET LIEU RESULTATS OBSERVATIONS Composante 1 : Appui à la professionnalisation à l Université Abdou Moumouni Volet 1-1 : Professionnalisation des contenus et des parcours de formation dans le cadre du LMD Formation d enseignantschercheurs de l UAM à SupAgro Montpellier Novembre 2013 à janvier 2014 Formations continues de trois enseignants-chercheurs de l UAM en génie industriel & génie des procédés alimentaires et en gestion de la qualité en industries alimentaires : Manzola Abdou Salam, Haoua Amadou, Rabani Adamou. Rentre dans le cadre de la mise en place de la Licence professionnelle en agroalimentaire à l UAM. Organisation d'un séminaireatelier sur le développement des filières professionnalisantes à l'uam Du 26 au 28 mars 2014 à la Faculté des Sciences de la Santé de l UAM Une centaine de participants réunis pendant trois jours autour de la professionnalisation. Forte représentation (1/3) des milieux professionnels publics, privés et de la société civile. Rapport de l atelier disponible, incluant les résultats des travaux de groupe relatifs à : - L analyse des besoins des milieux professionnels sur les secteurs prioritaires de développement au Niger, - L établissement d une première liste des filières prioritaires à mettre en place à l'uam, - La sélection de la méthodologie d'approche par les compétences pour mettre en œuvre la professionnalisation à l UAM, - La définition des modalités de rapprochement avec les milieux professionnels. Contribution pour l organisation de cet atelier apportée par L ANPE. Cet atelier a permis d établir une feuille de route pour le déploiement de la professionnalisation à l UAM. Constat d un fort intérêt des milieux professionnels au développement de la professionnalisation à l UAM. RAPPORT D ACTIVITES FSP AMUAM NIAMEY 16/02/2015 4

6 Constitution d'une cellule d'expertise en professionnalisation à l'uam 06 Mai 2014 Création de la cellule chargée de l organisation et de l animation des événements de professionnalisation par arrêté Rectoral N 286 du 06 mai Constitution d une équipe de six personnes, aptes à accompagner les équipes pédagogiques de l UAM. Organisation d'ateliers d'harmonisation des méthodologies de professionnalisation à l'uam De mai à décembre 2014 Equipement d une salle dédiée aux activités de l UAM relatives à la professionnalisation : mobilier, ordinateur et vidéoprojecteur, documentation, paperboard, etc. Dix séances de travail tenues par la cellule professionnalisation de l UAM, dont les comptes rendus sont disponibles. - Elaboration d une méthodologie d approche par les compétences contextualisée à l UAM, pour la professionnalisation des programmes de formation. Rédaction d un guide méthodologique sur la professionnalisation des programmes de formation Septembre 2014 Mobilisation d expertises internationale et nationale pour la rédaction d un guide méthodologique contextualisé. Documents disponibles : Guide méthodologique et Trames à remplir pour la constitution des curricula professionnalisants. Les documents doivent être édités et distribués aux enseignants-chercheurs de l UAM début Le guide servira à l organisation d ateliers de formation-action dans tous les établissements. Organisation d un premier atelier pour la mise en œuvre de la professionnalisation dans les établissements de l UAM 29, 30 septembre et 1 er octobre 2014 à l Ecole des Mines, de l Industrie et de la Géologie (EMIG) Mobilisation des expertises internationales et nationales l atelier. Renforcement de capacités des chefs de départements (40 personnes) de l UAM à l utilisation du guide méthodologique élaboré. Travail en ateliers sur des curricula en cours de montage à l UAM (un par établissement). Participation des IUT du Niger. L atelier a permis de tester et de valider in situ le guide méthodologique élaboré. Le travail en atelier a conduit à des ébauches de curricula, qui pourront être achevés par les équipes pédagogiques avec l appui de la cellule professionnalisation de l UAM. Organisation d un atelier de renforcement de capacités à la conduite d enquêtes auprès des professionnels et des anciens diplômés 27 au 31 octobre 2014, dans la salle dédiée à la professionnalisation de l Institut des Radio Isotopes (IRI) Renforcement de capacités d une équipe de quinze personnes, composée d enseignants-chercheurs de l UAM et des IUT, ainsi que de partenaires (ANPE, CCIAN). Ebauche d une méthodologie et de questionnaires pour la conduite d enquêtes auprès des milieux professionnels et des anciens étudiants. Cet atelier rentre dans le cadre de la constitution de l organe de liaison entre l UAM et les milieux professionnels. Mobilisation de l expertise du Pôle de Dakar, spécialisé en planification de l éducation en Afrique de l ouest. RAPPORT D ACTIVITES FSP AMUAM NIAMEY 16/02/2015 5

7 Constitution d un organe de liaison entre l UAM et les milieux professionnels Décembre 2014 Arrêté validé lors du dernier conseil d université de décembre 2014, portant création à l UAM du Bureau des Relations avec les Milieux Professionnels (BRMP), rattaché au Service Central de Développement (SCD). Les appuis à venir du projet permettront de fournir des équipements au BRMP. Un travail est en cours pour la formalisation d un contrat de collaboration avec la SEEN. Appuis à l implantation des filières professionnalisantes à l UAM Juin 2014 Appui à l achèvement du programme de Licence professionnelle en agroalimentaire à FAST de l UAM. S inscrit dans le cadre du partenariat entre l UAM et Supagro Montpellier. Décembre 2014 Appui à l élaboration des curricula de formation (Licence et Master) en Arts du spectacle de la FLSH de l UAM. - Décembre 2014 Appui à l élaboration de la Licence professionnelle en Génie rural de la FA de l UAM. - Volet 1-2 : Organisation et développement des IUT Organisation d une mission de renforcement des capacités des responsables des IUT à Toulouse 17 au 25 novembre 2013 à Toulouse Première formation des Directeurs et Secrétaires principaux des IUT de Tahoua, Zinder et Maradi à la rédaction de projets d établissements (PE) : sensibilisation aux enjeux des PE dans le cadre de la politique globale d orientation de l IUT, définition d une démarche qualité, suivi et évaluation. Contribution de l IUT de Toulouse. Formation ayant eu comme principale conséquence la création de comités chargés de l élaboration des projets d établissements au sein des IUT. Organisation d ateliers d appui méthodologique à la rédaction des projets d établissements des IUT de Maradi, Tahoua et Zinder Juin 2014, à Maradi, Tahoua et Zinder Trois ateliers de cinq jours organisés à Maradi, Tahoua et Zinder. 75 personnes touchées par ces sessions de renforcement de capacité en matière d analyse et de planification stratégique ainsi que d autoévaluation. Rapport de l appui méthodologique disponible, incluant les résultats obtenus : Ces ateliers d appui méthodologique ont été réalisés par un consultant national. Ils ont permis de fournir un important travail de fond, venant en complément de l accompagnement apporté par les partenaires de l IUT de Toulouse. - Grille de critères et indicateurs d autoévaluation par champs de l activité de leurs établissements (gouvernance, formation, vie scolaire, recherche, partenariats), - Matrices d analyse des forces, faibles, opportunités et menaces par champs, - Ebauche de planification stratégique des projets d établissements, déclinée par axes, objectifs et activités. RAPPORT D ACTIVITES FSP AMUAM NIAMEY 16/02/2015 6

8 Organisation d un atelier général pour la finalisation des projets d établissement des IUT de Maradi, Zinder et Tahoua 13 au 17 octobre 2014 à Niamey Mobilisation de deux experts de l IUT de Toulouse pour animer l atelier dans le cadre du renforcement des capacités des comités des IUT chargés de l élaboration des projets d établissement. Harmonisation et complétion des résultats obtenus par les comités des IUT dans le cadre de la rédaction des documents de projets d établissements, intégrant notamment les données quantitatives et tableaux de bord. Les résultats obtenus à la suite de cet atelier ont permis de disposer de documents quasi définitifs. Un dernier travail d appui conseils à distance sera réalisé (relecture, amendements et expertise) par les experts de l IUT de Toulouse pour achever définitivement ces documents en Lancement de l appel d offre pour l acquisition des ordinateurs dédiés aux salles informatiques des Facultés et Ecole de l UAM Août 2014 Offres techniques et financières dépouillées en septembre 2014, mais l appel d offre est resté infructueux. Relance de la procédure en appel d offre restreint. Composante 2 : Appui au renforcement de la qualité à l'uam Volet 2-1 : Gouvernance universitaire - organisation et positionnement de la recherche Contribution à l organisation des Assises de la recherche scientifique et technique à l UAM Octobre 2013 Contribution financière apportée à l UAM pour l organisation des assises de la recherche. Assises tenues avec d importants résultats en termes de recommandations pour une meilleure structuration et valorisation de la recherche à l UAM. - Missions d'études des Directeurs d'écoles doctorales 10 au 14 Mars 2014 à Montpellier Rencontres et échanges avec les responsables des écoles doctorales de Montpellier, ainsi qu avec les responsables des relations internationales des institutions correspondantes. - Renforcement des capacités des Directeurs des écoles doctorales de l UAM en matière de management de ces structures. Textes règlementaires portant organisation des écoles doctorales à l UAM, formalisés et adoptés suite à la mission. RAPPORT D ACTIVITES FSP AMUAM NIAMEY 16/02/2015 7

9 Appui au projet de mise en œuvre de la plateforme mutualisée en biologie moléculaire MOLECULT Novembre 2013 (achat de matériel) 04 au 16 août 2014 à Niamey (1 ère formation) 20 au 24 octobre 2014 à Niamey (2 nde formation) Achat d équipements de laboratoire pour la plateforme MOLECULT (vortex, centrifugeuses, thermocycleur, systèmes de visualisation UV, pipettes, etc.). Organisation de deux sessions de renforcement de capacités à destination des utilisateurs de la plateforme MOLECULT (INRAN, CRA et UAM) sur : les aspects théoriques et pratiques de l'étude de la diversité génétique, puis sur les outils bioinformatiques pour l'analyse de séquences génétiques. Contributions de l INRAN et du CRA. Importance du partenariat avec l IRD. Activités complémentaires pour le renforcement de la plateforme MOLECULT organisées à Montpellier et Dakar sur financements IRD. Appui aux projets structurants de recherche pluridisciplinaires permettant de répondre aux problématiques de développement du Niger Décembre 2014 Sélection de quatre projets de recherche pluridisciplinaires ayant des thématiques de recherche liées aux problématiques de développement du Niger : - «Réhabilitation biologique des sols salés dans la vallée du fleuve Niger par phytoremédiation : cas du périmètre irrigué de Kollo» ; - «Utilisation des techniques d analyse nucléaires dans le contrôle de la pollution de l air dans trois villes du Niger (Niamey, Maradi, Arlit)» ; - «Dépistage de masse des lésions précancéreuses et cancéreuses du col de l utérus dans des chefs-lieux de département» ; - «Impact des légumineuses sur la solubilisation du phosphate naturel de Tahoua et le maintien de la fertilité des sols». Projets retenus au préalable par le conseil scientifique de l UAM. Organisation d'ateliers de renforcement de capacités pour les chercheurs de l UAM 18 au 22 août 2014 à Niamey (1 ère formation) Première formation organisée sur le thème de la «rédaction de projets de recherche», à destination de 25 participants provenant de l UAM et diverses institutions de recherche et de développement (universités, INRAN ). Contributions apportées par le CNRA et l IRD. 15 au 18 décembre 2014 à Niamey (2 nde formation) Seconde formation organisée sur le thème de la «rédaction scientifique», à destination de 25 participants provenant majoritairement de l UAM, ainsi que d autres institutions du Niger (universités, INRAN, CERMES ). RAPPORT D ACTIVITES FSP AMUAM NIAMEY 16/02/2015 8

10 Appui à la valorisation des productions scientifiques de l'uam Décembre 2014 Equipement du service des annales de l UAM en matériel informatique (ordinateurs, imprimante et onduleurs), dans le cadre de la valorisation des productions scientifiques de l UAM. Action de formation à la mise en ligne des productions scientifiques à venir, en coordination avec la rénovation du site Internet de l UAM. Appui à l'organisation de conférences thématiques Volet 2-2 : Maîtrise du français 1 er octobre 2014 Organisation d une conférence à l UAM sur le thème «Sociétés et développement». Intervention de deux conférenciers français : Jean-Dominique PENEL et Odile BLIN. Mobilisation massive du public : étudiants et enseignants-chercheurs de l UAM. Réalisé en collaboration avec l ONG Bal Ame, organisatrice du festival FISH GONI. Appui à la mise en place des recommandations du projet FSP Professeurs pour l'afrique (issues du Dialogue d expertise de janvier 2014) 25 septembre au 1 er octobre 2014 Organisation d un atelier de renforcement des capacités d enseignants-chercheurs de l ENS et de la FLSH en didactique universitaire du français : - Renforcement de la formation en didactique du français langue seconde des enseignants chercheurs des départements de Lettres, art et communication de la FLSH et de Français de l ENS ; - Mise en place un dispositif de cours spécifiques pour le renforcement des compétences en français des étudiants de l UAM. - Décembre 2014 Achat d équipements audiovisuels pour les travaux pratiques des filières d enseignement du français à l ENS et la FLSH de l UAM (caméras, TV, lecteur-enregistreur Blue ray, dictaphones, ordinateurs spécialisés pour le montage audio et vidéo, etc.). Livraison aux établissements concernés prévue début janvier Volet 2-3 : Accès et utilisation des NTIC et TICE Finalisation de l'installation et de l'équipement des salles d'enseignement en matériel audiovisuel Juin 2014 Commande de 46 vidéoprojecteurs et de câbles longue distance VGA pour équiper les salles de cours de l UAM. Matériel réceptionné et en cours d installation par les services de l UAM. Installation en cours des équipements dans les salles d enseignement des établissements de l UAM. RAPPORT D ACTIVITES FSP AMUAM NIAMEY 16/02/2015 9

11 Lancement de l appel d offre pour l acquisition des ordinateurs dédiés aux salles informatiques des Facultés et Ecole de l UAM Août 2014 Offres techniques et financières dépouillées en septembre 2014, mais l appel d offre est resté infructueux. Relance de la procédure en appel d offre restreint. Activités transversales et supplémentaires dans le cadre de la mise en œuvre des composantes 1 et 2 Diagnostic des partenariats existants Avril 2014 Répertoire des accords de partenariats de l UAM disponible. Elaboration d une fiche critériée pour caractériser et évaluer les partenariats existants de l UAM. Soutien du développement et de la consolidation des partenariats institutionnels de l'uam Juillet à septembre 2014 Lancement d un appel à candidature pour le financement de mobilités à l UAM, intervenant dans le cadre du développement des partenariats institutionnels. Succès de l appel à candidature et réception de très bons dossiers. Activité à renouveler en Sélection de 6 dossiers : 4 mobilités d enseignants-chercheurs et 2 ateliers mobilisant des partenaires à Niamey. Novembre et décembre 2014 Financement de la mobilité du Pr BOUZOU à Grenoble, dans le cadre du développement de la professionnalisation à l UAM en lien avec l Institut de Géographie Alpine de l Université Joseph Fournier. Octobre et novembre 2014 Financement de la mobilité du Pr DOUMMA à Marseille, dans le cadre d un stage de formation à l enseignement et à la recherche dans le domaine de l entomologie médicale. Octobre 2014 Financement de la mobilité du Dr HASSIMI à Montpellier dans le cadre de la mise en œuvre de la Licence professionnelle en Agroalimentaire et du renforcement du partenariat avec Montpellier Supagro. Novembre 2014 Financement de la mobilité du Dr TANKARI à Nancy, dans le cadre des collaborations de formation et de recherche dans le domaine de l analyse des polluants dans les matrices environnementales et biologiques. RAPPORT D ACTIVITES FSP AMUAM NIAMEY 16/02/

12 Décembre 2014 Novembre 2014 Financement de l Ecole d hiver «Migrations et mobilités en Afrique de l ouest», mobilisant des partenaires de l IRD et d Afrique de l ouest. Financement de la formation organisée à l IRI sur le thème «Potentiel et mesure de la composition isotopique de l eau pour des études climatiques et hydrologiques», mobilisant des partenaires de l IRD et de l Afrique de l ouest. Contribution de l IRD. Contribution de l IRD. Contribution au projet Clic Vert Octobre 2014 Contribution à l acheminement d équipements informatiques de seconde main reconditionnés pour l UAM : 378 ordinateurs de bureau, 40 ordinateurs portables, 21 imprimantes laser. Répartition du matériel prévu début 2015 dans les établissements de l UAM, pour le montage de «Centres de Ressources Informatiques et Pédagogiques». Perspectives intéressantes de poursuite de ce projet pour l équipement de l UAM en matériel de visioconférence et tablettes. Composante 3 : Management Volet 3-1 : Suivi et fonctionnement Tenue régulière des comités de pilotage du projet Tenue régulière des comités de suivi du projet Janvier et juillet 2014 Tenue de 2 réunions du comité de pilotage du projet en Compte rendus des comités de pilotages disponibles. Tenue de 3 réunions du comité de suivi en Comptes rendus des comités de suivi disponibles. Prochaine réunion du comité de pilotage prévue début février Instance de pilotage du projet opérationnelle et présence assidue des membres. Prochaine réunion du comité de suivi prévue le 16/01/2015. Assiduité des membres. Recrutement d une secrétaire pour le projet Achat d équipement pour les bureaux du projet Mars 2014 Mai et juillet 2014 Recrutement d une secrétaire au chef de projet, suite à un processus de sélection organisé. Contrat à durée déterminée d un an effectué avec une société de portage salarial nigérienne. Achat d un ordinateur portable avec accessoires. Achat d un frigo de bureau. RAPPORT D ACTIVITES FSP AMUAM NIAMEY 16/02/

13 Fonctionnement du projet Février à Octobre 2014 Assurance, vignette, bons de carburant, entretien et réparation du véhicule de service. Fournitures diverses : cartouches d encre, carte de recharge Orange, papeterie, travaux de réfection du bureau. Volet 3-2 : Communication Conception et mise en ligne d un nouveau site Internet du projet Mars 2014 Elaboration d un nouveau site Internet du projet FSP AMUAM, avec mise en ligne d articles relatifs aux actions effectuées, des comptes rendus des instances de pilotage, d information sur le projet, d appels à projet et d autres ressources utiles aux enseignants-chercheurs de l UAM. Site hébergé sur le serveur du CNF de l AUF de Niamey. Connexion Internet du bureau du projet Janvier à décembre 2014 Mise en place d une connexion Sonitel pour un meilleur accès à Internet. Volet 3-3 : Evaluation Autoévaluation du projet à miparcours Mai 2014 A la demande du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI) français, réalisation d une autoévaluation du projet FSP AMUAM à mi-parcours. - Rapport d autoévaluation disponible et envoyé au MAEDI. RAPPORT D ACTIVITES FSP AMUAM NIAMEY 16/02/

14 Composante 1 Volet 1-1 L année 2014 a permis de construire un socle solide et cohérent de la mise en œuvre du processus de professionnalisation à l UAM. La première étape a consisté en l organisation d un atelier général sur la professionnalisation à l UAM, avec une forte représentation du monde socioéconomique du Niger. Cet événement a permis de poser les grandes lignes du processus de professionnalisation à l UAM, en référence aux besoins des milieux professionnels : analyse des secteurs de développement prioritaires, identification des formations à développer en réponse à ces besoins, et définition des modalités de collaboration entre l UAM et les milieux professionnels. A la suite de cet atelier, un important travail méthodologique a été mené par la cellule professionnalisation de l UAM, nouvellement créée en mai Il s est principalement agi de développer une méthodologie contextualisée pour la construction des programmes de formation supérieures, selon l approche par les compétences. Ce travail a permis d élaborer un guide méthodologique correspondant et d assurer une première action de renforcement des capacités des Chefs de Départements de l UAM sur son utilisation. Les initiatives de professionnalisation en cours à l UAM ont été soutenues au cours de cette période, en apportant un soutien méthodologique, matériel et financier à plusieurs filières de formation professionnalisantes : Licence professionnelle en agroalimentaire, Licence professionnalisante en Arts du spectacle, Licence professionnelle en Génie rural notamment. Enfin, le rapprochement avec le monde socioéconomique a été favorisé grâce à la création d un Bureau des Relations avec les Milieux Professionnels (BRMP) à l UAM et l organisation dans ce cadre d un atelier méthodologique de renforcement de capacités pour la conduite d enquête auprès des anciens diplômés et des professionnels. Les perspectives sont importantes sur le volet de la professionnalisation en La cellule professionnalisation aura en effet à travailler sur l accompagnement méthodologique des équipes pédagogiques pour l élaboration des nouveaux curricula professionnalisants ainsi que sur la planification technique et financière de leur mise en œuvre. Un travail important sera mené sur le renforcement des capacités des équipes pédagogiques à «mettre en musique» ces programmes, par la mise sur pied d un Centre de Pédagogie Universitaire (CPU) à l UAM et le développement de modules de formation à destination des enseignants-chercheurs. Le lien avec les milieux professionnels sera renforcé à travers un appui au BRMP et la conduite d activités telles que la mise en œuvre de contrats de collaboration avec les entreprises, la conduite d enquêtes pilotes auprès des anciens diplômés et des professionnels. L UAM bénéficiera de plus de matériel de travaux pratiques, suite à une commande engagée par l Ambassade de France au Niger fin Sur le plan partenarial, il faut noter le concours et la participation systématique de l Agence Nationale pour la Promotion de l Emploi du Niger (ANPE) ainsi que de la Chambre de Commerce, d Industrie et d Artisanat du Niger (CCIAN) aux activités de professionnalisation. Les milieux professionnels se montrent aussi très engagés, par leur participation aux différents événements ainsi que par leur intérêt à œuvrer en commun pour une meilleure employabilité des diplômés du supérieur. Une présentation du processus de professionnalisation mis en place en 2014 à l UAM sera à ce titre effectuée auprès des milieux professionnels du Niger début 2015, et un contrat de collaboration est en cours de montage entre l UAM et la Société d Exploitation des Eaux du Niger (SEEN). Volet 1-2 L appui du projet aux IUT s est centré en 2014 sur l élaboration de leurs projets d établissements, à travers plusieurs ateliers organisés au sein des IUT et à Niamey. Ces documents ont pour double objectif de leur permettre de planifier leurs activités dans une stratégie cohérente avec les besoins de la société nigérienne, tout en valorisant leur singularité et leur caractère professionnalisant auprès des autorités de tutelle. En 2015, les activités vont porter sur la conduite d un «diagnostic professionnalisation» dans chacun des IUT de Maradi, Tahoua et Zinder pour déterminer les actions adaptées à mettre en œuvre pour accompagner ce processus. Au cours de l année 2014, les représentants des IUT ont été invités à participer à tous les événements relatifs à la professionnalisation organisés à l UAM. Ils bénéficieront, dans un souci d harmonisation et de capitalisation des résultats, du guide méthodologique produit et des renforcements de capacité associés, ainsi que du développement des services du CPU de l UAM. Enfin, du matériel informatique et de travaux pratiques leur sera livré, suite à des commandes engagées fin 2014 par l UAM et l Ambassade de France au Niger. RAPPORT D ACTIVITES FSP AMUAM NIAMEY 16/02/

15 Au titre des partenariats, il faut noter le rôle joué par l Association des Directeurs des IUT de France (ADIUT), et plus particulièrement de l IUT de Toulouse qui, après avoir accueilli une mission des responsables des IUT en novembre 2013, est venu appuyer à Niamey l élaboration des projets d établissement. La collaboration avec le CNF de l AUF à Niamey sera développée en Composante 2 Volet 2-1 Les activités du projet FSP AMUAM se sont concentrées en 2014 sur l appui à la structuration et à la valorisation de la recherche à l UAM. Les assises de la recherche scientifique, organisées en octobre 2013 ont en effet permis de dégager la nécessité pour l UAM de mener une recherche qui soit plus en phase avec les problématiques de développement du Niger et dont les résultats soient mieux diffusés et vulgarisés. Cela implique la constitution et le soutien d équipes mixtes et de projets de recherche pluridisciplinaires, ainsi que le renforcement des capacités des acteurs. Au titre de la structuration, le projet a principalement appuyé les initiatives menées par l UAM : écoles doctorales, projets et laboratoires structurants. Ainsi l UAM a créé début 2014 trois écoles doctorales : une école doctorale des Sciences de la Vie et de la Terre, une école doctorale des Lettres, des Sciences de l Homme et de la Société, et une école doctorale des Sciences Exactes et Techniques. Le financement par le projet d une mission des Directeurs des écoles doctorales de l UAM a été un appui important pour la définition des modalités de fonctionnement administratif, scientifique et pédagogique de ces écoles. Quatre projets de recherche précédemment validés par le Conseil Scientifique de l UAM ont été sélectionnés pour leur pertinence au regard des problématiques du Niger, et leur caractère structuré. Un soutien financier leur a été accordé par le projet FSP AMUAM, pour l acquisition du matériel nécessaire au démarrage de leurs activités. Un appui significatif a été apporté à la plateforme mutualisée (INRAN, CRA, UAM) en biologie moléculaire (MOLECULT), qui est un modèle de réussite en termes de pluridisciplinarité, de mutualisation des ressources et d efficacité. Cela s est concrétisé par la livraison de matériel de laboratoire commandé fin 2013, suivie de deux sessions de renforcement de capacité organisées en partenariat avec l Institut de Recherche et de Développement français (IRD). Enfin, une session de formation financée par le projet a été organisée par l IRD sur le thème de «la rédaction de projets de recherche», à destination des chercheurs et enseignants-chercheurs de l UAM et d autres institutions du Niger. Au titre de la valorisation, le projet a financé une session de formation sur le thème de la «rédaction scientifique», organisée par l IRD de Niamey, à destination des chercheurs et enseignants-chercheurs de l UAM et d autres institutions du Niger. Il a permis l organisation d une conférence sur le thème «Société et Développement» à l UAM, mobilisant des intervenants internationaux. Par ailleurs, l actuel service des annales (en cours de transformation en Presse universitaire) a été renforcé par de l équipement informatique. Les perspectives pour 2015 s inscrivent dans la continuité des actions menées en 2014 en matière de structuration et de valorisation de la recherche : organisation de sessions de renforcement de capacités sur les outils de la recherche et le management des laboratoires de recherche, appuis aux projets et équipes de recherche structurés, etc. A la suite de l équipement informatique du service des annales, une formation sera organisée en 2015 pour la mise en ligne des productions scientifiques sur Internet. Cette activité nécessite une bonne coordination avec la refonte en cours du site Internet de l UAM, appuyé par la Coopération belge. Le partenaire privilégié de l appui à la recherche à l UAM est l IRD, à travers sa représentation du Niger mais aussi grâce aux nombreuses et régulières missions organisées depuis la France. Il joue un rôle moteur, de par ses diverses activités, indispensable au soutien de la recherche nigérienne. Le Centre National de Recherche Agronomique du Niger (CNRA) a contribué au financement de la session de formation sur la rédaction de projets de recherche. Volet 2-2 En janvier 2014, le projet FSP Professeurs pour l Afrique a financé une mission, dont l objectif était de poser un diagnostic actualisé et d identifier les besoins des structures chargées de l enseignement du français à l UAM. Le rapport de cette mission a entre autres souligné l importance de la collaboration effective entre le Département de français de l ENS et le Département Langues, Arts et Communication de la FLSH, à l UAM. Les activités de ce volet, validées par le RAPPORT D ACTIVITES FSP AMUAM NIAMEY 16/02/

16 comité de pilotage de janvier 2014, ont permis d organiser un atelier de renforcement de capacité de ces équipes, conduisant à la rédaction d un module pour la formation de formateurs, et d acquérir du matériel indispensable au développement de compétences professionnelles chez les étudiants. Pour 2015, il sera envisagé un appui à la mise en place d une certification en français à l UAM, en lien avec le Centre International d Etudes Pédagogiques (CIEP) et le Centre Culturel Franco-Nigérien Jean Rouch (CCFN). Volet 2-3 Les activités du projet FSP AMUAM sur ce volet ont consisté en 2014 à l acquisition du second et dernier lot d équipement de vidéoprojection pour équiper les salles de cours de l UAM, ainsi qu au lancement d un appel d offre pour l acquisition d ordinateurs pour équiper des salles destinées à la formation ouverte à distance dans les Facultés et Ecole de l UAM. L installation du matériel de vidéoprojection devrait être achevée d ici la fin du premier trimestre L appel d offre s est révélé infructueux lors de l analyse des offres techniques et financières en septembre Pour pallier ce problème, la procédure a pu être convertie en appel d offre restreint ; les propositions devant être examinées en février Activités transversales et supplémentaires Au titre des activités transversales, le projet FSP AMUAM a appuyé l UAM pour la réalisation d un état des lieux des accords de coopération existants. Un appel à candidature pour le financement de mobilités d enseignants-chercheurs, d étudiants de troisième cycle et de partenaires a ensuite été lancé en juillet Cette activité a été un succès et a conduit à la sélection de six dossiers répondant aux critères initialement définis : quatre mobilités d enseignantschercheurs nigériens en France et deux formations organisées à Niamey mobilisant des partenaires de France et d Afrique de l ouest. A nouveau, l IRD s est positionné comme un partenaire privilégié de ces activités. Il faut aussi noter la vitalité des partenariats qui existent entre l UAM et les Universités françaises, les mobilités d enseignants-chercheurs s étant déroulé respectivement à Nancy, Grenoble, Marseille et Montpellier. Parmi les activités supplémentaires retenues par le comité de pilotage de juillet 2014, une contribution a été apportée au projet «Clic Vert». Ce projet a pour objectif d acheminer du matériel informatique reconditionné à l UAM, permettant d accroître le taux d accès aux outils numériques, de monter des Centres de Ressources Informatiques et Pédagogiques (CRIP) dans les structures de l UAM et de procéder au regroupement et au retour en Europe du matériel en fin de vie, pour y être recyclé. Composante 3 Volet 3-1 Le projet a assuré avec efficacité son fonctionnement en Les instances du projet, comité de pilotage et comité de suivi, ont été tenues avec une régularité conforme aux dispositions initiales et avec la participation active de ses membres. Une nouvelle secrétaire a été recrutée pour une période d un an, jusqu en mars L entretien du véhicule de service ainsi que l approvisionnement périodique en fournitures de bureau, matériel complémentaire et divers consommables, a par ailleurs été effectué. Volet 3-2 S agissant du volet communication, le chef de projet a conçu et alimenté un nouveau site Internet sur lequel toutes les informations relatives au projet et à ses activités sont mises en ligne et actualisées. Il a été nécessaire de procéder à l installation d une connexion Internet Sonitel, pour pallier les dysfonctionnements de celle fournie par l UAM. Volet 3-3 A la demande du Département, le Chef de projet a réalisé et rédigé un rapport d autoévaluation à mi-parcours, qui a été transmis en mai 2014 au Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International français. RAPPORT D ACTIVITES FSP AMUAM NIAMEY 16/02/

17 3 BILAN FINANCIER 2014 DU PROJET FSP AMUAM Au 31 décembre 2014, le projet FSP AMUAM a justifié depuis le début de ses activités ,99, soit près de 44% de ses financements (Cf. Tableau N 2 et figure N 3). L année 2014 a permis de mobiliser ,08, soit quasiment autant qu en 2011, 2012 et 2013 cumulés. Figure 3 : Histogramme de répartition des dépenses en Euros du projet FSP AMUAM de 2011 à , , , , , , ,00 0, Composante 1 Composante 2 Composante 3 Composante 1 Composante 2 Composante ,00 0, , , , , , , , , , ,54 Cumulé , , ,74 Tableau 2 : Tableau de répartition des dépenses en Euros du projet FSP AMUAM par composante et par année A cet état des lieux peuvent être ajoutées les dépenses d ores et déjà engagées, qu il reste à justifier en Ces activités concernent l achèvement des activités de la convention de subvention SCAC-UAM N , et de la commande de matériels passée par l Ambassade en novembre Le taux de décaissement potentiel des fonds du projet monte alors à 67%. Ce taux n intègre pas les nouveaux engagements qui seront mis en œuvre en RAPPORT D ACTIVITES FSP AMUAM NIAMEY 16/02/

18 4 CONCLUSIONS 2014 fût une année riche en événements et activités. Elle a permis de valider à nouveau la pertinence du projet FSP AMUAM, d en redynamiser les activités et de renouer une relation partenariale efficace avec les bénéficiaires, au premier titre desquels l UAM. Cette année s est traduit par une montée en puissance des activités du projet, passées de 22% de réalisation à la fin 2013 à 44% au terme de l année Les activités développées par le projet FSP AMUAM ont principalement consisté en des appuis catalyseurs, des effets leviers, pour l impulsion et l opérationnalisation des processus de changement impliqués par la mise en œuvre du LMD au Niger, et plus particulièrement à l UAM. Cela s inscrit dans le contexte régional de mise en œuvre du système LMD en Afrique de l Ouest. L achèvement du projet au 1 er août 2015 implique la finalisation des activités d ores et déjà engagées : clôture de la convention de subvention SCAC-UAM N , commande de matériels effectuée par l Ambassade ; ainsi qu une programmation réaliste d activités supplémentaires s envisage comme une année où les activités de rapprochement avec les autres partenaires techniques et financiers intervenant au Niger (notamment le cadre de concertation des partenaires techniques et financiers du secteur éducation au Niger et les organisations de représentation des milieux professionnels), seront accrues. Une présentation des résultats obtenus sera envisagée auprès du. Cette stratégie de plaidoyer et de communication devrait permettre notamment de trouver des financements complémentaires pour la mise en œuvre des activités identifiées comme prioritaires par l UAM et l Ambassade de France, en appui à la modernisation de l enseignement supérieur et de la recherche au Niger. Compte tenu de la massification des effectifs étudiants en cours dans le supérieur, ainsi que de la multiplication des universités publiques dans les régions du Niger, les besoins d appuis à la modernisation de l enseignement supérieur et de la recherche au Niger ne devraient pas décroître dans les années à venir, bien au contraire. Le rôle d Ambassade de France au Niger, s avère dans ce contexte crucial en termes d apports d expertise et de coordination des différents acteurs impliqués. Le 16/02/2015 ANNO Flavien - Conseiller du Recteur de l UAM, Chef du projet FSP AMUAM RAPPORT D ACTIVITES FSP AMUAM NIAMEY 16/02/

19 5 ANNEXE : PHOTOS PRISES AU COURS DES ACTIVITES DU PROJET FSP AMUAM EN 2014 RAPPORT D ACTIVITES FSP AMUAM NIAMEY 16/02/

Programme Biotechnologie et Biosécurité

Programme Biotechnologie et Biosécurité Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles CEDE AO Communauté Éco nomique des État s d Af rique de l Ou es t ECOW AS Economic Communit y of W est Af rican S ta t es

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes internationales de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

CELLULE ASSURANCE QUALITE (CELLAQ) UNIVERSITE ABDOU MOUMOUNI NIAMEY NIGER DAKAR 13-15 NOV 2014

CELLULE ASSURANCE QUALITE (CELLAQ) UNIVERSITE ABDOU MOUMOUNI NIAMEY NIGER DAKAR 13-15 NOV 2014 CELLULE ASSURANCE QUALITE (CELLAQ) UNIVERSITE ABDOU MOUMOUNI NIAMEY NIGER DAKAR 13-15 NOV 2014 PLAN Introduction I. L assurance qualité dans l enseignement supérieur II. L évaluation de la performance

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Science politique de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Entrepreneuriat de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Décisions présidentielles relatives à l enseignement supérieur et à la recherche

Décisions présidentielles relatives à l enseignement supérieur et à la recherche Décisions présidentielles relatives à l enseignement supérieur et à la recherche D1 Réorienter le système d enseignement supérieur vers les sciences, la technologie, les formations professionnelles courtes

Plus en détail

Projet numérique départemental 2012-2013

Projet numérique départemental 2012-2013 Projet numérique départemental 2012-2013 Rappels sur le projet numérique départemental Le projet numérique académique est articulé avec les ambitions du projet académique dont il reprend les objectifs.

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management des organisations sociales, territoriales et culturelles de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E

Plus en détail

Master Santé publique

Master Santé publique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Santé publique Université Toulouse III- Paul Sabatier- UPS (déposant) Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05 8 Article 1er. Le présent décret a pour objet de modifier le décret exécutif n 11-19 du 20 Safar 1432 correspondant au 25 janvier 2011, susvisé. Art. 2. La dénomination de la «direction de wilaya de l'industrie,

Plus en détail

Master Sciences cognitives

Master Sciences cognitives Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences cognitives Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Professionnalisation en FLE

Professionnalisation en FLE Formation continue à distance des professeurs de français langue étrangère Présentation du programme de formation à distance et modalités de diffusion Table des matières 1. Préambule... 4 2. Présentation

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé d affaires en ingénierie électrique et électronique de l Université Montpellier 2 Sciences et techniques

Plus en détail

Expert International en Gestion des ressources en eau Coresponsable - Maroc

Expert International en Gestion des ressources en eau Coresponsable - Maroc Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Tourisme. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Tourisme. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Tourisme Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président En vertu

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÈVELOPPMENT INTERNATIONAL AMBASSADE DE FRANCE AU NIGER FICHE NIGER

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÈVELOPPMENT INTERNATIONAL AMBASSADE DE FRANCE AU NIGER FICHE NIGER MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÈVELOPPMENT INTERNATIONAL AMBASSADE DE FRANCE AU NIGER I- Organisation de l enseignement supérieur FICHE NIGER Ministère de tutelle : Ministère de l Enseignement

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE)

MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE) MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : BIOLOGIE DES PLANTES

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

COOPÉRATION EN ÉDUCATION

COOPÉRATION EN ÉDUCATION CENTRE INTERNATIONAL D ÉTUDES PÉDAGOGIQUES Au service du français et de l éducation dans le monde COOPÉRATION EN ÉDUCATION Un établissement public pour la coopération internationale en éducation, opérateur

Plus en détail

REUNION DE LA COMMISSION CONSULTATIVE PERMANENTE SUR LA FORMATION DES CADRES (CCPFC) Dakar (SENEGAL) du 27 au 31 Octobre 2014 RAPPORT GENERAL.

REUNION DE LA COMMISSION CONSULTATIVE PERMANENTE SUR LA FORMATION DES CADRES (CCPFC) Dakar (SENEGAL) du 27 au 31 Octobre 2014 RAPPORT GENERAL. Conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie Secrétariat général REUNION DE LA COMMISSION CONSULTATIVE PERMANENTE SUR LA FORMATION DES CADRES (CCPFC) Dakar (SENEGAL) du 27 au

Plus en détail

EVALUATION FINALE SEN/024. Programme d Appui à la Mise en Œuvre de la Réforme de l Enseignement technique et Formation professionnelle

EVALUATION FINALE SEN/024. Programme d Appui à la Mise en Œuvre de la Réforme de l Enseignement technique et Formation professionnelle EVALUATION FINALE SEN/024 Programme d Appui à la Mise en Œuvre de la Réforme de l Enseignement technique et Formation professionnelle FICHE SYNTHETIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI)

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) AIX-EN-PROVENCE LILLE LYON ORSAY POITIERS RENNES SÉLESTAT TOULOUSE TOURS CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) la reconnaissance du musicien intervenant par

Plus en détail

LA REFORME LMD EN COTE D IVOIRE :

LA REFORME LMD EN COTE D IVOIRE : LA REFORME LMD EN COTE D IVOIRE : Mise en œuvre et enjeux Pr Viviane KROU ADOHI Directeur Général de l Enseignement Supérieur Abidjan, février 2012 1 Définition LICENCE (bac +3) INTRODUCTION MASTER (bac+5)

Plus en détail

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DE SFAX FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES CENTRE DE DOCUMENTATION NUMERIQUE ET DE FORMATION

Plus en détail

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : Sciences, Technologies, Santé Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ M1 60 ES Volume horaire étudiant : Entre 130 et190

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

LA GESTION DE LA RECHERCHE : LE RECUEIL DES RÈGLES BUDGÉTAIRES ET COMPTABLES APPLICABLES AUX ACTIVITÉS DE RECHERCHE PUBLIQUE

LA GESTION DE LA RECHERCHE : LE RECUEIL DES RÈGLES BUDGÉTAIRES ET COMPTABLES APPLICABLES AUX ACTIVITÉS DE RECHERCHE PUBLIQUE LA GESTION DE LA RECHERCHE : LE RECUEIL DES RÈGLES BUDGÉTAIRES ET COMPTABLES APPLICABLES AUX ACTIVITÉS DE RECHERCHE PUBLIQUE Journée d études association des agents comptables 15 NOVEMBRE 2012 Amue-2012

Plus en détail

UNIVERSITE DES COMORES LA REFORME UNIVERSITAIRE A L UNIVERSITE DES COMORES MISE EN ŒUVRE DU LMD

UNIVERSITE DES COMORES LA REFORME UNIVERSITAIRE A L UNIVERSITE DES COMORES MISE EN ŒUVRE DU LMD UNIVERSITE DES COMORES LA REFORME UNIVERSITAIRE A L UNIVERSITE DES COMORES MISE EN ŒUVRE DU LMD Par KAMALIDDINE AFRAITANE Doyen de la Faculté des Sciences et Techniques HISTORIQUE Mise en place du Comité

Plus en détail

Dossier de candidature 2010-2011

Dossier de candidature 2010-2011 L Université Abdou Moumouni (UAM) de Niamey-Niger 20 73 27 13 / 14 & de L Institut de Formation aux Techniques de l Information et de la Communication (IFTIC) BP: 10701 Niamey-Niger Tél 00227 20 73 37

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

Augmenter l impact économique de la recherche :

Augmenter l impact économique de la recherche : Augmenter l impact économique de la recherche : 15 mesures pour une nouvelle dynamique de transfert de la recherche publique, levier de croissance et de compétitivité Partout dans le monde, la recherche

Plus en détail

MASTER ARTS DU SPECTACLE, COMMUNICATION ET MÉDIAS (ETUDES THÉÂTRALES)

MASTER ARTS DU SPECTACLE, COMMUNICATION ET MÉDIAS (ETUDES THÉÂTRALES) MASTER ARTS DU SPECTACLE, COMMUNICATION ET MÉDIAS (ETUDES THÉÂTRALES) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Arts, Lettres, Langues Présentation Structure de la formation : * 4

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilité, contrôle, audit de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion du patrimoine immobilier

Licence professionnelle Gestion du patrimoine immobilier Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion du patrimoine immobilier Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante"

Projet partenarial - 1 er volet Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante" Projet partenarial, piloté par l'arpe, en co-réalisation avec l'orm -observatoire

Plus en détail

COLLECTE DE DONNEES DES INSTITUTIONS PRESENTES. 1. Structures d Assurance Qualité interne établies dans les institutions des participants présents

COLLECTE DE DONNEES DES INSTITUTIONS PRESENTES. 1. Structures d Assurance Qualité interne établies dans les institutions des participants présents Groupe de travail A : Assurance qualité interne (AQI), première séance Etat des lieu de l Assurance Qualité dans les institutions des participants présents Jeudi, 13 Novembre 2014 / 17h00 18h30 Modérateur

Plus en détail

Charte de l Evaluation des Formations par les étudiants

Charte de l Evaluation des Formations par les étudiants Charte de l Evaluation des Formations par les étudiants 1 Charte de l Evaluation des Formations par les étudiants I. Le contexte institutionnel La démarche de l UdS en matière de qualité des formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Conseil et développement agricole de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Master. Dynamiques Africaines MIDAf. Interdisciplinaire et professionnel. devient Université Bordeaux Montaigne

Master. Dynamiques Africaines MIDAf. Interdisciplinaire et professionnel. devient Université Bordeaux Montaigne Master Interdisciplinaire et professionnel Dynamiques Africaines MIDAf devient Université Bordeaux Montaigne Objectifs de la formation La spécialité «Dynamiques africaines» associe l Université Bordeaux

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management des organisations de l économie sociale et solidaire de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019

Plus en détail

Mobilité et flexibilité : Orientation progressive, restructuration des cursus etc... Semestrialisation et découpage en crédits capitalisables.

Mobilité et flexibilité : Orientation progressive, restructuration des cursus etc... Semestrialisation et découpage en crédits capitalisables. 1. Formation Que savez-vous sur le système «LMD» L offre de formation Formation à distance Formation continue 1. Formation Que savez-vous sur le système «LMD» 1- Présentation du nouveau régime LMD : A

Plus en détail

Université d été du LASDEL

Université d été du LASDEL LASDEL Laboratoire d études et recherches sur les dynamiques sociales et le développement local BP 12 901, Niamey, Niger tél. (227) 20 72 37 80 BP 1 383, Parakou, Bénin tél. (229) 23 10 10 50 Université

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

Avec le soutien de. Lignes directrices. pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité

Avec le soutien de. Lignes directrices. pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité Avec le soutien de Lignes directrices pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité Le Comité français de l UICN (Union Internationale pour la Conservation de la

Plus en détail

PROJET D ECOLE 2012 2015

PROJET D ECOLE 2012 2015 PROJET D ECOLE 2012 2015 Former les futurs professionnels à l excellence des pratiques de soins Rédaction : P. Lombardo, Directeur des Soins en charge de l IFSI d Annecy IFSI Annecy Projet d Ecole 2012-2015

Plus en détail

LE PROJET DEVELOPPEMENT DE PARTENARIAT UNIVERSITES-ENTREPRISES DU DOMAINE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU VIVANT EN TN JPHES-530312-2012

LE PROJET DEVELOPPEMENT DE PARTENARIAT UNIVERSITES-ENTREPRISES DU DOMAINE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU VIVANT EN TN JPHES-530312-2012 DEVELOPPEMENT DE PARTENARIAT UNIVERSITES-ENTREPRISES DU DOMAINE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU VIVANT EN TN LE PROJET JPHES-530312-2012 PARTENARIAT - Etablissements supérieurs UE : - FR Agrocampus Ouest

Plus en détail

Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs

Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs www.enseignementsup-recherche.gouv.fr @sup_recherche / #1anFUN APPEL A PROJETS CREAMOOCS : DES RESULTATS QUI TEMOIGNENT D UNE FORTE IMPLICATION DES REGROUPEMENTS

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mécanique énergie procédes produits de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015 PREFET DE LA REGION MIDI-PYRENEES DOCUMENT D ORIENTATION Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des formations professionnelles 2011-2015 Direction régionale des entreprises,

Plus en détail

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Établissements de santé Droits et accueil des usagers Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Recommandations et indicateurs Préface Faire face aux inégalités de santé qui touchent tout

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE

PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE 1. Règlement des études Habilité par arrêté du Ministère français de l Enseignement Supérieur et de la Recherche, le Master «Maîtrise

Plus en détail

Master Management international

Master Management international Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management international Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

INITIATIVE ALLIANCE MONDIALE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE (AMCC/GCCA)

INITIATIVE ALLIANCE MONDIALE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE (AMCC/GCCA) INITIATIVE ALLIANCE MONDIALE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE (AMCC/GCCA) TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION DE TROIS (3) SITES PILOTES POUR LA QUANTIFICATION DU STOCK DE CARBONE ET DU SUIVI DE SA DYNAMIQUE

Plus en détail

Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion

Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Évaluation périodique du programme MBA coop Résumé Faculté d administration

Évaluation périodique du programme MBA coop Résumé Faculté d administration Évaluation périodique du programme MBA coop Résumé Faculté d admini istration Mai 2012 1 Le programme de maîtrise en administration des affaires, cheminement coopératif (MBA Coop) de la Faculté d administration

Plus en détail

Appel à candidatures. Audit de l organisation, de la planification et du pilotage des systèmes d information

Appel à candidatures. Audit de l organisation, de la planification et du pilotage des systèmes d information Appel à candidatures Audit de l organisation, de la planification et du pilotage des systèmes d information Version 0.6 20 mars 2015 Statut Validé 1 Introduction 1.1 Présentation de l Agence universitaire

Plus en détail

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) :

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) : Evaluation des diplômes Masters Vague D Académie : Paris Etablissement déposant : Académie(s) : / Etablissement(s) co-habilité(s) : / Mention : Economie managériale et industrielle Domaine : Economie,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Banque - Conseiller clientèle particulier de l Université d'avignon et des Pays de Vaucluse Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Appel à projets. Numérique éducatif DOSSIER DE CANDIDATURE. Création d un Cours en ligne ouvert et massif (CLOM, en anglais MOOC)

Appel à projets. Numérique éducatif DOSSIER DE CANDIDATURE. Création d un Cours en ligne ouvert et massif (CLOM, en anglais MOOC) Appel à projets Numérique éducatif 2014 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE Création d un Cours en ligne ouvert et massif (CLOM, en anglais MOOC) 1. CONTEXTE Les cours en ligne ouverts et massifs (CLOMs, en anglais

Plus en détail

Licence professionnelle Systèmes d information, méthodes et outils

Licence professionnelle Systèmes d information, méthodes et outils Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Systèmes d information, méthodes et outils Université Pierre Mendes France - Grenoble - UPMF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilité, contrôle, audit de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

Atelier de formation en «Genre»

Atelier de formation en «Genre» RESEAU OUEST ET CENTRE AFRICAIN DE RECHERCHE EN EDUCATION (ROCARE), SECRETARIAT EXECUTIF Atelier de formation en «Genre» Termes de Référence Programme des subventions pour la recherche en éducation Octobre

Plus en détail

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2 Centre Universitaire de Formation des Enseignants & des Formateurs Laboratoire Interuniversitaire de Sciences de l Education et de la Communication Université de Haute Alsace Domaine Sciences Humaines

Plus en détail

MASTER GESTION DE PATRIMOINE, SPÉCIALITÉ GESTION DE PATRIMOINE

MASTER GESTION DE PATRIMOINE, SPÉCIALITÉ GESTION DE PATRIMOINE MASTER GESTION DE PATRIMOINE, SPÉCIALITÉ GESTION DE PATRIMOINE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation Ce Master professionnel

Plus en détail

Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse»

Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse» Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse» Synthèse et Questions/Réponses de l appel à projets Version du 28 juillet 2015 Synthèse Dans la continuité du «Plan

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT STRATEGIE, SPECIALITE CONSULTANT EN MANAGEMENT, ORGANISATION, STRATÉGIE

MASTER MANAGEMENT STRATEGIE, SPECIALITE CONSULTANT EN MANAGEMENT, ORGANISATION, STRATÉGIE MASTER MANAGEMENT STRATEGIE, SPECIALITE CONSULTANT EN MANAGEMENT, ORGANISATION, STRATÉGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention :

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des

Plus en détail

Diplôme d Université

Diplôme d Université Formation Continue Diplôme d Université Gérer et Développer votre Association I.A.E de Lyon - Université Jean Moulin - Lyon 3 6, cours Albert Thomas - BP 8242-69355 Lyon cedex 08 Tél. : 04 78 78 71 88

Plus en détail

Enquête nationale sur la mise en place des Écoles supérieures du professorat et de l éducation

Enquête nationale sur la mise en place des Écoles supérieures du professorat et de l éducation Enquête nationale sur la mise en place des Écoles supérieures du professorat et de l éducation Enquête menée du 1 er décembre 2013 au 15 janvier 2014 par le Bureau de liaison du Les 30 écoles supérieures

Plus en détail

Post-alphabétisation des jeunes agriculteurs / éleveurs (JA/JE) déscolarisés

Post-alphabétisation des jeunes agriculteurs / éleveurs (JA/JE) déscolarisés Atelier pour l Afrique Subsaharienne FORMATION DE MASSE EN MILIEU RURAL, ÉLÉMENT DE RÉFLEXION POUR LA DÉFINITION D UNE POLITIQUE NATIONALE Ouagadougou, Burkina Faso 30 mai au 3 juin 2005 Post-alphabétisation

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences et techniques des activités physiques et sportives de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d

Plus en détail

proposant des formations et enseignements professionnels

proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels Sommaire Introduction 5 Le contexte et les enjeux 5 La cible du guide 6 La valeur-ajoutée

Plus en détail

Master Comptabilité-contrôle

Master Comptabilité-contrôle Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Comptabilité-contrôle Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Table des matières CID 50... 3 CID 51... 3 CID 52... 4 CID 53... 4 CID 54... 5

Table des matières CID 50... 3 CID 51... 3 CID 52... 4 CID 53... 4 CID 54... 5 Critères des commissions interdisciplinaires du du Comité national mandat 2012-2016 Table des matières CID 50... 3 CID 51... 3 CID 52... 4 CID 53... 4 CID 54... 5 2 CID 50 Gestion de la recherche La CID

Plus en détail

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015?

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? Introduction Tour de table rapide : Établissement, discipline et thème du projet envisagée

Plus en détail

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015 La modernisation de la gestion publique au sein des Colloque des Agents Comptables 05 juin 2015 EPSCP Frédéric Dehan Directeur Général des Services Université de Strasbourg 1) Des éléments de contexte

Plus en détail

MASTER 2 MENTION DROIT DU PATRIMOINE, PARCOURS DROIT IMMOBILIER

MASTER 2 MENTION DROIT DU PATRIMOINE, PARCOURS DROIT IMMOBILIER MASTER 2 MENTION DROIT DU PATRIMOINE, PARCOURS DROIT IMMOBILIER RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention : DROIT PRIVÉ, SCIENCES CRIMINELLES

Plus en détail

FORMATION D EXPERTS REGIONAUX POUR UNE GESTION DURABLE DES FORETS DU BASSIN DU CONGO

FORMATION D EXPERTS REGIONAUX POUR UNE GESTION DURABLE DES FORETS DU BASSIN DU CONGO ANNEE UNIVERSITAIRE 2005-2006 FORMATION D EXPERTS REGIONAUX POUR UNE GESTION DURABLE DES FORETS DU BASSIN DU CONGO Informations générales, conditions d admission, frais de participation et dossier de candidature.

Plus en détail

Ministère de l Enseignement Supérieur Direction Générale de la Rénovation Universitaire. La réforme LMD en Tunisie Note de cadrage.

Ministère de l Enseignement Supérieur Direction Générale de la Rénovation Universitaire. La réforme LMD en Tunisie Note de cadrage. Ministère de l Enseignement Supérieur Direction Générale de la Rénovation Universitaire La réforme LMD en Tunisie Note de cadrage La licence Mars 2006 1 Nous poursuivrons nos efforts pour la mise en œuvre

Plus en détail

STATUTS DU DÉPARTEMENT DE FORMATION du Master Sciences, Technologies, Santé mention Informatique

STATUTS DU DÉPARTEMENT DE FORMATION du Master Sciences, Technologies, Santé mention Informatique STATUTS DU DÉPARTEMENT DE FORMATION du Master Sciences, Technologies, Santé mention Informatique Approuvés par le Conseil du Département de Master Informatique le 17 juin 2014 Approuvés par le Conseil

Plus en détail

GUIDE DE CONSTITUTION DE DOSSIER EN VUE DE LA RECONNAISSANCE ET/OU DE L EQUIVALENCE DES DIPLOMES, TITRES ET GRADES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

GUIDE DE CONSTITUTION DE DOSSIER EN VUE DE LA RECONNAISSANCE ET/OU DE L EQUIVALENCE DES DIPLOMES, TITRES ET GRADES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) Tél. : (226) 50.36.81.46 - Fax : (226) 50.36.85.73 Email : cames@bf.refer.org GUIDE

Plus en détail

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Master Management public Spécialité : GESTION DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES ET SOCIAUX www.managementpublic.univ-cezanne.fr Aix-en-Provence : 21,

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des organisations

Plus en détail

A SEARCH FOR FAME : INITIATIVES POUR UN DEVELOPPEMENT INTEGRE DURABLE IDID : A LA RECHERCHE D UNE NOTORIÉTÉ : LE CHEMIN DE L ONG IDID AU BÉNIN

A SEARCH FOR FAME : INITIATIVES POUR UN DEVELOPPEMENT INTEGRE DURABLE IDID : A LA RECHERCHE D UNE NOTORIÉTÉ : LE CHEMIN DE L ONG IDID AU BÉNIN A SEARCH FOR FAME : INITIATIVES POUR UN DEVELOPPEMENT INTEGRE DURABLE IDID : A LA RECHERCHE D UNE NOTORIÉTÉ : LE CHEMIN DE L ONG IDID AU BÉNIN Introduction Initiatives pour un Développement Intégré Durable

Plus en détail

DÉMARCHE QUALITÉ À L UNIVERSITÉ DU BURUNDI: ENJEUX ET DÉFIS

DÉMARCHE QUALITÉ À L UNIVERSITÉ DU BURUNDI: ENJEUX ET DÉFIS DÉMARCHE QUALITÉ À L UNIVERSITÉ DU BURUNDI: ENJEUX ET DÉFIS Prof Dr Pierre-Célestin KARANGWA EAC - Coordinateur Qualité, Université du Burundi, Burundi Colloque du G3 La qualité dans tous ses états ULB

Plus en détail

FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS»

FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS» FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS» MASTER POLITICAL STUDIES AND INTERNATIONAL COOPERATION ETUDES POLITIQUES ET COOPERATION INTERNATIONALE entre : L Université des West

Plus en détail

Licence professionnelle Lean manufacturing

Licence professionnelle Lean manufacturing Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Lean manufacturing Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle

Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle Université Toulouse II - Jean Jaurès - UT2J Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO)

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) Tél. : (226) 50.36.81.46/72 80 74 34 - Fax : (226) 50.36.85.73 Email : cames@bf.refer.org

Plus en détail