Appliance Synerway Version 3.1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Appliance Synerway Version 3.1"

Transcription

1 Appliance Synerway Version 3.1

2 Synerway Guides Utilisateurs (version 3.1) Logiciel 30/03/2011 SYNERWAY 102 rte de Limours Domaine de St-Paul Saint-Rémy-lès-Chevreuse FRANCE REFERENCE : SBX_GUIDE_UTILISATEUR_V3_1_FR

3 Copyright Synerway SAS 2011 Imprimé en France Vos suggestions sur la forme, le fond et la présentation de ce manuel sont les bienvenues. Une feuille destinée à recevoir vos remarques se trouve à la fin du présent manuel. Marques déposées Toutes les marques citées dans ce manuel sont la propriété de leurs détenteurs respectifs. Tous les noms de marques ainsi que les noms de produits matériels et/ou logiciels sont régis par le droit des marques et/ou des brevets. La citation des noms de marques et de produits est purement informative et ne constitue pas une violation du droit des marques et/ou des brevets. Des corrections ou des modifications au contenu de ce document peuvent intervenir sans préavis. Synerway ne pourra pas être tenu pour responsable des éventuelles erreurs qui pourraient y être contenues dans ce manuel, ni pour tout dommage pouvant résulter de son application.

4 Table des matières Synerway - Guides Utilisateur 1 Appliance Synerway version Nouvelles fonctionnalités dans l'appliance Synerway version Externalisations multiples 12 Gestion des droits d'utilisateur 12 Listing du contenu d'une sauvegarde 13 Validation de média 13 Mise à jour Automatique de l'appliance Synerway 13 Direct Drive Access 14 Création d'un espace client (menu Assistance) 14 Rapports Étendus 14 Labellisation de force d'un média 15 Support des lecteurs RDX 15 Nouvelles durées de conservation 15 Intégration FileSafe Repository 15 Nouvelles fonctionnalités dans l'appliance Synerway version VMware 17 RBM 17 ASM Universal BMR (version ) 17 Windows System State 2008 (version ) 18 Le Guide Overview de l'appliance Synerway 19 La solution Synerway 22 L approche Appliance de Sauvegarde 23 L'Appliance Virtuelle Synerway (la "SVA") 25 Qu est-ce que je peux sauvegarder avec mon Appliance Synerway 27 Une protection multi-niveaux (D2D, D2D2N et D2D2T) 28 Évaluer la capacité de stockage d'une Appliance Synerway 30 Volumes de stockage 32 Comment gérer les licences Appliance Synerway? 33 Mode fichier ou mode bloc? 34 Démarrer et configurer votre Appliance Synerway 37 Sauvegarder et restaurer vos données avec une Appliance Synerway 41 Solutions pour des environnements virtuels 46 Disaster Recovery des systèmes 47 L externalisation des données 48 Choisir votre mode d'externalisation - Duplication ou PRA? 50 4/402

5 Externalisations sur médias physiques 51 Externalisations réseau (mode fichier et mode bloc) 53 La protection en mode bloc avec l espace Advanced Pack 54 Évaluer la capacité de stockage de l'espace Advanced Pack 55 Le module DiskSafe 56 Le module FileSafe 57 Lexique 59 Le Guide Quick Start 65 Démarrage de l'appliance Synerway : mastériser 66 Connexion à l'appliance Synerway 68 Première connexion 68 Assistant de mise en service 68 Se connecter à l'appliance Synerway après la configuration initiale 77 Installation des agents client de l'appliance Synerway 79 Installation d un agent client 2000, 2003, XP, Vista, 2008 et Windows 7 80 Installation d un client Linux 83 Installation d un client Unix 84 Interface de l'appliance Synerway 85 L'interface de l'appliance Synerway 86 Structure des menus 87 Menu Paramétrage 87 Menu Opérations 87 Menu Alarmes 87 Menu Rapports 87 Menu Assistance 88 Configuration rapide des systèmes - sauvegardes et restaurations 89 Déclaration et création de systèmes 90 Déclenchement manuel d une sauvegarde 92 Réaliser une restauration 94 FAQ 99 Lors de l'installation d'un client, la procédure d'installation ne propose pas le nom de l'appliance 99 La sauvegarde ne démarre pas 99 Une alarme indique que le client est injoignable 99 Une alarme indique que l'adresse du client est inconnue 99 Guide d'utilisation et de configuration de l'appliance Synerway 100 Démarrer et paramétrer l'appliance Synerway 101 Comment se connecter à l'appliance Synerway 102 5/402

6 L'interface de l'appliance Synerway 103 Arrêter et redémarrer l'appliance Synerway 104 Mode console de l'appliance Synerway 106 Configurer les paramètres internes 111 Réglage manuel 113 Réglage automatique sur pool.ntp.org 113 Synchronisation automatique avec un serveur NTP 113 Réglage du Fuseau horaire 113 Pré-requis : 117 Démarrer le service FileSafe 117 Configurer l'authentification FileSafe 117 PXE 128 Restauration de l'appliance Synerway 134 Définir les droits utilisateur 137 Déclarer les systèmes et applications 140 Déclarer un système 141 Introduction 148 Syntaxe du fichier d'associations 148 Déclarer un lieu 150 Déclarer une application 152 Configurer et réaliser vos sauvegardes 154 Planifier les processus de sauvegarde 155 Principes préalables de la sauvegarde 155 Comprendre les profils de sauvegarde 156 Choisir un profil de sauvegarde selon votre configuration 157 Les profils de sauvegardes systèmes 175 Descriptions des profils 176 Introduction 177 Syntaxe du fichier d'associations 177 Exemple de modification de profil 181 Exemples de syntaxe utilisée dans les filtres 184 Les profils de sauvegarde applications 185 Descriptions des profils par défaut 186 Exemple de modification de profil 190 Créer un fichier d'archive du listing des sauvegardes 192 Sauvegarder un système ou application manuellement 194 S'assurer en temps réel que la sauvegarde se passe bien 196 Sauvegarder les montages des disques réseaux (CIFS) sous Windows 197 6/402

7 Externalisation/réplication des données en mode fichier 199 Externalisations sur médias physiques 201 Externalisation réseau ("NExt") 203 Duplication ou PRA? 204 Les modèles de Appliance Synerway et les modes d'externalisation 204 Configurer l'externalisation en mode fichier 208 Configurer un NExt Data Center et allouer de l espace disque pour des réplications en mode fichier 209 Configurer la réplication réseau sur un NExt Client 212 Créer (ou modifier) un edrive sur un NExt Client 213 Créer des profils de sauvegarde sur un NExt Client 213 Créer un profil d epra 213 Configurer l'evolume pour l'externalisation sur une Appliance 215 Créer une application NExt Data Center afin de répliquer sur média 216 Configurer l'externalisation sur un partage réseau 218 Glossaire - externalisation mode fichier 225 Data Center mode bloc 225 Data Center mode fichier (NExt) 225 edisk 225 edrive 225 evolume 225 Module de réplication Client en mode fichier 225 Module de réplication Client en mode bloc 225 Réplication réseau (epra) 225 Technologie NExt 226 Les modules de réplication en mode bloc 227 Introduction 227 Architecture des modules de réplication en mode bloc 228 Le module de réplication en mode bloc 229 Calcul de l espace Advanced Pack 230 Exemple d architecture multi-site 230 Quel type de Appliance Synerway pour chaque site 232 Définir une politique de réplication 232 Installer la Console ASM 235 Configurer une réplication entre deux Appliance Synerway 237 Vérifier le statut de la réplication 244 Rebasculer un disque répliqué en disque primaire après un incident majeur 246 Restauration Disaster Recovery et restauration partielle depuis la Console ASM 250 Les conditions 250 7/402

8 Les étapes communes à chaque scénario 250 Installer le module Snapshot FileSystem 251 Restaurer des données 273 Restauration en cas de sinistre 274 Site centralisé 274 Site non-hierarchisé 274 Interface de restauration 275 Démarrer une session de restauration 277 Restaurer des fichiers sur son poste de travail 282 Utilisation des filtres d'inclusion et d'exclusion 287 Restaurer une application 292 Mettre en place un Plan de Reprise d'activité 293 Restaurer les données en mode PRA ou epra 294 Restauration de données epra depuis une Appliance Synerway Next Client 295 Pré-requis à la restauration 295 Administration de l'appliance Synerway 298 Consulter et comprendre les informations des alarmes 299 Que faire en cas d'alarme (exemples concrets)? 300 Consulter le journal de bord 303 Les rapports Appliance Synerway 304 Comprendre les s quotidiens de contrôle de production 308 Comprendre les logs Appliance Synerway 311 Intervenir sur les médias magnétiques et lecteurs, librairies 313 Comprendre le processus de validation de média 313 Séparer certaines données sur des médias particuliers 320 Choisir les critères de changements de média 320 Gérer les externalisations des médias Disaster Recovery 321 Description de l interface 323 Page de connexion 323 Page de restauration 325 Les informations de navigation 325 Le contenu du système 325 Les boutons d'action 326 Fenêtre contenu du panier 326 Fenêtre Liste des versions 327 Fenêtre Options de restauration 327 Comportement si fichier présent 327 Répertoire de destination 327 8/402

9 Destination de la restauration 328 Fenêtre Navigation temporelle 328 Le choix de la date visualisée 328 Le choix de l'affichage des disparus 329 Fenêtre Suivi de la restauration 329 Créer un listing d'archive des sauvegardes 331 Le menu Opérations/Stockage/Externalisation/Lecteur et Médias/Médias 331 Le menu Opérations/Stockage/Externalisation/Réseau/NExt Client edrive 334 Le menu Opérations/Stockage/Local 334 Le menu Opérations/Stockage/Local/Espace Advanced Pack 336 Menu Rapports/Systèmes 338 Détail par nature de rapport (lien sur la date) 338 Menu Rapports/Journal de bord 338 Événements Appliance Synerway 338 Nouveau rapport d'activité 339 Événements Appliance Synerway 339 Outils avancés 340 Agents de déploiement automatique 343 Les composants et pré-requis d'une solution de déploiement massif 343 Activer l agent de déploiement massif (Active Directory) 343 Copier les fichiers vers une ressource accessible 344 Description des fichiers Agent du déploiement massif 344 AgentDetect.exe 344 installer.properties 344 install.cmd 345 Exemple d'un déploiement Active Directory 345 Présentation du module SNMP 365 Les traps correspondant aux sauvegardes effectuées 368 Les traps correspondant aux alarmes 369 Les sévérités de trap alarmes 369 Les 5 catégories de trap alarmes 369 Informations supplémentaires remontées par les traps alarmes 369 Un exemple d une configuration Nagios 370 Définir le groupe de machines Appliance Synerway 371 Définir les Appliances Synerway 371 Les Licences Synerway 375 Gestion des licences Synerway 376 Gestion des licences des agents "Advanced Pack" 385 L espace Advanced Pack de l'appliance Synerway 385 9/402

10 Index /402

11 1. Appliance Synerway version 3.1 Les Appliances Synerway sont des appliances de sauvegarde prêtes à l'emploi qui ne requièrent aucun logiciel ou matériel tiers pour fonctionner. Elles offrent une protection globale du système d'information depuis la sauvegarde des données, des applications, de la messagerie, jusqu'à la sauvegarde des systèmes d'exploitation en mode fichier ou bloc selon les contraintes. Les différents Guides utilisateur se présentent de la manière suivante : Le Guide Overview de l'appliance Synerway, page 19 Le Guide Quick Start, page 65 Le Guide Utilisateur comporte les sections suivantes : Démarrer et paramétrer l'appliance Synerway, page 101 Déclarer les systèmes et applications, page 140 Configurer et réaliser vos sauvegardes, page 154 Externalisation/réplication des données en mode fichier, page 199 Les modules de réplication en mode bloc, page 227 Restaurer des données, page 273 Administration de l'appliance Synerway, page 298 Les Licences Synerway, page 375 Voir aussi : Nouvelles fonctionnalités dans l'appliance Synerway version 3.0, page 12 Nouvelles fonctionnalités dans l'appliance Synerway version 3.1, page 17 Appliance Synerway version /402

12 Nouvelles fonctionnalités dans l'appliance Synerway version 3.0 Les Appliances Synerway 3.0 sont désormais dotées des fonctionnalités suivantes : Externalisations multiples Vous pouvez désormais externaliser plusieurs fois les même données à l'identique sans répéter la sauvegarde primaire. Cette démarche vous permet de simplifier la gestion de vos données sauvegardées et mieux respecter certaines normes (par exemple le loi Sarbanes Oxley). En version 3.0, vous avez la possibilité, quelque soit le modèle de l'appliance que vous utilisez, d'externaliser vos données sur : Un ou deux jeux de médias physiques (bande ou cartouches RDX). Même avec les modèles avec un lecteur unique, vous pouvez gérer deux jeux de médias. Les deux méthodes d'externalisation sont le PRA1 et PRA2 (PRA = Plan de reprise d'activité). Un ou deux lecteurs "logiques" sur une ou plusieurs Appliances via une connexion réseau. Ce type d'externalisation est connu sous le nom "NExt" (Network Externalization). Les deux méthodes d'externalisation réseau sont : epra1 et epra2. Vous pouvez donc externaliser les données sauvegardées sur le disque de l'appliance sur un, deux, trois ou quatre médias (physiques et/ou logiques). Dans la version 3.x, vous pouvez faire usage de 5 durées de conservation ce qui multiplie les possibilités d'externalisations multiples. Voir : Duplication ou PRA?, page 204 Externalisation/réplication des données en mode fichier, page 199 Gestion des droits d'utilisateur (Menu Paramétrage/Utilisateurs.) L'Appliance vous permet de créer des utilisateurs pour lesquels vous pouvez donner ou restreindre des droits à: Accéder aux menus de configuration. Modifier des systèmes sur une Appliance, créer et modifier des profils de sauvegarde, créer et modifier des comptes utilisateur et modifier les paramètres internes de l'appliance (mises à jour, sauvegardes de sécurité etc.). Faire des restaurations croisées (restaurer des données sur un autre système). Accéder à des systèmes spécifiques. Accéder à des applications spécifiques. Accéder à des profils de sauvegarde spécifiques. 12/402 Appliance Synerway version 3.1

13 REMARQUE : L'Appliance Synerway sur laquelle vous créez un nouvel utilisateur est affichée dans cette liste. Il n'est pas possible de naviguer sur cette Appliance mais elle sera visible dans la liste de systèmes lorsque l'utilisateur ouvre une session sur cette Appliance. Voir : Définir les droits utilisateur, page 137 Listing du contenu d'une sauvegarde (Menu Opérations/Sauvegardes, sélectionnez un système et cliquez sur Créer un listing dans un fichier d'archive) Cette fonctionnalité permet de télécharger le contenu d'une sauvegarde sélectionnée. Le contenu est téléchargé dans un fichier CSV et visualisé dans une page Internet. Voir : Créer un fichier d'archive du listing des sauvegardes, page 192 Validation de média (Menu Paramétrage/Sauvegardes/Validation de média) Afin de mieux gérer les médias qui sont ou doivent être dans le lecteur à un moment précis de la semaine, vous pouvez configurer une action à prendre chaque jour pour une durée de conservation. EXEMPLE : Vous pouvez précisez que chaque lundi pour une Durée de conservation PRA (Longue) que l'appliance doit demander un média neuf ou recyclé. Il est également possible de: Éjecter le média s'il n'est pas valide. Configurer une notification à envoyer (à chaque validation ou en cas d'échec de validation de média). Voir la FAQ N 39 :"Rotation des Médias" et : Valider un média, page 316 Mise à jour Automatique de l'appliance Synerway (Menu Paramétrage/Appliance Synerway/Mise à jour Appliance) Le téléchargement et installation des mises à jour des Appliances ont été considérablement étoffés. Via un flux RSS, vous êtes informé de mises à jour disponibles et l'appliance peut également servir de serveur de mise à jour. Vous pouvez choisir de : Simplement détecter les mises à jour disponibles. Détecter et télécharger les mises à jour disponibles. Appliance Synerway version /402

14 Détecter, télécharger et installer les mises à jour disponibles. Il est possible de programmer des plages de détection téléchargement et installation afin de ne pas encombrer le trafic réseau. Voir : Mise à jour de l'appliance Synerway, page 121 Direct Drive Access Pour des utilisateurs qui n'ont ou n'auront que très peu de besoins en restauration, il existe un mode DDA qui permet de sauvegarder des données directement sur média (bandes ou cartouches RDX) et sur edrive. Cette fonctionnalité permet une forme d'archivage des données sélectionnées. Lorsque vous créez un profil de sauvegarde pour un système ou une application, vous devez précisez si les données iront sur disque ou directement sur un média (bande ou cartouches). Voir : Créer un profil de Direct Drive Access, page 180 Création d'un espace client (menu Assistance) (Menu Assistance) Ce menu vous donne accès directement aux outils suivants : Voir : Les Outils avancés (Assistance Proactive, Fichiers commandes, Connexion au HelpDesk, Support Technique), L'extranet client, La FAQ (en ligne). Outils avancés, page 340 Rapports Étendus (Menu Paramétrage/Sauvegardes/Rapports/Étendus) Vous pouvez configurer un rapport d'activité étendu qui vous sera envoyé par mail à un moment et aux destinataires choisis. Le rapport peut être configuré pour inclure tout ou une partie des informations concernant votre Appliance y compris sur : Un système. Un profil. Les opérations de sauvegarde et restauration. Les sauvegardes de sécurité. Les alarmes. 14/402 Appliance Synerway version 3.1

15 Voir : Les informations sur le(s) disque(s), l'espace Advanced Pack, les média, les lecteurs. Les mises à jour de l'appliance. Définir un rapport étendu, page 304 Labellisation de force d'un média (Menu Opérations/Stockage/Externalisation/Drive1 puis bouton média/labelliser) Il est désormais possible de labelliser de force un média. Vous pouvez changer le label (en respectant une des cinq lettres associées à une durée de conservation (Test, Courte, Normale, Longue, Infinie). Voir : Forcer la labellisation d'un média, page 319 Support des lecteurs RDX Certains modèles sont maintenant équipés de lecteurs amovibles RDX. Nouvelles durées de conservation Il y a désormais 5 durées de conservation pour chaque type de sauvegarde : Durée Conservation des données (valeurs par défaut) Préfixe utilisé par les médias (Jeu de média 1) Préfixe utilisé par les médias (Jeu de média 2) Préfixe utilisé par les edrives (epra) Préfixe utilisé par les edrives (epra2) Test 1 jour T_ T2_ et_ et2_ Courte 1 semaine S_ S2_ es_ es2_ Normale 2 semaines M_ M2_ em_ em2_ Longue 2 mois L_ L2_ el_ el2_ Infinie 30 années X_ X2_ ex_ ex2_ La période test vous permet de tester une configuration de sauvegarde sans attendre l'échéance d'une période normale. Voir : Choisir un profil de sauvegarde selon votre configuration, page 157 Intégration FileSafe Repository (Menu Paramétrage/Appliance Synerway/Espace de Stockage/FileSafe Repository) Il est possible de définir des Repositories qui se trouvent sur un FileSafe Repository distant. Appliance Synerway version /402

16 L'accès au FileSafe Repository est géré avec authentification avec le compte de l'utilisateur de l'appliance locale ou le compte d'utilisateur Active Directory. Voir la documentation FileSafe ainsi que : Pré-requis :, page /402 Appliance Synerway version 3.1

17 Nouvelles fonctionnalités dans l'appliance Synerway version 3.1 Les Appliance Synerway sont désormais dotées des fonctionnalités suivantes : VMware Une nouvelle série d'applications dans l'appliance Synerway version 3.1 vous permet de planifier et réaliser des sauvegardes et restaurations de vos machines virtuelles gérées par un serveur VMware ESX. Voir la documentation VMware pour plus de renseignements. RBM En complément de la version 3.1 de l'appliance, la version 3.1 du RBM vous permet, en plus des tâches de supervision disponibles dans les versions précédentes, de réaliser les tâches d'administration suivantes : Arrêter et redémarrer une Appliance Synerway supervisée. Gérer les paramètres de mise à jour des Appliance Synerway supervisées. Transférer des profils de sauvegarde d'une première Appliance Synerway vers une deuxième Appliance Synerway ou un groupe d'appliance Synerway. Filtrer l'affichage des sauvegardes en fonction de leur historiques et de leur statuts (par exemple : sauvegardes réussies, perdues, en erreur etc.). Superviser l'état du stockage sur une Appliance Synerway supervisée y compris : L'état et occupation des espaces fichier, DiskSafe, FileSafe Repository, evolume. L'état et configuration des externalisations sur média physiques et via le réseau (NExt). L'état des migrations et des lecteurs. Pour plus d'informations, voir la documentation RBM (en ligne ou en version PDF). ASM Universal BMR (version ) Version vous permet de mettre en place une solution de Disaster Recovery (DR) de vos disques et partitions Windows. La solution ASM Universal BMR (Bare Metal Restore) est destinée à toutes les infrastructures où il est nécessaire de prévoir un Plan de Reprise d Activité efficace pour des serveurs ou postes de travail sous Windows. Piloté par l ASM Universal BMR, l'agent effectue une sauvegarde du système Windows en prenant un snapshot d'un disque ou une partition. Ces objets sont ensuite déposés sur les disques de l Appliance, garantissant performance et disponibilité des données. Ces données peuvent ensuite être externalisées sur bande, sur média disque ou sur une autre Appliance via le réseau afin de garantir un PRA même en cas de sinistre majeur. Appliance Synerway version /402

18 En cas de perte du système d exploitation, la restauration sera réalisée en démarrant le système sur un disque de restauration BMR qui ira rechercher les données sauvegardées sur l Appliance. Grâce à la technologie Universal Bare Metal Restore, cette restauration est possible même lorsque le matériel est différent et peut également être réalisée dans une machine virtuelle. Ceci donne beaucoup de souplesse et rend possible un Plan de Reprise d Activité sans avoir à gérer du stock de matériel redondant. L'agent module ASM Universal BMR, associé à l ensemble des fonctionnalités de l ASM Universal BMR, permet d intégrer la restauration des systèmes Windows dans un Plan de Sécurité et de Reprise d Activité global. Bénéficiant de toute la technologie Synerway, l exploitation des sauvegardes ASM Universal BMR est simplifiée et allégée en temps, ce qui permet un Coût Total de Possession très réduit. La technologie Universal Bare Metal Restore, en permettant une restauration sur des matériels cibles différents de ceux d origine, garantit de plus un redémarrage simplifié et donc plus de sérénité dans les situations d urgence. Windows System State 2008 (version ) Depuis la version , l'appliance Synerway sauvegarde et restaure des objets Windows System State Voir la documentation Windows System State pour plus d'informations. 18/402 Appliance Synerway version 3.1

19 2. Le Guide Overview de l'appliance Synerway Merci d avoir acheté une Appliance Synerway, une Appliance de sauvegarde et restauration qui assure une protection compréhensive de vos systèmes d information. Ce guide a pour but de vous expliquer l étendu des gammes Synerway et les concepts utilisés dans cette solution. Il s adresse à : Tous les utilisateurs qui n ont pas d expérience préalable avec la solution basée autour d'une Appliance de sauvegarde et de restauration. Des utilisateurs plus expérimentés qui ont besoin de vérifier les concepts de base ou de préparer un partage de connaissance avec un collaborateur. Ce guide fait référence à d autres ouvrages du jeu de documentation Synerway. Il n a pas pour but de fournir les procédures détaillées. Pour en savoir plus sur les procédures de sauvegarde, restauration et configuration de l'appliance Synerway, voir les sections sous : Guide d'utilisation et de configuration de l'appliance Synerway, page 100 ou encore dans les guides spécialisés (accessible depuis l'aide en ligne, depuis l'extranet ou encore sur le CD de documentation). A qui s'adresse la solution Appliance Synerway La gamme Appliance Synerway est constituée de 3 séries de modèles : le SB (small business ou sites déportés) pour les sites de moins de 1 To, le MB (medium business) pour sites ne dépassant pas 3 To, le LB (large business) allant jusqu'à 16 To par l'appliance Synerway. Les modèles SB et MB possèdent un lecteur unique de bandes (LTO) ou cartouches RDX ou bien aucun lecteur (les données sont externalisées sur un partage réseau ou sur une autre Appliance). Les modèles LB possèdent une librairie de bandes LTO ainsi qu'une baie de disques RAID 5 ou 6 internes. Il existe également une Appliance Virtuelle (Synerway Virtual Appliance - SVA) qui s'installe dans un hyperviseur VMware, Hyper-V ou Citrix. Cette Appliance a les même fonctionnalités qu'une Appliance physique mais est limitée à 1 To est s'emplie sous forme d'abonnement. Voir : L'Appliance Virtuelle Synerway (la "SVA"), page 25 Le Guide Overview de l'appliance Synerway 19/402

20 L'Appliance s adresse aux Directions Informatiques qui recherchent : Une solution globale de protection des données systèmes (Windows, Linux, AIX, ou Open BSD), des machines virtuelles VMware et Hyper-V, des applications (Oracle, MS-SQL), et des messageries (MS-Exchange et Lotus Notes). Une solution de sauvegarde sur disques (D2D), sur bandes (D2D2T), sur réseau (D2D2N). Une conformité avec les nouvelles réglementations (Loi Sarbanes Oxley, ). Une réduction globale du coût total de possession de leur solution de sauvegarde (TCO = "Total Cost of ownership"). L'Appliance s adresse également aux entreprises qui ont des contraintes multiples de protection de l information telles que : Postes nomades sur lignes à faible débit. Serveurs critiques nécessitant une protection en temps réel (CDP = Continuous Data Protection). Bases de données ou messageries stratégiques nécessitant la restauration des boîtes aux lettres à l près. 20/402 Le Guide Overview de l'appliance Synerway

21 Plan de Reprise d Activité (PRA 1 et epra 2 ). Évolution vers la continuité de service. Réseau d agences dépourvue de ressources informatiques locales. Voir aussi : La solution Synerway, page 22 Sauvegarder et restaurer vos données avec une Appliance Synerway, page 41 L externalisation des données, page 48 La protection en mode bloc avec l espace Advanced Pack, page 54 Lexique, page 59 1 Plan de Reprise d'activité. Dans le cadre de la sauvegarde, un PRA vise à assurer une protection et disponibilité, en cas de nécessité, de vos données essentielles pour une reprise rapide de votre exploitation. A la différence du mode duplication, les PRA incrémentaux et totaux peuvent être programmés à tout moment. 2 Plan de Reprise d'activité avec une connexion réseau. Dans le cadre de la sauvegarde, un epra vise à assurer une protection et disponibilité, en cas de nécessité, de vos données essentielles pour une reprise rapide de votre exploitation. Le mode epra configuré dans l'interface de l'appliance permet de copier une sélection de données via un flux réseau sur une autre appliance à un moment qui convient à votre stratégie de sauvegarde. Le Guide Overview de l'appliance Synerway 21/402

22 La solution Synerway Voir : L approche Appliance de Sauvegarde, page 23 L'Appliance Virtuelle Synerway (la "SVA"), page 25 Qu est-ce que je peux sauvegarder avec mon Appliance Synerway, page 27 Une protection multi-niveaux (D2D, D2D2N et D2D2T), page 28 Évaluer la capacité de stockage d'une Appliance Synerway, page 30 L externalisation des données, page 48 Volumes de stockage, page 32 Comment gérer les licences Appliance Synerway?, page 33 Démarrer et configurer votre Appliance Synerway, page 37 Sauvegarder et restaurer vos données avec une Appliance Synerway, page 41 Solutions pour des environnements virtuels, page 46 Disaster Recovery des systèmes, page 47 22/402 Le Guide Overview de l'appliance Synerway

23 L approche Appliance de Sauvegarde L'Appliance Synerway est une solution prête à l emploi qui s articule autour du déploiement d une ou plusieurs Appliances de sauvegarde. Définition : Une Appliance est une machine physique dédiée à une seule tâche. Dans le cas de l'appliance Synerway, c'est l'appliance qui gère les sauvegardes et permet la restauration d'un ou plusieurs systèmes et/ou applications et/ou base de données. L'Appliance ne nécessite l ajout d aucun logiciel ou matériel tiers pour fonctionner. Elle permet ainsi de s affranchir des guides de compatibilité complexes, sources de difficultés et de multiples contraintes. Robuste et fiable, l'appliance vous offre tous les avantages liés à la gestion d un fournisseur unique. L objet premier d une Appliance Synerway est de vous aider à rapidement et efficacement restaurer vos fichiers, applications, messageries et systèmes. Une protection globale du système d information L'Appliance Synerway offre une protection des données, des applications, des messageries et des systèmes. Elle prend en compte aussi bien les serveurs critiques que les postes de travail ou les ordinateurs portables qu ils soient connectés sur le réseau local ou sur des réseaux WAN à faible débit. Il est possible de sauvegarder des systèmes et applications hétérogènes sur la même Appliance. Pour cela, il faut installer sur le système que vous souhaitez protéger un agent client sur la machine host du système/application. Avec l'appliance, vous disposez d une solution unique et globale pour tous les environnements suivants : Windows, Linux, Unix, Open BSD Le Guide Overview de l'appliance Synerway 23/402

24 Tous vos environnements virtuels VMware et Hyper-V peuvent également être protégés pas l'appliance. Voir aussi : Une protection multi-niveaux (D2D, D2D2N et D2D2T), page 28 L externalisation des données, page 48 Volumes de stockage, page 32 Qu est-ce que je peux sauvegarder avec mon Appliance Synerway, page 27 Comment gérer les licences Appliance Synerway?, page 33 24/402 Le Guide Overview de l'appliance Synerway

25 L'Appliance Virtuelle Synerway (la "SVA") Une solution souple et complète De plus en plus de sociétés souhaitent proposer à leurs clients des solutions virtualisées - dont des solutions de protection des données. La solution SVA (Synerway Virtual Appliance) est une solution de sauvegarde et de restauration complète qui utilise les ressources mutualisées de votre infrastructure de virtualisation. Pour cette solution de protection et de sécurité des données, le client s abonne à un service de protection en fonction des volumétries à protéger. A qui s adresse cette solution? Elle convient particulièrement à des infogéreurs qui installent une ou plusieurs SVA chez leurs clients ainsi qu aux comptes multi-sites. La SVA permet de se libérer des contraintes de maintenance matérielle et des coûts habituellement liés à une solution classique de sauvegarde. Comment ça marche? Une ou plusieurs Appliances Virtuelles sont installées dans un hyperviseur comme VMware, ou un logiciel de virtualisation comme VirtualBox, sur le site client. La sauvegarde et la restauration se font localement sur le disque de l Appliance Virtuelle. Les données peuvent ensuite être externalisées vers un Datacenter distant, ou vers un simple partage CIFS. Chaque SVA protège jusqu à 1 To de données et inclut des licences illimitées pour les systèmes Windows/Linux, les applications SQL et Oracle et la messagerie MS-Exchange. Qu elles soient physiques ou virtuelles, les Appliances Synerway partagent exactement les mêmes fonctionnalités. Seules les modalités de déploiement chez le client diffèrent. Le tableau suivant vous guide dans votre choix d une Appliance physique ou virtuelle : Le Guide Overview de l'appliance Synerway 25/402

26 Recommandations pour le paramétrage de l environnement virtuel Vous pouvez installer une ou plusieurs SVA directement dans un hyperviseur comme VMware, ou avec l aide d un logiciel de virtualisation comme VirtualBox. Chaque SVA peut stocker jusqu à 1 To de données mais vous pouvez utiliser le "thin provisioning" qui adaptera vos besoin de stockage au fil du temps. La mémoire minimum pour une SVA est de 512 Mo. Cependant, il est recommandé de prévoir au moins 2 Go de mémoire par SVA. Les agents de sauvegarde classe 1 (systèmes) et A et B (applications) sont à installer sur chaque machine virtuelle à protéger. Avec la solution SVA, vous pouvez installer autant d agents de sauvegardes que vous souhaitez. ATTENTION : Si vous utilisez un environnement VMware pour installer une SVA, vous devez prendre en compte les tailles de blocs VMFS lors du formatage du disque virtuel. Par défaut, la taille du bloc = 1 Mo ce qui limite la capacité de votre SVA à 256 Go. Afin d'utiliser la capacité complète d'un SVA (1 To), il faudrait mettre la taille du bloc VMFS à 4 Mo. Pour plus d'informations sur la mastérisation d'une Appliance Virtuelle, voir : Démarrage de l'appliance Synerway : mastériser, page 66 26/402 Le Guide Overview de l'appliance Synerway

27 Qu est-ce que je peux sauvegarder avec mon Appliance Synerway L'Appliance Synerway permet la sauvegarde des principaux systèmes d exploitation (Windows, Unix, AIX, Linux, Open BSD et Mac OS) et les applications (Oracle, SQL, MS-Exchange, Lotus Notes). Le mode fichier Vous aurez besoin, pour chaque type de système/application sauvegardé un agent spécifique. Les agents classe 1, 2, et 4 sont de type "système" et les agents de type classe A et B sont de type "application". Agent Agents Classe 1 Agents Classe 2 Sauvegarde Permet la sauvegarde de serveurs et postes de travail de type Windows et/ou Linux. Permet la sauvegarde de serveurs de type Unix. Agents Classe 4 Permet la sauvegarde de serveurs de type MAC OS X. Agents Classe A Agents Classe B Autres Modules Appliance Synerway Permet la sauvegarde à chaud de bases de messagerie Exchange. Permet la sauvegarde à chaud de bases de données Oracle/SQL. Il y a d autres agents pour les modules de Disaster Recovery ainsi que la réplication des données entre Appliance Synerway. Voir la documentation en question pour plus de renseignements. Le mode bloc (Advanced Packs) Les Advanced Packs permettent la sauvegarde à chaud de disques ou de partitions en mode bloc. Ils s'appuient sur la technologie DiskSafe. Typiquement, les Advanced Packs sont utilisés pour la protection des fichiers et applications critiques. Modules Advanced Pack Serveur de fichiers ou postes de travail Serveurs Exchange Complément MRE pour MS-Exchange Un complément du module "Serveurs Exchange" qui permet de restaurer un avec le Message Recovery Storage Group Exchange. Serveurs Lotus Notes Serveurs MS SQL Server Serveurs Hyper-V Voir le Guide de Compatibilité pour voir les systèmes et applications sont supportés par l'appliance. Le Guide Overview de l'appliance Synerway 27/402

28 Une protection multi-niveaux (D2D, D2D2N et D2D2T) L'Appliance Synerway réalise un premier niveau de sauvegarde sur disque. Elle tire partie de la vitesse et de l efficacité de ses disques et de la disponibilité du réseau afin de paralléliser dynamiquement les flux de sauvegarde et de protéger un maximum d informations et de systèmes en un minimum de temps. Selon les besoins des entreprises, l'appliance Synerway se décline soit en pure sauvegarde sur disque (D2D -disk to disk- sans lecteur de bande), soit en sauvegarde sur disque avec externalisation via réseau (D2D2N -disk to disk to network), soit enfin en sauvegarde sur disque avec externalisation sur média physique -bande LTO ou cartouche RDX (D2D2T -disk to disk to tape). Sauvegarde des sites distants L'Appliance Synerway propose soit lorsque la capacité des réseaux le permet, des agents et modules offrant une sauvegarde incrémentales, soit dans le cas de réseaux à faible débit, une protection mode bloc économe en bande passante. De plus, lorsque les contraintes de restauration sont fortes, que les informations doivent être recouvrées rapidement et que les débits réseaux sont faibles, la restauration directe depuis le site central est alors impossible. Dans ce cas là, Synerwaypropose alors des Appliances locales répliquant les données automatiquement vers le site central en mode bloc ou fichiers. L'Appliance Synerway propose deux stratégies de sauvegarde selon la capacité des réseaux. Soit : Des agents et modules offrant une sauvegarde incrémentales et totales en mode fichier pour des réseaux à haut débit, soit : Une protection en mode bloc économe en bande passante. De plus, lorsque les contraintes de restauration sont fortes, que les informations doivent être recouvrées rapidement et que les débits réseaux sont faibles, la restauration directe depuis le site central est alors impossible. Dans ce cas là, Synerway propose alors des Appliances locales répliquant les données automatiquement vers le site central en mode bloc ou fichiers. Sauvegarde des portables/postes nomades Les enjeux liés à la mobilité au sein des entreprises conduisent à l augmentation des flottes de PC portables. Les services informatiques sont désormais confrontés à la problématique de protection des données critiques contenues dans ces PC portables. Le module FileSafe répond tout spécialement à cette exigence de sécurité et garantit la protection des PC portables distants ou itinérants. Voir aussi : Le module FileSafe, page 57. Des restaurations simples et rapides L'Appliance Synerway vous permet de restaurer vos données depuis le disque dans plus de 98% des cas donc garantie une simplicité et rapidité de vos restaurations. Lors d un crash ou un sinistre 28/402 Le Guide Overview de l'appliance Synerway

29 majeur et face au besoin de restaurer des données et procéder à un retour d activité, les notions d analyse, réactivité et temps de remise en état de fonctionnement sont essentielles. L'Appliance Synerway offre un panel de fonctionnalités qui simplifie la restauration. L interface web de l'appliance Synerway vous permet de : visualiser les arborescences dans le présent et telles qu elles étaient dans le passé (navigation temporelle), visualiser des fichiers et arborescences disparus, choisir le média depuis lequel vous voulez restaurer. Voir aussi : Réaliser une restauration, page 94. La réplication des données L'Appliance Synerway vous permet de répliquer et consolider vos données entre deux Appliance Synerway. Voir la documentation : Modules de Réplication. Le Guide Overview de l'appliance Synerway 29/402

30 Évaluer la capacité de stockage d'une Appliance Synerway Lors de l'acquisition d'une Appliance Synerway, il est bien évidemment important d'évaluer la capacité de stockage de celle-ci. Les trois modèles des Appliances, le SB, MB et LB possèdent des capacités de stockage allant de quelques centaines de Go à 20 To. REMARQUE : Les données sauvegardées sur une Appliance sont pour la plupart compressées. De manière générale, vous gagnez jusqu'à 40% d'espace de stockage en plus en vertu de la compression des données. Tous les type de fichiers ne sont pas compressés - voir FAQ N 42 pour plus d'informations. Il convient tout d abord d identifier tous les sites physiques à protéger. Certains sites seront protégés par une Appliance locale, d autres par une Appliance située à distance. Si vos données transitent via une connexion WAN, vous devez également tenir compte des flux réseau et mettre en place une solution appropriée (faire du PRA 1 incrémentale ou utiliser du mode bloc, par exemple). Nous pouvons définir 4 étapes nécessaires à une approche de dimensionnement et configuration d'une solution Synerway. Étape 1 : SLA & RPO/RTO Cette étape consiste à réfléchir sur le niveau de SLA, RTO/RPO que vous souhaitez intégrer dans le cadre d'un système de protection de données. Généralement, il faut prévoir au minimum trois sauvegardes totales (par exemple : chaque weekend ou chaque mois) ainsi que des incrémentales (typiquement les soirs de la semaine). REMARQUE : Les machines protégées peuvent être soit des machines physiques, soit des machines virtuelles. Dans le cadre d un environnement virtuel, une licence sera nécessaire pour chaque machine ESX/ESXi. SLA 2 = Service Level Agreement le contrat défini pour régler les besoins en termes de protection de données. RPO 3 = Recovery Point Objective les données que vous acceptez de perdre en cas d incident. 1 Plan de Reprise d'activité. Dans le cadre de la sauvegarde, un PRA vise à assurer une protection et disponibilité, en cas de nécessité, de vos données essentielles pour une reprise rapide de votre exploitation. A la différence du mode duplication, les PRA incrémentaux et totaux peuvent être programmés à tout moment. 2 Service Level Agreement le contrat défini par vous et votre client pour les besoins de la protection de ses données. 3 Recovery Point Objective les données que vous acceptez de perdre en cas d incident. 30/402 Le Guide Overview de l'appliance Synerway

31 RTO 1 = Recovery Time Objective Le temps requis pour récupérer vos données et être à nouveau opérationnel. Étape 2 Protection Mode Fichier/Mode Bloc - Pour chaque site Synerway, il vous faut identifier : Postes et applications à protéger en mode fichier. Avec ce mode, tout le fichier est sauvegardé est externalisé à périodes régulières. Le mode fichier utilise les agents de sauvegarde Classe 1, 2, 4 et A et B, Les postes et applications à protéger en mode bloc. Avec le mode bloc, seuls les blocs de données modifiés au sein d un fichier sont sauvegardés et externalisée soit en temps réel, soit périodiquement. Cette méthode est idéale pour des données critiques (fichiers/messagerie/bases de données) ou un nombre important de fichiers (> 100,000) ou boîte mails (>50). RTO/RPO très courts possibles. Le mode bloc utilise les modules Advanced Pack et FileSafe), Les protections Disaster Recovery, Les besoins en externalisation (bande LTO ou disque RDX, en réception d une autre Appliance ou les données envoyés vers une autre Appliance ou sur un partage réseau), Les machines virtuelles à protéger. Étape 3 - Les volumétries : Configuration et dimensionnement au niveau du site Synerway: Calcul des volumétries à protéger, Sélection du modèle, Ajout des modules d externalisation (optionnels). Étape 4 - Finaliser la configuration globale Ajout des maintenances Ajout des formations Ajout des services Ajout des périphériques 1 Recovery Time Objective Le temps requis pour récupérer vos données et être à nouveau opérationnel. Le Guide Overview de l'appliance Synerway 31/402

32 Volumes de stockage Les volumes de données que vous pouvez sauvegarder avec une Appliance Synerway dépendent de la gamme et du modèle que vous utilisez. Il y a trois gammes d' Appliance avec les volumétries suivantes : Gamme SB (small business ou site déporté) MB (medium business) LB (large business) Volumétrie jusqu'à 1 To De 1 à 2 To De 3 à 16 To. Tous les modèles sont livrés avec un volume bridé. De l'espace supplémentaire peut être débridé avec une clé logicielle. REMARQUE : Les données sauvegardées sont compressées lors de la sauvegarde et en conséquence le volume utile des données primaires est, selon le type de fichier sauvegardé, souvent plus important que les volumétries citées ci-dessus. Il existe des modèles qui intègrent un lecteur de médias et des modèles sans lecteur intégré qui sont utilisés pour la réplication par réseau. Voir : Externalisations réseau (mode fichier et mode bloc), page /402 Le Guide Overview de l'appliance Synerway

33 Comment gérer les licences Appliance Synerway? Les licences Appliance Synerway Les licences de l'appliance Synerway sont enregistrées sur l'appliance après activation. Il y a une période d évaluation de 30 jours après laquelle vous devez activer votre licence. Pour activer une licence, connectez-vous sur le site d activation et munissez-vous des clés de licences fournies avec votre Appliance. Pour plus de renseignements sur l activation des licences voir la documentation Licence et dans ce guide: Licence, page 120 Les licences DiskSafe La licence d'activation DiskSafe est un cas particulier : il s'agit d'une clé produit qui se renseigne directement sur l'appliance lors de sa phase d'initialisation (à la première connexion à l'interface web) et qui débloque la possibilité de pouvoir réserver de l'espace Advanced Pack sur l'appliance. Les licences des agents "Advanced Pack" (DiskSafe, Agents Snapshots pour des fichiers et applications spécifiques ) et FileSafe qui doivent être activées pour chaque module DiskSafe. Ces licences sont gérées directement dans les interfaces DiskSafe/FileSafe. Les licences qui sont activées lors d une configuration de réplication en mode bloc en utilisant la Console DiskSafe. Pour plus de renseignements sur l activation des licences voir la documentation Licence et les Guides DiskSafe et FileSafe ainsi que la documentation des Agents Snapshot. Le Guide Overview de l'appliance Synerway 33/402

34 Mode fichier ou mode bloc? La solution Appliance Synerway vous permet deux types de sauvegardes : Mode fichier (tout le fichier est sauvegardé lors d'une sauvegarde). Mode Bloc (seuls les blocs modifiés sont sauvegardés). L'espace disque d'une Appliance est configuré lors de la mastérisation dans deux espaces distincts : espace fichier et espace mode bloc (connu sous le nom "espace Advanced Pack"). ATTENTION : Vous devez bien évaluer vos besoins en mode bloc (Advanced Pack) car il n'est plus possible de modifier celui-ci une fois l'espace mastérisé - il faudrait complètement remastériser votre Appliance. Mode fichier Le mode fichier 1 est le mode de protection standard de vos données systèmes et applicatives. Typiquement utilisé au sein d'un LAN car les flux réseau peuvent s'avérer important, le mode fichier vous permettent d'accéder à une version antérieure d'un fichier et le restaurer sur la machine d'origine ou sur une autre machine (restauration croisée). Mode bloc (Advanced Pack/DiskSafe) Les agents Advanced Storage Module permettent d effectuer des sauvegardes de partitions ou de disques complets en mode bloc 2 (quand un fichier est modifié, seuls les blocs modifiés à l intérieur de ce fichier sont re-sauvegardés, pour économiser de l espace disque). 1 La méthode de sauvegarde selon laquelle la totalité du fichier changé ou ajouté est sauvegardé lors d'une sauvegarde totale ou incrémentale. Donc si vous changé un mot dans un fichier de plusieurs Mo, tout le fichier sera sauvegardé. 2 La sauvegarde en mode bloc permet de sauvegarder uniquement les blocs de données changés depuis la dernière sauvegarde. Si vous changez un seul mot dans un fichier de plusieurs Mo, uniquement le bloc des données modifié sera sauvegardé. Le mode bloc réduit vos besoins en espace de stockage. 34/402 Le Guide Overview de l'appliance Synerway

35 Ce mode est typiquement utilisé afin de sauvegarder des données et applications critiques (par exemple vos bases de données ou messageries). Il a l'avantage de réduire de manière conséquente l'impact sur le réseau. Le mode DiskSafe est associé avec les composants logiciels suivants : DiskSafe Voir : Le module DiskSafe, page 56 FileSafe Voir : Le module FileSafe, page 57 Modules Snapshots Il y a deux types de modules Snapshot : modules Snapshot pour des bases de données/messageries. modules Snapshot pour des fichiers systèmes. Un modules Snapshot protège vos données critiques tout en réduisant la fenêtre utilisée pour les sauvegardes. L'intégrité des données est toujours assurée avec des prises de Snapshot régulières. Vous pouvez utiliser les Snapshots sauvegardés sur l'appliance Synerway afin de reconstruire une ou plusieurs machines détruites ou hors usage (voir aussi la documentation Disaster Recovery). Le gain de temps en cas de sinistre est très important. Les Snapshots assure un "versioning cohérent" des informations enregistrées pour une restauration par choix de dates (lors d attaques virales, messagerie corrompue,...). Il est également possible de bénéficier des modules de réplication qui vous permettent de plus d une protection locale, de répliquer des données critiques via une connexion réseau vers une Appliance Synerway cible distante. Voir la documentation Modules de Réplication pour plus d'informations : Les modules de réplication en mode bloc, page 227. Le module Snapshot permet la protection en temps réel afin de limiter la perte d information et en mode bloc pour réduire la charge réseau liée aux échanges entre l'appliance Synerway et l'application. Le module Snapshot assure la restauration lorsque la messagerie/base de données est extrêmement critique. Les modules Snapshot applicatifs sont les suivants : Module Snapshot MS SQL Server Le module Snapshot MS SQL Server assure la protection des bases de données MS SQL Server avec une réponse globale aux protections des environnements applicatifs des entreprises quelques soient les contraintes. Possibilité d une sauvegarde "à chaud" ou bien "à froid" (la base est sauvegardée en étant ouverte ou en étant fermée). Le Guide Overview de l'appliance Synerway 35/402

36 Module Snapshot Exchange Le module Snapshot MS Exchange assure la protection de la messagerie MS Exchange des entreprises quelques soient les contraintes. Possibilité de sauvegardes soit "à chaud" ou bien "à froid" (la base est sauvegardée en étant ouverte ou en étant fermée). Module Snapshot Lotus Notes Le module Lotus Notes assure la protection de la messagerie Lotus Notes. Possibilité soit d une sauvegarde "à chaud" ou bien soit "à froid" (la base est sauvegardée en étant ouverte ou en étant fermée). Module Snapshot Oracle Le module Oracle assure la protection de la base de données Oracle. Possibilité soit d une sauvegarde "à chaud" ou bien soit "à froid" (la base est sauvegardée en étant ouverte ou en étant fermée). 36/402 Le Guide Overview de l'appliance Synerway

37 Démarrer et configurer votre Appliance Synerway La mise en place d une solution de sauvegarde et restauration avec une Appliance Synerway est rapide et simple. Les sections ci-dessous détaillent les étapes principales à suivre. Pour plus de renseignements sur les procédures évoquées ci-dessous, veuillez consulter le guide Quick Start, le Guide Utilisateur ou les guides spécifiques des modules. Mastériser votre Appliance Synerway Une fois que vous avez déballé la Appliance Synerway et vérifié le contenu de son (ses) carton(s), vous pouvez la brancher électriquement et la connecter au réseau. Si votre Appliance n est pas déjà pre-mastérisé (en usine), il faut la mastériser vous même en insérant le CD-ROM de mastérisation de l'appliance dans le lecteur de CD. La mastérisation de l'appliance consiste à la déclarer sur votre réseau. Vous devez paramétrer les éléments suivants : un nom - Utiliser un nom sans espaces ou caractères spéciaux (par exemple "serveurs_ lille"). Utiliser un maximum de 19 caractères. REMARQUE : Ce nom de host ne peut pas être changé ultérieurement (sauf dans le cas d une ré-initialisation complète). ATTENTION : Le nom choisi NE DOIT PAS COMMENCER par un caractère numérique. Par exemple : "1Synerway_01" ne fonctionnera pas mais "Synerway_01" fonctionnera. les paramètres IP (adresse IP, adresses DNS, nom du domaine DNS, serveur de messagerie). Connexion à l'appliance Synerway Une fois que vous avez branché et mastérisé votre Appliance, vous pouvez vous connecter à l interface de l'appliance: Ouvrez un navigateur Internet depuis n importe quel poste de travail connecté au réseau et indiquez dans l'adresse le nom de votre Appliance Synerway ou son adresse IP. L adresse peut être par exemple : https://nom_de_appliance Synerway ou https://adresse_ip_de_la_appliance Synerway La fenêtre de connexion apparaît. Vous devez mettre votre Appliance en service. Les étapes de mise en service qui se déroulent à l'aide d'un assistant de Mise en Service sont : Le choix de la langue d'utilisation. La configuration de la date et de l'heure. Les paramètres de connexion administrateur. L'activation de la licence (ou acceptation de la période d'évaluation de 30 jours). Le Guide Overview de l'appliance Synerway 37/402

38 La configuration de l'espace de sauvegarde (espace fichier, espace NExt - externalisations réseau et l'espace Advanced Pack). ATTENTION : L'espace Advanced Pack n'est plus modifiable une fois configuré - sauf en remasterisant une fois la mise en service achevé. Pour plus de renseignements sur chacune de ces étapes, voir : Connexion à l'appliance Synerway, page 68. Configurer vos paramètres internes Avant de procéder à la mise en place de votre système de sauvegarde, il est souvent important de vérifier et/ou modifier les paramètres internes de votre Appliance Synerway. Voir : Configurer les paramètres internes, page 111 Réseau Afin de pouvoir communiquer au sein de votre réseau de sauvegarde, l'appliance doit connaître certaines informations de la configuration de votre réseau. Les paramètres réseau se trouvent dans le menu Paramétrage/Appliance Synerway/Réseau et sont découpés sur plusieurs sections : Active Directory - Configurer l'utilisation d'un compte Active Directory pour l'authentification lors d'une connexion à une Appliance Synerway. Ce compte est utilisé en plus du nom d'utilisateur et mot de passe pour l'appliance Synerway. DNS - Renseigner le nom de votre DNS. Ceci est important pour pouvoir identifier votre Appliance par son nom de host. Interface - Renseigner l adresse IP de votre Appliance (fixe ou DHCP). Remarque : Si vous configurez une installation DiskSafe, il faut renseigner l'adresse fixe de l'appliance. Messagerie - Le nom de votre serveur messagerie. Cette information permet à l'appliance de vous envoyer des , pour vous informer des besoins de médias ou vous fournir des rapports sur son activité globale. PXE - Le démarrage PXE (sigle de Pre-boot execution Environment) permet à une station de travail de démarrer depuis le réseau en récupérant une image de système d'exploitation qui se trouve sur une Appliance Synerway. Routage - La configuration des passerelles et routage vers des machines éloignées par exemple. Host - Si vous ne possédez pas de serveur DNS, les adresses des systèmes à sauvegarder doivent être fournies à l'appliance (adresse IP et nom du host). SNMP - Si vous souhaitez utiliser l'agent SNMP afin de suivre et visualiser les événements de l'appliance avec un outil comme Nagios, vous pouvez configurer les paramètres SNMP ici. Pour plus d'informations, voir : PXE, page 128 Mises à Jour de l'appliance Synerway Le téléchargement et l'installation des mises à jour des Appliances peuvent être entièrement automatisés. Via un flux RSS, vous êtes informé des mises à jour disponibles et l'appliance peut 38/402 Le Guide Overview de l'appliance Synerway

39 également servir de serveur de mise à jour (pour d'autres Appliances). Pour plus d'informations, voir : Mise à jour de l'appliance Synerway, page 121 Utilisateurs Si vous avez des droits administrateur, l'appliance vous permet de créer des utilisateurs pour lesquels vous pouvez donner ou restreindre des droits à: Accéder aux menus de configuration. Modifier des systèmes sur une Appliance, créer et modifier des profils de sauvegarde, créer et modifier des comptes utilisateur et modifier les paramètres internes de l'appliance (mises à jour, sauvegardes de sécurité etc.). Faire des restaurations croisées (restaurer des données sur un autre système). Accéder à des systèmes spécifiques. Accéder aux profils de sauvegarde spécifiques. Pour plus d'informations, voir : Définir les droits utilisateur, page 137 Gestion de l espace de stockage L'Appliance vous permet de suivre et de gérer vos espaces de stockage. Vous pouvez : Visualiser l espace global utilisé/disponible sur le(s) disque(s) de votre Appliance. Visualiser l espace utilisé/disponible selon les modules activés (FileSafe Repository, Disaster Recovery, QuickShare etc.). Les données copiées ou à copier depuis le disque et un média (bande, cartouche RDX). L utilisation et gestion de votre espace réplication réseau. REMARQUE : Une fois l'appliance initialisée, il n est plus possible de changer l espace dédié aux sauvegardes fichiers et les sauvegardes DiskSafe. Il faut pour cela remastériser l'appliance. Il est cependant possible de modifier l espace dédié aux réplications réseau. Pour plus d'informations, voir : Pré-requis :, page 117 Paramétrer des Sauvegardes de Sécurité Pour pallier les sinistres majeurs pouvant survenir (incendie, vol, crash matériel, ) il est nécessaire d effectuer, de manière régulière, une sauvegarde de sécurité de l'appliance. Cette sauvegarde de sécurité sauvegarde toute la configuration Appliance (profils, catalogue de sauvegarde, noms des utilisateurs, tâches de sauvegarde programmées etc.). Il est recommandé de faire des sauvegardes de sécurité de votre Appliance à des intervalles régulières (au moins quotidiennement) et de les externaliser ensuite soit sur média amovible, soit sur un partage réseau soit sur une Appliance distante. Pour plus d'informations, voir : Sauvegarde et restauration de l'appliance Synerway, page 131 Paramétrer votre reporting L'Appliance Synerway vous donne la possibilité de configurer et recevoir (à un moment et aux destinataires choisis) des rapports customisé par . Le Guide Overview de l'appliance Synerway 39/402

40 Un rapport peut être configuré pour inclure tout ou une partie des informations concernant votre Appliance y compris sur: Un système. Un profil. Les opérations de sauvegarde et restauration. Les sauvegardes de sécurité. Les alarmes. Les informations sur le(s) disque(s), l'espace Advanced Pack, les média, les lecteurs. Les mises à jour de l'appliance. Pour plus d'informations, voir : Définir un rapport étendu, page 304 Outils de supervision et administration centralisée Synerway a développé un outil qui est dédiée à la supervision et administration de multiples Appliances Synerway réparties sur plusieurs sites. Les tâches de supervision et d'administration sont complètement intégrées et réalisées depuis un site central. Pour plus d'informations sur ce produit, voir la documentation RBM (Remote Backup Management) : Sauvegarde et restauration de l'appliance Synerway, page 131. Voir aussi : Sauvegarder et restaurer vos données avec une Appliance Synerway, page 41 L externalisation des données, page 48 Restaurer des données, page 273 L'Appliance Virtuelle Synerway (la "SVA"), page 25 40/402 Le Guide Overview de l'appliance Synerway

41 Sauvegarder et restaurer vos données avec une Appliance Synerway Une fois que vous avez installé, initialisé et configuré votre Appliance, vous pouvez commencer à élaborer une programmation de sauvegardes en fonction des données à protéger. Les données que vous sauvegardez sur votre Appliance sont sauvegardées en premier lieu sur le ou les disques interne(s) de l'appliance - sauf dans le cas particulier des profiles Direct Drive Access (DDA) 1. Une fois que le disque est rempli, les données les plus anciennes sont écrasées. Avant d'être écrasées, les données sont externalisées sur un support externe (bande, Appliance extérieur au site de sauvegarde primaire). L'Appliance est conçue de manière à ce que la grande majorité de restaurations se fait depuis le disque de l'appliance. Si les fichiers ne sont plus sur le disque, l'appliance vous demandera le support où se trouvent les données. REMARQUE : Pour plus d'informations sur les procédures évoquées ci-dessous, veuillez consulter le guide Quick Start, le Guide Utilisateur ainsi que les guides des modules spécifiques. Principes préalables de la sauvegarde Il faut considérer les opérations suivantes en configurant votre solution de sauvegarde : Dresser une liste des systèmes et applications de l'entreprise et les classer par profil de sauvegarde. Distinguer le mode de sauvegarde (sauvegarde totales seules, sauvegardes totales et incrémentales, mode Duplication, mode PRA, epra) et la durée minimale de conservation des données sur les médias externalisés (bandes, cartouches RDX ou sur une autre Appliance Synerway si vous faites de l'externalisation réseau). Cela implique un délai de protection des données (1 durée par média), en fonction de la gestion des rotations des médias. Les informations sont contenues et configurées dans un profil de sauvegarde. L'Appliance possède un certain nombre de profils qui correspondent à la plupart des besoins. Vous pouvez modifier ces profils ou en ajouter. Intégrer le type de lecteur dont est équipé votre Appliance et le choix de média sur lequel vous allez externaliser vos données sauvegardées : bandes, cartouches RDX ou edrive (disque réseau distant). Duplication ou PRA Vous pouvez choisir le mode pour la sauvegarde et externalisation de vos données. Les deux modes sont : 1 Un profil qui vous permet de sauvegarder vos données directement sur un média physique - bande ou cartouche- ou via le réseau. Ceci évite une sauvegarde préalable sur le disque de l'appliance et évite un doublement des temps des sauvegardes/externalisations. A n'utiliser qu'avec des données qui n'auront que très peu de besoin d'être restaurées. Le Guide Overview de l'appliance Synerway 41/402

42 Mode Duplication - 100% des données sauvegardées sont externalisées sur média externe au fil des sauvegardes sur le disque de l' Appliance. Mode PRA - Vous sélectionnez les données sauvegardées que vous souhaitez externaliser par la suite. Vous programmez ces externalisations à un moment qui convient. Vous pouvez également externaliser sur plusieurs médias (physiques -sur média- et logiques via réseau sur une autre Appliance). Le mode PRA gère également des PRA incrémentaux qui réduisent de manière significative la fenêtre de sauvegarde nécessaire à votre solution. Vous pouvez basculer entre ces modes selon l'évolution de votre stratégie de sauvegarde. Pour plus d informations sur ces modes voir : Duplication ou PRA?, page 204 Profils de sauvegardes Un profil de sauvegarde associe les notions suivantes : Un ensemble de systèmes (postes ou serveurs) sur lesquels s'applique la sauvegarde. Des priorités de traitement. Un type de sauvegarde : ou totale (tout ce qui est défini est sauvegardé) ou incrémentale (tout ce qui a changé depuis la dernière sauvegarde), PRA -ou epra- (Plan de Reprise d'activité) incrémentale ou total. Un support des sauvegardes (nom des médias - bandes ou cartouches RDX ou disque réseau distant edrive) et le mode de gestion de ces médias (introduction manuelle ou gestion automatique par la librairie, durée de conservation, organisation des recyclages). L'Appliance Synerway propose des profils de sauvegarde systèmes (voir : Descriptions des profils, page 176) et des profils pour des applications (voir : Descriptions des profils par défaut, page 186). L'attribution d'un profil de sauvegarde à une machine détermine automatiquement la planification des sauvegardes des ensembles de systèmes et d'applications en appliquant les règles définies sur le profil : Priorité : Haute/Normale/Basse fixe les priorités de déclenchement des sauvegardes Périodicité : (1 fois par jour, 1 fois toutes les 4 heures etc.) Durée de conservation des médias et la protection des données pendant ce laps de temps. Le repérage des médias en fonction de leur durée de conservation (1 média dont le nom est lié à la durée de conservation) Les préfixes commencent par T_ pour "Test", S_ pour "Courte", M_ pour "Normale", L_ pour "Longue", X_ pour "Infinie". La durée de conservation impacte le recyclage des médias : lors d'un changement de média, l'appliance ferme le média précédent et interdit tout réemploi du média au minimum pendant ce délai de conservation des données. Cela évite bien des erreurs. 42/402 Le Guide Overview de l'appliance Synerway

43 ATTENTION : Le recyclage des médias aura bien sûr une incidence sur la possibilité de restauration des fichiers. Des données figurant sur des médias recyclés sont irrémédiablement perdues! Pour plus d'informations sur les profils, voir : Choisir un profil de sauvegarde selon votre configuration, page 157 Durées de conservation des données Chaque média (disque, bande, cartouche RDX, edrive 1 ) qui reçoit des données sauvegardées est associé, via son profil de sauvegarde, à une durée de conservation. Les durées de conservation sont : Durée Test Courte Normale Longue Infinie Conservation des données (valeurs par défaut) 1 jour 1 semaine 2 semaines 2 mois 30 années En mode Duplication les durées de conservation sont indissociables et toujours identiques pour les sauvegardes sur disque et les externalisations sur média. Il y a donc 5 durées de conservation potentielles avec ce mode. En mode PRA, les durées de conservation sont dissociables et vous pouvez configurer jusqu'à cinq durées par média (un maximum théorique de 25 avec le disque, les deux jeux de média physiques -PRA1 et PRA2- et les deux edrive -epra1 et epra2). Une durée de conservation des médias commence à partir de la dernière écriture au moment où le média devient recyclable et donc ré-utilisable pour de nouvelles écritures. EXEMPLE : Si les externalisations sur média sont programmées le lundi à partir de 20h00 et l'écriture sur média se termine à 04h00 le mardi matin, les données sur le média ne seront recyclables qu'après la terme échue de la durée de conservation pour ce profil. Si vous avez configuré une durée de conservation d'une semaine (7 jours), le média ne devient recyclable que le mardi de la semaine suivante à 04h00. Il serait donc recommandé d'utiliser une durée de conservation de 6 jours pour vos sauvegardes externalisées pendant une semaine - ceci dans le but d'éviter un glissement d'une semaine à une autre. Pour plus d'informations, voir : La FAQ N 39 dans le menu Assistance/FAQ. 1 Le terme edrive désigne le lecteur logique dédié aux réplications réseau d une appliance primaire. C est l edrive qui réalise les écritures sur le réseau vers l espace disque dédié est dédié à cette appliance primaire sur une appliance cible. Le Guide Overview de l'appliance Synerway 43/402

44 Présentation des méthodes de restauration L'Appliance Synerway vous permet de restaurer vos données depuis le disque dans plus de 98% des cas. Si vos données ne sont pas disponibles depuis le disque, l'appliance vous guidera vers la média qui contient les données recherchées. Vous avez, bien entendu, le choix de quel média de restauration vous voulez utiliser pour restaurer vos données (voir l'image ci-dessous). L interface web de l'appliance vous permet de : visualiser les arborescences dans le présent et telles qu elles étaient dans le passé (navigation temporelle), visualiser des fichiers et arborescences disparues, dans le cadre d'une solution mode bloc, restaurer par montage de disques réseaux et "copier / coller" lorsque la protection est réalisée en temps réel. Pour plus d'informations sur la restauration, voir : Réaliser une restauration, page 94 44/402 Le Guide Overview de l'appliance Synerway

45 Restaurer des données, page 273 Le Guide Overview de l'appliance Synerway 45/402

46 Solutions pour des environnements virtuels Solutions VMware Synerway propose une solution de sauvegarde et de restauration des machines virtuelles VMware qui sont hébergées sur un serveur ESX ou ESXi. La solution de sauvegarde et restauration VMware permet de: Restaurer un système complet dans le cas d'une perte complète d'une machine virtuelle après un sinistre ou encore la corruption d'un système suite à un virus, par exemple (Disaster Recovery). Un Snapshot du système est sauvegardé sur une Appliance Synerway et c'est ce Snapshot qui est restauré en cas de besoin. Le Snapshot est généré par le composant VCB (VMware Consolidated Backup) qui est géré depuis le serveur ESX ou ESXi. Sauvegarder et restaurer des fichiers unitaires dans le cas d'une perte de fichier ou d'une arborescence de fichiers ou la recherche d'une version antérieure d'un fichier (des fichiers) perdu(s) ou avant d'être corrompu(s). Le contenu des machines virtuelles Fichier de configuration (.vmx). Fichier(s) disque(s) (.vmdk). Virtual BIOS (.nvram). Fichier(s) Log(s) (.log). Raw Device Mapping (RDM) Uniquement en mode compatibilité virtuelle. Voir la documentation VMware pour plus de renseignements. Solutions Hyper-V La solution Hyper-V vous permet de créer un environnement virtuel en vous appuyant sur une technologie intégrée dans Windows Server Cet environnement virtualisé vous permet d'améliorer l'efficacité de vos ressources informatiques. Synerway propose une solution de sauvegarde et de restauration des machines virtuelles Hyper-V. La solution de sauvegarde et restauration Hyper-V permet de : Restaurer un système complet dans le cas d'une perte complète d'une ou plusieurs machines virtuelles après un sinistre ou encore suite à la corruption d'un système par un virus (Disaster Recovery). Une série de snapshots du système est sauvegardée sur une Appliance Synerway. C'est un de ces snapshots qui sera restauré en cas de besoin. Si vous devez récupérer une machine virtuelle après un incident, vous remontez un des snapshots sauvegardés sur votre plateforme Hyper-V. Le disque ainsi remonté deviendra le disque primaire remplaçant le disque "défectueux". Voir la documentation Hyper-V pour plus de renseignements. 46/402 Le Guide Overview de l'appliance Synerway

47 Disaster Recovery des systèmes Un module Disaster Recovery permet la sauvegarde à chaud en mode programmé ou continu d'un système Windows, Linux ou AIX et en cas de problème majeur la restauration de ce dernier. Définition : Le terme Disaster Recovery implique la reconstruction d un système à partir d un matériel vierge, en utilisant une image système stockée ailleurs. Il existe deux modules de Disaster Recovery en fonction des systèmes d'exploitation: La solution Synerway/ASM Universal Bare Metal Restore est destinée à toutes les infrastructures où il faut prévoir un Plan de Reprise d Activité (PRA) efficace pour vos machines Windows. Piloté par l Appliance Synerway, l'agent ASM Universal BMR effectue une sauvegarde du système Windows en prenant un Snapshot 1 d'un disque ou d une partition. Ces snapshots sont ensuite déposés sur les disques de l Appliance et garantissent la disponibilité des données. Ces dernières seront externalisables sur bande ou disque amovibles ou sur une autre Appliance via le réseau afin de garantir un PRA même en cas de sinistre majeur. La solution Synerway Disaster Recovery pour Linux/AIX, vous permet de programmer la prise d image de votre système Linux/AIX pour que celle-ci soit sauvegardée régulièrement sur une Appliance Synerway. Les sauvegardes des images sont externalisables sur un média externe qu il soit bande LTO ou disque amovible RDX. Voir la documentation Disaster Recovery spécifique aux systèmes d'exploitation pour plus d'informations. 1 Une image temporelle de données sauvegardées ou d'un disque sauvegardé qui pourra être utilisée afin de restaurer vos données/disque en cas de sinistre sur la même machine ou une machine nouvelle. Le Guide Overview de l'appliance Synerway 47/402

48 L externalisation des données Dans un schéma d externalisation classique, les données sont sauvegardées sur disque Appliance Synerway puis dupliquées sur un média interne à l'appliance (bande ou cartouche RDX). Ce média est régulièrement externalisé dans un lieu sûr. Ce lieu est typiquement hors site afin d être utilisable si un sinistre majeure survient sur le premier site. Une deuxième forme d externalisation consiste à externaliser les données par un réseau (privé ou Internet). Dans ce cas une deuxième Appliance à distance accueille les données et les sauvegarde. Pour plus d informations sur l externalisation, voir : Choisir votre mode d'externalisation - Duplication ou PRA?, page 50 Externalisations sur médias physiques, page /402 Le Guide Overview de l'appliance Synerway

49 Externalisations réseau (mode fichier et mode bloc), page 53 Le Guide Overview de l'appliance Synerway 49/402

50 Choisir votre mode d'externalisation - Duplication ou PRA? Une grande nouveauté dans la version 3.x est la possibilité de choisir le mode pour la sauvegarde et externalisation de vos données et de pouvoir basculer entre ces modes. Les deux modes sont : Mode Duplication - 100% des données sauvegardées sont externalisées sur média externe au fil des sauvegardes sur le disque de l'appliance. Mode PRA - Vous sélectionnez les données sauvegardées que vous souhaitez externaliser par la suite. Vous programmez ces externalisations à un moment qui convient. Vous pouvez également externaliser sur plusieurs médias (physiques -sur média- et logiques via réseau sur une autre Appliance). Le mode PRA gère également des PRA incrémentaux qui réduisent de manière significative la fenêtre de sauvegarde nécessaire à votre solution. Les données avec mode duplication sont indissociables avec celles sauvegardées sur disque et celles externalisées sur média. Les données avec mode PRA sont dissociables avec celles sauvegardées sur disque et celles externalisées sur média. Voir aussi dans les sections utilisateur : Duplication ou PRA?, page 204 Externalisation/réplication des données en mode fichier, page /402 Le Guide Overview de l'appliance Synerway

51 Externalisations sur médias physiques Gestion des médias Toute solution de sauvegarde doit avoir une solution intégrée d'externalisation. Si votre Appliance Synerway a un lecteur (de bandes LTO ou cartouches RDX), vous devez configurer l'appliance afin de pouvoir externaliser les données sauvegardées sur ces médias externes. Concernant les médias externes : Ils ont tous une durée de conservation associée. L'Appliance possède 5 durées par défaut. Il est possible de modifier ces durées ainsi que les labels que vous utilisez pour vos médias. REMARQUE : Un média une fois entamé ne peut être ré-utilisé avant que sa durée de conservation soit atteinte ou que vous le recyclez manuellement. Il est possible de valider comment l'appliance gère vos médias : vous pouvez définir une priorité pour un type de média ou encore exiger que l'appliance demande un média neuf ou recyclé pour un jour de semaine donné. Pour plus d'information su la gestion des médias, voir : Intervenir sur les médias magnétiques et lecteurs, librairies, page 313 Rotation des médias La question qui doit être posée lors d'une mise en place d'une solution de sauvegarde/externalisation: Quelles données vais-je pouvoir restaurer avec ma stratégie d'externalisation? Dans l'exemple qui suit, nous voulons pouvoir restaurer nos données quotidiennes pendant 1 semaine et les données hebdomadaires pendant 1 mois. Ce schéma montre les bandes qui doivent être insérées dans l'appliance et le temps que la bande reste inutilisable. Notez dans cet exemple qu'il vous faut quatre bandes de type "M_###" pour être assuré de pouvoir restaurer les données incrémentales pendant une semaine. Le Guide Overview de l'appliance Synerway 51/402

52 Pour plus d'informations sur comment gérer la validation et rotation des cartouches, veuillez consulter les FAQ (N 39) qui sont accessible depuis l'interface de l'appliance - menu Assistance/FAQ. 52/402 Le Guide Overview de l'appliance Synerway

53 Externalisations réseau (mode fichier et mode bloc) Sur une Appliance Synerway classique, la réplication des données se fait en dupliquant les données sauvegardées sur le disque de l'appliance Synerway vers un autre média (bande ou cartouche RDX selon les modèles). En version 3.x, l'appliance est désormais dotée de fonctionnalités de réplication des données protégées via réseau. Il y a deux modules d'appliances de réplication : le module de réplication en mode fichier (NExt), permettant de dupliquer les données protégées en mode fichier vers une autre Appliance Synerway, le module de réplication en mode bloc, permettant de dupliquer les données protégées en mode bloc dans l espace Advanced Pack, vers une autre Appliance Synerway. Ces modules permettent aux entreprises de s affranchir totalement de la manipulation des médias amovibles. REMARQUE : L installation des modules de réplication en mode fichier ou en mode bloc nécessite l utilisation du master Appliance. Pour plus d'informations, voir : Les modules de réplication en mode bloc, page 227. Le Guide Overview de l'appliance Synerway 53/402

54 La protection en mode bloc avec l espace Advanced Pack Voir : Évaluer la capacité de stockage d'une Appliance Synerway, page 30 Le module DiskSafe, page 56 Le module FileSafe, page 57 54/402 Le Guide Overview de l'appliance Synerway

55 Évaluer la capacité de stockage de l'espace Advanced Pack L'espace Advanced Pack est un espace dédié sur le(s) disque(s) d'une Appliance pour les données sauvegardées en mode bloc. Typiquement, les données sauvegardées en mode bloc appartiennent aux applications critiques (messageries, bases de données). Le mode bloc a l'avantage de ne sauvegarder que les blocs de données modifiés tandis que le mode fichier sauvegardera le fichier complet même si celui-ci a très peu changé. Il convient, lors de l'initialisation d'une Appliance de définir l'espace que vous souhaitez dédier au mode bloc et au mode fichier. ATTENTION : Il est essentiel de bien évaluer l'espace requis pour vos sauvegardes DiskSafe car une fois configuré, vous ne pourrez plus le modifier sans re-mastériser votre Appliance Synerway. Si vous utilisez le module DiskSafe de sauvegarde en mode bloc et en continu, il est nécessaire de donner à votre espace Advanced Pack la taille nécessaire à l'exploitation de vos données DiskSafe, soit au minimum la somme du volume de toutes les partitions et de tous les disques protégés, à laquelle vous ajoutez 20%. Pour certaines applications, par exemple Lotus Notes, il convient d'ajouter un peu plus de marge car la sauvegarde se passe toujours au niveau de la base.nsf. Voir aussi : Le module DiskSafe, page 56 Le module FileSafe, page 57 Le Guide Overview de l'appliance Synerway 55/402

56 Le module DiskSafe Le module DiskSafe est une application logicielle conçue pour permettre aux entreprises de garder un accès en continu à leurs données critiques. Sur chaque système où le module DiskSafe est installé, vous bénéficiez d'une protection fiable des données et vous pouvez rétablir rapidement les informations en cas d'un arrêt du système ou d'un échec de disque. DiskSafe protège des serveurs, des ordinateurs de bureau, et des portables sous système Windows en mode blocs, en copiant, au travers du réseau, leurs disques ou partitions locaux vers un "miroir" disque distant hébergé sur l'appliance. Une fois la première synchronisation réalisée, DiskSafe permet : soit de synchroniser simultanément (temps réel, mode continu) les données écrites sur le disque local et sur son miroir en ne transférant que les blocs modifiés (par le réseau IP). soit de synchroniser périodiquement les données écrites sur le disque local et sur son miroir en ne transférant que les blocs modifiés (par le réseau IP). Afin de garantir l accès aux données, DiskSafe propose de prendre des Snapshots (ou TimeMarks), permettant de gérer les versions, associé au mode de synchronisation choisi : périodique ou continu. Ces Snapshots peuvent être simplement et rapidement montés sur le serveur hébergeant l application, afin de recouvrer des fichiers ou répertoires présents sur ce volume (disque ou partition). Associé à un module Snapshot applicatif, DiskSafe permet de protéger des applications métiers, tel que Exchange, Lotus Notes, données fichiers, etc. de façon intègre et cohérente. Il n est pas possible d utiliser DiskSafe avec vos applications Exchange, SQL et Lotus Notes sans avoir préalablement installé les agents Snapshots spécifiques. (Voir la documentation concernant les modules applicatifs en question). DiskSafe réalise les fonctions suivantes : Mise à disposition de l espace de stockage "Advanced Pack" sur l'appliance (défini au moment de la phase d initialisation) permettant de stocker l image d un ou plusieurs disques ou partitions (en fonction des licences acquises). Sauvegarde de disque ou partition sur système Windows programmée ou en continu. Restauration complète d un système (voir la documentation Disaster Recovery Windows) (voir la documentation Disaster Recovery Windows), d un disque, d une partition, de quelques données répertoires ou fichiers (parmi le dernier ou les derniers Snapshots disponibles). 56/402 Le Guide Overview de l'appliance Synerway

57 Le module FileSafe Le module FileSafe est une application logicielle qui protège vos données en sauvegardant des répertoires et des fichiers vers un endroit différent. Le module FileSafe est complètement intégré à l environnement Windows Explorer de Microsoft. Ainsi, vous pouvez protéger et restaurer les données par un simple clic droit sur le répertoire ou le fichier choisi en sélectionnant l'option désirée à partir du menu de l'application FileSafe. Quand vous protégez un répertoire, vous indiquez l'endroit où la sauvegarde sera réalisée. Cet espace s'appelle un Repository. Ce Repository peut être sur : le système sur lequel l module est installé (disque local, USB, ), un partage réseau accessible sur un serveur de l entreprise, le "FileSafe Server Repository" sur l'appliance. Ce repository vous permet de sauvegarder directement sur une Appliance. Le module FileSafe intègre un gestionnaire de Repository permettant d ajouter, éditer, et enlever des Espaces de Stockage. Un module FileSafe est installé sur le serveur ou le poste de travail à protéger, ce t module permet la sauvegarde en mode programmé de fichiers, répertoires Windows. Les fonctions de base de FileSafe Sauvegarde et restauration en mode bloc de données fichiers et/ou répertoires localement ou à distance. Gestion du versionning. Compression, chiffrement, vérification d intégrité. Filtres d inclusion et d exclusion sur fichier et répertoire. Rapports détaillés. Les Avantages du module FileSafe Module complémentaire de l'appliance pour la protection des PC portables itinérants, le module FileSafe offre une sauvegarde niveau fichiers, arborescences et disques. Paramétrage simple permettant soit une sélection individuelle des fichiers, soit une sélection par extension, à inclure ou à exclure. Seules les informations critiques sont sauvegardées. Mode bloc pour une protection particulièrement adaptée à la protection des PC portables rarement connectés au réseau local et à tous les réseaux WAN à faible débit. Plusieurs niveaux de protection. La sauvegarde est réalisée sur des espaces de stockage partagés multiples créés sur des sites différents (local, régional, national par exemple) et sauvegardés régulièrement par l'appliance. Restauration par une interface de restauration de type Windows, accessible par simple clic droit. Les utilisateurs peuvent ainsi restaurer eux-mêmes leurs fichiers sans obligatoirement faire intervenir le service informatique. Le Guide Overview de l'appliance Synerway 57/402

58 La gestion centralisée Le Central Client Manager (CCM) centralise la gestion des applications client (tels que FileSafe et DiskSafe) et gère les mécanismes de stockage côté client. Un administrateur CCM peut gérer l'activité des machines clients (systèmes et applications) pour une ou plusieurs Appliances. Voir la documentation DiskSafe et FileSafe et la documentation CCM pour plus d'informations. 58/402 Le Guide Overview de l'appliance Synerway

59 Lexique Voici un lexique de quelques concepts et mots clés autour de l'appliance Synerway. Agents de sauvegarde En plus du moteur Appliance, vous pouvez également installer des agents dont le rôle est d'assurer la sauvegarde et restauration spécifiques des systèmes et applications. Les agents sont divisés en plusieurs classes (1, 2, 3, ou 4 correspondent aux systèmes et les classes A et B correspondent aux applications). Pour voir les détails sur chaque classe, voir : Qu est-ce que je peux sauvegarder avec mon Appliance Synerway, page 27 ainsi que le Guide de Compatibilité. Appliance Une Appliance est une machine physique dédiée à une seule tâche. Dans le cas de l'appliance Synerway, c'est l'appliance qui gère les sauvegardes et permet la restauration d'un ou plusieurs systèmes et/ou applications et/ou base de données. ASM Universal Bare Metal Restore (BMR) La solution Synerway/ASM Universal Bare Metal Restore est destinée à toutes les infrastructures où il faut prévoir un Plan de Reprise d Activité (PRA) efficace pour des serveurs ou postes de travail Windows. Piloté par l Appliance Synerway, l'agent ASM Universal BMR effectue une sauvegarde du système Windows en prenant un snapshot d'un disque ou d une partition. Ces objets sont ensuite déposés sur les disques de l Appliance, garantissant la disponibilité des données. Ces données peuvent ensuite être externalisées sur bande ou disque amovibles ou sur une autre Appliance via le réseau afin de garantir un PRA même en cas de sinistre majeur. Assistance Proactive Dans le but d'assurer que votre configuration Appliance fonctionne correctement, le service d'assistance Proactive peut être configuré afin de permettre aux équipes de support technique d avoir accès à votre Appliance à distance. Voir aussi : Assistance Proactive REMARQUE : Ce service NE DONNE PAS ACCES à vos disques durs ou à vos données personnelles. CCM Le Central Client Manager (CCM) centralise la gestion des applications client (tels que FileSafe et DiskSafe) et gère les mécanismes de stockage côté client. Un administrateur CCM peut gérer l'activité des machines clients (systèmes et applications) pour une ou plusieurs 3.1. La Console CCM est une application Java qui s'installe depuis le CD-ROM des Agents. Voir la documentation CCM. Centralisation L'Appliance vous permet de configurer une solution de supervision qui permet de centraliser les informations sur votre parc d'appliances. La solution RBM est en effet une Appliance dédiée à la Le Guide Overview de l'appliance Synerway 59/402

60 récolte et la visualisation des données d'un parc désigné (profils, systèmes, utilisateurs, rapports, alarmes remontées etc.). Pour qu'une Appliance fasse partie d'une configuration RBM, vous devez configurer les paramètres de centralisation. Voir aussi : Centralisation, page 112 Direct Drive Access Pour des utilisateurs qui n'ont ou n'auront que très peu de besoins en restauration, il existe un mode DDA qui permet de sauvegarder des données directement sur média physique (bandes ou cartouches RDX) et sur edrive 1. Lorsque vous créez un profil de sauvegarde pour un système ou une application, vous devez précisez si les données iront sur disque ou directement sur un média (bande ou cartouches RDX ou NExt). Voir : Créer un profil de Direct Drive Access, page 180 Disaster Recovery Un agent Disaster Recovery est installé sur un serveur Windows/Linux/AIX à protéger. Cet agent permet la sauvegarde à chaud en mode programmé ou continu du système présent sur le disque et, en cas de problème majeur, la restauration de ce dernier. Le terme Disaster Recovery implique la reconstruction d un système à partir d un matériel vierge, en utilisant une image système stockée ailleurs. DiskSafe DiskSafe protège des serveurs, des ordinateurs de bureau, et des portables sous système Windows en mode bloc, en copiant, au travers du réseau, leurs disques ou partitions locaux vers un "miroir" disque distant hébergé sur l'appliance Synerway. Voir : Le module DiskSafe, page 56 Duplication La duplication est la copie à l'identique d'une sauvegarde vers un autre média dans le but d'externaliser les données en lieu sûr. Le mode Duplication configuré dans l'interface de l'appliance Synerway permet de copier sur média (bandes, cartouche RDX ou edrive) les données dès que celles-ci sont sauvegardées. Voir : Choisir votre mode d'externalisation - Duplication ou PRA?, page 50 edrive Le terme edrive désigne le lecteur logique dédié aux réplications réseau d une primaire. C est l edrive qui réalise les écritures sur le réseau vers l espace disque dédié est dédié à cette Appliance primaire sur une Appliance cible. Externalisation L'externalisation de ses sauvegardes - la copie d'une sauvegarde sur média externalisable. L'externalisation est importante car les risques naturels qui pèsent sur les locaux se doublent de menaces, de maladresses et de pannes incombant aux systèmes et applications. L'Appliance vous permet d'externaliser les données que vous choisissez à des périodes voulues. 1 Le terme edrive désigne le lecteur logique dédié aux réplications réseau d une appliance primaire. C est l edrive qui réalise les écritures sur le réseau vers l espace disque dédié est dédié à cette appliance primaire sur une appliance cible. 60/402 Le Guide Overview de l'appliance Synerway

61 FileSafe Le module FileSafe est une application logicielle qui protège vos données en sauvegardant des répertoires et des fichiers vers un endroit différent. Le module FileSafe est complètement intégré à l environnement Windows Explorer de Microsoft. Ainsi, vous pouvez protéger et restaurer les données par un simple clic droit sur le répertoire ou le fichier choisi en sélectionnant l'option désirée à partir du menu de Appliance Synerway FileSafe. Voir : Le module FileSafe, page 57 Mastérisation Une fois que vous avez déballé l'appliance Synerway et vérifié le contenu de son (ses) carton(s), vous pouvez la brancher électriquement et la connecter au réseau. Si votre Appliance n est pas déjà pre-mastérisé (en usine), il faut la mastériser vous même en insérant le CD-ROM de rémastérisation de l'appliance dans le lecteur de CD. La mastérisation (ou l initialisation) de l'appliance consiste à la déclarer sur votre réseau. Vous devez paramétrer un nom, les paramètres réseau (adresse IP, DNS, serveur de messagerie). Une fois l'appliance mastérisée, vous pouvez l'initialiser. Voir : Démarrage de l'appliance Synerway : mastériser, page 66 Mode fichier La méthode de sauvegarde selon laquelle la totalité du fichier changé ou ajouté est sauvegardé lors d'une sauvegarde totale ou incrémentale. Donc si vous changé un mot dans un fichier de plusieurs Mo, tout le fichier sera sauvegardé. Mode Bloc La sauvegarde en mode bloc permet de sauvegarder uniquement les blocs de données changés depuis la dernière sauvegarde. Si vous changez un seul mot dans un fichier de plusieurs Mo, uniquement le bloc des données modifié sera sauvegardé. Le mode bloc réduit vos besoins en espace de stockage. Navigation Temporelle Lors de la restauration des fichiers, la navigation temporelle consiste à la navigation dans l'arborescence de répertoires jusqu'à la date de création du système (ou de la première sauvegarde) dans le but de retrouver la version recherchée. Voir : Fenêtre Navigation temporelle, page 328 NExt Data Center Le NExt Data Center est le module Data Center de réplication en mode fichier déployé sur une Appliance Synerway pour accueillir les réplications réseau réalisées en mode fichier par des Appliances primaires. Cette fonction accueille la réplication d une ou plusieurs Appliances primaires. Cette fonction ou ce module est activé sur une Appliance. Le module Data Center de réplication en mode bloc est déployé sur une Appliance pour accueillir dans l espace Advanced Pack, la réplication en mode bloc des données répliquées par d autres Appliances. Voir : Créer un ou plusieurs edisks dans un module NExt Data Center, page 210 Le Guide Overview de l'appliance Synerway 61/402

62 NExt Data Client Le NExt Client est le module Client de réplication en mode fichier déployé sur une Appliance pour réaliser une réplication sur le réseau en mode fichier. Le module Client de réplication en mode bloc est déployé sur une Appliance pour réaliser une réplication sur le réseau en mode bloc de l espace Advanced Pack vers l espace Advanced Pack d une autre Appliance. NTP Serveur Internet utilisé afin de synchroniser l'appliance avec le bon fuseau horaire. PRA Plan de Reprise d'activité. Dans le cadre de la sauvegarde, un PRA vise à assurer une protection et disponibilité, en cas de nécessité, de vos données essentielles pour une reprise rapide de votre exploitation. Le mode PRA configuré dans l'interface de l' Appliance permet de copier sur média (bandes, cartouche RDX) une sélection de données à un moment qui convient à votre stratégie de sauvegarde. Il existe un mode epra qui peut copier vos données sélectionnées sur un edrive (un espace disque d'une autre Appliance accédé depuis une connexion réseau). Voir : Choisir votre mode d'externalisation - Duplication ou PRA?, page 50 Profil de sauvegarde Un profil de sauvegarde associe les notions suivantes : Un ensemble de systèmes (postes ou serveurs) sur lesquels s'applique la sauvegarde. Des priorités de traitement. Un type de sauvegarde : ou totale (tout ce qui est défini est sauvegardé) ou incrémentale (tout ce qui a changé depuis la dernière sauvegarde), PRA -ou epra- (Plan de Reprise d'activité) incrémentale ou total. Un support des sauvegardes (nom des médias - bandes ou cartouches RDX ou disque réseau distant edrive) et le mode de gestion de ces médias (introduction manuelle ou gestion automatique par la librairie, durée de conservation, organisation des recyclages). Réplication La réplication consiste à envoyer des données critiques en mode fichier ou en mode bloc d une ou plusieurs Appliance Synerway équipées de module NExt Client vers une Appliance distante équipée d un module NExt Data Center. Voir la documentation Les modules de réplication en mode bloc, page /402 Le Guide Overview de l'appliance Synerway

63 RBM (Appliance de Supervision) L'Appliance de Supervision et d'administration (RBM) est dédiée à la supervision et l'administration de multiples Appliances Synerway réparties sur plusieurs sites. Les tâches de supervision et d'administration sont alors complètement intégrées et réalisées depuis un site central. Chaque Appliance paramétrée pour être supervisée/administrée est automatiquement déclarée dans l interface de le RBM. Les administrateurs centraux sont ainsi avertis automatiquement qu une nouvelle solution est déployée sur le site correspondant. L'Appliance de Supervision et d'administration (RBM) permet de visualiser l ensemble des Appliances supervisées et déployées sur les différents sites. Cette centralisation des informations est réalisée au moyen d une connexion sécurisée ftp, initiée dans chaque Appliance supervisée. Voir la documentation RBM pour plus de renseignements. Restauration croisée Le fait de restaurer des données sauvegardées depuis une machine X vers une machine Y. Cette fonctionnalité est utile dans le cas de l'indisponibilité de la première machine. RSS (flux de mise à jour) Le flux RSS de Synerway permet de gérer la disponibilité des mises à jour. Voir Mise à jour de l'appliance Synerway, page 121. Sauvegarde de sécurité de l'appliance Synerway Pour pallier les sinistres majeurs pouvant survenir (incendie, vol, crash matériel, ) il est nécessaire d effectuer, de manière régulière, une sauvegarde de sécurité de l'appliance. Avant de faire une mise à jour de votre Appliance Synerway, faites une sauvegarde de celle-ci. Voir : Sauvegarde et restauration de l'appliance Synerway, page 131 Sauvegarde Incrémentale Seuls les fichiers modifiés ou nouveaux depuis la précédente sauvegarde totale sont sauvegardés. Une historique des versions est stockée sur l'appliance. Sauvegarde Synthétique Une sauvegarde synthétique totale combine la dernière sauvegarde totale des données sélectionnées et toutes les sauvegardes incrémentales subséquentes. Elle permet alors de reconstituer la totalité des données sélectionnées à partir de cette première sauvegarde totale et les sauvegardes incrémentales sans effectuer une nouvelle sauvegarde totale. Sauvegarde Totale Toutes les données sélectionnées pour être sauvegardées sont effectivement sauvegardées, même si les fichiers n'ont pas été modifiés. Snapshot Un modules snapshot, utilisé avec une solution "Advanced Pack" et le module DiskSafe, protège vos données critiques (fichiers système ou base de données ou messageries critiques) tout en réduisant Le Guide Overview de l'appliance Synerway 63/402

64 la fenêtre utilisée pour les sauvegardes. L'intégrité des données est toujours assurée avec des prises de Snapshot régulières. Vous pouvez utiliser les Snapshots sauvegardés sur l'appliance afin de reconstruire une ou plusieurs machines détruites ou hors usage. 64/402 Le Guide Overview de l'appliance Synerway

65 3. Le Guide Quick Start Ce guide vous aidera à installer et configurer votre Appliance Synerway et démarrer vos premières sauvegardes et restaurations. Voir : Démarrage de l'appliance Synerway : mastériser, page 66 Connexion à l'appliance Synerway, page 68 Installation des agents client de l'appliance Synerway, page 79 Interface de l'appliance Synerway, page 85 Configuration rapide des systèmes - sauvegardes et restaurations, page 89 FAQ, page 99 Le Guide Quick Start 65/402

66 Démarrage de l'appliance Synerway : mastériser Mastériser l'appliance Synerway 1. Déballez l'appliance Synerway. 2. Connectez-la électriquement. 3. Connectez-la au réseau. 4. Démarrez l Appliance : Pour les modèles avec un lecteur de média unique, appuyez sur le bouton On/Off situé en face arrière puis sur le bouton poussoir situé en face avant. Pour les modèles avec librairie, l'appliance démarre automatiquement. ATTENTION : Pour les Appliance Synerway avec librairie, allumez d'abord électriquement la librairie avant d'allumer la baie de disque. L'Appliance Synerway, une fois démarrée est en attente d initialisation (nom + plan d adressage réseau) : 5. Insérez le CD-ROM Initialisation Appliance Synerway (Windows) Agents (Windows, Linux & MAC OS) Installation en mode graphique Agents Advanced Packs & FileSafe (Windows) sur le serveur Windows que vous souhaitez protéger. REMARQUE : Il est aussi possible de configurer l Appliance en mode console si un écran et un clavier y sont connectés. Il faut dans ce cas utiliser le login "console", mot de passe par défaut "console", options : DHCP, DNS Server. REMARQUE : Si la page web ne s ouvre pas, lancer d:\setup\install.htm, où d:\ est le volume CD-ROM. 6. Cliquez sur le lien Initialisation Appliance Synerway. 7. Choisissez la langue que vous voulez utiliser dans l interface (français ou anglais). 8. Suivez les indications de l assistant du programme d installation. 9. Au cas où l'appliance ne serait pas détectée ou ne serait pas seule sur le sous réseau, vous aurez les fenêtres suivantes : Renseignez le champ Nom de l'appliance Synerway. Utilisez uniquement des caractères alphanumériques, le premier caractère du nom doit être une lettre, (maximum 19 caractères). 10. Renseignez un mot de passe. 11. Indiquez les éléments nécessaires à la configuration réseau, typiquement, utilisez une configuration automatique de l adresse IP et un DHCP, puis indiquez le nom du serveur Mail SMTP : 66/402 Le Guide Quick Start

67 IMPORTANT : Si vous allez utiliser l'espace Advanced Pack, il est important de savoir que le module DiskSafe ne supporte pas DHCP. Vous devez désactiver le mode DHCP dans l'appliance. Dans l'interface, ouvrez le menu Paramétrage/Appliance Synerway/Réseau/Interface et sélectionnez Configuration manuelle puis renseignez l'adresse de l'appliance. 12. Un résumé du paramétrage s affiche, cliquez sur Suivant pour que la configuration soit appliquée. Patientez jusqu à l affichage de la fenêtre Configuration terminée. 13. Ouvrez un navigateur et connectez-le à l'appliance: https://nom_appliance 14. Cliquez sur le bouton Connexion pour démarrer l assistant de mise en service dès que l'appliance sera disponible. Voir : Connexion à l'appliance Synerway, page 68. Le Guide Quick Start 67/402

68 Connexion à l'appliance Synerway Pour vous connecter à l'appliance Synerway, il faut démarrer un navigateur Internet (IE ou Firefox) depuis n importe quel poste de travail connecté au réseau et saisir comme adresse le nom ou l adresse IP de l'appliance Synerway. Lors de la 1 ère connexion, un assistant de mise en service vous guide pour la phase finale de mise en service. Lors des connexions suivantes, une fenêtre de connexion apparaît, et vous pouvez vous connecter avec l utilisateur admin que vous avez configuré avec l assistant de mise en service. Première connexion Depuis un navigateur (IE ou Firefox), tapez le nom de votre Appliance Synerway ou son adresse IP : https://mon_appliance Synerway https:// Assistant de mise en service La mise en service de l'appliance est composée des étapes suivantes : Voir : Choix de la langue Sélectionnez la langue d'interface de votre Appliance (français ou anglais). 68/402 Le Guide Quick Start

69 Accepter la licence Cet écran vous permet de prendre connaissance des conditions d utilisation des logiciels fournis sur et avec l'appliance. Lisez cette licence attentivement avant de l accepter. Information Support Les Appliance Synerway offrent une nouvelle fonctionnalité : la gestion d un Code de Support Niveau 1. Cette fonctionnalité est destinée à permettre la prise en charge du support de niveau 1 par nos partenaires certifiés qui le souhaitent. La procédure d initialisation de l Appliance est donc modifiée pour intégrer cette possibilité dès sa mise en service. Le Guide Quick Start 69/402

70 Cette étape vous permet d'activer la liaison avec votre équipe de support technique. Vous pouvez soit : renseigner le code support (4 caractères) fourni par votre équipe de support: soit : renseigner le fichier de support fourni par votre équipe de support. Cliquez sur Suivant. REMARQUE : Le code support n est pas obligatoire pour que l'appliance fonctionne. Par défaut, l Appliance fonctionnera sans référence pour le support niveau 1. Toutes les opérations relatives au support (envoi automatique de logs, accès extranet client) seront alors désactivées. Les opérations relatives à la demande d activation de licence feront quant à elle référence au revendeur de façon anonyme plutôt qu à Synerway, comme dans l exemple suivant : Afin que les opérations de support niveau 1 soient orientées vers Synerway, il convient d entrer le code support Synerway dans l Appliance. Si le support niveau 1 de l Appliance est pris en charge par un partenaire certifié Support Niveau 1, alors le code de ce partenaire (ou un fichier d information support contenant 70/402 Le Guide Quick Start

71 l ensemble des informations nécessaires) devra être renseigné dans l Appliance plutôt que le code Synerway. Configuration de la date et de l heure. Vous devez synchroniser la date et l heure de l'appliance Synerway avec la date et l heure actuelle. Numéro de série (Appliances Virtuelles uniquement) Si vous avez sélectionné une Appliance Virtuelle lors de la mastérisation de votre Appliance, vous devez renseigner son numéro de série. Le Guide Quick Start 71/402

72 Le numéro de série apparaît sur le bon de livraison de votre machine virtuelle. Vous pouvez également utiliser un numéro de série temporaire. Ce numéro est le suivant: VA Si vous utilisez ce numéro de série temporaire, il ne sera pas possible de renseigner le numéro définitif. Vous devrez réinstaller votre SVA Cliquez sur Suivant afin d'avancer vers la page d'activation. Activation de l'appliance Synerway Pour obtenir votre licence, téléchargez le fichier d identification de votre Appliance, puis connectez au site web d activation et fournir ce fichier ainsi que vos clés produits. Si vous n avez pas encore de licence, vous pouvez choisir l option Période d évaluation de 30 jours pour vous servir immédiatement de votre Appliance : vous pourrez activer votre licence ultérieurement avant la fin de cette période. 72/402 Le Guide Quick Start

73 Le Guide Quick Start 73/402

74 Configuration du compte de l administrateur. L'Appliance Synerway dispose d un utilisateur privilégié appelé "admin". Cet utilisateur a accès à toutes les fonctions de configuration de l'appliance. Indiquez une adresse de messagerie électronique (obligatoire) et un mot de passe (6 caractères minimum). Conservez soigneusement ce mot de passe. L adresse de messagerie électronique sera utilisée pour envoyer des messages importants concernant l activité de votre Appliance. Activation des modules avancés : Advanced Pack et Next Data Center Cette étape vous permet de configurer l espace qui sera réservé pour l espace Advanced Pack et le NExt Data Center. ATTENTION : L'espace Advanced Pack n'est pas disponible dans les versions US Embargo. ATTENTION : L'espace Advanced Pack ne sera utilisable en parallèle d une solution SVA qu en mode projet 74/402 Le Guide Quick Start

75 REMARQUE : Pour plus de renseignements concernant la configuration de l'espace NExt Data Center, consulter: Configurer l'externalisation en mode fichier, page 208. L'espace Advanced Pack est utilisé pour la sauvegarde en temps réel des agents Snapshot "Advanced Pack"). Ces agents sont chargés de la protection: en mode bloc du système Windows (Advanced Pack), des partitions et applications (avec les agents Snapshots). REMARQUE : Pour plus de renseignements concernant la configuration de l'espace Advanced Pack, consulter : La protection en mode bloc avec l espace Advanced Pack, page 54 REMARQUE : Pour plus de renseignements concernant la configuration de l'espace NExt Data Center, consulter : Configurer l'externalisation en mode fichier, page 208. Configuration et définition de l espace stockage. Cette étape vous permet de configurer l espace qui sera réservé au modules "Advanced Pack" et Le Guide Quick Start 75/402

76 NExt Data Center si vous les avez configurés dans l'étape précédente. Sélectionnez une des options de sauvegarde : Utiliser la totalité du disque pour la sauvegarde des données si vous optez pour une sauvegarde classique. Allouer une partie du disque pour Disaster Recovery Windows. Si vous allez utilisez une configuration de Disaster Recovery (DiskSafe). Attention : Cet espace ne pourra plus être modifié (sans la remastérisation de votre Appliance Synerway. Allouer une partie de disque pour les sauvegardes NExt Data Center. Remarque : il est possible de modifier cet espace ultérieurement. Utiliser la totalité du disque pour la sauvegarde des données si vous optez pour une sauvegarde classique. Allouer une partie de disque pour les sauvegardes NExt Data Center. Remarque : il est possible de modifier cet espace ultérieurement. Fin de l assistant de mise en service. L assistant de mise en service est maintenant terminé. L'Appliance Synerway va redémarrer 76/402 Le Guide Quick Start

77 à la fin de cet assistant de mise en service. Cliquez sur le bouton connexion pour accéder à la page de login. Votre Appliance Synerway est désormais opérationnelle, il reste ensuite à installer les agents sur les serveurs et postes de travail à protéger et configurer le plan de sauvegarde (applications, données, fréquences, plages, durées de conservation, ). Se connecter à l'appliance Synerway après la configuration initiale Lorsque vous vous connectez à une Appliance Synerway après l'avoir configurée, vous pouvez vous connecter à la manière suivante : Se connecter sans un compte Active Directory 1. Depuis un navigateur (IE ou Firefox), tapez le nom de votre Appliance Synerway ou son adresse IP : https://nom d'appliance Synerway https:// Renseignez le nom d'utilisateur et le mot de passe configurés lors de la configuration initiale ou lors d'un changement du nom d'utilisateur et/ou mot de passe dans le menu Paramétrage/Utilisateur. 3. Cliquez sur le bouton connexionen bas de la page. Se connecter avec un compte Active Directory 1. Depuis un navigateur (IE ou Firefox), tapez le nom de votre Appliance Synerway ou son adresse IP : https://nom d'appliance Synerway https:// Renseignez le nom d'utilisateur et le mot de passe configurés lors de la configuration initiale ou lors d'un changement du nom d'utilisateur et/ou mot de passe dans le menu Paramétrage/Utilisateur. Le Guide Quick Start 77/402

78 3. Si l'administrateur de l'appliance Synerway a configuré une connexion avec nom d'utilisateur et mot de passe d'un compte Active Directory, deux champs additionnels sont affichés pour que vous renseigniez ces informations. 4. Cliquez sur le bouton connexion en bas de la page. Pour plus de renseignements sur la configuration d'une connexion avec un compte Active Directory, voir : PXE, page /402 Le Guide Quick Start

79 Installation des agents client de l'appliance Synerway Ces sections vous présentent l installation de l agent Synerway sur les postes clients afin de permettre leur sauvegarde. Voir : Installation d un agent client 2000, 2003, XP, Vista, 2008 et Windows 7, page 80 Installation d un client Linux, page 83 Installation d un client Unix, page 84 Le Guide Quick Start 79/402

80 Installation d un agent client 2000, 2003, XP, Vista, 2008 et Windows 7 La procédure d installation est la même sur Windows 2000, Windows 2003, Windows XP, Windows Vista, Windows 2008 (Server et Server Core). ATTENTION : L'installation de l'agent Windows 2008 Server Core ne peut pas se faire en lançant l'agent depuis le CD. Copiez l'exécutable dans le répertoire d'installation et lancez l'agent depuis une interface ligne de commande. 1. Installez l agent Appliance Synerway sur les postes Windows. Deux méthodes au choix : Insérez le CD Initialisation Appliance Synerway (Windows) Agents (Windows, Linux & MAC OS) Installation en mode graphique Agents Advanced Packs & FileSafe (Windows) dans le lecteur de CD-ROM de l ordinateur sur lequel vous voulez installer l agent client. Ou tapez l adresse suivante dans votre navigateur internet afin d accéder aux packages d installation situés sur l'appliance Synerway: Synerway>/agents/ ou Synerway_name>/agents/ Synerway est l adresse IP de l'appliance de la forme ). 2. La page affichant les programmes d'installation apparaît. REMARQUE : Si cette fenêtre n apparaît pas dans les quelques secondes qui suivent l insertion du CD-ROM dans le lecteur, veuillez cliquer sur l icône "Poste de travail" de votre ordinateur, puis sur l icône de votre lecteur de CD-ROM et double-cliquez sur le fichier "install.htm" qui se trouve dans le répertoire "setup". 3. Laissez-vous ensuite guider par le programme d installation. 80/402 Le Guide Quick Start

81 4. Détection de la configuration Appliance. Cliquez sur Suivant. 5. Choisissez le dossier d installation. Cliquez sur Suivant. Le Guide Quick Start 81/402

82 6. Sélectionnez l'appliance pour laquelle vous voulez installer un agent. 7. Choisissez une application à sauvegarder le cas échéant. Après confirmation des informations saisies, l installation effective de l agent a lieu. 82/402 Le Guide Quick Start

83 Installation d un client Linux 1. Insérez le CD-ROM Initialisation Appliance Synerway (Windows) Agents (Windows, Linux & MAC OS) Installation en mode graphique Agents Advanced Packs & FileSafe (Windows) dans le lecteur de CD-ROM de l ordinateur sur lequel vous voulez installer l agent client. 2. Suivez les instructions indiquées sur la page lancée automatiquement. 3. Sélectionnez ensuite Linux - agent client Appliance Synerway pour installer l agent sur l ordinateur. Un programme d installation identique à celui de Windows apparaît. Mode non graphique : Suivez les instructions dans le fichier readme_fr.txt du CD-ROM Agents (Unix, Linux, AS400 & MAC OS) Installation non graphique en mode "ligne de commande". REMARQUE : Sous Linux, il est possible que le programme d installation vous demande de taper le nom de votre Appliance Synerway et non de le choisir dans une liste. Le Guide Quick Start 83/402

84 Installation d un client Unix L installation est identique à celle réalisée sur Linux en mode non graphique : suivez les instructions fournies dans le fichier readme_fr.txt du CD-ROM Agents Unix & Linux Installation non graphique en mode ligne de commande. 84/402 Le Guide Quick Start

85 Interface de l'appliance Synerway Voir : L'interface de l'appliance Synerway, page 86 Structure des menus, page 87 Le Guide Quick Start 85/402

86 L'interface de l'appliance Synerway 1. Le retour accueil (homepage) : ce lien permet depuis n importe quel endroit de revenir sur la page d accueil. 2. Le menu principal est composé de 5 rubriques : "Paramétrage", Opérations", Alarmes", "Rapports" et "Assistance". 3. Le mode actuel de sauvegarde (soit Mode Duplication ou Mode PRA). 4. Le bouton d'aide contextuelle fait apparaître une nouvelle fenêtre contenant une aide contextuelle relative à l écran en cours 5. L'utilisateur actuel. 6. Les raccourcis de la page d accueil permettent à l utilisateur d accéder directement à la page qui correspond à l action souhaitée, sans passer par le menu. Sur les autres pages, les raccourcis n apparaissent plus mais laissent place à la partie Navigation de l'appliance (affichage sous forme d arborescence des systèmes et applications déclarés ou des sousmenus du menu général) 7. La zone centrale permet la visualisation des informations accessibles par les différents menus. 8. Le bouton d alarme permet d accéder à la visualisation des alarmes envoyées par l'appliance. 9. Le bouton logs permet d accéder à la visualisation des logs de l'appliance. 10. La barre d action contient les boutons d action (mise à jour, suppression, etc.) correspondant aux informations affichées dans la partie centrale. 11. Le bouton de déconnexion ("log out") ferme l interface et renvoie à la fenêtre de connexion de l'appliance. 86/402 Le Guide Quick Start

87 Structure des menus Menu Paramétrage Création, suppression, modification des systèmes clients et des applications sauvegardées. Paramètres de sauvegarde : profils, durées de conservation, gestion des rotations des médias. Comptes utilisateurs et privilèges. Configuration de l Appliance (réseau, date et heure, ). Menu Opérations Restauration des données. Restauration des données. Sauvegarde des données. Gestion des médias, espace de stockage DiskSafe, Robotique (DXL). Menu Alarmes Afficher les alarmes associées au fonctionnement de l'appliance Synerway. Menu Rapports Rapports sur les sauvegardes effectuées. Journal des événements, diagnostic. Le Guide Quick Start 87/402

88 Menu Assistance Ouvrir le site Extranet client Ouvrir le site contenant la Base de Connaissance (FAQ). Ouvrir les outils avancés (assistance proactive, configuration helpdesk, exécution des fichiers de commande, génération des rapports et diagnostiques pour les équipes du support technique). 88/402 Le Guide Quick Start

89 Configuration rapide des systèmes - sauvegardes et restaurations Voir : Déclaration et création de systèmes, page 90 Déclenchement manuel d une sauvegarde, page 92 Réaliser une restauration, page 94 Le Guide Quick Start 89/402

90 Déclaration et création de systèmes Par défaut, chaque système sur lequel l agent est installé est automatiquement détecté et identifié par l'appliance Synerway. Deux modes de détection des systèmes sont disponibles : Le mode semi-automatique est pré-défini dans le menu Paramétrage/Appliance Synerway/Création Systèmes. Un mode automatique est également disponible, ce dernier permet de définir une matrice d association afin que les systèmes soient automatiquement déclarés dans l interface et associés à un profil de sauvegarde, rendant ainsi la sauvegarde immédiatement opérationnelle sur lesdits systèmes. Le mode semi-automatique demande, lui, une confirmation de déclaration des systèmes, en les associant manuellement à un profil. Associer les systèmes détectés automatiquement par l'appliance Synerway: 1. Il suffit donc ensuite à l administrateur, en accédant par le menu Paramétrage/Systèmes, de cliquer sur l icône liste des systèmes détectés en attente de déclaration. afin d'accéder à la page qui affiche la 2. Il peut alors associer le profil de son choix à chacun des systèmes listés et déclarer tous les systèmes en un seul clic. Le profil permet de définir les fréquences et plages de déclenchement des sauvegardes, ainsi que la rétention des données sauvegardées. REMARQUE : Sans sélection de profil le système sera déclaré mais non associé à un profil de sauvegarde. Créer un système manuellement 1. Sélectionnez Paramétrage/Systèmes. 2. Cliquez sur l icône Créer un nouveau système. 3. Entrez le nom du système. 4. Choisissez le type du système dans la liste déroulante. 5. Cochez le profil de sauvegarde auquel le système va être rattaché (le caractère "/" dans la partie Données à sauvegarder signifie que tous les disques du système seront sauvegardés). 6. Cliquez sur le bouton créer dans la barre d action. 90/402 Le Guide Quick Start

91 Le système créé apparaît alors dans la partie Navigation et est accessible en mode édition pour effectuer des modifications éventuelles. REMARQUE : Vous devez toujours associer votre système à protéger avec un profil (soit un profil que vous créez pour ce système, soit un profil standard qui correspond à une configuration classique). Pour plus de renseignements sur les profils, voir : Comprendre les profils de sauvegarde, page 156 Le Guide Quick Start 91/402

92 Déclenchement manuel d une sauvegarde Déclencher rapidement une sauvegarde manuelle d'un système 1. Sélectionnez Opérations/Sauvegarde. 2. Dans la partie Navigation, cliquez sur le système à sauvegarder pour afficher dans la partie centrale le système en mode opérations. 3. Cliquez sur l onglet Déclencher une Sauvegarde. 4. Choisissez le profil qui va définir la configuration de sauvegarde. 5. Sélectionnez le mode de sauvegarde (Sauvegarde - pour effectuer des sauvegardes sur le disque interne de l'appliance Synerway ou PRA, epra afin de sauvegarder directement sur un média externalisable ou logique. REMARQUE : Si vous sélectionnez PRA/ePRA, vous pouvez effectuer le PRA/ePRA basé sur la dernière sauvegarde ou une sauvegarde antérieure (choisir la date qui convient). Il est également possible de ne pas tenir compte dans ce PRA/ePRA des objets supprimés/manquants soit en intégralité soit depuis une date précisée. 6. Sélectionnez l option Totale pour la première sauvegarde du système. (Les sauvegardes suivantes peuvent être de type Incrémentales.) 7. Cliquez sur le bouton déclencher en bas de page. 92/402 Le Guide Quick Start

93 Le travail de sauvegarde apparaît alors comme étant planifié, et la sauvegarde démarre dès que possible. 8. Pour suivre le déroulement de l ensemble des sauvegardes, vous pouvez ensuite cliquer sur Vue globale des sauvegardes dans la partie Navigation. Le Guide Quick Start 93/402

94 Réaliser une restauration Déclencher rapidement une restauration 1. Sélectionnez Opérations/Restauration. 2. Dans la partie Navigation, cliquez sur le système depuis lequel vous souhaitez restaurer des données pour afficher dans la partie centrale le système en mode restauration. 3. Cliquez sur le lien [ Ouvrir une session de restauration ]. 4. Sélectionnez votre mode de navigation temporelle. Trouvez des fichiers à restaurer soit en sélectionnant une date (présent ou une date dans le passé). Vous pouvez également choisir d'afficher des objets qui ont été supprimés. 5. Sélectionnez également le choix de média pour cette restauration (il y a peut-être plusieurs endroits où se trouve un objet; en plus du disque Appliance, les objets peuvent également se trouver sur un Jeu de média ou sur une autre Appliance dans le cas d'un epra, par exemple). 94/402 Le Guide Quick Start

95 6. Cliquez sur valider. 7. Développez l arborescence par simple clic sur un objet (partition, disque).* 8. Cliquez sur le répertoire afin de continuer à naviguer dans l'arborescence ou cochez une case à côté d'un objet afin de restaurer le répertoire complet. S'il n y a pas de case à côté d'un répertoire ou fichier, ceci veut dire qu'il n'y a pas d'objets actuellement sauvegardés et disponible pour être restaurés. Dans cet exemple, nous avons sélectionné deux objets à restaurer : Le Guide Quick Start 95/402

96 REMARQUE : Vous pouvez restaurer uniquement des objets qui ont été préalablement sauvegardés. Des fichiers disparus sont affichés avec une croix sur fond rouge : 96/402 Le Guide Quick Start

97 9. Sélectionnez le(s) fichier(s) à restaurer puis cliquez sur le bouton ajouter au panier : ceci ferme la sélection de ces objets. 10. Cliquez sur le bouton restaurer afin d'afficher le contenu du panier : A ce stade, vous pouvez enlever des objets en les cochant et en cliquant sur enlever du panier. Sinon, afin de restaurer ces objets, cochez les cases et cliquez sur le bouton restaurer. 11. Sélectionnez les options de restauration. Le Guide Quick Start 97/402

98 Restauration par écrasement des données présentes. Cochez la case Écraser les fichiers présents. Restauration sur un autre système "Appliance Synerway" (qui doit être déclaré). Restauration dans un autre répertoire (syntaxe système). Renseignez le chemin dans le champ : Chemin de destination. Filtres de restauration. Vous pouvez décider de restaurer uniquement tel ou tel type de fichier et/ou d'en exclure d'autres. Si vous utilisez l'option Filtre d'inclusion, uniquement ce type fichiers seront pris en compte (tous les autres types de fichiers seront exclus). L'option Filtre d'exclusion exclut uniquement les fichiers listés. Pour plus de renseignements sur les filtres, voir : Exemples de syntaxe utilisée dans les filtres, page 184. ATTENTION : Les filtres d'inclusion ou exclusion ne fonctionnent que avec les objets qui ne sont pas des applications. REMARQUE : Vous pouvez inclure un type de fichier (par exemple:.*\.exe et exclure au même temps virus.exe). 12. Cliquez sur le bouton restaurer. La restauration démarre. La restauration s'achève et les objets sélectionnés sont restaurés. 98/402 Le Guide Quick Start

99 FAQ Les FAQ suivantes représentent quelques situations que vous pouvez rencontrer. Une FAQ plus élaborée est disponible dans l'interface de l'appliance Synerway (Menu : Assistance/FAQ). Lors de l'installation d'un client, la procédure d'installation ne propose pas le nom de l'appliance La procédure d'installation utilise un protocole particulier pour rechercher l'appliance, qui peut être filtré par un élément réseau (routeur filtrant, pare-feu). Renseignez dans ce cas manuellement le nom de l'appliance. La sauvegarde ne démarre pas Consultez la liste des alarmes en cliquant sur le bouton coloré en bas à gauche de la page. Les alarmes indiquent en général d'où vient le problème. Une alarme indique que le client est injoignable L'Appliance ne parvient pas à se connecter au processus qui devrait tourner sur son client. Vérifiez que le service ou processus client est bien démarré sur la machine cliente. Une alarme indique que l'adresse du client est inconnue L'Appliance ne peut pas déterminer l'adresse IP de son client. Vérifiez les informations réseau de l'appliance, en consultant le menu Paramétrage/Appliance Synerway : indiquez un serveur DNS ou renseignez directement l'adresse IP du client dans le fichier hosts sous Paramétrage/Appliance Synerway/Réseau/Hosts. Le Guide Quick Start 99/402

100 4. Guide d'utilisation et de configuration de l'appliance Synerway Voir : Démarrer et paramétrer l'appliance Synerway, page 101 Déclarer les systèmes et applications, page 140 Configurer et réaliser vos sauvegardes, page 154 Externalisation/réplication des données en mode fichier, page 199 Les modules de réplication en mode bloc, page 227 Restaurer des données, page 273 Administration de l'appliance Synerway, page 298 Les Licences Synerway, page 375 Guide d'utilisation et de configuration de l'appliance Synerway 100/402

101 Démarrer et paramétrer l'appliance Synerway Voir : Comment se connecter à l'appliance Synerway, page 102 L'interface de l'appliance Synerway, page 103 Arrêter et redémarrer l'appliance Synerway, page 104 Mode console de l'appliance Synerway, page 106 Configurer les paramètres internes, page 111 Restauration de l'appliance Synerway, page 134 Définir les droits utilisateur, page /402

102 Comment se connecter à l'appliance Synerway Pour vous connecter : Ouvrez un navigateur Internet depuis n importe quel poste de travail connecté au réseau et indiquez dans l'adresse le nom de votre Appliance Synerway ou son adresse IP. L adresse peut être par exemple : Synerway ou ou https://nom_de_appliance Synerway ou https:// La fenêtre de connexion apparaît. REMARQUE : Il est recommandé de toujours se connecter avec le nom de l'appliance Synerway. 102/402

103 L'interface de l'appliance Synerway 1. Le retour accueil (homepage) : lien permettant depuis n importe quel endroit de revenir sur la page d accueil. 2. Le menu général est composé de 5 rubriques : "Paramétrage", "Opérations", "Alarmes", "Rapports" et "Assistance". 3. Le mode actuel de sauvegarde (soit Mode Duplication ou Mode PRA). 4. Le bouton d'aide contextuelle fait apparaître une nouvelle fenêtre contenant une aide contextuelle relative à l écran en cours 5. L'utilisateur actuel. 6. Les raccourcis de la page d accueil permettent à l utilisateur d accéder directement à la page qui correspond à l action souhaitée, sans passer par le menu. Sur les autres pages, les raccourcis n apparaissent plus mais laissent place à la partie Navigation de l'appliance (Affichage sous forme d arborescence des systèmes et applications déclarés ou des sousmenus du menu général) 7. La zone centrale permet la visualisation des informations accessibles par les différents menus. 8. Le bouton d alarme permet d accéder à la visualisation des alarmes envoyées par l'appliance. 9. Le bouton logs permet d accéder à la visualisation des logs de l'appliance. 10. La barre d action contient les boutons d action (mise à jour, suppression, etc.) correspondant aux informations affichées dans la partie centrale. 11. Le bouton de déconnexion ("log out") ferme l interface et renvoie à la fenêtre de connexion de l'appliance. 103/402

104 Arrêter et redémarrer l'appliance Synerway Il est toujours préférable de procéder par une de ces méthodes suivantes pour arrêter votre Appliance afin de réaliser une sauvegarde optimale des fichiers sur le disque. Une coupure électrique par interruption de l'alimentation secteur peut provoquer des pertes d'information et des erreurs de sauvegarde. Arrêter et redémarrer l'appliance Synerway (1) 1. Sélectionnez Paramétrage/Appliance Synerway. 2. Dans le menu de gauche, cliquez sur Arrêt Système. La fenêtre Arrêt Système s'ouvre. 3. Cliquez sur le bouton Arrêter ou Redémarrer selon l'action à réaliser. Arrêter et redémarrer l'appliance Synerway (2) 1. Cliquez sur le logo Synerway dans le coin en haut à gauche pour revenir sur la page d accueil. 2. Cliquez sur l option Gérer l'appliance Synerway. 3. Sélectionnez l option Arrêter ou redémarrer l'appliance Synerway dans la Zone centrale. La fenêtre Arrêt Système s'ouvre. 4. Cliquez sur le bouton Arrêter ou Redémarrer selon l'action à réaliser. Arrêter et redémarrer l'appliance Synerway par la console (3) Depuis une fenêtre de commande, connectez-vous à l'appliance par telnet (ou ssh), sous le login console. Par exemple, pour une Appliance nommée "mon_appliance Synerway": telnet maappliance Synerway login as: console Synerway password: XXXXXXX last login: Sun Sept 16 16:32: depuis Vous êtes connecté à Appliance Synerway version 3.1 0) Sortie de la console 1) Configuration de l'appliance Synerway 2) Maintenance 3) Tests 4) Infos/logs Votre choix? 2 Maintenance 0) Sortie de la console 1) Retour au menu principal 2) Arrêt de l'appliance Synerway 3) Redémarrage de l'appliance Synerway 4) Recherche de sbk sur média Votre choix? 3 104/402

105 Etes-vous sûr de vouloir redémarrer l'appliance Synerway? (o/[n]) o 105/402

106 Mode console de l'appliance Synerway La solution Synerway est équipée d'une Console qui vous permet de vous connecter directement à votre Appliance et : Configurer les paramètres réseau et d'autres paramètres internes, Effectuer des tests et des actions de maintenance, Gérer les modes http et debug ainsi que les paramètres de téléadministration. Pour effectuer d'autres actions (de sauvegarde et restauration, administration et supervision), Synerway a développé une autre Console en ligne de commande, le sbxcli. Voir cette documentation pour plus de renseignements : Ligne de Commande sbxcli. Se connecter à l'appliance Synerway en mode console 1. Ouvrez une session SSH (avec l'utilitaire PuTTY, par exemple) en utilisant le nom de host ou adresse IP de l'appliance Synerway. 2. Tapez le nom de login (nom d'utilisateur de l'appliance Synerway) et son mot de passe. Le menu principal est affiché : Ce menu contient les éléments suivants : 1) Configuration de l'appliance Synerway 1. Dans le menu principal, sélectionnez l'option #1 : Configuration de l'appliance Synerway. 2. Sélectionnez une des options décrites ci-dessous : Numéro de l'option Nom de l'option Description Paramètres 0 Sortie de la Console Ferme totalement la Console de l'appliance Synerway Aucun 106/402

107 1 Retour au menu principal 2 Configuration du réseau Ferme ce menu et retourne au menu principal. Configurer les paramètres réseau pour l'appliance Synerway. Pour chaque paramètre la valeur par défaut est affichée entre parenthèses, tapez entrée pour la conserver, une nouvelle valeur pour la changer ou x pour vider le champ s'il est optionnel. Chaque paramètre marqué d'une astérisque (*) nécessite un redémarrage de l'appliance Synerway pour être pris en compte. Aucun - Configuration automatique de l'adresse IP (DHCP) - Configuration automatique des serveurs DNS (DHCP) - Nom du serveur de messagerie (messagerie.domain.com) (optionnel) - Mode de la carte réseau (AUTO) (optionnel) Pour plus d'informations sur ces paramètres, voir :PXE, page Date & Heure Modifier la date et l'heure de l'appliance Synerway. Entrez la date et l'heure au format suivant : 4 Passage en mode debug 5 Passage en mode http/https Le mode debug peut être utilisé pour augmenter le niveau de log du moteur de sauvegarde afin de mieux cerner un problème. Basculer en mode http (connexion normale) ou https (connexion davantage sécurisée). Par défaut, l'appliance Synerway est en mode https. JJ/MM/AAAA hh:mm Aucun Aucun 6 Téléadministration Configurer l'appliance Synerway pour qu'elle soit en mode téléadministration (une prise en main externe est possible). L'option #2 démarre la téléadministration. L'option #3 permet de configurer un proxy pour la téléadministration. 2) Maintenance de l'appliance Synerway 1. Dans le menu principal, sélectionnez l'option #2 : Configuration de l'appliance Synerway. 2. Sélectionnez une des options décrites ci-dessous : Numéro de l'option Nom de l'option Description 107/402

108 0 Sortie de la Console 1 Retour au menu principal 2 Arrêt de l'appliance Synerway 3 Redémarrage de l'appliance Synerway 4 Recherche de sbk sur média 5 Restaurer depuis un sbk sur disque 6 Réparer le système de fichiers Fermer totalement la Console de l'appliance Synerway Fermer ce menu et retourne au menu principal. Arrêter l'appliance Synerway. Une confirmation est demandée avant l'arrêt. Redémarrer l'appliance Synerway. Une confirmation est demandée avant le redémarrage. Rapatrier sur disque les sauvegardes de sécurité disponibles sur média. Assurez-vous que vous avez bien mis un média dans le lecteur. Pour chaque sauvegarde de sécurité trouvée, il vous sera demandé si vous voulez la récupérer. Il est possible d'afficher la liste des sauvegardes de sécurité disponibles sur ce média avant de les rapatrier sur disque. Restaurer un fichier.sbk (fichier de sauvegarde de sécurité d'une Appliance Synerway). Une liste de versions historiques des sauvegardes de sécurité est affichée. Il suffit de choisir le numéro de celui que vous voulez utiliser pour la restauration. Effectuer une réparation du système fichier sur l'appliance Synerway. Si vous sélectionnez cette option, l'appliance Synerway doit être redémarrée après la réparation. 3) Tests réseau 1. Dans le menu principal, sélectionnez l'option #3 : Tests. 2. Sélectionnez une des options décrites ci-dessous : Numéro de l'option Nom de l'option Description 0 Sortie de la Console 1 Retour au menu principal Fermer totalement la Console de l'appliance Synerway Fermer ce menu et retourne au menu principal. 2 Tests réseau - Effectuer un ping et une traceroute vers la machine de votre choix. Il est important de pouvoir pinguer la machine à protéger depuis l'appliance. - Effectuer un ntp trace. 108/402

109 4) Info/logs 1. Dans le menu principal, sélectionnez l'option #4 : Info/logs. 2. Sélectionnez une des options décrites ci-dessous : Numéro de l'option Nom de l'option Description 0 Sortie de la Console 1 Retour au menu principal 2 Page de diagnostic Fermer totalement la Console de l'appliance Synerway Fermer ce menu et retourne au menu principal. Lancer une page de diagnostic qui liste les processus utilisés par l'appliance Synerway, les paramètres réseau, les informations disque, les composants de l'appliance (médias, librairies etc.), Systèmes déclarés sur l'appliance, les informations Advanced Pack. 3 Événements Appliance 4 Événements Système 5 État de la carte réseau 6 Périphérique de stockage Visualiser les logs qui traitent l'activité d'une Appliance. Visualiser les logs qui traitent l'activité des systèmes protégés. Visualiser l'état de la carte réseau (ou des cartes réseau si l'appliance est équipée de deux cartes.. Visualiser les spécifications de tous les périphériques (disque, lecteur DVD, lecteur de média...). 5) Localiser la Console Cette option vous permet de changer certains paramètres ou préférences dans la Console Synerway - particulièrement des paramètres concernant la localisation de celle-ci (langue, clavier et timezone). 1. Dans le menu principal, sélectionnez l'option #5 : Localiser la Console. 2. Sélectionnez une des options décrites ci-dessous : Numéro de l'option Nom de l'option Description 0 Sortie de la Console 1 Retour au menu principal Fermer totalement la Console de l'appliance Synerway Fermer ce menu et retourne au menu principal. 2 Configuration du Choisir un clavier à partir d'une liste de claviers (qwerty, 109/402

110 clavier 3 Changer la langue de la Console 3 Modifiez le fuseau horaire azerty etc.). Choisir entre "Basculer la Console en français" (2) ou "Basculer la Console en anglais" (3). Sélectionnez le fuseau horaire qui convient à votre exploitation. Par exemple, taper 46 pour utiliser la timezone portugaise. Une sélection de timezones est fournie dans la Console 110/402

111 Configurer les paramètres internes Vous installez le système de sauvegarde Appliance Synerway ou vous souhaitez mettre à jour certaines de ses caractéristiques. Voir : Sélectionnez Paramétrage/Appliance Synerway pour consulter ou mettre à jour les paramètres internes de l'appliance. Une arborescence de paramètres s'affiche dans la partie gauche de l'écran. Chaque dossier correspond à une page de paramètres. Cliquez sur l'objet que vous voulez modifier (date et heure, réseau, mise à jour de la version du programme de l'appliance etc.) Le contenu de la page s'affiche. Complétez les zones ou modifiez les paramètres et cliquez sur le bouton mettre à jour. Arrêt système, page 111 Centralisation, page 112 Réglage manuel, page 113 Envoi d'alarme par , page 114 Pré-requis :, page 117 Externalisation/réplication des données en mode fichier, page 199 Licence, page 120 Mise à jour de l'appliance Synerway, page 121 PXE, page 128 Sauvegarde et restauration de l'appliance Synerway, page 131 Vue Globale, page 132 Arrêt système En ouvrant cette page, vous pouvez déclencher un arrêt système ou un redémarrage électrique immédiat de votre Appliance Synerway. L arrêt ou le redémarrage électrique de votre Appliance doivent être effectué dans la mesure du possible en passant par ce menu de l interface. Cette méthode est bien préférable à la coupure de l'alimentation électrique : elle enregistre ainsi préalablement les informations qu'elle détient. Si l'appliance Synerway est arrêtée électriquement sans passer par cette interface, elle effectuera au redémarrage une vérification complète de toute sa configuration : ce redémarrage est alors plus long, et peut amener l'appliance à supprimer les éléments qu elle jugera incertains : sauvegardes "perdues", médias "fermés sur incident" ou "inconnus". Ces événements sont sans conséquence grave pour l'appliance et son exploitation globale, mais obligeront à recommencer certaines sauvegardes. Voir aussi: 111/402

112 Arrêter et redémarrer l'appliance Synerway, page 104 Centralisation Dans une solution Appliance Synerway, il est souvent utile de pouvoir administrer à distance un parc d'appliances pouvant être constitué de plusieurs centaines (voir milliers) de machines dans une même société. Une Appliance d'administration et de supervision (RBM) permet de voir pour chaque Appliance dans un parc désigné : les systèmes et applications supervisés par une Appliance, les profils définis, les utilisateurs, les rapports de sauvegarde, l état du stockage, les alarmes remontées (il est possible de les acquitter depuis l'appliance d'administration et de supervision). Les étapes pour ajouter une Appliance supervisée à une Appliance d'administration et de supervision (RBM) sont les suivantes: Pour chaque Appliance à superviser, dans le menu Paramétrage/Appliance Synerway/Centralisation renseignez le nom de l'appliance d'administration et de supervision (RBM) s il s agit d un réseau local ou VPN, ou rentrez le nom et les paramètres de connexion d un serveur FTP (et un proxy le cas échéant). Renseignez les paramètres de synchronisation. Choisir le type de synchronisation (totale/incrémentale). Faire un test de connexion. Dans l interface de l'appliance d'administration et de supervision (RBM), vérifiez dans la liste d'appliances supervisées que celle-ci est bien présente. Lancez éventuellement une Synchronisation manuelle entre l'appliance d'administration et de supervision et l'appliance supervisée. Pour plus d'informations sur la configuration de l'appliance d'administration et de supervision (RBM) et pour mieux comprendre la façon dont cette Applance d'administration et de supervision et l'appliance supervisée se communique, voir la documentation spécifique. Le menu Paramétrage/Systèmes Le menu Paramétrage/Systèmes contient les fonctions de description des machines (systèmes) et des applications sauvegardées. Sélectionnez Paramétrage/Systèmes pour la consultation, la création ou la modification des systèmes déclarés. Les éléments déjà créés s'affichent sous trois vues différentes affichées par des onglets différents: Lieux: les systèmes sont affichés par lieu. Systèmes: les systèmes sont affichés directement. 112/402

113 Applications: seules les applications sont affichées. Cliquez sur les onglets pour changer de vue. Voir : Déclaration des systèmes détectés, page 145 Date & Heure Ce paramétrage définit la date, l heure et le fuseau horaire. ATTENTION : Afin d assurer une bonne cohérence des données sauvegardées, il est impératif de ne pas avoir de décalage de date et heure trop important entre l'appliance Synerway et les clients sauvegardés. La modification manuelle des dates et heures systèmes sur les postes de travail risquerait d'introduire des incohérences graves lors de la recherche de fichiers. Pour modifier la date ou l heure, choisissez le type de réglage: manuel, automatique via pool.ntp.org ou par synchronisation avec un serveur de temps (NTP: Network Time Protocol) internet ou sur un serveur NTP interne. Réglage manuel Sélectionnez la nouvelle date et heure, puis cliquez sur le bouton mettre à jour en bas de l écran. Réglage automatique sur pool.ntp.org Sélectionner cette option afin de profiter du système global de synchronisation sur un cluster de serveurs virtuels. Cette option fournit un service NTP qui vise à réduire les contraintes sur les serveurs de temps les plus importants. Cliquez sur le bouton mettre à jour en bas de l écran. Synchronisation automatique avec un serveur NTP Indiquez s'il s'agit du serveur par défaut ou indiquez son adresse, puis cliquez sur le bouton mettre à jour en bas de l écran. Cliquez sur le bouton mettre à jour en bas de l écran. Réglage du Fuseau horaire Pour modifier le fuseau horaire de votre Appliance Synerway, sélectionnez le nouveau fuseau horaire souhaité, puis cliquez sur le bouton mettre à jour en bas de l écran. 113/402

114 Envoi d'alarme par Vous pouvez configurer l'envoi d'un pour une alarme spécifique. 1. Ouvrez la page Paramétrage/Appliance Synerway et le menu de gauche Envoi d'alarme par Sélectionnez l'alarme pour laquelle vous voulez recevoir un . Vous pouvez choisir entre : Agent de sauvegarde non joignable Le moteur de sauvegarde n'est pas démarré Nettoyage du lecteur Nom du système inconnu Système non joignable REMARQUE : Si vous voulez recevoir un pour plusieurs alarmes, répétez cette procédure pour chaque type d'alarme. 3. Configurez le destinataire de l' et les paramètres de périodicité d'envoi puis cliquez sur le bouton mettre à jour. 114/402

115 Espace de stockage Le menu Paramétrage/Appliance Synerway/Espace de Stockage vous permet de suivre, gérer et configurer les supports physiques et logiques où se trouvent vos données : les disques, les médias externalisables (bandes ou cartouches RDX), les edisk et evolumes sur un NExt Data Center, le FileSafe Repository. Les supports sont classés en quatre sections: L'Espace fichier Dans le menu Paramétrage/Appliance Synerway/Espace de Stockage/Espace fichier, vous voyez : le volume de données sur disque, l'espace de stockage disponible, Pour les modèles à lecteur unique, les données à copier sur média selon de type de média et la durée de conservation. Voir : Configurer les priorités de duplication, page 206 NExt Data Center Si vous configurez une solution de réplication en mode fichier via réseau, vous pouvez, pour chaque 115/402

116 Appliance Synerway, paramétrer les evolumes et edisk (voir : Glossaire - externalisation mode fichier, page 225). Gérer l'evolume 1. Sélectionnez Paramétrage/Appliance Synerway/Espace de Stockage/NExt Data Center. 2. Cliquez sur Gérer l'evolume. Vous pouvez augmenter la taille de votre evolume. Attention: Si vous augmentez la taille de l espace du NExt Data Center, vous réduisez d autant la capacité de vos sauvegardes locales/classiques. 3. Modifier la taille dans le champ Taille globale de l evolume pour augmenter ou diminuer l espace total de celui-ci. 4. Dans la section Valeur du seuil de déclenchement de l'alarme, vous pouvez configurer le seuil de remplissage à partir duquel une alarme est remontée. Par défaut, cette alarme est déclenchée lorsque le remplissage de l espace evolume atteint 90%. Vous avez alors deux options: Augmenter la taille de l espace de l evolume (au détriment de vos sauvegardes classiques). Réduire les durées de conservation de données sur l evolume (passer de deux mois à un mois, par exemple). 5. Cliquez sur le bouton paramétrer en bas de l écran. Gérer les edisk Une fois défini l espace global dédié à la réplication en mode fichier, vous devez configurer un espace d accueil associé à chaque NExt Client distant. Cet espace d accueil dédié se nomme un edisk. Il reçoit les données en provenance d une sauvegarde totale ou incrémentale d une NExt Client transmises via internet ou réseau WAN. L accès à l edisk est sécurisé par un nom d accès et un mot de passe. Typiquement, le nom d accès sera celui du NExt Client en question mais ceci n est pas obligatoire. Le mot de passe peut également être identique à celui du NExt Client afin de faciliter la gestion d un parc de NExt Client mais ceci n est pas obligatoire. Pour chaque edisk, il faut allouer un espace dans l evolume du NExt Data Center. Après avoir renseigné le nom et mot de passe pour un evolume, dans la section Gérer l'evolume. 1. Sélectionnez Paramétrage/Appliance Synerway/Espace de Stockage/NExt Data Center. 2. Sélectionnez Gérer les edisk. Les éléments suivants sont affichés: La liste d edisks actuellement configurés sur le module NExt Data Center. Pour chaque edisk: l espace total alloué à celui-ci ainsi que l espace occupé et l espace encore disponible. Avec cette information, vous pouvez ré-allouer de l espace pour mieux repartir la charge de vos edisk. 116/402

117 Est également affiché, l espace total encore disponible dans l evolume pour la création ou l extension d edisks. 3. Cliquez sur le bouton ajouter en bas de l écran. 4. Définissez le nom de connexion qui sera utilisé par le Next Client pour accéder à cet edisk. Ce nom peut être par exemple le nom du NExt Client dont dépend ce NExt Data Center. 5. Renseignez un mot de passe. Vous pouvez maintenant allouer de l'espace à cet edisk (voir la documentation Réplication pour plus d'informations - Le module de réplication en mode fichier (NExt)). FileSafe Repository FileSafe est une application logicielle qui protège vos données en sauvegardant des répertoires et des fichiers vers un endroit distant. Vous pouvez utiliser votre Appliance Synerway en tant que FileSafe Repository sur lequel des "dépôts" seront sauvegardés. Pré-requis : Vous devez installer l'initiateur iscsi sur la machine Windows qui fonctionne avec un FileSafe Repository activé. Ceci est nécessaire afin de pouvoir déclarer l'appliance dans le SAN Disk Manager et déclarer un Repository sur une Appliance ou configurer votre application FileSafe avec la Console "Central Client Manager" (CCM). ATTENTION : Le FileSafe Repository doit être démarré uniquement sur l' Appliance Synerway qui fait office de Repository pour les dépôts de données. N'activez pas le FileSafe Repository sur d'autres Appliance Synerway car l'application Java utilisée par le FileSafe Repository est consommatrice de ressources. Dans le menu FileSafe Repository, vous pouvez démarrer le service FileSafe et configurer les paramètres d'authentification. Démarrer le service FileSafe Si le FileSafe Repository n'est pas démarré (État du service FileSafe : Arrêté), cliquez sur le bouton Démarrer le service dans la section Action. Dans la section Gestion du Filesafe Repository, vous devez voir le message suivant confirmant que le service Filesafe Repository est bien démarré: État du service FileSafe : Démarré Configurer l'authentification FileSafe L'accès au FileSafe Repository est géré par authentification via un compte utilisateur Appliance locale ou un compte d'utilisateur Active Directory. Choisissez entre: Authentifier avec les comptes Appliance Synerway locaux afin permettre l'accès au FileSafe Repository avec le nom d'utilisateur et mot de passe d'un compte utilisateur de l'appliance locale. ou Authentifier avec les comptes utilisateur Active Directory. Si vous sélectionnez cette option, il faut également renseigner le Contrôleur de domaine et le domaine de l'active 117/402

118 Directory. Cochez la case Tester la connexion à Active Directory afin de vérifier la validité du domaine Active Directory. REMARQUE : Si l authentification Active Directory est sélectionnée et que le compte utilisateur n existe pas sur le contrôleur de domaine Windows mais existe en local sur l'appliance, alors la connexion au FileSafe Repository sera autorisée. Pour des informations sur les clients FileSafe gérés par le FileSafe Repository, voir : Le menu Opérations/Stockage/Local, page 334 Seuil espace disque Vous pouvez configurer un seuil à partir duquel une alarme est envoyée indiquant qu'un seuil d'espace disque utilisé a été atteint. REMARQUE : La valeur du seuil interne de l'appliance est fixée automatiquement à 6 Go quelque soit la taille de l'espace disque disponible ou total. Vous ne pouvez pas modifiez ce seuil. Modifiez la valeur du seuil pour le déclenchement d'une alarme espace disque 1. Ouvrez la page Paramétrage/Appliance Synerway puis dans le menu de gauche Divers/Seuil espace disque. 118/402

119 2. Renseignez la valeur du seuil dans le champ Paramétrer la valeur du nouveau seuil de l'espace disque et cliquez sur le bouton mettre à jour. REMARQUE : La valeur renseignée ici doit être supérieure à la valeur de seuil Valeur du seuil interne de l'appliance. Externalisation/réplication des données en mode fichier Vous pouvez désormais externaliser/répliquer plusieurs fois les mêmes données à l'identique sans répéter la sauvegarde primaire. Cette démarche vous permet de simplifier la gestion de vos données sauvegardées. Vous avez la possibilité, quelque soit le modèle de l'appliance que vous utilisez, d'externaliser vos données sur : Un ou deux jeux de médias physiques (bandes LTO ou cartouches RDX). Même avec les modèles avec un lecteur unique, vous pouvez gérer deux jeux de médias. Les deux méthodes d'externalisation sont le PRA1 et PRA2 (PRA = Plan de reprise d'activité). Un ou deux lecteurs "logiques" sur une ou plusieurs Appliances via une connexion réseau. Ce type d'externalisation est connu sous le nom "NExt" (Network Externalisation). Les deux méthodes d'externalisation réseau sont : epra1 et epra2. Cette méthode consiste à externaliser vos données sauvegardées soit sur une deuxième Appliance, soit sur un partage réseau. Vous pouvez donc externaliser les données sauvegardées sur le disque de l'appliance Synerway sur un, deux, trois ou quatre médias (physiques et/ou logiques). Vous pouvez faire usage de 5 durées de conservation ce qui accroît les possibilités d'externalisations multiples. ATTENTION : La possibilité de faire des externalisations multiples nécessite que votre Appliance Synerway soit en mode PRA. Le mode PRA est le seul mode que vous pouvez utiliser sur les modèles avec librairies. Si vous restez en mode duplication, vos externalisations se font au fil de l'eau. Pour plus d'informations sur ces deux modes, voir : Duplication ou PRA?, page 204 Configurer vos lecteurs en vu des externalisations Le menu Paramétrage/Appliance Synerway/Externalisation vous permet de configurer les lecteurs physiques ou logiques. Configurer le lecteur physique Par défaut, ce lecteur s'appelle "Drive1". Des informations relatives à ce lecteur sont affichées dans la page Lecteur Média. Il est possible d'ajouter un commentaire et/ou rendre ce lecteur actif ou inactif. Vous pouvez également forcer une labellisation du média contenu dans ce lecteur. Pour savoir comment procéder à cette labellisation, voir : Forcer la labellisation d'un média, page /402

120 Configurer le lecteur logique (edrive) Le lecteur logique (edrive1 ou edrive2) est soit une deuxième Appliance, soit un partage réseau dédié qui permet l'externalisation des données sauvegardées en mode fichier. Il est également possible de sauvegarder directement sur un lecteur (mode Direct Drive Access), vous pouvez configurer un ou deux lecteurs logiques, appelés edrive. Voir : Configurer la réplication réseau sur un NExt Client, page 212 Voir aussi : Externalisations sur médias physiques, page 201 Externalisation réseau ("NExt"), page 203 Duplication ou PRA?, page 204 Configurer la réplication réseau sur un NExt Client, page 212 Configurer l'externalisation sur un partage réseau, page 218 Glossaire - externalisation mode fichier, page 225 Licence La page Paramétrage/Appliance Synerway/Licences vous fournit les informations concernant votre Appliance Synerway et sa (ses) licence(s). Elle vous permet également de les mettre à jour. Cliquez sur le bouton Mettre à jour votre licence pour accéder à la page d activation de licence ou vous pouvez suivre les instructions de télécharger vos licences. Vous pouvez également ouvrir la page d activation des licences à l adresse suivante : Ce site vous permet de recevoir vos clés de licence définitives. 120/402

121 Mise à jour de l'appliance Synerway Régulièrement, Synerway diffuse, auprès de ses clients ayant contracté une maintenance, des mises à jour du logiciel. Ces mises à jour améliorent les fonctionnalités de l'appliance, ou corrigent certains problèmes connus. Le téléchargement et l'installation des mises à jour des Appliances Synerway ont été considérablement automatisés en version 3.x.xxx. Via un flux RSS, vous êtes informé des mises à jour disponibles et l'appliance peut également servir de serveur de mise à jour (pour d'autres Appliances Synerway dans une configuration plus complexe). Néanmoins, vous pouvez toujours télécharger des mises à jour manuellement (voir la section "Mise à jour manuelle" ci-dessous). ATTENTION : Bien lire les informations qui accompagnent chaque mise à jour (patch, service pack). Ces informations sont livrées avec le fichier.sbu que vous téléchargez depuis l extranet. ATTENTION : Vous devez avoir une sauvegarde de sécurité externalisée dans les dernières 24 heures précédant la mise à jour (pour plus d'informations sur les restrictions, voir ci dessous : Mise à jour de l'appliance Synerway, page /402

122 Configurer la mise à jour automatique de votre Appliance Synerway (menu Configuration) Sélectionner et programmer l'automatisation des mises à jour Il est possible d'être alerté automatiquement de la disponibilité d'une nouvelle mise à jour et de la télécharger et encore l'installer. 1. Sélectionnez Paramétrage/Appliance Synerway/Mise à jour Appliance/Configuration. 2. Dans la section Sélectionner le niveau d'automatisation, choisissez une des options suivantes : Inactifs Détecter (utilisé par défaut) Détecter & télécharger Détecter, télécharger & installer 3. Selon le choix d'automatisation, configurer les plages (le(s)jour(s) de la semaine et horaires) pendant lesquelles la détection, le téléchargement et/ou l'installation peuvent avoir lieu. Choisissez plutôt les jours et/ou horaires pendant lesquels votre activité réseau est faible. 4. Cliquez sur mettre à jour. Configurer le flux RSS 1. Choisissez le flux RSS que vous souhaitez utiliser pour la gestion de la mise à jour de votre Appliance Synerway: Flux RSS Synerway Dans ce cas, les mises à jour sont gérées utilisant le flux RSS de Synerway. Une autre adresse du flux RSS (renseignez l'adresse dans le champ). Voir : Utiliser un autre flux RSS, page 122 ci dessous. 2. Cliquez sur mettre à jour. Utiliser un autre flux RSS Vous pouvez choisir de ne pas utiliser le RSS Synerway dans les deux cas suivants : Scénario 1 : Vous avez un parc constitué de plusieurs Appliance Synerway et vous souhaitez configurer une Appliance qui jouera la rôle de serveur de mises à jour pour les autres Appliances dans votre réseau. 1. Connectez-vous à l'appliance qui servira de serveur de mise à jour. 2. Dans la page Paramétrage/Appliance Synerway/Mise à jour Appliance Synerway/Configuration cliquez sur l'option L'Appliance Synerway est un serveur de mise à jour dans la section Serveur de mise à jour. L'adresse du flux RSS pour cette Appliance est affichée. 122/402

123 3. Pour toutes les Appliances dans votre parc qui vont utiliser la première Appliance en tant que serveur de mise à jour, vous devez cocher la case Autre flux RSS puis copier l'adresse qui se trouve dans la section Serveur de mise à jour de la première Appliance. ATTENTION : Pour qu'une Appliance Synerway puisse être un serveur de mises à jour, il faut qu'elle soit configurée pour automatiquement détecter et télécharger les mises à jour. L'Appliance détecte et télécharge les mises à jour, puis génère un fichier XML qui sert de flux RSS aux autres Appliances. Scénario 2 : Vous souhaitez utiliser un flux RSS qui n'est lié ni à une Appliance Synerway dans votre parc ni au flux RSS Synerway. Vous voulez, par exemple, mettre à disposition sur votre intranet certains patchs ou mises à jour dès que vous êtes informé de ceux-ci par une alarme d'information. Vous voulez avoir le temps de tester ce patch/service pack (sp) avant de le rendre disponible pour tout votre parc des Appliances. Suivez les instructions ci-dessous. 1. Créez un espace dédié aux mises à jour sur un serveur http ou ftp. REMARQUE : Si vous utilisez un site ftp avec une connexion et mot de passe, votre adresse doit avoir la syntaxe suivante : 2. Copiez l'adresse de ce serveur dans le champ Autre flux RSS qui se trouve dans la page Paramétrage/Appliance Synerway/Mise à jour Appliance/Configuration. 3. Ouvrez le fichier.rss qui se trouve ici : dans un editeur de texte. Copier ce code source dans un nouveau fichier et sauvegarder ce fichier dans l'espace dédié aux mises à jour sur un serveur http ou ftp. Renommez ce fichier ou réutiliser le nom "updates.rss". 4. Modifiez ce fichier.rss pour qu'il tienne compte des patchs et/ou mises à jour que vous voulez mettre à disposition pour vos utilisateurs. Vous pouvez modifier les champs de type "header" ou bien les laisser tels quels. Par contre, vous devez, pour chaque mise à jour à ajouter, créer et/ou modifier les champs suivants (NB : ces champs sont à ajouter après la fermeture du champ "<generator>" dans la partie "header") : <item> <title> </title> <category> </category> <lastmaster> </lastmaster> <link> </link> <description> </description> <pubdate> </pubdate> <md5sum> </md5sum> </item> <item> Champs à ajouter <title> </title> Description Début du champ qui contient les informations sur une mise à jour. Le lien hypertexte qui pointe vers le fichier de mise à jour. Typiquement ici vous allez mettre le numéro de version (par exemple : " "). 123/402

124 Champs à ajouter Description Attention : ne pas utiliser des guillemets autour du numéro de version dans votre fichier.rss. <category> </category> Il est important de renseigner le type de mise à jour : update : le numéro de la version se termine par "400" (par exemple : " "). sp : un service pack. Le numéro de version se termine par "00" mais pas par "100" (par exemple : " ", " "). patch : les 2 derniers chiffres de la version ne sont pas "00" (par exemple : " " ou " "). <lastmaster> </lastmaster> <link> </link> Attention : ne pas utiliser des guillemets autour du numéro de version dans votre fichier.rss. La version du dernier master installé connu. Le lien vers l'endroit précis sur votre site http ou ftp où vous avez déposé le fichier de mise à jour (.sbu). Par exemple : <description> </description> <pubdate> </pubdate> <md5sum> </md5sum> </item> ftp://download.updates.net/30100/patch_3_1_400.sbu Le texte qui sera affiché sous le lien créé ci-dessus. Vous pouvez, si vous souhaitez ajouter un lien vers un fichier text ou html qui explique comment installer ce patch. Champ optionnel pour la date de publication de cette mise à jour. Numéro du md5 qui est fourni sur le site extranet des mises-à-jour. Cliquez sur la mise à jour à installer. Le numéro du md5 s'affiche dans le tableau de résumé. Fermeture du champ qui contient les informations sur une mise à jour. EXEMPLE : Voici un exemple d'un fichier rss (à partir d'une balise <item>). <item> <title> </title> <category>patch</category> <link>ftp://download.updates.net/30120/patch_3_1_120.sbu</link> <lastmaster> </lastmaster> <description>patch , installable sur une version , voir ftp://download.updates.net/30120/patch_3_1_120_ fr.txt</description> <pubdate>fri, 26 Jun :34:29 GMT</pubDate> <md5sum>96ecd984829b0b3c5bfdbc75ce patch_3_1_120.sbu</md5sum> </item> 124/402

125 Sélectionnez le serveur de mise à jour Si vous avez choisi de "détecter et télécharger" ou "détecter, télécharger et installer" une mise à jour, vous pouvez configurer votre Appliance en tant que serveur de mise à jour. 1. Connectez-vous à l'appliance qui servira de serveur de mise à jour. 2. Dans la page Paramétrage/Appliance Synerway/Mise à jour Appliance Synerway/Configuration cliquez sur l'option La Appliance Synerway est un serveur de mise à jour dans la section Serveur de mise à jour. L'adresse du flux RSS pour cette Appliance est affichée. 3. Pour toutes les Appliance Synerway dans votre parc qui vont utiliser la première Appliance en tant que serveur de mise à jour, vous devez cocher la case Autre flux RSS puis copier l'adresse qui se trouve dans la section Serveur de mise à jour de la première Appliance. ATTENTION : Pour qu'une Appliance Synerway puisse être un serveur de mises à jour, il faut qu'elle soit configurée pour automatiquement détecter et télécharger les mises à jour. L'Appliance détecte et télécharge les mises à jour, puis génère un fichier XML qui sert de flux RSS aux autres Appliances. Mise à jour manuelle L installation d une mise à jour manuelle s effectue en deux temps: le chargement et l installation. Vous devez mettre à jour manuellement si vous n'avez pas configuré une détection, téléchargement et installation automatique. Le menu Paramétrage/Appliance Synerway/Mise à jour Appliance/Liste des mises-à-jour vous permet de gérer tous les aspects de l'installation : L'upload de la mise à jour sur l'appliance. La gestion des téléchargements des mises à jour automatiques. L'installation des mises à jour. ATTENTION : Bien lire les informations qui accompagnent chaque mise à jour (patch, service pack). Ces informations sont livrées avec le fichier.sbu que vous téléchargez depuis l extranet. ATTENTION : Si vous avez choisi l'option de mise à jour avec détection, téléchargement et installation automatique, il n'est pas possible de faire des installations manuelles. IMPORTANT : Restrictions à l'installation d'une mise à jour Les consignes suivantes doivent être respectées lors de l'installation d'une mise à jour. Une sauvegarde de sécurité externalisée dans les dernières 24 heures. Pas de sauvegarde de sécurité en cours. Pas de restauration de sécurité en cours. Pas de réparation de la base de sauvegarde en cours. L'Appliance ne doit pas être en phase de boot ou d'arrêt. Pas d'autre tâche d'auto-update en cours (détection/téléchargement/installation). 125/402

126 Pas de patch en attente de redémarrage (cette contrainte empêche toute re-planification tant que l'appliance n'est pas redémarrée). Uniquement pour les installations automatiques : pas de patch en erreur. ATTENTION : Cette contrainte ne bloque pas les installations manuelles. Télécharger une mise à jour manuellement 1. Sélectionnez Paramétrage/Appliance Synerway/Mise à jour Appliance/Liste des mises-à-jour 2. Cliquez sur l'onglet Téléchargement manuel. 3. Dans la section Transfert manuel d'une mise à jour Appliance : cliquez sur le bouton Parcourir qui sert à consulter l'arborescence de fichiers pour sélectionner le fichier de mise à jour (portant l extension ".sbu"). Cette opération consiste à transférer la mise à jour vers l'appliance. 4. Une fois le fichier sélectionné, cliquez sur le bouton Uploader pour déposer la mise à jour sur l'appliance. REMARQUE : Vous pouvez charger plusieurs mises à jour avant de procéder à leur installation. Télécharger une mise à jour détectée automatiquement 1. Cliquez sur l'onglet Téléchargement manuel. 2. Cochez dans la liste des mises à jour disponibles pour installation celles que vous souhaitez installer. 3. Cliquez sur le bouton Uploader. Installer une mise à jour manuellement 1. Cliquez sur l'onglet Etat des installations. 2. Cochez la case à côté de la mise-à-jour (un fichier.sbu) que vous souhaitez installer. 3. Cliquez sur le bouton installer. L'Appliance affiche la liste des mises à jour déjà installées, leur titre, statut et date d installation. Réseau Afin de pouvoir communiquer au sein de votre réseau de sauvegarde, l'appliance Synerway doit connaître certaines informations de la configuration de votre réseau. Les paramètres réseau (Paramétrage/Appliance Synerway/Réseau) sont découpés sur plusieurs sections : Active Directory Il est possible de configurer l'utilisation d'un compte Active Directory pour l'authentification lors d'une 126/402

127 connexion à une Appliance Synerway. Ce compte est utilisé en plus du nom d'utilisateur et mot de passe pour l'appliance Synerway. Vous devez renseigner le nom du contrôleur de domaine ainsi que le domaine pour que l'authentification des comptes Active Directory soit activée. Si vous créez un utilisateur supplémentaire (menu Paramétrage/Utilisateur), il faut cochez la case Authentification Active Directory dans la page de création d'un nouveau utilisateur. Voir aussi : Connexion à l'appliance Synerway, page 68 pour apprendre comment se connecter avec un compte Active Directory. DNS Le nom du domaine DNS : il s agit du nom du domaine DNS, si vous en possédez un. Cette information permet à votre Appliance de s identifier sur votre réseau avec le nom de votre domaine, en respectant cette règle d identification. Serveur DNS principal : cette information permet de connaître le serveur DNS, qui possède un annuaire des adresses des machines de votre réseau. Si vous renseignez cette information, l'appliance demandera l adresse des systèmes qu elle doit sauvegarder à votre serveur DNS. Dans le cas contraire, il vous faudra indiquer à l'appliance l adresse de ces systèmes (voir paragraphe suivant). Serveur DNS secondaire : cette information permet d identifier un second serveur DNS si vous en possédez un. Ce second serveur DNS sera interrogé par l'appliance en cas de nonréponse du serveur DNS principal. REMARQUE : Il ne faut pas confondre le nom de domaine DNS et le nom de domaine Windows. En cas d'absence de DNS : il faut mettre à jour la page Hosts (voir ci-dessous). Pour valider toutes modifications, cliquez sur le bouton mettre à jour. Interface Le dossier interface offre la possibilité de configurer l adresse de l'appliance: Soit : Ou: En le renseignant manuellement. Automatiquement : l'appliance recherche alors un serveur DHCP (serveur d adresses qui donnent des adresses disponibles aux machines qui en demandent) sur le réseau. Des serveurs DHCP sont de plus en plus fréquemment utilisés par les entreprises. Ils allouent automatiquement des adresses IP réseau. En cas de configuration manuelle, les éléments ci-dessous sont obligatoirement initialisés lors de l installation de l'appliance : Adresse IP : l adresse de l'appliance sur le réseau à laquelle les autres systèmes peuvent la joindre. 127/402

128 Masque réseau : qui limite la liste des adresses que l'appliance peut joindre à celles de votre réseau. Les autre éléments sont optionnels et peuvent être utiles selon votre configuration. Messagerie Serveur de messagerie : cette information permet à l'appliance de vous envoyer des s, pour vous informer des besoins de médias ou vous fournir des rapports sur son activité globale. Vous pouvez ajouter les informations concernant l'authentification (activation SMTP, chiffrement, ainsi que les paramètres de connexion : nom d'utilisateur et mot de passe). Il existe aussi un bouton Envoyez un de test pour tester les paramètres SMTP que vous avez ajoutés. PXE Le démarrage PXE (sigle de Pre-boot execution Environment) permet à une station de travail de démarrer depuis le réseau en récupérant une image de système d'exploitation qui se trouve sur une Appliance Synerway. Description - le statut des composants PXE (Démarré ou Arrêté). Actions - les 2 boutons Démarrer ou Arrêter pour les composants PXE. Ces composant sont : le serveur PXE, les serveurs DNS et DHCP et TFTP (Trivial File Transfer Protocol). Plage d'adresses IP - la plage d'adresses nécessaire pour le serveur DHCP. Alias DNS de l'appliance Synerway - si l'appliance possède un alias DNS, vous pouvez le renseigner ici. Chargement de l'image boot : utiliser le bouton Charger le fichier afin de charger une image de boot sur une Appliance. Si une image est déjà chargée, vous verrez sa taille, sa date de téléchargement et le MD5 sum. Routage Passerelle : c est l adresse d une passerelle permettant de sortir du réseau définie par le masque réseau, pour pouvoir effectuer la sauvegarde de machines éloignées par exemple. Routages Net/host pour demander le routage vers un système (host) ou un réseau (net). Indiquez "net" ou "host". Destination/mask : adresse IP de la machine destination (host) ou du sous-réseau (net), dans le cas net, mettre au format XX.YY.ZZ.TT/MM ou MM est le nombre de bits du masque. Les bits débordant du masque doivent être à zéro. Gateway : adresse IP du gateway. EXEMPLE : Si vous avez indiqué host Destination/mask , Gateway conduit au routage vers le système /402

129 EXEMPLE : Si vous avez indiqué net Destination/mask /16, Gateway conduit au routage vers le réseau 10.1 Réseaux sauvegardés : permet de ne sauvegarder que les systèmes appartenant à certains réseaux. Par défaut : lorsque qu'aucun réseau n'est configuré, tous les réseaux sont sauvegardés. EXEMPLE : Le réseau est avec un masque de On ne veut sauvegarder que les systèmes de son réseau local: réseau masque EXEMPLE : Le réseau est avec un masque de On ne veut sauvegarder que les systèmes dont l'adresse est *: EXEMPLE : Le client possède 2 réseaux: (masque ) pour les systèmes locaux et (masque ) pour les systèmes distants. Certaines machines (portables...) peuvent se connecter aux 2 réseaux et ne doivent être sauvegardées que lorsqu elles sont sur le réseau local: ATTENTION : Si vous modifiez les paramétrages de routage, vous devez redémarrer votre Appliance Synerway. Host Si vous ne possédez pas de serveur DNS, les adresses des systèmes clients à sauvegarder doivent être fournies à l'appliance dans la liste du fichier hosts. SNMP Dans cette page, renseignez l'adresse IP suivi d'un espace suivi du nom de host. Cliquez sur le bouton Modifier pour valider les modifications apportées au contenu de la page. Si vous souhaitez utiliser l'agent SNMP afin de suivre et visualiser les événements de l'appliance avec un outil comme Nagios, vous devez configurer les paramètres SNMP ici. Pour plus de renseignements sur l'agent SNMP, consulter la documentation SNMP. 129/402

130 Restriction d'accès Cet écran vous permet de faire le suivant : Modifier comment la page de connexion est affichée. Vous pouvez soit afficher les systèmes et applications protégés chaque fois que la page de connexion est affichée soit décider de cacher ces systèmes et applications. Cochez ou décochez la case Afficher l'arborescene des systèmes lors de la connexion à l'appliance afin de montrer ou cacher ces objets. Autoriser un ou plusieurs utilisateurs d'effectuer des commandes sbxcli (Command Line Interface de l'appliance) pour cette Appliance. Définir le nom tel qu'il est défini dans l'appliance et le nom du host du système protégé. Vous pouvez utiliser des expressions régulières. ATTENTION : Par défaut, si vous ne configurez pas les autorisations sbxcli, personne n'aura un accès avec l'interface ligne de commande. Il est donc essentiel de configurer cette section si vous souhaitez utiliser sbxcli ou le mettre à disposition pour vos utilisateurs. Lorsque vous avez terminé vos modifications, cliquez sur le bouton mise à jour en bas de page. Exemple d'une configuration de restriction Dans cet exemple, nous avons donné l'accès au sbxcli à "bobby" (en tant que membre de tous les domaines) à la machine laptop05. L'Administrator du domaine SYNERWAY a l'accès à tout système host. Vous pouvez ajouter d'autres combinaisons utilisateurs/hosts dans les champs en dessous. 130/402

131 Sauvegarde et restauration de l'appliance Synerway Pour pallier les sinistres majeurs pouvant survenir (incendie, vol, crash matériel, ) il est nécessaire d effectuer, de manière régulière, une sauvegarde de sécurité de l'appliance Synerway. De plus, avant de faire une mise à jour de votre Appliance Synerway, faites une sauvegarde de celle-ci. REMARQUE : Par défaut, l'appliance Synerway effectue sa sauvegarde de sécurité tous les matins à 8h00 sur média amovible. Cette sauvegarde exporte toutes les données internes, ce qui permettra de restaurer ces données en cas de nécessité et de retrouver ainsi l'appliance Synerway telle qu elle était avant le sinistre majeur. Deux possibilités sont offertes pour le stockage de la sauvegarde de sécurité: Le stockage sur média externalisable ou NExt Client edrive: la sauvegarde de sécurité s effectue alors à la suite des sauvegardes des systèmes clients sur les médias déjà utilisés. ATTENTION : Pour que l'appliance Synerway puisse effectuer sa sauvegarde de sécurité sur un média, il faut que celui-ci soit accessible en écriture (non plein, non protégé en écriture, non fermé) et qu il porte un label (les médias vierges ne sont pas pris en compte, des sauvegardes doivent déjà avoir eu lieu sur le média). La sauvegarde sur disque réseau : la sauvegarde prend alors de la place sur un disque Windows qui est monté par CIFS ou Unix, qui est monté par NFS (voir aussi : Sauvegarder les montages des disques réseaux (CIFS) sous Windows, page 197). ATTENTION : La gestion de l espace disque sur ce disque réseau, et notamment la suppression des anciennes sauvegardes de l'appliance Synerway, est désormais configurable. (Voir plus bas pour les détails). Après une sauvegarde sur bande réussie, l administrateur reçoit un mail auquel un fichier de redémarrage est joint. Ce fichier doit être conservé : il permet de restaurer simplement l'appliance en cas de sinistre. Sauvegarder votre Appliance Synerway 1. Ouvrir la page Paramétrage/Appliance Synerway/Sauv. & Restau. Appliance. 2. Cliquez sur le bouton sauvegarde. L'Appliance produit alors un fichier de sauvegarde immédiatement. 3. Cliquez sur le lien pour le récupérer et l'enregistrez sur votre disque. REMARQUE : Vous pouvez arrêter une sauvegarde de sécurité à tout moment. Allez sur la page d'accueil de l'appliance et cliquez sur le bouton Arrêter dans la section Informations Appliance. Paramétrer les sauvegardes de sécurité automatiques Cliquez sur le bouton Paramétrer pour modifier la programmation des sauvegardes de 131/402

132 sécurité. L écran de configuration apparaît alors. Il se découpe en trois parties: Sauvegarde de sécurité programmée La première partie affiche la planification des sauvegardes de sécurité déjà programmées. Pour supprimer une sauvegarde de sécurité programmée: Cochez la case supprimer associée en bout de ligne. Cliquez le bouton mettre à jour. Programmer une nouvelle sauvegarde de sécurité La seconde partie vous permet de programmer de nouvelles sauvegardes de sécurité. Choisissez tout d abord la fréquence de ces sauvegardes : tous les jours ou toutes les semaines, à une heure donnée. Choisissez ensuite le mode de sauvegarde : Sauvegarde automatique sur NExt Client edrive (1 ou 2) Sauvegarde sur jeu de média (1 ou 2) Sauvegarde sur partage réseau : dans ce dernier cas, il faut choisir entre un disque partagé Windows (CIFS) ou Unix (NFS). Indiquez le nom du système auquel appartient le disque partagé, le chemin d accès distant (nom du partage), le nom de l utilisateur et du domaine éventuel, et le mot de passe de l utilisateur qui a le droit d accéder au disque partagé. Vous pouvez également configurer le nombre de sauvegardes de sécurité à sauvegarder sur le partage réseau avec l'option Nombre de sauvegardes à garder sur le partage. Le système purgera automatiquement les sauvegardes les plus anciennes. ATTENTION : Le système ne purge que des sauvegardes de sécurité pour une version donnée. Le sauvegardes de sécurité pour des versions antérieures doivent être supprimées manuellement. Ceci dans le souci de remonter une configuration en cas de réinstallation d'une version antérieure. Cliquez sur le bouton mettre à jour. Tester le partage réseau Dans la page Sauvegarde & Restauration de l'appliance Synerway, cliquez sur le bouton Tester le partage réseau pour voir l'état des connexions définies. Restaurer votre Appliance Synerway Restaurer l'appliance à partir d un fichier de redémarrage (extension ".sbo") ou un fichier de sauvegarde (extension ".sbk") Pour plus d informations sur ces fichiers et sur la restauration d une Appliance, voir : Restauration de l'appliance Synerway, page 134 Vue Globale Cette page d information présente divers éléments de la configuration de l'appliance Synerway. Ces éléments sont purement informatifs. Vous pouvez savoir rapidement la capacité de votre disque ou 132/402

133 encore le type de lecteur de bandes intégré dans votre Appliance. 133/402

134 Restauration de l'appliance Synerway Voir : Restauration de l'appliance Synerway en cas de sinistre majeur, page 134 Restaurer une Appliance Synerway depuis un fichier de redémarrage, page 134 Restaurer l'appliance Synerway avec un fichier de sauvegarde, page 136 Restauration de l'appliance Synerway en cas de sinistre majeur En cas de sinistre majeur, il peut être nécessaire de restaurer l'appliance. Cette procédure de restauration fait appel aux sauvegardes de sécurité effectuées sur les médias. Cette page propose 3 options de restauration : Restaurez depuis un fichier de redémarrage (extension ".sbo") avec un média de sauvegarde de sécurité Restaurez depuis un fichier de sauvegarde (extension ".sbk") Restaurez à partir d'une référence de sauvegarde de sécurité antérieure. Cette fonction est rarement utilisée, elle peut s'avérer nécessaire pour revenir à une situation antérieure. En ce cas les sauvegardes ultérieures ne seraient pas connues de l'appliance (bandes non reconnues). Restaurer une Appliance Synerway depuis un fichier de redémarrage En cas de sinistre majeur, il est parfois nécessaire de restaurer l'appliance Synerway. Cette procédure fait appel aux sauvegardes de sécurité que l'appliance a effectuées sur les médias. ATTENTION : Lors des sauvegardes de l'appliance, un fichier de sauvegarde des paramètres de configuration et de la base de données de l'appliance est stocké sur le disque réseau et/ou sur bande. Il a pour extension sbk, et peut être volumineux. ATTENTION : Le fichier de redémarrage (extension sbo) contient l'adresse du fichier avec une extension sbk sur disque et sur bande. La restauration depuis un fichier de redémarrage est une façon simple de restaurer l'appliance. Elle requiert 2 éléments : le fichier de redémarrage que l'appliance a envoyé par mail à l administrateur. le média associé sur lequel la sauvegarde de sécurité a été effectuée, et qui a été mentionnée dans le mail. Si, suite à votre sinistre, vous avez reçu une nouvelle Appliance, vous devez commencer par l installer. Pour plus d informations concernant l installation d une Appliance, consultez le guide Quick Start. 134/402

135 ATTENTION : La procédure de restauration de l'appliance Synerway exige que le nom de Appliance Synerway sauvegardée et le nom de Appliance Synerway sur laquelle vous allez restaurer soient identiques. Restaurer l'appliance Synerway depuis un fichier de redémarrage 1. Sélectionnez Paramétrage/Appliance Synerway. 2. Cliquez sur le dossier Sauv. & Restau. 3. Cliquez ensuite sur le bouton restauration en bas de page. 4. Cochez le choix Restaurer à partir d un fichier de redémarrage (extension.sbo) 5. Cliquez sur le bouton Parcourir pour sélectionner le fichier de redémarrage. Le chemin d accès est indiqué en retour dans le champ prévu à cet effet. 6. Ouvrez une autre fenêtre de l'appliance. ATTENTION : Pendant la restauration, le message empêche toute action dans cette fenêtre. Il est donc conseillé d ouvrir une 2 ème fenêtre du navigateur sur l'appliance pour suivre la remontée des alarmes, et pouvoir consulter les événements si besoin est. 7. Cliquez ensuite sur le bouton Restaurer en bas de la page. L'Appliance Synerway commence alors son cycle de restauration, qui démarre par une lecture du média sur lequel s est effectué la sauvegarde de sécurité. Durant la phase de restauration, l'appliance peut demander la mise en ligne du média sur lequel se trouve la sauvegarde de sécurité si ce n'est pas le bon média. Au bout de quelques minutes, l'appliance bascule en mode déconnecté : elle effectue alors la restauration de ses paramètres internes, puis procède à un redémarrage. Après le redémarrage, l'appliance vérifie la cohérence de ses espaces de stockage avec les nouvelles informations restaurées. Cette phase peut prendre jusqu à plusieurs dizaines de minutes, durant lesquelles l'appliance affiche la bannière de restauration : La Appliance Synerway n'est pas disponible : statut en cours de restauration A l issue de la restauration, l'appliance annonce qu elle est à nouveau opérationnelle et propose de vous reconnecter. 8. Connectez-vous à l'appliance. Une fois reconnecté, l alarme suivante apparaît : Restauration de l'applianceeffectuée : le processus de restauration est achevé indique que la restauration s est bien déroulée et s est achevée avec succès. L'Appliance reprend alors ses opérations habituelles. 135/402

136 Restaurer l'appliance Synerway avec un fichier de sauvegarde La procédure de restauration depuis un fichier de sauvegarde ressemble à la procédure de restauration avec un fichier de redémarrage. La différence essentielle consiste en ce que l'appliance Synerway ne lit pas ses données de sauvegarde de sécurité sur la bande, puisque ces données sont contenues directement dans le fichier qui lui est fourni (extension.sbk). Restaurer l'appliance Synerway avec un fichier de sauvegarde 1. Sélectionnez Paramétrage/Appliance Synerway. 2. Cliquez sur le dossier Sauv. & Restau. Appliance 3. Cliquez ensuite sur le bouton Restauration en bas de page. 4. Cochez le choix Restaurer à partir d un fichier de sauvegarde (extension.sbk) Si cette méthode peut apparaître plus avantageuse car plus courte et ne nécessitant pas de média, elle a néanmoins de sérieux inconvénients : Le stockage des fichiers de sauvegarde demande plus d espace disque. En cas de perte totale d un site suite à sinistre majeur, vous aurez également perdu vos fichiers de sauvegarde, le plus souvent stockés sur des disques du réseau local, sur une machine à proximité de l'appliance. La restauration de l'appliance peut alors être nécessaire depuis des médias placés dans un coffre à l'extérieur de l'entreprise. REMARQUE : La sauvegarde de sécurité permet de faire les 2 sauvegardes (".sbk" et ".sbo") en parallèle. 5. Cochez en ce cas, les deux cases : Sauvegarde sur bande et Sauvegarde sur partage réseau. ATTENTION : Comme pour toute restauration de l'appliance Synerway, il est vivement conseillé d ouvrir une seconde fenêtre de l'explorateur sur l'appliance pour pouvoir suivre les remontées d alarmes éventuelles. 136/402

137 Définir les droits utilisateur L'Appliance Synerway vous permet de créer des utilisateurs pour lesquels vous pouvez donner ou restreindre des droits à: Accéder aux menus de configuration. Modifier des systèmes sur une Appliance, créer et modifier des profils de sauvegarde, créer et modifier des comptes utilisateur et modifier les paramètres internes de l'appliance(mises à jour, sauvegardes de sécurité etc.). Faire des restaurations croisées(restaurer des données sur un autre système). 137/402

138 Accéder à des systèmes spécifiques. Accéder à des profils de sauvegarde spécifiques. Définir les droits utilisateur 1. Sélectionnez Paramétrage/Utilisateurs. 2. Cliquez sur l utilisateur que vous voulez modifier ou sur le bouton Créer un utilisateur afin d'en créer un nouveau. 3. Modifiez les champs dans la page Utilisateur. Une fois l utilisateur créé ou modifié, cliquez sur le bouton mettre à jour en bas de page. Voir ci-dessous pour une description des champs : Description Le nom d'utilisateur, une fois celui-ci connecté à l'appliance Synerway, est affiché en haut à droite de l'interface de l'appliance. Nom : identification des utilisateurs sans rapport avec le nom du système. Entrez un nom qui sera facilement reconnaissable en interne ("Hubert_Filiale_Versailles", par exemple). Commentaire : précisions affichées dans la bulle d'aide lorsque la souris passe sur l'icône de l'utilisateur. Vous pouvez expliquer ici le niveau de droits à attribuer à cet utilisateur (par exemple, Appliance Administrateur). Mot de passe de l'utilisateur : indépendant du mot de passe local défini par l administrateur. Le mot de passe correspond à la machine client. Confirmation du mot de passe. Nom complet : Un nom complet de l utilisateur de l'appliance Synerway sur le site où se trouve cette Appliance Synerway. Adresse mail pour recevoir les rapports éventuels. Authentification Active Directory pour l'activation des comptes AD pour cet utilisateur (celui-ci doit renseigner le nom d'utilisateur et mot de passe AD en plus des paramètres de connexion à l'appliance). Droits de l'utilisateur Il y a deux cases à cocher : Autoriser l'accès aux menus de configuration : En cochant cette case, l'utilisateur pourra créer et modifier des systèmes sur cette Appliance Synerway, créer et modifier des profils de sauvegarde, créer et modifier des comptes utilisateur et modifier les paramètres internes de l'appliance (mises à jour, sauvegardes de sécurité etc.). Autoriser les restaurations croisées : autorise la restauration sur un poste différent du poste d'origine (voir aussi : Restaurer ses fichiers après changement de machine (restauration croisée), page 290. Autoriser l'accès aux systèmes sauvegardés Pour cet utilisateur, vous pouvez autoriser l'accès à un ou plusieurs systèmes sauvegardés par cette 138/402

139 Appliance. 1. Cochez la case à côté du ou des système(s) auxquels vous souhaitez donnez accès à cet utilisateur. 2. Cliquez sur le bouton parcourir à côté d'un système afin de limiter l'accès utilisateur à des répertoires spécifiques. Vous pouvez, par exemple, décider pour un système de limiter l'accès au répertoire "C:\Documents and Settings". REMARQUE : Il n'est pas possible de limiter l'accès qu'à un seul chemin par système ou application. Autoriser l'accès aux applications Pour cet utilisateur, vous pouvez autoriser l'accès à un ou plusieurs applications sauvegardées pour cette Appliance. 1. Cochez la case à côté de la ou des application(s) auxquelles vous souhaitez donnez accès à cet utilisateur. 2. Cliquez sur le bouton parcourir à côté d'une application afin de limiter l'accès utilisateur à des répertoires spécifiques. REMARQUE : Il n'est pas possible de limiter l'accès qu'à un seul chemin par système ou application. REMARQUE : Pour qu'un utilisateur ait accès à une application attachée à l'appliance Synerway (Disaster Recovery, QuickShare etc...), il doit aussi avoir accès à l'appliance. Autoriser l'accès aux profils Pour cet utilisateur, vous pouvez autoriser l'accès à un ou plusieurs profils de sauvegarde pour cette Appliance. Cochez les cases à côté des profils que vous souhaitez activer pour cet utilisateur. Changer ou réinitialiser un mot de passe 1. Cliquez sur le nom de l'utilisateur dans l'arborescence. La page d'édition des paramètres utilisateur s'affiche. 2. Modifiez les paramètres et cliquez sur le bouton mettre à jour. Supprimer un utilisateur 1. Cliquez sur le nom de l'utilisateur dans l'arborescence. La page d'édition des paramètres utilisateur s'affiche. 2. Cliquez sur le bouton supprimer. 139/402

140 Déclarer les systèmes et applications Voir : Afin de sauvegarder les systèmes et/ou applications, vous devez les initialiser dans l'appliance Synerway. Sélectionnez Paramétrage/Système pour consulter la liste des systèmes et applications déjà sauvegardés. La partie gauche de l'écran affiche des icônes et éventuellement la liste sous forme d'arborescence des systèmes déjà déclarés. Cette partie de la barre de navigation comporte 3 onglets qui correspondent à des modes de présentation différentes des systèmes et des applications dont la sauvegarde est demandée sur l'appliance. Seul le classement diffère. Il s'agit de vues différentes des mêmes éléments par Lieu, Système, Application. L'onglet Lieux affiche les systèmes et leurs applications rangés par lieu. L'onglet Systèmes affiche les systèmes et leurs applications rangés par ordre alphabétique. L'onglet Applications affiche uniquement la liste des applications. Déclarer un système, page 141 Déclarer un lieu, page 150 Déclarer une application, page 152 Voir aussi la section sur les paramètres des externalisations réseau : Configurer l'externalisation en mode fichier, page /402

141 Déclarer un système Voir : Créer un nouveau système, page 141 Description d'un système, page 141 Modifier la description des systèmes, page 144 Modifier le rattachement d'un système à un lieu, page 144 Supprimer un système, page 144 Créer un nouveau système 1. Sélectionnez Paramétrage/Systèmes. 2. Cliquez sur le bouton, Créer un nouveau système, pour définir un nouveau système. 3. Complétez les champs de la fenêtre d'édition du système (voir : Description d'un système, page 141). 4. Cliquez sur le bouton Créer dans la barre d action. L'arborescence à gauche de la page se met à jour. REMARQUE : Le voyant indiquant que le réseau est joignable peut mettre du temps à s afficher vert. Pour tester si le réseau est accessible, cliquez sur parcourir et vérifier que les répertoires s affichent correctement. POUR DES UTILISATEURS WINDOWS 2003 : Lorsque vous créez un système Windows 2003, vous avez l option d utiliser le service VSS ("Volume Shadow-Copy"). Description d'un système La partie Description La partie Description est modifiable : Nom : Le nom du système (vérifiable par la commande hostname - voir : PXE, page 128). Type : indique le système d exploitation du système. ATTENTION : Une erreur dans le choix du système risque d empêcher le fonctionnement correct de la sauvegarde. Il faut donc choisir le bon système d'exploitation pour le système cible. REMARQUE : Une même machine peut être définie 2 fois (s'il existe 2 systèmes différents sur la même machine physique, par exemple Windows et Linux pour un 141/402

142 système multi-boot) il est nécessaire que la même machine soit déclarée avec des noms différents pour les deux systèmes Statut : rend le système actif ou inactif. Aucune sauvegarde ne sera effectuée sur le système, mais les restaurations restent autorisées. Réseau: Doit s afficher en vert pour montrer que le réseau est bien joignable. Commentaire : Un commentaire décrit le système de façon plus explicite. Ce commentaire s affiche dans une bulle lorsque le pointeur de souris passe sur le système dans l arbre de la partie gauche. Options de sauvegarde Les options de sauvegarde expliquées ici sont disponibles sur tous les systèmes Windows (sauf Windows 2000 et avant), Linux, Unix, AIX et Open BSD. Options de sauvegarde Totale synthétique Utiliser le service "Volume Shadow Copy" (VSS) Activer Wake On Lan Priorité CPU pour l'agent de sauvegarde Synerway Bande passante maximum autorisée Description Permet la sauvegarde synthétique totale. Ce type de sauvegarde la dernière sauvegarde totale des données sélectionnées et toute sauvegardes incrémentales subséquentes. Activer le service Microsoft VSS (activé par défaut). Disponible uniquement sur des machines Windows 2003, 2008, X et 7. L'option "Wake On Lan" est un standard des réseaux ethernet qu un ordinateur éteint d'être démarré à distance. Si vous activez ce l'appliance Synerway peut démarrer le système Windows à prot une sauvegarde programmée. Disponible uniquement sur machines Linux et Windows 2003, 2008, XP, Vista et 7 L'Appliance alloue des ressources CPU à l'agent de sauvegarde s système à protéger. Vous pouvez modifier ces ressources en sél un des trois valeurs ("Basse", "Normale", "Haute"). "Normale" p (Remarque : cette option n'est pas disponible sur les machines W 2000 et avant.) Définissez une valeur de bande passante maximale pour les opé 142/402

143 Options de sauvegarde Description entre le système à protéger et l'appliance Synerway ("Illimitée" par défaut). (Remarque : cette option n'est pas disponible sur les machines Windows 2000 et avant.) Données à sauvegarder Cette section vous permet d'ajouter les répertoires qui seront sauvegardés sur le système. Pour ajouter un ou plusieurs répertoires vous pouvez : Méthode 1 (parcourir): Utiliser le bouton parcourir qui ouvre une seconde fenêtre sur l'ordinateur et vous permet de choisir le ou les répertoire(s) à sélectionner. Ce bouton ouvre une fenêtre de connexion à l'ordinateur indiqué et demande l'introduction des mots de passe locaux (utilisateur, domaine, mot de passe). Une image du répertoire principal du disque est affichée. Cliquez sur le libellé, pour ouvrir successivement les différents niveaux de l'arborescence des répertoires. Cliquez sur le bouton ajouter au panier pour sélectionner les niveaux des répertoires, puis sur le bouton appliquer pour ramener tous les répertoires sélectionnés sur la page d'origine. ATTENTION : Quand ensuite on efface tous les répertoires ajoutés : cela ne remet pas le niveau / automatiquement : une alarme apparaît, indiquant qu aucune sauvegarde n est programmée (la formulation indique en réalité qu aucun objet n est à sauvegarder). REMARQUE : Le bouton parcourir ouvre une fenêtre de connexion et peut demander l'inscription des codes identifiant, domaine et mot de passe du poste local. Méthode 2 (ajouter répertoire manuellement): En renseignant le répertoire en utilisant la notation du système d exploitation de ce système (exemple "c:\" sur les systèmes Windows pour sauvegarder le disque "c:" ou "/home" sous Unix et Linux). Pour ajouter plusieurs répertoires à sauvegarder, appuyez sur le bouton mettre à jour après avoir ajouté chaque répertoire pour qu'il soit bien pris en compte par le système. Le fait d'appuyer sur le bouton mettre à jour fait apparaître une ligne vierge. REMARQUE : "/" est une notation générique qui représente tous les disques de la machine. Cette notation est valable pour Unix, Linux et Windows. Données à exclure Données à exclure: Fichiers à exclure : indiquer quels fichiers doivent être exclus de la sauvegarde (par exemple : \.avi$ \.mp3$). REMARQUE : Il faut mettre le caractère " comme séparateur s'il y a plusieurs types de fichiers à exclure. 143/402

144 Voir aussi : ATTENTION : Les données à sauvegarder peuvent se définir pour le profil de sauvegarde et pour le système. Les deux conditions s'ajoutent, il est cependant préférable, sauf cas particuliers, de les définir sur le profil de sauvegarde qui s'applique à un groupe de systèmes. Exemples de syntaxe utilisée dans les filtres, page 184 Actions possibles : Créer un nouveau système, page 141 Modifier la description des systèmes, page 144 Modifier le rattachement d'un système à un lieu, page 144 Supprimer un système, page 144 Modifier la description des systèmes 1. SélectionnezParamétrage/Systèmes. 2. Cliquez sur un système dans l'arborescence à gauche de la page. La page d'édition du système s'ouvre et présente ses caractéristiques. 3. Vous modifiez la description ou le rattachement éventuel du système, les données à sauvegarder ou le profil de sauvegarde. 4. Cliquez sur le bouton mettre à jour. L'arborescence à gauche de la page se met à jour. Modifier le rattachement d'un système à un lieu 1. Sélectionnez Paramétrage/Systèmes. 2. Cliquez sur un système dans l'arborescence des lieux à gauche de la page; ou: 3. Cliquez sur un système qui se trouve dans le lieu. La page d'édition du système s'ouvre et présente les caractéristiques du lieu. 4. Modifiez le rattachement au lieu. 5. Cliquez sur le bouton mettre à jour. L'arborescence à gauche de la page se met à jour. Supprimer un système 1. Sélectionnez Paramétrage/Systèmes. 2. Cliquez sur un système dans l'arborescence à gauche de la page. La page d'édition du système s'ouvre et présente les caractéristiques du système. 144/402

145 3. Cliquez sur le bouton supprimer. L'arborescence à gauche de la page se met à jour. ATTENTION : Vous pouvez supprimer un système que si toutes les applications liées ont été préalablement supprimées. Voir : Supprimer une application, page 153 ). Déclaration des systèmes détectés Cette page liste les systèmes détectés par l'appliance Synerway (qui portent un agent client) et qui n'ont pas encore été créés dans l'appliance. Il est possible de créer ces systèmes globalement, sans passer par la création manuelle de chaque système. De plus, si un fichier d'association système / profils est présent (voir Paramétrage/Appliance Synerway/Création Systèmes), un profil peut être associé automatiquement. Fonctionnement général Pour créer plusieurs systèmes en une seule fois, cochez la case des systèmes à créer (colonne Sel.), affectez le profil choisi pour chacun de ces systèmes (colonne Profil) puis cliquez en bas de la page sur le bouton créer. Les systèmes ainsi sélectionnés seront tous créés avec le profil choisi. Méthode de création Deux méthodes de création sont disponibles. En mode automatique, tous les systèmes détectés seront créés avec les profils définis dans le fichier d'association. Si aucun profil n'est trouvé dans ce fichier, le système ne sera pas créé mais sera ajouté à la liste des systèmes détectés. En mode semi-automatique, les systèmes sont ajoutés à la liste des systèmes détectés. L'utilisateur peut alors consulter la page des systèmes détectés (Menu Paramétrage/Systèmes bouton "Déclaration des systèmes détectés" ) pour valider l'association des profils et créer d'un seul clic tous les systèmes détectés. Il est également possible de créer les systèmes un par un par la méthode manuelle standard (Menu Paramétrage/Systèmes bouton "Créer un nouveau système"). Pour choisir l'une ou l'autre des deux méthodes, cliquez sur Création automatique ou sur Création semi-automatique puis sur mettre à jour en bas de la page. Description des éléments de la page Sélectionner les systèmes Permet de sélectionner plusieurs systèmes en fonction de leur type. Déroulez la liste et cliquez sur un des items pour sélectionner tous les systèmes correspondants. Les autres systèmes seront désélectionnés. ATTENTION : Pour sélectionner tous les systèmes de type Windows, choisir Tous les systèmes Windows dans la liste. 145/402

146 Affecter le profil à la sélection Permet d'affecter le même profil à tous les systèmes sélectionnés. Les systèmes non sélectionnés ne sont pas affectés. EXEMPLE : Pour affecter le profil "Poste de travail" à tous les systèmes de la liste, choisir Tous les systèmes dans la liste Sélectionner les systèmes : tous les systèmes sont alors sélectionnés. Choisir ensuite Postes de travail dans la liste Affecter le profil à la sélection. Ce profil est alors associé à tous les systèmes présents dans la liste. Créer les systèmes Une fois votre sélection effectuée, cliquez sur créer pour effectivement créer ces systèmes dans l'appliance et les associer au profil choisi. Fichier d'association des profils Cette partie affiche un résumé du fichier d'association systèmes/profils chargé. Cliquer sur Afficher un aperçu pour vérifier et visualiser le contenu du fichier. Charger un nouveau fichier d'associations Pour charger un nouveau fichier d'associations, sélectionner un fichier à l'aide du bouton Parcourir puis cliquer sur le bouton Charger le fichier. Voir aussi : Introduction, page 177 Auto-déclaration d'une entité Il est possible de créer automatiquement les applications et de les associer à des profils de sauvegarde en utilisant le fichier d'association système/profil. Vous pouvez créer toute sorte d'application avec les paramètres requis. Les applications et leurs associations systèmes peuvent être créées en utilisant un système type. EXEMPLE : Associer tous les systèmes Windows à un profil donné ou créer une application "system state" pour tous les systèmes Windows. Lorsque vous nommez une application, utiliser '$$' pour remplacer le nom système associé. EXEMPLE : "$$-System_state" pour une application sur la hôte "saturne" sera remplacée par "saturne-system_state". Le type de profil est vérifié et il vous sera impossible d'associer un profil système à une application et vice et versa. REMARQUE : Ce fichier ne fait pas la différence entre les profils application et les profils application Disaster Recovery. Dans la page de résumé du fichier d'auto-déclaration, toutes les erreurs trouvées (lignes irrégulières, profils inconnus ou non valide, type de système ou application non valide) sont affichées en rouge. Les formats d'association: 146/402

147 System-application-profile association: hostname-pattern is a pattern that can use '?' and '*' wildcards. system-type-code is a code for system type from $DMP_BCKTOOL_HOST_TYPES, Les expressions régulières sont admises (insensible à la casse): 'WindowsXP' pour Windows XP; 'Windows2000' pour Windows 2000; 'Windows2003' pour Windows 2003; 'Solaris' pour Solaris; 'SCO' pour SCO; 'Linux' pour Linux; 'HP-UX' pour HP-UX; 'AIX' pour AIX; Et aussi : 'windows' pour toute version de Windows. 'windows linux' pour toute version de Windows ou linux. appli-type-code est un code pour une application de type: 'ORA' pour ORACLE; 'EXCH' pour EXCHANGE; 'NOTES' pour NOTES; 'SQL' pour SQLSERVER; 'SQL2000' pour SQLSERVER_2000; 'SMS' pour SMS; 'SYST' pour ACTIVEDIRECTORY; 'SQL2000' pour SQLSERVER_2000; 'DR' pour DISASTER; Pour le paramètres, "Name" comme 'ESAVE_TSAFS_MODULE_NAME' obj=application syst_name=hostname-pattern type=appli-type-code name="appli-name" param="name=value" param="name=value" profile="profile name" profile="other profile name" obj=application syst_type=system-type-code type=appli-type-code name="appli-name" param="name=value" param="name=value" profile="profile name" profile="other profile name" Association "system-application-profile": obj=system syst_name=hostname-pattern profile="profile name" profile="other profile name" 147/402

148 obj=system syst_type=system-type-code profile="profile name" profile="other profile name" Association system-profile (ancien format pour garder la compatibilité): system_name profile name system_name $alias Création d'un fichier d'association Introduction Lorsque les agents clients sont installés sur les postes à sauvegarder, ils peuvent être détectés sur le réseau par l'appliance. L'utilisateur peut choisir ici de créer automatiquement les systèmes détectés et de leur associer un ou plusieurs profils de sauvegarde. Cette page permet de modifier la manière de prendre en compte les systèmes détectés. Ils seront créés automatiquement ou bien ajoutés à une liste consultable à tout moment. Le fichier qui définit les règles d'association entre les systèmes créés automatiquement et les profils peut également être chargé depuis cette page. Syntaxe du fichier d'associations Format : fichier texte seul, encodage UTF-8, une ligne par système. Il n y a pas de différence entre majuscules et minuscules. Syntaxe : Les espaces et tabulations en début de ligne sont ignorés. Une ligne commençant par le caractère "#" est ignorée (commentaire). Une ligne de la forme "$nombre=nom de profil" définit un alias de $nombre vers le profil de nom "nom de profil". Ici, nombre représente un nombre entier positif quelconque. Une ligne de la forme "nom-de-système nom de profil", où : "nom-de-système" est un nom de système valide, comprenant éventuellement les caractères spéciaux "*" et "?" (voir ci-dessous). Les autres caractères valides sont : les lettres (non accentuées), les chiffres et le tiret "-" ; Le caractère séparant le système du profil est une espace ou une tabulation (au choix) ; "nom de profil" est un nom de profil valide, ou bien une chaîne de la forme $nombre. Dans ce deuxième cas, le profil fait référence au nom précisé dans la ligne "$nombre=nom de profil", qui doit être déclarée avant dans le fichier. Méta-caractères : pour apporter de la souplesse, le nom du système pourra comporter les méta-caractères "*" et "?". Lorsque vous nommez une application, utiliser '$$' pour remplacer le nom système associé. EXEMPLE : "$$-System_state" pour une application sur la hôte "saturne" sera remplacée par "saturne-system_state". Le type de profil est vérifié et il vous sera impossible d'associer un profil système à une application et vice et versa. 148/402

149 Les méta-caractères peuvent apparaître n importe où dans le nom. "*" remplace n importe quelle chaîne (y compris la chaîne vide) et "?" remplace exactement un caractère quelconque. Ainsi, les lignes suivantes affecteront le profil "profil 1" à tous les systèmes dont le nom commence par "s" et "profil 2" à tous les systèmes dont le nom commence par "m": Exemple de fichier valide : s* profil 1 m* profil 2 # Exemple de fichier d associations # La ligne suivante pour remplacer le profile Machine bureautique par $1 $1=Machine bureautique # Le système chocolat est associé au profil Serveur chocolat serveur # Le système fraise est associé à Machine bureautique fraise $1 # Tous les systèmes dont le nom commence par "a" sont associés au profil Portable a* Portable REMARQUE : Quand un nouveau fichier est chargé, les profils associés à liste des systèmes détectés est mise à jour, mais les profils ne sont pas modifiés sur les systèmes créés. Voir aussi : Déclaration des systèmes détectés, page /402

150 Déclarer un lieu Voir : Créer un nouveau lieu, page 150 Description d'un lieu, page 150 Modifier l'organisation des lieux, page 151 Supprimer un lieu, page 151 Créer un nouveau lieu 1. SélectionnezParamétrage/Systèmes 2. Cliquez sur le premier bouton Créer un nouveau lieu pour définir un nouveau lieu. La page d'édition du lieu s'ouvre. 3. Vous complétez la description et le rattachement éventuel du lieu (voir : Description d'un lieu, page 150). 4. Cliquez sur le bouton créer. L'arborescence à gauche de la page se met à jour. Description d'un lieu Les lieux ordonnent les systèmes, en tenant compte d une organisation géographique ou thématique. Chaque système peut ensuite être rattaché à un lieu. La création de lieux est optionnelle, elle est très utile si vous gérez beaucoup de systèmes. Il est possible de rattacher les lieux entre eux : par exemple placer la salle machine dans le lieu atelier. La partie Description est modifiable : Nom : Le nom du lieu. Ce peut être un lieu géographique (salle machine, bâtiment A), organisationnel (Service Comptabilité) ou autre. Lieu : Le nom du lieu auquel il se rattache : par défaut / signifie l'ensemble. Statut : le statut rend le lieu actif ou inactif pour l'appliance Synerway. Ce statut s appliquera à tous les systèmes situés dans ce lieu et activera ou non les sauvegardes. Commentaire : Un commentaire décrit le lieu. Le commentaire s affiche dans une bulle lorsque le pointeur de souris passe sur le lieu dans l arborescence de la partie gauche. Systèmes dans ce lieu : affiche la liste des systèmes affectés à ce lieu. La coche montre les références des systèmes attachés à ce lieu. Chaque nom de système est un lien vers la fenêtre d'édition des systèmes pour modifier le cas échéant son rattachement. Actions possibles : Créer un nouveau lieu, page 150 Modifier l'organisation des lieux, page 151 Modifier le rattachement d'un système à un lieu, page /402

151 Supprimer un lieu, page 151 Modifier l'organisation des lieux 1. Sélectionnez Paramétrage/Systèmes. 2. Cliquez sur un lieu dans l'arborescence à gauche de la page. La page d'édition du lieu s'ouvre et présente les caractéristiques du lieu. 3. Vous modifiez la description et le rattachement éventuel du lieu. 4. Cliquez sur le bouton mettre à jour. L'arborescence à gauche de la page se met à jour. Supprimer un lieu 1. SélectionnezParamétrage/Systèmes. 2. Cliquez sur un lieu dans l'arborescence à gauche de la page. La page d'édition du lieu s'ouvre et présente les caractéristiques du lieu. 3. Cliquez sur le bouton Supprimer. L'arborescence à gauche de la page se met à jour. 151/402

152 Déclarer une application Voir : Créer une application, page 152 Description d'une application, page 152 Supprimer une application, page 153 Créer une application 1. SélectionnezSystèmes. 2. Cliquez sur le bouton Créer une application. 3. Choisir dans la liste le type d'application. 4. Complétez les champs de la fenêtre d'édition d'application (voir : Description d'une application, page 152). Les paramètres spécifiques à la création d applications sont décrits dans les manuels dédiés aux applications. 5. Cliquez sur le bouton créer en bas de page. L'application s'affiche dans l'arborescence à gauche de l'écran. Description d'une application La partie Description est modifiable : Nom : le nom de l'application. Attaché à : indique le système. ATTENTION : En cas d'erreur lors du choix du système, il n'est pas possible de modifier le système : il faut supprimer l'application et la recréer. Statut : rend l'application active ou inactive. Aucune action n aura lieu sur une application inactive (pas de sauvegarde, pas de supervision). Commentaire : un commentaire décrit l'application de façon plus explicite. Il s affiche dans une bulle lorsque le pointeur de souris passera sur l'application dans l arborescence de la partie gauche. Paramètres de connexion : les paramètres dépendent du type d'application. Ils sont décrits dans les manuels dédiés aux applications. Données à sauvegarder : vous pouvez indiquer un répertoire précis à sauvegarder, en utilisant le bouton Parcourir et en choisissant sur l'ordinateur le ou les répertoires à sélectionner, puis en cliquant sur le bouton Appliquer. Pour indiquer manuellement plusieurs répertoires à sauvegarder, il vous faut mettre à jour le système, ce qui fera apparaître une nouvelle ligne vierge. 152/402

153 ATTENTION : "/" est une notation générique qui représente tous les disques de la machine. Cette notation est valable pour Unix, Linux et Windows. Fichiers à exclure : indique quels chemins d'accès ou fichiers doivent être exclus de la sauvegarde. Voir aussi : Exemples de syntaxe utilisée dans les filtres, page 184 REMARQUE : Il est conseillé de n exclure aucun fichier sur les sauvegardes des applications. Profil activé sur ce système : indique quels profils de sauvegarde s appliquent à ce système. ATTENTION : Les données à sauvegarder peuvent se définir au niveau du profil de sauvegarde et au niveau de l'application. Il est préférable de les définir au niveau du profil de sauvegarde sauf cas particulier d'une application. Supprimer une application 1. Sélectionnez Paramétrage/Systèmes. 2. Cliquez sur une application dans l'arborescence à gauche de la page. La page d'édition de l application s'ouvre et présente les caractéristiques de l application. 3. Cliquez sur le bouton Supprimer. L'arborescence à gauche de la page se met à jour. 153/402

154 Configurer et réaliser vos sauvegardes Voir : Planifier les processus de sauvegarde, page 155 Comprendre les profils de sauvegarde, page 156 Choisir un profil de sauvegarde selon votre configuration, page 157 Les profils de sauvegardes systèmes, page 175 Les profils de sauvegarde applications, page 185 Créer un fichier d'archive du listing des sauvegardes, page 192 Sauvegarder un système ou application manuellement, page 194 S'assurer en temps réel que la sauvegarde se passe bien, page 196 Sauvegarder les montages des disques réseaux (CIFS) sous Windows, page /402

155 Planifier les processus de sauvegarde Principes préalables de la sauvegarde Il faut considérer les opérations suivantes avant de configurer votre solution de sauvegarde : Voir : Distinguer le mode de sauvegarde (totale, incrémentale, PRA, epra) et la durée minimale de conservation des médias souhaitée. Cela implique un délai de protection des données (1 durée par média), en fonction de la gestion des rotations des médias. Ces informations sont contenues et configurées dans un profil de sauvegarde. L'Appliance Synerway possède un certain nombre de profils qui correspondent à la plupart des besoins. Vous pouvez modifier ces profils ou en ajouter. Intégrer le type de lecteur dont est équipé votre Appliance Synerway et le choix de média sur lequel vous allez externaliser vos données sauvegardées : bandes, cartouches RDX ou edrive (disque réseau distant). Dresser une liste des systèmes et applications de l'entreprise et les classer par profil de sauvegarde. Duplication ou PRA?, page 204 Comprendre les profils de sauvegarde, page 156 Choisir un profil de sauvegarde selon votre configuration, page 157 Les profils de sauvegardes systèmes, page 175 Les profils de sauvegarde applications, page 185 Créer un fichier d'archive du listing des sauvegardes, page 192 Sauvegarder un système ou application manuellement, page 194 S'assurer en temps réel que la sauvegarde se passe bien, page 196 Sauvegarder les montages des disques réseaux (CIFS) sous Windows, page /402

156 Comprendre les profils de sauvegarde Un profil de sauvegarde associe les notions suivantes : Un ensemble de systèmes (postes ou serveurs) sur lesquels s'applique la sauvegarde. Des priorités de traitement. Un type de sauvegarde : ou totale (tout ce qui est défini est sauvegardé) ou incrémentale (tout ce qui a changé depuis la dernière sauvegarde) PRA -ou epra- (Plan de Reprise d'activité) incrémentale ou total. Un support des sauvegardes (nom des médias - bandes ou cartouches RDX ou disque réseau distant edrive) et le mode de gestion de ces médias (introduction manuelle ou gestion automatique par la librairie, durée de conservation, organisation des recyclages). L'Appliance Synerway propose des profils de sauvegarde systèmes (voir : Descriptions des profils, page 176) et des profils pour des applications (voir : Descriptions des profils par défaut, page 186). L'attribution d'un profil de sauvegarde à une machine détermine automatiquement la planification des sauvegardes des ensembles de systèmes et d'applications en appliquant les règles définies sur le profil : Priorité : Haute / Normale / Basse ordonne les priorités de déclenchement des sauvegardes Périodicité : (1 fois par jour, 1 fois toutes les 4 heures etc.) Durée de conservation des médias et la protection des données pendant ce laps de temps. Le repérage des médias en fonction de leur durée de conservation (1 média dont le nom est lié à la durée de conservation) Les préfixes commencent par T pour "Test", S pour "Courte", M pour "Normale", L pour "Longue", X pour "Infinie". La durée de conservation impacte le recyclage des médias : lors d'un changement de média, l'appliance ferme le média précédent et interdit tout réemploi du média au minimum pendant ce délai de conservation des données. Cela évite bien des erreurs. ATTENTION : Le recyclage des médias aura bien sûr une incidence sur la possibilité de restauration des fichiers. Des données figurant sur des médias recyclés sont irrémédiablement perdues! Pour plus d'informations sur les profils, voir : Choisir un profil de sauvegarde selon votre configuration, page 157 Les profils de sauvegardes systèmes, page 175 Les profils de sauvegarde applications, page /402

157 Choisir un profil de sauvegarde selon votre configuration Suivant le modèle de Appliance Synerway que vous configurez et le type de média que vous allez utiliser pour l'externalisation de vos données sauvegardées ainsi que les systèmes et application que constituent de vos données à protéger, vous devez faire un choix de profils qui correspond à ces paramètres. Les sections ci-dessous résument : Les types de lecteur et jeux de médias associés. Les types d'associations possibles profils de systèmes et profils d'applications. Lecteurs et jeux de médias Les lecteurs suivants sont disponibles selon le modèle: Lecteur de médias (bandes ou cartouches RDX) Lecteur RDX Lecteur edisk (disque distant sur une machine équipé d'un NExt Data Center) Types possibles d écritures sur lecteurs : Duplication des données du disque vers le lecteur. Sauvegarde directe vers le lecteur ("Direct Drive Access"). Sauvegarde synthétique des données du disque vers le lecteur. Jeux de médias : Jeu Médias 1 : sur bande ou cartouches RDX, utilisation de tous les lecteurs bandes ou RDX disponibles. Jeu Médias 2 : sur bande ou cartouches RDX, utilisation de tous les lecteurs bandes ou RDX disponibles. Disque : sur disque interne. edrive1 : sur edrive1 uniquement. edrive2 : sur edrive2 uniquement. 157/402

158 Association Systèmes Profils Il y a deux types de profils système : le profil système standard (sauvegardes sur disque Appliance puis externalisation sur média) et le profil système Direct Drive Access (DDA) où les données sont sauvegardées directement sur un lecteur externalisable (bande, cartouche RDX ou edrive). Système Profil Système Standard Profil Système Direct Drive Access AIX X X HP UX X X Linux X X MacOS X X Open BSD X X SCO Unix X X Sun Solaris X X Windows X X REMARQUE : Voir le guide de compatibilité pour plus de détails sur les versions des systèmes supportés. Associations Applications Profils Application Profil Sauvegarde Application Standard Profil Sauvegarde Application Direct Drive Access Profil Extern. Disaster Recovery Profil Extern. NExt Data Center edisk Profil Extern. FileSafe Server Profil Extern. QuickShare MS Exchange X X MS SQL Server X X MS Windows System State X X Oracle X X Lotus Notes X X Disaster Recovery X Next Data Center X 158/402

159 FileSafe Server X QuickShare X Onglets et médias de destination des profils Pour tous les modèles et tous les profils, lorsqu un onglet epra1 ou epra2 est proposé : L onglet epra1 n apparaît que si le edrive1 est configuré, et les jobs epra1 ne sont planifiés et lancés que si l'edrive1 est configuré. L onglet epra2 n apparaît que si le edrive2 est configuré, et les jobs epra2 ne sont planifiés et lancés que si l'edrive2 est configuré. Pour savoir quels profils de sauvegarde utiliser en fonction du modèle d'appliance, voir les sections suivantes: Profils utilisables pour le Mode Duplication : modèles avec un lecteur unique, page 160 Profils utilisables pour le Mode PRA, page 166 Durées de conservation Il y a désormais 5 périodes de conservation pour chaque type de sauvegarde : Durée Conservation des données Préfixe utilisé par les médias (Jeu de média 1) Préfixe utilisé par les médias (Jeu de média 2) Préfixe utilisé par les edrives (epra) Préfixe utilisé par les edrives (epra2) Test 1 jour T_ T2_ et_ et2_ Courte 1 semaine S_ S2_ es_ es2_ 159/402

160 Durée Conservation des données Préfixe utilisé par les médias (Jeu de média 1) Préfixe utilisé par les médias (Jeu de média 2) Préfixe utilisé par les edrives (epra) Préfixe utilisé par les edrives (epra2) Normale 2 semaines M_ M2_ em_ em2_ Longue 2 mois L_ L2_ el_ el2_ Infinie 30 années X_ X2_ ex_ ex2_ La période "test" vous permet de tester une configuration de sauvegarde sans attendre l'échéance d'une période normale. Le fait de dédier une rétention à des systèmes moins critiques ou de test permet, en cas de besoin, de faire un recyclage contrôlé immédiat sans impact sur la production. Profils utilisables pour le Mode Duplication : modèles avec un lecteur unique Les modèles avec lecteur unique peuvent faire de la sauvegarde et duplication des données OU la sauvegarde des données puis l'externalisation des données critiques dans un PRA (ou epra). Avec ces modèles, vous devez faire le choix du type de sauvegarde : Duplication ou PRA. (Sélectionnez Paramétrage/Sauvegardes/Gestions des Sauvegardes/Stratégie de sauvegarde et sélectionnez le type de sauvegarde : Mode Duplication ou Mode PRA.) Les profils suivants sont disponibles pour les modèles qui sont utilisés pour la duplication des données. Type de profil Profil Système Standard Onglet (type de job programmé) Sauvegarde synthétique Jeux de médias (destination des données) Sauvegarde Non Disque ou duplication sur Jeu de médias 1 Configuration par défaut Sauvegarde totale : toutes les semaines conservation longue vendredi 20h00-07h00, samedi et dimanche tout le temps Sauvegarde incrémentale : tous les jours conservation longue du lundi au jeudi de 20h00 à 07h00 160/402

161 Profil Système Direct Drive Access DDA (Jeu 1) Non Jeu de médias 1 Sauvegarde totale : toutes les semaines conservation longue vendredi 20h00-07h00, samedi et dimanche tout le temps Sauvegarde incrémentale : tous les jours conservation longue du lundi au jeudi de 20h00 à 07h00 DDA (edrive1) Non edrive1 Sauvegarde totale : non programmée Sauvegarde incrémentale : non programmée DDA (edrive2) Non edrive2 Sauvegarde totale : non programmée Sauvegarde incrémentale : non programmée Profil Application Standard Sauvegarde Non Disque ou duplication sur Jeu de médias 1 Sauvegarde totale : toutes les semaines conservation longue vendredi 20h00-07h00, samedi et dimanche tout le temps Sauvegarde incrémentale : tous les jours conservation longue 161/402

162 du lundi au jeudi de 20h00 à 07h00 Profil Application Direct Drive Access DDA (Jeu 1) Non Jeu de médias 1 Sauvegarde totale : toutes les semaines conservation longue vendredi 20h00-07h00, samedi et dimanche tout le temps Sauvegarde incrémentale : tous les jours conservation longue du lundi au jeudi de 20h00 à 07h00 DDA (edrive1) Non edrive1 Sauvegarde totale : non programmée Sauvegarde Incrémentale : non programmée DDA (edrive2) Non edrive2 Sauvegarde totale : non programmée Sauvegarde incrémentale : non programmée 162/402

163 Profil Application Disaster Recovery Ext. (Jeu 1) Non Jeu de médias 1 Sauvegarde totale : toutes les semaines conservation longue vendredi 20h00-07h00, samedi et dimanche tout le temps Sauvegarde incrémentale : non programmée Ext. (edrive1) Non edrive1 Sauvegarde totale : non programmée Sauvegarde incrémentale : non programmée Ext. (edrive2) Non edrive2 Totale : non programmée Sauvegarde incrémentale : non programmée 163/402

164 Profil Application NExt Data Center edisk Externalisation Ext. (Jeu 1) Non Jeu de médias 1 Sauvegarde totale : toutes les semaines conservation longue vendredi 20h00-07h00, samedi et dimanche tout le temps Sauvegarde incrémentale : tous les jours conservation longue du lundi au jeudi de 20h00 à 07h00 Ext. (edrive1) Non edrive1 Sauvegarde totale : non programmée Sauvegarde incrémentale : non programmée Ext. (edrive2) Non edrive2 Totale : non programmée Sauvegarde incrémentale : non programmée 164/402

165 Profil Application FileSafe Repository Ext. (Jeu 1) Non Jeu de médias 1 Sauvegarde totale : toutes les semaines conservation longue vendredi 20h00-07h00, samedi et dimanche tout le temps Sauvegarde incrémentale : tous les jours. conservation longue. du lundi au jeudi de 20h00 à 07h00. Ext (edrive1) Non edrive1 Sauvegarde totale : non programmée Sauvegarde incrémentale : non programmée Ext (edrive2) Non edrive2 Sauvegarde totale : non programmée Sauvegarde incrémentale :non programmée 165/402

166 Profil Application QuickShare Ext (Jeu 1) Non Jeu de médias 1 Sauvegarde totale : toutes les semaines conservation longue vendredi 20h00-07h00, samedi et dimanche tout le temps Sauvegarde incrémentale : tous les jours. conservation longue. du lundi au jeudi de 20h00 à 07h00. Ext (edrive1) Non edrive1 Sauvegarde totale : non programmée Sauvegarde incrémentale : non programmée Ext (edrive2) Non edrive2 Sauvegarde totale : non programmée Sauvegarde incrémentale : non programmée Voir aussi : Profils utilisables pour le Mode PRA, page 166 Profils utilisables pour le Mode PRA Les modèles à lecteur unique peuvent faire de la sauvegarde et duplication des données OU la sauvegarde des données puis l'externalisation des données critiques dans un PRA (ou epra). Les modèles avec lecteurs multiples sont équipés de librairie de bandes et peuvent faire de la sauvegarde sur disque et l'externalisation des données critiques dans un PRA (ou epra). Important : Ces modèles ne peuvent pas fonctionner en mode duplication. Avec les modèles avec lecteur unique, vous devez faire le choix du mode de sauvegarde : Duplication ou PRA. Sélectionnez Paramétrage/Sauvegardes/Gestions des Sauvegardes/Stratégie de sauvegarde et sélectionnez le type de sauvegarde : Mode Duplication ou Mode PRA. 166/402

167 Voir : Duplication ou PRA?, page 204 Les profils suivants sont disponibles pour les modèles qui sont utilisés pour le PRA ou epra. Type de profil Onglet (type de job programmé) Sauvegarde synthétique Jeux de médias (Destination des données) Configuration par défaut Profil Système Standard Sauvegarde Totale : Seulement s il n y a pas d historique, sinon une sauvegarde synthétique du système. Incrémentale : non Disque Sauvegarde Totale : tous les mois conservation longue vendredi 20h00-07h00, samedi et dimanche tout le temps Sauvegarde Incrémentale : tous les jours conservation longue du lundi au jeudi de 20h00 à 07h00 167/402

168 PRA1 (Jeu 1) Oui Jeu de médias 1 Sauvegarde Totale : toutes les semaines conservation longue samedi et dimanche après la sauvegarde Sauvegarde Incrémentale : tous les jours conservation longue du mardi au vendredi après la sauvegarde PRA2 (Jeu 2) Oui Jeu de médias 2 Sauvegarde Totale : non programmée Sauvegarde Incrémentale : non programmée epra1 (edrive1) epra2 (edrive2) Oui edrive1 Sauvegarde Totale : non programmée Sauvegarde Incrémentale: non programmée Oui edrive2 Sauvegarde Totale : non programmée Sauvegarde Incrémentale : non programmée Profil Système Direct Drive Access DDA 1 (Jeu 1) Non Jeu de médias 1 Sauvegarde Totale : toutes les semaines conservation longue vendredi 20h00-07h00, samedi et dimanche tout le temps 168/402

169 Sauvegarde Incrémentale : tous les jours conservation longue du lundi au jeudi de 20h00 à 07h00 DDA 1 (Jeu 1) Non Jeu de médias 2 Sauvegarde Totale : non programmée Incrémentale : non programmée DDA (edrive1) DDA (edrive2) Non edrive1 Sauvegarde Totale : non programmée Sauvegarde Incrémentale : non programmée Non edrive2 Sauvegarde Totale : non programmée Sauvegarde Incrémentale : non programmée Profil Application Standard Sauvegarde Totale : Non s il n y a pas d historique, sinon = flag synth. du système. Incrémentale : non Disque Sauvegarde Totale : tous les 1 mois conservation longue vendredi 20h00-07h00, samedi et dimanche tout le temps Incrémentale : tous les jours conservation longue du lundi au jeudi de 20h00 à 07h00 PRA1 (Jeu 1) Oui Jeu de médias 1 Sauvegarde Totale : toutes les semaines 169/402

170 conservation longue samedi et dimanche après la sauvegarde Incrémentale : tous les jours conservation longue du mardi au vendredi après la sauvegarde PRA2 (Jeu 2) Oui Jeu de médias 2 Sauvegarde Totale : non programmée Sauvegarde Incrémentale : non programmée epra1 (Drive1) epra2 (Drive2) Oui edrive1 Sauvegarde totale : non programmée Sauvegarde Incrémentale : non programmée Oui edrive2 Sauvegarde Totale : non programmée Sauvegarde Incrémentale : non programmée Profil Application Direct Drive Access DDA Jeu 1 Non Jeu de médias 1 Sauvegarde Totale : toutes les semaines conservation longue vendredi 20h00-07h00, samedi et dimanche tout le temps Sauvegarde Incrémentale : tous les jours conservation 170/402

171 longue du lundi au jeudi de 20h00 à 07h00 DDA Jeu 2 Non Jeu de médias 2 Sauvegarde Totale : non programmée Sauvegarde Incrémentale : non programmée DDA (edrive1) DDA (edrive2) Non edrive1 Sauvegarde Totale : non programmée Sauvegarde Incrémentale : non programmée Non edrive2 Sauvegarde totale : non programmée Sauvegarde Incrémentale : non programmée Profil Application Disaster Recovery Ext. (Jeu 1) Non Jeu de médias 1 Ext. (Jeu 2) Non Jeu de médias 2 Sauvegarde Totale : toutes les semaines conservation longue vendredi 20h00-07h00, samedi et dimanche tout le temps Sauvegarde Incrémentale : non programmée Sauvegarde Totale : non programmée Sauvegarde Incrémentale : non programmée Ext. (edrive1) Ext. (edrive2) Non edrive1 Sauvegarde Totale : non programmée Sauvegarde Incrémentale : non programmée Non edrive2 Sauvegarde Totale : non programmée Sauvegarde Incrémentale : non programmée 171/402

172 Profil Application NExt Data Center edisk Ext. Ext. (Jeu 1) Non Jeu de médias 1 Ext (Jeu 2) Non Jeu de médias 2 Sauvegarde Totale : toutes les semaines conservation longue vendredi 20h00-07h00, samedi et dimanche tout le temps Sauvegarde Incrémentale : tous les jours conservation longue du lundi au jeudi de 20h00 à 07h00 Sauvegarde Totale : non programmée Sauvegarde Incrémentale : non programmée Ext. (edrive1) Ext (edrive2) Non edrive1 Sauvegarde totale : non programmée Sauvegarde Incrémentale : non programmée Non edrive2 Sauvegarde Totale : non programmée Sauvegarde Incrémentale : non programmée Profil Application FileSafe Repository Ext (Jeu 1) Non Jeu de médias 1 Sauvegarde Totale : toutes les semaines conservation longue vendredi 20h00-07h00, samedi et dimanche tout le temps. 172/402

173 Sauvegarde Incrémentale : tous les jours conservation longue du lundi au jeudi de 20h00 à 07h00. Ext (Jeu 2) Non Jeu de médias 2 Sauvegarde Totale : non programmée Sauvegarde Incrémentale : non programmée Ext (edrive1) Ext (edrive2) Non edrive1 Sauvegarde Totale : non programmée Sauvegarde Incrémentale : non programmée Non edrive2 Sauvegarde Totale : non programmée Sauvegarde Incrémentale : non programmée Profil Application QuickShare Ext (Jeu 1) Non Jeu de médias 1 Ext (Jeu 2) Non Jeu de médias 2 Sauvegarde Totale : toutes les semaines conservation longue vendredi 20h00-07h00, samedi et dimanche tout le temps. Sauvegarde Incrémentale : tous les jours conservation longue du lundi au jeudi de 20h00 à 07h00 Sauvegarde Totale : non programmée 173/402

174 Sauvegarde Incrémentale : non programmée Ext (edrive1) Non edrive1 Sauvegarde Totale : non programmée Sauvegarde Incrémentale : non programmée Ext (edrive2) Non edrive2 Sauvegarde Totale : non programmée Sauvegarde Incrémentale : non programmée Voir aussi : Profils utilisables pour le Mode Duplication : modèles avec un lecteur unique, page /402

175 Les profils de sauvegardes systèmes Voir : Descriptions des profils, page 176 Consulter les profils de sauvegarde existants, page 187 Rattacher un système ou plusieurs systèmes à un profil de sauvegarde, page 178 Changer un système ou plusieurs systèmes d'un profil de sauvegarde, page 179 Créer un nouveau profil de sauvegarde d'un système, page 179 Exemple de modification de profil, page 190 Exemples de syntaxe utilisée dans les filtres, page 184 Définir le profil de sauvegarde systèmes Par défaut, l'appliance Synerway propose 3 profils de sauvegarde qui correspondent aux grandes catégories de systèmes dans l'entreprise, et à l'organisation de leurs sauvegardes. Il existe un deuxième type de profil de sauvegarde système pour les DDA ("Direct Drive Access") qui permettent de sauvegarder des données directement sur un média (bande, cartouche RDX). Il y a un type de sauvegarde complémentaire : celle du Plan de Reprise d'activité (PRA et epra). Voir : Mettre en place un Plan de Reprise d'activité, page 293. Les profils de sauvegardes des systèmes combinent les principaux critères de la façon suivante : Priorité de sauvegarde : haute, normale et basse pour organiser la file d'attente des sauvegardes. Données à sauvegarder ou à exclure, traitements à appliquer avant ou après la sauvegarde. Type de sauvegarde : totale ou incrémentale. Périodicité des sauvegardes : 1 ou plusieurs fois par jour, tout le temps, 1 ou plusieurs fois par semaine/mois etc. Durée de conservation des données : pour protéger les données contre l'effacement par erreur pendant un certain temps sur le média de sauvegarde, précisez Test, Courte, Normale, Longue, ou Infinie. Les durées par défaut sont : Durée Conservation des données Préfixe utilisé par les médias (Jeu de média 1) Préfixe utilisé par les médias (Jeu de média 2) Préfixe utilisé par les edrives (epra) Préfixe utilisé par les edrives (epra2) Test 1 jour T_ T2_ et_ et2_ Courte 1 semaine S_ S2_ es_ es2_ Normale 2 semaines M_ M2_ em_ em2_ Longue 2 mois L_ L2_ el_ el2_ Infinie 30 années X_ X2_ ex_ ex2_ 175/402

176 Descriptions des profils Nom de profil Machines Critiques Machines nomades(portables) Postes de travail Description Le profil pour des serveurs essentiels. Les sauvegardes doivent être assez fréquentes. Pour risquer le moins possible de perdre ses données, il vaut mieux les faire pendant les plages "creuses". La liste des fichiers sauvegardés se trouve dans les logs. Machines qui ne sont pas toujours physiquement raccordées au réseau. Les sauvegardes doivent pouvoir se faire dès le raccordement d'un poste au réseau.. Profils pour les postes de travail dont la sauvegarde est moins prioritaire, et souvent moins fréquente que celle des machines critiques. REMARQUE : Pour savoir davantage sur la façon de configurer les profils de sauvegarde, reportez-vous à la documentation utilisateur en question. ATTENTION : Certains fichiers ouverts ne peuvent pas être sauvegardés car ils sont verrouillés par le système d exploitation : un message de "warning" apparaît alors dans les logs, ainsi qu une alarme, qui indique "Fichiers non sauvegardés". Actions possibles : Consulter les profils de sauvegarde existants, page 187 Rattacher un système ou plusieurs systèmes à un profil de sauvegarde, page 178 Changer un système ou plusieurs systèmes d'un profil de sauvegarde, page 179 Créer un nouveau profil de sauvegarde d'un système, page 179 Exemple de modification de profil, page 190 Exemples de syntaxe utilisée dans les filtres, page 184 Consulter les profils de sauvegarde existants Consulter les profils de sauvegarde existants 1. Sélectionnez Paramétrage/Sauvegardes/Profils de sauvegarde. L'arborescence à gauche de la page présente les profils de sauvegarde existants. 2. Cliquez sur l'un des profils. Une fenêtre d'édition d'un profil s'affiche. 176/402

177 3. Consultez le contenu des deux onglets : Données pour indiquer les données à sauvegarder ou à exclure, et les systèmes attachés à ce profil, l'onglet Sauvegarde pour planifier le mode de sauvegarde et leur fréquence et l onglet PRA ou epra pour planifier des PRA ainsi que leurs fréquences. Cliquez sur le bouton parcourir afin de sélectionner des données à inclure pour un type de protection (sauvegarde, PRA, epra). Création d'un fichier d'association Introduction Lorsque les agents clients sont installés sur les postes à sauvegarder, ils peuvent être détectés sur le réseau par l'appliance. L'utilisateur peut choisir ici de créer automatiquement les systèmes détectés et de leur associer un ou plusieurs profils de sauvegarde. Cette page permet de modifier la manière de prendre en compte les systèmes détectés. Ils seront créés automatiquement ou bien ajoutés à une liste consultable à tout moment. Le fichier qui définit les règles d'association entre les systèmes créés automatiquement et les profils peut également être chargé depuis cette page. Syntaxe du fichier d'associations Format : fichier texte seul, encodage UTF-8, une ligne par système. Il n y a pas de différence entre majuscules et minuscules. Syntaxe : Les espaces et tabulations en début de ligne sont ignorés. Une ligne commençant par le caractère "#" est ignorée (commentaire). Une ligne de la forme "$nombre=nom de profil" définit un alias de $nombre vers le profil de nom "nom de profil". Ici, nombre représente un nombre entier positif quelconque. Une ligne de la forme "nom-de-système nom de profil", où : "nom-de-système" est un nom de système valide, comprenant éventuellement les caractères spéciaux "*" et "?" (voir ci-dessous). Les autres caractères valides sont : les lettres (non accentuées), les chiffres et le tiret "-" ; Le caractère séparant le système du profil est une espace ou une tabulation (au choix) ; "nom de profil" est un nom de profil valide, ou bien une chaîne de la forme $nombre. Dans ce deuxième cas, le profil fait référence au nom précisé dans la ligne "$nombre=nom de profil", qui doit être déclarée avant dans le fichier. Méta-caractères : pour apporter de la souplesse, le nom du système pourra comporter les méta-caractères "*" et "?". Lorsque vous nommez une application, utiliser '$$' pour remplacer le nom système associé. EXEMPLE : "$$-System_state" pour une application sur la hôte "saturne" sera remplacée par "saturne-system_state". Le type de profil est vérifié et il vous sera impossible d'associer un profil système à une application et vice et versa. 177/402

178 Les méta-caractères peuvent apparaître n importe où dans le nom. "*" remplace n importe quelle chaîne (y compris la chaîne vide) et "?" remplace exactement un caractère quelconque. Ainsi, les lignes suivantes affecteront le profil "profil 1" à tous les systèmes dont le nom commence par "s" et "profil 2" à tous les systèmes dont le nom commence par "m": Exemple de fichier valide : s* profil 1 m* profil 2 # Exemple de fichier d associations # La ligne suivante pour remplacer le profile Machine bureautique par $1 $1=Machine bureautique # Le système chocolat est associé au profil Serveur chocolat serveur # Le système fraise est associé à Machine bureautique fraise $1 # Tous les systèmes dont le nom commence par "a" sont associés au profil Portable a* Portable REMARQUE : Quand un nouveau fichier est chargé, les profils associés à liste des systèmes détectés est mise à jour, mais les profils ne sont pas modifiés sur les systèmes créés. Voir aussi : Déclaration des systèmes détectés, page 145 Rattacher un système ou plusieurs systèmes à un profil de sauvegarde 1. Sélectionnez Paramétrage/Sauvegardes/Profils de sauvegarde. L'arborescence à gauche de la page présente les profils de sauvegarde existants. 2. Cliquez sur l'un des profils. Une fenêtre d'édition d'un profil s'affiche. 3. Consultez le bas de l'onglet Données qui indique les données à sauvegarder ou à exclure, et les systèmes attachés à ce profil. La liste des systèmes attachés à ce profil apparaît. 4. Cochez le système à rattacher à ce profil. Un même système peut être attaché à plusieurs profils. Il est alors sauvegardé par chacun de ces profils. 5. Cliquez sur le bouton mettre à jour de la barre d action. La prochaine sauvegarde prendra en compte les modifications du profil de sauvegarde. 178/402

179 Changer un système ou plusieurs systèmes d'un profil de sauvegarde Cette opération se fait en deux temps : il faut enlever le système du premier profil pour l'attacher à un autre. 1. Sélectionnez Paramétrage/Sauvegardes/Profils de sauvegarde. L'arborescence à gauche de la page présente les profils de sauvegarde existants. 2. Cliquez sur l'un des profils. Une fenêtre d'édition d'un profil s'affiche. 3. Consultez le bas de l'onglet Données qui indique les données à sauvegarder ou à exclure, et les systèmes attachés à ce profil. La liste des systèmes attachés à ce profil apparaît. Recherchez la présence du système souhaité. 4. Enlevez la coche qui rattache le système à ce profil. 5. Cliquez sur le bouton mettre à jour de la barre d action. La prochaine sauvegarde prendra en compte les modifications du profil de sauvegarde. 6. Cliquez sur le profil auquel vous voulez le rattacher. La fenêtre d'édition d'un profil s'affiche. 7. Consultez le bas de l'onglet Données qui indique les données à sauvegarder ou à exclure, et les systèmes attachés à ce profil. 8. Cochez le système à rattacher à ce profil. 9. Cliquez sur le bouton mettre à jour dans la barre d action. La prochaine sauvegarde prendra en compte les modifications du profil de sauvegarde. Créer un nouveau profil de sauvegarde d'un système Vous pouvez avoir besoin de créer d'autres profils associant des combinaisons différentes de ces critères. 1. Sélectionnez Paramétrage/Sauvegardes 2. Cliquez sur le bouton Créer un nouveau profil de sauvegarde. Une fenêtre - Nouveau profil de sauvegarde s'affiche. 3. Dans le champ: Type de profil, sélectionnez Système. 4. Dans le champ : Destination des données, sélectionnez sur disque ou directement au lecteur. REMARQUE : Le choix de sauvegarder les données sur disque ou directement au lecteur, est proposé selon les configurations. 179/402

180 5. Renseignez un nom, priorité et une description du nouveau profil. La page Profil de sauvegarde systèmes s'ouvre. 6. Complétez les champs de la fenêtre d'édition du profil de sauvegarde qui comporte les onglets : Données pour indiquer les données à sauvegarder ou à exclure, Sauvegardes pour planifier le mode des sauvegardes et leur fréquence, et l onglet Jeu PRA1, Jeu PRA 2 et (pour des modèles avec lecteurs multiples) Jeu edrive 1, Jeu edrive 2 pour planifier le mode des PRA/ePRA et leur fréquence. Pour les sauvegardes des systèmes, il est plus logique d indiquer le chemin système - par exemple: c:\ sur Windows, ou /usr/ sur Unix. Mais l'appliance comprend c:/ ou c: ou c tout court. 3. Cliquez sur le bouton créer en bas de page. Créer un profil de Direct Drive Access L'Appliance Synerway vous permet de créer un profil système qui gère la sauvegarde des données directement sur le lecteur (pour bande ou cartouche RDX). Ce mode de sauvegarde s'apparente à de l'archivage direct des données qui n'ont que peu de besoins en matière de restauration. En effet, la plupart des restaurations se fait depuis le disque de l'appliance et afin d'éviter de restaurer depuis un ou plusieurs médias, il est préférable de n'utiliser ce profil pour sauvegarder des données qui sont rarement restaurées. Créer un profil de Direct Drive Access 1. Sélectionnez Paramétrage/Sauvegardes et cliquez sur l'icône (Créer un nouveau profil). 2. Dans la page Nouveau profil de sauvegarde, dans la section Paramètres, sélectionnez: Type de profil : Système Destination des données : directement au lecteur 180/402

181 3. Renseignez un nom, priorité (haute, normale ou basse) et commentaire pour ce profil. 4. Cliquez sur le bouton créer en bas de page. Modifier un profil de sauvegarde 1. Sélectionnez Paramétrage/Sauvegardes. L'arborescence à gauche de la page présente les profils de sauvegarde existants. 2. Cliquez sur l'un des profils. Une fenêtre d'édition d'un profil s'affiche. 3. Modifiez les champs souhaités sur l'onglet Données pour indiquer les données à sauvegarder ou à exclure, les traitements à appliquer ainsi que les systèmes auxquels vous voulez attacher ce profil. Les onglets Sauvegarde PRA1, PRA2, epra1 et epra2 permettent de planifier la fréquence des sauvegardes et/ou PRA (vers lecteur physique ou epra (vers lecteurs logiques). Les modifications apportées au profil s'appliquent à toutes les applications qui lui sont rattachées. 4. Cliquez sur le bouton mettre à jour de la barre d action. La prochaine sauvegarde prendra en compte les modifications du profil de sauvegarde. Exemple de modification de profil Dans cet exemple de profil système, nous voulons : sauvegarder sur disque et sur un lecteur logique (edrive1) des données dans le répertoire "c:\documents and Settings\cbc\My documents " (sélectionnez d'autres données pour ce profil en cliquant sur le bouton parcourir), exclure les fichiers de type ".jpg" et ".tmp", conserver la liste des objets sauvegardés, activer ce profil pour les systèmes sélectionnés en bas de la page. 181/402

182 Syntaxe des données à exclure La zone de texte Filtre indique la liste des objets à exclure de la sauvegarde. Par défaut, la liste est vide, aucun fichier ne doit être exclu. Le filtre consiste en une suite d'expressions. Les fichiers dont le chemin d'accès est conforme à l'une des expressions seront filtrés et ignorés de la sauvegarde. Pour indiquer une liste de différentes expressions, séparez chaque expression par le caractère " ". l'appliance Synerway utilise des expressions régulières pour l'écriture des expressions: 182/402

183 * : spécifie une répétition de 0 à n de ce qui précède. Par exemple, "a*" signifie de 0 à n fois le caractère "a". + : spécifie une répétition de 1 à n de ce qui précède (= au moins 1). Par exemple, "a+" signifie de 1 à n fois le caractère "a".? : spécifie la présence optionnelle 0 à 1 de ce qui précède (= au plus 1). Par exemple, "a?" signifie le caractère "a>" ou rien.. (un point) : spécifie un caractère quelconque. $ : indique la fin du chemin d'accès au fichier. ^ : indique le début du chemin d'accès au fichier. [ab] : spécifie un seul caractère parmi ceux placés entre les crochets. Le tiret - permet de définir une étendue de caractères. EXEMPLE : "[abc]" signifie le caractère a, b ou c. EXEMPLE : "a-z]" signifie n'importe quelle lettre minuscule de l'alphabet. EXEMPLE : "[a-za-z]" signifie n'importe quelle lettre de l'alphabet (minuscules et majuscules). EXEMPLE : "[0-9a-zA-Z]" signifie tout caractère alphanumérique. EXEMPLE : "[0-9a-zA-Z]*" signifie un nombre quelconque de caractères alphanumériques (0 à n), tel "NomdeFichier01". \ : (anti-slash) spécifie que le caractère suivant est utilisé littéralement. EXEMPLE : "\." signifie le caractère. et "\+" le caractère /402

184 Exemples de syntaxe utilisée dans les filtres Description Exclusions des fichiers avec certaines extensions (jpg, png et gif dans cet exemple). L'anti-slash ici force l'utilisation du point avant l'extension fichier. Il faut mettre le caractère "pipe" en séparateur s'il y a plusieurs types de fichiers à exclure Exclure le répertoire "Test" sur c:\program Files. Utiliser un anti-slash (\) entre "Program" et "Files" afin de renseigner l'espace. Ne pas utiliser des anti-slash dans les chemins Windows. Exclusion des volumes. Exemples de syntaxe.*\.jpg$.*\.png$.*\.gif$ ^c:/program\ Files/Test ^c ^d ^e ATTENTION : Ne pas dépasser 256 caractères dans le champ Filtre. ATTENTION : Vous devez respecter la casse des noms de répertoires dans les chemins. La lettre d'un volume est toujours minuscule. 184/402

185 Les profils de sauvegarde applications Par défaut, dans le menu Paramétrage/Sauvegardes, l'appliance Synerway propose deux profils de sauvegarde qui correspondent aux grandes catégories des applications dans l'entreprise, et à l'organisation de leurs sauvegardes. Ces profils combinent les principaux critères de la façon suivante : Priorité de sauvegarde : haute, normale, basse pour organiser la file d'attente des sauvegardes Données à sauvegarder ou à exclure, traitements éventuels à appliquer Type de sauvegarde : totale ou incrémentale (totale ou incrémentale) Périodicité de la sauvegarde : 1 ou plusieurs fois par jour, tout le temps, 1 ou plusieurs fois par semaine. Durée de conservation des données : pour protéger les données contre l'effacement par erreur pendant un certain temps sur le média de sauvegarde, précisez longue ou normale. Les profils par défaut : Nom de profil Applis critiques Applications Disaster Recovery Applications QuickShare Applis Standard Description Le profil pour des applications essentielles. Les sauvegardes doivent être assez fréquentes. Pour risquer le moins possible de perdre ses données, il vaut mieux les faire pendant les plages "creuses". Le profil pour toutes les applications Disaster Recovery (DiskSafe). Le profil pour toutes les applications QuickShare. Toute autre application dont la sauvegarde est moins prioritaire et souvent moins fréquente que celle des applications critiques.. Les applications critiques correspondent aux applications fréquemment utilisées, pour lesquelles la perte de données n'est pas envisageable : les sauvegardes doivent être très fréquentes, pour risquer le moins possible de perdre ses données, il vaut mieux les faire dans des plages "creuses". ATTENTION : Les sauvegardes des applications se font "à chaud", c est à dire avec l application ouverte. L'Appliance Synerway se connecte à l application via le module applicatif, et pilote l application pour permettre sa sauvegarde. Les applications normales dont la sauvegarde est moins prioritaire, et souvent moins fréquente que celle des applications critiques (moins d'utilisateurs, usage ou mise à jour des données moins fréquentes). Voir : Consulter les profils de sauvegarde existants, page /402

186 Rattacher une ou plusieurs applications à un profil de sauvegarde, page 188 Créer un nouveau profil de sauvegarde pour une application Exemple de modification de profil, page 190 Définir les droits utilisateur, page 137 Définir le profil de sauvegarde des applications Par défaut, la Appliance Synerway propose 3 profils de sauvegarde qui correspondent aux grandes catégories de systèmes dans l'entreprise, et à l'organisation de leurs sauvegardes. Il existe un type de sauvegarde complémentaire : celle du Plan de Reprise d'activité (PRA et epra). Voir : Mettre en place un Plan de Reprise d'activité, page 293. Les profils de sauvegardes des applications combinent les principaux critères de la façon suivante : Priorité de sauvegarde : haute, normale et basse pour organiser la file d'attente des sauvegardes. Données à sauvegarder ou à exclure, traitements à appliquer. Type de sauvegarde : totale ou incrémentale. Périodicité des sauvegardes : 1 ou plusieurs fois par jour, tout le temps, 1 ou plusieurs fois par semaine/mois etc. Durée de conservation des données : pour protéger les données contre l'effacement par erreur pendant un certain temps sur le média de sauvegarde, précisez Test, Courte, Normale, Longue, ou Infinie. Les durées par défaut sont : Durée Conservation des données Préfixe utilisé par les médias (Jeu de média 1) Préfixe utilisé par les médias (Jeu de média 2) Préfixe utilisé par les edrives (epra) Préfixe utilisé par les edrives (epra2) Test 1 jour T_ T2_ et_ et2_ Courte 1 semaine S_ S2_ es_ es2_ Normale 2 semaines M_ M2_ em_ em2_ Longue 2 mois L_ L2_ el_ el2_ Infinie 30 années X_ X2_ ex_ ex2_ Descriptions des profils par défaut L'Appliance Synerway fournit un nombre de profils par défaut qui sont utilisables et modifiables dans la plupart des configurations. Si vous créez un autre profil pour une configuration spécifique, il aura obligatoirement un des types suivants : Nom de profil Système Description Profil à utiliser pour la protection d'un système (machine physique). 186/402

187 Nom de profil Applis Standard NExt Data Center Application Disaster Recovery (Linux ou AIX) Application Disaster Recovery (Windows - UBMR) Application FileSafe Repository Application QuickShare Application VMware DataStore Description Toute application dont la sauvegarde est moins prioritaire et souvent moins fréquente que celle des applications critiques. Le profil pour des configurations comportant une externalisation réseau entre une ou plusieurs Appliances. Le profil pour les applications Disaster Recovery (Linux ou AIX). Le profil pour les applications Disaster Recovery Windows utilisant le composant ASM - Universal Bare Metal Restore (UBMR). Profil nécessaire pour la protection de vos données FileSafe qui seront sauvegardées dans le Repository FileSafe sur l'appliance Synerway. Pour la protection des espaces QuickShare. Pour la protection des applications VMware DataStore. REMARQUE : Pour savoir davantage sur la façon de configurer les profils de sauvegarde, reportez-vous à la documentation utilisateur en question. ATTENTION : Certains fichiers ouverts ne peuvent pas être sauvegardés car ils sont verrouillés par le système d exploitation : un message de "warning" apparaît alors dans les logs, ainsi qu une alarme, qui indique "Fichiers non sauvegardés". Actions possibles : Consulter les profils de sauvegarde existants, page 187 Rattacher une ou plusieurs applications à un profil de sauvegarde, page 188 Changer un système ou plusieurs systèmes d'un profil de sauvegarde, page 179 Créer un nouveau profil de sauvegarde pour une application, page 188 Exemple de modification de profil, page 190 Exemples de syntaxe utilisée dans les filtres, page 184 Consulter les profils de sauvegarde existants Consulter les profils de sauvegarde existants 1. Sélectionnez Paramétrage/Sauvegardes/Profils de sauvegarde. L'arborescence à gauche de la page présente les profils de sauvegarde existants. 187/402

188 2. Cliquez sur l'un des profils. Une fenêtre d'édition d'un profil s'affiche. 3. Consultez le contenu des deux onglets : Données pour indiquer les données à sauvegarder ou à exclure, et les systèmes attachés à ce profil, l'onglet Sauvegarde pour planifier le mode de sauvegarde et leur fréquence et l onglet PRA ou epra pour planifier des PRA ainsi que leurs fréquences. Cliquez sur le bouton parcourir afin de sélectionner des données à inclure pour un type de protection (sauvegarde, PRA, epra). Rattacher une ou plusieurs applications à un profil de sauvegarde 1. Sélectionnez Paramétrage/Sauvegardes/Profils de sauvegarde. L'arborescence à gauche de la page présente les profils de sauvegarde existants. 2. Cliquez sur l'un des profils. Une fenêtre d'édition d'un profil s'affiche. 3. Consultez le bas de l'onglet Données qui indique les données à sauvegarder ou à exclure, et les applications attachées à ce profil. La liste des applications attachées à ce profil apparaît. 4. Cochez l'application à rattacher à ce profil. ATTENTION : Si l'application est déjà attachée à un autre profil, il est nécessaire de la détacher du premier profil, avant de l'attacher à ce nouveau profil. 5. Cliquez sur le bouton mettre à jour de la barre d action. La prochaine sauvegarde prendra en compte les modifications du profil de sauvegarde. Créer un nouveau profil de sauvegarde pour une application Vous pouvez avoir besoin de créer d'autres profils associant des combinaisons différentes de ces critères. Créer un nouveau profil de sauvegarde 1. Sélectionnez Paramétrage/Sauvegardes. 2. Cliquez sur le bouton Créer un nouveau profil de sauvegarde. Une fenêtre - Nouveau profil de sauvegarde s'affiche. 3. Dans le champ: Type de profil, sélectionnez une des options suivantes : Application standard (pour MS-Exchange, Oracle, MS-SQL, Lotus Notes), Application Disaster Recovery (pour des systèmes Linux et AIX), 188/402

189 Application UBMR (pour le Disaster Recovery Windows), NExt Data Center edisk Externalisation (si vous faites de la sauvegarde via réseau), Application FileSafe Server, Application QuickShare. 4. Dans le champ : Destination des données, sélectionnez sur disque ou directement au lecteur dans le cadre d'une protection "Direct Drive Access". REMARQUE : Le choix de sauvegarder les données sur disque ou directement au lecteur, est proposé selon les configurations. 5. Renseignez un nom, priorité et une description du nouveau profil. La page Profil de sauvegarde Applications s'ouvre. 6. Complétez les champs de la fenêtre d'édition du profil de sauvegarde qui comporte les onglets : Données pour indiquer les données à sauvegarder ou à exclure, Sauvegardes pour planifier le mode des sauvegardes et leur fréquence, et l onglet Jeu PRA1, Jeu PRA 2 et (pour des modèles avec lecteurs multiples) Jeu edrive 1, Jeu edrive 2 pour planifier le mode des PRA/ePRA et leur fréquence. ATTENTION : Il est vivement conseillé de sauvegarder toutes les données sans définir de chemin, ni de données à exclure. Pour ce faire, il faut indiquer / pour sauvegarder toute l application. 7. Cliquez sur le bouton créer dans la barre d action. L arborescence se met à jour ATTENTION : Pour certaines applications, il est vivement conseillé de réaliser des traitements avant ou après la sauvegarde (fermeture de l'application par exemple), en ce cas pour définir le traitement, indiquez le chemin complet du programme à exécuter sur le système à partir de la racine. Les scripts de pre- et post- traitement doivent se terminer en retournant un code retour 0 dans les logs pour qu'ils soient considérés comme OK. Dans le cas contraire, la sauvegarde sera en erreur. Modifier un profil de sauvegarde 1. Sélectionnez Paramétrage/Sauvegardes. L'arborescence à gauche de la page présente les profils de sauvegarde existants. 2. Cliquez sur l'un des profils. Une fenêtre d'édition d'un profil s'affiche. 3. Modifiez les champs souhaités sur l'onglet Données pour indiquer les données à sauvegarder ou à exclure, les traitements à appliquer ainsi que les systèmes auxquels vous 189/402

190 voulez attacher ce profil. Les onglets Sauvegarde PRA1, PRA2, epra1 et epra2 permettent de planifier la fréquence des sauvegardes et/ou PRA (vers lecteur physique ou epra (vers lecteurs logiques). Les modifications apportées au profil s'appliquent à toutes les applications qui lui sont rattachées. 4. Cliquez sur le bouton mettre à jour de la barre d action. La prochaine sauvegarde prendra en compte les modifications du profil de sauvegarde. Exemple de modification de profil Dans cet exemple de profil système, nous voulons : sauvegarder sur disque et sur un lecteur logique (edrive1) des données dans le répertoire "c:\documents and Settings\cbc\My documents " (sélectionnez d'autres données pour ce profil en cliquant sur le bouton parcourir), exclure les fichiers de type ".jpg" et ".tmp", conserver la liste des objets sauvegardés, activer ce profil pour les systèmes sélectionnés en bas de la page. 190/402

191 191/402

192 Créer un fichier d'archive du listing des sauvegardes Cette fonctionnalité permet de télécharger et stocker pendant une période définie, le contenu d'une sauvegarde sélectionnée (les répertoires et fichiers sauvegardés sur un système, leur taille et le timestamp). Le contenu est téléchargé dans un fichier CSV. Dans le fichier, que vous pouvez ouvrir comme un tableur, les informations suivantes sont fournies pour chaque objet dans la sauvegarde : la taille de la sauvegarde (en octets), le timestamp qui correspond à sa création, le type d'objet, Type d'objet h v d f l Description Host Volume (uniquement sur Windows) Répertoire Fichier Lien 192/402

193 Type d'objet o a Description Objet Autre Créer un fichier qui liste le contenu d'une sauvegarde 1. Dans la page du profil qui correspond au système sauvegardé (Paramétrage/Sauvegardes/Profils de Sauvegarde), vous devez d'abord cochez la case Conservation de la liste des objets sauvegardés. ATTENTION : Tous les systèmes qui dépendent de ce profil auront leur contenu sauvegardé. 2. Sélectionnez Opérations/Sauvegardes. 3. Sélectionnez un système et cliquez sur le lien Télécharger au format csv. Un fichier CSV est créé. REMARQUE : L'outil que vous utilisez pour afficher ce fichier doit accepter des caractères UTF-8. Sinon certains caractères ne seront pas affichés correctement. Il est possible de configurer la durée pendant laquelle les listings sont stockés sur une Appliance. Voir : Définir une durée de listings de sauvegarde, page 307 Créer un fichier d'archive (zip) du contenu d'une sauvegarde 1. Sélectionnez Opérations/Sauvegardes, et sélectionnez un système sauvegardé. 2. Sélectionnez une périodicité de sauvegarde (jour, semaine, mois...). 3. Cliquez sur le bouton Créer un fichier d'archive d'un listing du contenu. Un fichier d'archive (zip) par sauvegarde est généré contenant des informations sur cette sauvegarde. Le fichier est nommé de la manière suivante. Nom de l'appliance de sauvegarde Type de sauvegarde Date Timestamp Exemple : Appliance600_Plateforme2-ePRA1_ _ csv 4. Une fois le fichier d'archive créé, cliquez sur le lien en bas de page : "Télécharger archive (créé le JJ/MM/AA)". 193/402

194 Sauvegarder un système ou application manuellement Pour les données des applications (Exchange, Oracle, SQL Server) : Il est nécessaire de sauvegarder systématiquement toute l'application en indiquant dans les données à sauvegarder le /, qui signifie "tous les répertoires". Sur les sauvegardes incrémentales des applications, l'appliance Synerway enregistre les modifications des données, fichiers logs et nouvelles données. ATTENTION : Il s'agit des données gérées par les applications : les programmes de l'application et leurs mises à jour doivent être sauvegardées par ailleurs, en cas de crash, il est nécessaire d'obtenir l'intégrité et la cohérence des données. Lancer une sauvegarde manuelle 1. Ouvrez le menu Opérations/Sauvegarde. 2. Cliquez sur un système dans l'arborescence à gauche de la page. La page affiche les informations sur 2 onglets : le premier, Activité de Sauvegarde contient les comptes rendus des opérations de sauvegarde (classés par jour, semaine, mois, année). Le second Déclencher une Sauvegarde propose de lancer une sauvegarde manuellement d une entité système/profil. 3. Cliquez sur le second onglet Déclencher une Sauvegarde. 4. Dans la section Opération à déclencher, sélectionnez le mode de sauvegarde (ici : Sauvegarde, voir section suivante pour les informations sur un PRA). 5. Sélectionnez l'une des deux options de type de sauvegarde (Incrémentale ou Totale). REMARQUE : L'Appliance Synerway transforme automatiquement la première sauvegarde en une sauvegarde totale, même s il s agit en principe d une sauvegarde incrémentale. 6. Cliquez sur le bouton déclencher en bas de l'écran. Lancer un PRA manuel 1. Ouvrez le menu Opérations/Sauvegarde. 2. Cliquez sur un système dans l'arborescence à gauche de la page. 3. Cliquez sur le second onglet Déclencher une Sauvegarde. 4. Dans la section Opération à déclencher, sélectionnez le mode de sauvegarde (ici : PRA1 ou PRA2, voir la section précédente pour les informations sur une sauvegarde). 5. Sélectionnez l'une des deux options de type de sauvegarde (Incrémentale, Totale). 6. Dans le cas d'un PRA Total, vous pouvez choisir de : 194/402

195 soit de baser le PRA sur la dernière sauvegarde disponible soit de le baser sur une sauvegarde antérieure (renseignez l'heure et la date de cette sauvegarde). Il vous est également possible de tenir compte des objets supprimés ou disparus en sélectionnant l'option Inclure depuis et en renseignant une heure et une date. 7. Cliquez sur le bouton déclencher en bas de l'écran. Vérifier que la sauvegarde se passe bien 1. Ouvrez la page d'accueil de votre Appliance (cliquez sur le logo Synerway dans la partie gauche en haut de l'interface). 2. Dans la section Sauvegardes en cours, cliquez sur l'icône dans la colonne statut pour la sauvegarde que vous voulez vérifier. Une page s'ouvre affichant les informations sur la sauvegarde en cours (nombre d'objets, volume sauvegardé etc.). REMARQUE : L'historique des informations de sauvegarde par système est également accessible dans la page Opérations/Sauvegarde sous l'onglet Activité de Sauvegarde. 195/402

196 S'assurer en temps réel que la sauvegarde se passe bien Afin de visualiser les sauvegardes effectuées pour un système donné, il faut : 1. Sélectionnez Opérations/Sauvegarde. 2. Sélectionnez le système pour lequel la sauvegarde a été lancée. 3. Consultez les informations dans l'onglet Activité de Sauvegarde. Voir aussi : Si vous constatez que la sauvegarde n'a pas démarré ou ne s'est pas correctement terminée, vous pouvez la relancer en cliquant sur le bouton redémarrer en bas de la fenêtre. Vous pouvez également visualiser les logs en cliquant sut l'icône en bas de l'interface Appliance Synerway. Par défaut, vous verrez la page de logs qui correspond aux événements généraux de votre Appliance. Cliquez sur l'option Mode Expert et/ou sélectionnez les Événements de Sauvegarde dans le menu déroulant. Si vous avez utilisé des scripts de pré et post traitement, ils doivent se terminer en retournant un code retour 0 dans les logs pour qu'ils soient considérés comme OK. Dans le cas contraire, la sauvegarde sera considérée comme étant en erreur. Consulter la page d'accueil, page 196 Consulter et comprendre les informations des alarmes, page 299. Consulter la page d'accueil Connectez-vous à l'appliance Synerway. Les informations de sauvegarde, de restauration et d'alarmes sont affichées sur la page d'accueil. Cliquez sur le logo de l'appliance en haut à gauche de la page, si vous êtes déjà connecté. La page d'accueil s'affiche à nouveau. Vérifiez la couleur et le nombre d'alarmes sur le bouton des alarmes. Cliquez sur le bouton des alarmes pour voir la liste détaillée de ces alarmes. Cliquez éventuellement sur l'onglet Alarmes désactivées pour vérifier que certaines alarmes importantes n'ont pas été désactivées. Voir aussi : Consulter et comprendre les informations des alarmes, page /402

197 Sauvegarder les montages des disques réseaux (CIFS) sous Windows Afin de sauvegarder les partages CIFS sous Windows, vous devez créer et exécuter un script afin de pouvoir sauvegarder un montage réseau sur une Appliance Synerway. Avant de suivre la procédure de configuration, vérifiez que : Vous avez installé l'appliance Synerway et les agents au moins en version 3.1. Vous connaissez la lettre de la partition réseau que vous devez mapper ainsi que le nom de l utilisateur et son mot de passe pour pouvoir accéder à ce partage. Comment sauvegarder un montage de disques réseaux (CIFS) Voir : Créer le script 1. Ouvrez un fichier texte (avec Bloc Notes, par exemple) sur la machine Windows où se trouve le partage réseau CIFS. 2. Sauvegardez ce fichier sous le nom de : "esavdaemoncustom.bat" dans le répertoire "bin" de l agent de sauvegarde (par exemple : C:\Program Files\Synerway\SEasy Backup\bin). 3. Copiez le texte suivant dans ce fichier : echo %DATE% %TIME% > C:\temp\mon_daemon.log net use T: \\mon_partage_réseau mot_de_passe /USER:nom_ utilisateur /PERSISTENT:YES 2>> C:\temp\mon_daemon.log echo %ERRORLEVEL% >> C:\temp\mon_daemon.log 5. Vérifiez que la lettre de partition mentionnée après "net use" est disponible pour le montage réseau (et modifiez-la le cas échéant). 6. Modifiez le nom du partage réseau, de l utilisateur et son mot de passe ainsi que l emplacement et le nom du log. L utilisateur sera typiquement l administrateur responsable des sauvegardes de ce disque réseau. ATTENTION : Si vous changez votre nom d'utilisateur et/ou votre mot de passe qui donne l'accès à la partition réseau, vous devez reporter ces informations dans le scripte esavdaemoncustom.bat. Vérifier le script 1. Vérifiez sur la machine Windows que la commande net use fonctionne correctement. Pour ce faire, copiez net use T: \\mon_partage_réseau mot_de_passe /USER:nom_ utilisateur dans une fenêtre de commande et exécutez la commande. 2. Sur la même machine Windows, ouvrez les propriétés du service Synerway Backup (ouvrez Panneau de Configuration/Outils d Administration/Services, cliquez droit sur le service Synerway Easy Backup). 197/402

198 3. Dans l onglet Connexion, sélectionnez Ouvrir une session en tant que : ce compte et ajoutez un compte qui est autorisé à faire des sauvegardes de ce partage réseau ("admin" par exemple). 4. Arrêtez puis redémarrez le service Synerway Backup. 5. Vérifier dans le fichier daemon.log (par défaut dans le répertoire C:\temp) que le lancement du service Synerway Backup s'est bien déroulé et que le scripte esavdaemoncustom.bat est bien pris en compte. Si c'est le cas, le fichier log aura le format suivant : 21/04/ :44:14,34 0 Sinon, il y a le chiffre 1 avec une explication du problème. Configurer l'appliance Synerway sur laquelle vous souhaitez sauvegarder le partage réseau 1. Connectez-vous sur l'appliance et déclarez le système Windows où le montage aura lieu. ATTENTION : Dans la page Système Mode Edition, vous devez cocher la case Sauvegarder tous les systèmes de fichiers. 2. Dans la page Système Mode Edition cliquez sur le bouton parcourir pour ce système Windows et vérifiez que le partage réseau s affiche bien dans la liste de disques disponibles. 3. Vous pouvez désormais sauvegarder et restaurer ce disque. ATTENTION : Il est recommandé de toujours sauvegarder tous les volumes (et non pas "/") car sinon des problèmes de sauvegarde ne seront pas visibles. 198/402

199 Externalisation/réplication des données en mode fichier Vous pouvez désormais externaliser/répliquer plusieurs fois les mêmes données à l'identique sans répéter la sauvegarde primaire. Cette démarche vous permet de simplifier la gestion de vos données sauvegardées. Vous avez la possibilité, quelque soit le modèle de l'appliance que vous utilisez, d'externaliser vos données sur : Un ou deux jeux de médias physiques (bandes LTO ou cartouches RDX). Même avec les modèles avec un lecteur unique, vous pouvez gérer deux jeux de médias. Les deux méthodes d'externalisation sont le PRA1 et PRA2 (PRA = Plan de reprise d'activité). Un ou deux lecteurs "logiques" sur une ou plusieurs Appliances via une connexion réseau. Ce type d'externalisation est connu sous le nom "NExt" (Network Externalisation). Les deux méthodes d'externalisation réseau sont : epra1 et epra2. Cette méthode consiste à externaliser vos données sauvegardées soit sur une deuxième Appliance, soit sur un partage réseau. Vous pouvez donc externaliser les données sauvegardées sur le disque de l'appliance Synerway sur un, deux, trois ou quatre médias (physiques et/ou logiques). Vous pouvez faire usage de 5 durées de conservation ce qui accroît les possibilités d'externalisations multiples. ATTENTION : La possibilité de faire des externalisations multiples nécessite que votre Appliance Synerway soit en mode PRA. Le mode PRA est le seul mode que vous pouvez utiliser sur les modèles avec librairies. Si vous restez en mode duplication, vos externalisations se font au fil de l'eau. Pour plus d'informations sur ces deux modes, voir : Duplication ou PRA?, page 204 Configurer vos lecteurs en vu des externalisations Le menu Paramétrage/Appliance Synerway/Externalisation vous permet de configurer les lecteurs physiques ou logiques. Configurer le lecteur physique Par défaut, ce lecteur s'appelle "Drive1". Des informations relatives à ce lecteur sont affichées dans la page Lecteur Média. Il est possible d'ajouter un commentaire et/ou rendre ce lecteur actif ou inactif. Vous pouvez également forcer une labellisation du média contenu dans ce lecteur. Pour savoir comment procéder à cette labellisation, voir : Forcer la labellisation d'un média, page 319 Configurer le lecteur logique (edrive) Le lecteur logique (edrive1 ou edrive2) est soit une deuxième Appliance, soit un partage réseau dédié qui permet l'externalisation des données sauvegardées en mode fichier. Il est également 199/402

200 possible de sauvegarder directement sur un lecteur (mode Direct Drive Access), vous pouvez configurer un ou deux lecteurs logiques, appelés edrive. Voir : Configurer la réplication réseau sur un NExt Client, page 212 Voir aussi : Externalisations sur médias physiques, page 201 Externalisation réseau ("NExt"), page 203 Duplication ou PRA?, page 204 Configurer la réplication réseau sur un NExt Client, page 212 Configurer l'externalisation sur un partage réseau, page 218 Glossaire - externalisation mode fichier, page /402

201 Externalisations sur médias physiques Gestion des médias Toute solution de sauvegarde doit avoir une solution intégrée d'externalisation. Si votre Appliance Synerway a un lecteur (de bandes LTO ou cartouches RDX), vous devez configurer l'appliance afin de pouvoir externaliser les données sauvegardées sur ces médias externes. Concernant les médias externes : Ils ont tous une durée de conservation associée. L'Appliance possède 5 durées par défaut. Il est possible de modifier ces durées ainsi que les labels que vous utilisez pour vos médias. REMARQUE : Un média une fois entamé ne peut être ré-utilisé avant que sa durée de conservation soit atteinte ou que vous le recyclez manuellement. Il est possible de valider comment l'appliance gère vos médias : vous pouvez définir une priorité pour un type de média ou encore exiger que l'appliance demande un média neuf ou recyclé pour un jour de semaine donné. Pour plus d'information su la gestion des médias, voir : Intervenir sur les médias magnétiques et lecteurs, librairies, page 313 Rotation des médias La question qui doit être posée lors d'une mise en place d'une solution de sauvegarde/externalisation: Quelles données vais-je pouvoir restaurer avec ma stratégie d'externalisation? Dans l'exemple qui suit, nous voulons pouvoir restaurer nos données quotidiennes pendant 1 semaine et les données hebdomadaires pendant 1 mois. Ce schéma montre les bandes qui doivent être insérées dans l'appliance et le temps que la bande reste inutilisable. Notez dans cet exemple qu'il vous faut quatre bandes de type "M_###" pour être assuré de pouvoir restaurer les données incrémentales pendant une semaine. 201/402

202 Pour plus d'informations sur comment gérer la validation et rotation des cartouches, veuillez consulter les FAQ (N 39) qui sont accessible depuis l'interface de l'appliance - menu Assistance/FAQ. 202/402

203 Externalisation réseau ("NExt") La solution Synerway vous permet, en plus d une protection locale, de répliquer des données critiques via une connexion réseau vers une Appliance Synerway cible distante ou vers un partage réseau. Vous pouvez, bien évidemment continuer à externaliser vos données vers des médias sur la ou les Appliance Synerway dans votre configuration de sauvegarde. L'Appliance Synerway utilisée pour sauvegarder vos données sur site est équipée d un module appelé le Next Client. L'Appliance Synerway distante qui reçoit les données critiques répliquées (ou le partage réseau dédié) est équipée d un module appelé le Next Data Center. Ce module peut recevoir des données de plusieurs modules NExt Client. Une Appliance Synerway peut être à la fois Next Client et Next Data Center. Typiquement, le NExt Data Center possède une volumétrie de stockage plus importante. Puisque vos données critiques seront répliquées sur disque, vous n aurez plus à gérer des médias classiques (bandes et disques RDX). Le Next Client possède deux lecteurs logiques, appelés edrive qui peuvent être configurés pour envoyer des données sur un NExt Data Center. Le Next Data Center peut être configuré pour recevoir des données en provenance d'un Next Client. L'espace dédié sur le Next Data Center s'appelle l'evolume et cet espace fait partie de l'espace fichier d'une Appliance Synerway ou un partage réseau dédié. Il peut être modifié à tout moment. Chaque evolume est "rempli" d'un ou plusieurs "edisk", des espaces logiques dédié à un edrive d'une Appliance Synerway ou partage réseau. Voir les sections suivantes : Le module de réplication en mode fichier (NExt) Configurer l'externalisation sur un partage réseau, page /402

204 Duplication ou PRA? Une grande nouveauté dans la version 3.0 est la possibilité de choisir le mode pour la sauvegarde et externalisation de vos données et de pouvoir basculer entre ces modes. Les deux modes sont : Mode Duplication - 100% des données sauvegardées sont externalisées sur média externe au fil des sauvegardes sur le disque de l'appliance Synerway. Mode PRA - Vous sélectionnez les données sauvegardées que vous souhaitez externaliser par la suite. Vous programmez ces externalisations à un moment qui convient. Vous pouvez également externaliser sur plusieurs médias (physiques -sur média- et logiques via réseau sur une autre Appliance Synerway). Le mode PRA gère également des PRA incrémentaux qui réduisent de manière significative la fenêtre de sauvegarde nécessaire à votre solution. Les données avec mode duplication sont indissociables avec celles sauvegardées sur disque et celles externalisées sur média. Les données avec mode PRA sont dissociables avec celles sauvegardées sur disque et celles externalisées sur média. Voir aussi : Externalisation/réplication des données en mode fichier, page 199 Les modèles de Appliance Synerway et les modes d'externalisation Le mode de sauvegarde et d'externalisation est dépendant du modèle d'appliance que vous installez. Concernant les gammes avec un seul lecteur de média, vous pouvez : choisir de faire des externalisations de toutes vos données sauvegardées sur un lecteur de média interne (mode duplication). OU externaliser à des plages fixes vos données critiques (mode PRA). Vous pouvez également externaliser vos données critiques en mode epra sur un ou deux edrive (disques réseau distants). Concernant la gamme avec librairie, vous pouvez externaliser : vos données critiques en mode PRA sur un ou deux médias externes. vos données critiques en mode epra sur un ou deux edrive (disques réseau distants). Le mode duplication Le mode duplication est le mode de gestion le plus simple à mettre en place sur votre Appliance de sauvegarde : dans ce mode, le disque est utilisé comme un "cache" permettant de réaliser rapidement la sauvegarde de vos données. Ces sauvegardes sont régulièrement et automatiquement externalisées par votre Appliance sur médias amovibles (bandes ou RDX). En mode duplication, toutes les données sauvegardées sur disque sont systématiquement dupliquées sur média amovible. 204/402

205 Dans ce mode, le disque et les médias amovibles sont des outils complémentaires : ils sont paramétrés pour disposer de durées de conservation complémentaires. Les disques se "purgent" automatiquement sur les médias amovibles. L utilisation de plusieurs durées de conservation vous permet de disposer de plusieurs jeux de médias amovibles, les médias amovibles à durée courte étant recyclés régulièrement et automatiquement pour être ré-utilisés, les média à durée longue sont gardés au coffre sur un an ou plus selon vos besoins. Très simple d exploitation, ce mode présente l inconvénient de générer plus de jeux de médias amovibles que le mode PRA. Il est principalement utilisé sur les Appliances de sauvegarde à lecteur manuel. Lorsque l on passe en mode duplication : Les durées de conservation des Jeu de médias 1 sont automatiquement ramenées à celles du disque. Les durées de conservation des médias du Jeu de médias 2 ne bougent pas, mais plus aucune écriture ne peut se faire vers ces médias (il n y a plus d onglet Jeu de média 2 dans les profils), les médias du Jeu de médias 2 déjà existant ne peuvent donc plus servir que pour la restauration ou être effacés pour être ré-utilisés dans le Jeu de médias 1. Les duplications du disque vers les médias se font systématiquement vers les médias du Jeu de médias 1. Important : Ce mode ne permet pas de mettre en œuvre l externalisation via réseau (mode NExt). Si vous souhaitez utiliser ce type d externalisation, vous devez obligatoirement utiliser le mode PRA. Il est possible, cependant d'utiliser un edrive avec une application Direct Drive Access où les données sont sauvegardées directement sur un disque réseau distant sur une autre Appliance. Les applications QuickShare et Disaster Recovery ne dépendent pas du mode de sauvegarde et sont donc utilisables en mode Duplication et mode PRA. ATTENTION : Le mode duplication n'est pas utilisable sur les modèles avec librairie. Comment basculer en mode duplication 1. Sélectionnez Paramétrage/Sauvegardes et cliquez sur Stratégie d'externalisation dans le menu à gauche. 2. Dans la section Choix de Stratégie, cliquez sur Mode Duplication. 3. Cliquez sur le bouton mettre à jour. Le mode PRA Parce qu il est vital en cas de sinistre de pouvoir restaurer vos données critiques rapidement et sans dépendre des sauvegardes sur disques probablement détruites, le mode PRA de votre Appliance sélectionne les informations à externaliser pour le Plan de Reprise d Activité (PRA). L externalisation est réalisée au choix, soit sur médias amovibles (bandes ou RDX), soit via réseau sur une Appliance de sauvegarde distante. Ce mode effectue une duplication sélective sur médias amovibles des données sauvegardées sur le disque de votre Appliance de sauvegarde. Les jeux de médias ainsi constitués sont complets, cohérents et comptent moins de médias que ceux générés en mode duplication. 205/402

206 Le mode PRA reconstitue des sauvegardes "totales synthétiques" de vos données, à partir du disque de l Appliance sans aucun accès à vos données primaires ni aucune interruption de vos sauvegardes et restaurations. Afin de pouvoir à tout moment réaliser ces externalisations, le mode PRA consomme plus d espace disque que le mode duplication : il conserve en effet sur disque au minimum deux sauvegardes totales de vos données et toutes les sauvegardes incrémentales intermédiaires. Lorsqu on est en mode PRA sur les modèles à lecteur unique, alors l utilisateur peut effectuer des sauvegardes sur le disque, et des externalisations sur : les médias amovibles du Jeu de média 1 et Jeu de média 2, les edrives (accessible via réseau sur une Appliance de sauvegarde distant) en utilisant le mode epra1 ou epra2. Il y a donc 5 destinations possibles qui correspondent à autant de durées de conservation qui peuvent être positionnées indépendamment lors de la mise en place d'une configuration de sauvegarde: Le disque de l'appliance Synerway. Le jeu de médias Jeu de média 1, médias nommés M_###, L_###,. Le jeu de médias Jeu de média 2, médias nommés M2_###, L2_###, Les edrives epra1 nommés em_###, el_###, Les edrives epra2 nommés em2_###, el_2###, Comment basculer en mode PRA 1. Sélectionnez Paramétrage/Sauvegardes et cliquez sur Stratégie d'externalisation dans le menu à gauche 2. Dans la section Choix de Stratégie, cliquez sur Mode PRA. 3. Cliquez sur le bouton mettre à jour. ATTENTION : Après avoir sélectionné le mode PRA, vous devez redémarrer les sauvegardes totales pour chaque profil pour lequel vous voulez utiliser un PRA. Configurer les priorités de duplication Introduction Pour les modèles avec lecteur unique, la duplication de données depuis le disque Appliance Synerway vers le média externalisable se fait selon le label du média et sa durée de conservation. Les priorités par défaut sont les suivantes : Courte (Label = S_###) Normale (Label = M_###) Longue (Label = L_###) 206/402

207 Infinie (Label = X_###) Test (Label = T_###) Il est possible de modifier la priorité si vous souhaitez privilégiez une duplication sur un média/durée de conservation spécifiques. Par exemple, si vous voulez utilisez le mode Test, vous pouvez changer la priorité de ce label pendant le temps de vos tests. Configurer les priorités de duplication ATTENTION : Cette fonctionnalité est disponible uniquement si votre Appliance Synerway est en mode Duplication. La notion de "priorité" n'existe pas en mode PRA. 1. Sélectionnez Paramétrage/Appliance Synerway/Espace de Stockage/Espace fichier. La liste de média est affichée dans l'ordre de sa priorité de conservation. La première période dans la liste a la priorité la plus importante : 2. Utilisez les petites flèches à droite afin de monter ou descendre une durée de conservation. 207/402

208 Configurer l'externalisation en mode fichier Voir : Étapes de configuration de l'externalisation en mode fichier (NExt), page 208 Configurer un NExt Data Center et allouer de l espace disque pour des réplications en mode fichier, page 209 Créer un ou plusieurs edisks dans un module NExt Data Center, page 210 Gestion des espaces de stockage dans un NExt Data Center, page 214 Créer une application NExt Data Center afin de répliquer sur média, page 216 Étapes de configuration de l'externalisation en mode fichier (NExt) La configuration de l'externalisation en mode fichier (NExt) avec une ou plusieurs NExt Data Center et une ou plusieurs NExt Client est la suivante: Tâche Voir : Configurer un NExt Data Center Installer et configurer un NExt Data Center Allouer de l espace de stockage dans l evolume de votre NExt Data Center Créer des edisks dans le NExt Data Center Créer une application NExt Data Center Configuration du NExt Client Créer des profils et systèmes sur un NExt Client Voir le guide de démarrage rapide de l'appliance Synerway. Configurer un NExt Data Center et allouer de l espace disque pour des réplications en mode fichier, page 209 Créer un ou plusieurs edisks dans un module NExt Data Center, page 210 Créer une application NExt Data Center afin de répliquer sur média, page 216 Créer des profils de sauvegarde sur un NExt Client, page 213 Allouer de l espace disque pour l'externalisation réseau Quand vous avez installé et initialisé votre NExt Data Center, il faut configurer cette installation et notamment allouer de l espace disque dans le NExt Data Center. L espace alloué à l'externalisation en mode fichier (NExt) est nommé espace evolume. Le volume dédié à l evolume doit être soigneusement calculé en fonction : du nombre d'appliance NExt Client à répliquer et du volume attendu de données, des durées de rétention prévues pour les données répliquées. 208/402

209 Configurer un NExt Data Center et allouer de l espace disque pour des réplications en mode fichier 1. Dans la page d accueil lors de la première connexion au NExt Data Center (comme pour une installation classique) vous devez: accepter de la licence (ce texte est en anglais), configurer la date et de l heure, choisir la période d'essai de 30 jours, configurer le compte de l administrateur (compte de connexion etc.) Voir le Guide de démarrage rapide (Quick Start) pour plus de renseignements. 2. Quand vous arrivez à l Étape 5, cocher la case cocher la case Activer le module NExt Data Center. REMARQUE : Vous pouvez activer les deux modules ("Advanced Pack" et "NExt Data Center"). Deux espaces dédiés seront ainsi créés sur l'appliance. REMARQUE : Le module NExt Data Center est toujours activé avec un module NExt Client déjà activé par défaut. La pré-allocation de l espace dédié aux réplications réseau permet d éviter les surprises de gestion de l espace disque côté Data Center. S il y a trop de données sur disque ou si les durées de conservation sont allongées, il y a risque de saturation et des réplications en erreur par manque d espace. D une manière générale, et puisque seules les données critiques sont répliquées, l espace nécessaire à l'externalisation équivaut à deux sauvegardes de données critiques augmentées de 20% pour s assurer de la consistance des sauvegardes. 3. Renseignez l espace à allouer (en Go) dans le champ Espace à allouer à l evolume du module NExt Data Center (Go) et cocher la case en dessous pour confirmer ce choix de configuration. REMARQUE : La taille de cet espace une fois alloué est modifiable. Si vous constatez que les réplications commencent à atteindre la capacité maximale déjà défini, vous devez considérer l option de réduire les durées de conservation de vos données (voir :Appliance Synerway version 3.1, page 11 pour plus de détails). 4. Cliquez sur suivant. 5. Dans la dernière boîte de dialogue, confirmer la configuration en cliquant sur suivant. L'Appliance redémarre automatiquement. 209/402

210 Créer un ou plusieurs edisks dans un module NExt Data Center Une fois défini l espace global dédié à l'externalisation en mode fichier, vous devez configurer un espace d accueil associé à chaque Next Client distant. Cet espace d accueil dédié se nomme un edisk. Il reçoit les données en provenance d une sauvegarde totale ou incrémentale d une NExt Client transmises via internet ou réseau WAN. L accès à l edisk est sécurisé par un nom d accès et un mot de passe. Typiquement, le nom d accès sera celui du NExt Client en question mais ceci n est pas obligatoire. Le mot de passe peut également être identique à celui du NExt Client afin de faciliter la gestion d un parc de NExt Client mais ceci n est pas obligatoire. Pour chaque edisk, il faut allouer un espace dans l evolume du NExt Data Center. Après avoir renseigné le nom et mot de passe pour un evolume, dans la section Stockage. Dans la section Gestion de Stockage, vous pouvez voir l espace total disponible dans l evolume que vous avez configuré pour ce NExt Data Center. Cet espace correspond à l espace configuré lors de l initialisation et mise en service du NExt Data Center moins l espace déjà alloué aux edisks déjà configurés. Schématiquement, les espaces sur le NExt Data Center sont représentés ainsi: REMARQUE : L espace vert (evolume total) reste disponible pour l extension des edisks. Vous pouvez augmenter la taille réservée à l evolume mais ceci réduit la capacité de stockage des sauvegardes classiques sur l'appliance Synerway NExt Data Center. Pour augmenter la taille de l evolume, voir la section : Gestion des espaces de stockage dans un NExt Data Center, page /402

211 La création d un edisk se déroule en deux phases: Créer un edisk et un accès sécurisé. Créer un espace dédié à cet edisk. Créer un accès à un edisk La création d un edisk se déroule en deux phases: Créer un edisk et un accès sécurisé. Créer un espace dédié à cet edisk. 1. Dans l interface du NExt Data Center, ouvrez le menu: Paramétrage/Appliance Synerway/Espace de Stockage/NExt Data Center/Gérer les edisk. Les éléments suivants sont affichés: La liste d edisks actuellement configurés sur le module NExt Data Center. Pour chaque edisk: l espace total alloué à celui-ci ainsi que l espace occupé et l espace encore disponible. Avec cette information, vous pouvez ré-allouer de l espace pour mieux repartir la charge de vos edisk. Est également affiché, l espace total encore disponible dans l evolume pour la création ou l extension d edisks. 2. Cliquez sur le bouton ajouter en bas de l écran. La fenêtre suivante s ouvre: 3. Définissez le nom de connexion qui sera utilisé par le Next Client pour accéder à cet edisk. Ce nom peut être par exemple le nom du NExt Client dont dépend ce NExt Data Center. 4. Renseignez un mot de passe. Vous pouvez maintenant allouer un espace à cet edisk. 211/402

212 5. Dans la section Stockage, entrez un chiffre qui correspond à l espace à allouer (en Mo) dans le champ Espace à allouer (Mo). REMARQUE : Vous pouvez par la suite augmenter ou diminuer cet espace si vos besoins de réplication réseau évoluent. Charger des edisks avec un fichier de configuration Afin de gérer plus facilement un plus grand nombre d edisks, vous pouvez charger un fichier de configuration afin d éviter de rentrer chaque edisk manuellement. Dans la section Charger un nouveau fichier de configuration, cliquez sur le bouton parcourir et charger le fichier texte. Ce fichier doit avoir le format suivant : La première ligne définit l action : ADD MODIFY : Pour ajouter des nouveaux edisks ou modifier des edisks existants. REPLACE : La même action que "ADD MODIFY" puis effacement des edisks qui ne sont pas dans le fichier de configuration, mais qui se trouvent dans la base. Pour chaque edisk, spécifiez ses caractéristiques : Nom_de_disk mot_de_passe quota_en_mo Séparez les informations par un espace: Dans cet exemple, nous remplaçons les edisks dans la base avec 3 nouveaux edisks: REPLACE edisk1 edisk1 100 edisk2 edisk2 100 mercuretx mercuretx 1000 Configurer le module NExt Client Voir : Configurer la réplication réseau sur un NExt Client, page 212 Créer des profils de sauvegarde sur un NExt Client, page 213 Configurer la réplication réseau sur un NExt Client Il convient d indiquer à chaque NExt Client dans votre configuration de réplication réseau, les paramètres de connexion avec un NExt Data Center. La connexion vers le NExt Data Center est gérée via un lecteur logique appelé "edrive". Chaque edrive configuré est lié à un mode d'externalisation epra. Plus précisément, edrive1 est lié à epra1 et edrive2 est lié à epra2. Pour réussir la configuration de l edrive, vous aurez besoin de: 212/402

213 Le nom de l'appliance Synerway distante et son numéro de port (617 par défaut). Le nom et mot de passe de connexion qui sont configurés dans le NExt Data Center. Votre administrateur doit vous les fournir. Créer (ou modifier) un edrive sur un NExt Client 1. Dans l interface de l'appliance NExt Client, sélectionnez : Paramétrage/Appliance Synerway/Externalisation. 2. Cliquez sur l icône edrive NExt Client 1 ou edrive NExt Client Cliquez sur le bouton paramétrer en bas de l écran. 4. Dans la page Configuration de l'externalisation réseau NExt Client edrive1, vous pouvez créer un edrive ou bien modifier les paramètres d un edrive existant: Machine Distante : entrez le nom de l'appliance NExt Data Center et son numéro de port (par défaut 617). Nom l edisk: renseignez le nom de l edisk dédié à cet NExt Client et son mot de passe. Demandez cette information à votre administrateur. Seuil de remplissage de l edisk distant : modifiez le seuil d alerte à partir duquel une alarme est remontée sur la NExt Client si le taux de remplissage de celle-ci dépasse ce seuil (90% par défaut). 5. Cliquez sur le bouton mettre à jour. 6. Si vous voulez synchroniser l'appliance avec l'edisk distant, l'appliance doit redémarrer. Cliquez sur le bouton synchroniser puis sur la page suivante ("Synchronisation de l'appliance - remise en cohérence") sur le bouton redémarrer. Créer des profils de sauvegarde sur un NExt Client Pour chaque NExt Client, il faut configurer: les profils qui gèrent la sauvegarde classique et la réplication réseau (appelé epra), associer les systèmes sauvegardés par le NExt Client. Créer un profil d epra Le profil epra vous permet de sélectionner un ou plusieurs systèmes et/ou applications et les associer avec une stratégie de Plan de Reprise d Activité (epra). REMARQUE : Un système ou application peut faire partie d un profil de sauvegarde classique sans faire partie d un epra. Créer un nouveau profil epra 1. Sélectionnez Paramétrage/Sauvegardes 2. Cliquez sur le bouton Créer un nouveau Profil. Une fenêtre d édition d un profil s affiche. 213/402

214 3. Sélectionnez Système. 4. Donnez un nom à ce profil (par exemple: "Réplication_NExt4") et complétez les champs de description de ce profil. 5. Cliquez sur le bouton créer en bas de page. 6. Dans la section Données à Sauvegarder, vous devez renseignez un chemin de fichier (ou "/" pour la racine) afin d afficher l onglet Données. 7. Sous l onglet Données, dans le tableau Données à sauvegarder, cliquez sur la case dans la colonne epra afin d activer ce profil. 8. Sous l onglet Sauvegarde, vous pouvez: configurez les périodicités de conservation des sauvegardes totales et incrémentales, configurez les plages de sauvegarde pour votre configuration sauvegardes totales et incrémentales. REMARQUE : Sous l onglet epra, les périodicités de conservation ne portent que sur des sauvegardes totales. Les fréquences de conservation et les plages de sauvegardes sont donc typiquement plus espacées. 9. Cliquez sur créer (ou mettre à jour). REMARQUE : Pour plus de renseignements sur la configuration, voir l aide en ligne principale. 10. Vous pouvez à présent créer des systèmes et applications afin de les associer à ce profil et finir de mettre en place votre solution de epra. REMARQUE : Pour plus d informations concernant la création des profils et systèmes ainsi que la restauration des données sauvegardées, veuillez consulter l aide en ligne principale. Gestion des espaces de stockage dans un NExt Data Center Si vos besoins de stockage évoluent, vous serez sans doute amené à modifier l espace de stockage sur le NExt Data Center. Pour cela vous pouvez augmenter ou diminuer l espace de l evolume. Vous pouvez, par exemple, réduire l espace dédié aux sauvegardes classiques configuré sur l'appliance Synerway au bénéfice d une augmentation de la taille de votre evolume. ATTENTION : Si vous augmentez l espace NExt Data Center, vous réduisez d autant l espace alloué aux sauvegardes primaires. Voir : Configurer l'evolume pour l'externalisation sur une Appliance, page 215 Créer une application NExt Data Center afin de répliquer sur média, page /402

215 Configurer l'evolume pour l'externalisation sur une Appliance 1. Dans l interface du NExt Data Center, ouvrir le menu: Paramétrage/Appliance Synerway/Espace de Stockage/NExt Data Center/Gérer l evolume. La fenêtre suivante s ouvre : 2. Sélectionnez le type de stockage que vous souhaitez utiliser pour l'externalisation de vos données. Stockage sur Appliance (notre cas) Stockage sur partage réseau (voir : Configurer l'externalisation sur un partage réseau, page 218). Dans cet exemple, 50% de l evolume ont été alloués aux edisks distants (20 Go sur une allocation disque. Vous pouvez paramétrer la taille de votre evolume. Attention: Si vous augmentez la taille de l espace du NExt Data Center, vous réduisez d autant la capacité de vos sauvegardes classiques. 215/402

216 3. Modifier la taille dans le champ Taille globale de l evolume pour augmenter ou diminuer l espace total de celui-ci. 4. Dans la section Valeur du seuil de déclenchement de l'alarme, vous pouvez configurer le seuil de remplissage à partir duquel une alarme est remontée. Par défaut, cette alarme est déclenchée lorsque le remplissage de l espace evolume atteint 90%. Vous avez alors deux options: Augmenter la taille de l espace de l evolume (au détriment de vos sauvegardes classiques). Réduire les durées de rétention de données sur l evolume (passer de deux mois à un mois, par exemple). Voir : Créer des profils de sauvegarde sur un NExt Client, page 213. Créer une application NExt Data Center afin de répliquer sur média Une fois les evolume et l espace edisk configurés, vous pouvez créer une application NExt Data Center. Cette application vous permet de sélectionner un NExt Client à répliquer sur médias. L edisk n est pas automatiquement externalisé sur média. Vous devez donc configurer une application NExt Data Center dans le but : d associer un profil de réplication des données sur média, lui ajouter ou enlever un espace edrive d une réplication réseau. Créer un profil de réplication des données sur médias 1. Dans l'appliance Synerway NExt Data Center, sélectionnez Paramétrage/Sauvegardes et cliquez sur l icône Créer un nouveau profil. 2. Dans la section "Choix du type de profil de sauvegarde", sélectionnez Application. 3. Dans la section "Spécificités du profil", sélectionnez Next Data Center edisk Externalisation. 4. Donnez un nom à ce profil (par exemple: "Réplication fichiers Région Ouest") 5. Donnez une priorité ("Haute" par défaut) et ajouter un commentaire si nécessaire. 6. Cliquez sur le bouton créer. 7. Une fois le profil créé, cliquez sur l onglet qui correspond à la cible recherchée de cette externalisation (Ext. (Jeu1), Ext. Jeu 2), Ext. (edrive 1), Ext. (edrive 1)). 8. En fonction de votre politique de réplication (jours de mises sur média ou réseau, ou edrive, périodes de conservation etc.), renseignez les informations nécessaires (consultez Créer un nouveau profil de sauvegarde pour une application pour plus de détails sur la configuration des profils). Créer une application NExt Data Center 1. Dans l'appliance Synerway NExt Data Center, sélectionnez Paramétrage/Système et cliquez sur l icône Créer une application. 2. Dans la liste des applications sélectionnez sur NExt Data Center. 3. Donnez un nom à cette application, par exemple: "NExt_application1". 216/402

217 4. Remplissez ou renseigner les champs "Statut" et "Commentaire" (voir l aide en ligne pour plus de détails). 5. Associez, si nécessaire, le profil de réplication des données sur médias créé ci-dessus. 6. Cliquez sur le bouton créer. Associer des edisks à votre application NExt Data Center 1. Dans la page Application : Edition de votre application NExt Data Center, cliquez sur le bouton parcourir dans la section Sauvegarde/eVolume à sauvegarde. Une page s ouvre vous proposant de sélectionner ou désélectionner les edisks sur une Appliance Synerway NExt Data Center. 2. Sélectionnez ou désélectionnez des edisk à ajouter ou enlever de l application. Cliquez sur ajouter au panier et appliquer afin de sélectionner ou voir le panier, cochez la ou les edisk et cliquez sur le bouton enlever du panier afin de désélectionner l'edisk. 3. Dans la page Application : Edition cliquez sur le bouton mettre à jour. 217/402

218 Configurer l'externalisation sur un partage réseau A partir de la version , il est possible d'externaliser des données sur des répertoires de partage réseau d'un serveur Windows/Linux. La configuration des espaces de stockage sur partage réseau se fait de la même manière que pour les externalisations NExt (externalisation via le réseau vers une ou plusieurs Appliances Synerway). Vous devez créer un ou plusieurs edisks sur l'appliance Synerway qui jouera le rôle de Next Data Center. Ces edisks seront stockés sur le partage réseau choisi. Avant de configurer ce mode d'externalisation, il convient de lire attentivement les consignes suivantes : Lorsque vous précisez un partage pour réceptionner des données, les données déjà présentes sur le partage de destination ne seront pas écrasées. Il est recommandé d'utiliser des partages dédiés à l'externalisation de l'appliance Synerway. Les partages réseau ne doivent contenir aucune autre donnée. Pour la création de partage réseau, il est important d'utiliser une vraie machine serveur (par exemple : Windows Server 2008) et non pas un poste de travail (par exemple : Windows XP). Les données seront stockées à la racine du partage : le nom du partage doit donc pointer directement sur le dossier concerné. Lorsque le message suivant apparaît : "toutes les données n'ont pas pu être déplacées...", il faut regarder dans le partage de destination ce qui a pu et n'a pas pu être déplacé. Vérifier que le partage est accessible en écriture. Dans tous les cas où un transfert total n'a pas été réussi, il convient de recréer un partage qui fonctionne et ensuite déplacer à nouveau les données en utilisant la procédure : Créer une externalisation vers un partage réseau dans l'appliance Synerway, page 218 décrite ci-dessous. Si la connexion est rompue entre le serveur et l'appliance Synerway, il faut redémarrer l'appliance pour que la connexion soit reconnue à nouveau. Pour savoir comment créer les edisks et configurer l'externalisation sur partage réseau, veuillez suivre les procédures ci-dessous : Créer une externalisation vers un partage réseau dans l'appliance Synerway, page 218 Créer un edisk, page 220 Créer (ou modifier) un edrive, page 220 Déclencher une sauvegarde manuelle, page 221 Modifier les paramètres d'externalisation via partage réseau dans l'appliance Synerway, page 221 Modifier la destination de partage réseau, page 222 Quelles données sont sauvegardées sur le partage réseau?, page 224 Créer une externalisation vers un partage réseau dans l'appliance Synerway 1. Dans l interface de l'appliance Synerway, sélectionnez : Paramétrage/Appliance 218/402

219 Synerway/Espace de stockage/next Data Center/Gérer l'evolume. 2. Sélectionnez l'option Stockage sur partage réseau. 3. Indiquez le nom du système auquel appartient le disque partagé, le chemin réseau d accès distant (nom du partage), le nom du domaine, l utilisateur et le mot de passe de l utilisateur qui donnent un accès au disque partagé. Dans l'exemple ci-dessus, le partage est le suivant : //russel/7go1. REMARQUE : Ce partage doit exister au préalable. L'Appliance Synerway renverra un message d'erreur si le partage réseau n'est pas reconnu ou accessible. 4. Modifiez la taille dans le champ Taille globale de l evolume pour augmenter ou diminuer l espace total de celui-ci. 5. Dans la section Valeur du seuil de déclenchement de l'alarme, vous pouvez configurer le seuil de remplissage à partir duquel une alarme est remontée. 6. Cliquez sur le bouton mettre à jour en bas de l'écran. ATTENTION : Si le partage réseau est perdu, vous devez redémarrer votre Appliance Synerway dès que le partage a été rétabli. 219/402

220 Créer un edisk 1. Dans l interface du NExt Data Center, ouvrez le menu: Paramétrage/Appliance Synerway/Espace de Stockage/NExt Data Center/Gérer les edisk. Les éléments suivants sont affichés: La liste d edisks actuellement configurés sur le module NExt Data Center. Pour chaque edisk: l espace total alloué à celui-ci ainsi que l espace occupé et l espace encore disponible. Avec cette information, vous pouvez réallouer de l espace pour mieux répartir la charge de vos edisks. L espace total encore disponible dans l evolume pour la création ou l extension d edisks. 2. Cliquez sur le bouton ajouter en bas de l écran. La fenêtre suivante s ouvre: 3. Dans la section Accès, définissez le nom de connexion qui sera utilisé par le Next Client pour accéder à cet edisk. Ce nom peut être par exemple le nom du NExt Client dont dépend ce NExt Data Center. 4. Renseignez un mot de passe. Vous pouvez maintenant allouer un espace à cet edisk. 5. Dans la section Stockage, entrez un chiffre qui correspond à l espace à allouer (en Mo) dans le champ Espace à allouer (Mo). REMARQUE : Vous pouvez par la suite augmenter ou diminuer cet espace si vos besoins de réplication réseau évoluent. Voir aussi la section "Créer un ou plusieurs edisks dans un module NExt Data Center" dans le Guide Utilisateur pour plus d'informations sur cette procédure Créer (ou modifier) un edrive 1. Dans l interface de l'appliance Synerway, sélectionnez : Paramétrage/Appliance 220/402

221 Synerway/Externalisation. 2. Cliquez sur l icône edrive NExt Client 1 ou edrive NExt Client Cliquez sur le bouton paramétrer en bas de l écran. 4. Dans la page Configuration de l'externalisation réseau NExt Client edrive1, vous pouvez créer un edrive ou bien modifier les paramètres d un edrive existant: Machine Distante : entrez le nom de l'appliance NExt Data Center et son numéro de port (par défaut 617). Nom l edisk: renseignez le nom de l edisk dédié à cet NExt Client et son mot de passe. Demandez cette information à votre administrateur. Seuil de remplissage de l edisk distant : modifiez le seuil d alerte à partir duquel une alarme est remontée sur la NExt Client si le taux de remplissage de celle-ci dépasse ce seuil (90% par défaut). 5. Cliquez sur le bouton mettre à jour. 6. Si vous voulez synchroniser l'appliance avec l'edisk distant, l'appliance doit redémarrer. Cliquez sur le bouton synchroniser puis sur la page suivante ("Synchronisation de l'appliance - remise en cohérence") sur le bouton redémarrer. Déclencher une sauvegarde manuelle Vous pouvez désormais tester cette externalisation sur partage réseau en créant ou modifiant un profil de sauvegarde pour vos données à externaliser et en lançant une sauvegarde manuelle. 1. Dans l'interface de l'appliance, sélectionnez Opérations/Sauvegarde. 2. Sélectionnez le système pour lequel vous souhaitez externaliser les données. 3. Cliquez sur l'onglet Déclencher une sauvegarde. 4. Sélectionnez le profil à associer avec ce système. 5. Dans la section Opération à déclencher/mode, sélectionnez en fonction de votre configuration soit edrive1, soit edrive2. 6. Laissez l'option Totale pour le type de sauvegarde. 7. Après leur sauvegarde, vérifiez que les données apparaissent dans votre partage réseau (Voir aussi : Quelles données sont sauvegardées sur le partage réseau?, page 224). Modifier les paramètres d'externalisation via partage réseau dans l'appliance Synerway 1. Dans l interface de l'appliance Synerway, sélectionnez : Paramétrage/Appliance Synerway/Espace de stockage/next Data Center/Gérer l'evolume. 2. Sélectionnez l'option Stockage sur partage réseau. 221/402

222 3. Modifiez le ou les champ(s) pour ce partage réseau. 4. Cliquez sur le bouton mettre à jour en bas d'écran. Si vous souhaitez modifier la destination de l'externalisation réseau, vous devez lire la section ci-dessous. Modifier la destination de partage réseau Le changement de destination de partage réseau implique la possible perte de vos données externalisées. Lors de cette modification, vous avez la possibilité de soit : transférer l'evolume et les données qu'il contient sur le nouveau partage réseau, soit : transférer l'evolume sur le nouveau partage réseau mais perdre les données qu'il contient. ATTENTION : Vous devez créer ou modifier la destination de partage réseau vous même. L'Appliance Synerway renvoie un message d'erreur si le partage réseau n'est pas reconnu ou accessible. Dans l'exemple ci-dessous, nous avons modifié le partage réseau dans Paramétrages/Appliance Synerway/Espace de Stockage/NExt Data Center/Gérer l'evolume. Nous voulons utiliser le partage //kobaia/pfe3 au lieu de //kobaia/pfe1. 222/402

223 REMARQUE : Notez également dans cet exemple la présence des astérisques rouges qui signifient une modification des paramètres. Ici, nous modifions la destination réseau ainsi que la capacité de l'evolume (de 10 Go à 20 Go). Modifier les paramètres de partage réseau 1. Dans la page Paramétrages/Appliance Synerway/Espace de Stockage/NExt Data Center/Gérer l'evolume, modifiez le nom du partage (et d'autres paramètres si vous le souhaitez). Cliquez sur le bouton mettre à jour en bas de page. Vous verrez affichés les paramètres de connexion à ce partage réseau. 2. Choisissez la manière de modifier le partage réseau dans la section modification du lieu de stockage: Déplacer les données stockées vers un nouveau lieu de stockage sur partage réseau Cette option modifiera la destination de vos externalisations de données lors des prochaines externalisations. Les edisks se trouvant sur l'ancien partage, ainsi que les données qu'ils contiennent sont transférées vers le nouveau partage. Vider le lieu de stockage actuel et utiliser un nouveau lieu Cette option modifiera la destination de vos externalisations de données lors des prochaines externalisations. Les edisks sont transférés vers le nouveau partage mais les données qu'ils contiennent seront perdues. 223/402

224 ATTENTION : Toutes les données dans l'ancien lieu de stockage deviendront inutilisables si vous définissez un nouveau lieu. 3. Cochez la case Valider l'option sélectionnée puis cliquez sur le bouton mettre à jour en bas de page. Quelles données sont sauvegardées sur le partage réseau? Lorsque vous avez créé un partage réseau (lieu de stockage des données externalisées) et programmé une externalisation (epra1 et/ou epra2), les données sont stockées de la manière suivante : Dans cet exemple, nous pouvons voir que deux edisk ("ekobaia" et "ekobaia22") ont été créés sur un partage réseau (\\kobaia\pfe2). Pour chacun des edisks, les données sont segmentées et stockées par l'appliance Synerway. Ces données ne sont exploitables que si elles sont restaurées avec une Appliance sur leur machine d'origine ou une machine de remplacement. Il est fortement conseillé de ne pas stocker d'autres fichiers sur ce partage. 224/402

225 Glossaire - externalisation mode fichier Data Center mode bloc Le module Data Center de réplication en mode bloc est déployé sur une Appliance Synerway pour accueillir dans l espace Advanced Pack, la réplication en mode bloc des données répliquées par d autres Appliances. Data Center mode fichier (NExt) Le NExt Data Center est le module Data Center de réplication en mode fichier déployé sur une Appliance Synerway pour accueillir les réplications réseau réalisées en mode fichier par des Appliances primaires. Cette fonction accueille la réplication d une ou plusieurs Appliances primaires. Cette fonction ou ce module est activé sur une Appliance. edisk Le terme edisk désigne l espace logique réservé aux réplications réseau ou epra d une Appliance équipée du module NExt Client. L edisk est situé dans l espace evolume de l'appliance équipée du module NExt Data Center. Chaque edisk est désigné par un nom et sécurisé par un mot de passe. edrive Le terme edrive désigne le lecteur logique dédié aux réplications réseau d une Appliance primaire. C est l edrive qui réalise les écritures sur le réseau vers l espace disque dédié est dédié à cette Appliance primaire sur une Appliance cible. evolume Le terme evolume désigne sur l'appliance équipée du module Data Center, l espace dédié à la centralisation des réplications réseau. L espace evolume est l espace global pouvant être alloué aux réplications réseau. Cet espace sera découpé en edisks distincts réservés pour accueillir les données répliquées par les Appliances équipées du module NExt Client. Une Appliance ayant le module Data Center dispose de la capacité de répliquer les edisks sur média en déclarant une application "NExt Data Center" et en sélectionnant le ou les edisks à répliquer. Module de réplication Client en mode fichier Le NExt Client est le module Client de réplication en mode fichier déployé sur une Appliance Synerway pour réaliser une réplication sur le réseau en mode fichier. Module de réplication Client en mode bloc Le module Client de réplication en mode bloc est déployé sur une Appliance Synerway pour réaliser une réplication sur le réseau en mode bloc de l espace Advanced Pack vers l espace Advanced Pack d une autre Appliance. Réplication réseau (epra) La réplication est une duplication de l information se trouvant sur le disque dur de l'appliance Synerway. L'Appliance dispose désormais de trois méthodes de réplication : 225/402

226 La réplication classique sur média : duplication intégrale du contenu du disque de l'appliance sur média pour les modèles sans librairie de médias. Le mode PRA : réplication sélective sur média duplication limitée aux totales du contenu du disque sur média pour les modèles avec librairie de médias. La réplication sélective sur le réseau(epra): la réplication par une duplication limitée aux données critiques du disque d une Appliance équipée du module NExt Client vers une Appliance équipée du module NExt Data Center située sur un autre site. La réplication réseau ou epra a un fonctionnement identique au PRA classique de l'appliance: elle permet de ne répliquer que les données critiques via le réseau pour une reprise d activité en cas de sinistre. La sélectivité de la réplication réseau est impérative car la capacité réseau limite les volumes pouvant être répliqués au mieux à quelques Go par jour (contre plusieurs centaines de Go par heure sur média). Technologie NExt La technologie NExt est une option de l'appliance Synerway permettant d activer la fonction de réplication réseau en mode fichier. Il s agit en fait d un module complémentaire à l'appliance livré sous la forme de deux composants : le module Client en mode fichier et le module Data Center en mode fichier. 226/402

227 Les modules de réplication en mode bloc Introduction L'Appliance Synerway est dotée de fonctionnalités de réplication via réseau des données protégées. Il y a deux modules Synerway de réplication: le module de réplication en mode fichier (NExt), permettant de dupliquer les données protégées en mode fichier vers une autre Appliance (pour plus d'informations sur le mode fichier (voir le Guide Utilisateur : Le module de réplication en mode fichier (NExt)), le module de réplication en mode bloc, permettant de dupliquer les données protégées en mode bloc dans l espace Advanced Pack, vers une autre Appliance. Ces modules permettent aux entreprises de s affranchir totalement de la manipulation des médias amovibles. Sur une Appliance classique, la réplication est faite en dupliquant les données sauvegardées sur le disque de l'appliance vers un autre média (bande ou disque RDX selon les modèles). REMARQUE : L installation des modules de réplication en mode fichier ou en mode bloc nécessite l utilisation du master Appliance. Pour plus d'informations sur la réplication en mode bloc, voir : Le module de réplication en mode bloc, page /402

228 Architecture des modules de réplication en mode bloc Deux modules logiciels complémentaires réalisent la réplication en réseau des données protégées par une Appliance Synerway, l une en mode fichier, l autre en mode bloc. Chacun de ces modules comporte deux composants : Un composant "Client" à installer sur l'appliance "locale" chargée de la protection locale des données, applications et systèmes. Un composant "Data Center" à installer sur une Appliance destinée à accueillir la copie (réplication) des données de l'appliance locale. Cette Appliance cible de la réplication est soit située sur un autre site distant, soit sur un site central ou enfin, sur le site d un prestataire. Voir : Les modules de réplication en mode bloc, page /402

229 Le module de réplication en mode bloc Voir : Calcul de l espace Advanced Pack, page 230 Définir une politique de réplication, page 232 Les étapes de configuration de la réplication en mode bloc, page 233 Configurer la Console ASM, page 234 Architecture de la réplication en mode bloc Le module de réplication via réseau en mode bloc sécurise une Appliance chargé d une protection locale en mode bloc en répliquant ses données vers une autre Appliance Synerway via réseau. Le mode bloc s agit des clients protégés avec le module DiskSafe vers un espace Advanced Pack d une Appliance Synerway. REMARQUE : Il ne s agit pas d une protection FileSafe qui fait également du mode bloc. Un minimum de deux Appliances sont nécessaires : l'appliance Synerway primaire, en charge de la protection locale, l'appliance Synerway cible, située ou non à distance, recevant la réplication des données contenues par l'appliance primaire. Chaque Appliance est équipée d un module de réplication via réseau en mode bloc : l'appliance primaire reçoit le module Client de la réplication via réseau en mode bloc, l'appliance cible (locale ou distante selon les cas) reçoit le module Data Center de la réplication via réseau en mode bloc. Typiquement, mais pas obligatoirement, une réplication via réseau en mode bloc se fera depuis une ou plusieurs Appliances équipées du module Client vers une Appliance cible distante équipée du module Data Center car : 229/402

230 l'appliance équipée du module Client gère habituellement les sauvegardes de vos données primaires et les réplique vers une Appliance cible équipée du module Data Center avec des capacités de stockage plus importantes, l avantage de situer l'appliance cible sur un site distant est de pouvoir récupérer vos données critiques dans le cas d un incident majeur qui aurait provoqué la perte de vos données primaires. REMARQUE : Vous avez également la possibilité de répliquer à nouveau vos données déjà répliquées sur médias si votre Appliance peut être équipée d un lecteur ou librairie de médias. ATTENTION : Toute Appliance Synerway dont l espace Advanced Pack a été activé lors de la mastérisation peut soit recevoir des données primaires répliquées depuis une autre Appliance soit répliquer ses propres données primaires vers une Appliance cible ou encore les deux à la fois. Il suffit pour cela de lui ajouter les modules réplication via réseau en mode bloc Client ou Data Center selon qu elle réplique ou reçoit des données. ATTENTION : L espace Advanced Pack réservé au mode bloc n est pas modifiable après l initialisation de l Appliance sauf à procéder à une nouvelle mastérisation de celleci. Calcul de l espace Advanced Pack Calcul de l espace Advanced Pack primaire : La somme des disques et/ou des partitions à protéger en mode bloc avec DiskSafe plus 20 à 30 % (ceci dépend de l activité et des blocs modifiés). Calcul de l espace Advanced Pack sur le Data Center (cible) : La somme des disques et/ou des partitions à protéger en mode bloc avec DiskSafe plus 20 à 30 % plus la somme des disques et/ou des partitions répliquées plus 50 %. Exemple d architecture multi-site Dans le schéma ci-dessous, nous constatons que : l'appliance Synerway cible à Paris "reçoit" des données en mode fichier et en mode bloc de deux sites distants (Toulouse et Lille) ainsi que des données répliquées localement à Paris, la protection primaire à Toulouse est répliquée depuis une Appliance qui réplique des données en mode fichier et mode bloc et une autre Appliance qui réplique des données uniquement en mode bloc, sur le site de Lille, il y a une première réplication locale des données en mode bloc et une réplication distante vers le site de Paris uniquement en mode bloc. 230/402

231 231/402

232 Quel type de Appliance Synerway pour chaque site Site SITE 1 : Toulouse : protection locale 1 SITE 1 : Toulouse : protection locale 2 SITE 2 : Paris : protection locale 3 (Appliance primaire) SITE 2 : Paris : protection locale 3 (Appliance cible) SITE 3 : Lille : protection locale 4 SITE 3 : Lille: protection locale 5 Quels modèles de réplication réseau pour chaque site? Module Client de Réplication mode bloc (DiskSafe) Module Client de Réplication mode fichier (NEXT) Module Client de Réplication en mode fichier (NEXT) Module Client de Réplication mode bloc (DiskSafe) Module Data Center de Réplication mode bloc (ASM) Module Data Center de Réplication mode fichier (NEXT) Module Client mode bloc de Réplication (DiskSafe) Module Client de Réplication mode bloc (DiskSafe) Module Data Center de Réplication mode bloc (DiskSafe) Lecteur de médias possible NON* NON* NON* OUI* NON* OUI* * Une Appliance avec un module "Client" avec réplication en mode fichier ou bloc ne peut contenir un lecteur de médias. Définir une politique de réplication La réplication est un processus de transfert d une ressource à l identique sur une autre machine. A des intervalles précis, un Snapshot est prise de la ressource (disque primaire) et les données modifiées sont transmises, via le réseau, en mode bloc vers le disque de réplication (disque cible) où a lieu la synchronisation. Les données répliquées sont récupérables si un incident majeur intervient nécessitant une restauration du disque primaire. En temps normale, vous n avez pas besoin d accéder au disque cible et celui-ci est généralement situé dans un lieu distant. La Console ASM vous permet de reclasser le disque répliqué en tant que disque primaire. (Voir : Rebasculer un disque répliqué en disque primaire après un incident majeur, page 246). Vous devez décider votre politique de réplication en fonction des considérations suivantes : Le nombre de disques miroirs à répliquer et le volume de données que cela représente, 232/402

233 La criticité de ces données et la fréquence de réplication (toutes les heures, tous les jours etc.). Vous pouvez utiliser le mode "Continuous" afin de répliquer tout changement sur le disque primaire vers le disque cible. La bande passante disponible pour la réplication des données via un réseau IP. Votre configuration ASM peut également faire l objet d une configuration avancée tenant compte des options de : stockage (le nombre de Snapshot à garder, les segments du disque à utiliser, limiter ou étendre l espace disque disponible pour les réplications), protocole de réplication (TCP ou RUDP), compression, chiffrement. Pour un exemple de configuration de réplication utilisant la Console ASM, voir : Configurer une réplication entre deux Appliance Synerway, page 237 Les étapes de configuration de la réplication en mode bloc Les étapes de la mise en route de la réplication via réseau en mode bloc entre deux Appliances sont : Appliance primaire (Appliance équipée du module Client) Mastérisation en Appliance Synerway et gestion des volumes. Installation des clés du module Client de réplication mode bloc. REMARQUE : Le dimensionnement des volumes dédiés aux modules de réplication Clients ne nécessite aucune réservation d espace ou partitionnement spécifique. Le partitionnement entre espace mode fichier et espace Advanced Pack (mode bloc) se fait classiquement en tenant compte pour chaque type de protection des volumétries des postes et systèmes à protéger et de la croissance prévue pour ces postes et systèmes. ATTENTION : L espace Advanced Pack réservé au mode bloc n est pas modifiable après l initialisation de l appliance sauf à procéder à une nouvelle masterisation de celle-ci. Appliance cible (appliance équipée du module Data Center) Masterisation en Appliance Synerway et gestion des volumes. Installation des clés du module Data Center de réplication mode bloc. REMARQUE : Le dimensionnement de l espace Advanced Pack utilisé par le module de réplication Data Center nécessite une planification soigneuse : l'appliance, cible de la réplication, doit avoir la capacité d héberger les données des Appliances qu elle réplique et une éventuelle protection de données primaires en mode bloc. Le volume de l espace Advanced Pack doit donc être dimensionné pour : 233/402

234 Le volume nécessaire à la protection de données primaires au site hébergeant l'appliance de réplication plus une marge de croissance raisonnable, Le volume nécessaire à la réplication des espaces DiskSafe des Appliances cibles plus une marge de croissance. ATTENTION : L espace Advanced Pack réservé au mode bloc n est pas modifiable après l initialisation de l appliance sauf à procéder à une nouvelle masterisation de celleci. Configurer la Console ASM Installation de la console sur un poste administrateur, Définition d une politique de réplication, Configuration de la réplication, Contrôle de la réplication, Basculer une Appliance répliquée vers une Appliance primaire. Voir aussi : Configurer la Console ASM, page 234 Configurer la Console ASM La Console ASM (Advanced Storage Module) vous permet de gérer la réplication entre deux Appliances Synerway ou plus équipées des modules de réplication mode bloc Client ou Data Center. L arborescence à gauche affiche les Appliances (Advanced Storage Module Servers) qui ont été ajoutées à la Console. Une Appliance est : soit une Appliance primaire qui réplique un disque miroir à protéger vers une deuxième Appliance située sur le même site physique ou sur un site distant (LAN ou WAN). soit une Appliance Synerway cible qui accueille un disque miroir à protéger depuis une deuxième Appliance située sur le même site physique ou sur un site distant (LAN ou WAN). 234/402

235 Les sections suivantes explique comment: Installer une Console ASM sur un poste administrateur, Configurer une réplication entre deux Appliances, Vérifier le statut de la réplication, Rebasculer un disque répliqué en tant que disque primaire. Configurer les TimeMark et TimeView Voir aussi : Installer la Console ASM, page 235 Configurer une réplication entre deux Appliance Synerway, page 237 Vérifier le statut de la réplication, page 244 Rebasculer un disque répliqué en disque primaire après un incident majeur, page 246 TimeMark et TimeView, page 247 Installer la Console ASM La Console ASM vous permet de mettre en place votre configuration de réplication de deux serveurs ASM (deux Appliance Synerway). REMARQUE : La console ASM doit être installée sur un poste administrateur. 235/402

236 Installer la Console ASM Le Setup pour l installation de la Console ASM se trouve sur le CDD des agents. Pour ouvrir la Console ASM sur Windows une fois installée, cliquez sur démarrer/tous les Programs/ASM/ASM Console. La Console ASM s ouvre dans une nouvelle fenêtre. Ajoutez une Appliance Synerway dans la Console 1. Dans la Console ASM, faites un clic droit sur Advanced Storage Module Servers. 2. Sélectionnez Add ASM Server. REMARQUE : Vous pouvez également sélectionner Tools/Discover ASM Servers afin de lister toutes les Appliances sur un sous-réseau. Renseignez le sous-réseau et masque-réseau (Subnetwork Filter et Subnetwork Mask). 3. Pour chaque Appliance Synerway que vous ajoutez dans la Console ASM, vous devez renseigner le nom de l'appliance (dans le champ ASM Server) ainsi que son nom utilisateur et mot de passe associés. 236/402

237 4. Une boîte de dialogue s ouvre vous demandant de renseigner 3 éléments : La licence, les paramètres réseau de l'appliance et le nom du host. La licence étant déjà renseignée sur l'appliance Synerway, et n ayant pas besoin de changer le nom de l'appliance ni ses paramètres réseaux, vous pouvez cliquer trois fois sur le bouton Skip. 5. Répétez cette opération pour chaque Appliance pour laquelle que vous souhaitez répliquer en mode bloc. Configurer une réplication entre deux Appliance Synerway Dans cette section, nous allons utiliser la Console ASM afin de répliquer des données depuis un disque primaire vers un disque cible. REMARQUE : Pré-requis: Le disque ou partition primaire doit préalablement être créé(e) sur un système client et protégé par une Appliance Synerway. Pour savoir comment créer ce disque, veuillez consulter la documentation DiskSafe. Ouvrir la Console ASM Pour ouvrir la Console ASM sur Windows, cliquez sur démarrer/tous les programmes/asm/asm Console. La Console s ouvre dans une nouvelle fenêtre. Si vous n avez pas encore créé des Appliances dans la Console, voir la section : Installer la Console ASM, page 235. Sélectionner le disque primaire à répliquer Une fois que vous avez créé les Appliances dans la Console ASM, vous pouvez commencer à les configurer pour la réplication (l envoi ou la réception de données répliquées depuis une Appliance vers une autre Appliance. REMARQUE : Vous pouvez activer la réplication soit pour un seul disque, soit pour des disques multiples (en utilisant la fonctionnalité "batch"). Vous devez créer des Resources Snapshot pour les disques primaires et réplication. Afin de créer ces ressources, veuillez suivre les sections ci-dessous. 237/402

238 1. Dans la console, cliquez sur l'appliance à partir de laquelle vous souhaitez répliquer un ou plusieurs disques. 2. Pour la réplication d un disque miroir unique, cherchez cette ressource qui se trouve ici : Appliance Synerway name/logical Resources/SAN Resources 238/402

239 Configurer les paramètres de réplication L assistant de réplication (Replication Wizard) s ouvre. 1. Sélectionnez l'appliance cible ("target server") qui va accueillir le disque répliqué. 239/402

240 Pour une réplication distante, sélectionnez n importe laquelle Appliance sauf l'appliance primaire. Si l'appliance ne figure pas sur la liste, cliquez sur le bouton Add. 2. (Réplication distante uniquement) Confirmez ou renseignez l adresse IP de l'appliance Synerway cible. 3. Précisez si vous souhaitez utiliser l option (Continuous Mode) et si vous désirez créer une TimeMark lorsque la réplication démarre. Continuous Mode - Après la fin de l assistant de réplication, vous serez invité à créer une ressource "Continuous Replication" pour la réplication primaire. Delta Mode - Use existing TimeMark - (réplication "Delta" uniquement.) Choisissez si vous souhaitez utilisez le TimeMark la plus récente de l'appliance primaire. Le fait d utiliser un TimeMark existante réduit la charge sur la Snapshot Resource. Cependant, les données répliquées ne seront pas toujours les plus récentes. EXEMPLE : Votre réplication est planifiée pour 11h15 et le TimeMark la plus récente est à 11h00. Si vous avez sélectionné Use Existing TimeMark, la réplication aura lieu avec les données de 11h00 même si des changements ont été effectués entre 11h00 et 11h15. Dans ce sens, si vous utilisez l option Use Existing TimeMark, vous devez aligner la planification des TimeMark avec les réplications. 4. Configurer la fréquence et la "politique" de la réplication. 240/402

241 Vous devez sélectionner au moins une politique mais il est possible d en avoir plusieurs. REMARQUE : Le maximum de tâches de réplication delta à un moment donné est limité à 5. Si une tâche supplémentaire est programmée, elle doit attendre que la réplication en cours se termine. Start replication when the amount of new data reaches - Si vous renseignez une valeur "watermark", lorsque cette valeur est atteinte, un Snapshot sera pris et la réplication de ces données commencera. Si des données additionnelles (au-delà de la valeur "watermark") sont écrites sur le disque après le Snapshot, ces données ne seront pas répliquées qu avant la prochaine réplication. Si une réplication déclenchée par un watermark échoue, la réplication sera redémarrée en fonction de la valeur renseignée dans le champ If the watermark-based replication files retry every minutes. Pour réessayer, le système doit détecter l existence de nouvelles écritures sur le disque primaire. Toute réplication future déclenchée à partir d un watermark ne démarrera pas avant qu une réplication réussie ait lieu. REMARQUE : Si vous avez choisi d utiliser la réplication en mode continu et vous renseignez une valeur watermark, cette valeur doit être atteignable car sinon peu de Snapshot seront pris. La réplication en mode continu ne prend pas de Snapshot mais vous aurez besoin d un Snapshot récent si vous devez rebasculer la réplication à un TimeMark plus récente afin de récupérer un disque primaire à partir d une réplication réseau. 241/402

242 Start an initial replication on mm/dd/yyyy at hh:mm and then every n hours/minutes thereafter - Renseignez la date et l heure à partir desquelles une réplication doit démarrer ainsi que la fréquence de répétition. Si une réplication est déjà en cours lorsque l intervalle est atteint, la nouvelle requête de réplication ne sera prise en compte. Cliquez sur Next. 5. Choisissez le protocole de réplication entre TCP ou RUDP. Si votre pare-feu sépare les deux Appliance Synerway, vous pouvez choisir TCP car ce protocole vous évite d ouvrir des ports. Le protocole par défaut sera toujours coché en correspondance avec les propriétés de l'appliance. Cliquez sur Next. 6. Cochez les options Compression et/ou Encryption. L option Compression améliore le débit pendant la réplication en compressant le flux de données. L option Encryption sécurise la transmission des données à travers le réseau pendant la réplication. Cliquez sur Next. Créer une Snapshot Resource sur l'appliance Synerway cible Pour chaque disque à répliquer, vous devez créer une Snapshot Resource qui permet de gérer le stockage et évolutions de ce disque. L assistant de création de Snapshot Resource s ouvre automatiquement après les étapes de configuration d une réplication disque ci-dessus. Pourquoi créer une Snapshot Resource? Puisque des anciens blocs de données sont déplacés vers la Snapshot Resource au fur et à mesure que des nouvelles données sont écrites vers le disque de réplication, la Snapshot Resource doit être suffisamment importante afin de gérer le volume de données répliquées. Et puisqu il n est pas toujours facile de savoir exactement les volumes de données modifiées, il est recommandé de permettre à la Snapshot Resource sur une Appliance cible de pouvoir s étendre en fonction des besoins grandissants d espace et de décider ce qu il faut faire si votre Snapshot Resource n as plus d espace (atteindre la taille maximale ou qui n a pas d expansion programmée). Par défaut, le système arrête d écrire des données et le système empêchera toute nouvelle écriture sur disque une fois que la Snapshot Resource n a plus d espace et n est plus en mesure d en allouer davantage. ATTENTION : Une fois que vous avez créé votre configuration de réplication, il est important de ne pas changer le nom de host du serveur primaire. Si vous changez ce nom, vous devez recréer votre configuration de réplication. 1. Sélectionnez la méthode d allocation espace pour le disque à répliquer. 242/402

243 243/402

244 Custom vous permet de sélectionner quels segments disque utiliser et l espace à allouer pour chacun de ces segments. Express crée automatiquement la réplication utilisant des segments disque disponibles dans l espace Advanced Pack de l'appliance cible. ATTENTION : Toutes les données sur la cible seront effacées. 2. Renseignez un nom pour le disque de réplication (non sensible à la casse). 3. Cochez l option Scan disk for differences afin de vérifier la synchronisation entre disques primaires et cibles avant de lancer la réplication. 4. Validez la configuration et cliquez sur Finish afin de créer cette configuration de réplication. REMARQUE : Pour une protection accrue, vous pouvez créer un TimeMark pour le disque de réplication en faisant un clic droit sur la ressource. Voir aussi : Vérifier le statut de la réplication, page 244 Rebasculer un disque répliqué en disque primaire après un incident majeur, page 246 Vérifier le statut de la réplication Il y a plusieurs façons de vérifier la réplication : Le menu Replication pour le disque primaire affiche des informations sur une ressource précise. Les objets entrants et sortants (Incoming et Outgoing) sous l objet Replication affichent les informations concernant toutes les réplications depuis ou vers une Appliance Synerway. Le menu Event Log accessible en cliquant sur une Appliance affiche pour cette Appliance Synerway une liste d informations et d erreurs liées à une réplication. Le rapport "Replication Status Report" fournit une vue globale et centralisée des réplications en temps réel (voir ci-dessus). Le menu Replication Voici un exemple de l affichage sous le menu Replication pour un disque primaire. Cet exemple porte sur la réplication en mode périodique ("periodic replication"); le mode continu ("continuous replication") montrerait le statut concernant le débit actuel) : 244/402

245 Replication Status Report Le rapport "Replication Status Report" peut être lancé à partir de l objet Reports. Vous pouvez générez ce rapport pour toutes les réplications en temps réel, des partitions ou disques individuels, multiples, Appliances primaires ou cibles et pour toutes les dates. Ce rapport est utile pour les administrateurs qui gèrent plusieurs Appliances qui soit répliquent des données soit les accueillent. Le rapport affiche des informations concernant les réplications supprimées ou basculées (pour cela vous devez sélectionner toutes les activités de réplication contenues dans la base). Faites un clic droit sur l objet Reports et sélectionnez New. L assistant vous guidera dans le choix de rapport que vous souhaitez générer. Paramétrer les propriétés globales Vous pouvez paramétrer les propriétés de réplications globales afin d optimiser les performances du système pendant la réplication. Tandis que les paramètres par défaut devraient être suffisants pour la plupart des configurations, vous pouvez ajuster les paramètres pour des situations spécifiques. Paramétrer les propriétés globales Faites un clic droit sur l'appliance Synerway et sélectionnez Properties. Sélectionnez le menu Performance. Default Protocol - Sélectionnez les protocoles par défaut pour toutes les tâches de réplication. 245/402

246 Timeout replication after [n] seconds - Le timeout après une période d inactivité. La durée du timeout doit être identique sur les Appliances de réplication primaires et cibles. Throttle - La bande passante maximale qui sera employée pour les besoins de la réplication. Ce paramètre utilise toutes les ressources de la réplication. La réplication en mode continu n est pas impactée car elle utilise toute la bande passante disponible. Laissez Throttle à 0 pour utiliser le maximum de la bande passante disponible. En dehors de 0, les valeurs possibles se situent entre KB/s (1G). Enable Microscan - L option Enable Microscan analyse chaque bloc et seuls les secteurs modifiés sont transmis à l'appliance de réplication. Ceci est bénéfique si la vitesse du réseau est plutôt lente et le système client fait des modifications mineures et aléatoires au disque. Optimiser les paramètres de réplication Vous pouvez lancer un test afin de découvrir la bande passante maximale et le temps de latence afin d optimiser les paramètres de réplication à distance. Faites un clic-droit sur une Appliance sous Replication/Outgoing et sélectionnez Replication Parameters. Cliquez sur le bouton Test afin de trouver la bande passante maximale et les délais de latence. Si vous connaissez ces chiffres, vous pouvez les renseigner manuellement. Les valeurs sont utilisées pour automatiquement définir les paramètres internes qui optimiseront la réplication. Ces paramètres s appliqueront pour la prochaine réplication. Rebasculer un disque répliqué en disque primaire après un incident majeur Le disque répliqué n est utilisé que si vous devez récupérer vos données sauvegardées après un incident majeur. Affecter des clients à un disque répliqué Vous pouvez affecter des clients (systèmes comportant un disque miroir géré par DiskSafe) à un disque de réplication dans le but de promouvoir ("Promote" ou "Reverse") ce disque. Les clients n ont pas accès au disque répliqué avant que vous ne rendiez ce disque visible en l affectant à ce client via la Console ASM (après une "promotion" ou "reversal"). Après la promotion, vous pouvez redémarrer le système client (DiskSafe) afin de vérifier que ce disque est bien visible. Affecter des clients 1. Faites un clic droit sur une ressource de réplication entrante (incoming) et sélectionnez Assign. 2. Sélectionnez le client à affecter en renseignant les droits de connexions. Si le client que vous souhaitez affecter n apparaît pas dans la liste, cliquez sur le bouton Add. 3. Dans l assistant qui s ouvre, vous pouvez affecter un ou plusieurs clients à une SAN Resource. Cliquez sur Next. 4. Choisissez le protocole iscsi et cliquez sur Next. 246/402

247 5. Sélectionnez les cibles iscsi que vous souhaitez affecter. 6. Confirmez les informations puis cliquez sur Finish afin d affecter le Client. Basculer (promote) le disque de réplication vers un client lors d un échec de ce disque Parce que le disque de réplication est utilisé pour les besoins de Disaster Recovery, les clients n ont pas accès. L option Promote rend le disque de réplication utilisable et opérationnel pour les besoins d une restoration disaster recovery. ATTENTION : Si vous suivez cette étape, la configuration de réplication ne fonctionnera plus. Le disque, une fois "basculé" ne pourra pas redevenir un disque de réplication. Le disque de réplication doit être valide avant d être promu. Par exemple, si un problème survient (l échec d un disque ou un problème de transmission de données) pendant la première et unique réplication, les données répliquées sont compromises et ne pourront pas être rebasculées vers un disque primaire. Si le problème survient après des réplications réussies, le système utilisera des données de la Snapshot Resource afin de recréer le disque de réplication. REMARQUE : Il n est pas possible de basculer un disque de réplication pendant qu une réplication est en cours (une réplication en cours est signalée par un carré jaune sur la SAN Resource en question). REMARQUE : Si vous utilisez la réplication en mode continu (continuous mode), il ne faut pas basculer un disque de réplication pendant qu une activité est en cours sur le disque de réplication. 1. Dans la Console ASM, faites un clic droit sur une ressource entrante (incoming resource) sous l objet Replication. Sélectionnez Replication/Promote. 2. Confirmez la promotion et cliquez sur OK. 3. Affecter les clients à cette ressource. 4. Redémarrer le client (DiskSafe) afin de visualiser la ressource. TimeMark et TimeView L option TimeMark Copy permet de recréer un disque réel, permanent et indépendant depuis tous les TimeMark. Les "TimeMark" sont des images à un instant précis d un disque protégé. Ils permettent de gérer des images multiples d un même disque "estampillé" par la date et l heure. Si vous devez récupérer un fichier supprimé ou revenir à un moment avant la corruption de vos données, vous avez la possibilité de recréer ou restaurer le disque en fonction des TimeMarks existants. Le TimeMark prend des Snapshots incrémentales des données modifiées et garde uniquement ces modifications ce qui fait que la Snapshot Resource représente une petite partie du disque complet. Configurer un TimeMark Vous devez avoir préalablement créé un Snapshot Resource pour le disque primaire que vous allez 247/402

248 configurer. Si vous n avez pas encore une Snapshot Resource, utilisez l assistant afin d en créer une. 1. Faite un clic droit sur une SAN Resource et sélectionnez TimeMark/Enable. 2. Evaluez la fréquence nécessaire pour la prise d un TimeMark. La Console ASM vous permet de planifier des TimeMark périodiques. EXEMPLE : Vous créez un TimeMark chaque heure, qui vous donne la possibilité de restaurer le contenu d un disque dans son état avec une granularité horaire. Pour qu un TimeMark soit créé, vous devez sélectionner au moins une méthode ("policy"). Sans cela, vous aurez active la gestion de TimeMark, mais sans en créer aucun. Vous devrez alors les créer manuellement en utilisant TimeMark/Create. Si vous renseignez une valeur dans le champ Schedule to create a TimeMark every, un nouveau TimeMark sera créé dans n heures/minutes. Si vous laissez le champ Create the first TimeMark in à zéro, le premier TimeMark sera créé dès la fin de l assistant. REMARQUE : Utilisez le format 00:00-23:59 pour la configuration de l heure. Le nombre maximum de TimeMark est fixé à 256. Ce chiffre n inclut pas les images Snapshot associées aux ressources TimeView. Une fois ce maximum atteint, le TimeMark le plus ancien sera supprimé. 3. Confirmez que toutes les informations sont correctes et cliquez sur Finish afin d activer la fonction TimeMark. Vous verrez désormais un onglet TimeMark pour cette SAN Resource. Vérifier le TimeMark Vous pouvez afficher une liste de TimeMark pour ce disque ainsi que la politique de TimeMark en cliquant sur l onglet TimeMark. Faites un clic droit sur le disque et sélectionnez Refresh afin de mettre à jour les informations contenues sous cet onglet. Si vous voulez voir l espace utilisé par les TimeMark cliquez sur l onglet Snapshot. Monter un TimeView Un TimeView permet de monter un TimeMark en tant que disque virtuel. Utiliser un TimeView afin de: restaurer des fichiers individuels depuis ce disque sans la restauration complète du disque monter le TimeMark avant de copier les fichiers vers le disque primaire. Monter un TimeView 1. Faites un clic droit sur le disque virtuel et sélectionnez TimeMark/TimeView. 2. Sélectionnez le TimeMark que vous souhaitez monter. 3. Donnez un nouveau nom au disque virtuel et cliquez OK pour terminer. 4. Affectez le TimeView à un système client. 248/402

249 Voir aussi : Si vous avez besoin d affecter un TimeView différent au même client, vous pouvez faire un clic droit sur le TimeView et sélectionner Remap. Scénario 4 : Restauration partielle des données d une machine Windows depuis une Appliance Synerway primaire, page /402

250 Restauration Disaster Recovery et restauration partielle depuis la Console ASM Dans les sections qui suivent, nous verrons quatre cas d utilisation de la Console ASM afin de restaurer des données. La restauration des données se fait soit entièrement en restaurant un disque entier soit encore en restaurant des fichiers ou répertoires isolés. Les quatre scénarios sont les suivants : Scénario 1 : Perte d un serveur Windows et de l'appliance Synerway primaire - Disaster Recovery à partir d une réplication, page 255 Scénario 2 : Inverser les Appliances primaires et cibles (fonction "reverse"), page 263 Scénario 3 : Promouvoir l'appliance Synerway cible en Appliance primaire (fonction "promote"), page 266 Scénario 4 : Restauration partielle des données d une machine Windows depuis une Appliance Synerway primaire, page 268 Les conditions Les scénarii auront les conditions suivantes : La machine Windows, l'appliance Synerway primaire (sur laquelle a lieu la protection de premier niveau) et l'appliance cible (où ont lieu les réplications réseau) doivent se trouver sur un même LAN. En effet, si vous devez récupérer un ou plusieurs disques via une connexion WAN il risque d y avoir des problèmes de bande passante. Les machines perdues ont des noms de noeud iscsi qui peuvent être réutilisés afin de remonter le disque sur une machine de remplacement. DiskSafe est installé sur la machine à protéger (et donc à restaurer) avec un espace Advanced Pack suffisant sur l'appliance primaire et cible. Des Snapshots ont été pris sur l'appliance primaire et ceux-ci ont, par la suite, été répliqués et synchronisés sur la machine de réplication (l'appliance cible). Ce point est important afin de nous permettre de sélectionner le Snapshot qui correspond à un moment donné (qui précède la corruption ou virus du disque Windows primaire). Vous devez avoir des droits administrateur sur Windows fin d installer DiskSafe et le module Snapshot FileSystem. Les étapes communes à chaque scénario REMARQUE : Les procédures ci-dessous font également référence à d autres endroits de ce guide ainsi que dans d autres guides utilisateurs Appliance. Installer l initiateur iscsi sur la machine Windows à protéger Télécharger et installer l initiateur iscsi (version 2.07) depuis le site : 250/402

251 Une fois que vous avez installé l'initiateur iscsi, il est recommandé de changer le nom du nœud cible de celui-ci. En effet, lorsque vous devez restaurer un disque ou une partition sur une nouvelle machine, vous le ferez en utilisant ce nom de nœud cible iscsi. Par défaut, le nom donné au nœud est long est peu simple à mémoriser. Vous pouvez changer le nom pour refléter, par exemple, le nom du host de la machine. Lorsque vous réinstallez la machine Windows (en lui donnant le même nom qu'avant) et l initiateur iscsi, il suffit de réutiliser ce nom qui sera exigé et reconnu par l'appliance. Pour changer ce nom, ouvrez Microsoft iscsi Initiator (démarrer/microsoft iscsi Initiator/Microsoft iscsi Initiator) et sous l'onglet General, cliquez sur Change... et renseignez un nom facile à retenir (par exemple le nom host de la machine). Cliquez sur OK puis fermez l initiateur. Installer DiskSafe sur la machine Windows à protéger 1. Insérez le CD Initial Setup (Windows), Agents (Windows, Linux, MAC OS), Graphical User Interface Setup, ASM & Disaster Recovery Agents (Windows) dans le serveur Windows que vous souhaitez protéger. Une page web s ouvre. 2. Cliquez sur Agent DiskSafe/Mise à jour d un agent DiskSafe et suivez l assistant d installation. Voir la documentation DiskSafe pour plus de renseignements sur l installation et la gestion des licences DiskSafe. 3. Si l'appliance primaire est déjà installée, vous pouvez la déclarer dans DiskSafe. Ouvrez DiskSafe (démarrer/tous les programmes/disksafe), sélectionnez Protected Storage puis Disks. Puis cliquez avec le bouton droit sur Disk et sélectionnez Protect pour lancer l assistant. Voir la documentation DiskSafe pour savoir comment déclarer et configurer la protection DiskSafe sur une Appliance. REMARQUE : Il faut prévoir un reboot après avoir installé DiskSafe. Installer le module Snapshot FileSystem 1. Insérez le CD Initial Setup (Windows), Agents (Windows, Linux, MAC OS), Graphical User Interface Setup, ASM & Disaster Recovery Agents (Windows) sur le serveur Windows que vous souhaitez protéger. Une page web s ouvre. 2. Cliquez sur Module Snapshot FileSystem. 3. Suivre l assistant d installation. Vous aurez besoin de renseigner une clé de licence lors de cette installation. Installer la Console ASM Le Setup pour l installation de la Console ASM se trouve sur le CD Appliance Synerway ASM Console & Documentation Version 3.x.xxx. L exécutable pour la Console ASM se trouve dans l arborescence de ce CD. Une fois installée, pour ouvrir la Console sur Windows une fois installée, cliquez sur démarrer/tous les programmes/asm/asm Console. La Console ASM s ouvre dans une nouvelle fenêtre. 251/402

252 Voir aussi : Installer la Console ASM, page 235 Déclarer une Appliance Synerway dans la console ASM Pour une protection avec réplication ds données, vous devez déclarer deux Appliance Synerway dans la console. Une Appliance (Primaire) pour accueillir les données de la machine Windows et une Appliance (cible) pour accueillir les données répliquées. 1. Dans la Console ASM, faites un clic droit sur Advanced Storage Module Servers. 2. Sélectionnez Add ASM Server. REMARQUE : Vous pouvez également sélectionner Tools/Discover ASM Servers afin de lister toutes les Appliances sur un sous-réseau. Renseignez le sous-réseau et masque-réseau (Subnetwork Filter et Subnetwork MasAppliancek). 3. Pour chaque Appliance que vous ajoutez dans la Console ASM, vous devez renseigner le nom de l'appliance (dans le champ ASM Server) ainsi que son nom utilisateur et mot de passe associés. 4. Une boîte de dialogue s ouvre vous demandant de renseigner 3 éléments: La licence, les paramètres réseau de l'appliance Synerway et le nom du host. La licence étant déjà renseignée sur l'appliance, et n ayant pas besoin de changer le nom de l'appliance ni ses paramètres réseaux, vous pouvez cliquer trois fois sur le bouton Skip. 5. Appuyer sur le bouton Finish. 6. Répétez cette opération pour chaque Appliance pour laquelle que vous souhaitez répliquer en mode bloc. Configurer et lancer la réplication entre les deux Appliance Synerway Une fois que vous avez déclaré les Appliances primaire et cible dans la Console ASM, vous pouvez commencer à les configurer pour la réplication (l envoi ou la réception de données répliquées depuis une Appliance vers une autre Appliance Synerway). REMARQUE : Vous pouvez activer la réplication soit pour un seul disque/partition à protéger, soit pour des disques/partitions multiples (en utilisant la fonctionnalité "batch"). ATTENTION : Pour réussir votre réplication, vous devez renseigner une ou plusieurs "Snapshot Resources" dans la console ASM. Vous pouvez créer ces ressources avant ou après la configuration de la réplication. Si vous décidez de la (les) créer après la réplication, un assistant s ouvre automatiquement après la configuration de la réplication. Voir aussi : Configurer une réplication entre deux Appliance Synerway, page 237. Lancer une réplication entre deux Appliance Synerway Dans notre exemple, l'appliance primaire s appelle "backup1" et l'appliance cible, "backup2". Ici, nous voulons répliquer le disque (San Resource) ds_vdev_litwaredemo_[timestamp]. 252/402

253 1. Dans la console, cliquez sur l'appliance primaire à partir de laquelle vous souhaitez répliquer un ou plusieurs disques. 2. Pour la réplication d un disque miroir unique, cherchez cette ressource qui doit se trouver ici : Nom de l'appliance Synerway primaire/logical Resources/SAN Resources 3. Faites un clic droit sur la ressource et sélectionnez Replication/Enable. Afin de sélectionnez toutes les ressources sous SAN Resources, faites un clic droit sur l objet SAN Resources et sélectionnez Replication/Enable. REMARQUE : Vous pouvez également créer un groupe en faisant un clic droit sur l objet Groups et en suivant l assistant afin de sélectionner les ressources que vous souhaitez répliquer. 4. Sélectionnez l'appliance cible dans la liste (ou encore cliquez sur Add afin d en ajouter). Cliquez sur Next. 253/402

254 5. Renseignez l adresse IP ou le nom du host de l'appliance cible. Si vous renseignez le nom du host, l'appliance primaire doit pouvoir résoudre ce nom via un DNS. Si vous renseignez une adresse IP, il est recommandé d utiliser une adresse fixe et non pas une adresse DHCP. 6. Renseignez les paramètres de réplication (pour de plus amples renseignement sur ces options, voir : Configurer une réplication entre deux Appliance Synerway, page 237. Mode continu ou TimeMark. Politique de démarrage de la réplication (après une quantité de données ou à un moment précis). Le protocole de réplication (utilisez TCP). Les paramètres de sécurité (chiffrement des données) ainsi que la compression. Choix des segments sur le disque (custom ou express). 6. L assistant configure la réplication et propose un nom pour le disque répliqué (par défaut, le nom de la San Resource avec le nom de l'appliance. Dans notre exemple : backup1-ds_vdev_ LITWAREDEMO_[timestamp]. 254/402

255 REMARQUE : Les disques miroir sur les Appliance Synerway primaire et cible sont toujours identiques (après la première réplication et les synchronisations subséquentes). Cependant, vous pouvez configurer des TimeMarks différents sur les Appliances primaire et cible. 7. Si vous n avez pas encore associé une San Resource avec cette réplication l assistant de création d une San Resource s ouvre. Voir aussi : Configurer une réplication entre deux Appliance Synerway, page Vérifiez l état de la réplication en cliquant sur la San Resource et en sélectionnant l onglet Réplication dans la fenêtre principale. Pour plus d informations sur les paramètres de réplication, voir la section : Configurer une réplication entre deux Appliance Synerway, page 237. Pour plus d informations sur l optimisation des réplications, voir la section : Vérifier le statut de la réplication, page 244. Scénario 1 : Perte d un serveur Windows et de l'appliance Synerway primaire - Disaster Recovery à partir d une réplication Dans ce scénario, un disque d un serveur Windows est protégé avec DiskSafe sur une première Appliance Synerway (Appliance primaire). Ce disque est alors régulièrement répliqué via une connexion LAN sur une deuxième Appliance (Appliance cible). Le serveur Windows ainsi que l'appliance primaire sont détruits et il est nécessaire de restaurer le disque sur une machine Windows de remplacement depuis le disque répliqué sur l'appliance cible. 255/402

256 Afin de reconstruire notre protection après la perte de ces deux machines, nous allons: Ajouter une Appliance qui remplacera l'appliance primaire détruite. Créer un TimeView (qui nous permettra de monter un TimeMark en disque virtuel sur la machine Windows de remplacement). Ajouter un client SAN et une cible iscsi avec les autorisations nécessaires afin de monter le disque de réplication sur une nouvelle machine. Associer le TimeView à cette cible iscsi. Lancer un Disaster Recovery sur la nouvelle machine Windows et monter le disque (TimeView). Vérifier dans DiskSafe que la synchronisation marche et dans la Console ASM que la réplication fonctionne correctement. Vérifier que la réplication se passe bien dans la Console ASM. Ajouter une nouvelle Appliance Synerway primaire Mastérisez une nouvelle Appliance en lui donnant le même nom de host que pour l'appliance disparue. La configuration telle qu elle est visible dans la Console ASM restera inchangée. 256/402

257 Créer un TimeView sur l'appliance Synerway cible 1. Ouvrez la Console ASM. 2. Pour l'appliance cible où se trouve la réplication du disque détruit, développez le noeud Replication/Incoming/Nom de l'appliance Synerway cible afin d afficher le disque virtuel. 3. Faites un clic droit sur le disque virtuel et sélectionnez TimeMark/TimeView. 4. Sélectionnez le TimeMark que vous souhaitez monter. 5. Donnez un nouveau nom au TimeView (disque virtuel) et cliquez OK pour terminer. Par défaut, le TimeView aura le nom du disque virtuel avec le timestamp du TimeMark choisi : 257/402

258 6. Cliquez sur OK afin de créer ce TimeView. 7. Vous pouvez le TimeView en ouvrant le noeud Nom de l'appliance Synerway cible/logical Resources/SAN Resources. Ajouter un client SAN 1. Dans la Console ASM, faites un clic droit sur le noeud SAN Clients dans l arborescence de l'appliance cible. Sélectionnez Add. L assistant pour ajouter un client s ouvre. Cliquez sur Next. 2. Dans le champ Client Name, renseignez le nom de la machine Windows sur laquelle vous allez monter le disque virtuel (TimeView). Cliquez sur le bouton Find afin de renseigner l adresse IP de cette machine (elle doit être reconnue automatiquement). Si la machine est actuellement non-connectée au réseau, vous pouvez rentrer son adresse manuellement. Cliquez Next. 3. Décochez l option Enable Persistent Reservation. Cliquez sur Next. 4. Sélectionnez le protocole iscsi et cliquez sur Next. 258/402

259 5. Dans la prochaine fenêtre, vous pouvez ajouter ou enlever des initiateurs iscsi qui sont associés au client Windows. Cliquez sur Next. 6. Cochez la case Allow unauthenticated access. Cliquez sur Next. 7. Accepter ou modifier le niveau de Qualité de Service et cliquez sur Next. 8. Accepter la configuration et cliquez sur Finish. Créer une cible iscsi 1. Dans la liste des SAN Clients, développez le noeud du client que vous venez de créer (litwaredemo dans notre exemple). 2. Faites un clic droit sur le noeud iscsi et sélectionnez Create Target. 259/402

260 3. Renseignez le nom de cible (Target Name) qui doit correspondre au nom de l initiateur iscsi. Ce nom doit être le même utilisé sur la machine Windows détruite (d où l importance d avoir un nom d initiateur facile à gérer). 4. Dans la liste d adresse IP (IP address List), cochez l adresse de l'appliance Synerway depuis laquelle le disque sera régénéré. Laissez le mode accès en Read/Write. 5. Sélectionnez le TimeView à affecter au client Windows et cliquez sur Next. 260/402

261 Lancer une restauration Disaster Recovery sur la nouvelle machine et monter le disque (TimeView) Pour plus de renseignements sur le Disaster Recovery des systèmes Windows, veuillez-consulter la documentation Disaster Recovery Windows. Pour restaurer un système, vous devez vous munir des éléments listés ci-dessous: Le CD Appliance Synerway Disaster Recovery pour systèmes Windows. Le mot de passe de restauration (Recovery Password) défini lors de la configuration du module DiskSafe. REMARQUE : Si vous avez oublié ce mot de passe, il est possible de le réinitialiser depuis l interface d administration de l'appliance Synerway. 1. Démarrez le système Windows à partir du CD de Recovery : Appliance Synerway Disaster Recovery pour systèmes Windows. 2. Suivez ensuite les instructions de l assistant de restauration. Cet assistant va détecter automatiquement la configuration matérielle du serveur et vous guider lors du chargement des drivers nécessaires. Si un driver ne se charge pas, il est possible depuis cette fenêtre de charger le driver adéquat. 3. Sélectionnez le système à restaurer et l'appliance Synerway à utiliser 4. Indiquez le nom du système à restaurer dans le champ Client Name. Dans notre exemple : litwaredemo. 5. Le nom ou de l adresse IP de l'appliance dans le champ Recovery Server. 261/402

262 6. Saisissez le mot de passe de restauration dans le champ Recovery Password. 7. Cliquez sur Next. 8. Sélectionnez l image à restaurer Choisissez l image temporelle que vous voulez restaurer. Cette liste vous propose les images Snapshot disponibles et le disque de base (équivalent à la dernière image Snapshot si l option de synchronisation après prise de Snapshot a été sélectionnée à l installation de l agent). Par défaut, l option Roll back the remote disk n est pas sélectionnée. Cette option permet de restaurer une image antérieure sur un disque et d effacer toutes les images Snapshot postérieures. L option Enable microscan permet à DiskSafe d analyser les différences entre les deux disques pour minimiser l impact sur le réseau et ainsi ne restaurer que les blocs différents entre l image choisie et le disque système actuellement en production. 9. Sélectionnez le disque de destination. Si vous restaurez une partition, il faut choisir une partition existante, ou laisser DiskSafe partitionner le disque en choisissant Clear all partitions and create new. ATTENTION : Si vous choisissez Clear all partitions and create new, toutes les partitions présentes sur votre disque seront effacées et les données qu elles contiennent seront perdues. 262/402

263 10. Confirmez et attendez pendant la restauration du disque. 11. Redémarrez le système et réactivez la sauvegarde de Disaster Recovery 12. Enlevez le CD de l'appliance Synerway Disaster Recovery pour systèmes Windows du lecteur puis redémarrez le système en vous connectant en tant qu administrateur. Vérifier dans la Console ASM que la configuration initiale fonctionne Ouvrez la Console ASM et vérifiez que la réplication entre la nouvelle Appliance et l'appliance Synerway cible se passe correctement. Scénario 2 : Inverser les Appliances primaires et cibles (fonction "reverse") Dans ce scénario, nous voulons rebasculer l'appliance Synerway cible en tant que Appliance primaire car celle-ci n est plus disponible (typiquement une indisponibilité temporaire - pour maintenance, par exemple). REMARQUE : A l opposé de la procédure de "Promote", la procédure "Reverse" est, elle, réversible. Il est possible de réaffecter un disque protégé sur une Appliance Synerway autant de fois que l on souhaite. 263/402

264 Pour ce faire, il faut : Désaffecter ("unassign") le disque protégé d une Appliance primaire et le "réaffecter" ("assign) à une Appliance cible. Rebasculer l'appliance cible en tant que Appliance primaire (reverse). 264/402

265 Inverser les Appliance Synerway primaire et cible (fonction "reverse") 1. Ouvrez la Console ASM. 2. Pour l'appliance primaire existante, ouvrez le noeud SAN Clients/Nom_du_disque_ protégé/iscsi/iscsi Target. 3. Faites un clic droit sur le disque cible et sélectionnez Unassign. 4. Ouvrez le noeud Logical Resources/SAN Resources dans l'appliance Synerway primaire existante, faite un clic droit et sélectionnez Replication/Synchronize. Le delta entre l'appliance primaire et l'appliance cible doit = 0. On voit cette delta dans l'appliance cible. Ouvrez le noeud Appliance Synerway cible/replication/incoming/appliance Synerway primaire et cliquez sur le disque. Cliquez sur l onglet General et vérifiez que dans le champ Accumulated Delta Data, il y a bien 0 KB. Sinon, il faut resynchroniser les deux Appliances. 265/402

266 5. Cliquez sur le disque dans le noeud Appliance Synerway cible/replication/incoming/appliance Synerway primaire et sélectionnez Replication/Reversal. 6. Si vous souhaitez réaffecter l'appliance primaire d origine, il suffit de refaire cette procédure en inversant les Appliances à nouveau. 7. Lancez une restauration Disaster Recovery sur la nouvelle machine et monter le disque (TimeView). Voir le scénario précédant pour plus d'informations : Scénario 1 : Perte d un serveur Windows et de l'appliance Synerway primaire - Disaster Recovery à partir d une réplication, page 255. Scénario 3 : Promouvoir l'appliance Synerway cible en Appliance primaire (fonction "promote") Dans ce scénario, nous voulons rebasculer l'appliance Synerway cible en tant que Appliance primaire car celle-ci n est plus disponible et doit être remplacée rapidement. Vous pouvez utiliser ce scénario dans le cas d une indisponibilité de l'appliance primaire et un besoin urgent de continuer les réplications. ATTENTION : Si vous effectuez un "promote", vous ne pourrez plus revenir à l état précédant et l opération efface toutes les configurations de réplication. Il serait alors nécessaire de reparamétrer les réplications et resynchroniser intégralement les SAN Resources. Cette manoeuvre peut prendre du temps et il est fortement conseillé de ne pas relancer des réplications en dehors d un LAN et de répliquer pendant des périodes creuses. 266/402

267 REMARQUE : Il n est pas possible de basculer un disque de réplication pendant qu une réplication est en cours (une réplication en cours est signalée par un carré jaune sur la SAN Resource en question). REMARQUE : Si vous utilisez la réplication en mode continu (continuous mode), il ne faut pas basculer un disque de réplication pendant qu une activité est en cours sur le disque de réplication. Promouvoir une Appliance Synerway 1. Ouvrez la Console ASM. 2. Pour l'appliance cible existante, ouvrez le noeud Replication/Nom_du_Appliance Synerway_Primaire. 3. Faites un clic droit sur le disque virtuel et sélectionnez Promote. 4. Vérifiez les informations concernant la promotion de l'appliance et cliquez sur OK. 267/402

268 Scénario 4 : Restauration partielle des données d une machine Windows depuis une Appliance Synerway primaire Dans ce scénario, nous allons monter un disque sur une machine Windows depuis une Appliance Synerway primaire. Ce disque nous permettra de récupérer des fichiers/données à partir d un TimeView et donc, si l on souhaite, revenir en arrière : récupérer un fichier plus ancien ou récupérer des données avant l invasion d un virus par exemple. 268/402

269 Restauration partielle des données depuis une Appliance primaire 1. Sur la machine Windows sur laquelle vous voulez monter un disque ou partition protégé, ouvrez le SAN Disk Manager (démarrer/tous les programmes/san Disk Manager). REMARQUE : Il faut que cette machine soit équipée de DiskSafe et l initiateur iscsi. 2. Dans l interface SAN Disk Manager, faites un clic droit sur Storage Server dans la colonne de gauche et sélectionnez Add server. Server name = Nom de l'appliance primaire User name (de l'appliance primaire) Password (de l'appliance primaire) Protocols = iscsi 3. Cliquez OK. 4. Renseignez le nom de l initiateur iscsi. Il est conseillé de cochez l option Use the current initiator name ("utiliser le nom de l initiateur actuel") afin de retrouver cette machine une fois dans la Console ASM. 5. Lancez la Console ASM et retrouver le disque virtuel dans le noeud SAN Resources. 269/402

270 REMARQUE : Nous voyons également le SAN client (STEPHENSON) que nous venons de créer dans le SAN Disk Manager. 6. Faites un clic droit sur ce disque et sélectionnez TimeMark - CDP/TimeView. 7. Sélectionnez la version du TimeMark que vous voulez monter en TimeView. Il est possible de le renommer afin de le retrouver plus facilement : 270/402

271 8. Vous pouvez visualiser ce TimeView dans la Console ASM : 9. Faites un clic droit sur le TimeView et sélectionnez Assign. L assistant de création de ressources SAN s ouvre. 10. Sélectionnez le protocole (iscsi). 11. Sélectionnez la cible iscsi créée ci-dessus : 271/402

272 12. Cliquez sur Next puis Finish dans la fenêtre de confirmation. 13. Dans la Console ASM, nous voyons que la cible iscsi est montée en disque virtuel (TimeView). 14. Le nouveau disque est maintenant visible dans le poste de travail de la machine Windows. Vous pouvez restaurer des fichiers en les déposant sur l ancien disk. 15. Lorsque vous avez fini de restaurer les fichiers, vous pouvez démonter le TimeView en faisant un clic droit sur le TimeView et en sélectionnant Unassign. 272/402

273 Restaurer des données Voir : Restauration en cas de sinistre, page 274 Interface de restauration, page 275 Ouvrir une session de restauration, page 275 Consulter le contenu d'un répertoire, page 275 Comprendre la signification des boutons dans la fenêtre de restauration, page 275 Démarrer une session de restauration, page 277 Utiliser l'interface de restauration, page 277 Rechercher des fichiers dans le passé, page 277 Consulter l'arborescence de répertoires dans le passé, page 279 Restaurer des fichiers sur son poste de travail, page 282 Restaurer le contenu d'un répertoire, page 287 Restaurer des fichiers dont vous connaissez l'emplacement, page 288 Restaurer le contenu d'un répertoire et des fichiers, page 288 Restaurer des fichiers, page 289 Restaurer des fichiers dans un autre répertoire que le répertoire d'origine, page 289 Restaurer un fichier supprimé par erreur, page 289 Restaurer ses fichiers après changement de machine (restauration croisée), page 290 Restaurer une application, page 292 Restaurer les données en mode PRA ou epra, page 294 Restauration de données epra depuis une Appliance Synerway Next Client, page /402

274 Restauration en cas de sinistre Dans les deux types d architecture classiques, "centralisé" et "non-hierarchisé", les données répliquées sont restaurable de la manière suivante : Site centralisé Site non-hierarchisé 274/402

275 Interface de restauration Les fichiers de votre poste de travail ou du serveur sont sauvegardés régulièrement grâce à l'appliance Synerway. Vous pouvez donc rechercher des fichiers ou des répertoires sauvegardés et restaurer une version antérieure, ou retrouver et restaurer des fichiers ou des répertoires, même s'ils ont été supprimés ou renommés depuis. Voir : Ouvrir une session de restauration, page 275 Consulter le contenu d'un répertoire, page 275 Comprendre la signification des boutons dans la fenêtre de restauration, page 275 Ouvrir une session de restauration Vous souhaitez demander la restauration de fichiers d'un système sauvegardé par l'appliance Synerway. Ouvrir une session de restauration Si vous êtes déjà connecté à l'appliance Synerway : 1. Sélectionnez Opérations/Restauration. Une page ouvre le dernier système consulté de la liste. 2. Cliquez dans la barre de navigation à gauche de l'écran sur le nom du système à restaurer. La description indique les caractéristiques et le lieu du système. 3. Cliquez sur le lien [ Ouvrir une session de restauration ]. Le navigateur de restauration s'ouvre. Consulter le contenu d'un répertoire 1. Cliquez sur le nom ou sur l'image qui représente le répertoire. Le contenu de ce répertoire apparaît : Un répertoire contient d'autres répertoires (par exemple un sous-répertoire ) ou des fichiers (par exemple ). 2. Cliquez sur le nom ou l'image des répertoires pour les ouvrir successivement Comprendre la signification des boutons dans la fenêtre de restauration Le bouton ajouter au panier ajoute les fichiers ou répertoires cochés dans la liste de restauration. Le bouton navigation temporelle ouvre une fenêtre pour choisir les dates de restauration des fichiers ou l'affichage des disparus. Les fichiers disparus depuis un intervalle de temps 275/402

276 que vous précisez s'affichent dans la liste avec un icône barré d'une croix blanche sur fond rouge. Le bouton restaurer ouvre la liste pour consulter les fichiers déjà sélectionnés pour être restaurés. 276/402

277 Démarrer une session de restauration Voir : Ouvrir une session de restauration, page 275 Utiliser l'interface de restauration, page 277 Rechercher des fichiers dans le passé, page 277 Consulter l'arborescence de répertoires dans le passé, page 279 Utiliser l'interface de restauration Quand vous ouvrez une session de restauration, vous voyez une liste de répertoires et/ou fichiers affichée dans une nouvelle fenêtre. Bien évidemment, seules les répertoires/fichiers qui ont été sauvegardés pourront être restaurés. Les répertoires/fichiers qui peuvent être restaurés ont une case située devant le nom du répertoire ou du fichier. Consulter le contenu d'un répertoire 1. Ouvrir une session de restauration (voir : Ouvrir une session de restauration, page 275) 2. Cliquez sur le nom ou sur l'image qui représente le répertoire. Le contenu de ce répertoire apparaît : Un répertoire contient d'autres répertoires. 3. Cliquez sur le nom ou l'image des répertoires pour les ouvrir successivement. Sélectionner le contenu d'un répertoire ou des fichiers 1. Cochez la case située devant le nom du répertoire ou du fichier. 2. Cliquez sur le bouton ajouter au panier. Les fichiers s'ajoutent à la liste des éléments à restaurer. Consulter la liste des fichiers à restaurer 1. Cliquez sur le bouton restaurer. La liste des fichiers déjà sélectionnés s'affiche. 2. Cliquez sur le bouton retour navigation. Vous revenez à la navigation et pouvez ajouter d'autres objets à restaurer. Rechercher des fichiers dans le passé Si vous voulez retrouver un objet à une date connue ou bien un objet qui a disparu, vous devez utiliser la fonctionnalité de navigation temporelle pour retrouver cet objet. Recherche dans le passé et dans l'arborescence de fichiers Le mode de fonctionnement de la restauration Chaque fois qu'un fichier est sauvegardé, les informations relatives à ce fichier sont enregistrées dans le catalogue de l'appliance Synerway. Lorsque vous choisissez de consulter le passé, l'une des 277/402

278 sauvegardes de chaque fichier est affichée. Le schéma ci-dessous décrit la vie d'un fichier : il est créé à la date c, sauvegardé trois fois (s1, s2, s3) et supprimé à la date sup. Pour l'appliance, après la date s3, il existe donc trois versions sauvegardées du fichier, appelées les versions ou instances (i1, i2 et i3). L'Appliance n'a connaissance de la vie des fichiers qu'au travers des sauvegardes conservées: Lors de la sauvegarde s1, l'appliance détecte la présence d'un nouveau fichier. Le programme crée dans le catalogue un objet correspondant à ce fichier et à sa première instance. Même s'il existe réellement depuis la date c, s1 est considérée comme sa date d'apparition dans l'arborescence de répertoires. Lors de la sauvegarde s4, l'appliance détecte la disparition du fichier. Même si le fichier a été supprimé à la date sup, s4 est considérée comme sa date de disparition de l arborescence de répertoires. Chaque instance a également une date d'apparition (date de la sauvegarde) et une date de disparition (date de la sauvegarde suivante ou le Présent pour la dernière instance). Le schéma ci-dessous reprend le même exemple et représente cette fois les instances d un fichier (i1, i2 et i3) et leur durée de vie. La version affichée à une date donnée est la situation "vivante" à cette date, si elle existe. La consultation de l'arborescence de répertoires à une date comprise entre c et s1 n'affiche pas d'instance de ce fichier. En revanche, à une date comprise entre s3 et s4 (et même entre sup et s4), la version i3 est affichée. ATTENTION : Dans le passé, l'arborescence de répertoires est limitée aux répertoires sauvegardés par l'appliance Synerway. Les répertoires et fichiers non sauvegardés n apparaissent pas, même si ils étaient physiquement présents sur le disque à cette date. 278/402

279 Vous pouvez naviguer dans le passé en cliquant sur les objets de l arborescence de répertoires et sélectionner des répertoires et des fichiers, exactement comme dans le présent. Rechercher un fichier sauvegardé à une date connue Si vous connaissez la date à laquelle le fichier recherché était présent sur le système, vous vous replacez à cette date et consultez l arborescence des répertoires correspondants. Rechercher un fichier sauvegardé à une date connue 1. Ouvrez une session de restauration et cliquez sur le bouton navigation temporelle. Dans la section Date visualisée, sélectionnez passé et choisissez la date à laquelle vous souhaitez retrouver votre fichier. 2. Cliquez sur le bouton choisir la date. L' Appliance Synerway retrouve automatiquement les dernières données sauvegardées à la date que vous avez choisie. ATTENTION : Les sauvegardes ne peuvent remonter avant l'installation de l'outil de sauvegarde, ni surtout avant les dates correspondant aux médias de sauvegarde conservées le plus longtemps (les médias dont la durée de conservation n est pas encore dépassée). ATTENTION : Les dates des fichiers ne peuvent être antérieures au 1er janvier 1970 pour les systèmes UNIX ni au 1er janvier 1980 pour les fichiers Windows. Rechercher un fichier disparu Choisir l'intervalle de temps pour explorer plusieurs sauvegardes 1. Cliquez sur le bouton navigation temporelle. 2. Dans le paragraphe Affichage des disparus, sélectionnez Les disparus depuis moins de et indiquez l'intervalle de temps sur lequel vous souhaitez afficher les disparus. 3. Cliquez sur le bouton choisir la date. Les fichiers et répertoires disparus du répertoire courant apparaissent avec une icône marquée d'une croix blanche sur fond rouge. 4. Cochez la case devant les éléments que vous souhaitez restaurer et cliquez sur le bouton ajouter au panier. Consulter l'arborescence de répertoires dans le passé Vous pouvez choisir une manière de naviguer dans une arborescence de répertoire dans le passé. Choisir votre mode: 279/402

280 Choisir une date de consultation Choisir une date de consultation 1. Cliquez sur le bouton navigation temporelle pour choisir de consulter une version antérieure du système. Une page propose les différents choix de date visualisée et d'affichage des disparus. 2. Pour indiquer le choix de date : Sélectionnez Présent pour visualiser l'arborescence de fichiers actuelle du système concerné. Sélectionnez Passé pour visualiser l'arborescence de fichiers telle qu'elle était à une date donnée du passé. Choisissez successivement les valeurs souhaitées dans les différentes listes : Années, Mois, Semaines, Jour, Heures, Minutes. ATTENTION : L'arborescence du système vue dans la passé est reconstituée à partir des données sauvegardées connues de l'appliance Synerway. Les données non sauvegardées, tout comme les données sauvegardées dont la durée de conservation a été dépassée, ne sont donc pas vues et ne pourront pas être restaurées. 3. Cliquez sur le bouton choisir la date pour consulter le système tel qu'il était à cette date. 4. Cliquez sur le répertoire pour consulter l'arborescence des fichiers telle qu elle existait à cette date. Revenir sur une sauvegarde précise Revenir sur une sauvegarde précise Pour rechercher un fichier tel qu il était à une date de sauvegarde donnée, il existe deux méthodes : Les exemples ont pour but de bien différencier les deux méthodes (même si, dans les faits, le résultat obtenu est le même). Dans la première méthode, vous choisissez une version de sauvegarde du fichier. Dans la seconde méthode, vous choisissez une date à laquelle vous souhaitez retrouver le fichier. Sélectionner la version de sauvegarde d'un fichier précis 1. Sélectionnez un fichier sauvegardé, dans une arborescence de répertoires dans le présent ou le passé. 2. Cliquez sur le nom de ce fichier. La page qui s'ouvre contient la liste des sauvegardes disponibles du fichier sélectionné. 3. Cochez l'une des versions du fichier dans la liste des sauvegardes, puis cliquez sur le bouton choisir la version. L'arborescence des fichiers se replace dans le passé à la date de la sauvegarde choisie. 280/402

281 Sélectionner le fichier sauvegardé par navigation temporelle 1. Cliquez sur le bouton navigation temporelle sous la liste des fichiers. La fenêtre de la navigation temporelle propose de choisir une date à laquelle vous souhaitez voir l état du disque du système sauvegardé : il faut avoir préalablement identifié la date de la version de sauvegarde. 2. Sélectionnez passé puis la date de visualisation, et cliquez sur le bouton choisir la date. L'arborescence des fichiers se replace dans le passé à la date choisie. 281/402

282 Restaurer des fichiers sur son poste de travail Voici les différentes possibilités de restauration de fichiers : Utilisation des filtres d'inclusion et d'exclusion, page 287 Restaurer le contenu d'un répertoire, page 287 Restaurer des fichiers dont vous connaissez l'emplacement, page 288 Restaurer le contenu d'un répertoire et des fichiers, page 288 Restaurer des fichiers, page 289 Restaurer des fichiers dans un autre répertoire que le répertoire d'origine, page 289 Restaurer un fichier supprimé par erreur, page 289 Restaurer ses fichiers après changement de machine (restauration croisée), page 290 Effectuer une restauration Déclencher rapidement une restauration 1. Sélectionnez Opérations/Restauration. 2. Dans la partie Navigation, cliquez sur le système depuis lequel vous souhaitez restaurer des données pour afficher dans la partie centrale le système en mode restauration. 3. Cliquez sur le lien [ Ouvrir une session de restauration ]. 4. Sélectionnez votre mode de navigation temporelle. Trouvez des fichiers à restaurer soit en sélectionnant une date (présent ou une date dans le passé). Vous pouvez également choisir d'afficher des objets qui ont été supprimés. 282/402

283 5. Sélectionnez également le choix de média pour cette restauration (il y a peut-être plusieurs endroits où se trouve un objet; en plus du disque Appliance, les objets peuvent également se trouver sur un Jeu de média ou sur une autre Appliance dans le cas d'un epra, par exemple). 6. Cliquez sur valider. 7. Développez l arborescence par simple clic sur un objet (partition, disque).* 8. Cliquez sur le répertoire afin de continuer à naviguer dans l'arborescence ou cochez une case à côté d'un objet afin de restaurer le répertoire complet. S'il n y a pas de case à côté d'un répertoire ou fichier, ceci veut dire qu'il n'y a pas d'objets actuellement sauvegardés et disponible pour être restaurés. Dans cet exemple, nous avons sélectionné deux objets à restaurer : 283/402

284 REMARQUE : Vous pouvez restaurer uniquement des objets qui ont été préalablement sauvegardés. Des fichiers disparus sont affichés avec une croix sur fond rouge : 284/402

285 9. Sélectionnez le(s) fichier(s) à restaurer puis cliquez sur le bouton ajouter au panier : ceci ferme la sélection de ces objets. 10. Cliquez sur le bouton restaurer afin d'afficher le contenu du panier : A ce stade, vous pouvez enlever des objets en les cochant et en cliquant sur enlever du panier. Sinon, afin de restaurer ces objets, cochez les cases et cliquez sur le bouton restaurer. 11. Sélectionnez les options de restauration. 285/402

286 Restauration par écrasement des données présentes. Cochez la case Écraser les fichiers présents. Restauration sur un autre système "Appliance Synerway" (qui doit être déclaré). Restauration dans un autre répertoire (syntaxe système). Renseignez le chemin dans le champ : Chemin de destination. Filtres de restauration. Vous pouvez décider de restaurer uniquement tel ou tel type de fichier et/ou d'en exclure d'autres. Si vous utilisez l'option Filtre d'inclusion, uniquement ce type fichiers sera pris en compte (tous les autres types de fichiers seront exclus). L'option Filtre d'exclusion exclut uniquement les fichiers listés. Pour plus de renseignements sur les filtres, voir : Exemples de syntaxe utilisée dans les filtres, page 184 et ci-dessous Utilisation des filtres d'inclusion et d'exclusion, page 287. ATTENTION : Les filtres d'inclusion ou exclusion ne fonctionnent que avec les objets qui ne sont pas des applications. REMARQUE : Vous pouvez inclure un type de fichier (par exemple:.*\.exe et exclure au même temps virus.exe). 12. Cliquez sur le bouton restaurer. La restauration démarre. La restauration s'achève et les objets sélectionnés sont restaurés. 286/402

287 Utilisation des filtres d'inclusion et d'exclusion Les filtres s appliquent au chemin complet des objets à sauvegarder/restaurer, et non pas seulement à partir des répertoires sélectionnés. Dans cet exemple, nous avons le chemin de fichiers suivant et nous voulons sauvegarder toutes les données des répertoires "Data", mais pas celles des répertoires "Personal" : UserData/ User1/ User14/ Personal/ Data/ Personal/ Data/ Image1.gif Image2.gif File1.doc File2.doc Image3.gif Image4.gif File7.doc File12.doc Si on sélectionne comme objet à sauvegarder "UserData" et qu on place un filtre d inclusion ".*Data.*", alors toute l arborescence sera sauvegardé y compris les sous-répertoires "Personal" car le filtre va s appliquer sur le chemin complet de l objet incluant son chemin et la chaîne "Data" se trouve à la racine de notre arborescence ("UserData"). Solution : Il faudrait utiliser un filtre plus affiné. Par exemple : "User.*/Data/.*". Les conséquences ici concernant une sauvegarde seraient une utilisation plus importante de votre espace de stockage disponible. Les conséquences pour la restauration sont potentiellement plus lourdes car l'utilisateur peut restaurer des données qu il ne souhaite pas restaurer, et même écraser les données qui étaient sur le disque. Restaurer le contenu d'un répertoire 1. Cochez un répertoire à restaurer. 2. Cliquez sur le bouton ajouter au panier. 3. Cliquez sur le bouton restaurer pour consulter la liste des fichiers à restaurer. La fenêtre présente la liste des fichiers à restaurer. 4. Cliquez sur le bouton restaurer pour choisir les options de restauration. Dans la section Comportement si fichiers présent, si le fichier est présent, sélectionner ou décocher l option Ecraser les fichiers présents. 287/402

288 Dans la section Destination de la restauration, choisir un autre système sur lequel restaurer vos données (choisir dans la liste). Ce système est obligatoirement un système qui a déjà été déclaré sur votre Appliance Synerway. Vous devez renseigner ce chemin si vous restaurez sur un autre système ou sur le même système si le chemin de destination n est pas identique au chemin d origine. Il n'est pas nécessaire que ce répertoire existe, il sera automatiquement créé lors de la restauration. 5. Cliquez à nouveau sur le bouton restaurer pour lancer la restauration du répertoire. Voir aussi : Cette action restaure l'ensemble des fichiers du répertoire sélectionné. Fenêtre Options de restauration, page 327 Restaurer des fichiers dont vous connaissez l'emplacement 1. Cliquez successivement sur les répertoires et sous-répertoires contenant les fichiers à restaurer. 2. Cliquez sur le bouton ajouter au panier. 3. Cliquez sur le bouton restaurer pour consulter la liste des fichiers à restaurer. La fenêtre présente la liste des fichiers à restaurer. 4. Cliquez sur le bouton restaurer pour choisir les options de restauration. 5. Cliquez à nouveau sur le bouton restaurer pour lancer la restauration des fichiers. Voir aussi : Après un petit temps de démarrage, la fenêtre présente le statut du travail de restauration, jusqu'à ce que cette restauration soit terminée. L'ensemble des fichiers sélectionnés sont restaurés. Fenêtre Options de restauration, page 327 Restaurer le contenu d'un répertoire et des fichiers 1. Dans l arborescence de répertoires, cochez un répertoire. Tous les sous-répertoires et fichiers inclus dans ce répertoire sont ainsi sélectionnés. Les répertoires et fichiers impossibles à cocher n ont pas été sauvegardés. 2. Cliquez sur le bouton ajouter au panier. 3. Consultez la liste de restauration en cliquant sur le bouton restaurer. Tous les sous-répertoires et fichiers inclus dans ce répertoire sont ainsi listés. 4. Cliquez sur le bouton restaurer pour lancer la restauration. 288/402

289 Restaurer des fichiers 1. Cochez un ou plusieurs objets à restaurer. 2. Cliquez sur le bouton restaurer. La fenêtre présente la liste des fichiers à restaurer. 3. Cliquez sur le bouton restaurer à nouveau pour lancer la restauration des fichiers sélectionnés, s'il n'y en a pas à ajouter. Sinon, cliquez sur retour navigation. 4. Précisez le comportement à adopter en cas de doublon, si les éléments à restaurer existent déjà sur le disque : dans le paragraphe Comportement si fichier présent, cocher Ecraser les fichiers présents pour forcer l'écrasement des données présentes sur disque. 5. Cliquez sur le bouton restaurer pour démarrer la restauration. Après un petit temps de démarrage, la fenêtre présente le statut du travail de restauration, jusqu'à ce que cette restauration soit terminée. Restaurer des fichiers dans un autre répertoire que le répertoire d'origine Cette fonction permet de comparer des versions de fichiers. 1. Cochez un répertoire ou un ensemble de fichiers à restaurer. 2. Cliquez sur le bouton ajouter au panier. 3. Cliquez sur le bouton restaurer pour consulter la liste des fichiers à restaurer. La fenêtre présente la liste des fichiers à restaurer. 4. Cliquez sur le bouton restaurer pour choisir les options de restauration. 5. Indiquez le chemin du répertoire dans lequel vous souhaitez restaurer, par exemple : c:\temp. Vous devez renseigner ce chemin si vous restaurez sur un autre système ou sur le même système si le chemin de destination n est pas identique au chemin d origine. Il n'est pas nécessaire que ce répertoire existe, il sera automatiquement créé lors de la restauration. 6. Cliquez sur le bouton restaurer pour lancer la restauration du répertoire. Restaurer un fichier supprimé par erreur 1. Retrouvez le fichier en utilisant le bouton de navigation temporelle. 2. Choisissez une date proche de celle de sa disparition supposée. 3. Choisissez l'option d'affichage des disparus en indiquant la période arrière sur laquelle vous voulez consulter les fichiers disparus. La liste des répertoires et des fichiers s'affiche. 4. Cliquez sur les répertoires pour les ouvrir successivement. Les fichiers effacés apparaissent marqués d'une croix blanche sur fond rouge. 289/402

290 5. Cochez le ou les fichiers à restaurer dans l'arborescence de répertoires. 6. Cliquez sur le bouton ajouter au panier. 7. Cliquez sur le bouton restaurer. La fenêtre affichant les fichiers à restaurer s'affiche. 8. Cliquez sur le bouton restaurer pour choisir les options de restauration. 9. Cliquez sur le bouton restaurer pour lancer la restauration. Les informations de la restauration sont rafraîchies automatiquement. 10. Cliquez éventuellement sur le bouton abandonner pour interrompre la restauration en cours. Il n'est pas possible de revenir en arrière sur les fichiers déjà restaurés. 11. Une fois la restauration terminée, vous pouvez utiliser le fichier restauré. Restaurer ses fichiers après changement de machine (restauration croisée) En cas de sinistre sur un système sauvegardé, cette procédure d'exception restaure des données non pas sur la plate-forme d origine mais sur une autre machine, déclarée dans le produit. Les conditions suivantes doivent être réunies : Les systèmes d exploitation source et cible doivent être compatibles : il est possible de restaurer des données du monde Windows vers le monde Unix ou Linux, et réciproquement. Les type des dossiers de sauvegarde source et cible doivent être identiques (restauration système vers système, restauration application vers application). L utilisateur qui effectue une restauration croisée doit avoir l'habilitation spéciale, définie dans le module Paramétrage/Utilisateurs de l'appliance Synerway (voir aussi : Définir les droits utilisateur, page 137). Dans la section suivante, le terme "source" se rapporte au système sur lequel vous avez sauvegardé les données. Le terme "cible" se rapporte au système vers lequel vous souhaitez restaurer les données. Faire une restauration croisée 1. Ouvrez l'interface de restauration pour le système source où ont été sauvegardées les données. ATTENTION : La connexion au système échoue si celui-ci n'est plus accessible sur le réseau. Dans ce cas, cliquez sur le bouton navigation temporelle et choisissez une date de consultation dans le passé 2. Cochez le ou les fichiers à restaurer dans l arborescence de répertoires. 3. Cliquez sur le bouton ajouter à la liste. 4. Cliquez sur le bouton restaurer pour choisir les options de restauration. 290/402

291 5. Dans la section Destination de la restauration, sélectionnez le système sur lequel seront restaurées les données : choisissez le système cible. ATTENTION : Si cette option n'apparaît pas, ou si le système cible n'est pas dans la liste proposée, vérifiez que les conditions précisées ci-dessus sont bien respectées. 6. Si le chemin de destination des données restaurées n'est pas le même que celui d'origine des données, indiquez un Chemin de destination sur le système cible. Si le chemin que vous entrez ici n existe pas sur la machine, il sera créé lors de la restauration croisée. 7. Cliquez sur le bouton restaurer pour lancer la restauration. Une fenêtre indique la progression de la restauration. Le statut "Terminé" s'affiche lorsque l'opération est terminée. 8. Vous pouvez maintenant disposer des fichiers ou des répertoires restaurés sur la machine cible. 291/402

292 Restaurer une application Afin de restaurer une application, référez-vous à la documentation de sauvegarde et restauration de l'application concernée. 292/402

293 Mettre en place un Plan de Reprise d'activité Un Plan de Reprise d'activité ou PRA (ou epra) consiste à établir une check-list de ce qu'il est nécessaire de faire en cas de sinistre majeur (incendie/inondation/destruction des locaux, du matériel ou des réseaux). Grâce à l'appliance Synerway, vous pouvez structurer votre démarche de sauvegarde des données informatiques et faciliter ainsi la restauration des données. Voir : Duplication ou PRA?, page /402

294 Restaurer les données en mode PRA ou epra Par défaut le média de restauration est le disque (pour une restauration classique). La restauration PRA est la même que tout type de restauration (applications classiques, Direct Drive Access, Disaster Recovery ) il faut simplement sélectionner le bon média de restauration 1. Sélectionnez Opérations/Restauration. 2. Sélectionnez un système pour lequel vous souhaitez faire une restauration. 3. Cliquez sur le lien [ Ouvrez une nouvelle session de restauration ]. Le navigateur restauration s'ouvre. 4. Dans la partie Choix du média de restauration il faut choisir le média DRP. EXEMPLE : S'il s'agit d'un PRA1, il faut sélectionner Jeu de Média1. Pour epra2 il faut sélectionner edrive2. 294/402

295 Restauration de données epra depuis une Appliance Synerway Next Client Pré-requis à la restauration La restauration de données epra ne peut se faire que depuis l'appliance Synerway Next Client, et sous les conditions suivantes : Voir : Les données epra doivent toujours être connues de l'appliance Next Client. Les données sont toujours des données non-recyclées. Dans le cas d un remplacement d une Appliance Next Client, vous devez effectuer une restauration de sa dernière sauvegarde de sécurité pour retrouver l historique des données epra. Le lecteur edrive doit être configuré (voir : Configurer le module NExt Client, page 212). L'Appliance Next Data Center doit être accessible depuis l'appliance Next Client. Scénario 1 : Restauration de données epra, page 295 Scénario 2 : Restauration de données epra suite à la perte de l'appliance Synerway Next Client, page 296 Scénario 1 : Restauration de données epra La restauration de données epra se fait en cliquant sur le bouton epra en haut de la page principale de l'appliance Synerway. Ce bouton se met alors à clignoter : l Appliance a basculé en mode epra, et désormais toutes les données restaurées le seront depuis les epra. Ouvrez alors le navigateur de restauration : 1. Sélectionnez Opérations/Restauration. 2. Dans l arbre de gauche, cliquez sur le système ou l application concernée. 3. Cliquez sur le lien Ouvrir une nouvelle session de restauration. Le navigateur affiche alors qu il est en mode epra. 295/402

296 En mode epra, quelles que soit les éléments que vous souhaitez alors restaurer (fichiers ou répertoires complets), les données restaurées proviendront exclusivement de l'appliance Next Data Center. Pour revenir au mode de restauration classique depuis les données du disque de l'appliance Next Client, il vous suffit de cliquer à nouveau sur le bouton epra en haut de la page d accueil de l'appliance : le bouton epra cessera de clignoter et l'appliance basculera alors à nouveau en mode de restauration classique, ce qui vous permettra alors de visualiser dans le navigateur de restauration les fichiers sauvegardés localement sur le disque de l'appliance Next Data Center. Voir aussi : Scénario 2 : Restauration de données epra suite à la perte de l'appliance Synerway Next Client, page 296 Scénario 2 : Restauration de données epra suite à la perte de l'appliance Synerway Next Client Dans le cas de la perte de l'appliance Synerway Next Client (suite par exemple à un sinistre majeur), vos données epra restent protégées sur l'appliance Next Data Center et sont disponibles pour un Plan de Reprise d Activité rapide et efficace. Pour restaurer ces données, vous devrez alors procéder aux étapes suivantes : 1. Installer une nouvelle Appliance à l identique de l'appliance Next Client qui a été détruite : l'appliance doit être du même modèle et avoir été mastérisée de la même façon. l'appliance doit être initialisée avec le même nom (hostname) que la Next Client d origine. 2. Restaurez la dernière sauvegarde de sécurité de votre Appliance : voir le guide utilisateur ou l aide en ligne. 296/402

297 Il est important de vérifier préalablement que la restauration de la sauvegarde de sécurité n a pas remonté d anomalie (alarmes), et que les données à restaurer affichées sont cohérentes. Pour ce faire, vous pouvez lancer le navigateur de restauration et naviguer dans le passé pour vérifier que l interface de restauration affiche les données souhaitées. 3. Synchronisez votre lecteur edrive : Cette opération permet de synchroniser les informations contenues sur l'appliance Synerway Next Data Center avec les informations connues de la Next Client que vous venez de restaurer. Ceci permet d assurer la cohérence de ces informations et donc une reprise de l activité à la date précise de la sauvegarde de sécurité restaurée. Pour effectuer cette synchronisation, sélectionnez Paramétrage/Appliance Synerway/Externalisation, puis sélectionnez le Next Client edrive, puis cliquez sur le bouton de bas de page synchroniser. l'appliance Next Client vous demande alors de confirmer que vous souhaitez lancer une synchronisation, car cette opération nécessite un redémarrage de l'appliance Next Client. Cliquez à nouveau sur le bouton synchroniser pour confirmer la demande. l'appliance Next Client effectue alors un redémarrage, au terme duquel elle synchronise ses informations. ATTENTION : Cette opération efface des données sur l'appliance Next Data Center, afin de remettre celle-ci en cohérence avec les informations connues de l'appliance Next Client restaurée et récupérer de l espace pour les prochaines externalisations epra. 4. Restaurer les données epra : procédez dès lors aux opérations comme indiqué dans la section précédente Scénario 1 : Restauration de données epra, page /402

298 Administration de l'appliance Synerway Voir : Consulter et comprendre les informations des alarmes, page 299 Consulter le journal de bord, page 303 Les rapports Appliance Synerway, page 304 Comprendre les s quotidiens de contrôle de production, page 308 Comprendre les logs Appliance Synerway, page 311 Intervenir sur les médias magnétiques et lecteurs, librairies, page 313 Description de l interface, page 323 L'agent de déploiement massif Windows, page 343 Les Licences Synerway, page /402

299 Consulter et comprendre les informations des alarmes La couleur du bouton d'alarme montre la gravité de l'alerte. Le chiffre inscrit sur le bouton affiche le nombre total d'alarmes qui requièrent une intervention de votre part. Vert : aucune alarme Jaune : alarmes mineures, non bloquantes : EXEMPLE : "Client de sauvegarde non actif sur server1", signifie que l agent Appliance Synerway n est pas démarré, mais que pour le moment c est sans conséquence. Orange : alarme majeure, qui a empêché une sauvegarde EXEMPLE : "Impossible de démarrer un travail de sauvegarde Applis Critiques sur appli_exchange", signifie que la sauvegarde Exchange n a pas pu avoir lieu. Rouge : présence d'une alarme bloquante, c est à dire qui empêche un ensemble de sauvegardes EXEMPLE : "Arrêt brutal détecté", signifie que l'appliance a subi un arrêt violent tel qu une coupure électrique. Actions possibles : Vérifier les alarmes, page 299 Que faire en cas d'alarme (exemples concrets)?, page 300 Désactiver le déclenchement d'une alarme, page 301 Réactiver une alarme, page 301. Vérifier les alarmes 1. Vérifiez la couleur et le nombre d'alarmes sur le bouton des alarmes, 2. Cliquez sur le bouton des alarmes pour voir la liste détaillée de ces alarmes. 3. Cliquez éventuellement sur l'onglet Alarmes désactivées pour vérifier que certaines alarmes importantes n'ont pas été désactivées. Résoudre le problème signalé par l'alarme Consultez la liste des alarmes, traitez le problème et indiquez que le problème a déjà été résolu. Résoudre le problème signalé par l'alarme 1. Cliquez sur le bouton Alarme en bas à gauche de l'écran. La fenêtre de consultation des alarmes s'ouvre sur la page des alarmes en cours. 299/402

300 2. Cochez la case devant les alarmes dont vous avez pris connaissance et que vous avez traitées. 3. Cliquez sur le bouton acquitter L'alarme passe sur l'onglet des alarmes du jour (ou de la semaine s'il s'agissait d'une alarme plus ancienne), accessible par l'onglet Journal des alarmes. Une coche montre que vous l'avez traitée. Elle n'est plus comptabilisée sur le bouton des alarmes. Que faire en cas d'alarme (exemples concrets)? Ce tableau explique les causes et actions possibles si vous recevez une de ces alarmes: Alarme La sauvegarde de sécurité est remplacée par une sauvegarde sur disque. Action à prendre Le média est soit plein, soit fermé soit elle n'est pas dans le lecteur. Voir : Séparer certaines données sur des médias particuliers, page 320 Labelliser, identifier ou effacer un média du lecteur, page 317 Disque plein, les sauvegardes doivent être externalisées. Vérifier que les médias sont correctement catalogués. Sélectionner Opérations/Stockage/Média (Le menu Opérations/Stockage/Externalisation/Lecteur et Médias/Médias, page 331) afin de vérifier le statut des médias. Voir aussi : Labelliser, identifier ou effacer un média du lecteur, page 317 Le lecteur a besoin d'être nettoyé. Insérer une cartouche de nettoyage dans le premier slot du lecteur. Voir : Nettoyer un lecteur, page 315. Arrêt brutal de l'appliance Synerway. Redémarrer l'appliance soit en mode console soit en utilisant l'interface. Voir : Arrêter et redémarrer l'appliance Synerway, page 104 Aucune donnée valide à sauvegarder : sauvegarde impossible Dans le menu Paramétrage/Systèmes, vérifier la validité du chemin en cliquant sur parcourir et en naviguant au répertoire à sauvegarder pour ce système. Si vous avez rentré le chemin à la main, vérifier qu'il n'y a pas d'erreur ou copier le chemin depuis l'explorateur, par exemple, dans le champ du chemin (Description d'un système, page 141). Assurez-vous que le système a été défini dans 300/402

301 Alarme Action à prendre un profil. Voir : Descriptions des profils, page 176. Le système n'est pas joignable Assurez-vous qu'un agent Appliance Synerway est installé sur la machine que vous utilisez afin de sauvegarder le système. Vérifier que l'agent est bien démarré (dans la fenêtre Outils d'administration/services). Vérifier que le fichier de configuration des hosts accepte des requêtes venant de cette machine. Modifier le fichier auth.cfg dans <install_ dir>\synerway\appliance\config. Utiliser l'interface ou console afin de vérifier ou redéfinir les paramètres réseau (voir : PXE, page 128). Pas de sauvegarde planifiée Vérifier que la sauvegarde que vous souhaitez réaliser fait partie d'un profil. Voir : Descriptions des profils, page 176 et Consulter les profils de sauvegarde existants, page 187. Désactiver le déclenchement d'une alarme Vous consultez la liste des alarmes et jugez que l'information est mineure ou a déjà été prise en compte, et ne souhaitez pas être averti à chaque fois que le problème se produit. Désactiver le déclenchement d'une alarme 1. Cliquez sur le bouton d'alarme en bas à gauche de l'écran. La fenêtre de consultation des alarmes s'ouvre sur la page des alarmes en cours. 2. Cochez la case devant l'alarme que vous jugez peu importante. 3. Cliquez sur le bouton désactiver L'alarme passe sur les pages accessibles par l'onglet Journal des alarmes et Alarmes désactivées. Elle n'est plus comptabilisée sur le bouton des alarmes. ATTENTION : Une alarme désactivée ne s'affiche plus si la cause de l'erreur se reproduit. Réactiver une alarme Une alarme désactivée ne s'affiche plus si la cause de l'erreur se reproduit. Réactiver une alarme sert à autoriser à nouveau son affichage si la cause de l'erreur se reproduit. 301/402

302 Réactiver une alarme 1. Cliquez sur le bouton d'alarme en bas à gauche de l'écran. La fenêtre de consultation des alarmes s'ouvre sur la page des alarmes en cours. 2. Cliquez sur l'onglet Alarmes désactivées. 3. Cochez l alarme à réactiver. 4. Cliquez sur le bouton réactiver. L'alarme passe sur la première page. Elle sera à nouveau comptabilisée sur le bouton des alarmes si l incident qui la déclenche se reproduit. 302/402

303 Consulter le journal de bord 1. Sélectionnez Rapport/Journal de bord pour analyser plus en détail le problème 2. Sélectionnez Rapport/Journal de bord/support technique : pour produire le rapport détaillé et l'envoyer par mail à Appliance Synerway. Voir aussi : En cas de souscription à l'offre de service Assistance proactive, Appliance reçoit le compte rendu automatiquement, analyse les difficultés et intervient pour corriger la source de l'anomalie. S'assurer en temps réel que la sauvegarde se passe bien, page 196 Menu Rapports/Journal de bord, page /402

304 Les rapports Appliance Synerway Voir : Définir un rapport étendu, page 304 Définir un rapport de sauvegarde par mail, page 306 Définir une durée de listings de sauvegarde, page 307 Définir un rapport étendu Vous pouvez configurer un rapport d'activité étendu qui sera envoyé par mail à un moment et aux destinataires choisis. Le rapport peut être configuré pour inclure toutes ou une partie des informations concernant votre Appliance y compris sur : 304/402

305 Voir : Un système. Un profil. Les opérations de sauvegarde et restauration. Les sauvegardes de sécurité. Les alarmes. Les informations sur le(s) disque(s), l'espace Advanced Pack, les média, les lecteurs, les robots (librairies). Les mises à jour de l'appliance Synerway. Créer un rapport étendu 1. Sélectionnez Paramétrage/Sauvegardes/Rapports/Étendus 2. Cliquez sur le bouton ajouter en bas de l'écran. 3. Une fois que vous avez rempli le rapport cliquez sur le bouton créer en bas de l'écran. Dupliquer un rapport existant 1. Sélectionnez Paramétrage/Sauvegardes/Rapports/Étendus 2. Sélectionnez le rapport que vous voulez dupliquer en cochant le bouton à gauche du rapport. 3. Cliquez sur le bouton dupliquer en bas de l'écran. Visualiser un rapport existant 1. Sélectionnez Paramétrage/Sauvegardes/Rapports/Étendus. 2. Sélectionnez le rapport que vous voulez voir affiché à l'écran en cochant le bouton à gauche du rapport. 3. Cliquez sur le bouton aperçu en bas de l'écran. Configurer ou modifier les paramètres d'un rapport étendu 1. Donnez un nom au rapport (par exemple "Activité_laptops_France") et éventuellement une description de ce rapport. 2. Choisissez le statut pour ce rapport (actif ou inactif). REMARQUE : Si vous ne voulez pas recevoir ce rapport pendant un certain temps, au lieu de le supprimer, vous pouvez le rendre inactif. 3. Sélectionnez le ou les destinataire(s) qui recevront ce rapport. Les adresses sont celles connues dans la configuration des utilisateurs. Alternativement, vous pouvez renseigner des adresses dans le champ fourni à cet effet. 4. Sélectionnez des options (éléments à inclure dans le rapport) pour chaque onglet. Onglet option Description Périodicité Définir la fréquence d'envoi (mensuel, quotidien, tous les mardis etc.). 305/402

306 Onglet option Description L'heure à laquelle le rapport est envoyé. Le nombre X de jours inclus dans le rapport : les éléments (sauvegardes, restauration, sauvegardes de sécurité, alarmes) apparus ou modifiés les derniers X jours seront inclus dans le rapport. Systèmes & Profils Sélectionner le ou les système(s) sur lequel vous voulez générer un rapport. Sélectionner le ou les profil(s) pour lequel vous voulez générer un rapport. Opérations & alarmes Choisir les opérations que vous souhaitez voir dans le rapport (sauvegardes, restaurations, sauvegardes de sécurité). Préciser le niveau minimum d'alarme à partir duquel vous voulez les voir paraître dans le rapport (par exemple, choisissez Orange si vous ne voulez afficher que des alarmes de couleur orange et rouge). Statuts Recevoir des informations instantanées (lors de l'envoi du rapport) sur l'état des disques, l'espace Advanced Pack (si défini), bandes, robots (si disponibles sur l'appliance Synerway), lecteurs. Afficher les mises à jour disponibles (lors de l'envoi du rapport) sur l'appliance Synerway ou chez Synerway. REMARQUE : Utiliser les boutons Sélectionner toutes les options afin de recevoir un rapport complet et Désélectionner toutes les options afin d'annuler toutes les options déjà sélectionnées. 5. Cliquez sur le bouton modifier en bas de l'écran. Supprimer un rapport étendu 1. Sélectionnez Paramétrage/Sauvegardes/Rapports/Étendus. 2. Cliquez sur le rapport que vous voulez supprimer. La page Gestion d'un rapport s'affiche. 3. Cliquez sur le bouton supprimer en bas de l'écran. Définir un rapport de sauvegarde par mail Par défaut, un rapport de sauvegarde est envoyé par mail à l'administrateur du lundi au vendredi à 09h00. Ce rapport comporte des informations sur les tâches de sauvegarde en cours ainsi que toutes les alarmes non-acquittées. Créer un nouveau rapport de sauvegarde 1. Sélectionnez Paramétrage/Sauvegardes/Rapports/Backup. 306/402

307 2. Dans la page Rapports de Sauvegarde par mail cliquez sur le bouton Nouveau rapport. 3. Vous pouvez modifier : La programmation de l'envoi du rapport par mail (choisissez soit une série de jours ou un jour par semaine à un horaire fixe). Le destinataire du l' . Par défaut, l'utilisateur admin est sélectionné. Vous pouvez choisir d'envoyer le mail à tous les utilisateurs dont une adresse à déjà été renseignée (voir : Définir les droits utilisateur, page 137) ou encore renseigner une adresse dans le champ prévu à cet effet. Dans ce champ, vous pouvez renseigner plusieurs adresses e- mail séparées par des ';' ou des ','. Vous pouvez ou non mettre un espace après les caractères de séparation. Supprimer un rapport de sauvegarde 1. Sélectionnez Paramétrage/Sauvegardes/Rapports/Backup. 2. Dans la page Rapports de Sauvegarde par mail cochez la case du rapport que vous voulez supprimer. 3. Cliquez sur le bouton Supprimer. Définir une durée de listings de sauvegarde Dans la page Paramétrage/Sauvegardes/Gestion des sauvegardes/rapports/listings, définissez la durée de conservation des listings de sauvegarde. Dans le champ Garder le listing des sauvegardes pendant : renseignez un chiffre qui correspond au nombre de semaines que les listings de sauvegarde sera stocké sur l'appliance. REMARQUE : Certains listings, même s'agissant de fichiers plats, peuvent être assez volumineux (surtout si vous sauvegardez plusieurs milliers de fichiers sur un ou plusieurs systèmes). Voir aussi : Créer un fichier d'archive du listing des sauvegardes, page /402

308 Comprendre les s quotidiens de contrôle de production Un de contrôle des activités de l'appliance est envoyé à l'administrateur et aux destinataires prévus, selon la périodicité définie par le menu Paramétrage/Sauvegardes/Rapports. Ce mail indique, pour chaque système, les sauvegardes de la semaine en cours triées par date. Ce mail rappelle le type de sauvegarde, la date et l'heure du traitement, le statut du traitement, le type de système, le profil de sauvegarde, le volume traité, la durée et le débit du transfert. Pour plus d'informations concernant les caractéristiques des sauvegardes, référez-vous à la description des caractéristiques des travaux. Un paragraphe récapitule les restaurations de la semaine triée par date Un paragraphe indique les alarmes actives. Un autre, les dernières sauvegardes de sécurité. Voir aussi : Connaître la liste des statuts, page 309 Définir un nouveau type d'envoi de rapport par mail, page 309 Supprimer l'envoi du rapport à un destinataire, page 310 Supprimer l'envoi d'un rapport, page /402

309 Connaître la liste des statuts Couleur Statut Description Bleue Planifié Travail planifié : il démarrera en fonction de la plage horaire de réalisation prévue et de la répartition de charge des travaux Bleue Démarré Travail démarré, non commencé, en attente de ressource lecteur Bleue En cours Travail en cours de réalisation Bleue En attente Travail en attente de ressources disque ou média Verte Terminé Travail terminé avec succès Orange Abandonné Travail abandonné manuellement ou automatiquement (sur arrêt impératif demandé ou atteinte du temps maximum) Rouge Erreur Travail ayant échoué Rouge Non démarré Travail qui n'a pas pu être démarré dans la plage horaire prévue. Noir Perdu Travail perdu suite à une régénération de la base de données de sauvegarde Panneau jaune Information Une information particulière est disponible pour ce travail : cette information vous renseigne sur une condition particulière de réalisation de ce travail Croix grise Recyclé Travail recyclé : les données de ce travail ne peuvent plus être restaurées en totalité, une partie au moins de ces données ont été recyclées Définir un nouveau type d'envoi de rapport par mail 1. Sélectionnez Paramétrage/Sauvegardes/Gestions des Sauvegardes/Rapports/Sauvegarde. La liste des rapports programmés s'affiche. 2. Cliquez sur le bouton Nouveau rapport, pour planifier un rapport. 3. Dans l écran de planification d un nouveau rapport, sélectionnez tout d abord la périodicité des rapports : certains jours de la semaine, une fois par semaine, ou à une heure donnée. 4. Précisez les destinataires du rapport : l administrateur, ou tous les utilisateurs pour lesquels une adresse a été déclarée, ou encore une ou plusieurs adresses en particulier que vous pouvez préciser. REMARQUE : Quand vous précisez plusieurs adresses , séparez-les par une virgule. 309/402

310 5. Cliquez ensuite sur le bouton Créer pour créer la nouvelle demande de rapport. Supprimer l'envoi du rapport à un destinataire 1. Sélectionnez Paramétrage/Sauvegardes/Rapport. 2. Cochez la case située sur la ligne du destinataire à supprimer 3. Cliquez sur le bouton Supprimer. Supprimer l'envoi d'un rapport 1. Sélectionnez Paramétrage/Sauvegardes/Rapport. La liste des rapports programmés s'affiche. 2. Cochez la case située à la fin de la ligne et cliquez sur le bouton supprimer. 310/402

311 Comprendre les logs Appliance Synerway Il y a deux types de log: Les logs Appliance Synerway, page 311 Les logs client, page 311 Les logs Appliance Synerway Les logs Appliance Synerway sont destinés aux responsables techniques pour les aider à comprendre et résoudre les problèmes de fonctionnement et d utilisation. Ils proposent deux choix d'affichage du rapport comportant plus ou moins de détails techniques (Mode Standard, Mode Expert). La liste de choix sur les types d'événements de l'appliance Synerway isole les problèmes par nature : Événements généraux Appliance Synerway : concernent tout ce qui à trait à l'appliance Synerway elle-même. On y retrouve toutes les actions que l on a pu effectuer comme par exemple l acquittement des alarmes ou celles encore actives. Événements système : concernent les problèmes matériels. Ces informations portent sur le système d exploitation de l'appliance Synerway à savoir sa redistribution Linux. Événements de sauvegarde : concernent les problèmes liés aux tâches de sauvegarde et restauration lancés par l'appliance Synerway. On peut savoir grâce à ces informations, quand un travail de sauvegarde a échoué et la raison de cet échec. Événements DiskSafe : concernent les problèmes liés aux tâches de sauvegarde effectuées en mode bloc. On peut, grâce à ces informations, savoir quand une image disque, un Snapshot a été réalisée par DiskSafe. On peut aussi savoir quel serveur a réalisé une synchronisation. Le bouton Actualiser prend en compte le nouveau choix dans la liste. REMARQUE : La fenêtre de consultation se superpose à la précédente, pour la fermer utiliser le X en haut à droite pour refermer cette nouvelle fenêtre navigateur. Accéder aux logs (1) Dans l interface Appliance Synerway, ouvrez Rapport/Journal du Bord/Événements Appliance Synerway. Accéder aux logs (2) Dans l interface Appliance Synerway, cliquez sur ce bouton en bas de la page où l on voit affiché la date et l heure :. Les logs client L'Appliance Synerway associe trois fichiers log aux trois services internes; Les fichiers log se trouvent dans le répertoire suivant : 311/402

312 <install_dir>\program Files\Synerway\Synerway Easy Backup\log Service fichier log associé Description esavdeamon esavdaemon.lg1 Le log décrit le service associé au démarrage de l agent. esavnavcli esavnavcli.lg1 Le log décrit le service associé à la navigation de l agent. esavcli esavcli.lg1 Le log décrit le service associé à la sauvegarde. 312/402

313 Intervenir sur les médias magnétiques et lecteurs, librairies Voir : Sélectionnez Opérations/Stockage pour consulter ou intervenir sur un lecteur, un média, ou une librairie. Comprendre le processus de validation de média, page 313 Vérifier le statut d'un lecteur, page 314 Désactiver un lecteur pour intervenir en maintenance, page 315 Nettoyer un lecteur, page 315 Vider ou effacer le contenu d un média, page 317 Valider un média, page 316 Séparer certaines données sur des médias particuliers, page 320 Effectuer l'inventaire du contenu d'une librairie, page 321 Éjecter un média : Entrée/sortie de média, page 322 Réparer un lecteur de la baie de disques, page 322 Définir les procédures de validation de média Sur les Appliance Synerway à lecteur de média manuel, l'appliance Synerway privilégie la réduction des tâches de gestion des médias. Pour cela, la procédure de validation des médias de l'appliance structure le mode de choix de rotation des bandes. Ainsi, grâce à la procédure de validation de média, l'appliance vous prévient par mail de la nécessité de changer le média, selon le choix de rotation de vos médias : tous les jours, une ou deux fois par semaine, ou uniquement quand le média est plein. Selon votre choix de rotation des médias, l'appliance vous assiste dans le suivi de cette rotation. Pour cela, vous décrivez les procédures de validation de média. Ces procédures vérifient que le média inséré dans le lecteur est bien celle prévue, puis envoient un mail aux personnes concernées pour les informer des anomalies éventuelles et leur demander de changer le média le cas échéant. Comprendre le processus de validation de média Les médias sont fermés par le processus de validation de média. Les médias externes (hors lecteur pour les modèles MB ou hors librairie pour les modèles LB) et non-vides (non-vierges et nonrecyclés) seront fermés à l'issue du processus de validation. Si l'un de ces médias est ensuite réinséré dans le lecteur d'un modèle MB ou dans la librairie d'un 313/402

314 modèle LB, il sera rouvert automatiquement à condition qu'il n'ait pas atteint sa date de péremption. La validation de média effectue une vérification et si le média est recyclable, celui-ci sera recyclé. REMARQUE : Si un média recyclable est inséré dans le lecteur, il sera recyclé sans même attendre la validation de média. Accéder aux procédures de validation des médias Sélectionnez Paramétrage/Sauvegardes/Gestion des Sauvegardes/Validation de média pour accéder aux procédures de validation de médias. Modifier la procédure de validation de média Vous pouvez configurer : Un nom. Une planification : l heure et jour de validation. La durée de conservation : par défaut : Courte (1 semaine) Normale (2 semaines), Longue (2 mois) et Infini (30 ans), Test (1 jour). Vous pouvez modifier ces durées en allant dans le menu Paramétrage/Sauvegardes/Gestion des Sauvegardes/Durées de conservation. Le cycle de changement de média (média utilisé) : soit vous décidez de changer un média que lorsque celle-ci est pleine, soit vous fixez un moment précis de changement : tous les n jours de la semaine. IMPORTANT : Si vos paramètres de validation ne correspondent pas à la validation hebdomadaire (vous voulez une validation mensuel, par exemple), vous pouvez modifier le paramètre : Changer le média après XXX jours d'utilisation consécutive (dans le menu : Paramétrage/Sauvegardes/Gestion des Sauvegardes/Durées de conservation/jeu de médias/durée de conservation). Envoi de notification : définissez : La destination : soit l'utilisateur admin, tout utilisateur de l'appliance (ATTENTION à la surcharge potentielle d s) ou une autre adresse . La condition : vous pouvez décider d envoyer un à chaque validation de média ou notifier uniquement sur un échec de validation. Information sur la configuration des profils et durées de conservation : Pour chaque profil et pour chaque jour de la semaine vous voyez s'afficher un tableau récapitulatif. Vérifier le statut d'un lecteur 1. Sélectionnez Opérations/Stockage/Externalisation/Lecteurs & média. 2. Cliquez sur le lecteur dans l arborescence à gauche. Le statut et les informations générales du lecteur apparaissent (nom, volume, statut, accès en écriture etc.). 314/402

315 3. Vérifiez l état du stockage sur disque et son statut. 4. Cliquez sur le bouton éjecter afin d'éjecter manuellement le média ou cliquez sur le bouton média (voir : Labelliser, identifier ou effacer un média du lecteur, page 317) pour effectuer des opérations sur les médias. REMARQUE : Afin d'afficher les informations pour tous les média dans votre configuration, cliquez sur Opérations/Stockage/Externalisation/Lecteurs et média/média menu. Voir : Le menu Opérations/Stockage/Externalisation/Lecteur et Médias/Médias, page 331. Désactiver un lecteur pour intervenir en maintenance 1. Sélectionnez Opérations/Stockage. 2. Cliquez sur la référence d'un lecteur dans l arborescence à gauche de l'écran. 3. Choisissez le statut Inactif. 4. Cliquez sur le bouton mettre à jour. ATTENTION : Si aucun lecteur actif n est disponible, l'appliance Synerway ne peut pas effectuer le stockage des données sur média : elle émet alors une alarme indiquant le problème. Une telle situation doit être provisoire, car l espace de stockage sur disque de l'appliance Synerway n'est pas illimité, et les sauvegardes ne pourront plus être effectuées. 5. Il conviendra lorsque le lecteur pourra à nouveau être utilisé pour le stockage des données, de passer à nouveau son statut à "Actif". Nettoyer un lecteur Le nettoyage des lecteurs est géré directement par le lecteur. Ce sera à vous d effectuer le nettoyage lorsque le lecteur le réclamera (une alarme est remontée, un message apparaît sur la page de description du lecteur, et les voyants du lecteur clignotent en orange). L'alarme demande d'insérer une cartouche de nettoyage dans le lecteur : il effectue alors automatiquement son nettoyage, puis la cartouche est éjectée et l'alarme est automatiquement désactivée. ATTENTION : Les cartouches de nettoyage sont des cartouches qui permettent de nettoyer un certain nombre de fois les lecteurs : elles ont une durée de vie de n nettoyages (souvent 20 nettoyages), puis doivent être remplacées. ATTENTION : Certains constructeurs indiquent que leurs lecteurs n ont pas besoin de nettoyage périodique : le lecteur ne doit être nettoyé que lorsqu'un voyant clignote pour demander une intervention. 315/402

316 Valider un média Afin de mieux gérer les médias qui sont ou doivent être dans le lecteur à un moment précis de la semaine, vous pouvez configurer une action à prendre chaque jour pour une durée de conservation. EXEMPLE : Vous pouvez précisez que chaque lundi pour une Durée de conservation PRA (Longue) que l'appliance Synerway doit demander un média neuf ou recyclé. Il est également possible de : Éjecter le média s'il n'est pas valide. Configurer une notification à envoyer par mail (à chaque validation ou en cas d'échec de validation). Valider un média 1. Sélectionnez Paramétrage/Sauvegardes et cliquez sur Validation de média dans l'arborescence de gauche. 2. Précisez une heure à laquelle la validation aura lieu. 316/402

317 3. Pour chaque jour et pour une durée de conservation, vous pouvez préciser une action à prendre : soit laisser le média en place, soit demander un média neuf ou recyclé. 4. Si le média n'est pas valide, vous pouvez cocher la case Éjecter le média s'il n'est pas valide. 5. Configurez les paramètres de notification (l'utilisateur à notifier et notification après chaque validation ou uniquement en cas de média non valide). 6. Cliquez sur le bouton mettre à jour en bas de page. Voir aussi : Labelliser, identifier ou effacer un média du lecteur, page 317 Durées de conservation, page 159 Labelliser, identifier ou effacer un média du lecteur Si le lecteur contient un média, il vous est permis d effectuer certaines opérations sur ce média. 1. Dans le menu Paramétrage/Appliance Synerway/Externalisation/Lecteur n, cliquez sur le bouton média en bas de la page. Une page apparaît alors avec le contenu du média. 2. Cliquez sur l'un des boutons affichés pour : Identifier : le média est lu, afin de vérifier son nom. Effacer : le contenu du média est physiquement effacé, le média perd son nom et redevient vierge. Label : renommer le média voir : Forcer la labellisation d'un média, page 319. ATTENTION : Si vous changez de label, vous perdez toutes les données sur le média. Voir aussi : Vider ou effacer le contenu d un média, page 317 Forcer la labellisation d'un média, page 319 Vider ou effacer le contenu d un média La page Paramétrage/Stockage/Externalisation/Lecteur et Média/Média permet certains traitements des médias. Pour agir sur les médias, il faut tout d abord cocher les médias concernés, puis cliquez sur l une des actions suivantes : Action Description vider Cette action vide (ou recycle) un média. Le média : garde son nom et sa place dans le catalogue, est vidée de son contenu. REMARQUE : La prochaine fois que vous utilisez un média qui a été vidé, et qui ne se trouvait pas dans un lecteur au moment du vidage, les données sur ce média seront 317/402

318 Action Description écrasées. effacer Cette action efface : Voir aussi : l'étiquette du média, le média du catalogue, pour les cartouches VXA, un reformatage de la bande, le contenu de ce média. Typiquement, on utilise la fonction effacer lorsque l on veut récupérer un média vierge dans le but de changer son étiquette (par exemple changer un média normal "M_001" en infini "X_001"). Si le média est dans le lecteur ou la librairie, le contenu sera physiquement effacé (Le média perd son nom, les données sont effacées, et le média est alors considéré comme un média vierge et la référence au média est également logiquement effacé (effacé de la base de données de l'appliance Synerway qui ne le reconnaît plus). Si vous effacez un média lorsque celui-ci ne se trouve pas dans un lecteur, les données sur le média ne peuvent plus être exploitées en production par une Appliance Synerway. Cependant, si une sauvegarde de sécurité (.sbk) existe sur la bande, les données sur le média peuvent être récupérées si nécessaire. Elles sont effectivement archivées sur ce média. Le menu Opérations/Stockage/Externalisation/Lecteur et Médias/Médias, page /402

319 Forcer la labellisation d'un média Il est désormais possible de labelliser de force une bande. Vous pouvez changer le label (en respectant une des cinq lettres associées à une durée de conservation (T, S, M, L, X). ATTENTION : Si vous changez de label, vous perdez toutes les données sur le média. Forcer la labellisation d'un média 1. Sélectionnez Paramétrage/Appliance Synerway/Externalisation/Lecteur Sélectionnez média puis identifier labelliser. L'Appliance Synerway identifie le média que vous voulez labelliser 3. Dans la liste de média, choisissez le type de label que vous souhaitez utiliser : S_, M_, L_, X_, T_, S2_, M2_, L2_, X2_, T2_. REMARQUE : Les média S2, M2 etc. font référence à un deuxième jeu de média pour les sauvegardes PRA2. 4. Dans la liste déroulante qui s'affiche, sélectionnez un chiffre qui sera associé à ce média. Pour chaque type de label, il vous sera proposé 10 chiffres libres. EXEMPLE : Si vous changez un label en L_ et que L_001 et L_002 existent déjà, il vous sera proposé L_003 à L_012). 319/402

320 5. Si le média n'a pas été effacé auparavant, vous devez cochez la case Effacer le média 'n_ ###' avant de labelliser. ATTENTION : Cette fonctionnalité n est accessible que depuis le compte administrateur de l'appliance Synerway, un simple utilisateur ne pourra labelliser que des médias vierges. 6. Cliquez sur le bouton labelliser. Choisir un mode de rotation des médias Choisir le mode de rotation des médias adapté à votre mode de sauvegarde et définir les procédures de validation de médias. Séparer certaines données sur des médias particuliers Vous pouvez par exemple placer les données de vos sauvegardes totales sur des médias de conservation longue, que vous mettrez en lieu sûr, dès que ces sauvegardes totales seront effectuées, tandis que vous placerez les données de vos sauvegardes incrémentales sur des médias de conservation normale. La durée de conservation des données, que vous précisez dans vos profils de sauvegarde, indique sur quelles médias sont stockés les données. La configuration par défaut enregistre les sauvegardes incrémentales sur des médias de durée de conservation normale (nom commençant par M_ ), et les sauvegardes totales sur des médias de durée de conservation longue (nom commençant par L_ ), vous définissez vos profils de sauvegarde. Vous pouvez également souhaiter stocker toutes les données sur les mêmes médias : cela engendre moins de manipulations de médias. Pour ce faire, il faut que tous les profils de sauvegarde que vous utilisez stockent les sauvegardes incrémentales et totales avec la même et unique durée de conservation des données, par exemple une conservation longue. Choisir les critères de changements de média Pour un même jeu de médias (jeu de média L_ de durée de conservation longue, par exemple), il faut déterminer vos critères pour changer le média. Vous pouvez par exemple changer le média tous les matins, afin d avoir une image par jour de vos systèmes (ce choix se justifie particulièrement si vous effectuez des sauvegardes totales chaque jour). Néanmoins, ce choix est très contraignant puisqu il oblige à des manipulations journalières du média. Pour apprendre davantage sur la validation des médias, voir la section : Valider un média, page 316. L'écriture sur un nouveau média d'une même périodicité, "ferme" logiquement le média précédente et l'appliance Synerway interdit toute autre écriture sur ce média au minimum durant le délai de conservation prescrit. 320/402

321 L'introduction du média après le délai de conservation, conduit à l'effacement total des données antérieures lors de la validation de ce média. ATTENTION : METTRE LES SAUVEGARDES DANS UN LIEU EXTÉRIEUR À L'ENTREPRISE. Il est vivement conseillé de placer à intervalles réguliers les sauvegardes dans un lieu différent de celui de l'entreprise, à l'extérieur, dans le coffre d'une banque, dans un autre établissement sécurisé. Gérer les externalisations des médias Disaster Recovery Lorsque vous lancez une sauvegarde en vue d'externalisation dans le cadre d'un plan Disaster Recovery, il faut s'assurer que la bande dans le lecteur convient à la tâche programmée: EXEMPLE : Si vous avez programmé une tâche d'externalisation Disaster Recovery et que le média qui se trouve dans le lecteur est de type "M_" et la tâche s'attend à écrire sur une média de type "L_", la bande sera éjectée et l'appliance en demandera une autre. En conséquence : prévoir des externalisations sur bande des DR à des heures où le lecteur contient une bande qui correspond. Voir aussi : Descriptions des profils, page 176 Effectuer l'inventaire du contenu d'une librairie Lors du premier accès à la librairie, ou lorsque vous avez manuellement modifié le contenu de la librairie, le contenu affiché du magasin peut être inexact ou comporter des médias qui n'ont pas encore été identifiés. Pour mettre à jour ces informations, vous pouvez alors forcer une identification des médias contenus dans la librairie. Pour ce faire, 2 méthodes sont proposées : sélectionnez Opérations/Stockage et le dossier magasins dans le menu à gauche. Identifier : l'appliance Synerway procède alors à la lecture physique des médias pour les reconnaître. Scanner : cette possibilité vous est proposée lorsque votre librairie possède un lecteur de codes à barres. L'Appliance Synerway relève alors tous les codes à barres et reconstitue l état de la librairie en fonction de ce qu elle connaît des médias associés à ces codes à barres. Quoique plus rapide (il n y a pas besoin de lire physiquement le contenu des médias), cette méthode n est efficace que pour les médias déjà connus de l'appliance : les médias qui n ont encore jamais été lus par l'appliance resteront avec la mention "?????". ATTENTION : Les médias nommés "spare" ont été lus par l'appliance Synerway mais ne comportent pas de "label" Appliance Synerway et elles ne contiennent pas encore de sauvegarde de l'appliance. Ils sont alors considérés comme vierges et peuvent être utilisés pour les sauvegardes. 321/402

322 Lorsqu un inventaire est en cours sur la librairie, la mention Opération en cours apparaît au dessus du contenu du magasin. Cliquez sur le lien [ Voir l opération en cours ], pour consulter l état de cette opération. L'Appliance attend une minute après la fin de l'inventaire pour rendre accessible une autre opération sur la librairie. Éjecter un média : Entrée/sortie de média Lorsque votre librairie possède une boîte aux lettres d entrée-sortie des médias, l'appliance Synerway propose une action supplémentaire : un bouton Entrée/sortie apparaît en bas de la page du contenu du magasin. Éjecter des médias dans la boîte aux lettres 1. Cochez ces médias pour les sélectionner puis cliquez sur le bouton Entrée/sortie. Pour prendre en compte les médias placés dans la boîte aux lettres et les ranger dans les emplacements du magasin. 2. Cliquez sur le bouton Entrée/sortie sans avoir sélectionné de média dans le magasin. Réparer un lecteur de la baie de disques L'Etat dégradé signifie qu'un disque est hors service, l ensemble de la baie continue à fonctionner "comme si de rien n était" en déduisant les informations du disque manquant à partir des informations redondantes. Le fonctionnement est alors un peu ralenti, et on dit que la baie fonctionne en mode dégradé. Quand la baie est en mode dégradé, un mail est envoyé à l administrateur pour l en informer. Réparer un lecteur de la baie de disques 1. Remplacez alors le disque en panne par un disque qui fonctionne (avec intervention des équipes du Support Techniques). 2. Cliquez dans l interface sur le bouton Réparer qui apparaît en bas de l écran affichant l état de la baie. La page affiche alors un pourcentage de reconstruction en cours (elle reconstitue le contenu du disque remplacé à partir des informations redondantes), jusqu à 100%, où la baie repasse en état actif. 322/402

323 Description de l interface Voir : Le menu Paramétrage/Systèmes, page 323 Le menu Paramétrage/Sauvegardes, page 324 Le menu Paramétrage/Utilisateurs, page 324 Le menu Paramétrage/Appliance Synerway, page 324 Créer un listing d'archive des sauvegardes, page 331 Le menu Opérations/Restauration, page 325 Le menu Opérations/Stockage, page 331 Le menu Alarmes, page 337 Le menu Rapports, page 338 Outils avancés, page 340 Page de connexion Cette page comprend deux zones pour identifier l'habilitation de l'utilisateur à accéder au système : Identifiant : nom de l'utilisateur reconnu comme administrateur ou comme utilisateur autorisé à la consultation de l'appliance Synerway. Mot de passe : mot de passe choisi par l'utilisateur. Connexion : cliquez sur le bouton pour valider les informations et accéder à l'appliance. Si l'identifiant et le mot de passe sont reconnus, vous accédez à l interface générale de configuration. Le menu Paramétrage/Systèmes Le menu Paramétrage/Systèmes contient les fonctions de description des machines (systèmes) et des applications sauvegardées. Sélectionnez Paramétrage/Systèmes pour la consultation, la création ou la modification des systèmes déclarés. Les éléments déjà créés s'affichent sous trois vues différentes affichées par des onglets différents: Voir : Lieux: les systèmes sont affichés par lieu. Systèmes: les systèmes sont affichés directement. Applications: seules les applications sont affichées. Cliquez sur les onglets pour changer de vue. Déclaration des systèmes détectés, page /402

324 Le menu Paramétrage/Sauvegardes Ce menu contient les fonctions de description des règles de sauvegarde : La configuration des sauvegardes est accessible par le menu Paramétrage/Sauvegardes. Cette configuration concerne plusieurs types d informations : le choix de la durée de conservation des données sauvegardées (voir : Comprendre les profils de sauvegarde, page 156). la description des profils de sauvegarde (planification des sauvegardes et du type de sauvegarde (totale ou incrémentale) et l'affectation des machines et applications à ces profils (voir : Comprendre les profils de sauvegarde, page 156) l'envoi des rapports de sauvegarde (voir : Nouveau rapport d'activité, page 339 et Définir un rapport étendu, page 304). la stratégie d'externalisation (voir : Duplication ou PRA?, page 204 la validation des médias (voir : Comprendre le processus de validation de média, page 313). Voir aussi : REMARQUE : Chacun de ces types d'information est accessible par la barre de navigation à gauche de l'écran. Configurer et réaliser vos sauvegardes, page 154 Le menu Paramétrage/Utilisateurs Cette page définit les identifiants des utilisateurs qui consultent les rapports de sauvegarde ou l'activité de l'appliance Synerway. Il n'est pas nécessaire de définir des identifiants d'utilisateurs pour la restauration de leur système, sauf en cas de restauration croisée. Pour définir ou modifier un nouvel utilisateur, voir : Définir les droits utilisateur, page 137 Le menu Paramétrage/Appliance Synerway Cette page vous permet de définir les paramètres internes à l'appliance Synerway. Une arborescence de paramètres s'affiche dans la partie gauche de l'écran. Chaque dossier correspond à une page de paramètres. Cliquez sur l'objet que vous voulez modifier (date et heure, réseau, mise à jour de l'appliance Synerway etc.). Le contenu de la page s'affiche. Voir : Complétez les zones ou modifiez les paramètres et cliquez sur le bouton mettre à jour en bas de page. 324/402

325 Arrêt système, page 111 Centralisation, page 112 Déclaration des systèmes détectés, page 145 Réglage manuel, page 113 Envoi d'alarme par , page 114 Pré-requis :, page 117 Externalisation/réplication des données en mode fichier, page 199 Licence, page 120 Mise à jour de l'appliance Synerway, page 121 PXE, page 128 Sauvegarde et restauration de l'appliance Synerway, page 131 Vue Globale, page 132 Le menu Opérations/Restauration Voir : Page de restauration, page 325 Fenêtre contenu du panier, page 326 Fenêtre Liste des versions, page 327 Fenêtre Options de restauration, page 327 Fenêtre Navigation temporelle, page 328 Fenêtre Suivi de la restauration, page 329 Page de restauration La page se présente sous forme d'un navigateur proposant les informations suivantes : Les informations de navigation Cette zone d informations rappelle le nom du système, ainsi que la date et les options de visualisation des objets (affichage des disparus). Elle indique également le nom du répertoire visualisé. Lors de l'ouverture, la date est fixée au Présent, et les disparus ne sont pas affichés. Après un choix de navigation temporelle, la date de consultation dans le passé est indiquée ainsi que la profondeur de temps d'affichage des disparus. Le contenu du système La première colonne contient des cases à cocher pour sélectionner la ligne avant de réaliser l'opération demandée par le bouton Ajouter au panier. Seuls les objets pouvant être 325/402

326 restaurés peuvent être sélectionnés. Une icône permet de visualiser le type d'objet présenté : un répertoire, une feuille pour un fichier, un rond bleu pour un objet spécial. Un objet barré d'une croix blanche sur fond rouge est un objet disparu. Nom : Nom du répertoire ou du fichier Taille : la taille du fichier à la date de navigation. Modifié : la date de la dernière modification du fichier à la date de navigation. Sauvegardé : la date de la dernière sauvegarde du fichier à la date de navigation. Voir aussi : Interface de restauration, page 275 Les boutons d'action Les boutons d action se situent en bas de page. ajouter au panier navigation temporelle restaurer Ces boutons réalisent des actions et ouvrent des pages complémentaires. Voir aussi : Comprendre la signification des boutons dans la fenêtre de restauration, page 275 Fenêtre contenu du panier Cette page présente les objets (fichiers, répertoires,...) sélectionnés dans l'étape antérieure. Les informations sont présentées sur 2 colonnes : La première colonne contient des cases à cocher pour sélectionner la ligne avant de réaliser l'opération demandée par le bouton enlever du panier. Le nom de l'objet sélectionné est ensuite affiché. Actions : Le bouton restaurer restaure la liste des fichiers déjà sélectionnés, s'il n'y en a pas à ajouter. Le bouton enlever du panier supprime de la liste les fichiers déjà cochés pour les retirer de la sélection. Le bouton retour navigation revient à l'étape antérieure. Voir aussi : Utiliser l'interface de restauration, page /402

327 Fenêtre Liste des versions Cette page présente la liste des versions sauvegardées précédemment. Les informations sont réparties dans les colonnes suivantes : La première colonne contient des cases à cocher pour sélectionner la ligne avant de réaliser l'opération demandée par le bouton choisir la version. Une icône permet de visualiser le type d'objet présenté : un répertoire, une feuille pour un fichier, un rond bleu pour un fichier spécial. Nom : nom du répertoire ou du fichier. Taille : la taille du fichier à la date de la sauvegarde considérée. Modifié : la date de la dernière modification du fichier à la date de la sauvegarde considérée. Sauvegardé : la date de la sauvegarde considérée. Actions : Le bouton choisir la version replace la navigation à la date de la version sélectionnée, et ajoute l'objet choisi au panier. Le bouton retour revient à l'étape antérieure. Voir aussi : Utiliser l'interface de restauration, page 277 Fenêtre Options de restauration Comportement si fichier présent En cochant l'option écraser les fichiers présents, la restauration remplacera les fichiers présents sur disque par les fichiers restaurés. En ne cochant pas l'option écraser les fichiers présents, la restauration ignorera les fichiers déjà présents sur disque, qui ne seront donc pas touchés même s'ils ont été sélectionnés dans le panier à restaurer. Répertoire de destination Cette zone est facultative, elle permet de changer la machine de destination des données restaurées. Elle est particulièrement utile lorsque la machine source de ces données n'est pas accessible (panne, période de maintenance,...) et qu'il faut récupérer des données sur une autre machine. Cette option n'apparaît que si une machine compatible a été déclarée sur l'appliance Synerway, et que l'utilisateur est autorisé à effectuer des restaurations croisées (voir le menu Paramétrage/Utilisateurs). Si la restauration ne peut être effectuée ailleurs que sur la machine d'origine (cas de certaines applications), cette option n'apparaît pas, l'utilisateur ne peut donc pas indiquer de machine cible. 327/402

328 Destination de la restauration Cette zone est facultative, elle permet de changer le répertoire de destination et ainsi d'isoler et de bien identifier les fichiers restaurés. Le répertoire de destination doit disposer de suffisamment d'espace pour accueillir les fichiers souhaités. Lorsque vous restaurez des données à un endroit différent du répertoire d origine, la syntaxe du chemin du répertoire de destination à spécifier dépend du système d exploitation sur lequel les données sont restaurées. Exemples de syntaxe du chemin du répertoire de destination en fonction des systèmes d exploitation supportés par la Appliance Synerway : Windows 98/Me/XP/NT/2000/ 2003/Vista/2008 Unix c:\restored documents /home/restored_documents Si la restauration ne peut être effectuée ailleurs que sur le répertoire d'origine (cas de certaines applications), cette option n'apparaît pas, l'utilisateur ne peut pas donc indiquer un répertoire cible. Voir aussi : Rechercher des fichiers dans le passé, page 277 Consulter l'arborescence de répertoires dans le passé, page 279 Restaurer le contenu d'un répertoire, page 287 Restaurer des fichiers dont vous connaissez l'emplacement, page 288 Fenêtre Navigation temporelle Cette page présente deux tableaux différents pour naviguer dans le passé : La date visualisée L'affichage des disparus : pour afficher ou non les fichiers disparus depuis un certain temps. Quel que soit le mode d'affichage temporel choisi, la navigation dans l'arborescence de répertoires remonte au maximum jusqu'à la date de création du système (ou de la première sauvegarde) dans la base de données de l'appliance Synerway. ATTENTION : Pour certains systèmes d exploitation (Windows NT/2000, par exemple), la taille des fichiers ne correspond pas à la taille des fichiers sur disque, mais à la taille du flux des données sauvegardées. Les options de la navigation temporelle concernent la recherche de fichiers dans le passé. Le choix de la date visualisée Vous pouvez choisir de visualiser : 328/402

329 le présent, la passé, à une date et heure à préciser en choisissant l'année, le mois, le jour, l'heure et la minute. Le choix de l'affichage des disparus Aucun : option par défaut : aucun fichier disparu n'apparaît. Les disparus depuis moins de : indiquez la valeur de l'intervalle de temps souhaité. Voir aussi : Rechercher des fichiers dans le passé, page 277 Fenêtre Suivi de la restauration Une fois la restauration lancée, cette fenêtre permet de suivre les opérations. Elle fournit les informations suivantes : Objets à restaurer : les objets sélectionnés dans le panier pour la restauration sont appelés ici. Suivi de la restauration : le statut de l'opération en cours est affiché. Tant que l'opération n'est pas terminée, ce statut est rafraîchi toutes les 10 secondes. Il est possible d'annuler la restauration quand elle s'effectue sur un grand nombre de fichiers avec le bouton abandonner. ATTENTION : L'abandon d'une restauration ne revient pas en arrière sur les fichiers déjà restaurés. Lors d'une restauration, il est possible que la mise en ligne d'un ou de plusieurs médias externes soit nécessaire. Dans ce cas, un message s'affichera dans l'interface de restauration, vous invitant à mettre ces médias en ligne. Le bouton retour navigation permet de revenir à la navigation pour lancer une autre restauration. Le menu Opérations/Sauvegardes Ce menu ouvre la liste des activités de sauvegarde, PRA et restauration passées ou à venir. Ces travaux peuvent être affichés : pour l'ensemble des systèmes et applications sur une période donnée en cliquant à gauche sur Vue Globale des Sauvegardes. pour un système ou une application en particulier en cliquant dans le menu de gauche sur le nom de l'entité concernée. sous forme d'un récapitulatif des derniers travaux effectués pour l'ensemble des systèmes, applications et profils programmés en cliquant à gauche sur Vue Globale des Systèmes. Caractéristiques des travaux Les travaux effectués présentent les caractéristiques suivantes : 329/402

330 Nom : Nom du système ou de l'application concernée. Profil : Profil de sauvegarde ou PRA concerné. Type : Type de travail (sauvegarde totale, incrémentale, synthétique, PRA, restauration). Date : Date de démarrage du travail. Statut : Etat du travail. Voir la description des statuts des travaux. En cliquant sur le statut du travail, vous pouvez visualiser une information détaillée sur ce travail. Nb objets : Nombre d'objets concernés. Les objets sont les fichiers, mais aussi les répertoires, les liens et raccourcis, ainsi que certains objets particuliers du système (ex : Active Directory). Volume : Le volume de données du travail avant compression. Durée : La durée de réalisation du travail. Débit : Le débit moyen du travail. Ce débit n'est pas affiché pour les sauvegardes incrémentales car il n'est pas significatif : en effet, on ne prend en sauvegarde incrémentale qu'une partie des fichiers (donc un faible volume), mais on parcourt tout de même le disque, ce qui peut représenter un temps relativement long. Vue Globale des Sauvegardes ou Vue par système/par application La Vue Globale des Sauvegardes, ou la vue en particulier des travaux d'un système ou d'une application, affiche 2 onglets : le premier onglet Activité de sauvegarde contient les comptes-rendus des opérations de sauvegarde, PRA et restaurations passées et à venir (onglet planning). le second onglet Déclench de sauvegarde propose de lancer une sauvegarde manuellement. Vue Globale des Systèmes La Vue Globale des Systèmes présente un tableau récapitulatif complet des derniers travaux valides pour chaque profil de chaque système ou application. Ceci permet de vérifier simplement que tous les systèmes et applications sont correctement sauvegardés. ATTENTION : Seuls les travaux possédant des données valides sont affichés. Ceci exclut les travaux non démarrés ou recyclés. Arrêter ou relancer des travaux Dans l'activité de sauvegarde, il est possible d'arrêter des travaux en cours, ou au contraire de replanifier des travaux qui n'ont pu aboutir. Pour cela, il faut : 1. Cochez les travaux concernés et cliquez sur le bouton arrêter ou redémarrer en bas de la page. La liste des travaux sélectionnés apparaît pour confirmation. Si certains travaux sont incompatibles avec l'opération demandée, ils sont indiqués comme tels. 330/402

331 2. S'il s'agit d'une demande de replanification, vous pouvez choisir de démarrer ces travaux immédiatement ou à une date ultérieure. 3. Confirmez votre demande en cliquant à nouveau sur le bouton arrêter ou redémarrer. L'opération demandée est enregistrée. Les travaux à relancer sont immédiatement planifiés, tandis que l'arrêt des travaux n'est pas immédiat et demande un petit temps d'exécution. Suite à une demande d'arrêt, les travaux concernés continuent à apparaître en cours d'exécution pendant une période pouvant aller jusqu'à quelques minutes, le temps que l'ordre d'arrêt s'exécute. Créer un listing d'archive des sauvegardes Vous pouvez télécharger le contenu d'une sauvegarde sélectionnée. Le contenu est téléchargé dans un fichier CSV et visualisé dans une page Internet. Voir : Créer un fichier d'archive du listing des sauvegardes, page 192 Voir aussi : Configurer et réaliser vos sauvegardes, page 154 Le menu Opérations/Stockage Ces pages donnent des informations sur le contenu des Lecteurs (Drive1) ou des Librairies (pour DXL), Média, Disque, ou Bande. Les sauvegardes sur des machines à lecteur unique se font provisoirement sur disque, avant transfert sur média : en cas d'anomalie sur les médias, les données sont sauvegardées sur le disque dur de l'appliance Synerway en attendant la résolution du problème. Pour les modèles à lecteur de média manuel, il est toutefois nécessaire de charger des médias : un trop grand remplissage du disque risquant d'altérer la sauvegarde (les sauvegardes ne peuvent plus s effectuer lorsque le disque est plein). Voir : Le menu Opérations/Stockage/Externalisation/Lecteur et Médias/Médias, page 331 Le menu Opérations/Stockage/Externalisation/Réseau/NExt Client edrive, page 334 Le menu Opérations/Stockage/Local, page 334 Le menu Opérations/Stockage/Local/Espace Advanced Pack, page 336 Le menu Opérations/Stockage/Externalisation/Lecteur et Médias/Médias L'Appliance Synerway propose un tableau récapitulatif des médias utilisés. Ce tableau vous aide à planifier vos vérifications de média. Cette page permet d'identifier les bandes utilisées et leur emplacement et, le cas échéant, de vider ou effacer leur contenu (voir : Vider ou effacer le contenu d un média, page 317). 331/402

332 REMARQUE : Avec les modèles à lecteur de média manuel, même si le média dans le lecteur n est pas utilisable pour les sauvegardes, et même si le lecteur est vide, les sauvegardes peuvent quand même s exécuter sans aucune perturbation en stockant leurs données sur disque. REMARQUE : Dès qu un média utilisable est insérée ultérieurement dans le lecteur, les données y seront copiées. Voir : État des espaces disques et duplications Le volume total utilisé sur les disques de l'appliance pour le stockage des données sauvegardées est indiqué dans la section Données sauvegardées sur disque. Le détail de la répartition de ces espaces de stockage sur disque est indiqué dans le paragraphe intitulé Copie des données sur médias : la colonne Volume sur disque indique, pour chaque durée de conservation des données, le volume occupé sur le disque. La colonne Volume à copier indique le volume de données que l'appliance doit encore copier du disque vers les médias. La colonne Médias indique les médias cibles concernées. Le Statut indique l état de la migration : "En attente" tant qu elle n a pas démarré, "En cours" lorsque les copies de disque vers bande sont en cours, et "Terminée" lorsque ces copies sont achevées. REMARQUE : Il n y a plus de données à enregistrer sur bande lorsque le statut des copies des données sur médias est "Terminée". Toutes les données existantes sur les espaces disque ont alors été dupliquées sur médias. État des médias La liste des médias présente pour chaque média les éléments suivants : Nom du média : il s agit d une étiquette que l'appliance écrit, avec d autres informations, physiquement sur le média. L ensemble de ces informations permettent à l'appliance d identifier de façon unique chaque média simplement en relisant la bande. Codification : L_ indique les médias à durée de conservation longue, M_ les médias à durée de conservation normale, X les médias à durée de conservation infinie Pour identifier plus simplement les médias, il est possible de leur donner un "alias", par exemple "Média du lundi" ou "Mensuelle". Pour cela, cliquez sur le nom du média : une page d'édition vous permet de positionner ou modifier un alias du nom du média. Volume : volume total occupé par les informations utiles sur le média. REMARQUE : Les informations étant préalablement compressées par l'appliance de sauvegarde, le volume total écrit sur le média est inférieur au volume théorique total du 332/402

333 média. Néanmoins, le volume effectif sauvegardé sur un média reste bien entendu supérieur à ce volume théorique, et est variable en fonction du type de données sauvegardées et du taux de compression de ces données. Statut : il s agit de l état du média. Les différents statuts des médias peuvent prendre les valeurs suivantes : Statut Vierge Vide Entamée Signification Ne possède aucun label reconnu par l'appliance Possède un label reconnu par l'appliance Ne contient aucune donnée stockée ou a été vidée Possède un label reconnu par l'appliance Contient des données stockées Fermée Reste utilisable pour le stockage de nouvelles données Possède un label reconnu par l'appliance Contient des données stockées Fermée sur incident Est interdite pour le stockage de nouvelles données jusqu à son prochain recyclage suite à une rotation de média Possède un label reconnu par l'appliance Contient des données stockées Remplie Est interdite pour le stockage de nouvelles données jusqu à son prochain recyclage suite à un incident Possède un label reconnu par l'appliance Est remplie de données stockées Inconnue Ne peut plus être utilisée pour le stockage de nouvelles données jusqu à son prochain recyclage Possède un label reconnu par l'appliance Est inconnue de l'appliance : ce média peut venir d une autre Appliance de sauvegarde, ou avoir été supprimée de la base de connaissance de l'appliance. Elle ne pourra être utilisée qu après avoir été supprimée (opération qui supprime le label du média). REMARQUE : Pour faciliter le repérage des médias, l'appliance donne des noms aux médias vierges et inconnues : les médias vierges sont nommés "spare#####", et les médias inconnus sont nommées " -LF#####", ##### étant un nombre. 333/402

334 REMARQUE : Ces médias inconnus peuvent provenir d'autres Appliances de sauvegarde ou correspondre à des sauvegardes qui ne figureraient pas dans la base de données de l'appliance (restauration à partir de fichier antérieur). Accès en écriture : l accès en écriture indique s il est possible d écrire sur le média. Ainsi, on pourra stocker de nouvelles données sur un média "accessible en écriture", alors qu il faudra attendre le prochain recyclage pour un média "bloqué". Dernière écriture : la date de dernière écriture renseigne sur la date de dernière sauvegarde ou de dernier recyclage du média. Dans le cas d un média bloqué en écriture, c est cette date qui marque le début de la période de conservation des données au terme de laquelle le média pourra être automatiquement vidé et réutilisé. Emplacement : emplacement physique du média tel qu il est connu par l'appliance. Un média peut être dans le lecteur, dans l un des emplacements d une librairie, dans la boîte aux lettres d une librairie ou encore externe (on dit que le média est alors "hors ligne"). Voir aussi : Vider ou effacer le contenu d un média, page 317 Le menu Opérations/Stockage/Externalisation/Réseau/NExt Client edrive L'eDrive d'un module NExt Client désigne le disque virtuel utilisé pour externaliser les données via une connexion réseau vers un NExt Data Center. Dans le menu Opérations/Stockage/Externalisation/Réseau/NExt Client edrive, vous pouvez visualiser : La configuration de l'externalisation réseau : nom de la machine distante, le numéro de port, le nom de l'edisk sur cette machine et son statut. L'état de l'edisk distant : l'espace total, utilisé, disponible et le seuil d'alerte du remplissage. Pour plus d'informations sur le module NExt Client, l'edrive et l'edisk, voir : Configurer la réplication réseau sur un NExt Client, page 212 Pré-requis :, page 117 Le menu Opérations/Stockage/Local Le menu Opérations/Stockage/Local vous permet de suivre l'utilisation des disques physiques et logiques où se trouvent vos données: l'espace Advanced Pack, les edisk et evolumes sur un NExt Data Center, l'espace fichier (sauvegardes ficher, FileSafe Repository, serveur QuickShare, Disaster Recovery AIX/Linux). 334/402

335 REMARQUE : Pour paramétrer les disques disque physiques et logiques, vous devez avoir des droits administrateur. Le paramétrage des disques s'effectue dans le menu Paramétrage/Appliance Synerway/Espace de Stockage. Voir : Espace de stockage. Les supports sont classés en quatre sections : Espace Advanced Pack Voir : Le menu Opérations/Stockage/Local/Espace Advanced Pack, page 336 Espace fichier Vous pouvez visualiser les données suivantes concernant l'espace fichier : l'information globale de l'espace fichier (espace total autorisé sur le disque de l'appliance Synerway l'espace occupé et disponible), l'espace occupé selon les modules Appliance Synerway. Espace FileSafe Vous pouvez visualiser les données suivantes concernant l'espace fichier : Nombre d'utilisateurs. Nombre de machines client gérées par le FileSafe Repository. Espace total/utilisé/libre (en Mo). Pourcentage d'espace utilisé. Vous pouvez également visualiser les dernières sauvegardes sur ce FileSafe Repository depuis les machines client et le volume de ces sauvegardes (par utilisateur et par client). Voir aussi : Pré-requis :, page 117 Espace NExt DC Dans la page "Gestion des edisks", vous pouvez visualiser les données suivantes : Liste des edisks disponibles: Nom de l'edisk. Espace total/occupé et disponible. Date et volume du dernier dépôt. L'espace disponible dans l'evolume pour la création ou l'extension d'un edisk. Voir aussi : Configurer l'externalisation en mode fichier, page 208 Vue globale Visualiser les informations globales sur le disque : 335/402

336 Volume de données sur disque. Volume réservé evolume NExt Data Center. L'espace alloué à l'asm. Espace libre sur disque. Le menu Opérations/Stockage/Local/Espace Advanced Pack Les modules Advanced Pack permet de sauvegarder en mode bloc des partitions ou des disques de serveurs ou des postes de travail Windows. L'espace de stockage dédié DiskSafe est défini à la première initialisation de l'appliance, juste après la configuration (nommage, adressage réseau, etc.). La taille de cet espace une fois alloué n'est pas modifiable. Le seul moyen de redimensionner cet espace est de remasteriser l'appliance afin de redéfinir sa taille dans la phase d'initialisation. Il est alors fortement conseillé et recommandé de réaliser au préalable une sauvegarde de sécurité qui sera restaurée une fois l'opération de remasterisation réalisée. Une fois l'opération réalisée, la sauvegarde de sécurité peut être restaurée, permettant de recouvrer la configuration de l'appliance et l'accès aux données sauvegardées sur bandes. ATTENTION : Cette opération peut s'avérer nécessaire si vous souhaitez allouer un espace Advanced Pack après la première initialisation, ou bien si vous désirez augmenter cet espace, afin par exemple de sauvegarder en mode bloc d'autres serveurs Windows. Dans ce cas, toutes les données sauvegardées sur les disques de l'appliance seront perdues, et seules les données externalisées seront exploitables. Un module DiskSafe est installé sur le serveur ou poste à protéger. Une fois l'agent paramétré sur le serveur, l'espace est automatiquement alloué sur l'appliance. La taille allouée est égale à la taille de la partition ou du disque, plus 10% (pour les Snapshots). Liste des disques/partitions disponibles Cette section liste toutes les disques et/ou partitions qui sont configurés et disponibles. La taille de chaque disque/partition est fournie ainsi que la taille déjà occupée sur l'appliance Synerway et l'espace encore disponible. Le statut ("online" ou "offline") est également signalé. Voir la documentation DiskSafe pour savoir comment protéger un disque ou partition avec DiskSafe. Utilisation d'espace disque L'utilisation graphique de l'espace disque DiskSafe montre l'espace utilisé par les disques agents, les Snapshots ainsi que l'espace encore libre ou endommagé. Liste des disques miroir DiskSafe La page disques virtuels affiche pour chaque système la liste des disques/partitions protégées ainsi que toutes les images temporelles (Snapshots) disponibles. 336/402

337 Les informations présentes dans ce tableau : Colonne Nom Type Taille Client Date Statut Description Le nom du disque tel qu il est connu par le moteur DiskSafe. Il a le format suivant : ds_vdev_nomclient_timestampsec[_ timestampsnapshot]. Le type d une image :Disques il s agit du disque de base du client, ousnapshots il s agit d une image temporelle. La taille du disque de base du client (qui peut servir aussi comme repère pour reconnaître la partition/disque client) Le nom du client auquel appartient le disque. Pour une image de type Disque c est la date courante et pour un Snapshot c est la date à laquelle le Snapshot est pris. "Vert" si le disque est en bon état ou rouge s il y a un problème. Les actions disponibles à partir de cette page sont : mettre à jour : mise à jour de la page qui affiche les images disque disponibles. supprimer : suppression d une image disque et/ou Snapshot. Si une image de type disque est supprimée, tous les Snapshots associés sont supprimés. init password: cette opération permet de se connecter à une image disque à partir du CD de Recovery DiskSafe (restauration d'un serveur) si on ne connaît pas le mot de passe de recovery demandé avant la phase de restauration. Se reporter aussi à la documentation DiskSafe. Le menu Alarmes La couleur du bouton d'alarme montre la gravité de l'alerte. Le chiffre inscrit sur le bouton affiche le nombre total d'alarmes qui requièrent une intervention de votre part. Alarme Vert Jaune Orange Rouge Description Aucune alarme n est à signaler. Alarmes mineures, non bloquantes pour les sauvegardes. EXEMPLE: "La duplication sur média des données sauvegardées sur disque requiert un média neuf ou non plein.", signifie que l'appliance Synerway ne possède pas un média ou que le média en place est plein ou inutilisable". Ce message est sans conséquence pour les sauvegardes sur disque qui, elles, peuvent continuer à bien fonctionner. Alarme majeure, qui a empêché une sauvegarde. EXEMPLE: "Le système 'card' n'est pas joignable", signifie qu une machine sur laquelle nous voulions faire des sauvegardes n est pas joignable soit parce qu elle est éteinte soit que son adresse IP n est pas reconnue. Présence d'une alarme bloquante, c est à dire qui empêche un ensemble de sauvegardes. 337/402

338 Alarme Description "Arrêt brutal détecté", signifie que l'appliance Synerway a subi un arrêt violent tel qu une coupure électrique. Actions possibles : Que faire en cas d'alarme (exemples concrets)?, page 300 Désactiver le déclenchement d'une alarme, page 301 Réactiver une alarme, page 301 Le menu Rapports Voir : Menu Rapports/Systèmes, page 338 Menu Rapports/Journal de bord, page 338 Menu Rapports/Systèmes Cette page présente sur les onglets lieux et systèmes une vue classée par lieu ou par système des rapports journaliers. La page présente une liste de liens sur les rapports journaliers pour la dernière quinzaine puis cumulés par durée : semaine, mois, année. Ces rapports ne sont présents que pour une période complète : les rapports de l'année ne seront affichés qu'après 12 mois de compte-rendu dans l'appliance Synerway. Chaque rapport de sauvegarde est accessible en cliquant sur le lien constitué par la date. Les rapports sont classés par semaine. Détail par nature de rapport (lien sur la date) Ces rapports de sauvegardes représentent sous forme graphique le volume et le nombre d'objets sauvegardés par l'appliance Synerway, le taux de réussite et le volume sauvegardé par système. Cela complète sous une autre forme les rapports de sauvegarde envoyés par mail à l'administrateur et aux autres destinataires désignés. Menu Rapports/Journal de bord La page Rapports/Journal de bordpermet d analyser plus en détail un problème en ouvrant l'un des dossiers dans le menu de gauche. Événements Appliance Synerway En cliquant sur Événements Appliance Synerway dans le menu de gauche, vous ouvrez la page de log. Pour plus d information sur ces logs, voir : Comprendre les logs Appliance Synerway, page /402

339 Nouveau rapport d'activité Pour le suivi de l activité de l'appliance Synerway, vous pouvez planifier d'autres envois par mail de rapports d activité à l attention des personnes concernées par les sauvegardes. Par défaut, un rapport est envoyé chaque matin du lundi au vendredi à l administrateur de l'appliance. Programmation Fréquence d'envoi du mail. Tous les jours de tel jour à tel autre à telle heure. Toutes les semaines tel jour de la semaine et telle heure. Destinataires Cochez l'une des options : l'administrateur, tous les utilisateurs ayant une adresse mail, un destinataire précis dont l'adresse mail est indispensable. Voir aussi : REMARQUE : Il est nécessaire de compléter l'adresse mail et bien vérifier sa validité (attention aux caractères accentués ou aux tirets). Définir un rapport étendu, page 304 Événements Appliance Synerway La page Événements Appliance Synerway, destinée aux responsables techniques, propose deux choix d'affichage du rapport comportant plus ou moins de détails techniques (Mode standard, Mode expert) La liste de choix sur les types d'événements de l'appliance Synerway isole les problèmes par nature : Événements généraux Appliance Synerway : concernent tout ce qui à trait à l'appliance Synerway elle-même. On y retrouve toutes les actions que l on a pu effectuer comme par exemple l acquittement des alarmes ou celles encore actives. Événements systèmes : concernent les problèmes matériels. Ces informations portent sur le système d exploitation de l'appliance Synerway à savoir sa redistribution Linux. Événements de sauvegarde : concernent les problèmes liés aux tâches de sauvegarde et restauration lancés par la Appliance Synerway. On peut savoir grâce à ces informations, quand un travail de sauvegarde a échoué et la raison de cet échec. Événements DiskSafe : concernent les problèmes liés aux tâches de sauvegarde Disaster Recovery Windows et CDP Windows (module DiskSafe). On peut, grâce à ces informations, 339/402

340 savoir quand une image disque, un Snapshot a été réalisée. On peut aussi savoir quel serveur a réalisé une synchronisation. Le bouton Actualiser prend en compte le nouveau choix dans la liste. REMARQUE : La fenêtre de consultation se superpose à la précédente, pour la fermer utiliser le X en haut à droite pour refermer cette nouvelle fenêtre navigateur. Voir aussi : Comprendre les logs Appliance Synerway, page 311 Le menu Assistance Le menu Assistance vous permet de trouver une réponse rapide à vos interrogations techniques. Il regroupe les éléments suivants : Menu Extranet Client F.A.Q. Outils avancés Fonctionnalité Accès à votre Extranet client. Vous aurez besoin de vos identifiants pour accéder aux pages Extranet. La Foire aux Questions distribuée via un serveur web et mise à jour régulièrement. Accès au centre de support Synerway. Voir ci-dessous pour plus de renseignements. Outils avancés Il y a quatre pages dans cette section : Assistance Proactive La page Assistance/Outils avancés vous permet de: 340/402

341 Configurer le service d'assistance Proactive si vous avez souscrit à ce service. Ce système assure que les équipes de support techniques soient informés par de votre configuration. REMARQUE : Ce service NE DONNE PAS ACCES à vos disques durs ou à vos données personnelles. Mettre en place une ouverture de télé-administration pour permettre à des techniciens Synerway d avoir accès à votre Appliance afin d analyser des dysfonctionnements éventuels de votre Appliance Synerway. La télé-administration donne accès à votre Appliance aux techniciens afin de faire des tests, corriger un problème etc. REMARQUE : Ce service est souvent soumis à un accord écrit préalable entre Appliance Synerway et votre organisation. Mettre en place une nouvelle assistance proactive 1. Sélectionnez Assistance/Outils avancés. 2. Cliquez sur Assistance Proactive dans le menu de gauche. 3. Cliquez sur le bouton Nouveau, dans la section Assistance proactive programmée. 4. Dans la partie Programmation, précisez la fréquence d envoi d à envoyer aux équipes Synerway (soit tous les jours à une heure précise soit un jour et une heure précis dans la semaine). 5. Dans la partie Mode d envoi, précisez l adresse du destinataire du mail d assistance proactive. Après consultation avec le support technique vous devez renseigner la mode de communication. Soit : Envoi par au destinataire. Envoi par à un destinataire spécifique. Envoi par ftp. Vous devez renseigner ici le serveur proxy ftp et numéro de port. 4. Cliquez sur le bouton Création. Mettre en place un système de téléadministration Voir : 1. Sélectionnez Assistance/Outils avancés. 2. Cliquez sur Assistance Proactive dans le menu de gauche. 3. Dans la partie Téléadministration, modifiez le Statut à "actif". Cette option vous permet de renseigner le nom du serveur et le port par lesquels les Appliance Synerway auront accès à votre Appliance. 4. Cliquez sur le bouton Configurer. Assistance Proactive Exécution de commandes Il est parfois nécessaire d appliquer des fichiers de commande à votre Appliance afin de corriger 341/402

342 certains dysfonctionnements. Vous pouvez charger ses fichiers directement à partir de l'appliance. Dans la section Exécution de commandes, cliquez sur le bouton Parcourir et sélectionner le fichier (avec une extension.sbc). Cliquez sur le bouton Charger le fichier. Le fichier de commande s exécute automatiquement. Après exécution de ce fichier, une page s affiche avec les résultats. Vous pouvez consulter les fichiers de log correspondants à l exécution d un fichier commande dans la section Dernières commandes exécutées sur cette page de Support Technique. Configuration HelpDesk Vous pouvez accéder directement au HelpDesk de votre équipe de Support Technique et entrer un nouveau ticket ou voir le progrès d'un ticket en cours. Cette page vous permet de rentrer vos identifiants (nom d'utilisateur et mot de passe) pour votre compte HelpDesk. Ces identifiants sont ceux déjà renseignés dans la base de client Extranet. ATTENTION : Si vous n'avez pas de compte client, le fait de renseigner des identifiants ne vous permettra pas de vous connecter au HelpDesk. Cliquez sur le bouton mettre à jour pour enregistrer les identifiants et puis sur le bouton connexion pour accéder directement au HelpDesk. REMARQUE : Vous pouvez configurer un seul accès par utilisateur et par Appliance. Support Technique Support technique (Rapport pour le support technique) Cliquez sur le bouton Génération d un nouveau rapport. Un fichier (avec l extension ".slf") est généré. Vous pouvez transmettre ce fichier, une fois généré, à une adresse mail de support technique. Support technique (Diagnostic Appliance Synerway) Cliquez sur le bouton Lancer le diagnostic. Un compte-rendu de l état de votre Appliance est affiché et vous permet de corriger certains paramètres le cas échéant. 342/402

343 Agents de déploiement automatique La solution Synerway vous permet de gérer un certain nombre de tâches de manière automatique ou silencieuse. Vous pouvez : Déployer les agents Appliance Synerway pour Windows à partir d une stratégie de groupe d un domaine Active Directory. Voir : L'agent de déploiement massif Windows, page 343. Procéder à une installation en mode silencieuse depuis un partage réseau des agents Synerway Classe 1. Voir : L'installation des agents Classe 1 en mode silencieux, page 357 Installer des composants ASM Universal BMR avec l'outil Windows SYSPREP. Voir : Installer des composants ASM UBMR avec SYSPREP, page 359. L'agent de déploiement massif Windows Voir : Les composants et pré-requis d'une solution de déploiement massif, page 343 Activer l agent de déploiement massif (Active Directory), page 343 Copier les fichiers vers une ressource accessible, page 344 Description des fichiers Agent du déploiement massif, page 344 Exemple d'un déploiement Active Directory, page 345 Les composants et pré-requis d'une solution de déploiement massif L agent de déploiement massif sous Windows nécessite qu un domaine Active Directory existe sur la machine où vous configurez la stratégie de déploiement. Pour faire une installation silencieuse des agents sbx, il faut placer ces fichiers dans un répertoire de partage (par exemple : SYSVOL). AgentDetect.exe Install.exe installer.properties Pour ce faire, suivre les procédures ci-dessous : Activer l agent de déploiement massif (Active Directory), page 343 Copier les fichiers vers une ressource accessible, page 344 Activer l agent de déploiement massif (Active Directory) Insérez le CD-ROM Synerway Configuration (Windows), Agents (Windows, Linux, MAC OS), Interface Graphique, Agents Advanced Pack (Windows) dans une machine Windows. Une page Web s ouvre. (Cette page est également accessible depuis le site de l extranet partenaire). 343/402

344 Les fichiers nécessaires au déploiement massif sont accessibles en cliquant sur le lien Windows Deployment Agent. Ce lien ouvre une nouvelle page qui liste les trois fichiers nécessaires : Voir aussi : Copier les fichiers vers une ressource accessible, page 344 Description des fichiers Agent du déploiement massif, page 344 Exemple d'un déploiement Active Directory, page 345 Copier les fichiers vers une ressource accessible Copier les trois fichiers dans la page vers une ressource réseau accessible par tous les ordinateurs du domaine Active Directory. Utiliser, par exemple, le répertoire du partage SYSVOL. Pour enregistrer chaque fichier, faites un clic droit sur le fichier et sélectionnez Enregistrer la cible du lien sous Description des fichiers Agent du déploiement massif AgentDetect.exe Le programme AgentDetect.exe fonctionne comme suit: Il recherche si l'appliance Synerway est installée. Cette recherche se fait en regardant si la ruche HKLM\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Uninstall\Synerway existe bien. Si cette ruche existe, il va regarder où est installé l agent en interrogeant la valeur InstallLocation Une fois la localisation connue, le programme regarde si le fichier esavdeamon.exe existe bien à l endroit indiqué par la valeur InstallLocation Ensuite, si une version a été spécifiée à AgentDetect.exe, ce dernier compare la version avec le contenu de la valeur DisplayVersion. Si aucune version n a été spécifiée, AgentDetect.exe lance systématiquement Install i silent. AgentDetect.exe lance Install.exe si le fichier esavdeamon.exe manque ou si la version ne correspond pas en exécutant la commande: install i silent installer.properties Le fichier de propriété nommé installer.properties contient les lignes suivantes : 344/402

345 INSTALLER_UI=silent USER_Appliance Synerway_NAME=nom_sbx Vous devez remplacer nom_sbx par le nom de l'appliance sur laquelle l agent doit se connecter. Le fichier qui contient le script d installation avec le fichier extension.cmd contient la ligne suivante: install.cmd AgentDetect <version> (où <version> est le numéro de la version à tester). Modifier le script d execution install.cmd Le script d exécution est personnalisé pour chaque environnement. Dans l exemple ci-après nous avons le fichier install.cmd et écrit le script de la manière suivante : \\My.Test\SYSVOL\My.Test\scripts\AgentDetect.exe Exemple d'un déploiement Active Directory Cet exemple montre comment déployer les agents Appliance Synerway pour Windows à partir d une stratégie de groupe d un domaine Active Directory. Nous allons donc créer une nouvelle stratégie de groupe (GPO) qui se chargera de lancer le script d exécution sur tous les postes présents dans un nouveau conteneur spécifique. 1. Ouvrir la console (MMC) Utilisateurs et ordinateurs Active Directory (démarrer/panneau de configuration/outils d administration). 345/402

346 2. Faire un clique droit sur le nom du domaine (dans notre exemple : Synerway.Test) et choisir : Nouveau/Unité d organisation. Une nouvelle fenêtre apparaît. 3. Indiquez le nom du nouveau conteneur (par exemple, InstallAgentsbx) et cliquez sur OK. 346/402

347 4. La nouvelle unité est alors créée. Faites un clic droit sur le nouveau conteneur pour ouvrir la boîte de dialogue Propriétés. 347/402

348 5. Cliquez sur l onglet Stratégie de groupe. 348/402

349 6. Cliquez sur Nouveau. 7. Entrez un nom de stratégie (par exemple : InstallAgentsbx) puis cliquez sur Modifier. 349/402

350 L éditeur d objets de stratégie de groupe s ouvre. 8. Développer l arborescence Paramètres Windows : de Configuration ordinateur. 350/402

351 9. Cliquez sur Scripts (démarrage/arrêt). 351/402

352 10. Dans la boîte de dialogue Propriétés de Démarrage, cliquez sur Ajouter. 352/402

353 11. Dans la fenêtre Ajout de script, ajoutez le chemin réseau du script d exécution en cliquant sur Parcourir. 12. Dans la fenêtre Parcourir, sélectionnez Favoris réseau et allez jusqu au chemin contenant le script d exécution. Ce script, ainsi que les fichiers auquel il fait appel, doivent être dans le dossier SYSVOL de l Active Directory qui est normalement partagé. 353/402

354 Dans notre exemple, les fichiers se trouvent dans \\Brutus\SYSVOL\Synerway.Test\scripts. 13. Sélectionnez le script à exécuter au démarrage de la machine qui se connectera au serveur. Dans notre exemple, il s agit du fichier Install.cmd. Cliquez sur Ouvrir pour sélectionner le script. Puis cliquez sur OK pour valider et fermer la fenêtre. 14. Vous revenez alors sur la fenêtre Propriétés de Démarrage. Cliquez sur OK pour valider et fermer la fenêtre. 354/402

355 REMARQUE : Vous trouverez au début de ce document, la liste des fichiers nécessaires au bon déroulement du script. 15. Fermer la fenêtre Editeur d objets de stratégie de groupe pour revenir sur la fenêtre Utilisateur et ordinateurs Active Directory. La fenêtre Propriétés de Installsbx est à nouveau visible. Cliquer sur Fermer. 16. Dans la fenêtre Utilisateur et ordinateurs Active Directory cliquer sur Computers dans l arborescence. La liste des ordinateurs répertoriés par l Active Directory s affiche. Faites alors un glisser/déposer du nom de l ordinateur que vous voulez vers l unité de groupe que vous avez crée précédemment. 355/402

356 Il se peut que le message suivant apparaisse : 17. Cliquez sur Oui. 356/402

357 Une fois cette opération effectuée, l Agent sera installé (dès le prochain démarrage de la machine) sur tous les ordinateurs qui se trouvent dans le conteneur InstallAgentsbx. Pour remettre les ordinateurs du groupe InstallAgentsbx dans le groupe Computers, il suffit de faire un nouveau glisser/déposer de InstallAgentsbx vers Computers. Vous pouvez renouveler l opération pour les machines du réseau inscrites dans l Active Directory. L'installation des agents Classe 1 en mode silencieux Installer des agents Synerway Classe 1 en mode silencieux 1. Copiez le fichier D:\setup\InstData\Windows\VM \install.exe (qui se trouve sur le cd sbx_agents_win_x_x_xxx) sur une machine de test sous, par exemple : "c:\deploy". 2. Effectuez une première installation à partir du fichier c:\deploy\install.exe et récupérer le fichier c:\deploy\installer.properties créé par l installation (il se trouve au même endroit que le fichier install.exe). REMARQUE : C est cette installation qui sera répétée sur les autres machines (via le fichier installer.properties). 3. Récupérez le fichier Chemin_Installation_Agent\Synerway Easy Backup\config\admin.cfg. 357/402

358 REMARQUE : Ce fichier sert à indiquer vers quelle Appliance Synerway l agent doit pointer. 4. Copiez les 3 fichiers précédents sur un partage réseau (\\<MyMachine>\Partage). 5. Créez un script (install_agent.bat) sous ce partage : \\<MyMachine>\Partage\install.exe -i silent 6. Rajoutez le composant suivant dans le fichier XML de SYSPREP (ConfigureAll.xml). <component name="microsoft-windows-deployment" processorarchitecture="amd64" publickeytoken="31bf3856ad364e35" language="neutral" versionscope="nonsxs" xmlns:wcm="http://schemas.microsoft.com/wmiconfig/2002/state" xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/xmlschema-instance"> <RunSynchronous> <RunSynchronousCommand wcm:action="add"> <Credentials> <Username>Utilisateur_Partage</Username> <Password>******</Password> <Domain>synerway</Domain> </Credentials> <Order>1</Order> <Path>\\MyMachine\Partage\install_agent.bat</Path> </RunSynchronousCommand> </RunSynchronous> </component> Configuration de l agent Synerway classe 1 1. Créez un script (configure_agent.bat) sous le partage (\\<MyMachine>\Partage) : copy \\MyMachine\Partage\admin.cfg "<Chemin_ Installation>\Synerway Easy Backup\config"» 2. Rajoutez le composant suivant dans le fichier XML de SYSPREP (ConfigureAll.xml) <component name="microsoft-windows-deployment" processorarchitecture="amd64" publickeytoken="31bf3856ad364e35" language="neutral" versionscope="nonsxs" xmlns:wcm="http://schemas.microsoft.com/wmiconfig/2002/state" xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/xmlschema-instance"> <RunSynchronous> <RunSynchronousCommand wcm:action="add"> <Credentials> <Username>Utilisateur_Partage</Username> <Password>******</Password> <Domain>synerway</Domain> </Credentials> <Order>2</Order> <Path>\\MyMachine\Partage\configure_agent.bat</Path> </RunSynchronousCommand> </RunSynchronous> </component> 358/402

359 Installer des composants ASM UBMR avec SYSPREP La solution ASM Universal BMR (UBMR) peut être installée et déployée avec l'outil de déploiement Windows "SYSPREP". Pour plus de renseignements sur cet outil, voir ce site : REMARQUE : Pour plus d'informations sur l'installation et la gestion de la solution ASM Universal BMR, veuillez consulter sa documentation Suivez les étapes décrites ci-dessous: Installation de ASM Agent for Windows Installation de ASM Bootable Media Builder Installation de ASM Management Console Installation de ASM Tray Monitor Déploiement via SYSPREP Gestion des droits utilisateur Installation de ASM Agent for Windows 1. Lancez l'installer ASM Universal BMR depuis le CD d'installation de votre Appliance Synerway afin d'extraire les composants ASM Universal BMR. 2. Cliquez sur l'option Extract Installation Files. 359/402

360 3. Sélectionnez tous les composants pour les extraire sur votre partage réseau. Puis cliquez sur le bouton Extract puis Close. 360/402

361 4. Créer un script (install_asmwindows.bat) sous le partage : \\MyMachine\Partage\ASMAgentWindows.msi PIDKEY=XXXXX-XXXXX-XXXXX- XXXXX-XXXXX-XXXXX-XXXXX-XXXXX /qn REMARQUE : PIDKEY = votre licence pour ASM Agent Windows. 5. Rajoutez le composant suivant dans le fichier XML de SYSPREP (ConfigureAll.xml) <component name="microsoft-windows-deployment" processorarchitecture="amd64" publickeytoken="31bf3856ad364e35" language="neutral" versionscope="nonsxs" xmlns:wcm="http://schemas.microsoft.com/wmiconfig/2002/state" xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/xmlschema-instance"> <RunSynchronous> <RunSynchronousCommand wcm:action="add"> <Credentials> <Username>Utilisateur_Partage</Username> <Password>******</Password> <Domain>synerway</Domain> </Credentials> 361/402

362 <Order>3</Order> <Path>\\MyMachine\Partage\install_ASMWindows.bat</Path> </RunSynchronousCommand> </RunSynchronous> </component> Installation de ASM Bootable Media Builder 1. Créez un script (install_asmbootablemedia.bat) sous le partage : \\MyMachine\Partage\ASMBootableComponentsMediaBuilder.msi PIDKEY=XXXXX-XXXXX-XXXXX-XXXXX-XXXXX-XXXXX-XXXXX-XXXXX /qn REMARQUE : PIDKEY = votre licence pour ASM Bootable Media Builder. 2. Rajoutez le composant suivant dans le fichier XML de SYSPREP (ConfigureAll.xml) <component name="microsoft-windows-deployment" processorarchitecture="amd64" publickeytoken="31bf3856ad364e35" language="neutral" versionscope="nonsxs" xmlns:wcm="http://schemas.microsoft.com/wmiconfig/2002/state" xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/xmlschema-instance"> <RunSynchronous> <RunSynchronousCommand wcm:action="add"> <Credentials> <Username>Utilisateur_Partage</Username> <Password>******</Password> <Domain>synerway</Domain> </Credentials> <Order>4</Order> <Path>\\MyMachine\Partage\ install_asmbootablemedia.bat</path> </RunSynchronousCommand> </RunSynchronous> </component> Installation de ASM Management Console 1. Créez un script (install_asmconsole.bat) sous ce partage : \\MyMachine\Partage\ASMStandaloneManagementConsole.msi PIDKEY=XXXXX-XXXXX-XXXXX-XXXXX-XXXXX-XXXXX-XXXXX-XXXXX /qn REMARQUE : PIDKEY = votre licence pour ASM Standalone Management Console 2. Rajoutez le composant suivant dans le fichier XML de SYSPREP (ConfigureAll.xml) <component name="microsoft-windows-deployment" processorarchitecture="amd64" publickeytoken="31bf3856ad364e35" language="neutral" versionscope="nonsxs" xmlns:wcm="http://schemas.microsoft.com/wmiconfig/2002/state" xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/xmlschema-instance"> <RunSynchronous> <RunSynchronousCommand wcm:action="add"> <Credentials> <Username>Utilisateur_Partage</Username> <Password>******</Password> 362/402

363 <Domain>synerway</Domain> </Credentials> <Order>5</Order> <Path>\\MyMachine\Partage\install_ASMConsole.bat </Path> </RunSynchronousCommand> </RunSynchronous> </component> Installation de ASM Tray Monitor 1. Créez un script (install_asmtray.bat) sous ce partage : \\MyMachine\Partage\ASMTrayMonitor.msi PIDKEY=XXXXX-XXXXX-XXXXX- XXXXX-XXXXX-XXXXX-XXXXX-XXXXX /qn REMARQUE : PIDKEY = votre licence pour ASM Tray Monitor 2. - Rajoutez le composant suivant dans le fichier XML de SYSPREP (ConfigureAll.xml) <component name="microsoft-windows-deployment" processorarchitecture="amd64" publickeytoken="31bf3856ad364e35" language="neutral" versionscope="nonsxs" xmlns:wcm="http://schemas.microsoft.com/wmiconfig/2002/state" xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/xmlschema-instance"> <RunSynchronous> <RunSynchronousCommand wcm:action="add"> <Credentials> <Username>Utilisateur_Partage</Username> <Password>******</Password> <Domain>Domain_Name</Domain> </Credentials> <Order>6</Order> <Path>\\MyMachine\Partage\install_ASMTray.bat </Path> </RunSynchronousCommand> </RunSynchronous> </component> Déploiement via SYSPREP Gestion des droits utilisateur La machine pour laquelle vous installez l'agent ASM Universal BMR) et l'agent Synerway doit pouvoir être ouvert par un compte administrateur : Il est possible d'ouvrir une session pour le service "Synerway Backup" avec le compte d'un utilisateur qui possède des droits "administrateur". Le système de protection ASM Universal BMR/Appliance Synerway ne fonctionnera pas si ce service est paramétré en "Système locale". Dans le Panneau de configuration, sélectionnez Outils d'administration/services, puis cliquez deux fois sur le service "Synerway Backup". 363/402

364 364/402 Sous l'onglet Connexion, renseignez le nom d'utilisateur et mot de passe pour un compte administrateur pour cette machine

365 Présentation du module SNMP Cette aide explique comment activer et utiliser l agent SNMP qui est intégré dans cette version de l'appliance Synerway. Voir : Éléments fournis dans le package SNMP, page 365 Activer le module SNMP, page 365 Accès aux informations SNMP, page 366 Configuration SNMP sur l'appliance Synerway, page 367 Éléments mis à disposition par l'agent SNMP de l'appliance Synerway, page 367 Les traps de la MIB, page 368 Éléments fournis dans le package SNMP Les éléments dans le package SNMP sont fournis dans l installation Appliance Synerway: L agent SNMP avec la version ajoute des fonctionnalités SNMP au logiciel Synerway. La MIB Synerway (Synerway-BACKUP-MIB.txt). Ce fichier décrit les informations SNMP fournies par l'appliance Synerway au format MIB standard. Le fichier MIB se trouve dans le répertoire /SNMP sur le CD Initialisation Appliance Synerway (Windows) Agents (Windows, Linux & MAC OS) Installation en mode graphique Agents Advanced Packs & FileSafe (Windows). Activer le module SNMP L agent SNMP est installé automatiquement avec l'appliance Synerway. Cette installation permet de remonter des informations SNMP sur l'appliance ainsi que d'effectuer des requêtes de base depuis un ou plusieurs postes. Il suffit maintenant de copier le fichier MIB et le rendre disponible. Copier le fichier Synerway-BACKUP -MIB.txt sur la ou les machines voulues et sur lesquelles le superviseur SNMP doit de préférence être installé (par exemple net-snmp). Le fichier MIB est disponible sur le CD-ROM Initialisation Appliance Synerway (Windows) Agents (Windows, Linux & MAC OS) Installation en mode graphique Agents Advanced Packs & FileSafe (Windows). Ce fichier se trouve dans le répertoire /SNMP. Le répertoire de destination pour ce fichier MIB peut varier selon les systèmes. Il s'appelle "mibs" et peut se situer dans : /etc/snmp/mibs /usr/share/snmp/mibs /usr/local/share/snmp/mibs Pour rendre la MIB Synerway disponible au vu des outils de supervision SNMP (par exemple net-snmp), positionner la variable d'environnement MIBS : $ export MIBS=+Synerway+ sbx-backup 365/402

366 Accès aux informations SNMP L'agent SNMP de l' Appliance Synerway communique avec les protocoles SNMP 1 et 2c. Il ne communique pas avec le protocole 3 et donc ne gère ni l'authentification ni le chiffrement des données. Il faut effectuer les requêtes avec le nom de communauté "public" : $ snmpget -v 2c -c public <nom de la Appliance Synerway> sysuptime.0 SNMPv2-MIB::sysUpTime.0 = Timeticks: (63) 0:1:3.00 REMARQUE : Ces requêtes ne fonctionnent que si la mise en service a été effectuée. Pour connaître les informations mises à disposition par la MIB Synerway, vous pouvez la parcourir avec l'outil snmptranslate: $ snmptranslate -IR -Tp Synerway +--Synerway(28204) +--Appliance Synerway(1) +--Appliance SynerwayTable(1) +--Appliance SynerwayEntry(1) Index: Version number Index +-- -R-- Integer32 sbxindex(0) Textual Convention: SynerwayIndex Range: R-- String sbxserial(1) Textual Convention: DisplayString Size: Il est aussi possible d'utiliser la commande snmpwalk : $ snmpwalk -v 2c -c public <nom de la Appliance Synerway> Synerway Synerway::sbxIndex.1 = INTEGER: 1 Synerway::sbxSerial.1 = STRING: Synerway::sbxModel.1 = STRING: MB150 Synerway::sbxVersion.1 = STRING: Pour une description des champs: $ snmptranslate -IR -Td sbxmta Synerway::sbxMTA... DESCRIPTION "Mail transport agent state." /402

367 Configuration SNMP sur l'appliance Synerway Le module SNMP de l'appliance Synerway requiert très peu de configuration. Le seul élément de configuration indispensable est le "trapsink" qui permet de spécifier la machine à laquelle les traps doivent être envoyés. Si cet élément n'est pas configuré, aucun trap ne sera envoyé. Cela n'empêche cependant pas le reste du module SNMP de fonctionner. La page de configuration SNMP se trouve dans l'interface de l'appliance: Sélectionnez Paramétrage/Appliance Synerway/Réseau/SNMP On peut y spécifier 3 éléments : la machine chargée de recevoir les traps (un nom ou une adresse IP), l'emplacement physique de l'appliance(lieu physique : adresse postale, "salle serveur" "bâtiment D" etc.), le contact de l'administrateur de l'appliance. Ces 2 derniers éléments sont optionnels et peuvent être configurés par d'autres biais, par exemple l'outil snmpset, mais lorsqu'ils sont configurés par l'interface de l'appliance ils ne peuvent plus être configurés par un autre biais à moins de vider les champs dans la page SNMP. Vous pouvez également télécharger la MIB Synerway en cliquant sur le lien dans la section MIB (Management Information Base). Éléments mis à disposition par l'agent SNMP de l'appliance Synerway En plus des éléments de la MIB Synerway, l'agent SNMP de l'appliance met à disposition un certain nombre d'informations connues des MIBs incluses dans le superviseur SNMP. Une liste complète de ces informations peut être récupérée avec snmpwalk : $ snmpwalk -v 2c -c public <nom de l'appliance Synerway> 1 Ci-dessous, quelques exemples d informations mises à disposition par l agent SNMP : La table system contient : 367/402

368 l'uptime (sysuptime.0), le nom de l'appliance Synerway(sysName.0), l'emplacement physique (syslocation.0) ou encore le contact de l'administrateur (syscontact.0) La table iftable qui regroupe les informations sur le trafic réseau : nom de l'interface (ifdescr.[23]), vitesse de l'interface (ifspeed.[23]), nombre de paquets reçus (ifinoctets.[23]) nombre de paquets envoyés (ifoutoctets.[23]) nombre de paquets entrants en erreur (ifinerrors.[23])... Des informations sur le "load average" de l'appliance: laload.[123] : load average sur respectivement 1 5 et 15 minutes laerrorflag.[123] : 0 si OK, 1 si un seuil est dépassé (respectivement et 70) laerrmessage.[123] : contient un message si le seuil est dépassé Les traps de la MIB La MIB Synerway fournit des traps (aussi appelés notifications) de type SNMP version 2c. Il y a deux types de traps principaux : Voir : Les traps correspondant aux sauvegardes effectuées. Les traps correspondant aux alarmes. Les traps correspondant aux sauvegardes effectuées, page 368 Les traps correspondant aux alarmes, page 369 Les traps correspondant aux sauvegardes effectuées Une fois une sauvegarde terminée, l agent SNMP envoie un des 6 traps suivants : sbxjobendedok : envoyé lorsqu'un job se termine sans erreur ni warning. sbxjobendedwithwarnings : envoyé quand un job se termine avec warnings. sbxjoberror : envoyé lorsqu'un job tombe en erreur. sbxjobaborted : envoyé lorsqu'un job est avorté (timeout ou action humaine). sbxjoblost : envoyé lorsqu'un job est perdu. sbxjobnotstarted : envoyé lorsqu'un job programmé n'a pas pu être démarré. 368/402

369 Les traps correspondant aux alarmes Ces traps correspondent aux alarmes remontées sur l'appliance Synerway. Il y en a 20 : 4 sévérités fois 5 catégories. Les sévérités de trap alarmes Info Minor Major Critical Alarme de type information Alarme mineure Alarme majeure Alarme critique Les 5 catégories de trap alarmes Ces traps portent le nom de la sévérité suivi du nom de la catégorie, le tout précédé par le préfixe "sbxalarm". BackupEvent DiskProblem DriveEvent AgentProblem Evénement de sauvegarde ou de restauration. Alarme concernant le disque ou la baie de disque. Alarme relative aux lecteurs/médias (robots, lecteurs manuels, lecteurs DVD). Problème avec un agent de sauvegarde, un système ou une application. General Alarmes relatives à la licence, aux mises à jour... EXEMPLE : Lorsqu'un trap Synerway:sbxAlarmMinorBackupEvent est envoyé par l'appliance, ceci signifie qu'une alarme mineure vient d'être remontée sur l'appliance pour avertir d'un événement de sauvegarde mineur. Informations supplémentaires remontées par les traps alarmes Les traps correspondant aux alarmes comportent deux éléments de texte supplémentaires: le nom de l'alarme (sbxalarmname) le commentaire de l'alarme (sbxalarmcomment). job_type : 1 : sauvegarde 2 : sauvegarde synthétique 4 : restauration type : 1 : sauvegarde incrémentale 2 : sauvegarde totale is_pra : 369/402

370 0 : n'est pas un PRA 1 : est un PRA host : nom du système sauvegardé app : nom de l'application sauvegardée profile : nom du profil de sauvegarde volume : volume sauvegardé en Ko nb_objects : nombre d'objets sauvegardés EXEMPLE : Dans l'exemple qui suit, nous voyons qu il a été effectué une sauvegarde classique totale (qui n est pas dans le cadre d un PRA) sur le système "machine22" concernant l application Exchange Ko pour 72 objets ont été sauvegardés. job_type=1 type=2 is_pra=0 host=machine22 app=exchange 2007 profile=monprofil volume=51200 nb_objects=72 Configuration client L'utilisateur est libre de gérer comme il le souhaite les informations mises à sa disposition par l agent SNMP de l'appliance Synerway. Il y a un choix d outils importants pour visualiser ces informations. L exemple qui suit utilise une configuration Nagios. Nous verrons des exemples de création de : Voir : Hostgroups (groupes d'appliances) Hosts (les Appliances dans le hostgroup) Les services définis (et les commandes associées) Un exemple d une configuration Nagios, page 370 Un exemple d une configuration Nagios Voir : Définir le groupe de machines Appliance Synerway, page 371 Définir les Appliances Synerway, page /402

371 Définir le groupe de machines Appliance Synerway Définir un groupe de machines "hostgroup" contenant l'ensemble des Appliances en ajoutant dans /etc/nagios/hostgroups.cfg : Voir aussi : # Appliance Synerway group define hostgroup{ hostgroup_nameappliance Synerway aliasbackup Servers contact_groupsbackup-admins membersappliance Synerway1,Appliance Synerway2,Appliance Synerway3 } Définir les Appliances Synerway, page 371 Définir les Appliances Synerway Définir les systèmes membres dans /etc/nagios/hosts.cfg : # first Appliance Synerway define host{ usegeneric-host; Name of host template to use host_name Appliance1 aliasbackup Server #1 address check_commandcheck-host-alive max_check_attempts10 notification_interval480 notification_period24x7 notification_optionsd,u,r } # second Appliance define host{ }... usegeneric-host; Name of host template to use host_name Appliance2 aliasbackup Server #2 address check_commandcheck-host-alive max_check_attempts10 notification_interval480 notification_period24x7 notification_optionsd,u,r Puis définir les services que l'on veut vérifier sur les Appliance Synerway et les commandes associées : /etc/nagios/services.cfg : # bytes received 371/402

372 define service{ usegeneric-service; Name of service template to use hostgroup_name Appliance service_descriptioneth0: bytes received is_volatile0 check_period24x7 max_check_attempts3 normal_check_interval5 retry_check_interval2 contact_groupslinux-admins notification_interval240 notification_period24x7 notification_optionsw,u,c,r check_commandcheck_net_eth0_in } # bytes sent define service{ usegeneric-service; Name of service template to use hostgroup_name Appliance service_descriptioneth0: bytes sent is_volatile0 check_period24x7 max_check_attempts3 normal_check_interval5 retry_check_interval2 contact_groupslinux-admins notification_interval240 notification_period24x7 notification_optionsw,u,c,r check_commandcheck_net_eth0_out } # Service definition define service{ usegeneric-service; Name of service template to use hostgroup_name Appliance service_description Appliance used backup space is_volatile0 check_period24x7 max_check_attempts3 normal_check_interval5 retry_check_interval1 contact_groupsbackup-admins notification_interval120 notification_period24x7 check_commandcheck_appliance_backup_used_space } # Service definition define service{ usegeneric-service; Name of service template to use hostgroup_name Appliance service_description Appliance free space for backup 372/402

373 } is_volatile0 check_period24x7 max_check_attempts3 normal_check_interval5 retry_check_interval1 contact_groupsbackup-admins notification_interval120 notification_period24x7 check_commandcheck_appliance_backup_free_space /etc/nagios/checkcommands.cfg : define command { command_name check_net_eth0_in command_line /usr/lib/nagios/plugins/check_snmp -P 1 -C public -H $HOSTNAME$ -o ifinoctets.2 } define command { command_name check_net_eth0_out command_line /usr/lib/nagios/plugins/check_snmp -P 1 -C public -H $HOSTNAME$ -o ifoutoctets.2 } define command { command_name check_appliance_backup_used_space command_line /usr/bin/snmpget -v 1 -c public $HOSTNAME$ sbxbckusedspace.1 -m +Synerway sed 's#^synerway::\([^=]*\)= [^:]*: \(.*\)#\1= \2 GB#' } define command { } command_name check_appliance Synerway_backup_free_space command_line /usr/bin/snmpget -v 1 -c public $HOSTNAME$ sbxbckfreespace.1 -m +Synerway sed 's#^synerway::\([^=]*\)= [^:]*: \(.*\)#\1= \2 GB#' Pour la récupération des traps envoyés par l'appliance Synerway, vous pouvez utiliser le démon snmptrapd et lui dire d'envoyer un mail pour chaque trap reçu. Pour cela, éditer le fichier de configuration snmptrapd.conf (par exemple : /etc/snmp/snmptrapd.conf) de la manière suivante : traphandle SNMPv2-MIB::coldStart /sbin/mailtrap "snmp agent started" traphandle Synerway::sbxAlarmCriticalBackupEvent /sbin/mailtrap "critical backup event" traphandle Synerway::sbxAlarmCriticalDiskProblem /sbin/mailtrap "critical disk problem" traphandle Synerway::sbxAlarmCriticalDriveEvent /sbin/mailtrap "critical drive event" traphandle Synerway::sbxAlarmCriticalAgentProblem /sbin/mailtrap "critical agent problem" traphandle Synerway::sbxAlarmCriticalGeneral /sbin/mailtrap 373/402

374 "critical alarm" traphandle default /sbin/mailtrap "snmp event" Créer un script /sbin/mailtrap ainsi : #!/bin/sh subject="$1" read senderhost mail -a 'From: snmp admin -s "$senderhost: $subject" REMARQUE : Si vous suivez cet exemple, vous ne recevrez des s de notification que lorsqu il y a un trap de sévérité critique. Voir aussi : Définir le groupe de machines Appliance Synerway, page /402

375 Les Licences Synerway Les types de licences dans une solution Synerway sont les suivantes : Les licences de l'appliance Synerway qui sont enregistrées et activées sur l'appliance. La licence Synerway d'activation de l espace Advanced Pack qui se renseigne sur l'appliance. REMARQUE : La licence Synerway d'activation DiskSafe est un cas particulier : il s'agit d'une clé produit qui se renseigne directement sur l'appliance lors de sa phase d'initialisation (à la première connexion à l'interface web) et qui débloque la possibilité de pouvoir réserver de l'espace Advanced Pack sur l'appliance. Voir : Les clés de licence pour des Appliances Virtuelles (SVA) sont livrées avec le bon de livraison de la machine virtuelle. La SVA s'installe depuis une image.iso et les clés sont à renseigner lors de l'initialisation de l'appliance. La clé temporaire de la SVA est la suivante : VA Les licences des agents "Advanced Pack" (DiskSafe, Agents Snapshots ) et FileSafe qui doivent être activées pour chaque module "Advanced Pack". Les licences qui sont activées lors d une configuration de réplication en mode bloc en utilisant la Console ASM. La licence pour la solution ASM Universal BMR. Lors de la première installation, vous pouvez renseigner une licence temporaire. Utiliser la clé suivante : EX5SCDTE-6UTXLFB7-3SLA2Q62-PJ54HLAX-GMSFFNWS-862RZF9M-D575FVDZ-99GL8TC9. Assistant de mise en service, page 376 Gestion des licences des agents "Advanced Pack", page /402

376 Gestion des licences Synerway L'Appliance Synerway est fournie avec une licence d évaluation de 30 jours. Au-delà de cette période, votre licence Appliance Synerway doit être activée. La gestion des licences se fait lors de la mise en service de votre Appliance. C'est-à-dire, une fois l'appliance installée, et lors de la première connexion à celle-ci. Vous devez répondre aux questions posées par l assistant afin de pouvoir commencer à utiliser votre Appliance. L assistant de mise en service vous permet de : Accepter la licence d utilisation. Configurer la date et l heure. Configurer le compte de l administrateur. Configurer l espace de stockage sur l'appliance (la partie réservée à la sauvegarde classique et la partie, le cas échéant, réservée à l espace Advanced Pack). Assistant de mise en service La mise en service de l'appliance Synerway est composée de 5 étapes. L assistant de mise ne service s ouvre automatiquement lors de la première connexion à votre Appliance Synerway. Vous pouvez également y accéder à l adresse suivante : https://nom_d'appliance Synerway(ou son adresse IP)/config/wizard_init_ welcome.php/ 376/402

377 Cliquez sur suivant. Étape 1 - Acceptation de la licence d utilisation Appliance Synerway Vous devez lire la licence d'utilisation et accepter son contenu en cliquant sur suivant. 377/402

378 Étape 2 - Configuration de la date et de l heure Vous devez synchroniser la date et l heure de l'appliance avec la date et l heure actuelle. Numéro de série (Appliances Virtuelles uniquement) Si vous avez sélectionné une Appliance Virtuelle lors de la mastérisation de votre Appliance, vous devez renseigner son numéro de série. 378/402

379 Le numéro de série apparaît sur le bon de livraison de votre machine virtuelle. Vous pouvez également utiliser une clé d'évaluation. Cette clé est la suivante : VA /402

380 Étape 3a - Activation de la Appliance Synerway Pour obtenir votre licence, téléchargez le fichier d identification de votre Appliance, puis connectez-vous au site web d activation pour y enregistrer ce fichier ainsi que vos clés produits. Le temps de recevoir votre licence, vous pouvez choisir l option Période d évaluation de 30 jours pour vous servir immédiatement de votre Appliance : vous pourrez activer votre licence ultérieurement avant la fin de cette période. REMARQUE : Remarque: A partir du neuvième jour d utilisation pendant cette période d évaluation, il vous sera serez rappelé régulièrement que vous devez activer votre 380/402

381 licence Appliance Synerway. Pendant les neuf premiers jours, aucune alarme ne sera remontée. Le site web et le code identifiant créé pour ce site client vous seront utiles ultérieurement pour ouvrir des incidents, activer des extensions de configurations, télécharger des correctifs ou consulter la documentation technique. 381/402

382 Étape 4 -Configuration du Compte de l Administrateur L'Appliance Synerway dispose d un utilisateur privilégié appelé " admin". Cet utilisateur a accès à toutes les fonctions de configuration de l'appliance Synerway. Indiquez une adresse de messagerie électronique (obligatoire) et un mot de passe (6 caractères minimum). Conservez soigneusement ce mot de passe. L adresse de messagerie électronique sera utilisée pour envoyer des messages importants concernant l activité de votre Appliance. Étape 5 - Configuration de l espace stockage de l'appliance Synerway Cette étape vous permet de configurer l espace qui sera réservé pour l espace Advanced Pack et le NExt Data Center. REMARQUE : L'espace Advanced Pack n'est pas disponible dans les versions US Embargo. REMARQUE : Pour plus de renseignements concernant la configuration de l'espace NExt Data Center, consulter la documentation Réplication. L'espace Advanced Pack st utilisé pour la sauvegarde en temps réel des agents "Advanced Pack" (DiskSafe, Agents Snapshot). 382/402

383 Ces agents sont chargés de la protection: en mode bloc du système Windows (DiskSafe), des partitions et applications (avec les agents Snapshots). Sélectionner une des options de sauvegarde Utilisez la totalité du disque pour la sauvegarde des données si vous optez pour une sauvegarde classique non assortie d une solution Disaster Recovery (DR). Allouez une partie du disque pour l espace Advanced Pack. Si vous allez utilisez un module "Advanced Pack" (DiskSafe) ou le module FileSafe). Vous devez renseigner ici la clé du produit. ATTENTION : Attention: Vous devez évaluer à ce stade l espace nécessaire à la sauvegarde Disaster Recovery et ajouter au moins 20% à cet espace pour s assurer la consistance de vos sauvegardes. Il n est plus possible, sans la réinstallation complète de l'appliance Synerway, de modifier l espace Advanced Pack une fois celui-ci configuré. REMARQUE : Sur les modèles équipés uniquement d un graveur DVD, cette fonctionnalité n est pas disponible. Fin de l assistant de mise en service L assistant de mise en service est maintenant terminé. L'Appliance Synerway va redémarrer. 383/402

384 Cliquez sur le bouton connexion pour accéder à la page de log in. Votre Appliance est désormais opérationnelle, il reste ensuite à installer et activer les licences des agents sur les serveurs et postes de travail à protéger et configurer le plan de sauvegarde (applications, données, fréquences, plages, durées de conservation, ). 384/402

385 Gestion des licences des agents "Advanced Pack" Voir : L espace Advanced Pack de l'appliance Synerway, page 385 L installation des modules "Advanced Pack", page 386 Comprendre les licences des modules "Advanced Pack" L espace Advanced Pack de l'appliance Synerway L espace Advanced Pack est un espace réservé sur l'appliance Synerway pour accueillir les données sauvegardées en mode bloc, géré par les agents "Advanced Pack" qui reçoit ces données en provenance des clients, pour les stocker dans l espace Advanced Pack. Cet espace doit être créé et dimensionné à la mise en service de l'appliance et le moteur DiskSafe doit tourner correctement pour permettre la réception des données. Les produits "Advanced Pack" DiskSafe (plus l agent FileSafe) suivants sont disponibles sur le CD Agents de l'appliance : Module DiskSafe Module Snapshot système de fichiers Module Snapshot Exchange 2000/2003 Message Recovery Option pour Exchange (MRME) Important : Ce module requiert l'installation préalable du module Snapshot Exchange 2000/2003. Module Snapshot Lotus Notes Module Snapshot SQL Server Important : les modules Snapshot requiert l'installation du module DiskSafe. Lorsque vous installez DiskSafe ou tout autre module, vous pouvez utiliser le produit pendant une période de : 5 jours sans aucune clé de licence. 30 jours avec l une des clés de licence d évaluation non-activée et listées ci-dessous : Description du produit Version Clé d évaluation 30 jours FileSafe module v3.2 24R4TQQ545VMRB4G6L44E5TQF DiskSafe module v DJKEJ06KTUAT0VR4F8CBWF5 Snapshot Module V4.0 6WJ14HNBMF9K9L95X9LL53VXE * Utilisez ce module pour les applications ou bases de données (Exchange, SQL Server, Lotus Notes, FileSystem) Message Recovery Option pour Exchange (MRME) V1.0 R3408XTN3D5L3PGH6JCCMQU9K 385/402

386 L installation des modules "Advanced Pack" Les modules "Advanced Pack" s installent à partir du CD agents Synerway. Voir la documentation "Advanced Pack" (DiskSafe, MS Exchange, Lotus Notes, SQL etc ) pour plus de renseignements. Pendant l installation, le Setup vous propose de saisir votre licence "Advanced Pack". Saisissez votre licence "Advanced Pack" puis cliquez sur Add. Cette clé est : SOIT : la clé de licence de 30 jours. Cette clé est fournie dans cette documentation (voir la section précédente). IMPORTANT : Si vous ne renseignez pas de licence sous 5 jours, vous ne pourrez plus utiliser votre produit "Advanced Pack". SOIT : votre clé de licence définitive. Répétez cette opération pour chaque produit à ajouter. IMPORTANT: Il est conseillé d installer et activer tous vos produits "Advanced Pack" au même temps afin de faciliter l échange des informations d activation. A la fin de l opération, l installeur demande votre login et mot de passe à l ordinateur sur lequel vous avez installé l agent "Advanced Pack". Activation des licences ASM (et de la licence FileSafe) Une fois que vous avez renseigné votre clé de licence pour DiskSafe, celle-ci doit être activée. Si votre machine est connectée au réseau, suivre la procédure ci-dessous : 1. Accédez au SAN Disk Manager en cliquant sur le menu démarrer/tous les programmes et en choisissant SAN Disk Manager. 2. Dans le SAN Disk Manager, cliquez sur Licences : les licences déjà inscrites sont listées à droite, et la colonne Activated contient No. 3. Cliquez bouton droit dans la zone de droite, et choisissez Online activation. 386/402

387 A la fin de l opération, si, par exemple vous avez acheté les modules DiskSafe, FileSafe et Exchange Snapshot Agent for Microsoft Exchange, vous aurez une liste semblable à celle-ci : Si le serveur Windows ne parvient pas à se connecter au serveur d activation des licences DiskSafe, vous devez suivre la procédure d activation hors connexion réseau (offline activation). Voir la section suivante: Activer vos licences ASM ou FileSafe (hors connexion réseau), page 387 Activer vos licences ASM ou FileSafe (hors connexion réseau) Si le serveur Windows ne parvient pas à se connecter au serveur d activation des licences ASM, voici la procédure à suivre. 1. Renseignez toutes vos clés de licences selon la procédure détaillée dans la section précédente. 2. Dans le SAN Disk Manager, ouvrez à nouveau la liste des licences. 3. Cliquez sur chacun des produits avec le bouton droit, et choisissez Offline activation. 4. Dans la fenêtre qui apparaît, cliquez sur Export license file, et enregistrez le fichier d activation sur votre disque. Choisissez un nom différent pour chaque fichier d activation que vous exportez. 5. Ouvrez le site d activation Synerway et suivez les instructions. Renseigner les licences dans la Console ASM 1. Dans la Console ASM, faites un clic droit sur l'appliance Synerway pour laquelle vous voulez configurer une solution de réplication en mode bloc. Sélectionnez License. 2. Dans la liste de licences sous l onglet Keycodes Detail, cliquez sur Add. 387/402

388 3. Renseignez une des clés d évaluation listées ci-dessus dans la boîte de dialogue "Add License Keycode" : 4. Répétez cette opération pour chaque option que vous souhaitez utiliser. : REMARQUE : Vous n avez pas besoin d activer ces clés dans le SAN Disk Manager. 388/402

Synerway Guide de Compatibilité. Version 4.0

Synerway Guide de Compatibilité. Version 4.0 Synerway Guide de Compatibilité Version 4.0 Synerway Guide de Compatibilité (version 4.0) Logiciel 02/01/2012 SYNERWAY 102 rte de Limours Domaine de St-Paul 78471 Saint-Rémy-lès-Chevreuse FRANCE RÉFÉRENCE

Plus en détail

Synerway Appliance Release Notes. Version 4.0.200 (25/09/2012)

Synerway Appliance Release Notes. Version 4.0.200 (25/09/2012) Synerway Appliance Release Notes Version 4.0.200 (25/09/2012) Synerway Release Notes (version 4.0.200) Logiciel 25/09/2012 SYNERWAY 102 rte de Limours Domaine de St-Paul 78471 Saint-Rémy-lès-Chevreuse

Plus en détail

Synerway - Protection des Environnements Virtuels. Guide d installation et d utilisation. Version 4.0

Synerway - Protection des Environnements Virtuels. Guide d installation et d utilisation. Version 4.0 Synerway - Protection des Environnements Virtuels Guide d installation et d utilisation Version 4.0 Guide d installation et d utilisation (version 4.0) Logiciel 10/05/2012 SYNERWAY 102 rte de Limours Domaine

Plus en détail

Nouvelles stratégies et technologies de sauvegarde

Nouvelles stratégies et technologies de sauvegarde Nouvelles stratégies et technologies de sauvegarde Boris Valera Laurent Blain Plan Contexte Les nouveaux enjeux de la sauvegarde La sauvegarde des machines virtuelles La déduplication Les architectures

Plus en détail

Système de Sauvegarde et d Archivage Backup Smart Way TM

Système de Sauvegarde et d Archivage Backup Smart Way TM Sauvegarde et d Archivage Backup Smart Way TM Présentation générale Caractéristique Architecture & déploiement Avantages Diffusée le : 15/03/2006 Etat : Final Auteur : NEC Computers SAS www.nec-computers.com

Plus en détail

arcserve r16.5 Protection des données hybride

arcserve r16.5 Protection des données hybride arcserve r16.5 Protection des données hybride Que ce soit pour la protection du data center, des bureaux distants ou des ressources de postes de travail, vous avez besoin d une solution vous permettant

Plus en détail

stockage, pour des économies en termes de temps et de coûts. Avantages principaux

stockage, pour des économies en termes de temps et de coûts. Avantages principaux Solution de sauvegarde et de restauration fiable pour les entreprises en pleine expansion Présentation est la solution leader du marché pour la sauvegarde et la restauration de données du serveur aux postes

Plus en détail

Acronis Backup & Recovery 10 Advanced Server Virtual Edition. Guide de démarrage rapide

Acronis Backup & Recovery 10 Advanced Server Virtual Edition. Guide de démarrage rapide Acronis Backup & Recovery 10 Advanced Server Virtual Edition Guide de démarrage rapide Ce document explique comment installer et utiliser Acronis Backup & Recovery 10 Advanced Server Virtual Edition. Copyright

Plus en détail

Online Help StruxureWare Data Center Expert

Online Help StruxureWare Data Center Expert Online Help StruxureWare Data Center Expert Version 7.2.7 Système virtuel StruxureWare Data Center Expert Le serveur StruxureWare Data Center Expert 7.2 est disponible comme système virtuel pris en charge

Plus en détail

Synerway - Agent SQL Server

Synerway - Agent SQL Server Synerway - Agent SQL Server Guide d installation et d utilisation Version 3.1 Synerway - SQL Server Guide d installation et d utilisation (version 3.1) Logiciel 30/03/2010 SYNERWAY 102 rte de Limours Domaine

Plus en détail

Symantec Backup Exec Remote Media Agent for Linux Servers

Symantec Backup Exec Remote Media Agent for Linux Servers Annexe I Symantec Backup Exec Remote Media Agent for Linux Servers Cette annexe traite des sujets suivants : A propos de Remote Media Agent Comment fonctionne Remote Media Agent Conditions requises pour

Plus en détail

OFFRES DE SERVICES SDS CONSULTING

OFFRES DE SERVICES SDS CONSULTING OFFRES DE SERVICES SDS CONSULTING AUTOUR DE LA SOLUTION TSM DERNIERE MISE A JOUR : MAI 2011 préalable 1 Liste des services proposés Nos équipes sont spécialisées depuis de nombreuses années dans le domaine

Plus en détail

Restauration rapide et fiable sur des plates-formes matérielles différentes, dans des environnements virtuels ou sur des sites distants.

Restauration rapide et fiable sur des plates-formes matérielles différentes, dans des environnements virtuels ou sur des sites distants. Protégez votre entreprise contre les périodes d'indisponibilité et les sinistres grâce à une solution de sauvegarde/restauration rapide et fiable Présentation Symantec Backup Exec System Recovery 2010

Plus en détail

Tivoli Software. TSM FastBack. Magali BURCKART Avant Vente Tivoli Storage Magali.burckart@fr.ibm.com. 2008 IBM Corporation

Tivoli Software. TSM FastBack. Magali BURCKART Avant Vente Tivoli Storage Magali.burckart@fr.ibm.com. 2008 IBM Corporation TSM FastBack Magali BURCKART Avant Vente Tivoli Storage Magali.burckart@fr.ibm.com 1 Agenda Synthèse et architecture Présentation de la technologie TSM FastBack Roadmap Design et meilleures pratiques 2

Plus en détail

CA ARCserve Backup. Avantages. Vue d'ensemble. Pourquoi choisir CA

CA ARCserve Backup. Avantages. Vue d'ensemble. Pourquoi choisir CA DOSSIER SOLUTION : CA ARCSERVE BACKUP R12.5 CA ARCserve Backup CA ARCSERVE BACKUP, LOGICIEL DE PROTECTION DE DONNÉES LEADER DU MARCHÉ, INTÈGRE UNE TECHNOLOGIE DE DÉDUPLICATION DE DONNÉES INNOVANTE, UN

Plus en détail

Fiche technique: Sécurité des terminaux Symantec Endpoint Protection La nouvelle technologie antivirus de Symantec

Fiche technique: Sécurité des terminaux Symantec Endpoint Protection La nouvelle technologie antivirus de Symantec La nouvelle technologie antivirus de Symantec Présentation Protection avancée contre les menaces. Symantec Endpoint Protection associe Symantec AntiVirus à la prévention avancée des menaces pour fournir

Plus en détail

Clients et agents Symantec NetBackup 7

Clients et agents Symantec NetBackup 7 Protection complète pour les informations stratégiques de l'entreprise Présentation Symantec NetBackup propose un choix complet de clients et d'agents innovants pour vous permettre d optimiser les performances

Plus en détail

Symantec Backup Exec 2012

Symantec Backup Exec 2012 Better backup for all Fiche technique : Sauvegarde et reprise après incident Présentation est un produit unique et intégré qui protège les environnements physiques et virtuels, simplifie la sauvegarde

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION : CA ARCserve r16. Recours au Cloud pour la continuité d'activité et la reprise après sinistre

DOSSIER SOLUTION : CA ARCserve r16. Recours au Cloud pour la continuité d'activité et la reprise après sinistre Recours au Cloud pour la continuité d'activité et la reprise après sinistre Le Cloud, qu'il s'agisse d'un Cloud privé proposé par un fournisseur de services gérés (MSP) ou d'un Cloud public tel que Microsoft

Plus en détail

Symantec Backup Exec.cloud

Symantec Backup Exec.cloud Protection automatique, continue et sécurisée qui sauvegarde les données vers le cloud ou via une approche hybride combinant la sauvegarde sur site et dans le cloud. Fiche technique : Symantec.cloud Seulement

Plus en détail

Backup Exec 2010 vs. BackupAssist V6

Backup Exec 2010 vs. BackupAssist V6 Backup Exec 2010 vs. BackupAssist V6 Sommaire Introduction... 3 Tableau comparatif... 3 Installation et configuration... 7 Installation... 7 Configuration... 7 Fonctionnalités... 7 Sauvegarde... 7 Sauvegardes

Plus en détail

CA ARCserve Backup r12

CA ARCserve Backup r12 DOSSIER SOLUTION : CA ARCSERVE BACKUP r12 CA ARCserve Backup r12 CA ARCSERVE BACKUP R12 ASSURE UNE PROTECTION EXCEPTIONNELLE DES DONNÉES POUR LES SERVEURS, LES BASES DE DONNÉES, LES APPLICATIONS ET LES

Plus en détail

VERITAS Education. VERITAS NetBackup 5.0 en 3 jours : Administration. VERITAS NetBackup 5.0 : Administration Avancée

VERITAS Education. VERITAS NetBackup 5.0 en 3 jours : Administration. VERITAS NetBackup 5.0 : Administration Avancée DESCRIPTIF DU COURS Mode d'administration Cours dispensé par un formateur Durée 3 jours Objectifs du cours Ce cours composé de 1 module vous prépare à l implémenation de la solution de data protection

Plus en détail

Non-Stop. de vos Données. Acronis Backup & Recovery 11. Pouvoir compter sur ses données est indispensable!

Non-Stop. de vos Données. Acronis Backup & Recovery 11. Pouvoir compter sur ses données est indispensable! La Prote La Protection La Protection La Protection Non-Stop de vos Données Acronis Backup & Recovery 11 Pouvoir compter sur ses données est indispensable! Vos données sont bien plus qu'une série de uns

Plus en détail

Présentation. NOUVEAU Prise en charge des derniers environnements virtuels VMware ESX 3.5, Microsoft Hyper-V et Citrix XenServer 4.

Présentation. NOUVEAU Prise en charge des derniers environnements virtuels VMware ESX 3.5, Microsoft Hyper-V et Citrix XenServer 4. La référence absolue en matière de restauration système complète sous Windows Présentation Symantec Backup Exec System Recovery 8.5 est une solution complète de restauration système sur disque pour les

Plus en détail

Symantec NetBackup 7.1 - Nouveautés et tableau comparatif des versions

Symantec NetBackup 7.1 - Nouveautés et tableau comparatif des versions Symantec 7.1 - Nouveautés et tableau comparatif des versions Symantec 7 permet aux clients de standardiser les opérations de sauvegarde et de restauration dans les environnements physiques et virtuels,

Plus en détail

UNIFIED D TA. architecture nouvelle génération pour une restauration garantie (assured recovery ) que les données soient sur site ou dans le cloud

UNIFIED D TA. architecture nouvelle génération pour une restauration garantie (assured recovery ) que les données soient sur site ou dans le cloud UNIFIED architecture nouvelle génération pour une restauration garantie (assured recovery ) D TA que les données soient sur site ou dans le cloud PROTECTION FOURNISSEURS DE SERVICES GÉRÉS DOSSIER SOLUTION

Plus en détail

BITDEFENDER GRAVITYZONE

BITDEFENDER GRAVITYZONE BITDEFENDER GRAVITYZONE Notes de publication de la version 5.1.17-441 Bitdefender GravityZone Notes de publication de la version 5.1.17-441 Date de publication 2014.11.21 Copyright 2014 Bitdefender Mentions

Plus en détail

FAQ: Protection des données Backup Exec 2010 - FAQ (Foire aux questions)

FAQ: Protection des données Backup Exec 2010 - FAQ (Foire aux questions) Quels sont les produits inclus dans cette version de la gamme Symantec Backup Exec? Symantec Backup Exec 2010 offre des fonctions de sauvegarde et de restauration fiables, adaptées aux besoins croissants

Plus en détail

La Continuité d Activité

La Continuité d Activité La virtualisation VMware vsphere au service de La Continuité d Activité La virtualisation VMware vsphere La virtualisation et la Continuité d Activité La virtualisation et le Plan de Secours Informatique

Plus en détail

PRESENTATION DE LA VIRTUALISATION DE SERVEURS

PRESENTATION DE LA VIRTUALISATION DE SERVEURS PRESENTATION DE LA VIRTUALISATION DE SERVEURS SOMMAIRE QU EST-CE QUE LA VIRTUALISATION? POURQUOI VIRTUALISER? LES AVANTAGES DE LA VIRTUALISATION NOTION DE CONSOLIDATION, RATIONALISATION ET CONCENTRATION

Plus en détail

Mise en œuvre d un poste virtuel

Mise en œuvre d un poste virtuel 129 Chapitre 5 Mise en œuvre d un poste virtuel 1. Installation et personnalisation d une image de référence 1.1 Introduction Après la phase d'installation des serveurs d'infrastructure de l'environnement

Plus en détail

FAMILLE EMC RECOVERPOINT

FAMILLE EMC RECOVERPOINT FAMILLE EMC RECOVERPOINT Solution économique de protection des données et de reprise après sinistre en local et à distance Avantages clés Optimiser la protection des données et la reprise après sinistre

Plus en détail

Information Protection Services

Information Protection Services http://www.ibm.com/fr/tendancesibm Information Protection Services Nicolas Tailhardat Tailhardat@fr.ibm.com MOINS DE COÛTS POUR VOTRE BUSINESS, Agenda 1 Le contexte 2 Le besoin de nos clients 3 Le service

Plus en détail

Acronis Backup & Recovery for Mac. Acronis Backup & Recovery et Acronis ExtremeZ-IP ARCHITECTURE DE RÉFÉRENCE

Acronis Backup & Recovery for Mac. Acronis Backup & Recovery et Acronis ExtremeZ-IP ARCHITECTURE DE RÉFÉRENCE Acronis Backup & Recovery for Mac Acronis Backup & Recovery et Acronis ExtremeZ-IP Ce document décrit les spécifications techniques et les meilleures pratiques relatives à la mise en œuvre d'une solution

Plus en détail

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (2ième édition)

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (2ième édition) Généralités sur la sécurité informatique 1. Introduction 13 2. Les domaines et normes associés 16 2.1 Les bonnes pratiques ITIL V3 16 2.1.1 Stratégie des services - Service Strategy 17 2.1.2 Conception

Plus en détail

Table des matières STE PUZZLE ... 15

Table des matières STE PUZZLE ... 15 Table des matières... 1 I - Présentation de la STE Puzzle... 3 A - Présentation de l entreprise... 3 1- Activité... 3 2- Données économiques et juridiques... 3 3- Situation et répartition géographique...

Plus en détail

Cloud Backup Services La protection 24/7 de vos informations critiques Grégoire Soukiassian Consultant IBM BC&RS

Cloud Backup Services La protection 24/7 de vos informations critiques Grégoire Soukiassian Consultant IBM BC&RS Cloud Backup Services La protection 24/7 de vos informations critiques Grégoire Soukiassian Consultant IBM BC&RS BUP03011USEN-01 Sommaire 1 Le contexte 2 Le besoin de nos clients 3 Le service de protection

Plus en détail

Sauvegarde & Restauration

Sauvegarde & Restauration Sauvegarde & Restauration Sauvegardez rapidement, restaurez encore plus rapidement Découvrez une solution primée pour la sauvegarde et la restauration de vos données, applications et systèmes en environnements

Plus en détail

HAUTE DISPONIBILITE & CONTINUITÉ DE SERVICE MULTI PLATES FORMES. Simple & Performant. www.quick software line.com

HAUTE DISPONIBILITE & CONTINUITÉ DE SERVICE MULTI PLATES FORMES. Simple & Performant. www.quick software line.com HAUTE DISPONIBILITE & CONTINUITÉ DE SERVICE MULTI PLATES FORMES Haute disponibilité pour Serveurs Ouverts (Windows, UNIX, AIX, Linux, VMware (Windows, UNIX, AIX, Linux, VMware ) Généralités Quelques définitions

Plus en détail

Synerway - Agent SQL Server. Guide d installation et d utilisation. Version 3.1

Synerway - Agent SQL Server. Guide d installation et d utilisation. Version 3.1 Synerway - Agent SQL Server Guide d installation et d utilisation Version 3.1 Synerway - SQL Server Guide d installation et d utilisation (version 3.1) Logiciel 30/03/2011 SYNERWAY 102 rte de Limours Domaine

Plus en détail

Fiche technique: Sauvegarde et restauration Symantec Backup Exec 12.5 for Windows Servers La référence en matière de protection des données Windows

Fiche technique: Sauvegarde et restauration Symantec Backup Exec 12.5 for Windows Servers La référence en matière de protection des données Windows La référence en matière de protection des données Windows Présentation Symantec Backup Exec 12.5 offre une protection en matière de sauvegarde et de restauration, tant au niveau des serveurs que des ordinateurs

Plus en détail

Client Cisco Smart CallConnector Advanced

Client Cisco Smart CallConnector Advanced Client Cisco Smart CallConnector Advanced Dans le contexte économique et concurrentiel actuel, pour pouvoir communiquer de manière efficace avec les fournisseurs et les clients, les collaborateurs des

Plus en détail

Le Ro le Hyper V Premie re Partie Configuration et Prise en main du gestionnaire Hyper-V

Le Ro le Hyper V Premie re Partie Configuration et Prise en main du gestionnaire Hyper-V Le Ro le Hyper V Premie re Partie Configuration et Prise en main du gestionnaire Hyper-V Microsoft France Division DPE Table des matières Présentation... 2 Objectifs... 2 Pré requis... 2 Quelles sont les

Plus en détail

http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux

http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux Version 1.0 Septembre 2011 SOMMAIRE 1. Introduction 3 2. Installation du logiciel de virtualisation VirtualBox 4 3. Création d'une

Plus en détail

Guide d'installation d'icewarp

Guide d'installation d'icewarp Le serveur Icewarp Guide d'installation d'icewarp Version 11 Avril 2014 Icewarp France / DARNIS Informatique i Sommaire Guide d'installation d'icewarp 1 Introduction... 1 Pré-requis... 1 Exigences sur

Plus en détail

VERITAS NetBackup 6.x en 5 jours : Administration Avancée

VERITAS NetBackup 6.x en 5 jours : Administration Avancée DESCRIPTIF DU COURS Mode d'administration Cours dispensé par un formateur Durée 5 jours Objectifs du cours Ce cours composé de 2 modules vous prépare à l implémenation de la solution de data protection

Plus en détail

MIGRATION ANNEXE SAINT YVES. 1 : L existant. Pourquoi cette migration Schéma et adressage IP. 2 : Le projet. Schéma et adressage IP.

MIGRATION ANNEXE SAINT YVES. 1 : L existant. Pourquoi cette migration Schéma et adressage IP. 2 : Le projet. Schéma et adressage IP. MIGRATION ANNEXE SAINT YVES 1 : L existant 2 : Le projet Pourquoi cette migration Schéma et adressage IP Schéma et adressage IP 3: Mise en œuvre A- Esxi What that? a. Wmware Converter + vsphere B- Serveur

Plus en détail

DATA PROTECTOR EXPRESS + HBA SAS + ULTRIUM SOMMAIRE. Chapitre 3 Installation Data Protector Single Server 11

DATA PROTECTOR EXPRESS + HBA SAS + ULTRIUM SOMMAIRE. Chapitre 3 Installation Data Protector Single Server 11 Page 1 sur 65 SOMMAIRE Chapitre 1 Architecture pour la démonstration 3 1.1 Schéma 3 Chapitre 2 Installation Hardware 4 2.1 Liste du matériel utilisé 4 2.2 Installation dans le serveur 5 2.3 Installation

Plus en détail

PARAGON SYSTEM BACKUP 2010

PARAGON SYSTEM BACKUP 2010 PARAGON SYSTEM BACKUP 2010 Paragon System Backup 2010 2 Manuel d'utilisation SOMMAIRE 1 Introduction...3 1.1 Comment System Backup protège mon ordinateur?...3 1.1.1 Emplacement du stockage des clichés...

Plus en détail

Installation 1K-Serveur

Installation 1K-Serveur Installation du système d'exploitation (Windows 2000-2003 - 2008) 1 - Procéder a l'installation du système d'exploitation de façon a ce qu'il s'intègre dans votre architecture réseaux (nom de domaine/groupe

Plus en détail

INFORMATION PROTECTION SERVICES

INFORMATION PROTECTION SERVICES IBM System Storage IBM Business Continuity & Resiliency Services INFORMATION PROTECTION SERVICES Speaker name Quality Remote Data Protection 2008 IBM 2008 Corporation IBM Les contraintes des sauvegardes

Plus en détail

Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture Virtualisée VMWare ESX Server 3, 3.5

Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture Virtualisée VMWare ESX Server 3, 3.5 Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture Virtualisée VMWare ESX Server 3, 3.5 Machine virtuelle Machine virtuelle Machine virtuelle VMware ESX Network Shutdown Module

Plus en détail

CA Server Automation. Vue d ensemble. Avantages. agility made possible

CA Server Automation. Vue d ensemble. Avantages. agility made possible FICHE PRODUIT : CA Server Automation CA Server Automation agility made possible La solution intégrée CA Server Automation permet d automatiser le provisioning, la correction et la configuration des composants

Plus en détail

Solution de sauvegarde externalisée

Solution de sauvegarde externalisée Solution de sauvegarde externalisée POURQUOI BACK NET «Le choix d une stratégie de sauvegarde performante présente pour les entreprises d aujourd hui, un véritable enjeu en termes de viabilité.» Elle doit

Plus en détail

Moteur de réplication de fichiers BackupAssist

Moteur de réplication de fichiers BackupAssist Moteur de réplication de fichiers BackupAssist Cortex I.T. Labs 2001-2010 Sommaire Introduction... 2 Single Instance Store... 2 Avantages par rapport aux méthodes de copie traditionnelles... 2 Modes de

Plus en détail

Symantec Backup Exec 12.5 for Windows Servers. Guide d'installation rapide

Symantec Backup Exec 12.5 for Windows Servers. Guide d'installation rapide Symantec Backup Exec 12.5 for Windows Servers Guide d'installation rapide 13897290 Installation de Backup Exec Ce document traite des sujets suivants: Configuration requise Conditions préalables à l'installation

Plus en détail

Wyse WSM. L informatique légère, économique, flexible et fiable. Wyse WSM. Tout ce que vous devez savoir. Cliquez ici

Wyse WSM. L informatique légère, économique, flexible et fiable. Wyse WSM. Tout ce que vous devez savoir. Cliquez ici Wyse WSM L informatique légère, économique, flexible et fiable Wyse WSM. Tout ce que vous devez savoir. Cliquez ici Présentation de Wyse WSM et des Clients Zéro Wyse La puissance d un PC. Sans sa complexité.

Plus en détail

!!!!!!!!!!!! Installation rapide et guide de configuration. Page! 1! 22

!!!!!!!!!!!! Installation rapide et guide de configuration. Page! 1! 22 Installation rapide et guide de configuration Page 1 22 INTRODUCTION ----------------------------------------------------------------------------------------------3 CONFIGURATION REQUISE ---------------------------------------------------------------------------------------3

Plus en détail

Description du logiciel Acronis Backup & Recovery 11.5

Description du logiciel Acronis Backup & Recovery 11.5 Description du logiciel Acronis Backup & Recovery 11.5 Restauration rapide : Sans avoir à réinstaller le système d'exploitation, ni les applications. Vous souhaitez restaurer un fichier, un courrier électronique

Plus en détail

Famille Backup Exec Backup Exec 12.5 Backup Exec System Recovery 2010

Famille Backup Exec Backup Exec 12.5 Backup Exec System Recovery 2010 Famille Backup Exec Backup Exec 12.5 Backup Exec System Recovery 2010 Agenda 1 Backup Exec System Recovery 2010 2 Backup Exec 12.5 2 Résoudre les problématiques de sauvegarde et de restauration Axes principaux

Plus en détail

VERITAS NetBackup 5.0 en 5 jours : Administration Avancée

VERITAS NetBackup 5.0 en 5 jours : Administration Avancée DESCRIPTIF DU COURS Mode d'administration Cours dispensé par un formateur Durée 5 jours Objectifs du cours Ce cours composé de 2 modules vous prépare à l implémenation de la solution de data protection

Plus en détail

Installation et Réinstallation de Windows XP

Installation et Réinstallation de Windows XP Installation et Réinstallation de Windows XP Vous trouvez que votre PC n'est plus très stable ou n'est plus aussi rapide qu'avant? Un virus a tellement mis la pagaille dans votre système d'exploitation

Plus en détail

Administration Windows

Administration Windows Université Pierre et Marie Curie Sciences et Technologies UFR 919 d Ingénierie Département de Licence (3) mention : Informatique 1 Unité d Enseignement : LI350-2015fev Initiation à l Administration de

Plus en détail

Acronis Backup & Recovery 10 Workstation. Update 5. Guide d'installation

Acronis Backup & Recovery 10 Workstation. Update 5. Guide d'installation Acronis Backup & Recovery 10 Workstation Update 5 Guide d'installation Table des matières 1 Avant l'installation...3 1.1 Composants Acronis Backup & Recovery 10... 3 1.1.1 Agent pour Windows... 3 1.1.2

Plus en détail

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration Fonctions Synchronisation dynamique des fichiers : mise à jour automatique des documents sur tous les équipements Partage et collaboration : partage simple des fichiers entre employés, clients et partenaires

Plus en détail

Le Rô le Hyper V Secônde Partie Ope ratiôns avance es avec Hyper-V

Le Rô le Hyper V Secônde Partie Ope ratiôns avance es avec Hyper-V Le Rô le Hyper V Secônde Partie Ope ratiôns avance es avec Hyper-V Microsoft France Division DPE Table des matières Présentation... 2 Objectifs... 2 Pré requis... 2 Quelles sont les principales fonctionnalités

Plus en détail

CA ARCserve Backup ß QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES : CA ARCSERVE BACKUP R12.5

CA ARCserve Backup ß QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES : CA ARCSERVE BACKUP R12.5 ß QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES : CA ARCSERVE BACKUP R12.5 CA ARCserve Backup Ce document répond aux questions les plus fréquentes sur CA ARCserve Backup r12.5. Pour en savoir plus sur les nouveautés de

Plus en détail

Veeam Backup & Replication Assurez la disponibilité de vos données dans un Datacenter

Veeam Backup & Replication Assurez la disponibilité de vos données dans un Datacenter Présentation générale 1. Les particularités des environnements virtualisés 9 2. Les produits de l'éditeur 10 3. Sauvegarde en mode image 11 4. Veeam Backup & Replication 12 4.1 Présentation du produit

Plus en détail

Technologie de déduplication de Barracuda Backup. Livre blanc

Technologie de déduplication de Barracuda Backup. Livre blanc Technologie de déduplication de Barracuda Backup Livre blanc Résumé Les technologies de protection des données jouent un rôle essentiel au sein des entreprises et ce, quelle que soit leur taille. Toutefois,

Plus en détail

Symantec Backup Exec System Recovery Windows Small Business Server Edition

Symantec Backup Exec System Recovery Windows Small Business Server Edition Symantec Backup Exec System Recovery Windows Small Business Server Edition Quelle que soit la taille de votre société, les données sont l'élément moteur de votre activité. La capacité à assurer la disponibilité

Plus en détail

Mise à niveau vers des éditions avancées d'acronis Backup & Recovery 11

Mise à niveau vers des éditions avancées d'acronis Backup & Recovery 11 Mise à niveau vers des éditions avancées d'acronis Backup & Recovery 11 S'applique aux éditions suivantes : Advanced Server Virtual Edition Advanced Server SBS Edition Advanced Workstation Serveur pour

Plus en détail

Bitdefender GravityZone

Bitdefender GravityZone Bitdefender GravityZone NOTES DE PUBLICATION DE LA VERSION 5.1.21.462 Bitdefender GravityZone Notes de publication de la version 5.1.21.462 Date de publication 2015.06.29 Copyright 2015 Bitdefender Mentions

Plus en détail

Parallels Desktop 4 Switch to Mac - Lisez-moi ----------------------------------------------------------------------------------------------

Parallels Desktop 4 Switch to Mac - Lisez-moi ---------------------------------------------------------------------------------------------- Parallels Desktop 4 Switch to Mac - Lisez-moi Bienvenue dans Parallels Desktop 4 Switch to Mac build 4.0.5922. Ce document contient des informations que vous devez connaître pour réussir à installer Parallels

Plus en détail

Dossier Solution - Virtualisation Arcserve Unified Data Protection

Dossier Solution - Virtualisation Arcserve Unified Data Protection Dossier Solution - Virtualisation Arcserve Unified Data Protection La virtualisation des serveurs et des postes de travail est devenue omniprésente dans la plupart des organisations, et pas seulement au

Plus en détail

Worry-FreeTM. Business Security Éditions Standard et Advanced. Administrator s Guide. Configuration minimale requise

Worry-FreeTM. Business Security Éditions Standard et Advanced. Administrator s Guide. Configuration minimale requise Worry-FreeTM Business Security Éditions Standard et Advanced Securing Your Journey to the Cloud Administrator s Guide Configuration minimale requise Trend Micro Incorporated se réserve le droit de modifier

Plus en détail

Appliance Symantec Backup Exec 3600

Appliance Symantec Backup Exec 3600 Un bijou de simplicité Fiche technique: Protection des données Présentation L'appliance Symantec Backup Exec 3600 est une solution unique qui réunit le logiciel Symantec Backup Exec et un matériel optimisé

Plus en détail

SYMANTEC BACKUP EXEC 12 POWER SUITE GUIDE DE VENTE

SYMANTEC BACKUP EXEC 12 POWER SUITE GUIDE DE VENTE Symantec QUICKSTART PACK 2 Assure la protection par sauvegarde et restauration d un serveur local. 2 Pas de possibilité d ajouter des agents et options autres que l option Library Expansion (LEO). 2 Nécessite

Plus en détail

TIVOLI STORAGE MANAGER. Denis Vandaele

TIVOLI STORAGE MANAGER. Denis Vandaele TIVOLI STORAGE MANAGER Denis Vandaele IBM Tivoli Storage Manager > 20 000 sites utilisateurs de par le monde Une solide réputation - puissance - polyvalence - pérennité Une gamme de solutions - pour la

Plus en détail

Institut National de la Recherche Agronomique. Établissement Public à caractère Scientifique et Technologique

Institut National de la Recherche Agronomique. Établissement Public à caractère Scientifique et Technologique Institut National de la Recherche Agronomique Établissement Public à caractère Scientifique et Technologique Cahier des charges Fourniture d'équipements informatiques de stockage de grande capacité et

Plus en détail

Installation et Réinstallation de Windows XP

Installation et Réinstallation de Windows XP 1 sur 25 16/08/2010 23:13 Réinstallation de Windows XP (avec formatage) Date 26/11/2005 16:08:03 Sujet : Tutorial Installation et Réinstallation de Windows XP Vous trouvez que votre PC n'est plus très

Plus en détail

Acronis Backup & Recovery 11.5

Acronis Backup & Recovery 11.5 Acronis Backup & Recovery 11.5 Update 2 Guide d'installation S'applique aux éditions suivantes : Advanced Server Serveur pour Windows Virtual Edition Serveur pour Linux Advanced Server SBS Edition Workstation

Plus en détail

Retrospect 7.7 Addendum au Guide d'utilisation

Retrospect 7.7 Addendum au Guide d'utilisation Retrospect 7.7 Addendum au Guide d'utilisation 2011 Retrospect, Inc. Certaines parties 1989-2010 EMC Corporation. Tous droits réservés. Guide d utilisation d Retrospect 7.7, première édition. L utilisation

Plus en détail

INSTALLATION DE WINDOWS

INSTALLATION DE WINDOWS Installation et Réinstallation de Windows XP Vous trouvez que votre PC n'est plus très stable ou n'est plus aussi rapide qu'avant? Un virus a tellement mis la pagaille dans votre système d'exploitation

Plus en détail

Guide de déploiement

Guide de déploiement Guide de déploiement Installation du logiciel - Table des matières Présentation du déploiement du logiciel CommNet Server Windows Cluster Windows - Serveur virtuel CommNet Agent Windows Cluster Windows

Plus en détail

Online Backup. & Recovery Service

Online Backup. & Recovery Service Online Backup & Recovery Service Eurobackup Un service par lequel vous nous confiez la gestion et la responsabilité de la sauvegarde quotidienne de vos données informatiques. Son objectif est de réduire

Plus en détail

Guide de démarrage rapide

Guide de démarrage rapide Guide de démarrage rapide 1 Composants principaux Acronis vmprotect 6.0 contient les composants principaux suivants : Agent Windows d'acronis vmprotect (logiciel installé sur votre PC local). Appareil

Plus en détail

CA ARCserve D2D. Une récupération après sinistre ultra-rapide vous permet d'éviter une interruption de service. DOSSIER SOLUTION : CA ARCserve D2D r16

CA ARCserve D2D. Une récupération après sinistre ultra-rapide vous permet d'éviter une interruption de service. DOSSIER SOLUTION : CA ARCserve D2D r16 CA ARCserve D2D CA ARCserve D2D est un produit de récupération sur disque conçu pour offrir la combinaison idéale de protection et de récupération rapides, simples et fiables de vos données professionnelles.

Plus en détail

Sophos Enterprise Console Guide de démarrage avancé. Version du produit : 5.1

Sophos Enterprise Console Guide de démarrage avancé. Version du produit : 5.1 Sophos Enterprise Console Guide de démarrage avancé Version du produit : 5.1 Date du document : juin 2012 Table des matières 1 À propos de ce guide...3 2 Planification de l'installation...4 3 Configuration

Plus en détail

Solution de sauvegarde pour flotte nomade

Solution de sauvegarde pour flotte nomade Solution de sauvegarde pour flotte nomade > PRÉSENTATION D OODRIVE > Les enjeux LA SOLUTION > La solution AdBackup Laptop > Sécurité et options de protection > Monitoring et services > Hébergement (mode

Plus en détail

Citrix XenApp 6.5 Concepts et mise en oeuvre de la virtualisation d'applications

Citrix XenApp 6.5 Concepts et mise en oeuvre de la virtualisation d'applications Virtualisation, enjeux et concepts 1. Définition et vue d'ensemble 15 1.1 Terminologie et concepts 16 1.2 Bénéfices 17 1.3 Technologies et solutions de virtualisation 19 1.3.1 Virtualisation de serveurs

Plus en détail

1 LE L S S ERV R EURS Si 5

1 LE L S S ERV R EURS Si 5 1 LES SERVEURS Si 5 Introduction 2 Un serveur réseau est un ordinateur spécifique partageant ses ressources avec d'autres ordinateurs appelés clients. Il fournit un service en réponse à une demande d un

Plus en détail

Backup Exec 2012. Guide d'installation rapide

Backup Exec 2012. Guide d'installation rapide Backup Exec 2012 Guide d'installation rapide Installation Ce document traite des sujets suivants: Configuration système requise Liste de contrôle de préinstallation de Backup Exec Installation standard

Plus en détail

Installation de Virtual Box & VM ware

Installation de Virtual Box & VM ware SCHMITT Année 2012/2014 Cédric BTS SIO Installation de Virtual Box & VM ware Description : Ce projet a pour but de définir la virtualisation, de comparer deux solution (Virtual Box & VMware), de les installer

Plus en détail

Le stockage. 1. Architecture de stockage disponible. a. Stockage local ou centralisé. b. Différences entre les architectures

Le stockage. 1. Architecture de stockage disponible. a. Stockage local ou centralisé. b. Différences entre les architectures Le stockage 1. Architecture de stockage disponible a. Stockage local ou centralisé L architecture de stockage à mettre en place est déterminante pour l évolutivité et la performance de la solution. Cet

Plus en détail

MSP Center Plus. Vue du Produit

MSP Center Plus. Vue du Produit MSP Center Plus Vue du Produit Agenda A propos de MSP Center Plus Architecture de MSP Center Plus Architecture Central basée sur les Probes Architecture Centrale basée sur l Agent Fonctionnalités démo

Plus en détail

Après avoir réalisé les phases préparatoires, démarré le serveur et mis le DVD Rom dans le serveur, vous arrivez sur :

Après avoir réalisé les phases préparatoires, démarré le serveur et mis le DVD Rom dans le serveur, vous arrivez sur : Installation 1. Serveur ESX4 L installation d un serveur ESX ne présente aucune difficulté et est beaucoup plus simple et rapide (10 à 15 minutes) que l installation d un serveur Windows ou Linux. Dans

Plus en détail

Table des Matières. 2 Acronis, Inc

Table des Matières. 2 Acronis, Inc Table des Matières 1. Qu'est-ce que Acronis nap Deploy... 3 2. Composants Acronis nap Deploy... 3 3. Mise à jour vers la v 3... 4 3.1 Mise à jour des licences... 4 3.2 Mise à jour des composants... 5 4.

Plus en détail

Installer VMware vsphere

Installer VMware vsphere Installer VMware vsphere Ce document contient des informations confidentielles et ne doit pas être communiqué à des tiers sans autorisation écrite d'acipia Référence dossier Installer VMware vsphere Auteur

Plus en détail