ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié)"

Transcription

1 ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié) (Tous les montants sont exprimés en milliers de dollars.) 30 juin décembre 2008 Actif Actif à court terme Débiteurs $ $ Charges payées d avance et acomptes Immobilisations corporelles (note 2) $ $ Passif et capitaux propres Passif à court terme Créditeurs et charges à payer $ $ Dette bancaire (note 6) Passif d impôts futurs Obligations liées à la mise hors service d immobilisations (note 7) Capitaux propres Capital-actions (note 4) Surplus d apport (note 4) Bénéfices non répartis (déficit) (42) Engagements (note 9) Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés $ $ 1

2 ROCK ENERGY INC. États consolidés intermédiaires des résultats, du résultat étendu et des bénéfices non répartis (non vérifié) (Tous les montants sont exprimés en milliers de dollars, sauf les résultats par action.) Trimestre 30 juin 2009 Trimestre 30 juin juin juin 2008 Produits Produits tirés de la vente de pétrole et de gaz naturel Redevances $ $ $ $ (1 563) (5 195) (4 178) (8 532) Charges Charges d exploitation Frais généraux et frais d administration Frais d intérêt Rémunération à base d actions (note 5) Épuisement, amortissement et charge de désactualisation Bénéfice (perte) avant les impôts (2 074) (5 965) Impôts Impôts provinciaux sur le capital Impôts futurs (réduction) (note 8) (379) (2 032) Bénéfice net (perte) et résultat étendu pour la période (1 745) (4 006) Bénéfices non répartis au début de la période Bénéfices non répartis (déficit) à la fin de la période (42) $ $ (42) $ $ Bénéfice (perte) par action (note 4) De base (0,07)$ 0,16 $ (0,15)$ 0,20 $ Dilué(e) (0,07)$ 0,15 $ (0,15)$ 0,20 $ Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés. 2

3 ROCK ENERGY INC. États consolidés intermédiaires des flux de trésorerie (non vérifié) (Tous les montants sont exprimés en milliers de dollars.) Trimestre 30 juin 2009 Trimestre 30 juin juin juin 2008 Rentrées (sorties) liées à l exploitation Bénéfice net (perte) (1 745) $ $ (4 006) $ $ Coûts liés à la mise hors service d immobilisations (22) (90) Ajouter (soustraire) les éléments hors trésorerie Épuisement, amortissement et charge de désactualisation Rémunération à base d actions Impôts futurs (réduction) (379) (2 032) Variation des éléments hors caisse du fonds de roulement (4 166) (2 823) (3 137) (3 378) Rentrées (sorties) liées au financement Émission d actions ordinaires Rachat d options sur actions (2) (7) (2) (7) Dette bancaire Rentrées (sorties) liées à l investissement Immobilisations corporelles (2 095) (7 439) (5 469) (23 837) Cession d immobilisations corporelles Variation des éléments hors caisse du fonds de roulement 107 (6 703) (2 286) (723) (1 988) (13 048) (7 755) (23 466) Variation de la trésorerie Trésorerie au début de la période Trésorerie à la fin de la période $ $ $ $ Intérêts et impôts payés et reçus Intérêts payés 277 $ 462 $ 535 $ 849 $ Impôts provinciaux sur le capital payés 138 $ 45 $ 161 $ 65 $ Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés. 3

4 Notes afférentes aux états financiers consolidés intermédiaires Période terminée le 30 juin 2009 (Tous les montants sont exprimés en milliers de dollars, sauf les résultats par action.) Les présents états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés comprennent les comptes de Rock Energy Inc. («Rock» ou la «société») et de ses filiales en propriété exclusive, Rock Energy Ltd. et Rock Energy Production Partnership. Ils ont été préparés en appliquant les mêmes conventions comptables et méthodes de calcul que celles utilisées pour les états financiers annuels de l exercice 31 décembre 2008, sauf à l égard des points mentionnés à la note 1 ci-dessous. Les informations fournies dans les présents états financiers s ajoutent à celles qui figurent dans les états financiers consolidés annuels. Les présents états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés et les notes y afférentes doivent être lus en tenant compte des états financiers consolidés vérifiés et des notes y afférentes figurant dans le rapport annuel de la société pour l exercice 31 décembre La préparation des états financiers exige que la direction fasse des estimations et pose des hypothèses qui influent sur la valeur comptable des actifs et des passifs à la date des états financiers ainsi que sur les montants des produits et des charges constatés au cours de la période visée. Les résultats réels pourraient varier par rapport à ces estimations. 1. Modifications de conventions comptables Nouvelle norme comptable Le 1 er janvier 2009, la société a adopté la nouvelle norme relative aux écarts d acquisition et aux actifs incorporels. Le chapitre 3064 établit les critères de constatation, de mesure, de présentation et de communication des écarts d acquisition et des actifs incorporels. La nouvelle norme visant les écarts d acquisition reste inchangée par rapport à l ancienne norme. Il n y aura donc aucune incidence sur les états financiers consolidés intermédiaires de la société. Modifications comptables en cours En janvier 2009, l ICCA a publié une nouvelle norme concernant les regroupements d entreprises. Cette norme prend effet le 1 er janvier Elle s applique à titre prospectif aux regroupements d entreprises pour lesquels la date d acquisition se situe dans un exercice ouvert le 1 er janvier 2011 ou à une date ultérieure. Son adoption anticipée est autorisée. Cette norme remplace l ancienne norme sur les regroupements d entreprises et harmonise les normes canadiennes avec les IFRS. L ancienne norme a été modifiée afin d obliger les entités à utiliser davantage les évaluations à la juste valeur, à comptabiliser des actifs et des passifs supplémentaires et à fournir plus d informations. L adoption de cette norme devrait avoir une incidence importante sur la comptabilisation des regroupements d entreprises futurs de la société. En 2008, le Conseil des normes comptables de l ICCA a confirmé que les entreprises ayant une obligation publique de rendre des comptes devront passer des PCGR du Canada aux IFRS pour leurs états financiers annuels et intermédiaires des exercices ouverts à compter du 1 er janvier Le passage aux IFRS est l équivalent de modifications attribuables à de nouvelles normes comptables. La société continue de surveiller les changements découlant de cette transition et d évaluer l incidence de la convergence des PCGR du Canada avec les IFRS, mais elle n a pas encore déterminé l incidence de cette transition sur ses états financiers. 2. Immobilisations corporelles 30 juin décembre 2008 Biens pétroliers et gaziers $ $ Autres actifs Épuisement et amortissement cumulés (78 906) (64 720) $ $ 4

5 2. Immobilisations corporelles (suite) Au 30 juin 2009, le montant amortissable pour épuisement des biens pétroliers et gaziers comprenait $ au titre des coûts de mise en valeur futurs ( $ au 31 décembre 2008), mais excluait des coûts de $ liés aux biens non prouvés ( $ au 31 décembre 2008). Au cours du semestre 30 juin 2009, la société a capitalisé dans les immobilisations corporelles des frais d administration de 752 $ liés aux activités d exploration et de mise en valeur (823 $ pour le semestre 30 juin 2008). 3. Gestion des risques et instruments financiers Risque marchandises En raison de la volatilité des prix des marchandises, la société peut être exposée aux effets négatifs d une baisse des prix des marchandises. Toutefois, si les prix des marchandises font l objet d une couverture, les gains potentiels liés à une hausse possible de ces prix pourraient aussi être annulés. Au 30 juin 2009, la société ne détenait aucun contrat sur marchandises. Risque de change La société est exposée aux fluctuations des taux de change parce que les prix qu elle reçoit pour le pétrole brut et le gaz naturel sont fondés sur des prix de référence libellés en dollars US. Au 30 juin 2009, la société n avait aucun contrat de change en cours. Risque de crédit La quasi-totalité des débiteurs est constituée de créances sur les clients, les coentrepreneurs et des entreprises de commercialisation du pétrole et du gaz naturel et est soumise aux risques de crédit habituels du secteur. Les débiteurs des clients et des coentrepreneurs sont généralement recouvrés dans un délai allant de un à trois mois. La société essaie de réduire le risque de crédit en concluant des opérations avec des organismes de bonne réputation qui existent depuis longtemps et en obtenant le plus souvent possible le versement d avances en espèces et l approbation du coentrepreneur pour les dépenses en immobilisations importantes. D autres risques touchent les coentrepreneurs, car il peut survenir à l occasion des désaccords qui augmentent la possibilité que les sommes ne soient pas recouvrées. À l heure actuelle, rien n indique que certaines sommes ne sont pas recouvrables et aucune provision n a donc été constituée. Les débiteurs des entreprises de commercialisation du pétrole et du gaz naturel sont généralement payés à la société le 25 e jour du mois suivant la date de production. Afin de réduire le risque lié à ces débiteurs, la société privilégie les relations commerciales avec de grandes entreprises de commercialisation qui ont de bonnes cotes de crédit et une réputation solide. La société n a jamais eu de problèmes pour se faire payer par ses entreprises de commercialisation du pétrole et du gaz naturel dans le passé. Au 30 juin 2009, les débiteurs de la société étaient ventilés comme suit : $ à recevoir des coentrepreneurs (7 966 $ au 31 décembre 2008), $ à recevoir des entreprises de commercialisation du pétrole et du gaz naturel (3 397 $ au 31 décembre 2008), et 191 $ pour les autres comptes clients (533 $ au 31 décembre 2008). Juste valeur des instruments financiers L exposition de la société aux instruments financiers se limite aux actifs et aux passifs financiers, qui sont tous inclus dans les présents états financiers. La juste valeur des actifs et passifs financiers inclus dans le bilan se rapproche de leur valeur comptable. Risque de taux d intérêt La société est exposée au risque de taux d intérêt dans la mesure où les taux d intérêt de la dette bancaire sont variables ou déterminés à court terme. La société n avait aucun contrat financier ou contrat de taux d intérêt en cours au 30 juin Une variation de 1 % du taux d intérêt variable ou du taux à court terme aurait occasionné une variation estimative du résultat net de 64 $ pour le deuxième trimestre de

6 4. Capital-actions et surplus d apport Autorisé : Nombre illimité d actions ordinaires avec droit de vote sans valeur nominale actions privilégiées sans valeur nominale; aucune action émise. Actions ordinaires émises Nombre d actions Montant Émises et en circulation au 31 décembre $ Incidence fiscale future de la renonciation aux déductions rattachées aux actions accréditives i) (98) Émises à l exercice d options sur actions Émises sous forme d actions accréditives ii) Émises et en circulation au 31 décembre Émises sous forme d actions accréditives iii) Émises à l exercice d options sur actions Émises et en circulation au 30 juin $ i) La société a émis des actions accréditives aux membres de la direction nouvellement désignés. Au 29 février 2008, toutes les renonciations relatives à ces actions avaient été effectuées. ii) Conformément au régime d options sur actions de la société, des actions accréditives de la société ont été octroyées à l exercice de certaines options. iii) En avril 2009, la société a émis des actions accréditives à un nouveau membre de la direction. Résultats par action Pour calculer les résultats par action, la société a utilisé le nombre moyen pondéré d actions ordinaires en circulation. Le nombre moyen pondéré d actions ordinaires en circulation s élevait à pour le trimestre 30 juin 2009 ( pour le trimestre 30 juin 2008) et à pour le semestre 30 juin 2009 ( pour le semestre 30 juin 2008). Aux fins du calcul du résultat dilué par action pour le trimestre 30 juin 2009, actions ont été ajoutées au nombre moyen pondéré d actions ordinaires en circulation pour tenir compte de l effet dilutif des options sur actions attribuées aux salariés ( actions ont été ajoutées pour le trimestre 30 juin 2008). Pour le semestre 30 juin 2009, aucune action n a été ajoutée au nombre moyen pondéré d actions ordinaires en circulation pour tenir compte de l effet dilutif des options sur actions attribuées aux employés. Options sur actions La société possède un régime d options sur actions (le «régime») aux termes duquel elle peut attribuer aux administrateurs, aux membres de la direction et aux salariés des options pour l achat d actions représentant jusqu à 10 % des actions ordinaires émises et en circulation de la société. Ces options sont attribuées à la discrétion du conseil d administration. Le prix d exercice, le délai d acquisition des droits aux options et la durée des options sont aussi fixés à la discrétion du conseil d administration au moment de l attribution des options. Les options attribuées initialement sont acquises sur une période de trois ans en trois tranches annuelles égales, à compter du premier anniversaire de l attribution de l option, et elles échoient un an après l acquisition des droits. Les options attribuées pour remplacer la tranche qui échoit sont acquises après deux ans et échoient après trois ans. Le tableau ci-dessous présente les options sur actions en cours au 30 juin

7 4. Capital-actions et surplus d apport (suite) Options sur actions (suite) Nombre d options Prix d exercice moyen pondéré 31 décembre ,42 $ Options attribuées ,92 $ Options exercées i) ( ) 3,26 $ Options éteintes ( ) 3,28 $ Options échues ( ) 4,61 $ 31 décembre ,09 $ Options attribuées ,87 $ Options exercées ii) (11 084) 0,94 $ Options éteintes ( ) 3,03 $ Options échues (46 666) 4,79 $ 30 juin ,92 $ i) options ont été revendues à la société afin de réaliser un gain dans le cours. ii) options ont été revendues à la société afin de réaliser un gain dans le cours. Prix d exercice Nombre d options Options en cours Prix d exercice moyen pondéré Durée moyenne pondérée à courir (en années) Options exerçables Nombre d options Prix d exercice moyen pondéré 0,84 $ - 0,99 $ ,87 $ 2, ,94 $ 1,61 $ ,61 $ 2, ,92 $ 2, ,94 $ Surplus d apport Au 30 juin 2009, le surplus d apport de $ (3 458 $ au 31 décembre 2008) a augmenté de 813 $ (600 $ au 30 juin 2008) en raison de la charge de rémunération à base d actions pour le semestre 30 juin Rémunération à base d actions Les options attribuées sont comptabilisées selon la méthode de la juste valeur. La juste valeur des options sur actions ordinaires attribuées au cours du semestre 30 juin 2009 est estimée à 775 $. La juste valeur de ces options sur actions ordinaires à la date d attribution a été établie selon le modèle d évaluation des options de Black et Scholes en fonction des données suivantes. Taux d intérêt sans risque : 2,5 % Volatilité prévue : 108 % Durée prévue : Moyenne de trois ans Rendement prévu de l action : 0 % 7

8 6. Dette bancaire La société dispose d une facilité de crédit à l exploitation remboursable à vue qui lui a été consentie par une banque à charte canadienne, sous réserve de l évaluation par la banque des biens pétroliers et gaziers de la société. Le montant maximum disponible aux termes de cette facilité s élevait à 47 millions de dollars au 30 juin La facilité de crédit est garantie par une charge flottante de premier rang sur tous les biens immobiliers de la société, de sa filiale et de sa société en commandite ainsi que par une convention générale de garantie. La facilité porte intérêt au taux préférentiel de la banque ou au taux des acceptations bancaires en vigueur, majoré de la commission bancaire applicable, déterminée selon le ratio de la dette par rapport aux fonds provenant de l exploitation de la société. Une commission d attente est également imposée pour les montants non utilisés de la facilité de crédit. Le montant de la facilité est soumis à un test de capacité d emprunt qui est effectué de façon périodique par le prêteur. Ce test est fondé principalement sur les réserves et sur les prix des marchandises estimés par le prêteur, ainsi que sur d autres facteurs. Une diminution de la capacité d emprunt pourrait entraîner une réduction de la facilité de crédit. La prochaine révision périodique de la facilité de crédit doit être effectuée avant le 1 er octobre Obligations liées à la mise hors service d immobilisations Les obligations liées à la mise hors service d immobilisations découlent de la participation nette de la société dans des biens pétroliers et gaziers, notamment des puits, des réseaux collecteurs et des installations de traitement. La société estime que le montant total des flux de trésorerie non actualisés nécessaire pour régler ses obligations liées à la mise hors service d immobilisations au 30 juin 2009 se chiffrait à environ $ (7 716 $ au 31 décembre 2008). Un taux d intérêt sans risque de 8 % ajusté en fonction de la qualité de crédit (8 % au 30 juin 2008) et un taux d inflation annuel de 1,5 % (1,5 % au 30 juin 2008) ont été utilisés pour calculer la juste valeur des obligations liées à la mise hors service d immobilisations. Ces obligations devraient être engagées à compter de l exercice en cours jusqu en 2028 et elles devraient être financées à même les fonds généraux de la société au moment de la mise hors service des immobilisations. Le tableau ci-dessous fait le rapprochement des obligations liées à la mise hors service d immobilisations. Obligations liées à la mise hors service d immobilisations 30 juin 2009 Exercice 31 décembre 2008 Solde d ouverture $ $ Passifs engagés ou pris en charge au cours de la période Désactualisation Cessions et modification d une estimation (58) Coût réel de mise hors service d immobilisations (94) Solde de clôture $ $ 8

9 8. Impôts sur le bénéfice La provision pour impôts sur le bénéfice diffère du montant qui serait établi en appliquant le taux d imposition prévu au résultat net avant les impôts. Le taux d imposition prévu utilisé était de 29,8 % (30,0 % au 30 juin 2008). Les principales raisons de la différence entre la charge d impôts calculée selon le taux d imposition prévu et le montant réellement constaté sont exposées ci-dessous. 30 juin juin 2008 Bénéfice (perte) avant les impôts (5 965)$ $ Taux d imposition prévu par la loi 29,8 % 30,0 % Charge (réduction) d impôts sur le bénéfice prévue (1 778)$ $ Ajouter (soustraire) Rémunération à base d actions Modification du taux d imposition (476) (251) Autre (20) 137 Impôts futurs (réduction) (2 032)$ $ 9. Engagements Les obligations à échéance fixe de la société s établissent comme suit Location des bureaux 414 $ 828 $ 828 $ 552 $ Ententes de traitement 180 $ 288 $ 238 $ 159 $ 10. Informations à fournir concernant le capital Afin de poursuivre son programme d exploration et de mise en valeur, la société doit conserver des capitaux permanents importants. Cela a pour effet d améliorer la confiance des marchés, un élément essentiel pour retenir les actionnaires actuels et attirer de nouveaux investisseurs. La société s engage à bâtir et à conserver des capitaux permanents importants afin qu elle puisse obtenir des capitaux sur les marchés des actions et des titres d emprunt lorsqu elle juge utile de le faire. Pour ce faire, la société surveille continuellement le profil risques/avantages de ses projets d exploration et de mise en valeur ainsi que les indicateurs économiques du marché, notamment les prix des marchandises, les taux d intérêt et les taux de change. Elle décide ensuite d augmenter ou de diminuer le budget d investissement. La société considère que les capitaux propres, la dette bancaire et le fonds de roulement font partie de ses capitaux permanents. Elle peut obtenir des capitaux ou augmenter son capital en émettant des actions, en obtenant des prêts bancaires fondés sur les réserves de pétrole brut et de gaz naturel et en réduisant son programme d immobilisations pour augmenter sa trésorerie. Le ratio dette/flux de trésorerie annualisés est le principal critère dont la société se sert pour surveiller son capital. La dette comprend la dette bancaire plus (moins) le fonds de roulement. Les flux de trésorerie annualisés sont les flux de trésorerie liés à l exploitation avant la variation des éléments hors caisse du fonds de roulement pour le dernier trimestre, multipliés par quatre. La société a pour stratégie de viser un ratio dette/flux de trésorerie annualisés cible de 1,5 : 1, selon le calendrier et la nature de ses activités. Pour faciliter la gestion et le contrôle de ce ratio, la société prépare chaque année un budget d exploitation et d investissement. Ce budget est modifié lorsque des facteurs critiques changent. Les facteurs critiques sont notamment l état des marchés des actions, les variations des prix des marchandises, des taux d intérêt et des taux de change, ainsi que des facteurs autres qu économiques, comme les résultats des forages entrepris par la société et son profil de production. Le conseil d administration de la société approuve le budget et les changements qui y sont apportés. 9

10 10. Informations à fournir concernant le capital (suite) Au 30 juin 2009, le ratio dette/flux de trésorerie de la société s établissait à 1,7 : 1. Le ratio est moins élevé à la fin du deuxième trimestre de 2009 par rapport au ratio de 2,4 : 1 enregistré pour le premier trimestre de 2009, en raison de la baisse du niveau d activité et de la remontée des prix du pétrole brut. Le capital-actions de la société ne fait l objet d aucune restriction externe, mais la société doit respecter certaines clauses restrictives financières liées à sa facilité de crédit bancaire à l exploitation. Aux termes de cette facilité de crédit, la société est tenue de conserver un ratio de liquidité générale, tel qu il est défini, d au moins 1 : 1. Dans le calcul de ce ratio, la tranche non utilisée de la facilité de crédit est ajoutée à l actif à court terme et la tranche de la dette bancaire échéant à moins de un an est déduite du passif à court terme. La société respectait cette clause restrictive au 30 juin

PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS LE 31 MARS, 2009 PETRO-CANADA - 2 - RÉSULTATS CONSOLIDÉS (non vérifié) Pour les périodes terminées le 31 mars (en millions de dollars canadiens, sauf les montants

Plus en détail

Rapport de la direction. Rapport des vérificateurs

Rapport de la direction. Rapport des vérificateurs États financiers consolidés au 30 novembre Rapport de la direction Relativement aux états financiers consolidés Les états financiers consolidés de Quincaillerie Richelieu Ltée (la «Société») ainsi que

Plus en détail

Exercices terminés les 31 mai 2009 et 2008. États financiers consolidés

Exercices terminés les 31 mai 2009 et 2008. États financiers consolidés Exercices terminés les 31 mai 2009 et 2008 États financiers 27 Rapport de la direction aux actionnaires de 5N Plus inc. Les ci-joints sont la responsabilité de la direction de 5N Plus inc. et ont été

Plus en détail

Rapport de la direction

Rapport de la direction Rapport de la direction Les états financiers consolidés de Industries Lassonde inc. et les autres informations financières contenues dans ce rapport annuel sont la responsabilité de la direction et ont

Plus en détail

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014 Rapport financier du premier trimestre de -2014 Pour la période terminée le Financement agricole Canada Financement agricole Canada (FAC), dont le siège social se trouve à Regina, en Saskatchewan, est

Plus en détail

GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014

GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014 GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014 Forte croissance du chiffre d affaires semestriel qui reflète les prises de commandes

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Sportscene maintient le cap malgré le contexte économique actuel Montréal, le 22 janvier 2015 À l occasion de son assemblée annuelle des actionnaires tenue ce matin à la Cage aux Sports

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015 Propulsés par l expérience client Rapport de gestion intermédiaire Au 30 juin 2015 Faits saillants trimestriels 3 Commentaires préalables au rapport de gestion

Plus en détail

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013 Banque Zag Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation 31 décembre 2013 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

États financiers consolidés

États financiers consolidés États financiers consolidés Pour l exercice terminé le 28 décembre 2013 Responsabilité de la direction à l égard des états financiers Pour les exercices terminés le 28 décembre 2013 et le 29 décembre 2012

Plus en détail

Fonds de revenu Colabor

Fonds de revenu Colabor États financiers consolidés intermédiaires au et 24 mars 2007 (non vérifiés) États financiers Résultats consolidés 2 Déficit consolidé 3 Surplus d'apport consolidés 3 Flux de trésorerie consolidés 4 Bilans

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

États financiers consolidés 31 décembre 2010 et 2009. (auparavant Fonds de revenu Jazz Air)

États financiers consolidés 31 décembre 2010 et 2009. (auparavant Fonds de revenu Jazz Air) États financiers consolidés 31 décembre 2010 et 2009 (auparavant Fonds de revenu Jazz Air) Rapport de l auditeur indépendant Le 7 février 2011 PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l. Summit Place

Plus en détail

Fonds de revenu Colabor

Fonds de revenu Colabor États financiers consolidés intermédiaires au et 8 septembre 2007 3 ième trimestre (non vérifiés) États financiers Résultats consolidés 2 Déficit consolidé 3 Surplus d'apport consolidés 3 Flux de trésorerie

Plus en détail

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants.

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants. COMPTABILITÉ ET ANALYSE FINANCIÈRE Épreuve à option Rédacteur 2009 Concours externe et interne Document et matériel autorisés : Liste intégrale des comptes comportant la mention «document autorisé aux

Plus en détail

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS Au 31 mars 2014 Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. 2000 Manulife Place 10180 101 Street Edmonton (Alberta) T5J 4E4 Canada Tél. : 780-421-3611

Plus en détail

États financiers consolidés du GROUPE CGI INC. Pour les exercices clos les 30 septembre 2013 et 2012

États financiers consolidés du GROUPE CGI INC. Pour les exercices clos les 30 septembre 2013 et 2012 États financiers consolidés du GROUPE CGI INC. Rapports de la direction et des auditeurs DÉCLARATION CONCERNANT LA RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION À L ÉGARD DE LA COMMUNICATION D INFORMATION FINANCIÈRE

Plus en détail

GROUPE D ALIMENTATION MTY INC.

GROUPE D ALIMENTATION MTY INC. États financiers consolidés de GROUPE D ALIMENTATION MTY INC. Exercices clos les 30 novembre 2013 et 2012 États consolidés des résultats Exercices clos les 30 novembre 2013 et 2012 2013 2012 $ $ Produits

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2014 1 SOMMAIRE ÉTATS DE SYNTHESE 1. Etat résumé de la situation financière consolidée 2. Etats résumés du résultat net et des gains et pertes

Plus en détail

www.fondsftq.com ÉTATS FINANCIERS AU X 3 1 M A I 2 0 1 1 E T 2 0 1 0

www.fondsftq.com ÉTATS FINANCIERS AU X 3 1 M A I 2 0 1 1 E T 2 0 1 0 www.fondsftq.com ÉTATS FINANCIERS AU X 3 1 M A I 2 0 1 1 E T 2 0 1 0 RAPPORT DES AUDITEURS INDÉPENDANTS À l intention des actionnaires du Fonds de solidarité des travailleurs du Québec (F.T.Q.) Nous avons

Plus en détail

ENBRIDGE INC. ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS 31 décembre 2013

ENBRIDGE INC. ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS 31 décembre 2013 ENBRIDGE INC. ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS 31 décembre 2013 RAPPORT DE LA DIRECTION Aux actionnaires d Enbridge Inc. Information financière La direction d Enbridge Inc. (la «société») est responsable des

Plus en détail

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS Pour diffusion immédiate DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS MONTRÉAL (Québec), le 12 juin 2014

Plus en détail

Le Conseil canadien des consultants en immigration du Canada États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011

Le Conseil canadien des consultants en immigration du Canada États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011 Le Conseil canadien des consultants États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011 Contenu Rapport d un vérificateur indépendant 2 États financiers Bilan 3 État

Plus en détail

Estimations des résultats consolidés du premier semestre clos le 31 mars 2014 Évaluation de l option de vente Áreas

Estimations des résultats consolidés du premier semestre clos le 31 mars 2014 Évaluation de l option de vente Áreas C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Paris, le 9 mai 2014 Estimations des résultats consolidés du premier semestre clos le 31 mars 2014 Évaluation de l option de vente Áreas 1. Estimations des résultats

Plus en détail

Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014

Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 6 mars 2015 Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014 La Banque nationale suisse (BNS) a

Plus en détail

Rapport de gestion annuel Exercice terminé le 31 décembre 2013

Rapport de gestion annuel Exercice terminé le 31 décembre 2013 Rapport de gestion annuel Exercice terminé le 31 décembre 2013 Le présent rapport de gestion relatif aux résultats, à la situation financière et aux flux de trésorerie de Industries Lassonde inc. se doit

Plus en détail

Drug Mart/Pharmaprix. de 28. décembre 2013). Les Compagnies Loblaw. bonne position. Faits saillants du 11 413 $ Produits Produits, compte

Drug Mart/Pharmaprix. de 28. décembre 2013). Les Compagnies Loblaw. bonne position. Faits saillants du 11 413 $ Produits Produits, compte COMMUNIQUÉ DE PRESSEE Les Compagnies Loblaw limitée annonce une hausse de 68,4 % du montant ajusté du bénéfice par action 2) pour le quatrième trimestre de BRAMPTON, ONTARIO Le 26 février 2015 Les Compagnies

Plus en détail

Rapport annuel 2013 Revue financière. Rapport de gestion

Rapport annuel 2013 Revue financière. Rapport de gestion Rapport annuel 2013 Revue financière Rapport de gestion 1 Résultats financiers 46 Annexe aux états financiers consolidés portant sur le ratio de couverture par le résultat 108 Rétrospective des trois derniers

Plus en détail

États financiers consolidés du GROUPE CGI INC.

États financiers consolidés du GROUPE CGI INC. États financiers consolidés du Pour les exercices clos les 30 septembre 2011 et 2010 Rapport de la direction et des auditeurs DÉCLARATION CONCERNANT LA RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION À L ÉGARD DE LA COMMUNICATION

Plus en détail

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Synthèse // Réflexion // Une entreprise/un homme // Références Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Particulièrement utiles pour évaluer la capacité

Plus en détail

Rapport de gestion annuel Exercice terminé le 31 décembre 2014. Déclarations prospectives et utilisation d hypothèses et d estimations

Rapport de gestion annuel Exercice terminé le 31 décembre 2014. Déclarations prospectives et utilisation d hypothèses et d estimations Rapport de gestion annuel Exercice terminé le 31 décembre 2014 Le présent rapport de gestion relatif aux résultats, à la situation financière et aux flux de trésorerie de Industries Lassonde inc. se doit

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE

NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 12 : IMPÔTS SUR LE RÉSULTAT...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

Great-West Lifeco annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2014 et augmente son dividende de 6 %

Great-West Lifeco annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2014 et augmente son dividende de 6 % COMMUNIQUÉ TSX : GWO MISE À JOUR 13 h HNC La page 7 a été modifiée pour tenir compte du nouveau code d accès pour l écoute différée de la conférence téléphonique du quatrième trimestre. Les lecteurs sont

Plus en détail

DOLLARAMA OBTIENT DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE ET ANNONCE UN FRACTIONNEMENT D ACTIONS ORDINAIRES À RAISON DE DEUX POUR UNE

DOLLARAMA OBTIENT DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE ET ANNONCE UN FRACTIONNEMENT D ACTIONS ORDINAIRES À RAISON DE DEUX POUR UNE Pour diffusion immédiate DOLLARAMA OBTIENT DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE ET ANNONCE UN FRACTIONNEMENT D ACTIONS ORDINAIRES À RAISON DE DEUX POUR UNE MONTRÉAL (Québec), le 11 septembre

Plus en détail

QUATRIÈME TRIMESTRE 2003 PUBLICATION IMMÉDIATE SEMAFO PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR L ANNÉE SE TERMINANT LE 31 DÉCEMBRE 2003

QUATRIÈME TRIMESTRE 2003 PUBLICATION IMMÉDIATE SEMAFO PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR L ANNÉE SE TERMINANT LE 31 DÉCEMBRE 2003 COMMUNIQUÉ QUATRIÈME TRIMESTRE 2003 TSX-SMF PUBLICATION IMMÉDIATE SEMAFO PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR L ANNÉE SE TERMINANT LE 31 DÉCEMBRE 2003 Montréal, Québec, le 21 avril 2004 SEMAFO (TSX SMF)

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉNONCÉ DE RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION RELATIVEMENT À L INFORMATION FINANCIÈRE La direction est responsable de la préparation et de la présentation des états financiers consolidés

Plus en détail

Transferts. Nombre de titres 33.599 Echéance maximale moyenne Cours moyen de la 86,38 transaction Prix d exercice moyen Montants 2.902.

Transferts. Nombre de titres 33.599 Echéance maximale moyenne Cours moyen de la 86,38 transaction Prix d exercice moyen Montants 2.902. VICAT Société Anonyme au capital de 62.361.600 euros Siège social : Tour MANHATTAN 6 place de l Iris 92095 PARIS LA DEFENSE CEDEX 057 505 539 RCS Nanterre NOTE D INFORMATION RELATIVE A L AUTORISATION DEMANDEE

Plus en détail

Rectificatif du 29 juin 2005 au Document de référence 2004 DEPOSE AUPRES DE L AMF LE 23 MAI 2005 SOUS LE NUMERO D.05-0751

Rectificatif du 29 juin 2005 au Document de référence 2004 DEPOSE AUPRES DE L AMF LE 23 MAI 2005 SOUS LE NUMERO D.05-0751 Rectificatif du 29 juin 2005 au Document de référence 2004 DEPOSE AUPRES DE L AMF LE 23 MAI 2005 SOUS LE NUMERO D.05-0751 Ce rectificatif est disponible sur le site de l AMF ( www.amf-france.org) et auprès

Plus en détail

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012.

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012. Communiqué de presse Lille, le 29 juin 2012 Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014 Pour le semestre clos au 31 mars 2012. L Entreprise organise une conférence téléphonique

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE PREMIER TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client

RAPPORT INTERMÉDIAIRE PREMIER TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client RAPPORT INTERMÉDIAIRE PREMIER TRIMESTRE 2015 Propulsés par l expérience client Rapport de gestion intermédiaire Au 31 mars 2015 Faits saillants trimestriels 3 Commentaires préalables au rapport de gestion

Plus en détail

FINANCIERS CONSOLIDÉS

FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ET NOTES ANNEXES RESPONSABILITÉ À L ÉGARD DE LA PRÉSENTATION DE L INFORMATION FINANCIÈRE 102 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS 103 Comptes consolidés de résultat 103 États consolidés

Plus en détail

PRODUITS D EXPLOITATION

PRODUITS D EXPLOITATION RESULTATS FINANCIERS Les principaux résultats financiers de l exercice 2012 ont enregistré une nette augmentation par rapport à l année 2011 due essentiellement à la hausse du prix de vente moyen du brut

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2.

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2. LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 Compte

Plus en détail

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 relatif au traitement comptable des opérations en devises des entreprises régies par le code des assurances, des mutuelles

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée»)

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée») ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée») 31 décembre 2014 Table des matières Rapport de l auditeur indépendant... 2 États consolidés de la situation financière...

Plus en détail

GROUPE CANACCORD GENUITY INC. ANNONCE DES RÉSULTATS ANNUELS RECORD POUR 2015

GROUPE CANACCORD GENUITY INC. ANNONCE DES RÉSULTATS ANNUELS RECORD POUR 2015 GROUPE CANACCORD GENUITY INC. ANNONCE DES RÉSULTATS ANNUELS RECORD POUR 2015 Compte non tenu des éléments importants, résultat dilué par action de 0,05 au quatrième trimestre 1 (Tous les montants sont

Plus en détail

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13 ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS Données consolidées Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014 Page 1 sur 13 SOMMAIRE 1. Principes et méthodes de consolidation 2. Evénements significatifs postérieurs à la clôture

Plus en détail

ENTREPRENEURS «À VOS AFFAIRES»

ENTREPRENEURS «À VOS AFFAIRES» ENTREPRENEURS «À VOS AFFAIRES» 15 novembre 2012 Christine Brosseau, CPA, CA, Associée Costandino Muro, CPA, CA, Directeur principal Pourquoi incorporer mon entreprise Au Québec 3 modes d exploitation L

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé

Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé juin 2011 www.bdo.ca Certification et comptabilité Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé Guide sur les

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PERIODE DU 1 ER AVRIL AU 31 DECEMBRE 2004-1 - COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ Période du 1 er avril au 31 décembre 2004 2003 2003 Exercice clos le Notes Pro forma 31 mars 2004

Plus en détail

Diminution de l endettement net consolidé de 8 % sur le semestre

Diminution de l endettement net consolidé de 8 % sur le semestre Comptes consolidés semestriels 30 juin 2009 COMMUNIQUE DE PRESSE 28 SEPTEMBRE 2009 Progression du chiffre d affaires (pro forma) en croissance de 5,6 % à 151 M Solide rentabilité : EBITDA de 25 M soit

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

9 Le passif à long terme

9 Le passif à long terme 9 Le passif à long terme Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments qui composent le passif à long terme 1 Les emprunts obligataires

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 2 novembre 2011 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 0,97 $ attribuable aux résultats en assurance

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 ca-des-savoie.fr Arrêtés par le Conseil d administration du Crédit Agricole des Savoie en date du 23 janvier 2015 soumis à l approbation de l Assemblée Générale Ordinaire

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS 2011 Solides résultats 2011 et accroissement du patrimoine Paris, le 15 février 2012 Résultats 2011 o Progression de +14% du cash-flow courant par action à 2,14 o

Plus en détail

pour le trimestre qui a pris fin le 30 juin 2014

pour le trimestre qui a pris fin le 30 juin 2014 pour le trimestre qui a pris fin le 30 juin 2014 De la recherche à l action Le CRDI finance des travaux de recherche appliquée dans les pays en développement afin d y accroître la prospérité et la sécurité

Plus en détail

La monnaie, les banques et les taux d intérêt

La monnaie, les banques et les taux d intérêt Chapitre 10 La monnaie, les banques et les taux d intérêt 1 Objectifs Définir ce qu est la monnaie et décrire ses fonctions Expliquer les fonctions économiques des banques canadiennes et des autres intermédiaires

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés - 2ème trimestre 30 juin 2015 et 2014

États financiers consolidés intermédiaires résumés - 2ème trimestre 30 juin 2015 et 2014 États financiers consolidés intermédiaires résumés - 2ème trimestre 30 juin 2015 et 2014 Les états financiers consolidés intermédiaires résumés de Ressources Robex Inc. pour le deuxième trimestre terminé

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 Histoire, définition et rôle de la comptabilité... 17 I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 A. Les origines antiques de la comptabilité...

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

FIBROSE KYSTIQUE CANADA

FIBROSE KYSTIQUE CANADA États financiers de FIBROSE KYSTIQUE CANADA KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone (416) 228-7000 Yonge Corporate Centre Télécopieur (416) 228-7123 4100, rue Yonge, Bureau 200 Internet www.kpmg.ca Toronto

Plus en détail

Annexe A de la norme 110

Annexe A de la norme 110 Annexe A de la norme 110 RAPPORTS D ÉVALUATION PRÉPARÉS AUX FINS DES TEXTES LÉGAUX OU RÉGLEMENTAIRES OU DES INSTRUCTIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LES VALEURS MOBILIÈRES Introduction 1. L'annexe A a pour objet

Plus en détail

BANQUE LAURENTIENNE DU CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

BANQUE LAURENTIENNE DU CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS BANQUE LAURENTIENNE DU CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AUX 31 OCTOBRE 2012 ET 2011 ET AU 1 ER NOVEMBRE 2010 Les présents états financiers consolidés présentent des données financières récentes se rapportant

Plus en détail

2. La croissance de l entreprise

2. La croissance de l entreprise 2. La croissance de l entreprise HEC Lausanne Vincent Dousse 2007 1 2.1. Les succursales Définition: Etablissement commercial qui, sous la dépendance d une entreprise dont elle fait juridiquement partie(établissement

Plus en détail

DE L INFORMATION FINANCIÈRE SUPPLÉMENTAIRE

DE L INFORMATION FINANCIÈRE SUPPLÉMENTAIRE GUIDE DE L UTILISATEUR DE L INFORMATION FINANCIÈRE SUPPLÉMENTAIRE Pour le premier trimestre terminé le 31 janvier 2011 Service des Relations avec les investisseurs Pour de plus amples renseignements, veuillez

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue des résultats record au troisième trimestre de 2013

La Banque Nationale divulgue des résultats record au troisième trimestre de 2013 COMMUNIQUÉ TROISIÈME TRIMESTRE La Banque Nationale divulgue des résultats record au troisième trimestre de L information financière fournie dans le présent communiqué est basée sur les états financiers

Plus en détail

FONDS DE L AVENIR DE LA SANB INC. RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE

FONDS DE L AVENIR DE LA SANB INC. RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE FONDS DE L AVENIR DE LA SANB INC. RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE PLACEMENT ET DE GESTION Adopté le 26 septembre 2009 1 RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE PLACEMENT

Plus en détail

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière IFRS 1 Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière Objectif 1 L objectif de la présente Norme est d assurer que les premiers

Plus en détail

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010 F D C N FDC COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010. ACTIF. PASSIF. RESULTAT 2 BILAN ACTIF CONSOLIDATION durée de l'exercice 12 mois Brut Am.& Prov. ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

Imagine Canada États financiers

Imagine Canada États financiers États financiers 31 décembre 2014 Table des matières Page Rapport de l auditeur indépendant 1-2 État des produits et des charges 3 État de l évolution des actifs nets 4 État de la situation financière

Plus en détail

SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES Bilan Compte de résultat Tableau des flux de trésorerie Variation des capitaux propres Annexe aux comptes consolidés 1 Transition aux normes IFRS 2 Principes et

Plus en détail

Résultats semestriels 2014

Résultats semestriels 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE 30 JUILLET 2014 Résultats semestriels 2014 PARIS, le 30 JUILLET 2014 - Le Directoire de Foncière de Paris s est réuni le 30 juillet 2014 et a arrêté les comptes semestriels de la société

Plus en détail

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL Il donne une vision plus économique, il présente la manière dont les emplois sont financés par les ressources. Il permet de mieux comprendre le fonctionnement de

Plus en détail

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 er trimestre : Résultats en ligne avec les objectifs annuels Solide croissance organique de 3,3% EBITDA en hausse de 1,5% Résultat net multiplié par 3,3 Perspectives

Plus en détail

CATERING INTERNATIONAL & SERVICES CAISSE D EPARGNE ET DE PREVOYANCE DES ALPES DASSAULT SYSTEMES

CATERING INTERNATIONAL & SERVICES CAISSE D EPARGNE ET DE PREVOYANCE DES ALPES DASSAULT SYSTEMES 2 Novembre 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES 27435 Par ailleurs, nous rappelons que, s agissant de préparer le passage au référentiel IFRS tel qu adopté dans l Union européenne pour l établissement

Plus en détail

États financiers consolidés. Aux 31 octobre 2011 et 2010

États financiers consolidés. Aux 31 octobre 2011 et 2010 BANQUE LAURENTIENNE DU CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Aux 31 octobre 2011 et 2010 Les présents états financiers consolidés présentent des données financières récentes se rapportant à la situation financière,

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES

LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES États financiers Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2008 Table des matières Rapport des vérificateurs 2 États financiers Bilan 3 État des résultats

Plus en détail

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers IFRS 9 Chapitre 1 : Objectif 1.1 L objectif de la présente norme est d établir des principes d information financière en matière d

Plus en détail

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 Relatif aux modalités de première application du règlement du CRC n 99-02 par les sociétés dont les instruments

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014

La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014 COMMUNIQUÉ PREMIER TRIMESTRE 2014 La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014 L information financière contenue dans le présent document est basée sur les états financiers

Plus en détail

BANQUE HSBC CANADA RAPPORT AUX ACTIONNAIRES POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2005

BANQUE HSBC CANADA RAPPORT AUX ACTIONNAIRES POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2005 RAPPORT AUX ACTIONNAIRES POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2005 Le bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires s est élevé à 212 millions de $CA pour le semestre terminé le 30 juin 2005, soit une

Plus en détail

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2 Rapport financier du premier semestre 2007 Sommaire 1. Commentaires sur l activité de la période... p. 3 2. Rapport des Commissaires aux comptes... p. 5 3. Comptes consolidés au 30 juin 2007... p. 9 Weborama

Plus en détail

Recueil des formulaires et des instructions à l'intention des institutions de dépôts

Recueil des formulaires et des instructions à l'intention des institutions de dépôts Recueil des formulaires et des instructions à l'intention des institutions de dépôts RELEVÉ DES MODIFICATIONS Risque de taux d'intérêt et de concordance des échéances Numéro de la modification Date d établissement

Plus en détail

Société Financière Manuvie

Société Financière Manuvie Société Financière Manuvie États financiers consolidés Pour l exercice terminé le 31 décembre 2008 - MODIFIÉS États financiers consolidés TABLE DES MATIÈRES 3. Responsabilité en matière d information financière

Plus en détail

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORMES IAS 32/39 : INSTRUMENTS FINANCIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS 78 NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS EXERCICE TERMINÉ LE 31 MARS 2011 1. POUVOIRS ET OBJECTIFS CBC Radio Canada (la Société) a été constituée en vertu de la Loi canadienne sur la radiodiffusion

Plus en détail

Caisse populaire Desjardins de Brome-Missisquoi

Caisse populaire Desjardins de Brome-Missisquoi Caisse populaire Desjardins de Brome-Missisquoi Numéro de transit : 90027 Au 31 décembre 2010 Service de vérification Table des matières Rapport de l auditeur indépendant États financiers Bilan... 1 États

Plus en détail

Du résultat social au résultat consolidé Novembre 2011

Du résultat social au résultat consolidé Novembre 2011 Du résultat social au résultat consolidé Novembre 011 Du résultat social au résultat consolidé Préambule Les comptes consolidés ont pour but de présenter le patrimoine, la situation financière et les résultats

Plus en détail

COMPTABILITÉ Édition Collégiale

COMPTABILITÉ Édition Collégiale COMPTABILITÉ Édition Collégiale Table des matières Introduction... 1 Mandat... 1 Amortissement... 2 Recherche et développement... 2 De petits travaux de menuiserie... 2 Attribuer des bonis... 3 Un nouveau

Plus en détail

FAIRFAX INDIA HOLDINGS CORPORATION

FAIRFAX INDIA HOLDINGS CORPORATION États financiers consolidés Pour la période close le 31 décembre 2014 1 Le 25 mars 2015 Rapport de l auditeur indépendant Au conseil d administration de Fairfax India Holdings Corporation Nous avons effectué

Plus en détail

TOURISME CHAUDIÈRE- APPALACHES

TOURISME CHAUDIÈRE- APPALACHES États financiers TOURISME CHAUDIÈRE- APPALACHES États financiers Rapport de l'auditeur indépendant 1 États financiers Bilan 3 État des résultats 4 État de l'évolution de l actif net 6 État des flux de

Plus en détail

COMMANDITÉ DE BROOKFIELD RENEWABLE ENERGY PARTNERS L.P. CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

COMMANDITÉ DE BROOKFIELD RENEWABLE ENERGY PARTNERS L.P. CHARTE DU COMITÉ D AUDIT COMMANDITÉ DE BROOKFIELD RENEWABLE ENERGY PARTNERS L.P. CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Février 2015 Un comité du conseil d administration (le «conseil») du commandité (le «commandité») de Brookfield Renewable

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

A. Bilan. B. Compte de résultat. Comptes sociaux au 31 décembre 2013. ACTIF (en milliers d euros) Notes Brut

A. Bilan. B. Compte de résultat. Comptes sociaux au 31 décembre 2013. ACTIF (en milliers d euros) Notes Brut Comptes sociaux au 31 décembre 2013 A. Bilan ACTIF (en milliers d euros) Notes Brut 2013 Amort. et dépréc. Immobilisations incorporelles 3-4 21 280 1 926 19 354 19 071 Immobilisations corporelles 3-4 7

Plus en détail