d i s t r i b u t i o n / l e s p e c t a c l e l a n o t e l é q u i p e le P h a r e t o u r n é e s e n c o u r s

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "d i s t r i b u t i o n / l e s p e c t a c l e l a n o t e l é q u i p e le P h a r e t o u r n é e s e n c o u r s"

Transcription

1 exe couverture dossier.qxp_mise en page 1 06/11/ :53 Page1

2 3 d i s t r i b u t i o n / l e s p e c t a c l e 5/7 l a n o t e 8 l é q u i p e 9 le P h a r e t o u r n é e s e n c o u r s 10 c o n t a c t s e t p a r t e n a i r e s 2

3 théâtre de récit à p a r t i r d e 9 a n s ( C M 1 ) / durée e s t i m é e : 60 mn distribution D A P R E S L E R O M A N D E D E L O U I S S A C H A R / L E P A S S A G E a d a p t a t i o n / C A T H E R I N E V E R L A G U E T m i s e e n s c è n e / O L I V I E R L E T E L L I E R i n t e r p r é t a t i o n / F I O N A C H A U V I N et G U I L L A U M E F A F I O T T E a s s i s t a n a t / J O N A T H A N S A L M O N e t V A L I A B E A U V I E U X c r é a t i o n l u m i è res / S E B A S T I E N R E V E L cré a t i o n s o n o r e / A N T O I N E P R O S T s c é n o g r a p h i e e t r é g i e g é n é r a l e d e t o u r n é e / C O L A S R E Y D E L E T c o s t u m e s / N A D I A L E O N le spectacle U n e r o c a m b o l e s q u e h i s t o i r e d e t r a n s m i s s i o n i n t e r - g é n é r a t i o n e l l e, u n r y t h m e e f f r é n é q u i n o u s e m b a r q u e a u m i l i e u d u d é s e r t t e x a n p o u r s u i v r e S t a n l e y Y e l n a t s, u n a d o e n v o y é e n c a m p d e r e d r e s s e m e n t p o u r c r e u s e r d e s t r o u s a u f o n d d u n l a c a s s é c h é. «S i o n p r e n d u n m a u v a i s g a r ç o n e t q u o n l u i f a i t c r e u s e r t o u s l e s j o u r s u n t r o u e n p l e i n s o l e i l, i l f i n i r a p a r d e v e n i r u n g e n t i l g a r ç o n». M a i s c e s o n t l e s h é r i t a g e s f a m i l i a u x q u i l v a d é t e r r e r : l h i s t o i r e d e s o n h o r r i b l e - a b o m i n a b l e - v a u r i e n - d a r r i ère- a r r i è r e - g r a n d - p è r e q u i a v a i t v o l é u n c o c h o n à u n e t z i g a n e u n i j a m b i s t e q u i s é t a i t v e n g é e e n l u i j e t a n t u n m a u v a i s s o r t. M a i s a u s s i c e l l e d e s o n p è r e i n v e n t e u r d e g é n i e q u i s a c h a r n e à r e c y c l e r l e s v i e i l l e s b a s k e t s. O u e n c o r e c e l l e d e s o n a r r i è r e - g r a n d - p è r e d o n t l a d i l i g e n c e a é t é d é v a l i s é e p a r l a r e d o u t é e «E m b r a s s e u s e». U n e p u i s s a n t e h i s t o i r e d a m i t i é e n t r e a d o s s u r f o n d d e l é g e n d e h é r é d i t a i r e. D e s h i s t o i r e s p a r a l l è l e s, à u n s i è c l e d i n t e r v a l l e, q u e l o n d é c o u v r e é t r a n g e m e n t l i é e s p a r d e s i n d i c e s s a v a m m e n t d i s t i l l é s t o u t a u l o n g d u r é c i t. 3

4 4

5 la note T e x t e f o i s o n n a n t, r e m p l i d e s y m b o l e s, f a r c i d h u m o u r e t t r u f f é d e c l i n s d œ i l, «H o l e s» - L e p a s s a g e e n v e r s i o n f r a n ç a i s e - r o m a n a m é r i c a i n d e L o u i s S a c h a r p a r u e n , e s t u n t e x t e i n i t i a t i q u e, u n r é c i t d a v e n t u r e s, u n e h i s t o i r e à t i r o i r s. L e h é r o s, o u p l u t ô t l a n t i - h é r o s, S t a n l e y Y e l n a t s, d e v r a p a r c o u r i r u n i m m e n s e t r a j e t, d a n s l e t e m p s, d a n s l e s p a c e, p o u r a r r i v e r à d e v e n i r e n f i n c e q u i l a t o u j o u r s é t é. S t a n l e y Y e l n a t s, ç a s e l i t d a n s l e s d e u x s e n s, c o m m e u n e h i s t o i r e e n b o u c l e q u i i l l u s t r e l i m p é r i e u s e n é c e s s i t é d e r e m o n t e r a u x o r i g i n e s p o u r c o m p r e n d r e, v o i r e m o d i f i e r l e p r é s e n t. C o m m e u n m i r o i r, c e t t e h i s t o i r e n o u s r e n v o i e c h a c u n à n o s p r o p r e s e x p é r i e n c e s, à n o s h é r i t a g e s, c e u x q u e l o n s u b i t e t c e u x q u e l o n c h o i s i t, e t à l i n v i t a t i o n q u i n o u s e s t f a i t e d e b r i s e r l e c e r c l e v i c i e u x d e l a f a t a l i t é. S i l e t e x t e d e L o u i s S a c h a r n o u s r a p p e l l e q u e c h a c u n d o i t a c c e p t e r d a f f r o n t e r s e s p r o p r e s p e u r s, s e s p r o p r e s d é m o n s, p o u r p r e n d r e e n m a i n s o n d e s t i n ; i l n o u s r é v è l e a u s s i q u e c e s o n t l e s r e n c o n t r e s, l a c a p a c i t é d o u v e r t u r e, l e s a m i t i é s q u i p e r m e t t e n t d e t r a v e r s e r l e s é p r e u v e s e t d e s e s o r t i r d u t r o u. A u t r a v e r s d e l h i s t o i r e s e p o s e nt a u s s i q u e l q u e s p r o b l é m a t i q u e s s o c i é t a l e s d u n e f é r o c e a c t u a l i t é : r a c i s m e, p a u v r e t é, t r a i t e m e n t d e l a d é l i n q u a n c e, r a p p o r t d e d o m i n a t i o n, e n t r e a u t r e s. I l m e s t a p p a r u t e r r i b l e m e n t e x c i t a n t d e r a c o n t e r c e r o m a n s o u s l a f o r m e d u n r é c i t. L e c o m é d i e n e t l a c o m é d i e n n e p r e n d r o n t, p a r f o i s e n s e m b l e, p a r f o i s s e u l s, l e s o i n d e n o u s c o n t e r l e s a v e n t u r e s d e S t a n l e y Y e l n a t s a u c a m p d u L a c V e r t. N o u s n o u s f a u f i l e r o n s d a n s l e s t i r o i r s c a c h é s d u t e x t e, n o u s p l o n g e r o n s d a n s l a m b i a n c e d u f a r - w e s t, n o u s h u m e r o n s e n s e m b l e l e s p a r f u m s d e s o i g n o n s q u i p o u s s e n t n o n l o i n d e l a r i v i è r e q u i c o u l e à l e n v e r s. E n m u l t i p l i a n t l e s r é c i t s, e n d é d o u b l a n t l e s p o i n t s d e v u e d a n s l e t e m p s o u d a n s l e s p a c e, l e s d e u x c o n t e u r s n o u s e m m è n e r o n t d u n e é t a p e à l a u t r e, d u n e é p o q u e à l a u t r e, t i s s a n t a v e c l e s s p e c t a t e u r s l e s l i e n s i n v i s i b l e s d u n e m ê m e h i s t o i r e. C e s t c e t t e d o u b l e c o m p l i c i t é, e n t r e e u x e t a v e c l e p u b l i c, q u i v i e n d r a n o u r r i r l i m a g i n a i r e d e s s p e c t a t e u r s. A v e c e u x, n o u s r e s s e n t i r o n s l a s o i f q u i a s s è c h e l a g o r g e, l a c h a l e u r q u i b r û l e l a p e a u, l e s a m p o u l e s q u i c r e u s e n t l e s m a i n s, l a s u e u r q u i p e r l e, l a p e u r q u i t é t a n i s e l e s m u s c l e s. N o u s p a r t i r o n s d u n e s p a c e v o l o n t a i r e m e n t d é n u d é d o ù t o u t p e u t s u r g i r : o b j e t s s i g n i f i a n t s o u m a t i è r e s s y m b o l i q u e s. U n e m a c h i n e à j o u e r, s o b r e, u n s u p p o r t a u x i m a g i n a i r e s p l u s q u u n e i l l u s t r a t i o n d e s l i e u x. D i f f é r e n t s n i v e a u x p o u r é v o q u e r l e s r e l a t i o n s e n t r e l e s p e r s o n n a g e s, d i f f é r e n t s e s p a c e s p o u r s i g n i f i e r d i v e r s e s t e m p o r a l i t é s, C o m m e l e s l i e u x, l e s p e r s o n n a g e s n e s e r o n t p a s i n c a r n é s, i l s s e r o n t s o b r e m e n t e s q u i s s é s, l a i s s a n t a i n s i l a p a r t b e l l e a u j e u d e s c o m é d i e n s p o u r q u e l e s c o r p s e t l e s m o t s d e s s i n e n t d e s i m a g e s m e n t a l e s p o u r q u e c h a q u e s p e c t a t e u r s a p p r o p r i e a i n s i l e r é c i t. A u f i l d e s m o t s e t d e s s o n s, d a n s l a l u m i è r e d u d é s e r t, n o u s a v a n c e r o n s e n s e m b l e, a v e c S t a n l e y Y e l n a t s e t c h e r c h e r o n s à c o m p r e n d r e c e q u i, d a n s l a p e t i t e m é c a n i q u e d e n o s v i e s, r e l è v e d u h a s a r d o u d u d e s t i n. O l i v i e r L e t e l l i e r 5

6 6

7 les notes (ou pourquoi ce projet) S i j ' a v a i s r e n c o n t r é S t a n l e y Y e l n a t s e t q u ' i l m ' a v a i t d i t : " O u a i s. O k. C ' e s t v r a i, c ' e s t i m p o r t a n t. T ' e s u n p e u d e t o n p è r e + u n p e u d e t a m è r e + u n p e u d e t o u s l e s p è r e s e t m è r e s q u i l e s o n t p r é c é d é s. M a i s t ' e s s u r t o u t t o i e t t o u t c e q u e t o i, t u d é c i d e s d ' ê t r e ". J e c r o i s q u e ç a m ' a u r a i t f a i t é c o n o m i s e r u n p e u d e f r i c e t b e a u c o u p d e t e m p s. G u i l l a u m e F a f i o t t e - C o m é d i e n E n f a n t j e m e s u i s s o u v e n t r e t r o u v é e à s u b i r l a l o i d e s a u t r e s, l ' e m p r i s e q u ' i l s p o u v a i e n t a v o i r s u r m o i, j ' a c c e p t a i s f a c i l e m e n t l a p l a c e q u ' o n m e d o n n a i t s a n s l a r e m e t t r e e n q u e s t i o n, p a r p e u r d e n e p l u s f a i r e p a r t i e d u g r o u p e o u p o u r é v i t e r l e c o n f l i t. C e q u e j ' a i m e d a n s c e t t e h i s t o i r e c ' e s t l ' i d é e q u ' i l n ' y a p a s d e f a t a l i t é, q u e s i t u t e b a t s e t q u e t u d é s o b é i s t u p e u x r e n v e r s e r l ' o r d r e o u l e d é s o r d r e é t a b l i s. O s e r, c r o i r e e n t o i e t e n t a f o r c e : t u n ' e s p a s c e q u ' o n t e d i t q u e t u e s, t u e s c e q u e t u f a i s. F i o n a C h a u v i n - C o m é d i e n n e I l y a d a n s l h i s t o i r e d e S t a n l e y q u e l q u e c h o s e q u i m e t o u c h e e t r é s o n n e t o u t p a r t i c u l i è r e m e n t e n m o i : c o m m e n t u n t o u t j e u n e e n f a n t s e r é v è l e e t b a s c u l e d u m o n d e d e l e n f a n c e e t d e l a r é s i g n a t i o n v e r s l e m o n d e d e l a c o n s c i e n c e d e s o i? J a i m e l i d é e d e r a c o n t e r e t d e m e t t r e d e s i m a g e s s u r c e p a s s a g e i n d i s p e n s a b l e v e r s l e m o n d e a d u l t e e t d o n n e r a u x j e u n e s s p e c t a t e u r s l e s «o u t i l s» p o u r y p a r v e n i r. O u e n d a u t r e s t e r m e s : c o m m e n t p r e n d r e l a p e l l e e t s o n d e s t i n e n m a i n C o l a s R e y d e l l e t - S c é n o g r a p h e I l y a, d a n s l ' a t t i t u d e d e S t a n l e y f a c e a u m a l h e u r, u n e r é s i g n a t i o n q u i l e p a r a l y s e. S i o n a c c e p t e l ' i d é e q u e " d e t o u t e f a ç o n c ' e s t c o m m e ç a ", o n s e r e t r o u v e v i t e à s u b i r s a n s b r o n c h e r l e s p l u s g r a n d e s i n j u s t i c e s. J ' a i m e l ' i d é e q u e l e s e n f a n t s p u i s s e n t s o r t i r du s p e c t a c l e e n s e d i s a n t q u ' i l s o n t l e u r m o t à d i r e. Q u ' i l s p e u v e n t a g i r e t c h o i s i r d ' ê t r e h e u r e u x. Q u e " l ' o r d r e " n ' e s t p a s é t a b l i e t q u e s i o n s e r e b i f f e, o n p e u t f i n a l e m e n t f i n i r p r e m i e r d e l a l i g n e. J o n a t h a n S a l m o n A s s i s t a n t à l a m i s e e n s c è n e L a m é c a n i q u e d u h a s a r d, c e s t l h i s t o i r e d u n g a r ç o n q u i n a î t a v e c d é j à t r o i s g é n é r a t i o n s d e m a l c h a n c e s u r l e s é p a u l e s, a l o r s f a u d r a i t p a s q u i l e n a t t e n d e t r o p d e l a v i e. S t a n l e y Y e l n a t s o u l e s e x c u s e s q u i l s e d o n n e p o u r s e p a s s e r à c ô t é. E s t - c e q u e S t a n l e y Y e l n a t s e s t v r a i m e n t t o u j o u r s a u m a u v a i s e n d r o i t a u m a u v a i s m o m e n t? O ù e s t - c e q u e ç a l a r r a n g e d e l e p e n s e r? C e t t e h i s t o i r e, a u - d e l à d ê t r e u n w e s t e r n à s u s p e n s a b s o l u m e n t d é l i c i e u x à a d a p t e r, u n c h a l l e n g e d é c r i t u r e q u i l s e r a i t f o u d e n e p a s r e l e v e r, m e t o u c h e p a r t i c u l i è r e m e n t d a n s c e q u e l l e n o u s r a c o n t e d u r a p p o r t à l a v i e : à q u e l m o m e n t e s t c e q u o n d é c i d e d e n e p l u s l a p r e n d r e t e l le q u e n o s p a r e n t s n o u s l é c r i v e nt, m a i s d e n o s p r o p r e s p a s? A q u e l m o m e n t, g r â c e à c e r t a i n e s r e n c o n t r e s f o n d a m e n t a l e s, o n d é p o s e l h é r i t a g e f a m i l i a l p o u r i n v e n t e r s a p r o p r e h i s t o i r e? C a t h e r i n e V e r l a g u e t A u t e u r e 7

8 étapes de travail D e p u i s s a t o u t e p r e m i è r e c r é a t i o n, L H o m m e d e F e r, l e T h é â t r e d u P h a r e - O l i v i e r L e t e l l i e r d é v e l o p p e u n e r e l a t i o n t o u j o u r s p l u s é t r o i t e à l é c r i t u r e, aux t e x t e s e t a u x a u t e u r s v i v a n t s. é t a p e 1 / l a b o r a t o i r e / U n e s e s s i o n d e r e c h e r c h e d e d e u x s e m a i n e s, à C h a i l l o t - T h é â t r e N a t i o n a l d e l a D a n s e, a u t o u r d e s t h è m e s d u r o m a n a v e c l a u t e u r e C a t h e r i n e V e r l a g u e t, e t u n e é q u i p e d a r t i s t e s - i n t e r p r è t e s. L o b j e c t i f d e c e s l a b o r a t o i r e s : c r é e r l a r e n c o n t r e e n t r e l e t h é â t r e d e r é c i t, l é c r i t u r e d e p l a t e a u, l a d r e s s e a u p u b l i c j e u n e e t l œ u v r e d e L o u i s S a c h a r. é t a p e 2 / r é p é t i t i o n s / D e u x s e s s i o n s d e t r o i s s e m a i n e s d e t r a v a i l a u C e n t r e J e a n V i l a r d e Cha m p i g n y e t a u S t r a p o n t i n à P o n t - S c o r f f, p r é v u e s e n f é v r i e r e t e n a v r i l p o u r m e t t r e e n f o r m e l e p r o j e t. L a l i v r a i s o n d u t e x t e d e C a t h e r i n e V e r l a g u e t, l a c o n s t r u c t i o n d e l a s c é n o g r a p h i e d e C o l a s R e y d e l l e t p u i s l a c r é a t i o n m u s i c a l e d A n t o i n e P r o s t e t l e s l u m i è r e s d e S é b a s t i e n R e v e l a u r o n t l i e u d u r a n t e t e n t r e c e s d e u x s e s s i o n s. é t a p e 3 / c r é a t i o n / a u t o m n e A p r è s u n e d e r n i è r e r é s i d e n c e d e c r é a t i o n à A v r a n c h e s, n o u s c r é e r o n s l e s p e c t a c l e l e 1 e r o c t o b r e a u C e n t r e C u l t u r e l d A v r a n c h e s. I l s e r a r e p r i s a u S t r a p o n t i n d e P o n t - S c o r f f, t o u j o u r s e n o c t o b r e a v a n t d ê t r e p r é s e n t é e n n o v e m b r e a u T h é â t r e d e l a V i l l e ( P a r i s ) a u c o u r s d u m o i s d e n o v e m b r e. 8

9 parcours O LIVIER LE TE LLIER / metteur e n s cè ne F o r m é à l é c o l e J a c q u e s L e c o q, i l s e m e t e n s c è n e e n d a n s s o n p r e m i e r s p e c t a c l e, L H o m m e d e f e r. I l c r é e e t i n t e r p r è t e e n L a M o r t d u r o i T s o n g o r d a p r è s l e r o m a n d e L a u r e n t G a u d é. E n , i l m o n t e O h B o y! e t o b t i e n t l e M o l i è r e d u S p e c t a c l e J e u n e P u b l i c E n J a n v i e r , i l m e t e n s c è n e V e n a v i, d e R o d r i g u e N o r m a n, p o u r l a b i e n n a l e O d y s s é e s e n Y v e l i n e s ( T h é â t r e d e S a r t r o u v i l l e ), e t c r é e l a m ê m e a n n é e L a S c a p h a n d r i è r e, é c r i t p a r D a n i e l D a n i s s u i t e à l e u r r e n c o n t r e. E n n a î t s a c r é a t i o n U n C h i e n d a n s l a t ê t e, d e S t é p h a n e J a u b e r t i e. E n , i l i n i t i e l e p r o j e t é c r i t u r e s d e p l a t e a u à d e s t i n a t i o n d e s p u b l i c s j e u n e s, a v e c d e s l a b o r a t o i r e s m e n é s a u T h é â t r e N a t i o n a l d e C h a i l l o t, a u F r a c a s - C D N d e M o n t l u ç o n e t a u C e n t r e J e a n V i l a r d e C h a m p i g n y - s u r - M a r n e. D a n s l e c a d r e d e c e g r a n d p r o j e t, t r o i s s o l o s s o n t c r é é s e n : M a i n t e n a n t q u e j e s a i s d e C a t h e r i n e V e r l a g u e t, J e n e v e u x p l u s d e M a g a l i M o u g e l e t M e t a i r e d e S y l v a i n L e v e y. S a d e r n i è r e c r é a t i o n, L a N u i t o ù l e j o u r s e s t l e v é, c o - é c r i t e a u p l a t e a u p a r S y l v a i n L e v e y, M a g a l i M o u g e l e t C a t h e r i n e V e r l a g u e t, e s t p r é s e n t é e p a r l e T h é â t r e N a t i o n a l d e C h a i l l o t h o r s - l e s - m u r s a u T h é â t r e d e s A b b e s s e s e n n o v e m b r e E n j u i l l e t , i l m e t e n s c è n e l o p é r a K a l i l a w a D i m n a, d e M o n e i m A d w a n, u n e c o m m a n d e d u F e s t i v a l d A i x - en- P r o v e n c e. E n j a n v i e r , i l a d a p t e s o n s p e c t a c l e O h B o y! ( t o u j o u r s e n t o u r n é e e n F r a n c e ) p o u r l a c r é a t i o n d u n e v e r s i o n a n g l o p h o n e à N e w - Y o r k. O l i v i e r L e t e l l i e r e s t a r t i s t e a s s o c i é a u T h é â t r e N a t i o n a l d e C h a i l l o t d e s e p t e m b r e à j u i n C A THE RI NE VERLAGUE T / auteur e N é e e n , C a t h e r i n e V e r l a g u e t i n t è g r e l e s s e c t i o n s d A r t D r a m a t i q u e d e s C o n s e r v a t o i r e s d e T o u l o u s e, p u i s d e M a r s e i l l e, p a r a l l è l e m e n t à s a f o r m a t i o n u n i v e r s i t a i r e t h é â t r a l e à A i x - e n P r o v e n c e, p u i s à P a r i s N a n t e r r e. E l l e é c r i t e t m o n t e s e s d e u x p r e m i è r e s p i è c e s A m i e s d e l o n g u e d a t e e t C h a c u n s o n d u ( E d. l e s C y g n e s ), p u i s a d a p t e O h, B o y, d e M a r i e - A u d e M u r a i l, p o u r O l i v i e r L e t e l l i e r - s p e c t a c l e q u i r e m p o r t e l e M o l i è r e J e u n e P u b l i c e t e s t r é c r é e à B r o a d w a y, N e w - Y o r k, e n j a n v i e r E l l e o s c i l l e e n t r e c o l l a b o r a t i o n s a v e c d e s m e t t e u r s e n s c è n e e t p r o j e t s p e r s o n n e l s. E c r i r e l u i p e r m e t d e r é f l é c h i r l e m o n d e, d e p a r t a g e r s e s q u e s t i o n n e m e n t s a u t r a v e r s d e s h i s t o i r e s q u e l l e r a c o n t e a v e c l e s p u b l i c s q u e l l e r e n c o n t r e. D e à , e l l e e s t e n r é s i d e n c e d e c r é a t i o n s u r l e V a l d e B i è v r e a v e c B é n é d i c t e G u i c h a r d o n q u i m o n t e L œ u f e t l a p o u l e ( A c t e s S u d P a p i e r s ) T i m i d e e t L e s V i l a i n s p e t i t s ( E d. T h é â t r a l e s j e u n e s s e ). E n , u n e r é s i d e n c e d é c r i t u r e à V a l r é a s l u i p e r m e t d é c r i r e B r a i s e s ( E d. T h é â t r a l e s ), m i s e n s c è n e p a r P h i l i p p e B o r o n a d. E n , é c r i t e t r é a l i s e é g a l e m e n t s o n p r e m i e r c o u r t - m é t r a g e, E n v i e d e, p r o d u i t p a r F r a n c e 2. E n J u i n e s t a u s s i c r é é K a l i l a w a D i m n a, o p é r a p r o d u i t p a r l e f e s t i v a l d A r t L y r i q u e d A i x e n P r o v e n c e, m u s i q u e d e M o n e i m A d w a n e t m i s e n s c è n e p a r O l i v i e r L e t e l l i e r, d o n t e l l e co- é c r i t l e l i v r e t. L a s a i s o n d e r n i è r e, e l l e c o - é c r i t a v e c M a g a l i M o u g e l e t S y l v a i n L e v a y l a d e r n i è r e c r é a t i o n d O l i v i e r L e t e l l i e r L a n u i t o ù l e j o u r s e s t l e v é ( E d. E m i l e L a n s m a n ), a i n s i q u u n e p e t i t e f o r m e M a i n t e n a n t q u e j e s a i s ( E d. E m i l e L a n s m a n ). 9

10 le Théâtre du Phare L e T h é â t r e d u P h a r e p o r t e l e s p r o j e t s a r t i s t i q u e s d O l i v i e r L e t e l l i e r, c r o i s a n t l a r t d u c o n t e a v e c d i f f é r e n t e s d i s c i p l i n e s ( t h é â t r e, t h é â t r e d o b j e t, p h o t o g r a p h i e, v i d é o, c r é a t i o n s o n o r e, d a n s e, c i r q u e ), e n d i r e c t i o n d e t o u s l e s p u b l i c s. C h a c u n d e s p r o j e t s d O l i v i e r L e t e l l i e r c h e r c h e à m e t t r e e n l u m i è r e l e c œ u r d e c e q u e r a c o n t e l h i s t o i r e, a v e c s i m p l i c i t é e t c l a r t é, a f i n q u e l e s p u b l i c s «j e u n e s» d a n s l e u r e x p é r i e n c e d e s p e c t a t e u r s p u i s s e n t r e c e v o i r l e s p e c t a c l e e t s e n n o u r r i r à l e u r f a ç o n. tournées en cours La Nuit où le jour s'est levé ( C r é a t i o n ) D e S y l v a i n L e v e y, M a g a l i M o u g e l e t C a t h e r i n e V e r l a g u e t. M i s e e n s c è n e O l i v i e r L e t e l l i e r. A v e c C l é m e n t B e r t a n i, J é r ô m e F a u v e l e t T h é o T o u v e t. A p a r t i r d e 9 a n s. Maintenant que je sais ( C r é a t i o n ) D e C a t h e r i n e V e r l a g u e t. M i s e e n s c è n e O l i v i e r L e t e l l i e r. A v e c J e a n n e F a v r e. A p a r t i r d e 1 5 a n s. Je ne veux plus ( C r é a t i o n ) D e M a g a l i M o u g e l. M i s e e n s c è n e O l i v i e r L e t e l l i e r. A v e c M a i a L e F o u r n. A p a r t i r d e 1 2 a n s. Me taire ( C r é a t i o n ) D e S y l v a i n L e v e y. M i s e e n s c è n e O l i v i e r L e t e l l i e r. A v e c O l i v i a D a l r i c. A p a r t i r d e 9 a n s. Venavi (Cré a t i o n ) C o m m a n d e d e m i s e e n s c è n e d u T h é â t r e d e S a r t r o u v i l l e e t d e s Y v e l i n e s C e n t r e D r a m a t i q u e N a t i o n a l, à l o c c a s i o n d O d y s s é e e n Y v e l i n e s , s u r u n e c o m m a n d e d é c r i t u r e à R o d r i g u e Y. N o r m a n. M i s e e n s c è n e O l i v i e r Let e l l i e r. A v e c G a ë l K a m i l i n d i. A p a r t i r d e 7 a n s. Oh Boy! (Cré a t i o n M o l i è r e d u S p e c t a c l e J e u n e P u b l i c ) D a p r è s l e r o m a n d e M a r i e - A u d e M u r a i l, a d a p t a t i o n C a t h e r i n e V e r l a g u e t. A v e c e n a l t e r n a n c e L i o n e l E r d o g a n, L i o n e l L i n g e l s e r e t G u i l l a u m e F a f i o t t e / M i s e e n s c è n e O l i v i e r L e t e l l i e r. A p a r t i r d e 9 a n s. L Homme de fer ( C r é a t i o n ) D a p r è s u n c o n t e d e s F r è r e s G r i m m. A v e c O l i v i e r L e t e l l i e r. A p a r t i r d e 8 a n s. 10

11 contacts T h é â t r e d u P h a r e O l i v i e r L e t e l l i e r 1 1 r u e F é n e l o n P a r i s w w w. t h e a t r e d u p h a r e. f r A D M I N I S T R A T I O N / P R O D U C T I O N O l i v i e r H E R E D I A T > ( 0 ) o l i v i e h e a t r e d u p h a r e. f r D I F F U S I O N / P R O D U C T I O N C i n d y V A I L L A N T T > ( 0 ) c i n d h e a t r e d u p h a r e. f r O R G A N I S A T I O N D E S T O U R N E E S M a n o n M E N A G E T > ( 0 ) t o u r n e e h e a t r e d u p h a r e. f r A C T I O N S C U L T U R E L L E S E T P R O J E T S D E T E R R I T O I R E C a m i l l e L A O U E N A N T > ( 0 ) c a m i l l h e a t r e d u p h a r e. f r partenaires T h é â t r e d e L a V i l l e / P a r i s L e T a n g r a m / S c è n e N a t i o n a l e d E v r e u x - L o u v i e r s L e G r a n d T / T h é â t r e d e L o i r e A t l a n t i q u e / N a n t e s L e S t r a p o n t i n / S c è n e d e t e r r i t o i r e A r t s d e l a P a r o l e / P o n t - S c o r f f C e n t r e C u l t u r e l d A v r a n c h e s / C o m m u n a u t é d a g g l o m é r a t i o n M o n t S a i n t - M i c h e l T h é â t r e A n d r é M a l r a u x / C h e v i l l y - L a r u e L e s B o r d s d e S c è n e s / E s s o n n e T h é â t r e d u C h a m p a u R o y - s c è n e d e t e r r i t o i r e / G U I N G A M P C e s p e c t a c l e b é n é f i c i e d e l a i d e à l a c r é a t i o n d e l a R é g i o n Î l e d e F r a n c e L e T h é â t r e d u P h a r e e s t c o n v e n t i o n n é p a r l a D r a c I l e - de- F r a n c e a u t i t r e d e c o m p a g n i e à r a y o n n e m e n t n a t i o n a l e t i n t e r n a t i o n a l, p a r l e C o n s e i l R é g i o n a l d Î l e d e F r a n c e a u t i t r e d e l a P e r m a n e n c e A r t i s t i q u e e t C u l t u r e l l e, e t s o u t e n u a u f o n c t i o n n e m e n t p a r l e C o n s e i l g é n é r a l d u V a l - de- M a r n e 11

Condition inf-sup pour l Elément Fini de Taylor-Hood È ¾ -iso-è ½

Condition inf-sup pour l Elément Fini de Taylor-Hood È ¾ -iso-è ½ Condition inf-sup pour l Elément Fini de Taylor-Hood È ¾ -iso-è ½ Patrick Ciarlet et Vivette Girault ciarlet@ensta.fr & girault@ann.jussieu.fr ENSTA & Laboratoire Jacques-Louis Lions, Paris 6 Condition

Plus en détail

Classement Raid 2015

Classement Raid 2015 Classement Raid 2015 Table des matières Classement Général... 1 Classement Actif... 2 Classement Etudiant... 3 Classement J1... 4 Classement J2... 6 Classement J3... 8 Classement Général Rang Nom de l

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION. Association régie par par la Loi du 1 er juillet 1901

STATUTS DE L ASSOCIATION. Association régie par par la Loi du 1 er juillet 1901 STATUTS DE L ASSOCIATION Association régie par par la Loi du 1 er juillet 1901 Statuts adoptés par l Assemblée Générale Extraordinaire du dimanche 1 er avril 2007 ËØ ØÙØ Ð³ Ó Ø ÓÒ ÖØ Ð ÔÖ Ñ Ö¹ ÒÓÑ Ò Ø

Plus en détail

ÍÒ Ú Ö Ø ÅÓÒØÖ Ð ÍÒ ÑÓ Ð ÙÒ ÓÖÑ ÔÓÙÖ Ð ÑÓ Ð Ø ÓÒ Ø Ð Ñ Ø ÑÓ Ð Ø ÓÒ ³ÙÒ Ñ ÑÓ Ö ³ ÒØÖ ÔÖ Ô Ö ÇÐ Ú Ö Ö Ô ÖØ Ñ ÒØ ³ Ò ÓÖÑ Ø ÕÙ Ø Ö Ö ÓÔ Ö Ø ÓÒÒ ÐÐ ÙÐØ ÖØ Ø Ò Ì ÔÖ ÒØ Ð ÙÐØ ØÙ ÙÔ Ö ÙÖ Ò ÚÙ Ð³Ó Ø ÒØ ÓÒ Ù Ö È

Plus en détail

J'aime pas du tout comment tu chantes

J'aime pas du tout comment tu chantes Lulu Berlue Duo J'aime pas du tout comment tu chantes Contact pour ce spectacle Lucie Prod'homme luluberlueduo@yahoo.fr http://www.luluberlue.eu/ L'équipe artistique Lucie Prod'homme : Paroles, textes

Plus en détail

BLOOM #1 + #2 CIE MAURO PACCAGNELLA. décembre 2013. DANSE ET INTERPRETATION LISA GUNSTONE et MAURO PACCAGNELLA

BLOOM #1 + #2 CIE MAURO PACCAGNELLA. décembre 2013. DANSE ET INTERPRETATION LISA GUNSTONE et MAURO PACCAGNELLA FICHE TECHNIQUE WOOSHING MACHINE CIE MAURO PACCAGNELLA décembre 2013 BLOOM #1 + #2 DANSE ET INTERPRETATION LISA GUNSTONE et MAURO PACCAGNELLA MISE EN SCENE / CHOREGRAPHIE MAURO PACCAGNELLA REGIE GENERALE

Plus en détail

Courtier grossiste sur Internet spécialiste de l assurance IARD du particulier. Il est temps de passer à la couleur supérieure!

Courtier grossiste sur Internet spécialiste de l assurance IARD du particulier. Il est temps de passer à la couleur supérieure! Courtier grossiste sur Internet spécialiste de l assurance IARD du particulier Il est temps de passer à la couleur supérieure! Notre VISION Vous êtes Assureur de proximité? Si vous voulez continuer à défendre

Plus en détail

Le Processus Unifié de Rational

Le Processus Unifié de Rational Le Processus Unifié de Rational Laurent Henocque http://laurent.henocque.free.fr/ Enseignant Chercheur ESIL/INFO France http://laurent.henocque.perso.esil.univmed.fr/ mis à jour en Novembre 2006 Licence

Plus en détail

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties sm: 5 Œ à épsds pss ps Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd 5 Œ à épsds pss ps mm: TRODUTO DEMRE. OEXO.

Plus en détail

La santé de votre entreprise mérite notre protection.

La santé de votre entreprise mérite notre protection. mutuelle mclr La santé de votre entreprise mérite notre protection. www.mclr.fr Qui sommes-nous? En tant que mutuelle régionale, nous partageons avec vous un certain nombre de valeurs liées à la taille

Plus en détail

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens.

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. 1,Un constat : Il existe de fortes inégalités entre les écoles quant à l accès à la

Plus en détail

Programme Prélavage vapeur. Nettoyage automatique du tambour Permet de nettoyer automatiquement le tambour.

Programme Prélavage vapeur. Nettoyage automatique du tambour Permet de nettoyer automatiquement le tambour. Ó ² ¼ù ² «½ ±² ¼«Ô ª»óÔ ²¹» ÓßÒËÛÔ Üù ÒÍÌÎËÝÌ ÑÒÍ ÜÉÝóÔÝïîïïÍ ñ ÜÉÜóÔÜïìïÕÝÍ Verrouillage enfant Le système de verrouillage enfant empêche que les enfants appuient sur un bouton et modifient le programme

Plus en détail

N o de publication P0919458 03. Guide d exploitation de l application Call Center de Nortel Networks

N o de publication P0919458 03. Guide d exploitation de l application Call Center de Nortel Networks N o de publication P0919458 03 Guide d exploitation de l application Call Center de Nortel Networks 2 Guide d exploitation de l application Call Center de Nortel Networks Nortel Networks, 2002 Tous droits

Plus en détail

Ê ÙÐ Ø ÓÒ Ö Ò Ð Ý Ø Ñ ØÖ Ù Ö Ø ØÙÖ Ø Ð ÓÖ Ø Ñ Ö Ö Ï ÙØ Ð Ø ÙÐØ ÆÓØÖ ¹ Ñ Ä È Ü Æ ÑÙÖ Ð ÕÙ Û ÙØ Ð Ò Óº ÙÒ Ôº º Ê ÙÑ º ij ÑÔÓÖØ Ò Ð ÓÖ Ø Ñ Ö Ô ÖØ Ø ÓÒ Ö Ò Ð Ý Ø Ñ ØÖ Ù Ò³ Ø ÔÐÙ ÑÓÒØÖ Öº Ò Ø Ð Ó Ü ³ÙÒ ØÝÔ

Plus en détail

Euskal nortasuna. Sites, Loisirs & Activités 2012

Euskal nortasuna. Sites, Loisirs & Activités 2012 GN RU UR SAR SA SU INT -P R -N É IV LL DA Y SAI NT D -JAN -LU Z - H N AH TZ AIN HO A AR BO NN ASC AIN BIR IAT OU CIB OU R GU ÉTH AR Y Sites, Loisirs & Activités 2012 Guneak, aisialdiak eta aktibitateak.

Plus en détail

GEOSI. Les intérêts et les Emprunts

GEOSI. Les intérêts et les Emprunts GEOSI Les intérêts et les Emprunts 1.Définition Lorsque qu une personne (prêteur) prête une somme à une autre personne (emprunteur) il est généralement convenu de rembourser, à l échéance, cet emprunt

Plus en détail

Installation d un manuel numérique 2.0

Installation d un manuel numérique 2.0 Installation d un manuel numérique 2.0 Après la commande d un manuel numérique enrichi, le Kiosque Numérique de l Education envoie un email de livraison (sous 24h pour les commandes passées par Internet

Plus en détail

Schéma National de Formation des Sapeurs-Pompiers

Schéma National de Formation des Sapeurs-Pompiers Schéma National de Formation des Sapeurs-Pompiers Direction de la Défense et de la Sécurité Civiles - Sous-Direction des Services de Secours et des Sapeurs-Pompiers - DDSC 9 - JANVIER 1999 Date de mise

Plus en détail

Formules emprunts obligataires

Formules emprunts obligataires Formules emprunts obligataires Sommaire Formules emprunts obligataires1 I Emprunts obligataires avec obligations remboursées au pair (R=C)2 1 Cas général2 2 Annuités constantes3 3 Amortissements constants3

Plus en détail

ÇÆ ÈÌÁÇÆ Ì Ê ÄÁË ÌÁÇÆ ³ÍÆ ÈÈÄÁ ÌÁÇÆ ËÌÁÇÆ Ê Ë Í Ë ÇÅÈÇË ÆÌË Ê È ÊÌÁË Ô Ö ÅÓ Ñ Ö Þ Ñ ÑÓ Ö ÔÖ ÒØ Ù Ô ÖØ Ñ ÒØ Ñ Ø Ñ Ø ÕÙ Ø ³ Ò ÓÖÑ Ø ÕÙ Ò ÚÙ Ð³Ó Ø ÒØ ÓÒ Ù Ö Ñ ØÖ Ò ÅºËºµ ÍÄÌ Ë Ë Á Æ Ë ÍÆÁÎ ÊËÁÌ ËÀ Ê ÊÇÇÃ

Plus en détail

[Tapez un texte] Document non contractuel sous réserve de modifications en cours d année.

[Tapez un texte] Document non contractuel sous réserve de modifications en cours d année. [Tapez un texte] QUALIFICATION VISEE Titre Responsable d Affaires Agroalimentaires, niveau I (JO du 22/07/2010) OBJECTIF PRINCIPAL DE LA FORMATION PUBLIC ET CONDITIONS D'ACCES Former des cadres de haut

Plus en détail

huguesleclair@yahoo.ca - copyright SACEM Allant q = 63 SOPRANO ALTO TENOR BARYTON BASSE Bar. Que tout le long mes pas me por - tent

huguesleclair@yahoo.ca - copyright SACEM Allant q = 63 SOPRANO ALTO TENOR BARYTON BASSE Bar. Que tout le long mes pas me por - tent Poè Navajo SOPRANO ALTO TENOR BARYTON BASSE Alnt q = 6 à mémoire de JeanPaul Rioelle s as or s as or tout le long s as or Hugues Lecir 4 s as or t(ent)à cha re tour des sai sons Pour Pour re re 7 vien

Plus en détail

THÉÂTRE DU BEAUVAISIS

THÉÂTRE DU BEAUVAISIS THÉÂTRE DU BEAUVAISIS THÉÂTRE DU BEAUVAISIS Un peu d histoire Enquête publique : le cadre Le dossier Déroulement de l enquête Avis et conclusions du CE Après remise du rapport Octobre 2014 : où en est-on?

Plus en détail

Plan d action. Présenté par. Nadine Maire, Brigitte Corbeil et Johanne Bellemare

Plan d action. Présenté par. Nadine Maire, Brigitte Corbeil et Johanne Bellemare Plan d action Présenté par Nadine Maire, Brigitte Corbeil et Johanne Bellemare 1837, chemin Alfred Desrochers Orford J1X 6J4 Québec Tél : 1-819-437-8812 info@poseungeste.com www.poseungeste.com Missions

Plus en détail

Manuel d utilisation. ShareCenter Quattro DNS-345 VeRsion 1.0

Manuel d utilisation. ShareCenter Quattro DNS-345 VeRsion 1.0 Manuel d utilisation ShareCenter Quattro DNS-345 VeRsion 1.0 Table des matières Table des matières introduction...1 Pré-requis...2 Coniguration système requise...2 Présentation du produit...3 Contenu de

Plus en détail

La borne prévention un outil de communication innovant en santé et sécurité au travail

La borne prévention un outil de communication innovant en santé et sécurité au travail La borne prévention un outil de communication La borne prévention, un outil de communication Edito Parce qu il est impor tant de sensibiliser régulièrement les salariés aux bonnes pratiques en santé et

Plus en détail

LA TETE DANS LES ETOILES!

LA TETE DANS LES ETOILES! LA TETE DANS LES ETOILES! Soirée spéciale organisée par l Observatoire de Lyon pour le personnel de l Université et du CNRS (observation du premier quartier de Lune et visite du site). VENDREDI 13 MAI

Plus en détail

- Les Matinées Employeurs 2012 -

- Les Matinées Employeurs 2012 - La nouvelle DAT - Les Matinées Employeurs 2012-1 Pourquoi un nouveau formulaire? Simplifier et/ou préciser certains recueils d informations pour faciliter l instruction des dossiers : Circonstances de

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

Déc. 2 E (2010) 12 40'N 631 090 BA/ DC 3 AVA 021 55'E 1050x25 BGR (x) (*) 270

Déc. 2 E (2010) 12 40'N 631 090 BA/ DC 3 AVA 021 55'E 1050x25 BGR (x) (*) 270 AIP TCHAD 14 AD 2-7-01 ASECNA RÉPERTOIRE DES AÉRODROMES ET PISTES / LIST OF AERODROMES AND RWY 05 MARS 2015 ABECHE VOIR 14 AD 2-7 ABOU - DEIA 11 28'N 480 011 BA DC 3 12 : AVA 019 17'E 1400x42 Balisage

Plus en détail

STATUTS «ATELIER THEATRE DE L EVEIL»

STATUTS «ATELIER THEATRE DE L EVEIL» 1 STATUTS Association «ATELIER THEATRE DE L EVEIL» Logo 2 I. CONSTITUTION OBJET SIEGE SOCIAL DUREE Article 1 : Constitution et Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association

Plus en détail

d'information Prix de l'innovation sur les marchés émergents pour l'année 2014 Product Leadership

d'information Prix de l'innovation sur les marchés émergents pour l'année 2014 Product Leadership 201 3 201 4 INSERT COMPANY LOGO HERE Solutions globales 2013 North de gestion American de l'eau SSL Certificate basées sur des technologies Product Leadership d'information Award Prix de l'innovation sur

Plus en détail

Retour d expérience sur le management des processus

Retour d expérience sur le management des processus GSI Gestion des systèmes d information Retour d expérience sur le management des processus Université d été 8-31 août 00 Dijon Guy Rivoire Consultant ELNOR Guy RIVOIRE 30/08/00 / 1 Présentation ELNOR Cabinet

Plus en détail

BTS M. U. C. en apprentissage

BTS M. U. C. en apprentissage UFA Jeanne d Arc BTS M. U. C. Management des Unités Commerciales en apprentissage BTS MUC (Management des Unités Commerciales) Durée de la formation : 2 années Un diplôme d enseignement supérieur : Education

Plus en détail

Nouveaux rythmes scolaires/tap

Nouveaux rythmes scolaires/tap Pourcentage du nombre d'enfants Nouveaux rythmes scolaires/tap Questionnaire soumis aux parents d élèves des écoles maternelle et élémentaire de Garbejaïre au mois de novembre 2013. 171 questionnaires

Plus en détail

Ä ÇÊ ÌÇÁÊ ÈÀ ËÁÉÍ ÌÀ ÇÊÁÉÍ ÍÆÁÎ ÊËÁÌ ÈÁ ÊÊ ÌÅ ÊÁ ÍÊÁ ij ÇÄ ÆÇÊÅ Ä ËÍÈ ÊÁ ÍÊ ÌÀ Ë Ç ÌÇÊ Ì Ä³ÍÆÁÎ ÊËÁÌ È ÊÁË ËÔ Ð Ø ÈÀ ËÁÉÍ ÌÀ ÇÊÁÉÍ Ë Ö ÄÇÊ ÆË ÔÖ ÒØ Ô Ö Ç Ì ÍÊ Ä³ÍÆÁÎ ÊËÁÌ È ÊÁË ÔÓÙÖÓ Ø Ò ÖÐ Ö ÇÀ Ê Æ ÌÄÇ

Plus en détail

Mes Objectifs. De, par, avec Sandrine le Métayer Lumières de Philippe Férat. spectacle produit par la Cie DORE

Mes Objectifs. De, par, avec Sandrine le Métayer Lumières de Philippe Férat. spectacle produit par la Cie DORE Me Objectf De, par, avec Sandrne le Métayer Lumère de Phlppe Férat pectacle produt par la Ce DORE t j Me objectf numéro prx du Jury aux Gradn du rque (Le Hvernale/ Avgnon) p l e t t a r d, p Sandrne le

Plus en détail

MARSEILLE V e - BLANCARDE L ALHAMBRA RÉSIDENCE ÉTUDIANTE L EXCEPTION AU CŒUR DE LA VILLE!

MARSEILLE V e - BLANCARDE L ALHAMBRA RÉSIDENCE ÉTUDIANTE L EXCEPTION AU CŒUR DE LA VILLE! ARSEILLE V e - BLANCARDE L ALHABRA RÉSIDENCE ÉUDIANE L EXCEPION AU CŒUR DE LA VILLE! AU CŒUR DU DYNAISE DE LA BLANCARDE 1 3 5 1 UCE 2 Vue Vieux-Port 3 Iles du frioul et château d If 4 Notre Dame-de-la-Garde

Plus en détail

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Lot 4: Validation industrielle Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Partenaires Lot 1 Modèle du processus métier L4.1 Modèles PSM Lot 2 Guide d implantation L4.2 Développement & Recette prototype Lot

Plus en détail

ÍÒ Ú Ö Ø ËØÖ ÓÙÖ Á ÙÐØ Ë Ò ÓÒÓÑ ÕÙ Î ÄÍ ÌÁÇÆ ÅÈÁÊÁÉÍ Ë Å ÆÁËÅ Ë ÌÊ ÆËÅÁËËÁÇÆ Ë ÀÇ Ë ÇÆ Å ÆÌ Í Ì ÆÇÆ ÇÆ Å ÆÌ Í Î ÊË Ä Ë Å Ê À Ë ÇÍÊËÁ ÊË Ì ÔÖ ÒØ ÔÓÙÖ Ð³Ó Ø ÒØ ÓÒ Ù Ø ØÖ ÓØ ÙÖ Ä³ÍÒ Ú Ö Ø ËØÖ ÓÙÖ Á ÈÖ ÒØ

Plus en détail

Un monde d avantages: Découvrez ici l engagement d une assurance véhicule «certifiée» club.

Un monde d avantages: Découvrez ici l engagement d une assurance véhicule «certifiée» club. Un monde d avantages: Découvrez ici l engagement d une assurance véhicule «certifiée» club. TCS Assurance auto L assurance véhicules de votre Club parfaitement adaptée à vos besoins! Un monde de prestations

Plus en détail

Semaine 15 CM1/CM2. Dictée verte / orange : Dictée rouge : Dictées orange roux profiter un client un caillou un prince lourd un cheveu

Semaine 15 CM1/CM2. Dictée verte / orange : Dictée rouge : Dictées orange roux profiter un client un caillou un prince lourd un cheveu CM1/CM2 verte/ s verte / : Dans son usine, cet ouvrier participe à la fabrication de lourdes plaques de métal qui défilent devant lui sur le tapis roulant. Pour chaque mot étudié, les élèves recherchent

Plus en détail

P h i l h a r m o n i s

P h i l h a r m o n i s Adoptez un nouveau rythme pour vos placements P h i l h a r m o n i s NOTE D INFO R M ATI O N C o n t rat Collectif d assurance sur la vie à adhésion facultative L e s c a r a c t é r i s t i q u e s d

Plus en détail

Portrait de métier. sommaire du portrait de métier

Portrait de métier. sommaire du portrait de métier Pôle métiers formation Portrait de métier Le métier de charé des relations avec le public Les portraits de métiers» sont une proposition du Pôle métiers formation de l Arcade. L atelier charé des relations

Plus en détail

Déplaçons-nous autrement!

Déplaçons-nous autrement! Déplaçons-nous autrement! Pffff!!! Encore une heure pour rentrer du boulot! Nos habitudes Un quoi? Nous, on a mis en place un «PDE»! Plan de Déplacements Entreprise! On s est organisé pour covoiturer,

Plus en détail

I IDENTIFICATION DE LA STRUCTURE :

I IDENTIFICATION DE LA STRUCTURE : EPCC ANJOU-THEATRE 49 Bd du Roi René BP 22155 49021 ANGERS cedex 2 Tél : 02.41.81.41.57 ou 02.41.81.46.38 Tél : 02-41-25-62-60 ou 02-41-25-62-68 www.cg49.fr ou www.culture.cg49.fr FORMULAIRE DE DEMANDE

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROJET (maximum 1600 caractères)

PRÉSENTATION DU PROJET (maximum 1600 caractères) Titre de l ouvrage Sous-titre de l ouvrage IMPORTANT : Date de dépôt du manuscrit PRÉSENTATION DU PROJET (maximum 1600 caractères) LE OU LES AUTEURS (OU CODIRECTEURS DE L OUVRAGE) Nom et prénom Date de

Plus en détail

Cycle 2 - Bac+5 Responsable d Affaires Agroalimentaires Titre RNCP niv I 14/16

Cycle 2 - Bac+5 Responsable d Affaires Agroalimentaires Titre RNCP niv I 14/16 [ Cycle 2 - Bac+5 Responsable d Affaires Agroalimentaires Titre RNCP niv I 14/16 [ QUALIFICATION VISEE Titre Responsable d Affaires Agroalimentaires, niveau I (JO du 29/11/2013) OBJECTIF PRINCIPAL DE LA

Plus en détail

PROJET DE SALLE PLURIDISCIPLINAIRE POUR LES CHERPINES.

PROJET DE SALLE PLURIDISCIPLINAIRE POUR LES CHERPINES. ! PROJET DE SALLE PLURIDISCIPLINAIRE POUR LES CHERPINES. Dossier de l Union des Espaces Culturels Autogérés Genève 2010 Introduction Le quartier des Cherpines est au coeur d'une vaste réflexion en matière

Plus en détail

Présentation MNRA. Voir aujourd hui pour prévoir demain 01.53.21.12.28. Séminaire Direction Clients

Présentation MNRA. Voir aujourd hui pour prévoir demain 01.53.21.12.28. Séminaire Direction Clients 01.53.21.12.28 Voir aujourd hui pour prévoir demain résentation MN La protection Sociale des indépendants une construction progressive depuis 60 ans La Mutuelle des artisans : Les Solutions et les services

Plus en détail

Livret «Spécial jeunes»

Livret «Spécial jeunes» Jeunes travailleurs & Apprentis avantages Livret Action sociale «Spécial jeunes» Découvrez les prestations réservées aux jeunes et aux apprentis SANTÉ I PRÉVOYANCE I ÉPARGNE I RETRAITE I ACTION SOCIALE

Plus en détail

2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public. Mine. Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations...

2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public. Mine. Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations... Mine 2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations... C est l histoire d un enfant qui s endort la veille de Noël (ou de son

Plus en détail

AUTO-BUS. TRANSITION ENERGÉTIQUE, ÉDUCATION POPULAIRE, MOBILITÉ ET RÉSEAUX en Midi Pyrénées. Catalogue des possibles

AUTO-BUS. TRANSITION ENERGÉTIQUE, ÉDUCATION POPULAIRE, MOBILITÉ ET RÉSEAUX en Midi Pyrénées. Catalogue des possibles Le Vagabond Sage AUTO-BUS TRANSITION ENERGÉTIQUE, ÉDUCATION POPULAIRE, MOBILITÉ ET RÉSEAUX en Midi Pyrénées GEUR Catalogue des possibles NON EXHAUSTIF - MISE À JOUR SEPTEMBRE 2012 YAGE RESPONSABLE ECONOMIE

Plus en détail

Marseille/Le Corbusier : Quand l architecture se livre 3ème édition

Marseille/Le Corbusier : Quand l architecture se livre 3ème édition Marseille/Le Corbusier : Quand l architecture se livre 3ème édition Jeudi 9 octobre en journée A l école primaire du square Michelet 13009 Marseille, ateliers et rencontre animés par l auteur de l ouvrage

Plus en détail

Maître Eventail, Les mains qui fleurissent

Maître Eventail, Les mains qui fleurissent Contact : Ghislain Foulon shintai@live.fr Tél.: +33 (0)6.82.887.60.36. Comité des Fêtes CRS 53 MARSEI CHICHE Eric 71 AVENUE CLAUDE MONET 13014 MARSEILLE comite.des.fetes.crs53@gmail.com 0664712294 Maître

Plus en détail

Bouton Réserver. Logis Standard Logis Premium. Moteurs de réservation des hôtels Logis

Bouton Réserver. Logis Standard Logis Premium. Moteurs de réservation des hôtels Logis Bouton Réserver Logis Standard Logis Premium Moteurs de réservation des hôtels Logis Pourquoi installer un moteur de réservation? 84% des internautes à la recherche d un hôtel se renseignent sur Internet

Plus en détail

DELIBERATION N CP 13-639

DELIBERATION N CP 13-639 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 1 CP 13-639 DELIBERATION N CP 13-639 DU 17 OCTOBRE 2013 La politique sociale régionale La politique régionale pour les personnes en situation de handicap Cinquième affectation

Plus en détail

Une APPROCHE DE LA VILLE INTELLIGENTE

Une APPROCHE DE LA VILLE INTELLIGENTE Programme Smart Cities Projet Ville de Demain Une APPROCHE DE LA VILLE INTELLIGENTE Pour le grand CASABLANCA Enjeux, actions & opportunités Casablanca, le 23 Septembre 2014 CASABLANCA, SMART CITY 1. Enjeux

Plus en détail

MEUBLES LABELLISES (CLEVACANCES ET GITES DEE FRANCE HORS CENTRALES DE RESERVATION)

MEUBLES LABELLISES (CLEVACANCES ET GITES DEE FRANCE HORS CENTRALES DE RESERVATION) BILAN DE LA SAISON MEUBLES LABELLISES (CLEVACANCES ET GITES DE FRANCE HORS CENTRALES DE RESER RVATION) Le bilan de la fréquentation touristique de la saison en Aquitaine est le fruit d un dispositif d

Plus en détail

Présentation du programme de collaboration école-bibliothèque

Présentation du programme de collaboration école-bibliothèque Présentation du programme de collaboration école-bibliothèque Marie Béguin Chargée de mission de l enseignement de la lecture pour le canton de Neuchâtel Journée CLP 21.01.15 Yverdon-les-Bains Plan Une

Plus en détail

Avant-propos Le problème de la spécificité du texte dramatique... 7 Genres du dramatique et descriptions linguistiques... 12 Conclusion...

Avant-propos Le problème de la spécificité du texte dramatique... 7 Genres du dramatique et descriptions linguistiques... 12 Conclusion... Table des matières Avant-propos Le problème de la spécificité du texte dramatique... 7 Genres du dramatique et descriptions linguistiques... 12 Conclusion... 41 PREMIÈRE PARTIE Aspects sémio-linguistiques

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

abonnez-vous POURQUOI S ABONNER libre choix pour toute la saison

abonnez-vous POURQUOI S ABONNER libre choix pour toute la saison 58 abonnez-vous POURQUOI S ABONNER libre choix pour toute la saison à partir de 4 spectacles et illimité à partir de 3 spectacles pour les jeunes une démarche simplifiée tous vos billets vous sont remis

Plus en détail

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 21 VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 22 PROJET I : Séquence 3 ORAL (Réception) Compréhension orale : Activité d écoute : 1 ère fiche pédagogique L objectif de cette séance est

Plus en détail

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes!

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes! Lyon City Card 1 jour 2 jours 3 jours Ta xis et M inibus - Tarifs forfaitaires Jour : 7h - 19h Nuit : 19h - 7h Lyon/ Villeurbanne - Aéroport St Exupéry 59 81 Lyon 5ème et 9ème excentrés - Aéroport St Exupéry

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION POUR COMPAGNIE DE THEATRE D AMATEURS

DEMANDE DE SUBVENTION POUR COMPAGNIE DE THEATRE D AMATEURS MINISTÈRE DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE SERVICE GÉNÉRAL DES ARTS DE LA SCÈNE COMMISSION CONSULTATIVE DU THÉÂTRE AMATEUR BOULEVARD LÉOPOLD II, 44 1080 BRUXELLES DEMANDE DE SUBVENTION POUR COMPAGNIE DE THEATRE

Plus en détail

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN sm: é d V Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd é d V mm: TRODUTO DEMRE. OEXO. RETO D U V 4 FORMTO UPPLEMETRE

Plus en détail

Ecole Privée d'enseignement Technique. Prenez en main. votre avenir! BTS-DEES-MASTER EUROPÉEN EN INITIAL

Ecole Privée d'enseignement Technique. Prenez en main. votre avenir! BTS-DEES-MASTER EUROPÉEN EN INITIAL Ecole Privée d'enseignement Technique Prenez en main votre avenir! BTS-DEES-MASTER EUROPÉEN EN INITIAL POURQUOI choisir?? 2? IFOPI est une école privèe d enseignement technique, dynamique et ambitieuse,

Plus en détail

Intégration de Net2 avec un système d alarme intrusion

Intégration de Net2 avec un système d alarme intrusion Ne2 AN35-F Inégraion de Ne2 avec un sysème d alarme inrusion Vue d'ensemble En uilisan l'inégraion d'alarme Ne2, Ne2 surveillera si l'alarme inrusion es armée ou désarmée. Si l'alarme es armée, Ne2 permera

Plus en détail

Emma La Clown & son Orchestre

Emma La Clown & son Orchestre Dossier technique Mis à jour le 1er juillet 2010 Durée du spectacle : 90 mn sans entracte. Contacts tournée Régie générale & lumières : Niko Lamatière : Gsm : +336 62 83 40 53 Fax : +331 45 57 12 82 Email

Plus en détail

Frédéric PERES - CCI Bayonne Pays Basque

Frédéric PERES - CCI Bayonne Pays Basque Frédéric PERES - CCI Bayonne Pays Basque Mardi 05 mars 2013 - Conférence "CREER DU TRAFIC SUR SON SITE INTERNET..." Mardi 05 mars 2013 - Conférence "CREER DU TRAFIC SUR SON SITE INTERNET..." Mardi 05 mars

Plus en détail

Base de plein air de Chênedet Gîtes de groupes

Base de plein air de Chênedet Gîtes de groupes Base de plein air de Chênedet Gîtes de groupes Ouverts toute l année Au cœur de la forêt de Fougères Chênedet 35133 Landéan 02 99 97 35 46 chenedet@fougeres-communaute.fr La base de plein air de Chênedet

Plus en détail

S initier aux probabilités simples «Un jeu de cartes inédit»

S initier aux probabilités simples «Un jeu de cartes inédit» «Un jeu de cartes inédit» 29-31 Niveau 3 Entraînement 1 Objectifs S entraîner à estimer une probabilité par déduction. Applications (exemples) En classe : tout ce qui réclame une lecture attentive d une

Plus en détail

LA princesse aux petits prouts

LA princesse aux petits prouts Communiqué de presse présente LA princesse aux petits prouts de Leïla Brient illustré par Claire Gaudriot Le résumé LA princesse aux petits prouts, un joli conte décalé qui séduira les enfants autant que

Plus en détail

Î ÐÙ Ø Ê Ñ ÙÖ Ô Ø Ð ÓÒÓÑ ÕÙ µ Ð Ê ÓÙÐ Ø ² Ì ÖÖÝ ÊÓÒ ÐÐ ÖÓÙÔ Ê Ö ÇÔ Ö Ø ÓÒÒ ÐÐ Ö Ø ÄÝÓÒÒ Ñ Ð ÐºÖ ÓÙÐ ØÖ ØÐÝÓÒÒ º Ö Ø ÖÖݺÖÓÒ ÐÐ Ö ØÐÝÓÒÒ º Ö ÈÐ Ò Ð³ ÒØ ÖÚ ÒØ ÓÒ ½º ÁÒØÖÓ ÙØ ÓÒ ÓÒ ÔÖÓÔÖ Ø Î ÐÙ ¹ Ø¹Ê Ä Ü

Plus en détail

Pays arabes du Moyen-Orient

Pays arabes du Moyen-Orient Le Marché Moyen Oriental Il s'agit d'un marché spécifique au sein de la zone Proche et Moyen Orient, qui exclut l'iran et Israël. Il inclut des pays arabes au potentiel très différent selon leur niveau

Plus en détail

Les Réunions d information aux associations

Les Réunions d information aux associations REUNION D INFORMATION AUX ASSOCIATIONS Les Réunions d information aux associations du 1 er au 16 octobre 2014 Direction Générale Adjointe du Cadre de Vie 1 Programme Les nouveautés Le projet associatif

Plus en détail

Communiqué de lancement Paie 100 pour SQL Server

Communiqué de lancement Paie 100 pour SQL Server Communiqué de lancement Paie 100 pour SQL Server Sage complète son offre Ligne 100 SGBDR en proposant aujourd hui Paie 100 pour SQL Server, version 11.01. Paie 100 pour SQL Server permet de répondre à

Plus en détail

U&me. sciences-u-lyon.fr SCIENCES C EST TOUT POUR VOUS!

U&me. sciences-u-lyon.fr SCIENCES C EST TOUT POUR VOUS! V O T R E C A T A L O G U E F O R M A T I O N S B A C + 2 À B A C + 5 U&me SCIENCES 6 FILIÈRES I INITIAL I ALTERNANCE I APPRENTISSAGE I DIPLÔMES & TITRES CERTIFIÉS RECONNUS PAR L ÉTAT * C EST TOUT POUR

Plus en détail

Le téléphone portable: instrument sauveur ou diabolique?

Le téléphone portable: instrument sauveur ou diabolique? Le téléphone portable: instrument sauveur ou diabolique? Quel statut pour cet objet? droits et impairs allô Maman bobo!!! propriété réservés @ Cabinet LANDREAU, 2013 1 Le téléphone portable: un support

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Merci de faire passer ce fichier à tous vos convives

Merci de faire passer ce fichier à tous vos convives Merci de faire passer ce fichier à tous vos convives Appelez au 0694 44 13 18 une fois à la barrière PK 10 de la piste, laissez un message et même un sms (car micro coupures du réseau parfois). Précisez

Plus en détail

La Princesse et le Plombier

La Princesse et le Plombier La Compagnie Antre-Nous présente La Princesse et le Plombier (un spectacle pour enfants à partir de 3 ans) Une comédie sur la tolérance, l amour et les contes de fée... Dans un pays de la taille d un petit

Plus en détail

Latitude 49.37 N Longitude 06.13 E Altitude 376 m RÉSUMÉ MENSUEL DU TEMPS DE JANVIER 2014

Latitude 49.37 N Longitude 06.13 E Altitude 376 m RÉSUMÉ MENSUEL DU TEMPS DE JANVIER 2014 RÉSUMÉ MENSUEL DU TEMPS DE JANVIER 2014 Valeurs moyennes: Valeur Jour Valeur (en C) (en C) (en C) gazon (en C) 11,4 7 13,9 1975 3,6 0,8 4,9 2007-6,3 1963-3,0 29-17,8 1979-2,8 12-24,6 1985 37,1 50,3 95,5

Plus en détail

Listes de fournitures du secondaire pour la rentrée 2015-2016

Listes de fournitures du secondaire pour la rentrée 2015-2016 Listes de fournitures du secondaire pour la rentrée 2015-2016 Classe de 6 ème - Un paquet de pinceaux (gros, moyens, petit) Classe de 5 ème - Un paquet de pinceaux (gros, moyens, petits) Classe de 4 ème

Plus en détail

«CONCOURS ROSALIA CHLADEK France»

«CONCOURS ROSALIA CHLADEK France» 6 ème RENCONTRE DE DANSE CONTEMPORAINE DE SAINT-CLOUD «CONCOURS ROSALIA CHLADEK France» sous la haute présidence de Madame Wilfride PIOLLET, danseuse étoile de l Opéra de Paris Nicole SENECHAUT Saint-Cloud,

Plus en détail

DOSSIER Technique de l'exposant. 20 e. congrès français de rhumatologie. 2 3 4 5 Décembre 2007

DOSSIER Technique de l'exposant. 20 e. congrès français de rhumatologie. 2 3 4 5 Décembre 2007 DOSSIER Technique de l'exposant 20 e congrès français de rhumatologie 2 3 4 5 Décembre 2007 P2 P3 / P4 P5 / P6 P7 P8 P9 P10 P11 / P12 P13 INFORMATIONS GÉNÉRALES ADRESSES UTILES STANDS ÉQUIPÉS PAR LA SOCIÉTÉ

Plus en détail

LE PREMIER MAGAZINE GRATUIT INTERCULTUREL

LE PREMIER MAGAZINE GRATUIT INTERCULTUREL LE PREMIER MAGAZINE GRATUIT INTERCULTUREL l actualité prend des couleurs Afriscope, un média citoyen pour communiquer Afriscope n 17 - septembre / octobre 2010 L SPkCIA E QUE FAIR E ANTENAIR S DU CINQU

Plus en détail

Devenons partenaires

Devenons partenaires Bureau Des Arts Bureau des Arts Chimie ParisTech Chimie Devenons partenaires BDA ENSCP - Chimie ParisTech 11, rue Pierre et Marie Curie 75005 Paris Chimie ParisTech Créée en 1896, Chimie ParisTech est

Plus en détail

1. GENERALITES... 4 1.1. OBJET DU MARCHE... 4 1.2. DUREE DU MARCHE... 4 1.3. REGLEMENTATION... 4 1.4. SECURITE... 5 1.5. ASTREINTE ET GESTION DES

1. GENERALITES... 4 1.1. OBJET DU MARCHE... 4 1.2. DUREE DU MARCHE... 4 1.3. REGLEMENTATION... 4 1.4. SECURITE... 5 1.5. ASTREINTE ET GESTION DES !"#!$# #"%&&&&' 1. GENERALITES... 4 1.1. OBJET DU MARCHE... 4 1.2. DUREE DU MARCHE... 4 1.3. REGLEMENTATION... 4 1.4. SECURITE... 5 1.5. ASTREINTE ET GESTION DES DEMANDES... 5 1.5.1. Du lundi au vendredi

Plus en détail

RÉUNIONS. Donnez un nouveau cap à vos événements SAINT BRIEUC EXPO CONGRÈS PALAIS DES CONGRÈS ET DES EXPOSITIONS DE LA BAIE DE SAINT-BRIEUC

RÉUNIONS. Donnez un nouveau cap à vos événements SAINT BRIEUC EXPO CONGRÈS PALAIS DES CONGRÈS ET DES EXPOSITIONS DE LA BAIE DE SAINT-BRIEUC EX SÉ MI NA PO IR SI TI O N SO I E RÉ S DE GA LA S ES RÉUNIONS CONG RÈS SA LO N INC S A SS EM B SP LÉ ES EC G EN TA ÉN C LE S Donnez un nouveau cap à vos événements SAINT BRIEUC EXPO CONGRÈS PALAIS DES

Plus en détail

SOMMAIRE. Portraits des intervenants Portraits des animateurs Conférence, Débat et Échanges #$%&'(!)(*+,!-$*./)(*-(!"0!1,2*!34"0!5!!

SOMMAIRE. Portraits des intervenants Portraits des animateurs Conférence, Débat et Échanges #$%&'(!)(*+,!-$*./)(*-(!0!1,2*!340!5!! Compte-rendu Tout savoir sur le Big Data pour comprendre qui sont mes clients L'avènement des NTIC et des outils digitaux transforme nos métiers en profondeur. La révolution digitale a donné du pouvoir

Plus en détail

PRIX ENTREPRISE & CONVIVIALITE 2011

PRIX ENTREPRISE & CONVIVIALITE 2011 PRIX ENTREPRISE & CONVIVIALITE 2011 14e Convention du 16 juin 2011 Catégorie 1. Activité conviviale LIPDUB du service Télévente du groupe Descriptif : Réalisation d un clip musical mettant en scène les

Plus en détail

Théâtre national de Marseille Direction Macha Makeïeff. Location des espaces

Théâtre national de Marseille Direction Macha Makeïeff. Location des espaces La Criée/ Théâtre national de Marseille Direction Macha Makeïeff Location des espaces Congrès, Séminaires, Assemblées Générales, Forums, Conférences... Idéalement située au cœur de Marseille sur le Vieux-Port,

Plus en détail

Quand le privé rencontre l EIC

Quand le privé rencontre l EIC DOSSIER DE PRESSE Quand le privé rencontre l EIC 1 er «Entraînement interculturel à la candidature» en Lorraine en partenariat avec le Crédit Agricole de Lorraine Contacts presse CREDIT AGRICOLE : Parcidio

Plus en détail

Service communication - Mairie

Service communication - Mairie Service communication - Mairie PSS Coralline (Cherbourg) Patrouilleur de Surveillance des Sites, Filleul de la ville de Saint Valery en Caux. VCSM Yser (Dieppe) Vedette Côtière de la Gendarmerie Maritime.

Plus en détail

L empreinte environnementale du groupe Accor Application de l approche cycle de vie au niveau d une organisation

L empreinte environnementale du groupe Accor Application de l approche cycle de vie au niveau d une organisation L empreinte environnementale du groupe Accor Application de l approche cycle de vie au niveau d une organisation Accor a mené la 1 ère empreinte environnementale dans le secteur hôtelier En 2010, suite

Plus en détail

Réceptions. Le Phare des Baleines. Océan Authentique. Séminaires. Vos événements au bord de l océan. Professionnel. Conférences. Réunions de travail

Réceptions. Le Phare des Baleines. Océan Authentique. Séminaires. Vos événements au bord de l océan. Professionnel. Conférences. Réunions de travail Vos événements au bord de l océan île de Ré Le Phare des Baleines Conseils Plaisir Séminaires Océan SoiréesDécouvrir Authentique Réceptions Conférences Réunions de travail Événements Professionnel Détente

Plus en détail

SERVICE EN RESTAURATION

SERVICE EN RESTAURATION SERVICE EN RESTAURATION Passerelle vers : les métiers de l alimentation LE SERVEUR EN RESTAURATION doit adapter sa prestation à des contextes professionnels et des clientèles diversifiés. Les techniques

Plus en détail

Quelques informations récentes à relayer dans vos réseaux

Quelques informations récentes à relayer dans vos réseaux Quelques informations récentes à relayer dans vos réseaux ❶ Le 1 er octobre 2013, ouverture du Site ABCD de l égalité : url : www.cndp.fr/abcd-de-l-egalite ❷ Sept. 2013, lancement du concours national

Plus en détail