Retour d expérience sur le management des processus

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Retour d expérience sur le management des processus"

Transcription

1 GSI Gestion des systèmes d information Retour d expérience sur le management des processus Université d été 8-31 août 00 Dijon Guy Rivoire Consultant ELNOR Guy RIVOIRE 30/08/00 / 1

2 Présentation ELNOR Cabinet Conseil Management des Organisations et des Systèmes d informations NOS METIERS Le conseil auprès des cadres et dirigeants d entreprise, L expertise en méthodes et techniques de management des processus d entreprise, La formation et l ingénierie pédagogique, L assistance au management des projets. NOS CIBLES Les projets d amélioration des processus d entreprise, L accompagnement du changement dans les organisations. Guy RIVOIRE 30/08/00 /

3 Présentation NOTRE OBJECTIF PERMANENT «Contribuer à l harmonisation et l optimisation des relations maîtrise d ouvrage / maîtrise d œuvre». NOS CLIENTS Banques, assurances, industries, logistique, PME/PMI, Grandes administrations, ministères, établissements publics, NOTRE PARTENAIRE IDS, éditeur de la famille des logiciels ARIS. NOTRE CONTRIBUTION ENSEIGNEMENT & RECHERCHE Ecole Supérieure de Commerce de Paris, INSA de Lyon ingénierie pédagogique, Ecole de Management de Lyon, Université Lyon. Guy RIVOIRE 30/08/00 / 3

4 Présentation NOS CLIENTS Banques, assurances, industries, logistique, PME/PMI, Grandes administrations, ministères, établissements publics, NOS MISSIONS Modélisation, documentation et optimisation de processus, Pilotage d activités d entreprise (ABC/ABM, BSC), Démarche Qualité & Certification, Préparation à la mise en œuvre d ERP (SAP, JD EDWARDS, ), Urbanisation des systèmes d Information, Cartographie fonctionnelle et applicative, Préparation à l installation de systèmes W orkflow, Conduite du changement. Guy RIVOIRE 30/08/00 / 4

5 LES MOTS CLES Description approfondie des métiers L amélioration continue des Processus Valeur ajoutée Mesure de la performance Les Référentiels dynamiques Guy RIVOIRE 30/08/00 / 5

6 Situations diverses, questions récurrentes Gestion des connaissances Transformation d entreprise Nouveau Produit /service Nouveaux clients Orga. Qualité Introduction ERP Développement de logiciel MEO Workflow Commerce électronique... Quels services sont fournis? Quelles compétences sont disponibles? Questions Générales Quels logiciels-progiciels sont utilisés? Comment sont exécutés les projets? Qui fait quoi? Quelles informations sont gérées? Qui est responsable? Quels processus / fonctions sont supportés par le système d information? Quels sont les besoins relatifs à ISO? Quels sont les processus de référence concernés? Questions spécifiques Guy RIVOIRE 30/08/00 /

7 Situations diverses, questions récurrentes (suite) Gestion des connaissances Transformation d entreprise Nouveau Produit /service Nouveaux clients Orga. Qualité Introduction ERP Développement de logiciel MEO Workflow Commerce électronique... Comment définir le périmètre et le contenu du projet? Comment présenter les résultats? questions sur le projet Comment assurer la communication entre les différents groupes? Comment former les collaborateurs? Comment diffuser l information? Comment valider les résultats? Guy RIVOIRE 30/08/00 / 7

8 d où l importance de situer son projet Démarche qualité Gestion de la performance Gestion des risques Conduite du changement Management des Processus Gestion des compétences Conception et études de SI Urbanisation du SI Alignement stratégique Guy RIVOIRE 30/08/00 / 8

9 maîtriser les phases et le cycle du BPM Le cycle finalisé BPM BAM BPI Guy RIVOIRE 30/08/00 / 9

10 maîtriser les phases et le cycle du BPM Le cycle finalisé BPM BAM BPI Dans toutes les entreprises, quelles que soient les activités, il convient de distinguer les grandes fonctions de : stratégie, conception, exécution, contrôle. 1 et sont englobés dans le BPM (Business Process Management). 3 constitue le BAM (Business Activity Monitoring). 4 constitue le BPI (Business Process Improvement). Guy RIVOIRE 30/08/00 / 10

11 Eq ui p e m e n t s v e n du s Sy st em e Co nt r a t Fa c t u r a t i o n sy st em em a i n t e na nc e Suppor t I n f or m a t i o ns M a r k e t i ng pa i e m e nt Em pl oye s R/ 3 SD or d r ve n t e s I n f or m a t i o n f a c t ur a t i o ns R/ 3 FI / CO e c r it Sy u r es t e m e Co nt r a t Equi pe m e nt s v e nd us c o m m a n d e Fa c t ur a t i o n sy s t e m em ai nt enance Suppor t I n f o r m a t i on s M a r k e t i ng Sy s t e m e a c ha t O r d r e s a c ha t pa i e m e nt Em pl oy e s B P C S r e po r t i n g Ve nt e e c r it usy r es t e m e Co nt r a t Eq ui pe m en t s v e n du s SyR/ s3t e m e W SD ar ehouse or dr es v e nt e s I n f o r m a t i on f a c t u r a t i on s R/ 3 FI / CO c o m m a n d e Fa c t ur a t i o n sy st em em a i n t e na nc e Suppor t I n f or m a t i o ns M a r k e t i ng Sy st em e a c h a t O r d r e s a c h a t pa i e m ent Em pl oye s B P C S r e po r t i n g Ve n t e I n f or m a t i o n f a c t u r a t i on s SyR/ st3 em e W SD a r e Ho us e or d r ve n t e s R/ 3 FI / CO e c r it u r e c o m m a n d e Sy s t e m e a c ha t O r d r e s a c ha t B P C S r e po r t i n g Ve nt e Sy st em e W ar ehouse Equipeme nts vendu s systeme Sup port Systeme Personnel information salariés Systeme Contrat Facturation Maintenance paiement Employes Workflow Informations Marketing Infor mation facturations ordres v entes R/3 FI/CO ecriture paye CCMX Pa ye R/3 SD bulletin trim employé commande Systeme achat Ordres achat evaluation Stock reporting Vente Sage B P C S R/3 PP Systeme Ware House R/3 MM requetes clients Conta ct 000 inven taire mise à jour chemin vers une forte cohérence entre acteurs vers une forte intégration des architectures M O A Objectifs d entreprise Métier Th em a : Ne uge s taltun g de r Budge tpla nung u nd -a bwic k lung Ra hm e nbe din gu ng : Bu d g e t p ro KC na c h Ke n n z a h l en ig e r Pro je k tä n d e ru n g s di e n s t Qu an tita tiv e Verbe s s e runge n : Ve re i n fa c h te L oh n a u fs c h rei b u n g Ab s ti m m u n g s g e s p rä c he i n BST m it Pla Sy n u e n rg g ie s i e n ffe g e k n t ie d u r rc (Be h h we o h rtu e n Tra g d n e s r p Pro a re je nz k u te n ) d Zu g ri ff e n tfä ll t DV-Ei n g a b e de r Pl a n u n g s we rte u n d Projek teinric htung in HV e ntfä llt Objectifs d entreprise Métier Processus Métier Objectifs d entreprise Processus SIO Architecture fonctionnelle Crédits-Risques PFC FONCTION CREDIT DOM RFR FONCTION RISQUE DOM M O E Th em a : Ne uge s taltun g de r Budge tpla nung u nd SIQ -a bwic k lung Ra hm e nbe din gu ng : Bu d g e t p ro KC na c h Ke n n z a h l en ig e r Pro je k tä n d e ru n g s di e n s t Qu an tita tiv e Verbe s s e runge n : Ve re i n fa c h te L oh n a u fs c h rei b u n g Ab s ti m m u n g s g e s p rä c he i n BST m it Pla Sy n u e n rg g ie s i e n ffe g e k n t ie d u r rc (Be h h we o h rtu e n Tra g d n e s r p Pro a re je nz k u te n ) d Zu g ri ff e n tfä ll t DV-Ei n g a b e de r Pl a n u n g s we rte u n d Architecture cible Projek teinric htung in HV e ntfä llt Architecture cible SIQ Architectures Architecture cible SIQ Architecture applicative Architecture technique Architecture cible Maturité de la démarche Guy RIVOIRE 30/08/00 / 11

12 Les questions émergentes en 00 Que signifie manager par les processus? Qui est concerné par cette démarche? Comment est-il mis en œuvre? Répond-il aux enjeux économiques? Guy RIVOIRE 30/08/00 / 1

13 Quel lien entre stratégie et processus? Actionnaires STRATEGIE Dirigeant PERFORMANCE Management PROCESSUS Equipes Guy RIVOIRE 30/08/00 / 13

14 Qu attendent les hommes des processus? «85% des causes d un échec à atteindre l attente du client sont dues à des défaillances dans les systèmes et les process plutôt qu à l employé. Le rôle du management est de changer le process plutôt que de harceler les individus à faire mieux.» Edwards Deming L homme de la renaissance industrielle japonaise d après-guerre Guy RIVOIRE 30/08/00 / 14

15 Résultat d enquête Le Management par les processus Guy RIVOIRE 30/08/00 / 15

16 Méthodologie Etude quantitative en ligne délivrée par Exclusion des répondants suivants : Appartenant aux cabinets de conseil Entreprises de moins de 100 employés Résultats : 338 questionnaires remplis 19 questionnaires analysés Guy RIVOIRE 30/08/00 / 1

17 50% de connaissance pour 30% de mise en oeuvre Q1 Quel niveau de connaissance pensez-vous avoir du management par les processus? Q Quel est le niveau de mise en œuvre dans votre entreprise? Pas élevé du tout Plutôt pas élevé Ni élevé, ni pas élevé Plutôt élevé Très élevé 0% 40% 0% % 0% 40% 0% 80% Moyenne NSP sur 5 Niveau de connaissance du Management par les ,30 Processus Niveau de mise en oeuvre dans l'entreprise ,73 Nombre de salariés : 100 à Niveau de connaissance MP (base : 10) (base : 113) Faible 5% 18% Ni élevé, ni pas élevé 8% 5% Elevé 4% 58% Total (%) 100% 100% Guy RIVOIRE 30/08/00 / 17

18 Les bons élèves du MP sont reconnus Q3 Connaissez-vous des entreprises qui mettent en œuvre le management par les processus? DG: 5% Hors DG: 57% Oui Non Entreprise Mentions Industrie GE 10 HP 9 EADS IBM 5 Air Liquide 4 Renault 4 Thalès 4 Total 4 Valeo 4 Services Air France France Télécom-Orange 3 AXA 3 Guy RIVOIRE 30/08/00 / 18

19 Le MP est perçu comme un outil pour consolider une PDM,, pas pour conquérir une PDM ni assurer un ROI Q Pour une entreprise en général, quel impact attendez-vous du management par les processus sur Pas important du tout Plutôt pas important Ni important, ni pas important Plutôt important Très important 40% 0% % 0% 40% 0% 80% 100% La satisfaction des clients NSP Moyenne sur 5 4,3 La qualité des produits et services , 4,03 La maîtrise des coûts ,97 Le résultat opérationnel 1 5 3,3 Le retour sur investissement (ROI) ,3 Le chiffre d'affaires Guy RIVOIRE 30/08/00 / 19

20 Dans leur propre entreprise, ils perçoivent les mêmes limites au MP Q1 Dans votre entreprise, quel impact la mise en œuvre de ces éléments a-t-elle sur Pas important du tout Plutôt pas important Ni important, ni pas important Plutôt important Très important La qualité des produits et services 31 40% 0% % 0% 40% 0% 80% 100% NSP Moyenne sur 5 3,71 La satisfaction des clients ,57 3,50 La maîtrise des coûts ,3 Le résultat opérationnel ,9 Le retour sur investissement (ROI) ,78 Le chiffre d'affaires Guy RIVOIRE 30/08/00 / 0

21 Le MP est perçu, avant tout, comme un outil de pilotage, et pas de définition stratégique Q7 Pour une entreprise en général, quelle est l importance du management par les processus sur Pas important du tout Plutôt pas important Ni important, ni pas important Plutôt important Très important 40% 0% % 0% 40% 0% 80% 100% Moyenne NSP sur 5 Le pilotage de l'entreprise ,34 4,34 La mise en oeuvre de la stratégie ,99 3,99 3,1 La définition de la strategie ,1 Guy RIVOIRE 30/08/00 / 1

22 On arrive au MP par la force des choses, pas par vision de management Q9 Qu est-ce qui vous a décidé ou vous déciderait à mettre en œuvre un management par les processus? Oui Non % 10% 0% 30% 40% 50% 0% 70% 80% 90% 100% MP est la conséquence d une autre décision La refonte du systeme d'information Une exigence de client Le lancement d'un projet opérationnel Une pression concurrentielle Une réglementation sectorielle métier (Ex : ISO, AMM, BALE) 35 5 Une dégradation du résultat 33 7 Une fusion, acquisition ou vente d'activité 74 Un échec d'un projet clef 5 75 Une exigence des actionnaires Une réglementation comptable et financiere Rendre l'organisation plus performante 4 9 Réorganisation interne 3 97 Guy RIVOIRE 30/08/00 /

23 Les apports potentiels sont bien priorisés dans les esprits mais la réalité du terrain se concentre sur les potentiels les moins importants. Objectif Stratégique Q5 Pour une entreprise en général, quelle est pour vous l importance que vous donnez aux différents apports potentiels du management par les processus suivants : Pas important du tout Une maîtrise transversale des activités au service des clients Plutôt pas important Ni important, ni pas important 35 Plutôt important 40% 0% % 0% 40% 0% 80% 100% 50 Très important NSP Moyenne sur 5 4,7 Une maîtrise de l'atteinte des objectifs ,09 Objectifs Opérationnels Le rapprochement des indicateurs opérationnels des objectifs stratégiques La détection des dysfonctionnements Une clarification des responsabilités de chacun Un levier pour la conduite du changement ,08 4,07 4,0 4,01 3,91 Une réactivité et adaptabilité de l'entreprise ,87 Réalité Une communication interne basée sur un langage commun ,8 terrain Un partage des meilleures pratiques ,83 Une connaissance par tous du fonctionnement de l'entreprise ,8 La maîtrise des risques humains, techniques et financiers Guy RIVOIRE 30/08/00 / 3

24 D ailleurs, si le travail de mise en place d indicateurs clés a été fait, ils ne sont pas encore suivis par la direction limitant la valeur de l effort Q11 Dans votre entreprise, quel est le niveau de mise en œuvre des éléments suivants : Opérationnel En cours d implémentation En réflexion Pas opérationnel % 0% 40% 0% 80% 100% La m ise en place d'indicateurs de m esure de la perform ance NSP 10 3 L'identification de vos principaux processus La désignation de responsables de processus La description détaillée des processus Une revue de la perform ance des processus par votre com ité de Direction La diffusion par intranet des processus La diffusion d'une m éthode com m une de rés olution de problèm es & de gestion de projet L'existence de référentiels fonctionnels liés aux processus Une entité en charge de la perform ance des processus Le partage des m eilleures pratiques La gestion des risques associés aux processus Guy RIVOIRE 30/08/00 / 4

25 Si tout le monde est d accord pour blâmer la résistance au changement, la culture d entreprise est également mise en cause par la DG Q13 Dans votre entreprise, quels sont les principaux FREINS dans la mise en œuvre des éléments composant le management par les processus? 0% 10% 0% 30% 40% 50% 0% 70% 80% 90% 100% La résistance au changement 1% 59% La culture de l'entreprise 4% 59% La remise en cause de l'organisation 39% 48% La mise à plat des responsabilités 8% 38% Le manque d'implication de la Direction Générale 4% 3% Direction générale Toutes directions hors DG La difficulté d'évaluation a priori de l'impact attendu (ROI) 4% 30% Un manque de clarification des rôles dans sa mise en oeuvre 9% 30% La peur de partager l'expertise 3% 18% Autres (manque de compréhension du concept, manque de compétences internes ) 9% 11% Guy RIVOIRE 30/08/00 / 5

26 Tout le monde s accorde pour dire que les leviers sont une volonté forte de la DG et un bon encadrement Q14 Dans votre entreprise, quels sont les principaux LEVIERS dans la mise en œuvre des éléments composant le management par les processus? 0% 10% 0% 30% 40% 50% 0% 70% 80% 90% 100% Une volonté forte et lisible de la direction 5% % Un encadrement convaincu 50% 50% Une approche transverse des organisations 4% 51% L'optimisation opérationnelle comme axe strategique Des objectifs clairs pour la démarche 4% 39% 33% 43% Direction générale Toutes directions hors DG Une communication sur la démarche 37% 39% La culture client de l'entreprise 35% 3% Ne sait pas 7% 5% Guy RIVOIRE 30/08/00 /

27 Même quand il y a des responsables de processus, il est rare que leur rémunération dépende de la performance du processus Q1 Dans votre entreprise, la rémunération du responsable de processus est-elle en partie liée à la performance des processus sous sa responsabilité? Guy RIVOIRE 30/08/00 / 7

28 Synthèse Une connaissance relativement poussée des concepts, avec une mise en œuvre encore limitée Le MP est principalement perçu comme un outil de pilotage d entreprise plutôt qu un outil de déploiement de stratégie un moyen de consolider une part de marché, plus qu un outil de conquête La mise en œuvre du MP semble ne se décider qu en conséquence d une autre décision (ex : refonte du SI) Si les apports potentiels sont bien identifiés, la réalité du terrain se concentre sur les potentiels les moins importants Guy RIVOIRE 30/08/00 / 8

29 Synthèse (suite) Une implication qui laisse à désirer : Si les indicateurs sont identifiés et définis, ils ne sont pas forcément suivis en comité de direction Les directions les plus impliquées sont les DG, DSI et DQ. Les autres le restent relativement peu, freinant les gains potentiels. Si l enjeu est identifié par les DG, le message n est pas encore universellement passé dans le reste de l entreprise. Les SI sont au cœur des décisions de mise en œuvre du MP. Guy RIVOIRE 30/08/00 / 9

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus les éléments structurants Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise en

Plus en détail

ITSMby Diademys. Business plan. Présentation

ITSMby Diademys. Business plan. Présentation ITSMby Diademys Business plan Présentation ITSM Définition -p3- Sommaire Notre vision Approche client -p2- -p3- Les offres ITSM par Diademys -p4-2 ITSM Définition Un pas vers votre nouvelle organisation

Plus en détail

Mener un projet SOA piloté par les besoins métier

Mener un projet SOA piloté par les besoins métier Mener un projet SOA piloté par les besoins métier Interview «EASYTEAM» du 12 Janvier 2012, postée sur : http://www.itplace.tv Maxime Pawlak, directeur EASYTEAM Paris Vincent Mazelly, Journaliste Aujourd

Plus en détail

Offre Education Sage. Gilles Soaleh - Responsable Education. Thierry Ruggieri - Consultant Formateur. Académie de Montpellier 08 décembre 2011

Offre Education Sage. Gilles Soaleh - Responsable Education. Thierry Ruggieri - Consultant Formateur. Académie de Montpellier 08 décembre 2011 Offre Education Sage Gilles Soaleh - Responsable Education Thierry Ruggieri - Consultant Formateur Académie de Montpellier 08 décembre 2011 Sommaire Sage La nouvelle offre Education : Sage 100 Entreprise

Plus en détail

Gestion des ressources humaines et SI RH : grandes tendances, innovations et usages

Gestion des ressources humaines et SI RH : grandes tendances, innovations et usages Gestion des ressources humaines et SI RH : grandes tendances, innovations et usages Une solution organisationnelle : le Centre de Services Partagés Le 7 novembre 2006 1 Sommaire Ineum consulting en quelques

Plus en détail

Business Optimising Consulting Group. Consulting en systèmes d information

Business Optimising Consulting Group. Consulting en systèmes d information Business Optimising Consulting Group Consulting en systèmes d information Introduction La place toujours plus centrale des Directions des systèmes d'information au sein des entreprises les expose encore

Plus en détail

Les pratiques du sourcing IT en France

Les pratiques du sourcing IT en France 3 juin 2010 Les pratiques du sourcing IT en France Une enquête Solucom / Ae-SCM Conférence IBM CIO : «Optimisez vos stratégies de Sourcing» Laurent Bellefin Solucom en bref Cabinet indépendant de conseil

Plus en détail

Comment faire des investissements informatiques pertinents en pleine connaissance de cause et mesurer les résultats obtenus?

Comment faire des investissements informatiques pertinents en pleine connaissance de cause et mesurer les résultats obtenus? Pourquoi le C - GSI Comment faire des investissements informatiques pertinents en pleine connaissance de cause et mesurer les résultats obtenus? La gouvernance des systèmes d information désigne l ensemble

Plus en détail

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Que la stratégie soit belle est un fait, mais n oubliez pas de regarder le résultat. Winston Churchill PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Conseil en Organisation, stratégie opérationnelle

Plus en détail

PLANIFICATION ET SUIVI DE PROJETS

PLANIFICATION ET SUIVI DE PROJETS PLANIFICATION ET SUIVI DE PROJETS UN SEUL OBJECTIF LA GESTION DE VOS DÉLAIS NALYSE_ planning_ LA PASSION DE LA GESTION DE PROJET Spécialisés en management général de projet, planification et gestion des

Plus en détail

Paris - Tunis - Casablanca. Partenaire idéal de vos opérations stratégiques

Paris - Tunis - Casablanca. Partenaire idéal de vos opérations stratégiques Paris - Tunis - Casablanca Partenaire idéal de vos opérations stratégiques Fondé en 2004, FICOM est un cabinet indépendant d études et de conseil, implanté à Paris, Tunis et Casablanca. Nous accompagnons

Plus en détail

Organisation et qualité

Organisation et qualité 12 Organisation Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est d améliorer la qualité de service aux clients et l efficience de l entreprise, par la conduite de projets ou de démarches contribuant

Plus en détail

TelecomEtude. la Junior-Entreprise des nouvelles technologies. www.telecom-etude.com contact@telecom-etude.com

TelecomEtude. la Junior-Entreprise des nouvelles technologies. www.telecom-etude.com contact@telecom-etude.com TelecomEtude la Junior-Entreprise des nouvelles technologies www.telecom-etude.com contact@telecom-etude.com Présentation de Telecom Etude Qu est-ce qu une Junior-Entreprise? Association loi 1901, elle

Plus en détail

Transformation sociale. Renouveler les structures de rémunération. 33, rue Vivienne, 75 002 Paris 01 47 33 03 12 www.altairconseil.

Transformation sociale. Renouveler les structures de rémunération. 33, rue Vivienne, 75 002 Paris 01 47 33 03 12 www.altairconseil. Transformation sociale Renouveler les structures de rémunération 33, rue Vivienne, 75 002 Paris 01 47 33 03 12 www.altairconseil.fr Notre cabinet 18 ans d expérience dans le domaine du Conseil 2 associés

Plus en détail

Amélioration des Performances de vôtre fonction Achats & Contrats

Amélioration des Performances de vôtre fonction Achats & Contrats Conseils & Accompagnement Amélioration des Performances de vôtre fonction Achats & Contrats +33 676 600 208 ~ a.galtier@atm-managers.com www.atm-managers.com Notre filière Achats & Contrats = Une expertise

Plus en détail

CONTACT Humanances 27 avenue de l Opéra - Paris 1er contact@humanances.fr. Humanances - Conseil en stratégie et management de la transformation.

CONTACT Humanances 27 avenue de l Opéra - Paris 1er contact@humanances.fr. Humanances - Conseil en stratégie et management de la transformation. Cabinet Humanances Conseil en stratégie et management de la transformation CONTACT Humanances 27 avenue de l Opéra - Paris 1er contact@humanances.fr Un cabinet établi Fondée en 2003, les 2 associés fondateurs

Plus en détail

L approche processus c est quoi?

L approche processus c est quoi? L approche processus c est quoi? D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Introduction Termes et définitions

Plus en détail

Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation

Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation TROUVEZ LE BON ÉQUILIBRE AVEC DES SOLUTIONS LOGICIELLES ET DES PRESTATIONS DE CONSEIL POUR LA GOUVERNANCE OPÉRATIONNELLE PRENEZ UNE LONGUEUR

Plus en détail

Openvista Ils mettent au cœur de leur priorité la réalisation de vos objectifs les plus ambitieux.»

Openvista Ils mettent au cœur de leur priorité la réalisation de vos objectifs les plus ambitieux.» «Avoir une connaissance fine de ses clients, maîtriser ses coûts fournisseurs, gérer efficacement la connaissance des différents collaborateurs dans son entreprise au fil du temps, optimiser les flux de

Plus en détail

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com Information Technology Services - Learning & Certification www.pluralisconsulting.com 1 IT Consulting &Training Créateur de Performance Pluralis Consulting Services et de Conseil en Système d Information

Plus en détail

L innovation au cœur des processus et des systèmes

L innovation au cœur des processus et des systèmes L innovation au cœur des processus et des systèmes www.novigo-consulting.com NOS OFFRES Notre vocation est d appuyer les entreprises pour évaluer la multitude de besoins et assurer le succès des projets

Plus en détail

1. Description de la formation

1. Description de la formation EN PARTENARIAT AVEC ITIL France Objectifs de la formation - Comprendre les principes des 5 processus de la stratégie des services afin d'initier une démarche ITIL au sein d'une entreprise 1. Description

Plus en détail

Enquête ITIL et la performance en entreprise 2007 CONNECTING BUSINESS & TECHNOLOGY

Enquête ITIL et la performance en entreprise 2007 CONNECTING BUSINESS & TECHNOLOGY Enquête ITIL et la performance en entreprise 0 CONNECTING BUSINESS & TECHNOLOGY CONTEXTE L enquête «ITIL et la gestion de la performance en entreprise» 0 de Devoteam Consulting a permis de recueillir 1

Plus en détail

Piloter le contrôle permanent

Piloter le contrôle permanent Piloter le contrôle permanent Un cadre règlementaire en permanente évolution L évolution des réglementations oblige les institutions financières à revoir leur dispositif de contrôle Secteur bancaire CRBF

Plus en détail

Maîtrise d ouvrage agile

Maîtrise d ouvrage agile Maîtrise d ouvrage agile Offre de service Smartpoint 17 rue Neuve Tolbiac 75013 PARIS - www.smartpoint.fr SAS au capital de 37 500 - RCS PARIS B 492 114 434 Smartpoint, en quelques mots Smartpoint est

Plus en détail

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES CBRH Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines CBRH : Paie et administration du personnel Activité GPEC : Compétences et carrière / Entretien / Formation IDR Contrôle de

Plus en détail

NOTRE OFFRE INTERIM CDD CDI MANAGEMENT DE TRANSITION WWW.GROUPETRANSITION.COM NOS CANDIDATS SONT DES CRÉATEURS DE VALEUR

NOTRE OFFRE INTERIM CDD CDI MANAGEMENT DE TRANSITION WWW.GROUPETRANSITION.COM NOS CANDIDATS SONT DES CRÉATEURS DE VALEUR NOS CANDIDATS SONT DES CRÉATEURS DE VALEUR Leader de l'intérim et du Recrutement spécialisé, le Groupe Transition intervient, via des structures dédiées, dans les domaines de la Comptabilité / Finance

Plus en détail

Quel avenir pour le management de projet?

Quel avenir pour le management de projet? Quel avenir pour le management de projet? IUT Lunéville Jeudi 8 Mars 2007 Vincent BARROIS RES COMMUNICA LE CHOIX D UN OUTIL LOGICIEL ERP, CRM, GPAO Un Projet d Entreprise qui mérite une Méthodologie, Méthodologie

Plus en détail

Titre de la présentation Le SIRH, au service du développement d une Politique Ressources Humaines. Samir TOUMI

Titre de la présentation Le SIRH, au service du développement d une Politique Ressources Humaines. Samir TOUMI Titre de la présentation Le SIRH, au service du développement d une Politique Ressources Humaines Samir TOUMI 11 12 2009 Sommaire 1 Qu appelle-t-on Politique Ressources Humaines? 2 Développer la politique

Plus en détail

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE FICHE DE DESCRIPTION DE POSTE DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE ET ADMINISTRATIVE TITULAIRE DU POSTE Nom : RESPONSABLE HIERARCHIQUE DIRECT Nom : CHAUMONT Anne Laure Prénom : Fonction : Visa : Visa : Date

Plus en détail

L Usine Digitale / GT Nexus & Cap Gemini juin 2015 ETUDE : LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE DES ENTREPRISES

L Usine Digitale / GT Nexus & Cap Gemini juin 2015 ETUDE : LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE DES ENTREPRISES L Usine Digitale / GT Nexus & Cap Gemini juin 2015 ETUDE : LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE DES ENTREPRISES L ENQUÊTE Méthodologie Etude quantitative en ligne Cible Secteurs Industrie, Services aux entreprises,

Plus en détail

La matrice Indicateurs ou

La matrice Indicateurs ou La matrice Indicateurs ou Un outil simple pour bien démarrer sa démarche ISO 9001:2000 Actions Services Qualité Philippe Engrand / Consultant Associé - Auditeur ICA philippe. engrand @ as-qualite. com

Plus en détail

Les fonctions du marketing R A LLER PL US L OI

Les fonctions du marketing R A LLER PL US L OI 2 du marketing Comment intégrer les missions marketing dans les profils de poste transport logistique? Le marketing d études Le marketing stratégique Le marketing produit Le marketing opérationnel et la

Plus en détail

Le MFQ et la plateforme AFNOR d échanges régionale présente : Le 5 à 7 : «EVOLUTION DE L ISO 9001»

Le MFQ et la plateforme AFNOR d échanges régionale présente : Le 5 à 7 : «EVOLUTION DE L ISO 9001» Le MFQ et la plateforme AFNOR d échanges régionale présente : Le 5 à 7 : «EVOLUTION DE L ISO 9001» Intervenants : Jean marc VIGNOLLE Consultant Qualité et Eliane POURTAU Chargée de mission Qualité à la

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN Société : VNEXT est une société de conseil et d expertises technologiques dans le domaine de l infrastructure IT, le développement des logiciels et la formation professionnelle.

Plus en détail

Synthèse de notre offre. Page 1

Synthèse de notre offre. Page 1 Synthèse de notre offre Page 1 Notre cabinet Nous vous accompagnons sur plusieurs thématiques 99 Advisory conseille les équipes dirigeantes du monde financier dans leurs prises de décisions et dans la

Plus en détail

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45 Baromètre Afci ANDRH Inergie 2013 sur la Communication Managériale 4 ème édition «L implication des managers dans une communication de proximité avec leurs équipes» Octobre 2013 Contact Inergie Toute publication

Plus en détail

GESTION RELATION CLIENTS

GESTION RELATION CLIENTS GESTION RELATION CLIENTS COMMERCE INTERNATIONAL FINANCES VENTE- NEGOCIATION MARKETING MANAGEMENT 27 B rue Clément Marot 25000 BESANCON Tél. / Fax : 00 (33) 0952 069 918 email : info@strategexport.com SARL

Plus en détail

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle enjeux Comment accroître la qualité de vos services tout en maîtrisant vos coûts? Equinox Consulting vous accompagne aussi bien dans la définition

Plus en détail

Démarche qualité. Responsabilité individuelle

Démarche qualité. Responsabilité individuelle Démarche qualité Réussite collective Basée sur la Responsabilité individuelle Les prophètes Taylor (1919) L inspection doit garantir la conformité 2 Les prophètes W. A. Shewhart (1931) Le contrôle statistique

Plus en détail

Gestion de parc et qualité de service

Gestion de parc et qualité de service Gestion de parc et qualité de service Journée Josy, 14 octobre 2008 A. Rivet Gestion de parc et qualité de service Gestion de parc Fonctions de base GT «Guide de bonnes pratiques» Référentiels et SI ITIL/ISO

Plus en détail

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION ALDEA CONSEIL EN ORGANISATION ET SYSTEMES D INFORMATION 30 avenue du Général Leclerc 92100 Boulogne-Billancourt Tel : +33 1 55 38 99 38 Fax : +33 1 55 38 99 39 www.aldea.fr Aldea - Conseil Organisation

Plus en détail

IT Gouvernance. Plan. Définition. IT gouvernance pourquoi? But et enjeux. Les bonnes pratiques et composantes d une IT gouvernance

IT Gouvernance. Plan. Définition. IT gouvernance pourquoi? But et enjeux. Les bonnes pratiques et composantes d une IT gouvernance IT Gouvernance M2 : ACSI / SID 1 Plan Définition IT gouvernance pourquoi? But et enjeux Les bonnes pratiques et composantes d une IT gouvernance Les problèmes rencontrés Conclusion M2 : ACSI / SID 2 1

Plus en détail

ExEcutivE certificate Cloud ComPutInG

ExEcutivE certificate Cloud ComPutInG Executive Certificate Cloud Le premier cursus certifiant Cloud : Architecture et Gouvernance L apport incontestable de l association d une grande école d ingénieurs avec un expert international de la formation

Plus en détail

Le management des projets informatiques : quelle est la pratique des chefs de projets?

Le management des projets informatiques : quelle est la pratique des chefs de projets? Le management des projets informatiques : quelle est la pratique des chefs de projets? La commission informatique de l'afitep (ASSOCIATION FRANCOPHONE DE MANAGEMENT DE PROJET) étudie les pratiques mises

Plus en détail

ENQUETE RESPONSABLES FORMATIONS Quelles sont vos pratiques en 2013?

ENQUETE RESPONSABLES FORMATIONS Quelles sont vos pratiques en 2013? ENQUETE RESPONSABLES FORMATIONS ENQUETES Quelles RESPONSABLES sont vos pratiques FORMATIONS en 2013? Quelles sont vos pratiques en 2013? Enquête réalisée entre juin et septembre 2013 sur un échantillon

Plus en détail

EXECUTIVE CERTIFICATE CLOUD COMPUTING

EXECUTIVE CERTIFICATE CLOUD COMPUTING EXECUTIVE CERTIFICATE CLOUD COMPUTING EN PARTENARIAT AVEC LE PREMIER CURSUS CERTIFIANT CLOUD COMPUTING : ARCHITECTURE ET GOUVERNANCE L apport incontestable de l association d une grande école d ingénieurs

Plus en détail

ATELIER 6 : LA MODÉLISATION DES PROCESSUS ACHATS DANS UNE DÉMARCHE DE QUALITÉ. 25/01/2013 Amue 2013 1

ATELIER 6 : LA MODÉLISATION DES PROCESSUS ACHATS DANS UNE DÉMARCHE DE QUALITÉ. 25/01/2013 Amue 2013 1 ATELIER 6 : LA MODÉLISATION DES PROCESSUS ACHATS DANS UNE DÉMARCHE DE QUALITÉ 25/01/2013 Amue 2013 1 LES PROCESSUS MÉTIERS 25/01/2013 Amue 2012 MODÉLISATION DES PROCESSUS La modélisation : 25/01/2013 Amue

Plus en détail

Mieux être, recrutement, information et management des talents: Les préférences des employés

Mieux être, recrutement, information et management des talents: Les préférences des employés 16ème Université d'été: Mieux être au travail et performance de l entreprise Mieux être, recrutement, information et management des talents: Les préférences des employés Raouf Mhenni, General Manager HR

Plus en détail

Introduction à la conduite de projet "systèmes d'information"

Introduction à la conduite de projet systèmes d'information Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Guide méthodologique Introduction à la conduite de projet "systèmes d'information" Référence : CNRS/DSI/conduite-projet/principes/guide-introduction

Plus en détail

Sommaire. 1. Présentation de 2J Associés. 2. Nos métiers. 3. Nos valeurs. 4. Nos offres. 5. Exemples de missions réalisées

Sommaire. 1. Présentation de 2J Associés. 2. Nos métiers. 3. Nos valeurs. 4. Nos offres. 5. Exemples de missions réalisées Sommaire 1. Présentation de 2J Associés 2. Nos métiers 3. Nos valeurs 4. Nos offres 5. Exemples de missions réalisées 1. Présentation de 2J Associés 2J Associés est un cabinet d expertise comptable indépendant

Plus en détail

RELATIF AUX FONCTIONS MANAGERIALES TRANSVERSES DU CADRE INTERMEDIAIRE

RELATIF AUX FONCTIONS MANAGERIALES TRANSVERSES DU CADRE INTERMEDIAIRE REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE FORMATION RELATIF AUX FONCTIONS MANAGERIALES TRANSVERSES DU CADRE INTERMEDIAIRE (DOCUMENT DE BASE : HORS RIME) Le présent référentiel est un référentiel interministériel

Plus en détail

Conseil en Amélioration de Performances

Conseil en Amélioration de Performances Gérer et réussir ensemble vos projets complexes pour améliorer votre résultat financier Conseil en Amélioration de Performances Nous améliorons les performances opérationnelles et financières de votre

Plus en détail

Les résultats clés de l étude quantitative Conférence du 1 er Octobre 2009

Les résultats clés de l étude quantitative Conférence du 1 er Octobre 2009 Les résultats clés de l étude quantitative Conférence du 1 er Octobre 2009 Méthodologie Mode de recueil : en ligne (CAWI) et par téléphone (CATI) Description des cibles interrogées : responsables développement

Plus en détail

Formations Méthode et conduite de projet

Formations Méthode et conduite de projet Formations Méthode et conduite de projet Présentation des formations Qualité et Conduite de projets Mettre en place et gérer un projet SI nécessite diverses compétences comme connaître les acteurs, gérer

Plus en détail

Première partie CADRE POUR L IMPLÉMENTATION

Première partie CADRE POUR L IMPLÉMENTATION TABLE DES MATIÈRES Préface... 5 Remerciements... 7 Introduction... 9 Première partie CADRE POUR L IMPLÉMENTATION D UN INSTRUMENT DE PILOTAGE... 11 Chapitre 1 Un système nommé «entreprise»... 13 1. L approche

Plus en détail

PLAN INTERMINISTERIEL DE FORMATION 2013

PLAN INTERMINISTERIEL DE FORMATION 2013 PLAN INTERMINISTERIEL DE FORMATION 2013 Secrétariat Général pour les Affaires Régionales Plate-forme interministérielle d appui à la GRH Les orientations nationales de la DGAFP Une circulaire défini annuellement

Plus en détail

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002)

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) L'approche processus D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Diaporama : Marie-Hélène Gentil (Maître de Conférences,

Plus en détail

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012 Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020 De la version 2005 à la version 2012 Plan de la présentation L intervention sera structurée suivant les 8 chapitres de la norme. Publiée le 1 er mars 2012, homologuée

Plus en détail

L Usine Digitale / GT Nexus & Cap Gemini juin 2015 ETUDE : LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE DES ENTREPRISES

L Usine Digitale / GT Nexus & Cap Gemini juin 2015 ETUDE : LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE DES ENTREPRISES L Usine Digitale / GT Nexus & Cap Gemini juin 2015 ETUDE : LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE DES ENTREPRISES L ENQUÊTE Méthodologie Etude quantitative en ligne Cible Secteurs Industrie, Services aux entreprises,

Plus en détail

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur 1 CIGREF 2010 La contribution des SI à la création de valeur Michel DELATTRE Directeur des Systèmes d Information du Groupe La Poste Administrateur du CIGREF CIGREF 2 Créé en 1970 Association de Grandes

Plus en détail

Développez la connaissance de votre infrastructure d impression et optimisez son efficacité

Développez la connaissance de votre infrastructure d impression et optimisez son efficacité Audit d Impression * Développez la connaissance de votre infrastructure d impression et optimisez son efficacité SERVICES D EVALUATION * Bien sûr, vous pouvez Améliorer L impression une tâche omniprésente

Plus en détail

Banque Accord redonne de l agilité à son système d information avec l aide de MEGA

Banque Accord redonne de l agilité à son système d information avec l aide de MEGA redonne de l agilité à son système d information avec l aide de MEGA À propos de Banque Accord : Filiale financière du groupe Auchan Seule banque française détenue à 100% par un distributeur 3 activités

Plus en détail

ROI et mesures d efficacité du marketing B2B

ROI et mesures d efficacité du marketing B2B ROI et mesures d efficacité du marketing B2B Club B2B Adetem Octobre 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris 01 78 94 90 10 Méthodologie Méthodologie Étude quantitative réalisée auprès d

Plus en détail

CONNECTING BUSINESS & TECHNOLOGY

CONNECTING BUSINESS & TECHNOLOGY CONNECTING BUSINESS & TECHNOLOGY Enquête 2013 «Relation DSI Métiers» Résultats de l enquête Novembre 2013 1 Méthodologie & Répondants L enquête a été réalisée par Devoteam en collaboration avec l itsmf

Plus en détail

LE CURSUS CERTIFIANT «Dirigeant d Entreprise Adaptée»

LE CURSUS CERTIFIANT «Dirigeant d Entreprise Adaptée» Un double objectif LE CURSUS CERTIFIANT «Dirigeant d Entreprise Adaptée» Développer vos capacités à manager une entreprise et à maîtriser les conditions de son développement en intégrant les pratiques

Plus en détail

ORGANISER ET GERER SON. Organisation management SYSTÈME QUALITE

ORGANISER ET GERER SON. Organisation management SYSTÈME QUALITE ORGANISER ET GERER SON Organisation management SYSTÈME QUALITE Regensdorf 06.06.2013 1 Plan 1. Introduction 2. Problématiques 3. Principes fondamentaux du management 4. Organiser un processus 5. Cartographie

Plus en détail

Présentation du cabinet. www.connecsens.com

Présentation du cabinet. www.connecsens.com Présentation du cabinet Créé en 2010, Connec Sens est un cabinet de conseil en stratégie, organisation et management à temps partagé. Connec Sens permet aux dirigeants d affiner l élaboration de leur stratégie

Plus en détail

AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012

AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012 université de Nantes AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012 cnam SOMMAIRE 1. Présentation 2. Mutualisation? 3. La nouvelle offre 4. Quelques

Plus en détail

Partenaire Expert de votre système d information

Partenaire Expert de votre système d information Partenaire Expert de votre système d information Nos domaines d intervention Maghreb Business Services propose à ses clients des prestations à forte valeur ajoutée faisant le lien entre leurs enjeux métiers,

Plus en détail

Compétences à la carte, en fonction de l activité et de l organisation de l entreprise :

Compétences à la carte, en fonction de l activité et de l organisation de l entreprise : FICHE MÉTIER CHEF D ENTERPRISE Il définit et pilote l activité de l entreprise sur le plan technique, économique, commercial et financier. Il manage le personnel de l entreprise. En fonction de la taille

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Conduire une opération de changement de statut. 29/03/2009 Jean BRETIN 1

Conduire une opération de changement de statut. 29/03/2009 Jean BRETIN 1 Conduire une opération de changement de statut 29/03/2009 Jean BRETIN 1 Préambule Changer, c est mourir un peu Pour certaines cultures d entreprise, c est mourir beaucoup! Le but de ce document est de

Plus en détail

Mutualité Française Ile-de-France

Mutualité Française Ile-de-France Mutualité Française Ile-de-France Représentation régionale de la Fédération Nationale de la Mutualité Française Acteur de l économie sociale et solidaire 280 mutuelles adhérentes 5.5 millions de personnes

Plus en détail

Sage Services Pack Octobre 2008

Sage Services Pack Octobre 2008 Sage Services Pack Octobre 2008 Octobre 2008 1 Sage Services Pack L essayer c est l adopter! Se positionner sur des projets à valeur ajoutée nécessite souvent une expertise qui va au-delà du périmètre

Plus en détail

Gérer concrètement ses risques avec l'iso 27001

Gérer concrètement ses risques avec l'iso 27001 SMSI Oui! Certification? Peut être Gérer concrètement ses risques avec l'iso 27001 «L homme honorable commence par appliquer ce qu il veut enseigner» Confucius 23 octobre 2008 Agenda 1. L'ISO 27001 : pour

Plus en détail

Coordinateur Parc Applicatif Mutualisé CPAM

Coordinateur Parc Applicatif Mutualisé CPAM Nouveau Métier Coordinateur Parc Applicatif Mutualisé CPAM Coordonnées: Christian Viot 10, rue Planchat 75020 Paris Tél: 01 43 79 61 40 Gsm: 06 24 36 21 41 Mèl: cviot@noos.fr Web: http://mapage.noos.fr/cviot

Plus en détail

Soirée Gestion de Projet

Soirée Gestion de Projet Soirée Gestion de Projet 23 Mai 2000 Un modèle et une démarche pour analyser les risques des projets Systèmes d'information Commission Informatique de l AFITEP Commission Informatique - Présentation Soirée

Plus en détail

«ARCHITECTURE D ENTREPRISE : MAITRISEZ L ÉVOLUTION DE VOTRE SI»

«ARCHITECTURE D ENTREPRISE : MAITRISEZ L ÉVOLUTION DE VOTRE SI» THE ALCYONIX NAME, LOGO AND BASELINE ( CONSULTING FOR SIMPLICITY ) ARE REGISTERED TRADEMARKS OWNED BY SQLI GROUP PETIT-DÉJEUNER 9H00-10H30 «ARCHITECTURE D ENTREPRISE : MAITRISEZ L ÉVOLUTION DE VOTRE SI»

Plus en détail

ACCOMPAGNER, COMMUNIQUER, FORMER A n i m a t i o n d e s é m i n a i r e s C o m i t é d e D i r e c t i o n

ACCOMPAGNER, COMMUNIQUER, FORMER A n i m a t i o n d e s é m i n a i r e s C o m i t é d e D i r e c t i o n ACCOMPAGNER, COMMUNIQUER, FORMER A n i m a t i o n d e s é m i n a i r e s C o m i t é d e D i r e c t i o n Le contexte Filiale française d un important groupe alimentaire mondial Perte d un gros client

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

Valoriser vos bases de connaissances avec AMI Help Desk. AMI Enterprise Discovery version 3.9

Valoriser vos bases de connaissances avec AMI Help Desk. AMI Enterprise Discovery version 3.9 Valoriser vos bases de connaissances avec AMI Help Desk AMI Enterprise Discovery version 3.9 Février 2005 Sommaire 1 Objectifs d AMI Help Desk...3 2 Principes de fonctionnement...3 2.1 Mode de travail

Plus en détail

Business Process Analysis (BPA)

Business Process Analysis (BPA) Information engineering since 1989 conception développement intégration optimisation Business Process Analysis (BPA) LIVRE BLANC Introduction à «La Démarche Processus» 1 Pourquoi adopter une démarche processus?

Plus en détail

Programme de Certification en Business Analysis

Programme de Certification en Business Analysis Altran, leader européen du conseil en innovation. La force du Groupe Altran, leader européen du conseil en innovation, est d anticiper les évolutions à venir afin d inventer avec et pour ses clients les

Plus en détail

Titre. Offre Sécurité - 2016 - www.sodifrance-institut.fr

Titre. Offre Sécurité - 2016 - www.sodifrance-institut.fr Titre Offre Sécurité - 2016 - www.sodifrance-institut.fr SODIFRANCE INSTITUT Sodifrance Institut est spécialisé dans les formations sur les technologies de l information. Grâce aux 850 consultants et ingénieurs

Plus en détail

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES INNOVATION TECHNOLOGIES AU SERVICE DES PME PMI ETI SOeMAN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES La solution d'aide au pilotage et au management des Ressources Humaines Produit et service de la société Reflex

Plus en détail

repensez votre courrier transactionnel pour une nouvelle expérience clients

repensez votre courrier transactionnel pour une nouvelle expérience clients repensez votre courrier pour une nouvelle expérience clients La force du courrier papier en quelques chiffres 97 % des Belges relèvent leur boîte aux lettres tous les jours. 83 % ouvrent toujours le courrier

Plus en détail

Au Service de la Performance IT. Retour d expérience sur la gestion des Incidents et des Problèmes autour du SI

Au Service de la Performance IT. Retour d expérience sur la gestion des Incidents et des Problèmes autour du SI Retour d expérience sur la gestion des Incidents et des Problèmes autour du SI Les priorités des DSI en 2009 Au Service de la Performance IT Les priorités des DSI : (source enquête IDC auprès de plus de

Plus en détail

L externalisation de la formation Résultats de l enquête 2013

L externalisation de la formation Résultats de l enquête 2013 Organisateurs L externalisation de la formation Résultats de l enquête 2013 Webinar du 11 mars 2014 à 12h00 / animé par : Christian Sérieys EOA France Bénédicte Bailleul Directrice 1 - Présentation de

Plus en détail

Groupe Expert Dialogue de Gestion. 1 ère rencontre 30 mai 2013

Groupe Expert Dialogue de Gestion. 1 ère rencontre 30 mai 2013 Groupe Expert Dialogue de Gestion 1 ère rencontre 30 mai 2013 Plan de la présentation LE CONTEXTE LES OBJECTIFS SPECIFIQUES DES TRAVAUX DU GROUPE EXPERT DIALOGUE DE GESTION DEFINITION DU PROGRAMME DE TRAVAIL

Plus en détail

«Identifier et définir les risques pour mesurer les impacts sur le résultat et l organisation»

«Identifier et définir les risques pour mesurer les impacts sur le résultat et l organisation» Episode #3 - Le pilotage des Risques, bien sûr! Une évidence pas toujours si claire. Alexis Missoffe Senior Manager @Décision Performance Conseil (DPC) L Episode 2 de notre série sur les risques a introduit

Plus en détail

PEGASE. La paie sur mesure pour chacun de vos clients. La suite logicielle de paie spécialement conçue pour les cabinets d expertise comptable.

PEGASE. La paie sur mesure pour chacun de vos clients. La suite logicielle de paie spécialement conçue pour les cabinets d expertise comptable. PEGASE La suite logicielle de paie spécialement conçue pour les cabinets d expertise comptable. La paie sur mesure pour chacun de vos clients Production paie Déclaratif Ressources Humaines Accompagnement

Plus en détail

Résultats de la grande enquête Management de l Energie dans l entreprise. Résultats enquête Energy Time

Résultats de la grande enquête Management de l Energie dans l entreprise. Résultats enquête Energy Time Résultats de la grande enquête Management de l Energie dans l entreprise Résultats enquête Energy Time 1 Grande enquête Management de l Energie dans l entreprise Le 4 juin prochain, dans le cadre du forum

Plus en détail

Pôle Finance Exemples de réalisations

Pôle Finance Exemples de réalisations Pôle Finance Exemples de réalisations CONFIDENTIEL C PROPRIETE RENAULT Coûts de développement de l Ingénierie Mécanique: Réaliser une grille commune d analyse des coûts, et un benchmarking, puis proposer

Plus en détail

Présentation GRILOG. Février 2013

Présentation GRILOG. Février 2013 Présentation GRILOG Février 2013 Sujet / Agenda Comment maximiser ses performances commerciales et services à l aide d un CRM métier Editeur/intégrateur? Agenda: La filière de l édition de logiciel : Les

Plus en détail

1) NOTRE CONSTAT. La fonction de "Manager occasionnel" se rencontre dans beaucoup d Entreprises pour piloter et gérer une équipe de façon temporaire :

1) NOTRE CONSTAT. La fonction de Manager occasionnel se rencontre dans beaucoup d Entreprises pour piloter et gérer une équipe de façon temporaire : IDCF Ingénierie nierie Développement Conseil Formation Comment animer temporairement une équipe de production quand ce n est pas son métier de base?. idcf 35, 37 Rue Grande 38500 VOIRON Tél : 04 76 67

Plus en détail

Une Démarche Sur Mesure. Pour une cible très standard. Les Best Practices du Marché. Gestion d une réorganisation au sein d une DSI.

Une Démarche Sur Mesure. Pour une cible très standard. Les Best Practices du Marché. Gestion d une réorganisation au sein d une DSI. Une Démarche Sur Mesure Pour une cible très standard Les Best Practices du Marché Activité EURL - Management de Transition et de Transformation IT - Conseil Stratégie et Performance du Système d Information

Plus en détail

www.sac-consulting.com.tn

www.sac-consulting.com.tn www.sac-consulting.com.tn SOMMAIRE I. Présentation II. Les services 1. Mise à niveau 2. Recrutement 3. Formation 4. Certification ISO 5. Assistance technique 6. Création des logiciels 7. Audit social III.

Plus en détail

Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles. Fréderic FADDA. Mobility GBS Leader, IBM

Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles. Fréderic FADDA. Mobility GBS Leader, IBM Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles Fréderic FADDA Mobility GBS Leader, IBM L introduction des technologies Mobiles, un accélérateur Business, Opérationnel et IT L introduction

Plus en détail