SOMMAIRE. Projet Éducatif Local Ville de Bourg-en-Bresse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE. Projet Éducatif Local 2010-2014 5 Ville de Bourg-en-Bresse"

Transcription

1

2

3

4

5 SOMMAIRE Préambule...2 Principes...6 Finalités et valeurs éducatives...7 Axes de développement...10 Synthèse du diagnostic PEL mené en axes de développement pour Instances de pilotage et de coordination...13 Mode de coordination en interne et en externe...13 Calendrier et objectifs des différentes instances...15 Les modalités d évaluation du PEL...16 Glossaire...19 Contacts...20 Signataires...21 Projet Éducatif Local

6 Principes Le Projet Éducatif Local de la : - s adresse à l ensemble des enfants et des jeunes de la ville, de la petite enfance jusqu'à la majorité - prend en compte la fragilité de certains publics qui ne s identifie pas uniquement par leur lieu d habitat - prend en compte la population scolaire et étudiante de la ville. Elle s appuie sur des réseaux de sociabilité (amitiés, associations ) dépassant le seul territoire communal Il repose sur une définition globale de l éducation. Pour la celle-ci : - est partagée sur différents temps (scolaire, périscolaire, extrascolaire) et par différents acteurs (famille, citoyens, professionnels) - résulte d actions éducatives directes et volontaires ainsi que d influences indirectes (aménagements urbains, médias, vie dans l espace public ) - s appuie sur des supports aussi variés que le sport, la culture, les loisirs, les médias, la vie dans l espace public... Le PEL s articule autour de la notion de parcours éducatif impliquant : - de proposer aux acteurs éducatifs des objectifs communs permettant aux outils qu ils utilisent de devenir complémentaires - de faciliter la continuité entre les différents temps et les différents âges telle qu elle est envisagée à travers la notion de parcours - d assurer une vigilance par rapport aux moments charnières de la vie des enfants et des jeunes La prise en compte de l enfant et du jeune mais aussi de sa famille ainsi que la garantie d un accès de tous à l offre de services sont deux priorités fixées par la municipalité au projet éducatif local. Afin de mener à bien ce projet, la pilote le projet éducatif local par le biais des coordinateurs enfance et jeunesse. Le PEL n aura de force qu en étant discuté, mis en pratique et évalué en partenariat avec les partenaires institutionnels et associatifs de la Ville. Projet Éducatif Local

7 Finalités et valeurs éducatives La a souhaité présenter les finalités éducatives qu elle donne à son projet éducatif local en précisant les valeurs transmises par là même aux enfants et aux jeunes. L autonomie des jeunes L autonomie est considérée comme la finalité essentielle de tout processus éducatif. Accompagner les enfants et les jeunes dans la construction de leur personnalité, dans la conscience qu ils ont de leurs droits et devoirs, dans le développement de leurs capacités physiques et intellectuelles apparaît pour la comme une responsabilité que porte l ensemble des citoyens vis-à-vis des plus jeunes. Pour que cet accompagnement soit pertinent il apparaît important de le développer en respectant quatre valeurs : la découverte et l ouverture, l apprentissage et l engagement. Découverte et ouverture Découvrir ses capacités, ses ressources, ses limites - Découvrir son environnement au-delà de son quartier et sa famille (associations, institutions, dispositifs, médias locaux, nationaux, internationaux) - S ouvrir aux autres (relations entre pairs et relations intergénérationnelles à différentes échelles géographiques) Développer l esprit critique et la capacité à faire des choix Apprentissage - Apprendre et respecter les règles de vie sociale, des codes de relation entre les personnes - Apprendre à connaître l autre à travers le dialogue et la rencontre Permettre d acquérir des codes nécessaires à la vie en groupe, en collectivité Engagement - Prendre sa place dans le groupe, dans la cité et enfin dans la société à travers un apprentissage de la participation et de la citoyenneté - Se fédérer autour de projets culturels, sportifs, de loisirs - Disposer d outils permettant de monter des projets en autonomie Permettre la mise en pratique des principes d apprentissage et d ouverture Associer les jeunes à des projets développés par la municipalité Projet Éducatif Local

8 L accessibilité Afin de traduire dans les faits le principe du droit à l éducation pour tous, la ville a la volonté de développer des outils permettant à tous les jeunes (quels que soient leur lieu de vie, les ressources financières de leurs parents, leur niveau scolaire ) de trouver des réponses à leurs besoins ou demandes (de loisirs, de formation, d emploi, d information, de santé et de logement) et d avoir une place à part entière dans la vie de la cité. Si des outils très concrets semblent évidents pour permettre cette accessibilité, tels que les tarifs ou les transports, d autres doivent être imaginés afin de faire évoluer les représentations faisant obstacle à l accès d enfants, de jeunes ou de familles à certaines structures ou activités. Diversité - Trouver des propositions éducatives diverses répondant à la pluralité des besoins et attentes - Pouvoir choisir parmi une pluralité de pratiques Développer et valoriser une offre plurielle et renouvelée Mixité - Pouvoir avoir accès à l offre de services et de loisirs disponibles quelle que soit sa situation - Partager des lieux, des actions, des services avec des personnes d âge, de sexe, d origine sociale ou géographique différents Veiller à l égalité de traitement de tous dans le processus éducatif tout en permettant la rencontre des publics, la rencontre des pratiques La citoyenneté Développer la citoyenneté implique de prendre conscience de son environnement afin de mieux connaître, reconnaître et respecter ses droits et devoirs. La compréhension des règles opérantes au niveau de la société doit permettre aux jeunes de développer un certain nombre de revendications, d expressions et d actions individuelles et/ou collectives. La citoyenneté s expérimente à différentes échelles et à travers différentes actions. Toute structure est considérée comme étant un lieu potentiel d apprentissage et de mise en œuvre de la citoyenneté. En outre, si les droits et obligations doivent être connus et respectés par les jeunes, ils se doivent tout autant d'être appliqués par les adultes et professionnels. Projet Éducatif Local

9 Participation - Trouver sa place et un moyen d expression au sein des associations - Disposer d espaces de débat permettant de dialoguer directement avec les institutions Assurer le maintien et le renouvellement des espaces qui fondent la démocratie. Solidarité - S ouvrir aux autres en respectant leurs différences - Prendre conscience des liens d interdépendance qui lient aux autres Les liens entre générations La souhaite développer les liens entre générations à travers les actions éducatives menées sur son territoire afin de légitimer le rôle éducatif des adultes mais aussi de reconnaître les ressources dont disposent les jeunes. Il s agit également de permettre des rencontres jeunes/adultes différentes de celles développées dans un cadre professionnel et institutionnel. Respect de chacun et confiance réciproque - Avoir un regard positif d une génération à une autre - Respecter et apprendre des expériences de chacun Projet Éducatif Local

10 Axes de développement Les axes de développement donnés au PEL pour la période permettent de décliner les finalités éducatives en fonction du contexte propre à la. Ils ont donc aussi été proposés à partir du diagnostic mené en Afin de développer ces axes, la Ville souhaite encourager les projets innovants et pouvant avoir un caractère expérimental. Synthèse du diagnostic PEL mené en 2009 Analyse de la structuration - apparente superposition d acteurs sur certaines tranches d âges - multiplicité de coordinations mais peu d actions communes - dispositifs multiples mais parfois sous-investis Analyse de l offre éducative - offre périscolaire concentrée sur l accompagnement scolaire à partir du collège - offre d animation importante pour les 3-12 ans - offre culturelle moins développée pour le public jeune - inégalité de l offre d animation des ans sur les territoires - offre extrascolaire captant davantage les garçons à partir de 14 ans - manque d accompagnement spécifique pour le passage 4 ème /3 ème / 2de et la rencontre de stages - offre peu mutualisée Les outils d information - sous-investissement des TIC comme moyen de communication auprès des jeunes - manque d information entre les professionnels Les aides financières et accompagnement pour l accès aux loisirs - procédures de tarifications multiples - aides diverses Les accompagnements d initiatives et projets de jeunes - diversité d acteurs permettant un accompagnement - faible valorisation et connaissance des dispositifs et projets de jeunes - manque de lisibilité des liens avec les associations de jeunes La souhaite que l expression des besoins des jeunes puisse faire l objet d une étude particulière afin d enrichir le diagnostic. Celui-ci est également amené à évoluer en fonction des bilans qui seront fait annuellement. Projet Éducatif Local

11 4 axes de développement pour Axe de développement 1 : Favoriser l accès de tous aux savoirs, aux loisirs, aux sports, à la culture et aux services Objectif 1.1. Proposer une offre diversifiée - Découvrir différentes formes de pratiques sportives et notamment la pratique en loisirs - Permettre la découverte et la pratique de différentes expressions artistiques et culturelles - Développer les outils favorisant l insertion professionnelle Objectif 1.2. Porter une attention spécifique aux personnes fragilisées - Veiller à des pratiques tarifaires adaptées à tous - Développer des actions et des accompagnements adaptés Axe de développement 2 : Permettre à chacun de construire son parcours éducatif Objectif 2.1. Développer une offre cohérente et pertinente sur le territoire - Articuler les projets de structures à différentes échelles (quartier/ville- enfance/jeunesse) - Renforcer l offre éducative en direction des adolescents - Renforcer les actions passerelles La gestion des transitions est perçue comme un enjeu éducatif. Travailler collectivement autour de passerelles permettant de limiter les ruptures éducatives. Celles-ci sont repérées essentiellement -Lors du passage en maternelle (passage entre structures petite enfance et écoles maternelles) -Lors du passage au collège, -Au moment de l orientation à la fin du collège -A 16 ans, la fin de la scolarité obligatoire -A tout âge, l insertion professionnelle Objectif 2.2. Faciliter l accès à l information - Développer des outils de communication partagés et adaptés aux publics - Favoriser les passerelles entre structures d information et d orientation Projet Éducatif Local

12 Axe de développement 3 : Préparer et donner une place aux citoyens de demain Objectif 3.1. Développer des outils d expression des enfants et des jeunes - Ouvrir les différentes instances aux jeunes - Associer les enfants et les jeunes aux projets les concernant - Développer des lieux d échanges Objectif 3.2. Développer les capacités d initiative des jeunes - Agir pour la prise de responsabilité des enfants et des jeunes - Soutenir les initiatives de jeunes - Valoriser les pratiques des jeunes - Préparer les futurs responsables associatifs - Assurer la rencontre et le dialogue entre différentes générations Objectif 3.3. Soutenir les actions d éducation à l environnement et au développement durable Objectif 3.4. Favoriser la connaissance des droits et devoirs de chacun Axe de développement 4 : Développer les dynamiques partenariales entre acteurs éducatifs (parents, bénévoles, professionnels, institutions) Objectif 4.1 Garantir la complémentarité éducative des différents acteurs professionnels - Développer les outils d échanges d informations - Développer les formations communes entre professionnels - Favoriser les projets en partenariat - Développer des outils administratifs de mise en cohérence et articulation des dispositifs Objectif 4.2 Valoriser et accompagner les parents dans leur rôle éducatif - Favoriser le dialogue entre professionnels et parents - Soutenir l implication des parents et leur accès à des actions collectives Projet Éducatif Local

13 Instances de pilotage et de coordination Mode de coordination en interne et en externe Le pilotage du projet éducatif local vise à donner des orientations et des priorités au projet. Celui-ci se voulant partagé, il est important que les représentants des différents acteurs éducatifs présents sur la commune de Bourg-en-Bresse y participent. Les outils de coordination doivent permettre : - de concrétiser le projet éducatif local en lui donnant une lisibilité en interne et en externe - de mettre en place un suivi des actions qui ne soit pas purement administratif mais qui développe une cohérence des actions et des dispositifs - d orienter certains financements à partir des orientations fixées en amont, à travers ce document Le développement d actions passerelles entre acteurs associatifs, acteurs municipaux et acteurs institutionnels se fera à partir de leur mise en réseau régulière. Projet Éducatif Local

14 Gouvernance du PEL Comité de pilotage interne Elus Ville, services Comité de pilotage externe Elus Ville, services, partenaires institutionnels Animation du PEL Coordinateur enfance & Coordinateur jeunesse Comités techniques thématiques Acteurs éducatifs - animation sportive - cultures urbaines - communication... Comités techniques territoriaux Acteurs éducatifs - Grande Reyssouze - Quartiers Est - Terre des fleurs / Peloux - Vennes - Centre Coordination et articulation des dispositifs existants au niveau local CEL, CEJ, CUCS, DRE, VVV, CLAS,Reaap, Acc. éducatif Projet Éducatif Local

15 Calendrier et objectifs des différentes instances GROUPE OBJECTIFS COMPOSITION RÉGULARITÉ DES Coordination institutionnelle RENCONTRES Comité de pilotage externe Comité de pilotage interne - fixer des priorités pour l année à venir - État (DDCS) - valider l organisation proposée - Éducation nationale - partager une évaluation des actions - Conseil général de l Ain mises en place l année précédente - Agglomération - Ville - CAF - Mouvement associatif - fixer des priorités municipales - mettre en cohérence les objectifs et projets des différents services - évaluer les actions et modes d organisation interne Coordination opérationnelle - Parents - adjoints - responsables de services - coordinateur enfance - coordinateur jeunesse -2 rencontres / an Avril-Mai octobre-novembre - 3 rencontres / an Groupe coordination des dispositifs Groupe coordination structures éducatives (thématiques à l'échelle de la Ville) Groupes coordination territoriale (enfancejeunesse) - échanger des informations sur les différents dispositifs (connaissance réciproque des objectifs, priorités, modes de fonctionnement) - étudier collectivement les projets proposés et imaginer certaines passerelles entre dispositifs - échanger des informations générales - mener une réflexion croisée sur différentes thématiques (sport, culture, information ) - préparer les vacances scolaires - construire des projets collectifs 1 territoire : la ville - échanger des informations - analyser les besoins spécifiques du territoire - construire des projets collectifs sur un territoire spécifique (actions communes ou passerelles entre actions) 5 territoires potentiels : Croix Blanche / Reyssouze / Centre / Peloux-Mail / Vennes - Chef de projet CUCS - Coordinateur DRE - Coordinateur VVV - Conseiller de territoire, CAF - Conseiller technique «Parentalité et politiques éducatives», CAF - Coordinateurs enfance/jeunesse (CEL / CEJ) - Centres sociaux - Centres de loisirs - ETAPS - MJC + BIJ, RLP, Éducateurs de prévention, MLJ (en fonction des thématiques) - Centres sociaux - Centres de loisirs - Ecoles - Collèges - Educateurs de prévention - Assistantes sociales + associations / BIJ / MJC / MLJ... (en fonction des thématiques) Personnes différentes sur les différentes instances en fonction des niveaux de responsabilité - 2 rencontres / an Janvier Fin Juin - 2 rencontres / an (+ en fonction des projets) - 2 rencontres / an (+ en fonction des projets) Fin octobre Début avril Projet Éducatif Local

16 Les modalités d évaluation du PEL Une évaluation doit permettre de contrôler et analyser la pertinence, l efficacité, la cohérence, l efficience et la conformité de la mise en œuvre d un projet. - pertinence : mesure entre les objectifs fixés et besoins/manques observés lors du diagnostic - efficacité : mesure des résultats obtenus par rapport aux objectifs fixés - efficience : mesure de l adaptation des moyens au regard des résultats obtenus - cohérence : mesure de l articulation entre objectifs, actions et dispositifs - conformité : mesure entre état de réalisation et finalités des dispositifs. La souhaite que l évaluation de son projet éducatif local soit partagée avec les différents partenaires éducatifs y compris les parents, les enfants et les jeunes eux-mêmes. Ces intentions impliquent la mise en place d outils spécifiques. L évaluation s inscrit dans le processus complet de mise en œuvre du PEL : Diagnostic Objectifs donnés au PEL Programme annuel d actions Mise en œuvre Evaluation les 4 ans tous Bilan annuel Trois éléments contribueront à la qualité de l évaluation : - les indicateurs d analyse - les outils de recueil de l expression des publics - les débats entre partenaires Projet Éducatif Local

17 Axe de développement 1 : Favoriser l accès de tous aux savoirs, aux loisirs, aux sports, à la culture et aux services Indicateur proposé : Niveau d accessibilité Exemples de critères retenus : - implantation équilibrée des actions sur le territoire en fonction des différents champs (aide aux devoirs, loisirs, sport, culture ) : localisation des activités, modalités de transports utilisée pour participer aux activités - degré de diversification des pratiques possibles : répartition de l offre en fonction de la nature de l activité - participation et mixité des publics : taux de participation calculé en fonction de ces différentes entrées (âge, sexe, quartier d habitat) - participation financières des familles : différentes modalités proposées - modalités d accueil de publics spécifiques Axe de développement 2 : Permettre à chacun de construire son parcours éducatif Indicateur proposé : Niveau de cohérence territoriale Exemples de critères retenus : - implantation équilibrée des actions sur le territoire en fonction des différents champs (aide aux devoirs, loisirs, sport, culture ) et pour les différentes tranches d âge - interaction entre projets de différentes échelles (projets menés à l échelle d un quartier, de plusieurs quartiers et de la ville) - la réduction des vides éducatifs Indicateur proposé : Niveau d information Exemples de critères retenus : - diversité des supports de communication utilisée - degré de mutualisation des informations entre partenaires - degré de satisfaction d information des publics Projet Éducatif Local

18 Axe de développement 3 : Construire les citoyens de demain Indicateur proposé : Niveau d implication dans la vie associative Exemples de critères retenus : - participation des jeunes aux AG des structures dans lesquelles ils ont une activité - participation des jeunes aux instances de décision des associations Indicateur proposé : Niveau d engagement dans des projets Exemple de critère retenu : - développement de projets soutenus dans le cadre du dispositif coup de pouce aux projets de jeunes Indicateur proposé : Niveau de concertation/valorisation des jeunes par la Ville Exemples de critères retenus : - implication d associations de jeunes ou de jeunes indépendants dans des projets/évènements menés par la Ville - développement d outils de recueil de l expression des jeunes Axe de développement 4 : Développer les dynamiques partenariales entre acteurs éducatifs Indicateur proposé : Niveau de participation des acteurs éducatifs Exemples de critères retenus : - pertinence des modalités de coordination : composition, assiduité et intérêt trouvé par les acteurs dans les différents groupes constitués - développement d outils de participation des parents dans les structures accueillant le public enfant/jeune Indicateur proposé : Niveau de mutualisation des ressources éducatives Exemples de critères retenus : - articulation des projets entre eux - développement de projets en partenariat - création d outils d information inter-professionnels - articulation des dispositifs Projet Éducatif Local

19 Glossaire PEL : Projet Éducatif Local CEL : Contrat Éducatif Local CEJ : Contrat Enfance Jeunesse VVV : Ville-Vie-Vacances DRE : Dispositif de Réussite Éducative CLAS : Contrat Local d'accompagnement à la Scolarité REAAP : Réseau d'écoute, d'appui, d'accompagnement des Parents CUCS : Contrat Urbain de la Cohésion Sociale DDCS : Direction Départementale de la Cohésion Sociale CAF : Caisse d'allocations Familiales MLJ : Mission Locale Jeunes C.D.L : Centre de Loisirs CS : Centre social BIJ : Bureau Information Jeunesse RLP : Réseau de Lecture Publique MJC : Maison des Jeunes et de la Culture RAJ : Résidence Accueil Jeunes Projet Éducatif Local

20 Contacts Pour toute information, question, conseil, une seule adresse : Deux interlocuteurs chargés de la coordination du PEL : Coordinateur enfance : Jérôme COMTE Coordinatrice jeunesse : Mathilde GOURBEIX Mairie de Bourg-en-Bresse Place de l'hôtel de Ville BP Bourg-en-Bresse cedex Projet Éducatif Local

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche DIRECTION DE L ACTION EDUCATIVE ET DE L ENFANCE MCPS/VM 2000/191.11 PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche Préambule MCPS/VM 2000/259.12 La circulaire du 30 novembre 2000 (Bulletin Officiel de

Plus en détail

Les Contrats éducatifs

Les Contrats éducatifs Les Contrats éducatifs locaux en 2010 31 CEL (39 en 2009) 110 500 de participation de l Etat 103 porteurs pour 270 actions 31 collectivités et 72 associations A - La subvention d Etat Dispositif 2010 -

Plus en détail

Le projet éducatif local

Le projet éducatif local Plan départemental Autour des Questions portant sur l Enfance et la Jeunesse Le projet éducatif local Cet outil a vocation à sensibiliser les acteurs locaux à l intérêt d inscrire leur territoire dans

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Organisation, management des équipes et participation des professionnels CHAPITRE 4

Organisation, management des équipes et participation des professionnels CHAPITRE 4 Organisation, management des équipes et participation des professionnels CHAPITRE 4 L expression et la participation des personnes concernées sont des sujets consensuels, mais leur mise en œuvre effective

Plus en détail

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE Adopté par le conseil associatif de l Agence universitaire de la Francophonie

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Gard développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Le L accueil du jeune enfant en situation de handicap la Charte www.mon-enfant.fr www.caf.fr Un partenariat essentiel Selon les

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

REPERES METHODOLOGIQUES

REPERES METHODOLOGIQUES REFORME DES RYTHMES EDUCATIFS DANS LE CANTAL REPERES METHODOLOGIQUES ELABORER, METTRE EN OEUVRE ET SUIVRE UN PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PREFET DU CANTAL Direction Départementale de la Cohésion Sociale

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

CONSEIL CITOYEN DE BEAUSEJOUR COMPTE RENDU N 2

CONSEIL CITOYEN DE BEAUSEJOUR COMPTE RENDU N 2 CONSEIL CITOYEN DE BEAUSEJOUR COMPTE RENDU N 2 La deuxième réunion du conseil citoyen de Beauséjour a eu lieu le mardi 31 mars 2015 à 18h30, à maison de quartier. Cette deuxième réunion a réuni 15 personnes

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Octobre 2009

PROJET ASSOCIATIF. Octobre 2009 APAJH 78 Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés des Yvelines 11, rue Jacques Cartier 78280 GUYANCOURT 01.61.37.08.00-01.61.37.08.01 - APAJH-YVELINES@wanadoo.fr site internet : www.apajh78.org PROJET

Plus en détail

Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs

Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs 1 Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs 31.03.2011 Proposition d orientations et de préconisations concernant la GPEC Suite à la réunion du 29 mars 2011 1 ) Prospective socio économique

Plus en détail

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Préconisations pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Enjeux principaux Diversité et attractivité Les enjeux liés à l existence d espaces d expressions des cultures

Plus en détail

Animation de la vie sociale

Animation de la vie sociale Animation de la vie sociale Pour un projet social répondant aux critères d agrément Document à l usage des gestionnaires des structures Département des Interventions Sociales Document réalisé par les Pôles

Plus en détail

n tio a ic n u m m o c e ic rv e : s n tio p e c n o - c 5 0 0 r 2 rie v fé

n tio a ic n u m m o c e ic rv e : s n tio p e c n o - c 5 0 0 r 2 rie v fé GIRONDE HABITAT CHARTE DES OPÉRATIONS DE CONSTRUCTION DÉMOLITION février 2005 - conception : service communication - LA CHARTE de GIRONDE HABITAT Pour les OPERATIONS DE CONSTRUCTION/DEMOLITION Les opérations

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville Charte Handicap de la Ville de Romainville Préambule La «Charte Handicap» de la Ville de Romainville vise à améliorer dans la cité, pour tous les citoyens, porteurs

Plus en détail

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société Propositions des Assises Nationales pour l éducation 0-6 ans : un enjeu de société Un âge décisif pour l enfant : - Cette tranche d âge est décisive dans le développement et l épanouissement des enfants.

Plus en détail

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance Modifiée : Page 1 de 8 Préambule En vertu de la Loi sur l éducation, le conseil scolaire, dont ses membres ont été dûment élus, est tenu de promouvoir le rendement des élèves et leur bien-être, de veiller

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 SOMMAIRE I / Préambule II/ Remarques générales et préalables

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne Le Guide de compétences ou comment traduire des diplômes en compétences professionnelles - Contexte - Pour qui, pourquoi? - La démarche suivie - Méthodologie Le Guide de Compétences Mieux nous faire comprendre

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE

INTRODUCTION GENERALE INTRODUCTION GENERALE Contrôle de Gestion I. Le Contrôle de Gestion 1. Définition Le contrôle de gestion est une forme de contrôle organisationnel. C est une forme de contrôle adaptée aux structures d

Plus en détail

EXPERIMENTATION DU LIVRET DE COMPETENCES

EXPERIMENTATION DU LIVRET DE COMPETENCES EXPERIMENTATION DU LIVRET DE COMPETENCES La circulaire du 28 décembre 2009 lance l expérimentation du livret de compétences prévue par l article 11 de la loi relative à l orientation et à la formation

Plus en détail

CHARTE DE L ACTION SOCIALE

CHARTE DE L ACTION SOCIALE CHARTE DE L ACTION SOCIALE Préambule En adhérant au CNAS, votre collectivité ou établissement a choisi de mettre en place une politique d action sociale pour son personnel conformément aux dispositions

Plus en détail

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en Le guide des bonnes pratiques à l intégration en entreprise La réussite d intégration dans une entreprise dépend essentiellement de deux acteurs : le nouvel embauché et son attitude pour réussir son intégration,

Plus en détail

Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré

Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré Décret 2013-77 du 24 janvier 2013 relatif à l organisation du temps scolaire RAPPEL Ce qui ne change pas 36 semaines d école (180 jours d école) 24 heures d enseignement

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre)

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Le plan régional d insertion des travailleurs handicapés (PRITH)

Plus en détail

Le numérique au service de l École

Le numérique au service de l École Le numérique au service de l École L essentiel > Notre monde connaît aujourd hui avec le numérique une rupture technologique aussi importante que celle de l invention de l imprimerie au XV e siècle. La

Plus en détail

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi PTI PLIE Quelles convergences? 30 avril 2014 Document de travail Les PLIE se sont toujours situés en complémentarité des autres

Plus en détail

Certificat de compétences Projet CAPE

Certificat de compétences Projet CAPE Certificat de compétences Projet CAPE Introduction L objectif principal du projet CAPE est de «contribuer à la mise en place de critères et de compétences de référence dans le cadre de la Certification

Plus en détail

Appui à la mise en place (ou à l amélioration) d un dispositif interne de suivi évaluation

Appui à la mise en place (ou à l amélioration) d un dispositif interne de suivi évaluation Appui à la mise en place (ou à l amélioration) d un dispositif interne de suivi évaluation Finalité : Place dans le cycle du projet : Favoriser le pilotage de projets au cours de leur mise en œuvre. 1

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques

Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques Organisme : Université Claude Bernard Lyon1 Dates : février 2013- septembre 2013 Présentation

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

Rencontre d information et d échanges en Poitou-Charentes 30 janvier 2009

Rencontre d information et d échanges en Poitou-Charentes 30 janvier 2009 Rencontre d information et d échanges en Poitou-Charentes 30 janvier 2009 Développement de la médiation sociale par la création des emploi-jeunes en 1997, Une médiation sociale dont les missions sont fortement

Plus en détail

Projet Éducatif Local

Projet Éducatif Local Projet Éducatif Local Ville de Plaisance du Touch Il est élaboré et conduit comment? C'est le fruit du travail de la commission pluridisciplinaire se réunissant afin d'évoquer les problématiques liées

Plus en détail

Directeur(trice) de la communication

Directeur(trice) de la communication Directeur(trice) de la communication Famille métier : Domaine d intervention : Communication externe Communication interne Relations publics Relations presse En entreprise / organisation Autres appelations

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Diagnostic et Préconisations dans la mise en uvre d une charte d accueil Art 28 Code des Marchés Publics

CAHIER DES CHARGES Diagnostic et Préconisations dans la mise en uvre d une charte d accueil Art 28 Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES Diagnostic et Préconisations dans la mise en uvre d une charte d accueil Art 28 Code des Marchés Publics I - Orientations Générales Améliorer l accueil du public est une priorité des

Plus en détail

Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014

Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014 Mars 2012 Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014 Les huit orientations Le projet stratégique, voté en juin 2011 par les adhérents du Syneas, liste les huit orientations qui doivent guider l

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES ENTRE L ÉTAT, LE MOUVEMENT ASSOCIATIF ET LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES SIGNÉE PAR LE PREMIER MINISTRE, LA PRÉSIDENTE DU MOUVEMENT ASSOCIATIF, LE PRÉSIDENT DE L ASSOCIATION

Plus en détail

Formation Préparatoire aux Fonctions de Directeur territorial adjoint

Formation Préparatoire aux Fonctions de Directeur territorial adjoint Mission de Formation des Cadres Tout au Long de la Vie Formation Préparatoire aux Fonctions de Directeur territorial adjoint Présentation du dispositif 1 Formation préparatoire aux fonctions de directeur

Plus en détail

Résidence territoriale artistique et culturelle en établissement scolaire

Résidence territoriale artistique et culturelle en établissement scolaire PREFECTURE DE REGION ILE DE FRANCE Résidence territoriale artistique et culturelle en établissement scolaire Cahier des charges En référence aux circulaires interministérielles n 2010-032 du 5 mars 2010

Plus en détail

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires Mai 2013 - direction générale de l enseignement scolaire La loi d orientation, de programmation pour la refondation

Plus en détail

APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT

APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT 1 APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT PROGRAMME INITIATIVE POUR L EMPLOI DES JEUNES PILOTÉ PAR LA MISSION LOCALE DU BASSIN CARCASSONNAIS Formation SST Le programme opérationnel

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Rappel : caractéristiques du Loi du 24/11/09 relative à l orientation et à la formation tout au long de la vie Objectifs : Définir

Plus en détail

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Les préconisations du rapport se situent à trois niveaux Au niveau local : promouvoir les «équipes citoyennes» qui agissent

Plus en détail

Projet culturel amplepuisien 2014-2020

Projet culturel amplepuisien 2014-2020 Projet culturel amplepuisien 2014-2020 «La culture, dans son sens large, est considérée comme l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une

Plus en détail

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 POLITIQUE 2500-024 TITRE : ADOPTION : Conseil d'administration Résolution : CA-2008-01-15-08 ENTRÉE EN VIGUEUR : 15 janvier 2008 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 2. LA FORMATION

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CHAMP D APPLICATION Ce cahier des charges s adresse à l ensemble des structures qui interviennent dans la phase d accompagnement à la VAE et qui

Plus en détail

POUR REALISER SA MISSION ET SES INTERVENTIONS L ASSOCIATION «RELAIS LOISIRS HANDICAP 30» S APPUIE SUR :

POUR REALISER SA MISSION ET SES INTERVENTIONS L ASSOCIATION «RELAIS LOISIRS HANDICAP 30» S APPUIE SUR : POUR REALISER SA MISSION ET SES INTERVENTIONS L ASSOCIATION «RELAIS LOISIRS HANDICAP 30» S APPUIE SUR : - DES MOYENS HUMAINS Un Directeur chargé de la mise en œuvre du projet global dans ses différentes

Plus en détail

La participation des citoyens au cœur de la politique de la ville

La participation des citoyens au cœur de la politique de la ville La participation des citoyens au cœur de la politique de la ville DOSSIER DE PRESSE VENDREDI 20 JUIN 2014 ville.gouv.fr LA PARTICIPATION DES CITOYENS AU CŒUR DE LA POLITIQUE DE LA VILLE 3 La loi de programmation

Plus en détail

2.1 J approfondis ma réflexion

2.1 J approfondis ma réflexion Je sais ce que je veux faire, mais j ai besoin de mieux savoir comment m y prendre. Quelles sont les étapes? Quelles sont les questions à se poser? Qui va pouvoir m aider? 2.1 J approfondis ma réflexion

Plus en détail

PRÉSENTATION Structurer le dialogue de gestion au service de la démarche stratégique

PRÉSENTATION Structurer le dialogue de gestion au service de la démarche stratégique PRÉSENTATION Structurer le dialogue de gestion au service de la démarche stratégique Le dialogue de gestion est un processus d échange entre la direction et les chefs de pôles et/ou de structures internes

Plus en détail

Pôle de compétences. «Initiatives de jeunes en économie sociale et solidaire» Propositions de formation-sensibilisation

Pôle de compétences. «Initiatives de jeunes en économie sociale et solidaire» Propositions de formation-sensibilisation Développements et Humanisme Pôle de compétences «Initiatives de jeunes en économie sociale et solidaire» Propositions de formation-sensibilisation NOS MOTIVATIONS, NOS OBJECTIFS Les pratiques d économie

Plus en détail

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN Adoptée par le Conseil d administration Le 28 avril 1998 (résolution no 0099) et modifiée par le Conseil d administration

Plus en détail

Elaboration du PDI 2010-2012 Conseil Général des Bouches du Rhône. Présentation du projet

Elaboration du PDI 2010-2012 Conseil Général des Bouches du Rhône. Présentation du projet Elaboration du PDI 2010-2012 Conseil Général des Bouches du Rhône Présentation du projet 1. Le projet Contexte du projet L'acte I & II de la décentralisation ont amené le département des Bouches du Rhône

Plus en détail

RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT LOCAL ET DE LA DÉCENTRALISATION / ÉLÉMENTS DE MÉTHODE POUR LA PLANIFICATION LOCALE SOMMAIRE

RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT LOCAL ET DE LA DÉCENTRALISATION / ÉLÉMENTS DE MÉTHODE POUR LA PLANIFICATION LOCALE SOMMAIRE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT LOCAL ET DE LA DÉCENTRALISATION / ÉLÉMENTS DE MÉTHODE POUR LA PLANIFICATION LOCALE SOMMAIRE 139 139 DÉFINITIONS 139 Le suivi 140 L évaluation 143

Plus en détail

Michel François DELANNOY Maire de Tourcoing Premier Vice-Président de Lille Métropole, délégué à la Gouvernance et au Développement

Michel François DELANNOY Maire de Tourcoing Premier Vice-Président de Lille Métropole, délégué à la Gouvernance et au Développement Faire le pari de l aménagement économique du 21 ème siècle, au nom du développement durable, de la compétitivité du territoire et dans l intérêt des entreprises et des salariés métropolitains. Lille Métropole

Plus en détail

Note de problématique

Note de problématique Concertation sur la Délégation de Service Public Certification Professionnelle Accompagnée Groupe de travail n 1 La traduction des Obligations de Service Public en modalités de mise en œuvre opérationnelles

Plus en détail

L accueil d es jeunes enfants de 2 mois à 5 ans

L accueil d es jeunes enfants de 2 mois à 5 ans L accueil d es jeunes enfants de 2 mois à 5 ans Maison de la Petite Enfance 1 rue Annie Hure 02 40 80 86 28 petiteenfance@saintsebastien.fr www.saintsebastien.fr " Favorisons ensemble l épanouissement

Plus en détail

PROJET PÉDAGOGIQUE Accueil de Loisirs Associé à l Ecole (3/11 ans) de Villaudric

PROJET PÉDAGOGIQUE Accueil de Loisirs Associé à l Ecole (3/11 ans) de Villaudric PROJET PÉDAGOGIQUE Accueil de Loisirs Associé à l Ecole (3/11 ans) de Villaudric INTRODUCTION La municipalité de Villaudric, soucieuse de mettre en place un service Enfance Jeunesse cohérent sur son territoire,

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e p r e s s e

C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u é d e p r e s s e 13 octobre 2015 LE CONTRAT DE VILLE DU TERRITOIRE DE CAEN LA MER: UNE APPROCHE INTERCOMMUNALE POUR DES QUARTIERS REVALORISES Caen la mer, l Etat et leurs partenaires

Plus en détail

1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans».

1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans». Projet éducatif et pédagogique CLSH et périscolaire de la commune de Sainte Eulalie en Royans. 1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans». Il s appuie essentiellement sur

Plus en détail

Proposition de formations en direction du réseau des centres sociaux - FORESCO

Proposition de formations en direction du réseau des centres sociaux - FORESCO Proposition de formations en direction du réseau des centres sociaux - FORESCO 2015 Les Réseaux d échanges réciproques de savoirs (RERS) Construire ensemble, citoyens / habitants et acteurs des centres

Plus en détail

La feuille de route numérique académique 2015-2016

La feuille de route numérique académique 2015-2016 La feuille de route numérique académique 2015-2016 Cadre académique pour le développement du numérique éducatif 1 1. Le contexte académique 3 2. Les 6 objectifs et axes de progrès 5 2.1. Accompagner les

Plus en détail

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) Délégation Midi-Pyrénées Handicap et vie professionnelle La loi du 11 février 2005 1 a renforcé les exigences vis-à-vis de l emploi des personnes en situation de handicap. Ainsi, les personnes reconnues

Plus en détail

L Accueil de loisirs sans hébergement L association Familles Rurales

L Accueil de loisirs sans hébergement L association Familles Rurales L Accueil de loisirs sans hébergement L association Familles Rurales Fédération FAMILLES RURALES de Charente-Maritime 21 rue des vendanges 17 100 Saintes Tél : 05 46 93 46 83 Fax : 05 46 74 00 59 Qu est

Plus en détail

Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 -

Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 - Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 - ATELIER 4 : Cohésion sociale entre les territoires et les générations L atelier se déroule à la Résidence des Personnes Agées Charles

Plus en détail

Le projet d équipement social Territoire Ouest d Avignon

Le projet d équipement social Territoire Ouest d Avignon Le point sur... Le projet d équipement social Territoire Ouest d Avignon > Vendredi 23 novembre : assemblée générale de l association Animation Territoire Ouest Reconfiguration d un centre social pour

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

L Assemblier. L Assemblier

L Assemblier. L Assemblier L Assemblier Collectif de consultants L Assemblier Catalogue de formations pour les Conseils citoyens et leurs soutiens Faire équipe page 1 Travailler avec des tiers et monter des projets page 4 Le Conseil

Plus en détail

Comité régional en transport collectif de la Mauricie

Comité régional en transport collectif de la Mauricie Comité régional en transport collectif de la Mauricie La première génération En février 2002, le comité de coordination du Consortium en développement social de la Mauricie a tenu une rencontre régionale

Plus en détail

Vie collective de la FCPL Modèle en vigueur depuis le 1 er novembre 2013

Vie collective de la FCPL Modèle en vigueur depuis le 1 er novembre 2013 Bruxelles, le 3 décembre 2013 Aux membres des PO, aux directions, aux membres du personnel des Centres PMS libres Notre réf. : 391/13 Vie collective de la FCPL Modèle en vigueur depuis le 1 er novembre

Plus en détail

Education-Civique. Chapitre n. Les acteurs locaux et la citoyenneté

Education-Civique. Chapitre n. Les acteurs locaux et la citoyenneté Education-Civique Chapitre n. Les acteurs locaux et la citoyenneté I) Le droit d association : une liberté fondamentale Problématique : Comment peut-on se regrouper en association? A/ Les associations

Plus en détail

2 Au-delà de cette dimension interne, l orientation de la gestion vers les résultats vise à mieux éclairer les décisions de politiques publiques en fournissant des informations pertinentes sur les coûts

Plus en détail

Formation professionnelle tout au long de la vie

Formation professionnelle tout au long de la vie bretagne Formation professionnelle tout au long de la vie association nationale pour la formation permanente du personnel hospitalier édito En Bretagne, 120 établissements adhèrent à l ANFH ce qui représente

Plus en détail

Définition de la profession et du contexte de l intervention. Domaine de compétences

Définition de la profession et du contexte de l intervention. Domaine de compétences Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Définition de la profession et du contexte de l intervention Domaine de compétences Domaine de

Plus en détail

Charte de partenariat du CLIC Métropole Nord Ouest Renseignements et informations : Monsieur Olivier MILOWSKI, Directeur, CLIC Métropole Nord Ouest, 100 rue du Général Leclerc 59350 SAINT ANDRE Téléphone

Plus en détail

Circulaire du 4 septembre 2009

Circulaire du 4 septembre 2009 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l Etat NOR : BCFF0920191C Circulaire du 4 septembre 2009 relative à l organisation, aux attributions

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS DU MERCREDI PROJET PEDAGOGIQUE

ACCUEIL DE LOISIRS DU MERCREDI PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS DU MERCREDI PROJET PEDAGOGIQUE CONTACT : Lisa AGOSTINI lisaagostini@mjcjeanmace.fr - 07.61.08.68.04 MJC Jean Macé 38 rue Camille ROY 69007 LYON 1 La Maison des Jeunes et de la Culture

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Le 19 novembre 2015, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) piloté par le ministère, outil de financement d actions de formation

Plus en détail

Nouveau Contrat de Ville

Nouveau Contrat de Ville Nouveau Contrat de Ville La Loi du 21 février 2014, dite Loi Lamy, a considérablement modifié la politique de la ville afin de la rendre plus lisible, plus cohérente et plus efficace. Une nouvelle génération

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT DE BOUJAILLES-COURVIERES. Année 2015 Vacances scolaires d'hiver, d été et d automne 2015.

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT DE BOUJAILLES-COURVIERES. Année 2015 Vacances scolaires d'hiver, d été et d automne 2015. PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT DE BOUJAILLES-COURVIERES Année 2015 Vacances scolaires d'hiver, d été et d automne 2015. Projet écrit par Elizabeth BOULAIN 1 LE CONTEXTE : Depuis

Plus en détail

dans le cadre de l ordonnance 2005-649

dans le cadre de l ordonnance 2005-649 APPEL A PROPOSITION 2014 dans le cadre de l ordonnance 2005-649 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics FORMATION QUALIFIANTE METIERS

Plus en détail

UCL. Qualité de vie et santé en milieu étudiant. Équipe santé. Service d aide aux étudiants

UCL. Qualité de vie et santé en milieu étudiant. Équipe santé. Service d aide aux étudiants chartesanté-2 24/06/04 21:43 Page 1 Équipe santé Qualité de vie et santé en milieu étudiant CHARTE Recueil des principes fondamentaux pour promouvoir la santé et la qualité de vie en milieu étudiant. Service

Plus en détail

Ce cahier appartient à. Tuteur de. Du / / Au / / AGEFOS PME PACA 146 rue Paradis CS 30002 MARSEILLE CEDEX 06 1/

Ce cahier appartient à. Tuteur de. Du / / Au / / AGEFOS PME PACA 146 rue Paradis CS 30002 MARSEILLE CEDEX 06 1/ CAHIER DE SUIVI DU TUTEUR DANS LE CADRE DU CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Ce cahier appartient à Tuteur de Du / / Au / / AGEFOS PME PACA 6 rue Paradis CS 000 MARSEILLE CEDEX 06 / INTRODUCTION QU EST-CE

Plus en détail

Commune péri-urbaine de 7269 habitants située en Martinique qui compte 980 enfants scolarisés

Commune péri-urbaine de 7269 habitants située en Martinique qui compte 980 enfants scolarisés Commune péri-urbaine de 7269 habitants située en Martinique qui compte 980 enfants scolarisés Projet communal : La commune dispose seule des compétences scolaires, périscolaires et extrascolaires. Elle

Plus en détail

CHARTE DU BENEVOLAT ADMR

CHARTE DU BENEVOLAT ADMR CHARTE DU BENEVOLAT ADMR Adhérer et s engager Force vive d une association, le bénévole ADMR est responsable de terrain et créateur de lien social. Il adhère aux valeurs et aux finalités du projet de l

Plus en détail

Paysage éducatif à Grand-Vennes 2015-2018. Règlement de l appel à projets

Paysage éducatif à Grand-Vennes 2015-2018. Règlement de l appel à projets direction de l'enfance, de la jeunesse et de la cohésion sociale service de la jeunesse et des loisirs paysage éducatif Grand-Vennes Paysage éducatif à Grand-Vennes 2015-2018 Règlement de l appel à projets

Plus en détail

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE :

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : Le 31 janvier 2006 Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : 1 - Les étapes de la construction du programme à Aubervilliers. 2 - Les orientations générales du dispositif de Réussite Éducative. 3 - Les

Plus en détail

Pour les quatre catégories, deux trophées seront remis selon la taille des entreprises : moins de 250 salariés et plus de 250 salariés.

Pour les quatre catégories, deux trophées seront remis selon la taille des entreprises : moins de 250 salariés et plus de 250 salariés. ARTICLE 1 : Organisateur Le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), association reconnue d'utilité publique par décret du 6 mars 1922, dont le siège se situe au 1, Avenue Pierre de Coubertin

Plus en détail