Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ"

Transcription

1 Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ

2 Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik Le développement durable chez GDF SUEZ SImulEtik: outil de promotion de la démarche DD du Groupe 2

3 Le développement durable chez GDF SUEZ

4 Profil du Groupe Le développement durable chez GDF SUEZ L un des premiers énergéticiens au niveau mondial, GDF SUEZ est présent sur l ensemble de la chaîne de l énergie, en électricité et en gaz naturel, de l amont à l aval. Chiffres clés : 83,1 milliards d euros de chiffres d affaires en 2008.* 17 ème entreprise du classement Global 2000 de Forbes. 11,8 milliards d euros d investissements nets en MW de capacités de production électrique installées collaborateurs dans le monde** - dont dans l énergie et les services - et dans l environnement chercheurs et experts dans 8 centres de R&D. * Données pro forma non auditées. ** au 31 décembre

5 Le développement durable chez GDF SUEZ GDF SUEZ : une ambition Redéfinir le rapport de l homme à l énergie pour faire de l énergie une source de progrès et de développement durable. Une énergie: accessible au plus grand nombre, plus sûre, mieux consommée, plus respectueuse de l homme et de son environnement. 5

6 Le développement durable chez GDF SUEZ Des métiers liés au développement durable Les métiers de GDF SUEZ sont des activités implantées dans le tissu local. Les métiers de GDF SUEZ sont au cœur des problématiques de développement durable (ressources naturelles, développement, changement climatique). GDF SUEZ fournit des solutions intégrant la problématique de développement durable pour les collectivités locales et les industriels pour les aider à atteindre leurs propres objectifs de développement durable. Une prévention des risques Un axe stratégique pour exercer les métiers Un levier de croissance pour développer les activités 6

7 7 Le développement durable chez GDF SUEZ Les enjeux de développement durable de GDF SUEZ Un environnement européen et mondial en proie à de fortes tensions L émergence d une «conscience écologique» et des attentes de plus en plus fortes des parties prenantes Un renforcement des domaines règlementaire et juridique et des exigences éthiques et de solidarité ENJEUX GDF SUEZ est particulièrement exposé aux attentes des parties prenantes en matière environnementale et sociale. L enjeu du développement durable est d assurer la pérennité du Groupe sur son cœur d activité et de mettre celui-ci en capacité de : Anticiper les évolutions et les transitions économiques, sociales et environnementales ; Répondre aux besoins en assurant la sécurité d approvisionnement et en minimisant les risques de dépendance énergétique ; Favoriser son développement tout en lui permettant de conduire des activités apportant une meilleure qualité environnementale et sociale sur les bases d une utilisation optimisée des ressources et du développement des énergies renouvelables non émettrices de gaz à effet de serre ; Créer les conditions de la confiance avec l ensemble des parties prenantes ; Participer à la cohésion en développant le sentiment d appartenance et en renforçant son attractivité ; Déployer une vision industrielle et un mode de gouvernance qui intègrent les dimensions du développement durable.

8 Le développement durable chez GDF SUEZ La démarche de GDF SUEZ. Comment? Les axes stratégiques de l ambition DD du Groupe «Innover. Anticiper l évolution des marchés de l énergie, de l eau et de la propreté» MARCHES 1 «Développer l attractivité, le professionnalisme et la cohésion sociale de GDF SUEZ» Développement Confiance «Garantir la pérennité et l acceptabilité de nos activités dans les territoires» SALARIÉS DE Attractivité Acceptabilité GDF SUEZ sociale 2 3 PARTIES PRENANTES EXTERNES 8

9 La démarche de GDF SUEZ Le développement durable chez GDF SUEZ Priorités s stratégiques de la politique DD Axe 1 : «innover pour se développer et anticiper l évolution des marchés de l énergie, de l eau et de la propreté» Axe 2 : «garantir l acceptabilité et la pérennité de nos activités dans les territoires» Axe 3 : «développer l attractivité, l efficacité et la cohésion sociale de GDF SUEZ» Satisfaire les attentes des marchés et se développer S assurer de la qualité et garantir la continuité de service Ancrer le comportement éthique dans la relation commerciale Soutenir la croissance du Groupe dans les pays en développement en partageant son expertise Garantir une écoute et un dialogue structurés avec chaque partie prenante Garantir la sécurité industrielle et la sûreté des installations Limiter notre exposition au changement climatique Préserver les ressources naturelles et diminuer l impact environnemental de nos activités Lutter contre la corruption Se comporter en entreprise solidaire Construire la culture du Groupe autour du développement durable Améliorer le «bien-être» au travail Développer le professionnalisme Favoriser l égalité des chances 9

10 Le développement durable chez GDF SUEZ Focus : Construire la culture du Groupe autour du développement durable Partager les valeurs Développement Durable et en faire un moyen de cohésion du Groupe Déployer les objectifs Développement Durable dans l ensemble du Groupe Intégrer le Développement Durable dans les processus clés du Groupe - Développer le reporting comme un outil de pilotage Inciter à l intégration du Développement Durable dans les gestes quotidiens des collaborateurs Accompagner les politiques Développement Durable par un plan de communication interne SimulEtik un outil pour faire de nos collaborateurs des ambassadeurs du développement durable 10

11 SImulEtik: outil de promotion de la démarche DD du Groupe

12 Promouvoir la démarche DD du Groupe Un «simulateur développement durable» adapté à GDF SUEZ Un outil adapté à nos métiers et à nos enjeux en matière de développement durable 4 cas présentés sur des enjeux majeurs pour GDF SUEZ:» Préservation de l environnement (biodiversité)» Ethique (fournisseurs et droits de l homme)» Responsabilité sociale (insertion et accès à l emploi)» Santé/sécurité (sécurité des installations) qui met en avant les risques et les opportunités DD du Groupe conçu comme un outil d aide à la prise de décision 12

13 Un outil de sensibilisation Promouvoir la démarche DD du Groupe Objectifs: - Faire connaître les différents métiers et enjeux de GDF SUEZ - Comprendre la signification du «développement durable» à l échelle de l entreprise - Identifier et prendre en compte toutes les parties prenantes de l entreprise - Aborder toutes les dimensions du développement durable simultanément- à travers des exemples concrets - Prendre conscience de l impact potentiel (- ou +) d enjeux sociaux et environnementaux sur le business Utilisation: A la fois à l externe (conférences, publics universitaires..), et à l interne (conventions, semaine du DD ). 13

14 Promouvoir la démarche DD du Groupe Un outil de promotion de la politique DD du Groupe - Pour les branches et filiales du Groupe dans le cadre du déploiement de la politique DD. -Dans les formations «Développement durable» conçues avec l université du Groupe avec pour objectifs : sensibilisation et mobilisation autour de la politique DD du Groupe facteur d intégration du DD dans les comportements et les prises de décisions soutien à la démarche commerciale du Groupe: création d opportunités business Outil pratique et interactif Exercices qui suscitent beaucoup de commentaires/réactions Feedbacks positifs 14

15 15

EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone.

EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone. EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone. DOSSIER DE PRESSE Contact presse : 01 40 42 46 37 / service-de-presse@edf.fr EDF, ACTEUR ENGAGÉ DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Lancée en 2000 par l Organisation des Nations Unies, le Pacte Mondial est une initiative destinée à rassembler les entreprises, les organismes

Plus en détail

POLITIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE

POLITIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE POLITIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE SOMMAIRE Préambule..3 Principes fondamentaux de notre politique de Capital Investissement Responsable 4 Le parti pris de notre approche de Capital Investissement

Plus en détail

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Atelier OSE Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Présentation Le CUEEP Littoral - Service Formation continue, apprentissage et VAE de l ULCO - Le CUEEP a des activités: -

Plus en détail

POLITIQUE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE

POLITIQUE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE POLITIQUE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE PRÉAMBULE Engagés depuis 2002 dans une première réflexion sur le Capital Investissement Socialement Responsable (C-ISR), nous sommes convaincus de la nécessité

Plus en détail

Sommaire. et Environnementale Sequana 2012-2015. 1. Introduction Présentation PowerPointP Stratégie globale de Responsabilité Sociale

Sommaire. et Environnementale Sequana 2012-2015. 1. Introduction Présentation PowerPointP Stratégie globale de Responsabilité Sociale Sommaire 1. Introduction Présentation PowerPointP Stratégie globale de Responsabilité Sociale 2. Résultat et Bilan Consolidés et Environnementale Sequana 2012-2015 3. Activité des Filiales 4. Stratégie

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

Démarche RSE esh & Groupe Polylogis. Daniel BIARD

Démarche RSE esh & Groupe Polylogis. Daniel BIARD Démarche RSE esh & Groupe Polylogis Daniel BIARD RHF 2013 Plan de l intervention 2. Présentation Le Groupe Polylogis en quelques mots Un secteur en Mouvement L engagement du secteur professionnel Pourquoi

Plus en détail

L engagement du Groupe Banque Populaire dans le développement durable

L engagement du Groupe Banque Populaire dans le développement durable L engagement du Groupe Banque Populaire dans le développement durable Le Groupe Banque Populaire est adhérant du Pacte Mondiale depuis le 26 juillet 2007 et réitère son soutien au Pacte Mondiale des Nations

Plus en détail

REFERENTIEL. Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310)

REFERENTIEL. Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310) REFERENTIEL Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310) REFERENTIEL DE FORMATION " MANAGER EN STRATEGIE ET DEVELOPPEMENT " TITRE CERTIFIE

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Accompagnement des Ressources Humaines L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) A - l aide à la préparation des entreprises à la GPEC (sensibilisation) B - l

Plus en détail

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC Septembre 2012 UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC La transition énergétique voulue par le Président de la République doit permettre la mutation

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT SOMMAIRE INTRODUCTION > Chapitre 1 L environnement et le Développement durable 9 S engager > Chapitre 2 Principes de mise en œuvre 19 Comprendre Savoir-faire Partager

Plus en détail

3 ème Edition du Forum RSE

3 ème Edition du Forum RSE 3 ème Edition du Forum RSE Dakar, 22 24 Mars 2011 --------------------- Présentation de la Norme ISO 26000 : Lignes directrices sur la responsabilité sociétale Par Barama Sarr Directeur Général ASN, Vice

Plus en détail

Risques psychosociaux (RPS)

Risques psychosociaux (RPS) Risques psychosociaux (RPS) Une approche pour la prévention. Des repères pour l action. Contexte actuel de «Montée» des RPS dans : Les évolutions du travail et de son contexte (logiques financières et

Plus en détail

CHARTE DE L INVESTISSEMENT RESPONSABLE (IR) DES ACTEURS DE LA PLACE DE PARIS

CHARTE DE L INVESTISSEMENT RESPONSABLE (IR) DES ACTEURS DE LA PLACE DE PARIS CHARTE DE L INVESTISSEMENT RESPONSABLE (IR) DES ACTEURS DE LA PLACE DE PARIS La crise financière pose, aujourd hui, la question du 1 Paris, le 2 juillet 2009 rôle et du mode de fonctionnement des marchés

Plus en détail

Je ne vais pas traiter la problématique de l Innovation face Manager Responsable car je ne suis pas un spécialiste de l innovation

Je ne vais pas traiter la problématique de l Innovation face Manager Responsable car je ne suis pas un spécialiste de l innovation 18 juin 2010 Des stratégies d innovations par des managers responsables Préambule Je ne vais pas traiter la problématique de l Innovation face Manager Responsable car je ne suis pas un spécialiste de l

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

INAUGURATION DE LA CENTRALE DE COGENERATION GAZ DE L EUROAIRPORT :

INAUGURATION DE LA CENTRALE DE COGENERATION GAZ DE L EUROAIRPORT : DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA CENTRALE DE COGENERATION GAZ DE L EUROAIRPORT : UNE SOLUTION ENERGETIQUE PERFORMANTE 23 octobre 2014 Vivienne Gaskell Responsable Communication EuroAirport Tél.: 03

Plus en détail

Pourquoi une fonction contrôle de gestion?

Pourquoi une fonction contrôle de gestion? Introduction Pourquoi une fonction contrôle de gestion? On constate une mutation profonde au cours des 30 dernières années dans l environnement et la pratique des entreprises, autour de deux points centraux

Plus en détail

Charte de déontologie du CSTB

Charte de déontologie du CSTB Charte de déontologie du CSTB La présente charte définit et fait connaitre la déontologie que le CSTB s engage à respecter en tant que support d innovation et tiers de confiance. Dans cette perspective,

Plus en détail

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE NOTRE MISSION APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE Accompagner dans la durée les entreprises dans leur développement Attirer en Île-de-France

Plus en détail

énergie Was ist das? C est quoi che cosa è? Qué es? ? Hablas ENERGIE? Do you speak Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions

énergie Was ist das? C est quoi che cosa è? Qué es? ? Hablas ENERGIE? Do you speak Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions énergie Kezako che cosa è? C est quoi donc? Qué es? Was ist das??? Hablas ENERGIE? Do you speak ENERGIE?? Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions ? Management de l énergie L ISO 50001? SOMMAIRE

Plus en détail

Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique»

Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique» Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique» Date de communication : 24 février 2016 Date limite de dépôt des dossiers : 25 avril 2016 Le dossier de demande d aide, téléchargeable sur le site de l

Plus en détail

Vous accompagner dans votre fonction RH

Vous accompagner dans votre fonction RH Vous accompagner dans votre fonction RH Les entreprises sont de plus en plus confrontées à l évolution de leur organisation. Celle- ci peut être le fruit d une croissance organique ou externe (création

Plus en détail

Résumé du rapport de mission Plantations du Haut Penja Cameroun 2013

Résumé du rapport de mission Plantations du Haut Penja Cameroun 2013 Résumé du rapport de mission Plantations du Haut Penja Cameroun 203 - NATURE DE LA MISSION - DEMARCHE - INFORMATION UTILISEE La Compagnie Fruitière a confié à Vigeo une mission qui fait suite à une première

Plus en détail

PACTE MONDIAL. MLA Conseil 2015. Communication sur le progrès vis-à-vis du Pacte Mondial des Nations Unies P. 1 / 8

PACTE MONDIAL. MLA Conseil 2015. Communication sur le progrès vis-à-vis du Pacte Mondial des Nations Unies P. 1 / 8 PACTE MONDIAL Communication sur le progrès vis-à-vis du Pacte Mondial des Nations Unies MLA Conseil 2015 P. 1 / 8 SOMMAIRE 1. Présentation de MLA Conseil 3 2. Le mot des Associés 4 3. Droits de l Homme

Plus en détail

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014 Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Face à la réalité indéniable du réchauffement global, l Allemagne et la France

Plus en détail

GRH1: Etre Responsable Formation

GRH1: Etre Responsable Formation 10 FORMATION ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES GRH1: Etre Responsable Formation - Présenter les enjeux et politiques de la fonction de responsable - Avoir une vision globale du métier et de ses évolutions

Plus en détail

POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE INTRODUCTION Situé aux pieds de l Opéra Garnier, l est une institution parisienne depuis 1862. Cet hôtel 4* appartenant au groupe InterContinental Hotels Group dispose

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

LA FORMATION. Moteur d une démarche de prévention. a DEKRA company

LA FORMATION. Moteur d une démarche de prévention. a DEKRA company LA FORMATION Moteur d une démarche de prévention a DEKRA company LE CONTEXTE De nos jours, les actions de formation sont nombreuses et diverses. Les thématiques peuvent varier de sujets réglementaires

Plus en détail

Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires

Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires Fiche presse Jeudi 14 avril 2016 Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires La feuille de route partagée entre l État et la Région pour le développement économique, l emploi

Plus en détail

Rapport annuel RSE 2015

Rapport annuel RSE 2015 Rapport annuel RSE 2015 Préambule Le rapport annuel RSE 2015 présente de façon détaillée les priorités et pratiques d EUROSIT dans le domaine de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). C est

Plus en détail

Le tourisme durable dans l espace francophone

Le tourisme durable dans l espace francophone Le tourisme durable dans l espace francophone De la valorisation des patrimoines culturels et naturels vers une économie verte I. Contexte et justification Le tourisme, en plein essor, est reconnu comme

Plus en détail

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe 4.1 définir L innovation selon l insee, l innovation est un changement significatif de nature technique, commerciale, organisationnelle, structurelle ou de logique

Plus en détail

Utilisez Solvabilité II comme une opportunité d amélioration : le projet du groupe Unipol

Utilisez Solvabilité II comme une opportunité d amélioration : le projet du groupe Unipol Utilisez Solvabilité II comme une opportunité d amélioration : le projet du groupe A propos du groupe : Gruppo Finanziaro S.p.A. est une holding et une société de services, cotée à la Bourse de Milan.

Plus en détail

RAPPORT 2014 UNITED NATIONS GLOBAL COMPACT

RAPPORT 2014 UNITED NATIONS GLOBAL COMPACT RAPPORT 2014 UNITED NATIONS GLOBAL COMPACT Paris, le 22 juillet 2015 PRESENTATION DU GROUPE GESTI PRO Raison Sociale : GESTIPRO SA Statut : SAS au capital de 500 000,00 Activité : Mise en Propreté de tous

Plus en détail

Présentation du projet associatif

Présentation du projet associatif Présentation du projet associatif Notre projet associatif : une volonté politique, une longue démarche participative Face aux transformations profondes et rapides de la société française dans son ensemble

Plus en détail

UN SAVOIR-FAIRE RECONNU DES MARCHÉS PUBLICS, AU SERVICE DE VOTRE CROISSANCE

UN SAVOIR-FAIRE RECONNU DES MARCHÉS PUBLICS, AU SERVICE DE VOTRE CROISSANCE UN SAVOIR-FAIRE RECONNU DES MARCHÉS PUBLICS, AU SERVICE DE VOTRE CROISSANCE Les relations institutionnelles : un enjeu stratégique Les marchés publics : la nécessité d une approche spécifique Secteur privé

Plus en détail

Partageons. nos. talents

Partageons. nos. talents Partageons nos talents 1 La Sauvegarde du Nord Le mot de... Louis Gallois Depuis 1957, la Sauvegarde du Nord accueille et accompagne des enfants, des adolescents, des jeunes en difficultés psychiques,

Plus en détail

Vilogia Nantes Métropole Vilogia, partenaire de la Maison Régionale de l architecture des Pays de Loire

Vilogia Nantes Métropole Vilogia, partenaire de la Maison Régionale de l architecture des Pays de Loire 01 février 2016 Vilogia Nantes Métropole Vilogia, partenaire de la Maison Régionale de l architecture des Pays de Loire Afin de soutenir les actions du monde architectural, Vilogia renouvelle son partenariat

Plus en détail

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La responsabilité sociétale pour le groupe AFD, c est Une obligation générée par le droit international des conventions fondamentales et

Plus en détail

CHANGE LAB -PME 2.0 EXPÉRIMENTATION D UNE DÉMARCHE CHANGE LAB POUR SOUTENIR LE PASSAGE AU NUMÉRIQUE DES ENTREPRISES. P r é s e n t a t i o n d e :

CHANGE LAB -PME 2.0 EXPÉRIMENTATION D UNE DÉMARCHE CHANGE LAB POUR SOUTENIR LE PASSAGE AU NUMÉRIQUE DES ENTREPRISES. P r é s e n t a t i o n d e : CHANGE LAB -PME 2.0 EXPÉRIMENTATION D UNE DÉMARCHE CHANGE LAB POUR SOUTENIR LE PASSAGE AU NUMÉRIQUE DES ENTREPRISES P r é s e n t a t i o n d e : G e n e v i e v e L e f e b v r e, d i r e c t r i c e

Plus en détail

Smart Impulse. Mieux comprendre pour mieux consommer. Découvrez la mesure non intrusive pour des économies réelles

Smart Impulse. Mieux comprendre pour mieux consommer. Découvrez la mesure non intrusive pour des économies réelles Smart Impulse Mieux comprendre pour mieux consommer Découvrez la mesure non intrusive pour des économies réelles Votre contexte Les économies d énergie commencent par la connaissance de sa consommation

Plus en détail

Responsabilité sociétale des entreprises Quels enjeux, Quels bénéfices?

Responsabilité sociétale des entreprises Quels enjeux, Quels bénéfices? Responsabilité sociétale des entreprises Quels enjeux, Quels bénéfices? 28 novembre 2012 Sommaire Enjeux liés à la Responsabilité sociétale? S engager dans une réponse globale ou spécifique? Peut-on quantifier

Plus en détail

Référentiel Ergonome conseil Proposé par le CICF-SNCE (Syndicat National des cabinets- Conseil en Ergonomie)

Référentiel Ergonome conseil Proposé par le CICF-SNCE (Syndicat National des cabinets- Conseil en Ergonomie) Référentiel Ergonome conseil Proposé par le CICF-SNCE ( des cabinets- Conseil ) Préambule : Ce référentiel est destiné aux sociétés de conseil en ergonomie employant des consultants salariés, aussi bien

Plus en détail

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011)

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) Actualisation du plan stratégique 2010-2014 de l AERES décembre 2011 (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) SOMMAIRE Une actualisation du plan stratégique 2010-2014, indispensable

Plus en détail

Une gestion des Ressources Humaines socialement responsable dans le. secteur non-marchand

Une gestion des Ressources Humaines socialement responsable dans le. secteur non-marchand Une gestion des Ressources Humaines socialement responsable dans le secteur non-marchand Jean-Marc CLOSE Directeur des Etudes stratégiques Liège, le 30 juin 2011 Exposé centré sur un des 3 «P» People ou

Plus en détail

L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DOSSIER DE PRESSE 2014 LE GRAND DÉFI DE L ÉNERGIE Pour réussir, la transition énergétique doit pouvoir s opérer sur tous les fronts : mondiaux, européens, nationaux

Plus en détail

La veille à la CMA74

La veille à la CMA74 La veille à la CMA74 Retour sur une expérimentation pour l Artisanat Annecy, le 20 septembre 2007 Séverine Verguet, Chef de projet Veille Informative Virginie Fleury, Chargée de mission Veille http://www.cm-annecy.fr

Plus en détail

Mutualité Française Ile-de-France

Mutualité Française Ile-de-France Mutualité Française Ile-de-France Représentation régionale de la Fédération Nationale de la Mutualité Française Acteur de l économie sociale et solidaire 280 mutuelles adhérentes 5.5 millions de personnes

Plus en détail

UE 3 Management et contrôle de gestion. Le programme

UE 3 Management et contrôle de gestion. Le programme UE 3 Management et contrôle de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur A. Management

Plus en détail

développement durable des établissements et entreprises publics.

développement durable des établissements et entreprises publics. L Andra signe la charte développement durable des établissements et entreprises publics. Mercredi 2 avril, Marie-Claude Dupuis, Directrice Générale de l'andra, a signé, avec 32 autres organismes publics,

Plus en détail

Lancement du site internet de l URMA Midi Pyrénées Université Régionale des Métiers et de l Artisanat. www.urma-mp.fr

Lancement du site internet de l URMA Midi Pyrénées Université Régionale des Métiers et de l Artisanat. www.urma-mp.fr Lancement du site internet de l URMA Midi Pyrénées Université Régionale des Métiers et de l Artisanat www.urma-mp.fr 15 avril 2013 La Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat de Midi-Pyrénées lance

Plus en détail

Les relations entre. Externalisation sur les sites industriels. Concilier performances économiques et environnementales

Les relations entre. Externalisation sur les sites industriels. Concilier performances économiques et environnementales Externalisation sur les sites industriels Concilier performances économiques et environnementales L externalisation, une pratique qui se généralise parce que chacun des partenaires y est gagnant : l industriel

Plus en détail

Recherche et enseignement supérieur

Recherche et enseignement supérieur MISSION INTERMINISTERIELLE Recherche et enseignement supérieur Autorisations d engagement : 24,56 milliards d euros Crédits de paiement : 24,16 milliards d euros Emplois de l État : 120 010 équivalents

Plus en détail

QUELS DISPOSITIFS POUR L AUTO ÉVALUATION D UN ÉTABLISSEMENT?

QUELS DISPOSITIFS POUR L AUTO ÉVALUATION D UN ÉTABLISSEMENT? QUELS DISPOSITIFS POUR L AUTO ÉVALUATION D UN ÉTABLISSEMENT? Sabine GOULIN Comité de Pilotage de RELIER copil.relier@amue.fr Conférence Auto évaluation : un atout pour la stratégie et la gouvernance 05

Plus en détail

Charte d entreprise. Document public. Juin 2009 Version 3.1 GENÈVE LAUSANNE BERNE

Charte d entreprise. Document public. Juin 2009 Version 3.1 GENÈVE LAUSANNE BERNE Charte d entreprise Document public Juin 2009 Version 3.1 GENÈVE LAUSANNE BERNE TABLE DES MATIÈRES I. Mission...4 II. Vision...5 III. Valeurs «métier»...6 IV. Valeurs «gestion»...8 Groupe Pittet Page

Plus en détail

Comment mettre à profit les méthodes modernes de gestion pour dynamiser l activité de votre cabinet? Sage Experts-Comptables.

Comment mettre à profit les méthodes modernes de gestion pour dynamiser l activité de votre cabinet? Sage Experts-Comptables. gestion pour dynamiser l activité de votre cabinet? Sage Experts-Comptables animé par Rachel Beck Directeur Agence Centre Est Sage Experts-Comptables Sylvain Lherm Diplômé d Expertise Comptable Consultant

Plus en détail

coaching de dirigeants & d équipes D ateliers & médiation

coaching de dirigeants & d équipes D ateliers & médiation coaching de dirigeants & d équipes FACILITATION D ateliers & médiation CONSEIL & FORMATION NOTRE VISION, NOTRE MISSION Cariatis est un creuset de compétences au service d une évolution des personnes et

Plus en détail

Charte Mutuelle Existence

Charte Mutuelle Existence Charte Mutuelle Existence Développement Durable Développement Durable Environnement - Social - Économique Sommaire Définition du Développement Durable p. 2 Nos valeurs et nos engagements p. 3 Charte Sociale

Plus en détail

INVESTING IN THE FUTURE * * Investir dans le futur. Bollore-logistics.com / saveprogram

INVESTING IN THE FUTURE * * Investir dans le futur. Bollore-logistics.com / saveprogram INVESTING IN THE FUTURE * * Investir dans le futur Bollore-logistics.com / saveprogram L ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL : LEVIER DE PERFORMANCE POUR L ENTREPRISE Avec Save Program, vous pouvez associer des

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 OCTOBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/15.207 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Lutte contre le changement climatique : vers un Plan Climat Languedoc- Roussillon LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching AFITEP SOIREE MANAGEMENT DE PROJET LE 19 mai 2003 LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching 1 QUELQUES CHIFFRES Aujourd hui en France, on compte environ 2 000 coachs (40 000 dans

Plus en détail

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès L ingénieur diplômé de l Ecole des Mines d Alès est un généraliste de haut niveau scientifique. Il est

Plus en détail

Valoriser le développement durable au sein des entreprises du Québec

Valoriser le développement durable au sein des entreprises du Québec Valoriser le développement durable au sein des entreprises du Québec 93 % des chefs d entreprises voient le développement durable comme un élément important pour assurer le succès de leur entreprise. (1)

Plus en détail

MANAGER 35 CCI Formation Rennes Bretagne

MANAGER 35 CCI Formation Rennes Bretagne MANAGER 35 OBJECTIFS Comprendre l environnement de l entreprise, ses activités et ses enjeux Définir le rôle et les missions du manager Appréhender le comportement du manager Maîtriser les outils du management

Plus en détail

Programme type à personnaliser

Programme type à personnaliser Programme type à personnaliser Module 1... 2 Présentation Phase 1 Phase 2 Module 2.... 5 Présentation Module 2.1 Module 2.2 Module 2.3 Module 2.4 Module 2.5 Module 2.6 Module 2.7 Module 2.8 Module 2.9

Plus en détail

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS. A - Management. 1. Évolution des modèles d organisation (15 heures)

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS. A - Management. 1. Évolution des modèles d organisation (15 heures) UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS NB : les deux sous-parties de ce programme sont présentées séparément mais la compétence à acquérir doit permettre de réaliser une

Plus en détail

CHARTE RSE FOURNISSEURS ET SOUS-TRAITANTS

CHARTE RSE FOURNISSEURS ET SOUS-TRAITANTS CHARTE RSE FOURNISSEURS ET SOUS-TRAITANTS Construire l avenir, c est notre plus belle aventure J e suis convaincu que la performance globale de Bouygues est intrinsèquement liée à celle de nos fournisseurs

Plus en détail

Profondval 2010. Comment gérer et soutenir la qualité de nos programmes de formation? Quelques échos des ateliers 1 et 2 La synthèse de l atelier 1

Profondval 2010. Comment gérer et soutenir la qualité de nos programmes de formation? Quelques échos des ateliers 1 et 2 La synthèse de l atelier 1 Profondval 2010 Journée à l intention des responsables académiques et administratifs de programmes Comment gérer et soutenir la qualité de nos programmes de formation? Quelques échos des ateliers 1 et

Plus en détail

Enseignement supérieur - Recherche

Enseignement supérieur - Recherche 254 Enseignement supérieur - Recherche Le domaine fonctionnel Enseignement supérieur Recherche regroupe les emplois qui concourent à l enseignement supérieur et à la recherche. 255 CADRE DE DIRECTION EN

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 accompagner la professionnalisation et le développement des associations sportives! CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 A destination des dirigeants bénévoles d associations sportives et des salariés de

Plus en détail

TIRER PARTI DES AVANTAGES DES SOINS DE SANTÉ PERSONNALISÉS : UNE STRATÉGIE POUR LE QUÉBEC

TIRER PARTI DES AVANTAGES DES SOINS DE SANTÉ PERSONNALISÉS : UNE STRATÉGIE POUR LE QUÉBEC 1 TIRER PARTI DES AVANTAGES DES SOINS DE SANTÉ PERSONNALISÉS : UNE STRATÉGIE POUR LE QUÉBEC Juin 2014 Le RSSPQ en quelques mots Un OBNL créé en 2011 Consultation de plus de 140 intervenants Québécois Proposition

Plus en détail

l Entreprise au service de l Homme

l Entreprise au service de l Homme NOTRE IDENTITÉ Une organisation relevant de l UTICA qui regroupe dans un cadre global, et non sectoriel, les jeunes dirigeants. Un mouvement appartenant à un réseau international de JD, fédéré autour d

Plus en détail

CHARTE COSMEBIO. Assemblée Générale Le 7 juin 2011

CHARTE COSMEBIO. Assemblée Générale Le 7 juin 2011 CHARTE COSMEBIO Assemblée Générale Le 7 juin 2011 CHARTE COSMEBIO La cosmétique écologique et biologique est une démarche éthique et scientifique fondée sur des savoirs traditionnels tout en bénéficiant

Plus en détail

Le développement durable facteur de positionnement dans la Vision 2020

Le développement durable facteur de positionnement dans la Vision 2020 DOSSIER DE PRESSE Le développement durable facteur de positionnement dans la Vision 2020 Extrait du discours de Sa Majesté Le Roi à l'occasion de la Fête du Trône (30 juillet 2009) «la préservation des

Plus en détail

L Ambition de Service du Groupe La Poste Au cœur de la démarche de transformation de service

L Ambition de Service du Groupe La Poste Au cœur de la démarche de transformation de service L Ambition de Service du Groupe La Poste Au cœur de la démarche de transformation de service Club Management & Marketing 9 octobre 2012 Un cœur de métier : le service Plus qu un opérateur de services,

Plus en détail

Le SPL horticole Var Méditerranée

Le SPL horticole Var Méditerranée Le SPL horticole Var Méditerranée Une démarche collective et solidaire Le SPL horticole est l ensemble des différents partenaires de l horticulture varoise, regroupés pour animer collectivement une démarche

Plus en détail

Le contexte international: de l ISO 26000 à l évolution de la GRI

Le contexte international: de l ISO 26000 à l évolution de la GRI Le contexte international: de l ISO 26000 à l évolution de la GRI Pierre Mazeau Conférence OREE «EMAS : un outil pour le reporting environnemental dans le cadre des démarches de responsabilité sociétale

Plus en détail

Document non contractuel, sous réserve de modifications

Document non contractuel, sous réserve de modifications 1 PLUS QU UN CONCEPT, UNE PHILOSOPHIE pour tous Pour changer notre façon de VIVRE, notre façon de TRAVAILLER, notre façon D EVOLUER, notre façon D ÊTRE AVEC SOI ET AVEC LES AUTRES, notre façon de VOIR

Plus en détail

Les Français, leurs élus et le développement durable.

Les Français, leurs élus et le développement durable. SYNTHÈSE DE L ÉTUDE Les Français, leurs élus et le développement durable. Premier Baromètre Auxilia, réalisé en partenariat avec OpinionWay Réalisé fin octobre 2013, ce baromètre portant sur les Français,

Plus en détail

accompagne l ambition du Secteur Public

accompagne l ambition du Secteur Public accompagne l ambition du Secteur Public 1 ORCOM SECTEUR PUBLIC Réformes institutionnelles, évolutions règlementaires, contraintes budgétaires, le secteur public relève le défi et ORCOM met à sa disposition

Plus en détail

Préambule. Ce faisant, l ECPAR poursuit les objectifs suivants :

Préambule. Ce faisant, l ECPAR poursuit les objectifs suivants : Préambule L Espace québécois de concertation sur les pratiques d approvisionnement responsable (ECPAR) a pour mandat d optimiser les efforts des donneurs d ordres en vue de diffuser et de mettre en œuvre

Plus en détail

Renouvellement de l engagement aux 10 principes du Pacte Mondial. Je renouvelle l engagement de la SNCF au respect des 10 principes du Pacte Mondial.

Renouvellement de l engagement aux 10 principes du Pacte Mondial. Je renouvelle l engagement de la SNCF au respect des 10 principes du Pacte Mondial. Engagement Paris, le 10 décembre 2008 Renouvellement de l engagement aux 10 principes du Pacte Mondial Je renouvelle l engagement de la SNCF au respect des 10 principes du Pacte Mondial. Guillaume Pepy

Plus en détail

La Consommation et la Production Durables en un clic

La Consommation et la Production Durables en un clic PORTAIL MONDIAL DE LA CPD Consommation et Production Durables www.start.scpclearinghouse.org La Consommation et la Production Durables en un clic Animé par Action Mondiale pour la Consommation et la Production

Plus en détail

Vilogia, nouveau partenaire de la Maison régionale de l'architecture des Pays de la Loire.

Vilogia, nouveau partenaire de la Maison régionale de l'architecture des Pays de la Loire. Le 17 février 2015 Vilogia, nouveau partenaire de la Maison régionale de l'architecture des Pays de la Loire. Afin d intégrer le réseau des professionnels du bâti et soutenir les actions du monde architectural,

Plus en détail

Marketing & Coaching : une combinaison inédite pour oser le changement Année 2016

Marketing & Coaching : une combinaison inédite pour oser le changement Année 2016 Code Siret 79177443300019 Code APE 7022Z Marketing & Coaching : une combinaison inédite pour oser le changement Année 2016 Sommaire La cible prioritaire Les origines de la prestation, ou la naissance d

Plus en détail

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Le plan d intervention au service de la réussite de l élève Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Objectif de la présentation Présenter les orientations ministérielles qui sous-tendent

Plus en détail

AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ENVIRONNEMENTALE

AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ENVIRONNEMENTALE AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ET ENVIRONNEMENTALE CONTEXTE DANS UN MONDE EN PROFONDE MUTATION DES SOLUTIONS ADAPTÉES AUX ENJEUX SPÉCIFIQUES DE CHAQUE CLIENT L engagement vers la transition énergétique

Plus en détail

EVALOG: Utilisation chez SNOP

EVALOG: Utilisation chez SNOP Présentation de la société Historique Stratégie SMQ et les Projets d entreprise Stratégie logistique Organisation du projet «Maîtrise logistique» Axes Stratégiques Utilisation d EVALOG Avancement de la

Plus en détail

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Édito E Chiffres clés bretons Objectifs de la Bretagne* n 2014, le Conseil régional de

Plus en détail

LE GROUPE MACIF ET LA RSE

LE GROUPE MACIF ET LA RSE LE GROUPE MACIF ET LA RSE SOMMAIRE Présentation du Groupe MACIF, ses engagements RSE Quelle organisation, quelle prise en compte dans les pratiques internes Quelles réponses aux enjeux RSE dans le cœur

Plus en détail

Présentation IMS Luxembourg 13 Mai 2015

Présentation IMS Luxembourg 13 Mai 2015 Présentation IMS Luxembourg 13 Mai 2015 Qui sommes-nous? Catalyseur d innovation sociale, IMS est le réseau luxembourgeois qui accompagne les organisations dans leur engagement en matière de Responsabilité

Plus en détail

FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Approche Globale des Risques Psychosociaux L implantation et la conduite d une démarche efficace de prévention des risques psychosociaux

Plus en détail

Un dispositif unique, pour un projet unique le vôtre!

Un dispositif unique, pour un projet unique le vôtre! Un dispositif unique, pour un projet unique le vôtre! Créer, reprendre ou développer votre entreprise Si telle est votre ambition, profitez de ce dispositif et du réseau de compétences qui vous est proposé

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES 2013. PRINCIPES 8, 6, 1 et 10 DU PACTE MONDIAL

COMMUNICATION SUR LE PROGRES 2013. PRINCIPES 8, 6, 1 et 10 DU PACTE MONDIAL COMMUNICATION SUR LE PROGRES 2013 PRINCIPES 8, 6, 1 et 10 DU PACTE MONDIAL L engagement de la Direction Générale En qualité de Directeur Général de Telindus France, je réitère mon engagement à soutenir

Plus en détail