aujourd hui et demain TRAINING RECRUITMENT RESEARCH

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "aujourd hui et demain TRAINING RECRUITMENT RESEARCH www.cegos.com"

Transcription

1 TRAINING La formation OPERATIONAL professionnelle CONSULTING aujourd hui et demain RECRUITMENT Points de vue comparés des salariés en Allemagne, Espagne, Italie, France et Grande Bretagne RESEARCH Avril 2011

2 3 SOMMAIRE Synthèse de l étude Méthodologie de l enquête 1 - Les salariés formés plutôt bien accompagnés par le management 2 - Les formations mixtes progressent, l émergence de nouvelles modalités se confirme 3 - Les salariés non formés demandent avant tout de l accompagnement 4 - Quelles attentes pour demain? Avec Cegos, le choix des meilleures modalités de formation

3 4 Synthèse de L étude Ce qu il faut retenir de l enquête Le manager est assez présent, davantage que la fonction «formation/ RH» qui, dans le meilleur des cas, apparaît en support. Sur les nouvelles modalités de formation : Les chiffres évoluent vite, sans doute en lien avec l accès individuel à l information. Ce sont toujours les moins de 35 ans qui accèdent le mieux aux «nouvelles modalités». Mais les niveaux de satisfaction traversent les générations : ce n est pas parce que l on a plus de 45 ans que l on apprécie moins l apprentissage à distance Elles progressent mais restent un appoint au «socle» constitué du présentiel et de l accompagnement sur le terrain. C est avant tout le désir d accompagnement qui ressort de l enquête. Le discours sur l apprenant «responsable de ses apprentissages» et seul trouve ici sa limite : le salarié a besoin des autres, en particulier de la figure du «coach» ou «tuteur» pour apprendre. Les différences inter pays : Elles sont liées, en partie seulement, aux politiques nationales en matière de formation tout au long de la vie. Elles reflètent aussi la confiance des salariés dans leurs possibilités d évolution professionnelle et leurs préoccupations en matière d employabilité. Focus sur les salariés français : Avant tout en recherche de formations métiers Satisfaits des formations reçues Plus dubitatifs que leurs voisins sur l accompagnement de leur parcours professionnel par l entreprise Font moins le lien entre formation et promotion sociale.

4 5 Méthodologie de l enquête L Observatoire Cegos a réalisé cette enquête en ligne dans le courant des mois de janvier et février salariés en activité ont été interrogés en Italie, Espagne, Allemagne, Grande-Bretagne et France (environ 500 personnes interrogées par pays). Les caractéristiques des salariés interrogés 30% La classe d âge La catégorie professionnelle 25% 20% 26% 25% 50% 40% 48% 15% 17% 17% 30% 10% 14% 20% 5% 10% 15% 20% 17% 0% 0% - de 25 ans 25 à 34 ans 35 à 44 ans 45 à 54 ans 55 ans et + Ouvrier Employé Technicien Agent de maitrise Profession Intermédiaire Cadre Ingénieur Nous avons interrogé les salariés sur le fait d avoir bénéficié ou non de formations sur ces trois dernières années (2008, 2009 et 2010). 80% des répondants ont bénéficié de formation sur cette période. Deux différences concernant la population des salariés interrogés en 2011 sont à noter par rapport à l étude 2010 : Le taux d ouvriers est plus important qu en Ce qui fait passer la catégorie «Ouvrier / Employé» à 48% (versus 42% en 2010). Un nouveau pays a été interrogé, l Italie.

5 6 Methodologie de l enquête Méthodologie de l enquête Caractéristiques de l échantillon 2011 Taille des entreprises - en nombre de salariés échantillon par pays 30% 35% 32% 33% 20% 20% 20% 20% 20% 20% 20% 10% 10% 0% 0% Moins de 250 salariés De 250 à salariés et plus Accès à la formation Activités des entreprises 100 % 22% 16% 22% 25% 22% 21% 50% 52% 75 % 78% 84% 78% 75% 78% 79% 40% 50 % 30% 36% 20% 25 % 10% 12% 0% ensemble 0% Services Industries Autres aucune formation au moins une formation

6 Résultats de l enquête Les salariés formés plutôt bien accompagnés par le management Les thématiques «métiers» toujours en tête des domaines suivis en formation Pour la ou les formations suivie(s), quels sont les domaines concernés? 11% 10% 26% Techniques métier Efficacité professionnelle / Communication / langues Gestion, Finances, Achats, Logistique, QSE Techniques; produits / services de l entreprise 11% RH, management, leadership, management de projets 12% 17% Informatique, bureautique, internet Domaines Commercial, vente, marketing 13% Question posée uniquement aux salariés formés C est toujours en France que la part relative des formations «technique métier» est la plus importante, presque deux fois plus qu en Allemagne (34% versus 18%). Pourquoi cet engouement pour les formations métier en France? On peut émettre deux hypothèses : Les salariés éprouvent le besoin de se former aux techniques d un métier précis (peut-être même le métier qu ils exercent déjà) pour rester compétitifs. Cela peut s expliquer par l exigence accrue au niveau managérial, la mondialisation, la crise ou encore l instabilité du monde du travail? A noter: la formation métier augmente partout sauf en Angleterre. Les salariés trouvent peut-être là le moyen de pallier leur manque de formation initiale? En particulier en France où elle est généraliste et théorique. La France et l Espagne sont les pays où les domaines «Commercial, Vente, Marketing» sont les moins représentés. Allemagne et Italie forment davantage, proportionnellement, à «Efficacité professionnelle, Communication, Langues» et à «RH, Management, Leadership, Management de projets».

7 8 Résultats de l enquête 1 - Les salariés formés plutôt bien accompagnés par le management La formation : d abord un moyen d adaptation à l emploi Globalement, en fonction des formations suivies, diriez-vous que : oui, tout à fait oui, plutôt Ensemble des pays Mngt / No Mngt J ai acquis de nouvelles connaissances utiles pour mon travail dans l entreprise 55% 41% 95% 95% 97% 91% 98% 96% J ai acquis de nouvelles pratiques professionnelles applicables à mon métier 45% 45% 90% 90% 94% 87% 89% 90% J ai eu l opportunité de mettre en oeuvre les acquis de cette (de ces) formation(s) Les acquis de cette formation vont contribuer à mon évolution personelle 44% 45% 89% 39% 44% 83% 0% 25% 50% 75% 100% 86% 91% 84% 92% 89% 92% 92% 87% 84% 74% Question posée uniquement aux salariés formés Unanimité dans l utilité perçue de la formation et son lien avec l activité professionnelle. Les salariés sont globalement satisfaits des formations qu ils suivent, qui semblent être un véritable atout pour eux. Les salariés français sont cependant en retrait sur le lien entre formation et évolution professionnelle. Ils accordent beaucoup d importance à la performance professionnelle mais ils voient de moins en moins cela comme une possibilité d évoluer professionnellement : en regard de l étude 2008, l espoir de promotion sociale s est effondré! La volonté de garder son emploi est-elle plus forte que celle d évoluer? D ailleurs, lorsqu on leur demande ce qui les motive le plus pour suivre une formation, les français pointent en premier «mieux accomplir mon travail actuel» et «m épanouir sur le plan professionnel et personnel», l obtention d une promotion vient derrière. Elle est en revanche une attente forte en Espagne (62%).

8 Résultats de l enquête 9 Les managers, impliqués à tous les stades du parcours de formation de leurs collaborateurs et 1ère source d information sur la formation Les sources d information dont vous disposez sur la formation professionnelle : (plusieurs réponses possibles) Votre manager Vos collègues L intranet de l entreprise 47% 55% 42% TOP 3 36 % la DRH ou le responsable rofrmation 18% : Les instances représentatives du personnel Question posée uniquement aux salariés formés Cette question met en évidence que les salariés se tournent principalement vers leurs managers pour obtenir des informations lorsqu ils ont un besoin de formation, et ce, dans tous les pays.

9 10 Resultats De l enquête 1- Les salariés formés plutôt bien accompagnés par le management En ce qui concerne votre manager, comment évaluez-vous son implication dans les différentes étapes de votre parcours de formation? Ensemble des pays Mngt / No Mngt Dans le choix des actions de formation 31% 45% 18% 6% 34% 35% 31% 31% 25% Au retour d une formation pour faire un bilan 27% 43% 22% 8% 32% 31% 26% 25% 21% Dans son accompagnement à la mise en œuvre des acquis de la formation 29% 43% 20% 8% 36% 34% 27% 28% 19% 0% 25% 50% 75% 100% Question posée uniquement aux salariés formés Très impliqué Assez impliqué Peu impliqué Pas du tout impliqué Au global, l implication managériale est ressentie positivement. Ce ne sont pas les managers des grosses entreprises qui accompagnent le mieux leurs salariés. Ce sont les entreprises de 100 à 249 salariés et de 500 à 1999 salariés qui accompagnent le plus le choix de formation, le bilan au retour de formation, la mise en œuvre des acquis. Une démarche sans doute plus individuelle dans des entreprises à taille humaine.

10 Resultats De l enquête Les Formations mixtes progressent, l émergence de nouvelles modalités se confirme Les solutions mixtes et l accompagnement par tutorat progressent... Quelles sont les différentes modalités de formation dont vous avez bénéficié? Formation mixte/blended comprenant à la fois des sessions en salle et des formations à distance 37% Formation-accompagnement par Tutorat - coaching 43% Formation(s) à distance en ligne (e-learning, visio formation, classes virtuelles) 44% Formation(s) en groupe en dans une salle avec formateur 91% 0% 25% 50% 75% 100% Question posée uniquement aux salariés formés Comparatif 2010 / 2011 (à périmètre égal sans l Italie) : 2011 : Mixte : 34% / Tutorat : 42% / Elearning : 42% / Présentiel : 91% 2010 : Mixte : 31% / Tutorat : 35% / Elearning : 42% / Présentiel : 92% Le présentiel reste toujours en tête des modalités, on constate la progression du tutorat et des solutions mixtes. Le présentiel touche de façon homogène les petites et les grandes entreprises, par contre la formation à distance ainsi que le blended touche plus les grandes que les petites. Le coaching est une pratique moins présente chez les entreprises de moins de 250 salariés.

11 12 Resultats De l enquête 2 - Les formations mixtes progressent, l émergence de nouvelles modalités se confirme Quelles sont les différentes modalités de formation dont vous avez bénéficié? 47 % 49 % 51 % 94 % 46 % 48 % 53 % 94 % 33 % 35 % 54 % 82 % 36 % 36 % 57 % 92 % 23 % 28 % 24 % 96 % 0% 25% 50% 75% 100% Question posée uniquement aux salariés formés Mixte/blended Tutorat - coaching A distance en ligne En groupe, en salle avec un formateur Lorsque certains pays affichent des taux d utilisation de formation à distance autour de 50%, la France n est qu à 24%. De plus ces types de formations ne touchent pas tous les profils. Il reste encore destiné à deux catégories : les jeunes et les cadres ont plus accès aux nouvelles modalités (la différence est encore plus forte sur le mobile que le e-learning). Malgré une progression du mixte de 13% (2010) à 23% (2011), la France accuse toujours un net détachement pour l ensemble des modalités hors présentiel.

12 Resultats De l enquête 13 Au moins 90% des salariés satisfaits des modalités de formation, quels que soient leur âge et CSP Parmi les différentes modalités de formation dont vous avez bénéficié indiquez comment elles répondent à vos attentes : Les jeunes apprécient plus la salle que les seniors A distance, une légère décroissance avec l âge En mixte, le niveau de satisfaction est égal de 25 à 55 ans Le tutorat/coaching répond bien aux attentes de tous Les ouvriers moins en attente sur le «tout à distance» que les cadres Question posée uniquement aux salariés formés Le niveau de satisfaction est toujours très élevé indépendamment de l âge et de la CSP, si on s intéresse à l item «répond très bien», on note quelques nuances : Les seniors apprécient moins la salle que les jeunes (1) (de 59% pour les moins de 25 ans à 41% pour les 55 ans), A distance, on observe une décroissance en fonction des âges (de 44% pour les moins de 25 ans à 37% pour les 55 ans), En blended, les plus âgés sont moins intéressés (de 49% pour les moins de 25 ans à 39% pour les 55 ans), Le tutorat / coaching répond bien aux attentes de tous les publics (de 58% pour les moins de 25 ans à 43% pour les 55 ans). (1) Les jeunes apprécient la formation en salle. La formation en salle offre un moment d accompagnement qui peut être rassurant pour les débutants. Les moins de 25 ans, dans leurs premières années de vie professionnelle trouvent-ils dans la modalité «Présentiel» un accompagnement humain qui les rassure? La formation en salle est l occasion de poser des questions directement au formateur à propos de problématiques vécues sur son lieu de travail et de trouver des réponses à ses questions. Ce qui n est pas le cas dans le tout à distance.

13 14 Resultats De l enquête 2 - Les formations mixtes progressent, l émergence de nouvelles modalités se confirme La «multimodalité» en formation : réalité quotidienne des apprenants dans l entreprise et ailleurs De quoi étaient constituées vos formations à distance? 44 % 59 % 71 % 86 % 38 % 44 % 59 % 87 % 27 % 30 % 53 % 88 % 41 % 47 % 57 % 83 % 45 % 51 % 65 % 80 % ensemble 38 % 45 % 61 % 86 % 0% 50% 100% Question posée uniquement aux 12salariés formés A distance sur mobile (Smartphone, i pad) En ligne sous forme de «serious game» En ligne avec un formateur (classe virtuelle, Visio-formation) Formation en ligne (Modules e-learning) Le mobile learning (38% en 2011 vs. 9% en 2010) et le serious game (45% en 2011 vs. 15% en 2010) progressent par rapport à Cela peut s expliquer pour le mobile avec l apparition de nouveaux outils type tablette tactile (7 millions d Ipad, explosion du marché du smartphone) et de nouveaux produits avec l approche «serious game». Les augmentations marquées que l on relève cette année peuvent aussi être liées à : Une augmentation de l offre sur le marché : les thématiques proposées augmentant, les personnes intéressées augmentent aussi, Une meilleure appropriation de ces nouvelles modalités par les RF et DRH, Une volonté de s adresser aux nouvelles générations avec des modalités qui leurs «ressemblent».

14 Resultats De l enquête 15 Au cours de ces 3 dernières années, avez-vous appris avec ces modalités? 33% Conférence 22% Wiki oui 59% 21% Blog 20% Communauté de pratiques 14% Podcast Question posée uniquement aux salariés formés La progression de réseaux sociaux en entreprise modifie les pratiques pour des usages d apprentissages : 59% des personnes ayant suivi une formation sur les 3 ans ont appris avec conférences, wikis, blogs, communautés de pratiques, podcasts, etc. Ceci est particulièrement vrai pour l Italie (82%). La France est en retrait (53%). Peu de progression par rapport à l année dernière mais il faut constater que les solutions se cherchent encore et ne permettent pas au marché d avoir des bases solides pour construire des solutions pérennes : nous en sommes encore au stade de l expérimentation. Toutes ces pratiques sont plus présentes dans les grandes entreprises que les petites, c est certainement encore une limite de technologie mais qui devrait changer sous l influence des solutions open-source / gratuites et des offres en mode SaaS.

15 Les salariés non formés demandent avant tout de l accompagnement Les salariés non formés estiment manquer d information de la part de l entreprise Estimez-vous que votre entreprise met en place tous les moyens pour : Correctement identifier les compétences dont elle a besoin 12% 34% 33% 14% 8% Vous aider à comprendre l évolution des métiers de l entreprise 10% 31% 35% 17% 7% Bien définir vos besoins et vous permettre d exprimer vos attentes en matière de formation 9% 28% 37% 18% 8% Bâtir et sécuriser votre parcours professionnel 11% 24% 37% 20% 8% Vous informer sur les offres de formations que vous pourriez suivre 10% 23% 32% 27% 9% Oui, tout à fait Oui, plutôt Non, pas vraiment Non, pas du tout Ne sais pas 0% 25% 50% 75% 100% Evidemment les non formés sont moins satisfaits de l accompagnement de l entreprise que les formés Ceci pose la question de ce que l on fait envers ceux qui ne demandent rien. Ces résultats pointent directement le manque d accompagnement. Les non-formés semblent avoir été exclus par manque d information. Le manque de pro-activité de la part de leur hiérarchie peut aussi faire défaut.

16 Quelles attentes pour demain? L attente principale des formés et non formés : plus de formation sur le terrain Si vous aviez l opportunité de vous former prochainement, vers quelles modalités iraient vos préférences? Sur le terrain En salle 83% 63% 90% 90% Salariés non formés Salariés formés Coaching 63% 81% A distance (e-l,cv) Mixtes / blended Blog, forum, wiki Serious Games A distance sur mobiles : smartphones, ipad 45% 49% 40% 37% 27% 75% 75% 70% 62% 59% Pour les formés, le terrain (89% en 2010) et le présentiel (87% en 2010) restent en tête des attentes de développement. Leurs attentes progressent également par rapport à 2010 sur les nouvelles modalités. Les seniors sont moins en attente de e-learning, serious games, mobile learning que les plus jeunes. La même distinction existe entre ouvriers et cadres. Pour les formés, quelles durées pour les formations demain? Présentiel E-learning Visio-formation 27% 1 jour 2 jours 2 jours 4 jours 5 jours et plus 28% 27% 15mn 30mn 45mn 1h Plus d 1heure 37% 30mn 1h 1h30 0,5j Plus de 0,5j 2 jours 1 jour 2/3 jours 2/3 jours 1/3 jours 30mn/1h 30mn/1h 30mn/1h 15/30mn/1h 30mn 1h 1h 30mn/1h 30mn/1h 30mn/1h Les salariés sont plutôt en attente de formations de durée courte.

17 1618 AVEC CEGOS, LE CHOIX DES MEILLEURES MODALITES DE FORMATION Pour apprendre efficacement, mieux et au meilleur coût Nous vous guidons dans le choix du meilleur dispositif selon les caractéristiquesde votre projet, nous construisons ensemble votre solution de développement de compétences, et nous accompagnons les apprenants tout au long de leur parcours. Présentiel Pour s entraîner et apprendre par l action Pour vivre une expérience forte en groupe Visio-formation Pour réunir dans une salle virtuelle des participants éloignés géographiquement Pour bénéficier du même niveau d interaction que pendant une formation en salle Podcasts Pour illustrer un apport de connaissances Pour accéder facilement aux paroles d un expert Modules e-learning Pour acquérir une connaissance théorique avant la formation en salle Pour s entraîner, approfondir ou compléter sa formation Serious Game* *Jeu sérieux Pour apprendre en jouant sur ordinateur Pour motiver les apprenants qui s engagent dans des challenges seuls ou en équipe Accompagnement individuel / Tutorat Pour bénéficier d un accompagnement personnalisé Pour accélérer la mise en œuvre des acquis d une formation Portail 2.0 Pour capitaliser et partager des savoirs avec des pairs, des experts, des tuteurs Pour individualiser l apprentissage et accéder à tout moment à ses formations Exemples de dispositifs de formations mixtes Global Learning by Cegos Le meilleur des pratiques internationales 26 formations essentielles dans un format court à votre rythme : Associant modules e-learning, formation en salle et évaluation Réalisables sur plusieurs site en France et à l international Disponibles en 12 langues Parcours e-formation Se former où l on veut, quand on veut et au meilleur coût Programmes de formation 100 % à distance Combinant modules e-learning, podcasts et visio-formations Incluant un tutorat (accompagnement individualisé pour apprendre efficacement). Un projet sur-mesure ou une formation catalogue? Contact : ou

18 LE GROUPE CEGOS DANS LE MONDE Allemagne Canada Chili Chine Corée Emirats Arabes Unis Espagne Etats-Unis France Hongrie Inde Italie Japon Malaisie Maroc Pays Baltes Pays Bas Pologne Portugal République Tchèque Roumanie Royaume-Uni Russie Scandinavie Singapour Suisse Thaïlande Turquie

Le défi numérique et les enjeux du e-learning Comment renforcer la compétitivité?

Le défi numérique et les enjeux du e-learning Comment renforcer la compétitivité? Le défi numérique et les enjeux du e-learning Comment renforcer la compétitivité? Rhena TIC DAYS Mulhouse 2011 Le défi numérique : Le développement des téléphones mobiles, d Internet et des technologies

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

EDHEC EXECUTIVE EDUCATION La formation sur mesure du Groupe EDHEC

EDHEC EXECUTIVE EDUCATION La formation sur mesure du Groupe EDHEC EDHEC EXECUTIVE EDUCATION La formation sur mesure du Groupe EDHEC Jeux sérieux, nouvelle façon d étudier? STÉFAN CRISAN DIRECTEUR DÉLÉGUÉ EDHEC EXECUTIVE EDUCATION CAMPUS DE NICE stefan.crisan@edhec.edu

Plus en détail

MANAGEMENT DE TRANSITION FRANCE

MANAGEMENT DE TRANSITION FRANCE MANAGEMENT DE TRANSITION FRANCE EDITO «Quand le cabinet de recrutement Robert Walters a lancé l activité Management de Transition en France il y a 10 ans, beaucoup d entreprises et de candidats étaient

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Rapport d activité et retours d évaluations du service de coaching en ligne COACHLINE

Rapport d activité et retours d évaluations du service de coaching en ligne COACHLINE Rapport d activité et retours d évaluations du service de coaching en ligne COACHLINE Client: entreprise du secteur privé et public Population: top management - 160 cadres dirigeants répartis en France

Plus en détail

Speexx Basic Anglais, Français, Allemand, Italien, Espagnol,

Speexx Basic Anglais, Français, Allemand, Italien, Espagnol, Pour une démo, ctrl +clic pour suivre le lien : http://www.speexx.com/portal/media/softwaredemo/fr/demostart.htm http://www.speexx.com/onlinedemo/english/ Speexx Basic Anglais, Français, Allemand, Italien,

Plus en détail

LEARNING EVERYWHERE 1

LEARNING EVERYWHERE 1 1 LEARNING EVERYWHERE Un contexte de travail qui évolue La mondialisation et la technologie ont augmenté la quantité et la rapidité des flux d informations personnelles & professionnelles que nous devons

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS ACTIVISION Coaching : un cursus de formation complet accrédité ICF pour acquérir les compétences et la posture du coach professionnel. Une formation professionnelle, pour des professionnels, par des professionnels.

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Tablette Verte Plan Contexte Présentation de la Tablette Verte Objectifs Consistance Avantages Contexte Une forte affluence

Plus en détail

Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011

Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011 1 Nos performances environnementales, sociales et sociétales en 2011 Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011 Sur les données environnementales publiées dans le présent rapport, il

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contacts presse Stéphanie BERTRAND s.bertrand@learning-crm.com 01 53 56 75 75

DOSSIER DE PRESSE. Contacts presse Stéphanie BERTRAND s.bertrand@learning-crm.com 01 53 56 75 75 Contacts presse Stéphanie BERTRAND s.bertrand@learning-crm.com 01 53 56 75 75 Philippe RIVERON p.riveron@learning-crm.com 01 53 56 75 31 / 06 19 52 03 46 DOSSIER DE PRESSE Sommaire LEARNING CRM 3 1.1 Présentation

Plus en détail

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres LE POINT SUR LES INÉGALITÉS DE REVENU Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres Résultats issus de la Base de données de l OCDE sur la distribution des revenus

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

La Marque de sécurité UL-EU. La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue

La Marque de sécurité UL-EU. La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue La Marque de sécurité UL-EU La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue Services d essais et de certification mondlaux La Marque UL confirme que des échantillons représentatifs

Plus en détail

LES ESPACES CAMPUS FRANCE A PROCEDURES CEF. étrangers

LES ESPACES CAMPUS FRANCE A PROCEDURES CEF. étrangers LES ESPACES CAMPUS FRANCE A PROCEDURES CEF Atelier «accueil des étudiants étrangers» 8 décembre d 2007-1 Accompagner l inscription Aider les établissements dans leur sélection Un guichet unique en ligne

Plus en détail

Présentation de l étude et résultats principaux

Présentation de l étude et résultats principaux Première étude conduite par Telecom Ecole de Management Présentation de l étude et résultats principaux Telecom Ecole de Management a conduit une première étude sur l évolution des compétences des salariés

Plus en détail

DÉPLOIEMENT DES PARTIES 3 ET 4 DE LA NORME ISO 26262

DÉPLOIEMENT DES PARTIES 3 ET 4 DE LA NORME ISO 26262 DÉPLOIEMENT DES PARTIES 3 ET 4 DE LA NORME ISO 26262 3 e année du cycle ingénieur «Qualité et Sûreté de Fonctionnement des Systèmes» Soutenu par : Simon RENAULT Tuteur entreprise : M. Alexandre GUILLEMIN

Plus en détail

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière La BRI Au service de la stabilité monétaire et financière Fondée le 17 mai 1930, la BRI est la plus ancienne organisation financière internationale. Outre son siège social, à Bâle (Suisse), elle possède

Plus en détail

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil Le

Plus en détail

ROBERT WALTERS ENQUÊTE CANDIDATS 2015. www.robertwalters.fr CHIFFRES CLÉS

ROBERT WALTERS ENQUÊTE CANDIDATS 2015. www.robertwalters.fr CHIFFRES CLÉS ROBERT WALTERS ENQUÊTE CANDIDATS 2015 Pour mieux comprendre les attentes des candidats, Robert Walters référence mondiale du recrutement spécialisé a diffusé une enquête au début de l année 2015, auprès

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Octobre 2012 RESULTATS DE L ANALYSE DES COUPLES PAYS/SECTEURS PORTEURS EN FAVEUR DU COMMERCE EXTERIEUR DE LA FRANCE SOMMAIRE Résumé 2

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

Groupe AFNOR au service de votre performance

Groupe AFNOR au service de votre performance Groupe AFNOR au service de votre performance GROUPE AFNOR Les clés de votre différenciation et de votre développement AFNOR est un groupe de services organisé autour de 4 grands domaines de compétences

Plus en détail

Bien plus qu un financement

Bien plus qu un financement Bien plus qu un financement Vous souhaitez étendre votre activité, accroître vos ventes? Vous avez des projets d investissement? Ensemble, on peut accélérer votre développement Vous êtes constructeur ou

Plus en détail

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont :

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont : I) La chaine logistique internationale. A. Le concept de logistique. Chapitre 2 : La logistique. Les activités de logistique et de transport permettent de gérer l ensemble des flux de matières et de produits,

Plus en détail

les étudiants d assas au service des professionnels

les étudiants d assas au service des professionnels les étudiants d assas au service des professionnels 2 3 Présentation Générale Les avantages de l Association Pour les professionnels QUI SOMMES-NOUS? Assas Junior Conseil est une association à caractère

Plus en détail

Training On Demand. www.crossknowledge.com

Training On Demand. www.crossknowledge.com Training On Demand www.crossknowledge.com CrossKnowledge France 2 bis, rue Godefroy - 92817 Puteaux Cedex - France T : +33 (0)1 41 38 14 99 - F : +33 (0)1 41 38 14 39 Plus d informations : contact@crossknowledge.com

Plus en détail

5 e Baromètre ALMA CG sur l Absentéisme*

5 e Baromètre ALMA CG sur l Absentéisme* Communiqué de presse Gennevilliers, le 05 Septembre 2013 5 e Baromètre ALMA CG sur l Absentéisme* L Absentéisme en France augmente de 18% en 2012, ce qui représente une moyenne de 16,6 jours d absence

Plus en détail

Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi

Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi Congrès Mondial de l AMSEP Istanbul, 6 mai 2015 Sylvain Giguère, Directeur de la division LEED, OCDE Pourquoi

Plus en détail

«PRATICIEN DU CHANGEMENT & PROFESSIONNEL DE LA RELATION»

«PRATICIEN DU CHANGEMENT & PROFESSIONNEL DE LA RELATION» «PRATICIEN DU CHANGEMENT & PROFESSIONNEL DE LA RELATION» PROMO 7 La formation au coaching QUI SOMMES-NOUS? Nous sommes des coachs professionnels, hommes et femmes, témoins et acteurs de l évolution des

Plus en détail

Content & Document Management IDC Conference 2007

Content & Document Management IDC Conference 2007 Content & Document Management IDC Conference 2007 L enjeu de l information non structurée pour l entreprise Cas SCOR : L Intelligence Economique, levier de compétitivité Régis Delayat SCOR, DSI Groupe

Plus en détail

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS 23 mars 2015 Synthèse Avec plus de 12.000 évaluations

Plus en détail

Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM

Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM Etre un homme ou une femme ne fait pas grande différence au fond au regard du projet. Ce qui importe c est l investissement de chacun et la richesse des collaborations.

Plus en détail

L e-learning : différentes définitions pour un même concept

L e-learning : différentes définitions pour un même concept LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES Le e-llearniing :: une présentatiion généralle L e-learning : différentes définitions pour un même concept Le e-learning a, suivant les différents acteurs, plusieurs

Plus en détail

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales»

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les chaînes d activité mondiales (CAM) Les chaînes d activité recouvrent la gamme complète des fonctions et des tâches

Plus en détail

Objectifs Contenu de la formation M1 et M2 Organisation de la formation

Objectifs Contenu de la formation M1 et M2 Organisation de la formation MASTER AFFAIRES INDUSTRIELLES INTERNATIONALES PROGRAMME DE LA FORMATION SOMMAIRE Objectifs Contenu de la formation M1 et M2 Organisation de la formation Page 1 sur 6 Objectifs Préparer des cadres de culture

Plus en détail

BIEN-ÊTRE @ TRAVAIL ÉTUDE IPSOS LOYALTY / STEELCASE SUR LE BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL

BIEN-ÊTRE @ TRAVAIL ÉTUDE IPSOS LOYALTY / STEELCASE SUR LE BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL Communiqué de presse Septembre 2014 UNE ÉTUDE STEELCASE EN COLLABORATION AVEC IPSOS BIEN-ÊTRE @ TRAVAIL Contact presse pour informations, photos, interviews : BENJAMIN GIRARD Agence Design Project Tél

Plus en détail

STRATEGIC SOLUTIONS 4 SELF SUCCESS SI VOUS POUVIEZ UTILISER PLEINEMENT LE POTENTIEL DE VOTRE ENTREPRISE, JUSQU OÙ IRIEZ-VOUS?

STRATEGIC SOLUTIONS 4 SELF SUCCESS SI VOUS POUVIEZ UTILISER PLEINEMENT LE POTENTIEL DE VOTRE ENTREPRISE, JUSQU OÙ IRIEZ-VOUS? STRATEGIC SOLUTIONS 4 SELF SUCCESS SI VOUS POUVIEZ UTILISER PLEINEMENT LE POTENTIEL DE VOTRE ENTREPRISE, JUSQU OÙ IRIEZ-VOUS? Vous savez OÙ, Nous savons COMMENT! Demandez à vos employés, cadres, managers

Plus en détail

Parcours de formation. Coach. Et si vous pouviez accompagner vos clients ou vos collaborateurs par le coaching?

Parcours de formation. Coach. Et si vous pouviez accompagner vos clients ou vos collaborateurs par le coaching? Parcours de formation Coach Et si vous pouviez accompagner vos clients ou vos collaborateurs par le coaching? Dans un monde qui va de plus en plus vite Nous entendons parler chaque jour de stress, de mal-être

Plus en détail

Flavien Neuvy Responsable de L Observatoire Cetelem

Flavien Neuvy Responsable de L Observatoire Cetelem 1 Flavien Neuvy Responsable de L Observatoire Cetelem 2 Méthodologie Enquête réalisée par TNS Sofres : interrogation par Internet d échantillons représentatifs des populations nationales (18 ans et plus)

Plus en détail

REGARDS SUR L ÉDUCATION RAPPORT INTERMÉDIAIRE MISE À JOUR DES INDICATEURS RELATIFS A L EMPLOI ET AU NIVEAU DE FORMATION

REGARDS SUR L ÉDUCATION RAPPORT INTERMÉDIAIRE MISE À JOUR DES INDICATEURS RELATIFS A L EMPLOI ET AU NIVEAU DE FORMATION REGARDS SUR L ÉDUCATION RAPPORT INTERMÉDIAIRE MISE À JOUR DES INDICATEURS RELATIFS A L EMPLOI ET AU NIVEAU DE FORMATION Regards sur l éducation Rapport intermédiaire Mise à jour des indicateurs relatifs

Plus en détail

L externalisation un vecteur de développement du cabinet BPO Services France. Atelier Solution

L externalisation un vecteur de développement du cabinet BPO Services France. Atelier Solution L externalisation un vecteur de développement du cabinet BPO Services France Intervenants : Régis BIZIEN, EC et CAC Cabinet MBV, Paris Christophe BERNARD, Consultant NSG Phase 2 Brice BLAZY, Directeur

Plus en détail

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance LIVRE BLANC Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance Une vision détaillée des fonctions de CRM etde Gestion de Connaissances dansl environnement commercial actuel.

Plus en détail

La pratique du coaching en France. Baromètre 2010

La pratique du coaching en France. Baromètre 2010 SFCoach : crée du lien entre le monde du travail et les professionnels de l accompagnement La pratique du coaching en France Baromètre 2010 Fondée en 1996 22, Bd Sébastopol 75004 Paris Association 1901

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER BOURSES SCOLAIRES au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER ÉTABLISSEMENT PUBLIC NATIONAL À CARACTÈRE ADMINISTRATIF SOUS

Plus en détail

INTRODUCTION PRÉSENTATION DE L'ORGANISME. Origine, historique & structure. Développements futurs. Vision 1. Activités et spécificités

INTRODUCTION PRÉSENTATION DE L'ORGANISME. Origine, historique & structure. Développements futurs. Vision 1. Activités et spécificités INTRODUCTION Nom officiel Début des activités Formation : 2002 Consultance : 2005 Adresse Rue des Ursulines 2a Forme juridique actuelle sa Ville 1000 Bruxelles Constitution forme juridique 1996 Tél. 02/507

Plus en détail

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS Frédéric Crépin MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS, 2004. ISBN : 2-7081-3140-0 5 Chapitre 1 idées reçues sur les managers et le management au quotidien Idée reçue n 1 : managers et salariés doivent avoir les

Plus en détail

ETUDE SUR LES BESOINS DE FORMATION DANS LES ENTREPRISES PUBLIQUES TUNISIENNES. Analyse et synthèse des résultats

ETUDE SUR LES BESOINS DE FORMATION DANS LES ENTREPRISES PUBLIQUES TUNISIENNES. Analyse et synthèse des résultats ETUDE SUR LES BESOINS DE FORMATION DANS LES ENTREPRISES PUBLIQUES TUNISIENNES Analyse et synthèse des résultats Etude organisée par le service Etudes du CIFODECOM 1. INTRODUCTION 2. OBJETIF DE L ETUDE

Plus en détail

Les écoles de la CCI Réunion récompensent leurs lauréats

Les écoles de la CCI Réunion récompensent leurs lauréats Les écoles de la CCI Réunion récompensent leurs lauréats Dossier de presse Remise de diplômes EGC Réunion et Ecole d Ingénieurs BTP Vendredi 28 novembre 2014, Pôle Formation Nord de la CCI Réunion Les

Plus en détail

Enquête bien-être au travail des salariés

Enquête bien-être au travail des salariés Présentation petit déjeuner RH & Com Linking http://labrh.opinion-way.com Enquête bien-être au travail des salariés Décembre 2012 Note méthodologique Echantillon représentatif de 1014 salariés français

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

Résultats Enquête. Page 1

Résultats Enquête. Page 1 Résultats Enquête Page 1 Avant-propos Méthodologie de l enquête Résultats Enquête 2014 RH & e-transformation Prospective Page 2 Avant-propos Mais à quoi pense les DRH? Cette année les DRH ont confirmé

Plus en détail

L évolution (révolution) du métier d enseignant-chercheur est-elle favorable à une plus grande employabilité?

L évolution (révolution) du métier d enseignant-chercheur est-elle favorable à une plus grande employabilité? 1 L évolution (révolution) du métier d enseignant-chercheur est-elle favorable à une plus grande employabilité? Prof. Gérard CLIQUET Président de la CIDEGEF IGR-IAE, Université de Rennes 1, FRANCE L année

Plus en détail

SPÉCIALISTE DE LA FORMATION

SPÉCIALISTE DE LA FORMATION SPÉCIALISTE DE LA FORMATION Contact presse Joy SULITZER j.sulitzer@acticall.com +33 (0)1 53 56 75 37 @JSulitzer PRÉSENTATION DE LEARNING CRM Learning CRM est une société de conseil et de formation, spécialiste

Plus en détail

Bachelor in Business. programme post-bac en 3 ans

Bachelor in Business. programme post-bac en 3 ans Bachelor in Business programme post-bac en 3 ans Bienvenue à l ISC Paris Andrés Atenza Directeur Général de l ISC Paris Formation généraliste, le Bachelor in Business de l ISC Paris vous donne toutes les

Plus en détail

Etude Afci Andrh Inergie sur la communication managériale (3 ème édition)

Etude Afci Andrh Inergie sur la communication managériale (3 ème édition) Etude Afci Andrh Inergie sur la communication managériale (3 ème édition) L appropriation de la stratégie et sa démultiplication par les managers Juillet 2011 Contact Inergie Luc Vidal DGA Directeur associé

Plus en détail

Energisez votre capital humain!

Energisez votre capital humain! Energisez votre capital humain! Nos outils, notre conseil et nos méthodologies permettent à nos clients «d Energiser leur Capital Humain». Qualintra est l un des leaders européens pour la mesure et le

Plus en détail

1 er CENTRE DE FORMATION SPÉCIALISTE DE LA COMMUNICATION EN ENTREPRISE

1 er CENTRE DE FORMATION SPÉCIALISTE DE LA COMMUNICATION EN ENTREPRISE 1 er CENTRE DE FORMATION SPÉCIALISTE DE LA COMMUNICATION EN ENTREPRISE CARTE D IDENTITÉ UN CENTRE DE FORMATION CRÉÉ PAR DES FORMATEURS PROFESSIONNELS Kreactiv Formation est né de l essaimage d une agence

Plus en détail

Présentation générale. Vue à 360 du Groupe itelligence. Offrir le meilleur des solutions SAP, partout dans le monde

Présentation générale. Vue à 360 du Groupe itelligence. Offrir le meilleur des solutions SAP, partout dans le monde Présentation générale Vue à 360 du Groupe itelligence Offrir le meilleur des solutions SAP, partout dans le monde Données et chiffres clés Support 24 x7, 10 infocentres dans le monde Infogérance et TMA

Plus en détail

- Dossier de presse -

- Dossier de presse - - Dossier de presse - Janvier 2014 Sommaire I. Valérie Moissonnier & l Institut du Selfcoaching 1. Valérie Moissonnier : son parcours et son blog RadioCoaching 2. L équipe de l Institut du Selfcoaching

Plus en détail

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE ETUDE RHÔNE Septembre 2015 CCI LYON - DIRECTION DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET TERRITORIAL Page 1 I CCI DDIT Page 2 I CCI DDIT ommaire Avant-propos page

Plus en détail

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION S.M.A.R.T. Production 2004-2005 - Tous droits de reproduction réservés. Par les mêmes organisateurs : 40 ateliers gratuits sur

Plus en détail

Le Volontariat International en Entreprise: Simplifiez-vous les Ressources Humaines en Chine

Le Volontariat International en Entreprise: Simplifiez-vous les Ressources Humaines en Chine Le Volontariat International en Entreprise: Simplifiez-vous les Ressources Humaines en Chine Contacts: Matthieu.garcia@ubifrance.fr Bertrand.jimenez@ubifrance.fr QU EST-CE QUE LE V.I.E? UNE FORMULE FLEXIBLE

Plus en détail

Association Réseau Ecoles de Gestion et de Commerce C/o CCI France 46 Avenue de la Grande Armée - CS 50071-75958 Paris Cedex 17 - Tél.

Association Réseau Ecoles de Gestion et de Commerce C/o CCI France 46 Avenue de la Grande Armée - CS 50071-75958 Paris Cedex 17 - Tél. 1 SOMMAIRE EGC, ADN du réseau d écoles de commerce le plus dense de France 01 Une approche différenciatrice, équilibrant savoir-faire et savoir être 02 Une formation complète, tournée vers la réussite

Plus en détail

Stages de recherche dans les formations d'ingénieur. Víctor Gómez Frías. École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France

Stages de recherche dans les formations d'ingénieur. Víctor Gómez Frías. École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France Stages de recherche dans les formations d'ingénieur Víctor Gómez Frías École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France victor.gomez-frias@enpc.fr Résumé Les méthodes de l ingénierie ont été généralement

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL

ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL DES MANAGERS ET DES DIRIGEANTS des démarches de croissance, d adaptation continue et de créativité dans des environnements et des marchés en mutation DIRIGEANTS ET MANAGERS EN

Plus en détail

www.opex-management.com

www.opex-management.com Paris Luxembourg Bruxelles Casablanca PROGRAMME des formations certifiantes Lean Management et Lean Six Sigma De nouvelles compétences pour les collaborateurs De nouveaux leviers de compétitivité pour

Plus en détail

INTEGRALMANAGER by EICL

INTEGRALMANAGER by EICL by EICL Le management Humaniste Integral Manager by EICL Le coaching Humaniste 1 Cycle de formation Le management Humaniste Le management de proximité qui réconcilie éthique et performance Integral Manager

Plus en détail

Présentation des Actions Collectives FAFIEC 2015 avec Evolu Team

Présentation des Actions Collectives FAFIEC 2015 avec Evolu Team Collectives FAFIEC 2015 avec Evolu Team Bonjour, Vous trouverez dans ce document une présentation synthétique des différentes filières et formations répertoriées au titre des Actions Collectives Fafiec

Plus en détail

Consommer en 2010 : pas moins, mais mieux!

Consommer en 2010 : pas moins, mais mieux! Paris, 21 janvier 2010 Communiqué de presse 21 ème Observatoire Cetelem de la Consommation Consommer en 2010 : pas moins, mais mieux! Depuis plus de 20 ans, L'Observatoire Cetelem décrypte, analyse et

Plus en détail

Les Français ais et à la consommation

Les Français ais et à la consommation Les Français ais et le crédit à la consommation Introduction Crédit Agricole Consumer Finance, acteur majeur du crédit à la consommation en Europe, publie un sondage réalisé par Opinionway sur les Français

Plus en détail

Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS

Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS Our mission : Educating Responsible Leaders For a Responsible World LSM the Business School of UCL

Plus en détail

3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe

3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe 3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe! Un média hyper local accompagnant la transformation digitale de la communication de ses clients! En interne, le Groupe propose des

Plus en détail

BILAN ÉCONOMIQUE PRÊT-À-PORTER FÉMININ 1 ER SEMESTRE 2014

BILAN ÉCONOMIQUE PRÊT-À-PORTER FÉMININ 1 ER SEMESTRE 2014 BILAN ÉCONOMIQUE PRÊT-À-PORTER FÉMININ 1 ER SEMESTRE 2014 INTERVENANTS Daniel Wertel, Président de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin François-Marie Grau, Secrétaire Général de la Fédération

Plus en détail

coaching et formation en entreprise passons au niveau supérieur

coaching et formation en entreprise passons au niveau supérieur coaching et formation en entreprise passons au niveau supérieur Au-delà de l approche économique et technique des problèmes, la performance durable passe aussi par un travail sur les comportements des

Plus en détail

ENQUÊTE E-LEARNING. 3ème édition DÉCOUVREZ LES TENDANCES, ÉVOLUTIONS ET PERSPECTIVES DE L E-LEARNING EN BELGIQUE ET À L ÉTRANGER

ENQUÊTE E-LEARNING. 3ème édition DÉCOUVREZ LES TENDANCES, ÉVOLUTIONS ET PERSPECTIVES DE L E-LEARNING EN BELGIQUE ET À L ÉTRANGER ENQUÊTE 2012 E-LEARNING 3ème édition DÉCOUVREZ LES TENDANCES, ÉVOLUTIONS ET PERSPECTIVES DE L E-LEARNING EN BELGIQUE ET À L ÉTRANGER Pour commencer... ENQUÊTE E-LEARNING 2012 Entre septembre et novembre

Plus en détail

Enquête internationale 2013 sur le Travail Flexible

Enquête internationale 2013 sur le Travail Flexible Enquête internationale 2013 sur le Travail Flexible En octobre 2013, BakkerElkhuizen a mené une enquête en ligne parmi les professionnels RH en Allemagne, en Angleterre, en Belgique et aux Pays-Bas portant

Plus en détail

notre vision CARTE DE VISITE

notre vision CARTE DE VISITE 360 notre vision CARTE DE VISITE 2012 Malgré un durcissement de la conjoncture économique à partir du second semestre 2011, le Groupe SEB a maintenu son cap et consolidé ses positions sur la plupart des

Plus en détail

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?»

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» «L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» 7 juin 2012 Note méthodologique Étude réalisée auprès de trois cibles : Un échantillon de 301 chefs représentatif de l ensemble des chefs français à

Plus en détail

Se former à l IIPE en planification & gestion de l éducation

Se former à l IIPE en planification & gestion de l éducation Institut international de planification de l éducation (IIPE) Un centre d excellence international en planification de l éducation Se former à l IIPE en planification & gestion de l éducation Votre formation

Plus en détail

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP.

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. MOBILIS PERFORMA PRÉSENTE LE PROGRAMME DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN, UNE FORMATION ÉLABORÉE

Plus en détail

Flavien Neuvy de L Observatoire Cetelem

Flavien Neuvy de L Observatoire Cetelem 1 Flavien Neuvy de L Observatoire Cetelem Sommaire Baromètre de L Observatoire Cetelem Moral des Européens : après un point bas en 2009, du mieux pour 2010 Les intentions d épargne : retour du principe

Plus en détail

Présentation Altran. Octobre 2008

Présentation Altran. Octobre 2008 Présentation Altran Octobre 2008 Le Groupe Altran: identité Pionnier du conseil en innovation technologique Leader en Europe Créé en 1982, soit plus de 25 années d expertise dans le domaine du conseil

Plus en détail

2 ème édition par Résultats de l enquête effectuée du 23/11/2010 au 09/01/2011

2 ème édition par Résultats de l enquête effectuée du 23/11/2010 au 09/01/2011 2 édition ème par Résultats de l enquête effectuée du 23/11/2010 au 09/01/2011 SOMMAIRE Méthodologie et profil des répondants 3 Les moyens pour recruter et trouver un emploi 5 Les profils recherchés sur

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Edition 2012 Toute publication, même partielle de cette étude, est soumise à autorisation de la part d APRIL Courtage Contactez Nathalie RAVET nravet@april.fr

Plus en détail

EGALITÉ ENTRE LES FEMMES

EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ÉGALITÉ CHERCHEUSE FEMME ENSEIGNEMENT HOMME ÉTUDIANTE RECHERCHE EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Chiffres clés de la parité dans l enseignement supérieur et la recherche ÉGALITÉ entre les FEMMES

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Juin 2014 Page 1 898 SYNTHESE En 2013, le nombre des investisseurs étrangers en actions cotées à la Bourse de Casablanca a enregistré une hausse ; il est

Plus en détail

MANUEL DU BLENDED LEARNING

MANUEL DU BLENDED LEARNING MANUEL DU BLENDED LEARNING ÉDITION 2014 www.360learning.com SOMMAIRE Définition... 4 Pourquoi proposer du Blended Learning à ses clients... 5 Les phases du Blended Learning... 7 9 arguments pour vendre

Plus en détail

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques - Juillet 2010 Méthodologie Méthodologie : Cette étude a été menée dans le cadre de l'omcapi, l'enquête périodique multi-clients de l'ifop, réalisée

Plus en détail

INTRODUCTION. Master Management des Ressources Humaines de l IAE de Toulouse Page 1

INTRODUCTION. Master Management des Ressources Humaines de l IAE de Toulouse Page 1 LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES L évaluation 360 Feed-back INTRODUCTION Aujourd hui les ressources humaines sont considérées par les entreprises comme un capital. La notion de «capital humain» illustre

Plus en détail

Insertion des jeunes diplômés promotion 2013 Enquête CGE 2014

Insertion des jeunes diplômés promotion 2013 Enquête CGE 2014 Insertion des jeunes diplômés promotion 2013 Enquête CGE 2014 P a g e 1 INTRODUCTION Dans le cadre de l enquête sur l insertion des jeunes diplômés diligentée par la Conférence des Grandes Ecoles et réalisée

Plus en détail

Nous trouvons vos partenaires commerciaux

Nous trouvons vos partenaires commerciaux innovative international consulting Nous trouvons vos partenaires commerciaux Marketing produit Marketing partenaire Recrutement de partenaire Gestion de partenaire s'est spécialisé dans les réseaux de

Plus en détail

Formation certifiante au métier de coach scolaire

Formation certifiante au métier de coach scolaire Formation certifiante au métier de coach scolaire 1 Préambule CoachingMaestro est un portail de formations dédié à toute personne intéressée dans l accompagnement des jeunes. Préambule Ses missions sont

Plus en détail

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE :

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : DECRYPTAGE ET TEMOIGNAGE Le coaching en entreprise est souvent source de questionnement sur différents aspects : quelles populations concernées? Dans

Plus en détail