Que sont les systèmes AIM?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Que sont les systèmes AIM?"

Transcription

1 Que sont les systèmes AIM? Nexans Cabling Solutions Novembre 2014

2 Les systèmes AIM ne sont pas nouveaux, ils existent sous une forme ou une autre depuis le début des années Ils polarisent également le débat dans le monde du câblage structuré comme peut-être aucune autre technologie et suscitent des opinions extrêmes. D un côté, certains seraient prêts à payer presque n importe quel prix pour avoir cette technologie qu ils considèrent comme indispensable, et de l autre, des utilisateurs finaux et consultants IT ne voudraient même pas d un système AIM s il était gratuit. Cet article a pour objectif d expliquer ce que sont les systèmes AIM, de faire le point sur la normalisation applicable et de tenter d expliquer au lecteur pourquoi les systèmes AIM suscitent des réactions aussi extrêmes. Que sont les systèmes AIM? AIM signifie Automated Infrastructure Management gestion d infrastructure automatisée (auparavant appelée Intelligent Infrastructure Management IIM, gestion d infrastructure intelligente). Les systèmes AIM sont une combinaison de matériel et logiciel utilisés pour gérer les systèmes de câblage structuré. Ils sont tous basés sur la capacité à détecter l insertion ou le retrait d un cordon de brassage (ou d équipement). Différentes méthodes sont utilisées pour cette détection, en fonction des divers fabricants de systèmes AIM et très peu, voire aucun, ne sont interopérables avec un matériel tiers. Certains requièrent des cordons spéciaux, d autres des panneaux de brassage spéciaux, et certains utilisent la technologie RFID. La capacité à détecter le retrait ou l insertion d un cordon de brassage (ou d équipement) peut ne pas vous paraître extraordinaire, et en tant que telle, cette technologie n apporte pas une grande valeur ajoutée dans une entreprise. Mais ce qui compte, c est qu il s agit d un «événement» et il existe une grande variété de types «d événements» qui se produisent sur toute infrastructure réseau : l arrivée d une nouvelle adresse MAC, une porte d armoire restée ouverte, le franchissement d un seuil d alimentation, etc. En fait, on pourrait tous en dresser une très longue liste, en un rien de temps. Les systèmes AIM les plus simples ne font pas beaucoup plus que de gérer la détection du brassage, tandis que les systèmes plus évolués sont capables de rapporter tous les «événements» décrits ci-dessus à l infrastructure de câblage et c est précisément cette fonction qui fournit des outils de gestion précieux pour l entreprise.

3 Les freins de son adoption à grande échelle Depuis de nombreuses années, l un des principaux obstacles à l adoption à grande échelle des systèmes AIM a été la difficulté de prescrire, c est-à-dire de définir le cahier des charges, d un système AIM. Le cahier des charges de tout déploiement AIM nécessite une réflexion approfondie et une documentation claire. L utilisateur final ou le consultant doit définir précisément les éléments qu il souhaite et l intégrateur doit comprendre ces exigences pour que la solution prescrite corresponde parfaitement aux besoins. Il existe de nombreux cas de dérives de projets ou d attentes divergentes entre le moment où le projet est octroyé et sa livraison, dus à une carence de définition ou de compréhension des besoins. Ajoutez à cela une tendance de certains fournisseurs à survendre les capacités de leur système AIM... Je suis sûr que je ne suis pas le seul à avoir assisté à une présentation commerciale dans laquelle le système AIM pouvait faire le thé et allumer les lumières de l aquarium... et vous avez tous les ingrédients pour obtenir un utilisateur final insatisfait. Trouver exactement ce que l on veut demande du temps et des efforts, il est facile de se retrouver pris dans un cercle vicieux de questions «Que pourrait-il faire» «Que voulez-vous qu il fasse?». Et l on se heurte alors à l autre obstacle. Normalement, ce travail est confié à un consultant (ce qui n est pas irraisonnable) qui se trouve confronté à un dilemme : s il prescrit un système intégrant des fonctions AIM, sa proposition risque d être beaucoup plus chère que celle de ses concurrents. Cette situation ne vous sera certainement pas inconnue : à la lecture de la dernière ligne d une réponse à un appel d offre de système de câble, vous répondez alors : «oh, et pourriez-vous donner un prix pour un système AIM pendant que vous y êtes?». Chaque interlocuteur a sa propre vision : l utilisateur final envisage une solution qui répondra à tous ses besoins, tandis que l intégrateur ne cherchera à livrer que les éléments facturés (ce qui est compréhensible). Et nous voilà revenus aux «attentes divergentes». Le manque d interopérabilité physique a également un rôle à jouer dans la réticence des consultants IT à spécifier les systèmes AIM, car ils n aiment foncièrement pas enfermer un utilisateur final dans une «solution mono-fournisseur».

4 Trouver une solution Il fallait clairement faire quelque chose pour régler ces problèmes et lors de sa réunion à Madrid en 2011, le comité ISO/CEI JTC1 SC25 a décidé de rédiger des normes régissant les systèmes AIM. Dans un premier temps, leur travail était axé sur l amélioration de l Annexe Explicative de la norme ISO/CEI «Administration d un système de câblage» et ce travail est aujourd hui inclus dans un amendement de la norme, avec l Annexe contenant une spécification des exigences minimum d un système AIM. Ce travail est aujourd hui terminé dans le document EN C est déjà un immense progrès car cela permet au moins à l utilisateur final/au consultant de demander de recevoir des offres incluant un système AIM conformément à ces Annexes, ce qui harmonise les règles du jeu. Mais cette amélioration majeure ne va pas encore assez loin et c est la raison pour laquelle les comités ISO/CEI se sont rapidement rendu compte qu une nouvelle norme était requise. Lors des réunions ISO/CEI à Genève et à Ixtapa, le travail a commencé sur ISO/CEI «Exigences de la gestion d infrastructure automatisée (AIM), échange des données et applications». Cette nouvelle spécification pour les systèmes AIM contient trois sections importantes (en plus des sections habituelles Champ d application, Définitions et Abréviations) : la Clause 5 détaille les exigences et recommandations pour un système AIM «standard», la Clause 6 détaille les applications et avantages de systèmes AIM autonomes et va plus loin en décrivant certains avantages potentiels des systèmes AIM quand ils sont connectés à d autres systèmes de gestion et, enfin, la Clause 7 décrit l interface nécessaire pour permettre l échange d informations avec d autres systèmes. La Clause 5 définit un système AIM comme comprenant deux éléments fonctionnels : le matériel pour détecter les cordons de brassage et le logiciel qui «collecte et stocke les informations de connexion obtenues». Elle impose au système AIM d être capable de rapporter ces informations à des informations provenant d autres sources et aux informations de connectivité du système de câblage, et d être capable de rendre ces informations disponibles à des utilisateurs autorisés ou à d autres systèmes. Le contenu de la Clause 5 répond donc à la plupart des attentes, avec des fonctions comme : détection des cordons de brassage, suivi et localisation d équipement, gestion des flux de travail, génération de texte et d étiquettes, surveillance et gestion et intégration CAO notamment de plans d implantation, baies et agencements. La Clause 6 est quant à elle inhabituelle pour une norme ISO/CEI en ce qu elle ne contient délibérément aucune exigence mais est entièrement «tutorielle», ce qui est généralement à éviter. C est néanmoins cette clause qui explicite les «Pourquoi» d un système AIM et relie les

5 exigences de la Clause 5 à des applications et avantages concrets. Elle traite ainsi d aspects tels que : gestion et utilisation des actifs, documentation et surveillance automatiques de l infrastructure, gestion et alerte d événements, déploiement de nouveaux services. Elle explicite également la gestion de processus, la gestion de la sécurité de l infrastructure et la découverte et configuration d équipements associés. La Clause 7 anime aujourd hui l essentiel des discussions de développement car les deux clauses précédentes sont désormais considérées comme «matures». Conclusions ISO/CEI est perçu comme un document vital pour abattre les obstacles de l adoption des systèmes AIM, ce qui est d autant plus important que les systèmes AIM auront un rôle de plus en plus grand à jouer dans la gestion d infrastructure. Certains experts prédisent que l évolution du câblage pour les services dans les bâtiments (voir EN ou la version préliminaire ISO/CEI ) et l Internet des objets seront les éléments déclencheurs de la percée des systèmes AIM dans d autres secteurs d activités.

6 Nexans Cabling Solutions. All rights reserved. LANmark, LANsense and GG45 are registered trademarks of Nexans. Release date: NOvember Nexans Cabling Solutions Alsembergsesteenweg 2, b3 - B-1501 Buizingen Tel: +32 (0) Fax: +32 (0) Nexans Cabling Solutions UK and Intelligent Enterprise Solutions Competence Centre 2 Faraday Office Park - Faraday Road - Basingstoke - Hampshire RG24 8QQ Tel: +44 (0) Fax: +44 (0)

Procédure de test pour réception câblage LANmark-7

Procédure de test pour réception câblage LANmark-7 Procédure de test pour réception câblage LANmark-7 Document technique Nexans Cabling Solutions Janvier 2012 - Revision 1.34 Table des matières 1 Introduction 3 2 Comment procéder? 4 2.1 Introduction 4

Plus en détail

LANmark-6A SOLUTIONS CUIVRE HAUTES PERFORMANCES POUR APPLICATIONS 10 GIGABIT

LANmark-6A SOLUTIONS CUIVRE HAUTES PERFORMANCES POUR APPLICATIONS 10 GIGABIT LANmark-6A SOLUTIONS CUIVRE HAUTES PERFORMANCES POUR APPLICATIONS 10 GIGABIT LANmark-6A Solutions Cuivre Hautes Performances pour Applications 10 Gigabit Depuis le départ, l Ethernet 10G était prévu pour

Plus en détail

LANmark-7A SOLUTIONS CUIVRE HAUTES PERFORMANCES POUR FUTURES APPLICATIONS 40 GIGABIT

LANmark-7A SOLUTIONS CUIVRE HAUTES PERFORMANCES POUR FUTURES APPLICATIONS 40 GIGABIT LANmark-7A SOLUTIONS CUIVRE HAUTES PERFORMANCES POUR FUTURES APPLICATIONS 40 GIGABIT LANmark-7A Solutions cuivre hautes performances pour futures applications 40 Gigabit et au delà La solution LANmark-7A

Plus en détail

Une nouvelle façon de travailler

Une nouvelle façon de travailler Connect to tomorrow Une nouvelle façon de travailler Votre infrastructure IT est-elle assez flexible? Connaissez-vous l emplacement et l utilisation de chaque appareil? Vos utilisateurs sont-ils toujours

Plus en détail

ISO/IEC TR 90006. Première édition 2013-11-01. Numéro de référence ISO/IEC TR 90006:2013(F) ISO/IEC 2013

ISO/IEC TR 90006. Première édition 2013-11-01. Numéro de référence ISO/IEC TR 90006:2013(F) ISO/IEC 2013 RAPPORT TECHNIQUE ISO/IEC TR 90006 Première édition 2013-11-01 Technologies de l information Lignes directrices pour l application de l ISO 9001:2008 pour la gestion des services IT et son intégration

Plus en détail

ISO/CEI 27001. Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Exigences

ISO/CEI 27001. Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Exigences NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 27001 Deuxième édition 2013-10-01 Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Exigences Information technology

Plus en détail

Gérez vos coûts de projet intelligemment

Gérez vos coûts de projet intelligemment Gérez vos coûts de projet intelligemment À propos de De nos jours, les projets en immobilisation sont de plus en plus gros, de plus en plus complexes. Sans une analyse exhaustive de la valeur acquise,

Plus en détail

ISO/CEI 19770-1. Technologies de l information Gestion des actifs logiciels. Partie 1: Procédés et évaluation progressive de la conformité

ISO/CEI 19770-1. Technologies de l information Gestion des actifs logiciels. Partie 1: Procédés et évaluation progressive de la conformité NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 19770-1 Deuxième édition 2012-06-15 Technologies de l information Gestion des actifs logiciels Partie 1: Procédés et évaluation progressive de la conformité Information technology

Plus en détail

Améliorer la Performance des Fournisseurs

Améliorer la Performance des Fournisseurs Les Solutions SQA de Solumina L Assurance Qualité Fournisseur Figure 1 Influence sur les affaires de nos clients actuels. Réduire des Stocks lors des Inspections Le Système de Contrôle Qualité Fournisseurs

Plus en détail

STAGE : ELECTRICIEN INSTALLATEUR-MONTEUR

STAGE : ELECTRICIEN INSTALLATEUR-MONTEUR MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION STAGE

Plus en détail

CHAPITRE 4. APPLICATION DE LA NOTION D ETABLISSEMENT STABLE

CHAPITRE 4. APPLICATION DE LA NOTION D ETABLISSEMENT STABLE COMMERCE ELECTRONIQUE ET IMPOTS @ OCDE CLARIFICATION POUR L APPLICATION DE LA DÉFINITION D ÉTABLISSEMENT STABLE DANS LE CADRE DU COMMERCE ÉLECTRONIQUE : MODIFICATIONS DES COMMENTAIRES SUR L ARTICLE 5 22

Plus en détail

Intelligence d affaires nouvelle génération

Intelligence d affaires nouvelle génération Intelligence d affaires nouvelle génération Sept étapes vers l amélioration de l intelligence d affaires par l entremise de la recherche de données À PROPOS DE CETTE ÉTUDE Les approches traditionnelles

Plus en détail

imvision System Manager

imvision System Manager SYSTIMAX Solutions imvision System Manager Logiciel de Gestion de l Infrastructure www.commscope.com imvision System Manager Vision imvision System Manager peut vous donner une vue complète de votre infrastructure

Plus en détail

Guide de démarrage du système modulaire Sun Blade 6000

Guide de démarrage du système modulaire Sun Blade 6000 Guide de démarrage du système modulaire Sun Blade 6000 Ce document contient des informations de base sur la configuration du système modulaire Sun Blade 6000. Vous trouverez des informations détaillées

Plus en détail

C E N T R E S D E D O N N É E S C O N Ç U S P A R D E S E X P E R T S P O U R D E S P E R F O R M A N C E S E X C E P T I O N N E L L E S

C E N T R E S D E D O N N É E S C O N Ç U S P A R D E S E X P E R T S P O U R D E S P E R F O R M A N C E S E X C E P T I O N N E L L E S C E N T R E S D E D O N N É E S C O N Ç U S P A R D E S E X P E R T S P O U R D E S P E R F O R M A N C E S E X C E P T I O N N E L L E S 3 Comprendre l évolution complexe de la technologie des Centres

Plus en détail

RAMOS. Etude d Application. www.conteg.com. All rights reserved, CONTEG 2013

RAMOS. Etude d Application. www.conteg.com. All rights reserved, CONTEG 2013 RAMOS Etude d Application 2012 CONTEG, spol. s r.o. All rights reserved. No part of this publication may be used, reproduced, photocopied, transmitted or stored in any retrieval system of any nature, without

Plus en détail

Les GPO 2012 server R2 (appliqués à Terminal Serveur Edition)

Les GPO 2012 server R2 (appliqués à Terminal Serveur Edition) Les GPO 2012 server R2 (appliqués à Terminal Serveur Edition) Par LoiselJP Le 01/08/2014 Rev. : 01/03/2015 1 Objectifs Dès qu il s agit de placer des paramètres particuliers, on annonce «il suffit d utiliser

Plus en détail

DIRECTION DES SERVICES PROFESSIONNELS GESTION DES STUPÉFIANTS ET DES DROGUES CONTRÔLÉES EN PHARMACIE COMMUNAUTAIRE

DIRECTION DES SERVICES PROFESSIONNELS GESTION DES STUPÉFIANTS ET DES DROGUES CONTRÔLÉES EN PHARMACIE COMMUNAUTAIRE NUMÉRO 152 : JUIN 2005 DIRECTION DES SERVICES PROFESSIONNELS GESTION DES STUPÉFIANTS ET DES DROGUES CONTRÔLÉES EN PHARMACIE COMMUNAUTAIRE Depuis quelques années, le Bureau des substances contrôlés (BSC)

Plus en détail

Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Vue d ensemble et vocabulaire

Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Vue d ensemble et vocabulaire NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 27000 Troisième édition 2014-01-15 Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Vue d ensemble et vocabulaire

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE

NORME INTERNATIONALE NORME INTERNATIONALE ISO/CEl 1700 Première édition 1997-06-l 5 Technologies de l information - Interconnexion de systèmes ouverts (OSI) - Protocole de couche réseau ((Fast Byte» Information technology

Plus en détail

Marquage CE / Productions non en série / Projet de norme «portes et fenêtres» Position de EBC sur le projet révisé de «Guidance Paper M» (déc.

Marquage CE / Productions non en série / Projet de norme «portes et fenêtres» Position de EBC sur le projet révisé de «Guidance Paper M» (déc. 11 mars 2005 Marquage CE / Productions non en série / Projet de norme «portes et fenêtres» Position de EBC sur le projet révisé de «Guidance Paper M» (déc. 2004) Introduction Tous les produits de construction

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2002 LILS

Conseil d administration Genève, novembre 2002 LILS BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.285/LILS/1 285 e session Conseil d administration Genève, novembre 2002 Commission des questions juridiques et des normes internationales du travail LILS PREMIÈRE QUESTION

Plus en détail

Niveau linguistique Berlitz 1 CEF Level A 1

Niveau linguistique Berlitz 1 CEF Level A 1 Niveau linguistique Berlitz 1 CEF Level A 1 Vous comprenez et utilisez les expressions courantes familières et les phrases les plus simples. Vous êtes capable de vous présenter vous-même et de poser à

Plus en détail

Propriété intellectuelle en informatique

Propriété intellectuelle en informatique 47 Chapitre 4 Propriété intellectuelle en informatique 1. Introduction Propriété intellectuelle en informatique Nous avons été amenés précédemment à examiner les principes relatifs à la propriété intellectuelle.

Plus en détail

Prise en main rapide

Prise en main rapide Prise en main rapide 4 Dans cette leçon, vous découvrirez les fonctionnalités de création de page web de Dreamweaver et apprendrez à les utiliser dans l espace de travail. Vous apprendrez à : définir un

Plus en détail

16 conseils afin de constituer une expérience de commerce en ligne réussie

16 conseils afin de constituer une expérience de commerce en ligne réussie LIVRE BLANC 16 conseils afin de constituer une expérience de commerce en ligne réussie Comment faire face aux challenges prévisibles et inattendus INTRODUCTION Cette année c est la bonne! Votre entreprise

Plus en détail

ISO/CEI 27005 NORME INTERNATIONALE. Technologies de l'information Techniques de sécurité Gestion des risques liés à la sécurité de l'information

ISO/CEI 27005 NORME INTERNATIONALE. Technologies de l'information Techniques de sécurité Gestion des risques liés à la sécurité de l'information NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 27005 Deuxième édition 2011-06-01 Technologies de l'information Techniques de sécurité Gestion des risques liés à la sécurité de l'information Information technology Security

Plus en détail

Sommaire. Le quotidien du Service informatique. Qu est-ce que Panda Cloud Systems Management? Le cercle vertueux

Sommaire. Le quotidien du Service informatique. Qu est-ce que Panda Cloud Systems Management? Le cercle vertueux 1 Sommaire Le quotidien du Service informatique Qu est-ce que Panda Cloud Systems Management? Le cercle vertueux Avantages de Panda Cloud Systems Management Infrastructure et ressources nécessaires 2 Le

Plus en détail

OBSERVATIONS INTRODUCTION

OBSERVATIONS INTRODUCTION Comité d experts gouvernementaux d UNIDROIT sur l applicabilité des clauses de compensation avec déchéance du terme Deuxième session FR UNIDROIT 2013 C.E.G/Netting/2/W.P. 5 Original: anglais Rome, 4-8

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L INSTALLATION D UN SYSTEME DE VIDEO SURVEILLANCE ET DE CONTROLE D ACCES AU SIEGE DE L OAPI

TERMES DE REFERENCE POUR L INSTALLATION D UN SYSTEME DE VIDEO SURVEILLANCE ET DE CONTROLE D ACCES AU SIEGE DE L OAPI TERMES DE REFERENCE POUR L INSTALLATION D UN SYSTEME DE VIDEO SURVEILLANCE ET DE CONTROLE D ACCES AU SIEGE DE L OAPI Novembre 2014 1 1- Contexte L Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle

Plus en détail

Livre blanc. Au cœur de Diskeeper 2010 avec IntelliWrite

Livre blanc. Au cœur de Diskeeper 2010 avec IntelliWrite Livre blanc Au cœur de Diskeeper 2010 avec IntelliWrite AU CŒUR DE DISKEEPER 2010 AVEC INTELLIWRITE Table des matières PRÉSENTATION DE LA TECHNOLOGIE INTELLIWRITE 1 TEST DE PERFORMANCE D INTELLIWRITE 2

Plus en détail

Accenture Software. IDMF Insurance Data Migration Factory. La migration en toute confiance de vos données d assurance

Accenture Software. IDMF Insurance Data Migration Factory. La migration en toute confiance de vos données d assurance Accenture Software IDMF Insurance Data Factory La migration en toute confiance de vos données d assurance Plus de 60 millions de contrats migrés avec succès Les compagnies d assurance sont régulièrement

Plus en détail

Marquage CE. pour structures en acier

Marquage CE. pour structures en acier Marquage CE pour structures en acier guide pratique - édition 2013 Marquage CE pour structures en acier Guide pratique Avant-propos La première édition de cette publication a été rédigée en 2010 et éditée

Plus en détail

Brochure Datacenter. www.novell.com. Novell Cloud Manager. Création et gestion d un cloud privé. (Faire du cloud une réalité)

Brochure Datacenter. www.novell.com. Novell Cloud Manager. Création et gestion d un cloud privé. (Faire du cloud une réalité) Brochure Datacenter Novell Cloud Manager Création et gestion d un cloud privé (Faire du cloud une réalité) Novell Cloud Manager : le moyen le plus simple de créer et gérer votre cloud WorkloadIQ est notre

Plus en détail

Catalogue de services standard Référence : CAT-SERVICES-2010-A

Catalogue de services standard Référence : CAT-SERVICES-2010-A Catalogue de services standard Référence : CAT-SERVICES-2010-A Dans ce catalogue, le terme Client désigne l entité légale intéressée à l achat de services délivrés par ITE- AUDIT, que cet achat soit un

Plus en détail

INTERSYSTEMS CACHÉ COMME ALTERNATIVE AUX BASES DE DONNÉES RÉSIDENTES EN MÉMOIRE

INTERSYSTEMS CACHÉ COMME ALTERNATIVE AUX BASES DE DONNÉES RÉSIDENTES EN MÉMOIRE I N T E RS Y S T E M S INTERSYSTEMS CACHÉ COMME ALTERNATIVE AUX BASES DE DONNÉES RÉSIDENTES EN MÉMOIRE David Kaaret InterSystems Corporation INTERSySTEMS CAChé CoMME ALTERNATIvE AUx BASES de données RéSIdENTES

Plus en détail

DOUZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE PROJET DE RAPPORT DU COMITÉ SUR LE POINT 3 DE L ORDRE DU JOUR

DOUZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE PROJET DE RAPPORT DU COMITÉ SUR LE POINT 3 DE L ORDRE DU JOUR 23/11/12 Révision 26/11/12 DOUZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE Montréal, 19 30 novembre 2012 PROJET DE RAPPORT DU COMITÉ SUR LE POINT 3 DE L ORDRE DU JOUR Le projet ci-joint de rapport sur le point

Plus en détail

Power over Ethernet Plus. James Withey Ingénieur R&D senior chez Nexans

Power over Ethernet Plus. James Withey Ingénieur R&D senior chez Nexans Power over Ethernet Plus James Withey Ingénieur R&D senior chez Nexans Livre blanc Nexans Cabling Solutions Mai 2011 Power over Ethernet Plus La promesse de PoE+ pour la gestion des réseaux d entreprise

Plus en détail

Cas d application client

Cas d application client Cas d application client Synolia, partenaire Gold de SugarCRM, implémente et personnalise la solution Sugar, en adéquation avec les spécificités métiers du GESEC. GESEC développe une vision à 360 de ses

Plus en détail

Unitt www.unitt.com. Zero Data Loss Service (ZDLS) La meilleure arme contre la perte de données

Unitt www.unitt.com. Zero Data Loss Service (ZDLS) La meilleure arme contre la perte de données Zero Data Loss Service (ZDLS) La meilleure arme contre la perte de données La meilleure protection pour les données vitales de votre entreprise Autrefois, protéger ses données de manière optimale coûtait

Plus en détail

TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS?

TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS? TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS? INTRODUCTION Aujourd hui, dans un contexte de crises sanitaires et de concurrence internationale croissante au niveau du secteur

Plus en détail

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance P RO - enfance Plateforme Romande pour l accueil de l enfance Rapport de la phase d analyse 1. Résumé Le présent document contient la description du déroulement et des résultats de la phase d analyse des

Plus en détail

CCNA Discovery Travailler dans une PME ou chez un fournisseur de services Internet

CCNA Discovery Travailler dans une PME ou chez un fournisseur de services Internet Curriculum Name Guide du participant CCENT 3 Section 9.3 Dépannage de l adressage IP de la couche 3 Cette section consacrée au dépannage vous permettra d étudier les conditions nécessaires à l obtention

Plus en détail

Estimer et mesurer la performance des projets agiles avec les points de fonction

Estimer et mesurer la performance des projets agiles avec les points de fonction Estimer et mesurer la performance des projets agiles avec les points de fonction Radenko Corovic, MBA radenko.corovic@rsmtechno.ca 1. Introduction Les méthodes agiles de développement des systèmes ont

Plus en détail

Notes de mise à jour. 4D v11 SQL Release 3 (11.3) Notes de mise à jour

Notes de mise à jour. 4D v11 SQL Release 3 (11.3) Notes de mise à jour Notes de mise à jour 4D v11 SQL Release 3 (11.3) Notes de mise à jour 2 Découvrez ci-dessous les principales fonctionnalités de 4D v11 SQL Release 3 (11.3). Pour plus de détails consultez l addendum v11.3

Plus en détail

livreblanc REALISATION D UN RESEAU INFORMATIQUE AVEC L OFFRE DE COMPOSANT FOLAN CLASSIC LAN

livreblanc REALISATION D UN RESEAU INFORMATIQUE AVEC L OFFRE DE COMPOSANT FOLAN CLASSIC LAN livreblanc REALISATION D UN RESEAU INFORMATIQUE AVEC L OFFRE DE COMPOSANT FOLAN CLASSIC F LAN.net Introduction Ce livre blanc a pour but d aider les personnes intervenant dans la réalisation de réseaux

Plus en détail

Coffret Distributeur de DJ10: Distributeur de jetons (Avec PC embarqué Siemens et suite logicielle)

Coffret Distributeur de DJ10: Distributeur de jetons (Avec PC embarqué Siemens et suite logicielle) Distributeur de jetons & Point de vente Etudes des solutions électroniques d un point de vente avec distributeur de jetons Le Distributeur de jetons en un clin d œil Sections Electronique, Informatique

Plus en détail

NOVEMBRE 2009 DOCUMENT FONCTIONNEL COMMUN (DOFOCO) DES APPLICATIONS BILLETTIQUES SUR MOBILE NFC

NOVEMBRE 2009 DOCUMENT FONCTIONNEL COMMUN (DOFOCO) DES APPLICATIONS BILLETTIQUES SUR MOBILE NFC NOVEMBRE 2009 DOCUMENT FONCTIONNEL COMMUN (DOFOCO) DES APPLICATIONS BILLETTIQUES SUR MOBILE NFC Introduction Les problématiques relatives aux applications billettiques sans contact (dites NFC : Near Field

Plus en détail

Automatiser le Software-Defined Data Center avec vcloud Automation Center

Automatiser le Software-Defined Data Center avec vcloud Automation Center Automatiser le Software-Defined Data Center avec vcloud Automation Center 5 Juin 2014 2014 VMware Inc. All rights reserved. CONFIDENTIAL 2 Impact de l accélération du rythme de l entreprise DEMANDES CONSEQUENCES

Plus en détail

ISO 9001. Comment procéder. pour les PME. Recommandations de l ISO/TC 176

ISO 9001. Comment procéder. pour les PME. Recommandations de l ISO/TC 176 ISO 9001 pour les PME Comment procéder Recommandations de l ISO/TC 176 ISO 9001 pour les PME Comment procéder Recommandations de l ISO/TC 176 Secrétariat central de l ISO 1, chemin de la Voie-Creuse Case

Plus en détail

LE LOCATOR POUR OVERDENTURE DIRECT IMPLANT (LODI)

LE LOCATOR POUR OVERDENTURE DIRECT IMPLANT (LODI) LE LOCATOR POUR OVERDENTURE DIRECT IMPLANT (LODI) WWW.SODIMED.COM ZESI ANCHORS LE LODI 2 Indications 2 Contre-indications 2 Prudence 2 Stockage et manipulation 2 Conseils pour première utilisation 2

Plus en détail

brand-rex scandinavie tel: +46 (0) 8 604 8188 fax: +46 (0) 8 604 8188

brand-rex scandinavie tel: +46 (0) 8 604 8188 fax: +46 (0) 8 604 8188 brand-rex italie via giovanni da udine, 34 20156 milano italy brand-rex portugal lagoas park edifício 8 piso 0 2740-244 porto salvo portugal tel: +39 02 3809 3271 fax: +39 02 3809 3275 tel: +351 21 421

Plus en détail

POITIERS le 28 Mars 2013. Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs. Pascal BAR

POITIERS le 28 Mars 2013. Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs. Pascal BAR POITIERS le 28 Mars 2013 Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs Pascal BAR 1 Obligations pour les fabricants 1. Détermination du «produit-type» Déclarer l usage attendu du produit

Plus en détail

Système de sécurité de périmètre INTREPID

Système de sécurité de périmètre INTREPID TM Système de sécurité de périmètre INTREPID La nouvelle génération de systèmes de sécurité de périmètre MicroPoint Cable combine la technologie brevetée de Southwest Microwave, la puissance d un micro

Plus en détail

Messagerie collaborative et unifiée de l Inra

Messagerie collaborative et unifiée de l Inra Messagerie collaborative et unifiée de l Inra Prestation d expertise et d assistance à maitrise d ouvrage pour la conception d un nouveau service. Page 1 sur 7 SUIVI DES MODIFICATIONS Version Eléments

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

DIPLÔME APPROFONDI DE LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME APPROFONDI DE LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME APPROFONDI DE LANGUE FRANÇAISE Niveau C2 du Cadre européen commun de référence pour les langues NATURE DES ÉPREUVES DURÉE NOTE SUR 1 2 Compréhension et production orales Epreuve en trois parties

Plus en détail

Concept totale. parfaitement compatibles permettant de jeter un «nouveau regard sur le marketing & les ventes».

Concept totale. parfaitement compatibles permettant de jeter un «nouveau regard sur le marketing & les ventes». Concept totale Le logiciel CRM peut être acheté partout. Tout comme les adresses de vos publipostages. Il existe également de nombreux logiciels pour le marketing par courrier électronique. Mais vous ne

Plus en détail

Plan de cours. Comportement organisationnel

Plan de cours. Comportement organisationnel ÉCOLE NATIONALE D ADMINISTRATION PUBLIQUE Plan de cours ENP 7106 Comportement organisationnel Hanoi Avril 2011 Joanne Greene, M. Ps. joanne.greene@enap.ca Ce cours permet à l étudiant d approfondir sa

Plus en détail

P résentation. L ensemble des concepts et des outils de la Gestion des Ressources Humaines. La Gestion des Ressources Humaines (collection Les Zoom s)

P résentation. L ensemble des concepts et des outils de la Gestion des Ressources Humaines. La Gestion des Ressources Humaines (collection Les Zoom s) P résentation L ensemble des concepts et des outils de la Gestion des Ressources Humaines est développé dans le livre rédigé par Chloé Guillot-Soulez et publié dans la même collection : La Gestion des

Plus en détail

La fonction achats fonction achats internes extérieur

La fonction achats fonction achats internes extérieur L objectif de la fonction achats est de mettre à la disposition des utilisateurs internes de l entreprise des biens et/ou des services acquis à l extérieur dans les meilleures conditions de prix, de délais,

Plus en détail

Présentation Journée d information technique AFIAP CLAP 18 mai 2010

Présentation Journée d information technique AFIAP CLAP 18 mai 2010 Présentation Journée d information technique AFIAP CLAP 18 mai 2010 1 Sommaire 2 Sommaire 3 Chiffres clés de la robinetterie industrielle Marché mondial de la robinetterie industrielle : > 32 Mds USD (2009,

Plus en détail

Système de gestion électronique pour les clés et objets de valeur

Système de gestion électronique pour les clés et objets de valeur Système de gestion électronique pour les clés et objets de valeur L enjeu de sécurisation et de contrôle de vos clés et objets de valeurs est aussi crucial que toutes vos autres mesures de sécurité au

Plus en détail

La Stratégie d Intégration Advantage

La Stratégie d Intégration Advantage La Stratégie d Intégration Advantage Intégration pour l Entreprise Synthèse Ces dernières années, les entreprises comptent sur moins de systèmes pour gérer leurs activités au quotidien et ont souvent implémenté

Plus en détail

Sujet 2 : Interconnexion de réseaux IP (routeurs CISCO). Sujet 3 : Implémentation d un serveur VPN avec OpenVPN.

Sujet 2 : Interconnexion de réseaux IP (routeurs CISCO). Sujet 3 : Implémentation d un serveur VPN avec OpenVPN. UFC CENTRE DE BAB EZZOUAR EXEMPLES DE SUJETS POUR LE PROJET DE FIN D ETUDE OPSIE PROPOSES PAR M. NACEF (ENSEIGNANT) Sujet 1 : Management des risques par la méthode MEHARI. Type : étude, audit. MEHARI est

Plus en détail

10 USAGES DE QLIK POUR AFFINER VOS ANALYSES FINANCIÈRES. Customer Success Stories 2015

10 USAGES DE QLIK POUR AFFINER VOS ANALYSES FINANCIÈRES. Customer Success Stories 2015 10 USAGES DE QLIK POUR AFFINER VOS ANALYSES FINANCIÈRES Customer Success Stories 2015 10 USAGES DE QLIK POUR AFFINER VOS ANALYSES FINANCIÈRES Ces exemples d applications et de développements sur mesure

Plus en détail

GE Security. KILSEN série NK700 Centrale de détection et d alarme Incendie conventionelle. Manuel d utilisation

GE Security. KILSEN série NK700 Centrale de détection et d alarme Incendie conventionelle. Manuel d utilisation GE Security KILSEN série NK700 Centrale de détection et d alarme Incendie conventionelle Manuel d utilisation g ination imag at work Kilsen is a brand name of GE Security. www.gesecurity.net COPYRIGHT

Plus en détail

Brock. Rapport supérieur

Brock. Rapport supérieur Simplification du processus de demande d aide financière dans les établissementss : Étude de cas à l Université Brock Rapport préparé par Higher Education Strategy Associates et Canadian Education Project

Plus en détail

Manuel du crédit rapide électronique Centres de recouvrements de sol Sears

Manuel du crédit rapide électronique Centres de recouvrements de sol Sears Manuel du crédit rapide électronique Centres de recouvrements de sol Sears 2 Qu est-ce que le crédit rapide électronique? Le processus selon lequel les renseignements du client nécessaires à l ouverture

Plus en détail

a pour objectif de faciliter les démarches administratives des membres des Conseils de quartier du 13e.

a pour objectif de faciliter les démarches administratives des membres des Conseils de quartier du 13e. Le pôle démocratie locale : Eric TAVER Adjoint au Maire chargé des questions relatives à la démocratie locale et aux Conseils de quartier erictaver@parisfr Charlotte DEBOEUF Chargée de mission Sécurité,

Plus en détail

L AUTOMATISME LE SIGNAL

L AUTOMATISME LE SIGNAL L AUTOMATISME LE SIGNAL Page 1 sur 7 Sommaire : 1- Champ de l automatisme définitions 2- Correspondance entre phénomènes physiques et signaux a. Capteur b. Exemple de capteur TOR c. Exemple de capteur

Plus en détail

Débroussailler les paiements mobiles :

Débroussailler les paiements mobiles : UN LIVRE BLANC DE CHASE PAYMENTECH Débroussailler les paiements mobiles : ce que les commerçants canadiens doivent savoir Utilisation de la technologie mobile pour les paiements Depuis quelques mois, on

Plus en détail

GAIN Capital FOREX.com UK Ltd. POLITIQUE D EXÉCUTION pour la suite de plateformes Dealbook

GAIN Capital FOREX.com UK Ltd. POLITIQUE D EXÉCUTION pour la suite de plateformes Dealbook GAIN Capital FOREX.com UK Ltd. POLITIQUE D EXÉCUTION pour la suite de plateformes Dealbook 1) Introduction La Politique d exécution doit être lue en conjonction avec notre Contrat de compte ou nos Conditions

Plus en détail

La gestion électronique de clés et d objets de valeur

La gestion électronique de clés et d objets de valeur La gestion électronique de clés et d objets de valeur Où est la caméra numérique? Qui a pris la clé de la voiture de service? Quand le technicien est-il venu? proxsafe est le système intelligent pour gérer

Plus en détail

SERVICES DE TELECOMMUNICATION FIXE MOBILE INTERNET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

SERVICES DE TELECOMMUNICATION FIXE MOBILE INTERNET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP SERVICES DE TELECOMMUNICATION FIXE MOBILE INTERNET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Etabli en application du Code des Marchés Publics et relatif au service de la téléphonie La procédure

Plus en détail

Guide de dépannage Cisco Pour tirer pleinement parti du système informatique : les dix conseils essentiels concernant la sécurité de votre entreprise

Guide de dépannage Cisco Pour tirer pleinement parti du système informatique : les dix conseils essentiels concernant la sécurité de votre entreprise Guide de dépannage Cisco Pour tirer pleinement parti du système informatique : les dix conseils essentiels concernant la sécurité de votre entreprise Si vous exercez une activité professionnelle, vous

Plus en détail

Engagement de l ABC en matière de lisibilité des documents hypothécaires. Préparé par l Association des banquiers canadiens

Engagement de l ABC en matière de lisibilité des documents hypothécaires. Préparé par l Association des banquiers canadiens Engagement de l ABC en matière de lisibilité des documents hypothécaires Préparé par l Association des banquiers canadiens Le 7 mars 2000 Notre engagement : des documents hypothécaires en langage courant

Plus en détail

guide d utilisation de showtime

guide d utilisation de showtime guide d utilisation de showtime montrez à vos participants ce dont vous parlez pourquoi showtime? Vous savez combien les téléconférences peuvent être utiles. Et si vous pouviez y ajouter des images? Grâce

Plus en détail

Jabra CLEAR. Jabra MODE D EMPLOI

Jabra CLEAR. Jabra MODE D EMPLOI Jabra CLEAR Jabra MODE D EMPLOI TABLE DES MATIÈRES MERCI...2 À PROPOS DE VOTRE...2 FONCTIONNALITÉS DE VOTRE OREILLETTE....3 MISE EN ROUTE...4 CHARGEMENT DE VOTRE OREILLETTE....4 MISE EN MARCHE ET ARRÊT

Plus en détail

Guide de la solution SYSTIMAX GigaSPEED X10D FTP

Guide de la solution SYSTIMAX GigaSPEED X10D FTP Guide de la solution SYSTIMAX GigaSPEED X10D FTP La solution SYSTIMAX GigaSPEED X10D FTP www.systimax.com Table des matières Introduction 1 Performances du canal SYSTIMAX GigaSPEED X10D FTP 2 Câble SYSTIMAX

Plus en détail

VOLUME I ETUDES DE CAS RELATIFS A DES PROJETS DE PASSATION ELECTRONIQUE DE MARCHES PUBLICS

VOLUME I ETUDES DE CAS RELATIFS A DES PROJETS DE PASSATION ELECTRONIQUE DE MARCHES PUBLICS RAPPORT DE SITUATION VOLUME I ETUDES DE CAS RELATIFS A DES PROJETS DE PASSATION ELECTRONIQUE DE MARCHES PUBLICS JUILLET 2004 Original document in English available at http://europa.eu.int/idabc/eprocurement

Plus en détail

e-commerce : Guide à l intention des Petites et Moyennes Entreprises

e-commerce : Guide à l intention des Petites et Moyennes Entreprises Livre Blanc e-commerce : Guide à l intention des Petites et Moyennes Entreprises Optimisation des opportunités en ligne pour les PME Opportunités en ligne La conjoncture n a jamais été aussi favorable

Plus en détail

Fais ton site internet toi-même

Fais ton site internet toi-même Fais ton site internet toi-même avril 2010 Pourquoi faire son site soi-même? Aujourd hui, créer un blog/site internet, c est facile : on va sur n importe quel hébergeur, on s inscrit, on remplit un formulaire,

Plus en détail

Remplacement du système de contrôle d accès de l Enssat

Remplacement du système de contrôle d accès de l Enssat Remplacement du système de contrôle d accès de l Enssat Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Dossier 0955 W ENSSAT 17 juin 2009 Page 1/8 Table des matières I. Présentation de l environnement...

Plus en détail

Technologie 125 Khz pour une performance optimale en en environnement industriel. Création des badges. Programmation des badges

Technologie 125 Khz pour une performance optimale en en environnement industriel. Création des badges. Programmation des badges CC AXKEF LA RFID SECURISEE DANS L ENVIRONNEMENT INDUSTRIEL TERTIAIRE Technologie 125 Khz pour une performance optimale en en environnement industriel Création des badges La technologie AXKEF intègre notre

Plus en détail

RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS

RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS Lamas-Technologies Siège social 27, avenue de l Opéra 75001 Paris France Tél:+33 (0) 611 532 281 - Fax: +33 (0) 170 247 109 Email : info@lamas-tech.com Eurl au capital de

Plus en détail

Plan d action SMB d une Approche Agile de la BITM Pour les PME

Plan d action SMB d une Approche Agile de la BITM Pour les PME Plan d action SMB d une Approche Agile de la BITM Pour les PME Personnel, processus et technologie nécessaires pour élaborer une solution rapide, souple et économique Copyright 2013 Pentaho Corporation.

Plus en détail

UserReplay. UserReplay. Départments ecommerce et Marketing. Service Client. Web Ops/ Infrastructure: Développement du site et Support technique

UserReplay. UserReplay. Départments ecommerce et Marketing. Service Client. Web Ops/ Infrastructure: Développement du site et Support technique E-Commerce Augmenter la conversion, le montant du panier et la réten on Marke ng/ux Identifier et résoudre les freins à la conversion Service Client Diminuer les temps de résolution des appels et documenter

Plus en détail

Belgacom Forum TM 3000 Manuel d utilisation

Belgacom Forum TM 3000 Manuel d utilisation Belgacom Forum TM 3000 Manuel d utilisation Forum 3000 Manuel d utilisation Table des matières Section 1. Introduction 3 1.1 Aperçu du Forum 3000 3 1.2 Indicateurs du panneau frontal 4 1.3 Connecteurs

Plus en détail

SII / SIG. Chronique d un succès majeur pour SIG. Le Partenaire Technologique

SII / SIG. Chronique d un succès majeur pour SIG. Le Partenaire Technologique Le Partenaire Technologique SII / SIG Chronique d un succès majeur pour SIG Comment la mise en place d un outil novateur de gestion des infrastructures et des services a permis à SIG d améliorer la gestion

Plus en détail

LYCEE DE BRAS PANON MAPA MAI 2015

LYCEE DE BRAS PANON MAPA MAI 2015 LYCEE DE BRAS PANON MAPA MAI 2015 ****** Etablissement demandeur : Lycée de Bras-Panon 51 Chemin de Bras-Panon 97412 Bras-Panon Lycée de Bras-Panon - Mai 2015 Page 1 sur 7 1 - Objet de l appel d offres

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières

Cahier des clauses techniques particulières Cahier des clauses techniques particulières Objet Equipement téléphonique du siège de l Inrap Titulaire Montant Société Désignation et adresse de la personne habilitée à donner les renseignements prévus

Plus en détail

Garantir aux enfants une protection maximale. Commission européenne DG Entreprises et industrie

Garantir aux enfants une protection maximale. Commission européenne DG Entreprises et industrie SÉCURITÉ DES JOUETS Garantir aux enfants une protection maximale Commission européenne DG Entreprises et industrie Fotolia Orange Tuesday L Union européenne (UE) compte environ 80 millions d enfants de

Plus en détail

STAGE : TECHNICIEN EN BUREAUTIQUE

STAGE : TECHNICIEN EN BUREAUTIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION STAGE

Plus en détail

L Indice Environnemental

L Indice Environnemental L Indice Environnemental Historique et position face à l hypothèse de Porter Corinne MERCADIE Responsable Environnement & Emballages 1ere expérience de collecte et de mesure environnementale 2008 à 2010

Plus en détail

Accenture accompagne la première expérimentation cloud de l État français

Accenture accompagne la première expérimentation cloud de l État français Accenture accompagne la première expérimentation cloud de l État français Pays marqué par la centralisation, la France dispose paradoxalement d une informatique en silo, chaque ministère étant doté de

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS MAM1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : MARKÉTING ET GESTION Débutant Aucun L élève acquiert des notions de base en gestion et en markéting et donne des indications sur les meilleures

Plus en détail

Voulez-vous donner à vos clients la meilleure expérience possible en agence?

Voulez-vous donner à vos clients la meilleure expérience possible en agence? Voulez-vous donner à vos clients la meilleure expérience possible en agence? SOLUTIONS D AGENCE NCR Pour une expérience d agence financière plus moderne, intelligente et efficace. Experience a new world

Plus en détail

IBM Tivoli Compliance Insight Manager

IBM Tivoli Compliance Insight Manager Simplifier les audits sur la sécurité et surveiller les activités des utilisateurs privilégiés au moyen d un tableau de bord permettant de contrôler la conformité aux exigences de sécurité IBM Points forts

Plus en détail