Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur"

Transcription

1 TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur Ces dispositions ne concernent pas les renouvellements à l identique des mesures de tutelle. Par contre, si vous devenez tuteur par le biais d un jugement ayant aggravé une mesure déjà existante (ex: aggravation d une curatelle renforcée en tutelle), vous êtes à tout le moins invité à signaler ce changement auprès des organismes détenant les comptes bancaires et placements du majeur protégé. 1 Dresser l inventaire des biens du majeur protégé qui fixe les avoirs et les dettes lors de l ouverture de la mesure. Cet inventaire est à établir le plus précisément possible à la date d ouverture de la tutelle et doit être réactualisé en cours de mesure (lors du renouvellement ou de changement manifeste du patrimoine). Les opérations d inventaire doivent se dérouler en présence de la personne protégée si son état le permet, de son avocat le cas échéant, ainsi que de deux témoins majeurs qui ne sont ni au service de la personne protégée ni au service du tuteur (ex: son salarié) ou être réalisées par un huissier ou un notaire. L inventaire contient une description des meubles meublants, une estimation des biens immobiliers, ainsi que des biens mobiliers ayant une valeur supérieure à 1500 euros, la désignation des espèces en numéraires et un état des comptes bancaires, des placements et autres valeurs mobilières. L inventaire est daté et signé par TOUTES les personnes présentes. En pratique : si l inventaire est fait par un huissier ou un notaire seul le notaire ou l huissier le signe, dans les autres hypothèses toutes les parties présentes signent le document. Si la personne protégée ne possède aucun bien, mettre état néant et renvoyé l inventaire signé. 2 Signaler l existence de la mesure de protection aux organismes bancaires, à ceux versant les ressources et à toute personne ou organisme en relation financière ou administrative avec la personne protégée (notamment la POSTE afin de recevoir les plis administratifs et bancaires du majeur). 3 Ouvrir un compte ou un livret au nom de la personne protégée portant mention de la mesure de protection si elle ne possède pas déjà un compte ouvert à son nom. Attention pour toutes ouvertures, modifications ou clôtures de compte postérieures, l autorisation du Juge des Tutelles est indispensable. 4 Récupérer tous les moyens de paiement du majeur protégé (chéquiers, cartes bancaires, etc...), précision faite que la carte de retrait n est pas à inclure dans cette catégorie. 5 Réaliser les actes conservatoires urgents (petites réparations urgentes du logement, vérifier que le majeur est assuré, à défaut souscrire les assurances nécessaires). Page 1 sur 7

2 Les dispositions à prendre en cours de fonction Actes devant être faits d initiative par le tuteur - Pour le jour fixé par le jugement de tutelle, adresser d initiative chaque année un compte rendu de gestion de l année antérieure (sauf dispense prévue par le jugement) faisant la synthèse des opérations réalisées. Vous y joindrez les pièces justificatives (factures - impôts - etc.) et IMPÉRATIVEMENT un relevé de l ensemble des comptes bancaires ouverts au nom de la personne protégée au jour de l établissement du compte. er Le compte doit en principe recouvrir une année civile (du 1 janvier au 31 décembre). Lorsque votre mandat débute en cours d année, vous devez établir un compte reprenant la gestion depuis la date de la décision vous ayant investi jusqu au 31 décembre suivant. En cas de désignation de co-tuteurs aux biens, le compte rendu de gestion est établi par tous les tuteurs. Une copie du compte est remise chaque année à la personne protégée ainsi qu au subrogé tuteur s il en a été désigné un. - Faire sans autorisation du Juge des tutelles tous actes d administration. texte en vigueur : article 1 du décret du 31 décembre 2008 n Constituent des actes d administration les actes d exploitation ou de mise en valeur du patrimoine de la personne protégée dénués de risque anormal En annexe du décret précité (voir impérativement la notice sur les actes à caractère patrimonial) figurent une liste des actes qui sont regardés comme des actes d administration par nature ainsi qu une liste des actes qui sont regardés comme des actes d administration en fonction des circonstances d espèce. Exemples d actes les plus courants : conclusion ou renouvellement d un bail d habitation en tant que bailleur, travaux d amélioration utiles, aménagements, réparations d entretien des immeubles de la personne protégée, perceptions des revenus et des capitaux, demande de délivrance d une carte bancaire de retrait, prêt ou vente de meubles d usage courant ou de faible valeur, toute action en justice relative à un droit patrimonial de la personne protégée, conclusion ou renouvellement d un contrat d assurance aux biens ou de responsabilité civile, paiement des dettes. Toutes ces dépenses devront figurer et être justifiées dans le compte rendu de gestion. - Donner à la personne protégée toutes informations sur sa situation personnelle, les actes concernés, leur utilité, leur degré d urgence, leurs effets et les conséquences d un refus de sa part, et ce en considération de l état de la personne protégée. - Prendre toute mesure de protection urgente dans l hypothèse où, du fait de son comportement, l intéressé se mettrait en danger à charge d en avertir le Juge des Tutelles dès que possible. Exemple : Hospitalisation à la demande d un tiers. - Autoriser en urgence toutes atteintes graves à l intégrité corporelle ou à l intimité de la vie privée de la personne protégée. Page 2 sur 7

3 Exemple : opération chirurgicale urgente. - en cas de désignation d un subrogé tuteur, vous devez le consulter pour tout acte grave, lui communiquer annuellement le compte rendu de gestion aux fins de vérification, le voir éventuellement vous remplacer en cas de conflit d intérêt avec le majeur protégé et l informer périodiquement (au moins une fois par an) du déroulement de la mesure afin qu il puisse exercer sa mission de contrôle. La notion d acte grave n est pas définie par le loi. Son champs d application est toutefois plus restreint que celui des actes de disposition. Il faut à notre sens réserver son application pour les actes susceptibles d entraîner une modification substantielle du patrimoine et/ou de la vie du majeur protégé. Actes nécessitant obligatoirement une autorisation du Juge des tutelles A lire attentivement avant d établir toute requête Attention: il vous est demandé de ne pas joindre de requête à vos comptes rendus de gestion, mais de les adresser par envoi séparé. A défaut, vos requêtes risquent de ne pas être prises en compte. Toutes vos requêtes doivent: - être dactylographiées ou écrites très lisiblement - comporter votre nom, celui du majeur protégé et le numéro du dossier (n RG) - comporter tous les détails nécessaires à leur traitement (ex: numéro de compte concerné, montant exact des sommes à prélever, désignation précise des biens concernés, objet exact du placement sollicité, etc...). Le juge ne pourra statuer sur vos requêtes qu après avoir obtenu ces pièces de votre part. Vous trouverez-ci joints des modèles de requête ( à photocopier pour l avenir) aux fins de prélèvement (pour les comptes d épargne et de placement) et de placement. N oubliez pas que le juge des tutelles n a pas vocation à vous conseiller dans la gestion du patrimoine du majeur, mais de statuer sur l opportunité des choix que vous proposez. Vous pouvez donc prendre conseil auprès des professionnels concernés (banque, notaire, avocat, etc...). - Tous les actes de disposition. Texte en vigueur : article 1 du décret du 31 décembre 2008 n Constituent des actes de dispositions les actes qui engagent le patrimoine de la personne protégée, pour le présent ou l avenir, par une modification importante de son contenu, une dépréciation significative de sa valeur en capital ou une altération durable des prérogatives de son titulaire. En annexe du décret précité (voir impérativement la notice sur les actes à caractère patrimonial) figurent une liste des actes qui sont regardés comme des actes de disposition par nature ainsi qu une liste des actes qui sont regardés comme des actes de disposition en fonction des Page 3 sur 7

4 circonstances d espèce. Exemples d actes de disposition les plus courants : résiliation d un bail portant sur le logement de la personne protégée, vente du logement ou de la résidence secondaire et de leurs meubles meublants, vente d un bien immobilier, utilisation des capitaux et excédents de revenus (fonds placés sur les livrets et assurances-vie ou placements financiers), demande de délivrance d un carte bancaire de crédit, donation, partage amiable, acceptation d une succession, renonciation à succession, toute action en justice relative à un droit extra-patrimonial de la personne protégée (divorce, filiation, nationalité, annulation de mariage..), convention d honoraires. - Ouverture, clôture ou transformation d un compte ou livret bancaire appartenant à la personne protégée. ex: octroi d un découvert sur compte courant, modification du principe ou du montant du virement automatique vers une assurance-vie ou un livret d épargne, modification dans le portefeuille financier - La vente ou la résiliation du bail portant sur le logement ou la résidence secondaire du majeur protégé (disposition des meubles meublants inclus). Si cet acte a pour finalité l accueil du majeur protégé dans un établissement (maison de retraite, foyer, établissement médical, etc...), la requête doit être accompagnée de l avis d un médecin inscrit sur la liste du procureur de la République (coût d environ 25 euros). En tout état de cause, les objets à caractère personnel et ceux indispensables aux soins et handicaps du majeur protégé sont laissés à sa disposition. Procédure: en cas de vente du logement ou de la résidence secondaire du majeur protégé, la requête devra, outre mentionner une proposition de prix de vente minimal (net vendeur), impérativement être accompagnée de deux avis de valeur émanant de professionnels de l immobilier (notaire, agences immobilières ou services des domaines). Il vous est conseillé de nous saisir au moment du compromis de vente (en accompagnant la requête d un exemplaire) afin d éviter d éventuelles requêtes modificatives, ce qui arrive régulièrement en cas de baisse du prix de vente initialement envisagé (fluctuation du marché, découverte d un élément diminuant la valeur de l immeuble, etc...). - Souscription ou rachat des fonds d une assurance-vie. - Désignation ou substitution du bénéficiaire d un contrat d assurance-vie. - Prendre une décision ayant pour effet de porter gravement atteinte à l intégrité corporelle ou à la vie privée de la personne protégée (sauf cas d urgence). Sous réserve des cas médicaux pour lesquels le tuteur est autorisé à prendre une décision médicale à la place du majeur protégé après avoir été dûment informé par le corps médical (articles L et L Code de la santé publique) Actes interdits au tuteur - Actes qui emportent une aliénation gratuite des biens et droits de la personne protégée Exemples : remise de dette, renonciation gratuite à un droit acquis, constitution gratuite d une servitude (voir article 509 du Code civil). Page 4 sur 7

5 - Acquérir d un tiers un droit ou une créance que ce dernier détient contre la personne protégée. - Acheter des biens de la personne protégée ou les prendre à bail ou à ferme. Toutefois, à titre exceptionnel et dans l intérêt de la personne protégée, le tuteur peut, sur autorisation du conseil de famille s il est constitué ou du juge des tutelles, acheter les biens de la personne protégée ou les prendre à bail ou à ferme. Actes accomplis par la personne protégée seule - Actes dont la nature implique un consentement strictement personnel. Une liste non limitative est faite par l article 458 du Code civil : déclaration de naissance d un enfant, reconnaissance d un enfant, actes de l autorité parentale relatifs à un enfant, la déclaration du choix ou du changement du nom d un enfant, et le consentement donné à sa propre adoption ou celle d un enfant. - Tous les actes relatifs à sa personne dans la mesure où son état le permet. Exemples : lieu de résidence, relations avec les tiers, vacances... - Faire un testament avec l autorisation du Juge des tutelles. - Révoquer un testament. Procédures particulières pour certains actes - Le mariage : l autorisation est donnée par le Juge des Tutelles après audition des futurs conjoints et le cas échéant recueil de l avis des parents et proches. L audition du futur époux par l officier d état civil se fait hors la présence du tuteur. L autorisation du Juge des tutelles, après audition du majeur protégé, est aussi indispensable en cas de requête en divorce. Procédure : adresser une demande écrite au Juge des Tutelles qui prendra l initiative de la convocation après avoir rassemblé tous les éléments qui lui semblent utiles. - Le PACS : l autorisation est donnée par le Juge des Tutelles après audition des futurs partenaires et, le cas échéant, recueil de l avis des parents et proches. Le tuteur assiste la personne protégée pour la signature de la convention et les éventuelles modifications postérieures mais la déclaration conjointe se fait au greffe du tribunal d instance par les futurs partenaires seuls. La rupture par déclaration conjointe des deux partenaires Pacsés se fera sans assistance ni représentation. La rupture unilatérale du PACS se fera soit par la personne protégée avec l assistance du tuteur, soit Page 5 sur 7

6 sur l autorisation du Juge des Tutelles à la demande du tuteur lorsque la personne protégée refuse la rupture. -Les donations : elles sont possibles au bénéfice de toutes personnes avec l assistance ou la représentation du tuteur et après l autorisation du Juge des Tutelles. Procédure : adresser le projet d acte de donation et une demande écrite au Juge des Tutelles qui appréciera, après avoir éventuellement ordonné un examen médical ou une expertise, de l opportunité de faire assister ou représenter la personne protégée lors de la signature définitive de l acte. - Situation de conflit sur le lieu de résidence ou les relations entretenues par la personne protégée avec la famille ou des tiers : le juge peut être saisi pour trancher le litige. - Opposition d intérêts entre la personne protégée et le tuteur (mêmes parties à un acte) : Il vous appartient de demander la désignation d un tuteur ad hoc au juge des tutelles ou l intervention du subrogé tuteur. Exemple : le tuteur doit recevoir une donation de la personne protégée. Procédure : saisine du Juge des Tutelles par le tuteur ou la personne protégée, examen possible de la requête lors d un débat contradictoire, décision susceptible de recours. Vous pouvez : -demander au Juge des tutelles à être déchargé(e) de vos fonctions -demander au Juge des tutelles à être indemnisé(e) par le majeur protégé pour les frais que vous devez assumer, uniquement si l importance des biens gérés et/ou la difficulté d exercice de la mesure le justifient -demander à être dispensé(e) de rendre le compte rendu de gestion en raison de la faiblesse des revenus et du patrimoine de la personne protégée (après au moins un premier compte de gestion) -La personne protégée et le tuteur peuvent solliciter la consultation du dossier, au greffe, sur demande écrite Les dispositions à prendre pour le réexamen de la mesure de protection La mesure de protection est ordonnée pour une durée déterminée (ex: jugement du 1 janvier 2011 er ordonnant une mesure de tutelle pour 5 ans, donc fin de la mesure le 2 janvier 2016). Il vous appartient, au moins un an avant la date d expiration de la mesure, de saisir le juge des tutelles d une requête en réexamen de la mesure accompagnée du certificat médical d usage. Les imprimés sont disponibles sur le site internet de la Cour d Appel d AMIENS (thématiques juridiques les tutelles des majeurs) ou sur demande auprès du greffe du service de la protection des majeurs du tribunal. Page 6 sur 7

7 Les dispositions à prendre à la fin de vos fonctions Vos fonctions prennent fin : A la date de la fin de la mesure de protection en l absence de renouvellement, Par le décès du majeur, Par la mainlevée de la mesure, Par votre destitution et votre remplacement. Vous devez : - établir un dernier compte rendu de votre gestion reprenant les opérations intervenues depuis l établissement du dernier compte rendu de gestion et le remettre au greffe du service des tutelles (sauf dispense préalable de compte de gestion), - Remettre une copie de ce dernier compte et des cinq derniers comptes de gestion à la personne devenue capable si elle ne les a pas déjà reçues, ou à ses héritiers, ou au nouveau tuteur. Vous devez informer le Juge des tutelles : De vos changements d adresse Des changements d adresse de la personne protégée De ses changements de situation matrimoniale Du décès de la personne protégée Ce dépliant vous est donné à titre indicatif et tous les cas de figure ne peuvent y être évoqués. En cas de doute, vous voudrez bien contacter le greffier du service de la protection des majeurs qui vous renseignera, aux horaires et conditions suivantes, sur la marche à suivre: - au téléphone, du lundi au vendredi entre 9h et 12h et 14h et 16h30 au ou 07 - accueil au greffe du service de la protection des majeurs au Tribunal d Instance, les lundi, mercredi et vendredi de 9h à 12h Le service de la protection des majeurs d AMIENS du Tribunal dispose également d une rubrique sur le site de la Cour d appel d AMIENS. L essentiel des documents et imprimés utiles à l exercice de votre mandat y sont disponibles. Thématiques juridiques La tutelle des majeurs Page 7 sur 7

NOTICE D INFORMATION TUTELLE

NOTICE D INFORMATION TUTELLE TRIBUNAL D INSTANCE DE TOURS 35/39 rue Edouard Vaillant CS 54335 37043 TOURS CEDEX 1 02.47.60.27.58 NOTICE D INFORMATION TUTELLE Vous venez d être nommé(e) tuteur d une personne placée sous tutelle. Vous

Plus en détail

TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS. Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur

TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS. Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur Ces dispositions ne concernent pas les renouvellements à l identique des mesures de tutelle. Par contre, si

Plus en détail

Les dispositions à prendre en cours de fonction

Les dispositions à prendre en cours de fonction TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction de Curateur dans le cadre d une curatelle dite renforcée (article 472 du code civil) Ces dispositions ne concernent

Plus en détail

concernant la protection de la personne du majeur

concernant la protection de la personne du majeur Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 Notice d information à la prise de fonction du curateur Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 Obligations du curateur concernant

Plus en détail

Tribunal d instance de Chartres 5, rue Mathurin Régnier CS 40013 28008 Chartres cedex

Tribunal d instance de Chartres 5, rue Mathurin Régnier CS 40013 28008 Chartres cedex Tribunal d instance de Chartres 5, rue Mathurin Régnier CS 40013 28008 Chartres cedex Service de la protection des majeurs Permanences téléphoniques : - le lundi de : 9h00 à 12h30 et de 14h00 à 16h30 -

Plus en détail

Information DES CURATEURS (Curatelle Renforcée)

Information DES CURATEURS (Curatelle Renforcée) Commentaire [1]: 308entetead.wp d Entête de lettre avec destinataire (intégrant charte graphique) Tribunal d instance de RAMBOUILLET Service de la Protection des majeurs Information DES CURATEURS (Curatelle

Plus en détail

protection future Le champ d application du mandat de protection future...4 Les formes du mandat de protection future...5

protection future Le champ d application du mandat de protection future...4 Les formes du mandat de protection future...5 protection future protection future Le champ d application du mandat de protection future...4 Les formes du mandat de protection future...5 La mise en œuvre du mandat de protection future...6 Le contrôle

Plus en détail

NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR CURATELLE SIMPLE

NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR CURATELLE SIMPLE TRIBUNAL D INSTANCE de TOULOUSE Service de la Protection des majeurs 40, Avenue Camille Pujol - BP 35847-31506 TOULOUSE CEDEX 5 Téléphone : 05.34.31.79.60 Fax : 05.34.31.79.77 NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR

Plus en détail

Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du Code Civil)

Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du Code Civil) Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du Code Civil) présentée à par : Votre identité Monsieur ou Madame le Juge des Tutelles TRIBUNAL D INSTANCE 27

Plus en détail

Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du code civil)

Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du code civil) Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du code civil) présentée à par : Votre identité Monsieur ou Madame le Juge des Tutelles TRIBUNAL D INSTANCE 27

Plus en détail

Les nouveaux mandats

Les nouveaux mandats Elaboré en Mars 2008. Modifications éventuelles : nous contacter. Philippe TOCQUEVILLE - Nicolas MELON - Notaires Associés d'une Société Titulaire d'un Office Notarial - 9 Rue des Arènes BP 95236 49052

Plus en détail

La protection juridique du jeune majeur

La protection juridique du jeune majeur La protection juridique du jeune majeur Alexandra GREVIN Avocat à la Cour PARIS Journées D étude CRAIF, 7 Et 8 Mars 2014 Choix difficile, lourd. Mon objectif, aujourd hui : Vous informer, vous donner des

Plus en détail

REQUÊTE EN VUE DE L OUVERTURE D UNE MESURE DE PROTECTION

REQUÊTE EN VUE DE L OUVERTURE D UNE MESURE DE PROTECTION TRIBUNAL D INSTANCE de TOULOUSE Service de la Protection des majeurs 40, Avenue Camille Pujol - BP 35847-31506 TOULOUSE CEDEX 5 Téléphone : 05.34.31.79.60 Fax : 05.34.31.79.77 REQUÊTE EN VUE DE L OUVERTURE

Plus en détail

LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE

LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE Conseil général CIDPA CLIC départemental 72 CIDPA CLIC départemental 03/2009 - Sept. 2010-09/2011 LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE Le mandat de protection future est une mesure conventionnelle par laquelle

Plus en détail

Présentation de la loi du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs

Présentation de la loi du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs Présentation de la loi du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs 1 Toute personne est légalement reconnue «capable» de tous les actes de la vie civile à 18 ans. Quoique majeures,

Plus en détail

REQUETE AU JUGE DES TUTELLES EN VUE DE L INSTAURATION D UNE MESURE DE PROTECTION

REQUETE AU JUGE DES TUTELLES EN VUE DE L INSTAURATION D UNE MESURE DE PROTECTION REQUETE AU JUGE DES TUTELLES EN VUE DE L INSTAURATION D UNE MESURE DE PROTECTION IDENTITE DU REQUERANT (Celui qui fait la demande) NOM DE FAMILLE : NOM D USAGE : PRENOMS : DATE ET LIEU DE NAISSANCE : NATIONALITE

Plus en détail

NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR CURATELLE RENFORCÉE. Vous venez d être désigné en qualité de curateur d un parent ou d un proche.

NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR CURATELLE RENFORCÉE. Vous venez d être désigné en qualité de curateur d un parent ou d un proche. TUTELLES MAJEURS Adresse internet : www.ti-toulouse.justice.fr Standard T.I. : 05.34.31.79.79 NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR CURATELLE RENFORCÉE Vous venez d être désigné en qualité de curateur d un parent

Plus en détail

VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE

VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE LES PREMIÈRES DÉMARCHES Devenir tuteur familial Une gestion prudente et avisée Vous venez d être nommé tuteur d un majeur à protéger La tutelle est un régime de

Plus en détail

Règlement de Fonctionnement

Règlement de Fonctionnement Règlement de Fonctionnement Service Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs Le règlement de fonctionnement est établi conformément aux dispositions du décret N 2008-1504 du 30 décembre 2008.

Plus en détail

Mandat de protection future

Mandat de protection future N 13592*02 LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE NE PEUT PRENDRE EFFET QUE LORSQU IL EST ETABLI QUE LE MANDANT NE PEUT PLUS POURVOIR SEUL A SES INTERETS Mandat de protection future (Articles 477 à 488 et 492

Plus en détail

09/04/14. Antibes, le 22 mars 2014. Conférence. Le mandat de protection future pour autrui. Adapei des AlpesMaritimes

09/04/14. Antibes, le 22 mars 2014. Conférence. Le mandat de protection future pour autrui. Adapei des AlpesMaritimes 09/04/14 Antibes, le 22 mars 2014 Conférence Adapei des AlpesMaritimes AFTC Adapei AM Le mandat de protection future pour autrui 1. Définition et périmètre d application 1. 2. 2. 3. 3. Dans quel cas faut-il

Plus en détail

Document d introduction au PMP

Document d introduction au PMP PORTAIL MAJEURS PROTEGES (PMP) Document d introduction au PMP dédié aux de logiciels de gestion de mesures de majeurs protégés Attention : Remarque importante : Le Portail Majeurs Protégés est actuellement

Plus en détail

Nous sommes là pour vous aider

Nous sommes là pour vous aider Nous sommes là pour vous aider N 50717#03 Demande de fixation d une contribution aux charges du mariage. (Article 214 du Code Civil, Articles1070 à 1074, 1137 et suivants du Code de Procédure Civile 1

Plus en détail

GUIDE A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE DEMANDER UNE MESURE DE PROTECTION D'UNE PERSONNE MAJEURE

GUIDE A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE DEMANDER UNE MESURE DE PROTECTION D'UNE PERSONNE MAJEURE GUIDE A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE DEMANDER UNE MESURE DE PROTECTION D'UNE PERSONNE MAJEURE Vous souhaitez solliciter l ouverture d une mesure de protection judiciaire, avant de faire cette démarche,

Plus en détail

MESURES DE PROTECTION:

MESURES DE PROTECTION: MESURES DE PROTECTION: LA MISE SOUS TUTELLE OU CURATELLE Prof. Jean-Pierre Kahn Service de Psychiatrie et Psychologie Clinique CHU de NANCY Hôpitaux de Brabois Journée Nationale Prader Willi France Dombasle

Plus en détail

N O T I C E D ' I N V E N T A I R E

N O T I C E D ' I N V E N T A I R E Destinataire : TRIBUNAL D INSTANCE de TOULOUSE Service de la Protection des majeurs DOSSIER N: MAJEUR PROTÉGÉ : N O T I C E D ' I N V E N T A I R E Vous venez d être nommé en qualité de mandataire spécial

Plus en détail

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE DU CREDIT AGRICOLE CENTRE-EST

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE DU CREDIT AGRICOLE CENTRE-EST CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE DU CREDIT AGRICOLE CENTRE-EST La médiation bancaire est régie par le Code de la consommation (en particulier les articles L. 151-1 à L. 157-2) et le Code monétaire et financier

Plus en détail

LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE

LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE Selon le code civil (art. 1984), le mandat est l acte par lequel une personne, le mandant, donne à une autre, le mandataire, le pouvoir de faire quelque chose en son nom.

Plus en détail

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL PYRENEES GASCOGNE

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL PYRENEES GASCOGNE CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL PYRENEES GASCOGNE La médiation bancaire est régie par le Code de la consommation (en particulier les articles L. 151-1 à L. 157-2) et le Code monétaire

Plus en détail

Les mandats, l incapacité et le décès

Les mandats, l incapacité et le décès Les mandats, l incapacité et le décès UN MANDAT EST UN ACTE PAR LEQUEL UNE PERSONNE (LE MANDANT) DONNE LE POUVOIR À UNE AUTRE PERSONNE QU ELLE CHOISIT (LE MANDATAIRE), DE FAIRE QUELQUE CHOSE EN SON NOM.

Plus en détail

COMMISSION OUVERTE DE LA FAMILLE SOUS-COMMISSION MAJEURS VULNÉRABLES II

COMMISSION OUVERTE DE LA FAMILLE SOUS-COMMISSION MAJEURS VULNÉRABLES II TRAVAUX DES COMMISSIONS OUVERTES COMMISSION OUVERTE DE LA FAMILLE SOUS-COMMISSION MAJEURS VULNÉRABLES II Auteur : Marie-Helene Isern-Real Date : mercredi 4 mars 2009 LES NOUVEAUX POUVOIRS DU JUGE DES TUTELLES

Plus en détail

Pour bénéficier du service, vous devez satisfaire aux conditions suivantes :

Pour bénéficier du service, vous devez satisfaire aux conditions suivantes : Qu est-ce que le SAH? Le SAH est un service juridique disponible à l aide juridique qui permet aux parents de demander la modification d un jugement déjà obtenu, lorsque celui-ci porte sur la garde d enfant,

Plus en détail

Cette gestion se trouve compliquée :

Cette gestion se trouve compliquée : Compte rendu de la rencontre échanges «Assurer l avenir d une personne en situation de handicap et de sa famille» Animée par Pascal CARAES, Conseiller en Gestion et Patrimoine Jeudi 25 Février 2016 - Locminé

Plus en détail

applicables et notamment les abattements et le tarif des droits applicables. La communauté entre époux prend fin à cette date.

applicables et notamment les abattements et le tarif des droits applicables. La communauté entre époux prend fin à cette date. Le règlement de la succession L ouverture de la succession La succession s ouvre au jour du décès. C est à cette date qu il faut se placer pour déterminer l actif successoral et connaître les règles successorales

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I PRESENTATION Article 1 Le CCAS de Bourg en Bresse, participe depuis juin 2003 à la coordination des aides

Plus en détail

LISTE DES PIECES OBLIGATOIRES

LISTE DES PIECES OBLIGATOIRES LISTE DES PIECES OBLIGATOIRES Photocopie du livret de famille en totalité Pour un divorce : Copie intégrale de l acte de mariage Pour une procédure concernant les enfants naturels : Copie intégrale de

Plus en détail

I - Effets de la mesure de protection

I - Effets de la mesure de protection NOTICE à L USAGE du CURATEUR d un parent ou d un proche sous Curatelle simple Vous venez d être désigné en qualité de curateur d un parent ou d un proche. La curatelle simple est une mesure destinée à

Plus en détail

Procédure relative à la protection juridique des majeurs vulnérables

Procédure relative à la protection juridique des majeurs vulnérables Procédure relative à la protection juridique des majeurs vulnérables 1/ Objet et domaine d application date de mise à jour : 31 juillet 2012 - harmoniser les pratiques et améliorer la coordination entre

Plus en détail

Ça peut arriver à tout le monde

Ça peut arriver à tout le monde Page 1 sur 6 Ça peut arriver à tout le monde La perspective de perdre la capacité de décider soi-même n est réjouissante pour personne. Pourtant, nul n'est à l'abri d'un accident grave ou d une maladie

Plus en détail

GUIDE À L USAGE DU CURATEUR À UN MAJEUR ET DU CONSEIL DE TUTELLE AIDE-MÉMOIRE DES 8 ÉTAPES DE LA CURATELLE D UN MAJEUR

GUIDE À L USAGE DU CURATEUR À UN MAJEUR ET DU CONSEIL DE TUTELLE AIDE-MÉMOIRE DES 8 ÉTAPES DE LA CURATELLE D UN MAJEUR GUIDE À L USAGE DU CURATEUR À UN MAJEUR ET DU CONSEIL DE TUTELLE AIDE-MÉMOIRE DES 8 ÉTAPES DE LA CURATELLE D UN MAJEUR TABLE DES MATIÈRES 1 S assurer du bien-être de la personne... 3 sous curatelle 2 Faire

Plus en détail

Les successions et la fiscalité

Les successions et la fiscalité Ministère du Revenu du Québec www.revenu.gouv.qc.ca Les successions et la fiscalité Cette publication vous est fournie uniquement à titre d information. Les renseignements qu elle contient ne constituent

Plus en détail

Les Mesures de Protection

Les Mesures de Protection Les Mesures de Protection Après la loi du 5 mars 2007 Au siège de l ATIP Pour le Collège des Sections des PBP Par le Pôle Protection juridique et Projet de vie des Majeurs 17/01/2012 1 Plan de la présentation

Plus en détail

Assurance vie. Évolution 100 % Pure

Assurance vie. Évolution 100 % Pure Assurance vie Évolution 100 % Pure Évolution 100 % Pure Faites des économies garanties pendant 10 ans Évolution 100 % Pure est une assurance vie permanente à laquelle vous pouvez souscrire jusqu à 80 ans

Plus en détail

à conserver pour votre information

à conserver pour votre information Tribunal d instance de CHARTRES Service de la Protection des majeurs DOSSIER N : MAJEURE PROTÉGÉE : N O T I C E à conserver pour votre information En votre qualité de personne chargée d une mesure de protection

Plus en détail

Afin de vous aider dans votre démarche, cette note présente quelques principes généraux et des règles de fonctionnement fondamentales.

Afin de vous aider dans votre démarche, cette note présente quelques principes généraux et des règles de fonctionnement fondamentales. 1 TRIBUNAL D'INSTANCE DE POISSY - NOTE A L'USAGE DES CURATEURS - CURATELLE SIMPLE Madame, Monsieur, Par jugement rendu ce jour, vous venez d'être désigné Curateur d'un majeur protégé. Vous allez devoir

Plus en détail

LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR

LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR FASCICULE C LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR TABLE DES MATIÈRES 1. LA GESTION DU PATRIMOINE LORSQUE LE TUTEUR DATIF ASSURE LES DÉPENSES DE L ENFANT 5 1.1. Pouvez-vous

Plus en détail

Lettre d actualité juridique

Lettre d actualité juridique Lettre d actualité juridique Mai - Juin 2009 Tutelle-Curatelle I. Les effets de la curatelle et de la tutelle quant à la protection de la personne Vous trouverez en annexe un tableau traitant des droits

Plus en détail

La déclaration de naissance de votre enfant

La déclaration de naissance de votre enfant La déclaration de naissance de votre enfant Où déclarer la naissance de votre enfant? Votre enfant né à Niort doit être déclaré à la mairie de Niort. Service état civil - Hôtel administratif Place Martin

Plus en détail

Séparation Divorce. La justice pratique

Séparation Divorce. La justice pratique Séparation Divorce La justice pratique www.ge.ch/justice Sommaire Vous êtes marié-e et vous voulez mettre fin à votre vie conjugale? Il existe plusieurs moyens de le faire : recourir à une suspension de

Plus en détail

Pour permettre au greffe des affaires familiales de constituer votre dossier, il est indispensable :

Pour permettre au greffe des affaires familiales de constituer votre dossier, il est indispensable : TRIBUNAL DE RANDE INSTANCE d AMIENS 14 rue Robert de Luzarches 80027 AMIENS CEDEX 1 ------- Juge aux Affaires Familiales Madame, Monsieur Pour permettre au greffe des affaires familiales de constituer

Plus en détail

F I N D E M E S U R E : C O M P T E D E G E S T I O N D É F I N I T I F

F I N D E M E S U R E : C O M P T E D E G E S T I O N D É F I N I T I F F I N D E M E S U R E : C O M P T E D E G E S T I O N D É F I N I T I F La mesure de protection de la personne protégée a pris fin. En application de l'article 514 du Code civil, vous devez remettre un

Plus en détail

Guide. pour mieux comprendre ma mesure de protection juridique

Guide. pour mieux comprendre ma mesure de protection juridique Guide pour mieux comprendre ma mesure de protection juridique Je m appelle Christel Prado. Je suis présidente de l Unapei. L Unapei est une association nationale qui défend, les droits des personnes handicapées

Plus en détail

Prise en charge des personnes faisant l objet de soins psychiatriques Loi du 5 juillet 2011

Prise en charge des personnes faisant l objet de soins psychiatriques Loi du 5 juillet 2011 Prise en charge des personnes faisant l objet de soins psychiatriques Loi du 5 juillet 2011 1. Contrôle systématique exercé par le Juge des libertés et de la détention (JLD) Exercice d un contrôle systématique

Plus en détail

Vous divorcez, vous vous séparez?

Vous divorcez, vous vous séparez? Service Com&Doc - Crédit image : drx - Fotolia.com - Imprimerie Caf35 - Mars 2014 Vous divorcez, vous vous séparez? 5 questions pour mieux comprendre Vous informer et vous aider dans vos démarches Vous

Plus en détail

COMPTES DE GESTION. Vous êtes administrateur légal, curateur, tuteur ou subrogé tuteur d'un majeur protégé.

COMPTES DE GESTION. Vous êtes administrateur légal, curateur, tuteur ou subrogé tuteur d'un majeur protégé. COUR D'APPEL DE CHAMBÉRY TRIBUNAL D'INSTANCE DE THONON LES BAINS Service de la Protection des majeurs COMPTES DE GESTION Vous êtes administrateur légal, curateur, tuteur ou subrogé tuteur d'un majeur protégé.

Plus en détail

La Protection Juridique. Personnes Majeures. des. «Maison pour les Familles»

La Protection Juridique. Personnes Majeures. des. «Maison pour les Familles» La Protection Juridique des Personnes Majeures «Maison pour les Familles» Les Mesures de Protection? Qui protéger et pourquoi Un adulte doit être capable de pourvoir à ses propres intérêts et exercer les

Plus en détail

Se porter caution : Un risque à mesurer

Se porter caution : Un risque à mesurer Se porter caution : Un risque à mesurer À quoi vous engagez-vous? Il n est pas rare d être sollicité par un ami, un parent, un enfant pour se porter caution lors de l achat d un bien, de la souscription

Plus en détail

N O T I C E D ' I N V E N T A I R E. Vous venez d être nommée administratrice légale, tutrice, curatrice, mandataire spéciale de M. Vincent AUBIN.

N O T I C E D ' I N V E N T A I R E. Vous venez d être nommée administratrice légale, tutrice, curatrice, mandataire spéciale de M. Vincent AUBIN. COUR D APPEL DE VERSAILLES TRIBUNAL D'INSTANCE DE GONESSE Le service des tutelles majeurs N O T I C E D ' I N V E N T A I R E Vous venez d être nommée administratrice légale, tutrice, curatrice, mandataire

Plus en détail

DOCUMENT INDIVIDUEL DE PROTECTION (D.I.P) SERVICE MPJM DE L'UDAF MANDATAIRE JUDICIAIRE

DOCUMENT INDIVIDUEL DE PROTECTION (D.I.P) SERVICE MPJM DE L'UDAF MANDATAIRE JUDICIAIRE 04 Union Départementale des Associations Familiales des Alpes de Haute-Provence DOCUMENT INDIVIDUEL DE PROTECTION (D.I.P) SERVICE MPJM DE L'UDAF MANDATAIRE JUDICIAIRE 1/7 L e document individuel de protection

Plus en détail

Pacte adjoint Mode d emploi

Pacte adjoint Mode d emploi Pacte adjoint Mode d emploi N 11278 * 13 N 50586 # 13 au Code général des Impôts NUMÉRAIRE AUTRE Mode d emploi du don manuel Ce mode d emploi a été conçu pour vous accompagner dans la mise en place du

Plus en détail

1. Rappel sur le principe de la capacité. . Tout majeur dispose en principe de ses droits

1. Rappel sur le principe de la capacité. . Tout majeur dispose en principe de ses droits Nathalie DEGELDER Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs et coordinatrice du Service Régional d Information et de Soutien aux Tuteurs Familiaux vous présente le Thème Protéger un membre de sa

Plus en détail

REQUÊTE AU JUGE DES TUTELLES AUX FINS DE PROTECTION D'UN MAJEUR

REQUÊTE AU JUGE DES TUTELLES AUX FINS DE PROTECTION D'UN MAJEUR TRIBUNAL D INSTANCE DE CHARTRES REQUÊTE AU JUGE DES TUTELLES AUX FINS DE PROTECTION D'UN MAJEUR La personne à protéger NOM de jeune fille NOM Prénoms Date de naissance et lieu de naissance nationalité

Plus en détail

LIVRET DU NOUVEAU-Né guide des démarches administratives

LIVRET DU NOUVEAU-Né guide des démarches administratives LIVRET DU NOUVEAU-Né guide des démarches administratives 2 Vous attendez un enfant? Ce petit guide pratique vous renseigne sur les démarches d état civil (délais et documents à fournir) à effectuer avant

Plus en détail

protection juridique

protection juridique ATMP 14 ASSOCIATION TUTÉLAIRE DES MAJEURS PROTÉGÉS DU CALVADOS Flickr protection juridique des majeurs Résumé des principales dispositions de la loi du 5 mars 2007. La protection des majeurs est instaurée

Plus en détail

LA REQUETE DEVANT LE TRIBUNAL ADMINISTATIF

LA REQUETE DEVANT LE TRIBUNAL ADMINISTATIF GT ABORIT DOCUMENTATION : REQUETE TRIBUNAL ADMINITRATF 05 49 44 57 96 www.cgtlaborit.fr LA REQUETE DEVANT LE TRIBUNAL ADMINISTATIF DOCUMENT EDITE PAR LE SYNDICAT CGT DU C.H Henri LABORIT Procédure de requête

Plus en détail

G uide M éthodologique

G uide M éthodologique MESURES DE PROTECTION DES MINEURS Suivez le guide!!! AVRIL 2015 G uide M éthodologique Document actualisé le 07 avril 2015 par Le Service en charge des Mesures de Protection des Mineurs de l UDAF de la

Plus en détail

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS)

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) Lorsque vous faites une demande d admission au Programme d aide sociale ou au Programme de solidarité

Plus en détail

AIDE JURIDICTIONNELLE

AIDE JURIDICTIONNELLE TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE CAYENNE COUR D APPEL DE CAYENNE AIDE JURIDICTIONNELLE FICHES JURIDIQUES Qu est-ce que l aide juridictionnelle? L'aide juridictionnelle permet aux personnes, ayant de faibles

Plus en détail

B.S.P. SARL Maîtrise d'œuvre, Construction, rénovation

B.S.P. SARL Maîtrise d'œuvre, Construction, rénovation Le présent contrat de maîtrise d œuvre concerne l opération définie ci-après : Objet : Construction d une villa Adresse : PARTIE CONTRACTANTES : entre les soussignés : M. et Mme Demeurant ensemble à :

Plus en détail

Assurance vie permanente. Protection 100 % Pure

Assurance vie permanente. Protection 100 % Pure Assurance vie permanente Protection 100 % Pure Protection 100 % Pure Une assurance qui vous donne du choix et plus de protection La Protection 100 % Pure est une assurance vie permanente que vous pouvez

Plus en détail

MANDAT DE GESTION ET DE REGLEMENT POUR LE COMPTE DU BUREAU CENTRAL FRANÇAIS (Mandataire ) -----------------------------------

MANDAT DE GESTION ET DE REGLEMENT POUR LE COMPTE DU BUREAU CENTRAL FRANÇAIS (Mandataire ) ----------------------------------- 01/07/2006-mandataire MANDAT DE GESTION ET DE REGLEMENT POUR LE COMPTE DU BUREAU CENTRAL FRANÇAIS (Mandataire ) ----------------------------------- Entre le Bureau central français des sociétés d assurances

Plus en détail

NOTICE A L'USAGE DES CURATEURS - CURATELLE RENFORCEE-

NOTICE A L'USAGE DES CURATEURS - CURATELLE RENFORCEE- Tribunal d'instance de Poissy NOTICE A L'USAGE DES CURATEURS - CURATELLE RENFORCEE- Madame, Monsieur, Par jugement rendu ce jour, vous venez d'être désigné Curateur d'un majeur protégé. Vous allez devoir

Plus en détail

Le droit au compte. w w w. l e s c l e s d e l a b a n q u e. c o m Le site d informations pratiques sur la banque et l argent

Le droit au compte. w w w. l e s c l e s d e l a b a n q u e. c o m Le site d informations pratiques sur la banque et l argent 014 w w w. l e s c l e s d e l a b a n q u e. c o m Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Le droit au compte L e s M i n i - G u i d e s B a n c a i r e s FBF - 18 rue La Fayette -

Plus en détail

ANNEXE I. Modalités de mise en place de l entretien professionnel pour les agents relevant de la fonction publique territoriale

ANNEXE I. Modalités de mise en place de l entretien professionnel pour les agents relevant de la fonction publique territoriale ANNEXE I Modalités de mise en place de l entretien professionnel pour les agents relevant de la fonction publique territoriale Le Département des Hauts-de-Seine substitue, à titre expérimental, au titre

Plus en détail

PRINCIPES DE DROIT EUROPÉEN DE LA FAMILLE CONCERNANT LES RELATIONS PATRIMONIALES DES ÉPOUX

PRINCIPES DE DROIT EUROPÉEN DE LA FAMILLE CONCERNANT LES RELATIONS PATRIMONIALES DES ÉPOUX PRINCIPES DE DROIT EUROPÉEN DE LA FAMILLE CONCERNANT LES RELATIONS PATRIMONIALES DES ÉPOUX PREAMBULE Reconnaissant que, malgré les diversités existant entre les systèmes nationaux de droit de la famille,

Plus en détail

FORMULAIRE DE REQUETE CONTENTIEUX SOCIAUX HORS DALO INJONCTION

FORMULAIRE DE REQUETE CONTENTIEUX SOCIAUX HORS DALO INJONCTION FORMULAIRE DE REQUETE CONTENTIEUX SOCIAUX HORS DALO INJONCTION Requête relative à une prestation, allocation ou droit attribué au titre de l'aide ou de l'action sociale, du logement ou en faveur des travailleurs

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR POUR UNE PREMIERE DEMANDE D AIDE SOCIALE

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR POUR UNE PREMIERE DEMANDE D AIDE SOCIALE LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR POUR UNE PREMIERE DEMANDE D AIDE SOCIALE Ci-dessous les documents nécessaires pour une demande d aide sociale à l hébergement Au verso les documents nécessaires pour une demande

Plus en détail

L aide sociale départementale aux adultes. Le Conseil général vous guide. Edition 2010

L aide sociale départementale aux adultes. Le Conseil général vous guide. Edition 2010 Edition 2010 Informations pratiques - L aide sociale aux adultes Le Conseil général vous guide L aide sociale départementale aux adultes La marche à suivre Edition 2010 www.somme.fr L aide sociale aux

Plus en détail

Grands principes du droit du divorce

Grands principes du droit du divorce Grands principes du droit du divorce En Belgique, il existe deux procédures de divorce: - la procédure DCM ( Divorce par Consentement Mutuel) - la procédure DDI ( Divorce pour Désunion Irrémédiable) 1.

Plus en détail

PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL

PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL Les établissements de soutien et d aide par le travail sont des établissements et services médico-sociaux (article L312-1 du Code de l action sociale

Plus en détail

N O T I C E. Pour les dépenses de la vie courante conservez les justificatifs qui pourraient vous être réclamés.

N O T I C E. Pour les dépenses de la vie courante conservez les justificatifs qui pourraient vous être réclamés. Destinataire : TRIBUNAL D INSTANCE de TOULOUSE Service de la Protection des majeurs DOSSIER N : MAJEUR PROTÉGÉ : N O T I C E En votre qualité de personne chargée de la mesure de protection de vous devez

Plus en détail

Charte des droits et des libertés de la personne accueillie

Charte des droits et des libertés de la personne accueillie Charte des droits et des libertés de la personne accueillie (Arrêté du 8 septembre 2003) Article 1 er : Principe de non-discrimination Dans le respect des conditions particulières de prise en charge et

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES ACTIVITES PERI ET EXTRA SCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES ACTIVITES PERI ET EXTRA SCOLAIRES REGLEMENT INTERIEUR DES ACTIVITES PERI ET EXTRA SCOLAIRES Adopté par délibération du Conseil Municipal en date du 22 avril 2013 PREAMBULE Le présent règlement, pris en application de la délibération du

Plus en détail

Fiche 4 Les soins aux personnes majeures protégées

Fiche 4 Les soins aux personnes majeures protégées Fiche 4 Les soins aux personnes majeures protégées La maladie, le handicap ou un accident peuvent altérer vos facultés intellectuelles ou physiques - ou celles d un de vos proches - et vous rendre incapable

Plus en détail

Revenu Québec www.revenu.gouv.qc.ca. Le recouvrement des créances fiscales et alimentaires

Revenu Québec www.revenu.gouv.qc.ca. Le recouvrement des créances fiscales et alimentaires Revenu Québec www.revenu.gouv.qc.ca Le recouvrement des créances fiscales et alimentaires Revenu Québec assure, entre autres, la perception des impôts et des taxes pour l État québécois. Ce rôle clé revêt

Plus en détail

Il arrive que des situations courantes L ASSURANCE DE PROTECTION JURIDIQUE. Pour favoriser l accès au droit et à la justice

Il arrive que des situations courantes L ASSURANCE DE PROTECTION JURIDIQUE. Pour favoriser l accès au droit et à la justice L ASSURANCE DE PROTECTION JURIDIQUE Pour favoriser l accès au droit et à la justice Pour favoriser l accès au droit et à la justice Il arrive que des situations courantes de votre vie quotidienne provoquent

Plus en détail

GUIDE DES SORTIES ET VOYAGES SCOLAIRES

GUIDE DES SORTIES ET VOYAGES SCOLAIRES Lycée Professionnel Gaston Barré 79010 NIORT Cedex 05 49 28 05 20 GUIDE DES SORTIES ET VOYAGES SCOLAIRES Les sorties et voyages scolaires sont proposés dans le cadre d un projet et sont considérés comme

Plus en détail

Mesure de protection judiciaire de la personne et des biens

Mesure de protection judiciaire de la personne et des biens Mesure de protection judiciaire de la personne et des biens Art. 492 et suivants du Code Civil Maître Sandrine Valvekens: Avocat au Barreau de Bruxelles Prochains Evénements Dossier thématique 2015 :

Plus en détail

Les démarches administratives

Les démarches administratives Carte nationale d identité sécurisée Renseignements : 01 45 11 65 31 - Fax : 01 45 11 65 30 La demande se fait à la mairie du lieu de résidence. La présence du demandeur est obligatoire. Un mineur doit

Plus en détail

Foire aux questions sur la tutelle pour adulte

Foire aux questions sur la tutelle pour adulte Bureau du tuteur et curateur public Foire aux questions sur la tutelle pour adulte Tutelle pour adulte Guide pratique 1 Bureau du tuteur et curateur public du Yukon Sources d information Whitehorse (Yukon)

Plus en détail

LE NOUVEAU CONTRAT TYPE DE SYNDIC. Un contrat tout sauf.

LE NOUVEAU CONTRAT TYPE DE SYNDIC. Un contrat tout sauf. LE NOUVEAU CONTRAT TYPE DE SYNDIC Un contrat tout sauf. LE NOUVEAU CONTRAT TYPE DE SYNDIC Défini par le décret n 2015-342 du 26 mars 2015 Il était prévu à l art 18-1 de la loi du 10 juillet 1965 (ajouté

Plus en détail

Angers, le 12 janvier 2016. TRIBUNAL D INSTANCE D ANGERS 39 Boulevard P. de Coubertin CS 21006 49010 ANGERS Cedex 01 Tél : 02.44.01.50.

Angers, le 12 janvier 2016. TRIBUNAL D INSTANCE D ANGERS 39 Boulevard P. de Coubertin CS 21006 49010 ANGERS Cedex 01 Tél : 02.44.01.50. TRIBUNAL D INSTANCE D ANGERS 39 Boulevard P. de Coubertin 49010 ANGERS Cedex 01 Tél : 02.44.01.50.53 Angers, le 12 janvier 2016 N RG : Nom du majeur protégé : né (e) le Madame, Monsieur, En application

Plus en détail

Conseil de la formation du Centre

Conseil de la formation du Centre Conseil de la formation du Centre CONVENTION DE SUBROGATION DE PAIEMENT Entre les soussignés : D une part, Le Conseil de la Formation de la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat du Centre représenté

Plus en détail

DEMANDEUR (vous) : n de téléphone : NOM (en majuscule) :. PRÉNOM (S):

DEMANDEUR (vous) : n de téléphone : NOM (en majuscule) :. PRÉNOM (S): COUR D'APPEL DE. TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE.. REQUETE EN VUE DE LA DELIVRANCE D'UNE ORDONNANCE DE PROTECTION articles 515-9 et suivants du code civil et articles 1136-3 et suivants du code de procédure

Plus en détail

CONVENTION DE FORMATION

CONVENTION DE FORMATION Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice CONVENTION DE FORMATION Cycle de spécialisation «Sécurité des usages numériques» Ce dossier est constitué de : La Convention de formation

Plus en détail

«AMICALE DES CADRES DE LA POLICE NATIONALE ET DE LA SECURITE INTERIEURE» «ACPNSI»

«AMICALE DES CADRES DE LA POLICE NATIONALE ET DE LA SECURITE INTERIEURE» «ACPNSI» «AMICALE DES CADRES DE LA POLICE NATIONALE ET DE LA SECURITE INTERIEURE» «ACPNSI» Mutuelle régie par les dispositions du Livre III du Code de la mutualité et immatriculée au registre national des mutuelles

Plus en détail

Le droit au compte. Les Mini-Guides Bancaires. Mai 2012

Le droit au compte. Les Mini-Guides Bancaires. Mai 2012 014 Le droit au compte Les Mini-Guides Bancaires Mai 2012 2 Sommaire Introduction Une banque peut-elle refuser de m ouvrir un compte bancaire? Est-il utile de contacter plusieurs banques? En quoi consiste

Plus en détail

Protection juridique Tutelle Curatelle (LOI n 2007-308 du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs) Pays de Saint Malo

Protection juridique Tutelle Curatelle (LOI n 2007-308 du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs) Pays de Saint Malo Protection juridique Tutelle Curatelle (LOI n 2007-308 du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs) Pays de Saint Malo SOMMAIRE 1. Mot d accueil 2. La situation sur le pays de

Plus en détail

FAQ conseiller bancaire

FAQ conseiller bancaire FAQ conseiller bancaire Qu est-ce que Bienvenue au Crédit Coopératif / Bienvenue chez BTP Banque? Bienvenue au Crédit Coopératif et Bienvenue chez BTP Banque sont les services réservés au Groupe Crédit

Plus en détail

Guide. tarifaire EN VIGUEUR AU 07/02/2016 PROFESSIONNELS

Guide. tarifaire EN VIGUEUR AU 07/02/2016 PROFESSIONNELS Guide PROFESSIONNELS tarifaire EN VIGUEUR AU 07/02/2016 1 La Société financière de la Nef est une société anonyme coopérative à capital variable, à directoire et à conseil de surveillance - Agréée par

Plus en détail