CHARGÉ(E) DE SÉCURITÉ (60 % - 80 %)

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHARGÉ(E) DE SÉCURITÉ (60 % - 80 %)"

Transcription

1 La Municipalité de Montreux met au concours un poste de : Tâches principales : CHARGÉ(E) DE SÉCURITÉ (60 % - 80 %) Conseiller et aider la Municipalité, les services, les supérieurs hiérarchiques et les collaborateurs à assumer leurs responsabilités en matière de sécurité et de protection de la santé, s assurer que les exigences de la santé et sécurité au travail (MSST) sont mises en œuvre et respectées et diriger la Commission de sécurité (COMSEC) Organiser et gérer les tâches selon les 10 chapitres de la solution de branche des communes Organiser et coordonner la sécurité au sein de l administration communale en collaboration avec les responsables Veiller à l application des exigences légales relatives à la sécurité au travail et à la protection de l environnement Définir et soumettre les budgets Gérer les tâches administratives, telles que la rédaction de procès-verbaux, de rapports annuels, de propositions et de correspondance courante Proposer des campagnes thématiques sur la sécurité Suivre et participer aux séances de chantier pour les aspects de sécurité et, en collaboration avec le collaborateur en charge de la police du feu, d incendie Recenser et surveiller toutes les activités dangereuses Planifier et assurer des audits de sécurité si nécessaire Participer à l identification des dangers possibles Participer à l élaboration des concepts de formations pour les collaborateurs en matière de sécurité au travail et, en collaboration avec le collaborateur en charge de la police du feu, de protection incendie Dispenser des formations théoriques et pratiques aux collaborateurs en matière de sécurité au travail et, en collaboration avec le collaborateur en charge de la police du feu, de protection incendie Profil souhaité : Titre reconnu de chargé(e) de sécurité au sens des dispositions de l ordonnance sur la prévention des accidents et de l ordonnance sur les qualifications des spécialistes de la sécurité au travail ou diplôme de chargé de sécurité AEAI (Association des établissements cantonaux d assurance incendie) et de la CFST (Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail) Formation sanctionnée par un certificat fédéral de capacité dans le domaine technique ou formation jugée équivalente confirmée par quelques années de pratique (5 ans au minimum) Connaissance en management de la qualité en gestion de projets Maîtrise du français et solides connaissances commerciales et orthographiques Maîtrise des outils informatiques courants (bureautique et messagerie) Capacité à conduire et à travailler seul et aptitude d organisateur et de planificateur Aisance dans les contacts humains, sens de l écoute et de la communication Sens des priorités et de la discrétion Esprit d analyse et de synthèse et résistance au stress Connaissance des activités et du fonctionnement d une administration (un atout) Titulaire du permis de conduire catégorie B (véhicules légers) Nationalité suisse ou titulaire du permis d établissement type "C". Entrée en fonction : de suite ou date à convenir. Tous renseignements concernant ce poste peuvent être obtenus auprès de M. J.-P. Pernet, chef de service, : La description de fonction et le cahier des charges sont disponibles sur le site : Les offres accompagnées d un curriculum vitae, copies de diplômes et certificats, références, prétentions de salaire, photographie récente (format passeport), sont à adresser avec la mention «CSMSST60-80%» au service des ressources humaines de la Commune de Montreux, avenue des Alpes 18, case postale 2000, 1820 Montreux 1, d ici au 15 août 2015 au plus tard.

2 C O M M U N E D E M O N T R E U X Direction finances et ressources humaines Service des ressources humaines Fonction : Chargé de sécurité (amplitude salariale C 13 à C 48) 1. DESCRIPTION GENERALE DE LA FONCTION Conseiller et aider la Municipalité, les supérieurs hiérarchiques et les collaborateurs à assumer leurs responsabilités en matière de sécurité et de protection de la santé, s assurer que les exigences de la MSST sont mises en œuvre et respectées et diriger la Commission de sécurité (COMSEC). 2. TACHES PRINCIPALES RESPONSABILITES 2.1 Organiser et gérer les tâches selon les 10 chapitres de la solution de branche des communes (cf cahier des charges en annexe) 2.2 Organiser et coordonner la sécurité au sein de l administration communale en collaboration avec les responsables 2.3 Conseiller et aider les services, les supérieurs hiérarchiques et les collaborateurs en matière de sécurité et de protection de la santé 2.4 Veiller à l application des exigences légales relatives à la sécurité au travail et à la protection de l environnement - du respect des prescriptions légales en matière de MSST. - de la bonne qualité de la collaboration et du suivi. - du respect des prescriptions légales. - du respect des prescriptions légales. 2.5 Définir et soumettre les budgets - du bien-fondé de ses déterminations ; - de la qualité des renseignements donnés. 2.6 Gérer les tâches administratives, telles que la rédaction de procès-verbaux (de la COMSEC), de rapports annuels, de propositions et de correspondances courantes - de la qualité du travail et des documents établis.

3 Description de fonction chargé de sécurité page Proposer des campagnes thématiques sur la sécurité - de la qualité du travail, des sujets proposés ; - de la bonne exécution des campagnes et de leur suivi. 2.8 Suivre et participer aux séances de chantier pour les aspects de sécurité et, en collaboration avec le collaborateur en charge de la police du feu, d incendie - de la nécessité de la participation. 2.9 Recenser et surveiller toutes les activités dangereuses - de la bonne appréciation ; - de la bonne qualité des mesures et solutions proposées Planifier et assurer des audits de sécurité si nécessaire - de la bonne planification et du suivi Participer à l identification des dangers possibles - de la bonne qualité de l identification et du suivi ; - de la bonne qualité des mesures proposées Participer à l élaboration des concepts de formations pour les collaborateurs en matière de sécurité au travail et, en collaboration avec le collaborateur en charge de la police du feu, de protection incendie 2.13 Dispenser des formations théoriques et pratiques aux collaborateurs en matière de sécurité au travail et, en collaboration avec le collaborateur en charge de la police du feu, de protection incendie 2.14 Respecter et faire respecter les mesures individuelles et collectives de santé et sécurité au travail (MSST) - de la bonne qualité et de la pertinence des concepts. - de la qualité des formations dispensées. - du respect des prescriptions légales Exécuter toutes les autres tâches qui lui sont confiées - de leur bonne exécution dans les délais impartis.

4 Description de fonction chargé de sécurité page 3 3. LIAISONS HIERARCHIQUES Supérieur direct : Subordonnés directs : - le chef du service des ressources humaines - néant 4. CONNAISSANCES ET APTITUDES PROFESSIONNELLES - Titre reconnu de chargé de sécurité au sens des dispositions de l ordonnance sur la prévention des accidents et de l ordonnance sur les qualifications des spécialistes de la sécurité au travail ou diplôme de chargé de sécurité AEAI (Association des établissements cantonaux d assurance incendie) et de la CFST (Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail) - Formation sanctionnée par un certificat fédéral de capacité dans le domaine technique ou formation jugée équivalente confirmée par quelques années de pratique - 5 ans de pratique professionnelle - Connaissance en management de la qualité en gestion de projets - Maîtrise du français et solides connaissances commerciales et orthographiques - Maîtrise des outils informatiques courants (bureautique et messagerie) - Capacité à conduire et à travailler seul - Aptitude d organisateur et de planificateur - Aisance dans les contacts humains, sens de l écoute et de la communication - Précision, rapidité, rigueur et autonomie dans l exécution des tâches - Personnalité dynamique, autonome, méthodique et faisant preuve d une vision globale - Sens des priorités et de la discrétion - Esprit d analyse et de synthèse - Résistance au stress - Connaissance des activités et du fonctionnement d une administration (un atout) - Titulaire du permis de conduire catégorie B (véhicules légers)

5 Description de fonction chargé de sécurité page 4 5. SECRET DE FONCTION ET ASSERMENTATION - Art. 30 du règlement sur le statut du personnel communal : 1 Le fonctionnaire est tenu d observer le secret sur toutes les affaires dont il a connaissance de par sa fonction. Il lui est notamment interdit de communiquer ou de conserver des documents contenant des données sensibles, en original ou en copie. 2 L obligation de garder le secret de fonction subsiste même après la cessation des rapports de service. - Prestation de serment par devant la Municipalité 6. ANNEXE, CAS PARTICULIERS - Le cahier des charges fait partie intégrante de la présente description. Montreux, juillet 2015.

6 COMMUNE DE MONTREUX Montreux, juillet 2015 Service des ressources humaines JPP/KCH Chargé de sécurité MSST Cahier des charges Description générale Conseille et aide la Municipalité, les supérieurs hiérarchiques des services et domaines à assumer leurs responsabilités en matière de sécurité et de protection de la santé dans l'entreprise. Conseille et aide les collaborateurs dans leurs taches journalières en matière de sécurité et de protection de la santé dans l'entreprise. En collaboration avec le chef du service des ressources humaines, les Chef Sécurité des Domaines, les Répondant Sécurité des Domaines, les Chefs de Service s assure que les exigences de la MSST sont mises en œuvre et respectées par l ensemble des collaborateurs, les personnels temporaires et les entreprises tierces. En collaboration avec les chefs de services planifie, défini, soumet les budgets nécessaires dans le cadre de la Prévention des Accidents et de l amélioration de l environnement de travail. Dirige la Commission de Sécurité dont les tâches sont de : - centraliser les questions relatives à la sécurité et à la protection de la santé dans l'entreprise et définir les actions à entreprendre ; - d organiser les audits, inspections, observations périodiques ; - conduire les analyses de causes suite à des accidents et de rapporter, communiquer, mettre en œuvre les mesures correctives ; - mettre en place les programmes ou campagnes se rapportant aux accidents professionnels et non professionnels. Gestion administrative. Tâches, compétences et responsabilités Selon les dix chapitres de la solution de branche des communes suisses et conformément aux directives MSST 1. Principes directeurs, objectifs en matière de sécurité - S assure que les Principes Directeurs "Sécurité et protection de la santé" sont communiqués, affichés au sein de l entreprise. - Avec la municipalité définit les objectifs à atteindre en matière de sécurité et de protection de la santé, les communique, les réactualise périodiquement. 2. Organisation de la sécurité - Contrôle et l'actualise régulièrement le concept de sécurité de l'entreprise. - S assure que le manuel de sécurité inhérent audit concept est tenu à jour. - Définit les tâches, les compétences et les responsabilités des collaborateurs de l'entreprise en matière de sécurité au travail. - Organise la communication interne sur la sécurité et la protection de la santé. - Propose et planifie le recours à des spécialistes de la sécurité au travail (MSST) en cas de dangers particuliers ou de changements dans l'entreprise, si les connaissances spécialisées font défaut. 3. Formation, instruction, information - Planifie et coordonne en collaboration avec les Ressources Humaines la formation, l'instruction régulière des collaborateurs en matière de sécurité et de protection de la santé. - Conseille et soutient les CDS et RSD lors de l'introduction de nouveaux collaborateurs. - Planifie et coordonne en collaboration avec les Ressources Humaines et la hiérarchie les formations des salariés relatives aux "travaux présentant des dangers particuliers". - Documente en collaboration avec les Ressources Humaines le suivi des formations et instructions (quand, par qui et sur quoi) - Acquiert des informations et des publications sur la "sécurité et la protection de la santé" et les communique aux salariés de l'entreprise.

7 - Conseille les supérieurs hiérarchiques sur les points relatifs à la sécurité et à la protection de la santé, lors de l'évaluation périodique des collaborateurs. 4. Règles de sécurité, normes - S assure de l'intégration de la sécurité et de la protection de la santé dans : - les projets, - les mandats confiés à des entreprises tierces, - les consignes de travail pour les collaborateurs de l'entreprise. - Participe aux choix de moyens de travail et d'équipements de protection individuelle conformes aux règles de sécurité. - S assure de bonne maintenance des moyens de travail, en collaboration avec les supérieurs hiérarchiques. - Conseille les supérieurs hiérarchiques lors des contrôles portant sur - l'utilisation des moyens de travail et des EPI conforme à leur destination, - l'entretien et la maintenance des EPI par les utilisateurs, - les travaux présentant des dangers particuliers (exécutés uniquement par des collaborateurs disposant d'une formation correspondante), - le respect des règles de sécurité lors de tous les travaux, - l'efficacité des mesures et dispositifs de protection. 5. Détermination des dangers, évaluation des risques - Planifie et effectue, en collaboration avec les CSD / RSD / Chefs de Services et / ou avec un MSST externe, la détermination des dangers, l'évaluation des risques. Etablit un compte-rendu des résultats et assure le suivi des actions correctives. - Planifie et documente les inspections de sécurité, soutient les supérieurs hiérarchiques lors de la réalisation. - Comptabilise et enquête sur les accidents, les incidents et les maladies professionnelles, établit un compte-rendu, communique les résultats et assure le suivi des actions correctives. - S'assure que la détermination des dangers / l'évaluation des risques liés aux Installation et Appareillage Technique ont été réalisées (déclaration de conformité, marquage CE). 6. Planification des mesures Planifie, applique, documente, assure le suivi, en accord avec les supérieurs hiérarchiques, des mesures de sécurité, y compris les programmes et campagnes prioritaires. 7. Organisation en cas d'urgence 8. Participation - Contrôle l organisation en cas d'urgence, en accord avec les supérieurs hiérarchiques, et l'actualise périodiquement. - Sélectionne le matériel de premiers secours et contrôle régulièrement sa disponibilité. - Instruit régulièrement les collaborateurs de l'entreprise sur l'organisation et le comportement à adopter en cas d'urgence, en accord avec les supérieurs hiérarchiques. - Organise, dirige et supervise la commission de Sécurité - Conseille les supérieurs hiérarchiques pour garantir la participation des travailleurs, prescrite par la loi, aux questions relatives à la sécurité et à la protection de la santé. 9. Protection de la santé Conseille l'employeur et les supérieurs hiérarchiques sur : - le respect des dispositions légales en matière de temps de travail ; - la prise en compte des principes ergonomiques dans la conception des postes de travail ; - les mesures à prendre dans le cadre des dépendances ; - les mesures à prendre dans les cas de stress, situations conflictuels, mobbing. 10. Contrôle, audit - Etablit une statistique des accidents et des absences (gestion des absences) et informe régulièrement l'employeur ainsi que les supérieurs hiérarchiques des résultats. - Planifie, organise, rapporte les Audits / Observation, Inspections périodiques Lieu et date Signature

8

DESSINATEUR(TRICE) TECHNICIEN(NE) À 100 % au service des domaines et bâtiments, sport

DESSINATEUR(TRICE) TECHNICIEN(NE) À 100 % au service des domaines et bâtiments, sport La Municipalité de Montreux met au concours un poste de : DESSINATEUR(TRICE) TECHNICIEN(NE) À 100 % au service des domaines et bâtiments, sport Tâches principales : Veiller au bon état physique et technique

Plus en détail

relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg

relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg .0.8 Ordonnance du 4 avril 007 relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu les articles 8 à 88 de la loi

Plus en détail

RÈGLES DE GESTION INTERNE

RÈGLES DE GESTION INTERNE RÈGLES DE GESTION INTERNE TITRE: NATURE DU DOCUMENT: Règlement x Procédure Page 1 de 6 x Politique Directive C.A. C.E. x C.G. Direction générale Résolution 00-650-6.00 Direction x Nouveau document x Amende

Plus en détail

Système de gestion Santé, Sécurité et Environnement Procédure compilation données et indicateurs SSE

Système de gestion Santé, Sécurité et Environnement Procédure compilation données et indicateurs SSE Préparé par : Daniel Dufresne Approuvé CÉF par : Bernard Roy Date : 31 juillet 2012 Révisé par : Gilbert Hautcoeur Approuvé CSF par : Yvan Lebel Page : 1 de 5 1.0 OBJET Cette procédure a pour objectif

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTION. Enseignant ou enseignante de classe de développement itinérant-e au degré primaire

DESCRIPTION DE FONCTION. Enseignant ou enseignante de classe de développement itinérant-e au degré primaire Direction de l'instruction publique, de la culture et du sport Direktion für Erziehung, Kultur und Sport CANTON DE FRIBOURG / KANTON FREIBURG DESCRIPTION DE FONCTION Enseignant ou enseignante de classe

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE)

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE) Titre : Responsable de l'application : Santé et sécurité du travail Direction des services des ressources humaines Adoption : 23 mars 1998 (98-03-23-05) Entrée

Plus en détail

CAHIER DE GESTION. La communauté collégiale et les personnes fréquentant les établissements et/ou les installations du Collège.

CAHIER DE GESTION. La communauté collégiale et les personnes fréquentant les établissements et/ou les installations du Collège. CAHIER DE GESTION POLITIQUE EN MATIÈRE DE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL COTE 36-00-01.01 OBJET La présente politique vise à préciser et à faire connaître les objectifs et les champs d application privilégiés

Plus en détail

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste Page 1 / 5 Description de poste 1. Indentification Intitulé de la fonction : Classification de la fonction : assistant-e administratif-ve urbanisme Fonction de référence : 02- employé-e CFC Classes : 2

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTION

DESCRIPTION DE FONCTION 28.09.2015 DESCRIPTION DE FONCTION IDENTIFICATION DE LA FONCTION Niveau A : Attaché TIC Direction générale des Finances, des Ressources humaines et des Affaires générales Filière de métiers : Technologie

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2008

Les exigences de la norme ISO 9001:2008 Les exigences de la norme ISO 9001:2008! Nouvelle version en 2015! 1 Exigences du client Satisfaction du client Le SMQ selon ISO 9001:2008 Obligations légales Collectivité Responsabilité de la direction

Plus en détail

Règlement concernant l examen de chargé(e) de sécurité

Règlement concernant l examen de chargé(e) de sécurité Règlement concernant l examen de chargé(e) de sécurité conformément à l ordonnance sur les qualifications des spécialistes de la sécurité au travail (ordonnance sur les qualifications) Conformément à l

Plus en détail

«CONSEILLER EN PREVENTION (H/F)»

«CONSEILLER EN PREVENTION (H/F)» L IFAPME RECRUTE POUR SA DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA LOGISTIQUE UN(E) : «CONSEILLER EN PREVENTION (H/F)» Description de l entreprise : MISSIONS DE L IFAPME L IFAPME Institut wallon de Formation

Plus en détail

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE ISO 9001:2000 PARTIE 2-3 CHAPITRE par CHAPITRE 9001:2000, domaine Satisfaction du client par la prévention des N.C. (ISO 9001:1994) Appliquer efficacement le système pour répondre aux besoins du client

Plus en détail

Appel aux candidats. 65 sapeurs-pompiers volontaires (h/f).

Appel aux candidats. 65 sapeurs-pompiers volontaires (h/f). ANNEXE 1 : Appel à candidats Extrait des délibérations des Conseils de zone des 26 octobre et 14 décembre 2015 ayant pour objet : PROCEDURE DE RECRUTEMENT DU PERSONNEL DU CADRE DE BASE. ZONE DE SECOURS

Plus en détail

FICHE DE FONCTION - 04

FICHE DE FONCTION - 04 FICHE DE FONCTION - 04 ANIMATEUR/EDUCATEUR de classe 1 INTITULE DE LA FONCTION : animateur/éducateur RELATIONS HIERARCHIQUES L animateur/éducateur de classe 1 exerce ses fonctions sous la responsabilité

Plus en détail

REGLEMENT DES EXAMENS FEDERAUX DE MATURITE PROFESSIONNELLE

REGLEMENT DES EXAMENS FEDERAUX DE MATURITE PROFESSIONNELLE Département fédéral de l économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Formation professionnelle REGLEMENT DES EXAMENS FEDERAUX DE MATURITE PROFESSIONNELLE du 22

Plus en détail

FICHE METIER Responsable de service

FICHE METIER Responsable de service DOCUMENT DE TRAVAIL FICHE METIER Responsable de service METIER RESPONSABLE DE SERVICE Date de création/modification Janvier 2011 Définition du métier En relation et en cohérence avec les objectifs de la

Plus en détail

BTS ASSISTANT DE GESTION PME-PMI

BTS ASSISTANT DE GESTION PME-PMI BTS ASSISTANT DE GESTION PME-PMI LIVRET D'ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR DANS L'ENTREPRISE STAGE DE 2 ère Année LYCEE Catherine et Raymond JANOT- 1 place Lech Walesa - 89094 SENS CEDEX Tél. : 03.86.95.72.00

Plus en détail

POLITIQUE Hygiène, Sécurité, environnement HSE

POLITIQUE Hygiène, Sécurité, environnement HSE POLITIQUE Hygiène, Sécurité, environnement HSE La politique HSe de tdf repose sur l identification et la qualification en amont des risques associés à son activité, la focalisation sur les dangers à haut

Plus en détail

Le Conseil d Etat du canton de Fribourg

Le Conseil d Etat du canton de Fribourg .0.5 Ordonnance du mai 005 relative aux sites Internet de l Etat Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu l article 9 let. c de la loi du 6 octobre 00 sur l organisation du Conseil d Etat et de l administration

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

En vigueur à partir du 06 Février 2010

En vigueur à partir du 06 Février 2010 INTERNATIONALER MUSIKBUND CONFÉDÉRATION INTERNATIONALE DES SOCIÉTÉS MUSICALES INTERNATIONAL CONFEDERATION OF MUSIC SOCIETIES RÈGLEMENT (RE) COMITÉ DE DIRECTION DOMAINES TECHNIQUES REVISEURS AUX COMPTES

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre. Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail

PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre. Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail Sommaire 1. Introduction 2. Le contexte réglementaire 3. Le déroulement

Plus en détail

INSPECTION HYGIÈNE ET SÉCURITÉ Enseignement supérieur - Recherche. Livre des références. La prévention des risques professionnels

INSPECTION HYGIÈNE ET SÉCURITÉ Enseignement supérieur - Recherche. Livre des références. La prévention des risques professionnels Livre des références La prévention des risques professionnels Livre des références La prévention des risques professionnels Document d auto-évaluation élaboré par l IHSESR avec le concours de la CPU. Document

Plus en détail

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 Professeur superviseur Philippe Pelletier ppelletier@cmaisonneuve.qc.ca

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

FORMATEUR TITULAIRE DU POSTE :

FORMATEUR TITULAIRE DU POSTE : FORMATEUR TITULAIRE DU POSTE : NOM : Prénom : Les conditions de travail sont précisées dans le contrat de travail et dans la Convention Collective de Travail dans le secteur parapublic vaudois (CCT). La

Plus en détail

Bâtiments - Infrastructures

Bâtiments - Infrastructures 93 CONCEPTEUR D OUVRAGE ET D ÉQUIPEMENT Code : INF01 Concepteur d ouvrage et d équipement FPEINF01 Il conduit ou participe à des opérations d infrastructures dans le cadre de la réalisation d opérations

Plus en détail

QMS-AUD-01 Audits internes. 1.1 Objectif Assurer la conformité du système de gestion de la qualité (SGQ) par des audits internes.

QMS-AUD-01 Audits internes. 1.1 Objectif Assurer la conformité du système de gestion de la qualité (SGQ) par des audits internes. QMS-AUD-01 Audits internes 1 Domaine et application 1.1 Objectif Assurer la conformité du système de gestion de la qualité (SGQ) par des audits internes. 1.2 Domaine d application Tous les aspects du SGQ

Plus en détail

Esarc - Pôle formations à distance

Esarc - Pôle formations à distance MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES - BAC+5 - MRH Le Master Européen est un diplôme Bac+5, délivré par la FEDE (Fédération Européenne des Écoles). La FEDE est une association à but non

Plus en détail

Ordonnance sur la gestion électronique des affaires dans l administration fédérale

Ordonnance sur la gestion électronique des affaires dans l administration fédérale Ordonnance sur la gestion électronique des affaires dans l administration fédérale (Ordonnance GEVER) 172.010.441 du 30 novembre 2012 (Etat le 1 er juillet 2014) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 57h,

Plus en détail

Politique de gestion des plaintes. La CSST place la satisfaction de sa clientèle au coeur de ses priorités

Politique de gestion des plaintes. La CSST place la satisfaction de sa clientèle au coeur de ses priorités Politique de gestion des plaintes La CSST place la satisfaction de sa clientèle au coeur de ses priorités PRÉAMBULE L administration gouvernementale québécoise place au cœur de ses priorités la qualité

Plus en détail

OBJECTIFS et PROGRAMME. Formation Animateur/Coordinateur Qualité, Sécurité, Environnement. Contrat de Professionnalisation

OBJECTIFS et PROGRAMME. Formation Animateur/Coordinateur Qualité, Sécurité, Environnement. Contrat de Professionnalisation OBJECTIFS et PROGRAMME Formation Animateur/Coordinateur Qualité, Sécurité, Environnement Titre de niveau III enregistré au RNCP - arrêté publié au JO du 22/08/2012 497 heures Contrat de Professionnalisation

Plus en détail

Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS

Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS Habilitation électrique NF C 18-510 Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS Ce qui a changé dans la nouvelle réglementation Le guide UTE C 18 510 devient une norme NF C

Plus en détail

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE Résumé PREFACE 2 INTRODUCTION 2 1. BUT ET CHAMP D APPLICATION 2 2. REFERENCES DOCUMENTAIRES ET NORMES 3 3. TERMES ET DEFINITIONS 3 4. POLITIQUE POUR UNE CONSOMMATION RAISONNEE (PCC) 3 5. RESPONSABILITE

Plus en détail

Les obligations de l'exploitant

Les obligations de l'exploitant Guide technique : Sécurité > Les obligations de l'exploitant > Les obligations de l'exploitant Les obligations de l'exploitant L exploitant assiste aux visites de la commission de sécurité, ou s y fait

Plus en détail

Répertoire des banques de renseignements personnels

Répertoire des banques de renseignements personnels Répertoire des banques de renseignements personnels L inclusion d un dossier dans le Répertoire des banques de renseignements personnels du Centre régional de santé de North Bay ne signifie pas pour autant

Plus en détail

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste Page 1 / 5 Description de poste 1. Indentification Intitulé de la fonction : chargé de projets : études et travaux d équipement Classification de la fonction : Fonction de référence : 6 Classes : 6 à 7

Plus en détail

Bureau National des Risques Professionnels

Bureau National des Risques Professionnels Bureau National des Risques Professionnels Évaluation & Prévention du Risque Professionnel - Mise en conformité avec la législation sur le Travail Registre Unique pour la sécurité des travailleurs SOMMAIRE

Plus en détail

Métier et formation. Tâche : ensemble d opérations professionnelles à réaliser pour atteindre une compétence.

Métier et formation. Tâche : ensemble d opérations professionnelles à réaliser pour atteindre une compétence. Module : Filière : TSGE 1 ère Partie : Informations sur le métier de gestionnaire a) Définitions : Poste de travail : il s agit d un lieu d intervention où des moyens matériels sont mis à la disposition

Plus en détail

FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES)

FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) 1) Désignation du métier et des fonctions Responsable d'études et de travaux en Hygiène Sécurité et Conditions de Travail. Au sein des établissements du

Plus en détail

Organiser la sécurité: une tâche primordiale pour chaque entreprise

Organiser la sécurité: une tâche primordiale pour chaque entreprise Organiser la sécurité: une tâche primordiale pour chaque entreprise En tant que chef, vous devez organiser votre entreprise de manière à y assurer la sécurité et la protection de la santé. La présente

Plus en détail

Contrôle de l exécution de la directive MSST conformément à la norme CFST 6508

Contrôle de l exécution de la directive MSST conformément à la norme CFST 6508 Contrôle de l exécution de la directive MSST conformément à la norme CFST 6508 Entreprise: Rue: NPA/ Localité: Brève description de l entreprise: Identification: N Suva: Classe: Effectif: Temps complet:

Plus en détail

DIRECTEUR ADJOINT/DIRECTRICE ADJOINTE DESCRIPTION DU POSTE

DIRECTEUR ADJOINT/DIRECTRICE ADJOINTE DESCRIPTION DU POSTE 1 DIRECTEUR ADJOINT/DIRECTRICE ADJOINTE DESCRIPTION DU POSTE 1. CATÉGORIE D EMPLOI ET NATURE DU POSTE Karaté Canada (KC) est l organisme de régie du karaté au Canada. Pour plus de renseignements sur notre

Plus en détail

COMITÉ DE GESTION DES RISQUES [CONSEIL D ADMINISTRATION]

COMITÉ DE GESTION DES RISQUES [CONSEIL D ADMINISTRATION] COMITÉ DE GESTION DES RISQUES [CONSEIL D ADMINISTRATION] EXTRAIT DU RÈGLEMENT N O 1 RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX DE L INSTITUT UNIVERSITAIRE DE CARDIOLOGIE ET DE PNEUMOLOGIE DE QUÉBEC 1. Préambule Par cette section

Plus en détail

Les bases de la mise en place

Les bases de la mise en place L ENTRETIEN PROFESSIONNEL LES ETAPES DE LA PROCEDURE Les bases de la mise en place Contexte législatif et réglementaire Textes de référence : - loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée, article n 76 - décret

Plus en détail

Ordonnance sur les qualifications des spécialistes de la sécurité au travail

Ordonnance sur les qualifications des spécialistes de la sécurité au travail Ordonnance sur les qualifications des spécialistes de la sécurité au travail 822.116 du 25 novembre 1996 (Etat le 5 décembre 2006) Le Conseil fédéral suisse, Vu l art. 83, al. 2, de la loi fédérale du

Plus en détail

«PLATEFORME E LEARNING» ENTREPRISES EXTERIEURES

«PLATEFORME E LEARNING» ENTREPRISES EXTERIEURES «PLATEFORME E LEARNING» ENTREPRISES EXTERIEURES LE PROJET / PRÉSENTATION DE LA DÉMARCHE Projet d' «accréditation Carrières» pour les sous-traitants (entreprises extérieures) intervenants sur les sites

Plus en détail

Services-conseils et d intégration d applications réseau HP

Services-conseils et d intégration d applications réseau HP Services-conseils et d intégration d applications réseau HP Services HP Données techniques Les Services-conseils et d intégration d applications réseau HP (les «Services») sont en mesure de répondre à

Plus en détail

REFERENTIEL RESPONSABLE D'ATELIER

REFERENTIEL RESPONSABLE D'ATELIER REFERENTIEL RESPONSABLE D'ATELIER Référentiel métier RESPONSABLE ATELIER 1. Intitulé métier & autres appellations Responsable atelier Chef d atelier 2. Définition et description synthétique du métier Définition

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 05/06/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et

Plus en détail

PROGRAMME DE LA FORMATION

PROGRAMME DE LA FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION Compétences du domaine professionnel Gestion de la relation avec la clientèle 1 Recherche de clientèle et contact - Organisation de la prospection et prospection clientèle - Détection,

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D HABILITATION pour la réalisation de contrôles techniques des éléments de l assiette des redevances des agences de l eau

DOSSIER DE DEMANDE D HABILITATION pour la réalisation de contrôles techniques des éléments de l assiette des redevances des agences de l eau DOSSIER DE DEMANDE D HABILITATION pour la réalisation de contrôles techniques des éléments de l assiette des redevances des agences de l eau Bassin : Domaine de contrôle : Etablissement : Cadre réservé

Plus en détail

Assurance qualité appliquée aux OMCLs, Rabat, 27&28 Novembre 2007. L. Lempereur, Coordinateur Qualité DLC

Assurance qualité appliquée aux OMCLs, Rabat, 27&28 Novembre 2007. L. Lempereur, Coordinateur Qualité DLC Rabat, 27&28 Novembre 2007 L. Lempereur, Coordinateur Qualité DLC Exigences ISO 17025 relatives au personnel résumées dans 2 chapitres : 4.1 Organisation Points généraux liés au management 5.2 Personnel

Plus en détail

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste Page 1 / 5 Description de poste 1. Indentification Intitulé de la fonction : Classification de la fonction : assistant-e administratif-ve Fonction de référence : 02- employé-e CFC Classes : 2 à 4 Titulaire

Plus en détail

DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE RESPONSABLE D ASSURANCE QUALITE EN PROTECTION INCENDIE

DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE RESPONSABLE D ASSURANCE QUALITE EN PROTECTION INCENDIE DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE RESPONSABLE D ASSURANCE QUALITE EN PROTECTION INCENDIE A partir du 1er janvier 2015, toute autorisation de construire est assujettie à un degré d assurance qualité concernant

Plus en détail

REMISE À NIVEAU CHEF DE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE SSIAP 3. Programme. Présence à l ensemble des séquences programmées pour la remise à niveau.

REMISE À NIVEAU CHEF DE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE SSIAP 3. Programme. Présence à l ensemble des séquences programmées pour la remise à niveau. REMISE À NIVEAU CHEF DE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE SSIAP 3 DURÉE : 5 jours n OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES Remise à niveau des connaissances SSIAP 3 n PROFIL DES PARTICIPANTS : Les personnes titulaires du diplôme

Plus en détail

Examinez tous les éléments de votre demande pour vous assurer que celle-ci est complète. Les demandes incomplètes seront rejetées.

Examinez tous les éléments de votre demande pour vous assurer que celle-ci est complète. Les demandes incomplètes seront rejetées. Bureau de l équité salariale Programme de subventions pour les projets visant l équité salariale entre les sexes (PSPESS) Exigences de 2015-2016 relatives à la demande Directives relatives à la demande

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. But. pour des requêtes concernant

GUIDE PRATIQUE. But. pour des requêtes concernant GUIDE PRATIQUE pour des requêtes concernant l autorisation d une banque dépositaire (Partie I) les modifications au sein de la banque dépositaire (Partie II) le changement de banque dépositaire (Partie

Plus en détail

2. Généralités. Autorité cantonale de la transparence et de la protection des données ATPrD Kantonale Behörde für Öffentlichkeit und Datenschutz ÖDSB

2. Généralités. Autorité cantonale de la transparence et de la protection des données ATPrD Kantonale Behörde für Öffentlichkeit und Datenschutz ÖDSB Autorité cantonale de la transparence et de la protection des données ATPrD Kantonale Behörde für Öffentlichkeit und Datenschutz ÖDSB Rue des Chanoines 2, 1700 Fribourg Autorité cantonale de la transparence

Plus en détail

Norme ISO 9001 version 2000

Norme ISO 9001 version 2000 Norme ISO 9001 version 2000 Page 1 Plan Introduction : QQOQCP «comprendre les enjeux pour l organisme» 1.Les 8 principes du Management de la Qualité 2.ISO 9001 : 2000 et cycle PDCA 3.Le système documentaire

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Livret de suivi du parcours de développement des compétences Ce livret est obligatoire pour les contrats de professionnalisation conclus

Plus en détail

concernant la gestion de l informatique dans l administration cantonale, l enseignement et les établissements de l Etat

concernant la gestion de l informatique dans l administration cantonale, l enseignement et les établissements de l Etat .96. Arrêté du décembre 987 concernant la gestion de l informatique dans l administration cantonale, l enseignement et les établissements de l Etat Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Considérant :

Plus en détail

GESTION DE PROJETS Coûts délais. 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1

GESTION DE PROJETS Coûts délais. 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1 GESTION DE PROJETS Coûts délais 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1 GESTION DE PROJETS Plan du cours: - Définitions, - Maîtrise des coûts et délais, - Gestion de l équipe projet, - Comité

Plus en détail

Etabli le : 05.01.14 Par : Pascal Kramer/Monique Losey Remplace la version du :

Etabli le : 05.01.14 Par : Pascal Kramer/Monique Losey Remplace la version du : CAHIER DES CHARGES 1. Actualisation Etabli le : 05.01.14 Par : Pascal Kramer/Monique Losey Remplace la version du : Motif d actualisation : Mise au concours du poste 2. Identification du poste Département

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 L ASSURANCE QUALITE Normes ISO 9000 2 Une entreprise doit fournir à son client une prestation conforme : à ce qu'il veut quand il le veut au prix convenu. Pour parvenir à ce résultat, des NORMES de CONCEPTION,

Plus en détail

Loi sur la formation professionnelle, l emploi et la démocratie social 05 mars 2014

Loi sur la formation professionnelle, l emploi et la démocratie social 05 mars 2014 Loi sur la formation professionnelle, l emploi et la démocratie social 05 mars 2014 Entretien professionnel Suppression de l obligation de réaliser certains entretiens La loi du 5 mars 2014 rend l entretien

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Principales responsabilités ~~ Être responsable de l évaluation du rendement, de la rémunération et de

Plus en détail

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE I - CODE DU TRAVAIL A - LES PRINCIPES GENERAUX DE PREVENTION L obligation générale de sécurité incombe

Plus en détail

Rôles, responsabilités et reddition de comptes en matière de santé et de sécurité du travail. (DIRECTIVE)

Rôles, responsabilités et reddition de comptes en matière de santé et de sécurité du travail. (DIRECTIVE) Encadrements administratifs Rôles, responsabilités et reddition de comptes en matière de santé et de sécurité du travail. (DIRECTIVE) Date d'entrée en vigueur: 12/11/30 Date de fin: Commentaire: Service

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Animateur d équipe de 1 er niveau Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir par

Plus en détail

Un nouvel acteur dans l entreprise

Un nouvel acteur dans l entreprise Mai 2014 Un nouvel acteur dans l entreprise Le salarié compétent en santé-sécurité au travail A quoi sert-il? Quels liens avec les autres acteurs de l entreprise? Quelles compétences? Quels moyens? Chargé

Plus en détail

Charte sécurité. charte sécurité. Mastempo / Masgroup - 24 impasse du marquis de Baroncelli - 30114 Nages et Solorgues www.mastempo.

Charte sécurité. charte sécurité. Mastempo / Masgroup - 24 impasse du marquis de Baroncelli - 30114 Nages et Solorgues www.mastempo. Charte sécurité charte sécurité La présente charte a pour objectif d améliorer la prévention des risques professionnels, la sécurité des salariés intérimaires Mastempo et d homogénéiser la démarche sécurité

Plus en détail

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE :

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE : POSTE À POURVOIR Titre : directeur de la communication Département : communications Responsable hiérarchique : directeur exécutif Subordonnés directs : attachés de presse (2), agents des communications

Plus en détail

sur la Banque cantonale de Fribourg Le Grand Conseil du canton de Fribourg

sur la Banque cantonale de Fribourg Le Grand Conseil du canton de Fribourg 96. Loi du novembre 988 sur la Banque cantonale de Fribourg Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu le message du Conseil d Etat du mai 988 ; Sur la proposition de cette autorité, Décrète : CHAPITRE

Plus en détail

~ ~ Superviser la gestion des risques de la Banque ~ ~

~ ~ Superviser la gestion des risques de la Banque ~ ~ CHARTE DU COMITÉ DU RISQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION ~ ~ Superviser la gestion des risques de la Banque ~ ~ Principales responsabilités Approuver le cadre de gestion des

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE (DU) DU SPECTACLE VIVANT

DOCUMENT UNIQUE (DU) DU SPECTACLE VIVANT DOCUMENT UNIQUE (DU) DU SPECTACLE VIVANT RÉGLEMENTATION ET MODE D EMPLOI Syndicat National des Producteurs, Diffuseurs et Salles de Spectacles Enregistré sous le n 17947 23, boulevard des Capucines - 75002

Plus en détail

Note de présentation

Note de présentation Note de présentation Objet : Projet de décret d application de la loi n 24-09 relative à la sécurité des produits et des services et complétant le dahir du 9 ramadan 1331 (12 aout 1913) formant code des

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES RESPONSABLE ANIMATION

CAHIER DES CHARGES RESPONSABLE ANIMATION NB : les mentions en caractère gras sont relatives à la fonction hiérarchique de la responsable du secteur animation. 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste

Plus en détail

Technique. Diplôme fédéral de Maître Carrossier, option tôlier, peintre ou serrurier

Technique. Diplôme fédéral de Maître Carrossier, option tôlier, peintre ou serrurier Technique Diplôme fédéral de Maître Carrossier, option tôlier, peintre ou serrurier Diplôme fédéral de Maître Carrossier, option tôlier, peintre ou serrurier La Formation en bref Titre obtenu: Maître Carrossier,

Plus en détail

Ordonnance sur l administration de l armée

Ordonnance sur l administration de l armée Ordonnance sur l administration de l armée (OAA) Modification du 5 décembre 2003 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 29 novembre 1995 sur l administration de l armée 1 est modifiée comme

Plus en détail

Organisation de l aviation civile internationale RÉUNION RÉGIONALE SPÉCIALE DE NAVIGATION AÉRIENNE (RAN) AFRIQUE-OCÉAN INDIEN (AFI)

Organisation de l aviation civile internationale RÉUNION RÉGIONALE SPÉCIALE DE NAVIGATION AÉRIENNE (RAN) AFRIQUE-OCÉAN INDIEN (AFI) Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL SP AFI/08-WP/45 17/10/08 RÉUNION RÉGIONALE SPÉCIALE DE NAVIGATION AÉRIENNE (RAN) AFRIQUE-OCÉAN INDIEN (AFI) Durban (Afrique du Sud), 24

Plus en détail

JEUX D'HIVER DU CANADA DE 2015. Responsable de l exploitation des sites

JEUX D'HIVER DU CANADA DE 2015. Responsable de l exploitation des sites JEUX D'HIVER DU CANADA DE 2015 Titre du poste : Responsable de l exploitation des sites Secteurs de responsabilité : 40 Exploitation des sites 44 Aménagement des sites 88 Services essentiels [déneigement]

Plus en détail

Normes d audit internes (Exercices + corrigés)

Normes d audit internes (Exercices + corrigés) A Exercices Normes d audit internes (Exercices + corrigés) 1 Le comité d audit est le plus susceptible de participer à l approbation A Des promotions et augmentations de salaire des auditeurs B Des observations

Plus en détail

ANNEXE 1. à la convention d adhésion. de la collectivité :... au service de MÉDECINE PRÉVENTIVE. Centre de Gestion

ANNEXE 1. à la convention d adhésion. de la collectivité :... au service de MÉDECINE PRÉVENTIVE. Centre de Gestion ANNEXE 1 à la convention d adhésion de la collectivité :... au service de MÉDECINE PRÉVENTIVE du Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Seine-Maritime MODALITÉS DE FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Monsieur le Maire Mairie de Saint-Ouen - 7 place de la République 93406 SAINT-OUEN Cedex. demande-recrutement@mairie-saint-ouen.fr

Monsieur le Maire Mairie de Saint-Ouen - 7 place de la République 93406 SAINT-OUEN Cedex. demande-recrutement@mairie-saint-ouen.fr LA DIRECTION DE L ÉDUCATION ET DE L ENFANCE pour le service Enfance des animateurs (H/F) Réf-15-058 Cadre d emploi des Adjoints Territoriaux d Animation Assurer la sécurité physique et morale des enfants

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Arrêté du 3 janvier 2008 relatif à l agrément des centres de formation professionnelle

Plus en détail

OBJECTIFS ET FACTEURS CLES DE SUCCES DU SUIVI PERSONNALISE PROFESSIONNEL

OBJECTIFS ET FACTEURS CLES DE SUCCES DU SUIVI PERSONNALISE PROFESSIONNEL Fiche pratique RH Direction Expertise statutaire et ressources humaines Pôle Recrutement et conseil RH 05 59 90 18 23 emploidavenir@cdg-64.fr CONTRATS EMPLOIS D'AVENIR - Mettre en œuvre le suivi personnalisé

Plus en détail

Manuel de la sécurité et de la protection de la santé au travail (SST)

Manuel de la sécurité et de la protection de la santé au travail (SST) Manuel de la sécurité et de la protection de la santé au travail (SST) Manuel SST Version 1 - mai 2007 Etat de Fribourg Service du personnel et d'organisation rue Joseph-Piller 13 1700 Fribourg SUISSE

Plus en détail

Instruction administrative ICC/AI/2007/005 Date: 19/06/2007

Instruction administrative ICC/AI/2007/005 Date: 19/06/2007 Instruction administrative ICC/AI/2007/005 Date: 19/06/2007 SÉCURITÉ DES INFORMATIONS DANS LE CADRE DE L EXÉCUTION DE CONTRATS CONCLUS AVEC DES TIERCES PARTIES En application de la directive de la Présidence

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE DU POSTE ASSISTANT GESTION FINANCIERE

FICHE DESCRIPTIVE DU POSTE ASSISTANT GESTION FINANCIERE FICHE DESCRIPTIVE DU POSTE Direction : Service : FINANCIERE Financier ASSISTANT GESTION FINANCIERE MISSION-FINALITE : Assister le responsable du service dans la bonne exécution des opérations relatives

Plus en détail

d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N

d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N p r o x i m i t é d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é hseq sps audit - Conseil formation CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N Le management des risques professionnels HYGIÈNE

Plus en détail

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière J1504 - Soins infirmiers spécialisés en bloc opératoire spécialisés en anesthésie J1507 - Soins infirmiers spécialisés 1 Les activités principales L infirmier doit assurer, sous l autorité des médecins,

Plus en détail

172.214.1 Ordonnance sur l organisation du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports

172.214.1 Ordonnance sur l organisation du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports Ordonnance sur l organisation du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (Org-DDPS) du 7 mars 2003 (Etat le 1 er juillet 2008) Le Conseil fédéral suisse, vu les

Plus en détail

technicien en bâtiments temps complet 35 heures/semaine chef de service des ressources financières, matérielles et informationnelles

technicien en bâtiments temps complet 35 heures/semaine chef de service des ressources financières, matérielles et informationnelles DESCRIPTION DE POSTE I IDENTIFICATION DE L'EMPLOI Titre : Statut : Supérieur immédiat : Direction : technicien en bâtiments temps complet 35 heures/semaine chef de service des ressources financières, matérielles

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

Instances de pilotage. Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage Critères d accréditation des branches de formation et d examen

Instances de pilotage. Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage Critères d accréditation des branches de formation et d examen Département fédéral de l'économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Formation professionnelle Formation commerciale de base - Commission des examens pour toute

Plus en détail

Juillet 2012. Bulletin de prévention n 5 - Les troubles musculo squelettiques 00

Juillet 2012. Bulletin de prévention n 5 - Les troubles musculo squelettiques 00 Guide Conventions de mise à disposition des Adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) (anciennement TOS, exerçant dans les lycée et collèges) Juillet 2012 Bulletin de prévention

Plus en détail

GESTIONNAIRE ADMINISTRATIF DIRECTION DES ÉTUDES SERVICE DU CHEMINEMENT SCOLAIRE REGISTRARIAT

GESTIONNAIRE ADMINISTRATIF DIRECTION DES ÉTUDES SERVICE DU CHEMINEMENT SCOLAIRE REGISTRARIAT Le Cégep de l Outaouais accueille, dans ses trois campus et son Centre d études collégiales, plus de 5 150 étudiantes et étudiants à qui il offre un riche éventail de 5 programmes pré universitaires et

Plus en détail