Conditions Générales d Intervention du CSTB pour la délivrance d une HOMOLOGATION COUVERTURE

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conditions Générales d Intervention du CSTB pour la délivrance d une HOMOLOGATION COUVERTURE"

Transcription

1 DEPARTEMENT ENVELOPPES ET REVETEMENTS Constructions Légères et Couvertures Conditions Générales d Intervention du CSTB pour la délivrance d une HOMOLOGATION COUVERTURE Livraison Cahier V1 de Mars 2010

2 page 2/14 SOMMAIRE 1. OBJET CONDITIONS D'USAGE DE L HOMOLOGATION COUVERTURE DOCUMENT DE REFERENCE ET INSTANCE CONSULTATIVE PRINCIPE D EXAMEN RESPONSABILITES LE CSTB LES AUDITEURS DEMANDE LA PRESENTATION DE LA DEMANDE ENGAGEMENT DU DEMANDEUR CONDITIONS FINANCIERES INSTRUCTION DE LA DEMANDE VERIFICATION DU DOSSIER AUDIT INITIAL ET DE SUIVI Réalisation de l audit Rapport d audit ESSAIS COMPLEMENTAIRES EVENTUELS DECISION SUIVI APRES ATTRIBUTION RENOUVELLEMENT D UN PRODUIT HOMOLOGUE EXTENSION A UN AUTRE PRODUIT MAINTIEN DE L HOMOLOGATION POUR UNE AUTRE DENOMINATION COMMERCIALE SANCTION BILAN D ACTIVITE DUREE... 8

3 page 3/14 1. OBJET L HOMOLOGATION COUVERTURE est une procédure volontaire d examen de «type», qui s applique à un produit, généralement accessoire de couverture, avec les conditions suivantes : - ses caractéristiques sont spécifiées et font l objet d essais selon des référentiels établis, - sa fabrication ne nécessite que des audits ponctuels pour s assurer de la constance de ses performances, - sa mise en œuvre répond à des règles communes. Si l une des trois clauses ci-dessus n est pas remplie, la procédure d HOMOLOGATION COUVERTURE n est pas applicable. Lorsque la procédure d HOMOLOGATION COUVERTURE est envisageable pour une famille de produits, le CSTB doit la soumettre, devant l instance consultative précisée au 3. ci-après. Les exigences de délivrance et de maintien de l HOMOLOGATION COUVERTURE sont définies dans le présent document. 2. CONDITIONS D'USAGE DE L HOMOLOGATION COUVERTURE Aucun marquage n est directement associé à la délivrance de l HOMOLOGATION COUVERTURE. Chaque homologation est valable pour un produit provenant d un fabricant et d une unité de fabrication désignée. L HOMOLOGATION COUVERTURE est destinée à attester que le produit est conforme aux dispositions du Référentiel de l homologation couverture. 3. DOCUMENT DE REFERENCE ET INSTANCE CONSULTATIVE La procédure d HOMOLOGATION COUVERTURE ne peut s appliquer qu à une famille de produits relevant des conditions précisées dans le paragraphe «Objet» ci-avant, pour laquelle un Référentiel de l homologation couverture, a été préétabli. Ce Référentiel est validé par un Comité d experts spécialisés «Couvertures», dont la composition de principe est précisée en annexe 1 des présentes Conditions Générales d Intervention. Chaque Référentiel de l homologation couverture devient le document de référence, il est généralement constitué en trois grandes parties. La première partie concerne les spécifications «produit» minimales à atteindre et les essais de type à réaliser pour y parvenir, la deuxième partie définit les contrôles à prévoir et le contenu de l audit en usine, la troisième partie décrit le domaine d emploi et la mise en œuvre du produit dans l ouvrage. Le Référentiel de l homologation couverture peut être révisé par le Comité d experts spécialisés «Couvertures», en fonction de l évolution des produits ou de leur environnement technique. La liste des Référentiels d homologation validés est tenue et mise à jour, elle se trouve en annexe 2 des présentes Conditions Générales d Intervention. 4. PRINCIPE D EXAMEN Les exigences pour délivrer l homologation sont vérifiées sur la base d un dossier technique établi par le demandeur. Ce dossier descriptif doit apporter la preuve du respect des spécifications du produit et de sa fabrication conformément au Référentiel de l homologation couverture.

4 page 4/14 Le dossier intègre les rapports d essais ad hoc réalisés dans un laboratoire, qui présente des qualités requises d indépendance et de compétence. Un audit initial de l usine est également effectué lors de l instruction de la demande. Cet audit peut également être réalisé dans le cadre du suivi après attribution de l homologation. Dans ce cas, le demandeur doit au préalable démontrer la mise en place et l application d un système de contrôle de production lui permettant de s assurer que les produits sont fabriqués dans le respect des contrôles définis dans le Référentiel de l homologation couverture. 5. RESPONSABILITES La délivrance de l HOMOLOGATION COUVERTURE ne saurait en aucun cas substituer la garantie du CSTB à celle qui incombe, conformément aux lois et règlements en vigueur, au titulaire de cette HOMOLOGATION. 5.1 Le CSTB L HOMOLOGATION COUVERTURE est délivrée par le CSTB. A ce titre, il assume la responsabilité de l application des présentes Conditions Générales d Intervention et de toutes décisions prises dans le cadre de celles-ci : Il délivre, renouvelle, étend, modifie, maintient, suspend ou retire l HOMOLOGATION COUVERTURE. Il assure la maîtrise de toute la documentation concernant le système d HOMOLOGATION COUVERTURE (mise à jour, ajout, annulation, duplication, diffusion, archivage). La gestion des dossiers d HOMOLOGATION COUVERTURE est assurée par un expert du CSTB dit «gestionnaire». A qui s adresser? CSTB Département Enveloppes et Revêtement Division Constructions légères et Couvertures 84 avenue Jean-Jaurès Champs sur Marne Marne la Vallée Cedex 2 Votre contact : Valérie FUMERAND Tél : Fax : Les auditeurs Les auditeurs procèdent aux vérifications en usine avant et après l attribution de l HOMOLOGATION COUVERTURE. Les auditeurs appartiennent : Soit au CSTB Soit à un organisme tiers désigné par le CSTB et lié à lui par un contrat. 6. DEMANDE 6.1 La présentation de la demande A réception du dossier technique complet, le formulaire de demande (cf. modèles en annexe) sera adressé au demandeur, qui devra le retourner complété au CSTB. 6.2 Engagement du demandeur Le demandeur, à l appui de sa demande, prend l engagement : 1. d accepter les conditions définies par les présentes Conditions Générales d Intervention, 2. de fournir un dossier technique conforme au Référentiel de l homologation couverture ad hoc,

5 page 5/14 3. programmer une visite de chantier, dans le cas d une première demande, avec la personne chargée de l assistance technique pour le marché français. 4. d'appliquer le système de contrôle défini dans ce même Référentiel et d'exercer les contrôles qui lui incombent, 5. d'informer le CSTB de toute modification, cessation de production définitive ou temporaire, concernée par l HOMOLOGATION COUVERTURE, 6. de faciliter aux auditeurs l accès aux moyens de production et aux documents qualité afférents, 7. de s acquitter des frais de gestion, d'audit et d'essais éventuels en conformité avec le barème en vigueur (voir Annexe 0 du présent document). 6.3 Conditions financières Le coût correspondant à la délivrance de l HOMOLOGATION COUVERTURE est défini en annexe 0, mise à jour chaque année. 7. INSTRUCTION DE LA DEMANDE L'instruction de la demande est assurée par le CSTB. Cette instruction comporte : la vérification du dossier technique fourni à l'appui de la demande, tel que défini en 7.1, l audit initial de l usine, si nécessaire, la réalisation, aux frais du demandeur, d'essais complémentaires à ceux déjà fournis dans le dossier. 7.1 Vérification du dossier Le gestionnaire vérifie que les éléments du dossier technique fourni par le demandeur sont complets. Il effectue une revue des documents en sa possession : Formulaire de demande Les spécifications du produit Les rapports d essais réalisés conformément au Référentiel de l homologation couverture ad hoc Les documents qualité de l usine afférents à la production (copie des enregistrements internes des contrôles produits, procédures qualité et/ou plan de contrôle) Si les éléments en sa possession sont insuffisants, le gestionnaire demande des éléments complémentaires avant de déclencher l audit initial. Il mandate ensuite un auditeur qui prend rendezvous avec le fabricant. Les recours formulés à l encontre des actions ci-dessus évoquées sont de la compétence du comité d experts spécialisés «Couvertures». 7.2 Audit initial et de suivi Réalisation de l audit L audit est réalisé tous les 3 ans, la durée de l audit est généralement d une journée, conformément aux principes définis dans la norme NF EN ISO (décembre 2002) et porte sur : la conformité des produits aux spécifications techniques précisées dans le Référentiel de l homologation couverture ad hoc, l'application du système de contrôle de production, l'exécution du contrôle interne tant sur les matières premières que sur la fabrication et sur les produits finis : fréquences et modalités des contrôles et résultats, l'aspect, le stockage et l identification des produits prêts à être livrés,

6 page 6/14 les informations techniques et commerciales délivrées avec le produit, tout autre point précisé dans le Référentiel de l homologation couverture ad hoc. Au cours de son audit, il peut prélever un double de l'enregistrement concernant les essais sur produits finis pour un examen détaillé ultérieur ; il peut également consulter s'il le juge utile, les autres enregistrements. La vérification peut porter également sur les notices et documents publicitaires faisant référence à l HOMOLOGATION COUVERTURE. A la fin de la visite, l'auditeur fait un rapport écrit (réunion de fermeture) au représentant du site pour lui indiquer les observations et écarts relevés au cours de la visite Rapport d audit Un rapport d audit est établi par l'auditeur. Ce rapport est adressé au gestionnaire, qui le transmet au demandeur avec ses observations au plus tard 2 mois après la date de l audit. Le demandeur dispose d'un délai, après la remise du rapport d audit, pour exprimer par écrit ses observations, et informer des actions correctives et de leur calendrier de mise en œuvre. Si le rapport d audit fait apparaître des non conformités majeures, le gestionnaire peut décider du déclenchement d un audit supplémentaire pour vérifier la mise en œuvre et l efficacité des actions correctives. Les frais d audit supplémentaire sont à la charge du demandeur. Si les non-conformités ne sont pas levées, il n y a pas délivrance de l HOMOLOGATION COUVERTURE. 7.3 Essais complémentaires éventuels En cas d essais complémentaires (éventuellement sur prélèvement pendant l audit), le laboratoire chargé des essais est le laboratoire du CSTB. Le CSTB peut déléguer les essais à un autre laboratoire tiers après consultation du comité d experts spécialisés «Couvertures». Le laboratoire choisi doit présenter les qualités requises d indépendance et de compétence et disposer des moyens nécessaires à la réalisation des essais qui lui sont confiés. Dans certains cas, pour des essais mineurs, le laboratoire choisi peut être celui du fabricant. 7.4 Décision Le gestionnaire procède à la validation des éléments de l instruction : dossier technique de demande, rapport d audit avec les éventuelles actions correctives proposées par le demandeur, le (ou les) éventuel(s) rapport(s) d essais complémentaires. Le gestionnaire prépare 2 exemplaires originaux de l attestation d HOMOLOGATION COUVERTURE et les soumet, pour décision, au Directeur Technique du CSTB. L attestation d HOMOLOGATION COUVERTURE est alors établie pour 3 ans. Elle comprend la dénomination commerciale du produit, les identifiants du demandeur et du fabricant, les logotypes, la date de décision, la date de validité et la signature officielle du Directeur Technique du CSTB. Le gestionnaire adresse l attestation d HOMOLOGATION COUVERTURE au demandeur et met à jour la liste des produits homologués sur le site Internet du CSTB ( Les caractéristiques des produits homologués sont ensuite publiées sur le site web du CSTB, généralement sur une ou deux pages maximum, au moyen de fiches de synthèse, tableaux ou classements, qui regroupent les spécifications du produit, le domaine d emploi et les prescriptions de mise en œuvre, en conformité avec le Référentiel de l homologation couverture.

7 page 7/14 8. SUIVI APRES ATTRIBUTION Les procédures de suivi développées dans ce paragraphe, font l objet d un traitement conforme au 6. des présentes Conditions Générales d Intervention, les décisions qui en découlent sont prisent en conformité avec le 7.4 ci-dessus. 8.1 Renouvellement d un produit homologué Six mois avant la date d échéance de validité de son HOMOLOGATION COUVERTURE, le titulaire doit faire une demande de renouvellement. Pour ce faire, il envoie au gestionnaire un dossier actualisé pour le produit concerné. L examen de la demande de renouvellement se déroule selon les mêmes dispositions que lors d une première demande (cf. 7.). Toutefois, l audit d usine (audit de suivi) peut être facultatif, pour les fabricants dont le système d assurance qualité est certifié par un organisme accrédité (membre de l EA), dans la mesure où le système d assurance qualité est appliqué à la fabrication des produits considérés. Pour les autres fabricants, l audit de suivi sera réalisé dans les mêmes conditions que celles décrites au 7.2 du présent document. A l issue de cet examen le CSTB délivre une nouvelle homologation. Si aucun renouvellement n est demandé, le CSTB ne renouvelle pas l HOMOLOGATION pour le produit antérieurement homologué. 8.2 Extension à un autre produit Il s agit d une demande concernant un produit déjà homologué et étendue à un produit modifié ou une gamme modifiée pour une usine bénéficiant déjà d une homologation. L examen de la demande d extension se déroule selon les mêmes dispositions que lors d une première demande (cf. 7.).Un audit d usine et des essais peuvent également être réalisés si nécessaire. 8.4 Maintien de l homologation pour une autre dénomination commerciale Il s agit d une demande concernant un produit déjà homologué, pour lequel le titulaire souhaite étendre l appellation commerciale (pour une autre société distributrice, voire pour lui-même). L examen de la demande de maintien se déroule sur dossier uniquement, avec l engagement nécessaire des deux parties (cf. formulaire ci-joint spécifique). Il n y a pas d audit de prévu.

8 page 8/14 9. SANCTION Les sanctions en cas de non conformité constatée lors de l examen des demandes de renouvellement, ou de modification, sont les suivantes : Avertissement simple avec mise en demeure, de faire cesser dans un délai donné les non conformités constatées. Avertissement avec audit et/ou essais supplémentaires de vérification à la charge du titulaire. Suspension de l HOMOLOGATION COUVERTURE avec délai de remise en ordre (sauf en cas d arrêt momentané de la ligne), Annulation de l HOMOLOGATION COUVERTURE. 10. BILAN D ACTIVITE Une fois par an, le CSTB présentera, au Comité d experts spécialisés «Couvertures», un bilan des activités de l HOMOLOGATION COUVERTURE, pour faire état des produits homologués pour chaque famille de produits. Lors de cette réunion, le Comité échangera sur le contexte évolutif des produits et pourra proposer des éventuelles modifications à apporter au Référentiel d homologation et des Règles de mise en œuvre (e-cahier _V1 et ). 11. DUREE Le titulaire peut dénoncer la procédure à tout moment par courrier avec accusé réception, ce qui entraîne l annulation de l HOMOLOGATION et la mise à jour de la liste des titulaires ou des produits homologués, en conséquence.

9 page 9/14 ANNEXE 0 Conditions financières HOMOLOGATION COUVERTURE Tarif 2010 Détail de la prestation d homologation Frais d inscription - Première demande Coût en Euros HT / Titulaire Gestion 950 ( * ) Frais d instruction Nouvelle demande Renouvellement Extension autre produit ( * ) Visite de chantier ( * ) ( * ) ( * ) - ( ** ) Maintien * ) Audit ( ** ) Contribution à la promotion 300 / Titulaire ( * ) Ces prix s entendent pour 3 ans pour la délivrance d une homologation par produit/par demande ( ** ) Hors frais de déplacement et d hébergement

10 page 10/14 ANNEXE 1 Composition du Comité d experts spécialisés «Couvertures» HOMOLOGATION COUVERTURE En application du paragraphe 3. des présentes Conditions Générales d Intervention, il est mis en place une instance consultative appelée Comité d experts spécialisés «Couvertures», dont le secrétariat est assuré par le CSTB. Le Comité d experts spécialisés «Couvertures» est composé selon les cas et en nombre variable, d experts européens représentant les utilisateurs, les fabricants et les organismes techniques. Il n y a pas de composition type, mais le principe est de pouvoir obtenir une représentation équitable en fonction des sujets et produits considérés. Un président membre d un des collèges suivants Utilisateur (2 à 5 représentants) : - représentant de l'union Nationale des Chambres Syndicales de Couverture Plomberie (UNCP) - expert indépendant représentant les entrepreneurs utilisateurs - expert indépendant représentant les maîtres d ouvrage et/ou maître d œuvre Fabricant (2 à 5 représentants) : - représentant des fabricants, - représentant des producteurs de matériaux, transformateurs etc. Organisme Technique (2 à 5 représentants) : - représentant des Contrôleurs Techniques (COPREC) - représentant du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) - organismes de recherches ou Centre Technique, publics ou privés Le CSTB prend les dispositions particulières permettant d'assurer la confidentialité des sujets présentés au sein du Comité. Les membres du Comité s'engagent formellement à garder la confidentialité des informations notamment à caractère individuel qui leur sont communiquées. Les membres du Comité ne peuvent recevoir aucune rétribution à raison des missions qui leur sont confiées.

11 page 11/14 ANNEXE 2 Document de Référence HOMOLOGATION COUVERTURE Liste des Référentiels d homologation couverture valides (disponible sur le site Internet du CSTB, : 1. Référentiel d homologation d Ecrans souples de sous-toiture (e-cahier du CSTB _V1), 2. Règles de mise en œuvre (e-cahier du CSTB ).

12 page 12/14 DEMANDE D HOMOLOGATION COUVERTURE (Première demande - Renouvellement - Extension) 1 - Je soussigné (1) M.... représentant la Société (2)... Tél. : ( )... Fax : ( )... assurant la fabrication de l accessoire ou composant de couverture (3) : demande au CSTB une HOMOLOGATION COUVERTURE. 2 La fabrication est assurée dans l usine suivante : (adresse de l usine). Tél. : ( )... Fax : ( ) Je déclare avoir pris connaissance des "Conditions Générales d Intervention du CSTB pour le délivrance d une HOMOLOGATION COUVERTURES" et de son annexe «Conditions financières». 4 - Je m engage à me conformer aux prescriptions de ce document et notamment transmettre au CSTB les documents nécessaires pour l examen du dossier de demande. 5 - Je désigne (4) M... comme mon représentant pour tout ce qui a trait à l examen de ma demande. 6 - Je m engage à m acquitter de tous paiements ultérieurs qui me seront demandés en conformité avec les Conditions Générales d Intervention. 7 Je m engage à signaler immédiatement au CSTB toute modification intervenant dans la composition ou la fabrication du produit. Porter la mention manuscrite «Lu et approuvé» Fait à Le... (1) Nom, prénom, adresse, téléphone (2) Raison commerciale et adresse, téléphone, télécopie. (3) Dénomination commerciale du produit (4) Nom, prénom, titre et fonction dans la Société, téléphone, télécopie. Formulaire à retourner au : CSTB - DER/CLC Mme Valérie FUMERAND 84 Avenue Jean Jaurès - BP Marne La Vallée Cedex 2

13 page 13/14 DEMANDE DE MAINTIEN D HOMOLOGATION COUVERTURE 1 - Je soussigné (1) M.... représentant la Société (2)... Tél. : ( )... Fax : ( )... Titulaire d une HOMOLOGATION COUVERTURE pour l accessoire ou composant de couverture (3) : demande au CSTB le maintien, pour la dénomination commerciale (5) : 2 La distribution est assurée par l entité suivante, qui s engage à ne commercialiser sous la nouvelle dénomination, que le produit titulaire de l HOMOLOGATION (3). (adresse) (remplir la fiche ci-jointe). Tél. : ( )... Fax : ( )... 3 L assistance technique est assurée par l entité suivante, qui s engage à fournir la notice de pose du produit et de justifier de sa capacité d assistance technique et des moyens mis en œuvre : 4 - Je déclare avoir pris connaissance des "Conditions Générales d Intervention du CSTB pour le délivrance d une HOMOLOGATION COUVERTURES" et de son annexe «Conditions financières». 5 Je m engage à ne fournir que le produit (4)..., titulaire de l HOMOLOGATION COUVERTURE, en vue de sa commercialisation sous la nouvelle dénomination. 6 - Je m engage à me conformer aux prescriptions de ce document et notamment transmettre au CSTB les documents nécessaires pour l examen du dossier de demande. 7 - Je désigne (6) M... comme mon représentant pour tout ce qui a trait à l examen de ma demande. 8 Je vous prie de trouver ci-joint copie de la fiche d engagement de la Société à ne distribuer sous la dénomination commerciale (nom ou référence commerciale) que les produits que je lui livre. 9 - Je m engage à m acquitter de tous paiements qui me seront demandés en conformité avec les Conditions Générales d Intervention. Porter la mention manuscrite (demandeur et société distributrice) «Lu et approuvé» Fait à Le (1) Nom, prénom, adresse, téléphone (2 et 3) Raison commerciale et adresse, téléphone, télécopie. (4) Dénomination commerciale du produit homologué (5) Nouvelle Dénomination commerciale (6) Nom, prénom, titre et fonction dans la Société, téléphone, télécopie. Formulaire à retourner au : CSTB - DER/CLC Mme Valérie FUMERAND 84 Avenue Jean Jaurès - BP Marne La Vallée Cedex 2

14 page 14/14 VISA DU DISTRIBUTEUR Je soussigné :... agissant en qualité de : Gérant de la SARL 1 :... Président du Conseil d'administration 1 :... Président de la SA 1 :... dont le siège est situé :... m'engage par les présentes :... - à n'effectuer aucune modification d'ordre technique affectant notamment la nature et/ou les caractéristiques de fonctionnement des produits ci-dessous désignés : Identification du produit N de l homologation Désignation et référence du produit du fabricant Dénomination commerciale 2 demandée par le distributeur à n'apporter d'autres modifications de détail sur les produits tels que fabriqués par la société <fabricant> que les suivantes < modifications>. Toute modification ultérieure doit être au préalable notifiée pour accord au CSTB, après avoir été convenues avec le fabricant ; - à ne modifier les dénominations commerciales visées ci-dessus qu'en accord avec le fabricant titulaire de l homologation ; - à ne distribuer sous ces dénominations commerciales que les produits livrés par la société <fabricant> ; - à ne procéder à aucune modification desdites dénominations commerciales sans en avoir au préalable avisé le CSTB par lettre ; - à prêter au CSTB mon concours pour toute vérification se rapportant aux produits objets des présentes et à leur commercialisation ; - à appliquer les mesures qui découlent des sanctions prises conformément aux présentent conditions ; - à verser le montant des frais dont le soussigné déclare avoir pris connaissance prévus par les tarifs et à effectuer tous paiements ultérieurs qui me seront réclamés en conformité avec les présentes conditions générales d intervention. Date et signature du représentant légal du bénéficiaire du maintien 1 Rayer la mention inutile 2 On s entend par «dénomination commerciale» tout signe distinctif permettant d identifier avec précision à la fois le distributeur et le produit couvert par l homologation

Conditions particulières d intervention du CSTB pour la délivrance des certificats de conformité du contrôle de la production en usine (système 2+)

Conditions particulières d intervention du CSTB pour la délivrance des certificats de conformité du contrôle de la production en usine (système 2+) 84 avenue Jean Jaurès Champs sur marne F 77447 Marne la Vallée cedex 2 organisme notifié n 0679 Affaire suivie par : Brice TUAYIZIDI NASI Tél : +33(0) 1 64 68 82 74 Fax : +33(0) 1 64 68 85 34 e-mail :

Plus en détail

PROCESSUS DE CONTROLE REFERENTIEL INTRANTS UTILISABLES EN AB PROCESSUS DE CONTRÔLE. Contrôle d intrants utilisables en Agriculture Biologique

PROCESSUS DE CONTROLE REFERENTIEL INTRANTS UTILISABLES EN AB PROCESSUS DE CONTRÔLE. Contrôle d intrants utilisables en Agriculture Biologique Page: 1/6 PROCESSUS DE CONTRÔLE Contrôle d intrants utilisables en Agriculture Biologique 1. LES ETAPES DU CONTROLE 2. LEXIQUE 3. MODE DE TRAITEMENT DES ECARTS Page: 2/6 1/ LES ETAPES DU CONTRÔLE 1 - DEMANDE

Plus en détail

CERTIFICATION CSTBat 11

CERTIFICATION CSTBat 11 CERTIFICATION CSTBat 11 CONDUITS Barème 2015 (montants HT) en application du référentiel de certification NF 052 (Les tarifs indiqués s entendent hors taxes et sont à majorer du taux de TVA en vigueur)

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION 39/41, rue Louis Blanc 92400 COURBEVOIE Tél. : 01 47 17 64 85 www.certita.fr Organisme certificateur mandaté par AFNOR Certification 11, rue Francis de Préssencé 93571 LA PLAINE ST DENIS Cedex Tél :01

Plus en détail

PARTIE 2. Gestion de votre candidature et de son instruction

PARTIE 2. Gestion de votre candidature et de son instruction «LABEL EGALITE» PARTIE 2 Gestion de votre candidature et de son instruction Gestion de votre candidature - version 1 du 15 septembre 2004 Page 1 sur 8 SOMMAIRE Gestion de votre candidature et de son instruction

Plus en détail

«LABEL EGALITE PROFESSIONNELLE» PARTIE 2. Gestion de votre candidature et de son instruction

«LABEL EGALITE PROFESSIONNELLE» PARTIE 2. Gestion de votre candidature et de son instruction «LABEL EGALITE PROFESSIONNELLE» PARTIE 2 Gestion de votre candidature et de son instruction 11 rue Francis de Pressensé - 93751 La Plaine Saint-Denis Cedex - France -T. +33 (0)1 41 62 80 11 - F : +33 (0)1

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION R.C. Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION R.C. Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION. Maître de l ouvrage : Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne Objet du marché : FOURNITURE POSE ENTRETIEN ET MAINTENANCE DES MOBILIERS

Plus en détail

NOR: EQUT0501281A. Le ministre des transports, de l équipement, du tourisme et de la mer et le ministre délégué à l industrie,

NOR: EQUT0501281A. Le ministre des transports, de l équipement, du tourisme et de la mer et le ministre délégué à l industrie, Arrêté du 14 octobre 2005 relatif aux organismes habilités à mettre en œuvre les procédures de vérification «CE» des sous-systèmes et d évaluation de la conformité ou de l aptitude à l emploi des constituants

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation DEPARTEMENT de la MOSELLE Commune de SCY-CHAZELLES 03 87 60 07 14-03 87 60 18 33 mairie@mairie-scy-chazelles.fr Marché public de fournitures courantes et services Fourniture de Gaz Naturel pour les bâtiments

Plus en détail

COMMUNE DE BOUSSOIS MARCHE D ASSISTANCE TECHNIQUE ET DE PRESTATIONS DE REPAS POUR LE SERVICE DE RESTAURATION COLLECTIVE MARCHE PUBLIC DE SERVICES

COMMUNE DE BOUSSOIS MARCHE D ASSISTANCE TECHNIQUE ET DE PRESTATIONS DE REPAS POUR LE SERVICE DE RESTAURATION COLLECTIVE MARCHE PUBLIC DE SERVICES COMMUNE DE BOUSSOIS MARCHE D ASSISTANCE TECHNIQUE ET DE PRESTATIONS DE REPAS POUR LE SERVICE DE RESTAURATION COLLECTIVE MARCHE PUBLIC DE SERVICES REGLEMENT DE CONSULTATION Article 1 IDENTIFICATION DU POUVOIR

Plus en détail

Politique d approbation des mémoires internationaux

Politique d approbation des mémoires internationaux Contexte et objet Politique d approbation des mémoires internationaux Document 215033 Un «mémoire» est soit la réponse officielle de l Institut à un appel à commentaires, soit un ensemble de commentaires

Plus en détail

Règles de certification de la marque

Règles de certification de la marque N d identification : NF102 N de révision : 10 Date d approbation : 15/06/2012 Date d édition : 29/08/2012 Règles de certification de la marque Validation des méthodes alternatives d analyse Application

Plus en détail

PREMIER MINISTRE PROCEDURE TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION

PREMIER MINISTRE PROCEDURE TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense nationale Paris, le 9 février 2004 000309/SGDN/DCSSI/SDR Référence : CER/P/01.1 Direction centrale de la sécurité des systèmes d information PROCEDURE

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE

SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE QA SURVEILLANCE DES FOURNISSEURS DISPOSANT D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE EDITION: 02/2003 Index 1. OBJET...3 2. DOMAINE D

Plus en détail

CERTIFICATION CSTBat

CERTIFICATION CSTBat CERTIFICATION CSTBat PROCÉDÉS SOLAIRES Barème 2015 (montants HT) en application du référentiel de certification CSTBat 14 (Les tarifs indiqués s entendent hors taxes et sont à majorer du taux de TVA en

Plus en détail

Le processus de certification GOTS Global organic Textile Standard

Le processus de certification GOTS Global organic Textile Standard Le processus de certification GOTS Global organic Textile Standard Référentiel en vigueur disponible sur http://www.global-standard.org ou transmis sur simple demande. 1 Sommaire 1/ Référentiel GOTS International

Plus en détail

Association Idéa 35 8 avenue Henri Fréville Immeuble Epsilon 35200 RENNES Tél. : 02.99.53.65.65 Fax : 02.99.53.65.64 info@idea35.fr www.idea35.

Association Idéa 35 8 avenue Henri Fréville Immeuble Epsilon 35200 RENNES Tél. : 02.99.53.65.65 Fax : 02.99.53.65.64 info@idea35.fr www.idea35. Association Idéa 35 8 avenue Henri Fréville Immeuble Epsilon 35200 RENNES Tél. : 02.99.53.65.65 Fax : 02.99.53.65.64 info@idea35.fr www.idea35.fr Réalisation d une mission de conseils aux entreprises en

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE

MARCHE PUBLIC DE SERVICE MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) POUVOIR ADJUDICATEUR DEPARTEMENT DE LA CHARENTE OBJET DE LA CONSULTATION RÉALISATION D UNE MISSION DE DIAGNOSTIC SUR L ACCESSIBILITÉ

Plus en détail

PARTIE 6 TARIF APPLICABLE CONDITIONS DE FACTURATION

PARTIE 6 TARIF APPLICABLE CONDITIONS DE FACTURATION REGLEMENT DE CERTIFICATION MARQUE NF TUBES ET ACCESSOIRES POUR RESEAUX DE TELECOMMUNICATION EN PE PARTIE 6 APPLICABLE CONDITIONS DE FACTURATION SOMMAIRE 6.1. Tarif applicable 6.2. Conditions de facturation

Plus en détail

PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION

PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF ALUMINIUM MENAGER PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION SOMMAIRE 4.1. Processus de surveillance des produits certifiés 4.2.

Plus en détail

PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION

PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF REACTION AU FEU DES MATERIAUX DESTINES AU BATIMENT TUBES ET RACCORDS PVC FILMS PVC SUPPORTS TEXTILES REVETUS PLAFONDS PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES

Plus en détail

CHARTE DES VOYAGES SCOLAIRES ET SORTIES PEDAGOGIQUES DU COLLEGE LOUIS PASTEUR FAULQUEMONT

CHARTE DES VOYAGES SCOLAIRES ET SORTIES PEDAGOGIQUES DU COLLEGE LOUIS PASTEUR FAULQUEMONT Ordre du jour n 9 CHARTE DES VOYAGES SCOLAIRES ET SORTIES PEDAGOGIQUES DU COLLEGE LOUIS PASTEUR FAULQUEMONT Cette charte est applicable à toutes les sorties et à tous les voyages scolaires facultatifs

Plus en détail

PROCEDURE APPELS ET RECLAMATIONS

PROCEDURE APPELS ET RECLAMATIONS PROCEDURE APPELS ET RECLAMATIONS ENREGISTREMENT DES EVOLUTIONS Version N des pages Origine de l évolution et commentaires Date modifiées d application 1 Toutes Original Janvier 07 2 Toutes Suite à l audit

Plus en détail

JORF n 0024 du 28 janvier 2012. Texte n 14

JORF n 0024 du 28 janvier 2012. Texte n 14 Le 30 janvier 2012 JORF n 0024 du 28 janvier 2012 Texte n 14 DECRET Décret n 2012-100 du 26 janvier 2012 relatif à l immatriculation des intermédiaires en opérations de banque et en services de paiements,

Plus en détail

Formulaire de demande

Formulaire de demande FORM01FRPUR Valable à partir du 2011-05-09 Formulaire de demande Données administratives du demandeur (voir Article 2) Le soussigné : En son nom propre Au nom de l entreprise : Entreprise à mentionner

Plus en détail

Centexbel. Règlement général de certification. Produits de construction

Centexbel. Règlement général de certification. Produits de construction Centexbel Centre scientifique et technique de l industrie textile belge Règlement général de certification Produits de construction ouwproducten_fr.doc saved: 14/07/11 blz. 1 / 9 Contenu 1 Introduction

Plus en détail

ANNEXE V. Modalités d agrément des auditeurs

ANNEXE V. Modalités d agrément des auditeurs ANNEXE V Modalités d agrément des auditeurs Modalités d agrément des auditeurs A 1 : 1. Toute personne physique porteuse d'un diplôme d ingénieur dans les spécialités ci-après : génie mécanique, énergétique,

Plus en détail

Objet de la consultation PRESTATION DE SERVICES DE RELATIONS PRESSE DU PALAIS DE TOKYO. Marché n 2-2015 ACTE D ENGAGEMENT

Objet de la consultation PRESTATION DE SERVICES DE RELATIONS PRESSE DU PALAIS DE TOKYO. Marché n 2-2015 ACTE D ENGAGEMENT Objet de la consultation PRESTATION DE SERVICES DE RELATIONS PRESSE DU PALAIS DE TOKYO Marché n 2-2015 ACTE D ENGAGEMENT DATE ET HEURE LIMITES DE REMISE DES OFFRES : 12 novembre 2015 à 18h Date d envoi

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES & SERVICES

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES & SERVICES MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES & SERVICES Communauté de Communes des Collines du Nord Dauphiné 566, Avenue de l Europe 38540 HEYRIEUX Tél : 04 72 48 19 89 OBJET : MAINTENANCE DU PARC INFORMATIQUE

Plus en détail

PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION

PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF SECURITE FEU TUBES ET RACCORDS PVC PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION SOMMAIRE 4.1. Processus de surveillance des produits

Plus en détail

QUALIPOL. La qualité de membre de l U.P.D.S. n est pas exigée pour l attribution du label «QUALIPOL».

QUALIPOL. La qualité de membre de l U.P.D.S. n est pas exigée pour l attribution du label «QUALIPOL». QUALIPOL PRESENTATION La labellisation «QUALIPOL» a pour but de distinguer les prestataires de services en dépollution des sols et de la ressource en eau par l assurance qu ils possèdent les éléments d

Plus en détail

Objet du Marché. PRESTATIONS de SERVICES MUTUELLE DE GROUPE

Objet du Marché. PRESTATIONS de SERVICES MUTUELLE DE GROUPE CHAMBRE D AGRICULTURE DEPARTEMENT des ARDENNES Objet du Marché PRESTATIONS de SERVICES MUTUELLE DE GROUPE Référence : 10-242934 Règlement de consultation Date limite de remise des offres : 2 décembre 2010

Plus en détail

FICHE N 14 Règles et bonnes pratiques de la sous-traitance dans les marchés publics

FICHE N 14 Règles et bonnes pratiques de la sous-traitance dans les marchés publics FICHE N 14 Règles et bonnes pratiques de la sous-traitance dans les marchés publics I. QU EST-CE QUE LA SOUS-TRAITANCE? 1.- Définition : la loi du 31 décembre 1975 relative à la sous-traitance L article

Plus en détail

Formulaire de demande de certification d un Fiscal Data Module en tant qu élément d un système de caisse enregistreuse

Formulaire de demande de certification d un Fiscal Data Module en tant qu élément d un système de caisse enregistreuse Ce formulaire permet au Service Public Finances (SPF Finances) de collecter les données nécessaires pour mener à bien la procédure en tant qu élément d un système de caisse enregistreuse, tel que prévu

Plus en détail

INSTITUT INTERNATIONAL DE GESTION DU CYANURE

INSTITUT INTERNATIONAL DE GESTION DU CYANURE INSTITUT INTERNATIONAL DE GESTION DU CYANURE Rapport sommaire de l audit pour les sociétés de transport de cyanure Pour le Code international de gestion du cyanure www.cyanidecode.org Juin 2012 Le Code

Plus en détail

Règlement de certification des prestataires en localisation des réseaux et Comité de pilotage de la certification

Règlement de certification des prestataires en localisation des réseaux et Comité de pilotage de la certification Règlement de certification des prestataires en localisation des réseaux et Comité de pilotage de la certification 1. Objet Le présent document définit les règles d instruction des demandes faites par des

Plus en détail

Politique pour les étudiants à besoins éducationnels spéciaux

Politique pour les étudiants à besoins éducationnels spéciaux Collège Jean-de-Brébeuf Niveau collégial Règlements et politiques Politique pour les étudiants à besoins éducationnels spéciaux Dans la présente politique, l utilisation du masculin est épicène. Table

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION RAISON SOCIALE : CORRESPONDANT NOM : FONCTION : TEL : FAX : MOBILE : EMAIL : Ce dossier a pour objet l analyse de recevabilité de la demande d admission à la certification NF Maison Rénovée et de son option

Plus en détail

Contrat. Contexte [M2L]

Contrat. Contexte [M2L] Le dossier ci-joint fait état de l ensemble des réalisations (et honoraires) du prestataire pour le compte de Mr Lucien SAPIN dans le cadre de la conception du site web Sports&Cie. Contrat Contexte [M2L]

Plus en détail

CERTIBAT 30 rue Gabriel Péri 92707 COLOMBES Cedex Téléphone : 01 41 32 21 42 Télécopie : 01 47 85 99 17

CERTIBAT 30 rue Gabriel Péri 92707 COLOMBES Cedex Téléphone : 01 41 32 21 42 Télécopie : 01 47 85 99 17 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 CERTIBAT est un organisme de certification dans le domaine de la construction. Il a la fiabilité et la compétence nécessaires qui lui permettent de certifier les systèmes de management.

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION ISOLATION

DEMANDE DE SUBVENTION ISOLATION DEMANDE DE SUBVENTION ISOLATION Preuve de son engagement dans la réduction des gaz à effet de serre, la Ville de Thionville a mis en place des mesures incitatives pour la rénovation thermique, les économies

Plus en détail

Rédaction du Journal du Parc naturel régional Livradois-Forez Mission d appui à la conception et à la réalisation

Rédaction du Journal du Parc naturel régional Livradois-Forez Mission d appui à la conception et à la réalisation Rédaction du Journal du Parc naturel régional Livradois-Forez Mission d appui à la conception et à la réalisation MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Article 3 : Complément à l objet de l association

REGLEMENT INTERIEUR. Article 3 : Complément à l objet de l association Titre 1 - Définitions ASSOCIATION AGREEE DE GESTION DES PROFESSIONS LIBERALES DES ALPES Association déclarée, régie par la Loi du 1er juillet 1901; Agréée par Monsieur le Directeur Régional le 30/03/1981

Plus en détail

Cahier des Clauses Particulières

Cahier des Clauses Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES HOTEL DE VILLE - Service des Marchés Publics 1, Place des 5 fontaines BP248 38433 ECHIROLLES CEDEX Tél: 04 76 20 63 00 ÉTUDE SUR L INFORMATISATION DES

Plus en détail

Marché de mise en concurrence adaptée de fournitures et de services Passé en application de l article 28 du code des marchés publics

Marché de mise en concurrence adaptée de fournitures et de services Passé en application de l article 28 du code des marchés publics Marché de mise en concurrence adaptée de fournitures et de services Passé en application de l article 28 du code des marchés publics MARCHE PUBLIC BIBLIOTHEQUE COMMUNAUTAIRE Fourniture et maintenance d

Plus en détail

NOR: DEVT0769851A. Le ministre d Etat, ministre de l écologie, du développement et de l aménagement durables,

NOR: DEVT0769851A. Le ministre d Etat, ministre de l écologie, du développement et de l aménagement durables, Arrêté du 21 décembre 2007 relatif à l agrément des experts ou organismes qualifiés pour évaluer la conception et la réalisation de systèmes ou sous-systèmes ferroviaires nouveaux ou substantiellement

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT - TECHNICIEN CHAUDIÈRE AGRÉÉ - - CHAUFFAGISTE AGRÉÉ - - CONSEILLER CHAUFFAGE PEB -

FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT - TECHNICIEN CHAUDIÈRE AGRÉÉ - - CHAUFFAGISTE AGRÉÉ - - CONSEILLER CHAUFFAGE PEB - FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT - TECHNICIEN CHAUDIÈRE AGRÉÉ - - CHAUFFAGISTE AGRÉÉ - - CONSEILLER CHAUFFAGE PEB - 1. COMMENT INTRODUIRE VOTRE DOSSIER DE DEMANDE D AGRÉMENT? - remplir le présent formulaire,

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Direction des Services Techniques Service des marchés publics 83316 GRIMAUD Tél: 0494556913 ASSISTANCE JURIDIQUE EN URBANISME, FONCIER, DROIT DE LA

Plus en détail

POITIERS le 28 Mars 2013. Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs. Pascal BAR

POITIERS le 28 Mars 2013. Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs. Pascal BAR POITIERS le 28 Mars 2013 Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs Pascal BAR 1 Obligations pour les fabricants 1. Détermination du «produit-type» Déclarer l usage attendu du produit

Plus en détail

QMS-QUA-03 Mesures correctives et préventives

QMS-QUA-03 Mesures correctives et préventives 1 Domaine et application 1.1 Objectif QMS-QUA-03 Mesures correctives et préventives Fournir une méthode efficace et uniforme d aborder les problèmes, les plaintes, les suggestions et les anomalies concernant

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Direction des Services Techniques Service des marchés publics 83316 GRIMAUD Tél: 0494556913 FOURNITURE DE GAZ INDUSTRIEL ET MENAGER Date et heure limites

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES COMMUNE DE SAINT GEORGES SUR BAULCHE 37 GRANDE RUE 89000 SAINT GEORGES SUR BAULCHE

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES COMMUNE DE SAINT GEORGES SUR BAULCHE 37 GRANDE RUE 89000 SAINT GEORGES SUR BAULCHE MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES Fourniture et acheminement de gaz naturel et de services associés Date et heure limites de réception des offres : 13 avril 2015 à 12 heures REGLEMENT

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES COMMUNE DE LA LONDE LES MAURES Direction des Services Financiers Service des Marchés Publics BP 62 ou place du XI Novembre 83250 LA LONDE LES MAURES

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFORT Tél. : 04.71.23.69.25 Fax : 04.71.23.39.87 *******

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFORT Tél. : 04.71.23.69.25 Fax : 04.71.23.39.87 ******* DC8 COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFORT Tél. : 04.71.23.69.25 Fax : 04.71.23.39.87 ******* Consultation Pour l Aménagement de la Maison des Services Rue du Plomb du Cantal 15230 PIERREFORT ACTE

Plus en détail

Objet du marché : FOURNITURE D ELECTRICITE. Marché public passé selon une procédure adaptée Article 28 du code des marchés publics

Objet du marché : FOURNITURE D ELECTRICITE. Marché public passé selon une procédure adaptée Article 28 du code des marchés publics CAHIER DES CHARGES Objet du marché : FOURNITURE D ELECTRICITE Marché public passé selon une procédure adaptée Article 28 du code des marchés publics ORSAC 51 rue de la bourse 69002 LYON Date de remise

Plus en détail

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE Résumé PREFACE 2 INTRODUCTION 2 1. BUT ET CHAMP D APPLICATION 2 2. REFERENCES DOCUMENTAIRES ET NORMES 3 3. TERMES ET DEFINITIONS 3 4. POLITIQUE POUR UNE CONSOMMATION RAISONNEE (PCC) 3 5. RESPONSABILITE

Plus en détail

PERSONNES HANDICAPEES «MODUL HAND» Prestation approuvée par le Conseil d administration du Fongecif Bretagne

PERSONNES HANDICAPEES «MODUL HAND» Prestation approuvée par le Conseil d administration du Fongecif Bretagne PRESTATION SPECIFIQUE A DESTINATION DES PERSONNES HANDICAPEES «MODUL HAND» CAHIER DES CHARGES Prestation approuvée par le Conseil d administration du Fongecif Bretagne Nom de l organisme prestataire de

Plus en détail

ANNEXE 5 «DOCUMENTS DE GARANTIE»

ANNEXE 5 «DOCUMENTS DE GARANTIE» ANNEXE 5 «DOCUMENTS DE GARANTIE» RESUME / AVERTISSEMENT Cette annexe définit les déclarations et modèles de documents nécessaires à l établissement des garanties bancaires nécessaires à l exécution du

Plus en détail

PROJET DE CONVENTION DE MANDAT

PROJET DE CONVENTION DE MANDAT PROJET DE CONVENTION DE MANDAT ÉQUIPEMENT DES SALLES SERVEURS DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU GRAND DOLE ET DE LA VILLE DE DOLE DANS LE CADRE D UN SYSTÈME D INFORMATION MUTUALISÉ ENTRE La Communauté

Plus en détail

Hébergement de chercheurs extérieures à l établissement

Hébergement de chercheurs extérieures à l établissement Hébergement de chercheurs extérieures à l établissement entre L Université René Descartes, représentée par son Président, pour le compte de.., Université René Descartes Paris 5 12, rue de l Ecole de Médecine

Plus en détail

Annexe 1 : DPGF (à compléter)

Annexe 1 : DPGF (à compléter) Annexe 1 : DPGF (à compléter) SOMMAIRE Article 1 : Engagement du candidat... 4 Article 2 : Conditions d exécution... 4 Article 3 : Objet et durée du marché... 4 Article 4 : Montant du marché... 5 Article

Plus en détail

Refonte des infrastructures du système d information. Marché A Procédure Adaptée

Refonte des infrastructures du système d information. Marché A Procédure Adaptée Refonte des infrastructures du système d information Marché A Procédure Adaptée Pouvoir adjudicateur : Nom du Pouvoir adjudicateur CENTRE HELENE BOREL Ayant son siège social à Avenue du Château du Liez

Plus en détail

Assistance à maîtrise d ouvrage BTP CFA Poitou-Charentes - AE. BTP CFA Poitou-Charentes 3 rue de Chantejeau 86 280 SAINT BENOIT Cedex

Assistance à maîtrise d ouvrage BTP CFA Poitou-Charentes - AE. BTP CFA Poitou-Charentes 3 rue de Chantejeau 86 280 SAINT BENOIT Cedex BTP CFA Poitou-Charentes 3 rue de Chantejeau 86 280 SAINT BENOIT Cedex Assistance à Maîtrise d Ouvrage pour la construction des nouveaux locaux de formation et d hébergement du BTP CFA de Charente. A E

Plus en détail

AUDIT INTERNE. BELAC 3-03 Rev 3-2014. Mise en application : 27.06.2014

AUDIT INTERNE. BELAC 3-03 Rev 3-2014. Mise en application : 27.06.2014 BELAC 3-03 Rev 3-2014 AUDIT INTERNE Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles sur le site internet de BELAC (www.belac.fgov.be) sont seules considérées comme authentiques.

Plus en détail

RÈGLES DE CERTIFICATION

RÈGLES DE CERTIFICATION Revu par : Valide pour : Révision : No. : Estelle MAILLER DNV GL Business Assurance France 19 PSY03 Approuvé par : Date : Replace : Pages : Antoine Thomassin 2015-10-07 18 1 sur 8 RÈGLES DE CERTIFICATION

Plus en détail

Objet du marché : REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION

Objet du marché : REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION Objet du marché : Voyage Linguistique et Culturel En Angleterre : Devon Sur la piste des grands détectives anglais REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION Procédure de consultation utilisée : Procédure

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation ACCORD-CADRE DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Direction des Services Techniques Service des marchés publics 83316 GRIMAUD Tél: 0494556913 ACCORD CADRE POUR LES FOURNITURES DE MATERIEL INFORMATIQUE

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION AUDIT ENERGETIQUE

DEMANDE DE SUBVENTION AUDIT ENERGETIQUE DEMANDE DE SUBVENTION AUDIT ENERGETIQUE Preuve de son engagement dans la réduction des gaz à effet de serre, la Ville de Thionville a mis en place des mesures incitatives pour la rénovation thermique,

Plus en détail

Addendum au Référentiel de certification pour la marque

Addendum au Référentiel de certification pour la marque Organisme certificateur Centre d Études et de Recherches de l Industrie du Béton 1 rue des Longs Réages CS 10010 28233 ÉPERNON CEDEX France tél. 02 37 18 48 00 fax 02 37 32 63 46 N d identification : QualiF-IB

Plus en détail

REGLES DE CERTIFICATION LUMINAIRES

REGLES DE CERTIFICATION LUMINAIRES REGLES DE CERTIFICATION LUMINAIRES N d identification : NM013 Version 01 Date d approbation : 30 octobre 2014 1. OBJET ET CHAMP D'APPLICATION Le présent référentiel ainsi que ses annexes précisent les

Plus en détail

Marquage CE des Granulats

Marquage CE des Granulats REFERENTIEL SECTORIEL POUR LA Page 1 sur 11 MAÎTRISE DE LA PRODUCTION DES GRANULATS (Système d'attestation de conformité 2+) SOMMAIRE : Article 1 Objet et domaine d application Article 2 Intervenants dans

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION Maître d Ouvrage Commune d ANDELAT Mairie REGLEMENT DE LA CONSULTATION Objet Rénovation et extension des bâtiments des écoles Architecte Philippe MAGENTIES Pagros Tél/Fax : 04 71 20 42 33 Port : 06 45

Plus en détail

REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF REACTION AU FEU MANCHONS ET PLAQUES D ISOLATION THERMIQUE EN ELASTOMERE EXPANSE PARTIE 4

REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF REACTION AU FEU MANCHONS ET PLAQUES D ISOLATION THERMIQUE EN ELASTOMERE EXPANSE PARTIE 4 REGLES DE CERTIFICATION MARQUE MANCHONS ET PLAQUES D ISOLATION THERMIQUE EN ELASTOMERE EXPANSE PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION SOMMAIRE 4.1. Processus

Plus en détail

Attestation du fonctionnaire désigné.

Attestation du fonctionnaire désigné. l VILLE DE FLEURUS PRIME À L INSTALLATION D UN SYSTEME D ALARME Attestation du fonctionnaire désigné. Je soussigné Muriel FILIPPINI/Adrien CACCIAPAGLIA, fonctionnaire délégué, accrédité par la Ville de

Plus en détail

1. APPLICATION DES PRESENTES CONDITIONS GENERALES DE VENTE OPPOSABILITE

1. APPLICATION DES PRESENTES CONDITIONS GENERALES DE VENTE OPPOSABILITE Conditions Générales de Vente de RIM, Interprètes en Mouvement Dont le siège social est La Maison de l Initiative au 52, rue Jacques Babinet 31100 Toulouse 1. APPLICATION DES PRESENTES CONDITIONS GENERALES

Plus en détail

1. Qu est-ce que l IGC?

1. Qu est-ce que l IGC? Questions fréquemment posées concernant l accréditation auprès du Comité intergouvernemental de la propriété intellectuelle relative aux ressources génétiques, aux savoirs traditionnels et au folklore

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N O

Plus en détail

PR02 Maîtrise des Dysfonctionnements Version G 160315 Page 1/10

PR02 Maîtrise des Dysfonctionnements Version G 160315 Page 1/10 PR02 Maîtrise des Dysfonctionnements Version G 160315 Page 1/10 Traçabilité des modifications Date Version Objet 13/04/2007 A Création du document. 18/05/2007 B Prise en compte des propositions d améliorations

Plus en détail

Protocole de vérification de conformité de la norme Afnor NF V 25-112 MAJ : 08/09/10

Protocole de vérification de conformité de la norme Afnor NF V 25-112 MAJ : 08/09/10 Protocole de vérification de conformité Norme Afnor NF V 25-112 - Bonnes pratiques d'évaluation des caractéristiques d'un lot de pommes de terre destiné au marché du frais Sommaire Page 1 DOMAINE D'APPLICATION...5

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES LIEES A L EXECUTION DU MARCHE

CONDITIONS GENERALES LIEES A L EXECUTION DU MARCHE CONDITIONS GENERALES LIEES A L EXECUTION DU MARCHE 1/5 ARTICLE CG.1 : DEFINITIONS DES PARTIES CONTRACTANTES L «adjudicateur» est l AGEFIPH, représentée dans le cadre du marché par son Directeur Général.

Plus en détail

ORGANISATION D UN PROGRAMME DE RENDEZ-VOUS B TO B OPERATION PROVENCE PRESTIGE A BRUXELLES

ORGANISATION D UN PROGRAMME DE RENDEZ-VOUS B TO B OPERATION PROVENCE PRESTIGE A BRUXELLES ORGANISATION D UN PROGRAMME DE RENDEZ-VOUS B TO B OPERATION PROVENCE PRESTIGE A BRUXELLES CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES VALANT ACTE D ENGAGEMENT Marché passé selon une procédure adaptée (articles 28

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE ANNUAIRE LQE Bureau d études

DOSSIER DE CANDIDATURE ANNUAIRE LQE Bureau d études L o r r a i n e Q u a l i t é E n v i r o n n e m e n t DOSSIER DE CANDIDATURE ANNUAIRE LQE Bureau d études 62, rue de Metz - CS 83333 54014 Nancy Cedex Tel : 03 83 31 09 88 http://www.lqe.fr contact@lqe.fr

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION ((RC) n de marché 15 000 13. Date : novembre 2015

REGLEMENT DE LA CONSULTATION ((RC) n de marché 15 000 13. Date : novembre 2015 ETABLISSEMENT PUBLIC DU MUSEE NATIONAL DE LA MARINE 16 place du Trocadero 75 116 Paris France R.C. page 1/7 REGLEMENT DE LA CONSULTATION ((RC) n de marché 15 000 13 Date : novembre 2015 Maître de l ouvrage

Plus en détail

PROCEDURE DE GESTION DES ENREGISTREMENTS LIES AUX ACTIVITES DE BELAC

PROCEDURE DE GESTION DES ENREGISTREMENTS LIES AUX ACTIVITES DE BELAC BELAC 3-13 Rev 1-2014 PROCEDURE DE GESTION DES ENREGISTREMENTS LIES AUX ACTIVITES DE BELAC Mise en application : 01.07.2014 BELAC 3-13 Rev 1 2014-1/9 BELAC 3-13 Rev 1 2014-2/9 Révision et date d approbation

Plus en détail

Marché public d assurance

Marché public d assurance Service assurance Mairie de Sarzeau Place Richemont - BP 14 56370 Sarzeau Tél. : 02 97 41 85 15 Fax : 02 97 41 84 28 mairie@sarzeau.fr www.sarzeau.fr Consultation n 56240-10-0043 Procédure adaptée - art.

Plus en détail

MAITRISE DES DOCUMENTS QUALITE

MAITRISE DES DOCUMENTS QUALITE MAITRISE DES DOCUMENTS QUALITE Procédure Historique Version Date Nature de la modification 01 07/02/02 Création 02 03/02/03 03 19/11/03 04 20/06/05 1. Changement de codification de la présente procédure

Plus en détail

Proposition Technique et Financière (PTF) pour un raccordement au réseau de distribution d électricité

Proposition Technique et Financière (PTF) pour un raccordement au réseau de distribution d électricité Proposition Technique et Financière (PTF) pour un raccordement au réseau de distribution d électricité Résumé Ce modèle présente les composantes techniques et financières de la proposition de raccordement

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES REGLEMENT DE LA CONSULTATION Personne publique : VILLE D AUTERIVE Place du 11 Novembre 1918 31190 AUTERIVE CEDEX Objet de la consultation : Fourniture

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT PACK 15-30 PASS COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

CONVENTION DE PARTENARIAT PACK 15-30 PASS COMPLÉMENTAIRE SANTÉ CONVENTION DE PARTENARIAT PACK 15-30 PASS COMPLÉMENTAIRE SANTÉ Le Président du Conseil régional des Pays de la Loire le code général des collectivités territoriales et notamment les articles L 4211-1 et

Plus en détail

Document confidentiel Propriété exclusive d ARTE France

Document confidentiel Propriété exclusive d ARTE France Prestation d accueil physique et téléphonique Avis de marché n 2010-122790 Acte d engagement Lot 2 Prestation accueil physique et téléphonique ARTE France Développement SOMMAIRE 1. IDENTIFIANTS... 3 2.

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC)

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) MAIRIE DE MONTLOUIS ECOLE EMILE GERBAULT REFECTION DU CHAUFFAGE REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) DATE LIMITE DE RECEPTION DES OFFRES : 22 AVRIL 2010 A 17 H 00 DELAI DE RIGUEUR DIRECTION DES BÂTIMENTS

Plus en détail

Ministère de la Justice Direction générale des services de justice

Ministère de la Justice Direction générale des services de justice Ministère de la Justice Direction générale des services de justice Médiation à la Division des petites créances Guide de fonctionnement à l intention des médiateurs Octobre 2003 (mise à jour octobre 2014)

Plus en détail

CREATION & GESTION DE VOTRE COMPTE UTILISATEUR

CREATION & GESTION DE VOTRE COMPTE UTILISATEUR NOTICE D UTILISATION DE LA PLATEFORME DES AIDES REGIONALES CREATION & GESTION DE VOTRE COMPTE UTILISATEUR SOMMAIRE 1- PREMIERE CONNEXION : ACCEDER A LA PAR... 2 2-CREER SON COMPTE UTILISATEUR SUR LA PAR...

Plus en détail

Service Public D Assainissement Non Collectif

Service Public D Assainissement Non Collectif Service Public D Assainissement Non Collectif Communauté de Communes du Pays Neslois Dossier pour la réhabilitation d une installation d assainissement non collectif (éligible à la demande de subvention)

Plus en détail

COMMUNE DE LE COUDRAY 32, rue du GORD 28630 LE COUDRAY. Tél: 02.37.28.17.14 Télécopie : 02.37.30.17.60 MAINTENANCE MATERIELS INFORMATIQUES ET RESEAU

COMMUNE DE LE COUDRAY 32, rue du GORD 28630 LE COUDRAY. Tél: 02.37.28.17.14 Télécopie : 02.37.30.17.60 MAINTENANCE MATERIELS INFORMATIQUES ET RESEAU COMMUNE DE LE COUDRAY 32, rue du GORD 28630 LE COUDRAY Tél: 02.37.28.17.14 Télécopie : 02.37.30.17.60 MAINTENANCE MATERIELS INFORMATIQUES ET RESEAU Cahier des Charges CAHIER DES CHARGES SOMMAIRE ARTICLE

Plus en détail

Accord. (texte en vigueur à partir du 1 er mars 2014)*

Accord. (texte en vigueur à partir du 1 er mars 2014)* Accord entre l Institut national de la propriété industrielle du Brésil et le Bureau international de l Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle concernant les fonctions de l Institut national

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION QSE_DOC_015 V4.0 RÈGLEMENT DE CERTIFICATION Systèmes de management Tél. : 01 41 98 09 49 - Fax : 01 41 98 09 48 certification@socotec.com Sommaire Introduction 1. Déroulé d une prestation de certification

Plus en détail

QMS-AUD-01 Audits internes. 1.1 Objectif Assurer la conformité du système de gestion de la qualité (SGQ) par des audits internes.

QMS-AUD-01 Audits internes. 1.1 Objectif Assurer la conformité du système de gestion de la qualité (SGQ) par des audits internes. QMS-AUD-01 Audits internes 1 Domaine et application 1.1 Objectif Assurer la conformité du système de gestion de la qualité (SGQ) par des audits internes. 1.2 Domaine d application Tous les aspects du SGQ

Plus en détail

1. Objet Le règlement a pour objet de définir les règles de formulation et de l examen des Réclamations par la Société.

1. Objet Le règlement a pour objet de définir les règles de formulation et de l examen des Réclamations par la Société. Page 1 / 6 1. Objet Le règlement a pour objet de définir les règles de formulation et de l examen des Réclamations par la Société. 2. Limites de validité Le règlement est un document interne de la Société

Plus en détail

ACTE D ENGAGEMENT NUMERO DU MARCHE :

ACTE D ENGAGEMENT NUMERO DU MARCHE : Marché public d assistance à maitrise d ouvrage qualité environnementale Passé en application de l article 28 du code des marchés publics ACTE D ENGAGEMENT Personne Publique Contractante : INSTITUT NATIONAL

Plus en détail