ARAB Elodie Septembre 2008 MANSON Adélaïde PECOUL Elodie SERIAL ENTREPRENEUR. Promotion 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ARAB Elodie Septembre 2008 MANSON Adélaïde PECOUL Elodie SERIAL ENTREPRENEUR. Promotion 2010"

Transcription

1 ARAB Elodie Septembre 2008 MANSON Adélaïde PECOUL Elodie UN SERIAL ENTREPRENEUR Promotion 2010

2 SOMMAIRE Introduction I. L histoire de M. Hubert MANSON I.1. Son environnement familial I.2. Ses études I.3. Son parcours professionnel I.3.1. Première création d entreprise : EFER I.3.2. Ses premiers pas dans la finance en tant que salarié I.3.3. Création de l entreprise de courtage d assurance : Stratégie et Investissement II. Son activité actuelle II.1. Présentation de l entreprise II.2. Ses partenaires II.3. Ses clients II.4. Sa rémunération III. Ses perspectives d avenirs III.1. Projet d agrandissement III.2. L avenir de son entreprise Conclusion Annexes

3 INTRODUCTION Nous avons eu un entretien avec un entrepreneur : M. Hubert MANSON. Nous avons pu avoir ce contact par sa fille Adélaïde MANSON. Notre interview s est effectuée par vidéoconférence car M. MANSON était parti en vacances en Normandie. L entretien s est très bien déroulé, il a été coopératif en acceptant de nous raconter les grandes lignes de sa vie. Nous n avons rencontré aucun problème pour effectuer notre vidéo conférence. Nous n avons cependant pas pu enregistrer l entretien car aucune d entre nous n avez de logiciel adapté. Nous avons alors pu découvrir que M. MANSON était un serial entrepreneur. Il a en effet crée plusieurs entreprises dans des domaines complètement différents. Nous allons, dans un premier temps, retracer son histoire en cherchant ce qui a pu l orienter sur la voie de la création d entreprises. Dans une seconde partie, nous expliquerons plus en détails son activité actuelle en présentant son entreprise et son fonctionnement. Enfin, dans une dernière partie, nous dévoilerons ses perspectives d avenirs.

4 I. L histoire de M. MANSON I.1. Son environnement familial M. MANSON a grandi en Normandie, il est le cadet d une famille nombreuse. Il a donc pu observer ses quatre sœurs entrer dans la vie active, deux d entre elles étaient infirmières, une était préparatrice en pharmacie et la dernière n a jamais travaillé. Ses sœurs n étaient donc pas indépendantes comme il nous l a fait remarquer. Son père n a pas fait d étude, il s est arrêté en troisième. Cependant il est entré dans une laiterie, l usine Claudel, et est rapidement devenu directeur de celle-ci. La mère de M. MANSON travaillait elle aussi dans cette usine mais en tant qu ingénieur chimiste. Ses parents étaient donc tous deux salariés. Il se souvient encore d un détail qui a sûrement contribué à son envie de créer sa propre entreprise : la sirène de l usine où travaillaient ses parents qui annonçait les horaires de travail. M. MANSON n aurait pas pu supporter cette sirène. Même si son père avait un poste très haut placé, il restait salarié de l entreprise et ne pouvait se permettre une aussi grande liberté que s il avait sa propre société. Ses parents ne l ont pas poussé à créer son entreprise, ils étaient au contraire plutôt réticents parce qu ils trouvaient que c était assez dangereux. Ils pensaient qu il valait mieux être salarié car c est un statut plus sûr, plus tranquille. Cependant, plus tard, M. MANSON a été entouré d amis qui allaient devenir médecins, pharmaciens C est-à-dire des personnes qui seraient leur propre patron, et ceci lui a donné envie car il voyait là une vraie liberté. I.2. Ses études M. MANSON a passé son bac D (mathématiques et sciences naturelles) en Normandie. Puis il a dû partir dans l armée afin d effectuer son service militaire, qui fut pour lui une très bonne expérience. Il a en effet eu la chance de partir dans la marine en Polynésie en tant que chef de quart (sous lieutenant) sur un Aviso escorteur (nommé le Balny). Ce fut très enrichissant pour lui, notamment d un point de vue humain et cette expérience lui a permis de découvrir un tout autre monde. Il n a cependant pas gardé de contact avec les personnes qu il a rencontrées durant cette période. Après son service militaire, il a repris ses études et a effectué un DEUG de biologie. Il a choisi cette voie car il voulait à l origine devenir vétérinaire. Mais ses parents n ont pas su le diriger dans la bonne voie pour accomplir cette envie et il est vrai qu ils ne l ont jamais poussé à faire des études. La faculté de

5 biologie lui a aussi donné l envie de travailler dans l océanographie, il s est cependant rendu compte qu il y avait très peu de débouchés dans cette voie et de plus il n existait pas d école spécialisée dans ce domaine. Après ce deug de biologie, ses parents ne l incitant pas à poursuivre et ne se sentant qui plus est pas fait pour les études M. MANSON a décidé de ne pas poursuivre sa formation. I.3. Son parcours professionnel A travers son parcours professionnel, nous allons pouvoir expliquer pourquoi le terme de «serial entrepreneur» s applique parfaitement dans le cas de M. MANSON. I.3.1. Première création d entreprise : EFER EFER est une entreprise qui construisait des catamarans de sport de 4m50 et 5m50 comparables aux Hobie Cat. M. MANSON s est associé avec deux amis pour créer cette entreprise en 1981 : Frédéric FRILLOUX et Thierry RICHE. Ils ont chacun mit francs pour la créer. La part de M. MANSON provenait de ses parents. Ils ont également eut une subvention de la région de francs. A cette époque, seulement deux constructeurs étaient sur le marché : Hobie Cat aux Etats-Unis et Panthercraft en Angleterre mais aucun en France. Ils décidèrent tous les trois de se lancer dans cette aventure. Au début, ils n étaient que trois. Ils réalisaient absolument tout intégralement. Nous avons pu voir lors de l entretien avec M. MANSON, que cette entreprise était issue d une véritable passion pour les bateaux de sport. Il nous a raconté en détail comment ils ont, tous les trois, construit des moules de bateaux. Nous avons vu que ce projet leur tenait à cœur et qu ils étaient vraiment très motivés pour arriver à le réaliser. Ils ont très vite employé de nouvelles personnes pour construire les bateaux. Ils étaient une quinzaine au total. L usine était à La Baule en Loire Atlantique. Atelier de l entreprise EFER

6 Ils ont recherché des sponsors et ont pu avoir la boisson Martini comme sponsor, ce qui leur a permis d avoir une certaine notoriété. Ceci a donc été une aide importante pour obtenir le marché du Club Med, ils ont en effet vendu leurs bateaux au Club Med. M. MANSON près d un bateau aux couleurs de Martini Mais en 1984, le marché était de plus en plus difficile. Les Américains avaient le monopole. Ils décidèrent de vendre la licence d exploitation du bateau à la société KELT Marine pour francs. Cette entreprise est loin de l avoir enrichi, en revanche cela lui a énormément appris sur la création d entreprise, les relations avec les banques, les négociations avec les fournisseurs et les sponsors. I.3.2. Ses premiers pas dans la finance en tant que salarié En octobre 1984, M. MANSON débute à la banque WORMS à Paris. Celle-ci gère les dépôts et collecte l épargne des clients, accorde des prêts et offre des services financiers. M. MANSON a pour mission de conseiller les clients sur leurs placements. C est ce que l on appelle de la gestion de fortune. L opportunité de travailler dans cette banque s est présentée lors de son mariage. Il a rencontré un énarque (ami de son beau-père) qui était inspecteur des finances au Ministère des finances et qui, impressionné par l histoire d EFER lui a proposé de rencontrer le directeur financier de la banque WORMS. Le domaine de la finance l a toujours intéressé. Dès son plus jeune âge, son père lui a appris à gérer son argent en le plaçant. Ce travail lui a permis de passer l ITB (Institut Technique de Banque, une formation diplomante), et une licence Américaine à Chicago sur les marchés financiers. Après deux ans de travail dans cette banque, il a été embauché avec deux autres personnes qu il ne connaissait pas pour fonder un département sur les options de change chez un courtier financier qu il avait connu par relations. L'option de change permet à son détenteur de couvrir son risque de change tout en préservant la possibilité de réaliser un gain de change dans le cas d'une évolution favorable du cours de la devise. Ils travaillaient uniquement pour les

7 banques et les grosses sociétés comme Elf, Total, Rhône Poulenc... M. MANSON a occupé ce poste de 1986 à Jusqu en 1994, M. MANSON a travaillé sur les marchés financiers comme trader à la banque SMC (Société Marseillaise de Crédit). Rappelons qu un trader est une personne spécialisée dans les transactions financières. Il essayait de gagner de l argent pour la banque. Dans le but de créer une entreprise dans le domaine de la finance, M. MANSON a travaillé un an aux AGF (Assurances Générales de France). Notons que les AGF figurent parmi les principales compagnies d'assurance françaises. Il y est resté un an afin d obtenir des accréditations. Ces accréditations sont importantes car elles donnent un «carnet» qui valide les connaissances et sans lequel il est impossible de monter une entreprise de courtier d assurance et finances. I.3.3. Création de l entreprise de courtage d assurance : Stratégie et Investissement En 1995, M. MANSON a crée Stratégie et Investissement, une entreprise de courtage d assurance orientée plutôt vers les placements. On appelle cela aussi de l ingénierie financière. Avec ce parcours atypique, il arrivait à un stade où parmi les personnes avec lesquelles ils travaillaient il était le seul à avoir accumulé toute cette expérience. Cela a été une vraie opportunité. Il lui a fallu francs pour créer cette entreprise. Il s est lancé seul dans cette aventure mais a, par la suite, eu deux employés. Au début de sa création, les bureaux siégeaient à son domicile. Il s est ensuite installé dans le huitième arrondissement. Les clients qu il avait étaient ceux avec lesquels il travaillait aux AGF. En 1999, l entreprise Stratégie et Investissement a racheté une société de gestion de portefeuille appelée CAP Stardex car M. MANSON voulait avoir la possibilité de gérer en direct des portefeuilles de clients en action avec un mandat de gestion. Il l a racheté à un ami qui est resté associé de façon très minoritaire. Il a rebaptisée cette entreprise Anjou finance. L entreprise comptait alors six employés.

8 CAP Stardex avait un agrément de la COB (Commission des Opérations de Bourse), aujourd hui appelé AMF (Autorité des Marchés Financiers). Stratégie et Investissement n avait pas cet agrément. L'Autorité des Marchés financiers est l'institution française en charge de veiller à la bonne application des règles qui régissent le marché boursier français. L agrément lui permet de gérer des comptes sous mandat directement ; comme il est difficile à obtenir, il vaut de l argent. En 2001, M. MANSON a vécu une période de crise. Les marchés financiers ont souffert, les clients retiraient leur argent. En 2003, il décide de vendre Stratégie et Investissement et Anjou finance. II. Son activité actuelle Dans cette partie, nous allons présenter l entreprise actuelle de M. MANSON, et expliquer son fonctionnement en détaillant ses partenaires, ses clients et sa rémunération. II.1. Présentation de l entreprise En juillet 2004, M. MANSON crée Horizon Investissement, qui est une société de Conseil en Gestion Patrimoine qui ne gère pas directement les comptes des clients mais leur donne des conseils qu ils suivent ou pas. Il ne possède aucun personnel ce qui lui assure des frais de société très faible. Son activité consiste donc à ouvrir des contrats d assurance dans des banques. Il conseille ses clients concernant l orientation de leur placement (Amérique, Europe, produits structurés ). Sa principale activité est l ingénierie patrimoniale : cela signifie qu en partant de l exemple d un client qui place son argent, dans cinq ans, ce client est sûr de retrouver son capital et récupérera une indexation qui s élève à 80% de la performance du CAC40 si celui-ci est à la hausse. Il peut aussi s occuper de défiscalisation en programme immobilier pour que le client paie moins d impôts. Il lui arrive aussi de faire des crédits.

9 II.2. Ses partenaires Avec cette nouvelle société, il effectue le même métier sauf qu il fait tout sous-traiter par des partenaires. En effet, l entreprise est en partenariat avec les banques et compagnies d assurances comme AXA, la Société Générale, la BNP II.3. Ses clients Au début, M. MANSON récupère ses clients de Stratégie et Investissement, il en avait convenu ainsi avec l acheteur de sa société. Par la suite c est le bouche à oreille qui amène de nouveaux clients. Il faut du temps pour instaurer des liens de confiance. Au début les placements sont petits car les personnes sont toujours méfiantes mais avec le temps ils deviennent de plus en plus importants. Il possède maintenant une centaine de clients âgés essentiellement de 40 à 65 ans. La valeur des placements est très fluctuante : ils vont de 5000 euros pour le plus petit à 150 millions d euros pour le plus important. La plupart du temps, c est une clientèle qui nécessite une grande disponibilité jusqu à tard dans la soirée et qui exige des réponses. II.4. Sa rémunération La société ne détient aucun fond de clients. Sa rémunération se fait de deux façons. La première grâce aux frais de gestion : c'est-à-dire que 1% des frais de gestion du contrat d assurance est prélevé chaque année et sur ces 1%, la moitié est reversée à la société. La deuxième se fait grâce aux frais de performance : si le client obtient une croissance supérieure à 5% par an, la société prélève 10% de la plus value générée par cette croissance Rarement, les clients peuvent être amenés à payer des honoraires.

10

11 III. Ses perspectives d avenirs Après avoir discuté du passé et du présent de M. MANSON, nous allons expliquer, dans cette partie, ses perspectives d avenirs. Comment voit-il le futur de son entreprise? Que veut-il faire par la suite? III.1. Projet d agrandissement À ce jour, M. MANSON possède donc une entreprise dans laquelle il travaille seul. Cependant il a pour projet de s agrandir. En effet, il va très prochainement (en Septembre/ Octobre 2008) racheter une entreprise similaire à Horizon Investissement, son propriétaire partant à la retraite. Il rachète en fait uniquement le fond de commerce, c est-à-dire qu il reprend seulement les clients qui étaient dans cette entreprise (elle compte environ 140 clients). M. MANSON nous a expliqué que ce n est pas toujours évident de reprendre les clients de quelqu un d autre dans ce métier qui est en effet un métier très relationnel et basé sur la confiance. Il devra donc faire ses preuves devant ces nouveaux clients. Le rachat d un fond de commerce d une société de conseil en gestion privée est très recherché car il y en a très peu à vendre. M. MANSON nous a cependant fait remarqué que dans environ cinq ans, il devrait y en avoir plus à vendre car une partie des personnes ayant crée ce genre de société vont partir à la retraite étant donné que ces sociétés se sont apparemment toutes à peu près développées au même moment. Afin de pouvoir gérer au mieux sa société et ses nouveaux clients, M. MANSON va embaucher sa femme, Mme MANSON, qui s occupera alors de tout le coté administratif. Pour le moment Mme MANSON travaille à la C.C.R. (Caisse Centrale de Réassurance). Mme MANSON est ravie d aller travailler avec son mari, car cela lui permettra une plus grande liberté notamment au niveau des horaires. III.2. L avenir de son entreprise M. MANSON n a pas crée son entreprise dans le but de la revendre une fois mise en route. Il compte donc la garder pour le moment. M. MANSON avoue ne pas avoir encore vraiment réfléchi à son départ à la retraite. Il est convaincu que sa société se vendra sans aucune difficulté puisqu on l a vu, ce type d entreprise est très recherché. De plus, ces sociétés se vendent très bien : trois à quatre fois le chiffre d affaires (il entend par chiffre d affaires les commissions qu il touche). Il ne se fait donc aucun souci.

12 D autre part, M. MANSON n est pas contre le fait qu un de ces enfants reprennent son entreprise. Il est cependant conscient que ce ne sera certainement pas sa fille qui s intéresse très peu à la finance. En revanche, son fils pourrait être un repreneur potentiel de l affaire. Il sort en effet de son école d ingénieur où il a effectué de nombreux stages en finances qui l ont beaucoup intéressé. Il va alors commencer cette année un master en finance. M. MANSON serait donc prêt à revendre Horizon Investissement à son fils après que celui-ci ait pu travailler quelques années en salle de marché afin d apprendre le métier, de connaître mieux la hiérarchie, etc. M. MANSON l aiderait dans l entreprise la première année pour la passation, mais ne veut en aucun cas rester dans l entreprise et travailler avec lui car cela pourrait être une source de conflits.

13 CONCLUSION C est avec un grand plaisir que M. MANSON nous a accordé un peu de son temps libre pour nous raconter son histoire d entrepreneur. M. MANSON n est pas prêt de retourner travailler en tant que salarié dans une entreprise. En effet avoir sa propre société lui apporte une liberté inégalable et lui permet de gérer son temps comme il l entend. Ses créations d entreprises lui ont été très enrichissantes au niveau relationnel car elles lui ont permis, et permettent encore, de côtoyer des personnes de tous horizons et de construire des relations fortes basées sur la confiance avec ses clients. Cependant, il faut savoir gérer cette liberté et ne pas trop en profiter car sinon la société est vouée à l échec. D autre part, M. MANSON est conscient que c est un métier très prenant car il se doit d être disponible à tout moment (ses clients travaillent et l appellent donc souvent le soir, il doit alors pouvoir être à même de leur répondre). M. MANSON a souvent travaillé seul dans ses entreprises et cela lui convient tout à fait puisqu il avoue ne pas savoir bien gérer le personnel. Cet entretien a été pour nous trois très enrichissant. Nous avons été impressionnées par le parcours de cet homme qui est en fait un self-made-man. Ce ne sont pas ses études, ses parents ou bien encore ses rêves d enfant qui ont fait que M.MANSON en est là aujourd hui mais des concours de circonstances, des relations et des expériences qui l ont chaque fois propulsées un peu plus loin dans sa carrière. En tant que fille de M. MANSON, j ai tout autant apprécié cet entretien qui m a permis de comprendre mieux le métier qu il exerce aujourd hui et j ai de plus découvert quelques événements de son parcours professionnel que je ne connaissais pas. J ai pu me rendre compte que mon père avait été ravi de nous accorder cet entretien et de voir que je me suis intéressée à son métier, étant la seule de la famille à ne pas mettre prise de passion pour la finance jusqu'à maintenant. En grandissant avec un père dans la finance j ai pu m apercevoir que c est un métier très stressant, et j ai surtout compris qu être entrepreneur demande beaucoup de temps, il faut être présent à tout moment pour ses clients. En effet, il nous arrive souvent d être dérangé à table, le soir, pendant les vacances par des clients de mon père qui l appellent très fréquemment.

14 ANNEXES Annexe 1 :Prospectus de la société EFER (recto)

15 Annexe 2 : Prospectus de la société EFER (verso)

16 Annexe 3 : Prospectus de la société EFER

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

TIM S.A., une aventure d Homme

TIM S.A., une aventure d Homme Comité d entreprise 1 Sommaire Edito de M. Hans-Jürgen Hellich, Directeur Général de Tim SA p. 9 Edito de Cyril Terrière, Secrétaire du Comité d Entreprise Tim SA p. 11 Itinéraires croisés d une entreprise

Plus en détail

Demande d'ouverture de compte d'instruments financiers

Demande d'ouverture de compte d'instruments financiers Gérer son patrimoine Demande d'ouverture de compte d'instruments financiers axabanque.fr Demande d ouverture de compte d intruments financiers Toutes les informations doivent être renseignées pour le traitement

Plus en détail

Compte rendu : Bourse Explora Sup

Compte rendu : Bourse Explora Sup Compte rendu : Bourse Explora Sup J ai effectué un stage d un mois et demi passionnant au sein de l école de langue anglaise LTC à Brighton. J ai eu par la suite la chance d être embauchée durant un mois

Plus en détail

Sandra. «Un huissier de justice, c est un chef d entreprise» Huissière de justice (Actihuis) INFO PLUS A CONSULTER

Sandra. «Un huissier de justice, c est un chef d entreprise» Huissière de justice (Actihuis) INFO PLUS A CONSULTER Sandra Huissière de justice (Actihuis) «Je ne savais pas ce que je voulais faire. Enfin si, je savais que je ne voulais pas faire de Droit car j en avais une image trop rigide. Après mon Bac ES (ex B),

Plus en détail

Nature et risques des instruments financiers

Nature et risques des instruments financiers 1) Les risques Nature et risques des instruments financiers Définition 1. Risque d insolvabilité : le risque d insolvabilité du débiteur est la probabilité, dans le chef de l émetteur de la valeur mobilière,

Plus en détail

Dossier retraite. Profil 1B. Année de naissance. Profil 1A

Dossier retraite. Profil 1B. Année de naissance. Profil 1A Dossier retraite Mise à jour : 10/03/2014 Vos ressources De quelles ressources disposerez-vous lors de votre départ en retraite? Elles sont de 5 natures : - La retraite sécurité sociale dite retraite de

Plus en détail

Proposition associés et collaborateurs Ernst & Young. 28 N - New Delhi, Inde

Proposition associés et collaborateurs Ernst & Young. 28 N - New Delhi, Inde Proposition associés et collaborateurs Ernst & Young 28 N - New Delhi, Inde Découvrez notre proposition HSBC Premier Découvrez l univers exclusif HSBC Premier et sa proposition privilégiée associés et

Plus en détail

Demande d'ouverture de compte d'instruments financiers

Demande d'ouverture de compte d'instruments financiers GéRER SON PATRImOINE Demande d'ouverture de compte d'instruments financiers axabanque.fr (1/2) de jeune fille 1 er titulaire 2 nd titulaire (hors PEA) Adresse Code postal Ville Pays Adresse actuelle Tél.

Plus en détail

Les vrais leviers d une activité qui traque les gains

Les vrais leviers d une activité qui traque les gains Les vrais leviers d une activité qui traque les gains S il est un sujet d actualité qui demeure brûlant depuis le début, en 2008, de la crise financière que nous vivons actuellement, c est bien celui du

Plus en détail

Comprendre le financement des placements par emprunt. Prêts placement

Comprendre le financement des placements par emprunt. Prêts placement Comprendre le financement des placements par emprunt Prêts placement Comprendre le financement des placements par emprunt Le financement des placements par emprunt consiste simplement à emprunter pour

Plus en détail

S informer sur. Investir votre épargne : étape par étape

S informer sur. Investir votre épargne : étape par étape S informer sur Investir votre épargne : étape par étape Autorité des marchés financiers Investir votre épargne : étape par étape Sommaire Se poser les bonnes questions avant d investir 03 Prendre contact

Plus en détail

COMMENT DEVENIR RICHE?

COMMENT DEVENIR RICHE? FINADOC www.finadoc.com et www.conseils-financiers.com Prendre de la hauteur de vue sur la finance et le patrimoine. De meilleures décisions en toute indépendance. COMMENT DEVENIR RICHE? Bureaux : 270

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

S informer sur. Capital investissement:

S informer sur. Capital investissement: S informer sur Capital investissement: les fonds communs de placement à risques destinés au grand public Qu est-ce que le capital investissement? Quels sont les segments d intervention du capital investissement?

Plus en détail

Sociétés d Exercice Libéral. Première partie : Questions et études préalables à la création d une selarl

Sociétés d Exercice Libéral. Première partie : Questions et études préalables à la création d une selarl Sociétés d Exercice Libéral Par : Gérard De BRUYKER Première partie : Questions et études préalables à la création d une selarl En 1999, certains clients médecins et chirurgiens dentistes, nous ont consulté

Plus en détail

Pourquoi choisir un Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant?

Pourquoi choisir un Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant? Pourquoi choisir un Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant? Sommaire Le Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant, p. 1 qui est-il? L indépendance p. 2 Faire appel à un Conseiller en Gestion

Plus en détail

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE Un seul investissement, tout le raffinement que vous recherchez Vous menez une vie active, riche de projets que vous souhaitez réaliser. Vous

Plus en détail

Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres. Etude Ipsos pour ELLE

Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres. Etude Ipsos pour ELLE Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres Etude Ipsos pour ELLE Pourquoi cette étude? Croiser le regard des hommes et des femmes sur le travail aujourd hui Le travail

Plus en détail

Prisca CHABROLIN Année 2010-2011

Prisca CHABROLIN Année 2010-2011 Prisca CHABROLIN Année 2010-2011 I- Présentation de l entreprise A. Fonction B. Caractéristiques C. Tuteurs du stage II- Carnet de bord A. Horaires B. Activités III-Travaux A. Fiches de crédits à marge

Plus en détail

Erreurs les plus classiques en Bourse. TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM

Erreurs les plus classiques en Bourse. TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM 20 Erreurs les plus classiques en Bourse TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM De ne jours, la Bourse est à la portée de tous, le volume d échange et le nombre

Plus en détail

METTEZ DU GÉNIE DANS VOS FINANCES AVEC LES FONDS FÉRIQUE. Offerts aux ingénieurs et diplômés en génie, à leurs familles et à leurs entreprises

METTEZ DU GÉNIE DANS VOS FINANCES AVEC LES FONDS FÉRIQUE. Offerts aux ingénieurs et diplômés en génie, à leurs familles et à leurs entreprises METTEZ DU GÉNIE DANS VOS FINANCES AVEC LES FONDS Offerts aux ingénieurs et diplômés en génie, à leurs familles et à leurs entreprises BIENVENUE CHEZ. BIENVENUE CHEZ VOUS. constitue une approche différente

Plus en détail

François van KAN. François van Kan, 2009. Le Marketing de Réseau

François van KAN. François van Kan, 2009. Le Marketing de Réseau François van KAN 1 Possédez-vous votre vie? Si vous ôtez de 24 heures, votre temps de sommeil, votre temps au travail, le temps de déplacement d de, vers et pour ce travail, le temps des autres tâches,

Plus en détail

Les principaux crédits et les pièges à éviter

Les principaux crédits et les pièges à éviter Chapitre 1 Les principaux crédits et les pièges à éviter 1. Le crédit revolving Le crédit revolving (ou crédit permanent) est souvent vendu comme une réserve d argent permettant de financer des envies

Plus en détail

Fonds IA Clarington mondial de croissance et de revenu (le «Fonds»)

Fonds IA Clarington mondial de croissance et de revenu (le «Fonds») Placements IA Clarington inc. Prospectus simplifié Le 23 septembre 2014 Offre de parts de série A, de série F, de série F5, de série I, de série L, de série L5 et de série T5 du Fonds IA Clarington mondial

Plus en détail

Fonds Commun de Placement dans l Innovation. innovation pluriel 2. Les atouts de la multigestion au service de vos placements en FCPI

Fonds Commun de Placement dans l Innovation. innovation pluriel 2. Les atouts de la multigestion au service de vos placements en FCPI Fonds Commun de Placement dans l Innovation Fcpi innovation pluriel 2 Les atouts de la multigestion au service de vos placements en FCPI Qu est-ce qu un FCPI? Créé par la Loi de finances de 1997, le Fonds

Plus en détail

FICHE D INFORMATION LEGALE. L ENTREPRISE HORIZON INVESTISSEMENTS SIREN : 477 936 421 00015 Siège : 5 rue Blanche 75009 PARIS

FICHE D INFORMATION LEGALE. L ENTREPRISE HORIZON INVESTISSEMENTS SIREN : 477 936 421 00015 Siège : 5 rue Blanche 75009 PARIS FICHE D INFORMATION LEGALE La présente fiche est un élément essentiel de la relation entre le client et son conseiller. Vous avez choisi de confier la mission à un professionnel réglementé et contrôlé,

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment identifier ses SAVOIR-FAIRE et ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Identifier ses savoir-faire et ses qualités, pour quoi faire? Vous ne

Plus en détail

8. Nouvelles vidéos : visionnez-les et partagez! Avez-vous vu nos récentes vidéos des Placements et retraite? (Voir page 4)

8. Nouvelles vidéos : visionnez-les et partagez! Avez-vous vu nos récentes vidéos des Placements et retraite? (Voir page 4) Édition janvier 2015 ASSURANCE VIE 1. Printemps 2015 : version améliorée de FlexTerm! La FlexTerm en version améliorée pointera ce printemps! Et à voir les belles caractéristiques qui s y ajouteront, il

Plus en détail

conseils en assurances, crédit, gestion patrimoniale

conseils en assurances, crédit, gestion patrimoniale L INDEPENDANCE D UN GROUPE conseils en assurances, crédit, gestion patrimoniale LE GROUPE EUROPEA «La qualité s apprécie dans la durée» Cabinet de Courtage en Assurances, Crédits et Gestion de Patrimoine

Plus en détail

RAPPORT SUR LE MARCHÉ IMMOBILIER

RAPPORT SUR LE MARCHÉ IMMOBILIER MAJ AÔUT 2015 PM405 - ME PREMIÈRE PARTIE RAPPORT SUR LE MARCHÉ IMMOBILIER DES MAISONS À ÉTAGES (ME) ET DES MAISONS PLAIN-PIED (PP) DE LA VILLE DE REPENTIGNY AU 31 JUILLET 2015 Si dans les mois qui viennent,

Plus en détail

LIFE MOBILITY. épargne patrimoniale

LIFE MOBILITY. épargne patrimoniale épargne patrimoniale LIFE MOBILITY evolution UN CONTRAT D ASSURANCE VIE ÉMIS AU GRAND-DUCHÉ DU LUXEMBOURG AU SERVICE DE LA MOBILITÉ PARCE QUE VOUS SOUHAITEZ Un contrat sur-mesure pour une stratégie patrimoniale

Plus en détail

Conseiller en Investissements Financiers (CIF) : Document d Entrée en Relation

Conseiller en Investissements Financiers (CIF) : Document d Entrée en Relation Conseil en organisation et stratégie patrimoniale 16, rue Baron Henrion 57070 METZ Tél : 03.55.80.87.69 Fax : 03.54.62.21.11 gdesprez@gdpatrimoine.fr Conseiller en Investissements Financiers (CIF) : Document

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE -2014

DOSSIER DE PRESSE -2014 RESEAU DE CONSEILLERS EN IMMOBILIER INDEPENDANTS Compétences des conseillers - Sécurité absolue des transactions DOSSIER DE PRESSE -2014 Pour en savoir plus : www.optimhome.com Contact presse Agence Shan

Plus en détail

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots Aperçu des actions et des obligations Qu est-ce qu une action? Une action est une participation dans une entreprise. Quiconque détient une action est copropriétaire (actionnaire) de l entreprise (plus

Plus en détail

Master Poly Trader. Manuel d utilisateur. Group IV Benoît Perroud Marius Erni Lionel Matthey David Wenger Lotfi Hussami

Master Poly Trader. Manuel d utilisateur. Group IV Benoît Perroud Marius Erni Lionel Matthey David Wenger Lotfi Hussami Master Poly Trader Manuel d utilisateur Group IV Benoît Perroud Marius Erni Lionel Matthey David Wenger Lotfi Hussami MasterPoly Trader est un logiciel réalisé dans le cadre d un projet de génie logiciel.

Plus en détail

' () ) * +, $0! *-"-*- - "!3''-2-3-.-*2 /3- '!.1*- /-3! -.!'22-3-.-"/*3!./!1./*.-*-2/ 2!'--'! *!'-2"!3''-2-3-.-*202--2 /3- '!.1*-/-3! -*."!.

' () ) * +, $0! *--*- - !3''-2-3-.-*2 /3- '!.1*- /-3! -.!'22-3-.-/*3!./!1./*.-*-2/ 2!'--'! *!'-2!3''-2-3-.-*202--2 /3- '!.1*-/-3! -*.!. !"#$%#$%#$ ) ) * +, -*"! Attaché Commercial BTS Assurance BTS Négociation et Relation Client Deust Banque, organismes financiers et de prévoyance Diplôme d expert automobile DUT Carrières juridiques -!1

Plus en détail

FIP Avantage ISF F O N D S D I N V E S T I S S E M E N T D E P R OX I M I T E (F I P)

FIP Avantage ISF F O N D S D I N V E S T I S S E M E N T D E P R OX I M I T E (F I P) FIP Avantage ISF F O N D S D I N V E S T I S S E M E N T D E P R OX I M I T E (F I P) Un Placement sur 8 ans minimum, Dynamique et Diversifié La réduction d ISF dépend du quota d investissement dans les

Plus en détail

4,50 % Obligation Crédit Mutuel Arkéa Mars 2020. par an (1) pendant 8 ans. Un placement rémunérateur sur plusieurs années

4,50 % Obligation Crédit Mutuel Arkéa Mars 2020. par an (1) pendant 8 ans. Un placement rémunérateur sur plusieurs années Obligation Crédit Mutuel Arkéa Mars 2020 4,50 % par an (1) pendant 8 ans Souscrivez du 30 janvier au 24 février 2012 (2) La durée conseillée de l investissement est de 8 ans. Le capital est garanti à l

Plus en détail

ING Turbos Infinis. Avantages des Turbos Infinis Potentiel de rendement élevé. Pas d impact de la volatilité. La transparence du prix

ING Turbos Infinis. Avantages des Turbos Infinis Potentiel de rendement élevé. Pas d impact de la volatilité. La transparence du prix ING Turbos Infinis Produit présentant un risque de perte en capital et à effet de levier. Les Turbos sont émis par ING Bank N.V. et sont soumis au risque de défaut de l émetteur. ING Turbos Infinis Les

Plus en détail

DEMANDE DE PRÊT. 969 Avenue de la République 59700 MARCQ EN BAROEUL

DEMANDE DE PRÊT. 969 Avenue de la République 59700 MARCQ EN BAROEUL 969 Avenue de la République 59700 MARCQ EN BAROEUL DEMANDE DE PRÊT N de dossier : Nom du client : Montant du prêt envisagé : Durée souhaitée (en mois) : Date de dernière modification : 1 Paraphes : Votre

Plus en détail

BUT DU JEU Etre le seul joueur qui n ait pas fait faillite.

BUT DU JEU Etre le seul joueur qui n ait pas fait faillite. Si vous avez l habitude de jouer à Monopoly, vous pouvez maintenant faire des parties plus rapides! Une partie de jeu rapide est une vraie partie de Monopoly, à trois différences près : 1. Avant le début

Plus en détail

Gérard Huguenin Petit guide pour s enrichir au quotidien

Gérard Huguenin Petit guide pour s enrichir au quotidien Gérard Huguenin Petit guide pour s enrichir au quotidien Groupe Eyrolles, 2005, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3782-4 ISBN 13 : 978-2-7081-3782-0 Table des matières Sommaire....................................................5

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation :

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : A. Vie pratique : J ai effectué mon Master 1 de droit public en Erasmus à Copenhague d août 2009 à fin mai 2010. Logement : Accès au logement : J ai pu

Plus en détail

CORRECTION BANQUE DUPONT-DURAND

CORRECTION BANQUE DUPONT-DURAND CORRECTION BANQUE DUPONT-DURAND DOSSIER A : GESTION DES COMPTES 20 points A.1 Conservation des relevés de compte 2 A.2 Démarche en cas d anomalie sur relevé 3 A.3 Calcul montant des agios (annexe A) 7

Plus en détail

ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien

ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien La présente enquête-métier a pour objet de recueillir des informations pouvant donner en substance, une vision globale d un métier, de son

Plus en détail

Réalisez vos rêves de carrière

Réalisez vos rêves de carrière Réalisez vos rêves de carrière UN EMPLOYEUR DE CHOIX Premier employeur en TI au Canada, entreprise internationale en pleine croissance, CGI est constamment à la recherche de personnes compétentes, créatives

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

FIP AMUNDI FRANCE DEVELOPPEMENT 2014 investira dans des PME industrielles, commerciales ou de services présentant les caractéristiques suivantes :

FIP AMUNDI FRANCE DEVELOPPEMENT 2014 investira dans des PME industrielles, commerciales ou de services présentant les caractéristiques suivantes : FIP Amundi France Développement 2014 Fonds d investissement de Proximité : Ile de France, Bourgogne, Rhône Alpes Provence Alpes Côte d Azur Parts A1 : éligibles à la réduction ISF commercialisation ouverte

Plus en détail

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Découvrez les avantages et désavantages des trois méthodes vous permettant d avoir accès à vos fonds.

Plus en détail

ING Turbos. Faible impact de la volatilité. Evolution simple du prix

ING Turbos. Faible impact de la volatilité. Evolution simple du prix ING Turbos Produit présentant un risque de perte en capital et à effet de levier. Les Turbos sont émis par ING Bank N.V. et sont soumis au risque de défaut de l émetteur. ING Turbos ING a lancé les Turbos

Plus en détail

DOSSIER DE SOUSCRIPTION OFI PREMIUM RETRAITE

DOSSIER DE SOUSCRIPTION OFI PREMIUM RETRAITE DOSSIER DE SOUSCRIPTION OFI PREMIUM RETRAITE Afin réaliser votre souscription, merci bien vouloir suivre les instructions suivantes : Documents à remplir : ü Signez le document présentation Mon Projet

Plus en détail

Conseil en Gestion Privée Internationale du Patrimoine

Conseil en Gestion Privée Internationale du Patrimoine Conseil en Gestion Privée Internationale du Patrimoine GROUPE SOFIA www.groupe-sofia.fr CONSEILLER DIFFÉREMMENT Edito Olivier Top Directeur général «Conseiller au sein du Groupe Sofia, c est d abord s

Plus en détail

Une société de capital-risque, comment ça marche?

Une société de capital-risque, comment ça marche? Première partie Une société de capital-risque, comment ça marche? L objet de cette première partie est de présenter le fonctionnement global d une société de capital-risque. L objectif est de permettre

Plus en détail

Services en ligne : Leader du conseil SICAV & FCP sur internet, Compte-titres, Assurance-vie

Services en ligne : Leader du conseil SICAV & FCP sur internet, Compte-titres, Assurance-vie Choisir l avenir Distribution de produits financiers : Conseil et optimisation du patrimoine privé et professionnel Ingénierie Financière pour PME : Introduction en Bourse, levées de fonds, LBO Private

Plus en détail

Stage à la Société Générale Ingénierie Financière. Note de Prise de Recul

Stage à la Société Générale Ingénierie Financière. Note de Prise de Recul Stage à la Société Générale Ingénierie Financière Note de Prise de Recul I. Rôle et Missions Assignés a. Description de l environnement de travail Au cours de mon stage, je travaille au sein du département

Plus en détail

SOLUTIONS DE LA BANQUE MANUVIE POUR DES CONTRATS D ASSURANCE PERMANENTE DONNÉS EN GARANTIE D UN PRÊT. Aide-mémoire

SOLUTIONS DE LA BANQUE MANUVIE POUR DES CONTRATS D ASSURANCE PERMANENTE DONNÉS EN GARANTIE D UN PRÊT. Aide-mémoire SOLUTIONS DE LA BANQUE MANUVIE POUR DES CONTRATS D ASSURANCE PERMANENTE DONNÉS EN GARANTIE D UN PRÊT Aide-mémoire 1 Solutions de la Banque Manuvie pour des contrats d assurance permanente donnés en garantie

Plus en détail

B Qui sont les propriétaires et les gestionnaires des entreprises?

B Qui sont les propriétaires et les gestionnaires des entreprises? B Qui sont les propriétaires et les gestionnaires des entreprises? a) L entrepreneur individuel trepreneur individuel Nombre de propriétaires = 1 seul Responsabilité sur ses biens propres = illimitée Activités

Plus en détail

FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie. 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2

FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie. 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2 FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2 13-09-27 17:26 LES PORTEFEUILLES DIAPASON Plus qu une solution pour vos placements Vous avez des obligations

Plus en détail

Stratégie simple et efficace pour augmenter officieusement le taux de vos livrets d épargne défiscalisés

Stratégie simple et efficace pour augmenter officieusement le taux de vos livrets d épargne défiscalisés Stratégie simple et efficace pour augmenter officieusement le taux de vos livrets d épargne défiscalisés Mieux épargner : Livret A LDD Livret Bleu LEP Livret Jeune Oubliez les taux bas du moment! G u i

Plus en détail

8.6. Tableau synthétique présentant les principales caractéristiques des salariés de GAZ rencontrés

8.6. Tableau synthétique présentant les principales caractéristiques des salariés de GAZ rencontrés 8.6. Tableau synthétique présentant les principales caractéristiques des salariés de GAZ rencontrés Salarié Age Statut Diplôme de GAZ Responsable exploitation 51 Cadre (depuis 2004) Animateur sécurité

Plus en détail

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement...

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement... Bonjour, Maintenant que vous avez compris que le principe d'unkube était de pouvoir vous créer le réseau virtuel le plus gros possible avant que la phase d'incubation ne soit terminée, voyons COMMENT ce

Plus en détail

Suggestion à destination des Etats dans l'utilisation des Fonds Communs de Placements à Risque.

Suggestion à destination des Etats dans l'utilisation des Fonds Communs de Placements à Risque. Suggestion à destination des Etats dans l'utilisation des Fonds Communs de Placements à Risque. Publié et mis en ligne le 5 février 2007 Un fonds commun de placement à risques (FCPR) est un fonds dont

Plus en détail

Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc

Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc Une couverture exceptionnelle pour les particuliers au Maroc ASSUR-PLUS Santé International est un contrat d assurance santé international

Plus en détail

Aperçu des prix des opérations de placement. Édition de janvier 2015

Aperçu des prix des opérations de placement. Édition de janvier 2015 Aperçu des prix des opérations de placement Édition de janvier 2015 2 Aperçu des prix des opérations de placement Remarques générales Remarques générales Votre conseiller/conseillère à la clientèle vous

Plus en détail

Epargne. Epargne jeunesse zweiplus Réaliser ses rêves. Et plus.

Epargne. Epargne jeunesse zweiplus Réaliser ses rêves. Et plus. Epargne Epargne jeunesse zweiplus Réaliser ses rêves. Et plus. Unbenannt-3.indd 1 27.1.2009 11:50:55 Uhr Et les rêves d enfant deviennent réalité. Epargne jeunesse avec la bank zweiplus. Cher investisseur,

Plus en détail

Après le bac, trouver sa voie

Après le bac, trouver sa voie novembre 2014 Après le bac, trouver sa voie Vous êtes au lycée et l on vous demande de faire des choix. Choix de bac, choix de filière Pas de panique. Avec un peu de méthode, on y arrive! S orienter c

Plus en détail

BudgetInMind, une appli Mac et ipad simple et qui soulage

BudgetInMind, une appli Mac et ipad simple et qui soulage BudgetInMind, une appli Mac et ipad pour piloter ses finances sur le bout des doigts Les Français ont tous des objectifs, des rêves, des besoins ou des envies : devenir propriétaire d'un bien immobilier,

Plus en détail

S informer sur. Les obligations

S informer sur. Les obligations S informer sur Les obligations Octobre 2012 Autorité des marchés financiers Les obligations Sommaire Qu est-ce qu une obligation? 03 Quel est le rendement? 04 Quels sont les risques? 05 Quels sont les

Plus en détail

La trousse financière pour les nouveaux arrivants. Feuilles de travail

La trousse financière pour les nouveaux arrivants. Feuilles de travail La trousse financière pour les nouveaux arrivants Investissements Feuilles de travail Ottawa Community Loan Fund Fonds d emprunt Communautaire d Ottawa 22 O Meara St., Causeway Work Centre, Ottawa, ON

Plus en détail

Manuel pour la bourse virtuelle Version 3

Manuel pour la bourse virtuelle Version 3 Manuel pour la bourse virtuelle Version 3 Le manuel de la bourse virtuelle a pour but de vous expliquer toutes les fonctionnalités afin que vous puissiez comprendre le jeu de bourse. À propos La bourse

Plus en détail

Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012

Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012 Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012 Tour de table d une dizaine d indépendants et gérants de P.M.E.

Plus en détail

TURBOS WARRANTS CERTIFICATS. Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital.

TURBOS WARRANTS CERTIFICATS. Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital. TURBOS WARRANTS CERTIFICATS Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital. 2 LES TURBOS 1. Introduction Que sont les Turbos? Les Turbos sont des produits

Plus en détail

Patrick Fischer et les «boursicoteurs» de TTC

Patrick Fischer et les «boursicoteurs» de TTC < 28 octobre 2008 > Patrick Fischer et les «boursicoteurs» de TTC Reçu de Patrick Fischer un courriel qu il m autorise à mettre en ligne, un commentaire de mes remarques en partie négatives sur le concours

Plus en détail

CESB - Centre d'etudes Supérieures de Banque. Conseil en Gestion de patrimoine

CESB - Centre d'etudes Supérieures de Banque. Conseil en Gestion de patrimoine CESB - Centre d'etudes Supérieures de Banque Conseil en Gestion de patrimoine zoom sur le CESB Conseil en gestion de patrimoine Les objectifs Le CESB Conseil en gestion de patrimoine est une formation

Plus en détail

LE GUIDE LOI PINEL 2015 OU COMMENT SE CONSTITUER UN PATRIMOINE IMMOBILIER À MOINDRE EFFORT

LE GUIDE LOI PINEL 2015 OU COMMENT SE CONSTITUER UN PATRIMOINE IMMOBILIER À MOINDRE EFFORT LE GUIDE LOI PINEL 2015 OU COMMENT SE CONSTITUER UN PATRIMOINE IMMOBILIER À MOINDRE EFFORT L investissement Pinel, un Investissement immobilier Le site est édité par un groupement de conseillers en gestion

Plus en détail

EURONEXT.LIFFE. Options et Futures : usage et attitudes des investisseurs individuels. Principaux résultats. Département Finance EURONEXT.

EURONEXT.LIFFE. Options et Futures : usage et attitudes des investisseurs individuels. Principaux résultats. Département Finance EURONEXT. EURONEXT.LIFFE Options et Futures : usage et attitudes des investisseurs individuels Principaux résultats EURONEXT.LIFFE Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Gaspard VERDIER / Véronique

Plus en détail

Connectez-vous sur www.bmci.ma1

Connectez-vous sur www.bmci.ma1 Connectez-vous sur www.bmci.ma1 LA BMCI, FILIALE DU GROUPE BNP PARIBAS AU MAROC, ACCOMPAGNE TOUS LES MAROCAINS DU MONDE. La BMCI, filiale du groupe BNP PARIBAS, a le plaisir de vous offrir ce guide, exclusivement

Plus en détail

Investir à long terme

Investir à long terme BMO Gestion mondiale d actifs Fonds d investissement Investir à long terme Conservez vos placements et réalisez vos objectifs Concentrez-vous sur l ENSEMBLE de la situation Le choix des bons placements

Plus en détail

Assurance vie Le contrat haut de gamme : souple et évolutif transparent avec plus d'avantages fiscaux avec un accès à la multigestion

Assurance vie Le contrat haut de gamme : souple et évolutif transparent avec plus d'avantages fiscaux avec un accès à la multigestion Assurance vie Fipavie Premium Le contrat haut de gamme : souple et évolutif transparent avec plus d'avantages fiscaux avec un accès à la multigestion Fipavie Premium Un contrat souple et évolutif qui s

Plus en détail

Compte Titres Cardif Plan d'épargne en Actions Cardif Livret Cardif

Compte Titres Cardif Plan d'épargne en Actions Cardif Livret Cardif A joindre à votre demande d'ouverture de compte complétée et signée : un chèque personnel du 1 er titulaire, à son ordre et endossé, un RIB de son compte principal, la photocopie d un justificatif d identité

Plus en détail

PRIME D UNE OPTION D ACHAT OU DE VENTE

PRIME D UNE OPTION D ACHAT OU DE VENTE Université Paris VII - Agrégation de Mathématiques François Delarue) PRIME D UNE OPTION D ACHAT OU DE VENTE Ce texte vise à modéliser de façon simple l évolution d un actif financier à risque, et à introduire,

Plus en détail

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir contacté Activ Expertise Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir Vous allez comprendre à la lecture des pages suivantes pourquoi le métier formidable de diagnostiqueur immobilier

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE DE WENDEL

CHARTE ETHIQUE DE WENDEL CHARTE ETHIQUE DE WENDEL Mars 2015 1 Message du Directoire Wendel est l une des toutes premières sociétés d investissement en Europe. Grâce au soutien d un actionnariat familial stable, Wendel a su se

Plus en détail

NOMENCLATURE COMPTABLE POUR LE PARTICULIER

NOMENCLATURE COMPTABLE POUR LE PARTICULIER NOMENCLATURE COMPTABLE POUR LE PARTICULIER REMARQUES PRELIMINAIRES Les ménages n ont pas d obligation de tenir une comptabilité. En revanche, d une part, certaines situations liées à un état de dépendance

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Pourquoi investir en bourse? Pour gagner nettement plus qu avec un livret

Pourquoi investir en bourse? Pour gagner nettement plus qu avec un livret Chapitre 5 Pourquoi investir en bourse? Pour gagner nettement plus qu avec un livret Achetez de bonnes actions et gardez-les jusqu à ce qu elles augmentent, ensuite vendez-les. Si elles n augmentent pas,

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les positions vendeuses sur les options, ou vente d options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document

Plus en détail

Connectez-vous sur www.bmci.ma

Connectez-vous sur www.bmci.ma Connectez-vous sur www.bmci.ma 1 LA BMCI, FILIALE DU GROUPE BNP PARIBAS AU MAROC, ACCOMPAGNE TOUS LES MAROCAINS DU MONDE. Marocains Résidents à l Etranger, ce guide vous est destiné. Il vous présente,

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section K Division 66

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section K Division 66 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section K Division 66 66 ACTIVITÉS AUXILIAIRES DE SERVICES FINANCIERS ET D'ASSURANCE Cette division comprend la prestation de services connexes des services financiers

Plus en détail

À quoi sert une banque?

À quoi sert une banque? À quoi sert une banque? Trois fonctions clés La banque remplit trois fonctions essentielles. Elle collecte, gère vos dépôts, et vous fournit des moyens de paiement (chéquier, carte bancaire, ordre de virement

Plus en détail

Mardi 23 octobre 2007. Séminaire. Schumann-bourse

Mardi 23 octobre 2007. Séminaire. Schumann-bourse Mardi 23 octobre 2007 Séminaire Schumann-bourse La Bourse : environnement économique et monétaire Définition de la bourse et de son rôle dans l'économie Influence des taux d'intérêts Déterminer les cycles

Plus en détail

UN GUIDE POUR INVESTISSEMENTS RUSSELL Investir.

UN GUIDE POUR INVESTISSEMENTS RUSSELL Investir. UN GUIDE POUR INVESTISSEMENTS RUSSELL Investir. INVESTIR. ENSEMBLE ṂC Une approche de placement pour la conception, la construction et la gestion de portefeuilles dans le meilleur intérêt des investisseurs

Plus en détail

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais En vigueur à compter du 6 octobre 2014 En tant que client de Pro-Investisseurs MD CIBC, vous avez accepté de payer certains frais selon les types

Plus en détail

Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public

Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Préfon (Caisse nationale de prévoyance de la fonction

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

Apéro démocrate 13 janvier 2009. Le monde de la finance, ses mécanismes, son influence sur la vie de tous les jours

Apéro démocrate 13 janvier 2009. Le monde de la finance, ses mécanismes, son influence sur la vie de tous les jours Apéro démocrate 13 janvier 2009 Le monde de la finance, ses mécanismes, son influence sur la vie de tous les jours La bourse, les marchés financiers, à quoi ça sert? Financer le développement des entreprises,

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

Développer les missions de Conseil en Gestion de Patrimoine via l optimisation de la rémunération du dirigeant AGF FINANCECONSEIL ARCHE EXPERTISE

Développer les missions de Conseil en Gestion de Patrimoine via l optimisation de la rémunération du dirigeant AGF FINANCECONSEIL ARCHE EXPERTISE Développer les missions de Conseil en Gestion de Patrimoine via l optimisation de la rémunération du dirigeant AGF FINANCECONSEIL ARCHE EXPERTISE OBJECTIFS DE L ATELIER Réfléchir au positionnement de l

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail