Stage à la Société Générale Ingénierie Financière. Note de Prise de Recul

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Stage à la Société Générale Ingénierie Financière. Note de Prise de Recul"

Transcription

1 Stage à la Société Générale Ingénierie Financière Note de Prise de Recul

2 I. Rôle et Missions Assignés a. Description de l environnement de travail Au cours de mon stage, je travaille au sein du département Global Equity Flow de la Société Générale Corporate and Investment Banking (SGCIB) à New York. Comme son nom l indique, il regroupe toutes les activités de la banque sur les produits liés aux actions, options et indices, et intervient sur les marchés organisés, par opposition aux produits dits Over The Counter (OTC). J y ai intégré le desk Global Engineering and Strategy, en charge de tâches extrêmement variées : du pricing des produits vendus par les Sales à la création de nouveaux produits financiers innovants, en passant par l élaboration et le test de stratégies d investissement, mon équipe couvre un vaste panel des activités de la salle des marchés. Au cœur de celle-ci, je peux ainsi collaborer au jour le jour avec ses principaux acteurs, à savoir les Traders, Sales et Quants. En raison de la proximité du Front Office avec les marchés, ainsi que du rôle central de mon desk, je suis donc en mesure de suivre le cycle de vie d un produit financier de sa naissance jusqu à sa vente et même d entrevoir son booking par le Middle Office. b. Elaboration et test de stratégies d investissement Que ce soit à la demande d un client ou de manière spontanée, l un de mes rôles consiste à élaborer des stratégies d investissement dites systématiques. Destinées à faire gagner de l argent au client, je dois les optimiser suivant plusieurs critères (coût, risque, effet de levier, etc ) afin de les rendre les plus attractives possible. Ce travail d optimisation nécessite des compétences techniques que j ai apprises à l Ecole, mais aussi des notions de logique et d informatique que j ai pu découvrir au fur et à mesure. L une des étapes les plus importantes est leur backtesting, c est-à-dire leur simulation dans le passé. Un backtest permet en effet d avoir accès au comportement concret d une stratégie au cours de différents types de marchés (crise, bulle, relance, normal, etc ) et ainsi de déterminer ses atouts et ses points faibles. Lors de l étude d une stratégie, j ajoute à chaque fois des analyses techniques de paramètres du marché, avantage que seuls les ingénieurs, membres de mon desk, ont tendance à incorporer dans leurs analyses, du fait de leur complexité. Je fournis donc aux Sales et aux clients une valeur ajoutée très précieuse et non négligeable, compte tenu de sa rareté sur le marché. c. Le pricing Bien qu appartenant à un département de flux, la salle dont je fais partie compte aussi une forte activité dite exotique, c est-à-dire liée à des produits financiers complexes, rendant difficile la détermination de leur prix. Ces produits représentent le cœur du desk Global Engineering and Strategy, et requiert des compétences que seuls les ingénieurs détiennent dans la salle. En effet, lorsqu un vendeur décide de contacter ses clients afin de leur proposer l un de ces produits, ou qu un client en fait la demande explicite, il est primordial de déterminer sa valeur, ainsi que les prix auxquels la banque est prête à le vendre (offer), ou l acheter (bid). Compte tenu du fait que les clients mettent la plupart du temps plusieurs banques en compétition, il s agit donc de pricer le produit le plus rapidement possible, et ce sans faire d erreur (misprice), qui serait fatale. Ce travail requiert ainsi rapidité et précision. Au cours de mon stage, je suis, entre autres, en charge du pricing de ces produits exotiques. Chaque pricing est effectué selon un processus bien défini : tout d abord, le priceur envoie une requête au trader qui se chargera de suivre le produit s il est vendu. Puisque chaque produit vendu entre dans le portefeuille de la banque, il induit donc un risque de marché. Suivant la propension du trader à endosser ces risques, et sa facilité à les couvrir (hedger), celui-ci lui fait part des coûts prévisionnels auxquels il

3 devra faire face au cours de la vie du produit. Le trader communique donc au priceur différents paramètres dont il devra tenir compte dans le calcul du prix du produit. Selon la complexité du produit, je suis généralement en mesure de fournir un prix entre cinq minutes et une heure après en avoir reçu la requête. En revanche, pour les produits dits hybrides, c està-dire associant des sous-jacents de différentes classes d actifs (Actions/Matières Premières, Actions/Obligations, etc ), plusieurs traders sont concernés, souvent basés à Paris, ce qui complique à la fois les discussions liées aux coûts de couverture, mais aussi le pricing en lui-même. Le processus peut donc prendre plusieurs jours, voire parfois plus. Bien entendu, tous mes prix sont vérifiés par un autre priceur (basé à New York ou à Paris), compte tenu du risque opérationnel énorme auquel je m expose dans cette tâche. d. L a création de nouveaux produits financiers innovants Pendant mon stage, j ai eu la chance de travailler sur un nouveau produit développé par mon desk. Plusieurs de nos clients avaient en effet exprimé un besoin auquel aucun produit existant ne répondait. Le produit dont ils avaient besoin entrait dans la catégorie des Hedges : il devait donc compenser la perte induite sur leurs portefeuilles en cas d effondrement des marchés d actions. Jusqu alors, ils se hedgeaient via des Puts Down-and-Out (PDOs), options de vente qui se désactivent si les marchés chutent trop. Ces derniers leur permettaient d avoir accès à une option en moyenne deux à trois fois moins chère qu une option classique, à condition d y renoncer en cas de crise majeure. Mais ces produits sont intrinsèquement risqués, puisqu ils disparaissent au moment où l on en a le plus besoin. C est pourquoi les clients les achètent en général par strips et dispersent donc ce risque dit de digit sur différentes barrières. Mais ce mode de couverture les oblige à acheter plusieurs types d options, ce qui rend leur suivi plus laborieux, surtout pour les clients disposant d une infrastructure de trading limitée. Mon desk a donc choisi de développer une variante de ces PDOs permettant aux clients d avoir accès à la même couverture en achetant un produit unique. Mon rôle au cours des deux mois pendant lesquels ce produit a été élaboré fut multiple : j ai eu pour tâche la simulation et l étude de son comportement dans le passé, l élaboration de la méthodologie de son pricing, ainsi que l analyse de ses sensitivités aux paramètres du marché (volatilité, skew, vol of vol, etc ). J ai beaucoup appris dans ce processus, tant d un point de vue de la méthodologie du travail, que des connaissances en optimisation de produit que les études m ont apportées. II. Dimension interculturelle Mon stage se déroulant à New York, ville interculturelle par excellence, j ai l opportunité de cohabiter depuis le mois de Juillet 2011 avec des personnes de nationalités extrêmement variées, et ce pendant mon stage mais aussi en dehors. Discuter avec elles m a permis une véritable ouverture d esprit et une meilleure connaissance de cultures dont je n avais auparavant que vaguement idée. En tant que banque française, la Société Générale embauche un nombre non négligeable de Français, même à New York. Mais par pur hasard, mon équipe est beaucoup plus diversifiée que le reste de la salle. Elle est constituée de cinq personnes embauchées : un Espagnol, un Français, un Singapourien et deux Chinoises. En contact permanent avec eux pendant une douzaine d heures par jour, j ai pu constater de grandes différences dans leurs méthodes de travail. Entrer dans le monde du

4 travail m a ainsi permis d appliquer de manière concrète les enseignements de mes études, et de les confronter à ceux de personnes ayant suivi des cursus très différents du mien. J ai ainsi du m habituer à certaines habitudes de travail américaines, à savoir l absence de pause déjeuner, l heure d arrivée le matin en général beaucoup plus tôt qu en France, etc Il m est en revanche encore difficile de comparer les méthodes de travail en entreprise en France et aux Etats-Unis, puisque ma seule expérience en France, mon stage opérateur, n est pas du tout comparable à celle-ci. Mais je suis sûr que dans le futur, je serai encore plus apte à mesurer les apports interculturels de cette expérience, au regard des valeurs françaises. Puisque c est la seule langue commune aux six personnes de mon équipe, l Anglais est indispensable, et j ai donc pu en améliorer ma pratique, que ce soit à l oral ou à l écrit. Je rédige en effet plusieurs articles et présentations pour le compte de mon desk, ce qui m a obligé à me mettre très rapidement au niveau requis. III. Apports du stage Jusqu à présent, mon stage m a muni de nouvelles connaissances, en finance de marché bien sûr, mais aussi économiques et techniques. Avant ce stage, tout ce que je savais du monde de la finance était issu de mes cours ou de mes lectures. Mais au cours de celui-ci, je me suis rendu compte que la finance de marché relève plus d un secteur qui s apprend «sur le tas», et que toutes les connaissances théoriques ne valent pas une expérience concrète en banque. Après un mois de stage, j avais en effet l impression d avoir développé une multitude de nouvelles aptitudes, compris des concepts dont je n avais même pas connaissance auparavant et intégré des méthodes indispensables au poste que j occupais. Je me suis aussi rendu compte que ce métier, bien que j occupe l une des fonctions les plus techniques de la salle, ne requiert pas autant de notions mathématiques que ce à quoi je m attendais avant de commencer mon stage. De manière passive, à force de manipuler des cours d actions à longueur de journée et de lire des analyses économiques internes à la banque, j améliore aussi ma compréhension des mécanismes qui régissent le monde économique. J ai aussi pu constater les effets de la mondialisation et de la dérégulation des marchés : tout événement, quel que soit le pays du monde dans lequel il a lieu, a toujours un impact sur tous les marchés, ce qui rend leur étude très complexe, mais aussi plus intéressante. Enfin, au cours des études et des pricings que je mène, j ai accès à des logiciels et outils puissants, que j ai appris à découvrir, comprendre et utiliser. De plus, ma maitrise de logiciels et langages dont j avais déjà connaissance, tels qu Excel, Powerpoint et VBA a évolué plus que je n aurais pu l imaginer. Aujourd hui, je sais aussi utiliser des bases de données et y accéder de manière automatique.

5 IV. Conclusion A ce stade, je pense pouvoir dresser un premier bilan de mon stage, bien qu il ne soit pas terminé. Cette première expérience en entreprise m a beaucoup appris, tant d un point de vue humain que technique. Le fait d avoir eu l opportunité de la réaliser en finance de marché, et qui plus est aux Etats- Unis, m a en plus mis en contact avec des situations de crise, comme pendant le mois d aout 2011, lors de la dégradation des Etats-Unis par les agences de notation américaines. J ai aussi pu assister à la gestion d une banque d investissement pendant la phase de relance que l on connait depuis 2010.

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Pierre Andreoletti pierre.andreoletti@univ-orleans.fr Bureau E15 1 / 20 Objectifs du cours Définition

Plus en détail

Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels

Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels Nos métiers par activité Nos métiers de l informatique comprennent d une part un volet études et d autre part la gestion des infrastructures ; les fonctions

Plus en détail

Questions d Entretiens en Finance de Marché Retour 2011/2012

Questions d Entretiens en Finance de Marché Retour 2011/2012 Questions d Entretiens en Finance de Marché Retour 2011/2012 Université Lille 1 - Master 2 Mathématiques et Finance Mathématiques du Risque Contact : alexis.fauth@invivoo.com http://samm.univ-paris1.fr/-alexis-fauth-

Plus en détail

L essentiel des marchés financiers

L essentiel des marchés financiers Éric Chardoillet Marc Salvat Henri Tournyol du Clos L essentiel des marchés financiers Front office, post-marché et gestion des risques, 2010 ISBN : 978-2-212-54674-3 Table des matières Introduction...

Plus en détail

l intermédiation actions les dérivés actions l asset management

l intermédiation actions les dérivés actions l asset management TALENTS F RST PROFIL du Groupe Créée en 1990, Exane est une entreprise d investissement spécialisée sur trois métiers : l i n t e r m é d i at i o n ac t i o n s, exercée sous la marque Exane BNP Paribas,

Plus en détail

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant :

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant : Parlons Trading Ask : prix d offre ; c est le prix auquel un «market maker» vend un titre et le prix auquel l investisseur achète le titre. Le prix du marché correspond au prix le plus intéressant parmi

Plus en détail

Les Métiers de la Banque

Les Métiers de la Banque PARTIE INTRODUCTIVE Les Métiers de la Banque Mai 2010 PARTIE INTRODUCTIVE Philippe GIORDAN Private Asset Management +352 4797 2791 06 18 93 88 67 philippe.giordan@kbl-bank.com Sommaire Introduction : la

Plus en détail

Actions - Bonds - Devises - Vanilles(Options/Futures/Forward/Swaps/Spot) - Exotiques

Actions - Bonds - Devises - Vanilles(Options/Futures/Forward/Swaps/Spot) - Exotiques Wassila CHARKAOUI - 26 ans Support Front Office / Consultante Salle de marché Formation 2006-2010 Euromed Management ESC Marseille : Master of Science en Management Financier et Organisationnel Spécialisation

Plus en détail

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES Christophe Mianné, Luc François Sommaire Notre activité Nos atouts La gestion du risque Conclusion 2 Notre activité 3 Les métiers Distribution de produits dérivés actions

Plus en détail

Options et Volatilité (introduction)

Options et Volatilité (introduction) SECONDE PARTIE Options et Volatilité (introduction) Avril 2013 Licence Paris Dauphine 2013 SECONDE PARTIE Philippe GIORDAN Head of Investment Consulting +377 92 16 55 65 philippe.giordan@kblmonaco.com

Plus en détail

pprentissage MASTER Formation initiale, formation continue et formation en apprentissage INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE

pprentissage MASTER Formation initiale, formation continue et formation en apprentissage INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE MASTER ÉCONOMIE ET INGÉNIERIE FINANCIÈRE INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE PARCOURS 272 Une formation moderne, pour maîtriser les savoirs et les méthodes des métiers de la finance d aujourd hui. Formation

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE FOREX?

QU EST-CE QUE LE FOREX? Chapitre 1 QU EST-CE QUE LE FOREX? 1. INTRODUCTION Forex est la contraction de foreign exchange qui signifie «marché des changes». C est le plus grand marché du monde. Le volume journalier moyen des transactions

Plus en détail

Welcome. un état d esprit

Welcome. un état d esprit * Bienvenue. Welcome * un état d esprit Plus qu un message de bienvenue, Welcome c est la promesse d ouverture que nous faisons à chaque collaborateur, dès son arrivée dans le Groupe et tout au long de

Plus en détail

Présentation Salle des marchés. Centrale Lille Octobre 2007. Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés

Présentation Salle des marchés. Centrale Lille Octobre 2007. Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés Présentation Salle des marchés Centrale Lille Octobre 2007 Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés Jérôme CHANE Sales Fixed Income Tel: 03.20.57.50.00 Email: prenom.nom@calyon.com

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS D EXANE

POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS D EXANE POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS D EXANE 1. OBJET La présente politique vise à garantir la conformité D EXANE SA, EXANE DERIVATIVES, EXANE OPTIONS, EXANE LIMITED et leurs succursales concernées

Plus en détail

Comment aborder l Investment Challenge dans les meilleures conditions?

Comment aborder l Investment Challenge dans les meilleures conditions? en collaboration avec Comment aborder l Investment Challenge dans les meilleures conditions? Vous participez au concours organisé par l association Transaction l Investment Challenge, et vous avez bien

Plus en détail

ING Turbos. Faible impact de la volatilité. Evolution simple du prix

ING Turbos. Faible impact de la volatilité. Evolution simple du prix ING Turbos Produit présentant un risque de perte en capital et à effet de levier. Les Turbos sont émis par ING Bank N.V. et sont soumis au risque de défaut de l émetteur. ING Turbos ING a lancé les Turbos

Plus en détail

COMMENT OPTIMISER SA GESTION DE DEVISES?

COMMENT OPTIMISER SA GESTION DE DEVISES? Dossier spécial Après une reprise observée en 2012 et 2013 (de l ordre de 2 et 2,5 %), l Organisation Mondiale du Commerce prévoit une croissance du commerce international de l ordre de 4 à 4,5 % en 2014.

Plus en détail

Introduction aux Métiers de la Banque de Marché

Introduction aux Métiers de la Banque de Marché PREMIERE PARTIE Introduction aux Métiers de la Banque de Marché Mars 2013 Philippe GIORDAN - LICENCE PARIS DAUPHINE PREMIERE PARTIE Philippe GIORDAN Head of Investment Consulting +377 92 16 55 65 philippe.giordan@kblmonaco.com

Plus en détail

WARRANTS TURBOS CERTIFICATS. Les Warrants. Découvrir et apprendre à maîtriser l effet de levier

WARRANTS TURBOS CERTIFICATS. Les Warrants. Découvrir et apprendre à maîtriser l effet de levier WARRANTS TURBOS CERTIFICATS Les Warrants Découvrir et apprendre à maîtriser l effet de levier 2 WARRANTS Qu est-ce qu un Warrant? Un warrant est une option cotée en Bourse. Emis par des établissements

Plus en détail

2002/2003 2005/2007 2008/2009 2011/2012

2002/2003 2005/2007 2008/2009 2011/2012 I N T E R M É D I A T I O N A C T I O N S p D É R I V É S A C T I O N S p A S S E T M A N A G E M E N T H I S T O R I Q U E 1990 Arrivée de deux équipes (actions et dérivés actions) chez Finacor Bourse.

Plus en détail

Le Mini E-book de XForex pour débutants TRADER PRO. Guide de trading de devises

Le Mini E-book de XForex pour débutants TRADER PRO. Guide de trading de devises Le Mini E-book de XForex pour débutants TRADER PRO Guide de trading de devises XForex vous a préparé un condensé du E- book, son manuel électronique sur le trading de devises. Le Mini E-book a été conçu

Plus en détail

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS)

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) Département fédéral des affaires étrangères DFAE Direction des ressources DR Personnel DFAE Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) L ensemble des données figurant dans ce questionnaire sont soumises

Plus en détail

Prisca CHABROLIN Année 2010-2011

Prisca CHABROLIN Année 2010-2011 Prisca CHABROLIN Année 2010-2011 I- Présentation de l entreprise A. Fonction B. Caractéristiques C. Tuteurs du stage II- Carnet de bord A. Horaires B. Activités III-Travaux A. Fiches de crédits à marge

Plus en détail

Modélisation et étude d un système de trading directionnel diversifié sur 28 marchés à terme

Modélisation et étude d un système de trading directionnel diversifié sur 28 marchés à terme Modélisation et étude d un système de trading directionnel diversifié sur 28 marchés à terme Trading system : Trend following Breakout Janvier 1996 - Janvier 2009 Etude de la performance du système Le

Plus en détail

DiFiQ. Diplôme Finance Quantitative. Une formation en partenariat. Ensae Dauphine Bärchen

DiFiQ. Diplôme Finance Quantitative. Une formation en partenariat. Ensae Dauphine Bärchen DiFiQ Ensae Dauphine Bärchen Diplôme Finance Quantitative Une formation en partenariat bonnes raisons 5de s inscrire au DiFiQ 1. Gagnez une maîtrise incontournable des techniques quantitatives en finance

Plus en détail

Pratique des options Grecs et stratégies de trading. F. Wellers

Pratique des options Grecs et stratégies de trading. F. Wellers Pratique des options Grecs et stratégies de trading F. Wellers Plan de la conférence 0 Philosophie et structure du cours 1 Définitions des grecs 2 Propriétés des grecs 3 Qu est ce que la volatilité? 4

Plus en détail

L ouverture des marchés àterme basés sur les matières premières agricoles en Europe

L ouverture des marchés àterme basés sur les matières premières agricoles en Europe L ouverture des marchés àterme basés sur les matières premières agricoles en Europe Les réformes successives de la PAC depuis 1992 ont induit une plus forte variabilitédes prix Baisse des prix institutionnels,

Plus en détail

Stages de recherche dans les formations d'ingénieur. Víctor Gómez Frías. École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France

Stages de recherche dans les formations d'ingénieur. Víctor Gómez Frías. École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France Stages de recherche dans les formations d'ingénieur Víctor Gómez Frías École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France victor.gomez-frias@enpc.fr Résumé Les méthodes de l ingénierie ont été généralement

Plus en détail

Méthodes de la gestion indicielle

Méthodes de la gestion indicielle Méthodes de la gestion indicielle La gestion répliquante : Ce type de gestion indicielle peut être mis en œuvre par trois manières, soit par une réplication pure, une réplication synthétique, ou une réplication

Plus en détail

CARACTERISTIQUES ET EVALUATION DES CONTRATS D OPTION. Finance internationale, 9ème éd. Y. Simon & D. Lautier

CARACTERISTIQUES ET EVALUATION DES CONTRATS D OPTION. Finance internationale, 9ème éd. Y. Simon & D. Lautier CARACTERISTIQUES ET EVALUATION DES CONTRATS D OPTION 1 Section 1. La définition et les caractéristiques d une option Section 2. Les déterminants de la valeur d une option Section 3. Les quatre opérations

Plus en détail

Compte rendu : Bourse Explora Sup

Compte rendu : Bourse Explora Sup Compte rendu : Bourse Explora Sup J ai effectué un stage d un mois et demi passionnant au sein de l école de langue anglaise LTC à Brighton. J ai eu par la suite la chance d être embauchée durant un mois

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment identifier ses SAVOIR-FAIRE et ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Identifier ses savoir-faire et ses qualités, pour quoi faire? Vous ne

Plus en détail

Formation en Forex Trading

Formation en Forex Trading Formation en Forex Trading Objectif de la formation. La formation est à destination des Traders débutants ou des personnes qui ont découvert le Trading depuis moins d'un an. Le but de cette formation est

Plus en détail

PRISMA Renminbi Bonds Hedgé USD/CHF Quelle situation dans le crédit en Chine? Marc Zosso CIO, Prisminvest SA

PRISMA Renminbi Bonds Hedgé USD/CHF Quelle situation dans le crédit en Chine? Marc Zosso CIO, Prisminvest SA PRISMA Renminbi Bonds Hedgé USD/CHF Quelle situation dans le crédit en Chine? Marc Zosso CIO, Prisminvest SA Plusieurs investisseurs nous demandent à juste titre quelle est la véritable situation du crédit

Plus en détail

Finance Avenue. Comment protéger votre portefeuille et. volatile?

Finance Avenue. Comment protéger votre portefeuille et. volatile? Finance Avenue 20/10/2012 Comment protéger votre portefeuille et comment investir dans un marché volatile? Actualité Le monde dans lequel nous vivons évolue perpétuellement Événements économiques et politiques

Plus en détail

Références des missions en Gestion des Risques

Références des missions en Gestion des Risques Références des missions en Gestion des Risques DIRECTION DES RISQUES Service Calculs, Modèles et Reporting Depuis janvier 2011, ALGOFI accompagne la Direction des Risques sur la maîtrise d ouvrage bancaire

Plus en détail

VIE ET STAGE liés aux Risques

VIE ET STAGE liés aux Risques VIE ET STAGE liés aux Risques Stage Contrôle de gestion - H/F Référence: SGBTDGDEFIN15012015 Date de publication: 16-01-2015 Métier Finance d'entreprise / Comptabilité Activité Banque privée Type de contrat

Plus en détail

Dérivés Financiers Options

Dérivés Financiers Options Stratégies à base d options Dérivés Financiers Options 1) Supposons que vous vendiez un put avec un prix d exercice de 40 et une date d expiration dans 3 mois. Le prix actuel de l action est 41 et le contrat

Plus en détail

Qu est-ce-qu un Warrant?

Qu est-ce-qu un Warrant? Qu est-ce-qu un Warrant? L epargne est investi dans une multitude d instruments financiers Comptes d epargne Titres Conditionnel= le detenteur à un droit Inconditionnel= le detenteur a une obligation Obligations

Plus en détail

Master Professionnel MIAGE-IF «Informatique pour la Finance»

Master Professionnel MIAGE-IF «Informatique pour la Finance» Master Professionnel MIAGE-IF «Informatique pour la Finance» Dario Colazzo (App.) Claude Vincent (chargé de mission CFA) Maude Manouvrier (Formation initiale et continue) Objectif double Former des informaticiens

Plus en détail

Protégez vous contre l inflation

Protégez vous contre l inflation Credit Suisse (A+/Aa) À QUOI VOUS ATTENDRE? P. Inflation Booster 0 Credit Suisse Inflation Booster 0 est un titre de dette structuré. Le produit est émis par Credit Suisse AG et vous donne droit à un coupon

Plus en détail

Cadrer la stratégie boursière

Cadrer la stratégie boursière Chapitre 1 Cadrer la stratégie boursière Chercher la valeur dans tout investissement Qu est-ce que la stratégie boursière? Elle consiste à «chercher la valeur», nom technique utilisé par les analystes

Plus en détail

Cours débutants Partie 1 : LES BASES DU FOREX

Cours débutants Partie 1 : LES BASES DU FOREX Définition du FOREX : FOREX est l abréviation de Foreign Exchange market et désigne le marché sur lequel sont échangées les devises l une contre l autre. C est un des marchés les plus liquides qui soient.

Plus en détail

Votre coupon augmente avec la hausse des taux d intérêt. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa3) Interest Evolution 2018 STRATÉGIE P. 2. DURÉE p.

Votre coupon augmente avec la hausse des taux d intérêt. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa3) Interest Evolution 2018 STRATÉGIE P. 2. DURÉE p. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa3) STRATÉGIE P. 2 Crédit Agricole CIB - fait bénéficier l investisseur d un coupon brut annuel intéressant pendant 8 ans. Concrètement, le calcul du coupon s opère sur la base

Plus en détail

Formation 1 semaine.

Formation 1 semaine. Formation 1 semaine. Trader les Futures par les carnets d ordres : Devises et obligations. Animé par: Team Traders Pro. Pour Qui? Destiné à ceux qui désirent devenir Traders et désireuses d apprendre les

Plus en détail

Politique d exécution des ordres

Politique d exécution des ordres Politique d exécution des ordres 1- Introduction Ce document de politique d exécution des ordres (ci-après «la Politique») vous est proposé (client ou futur client) en accord avec la «Provision des Services

Plus en détail

Théorie Financière 8 P. rod i u t its dé dérivés

Théorie Financière 8 P. rod i u t its dé dérivés Théorie Financière 8P 8. Produits dit dérivés déié Objectifsdelasession session 1. Définir les produits dérivés (forward, futures et options (calls et puts) 2. Analyser les flux financiers terminaux 3.

Plus en détail

Composition du Comité consultatif indépendant d experts de la Surveillance

Composition du Comité consultatif indépendant d experts de la Surveillance CONSEIL EXÉCUTIF EB132/31 Cent trente-deuxième session 9 novembre 2012 Point 13.3 de l ordre du jour provisoire Composition du Comité consultatif indépendant d experts de la Surveillance Rapport du Secrétariat

Plus en détail

TECHNIQUES STATISTIQUES ET COMMERCE INTERNATIONAL

TECHNIQUES STATISTIQUES ET COMMERCE INTERNATIONAL TECHNIQUES STATISTIQUES ET COMMERCE INTERNATIONAL par W. Edwards Deming Bureau du Budget et Université de New-York Courrier de la Normalisation N 109 Janvier-Février 1953 Le Dr Deming, célèbre mathématicien

Plus en détail

Elaboration de scénarios pour la mise en place de la Géo-plateforme CIGAL

Elaboration de scénarios pour la mise en place de la Géo-plateforme CIGAL Elaboration de scénarios pour la mise en place de la Géo-plateforme CIGAL Réunion de lancement Xavier DUPASQUIER 15/12/2011 IETI Consultants 17 Bd des Etats-Unis - 71000 Mâcon Tel : (0)3 85 21 91 91 -

Plus en détail

ANNEXES. Evaluation de la formation à Polytech Lille Département GIS. Enseignements les plus utiles. Enseignements à renforcer

ANNEXES. Evaluation de la formation à Polytech Lille Département GIS. Enseignements les plus utiles. Enseignements à renforcer ANNEXES Evaluation de la formation à Polytech Lille Département GIS Enseignements les plus utiles Enseignements à renforcer Enseignements à intégrer Commentaires Généraux Accompagnement Professionnel Enseignements

Plus en détail

étude de rémunérations

étude de rémunérations étude de rémunérations dans la finance de marché Les salaires des métiers de la Moe et de la Moa AVEC NOUS, VOTRE TALENT PREND DE LA VALEUR 1 Sommaire Le mot des dirigeants Présentation METIERS DE LA MOE

Plus en détail

2- Comment les traders gèrent les risques

2- Comment les traders gèrent les risques 2- Comment les traders gèrent les risques front office middle office back office trading échange d'actifs financiers contrôle des risques, calcul du capital requis enregistrement des opérations traitement

Plus en détail

MATHÉMATIQUES ET APPLICATIONS

MATHÉMATIQUES ET APPLICATIONS MASTER 2 ème ANNÉE MATHÉMATIQUES ET APPLICATIONS Parcours Finance Computationnelle ANNÉE UNIVERSITAIRE 2015 2016 1 PRESENTATION Le master Finance Computationnelle spécialise les étudiants sur l ingénierie

Plus en détail

chapitre 1 ORIENTATION : LES ÉTUDES EN MANAGEMENT Par Christine GUESDON avec l aide de Jean TULOUP et de Mustapha BENKALFATE

chapitre 1 ORIENTATION : LES ÉTUDES EN MANAGEMENT Par Christine GUESDON avec l aide de Jean TULOUP et de Mustapha BENKALFATE chapitre 1 ORIENTATION : LES ÉTUDES EN MANAGEMENT Par Christine GUESDON avec l aide de Jean TULOUP et de Mustapha BENKALFATE 8 Chapitre 1 L engouement pour les formations en management, au sein des écoles

Plus en détail

ING Turbos Infinis. Avantages des Turbos Infinis Potentiel de rendement élevé. Pas d impact de la volatilité. La transparence du prix

ING Turbos Infinis. Avantages des Turbos Infinis Potentiel de rendement élevé. Pas d impact de la volatilité. La transparence du prix ING Turbos Infinis Produit présentant un risque de perte en capital et à effet de levier. Les Turbos sont émis par ING Bank N.V. et sont soumis au risque de défaut de l émetteur. ING Turbos Infinis Les

Plus en détail

1/ Quelles sont les raisons qui peuvent conduire à la mise en place d un OMS?

1/ Quelles sont les raisons qui peuvent conduire à la mise en place d un OMS? Order Management System L Order Management System (OMS) d hier visait avant tout à automatiser les communications internes, en permettant au trader de collecter électroniquement les ordres et les instructions

Plus en détail

PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03

PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03 PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03 Introduction : Questions/réponses : Qu est-ce que pour vous un bon recrutement? Cela dépend de quoi? Qu est-ce qui est sous votre contrôle?

Plus en détail

MASTER. Marchés Financiers. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Comptabilité-Finance. Organisation : Ecole Universitaire de Management

MASTER. Marchés Financiers. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Comptabilité-Finance. Organisation : Ecole Universitaire de Management MASTER Marchés Financiers Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Comptabilité-Finance Organisation : Ecole Universitaire de Management Niveau d'entrée : BAC+3 Durée des études : 2 ans DESCRIPTION

Plus en détail

Devenez expert. en trading d'or. Tout ce qu'il faut savoir pour trader l'or

Devenez expert. en trading d'or. Tout ce qu'il faut savoir pour trader l'or Devenez expert en trading d'or Tout ce qu'il faut savoir pour trader l'or 01 02 Pourquoi l'or est-il si précieux? Tout le monde sait que l'or est cher, mais pourquoi est-il si prisé partout dans le monde?

Plus en détail

Hedging delta et gamma neutre d un option digitale

Hedging delta et gamma neutre d un option digitale Hedging delta et gamma neutre d un option digitale Daniel Herlemont 1 Introduction L objectif de ce projet est d examiner la couverture delta-gamma neutre d un portefeuille d options digitales Asset-Or-Nothing

Plus en détail

Un guide étape par étape pour le trading des options binaires

Un guide étape par étape pour le trading des options binaires Un guide étape par étape pour le trading des options binaires www.cedarfinance.com Sommaire 3 Les meilleures raisons pour effectuer des transactions sur les options binaires 4 Les options binaires: leur

Plus en détail

Pourquoi investir en bourse? Pour gagner nettement plus qu avec un livret

Pourquoi investir en bourse? Pour gagner nettement plus qu avec un livret Chapitre 5 Pourquoi investir en bourse? Pour gagner nettement plus qu avec un livret Achetez de bonnes actions et gardez-les jusqu à ce qu elles augmentent, ensuite vendez-les. Si elles n augmentent pas,

Plus en détail

Propriétés des options sur actions

Propriétés des options sur actions Propriétés des options sur actions Bornes supérieure et inférieure du premium / Parité call put 1 / 1 Taux d intérêt, capitalisation, actualisation Taux d intéret composés Du point de vue de l investisseur,

Plus en détail

Bachelor in Business. programme post-bac en 3 ans

Bachelor in Business. programme post-bac en 3 ans Bachelor in Business programme post-bac en 3 ans Bienvenue à l ISC Paris Andrés Atenza Directeur Général de l ISC Paris Formation généraliste, le Bachelor in Business de l ISC Paris vous donne toutes les

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation :

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : A. Vie pratique : J ai effectué mon Master 1 de droit public en Erasmus à Copenhague d août 2009 à fin mai 2010. Logement : Accès au logement : J ai pu

Plus en détail

Katja Ingman. Être pro en anglais. Sous la direction de Marie Berchoud. Groupe Eyrolles, 2009 ISBN : 978-2-212-54352-0

Katja Ingman. Être pro en anglais. Sous la direction de Marie Berchoud. Groupe Eyrolles, 2009 ISBN : 978-2-212-54352-0 Katja Ingman Être pro en anglais Sous la direction de Marie Berchoud, 2009 ISBN : 978-2-212-54352-0 Fiche 1 Grow Your English : autoévaluation et plan d action Passez à l action : définissez votre objectif,

Plus en détail

Formation 2 mois. Trader les Futures par les carnets d ordres :

Formation 2 mois. Trader les Futures par les carnets d ordres : Formation 2 mois Trader les Futures par les carnets d ordres : Marché des Matières premières avec Gold, Pétrole, Argent, Marché obligataire du Bund, Eurostoxx, Dax, Russel, S&P, Spread Dax-Stoxx, EUR/USD.

Plus en détail

AOF. mini-guide. Forex. Décembre 2012

AOF. mini-guide. Forex. Décembre 2012 AOF mini-guide Le Forex Décembre 2012 Le Forex Sommaire 1. Un marché financier pas comme les autres n Un marché «interbancaire» en continu n Un marché ultra liquide n Qui intervient sur le Forex? n Par

Plus en détail

Cette perte concerne exclusivement la gestion en compte propre de la CNCE, c est-à-dire une activité indépendante de sa trésorerie.

Cette perte concerne exclusivement la gestion en compte propre de la CNCE, c est-à-dire une activité indépendante de sa trésorerie. COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 17 octobre 2008 --- Du fait de l extrême volatilité des marchés et du krach boursier de la semaine du 6 octobre, le Groupe Caisse d Epargne a connu un important incident

Plus en détail

LA GESTION STRATEGIQUE DES ACHATS INTERNATIONAUX

LA GESTION STRATEGIQUE DES ACHATS INTERNATIONAUX LA GESTION STRATEGIQUE DES ACHATS INTERNATIONAUX 1 LA GESTION STRATEGIQUES DES ACHATS INTERNATIONAUX Sommaire 1 - STRATEGIE DE L ACHAT A L INTERNATIONAL Enjeux Raisons Freins Préparer l entreprise aux

Plus en détail

Trucs et astuces pour gagner avec l analyse technique sur les Turbos

Trucs et astuces pour gagner avec l analyse technique sur les Turbos Trucs et astuces pour gagner avec l analyse technique sur les Turbos Ou comment appliquer de façon optimale une discipline encore trop méconnue pour spéculer sur des produits encore trop peu connus Marc

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

Un guide du trading des Options Binaires, étape par étape. www.cedarfinance.com

Un guide du trading des Options Binaires, étape par étape. www.cedarfinance.com Un guide du trading des Options Binaires, étape par étape www.cedarfinance.com Index 3 Les meilleures raisons pour commencer le trading d Options Binaires 4 Les Options Binaires: Histoire 5 Comment réaliser

Plus en détail

SG Corporate & Investment Banking renforce son équipe Vente et Trading Actions et dynamise son offre client

SG Corporate & Investment Banking renforce son équipe Vente et Trading Actions et dynamise son offre client Communiqué de presse Paris, le 25 Octobre 2005 SG Corporate & Investment Banking renforce son équipe Vente et Trading Actions et dynamise son offre client SG Corporate & Investment Banking (SG CIB) a renforcé

Plus en détail

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs.

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs. MANAGERS : COMMENT PRENEZ-VOUS EN CHARGE LES CONFLITS? AUTO-EVALUEZ-VOUS! Dans un contexte économique morose et qui perdure, nous sommes confrontés à un grand nombre de difficultés et de frustrations.

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Le CRM (GRC) est la clef de votre succès Les Principes généraux de la Gestion de la Relation Clients Confidentiel

Plus en détail

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation 28RE_chap_EP4.qx:quark de base 7/16/09 7:37 PM Page 858 Troisième partie : Le financement des ressources Les principales caractéristiques des travaux suggérés Questions de révision (N os 1 à 25) Exercices

Plus en détail

* Champs obligatoire. Déclarations:

* Champs obligatoire. Déclarations: Annexe 1 au Contrat de négoce I. DONNÉES PERSONNELLES: 1. * 2. * 3. Numéro de passeport / pièce d identité:* 4. * 5. Adresse privée:* 6. Adresse postale: * 7. Code du pays, Code de la ville, téléphone

Plus en détail

Cabinet CAPTEO PRESENTATION GENERALE. Octobre 2012 CAPTEO 2012 1

Cabinet CAPTEO PRESENTATION GENERALE. Octobre 2012 CAPTEO 2012 1 Cabinet CAPTEO PRESENTATION GENERALE Octobre 2012 1 Identité du Cabinet CAPTEO Cabinet de Conseil en Stratégie, en Organisation et en Management exclusivement dédié à la Finance Notre expertise La Banque

Plus en détail

«Le trading des tendances de court terme reste très difficile»

«Le trading des tendances de court terme reste très difficile» Les Echos NESSIM AIT-KACIMI / JOURNALISTE LE 22/10 À 15:59, MIS À JOUR À 16:24 «Le trading des tendances de court terme reste très difficile» Après avoir co-fondé AHL en 1987, David Harding créé son propre

Plus en détail

Les systèmes CPC (Coût Par Clic) sont des moyens rapides d'obtenir de la visibilité à grande échelle et rapidement.

Les systèmes CPC (Coût Par Clic) sont des moyens rapides d'obtenir de la visibilité à grande échelle et rapidement. L'affiliation www.faireducashfacile.com www.revenus-automatiques.com (si vous n êtes pas encore inscrit sur revenusautomatiques, sachez que vous recevrez 70-90$ par vente) L'affiliation consiste à envoyer

Plus en détail

Master Marchés Financiers

Master Marchés Financiers Master Marchés Financiers BAC+5 Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Comptabilité-Finance Organisation : Ecole Universitaire de Management Niveau d'entrée : BAC+3 Durée des études : 2 ans DESCRIPTION

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les positions vendeuses sur les options, ou vente d options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT COMMERCIAL IMPORT EXPORT

RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT COMMERCIAL IMPORT EXPORT RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT COMMERCIAL IMPORT EXPORT Titre enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles de niveau II délivré par Université Catholique de l Ouest IPLV (J.O du

Plus en détail

Ce document synthétise les principaux aspects de DayTrader Live, le service le plus haut de gamme de DayByDay.

Ce document synthétise les principaux aspects de DayTrader Live, le service le plus haut de gamme de DayByDay. Bienvenue chez DayByDay, Ce document synthétise les principaux aspects de DayTrader Live, le service le plus haut de gamme de DayByDay. Il est en deux parties : - Les idées de trading : quels sont les

Plus en détail

COMPRENDRE LES OPTIONS BINAIRES - LEÇON 1

COMPRENDRE LES OPTIONS BINAIRES - LEÇON 1 COMPRENDRE LES OPTIONS BINAIRES - LEÇON 1 Qu est ce que sont les options binaires? Le trading d options binaires, parfois connu sous le nom des options numériques ou ORF (options de retour fixe), est une

Plus en détail

Chaire FBF - IDEI «Chaine de Valeur Marchés Financiers et Banque d Investissement» Mardi 29 avril 2014

Chaire FBF - IDEI «Chaine de Valeur Marchés Financiers et Banque d Investissement» Mardi 29 avril 2014 Chaire FBF - IDEI «Chaine de Valeur Marchés Financiers et Banque d Investissement» Mardi 29 avril 2014 Objectifs Contacts praticiens - chercheurs Recherche d excellence sur la banque d investissement et

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC. allocutions de

Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC. allocutions de 1 Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC allocutions de Bryan P. Davies Président du conseil d administration Société d assurance-dépôts du Canada et Michèle Bourque Présidente

Plus en détail

COMMENT INVESTIR EN 2015 AVEC LE TRADING SOCIAL. Une publication

COMMENT INVESTIR EN 2015 AVEC LE TRADING SOCIAL. Une publication COMMENT INVESTIR EN 2015 AVEC LE TRADING SOCIAL Une publication P. 2 Comment investir en 2015 : Le Trading Social En 2015 vous souhaitez investir et générer des profits mais vous ne savez pas vraiment

Plus en détail

Des consultants forment des consultants Comment créer ma boite de consultant

Des consultants forment des consultants Comment créer ma boite de consultant Des consultants forment des consultants Comment créer ma boite de consultant Ce document a comme objectif de présenter le contenu d'un cycle d ateliers de formations à la création d entreprise, spécifique

Plus en détail

Master 2 IMAFA Filière IMAFA Polytech'Nice-Sophia SI / MAM. Anne-Marie Hugues hugues@unice.fr http://www.polytech.unice.fr/~hugues/polytech/imafa

Master 2 IMAFA Filière IMAFA Polytech'Nice-Sophia SI / MAM. Anne-Marie Hugues hugues@unice.fr http://www.polytech.unice.fr/~hugues/polytech/imafa Master 2 IMAFA Filière IMAFA Polytech'Nice-Sophia SI / MAM hugues@unice.fr http://www.polytech.unice.fr/~hugues/polytech/imafa Plan OBJECTIFS Former des informaticiens connaissant les maths et les métiers

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes Evaluation

Plus en détail

Rapport de Stage Avril-Septembre 2007

Rapport de Stage Avril-Septembre 2007 I. PRÉSENTATION DU GROUPE BNP PARIBAS...4 A. LE GROUPE BNP PARIBAS...4 B. BNP PARIBAS EN QUELQUES CHIFFRES...4 C. TROIS GRANDS DOMAINES D ACTIVITÉS...6 D. LES MÉTIERS DE LA BANQUE DE FINANCEMENT ET D INVESTISSEMENT...7

Plus en détail

La vie professionnelle

La vie professionnelle La vie professionnelle QUIZ Toutes les réponses sont données dans les pages suivantes. Cochez vrai ou faux. 11. Les carrefours pour l emploi facilitent la recherche d un premier emploi. 12. Avant d aller

Plus en détail

MAÎTRISEZ LE MARCHÉ EN 10 MINUTES!

MAÎTRISEZ LE MARCHÉ EN 10 MINUTES! MAÎTRISEZ LE MARCHÉ EN 10 MINUTES! AVERTISSEMENT INVESTISSEMENT À HAUT RISQUE : Le trading de forex et de contrats de différence (CFDs) est très spéculatif et comporte un risque de perte élevé. Avant de

Plus en détail