Port du voile et discrimination à l embauche: résultats d un testing sur CV

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Port du voile et discrimination à l embauche: résultats d un testing sur CV"

Transcription

1 Colloque «La fabrique des discriminations : acteurs et processus» organisé par l ARDIS, à l Université Paris- Est Marne- la- Vallée, le jeudi 6 novembre Titre de la communication : Port du voile et discrimination à l embauche: résultats d un testing sur CV Auteurs et coordonnées : Pascal Tisserant*, David Bourguignon* et Richard Bourhis** * PErSEUs, EA 7312 ; Université de Lorraine à Metz ** LECRI ; Université du Québec à Montréal lorraine.fr lorraine.fr Texte : Regards interdisciplinaires sur la discrimination Depuis plus de cinquante ans, les psychologues sociaux tentent de mieux comprendre la fabrique des discriminations ou les raisons (ou encore processus) amenant les individus à discriminer. Parmi ceux- ci, Henri Tajfel, par ses travaux sur la catégorisation sociale fut, sans conteste, un acteur majeur de la compréhension des conditions minimales à l origine des préjugés, des stéréotypes et de la discrimination (Tajfel et Wilkes, 1963 ; Tajfel, Flament, Billig & Bundig, 1971). En psychologie sociale, la discrimination est définie en tant que comportement négatif à l égard des membres d un exogroupe envers lequel nous entretenons des préjugés (Dovidio & Gartner, 1986). Dès les années 50, Allport soulignait déjà que ce comportement allait «à l encontre de l égalité de traitement d individus ou de groupes de personnes dont ces derniers pourraient bénéficier» (Allport, 1954, traduit de Dovidio, Hewstone, Glick & Esses, 2010, p9). Cette définition s accorde avec celles de juristes pour qui le droit à la non- discrimination constitue un intérêt récent, notamment en France, après l impulsion donnée par le droit communautaire et la transposition de deux directives européennes en 2000 (Cluzel- Metayer & Mercat- Bruns, 2011). Une définition juridique donnée par le Défenseur des Droits qualifie en effet la discrimination de comportement mais en restreint sa reconnaissance au regard d une liste précise de critères et de domaines : «une discrimination est une inégalité de traitement fondée sur un critère prohibé par la loi, comme l origine, le sexe, le handicap etc., dans un domaine visé par la loi, comme l emploi, le logement, l éducation, etc.» ( Parmi les domaines touchés par la discrimination, celui de l emploi est fréquemment cité (Bourhis, Gagnon et Moise, 1994). Des analyses cherchant à décrire et expliquer le phénomène se sont multipliées ces dernières années (e.g. Cluzet- Metayer & Merat- Bruns, op. cit. ; Dipboye & Colella, 2005 ; Simon & Madoui, 2011). Les économistes qui étudiaient les discriminations depuis plusieurs décennies voient leurs travaux sortir des frontières de leur discipline avec une définition selon laquelle «il y a discrimination lorsque deux travailleurs ayant des caractéristiques observables identiques sont traités

2 de manière différente à cause d une caractéristique observable non productive» (Lundberg, Startz, 983, p. 341) d après Berson (2013, p28). Cette caractéristique observable est au cœur de la notion de critères, chère aux juristes. Les critères de discrimination, la religion et le port du hijab Actuellement, la liste des critères de discrimination dans le droit français s élève à 20. Parmi ceux- ci le sexe et l origine (ou encore la race dans les travaux nord- américains) ont été les plus étudiés dans les recherches sur les inégalités en sciences humaines et sociales (Zanoni, Janssens, Benschop & Nkomo, 2010). Dans leur analyse de l invention de la discrimination, les sociologues (Fassin, 2002 ; Simon, 2013) insistent sur l importance à donner à l origine pour expliquer l émergence du concept de discrimination. De son côté, la religion fait également partie des 20 critères français et des six motifs de discrimination en droit communautaire. Toutefois, il est à noter que le critère religieux est moins fréquemment associé au concept de discrimination. Au niveau des études empiriques, la religion est également une appartenance moins étudiée malgré le fait que son intérêt soit grandissant, en particulier dans le domaine du travail et des organisations. Pour preuve, des entreprises telles que EDF, ou des fédérations comme l Alliance du commerce ou encore l Association des Managers de la Diversité (Coureau, 2013) ont récemment édité des guides de gestion du fait religieux en entreprise à l usage de leurs salariés ou de leurs membres. Ces documents attestent de situations relativement circonscrites mais très sensibles comme l analysent Galindo et Surply (2010). Avec 2,4 % de dossiers traités par le Défenseur des Droits en 2013 (Défenseur des Droits, 2014) contre 25,8 % pour l origine, ce critère unique n apparaît pas sur le devant de la scène pour la fréquence de ses réclamations. Cependant, associé à l origine, notamment maghrébine et/ou arabe, en particulier depuis les attentats terroristes en France dans les années 90, puis aux Etats- Unis et en Grande Bretagne respectivement en 2001 et 2005, les Arabes Musulmans sont la cible d importants préjugés et de discriminations, renforcés par les politiques d intégration en vigueur (Fauroux, 2005; Guimond, 2013 ; Rebzani, 2000; Wagner, Tisserant & Bourhis, 2013). En France, ce contexte a favorisé la politisation du voile et le développement d attitudes et de comportements hostiles à l égard du port de ce symbole associé à l islam, à l école et, par extension dans l ensemble de la société (Lorcerie, 2005). Le hijab est d ailleurs souvent identifié comme un problème administratif, par les agents de la fonction publique, dans le cadre des procédures d attribution de la nationalité française (Hajjat, 2010). Les situations concernant le port du voile ne font pas l objet de statistiques publiques mais elles font parties des cas sensibles à propos desquels les managers et responsables d entreprises cherchent des solutions, en particulier dans les guides de gestion du fait religieux. Chercher à les observer ou en mesurer des effets, en particulier à l embauche et dans les pratiques de recrutement, constitue une problématique à laquelle les chercheurs de toutes disciplines doivent désormais apporter des réponses. Le recours au testing pour mesurer les discriminations La mesure des discriminations se heurte malheureusement à de nombreuses difficultés. En psychologie sociale, Paluck et Green (2009) rapportent que la plupart des études sur la discrimination mesurent en fait les attitudes mais beaucoup plus rarement le comportement, plus difficile à observer. Cette complexité de la mesure du comportement discriminatoire concerne toutes les disciplines comme le détaille le

3 rapport de la COMEDD à propos de quelques critères dont l origine ou encore la religion (Héran, 2010). Ce constat apparaît également dans le guide co- édité par le Défenseur des Droits et la CNIL (2012) à destination des acteurs de l emploi. Sous couvert du concept de diversité, les gestionnaires cherchent à opérationnaliser la discrimination à partir de différents indicateurs, comme le démontre le cahier des charges du label diversité ou les tableaux de bord des politiques diversité. Quelques entreprises et gestionnaires vont plus loin en pratiquant le testing dont certains sont rendus publics (Roch, 2013). Cette mesure de la discrimination repose sur l envoi de deux candidatures en réponse aux mêmes offres d emploi dans des entreprises ou services semblables. Ces deux candidatures sont en tout point similaires, à l exception d une caractéristique à propos de laquelle on cherche à révéler la discrimination (Duguet, L Horty & Petit, 2009). Dans son testing de 2004, Amadieu a ainsi mesuré la discrimination à l embauche à l égard de 7 caractéristiques, révélant qu une personne mentionnant être porteur d un handicap dans son CV avait 15 fois moins de chances d être retenue pour la suite de la procédure de recrutement, comparé au CV du candidat standard. Concernant le CV de la personne d origine maghrébine, ce score tombe à 5 fois moins de chances. Parmi ces caractéristiques, l origine (Cédiey, 2008 ; Oreopoulos & Dechief, 2011), parfois associée au genre (Petit, Duguet, L Horty, Parquet & Sari, 2013) est fréquemment observée. Les difficultés liées aux statistiques dites ethniques (Simon, 2008) renforcent l intérêt de la technique du testing pour révéler l ampleur des discriminations. En revanche, l appartenance religieuse, et plus précisément le port du voile islamique, paraissent étrangement absentes de l engouement récent pour le testing au regard de l intérêt et de la sensibilité de cette caractéristique. Description du testing au port du voile réalisé C est pourquoi, dans la poursuite de travaux menés sur les stéréotypes associés à l islam dans les manuels scolaires (Tisserant, Wagner, Schoenenberger & Sinigaglia- Amadio, 2011) ou sur la propension à discriminer à l égard du port du voile (El- Geledi & Bourhis, 2012 ; Wagner, Tisserant & Kubiak, 2011 ; Wagner et al., 2013) nous avons souhaité mobiliser la technique du testing afin d observer la discrimination liée au port du voile à l embauche. Cette technique plus fréquemment utilisée par les gestionnaires, les sociologues et surtout les économistes, permet ici de dépasser certaines difficultés de la mesure de la discrimination rencontrée en psychologie sociale. De plus, le testing facilite la comparaison de l effet de certains critères, comme l origine et la religion qui entretiennent des relations étroites et complexes. Notre étude explore comment de réels employeurs sont plus enclins à proposer un entretien d embauche en condition de simple catégorisation d une minorité visible (origine maghrébine) et en condition de double catégorisation de minorités visibles (origine maghrébine et port du voile), comparé aux membres de la catégorie majoritaire française. Le testing compare en effet, le nombre et le type de réponses données à des CV envoyés par paires (candidate standard vs. expérimentale) pour des offres d emploi de secrétaires publiées par Pôle Emploi dans plusieurs régions de France. Deux conditions expérimentales ont été testées. Dans la condition 1 (simple catégorisation liée à l origine), les employeurs reçoivent deux CV équivalents avec photos : un de la candidate standard du groupe majoritaire (Valérie Mauron) et un de la candidate d origine maghrébine (Djamila Khimssi). Dans la condition 2, (double catégorisation liée à l origine et au port du voile), les employeurs reçoivent aussi deux CV équivalents : celui de la candidate standard du groupe majoritaire (Valérie Mauron) et un de la candidate d origine maghrébine portant

4 le voile (Djamila Khimssi et la photo de la même personne qu en condition 1 mais portant cette fois- ci un hijab). En termes d hypothèses et partant des résultats de Cédiey (2008 ; Oreopoulos & Dechief, 2011), nous nous attendons, dans la condition 1 (simple catégorisation liée à l origine), que la candidate d origine maghrébine reçoive moins de réponses favorables, davantage de refus et plus de non- réponses que la candidate française (H1). De son coté, au niveau de la condition 2 (double catégorisation origine maghrébine et port du voile), nous nous attendons à nouveau, à ce que la candidate d origine maghrébine et portant le voile se voit offrir moins de réponses favorables, plus de refus et de non- réponses que la candidate française (H2). Par ailleurs, la double catégorisation (origine maghrébine et port du voile) devrait accentuer le phénomène discriminatoire. Par conséquent, comparée à la candidate d origine maghrébine de la condition 1, la candidate mixant l origine maghrébine et le port du voile de la condition 2 devrait se voir offrir moins d offres d embauches et davantage de refus et de non- réponses (H3). Résultats 404 paires de CV (808 CV) ont été envoyées en réponse à 404 annonces d offres d emploi de secrétaires de plusieurs régions de France (Ile de France, Languedoc Roussillon, Lorraine et Nord Pas de Calais). L adresse des CV, pour le retour des réponses, était adaptée au bassin d emploi (respectivement Paris, Montpellier, Metz et Lille). La région, l ordre d envoi (CV expérimental vs. standard), la forme du CV ou encore la taille de l entreprise ont été contrôlés. Après élimination de 76 réponses exprimant soit un double refus, soit une double non réponse (Cediey & Foroni, 2007), 328 paires de CV ont été retenues pour l analyse, 172 pour la condition 1 et 156 pour la condition 2. Comme le montre le tableau 1, les résultats sont analysés selon trois types de réponses données par les employeurs pour chaque condition. L acceptation traduit une réponse favorable en vue d un entretien et nous distinguons le rejet actif du rejet passif : le premier constitue un arrêt de la procédure de recrutement explicité au candidat dans la réponse qu il reçoit et le second renvoie à une non- réponse de l employeur. Acceptation N=149 Rejet actif N=65 Rejet passif N=114 Condition 1 : simple catégorisation Condition 2 : double catégorisation CV standard CV expé. (or. maghrébine) CV standard CV expé. (or. maghrébine + hijab) Tableau 1 : résultats en fréquences absolues selon les types de réponses données par les employeurs pour chaque condition Un calcul des chi- 2 réalisés sur les fréquences relatives par condition révèle une absence de différence significative pour la condition 1 pour l acceptation et le rejet passif. Seul le rejet actif atteste d une différence significative (Chi 2 (1, N = 100) = 14,44 ; p <.001) entre le CV Valérie Mauron et celui de Djamila Khmissi qui a reçu significativement plus

5 de réponses négatives. En revanche, pour la condition 2, les trois réponses donnent lieu à des différences significatives : - pour l acceptation : Chi 2 (1, N = 100) = 92,16 ; p < pour le rejet actif : Chi 2 (1, N = 100) = 19,36 ; p < pour le rejet passif : Chi 2 (1, N = 100) = 38,44 p <.001 Ces résultats valident en partie seulement notre première hypothèse (H1) soulignant que la discrimination à l embauche liée à l origine pour un poste de secrétaire s exprimerait seulement à travers le refus explicite de cette appartenance. En revanche, associée au port du voile, cette inégalité dans le traitement des CV concerne tous les types de réponses, validant ainsi notre deuxième et troisième hypothèses (H2, H3). En condition de double catégorisation (origine maghrébine associée au port du voile) seul un employeur donne une suite favorable à la procédure de recrutement soulignant l importance de cette combinaison de caractéristiques au niveau du marché de l emploi. Cette étude apporte donc un premier élément de réponse concernant la discrimination à l égard du port du voile à l embauche. D un point de vue psychosocial le phénomène ne fait aucun doute : la discrimination est avérée. Les préjugés n ont pas été mesurés auprès des auteurs du comportement mais leur présence dans la société française est suffisamment importante pour mobiliser cette hypothèse interprétative en terme d explicitation du comportement relevé. L analyse de ces résultats à la lueur d autres disciplines, comme la gestion, la sociologie, l économie ou encore le droit apportera des explications complémentaires afin d interpréter ce phénomène qui n avait pas été observé jusqu ici par la technique du testing. Références : Allport, G.W. (1954). The Nature of Prejudice. Cambridge, MA: Addison- Wesley. Amadieu, J.F. (2004). Discriminations à l'embauche, de l'envoi du CV à l'entretien. Paris : Observatoire des discriminations. Berson, C. (2013). Testing : la difficulté de l interprétation de la discrimination à l embauche. Travail et Emploi, N 135. Bourhis, R. Y., Gagnon, A., & Moïse, L. C. (1992). Discrimination et relations intergroupes. In R. Y. Bourhis & J. P. Leyens (Eds) Stéréotypes, discrimination et relations intergroupes (pp ). Liège : Mardaga. Cediey, E., & Foroni, F. (2007). Les discriminations à raison de «l origine» dans les embauches en France. Genève : Bureau International du Travail. Cédiey, E. (2008). Panorama général des enquêtes par «testing» que le Bureau International du Travail a fait réaliser dans des États membres de l Union Européenne. Lyon : ISM- CORUM. Cluzel- Metayer, L., & Mercat- Bruns, M. (2011). Discriminations dans l emploi. Analyse comparative de la jurisprudence du conseil d Etat et de la Cour de cassation. Paris : La documentation Française. Coureau, T.M. (2013). Entreprise et diversité religieuse : un management par le dialogue. Paris : AFMD. Défenseur des Droits (2014). Rapport annuel d activités Paris : La documentation française. Défenseur des Droits et CNIL (2012). Mesurer pour progresser vers l égalité des chances. Paris : Défenseur des Droits et CNIL. Dovidio, J. F., & Gaertner, S. L. (1986). Prejudice, discrimination, and racism. New York :

6 Academic Press. Dovidio, J., Hewstone, M., Glick, P., & Esses, V. (2010). The Sage Handbook of Prejudice, Stereotyping and Discrimination. London : Sage. Dipboye, R., & Colella, A. (Eds) (2005). Discrimination at work. The psychological and organizational bases. Mahwah, NJ : Lawrence Erlbaum Associates. El- Geledi, S., & Bourhis, R.Y. (2012). Testing the impact of the Islamic veil on intergroup attitudes and host community acculturation orientations toward Arab Muslims. International Journal of Intercultural Relations, 36, Fassin, E. (2002). L invention française de la discrimination. Revue française de science politique. 52(4) Fauroux, R. (2005). La lutte contre les discriminations ethniques dans le domaine de l emploi (Rapport au premier ministre). Paris: La documentation française. Galindo, G. & Surply, J. (2010). Quelles régulations du fait religieux en entreprise? Revue Internationale de Psychosociologie Guimond, S. (2013). The effect of national models of integration on anti- Muslim prejudice : evidence from France, Canada, The USA, the UK and Germany. Symposium Attitudinal change towards Jews and Muslims in France in a comparative perspective organisé par le Centre d études européennes, SciencePo Paris, les avril Hajjat, A. (2010). Port du hijab et «défaut d assimilation». Etude d un cas problématique pour l acquisition de la nationalité française. Sociologie. 4(1) Héran, F. (2010). Inégalités et discriminations. Pour un usage critique et responsable de l outil statistique. Rapport de la COMEDD soumis au commissaire pour la diversité et à l égalité des chances. Paris : la documentation française. Lundberg S. J., & Startz R. (1983). Private discrimination and social intervention in competitive labor market. The American economic review, 73(3), Lorcerie, F. (Ed) (2005). La politisation du voile en France, en Europe et dans le monde arabe. Paris : L Harmattan. Oreopoulos, P., & Dechief, D. (2011). Why do some employers prefer to interview Matthew, but not Samir? New evidence from Toronto, Montreal, and Vancouver. Metropolis British Columbia, Working Paper Series, N Paluck, E. L., & Green, D. P. (2009). Prejudice Reduction: What Works? A Review and Assessment of Research and Practice. Annual Review of Psychology, 60(1), Petit, P., Duguet, E., L Horty, Y., Parquet, L., & Sari, F. (2013). Discrimination à l embauche: les effets du genre et de l origine se cumulent ils systématiquement? Economie et Statistiques, N , Rebzani, M. (2000). Discrimination ethnique à l embauche: une analyse psychosociale. Revue Européenne des Migrations Internationales, 16 (3), Roch. (2013). Diversité et discrimination dans le groupe Adecco. In P. Tisserant & R. Bourhis (Eds) Discrimination et gestion de l égalité, de la non discrimination et de la diversité. Ressource pédagogique numérique en ligne coproduite par l UOH et l Université de Lorraine. Simon, P. & Madoui, M. (2012). Le marché du travail à l épreuve des discriminations. Sociologies Pratiques, 23(2), 1-7. Simon, P. (2013). Discrimination, diversité et société. In P. Tisserant & R. Bourhis (Eds) Discrimination et gestion de l égalité, de la non discrimination et de la diversité. Ressource pédagogique numérique en ligne coproduite par l UOH et l Université de Lorraine. Simon, P. (2008). Les statistiques, les sciences sociales françaises et les rapports sociaux ethniques et de «race». Revue française de sociologie. 49(1) Tajfel, H., Billig, M. G., Bundy, R. P., & Flament, C. (1971). Social categorization and

7 intergroup behavior. European Journal of Social Psychology, 1 (2), Tajfel, H., & Wilkes, A. L. (1963). Classification and quantitative judgement. British journal of psychology, 54, Tisserant, P. ; Wagner, A.L.; Schoenenberger, S. & Sinigaglia- Amadio, S. (2011). Stéréotypes à l égard des minorités visibles et religieuses véhiculés par les manuels scolaires. In H. Bendahman (Ed) Malaise dans la transmission, transmission d un malaise et crise de l idéalité. Paris : L Harmattan. Wagner, A.L., Tisserant, P., Bourhis, R. (2013). Propension à discriminer et acculturation. Revue Internationale de Psychologie Sociale, 26(1), Wagner, A.L., Tisserant, P. & Kubiak, M. (2011). Propension à discriminer à l égard du genre et dominance sociale. Psychologie du travail et des organisations, 17(4), Zanoni, P., Janssens, M., Benschop, Y., & Nkomo, S. (2010). Unpacking Diversity, Grasping Inequality : Rethinking Difference Through Critical Perspectives. Organization, 17 ; 9.

Le testing et la mesure de la diversité : une étude sur le port du voile islamique à l embauche

Le testing et la mesure de la diversité : une étude sur le port du voile islamique à l embauche Le testing et la mesure de la diversité : une étude sur le port du voile islamique à l embauche Pascal Tisserant, Université de Lorraine Metz (France) Égalité, Non Discrimination, Diversité Égalité, Non

Plus en détail

SOMMAIRE GENERAL. Discrimination et gestion de l égalité et de la diversité Pascal Tisserant et Richard Y. Bourhis

SOMMAIRE GENERAL. Discrimination et gestion de l égalité et de la diversité Pascal Tisserant et Richard Y. Bourhis SOMMAIRE GENERAL Discrimination et gestion de l égalité et de la diversité Pascal Tisserant et Richard Y. Bourhis Préambule Présentation (Pascal Tisserant et Richard Bourhis) Le documentaire La leçon de

Plus en détail

Le numérique au service de la lutte contre les discriminations dans l éducation

Le numérique au service de la lutte contre les discriminations dans l éducation Le numérique au service de la lutte contre les discriminations dans l éducation Pascal Tisserant, Université de Lorraine Séminaire ESPE Dane : pépinière 4.0 Nancy, mercredi 13 janvier 2016 Résumé de l

Plus en détail

La discrimination. Richard Y. Bourhis Département de Psychologie Université du Québec a Montréal (UQAM)

La discrimination. Richard Y. Bourhis Département de Psychologie Université du Québec a Montréal (UQAM) La discrimination Richard Y. Bourhis Département de Psychologie Université du Québec a Montréal (UQAM) bourhis.richard@uqam.ca La catégorisation La catégorisation est un outil cognitif qui nous aide à

Plus en détail

Synthèse du test du recrutement réalisé à la demande de la HALDE

Synthèse du test du recrutement réalisé à la demande de la HALDE 1 Observatoire des discriminations JF Amadieu Synthèse du test du recrutement réalisé à la demande de la HALDE Avril 2006 1 Méthodologique 11 Méthode de testing par envoi de CV La mesure d éventuelles

Plus en détail

8 e Baromètre sur la perception des discriminations dans l emploi

8 e Baromètre sur la perception des discriminations dans l emploi Février 2015 8 e Baromètre sur la perception des discriminations dans l emploi Zoom «Demandeurs d emploi d origine étrangère» RÉSUMÉ L enquête du Défenseur des droits et de l Organisation internationale

Plus en détail

Principaux contours et résultats du testing sur la France conduit selon la méthode du BIT

Principaux contours et résultats du testing sur la France conduit selon la méthode du BIT Principaux contours et résultats du testing sur la France conduit selon la méthode du BIT Eric Cédiey et Fabrice Foroni (ISM-Corum) Cette enquête nationale par tests de discrimination a été commandée par

Plus en détail

Jean-François Amadieu. Université Paris I Panthéon Sorbonne Observatoire des discriminations

Jean-François Amadieu. Université Paris I Panthéon Sorbonne Observatoire des discriminations Jean-François Amadieu Université Paris I Panthéon Sorbonne Observatoire des discriminations Un objectif de mesure de la non discrimination et de l égalité des chances Il ne s agit pas de mesure de la diversité

Plus en détail

Évaluation de la discrimination sur le marché du travail français

Évaluation de la discrimination sur le marché du travail français Évaluation de la discrimination sur le marché du travail français Pascale PETIT Université d Evry Val d Essonne Stage APSES jeudi 7 février 2013 Un enjeu socialement important La discrimination = un phénomène

Plus en détail

La religion fortement discriminante à l embauche, selon une étude

La religion fortement discriminante à l embauche, selon une étude Urbi&Orbi La Documentation catholique La religion fortement discriminante à l embauche, selon une étude Par Avec AFP, le 9/10/2015 à 05h12 Un candidat perçu comme musulman pratiquant a deux fois moins

Plus en détail

Comment mesure-t-on les discriminations? 1/2

Comment mesure-t-on les discriminations? 1/2 Comment mesure-t-on les discriminations? 1/2 Les mesures objectives : 1/ Mesurer des écarts entre deux populations, «toutes choses égales par ailleurs» Mesurer statistiquement l existence de discriminations

Plus en détail

Dossier de presse. Présentation des tests de discrimination. Mardi 10 juin 2008

Dossier de presse. Présentation des tests de discrimination. Mardi 10 juin 2008 Dossier de presse Présentation des tests de discrimination Mardi 10 juin 2008 1 Sommaire 1. Qu est-ce qu un test de discrimination?.... 3 2. La réalisation des tests.5 3. Les résultats globaux des tests...7

Plus en détail

Délibération n du 15 décembre Origine Emploi Emploi secteur privé Rappel à la loi - Recommandations

Délibération n du 15 décembre Origine Emploi Emploi secteur privé Rappel à la loi - Recommandations Délibération n 2008-268 du 15 décembre 2008 Origine Emploi Emploi secteur privé Rappel à la loi - Recommandations La réclamante, comédienne, qui se décrit métisse, allègue avoir été écartée d une session

Plus en détail

Inégalités : mode d emploi

Inégalités : mode d emploi paramètres Stéphane Moulin Inégalités : mode d emploi l injustice au travail au canada Les Presses de l Université de Montréal Introduction Ce livre se veut une introduction à l analyse sociologique des

Plus en détail

Impact de la Loi sur la non discrimination & l égalité des chances

Impact de la Loi sur la non discrimination & l égalité des chances Impact de la Loi sur la non discrimination & l égalité des chances Article L.1132-1à3 du code du travail Article 225-1-2-3 du code pénal Article L.611-1 du code civil Non Discrimination CODE PENAL CIVIL

Plus en détail

VOUS PROTÉGER DE LA DISCRIMINATION

VOUS PROTÉGER DE LA DISCRIMINATION VOUS PROTÉGER DE LA DISCRIMINATION L action du Groupe Socialiste au Parlement européen vise à s assurer que tous les citoyens se sentent totalement acceptés pour qui ils sont et ce qu ils sont afin que

Plus en détail

Sondage Droits de la personne et diversité: Deux exemples européens

Sondage Droits de la personne et diversité: Deux exemples européens Sondage Droits de la personne et diversité: Deux exemples européens Le sondage commandé par la Commission s inscrit dans la foulée de grandes études qui ont été menées ailleurs dans le monde sur l évolution

Plus en détail

RÉSUMÉ. Les salariés d agence de travail temporaire : Conditions de travail et pratiques des agences. Dernière mise à jour : 4 août

RÉSUMÉ. Les salariés d agence de travail temporaire : Conditions de travail et pratiques des agences. Dernière mise à jour : 4 août RÉSUMÉ Les salariés d agence de travail temporaire : Conditions de travail et pratiques des agences Dernière mise à jour : 4 août 2014 1 BERNIER, Jean, Marie-Josée DUPUIS, Laurence Léa FONTAINE et Mircea

Plus en détail

mardi 22 septembre 2015

mardi 22 septembre 2015 mardi 22 septembre 2015 Comprendre les conduites agressives et le cyberharcèlement à l école Laurent Bègue Professeur de psychologie sociale Directeur de la Maison des Sciences de l Homme Alpes (CNRS /

Plus en détail

Audit "Egalité de traitement" Mené en janvier 2007 au sein du cabinet Integra. Portant sur les missions conduites en 2005 et 2006 par le cabinet

Audit Egalité de traitement Mené en janvier 2007 au sein du cabinet Integra. Portant sur les missions conduites en 2005 et 2006 par le cabinet Audit "Egalité de traitement" Mené en janvier 2007 au sein du cabinet Integra Portant sur les missions conduites en 2005 et 2006 par le cabinet L'Observatoire des discriminations a pour objectif de mener

Plus en détail

Mohamed Cherkaoui. Introduction. Chapitre 1 : la comparaison comme procédure de recherche et comme expérimentation

Mohamed Cherkaoui. Introduction. Chapitre 1 : la comparaison comme procédure de recherche et comme expérimentation Paradoxes de la réussite scolaire Sociologie comparée des systèmes d enseignement Mohamed Cherkaoui 1979 - PUF Mohamed Cherkaoui Docteur en sociologie, chercheur au Centre National de Recherche Scientifique.

Plus en détail

AVIS CONCERNANT LA DISCRIMINATION INDIRECTE EN EMPLOI ET L OBLIGATION DE PRENDRE DES MESURES D ADAPTATION EN FAVEUR DES PERSONNES AFFECTÉES

AVIS CONCERNANT LA DISCRIMINATION INDIRECTE EN EMPLOI ET L OBLIGATION DE PRENDRE DES MESURES D ADAPTATION EN FAVEUR DES PERSONNES AFFECTÉES Cat. 2.120.2 AVIS CONCERNANT LA DISCRIMINATION INDIRECTE EN EMPLOI ET L OBLIGATION DE PRENDRE DES MESURES D ADAPTATION EN FAVEUR DES PERSONNES AFFECTÉES Juin 1991 2 Document adopté à la 359 e séance de

Plus en détail

Harcèlement psychologique («mobbing») et autres tensions sociales sur le lieu de travail en Suisse

Harcèlement psychologique («mobbing») et autres tensions sociales sur le lieu de travail en Suisse Harcèlement psychologique («mobbing») et autres tensions sociales sur le lieu de travail en uisse Première étude nationale sur le mobbing La présente étude analyse l ampleur du phénomène du harcèlement

Plus en détail

OUTILS SUR LA LUTTE ET LA PREVENTION DES DISCRIMINATIONS

OUTILS SUR LA LUTTE ET LA PREVENTION DES DISCRIMINATIONS GIP ALFA CENTRE 10 rue Saint Etienne, 45 000 ORLEANS / 02 38 77 18 18 infos@alfacentre.org / www.etoile.regioncentre.fr DES SITUATIONS DISCRIMINATOIRES RENCONTREES DANS LA RELATION AUX EMPLOYEURS. 2013

Plus en détail

Charte de la Diversité Locale Technowest Discrimination : employons nous à changer

Charte de la Diversité Locale Technowest Discrimination : employons nous à changer Charte de la Diversité Locale Technowest Discrimination : employons nous à changer La Lutte contre les Discriminations est un enjeu de société majeur. Sont considérées contraires au principe de non-discrimination

Plus en détail

Enquête Discrimination et Diversité

Enquête Discrimination et Diversité Enquête Discrimination et Diversité Questions Croiser les regards de DRH, de consultants en recrutement et d avocats sur la discrimination Quelles sont les représentations des DRH sur la notion de discrimination

Plus en détail

Etudier les préjugés à l égard des Arabes : le cas d une diversité culturelle dans l organisation mal gérée

Etudier les préjugés à l égard des Arabes : le cas d une diversité culturelle dans l organisation mal gérée Etudier les préjugés à l égard des Arabes : le cas d une diversité culturelle dans l organisation mal gérée Diversité culturelle dans les organisations : constat, enjeux et défis HEC LIÈGE, JEUDI 4 & VENDREDI

Plus en détail

Licence 3 de psychologie Semestre 5 TD 2 Outils en psychologie du travail

Licence 3 de psychologie Semestre 5 TD 2 Outils en psychologie du travail Licence 3 de psychologie - 2014-2015 Semestre 5 TD 2 Outils en psychologie du travail Aurore LOCUFIER aurore.locufier@u-bordeaux.fr Comment mettre en évidence l usage de normes sociales dans les attitudes

Plus en détail

Qui a droit à quoi? Approche psychosociale des inégalités

Qui a droit à quoi? Approche psychosociale des inégalités Qui a droit à quoi? Approche psychosociale des inégalités Christian Staerklé & Patricia Roux Université de Lausanne 12.4.2013 Séminaire Inégalités INSEE - Paris Inégalités de classe, «race», genre Quels

Plus en détail

ÉGALITÉ EN EMPLOI. Vice-rectorat aux ressources humaines - Janvier Dernière mise à jour : 13 novembre 2014

ÉGALITÉ EN EMPLOI. Vice-rectorat aux ressources humaines - Janvier Dernière mise à jour : 13 novembre 2014 ÉGALITÉ EN EMPLOI Vice-rectorat aux ressources humaines - Janvier 2009 Dernière mise à jour : 13 novembre 2014 Sujets traités Qu est-ce que l égalité en emploi? Programme d égalité en emploi Pourquoi des

Plus en détail

Du Hijab au Kirpan: : entre l obligation d accommoder et le choix de tolérer

Du Hijab au Kirpan: : entre l obligation d accommoder et le choix de tolérer INTÉGRATION ET SCOLARISATION DES ÉLÈVES IMMIGRANTS DESSINE-MOI UNE ÉCOLE COLLOQUE DU 23 MAI 2003 ATELIER B-1 Du Hijab au Kirpan: : entre l obligation d accommoder et le choix de tolérer Entre l obligation

Plus en détail

La Discrimination à l Entrée des Etablissements scolaires Privés : Les résultats d une expérience contrôlée

La Discrimination à l Entrée des Etablissements scolaires Privés : Les résultats d une expérience contrôlée La Discrimination à l Entrée des Etablissements scolaires Privés : Les résultats d une expérience contrôlée Séminaire «Quels sont les principaux freins à la mixité sociale?» MSE, 19 Janvier 2017 Loïc du

Plus en détail

Liste complète des mesures du plan d action en accès à l égalité en emploi de la Ville de Montréal

Liste complète des mesures du plan d action en accès à l égalité en emploi de la Ville de Montréal Annexe Liste complète des mesures du plan d action en accès à l égalité en emploi de la Ville de Montréal 2013-2015 Cette annexe au plan d action sommaire présente les nouvelles mesures prévues lors de

Plus en détail

Égalité en emploi, un défi pour les personnes immigrantes Quelques réflexions en guise d ouverture

Égalité en emploi, un défi pour les personnes immigrantes Quelques réflexions en guise d ouverture MISE EN GARDE Le Barreau de Montréal organise de nombreuses activités et conférences à l'intention de ses membres. Certains conférenciers acceptent gracieusement que le Barreau de Montréal publie leurs

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MLD

Décision du Défenseur des droits MLD Décision du Défenseur des droits MLD-2013-203 Décision relative à une rupture de promesse d embauche en lien avec l identité sexuelle (Observations) Lutte contre les discriminations Emploi privé Identité

Plus en détail

ENSEIGNEMENT MORAL ET CIVIQUE

ENSEIGNEMENT MORAL ET CIVIQUE ENSEIGNEMENT MORAL ET CIVIQUE UN EXEMPLE DE PRATIQUE PEDAGOGIQUE EN CLASSE DE SECONDE Dalila CHALABI,PFA 1 THEME : EGALITE ET DISCRIMINATION OBJECTIFS : 1. Comprendre les notions d égalité (égalité en

Plus en détail

Book. Reference. Genre d'accord, mérite d'abord? Une analyse des opinions envers les mesures de discrimination positive.

Book. Reference. Genre d'accord, mérite d'abord? Une analyse des opinions envers les mesures de discrimination positive. Book Genre d'accord, mérite d'abord? Une analyse des opinions envers les mesures de discrimination positive FANIKO, Klea Abstract Cet ouvrage s intéresse aux opinions envers les mesures de discrimination

Plus en détail

UN PANEL SUR L ÉGALITÉ FEMMES-HOMMES. faire avancer la recherche et lutter contre les discriminations en entreprise

UN PANEL SUR L ÉGALITÉ FEMMES-HOMMES. faire avancer la recherche et lutter contre les discriminations en entreprise UN PANEL SUR L ÉGALITÉ FEMMES-HOMMES faire avancer la recherche et lutter contre les discriminations en entreprise LE PANEL ÉGALITÉ : un dispositif innovant de collaboration entre recherche académique

Plus en détail

Lutte contre les discriminations raciales et sexuelles

Lutte contre les discriminations raciales et sexuelles MESURER Lutte contre les discriminations raciales et sexuelles Le diagnostic d entreprise Enjeux Un des enjeux majeurs en matière de lutte contre la discrimination réside dans l appréhension et la mesure

Plus en détail

ADOPTION : C.A février 1996

ADOPTION : C.A février 1996 POLITIQUE POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DATE : 25 janvier 2017 SECTION : Politique NUMÉRO : P301 RESPONSABLE : Direction des ressources humaines ADOPTION : C.A. 294-5.3 13 février 1996 MODIFICATIONS

Plus en détail

Grille d entretien adressée aux Collectivités territoriales

Grille d entretien adressée aux Collectivités territoriales 132, av. de Rivoli Enda Europe 75004 Paris Tél. : 01 55 34 75 21 www.comite21.org Environnement et développement 5, rue des Immeubles Industriels, 75011, Paris Tel. : 33 (0)1 44 93 87 40 enda-europe@wanadoo.fr

Plus en détail

Quelle politique contre le cumul des discriminations? Analyse Juin Auteur : Laetitia Werquin. -

Quelle politique contre le cumul des discriminations? Analyse Juin Auteur : Laetitia Werquin. - Ed resp : Nicolas Bossut, Rue Maurice Liétart, 31/1 B-1150 Bruxelles Tél : 02/738 08 04 IBAN : BE28 7995 5017 6120 info@bepax.org - www.bepax.org Auteur : Laetitia Werquin Analyse Juin 2017 Quelle politique

Plus en détail

MYTHES AU SUJET DE L EMBAUCHE DES PERSONNES HANDICAPÉES

MYTHES AU SUJET DE L EMBAUCHE DES PERSONNES HANDICAPÉES MYTHES AU SUJET DE L EMBAUCHE DES PERSONNES HANDICAPÉES Les personnes handicapées qui ne font pas partie de la main-d œuvre doivent se heurter à une perception erronée à leur sujet : elles ne veulent pas

Plus en détail

Secrétariat d Etat chargé des droits des femmes Cabinet de Pascale Boistard. Colloque «Le sexisme au travail : entre déni et prise de conscience»

Secrétariat d Etat chargé des droits des femmes Cabinet de Pascale Boistard. Colloque «Le sexisme au travail : entre déni et prise de conscience» Secrétariat d Etat chargé des droits des femmes Cabinet de Pascale Boistard Colloque «Le sexisme au travail : entre déni et prise de conscience» 11 février 2016 - Salle Laroque Madame la secrétaire générale

Plus en détail

Culture et travail : du local au mondial

Culture et travail : du local au mondial Actes du VIII ème Congrès de l Association pour la Recherche InterCulturelle (ARIC) Université de Genève 24-28 septembre 2001 L'auteur assume la responsabilité du texte et en garde les droits. Symposium

Plus en détail

Discrimination et favoritisme endogroupe entre élèves scolarisés en SEGPA et élèves scolarisés en dispositif ordinaire

Discrimination et favoritisme endogroupe entre élèves scolarisés en SEGPA et élèves scolarisés en dispositif ordinaire 1 Discrimination et favoritisme endogroupe entre élèves scolarisés en SEGPA et élèves scolarisés en dispositif ordinaire Arnaud Siméone* * Institut des Sciences et Pratiques d Education et de Formation

Plus en détail

Introduction. Politiques antidiscriminatoires : interroger les effets d une action publique transnationale... 5

Introduction. Politiques antidiscriminatoires : interroger les effets d une action publique transnationale... 5 Table des matières Introduction. Politiques antidiscriminatoires : interroger les effets d une action publique transnationale... 5 Julie RINGELHEIM, Ginette HERMAN & Andrea REA PARTIE I Les outils de mesure

Plus en détail

L INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE COMME CATALYSEUR DE NOUVELLES DYNAMIQUES DE COOPÉRATION

L INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE COMME CATALYSEUR DE NOUVELLES DYNAMIQUES DE COOPÉRATION L INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE COMME CATALYSEUR DE NOUVELLES DYNAMIQUES DE COOPÉRATION Christian Bourret * mos a id ** L Intelligence conomique, champ à part entière des SIC, est reconnue pour ses dimensions

Plus en détail

Rencontre du Cnis Comment mesurer les discriminations dans le domaine de l'emploi? Résumé des interventions

Rencontre du Cnis Comment mesurer les discriminations dans le domaine de l'emploi? Résumé des interventions Rencontre du Cnis Comment mesurer les discriminations dans le domaine de l'emploi? Jeudi 22 juin 2017 de 9h à 13h Ministère de l Économie Salle de conférence Pierre Mendès- France 139, rue de Bercy 75012

Plus en détail

APPEL À PROJETS DE RECHERCHE. Mesurer les effets des discriminations sur les performances des entreprises Enjeux et thématiques

APPEL À PROJETS DE RECHERCHE. Mesurer les effets des discriminations sur les performances des entreprises Enjeux et thématiques APPEL À PROJETS DE RECHERCHE Mesurer les effets des discriminations sur les performances des entreprises Enjeux et thématiques Cet appel à projets de recherche se compose de 3 lots : Lot n 1 : mesurer

Plus en détail

Loi sur l accès à l égalité en emploi dans des organismes publics et modifiant la Charte des droits et libertés de la personne

Loi sur l accès à l égalité en emploi dans des organismes publics et modifiant la Charte des droits et libertés de la personne PREMIÈRE SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 143 (2000, chapitre 45) Loi sur l accès à l égalité en emploi dans des organismes publics et modifiant la Charte des droits et libertés de

Plus en détail

CHAPITRE 2 LE RECRUTEMENT. Le recrutement nait généralement d un déséquilibre (quantitatif et/ou qualitatif) dans l effectif de l organisation.

CHAPITRE 2 LE RECRUTEMENT. Le recrutement nait généralement d un déséquilibre (quantitatif et/ou qualitatif) dans l effectif de l organisation. 1 CHAPITRE 2 LE RECRUTEMENT Le recrutement nait généralement d un déséquilibre (quantitatif et/ou qualitatif) dans l effectif de l organisation. Il permet de mettre en adéquation un individu et un emploi.

Plus en détail

La communication interculturelle

La communication interculturelle 1 La communication interculturelle Cours II : De la notion de l «interculturel» Peter Stockinger Séminaire de Maîtrise en Communication Interculturelle à l'institut National des Langues et Civilisations

Plus en détail

Délibération n du 16 juin 2008

Délibération n du 16 juin 2008 Délibération n 2008-135 du 16 juin 2008 Origine Emploi- Emploi secteur privé - Observations devant les tribunaux. Le réclamant, intérimaire auprès d une grande société d aéronautique en 2000-2001 est recontacté

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS-DAUPHINE Référence GALAXIE : 4181

UNIVERSITE PARIS-DAUPHINE Référence GALAXIE : 4181 UNIVERSITE PARIS-DAUPHINE Référence GALAXIE : 4181 Numéro dans le SI local : PR083 Référence GESUP : 083 Corps : Professeur des universités Article : 46-1 Chaire : Non Section 1 : 19-Sociologie, démographie

Plus en détail

Avancée en Théorie des Ressources Humaines

Avancée en Théorie des Ressources Humaines Avancée en Théorie des Ressources Humaines Séance coordonnée par le Professeur Samuel MERCIER Séminaire FARGO Lundi 29 novembre 2004 1 «Institutional and Rational Determinants of Organisational Practices

Plus en détail

Délibération n du 21 mars 2011

Délibération n du 21 mars 2011 Délibération n 2011-37 du 21 mars 2011 Délibération relative à une rupture de période d essai en raison des convictions religieuses de la réclamante Convictions religieuses Emploi Emploi secteur privé

Plus en détail

Baromètre sur la perception des discriminations dans le travail

Baromètre sur la perception des discriminations dans le travail 14 janvier 2013 N 110 822 Présentation des résultats Contacts : 01 45 84 14 44 Jérôme Fourquet Laure Bonneval prenom.nom@ifop.com Baromètre sur la perception des discriminations dans le travail pour 1

Plus en détail

Le visage des 1% au Canada. Cécile Van de Velde

Le visage des 1% au Canada. Cécile Van de Velde Le visage des 1% au Canada Cécile Van de Velde Ils ont un nom connu, mais pas encore de visage... Occupy Wall Street les a rendus célèbres, avec son slogan «Nous sommes les 99%». Qui sont-ils? Ce sont

Plus en détail

Stratégie de lutte contre le racisme dans le milieu de travail du RHDCC : enquête auprès d'employeurs et de syndicats de la région de Montréal

Stratégie de lutte contre le racisme dans le milieu de travail du RHDCC : enquête auprès d'employeurs et de syndicats de la région de Montréal Stratégie de lutte contre le racisme dans le milieu de travail du RHDCC : enquête auprès d'employeurs et de syndicats de la région de Montréal Annick Lenoir, Ph.D. Université Sherbrooke et Immigration

Plus en détail

Nom : Fonction : Téléphone : Oui Non. À la Direction des Ressources Humaines. À la Direction du développement durable.

Nom : Fonction :   Téléphone : Oui Non. À la Direction des Ressources Humaines. À la Direction du développement durable. 32, av. de Rivoli 75004 Paris Tél. : 0 55 34 75 2 www.comite2.org Enda Europe Environnement et développement 5, rue des Immeubles Industriels, 750, Paris Tel. : 33 (0) 44 93 87 40 enda-europe@wanadoo.fr

Plus en détail

DIRECCTE PACA / SESE. L égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Analyse d accords d entreprises signés en Paca

DIRECCTE PACA / SESE. L égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Analyse d accords d entreprises signés en Paca DIRECCTE PACA / SESE L égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Analyse d accords d entreprises signés en Paca Institut Régional du Travail (Aix-Marseille Université) Jeudi 4 juin 2015, matin

Plus en détail

TABLEAU 2 MESURES D ÉGALITÉ DE CHANCES

TABLEAU 2 MESURES D ÉGALITÉ DE CHANCES COMPLÉTÉ LE : 18 NOVEMBRE 2010 IDENTIFICATION DU SOUS-SYSTÈME À CORRIGER : Dotation - analyse des emplois Il existe des pratiques différentes quant à la reconnaissance de la formation et de l expérience

Plus en détail

Marie-Anne Valfort est membre associée à PSE-Ecole d économie de Paris.

Marie-Anne Valfort est membre associée à PSE-Ecole d économie de Paris. Noir et musulman en France, la double peine 04 AVRIL 2015 PAR CARINE FOUTEAU http://www.mediapart.fr/journal/france/040415/noir-et-musulman-en-france-la-double-peine Sur le marché du travail, les personnes

Plus en détail

CONNAÎTRE RESPECTER PARTAGER

CONNAÎTRE RESPECTER PARTAGER CONNAÎTRE RESPECTER PARTAGER LES VALEURS COMMUNES DE LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE DES VALEURS À PARTAGER Terre d accueil de nombreuses personnes immigrantes venues du monde entier, le Québec est une société fondée

Plus en détail

Ecole de la GRH. Diversité et lutte contre les discriminations. Octobre 2010 Présentation par Yasmine OUANNOUGHI

Ecole de la GRH. Diversité et lutte contre les discriminations. Octobre 2010 Présentation par Yasmine OUANNOUGHI Diversité et lutte contre les discriminations Ecole de la GRH Octobre 2010 Présentation par Yasmine OUANNOUGHI Chargée de mission diversité et égalité professionnelle pour les ministères économique et

Plus en détail

Délibération n du 17 mai 2010

Délibération n du 17 mai 2010 Délibération n 2010-99 du 17 mai 2010 Absence de discrimination d un candidat non admis à un concours. Emploi secteur public-orientation sexuelle absence de discrimination A l occasion d une réclamation

Plus en détail

Jean-François Amadieu

Jean-François Amadieu Jean-François Amadieu Quelques usages du numérique Accès amélioré à l information par les acteurs (diffusion des offres, job boards, CV thèques, formations, CV Videos, réseaux sociaux, informations sur

Plus en détail

Transformations dans le monde du travail et appel à la réflexivité des professionnels

Transformations dans le monde du travail et appel à la réflexivité des professionnels Transformations dans le monde du travail et appel à la des professionnels Les transformations survenues dans le monde du travail ces dernières décennies ont accru les exigences d évaluation des productions

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES Décret n o 2017-1265 du 9 août 2017 pris pour l application de l ordonnance n o 2017-1180 du 19 juillet 2017 relative

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits n MLD

Décision du Défenseur des droits n MLD Paris, le Décision du Défenseur des droits n MLD 2012-48 Le Défenseur des droits, Vu l article 71-1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011 rela tive au Défenseur

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MLD

Décision du Défenseur des droits MLD Décision du Défenseur des droits MLD-2013-187 RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Décision relative à la présentation d observations en justice Domaine(s) de compétence de l Institution : Lutte contre les

Plus en détail

HR Neuchâtel Mardi 29 janvier 2013

HR Neuchâtel Mardi 29 janvier 2013 HR Neuchâtel Mardi 29 janvier 2013 La protection de la personnalité des travailleurs Jean-Philippe Dunand, avocat, docteur en droit, prof. à l Université de Neuchâtel Jean-Philippe.Dunand@unine.ch Plan

Plus en détail

Euro-IVET: Améliorer la qualité de l offre d éducation et de formation professionnelle initiale pour les jeunes issus de milieux multiculturels et

Euro-IVET: Améliorer la qualité de l offre d éducation et de formation professionnelle initiale pour les jeunes issus de milieux multiculturels et Euro-IVET: Améliorer la qualité de l offre d éducation et de formation professionnelle initiale pour les jeunes issus de milieux multiculturels et urbains Synthèse Synthèse Erasmus + Euro-IVET 1 est un

Plus en détail

RÉSEAU CANADIEN DE CHERCHEURS DANS LE DOMAINE DU MARCHÉ DU TRAVAIL ET DES COMPÉTENCES

RÉSEAU CANADIEN DE CHERCHEURS DANS LE DOMAINE DU MARCHÉ DU TRAVAIL ET DES COMPÉTENCES RÉSEAU CANADIEN DE CHERCHEURS DANS LE DOMAINE DU MARCHÉ DU TRAVAIL ET DES COMPÉTENCES DEMANDE DE PROPOSITIONS SUR LES POLITIQUES DE SOUTIEN DU REVENU ET L EMPLOI La présente est une demande de propositions

Plus en détail

Charte de la laïcité à l École. Les mots clés de la charte et les programmes d enseignement

Charte de la laïcité à l École. Les mots clés de la charte et les programmes d enseignement Charte de la laïcité à l École Les mots clés de la charte et les programmes d enseignement Afin que la Charte de la laïcité à l École prenne tout son sens aux yeux des élèves, les valeurs, les principes

Plus en détail

Série «Sciences et technologies de la santé et du social» Programme de Sciences et techniques sanitaires et sociales. Classe de Première

Série «Sciences et technologies de la santé et du social» Programme de Sciences et techniques sanitaires et sociales. Classe de Première ACADEMIE DE LILLE INSPECTION PEDAGOGIQUE REGIONALE Série «Sciences et technologies de la santé et du social» Programme de Sciences et techniques sanitaires et sociales Classe de Première RECOMMANDATIONS

Plus en détail

Concours «Printemps Été 2015» Date limite pour soumettre une candidature : 7 avril 2015

Concours «Printemps Été 2015» Date limite pour soumettre une candidature : 7 avril 2015 Centre d études ethniques des universités montréalaises Bourses de fin de rédaction du CEETUM Concours «Printemps Été 2015» Date limite pour soumettre une candidature : 7 avril 2015 Le CEETUM offre des

Plus en détail

Délibération n du 13 décembre 2010

Délibération n du 13 décembre 2010 Sexe Emploi privé Recommandations Délibération n 2010-297 du 13 décembre 2010 Monsieur X a postulé à plusieurs postes de «responsable» et «conseiller beauté» proposés par la société Y. Toutes ses candidatures

Plus en détail

L accès des professionnels formés à l étranger (PFÉ) à un premier emploi dans une profession réglementée

L accès des professionnels formés à l étranger (PFÉ) à un premier emploi dans une profession réglementée L accès des professionnels formés à l étranger (PFÉ) à un premier emploi dans une profession réglementée Rapport synthèse présenté au Conseil Interprofessionnel du Québec Groupe de travail sur l accès

Plus en détail

Analyse des positions sur le marché du travail selon le sexe et la nationalité: inégalité/ discrimination?

Analyse des positions sur le marché du travail selon le sexe et la nationalité: inégalité/ discrimination? Discrimination liée à l origine ethnique en matière d accès à l emploi Analyse des positions sur le marché du travail selon le sexe et la nationalité: inégalité/ discrimination? Nouria Ouali Journée d

Plus en détail

Tunisie Type de contrat : Lieu : Consultation nationale (SSA) Langues : Arabe Nombre de jours travaillés : 37

Tunisie Type de contrat : Lieu : Consultation nationale (SSA) Langues : Arabe Nombre de jours travaillés : 37 TERMES DE REFERENCE Appel à consultation pour élaborer un module de formation sur la prise en charge des femmes victimes de violence par les travailleurs sociaux et assurer une formation de formateurs

Plus en détail

Une recherche commanditée par l Observatoire de l enfance, de la jeunesse et de l aide à la jeunesse et réalisée par SONECOM et Le GIRSEF RESUME

Une recherche commanditée par l Observatoire de l enfance, de la jeunesse et de l aide à la jeunesse et réalisée par SONECOM et Le GIRSEF RESUME L éducation à la citoyenneté démocratique et aux droits de l homme dans l enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles : diagnostic et état des connaissances Une recherche commanditée par l Observatoire

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : DES ETRES HUMAINS, UNE SEULE HUMANITE

PREMIERE PARTIE : DES ETRES HUMAINS, UNE SEULE HUMANITE Education civique, programme de 5 e : la diversité et l égalité PREMIERE PARTIE : DES ETRES HUMAINS, UNE SEULE HUMANITE Chapitre I Différents, mais égaux, égalité de droit et discriminations Problématique.

Plus en détail

FICHE N 18 : ÉVALUER LES PROCÉDURES DE RECRUTEMENT PAR LA MÉTHODE DU TESTING

FICHE N 18 : ÉVALUER LES PROCÉDURES DE RECRUTEMENT PAR LA MÉTHODE DU TESTING FICHE N 18 : ÉVALUER LES PROCÉDURES DE RECRUTEMENT PAR LA MÉTHODE DU TESTING De quoi s agit-il? Un test de discrimination consiste à proposer, pour un même emploi, deux candidatures ayant le même profil

Plus en détail

Diagnostic de la branche professionnelle du Régime général de Sécurité sociale

Diagnostic de la branche professionnelle du Régime général de Sécurité sociale Diagnostic de la branche professionnelle du Régime général de Sécurité sociale En application des articles L.5121-10 et D.5121-27 du Code du travail, un diagnostic sur l emploi des jeunes et des seniors

Plus en détail

La perpétuation des inégalités sociales chez les enfants : le roi estil toujours blanc et l esclave noir?

La perpétuation des inégalités sociales chez les enfants : le roi estil toujours blanc et l esclave noir? La perpétuation des inégalités sociales chez les enfants : le roi estil toujours blanc et l esclave noir? Clémentine COUDERC et Laetitia DELEVOYE RESUME Le problème soulevé dans cette étude est de savoir

Plus en détail

Délibération n du 21 décembre 2009

Délibération n du 21 décembre 2009 Délibération n 2009-291 du 21 décembre 2009 Sexe / Situation de famille / Handicap / Congés spéciaux des mères de famille / Emploi Recommandations Les avantages prévus par l entreprise, tels que les autorisations

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MLD Vu la loi organique n du 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits ;

Décision du Défenseur des droits MLD Vu la loi organique n du 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits ; Paris, le 19 juin 2012 Décision du Défenseur des droits MLD-2012-138 Le Défenseur des droits, Vu la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur

Plus en détail

Comment l analyse du travail peut éclairer les manières de vivre en société?

Comment l analyse du travail peut éclairer les manières de vivre en société? Comment l analyse du travail peut éclairer les manières de vivre en société? Souffrances au travail, économie et sociétés Elisa Ansoleaga, Psychosocial Studies at Work Program, Department of Psychology,

Plus en détail

Le rôle des institutions de formation dans la promotion des principes d égalité au travail et de justice sociale. L expérience Italienne

Le rôle des institutions de formation dans la promotion des principes d égalité au travail et de justice sociale. L expérience Italienne Le rôle des institutions de formation dans la promotion des principes d égalité au travail et de justice sociale. L expérience Italienne La promotion des principes d égalité au travail et de justice sociale

Plus en détail

Zone muette des représentations sociales et comparaison sociale

Zone muette des représentations sociales et comparaison sociale II e Colloque International «Psychologie Sociale de la Communication» Université de Bourgogne (Dijon) 22/23 juin 2007 Zone muette des représentations sociales et comparaison sociale Christian GUIMELLI

Plus en détail

Mesurez et optimisez la performance de vos stratégies RH 2 e édition

Mesurez et optimisez la performance de vos stratégies RH 2 e édition Mesurez et optimisez la performance de vos stratégies RH 2 e édition 23 septembre 2014 www.lesaffaires.com/evenements Liez la planification de la main-d'œuvre à vos enjeux d affaires Mesurez et optimisez

Plus en détail

Généralités sur la démarche expérimentale. Margaux Glein Bureau 215, LEAD

Généralités sur la démarche expérimentale. Margaux Glein Bureau 215, LEAD + Généralités sur la démarche expérimentale Margaux Glein Margaux.Gelin@u-bourgogne.fr Bureau 215, LEAD + Introduction! Démarche commune à l ensemble des sciences empiriques! Consiste à! 1) Formuler des

Plus en détail

Délibération n du 18 juin 2007

Délibération n du 18 juin 2007 Délibération n 2007-155 du 18 juin 2007 Emploi public- Statut des militaires- Non transposition des directives 2000/43/CE, 20078/CE et 2002/73/CE Recommandation. Dans le cadre de l examen de la réclamation,

Plus en détail

Comment renforcer et optimiser son recrutement dans les SAP

Comment renforcer et optimiser son recrutement dans les SAP Comment renforcer et optimiser son recrutement dans les SAP 1 - Le processus de recrutement 2- Les aides à l embauches en 2016 3 - Les dispositifs et la formation dans les SAP 4 - Les acteurs du recrutement

Plus en détail

Les enjeux de la globalisation pour la Suisse

Les enjeux de la globalisation pour la Suisse Les enjeux de la globalisation pour la Suisse Prof. Yves Flückiger, Université de Genève 6ème congrès HR Sections Romandes Les Globalisations : Quel rôle pour les Ressources Humaines? Université de Genève,

Plus en détail

Relations de travail entre les femmes et les hommes

Relations de travail entre les femmes et les hommes Relations de travail entre les femmes et les hommes Présentation du 21 janvier 2014 - Salariés du groupe La Poste - Erwan LESTROHAN Directeur d études Département Opinion Institutionnel 01 55 33 20 05

Plus en détail

ACCORD DU 23 AVRIL 2010 RELATIF À L ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

ACCORD DU 23 AVRIL 2010 RELATIF À L ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3196 Convention collective nationale IDCC : 1351. ENTREPRISES DE PRÉVENTION ET DE SÉCURITÉ ACCORD DU 23 AVRIL 2010 RELATIF

Plus en détail