Démarche d évaluation médicale et histoire professionnelle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Démarche d évaluation médicale et histoire professionnelle"

Transcription

1 révention Comment évaluer les troubles musculosquelettiques (TMS) reliés au travail? L histoire professionnelle est le meilleur outil pour dépister les TMS et les prévenir Ce questionnaire de dépistage peut vous aider à évaluer tout travailleur : Que faites-vous comme travail? Votre travail nécessite-t-il : Le maintien de postures inconfortables? L exécution d efforts musculaires soutenus? La répétition des mêmes mouvements? Croyez vous que vos problèmes de santé sont reliés au travail? Vos symptômes sont-ils différents au travail ou à la maison? Les troubles musculosquelettiques (TMS) représentent de 10 à 12 % des raisons de consultation médicale en première ligne. Ils constituent la cause principale d incapacité dans la population québécoise et 55 % des TMS seraient reliés au travail. Les TMS sont considérés comme reliés au travail lorsque l environnement de travail et les exigences de la tâche sont, parmi les différents facteurs possibles, ceux qui contribuent de façon prépondérante à la lésion. Rôle du médecin face au travailleur Le rôle du médecin, face à un travailleur qui consulte pour un TMS, ne concerne pas uniquement les aspects diagnostiques et thérapeutiques mais aussi les aspects préventifs. L histoire professionnelle est l élément clé de la démarche clinique d évaluation. Elle permet de recueillir des informations sur les divers facteurs de risque et d en apprécier l importance dans le développement d un TMS. Elle permet également de savoir si d autres travailleurs sont exposés aux Démarche d évaluation médicale et histoire professionnelle mêmes facteurs de risque de façon à situer l importance d un problème dans une entreprise. Les connaissances acquises sur les exigences du travail pendant l évaluation clinique seront également utiles lors du retour au travail afin de prévenir une rechute ou une aggravation d un TMS. Le médecin doit également être familier avec les différents aspects touchant l indemnisation, la prise en charge et le suivi des travailleurs qui acheminent une réclamation à la Commission de la santé et sécurité du travail du Québec (CSST). La démarche d évaluation comprend trois étapes principales : 1. Évaluation de l atteinte musculosquelettique a. Établir le diagnostic b. Documenter le mode d apparition des symptômes c. Revoir les antécédents médicaux et traumatiques 2. Identification des facteurs de risque professionnels et non professionnels et documentation de l importance de ces expositions 3. Formulation de l opinion médicale concernant l influence des facteurs de risque sur l atteinte musculosquelettique S e p t e m b r e

2 Étapes de la démarche d évaluation d un TMS 1. Évaluation de l atteinte musculosquelettique a. Établir le diagnostic Le diagnostic doit être le plus spécifique possible. Il devrait, à tout le moins, préciser les structures atteintes, le type de tissu, la localisation anatomique (ex : tendinite de la coiffe des rotateurs). Il est préférable d éviter des termes peu précis (ex. tendinite du bras) ou se référant au mécanisme lésionnel (ex. lésions attribuables au travail répétitif). b. Documenter le mode d apparition des symptômes La documentation des circonstances entourant le début des symptômes (subit ou progressif) et l appréciation des divers facteurs qui déclenchent, accentuent ou soulagent la symptomatologie sont des éléments clés à considérer. Les TMS liés à une hypersollicitation s installent habituellement de façon progressive. Il faut porter une attention particulière aux impacts fonctionnels pouvant découler d un TMS aussi bien dans les activités professionnelles que dans celles de la vie courante. Ces informations permettent d apprécier la sévérité d une atteinte et d établir des éléments de comparaison dans le suivi du patient. c. Revoir les antécédents médicaux et traumatiques La nature multifactorielle des TMS impose de considérer les antécédents traumatiques, les maladies systémiques et certains troubles inflammatoires ou métaboliques ayant pu contribuer à leur développement. Toutefois, la présence de conditions de santé particulières n exclut pas une relation avec les activités de travail mais risque d augmenter la vulnérabilité des structures musculosquelettiques lorsqu elles sont soumises à des sollicitations. 2. Identifier les facteurs de risque et documenter l importance de l exposition. L identification des activités sollicitantes, aussi bien récréatives que professionnelles, devrait être faite pour tout travailleur qui consulte pour un TMS. a. Activités hors travail Les activités sportives, récréatives ou domestiques peuvent être impliquées dans l apparition d un TMS. Il importe donc de documenter l intensité de la pratique de ces activités et de s informer si elles sont accompagnées d une symptomatologie spécifique. b. Activités de travail Les facteurs de risque correspondent à des conditions associées aux exigences de la tâche et du milieu de travail. Ils peuvent être directement responsables de l apparition d un TMS ou agir comme éléments déclencheurs. Le risque de développer un TMS augmente en fonction du nombre et de l intensité des facteurs de risque ainsi que de la durée de l exposition. (Tableau 1) Tableau 1 Principaux facteurs de risque professionnels associés aux TMS Facteurs biomécaniques Facteurs physiques force / effort posture répétitivité temps de récupération Facteur thermique froid vibrations pressions locales chocs / impacts Facteurs organisationnels Facteurs psychosociaux répartition du temps de travail modes d exécution du travail cadence de production modes de rémunération perception de stress élevé ou de surcharge rythme de travail rapide exigences de production élevées travail monotone manque de soutien au travail faible satisfaction au travail 2 P r é v e n t i o n e n p r a t i q u e m é d i c a l e, S e p t e m b r e

3 Étapes de la démarche d évaluation d un TMS 3. Formulation de l opinion médicale concernant l influence des facteurs de risque sur l atteinte musculosquelettique La formulation d une opinion médicale sur les facteurs étiologiques devrait faire partie de l évaluation d un travailleur qui consulte pour un TMS pouvant être relié au travail. Elle vise à cerner la contribution du travail dans le développement ou l aggravation d un TMS, et non à déterminer l admissibilité à un système d indemnisation. La formulation de l opinion doit être basée sur l histoire professionnelle, la documentation de la symptomatologie et l identification des différents facteurs de risque. Étant donné la nature multifactorielle des TMS, la formulation d une opinion sur l association entre un TMS et le travail doit s exprimer davantage en termes de probabilité plutôt que de certitude. Histoire professionnelle Le titre d emploi est habituellement peu représentatif du travail effectué et des risques auxquels le travailleur est exposé. Il importe donc de questionner davantage le travailleur sur ses tâches, les outils qu il utilise et les postures qu il adopte pour faire son travail. On peut lui demander, de mimer au besoin, les gestes qu il fait. Même si l évaluation des risques faite lors de la consultation clinique est de nature qualitative et subjective, elle permet, dans bien des cas, de recueillir suffisamment d informations pour que le médecin puisse se faire une bonne représentation du niveau de sollicitation subi par les structures atteintes. Approche thérapeutique et prise en charge L approche thérapeutique d un travailleur atteint d un TMS vise la reprise des activités socioprofessionnelles le plus précocement possible et ce, dans les meilleures conditions. De façon générale, la pierre angulaire du traitement repose sur le contrôle de la douleur et la diminution des sollicitations tant au niveau professionnel que personnel. La récupération de la fonction doit se faire en trois étapes : la restauration de la flexibilité le renforcement progressif des structures l amélioration de l endurance. Dans certains cas, l apparition d un syndrome douloureux viendra affecter la prise en charge. Une telle évolution peut empêcher une reprise précoce du travail et conduire à une stratégie individuelle d évitement (fear avoidance). Ce type de comportement se caractérise par une stratégie d anticipation face à toute situation physique et psychologique qui pourrait provoquer une douleur. La reconnaissance précoce de ce phénomène est essentielle dans la prise en charge d un travailleur présentant un syndrome douloureux. P r é v e n t i o n e n p r a t i q u e m é d i c a l e, S e p t e m b r e

4 Réintégration au travail et limitations fonctionnelles La réintégration peut nécessiter une évaluation des contraintes professionnelles afin de s assurer que les exigences de la tâche correspondent aux capacités du travailleur. Dans certains cas, il peut être nécessaire de suggérer certaines modifications au poste de travail ou des modalités favorisant une réintégration progressive au travail. Lorsque des limitations fonctionnelles sont émises, il importe qu elles correspondent aux incapacités spécifiques du travailleur. Les recommandations transmises à la Ressources : Réseau publique des services de santé au travail Médecins responsables en santé au travail 1. CSSS d Ahuntsic et Montréal-Nord ( anciennement CLSC Montréal-Nord) 75, rue de Port-Royal Est, bureau 430 Montréal, (Québec) H3L 3T1 Tél: FAX: CSSS Jeanne-Mance (anciennement CLSC des Faubourgs) 2260, rue Parthenais Montréal, (Québec) H2K 3T5 Tél: FAX: CSSS de la Montagne (anciennement CLSC Côte-des-Neiges) 5700 chemin de la Côte-des-Neiges Montréal, (Québec) H3T 2A8 Tél: FAX: CSSS de l Ouest-de-l île ( anciennement CLSC Lac Saint-Louis) 180 avenue Cartier Pointe-Claire, (Québec) H9S 4S1 Tél: FAX: CSSS de la Pointe-de-l île ( anciennement CLSC Pointe-aux-Trembles / Montréal Est) 13,926 rue Notre-Dame Est Montréal, (Québec) H1A 1T5 Tél: FAX: Clinique en santé au travail Clinique interuniversitaire de santé au travail et de santé environnementale 3650 rue St-Urbain Montréal H2X 2P4 Tél : poste Internet Institut National de recherche et de sécurité (INRS France) National Institut of Occupational and Safety Health (NIOSH) direction d une entreprise, doivent être claires et concises et ne pas faire référence au diagnostic ou à toute autre information médicale. Elles doivent tenir compte, selon le cas, des limites de charge à soulever, des amplitudes articulaires à ne pas dépasser, de la fréquence des mouvements ou de la durée maximale du maintien d une posture. Les recommandations générales et imprécises, du type «peut faire un travail léger» sont une source de confusion et doivent être évitées. Approche préventive lors de l évaluation d un travailleur L évaluation d un travailleur consultant pour un TMS constitue une excellente occasion pour un médecin de s interroger sur l ampleur du problème dans une entreprise et de suggérer la mise en place de programmes de prévention. Ces programmes ont pour but la diminution du niveau de risque, la surveillance et le dépistage des travailleurs symptomatiques avant qu ils ne développent une lésion sur le plan clinique. Références : mdprevention/index.html révention Un bulletin de la Direction de santé publique de Montréal publié avec la collaboration de l Association des médecins omnipraticiens de Montréal dans le cadre du programme Prévention en pratique médicale, Volet Information. Ce numéro est une réalisation du secteur Services préventifs en milieux cliniques Auteurs : Dr Louis Patry, Dre Martine Baillargeon Responsable du secteur : Dr Jacques Durocher Édition : Élisabeth Pérès Infographie : Javier Valdés 1301, rue Sherbrooke Est, Montréal (Québec) H2L 1M3 Téléphone : (514) courriel: ISSN (version imprimée) : ISSN (version en ligne) : Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2006 Bibliothèque et Archives du Canada, 2006 Numéro de convention : Association des Médecins Omnipraticiens de Montréal 4 P r é v e n t i o n e n p r a t i q u e m é d i c a l e, S e p t e m b r e

5 révention Troubles musculosquelettiques L histoire professionnelle d un travailleur peut se faire en deux étapes, à l aide : d un questionnaire de dépistage pour évaluer tout travailleur qui consulte pour un TMS; d un questionnaire détaillé lorsqu il y a suspicion d un TMS associé au travail. Ce questionnaire peut être complété, en grande partie, par le travailleur lui-même. Questionnaire de dépistage Que faites-vous comme travail? Votre travail nécessite-t-il : - Le maintien de postures inconfortables? - L exécution d efforts musculaires soutenus? - La répétition des mêmes mouvements? Croyez vous que vos problèmes de santé sont reliés au travail? Vos symptômes sont-ils différents au travail ou à la maison? Questionnaire détaillé 1. Emploi actuel ou le plus récent Quel est votre emploi actuel? Dans quel type d entreprise? Depuis combien de temps faites-vous ce travail? Nombre de jours / semaine? Quels sont vos principaux outils de travail? Quelle est votre principale posture de travail? Devez-vous maintenir une posture : avec la tête ou le dos incliné? avec les bras ou les mains loin du corps? Manipulez-vous des objets ou outils au-dessus de vos épaules ou loin du corps? Effectuez-vous des mouvements répétés avec les bras ou les mains? en connaissez-vous la fréquence? Manipulez-vous des charges? en connaissez-vous le poids? combien d heures par jour? Indiquez, parmi les tâches que vous faites, celles que vous trouvez les plus difficiles : Y a-t-il eu des changements récemment dans votre travail (poste, tâche, outils)? Utilisez-vous des outils vibrants ou à percussion? Travaillez-vous en ambiance froide? Travaillez-vous sous contrainte de temps? Avez-vous des quotas de production? 2. Emplois antérieurs (s il y a lieu) Énumérez vos emplois antérieurs en commençant par le plus récent : E n c a r t d a n s «P r é v e n t i o n e n p r a t i q u e m é d i c a l e, S e p t e m b r e » A1

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Ensemble de symptômes et d atteintes qui touchent principalement : nerfs ligaments tendons vaisseaux sanguins articulations disques intervertébraux muscles

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Symptômes et atteintes qui touchent principalement ces structures : nerfs muscles tendons ligaments articulations vaisseaux sanguins Cela peut se produire

Plus en détail

Démarche de prévention des TMS et outils pour l action

Démarche de prévention des TMS et outils pour l action Démarche de prévention des TMS et outils pour l action Ce document a pour objet de présenter de manière synthétique la démarche de prévention des TMS du membre supérieur avec des outils opérationnels permettant

Plus en détail

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 1 28/07/2011 08:28:01 & BONNES S TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Le guide Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 2 28/07/2011 08:28:02 SOULEVER UN OBJET LOURD OU UNE PERSONNE

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES DE L EPAULE CHEZ DES TECHNICIENNES DE LABORATOIRE L. MERIGOT, F. MARTIN, Avec la participation des Drs G. DALIVOUST, G. GAZAZIAN 26 Janvier 2010 1 SOMMAIRE 1. Introduction

Plus en détail

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS)

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS) Repères Les troubles musculo-squelettiques (TMS) rassemblent un ensemble large de pathologies qui affectent les muscles, les tendons et les nerfs des membres supérieurs et inférieurs au niveau du poignet,

Plus en détail

Maîtriser le risque de TMS du membre supérieur lies au travail

Maîtriser le risque de TMS du membre supérieur lies au travail Maîtriser le risque de TMS du membre supérieur lies au travail Dr Michel APTEL Laboratoire de Biomécanique et d'ergonomie Centre de recherche de l'inrs Les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) liés au

Plus en détail

Performance des organisations Santé au travail

Performance des organisations Santé au travail LA PRÉVENTION DES TMS ET DES ACCIDENTS DE TRAVAIL LIÉS A LA MANUTENTION DE CHARGES Centre de Gestion du Tarn et Garonne Le 4 octobre 2012 Performance des organisations Santé au travail SOMMAIRE Performance

Plus en détail

Le risque TMS chez les intervenants à domicile

Le risque TMS chez les intervenants à domicile Le risque TMS chez les intervenants à domicile Quelques chiffres accident est dû aux manutentions manuelles Quelques chiffres + de 85% des maladies professionnelles sont des T.M.S. 5 tableaux de maladies

Plus en détail

Cohorte Observatoire Musculosquelettique (COMETT) Pénibilité et Vieillissement

Cohorte Observatoire Musculosquelettique (COMETT) Pénibilité et Vieillissement TITRE DU CONSORTIUM : Cohorte Observatoire Musculosquelettique (COMETT) Pénibilité et Vieillissement RESPONSABLES : Alexis Descatha, UMS 011, Villejuif ; Yves Roquelaure, LEEST, Angers ; Bradley Evanoff,

Plus en détail

Troubles musculo squelettiques. Institut de Formation en Ergothérapie de Nancy Cours Ergonomie 2004 TMS François Cail - INRS

Troubles musculo squelettiques. Institut de Formation en Ergothérapie de Nancy Cours Ergonomie 2004 TMS François Cail - INRS Troubles musculo squelettiques Institut de Formation en Ergothérapie de Nancy Cours Ergonomie 2004 TMS François Cail - INRS 2003 Les TMS sont des pathologies multifactorielles à composante professionnelle

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes-20 janvier 2015 1 Définition et facteurs de risque 2 Définition Contraintes bio-mécaniques,

Plus en détail

Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU

Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU SOMMAIRE 1/ Pourquoi cette démarche? 2/ Les TMS 3/ Les caractéristiques de la démarche 4/ Méthodologie :. Principes pris en compte.

Plus en détail

SURVEILLANCE EPIDEMIOLOGIQUE DES TMS EN ENTREPRISES : LES RESULTATS DU SUIVI A TROIS ANS DE LA COHORTE COSALI

SURVEILLANCE EPIDEMIOLOGIQUE DES TMS EN ENTREPRISES : LES RESULTATS DU SUIVI A TROIS ANS DE LA COHORTE COSALI SURVEILLANCE EPIDEMIOLOGIQUE DES TMS EN ENTREPRISES : LES RESULTATS DU SUIVI A TROIS ANS DE LA COHORTE COSALI Elise CHIRON 1, Yves ROQUELAURE 1, Catherine HA 2, Annie TOURANCHET 3, Annette LECLERC 4, Marcel

Plus en détail

Ergonomie et Prévention des risques professionnels

Ergonomie et Prévention des risques professionnels Ergonomie et Prévention des risques professionnels Catalogue des formations AVISErgonomique Laurent AVISSE Laurent AVISSE Ergonome Consultant 29, Rue de Montbazon 37 300 JOUE-LES-TOURS Tél : 06 09 44 30

Plus en détail

Guide pratique ÉDITION 2015. Démarche de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) OUTILS DE LA GRH

Guide pratique ÉDITION 2015. Démarche de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) OUTILS DE LA GRH MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE ÉDITION 2015 Guide pratique Démarche de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) OUTILS DE LA GRH Sommaire Introduction... page 3

Plus en détail

Protégez-vous des risques à l'origine des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) Information prévention

Protégez-vous des risques à l'origine des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) Information prévention Information prévention agir pour votre santé au travail Vous occupez un poste de mise en rayon dans une grande ou moyenne surface? Protégez-vous des risques à l'origine des Troubles Musculo-Squelettiques

Plus en détail

Les Troubles Musculo-Squelettiques (T.M.S.)

Les Troubles Musculo-Squelettiques (T.M.S.) DOSSIER Les Troubles Musculo-Squelettiques (T.M.S.) De par leur fréquence et leur impact, tant médical que socioprofessionnel, les TMS constituent un problème majeur de santé au travail. Bien que de nombreuses

Plus en détail

Les outils d analyse des risques liés aux activités physiques

Les outils d analyse des risques liés aux activités physiques Les outils d analyse des risques liés aux activités physiques Pour ce travail de classification, nous allons un réaliser une première sélection qui va réduire notre champ d analyse de ces méthodologies.

Plus en détail

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Les facteurs de pénibilité applicables au 1 er janvier 2015 T R A V A I L D E N U I T T R A V A I L E N É Q U I P E S S U C C E S S I V

Plus en détail

Surveillance des troubles musculo-squelettiques dans les Bouches-du-Rhône

Surveillance des troubles musculo-squelettiques dans les Bouches-du-Rhône Santé travail Maladies chroniques et traumatismes Surveillance des troubles musculo-squelettiques dans les Bouches-du-Rhône Étude du syndrome du canal carpien opéré 2008-2009 Septembre 2011 F. Sillam 1,

Plus en détail

2. Présentation d une intervention dans l une des entreprises

2. Présentation d une intervention dans l une des entreprises Approche ergonomique des troubles musculosquelettiques (TMS) au sein de trois entreprises basées en Suisse Juin 2007 Andréa Neiva, Aurélia Pellaux, Daniel Ramaciotti ERGOrama sa Genève & Université de

Plus en détail

Les troubles musculosquelettiques du membre supérieur

Les troubles musculosquelettiques du membre supérieur LE POINT DES CONNAISSANCES SUR LE POINT DES CONNAISSANCES SUR Que ce soit dans l industrie ou dans le tertiaire, le risque de TMS des membres supérieurs est omniprésent. Raphaël Dautigny Gaël Kerbaol ED

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail. Mireille Loizeau

Risques liés à l'activité physique au travail. Mireille Loizeau Risques liés à l'activité physique au travail Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes-20 janvier 2015 1 Activité physique 2 Définition Quotidien Travail Loisirs Sports... Définition Organisation Mondiale

Plus en détail

9e Colloque SST Sherbrooke, 14 mai 2014. ASFETM Ergonomie - TMS - Prévention des maux de dos

9e Colloque SST Sherbrooke, 14 mai 2014. ASFETM Ergonomie - TMS - Prévention des maux de dos 9e Colloque SST Sherbrooke, 14 mai 2014 ASFETM Ergonomie - TMS - Prévention des maux de dos par Charbel Mawad, M.Sc. Hygiéniste industriel / Ergonome ASFETM Association sectorielle - Fabrication d équipement

Plus en détail

Troubles Musculo-Squelettiques de l'utilisation prolongée de l'ordinateur. Comment le Masseur-Kinésithérapeute peut-il intervenir face à ces TMS?

Troubles Musculo-Squelettiques de l'utilisation prolongée de l'ordinateur. Comment le Masseur-Kinésithérapeute peut-il intervenir face à ces TMS? Troubles Musculo-Squelettiques de l'utilisation prolongée de l'ordinateur Comment le Masseur-Kinésithérapeute peut-il intervenir face à ces TMS? Soutenance MKDE Juin 2014 Les Troubles Musculo- Squelettiques

Plus en détail

La mécanique sous le capot

La mécanique sous le capot La mécanique sous le capot L ergonomie Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs Pourquoi vos articulations vous font-elles souffrir? De nombreux travailleurs souffrent de troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

Risques psychosociaux et petites entreprises Outil "Faire le point"

Risques psychosociaux et petites entreprises Outil Faire le point Risques psychosociaux et petites entreprises Outil "Faire le point" 1 L entreprise est-elle confrontée à un problème récurent d absentéisme? tout à fait Plutôt oui Plutôt non pas du tout 2 L entreprise

Plus en détail

APPUIS-COUDES MOBILES POUR RÉDUIRE LE TRAVAIL STATIQUE DE LA CEINTURE SCAPULAIRE DU PERSONNEL DENTAIRE

APPUIS-COUDES MOBILES POUR RÉDUIRE LE TRAVAIL STATIQUE DE LA CEINTURE SCAPULAIRE DU PERSONNEL DENTAIRE APPUIS-COUDES MOBILES POUR RÉDUIRE LE TRAVAIL STATIQUE DE LA CEINTURE SCAPULAIRE DU PERSONNEL DENTAIRE PROTEAU ROSE-ANGE Association pour la santé et la sécurité au travail, secteur affaires sociales (ASSTSAS),

Plus en détail

Protégez-vous des risques àl'origine des troubles musculo-squelettiques (TMS) Information prévention. Vous travaillez dans un atelier de mécanique?

Protégez-vous des risques àl'origine des troubles musculo-squelettiques (TMS) Information prévention. Vous travaillez dans un atelier de mécanique? Réseaux de veille et de prévention des risques professionnels en PACA Information prévention agir pour votre santé au travail Vous travaillez dans un atelier de mécanique? Protégez-vous des risques àl'origine

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

2011-01-18. Quels sont, pour le soignant, les enjeux soulevés lorsqu il donne un soin à un allophone? Enjeu de communication

2011-01-18. Quels sont, pour le soignant, les enjeux soulevés lorsqu il donne un soin à un allophone? Enjeu de communication Distance linguistique et soins de qualité dans une perspective d équité: Concilier une diversité d enjeux Bilkis Vissandjee *, Université de Montréal Alex Battaglini, CSSS Bordeaux-CartiervilleSaint-Laurent

Plus en détail

La main au travail : exemple du syndrome du canal carpien

La main au travail : exemple du syndrome du canal carpien La main au travail : exemple du syndrome du canal carpien 27 Mars 2015 Dr Emilie Chazelle, coordonnateur du programme TMS Institut de veille sanitaire Journées d étude de la Société de Réadaptation du

Plus en détail

assurance collective Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en assurance collective

assurance collective Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en assurance collective Les forces du changement en assurance collective Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en assurance collective La pénurie de main-d œuvre ralentira la croissance D ici 2030, il manquera 363 000 travailleurs

Plus en détail

QU EST-CE QU UN ACCIDENT DU TRAVAIL? QUE FAIRE SI VOUS ETES VICTIME D UN ACCIDENT DU TRAVAIL? QUELS SONT VOS RECOURS?

QU EST-CE QU UN ACCIDENT DU TRAVAIL? QUE FAIRE SI VOUS ETES VICTIME D UN ACCIDENT DU TRAVAIL? QUELS SONT VOS RECOURS? GUIDE D APPLICATION POUR LES MEMBRES DU PERSONNEL DE SOUTIEN QU EST-CE QU UN ACCIDENT DU TRAVAIL? QUE FAIRE SI VOUS ETES VICTIME D UN ACCIDENT DU TRAVAIL? QUELS SONT VOS RECOURS? En cas de doute, il est

Plus en détail

ANALYSE CONJONCTURE ÉDITO SOMMAIRE

ANALYSE CONJONCTURE ÉDITO SOMMAIRE Novembre 2010 ANALYSE & Santé au travail - Étude élaborée en partenariat entre le Centre de Gestion de la fonction publique territoriale de la Charente-Maritime et Dexia Sofcap ÉDITO À l échelon national,

Plus en détail

Les Troubles Musculo-Squelettiques et Lombalgies chez le Personnel Soignant en Milieu Hospitalier

Les Troubles Musculo-Squelettiques et Lombalgies chez le Personnel Soignant en Milieu Hospitalier Les Troubles Musculo-Squelettiques et Lombalgies chez le Personnel Soignant en Milieu Hospitalier Résultats d une enquête menée à l hôpital Pasteur de Colmar au Centre pour Personnes Agées en Novembre

Plus en détail

L3 Psychologie «Ergonomie : travail, innovations et formation» Les enjeux et éléments historiques. Principaux concepts et théories sous-jacentes

L3 Psychologie «Ergonomie : travail, innovations et formation» Les enjeux et éléments historiques. Principaux concepts et théories sous-jacentes 9/25/14 L3 Psychologie «Ergonomie : travail, innovations et formation» Présentation du thème 1 Catherine Delgoulet LATI Thème 1 (C. Delgoulet) Comprendre/transformer le travail Les enjeux et éléments historiques

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Qu est ce que l ergonomie d un poste de travail? ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Un poste de travail ergonomique est un poste qui offre un environnement et des équipements permettant de créer

Plus en détail

Préfaces... 6. Introduction... 8

Préfaces... 6. Introduction... 8 Préfaces... 6 Introduction... 8 Comment aborder une problématique musculosquelettique chronique?... 10 Termes importants... 12 La douleur... 14 Repérage anatomique... 24 Les principaux syndromes musculosquelettiques...

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA PROPHYLAXIE?

QU EST-CE QUE LA PROPHYLAXIE? QU EST-CE QUE LA PROPHYLAXIE? TABLES DES MATIÈRES Publié par la Fédération mondiale de l hémophilie (FMH) Fédération mondiale de l hémophilie, 2014 La FMH encourage la traduction et la redistribution de

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque Connaître son évolution pour mieux la vivre Guide d accompagnement destiné au patient et ses proches Table des matières L évolution habituelle de l insuffisance cardiaque 5 Quelles

Plus en détail

E D I T I O N 2 0 0 8. Comprendre Agir DT 49

E D I T I O N 2 0 0 8. Comprendre Agir DT 49 E D I T I O N 2 0 0 8 Comprendre Agir DT 49 PREVENTION DES TMS ( TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES) COMPRENDRE - AGIR Objectifs du document Ce document est un outil pour faciliter le repérage du risque TMS

Plus en détail

ÉDITO SOMMAIRE DES ACCIDENTS TOUJOURS EN AUGMENTATION

ÉDITO SOMMAIRE DES ACCIDENTS TOUJOURS EN AUGMENTATION Septembre 2013 ÉDITO Accident du travail : les indicateurs d absence s aggravent dans les conseils généraux et régionaux Depuis 2006, près de 130 00 agents (1) TOS* et personnels DDE** ont intégré les

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE DIAGNOSTIC RAPIDE DES NIVEAUX DE CPO ET TMS EN ETABLISSEMENTS DE SOIN

QUESTIONNAIRE DE DIAGNOSTIC RAPIDE DES NIVEAUX DE CPO ET TMS EN ETABLISSEMENTS DE SOIN NOTE EXPLICATIVE ORSOSA QUESTIONNAIRE DE DIAGNOSTIC RAPIDE DES NIVEAUX DE CPO ET TMS EN ETABLISSEMENTS DE SOIN Ce document détaille le contenu des questionnaires établis lors de la cohorte ORSOSA 1 et

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée?

Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée? Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée? Hélène Le Brun, conseillère septembre 2007 D-11815 Centrale des syndicats du Québec

Plus en détail

Protégez-vous des risques à l origine des troubles musculo squelettiques (TMS) Information prévention. Vous êtes plombier chauffagiste

Protégez-vous des risques à l origine des troubles musculo squelettiques (TMS) Information prévention. Vous êtes plombier chauffagiste Information prévention agir pour votre santé au travail Vous êtes plombier chauffagiste Vous ressentez une gène, une douleur, une raideur ou une perte de force de vos bras ; vous avez mal au dos C est

Plus en détail

Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en régime d assurance collective

Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en régime d assurance collective Le budget santé d une entreprise Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en régime d assurance collective Notre mission Faire de l assurance collective un outil de gestion de la santé Objectif: Outiller

Plus en détail

Prenez soin de votre dos. Informations et astuces contre les douleurs lombaires

Prenez soin de votre dos. Informations et astuces contre les douleurs lombaires Prenez soin de votre dos Informations et astuces contre les douleurs lombaires Prenez soin de votre dos 1 2 3 4 Des causes diverses, souvent liées au travail Plaintes et lésions Prévention: mieux vaut

Plus en détail

«La gestion des douleurs», l après TMS

«La gestion des douleurs», l après TMS Journée territoriale de la prévention des risques professionnels CDG82 MONTAUBAN (82) «La gestion des douleurs», l après TMS Christiane.Daban Octobre 2012 Kinésithérapie & Prévention -> Ce qui fait la

Plus en détail

PROTEGER SON DOS ex. Cliniques St Luc

PROTEGER SON DOS ex. Cliniques St Luc CONGRES UCL DE MEDECINE GENERALE 1 juin 2013 PROTEGER SON DOS ex. Cliniques St Luc Philippe Mahaudens, PhD Faculté des sciences de la motricité UCL Service de Médecine Physique et Réadaptation, Saint-Luc

Plus en détail

LES DOULEURS LOMBAIRES D R D U F A U R E T - L O M B A R D C A R I N E S E R V I C E R H U M A T O L O G I E, C H U L I M O G E S

LES DOULEURS LOMBAIRES D R D U F A U R E T - L O M B A R D C A R I N E S E R V I C E R H U M A T O L O G I E, C H U L I M O G E S LES DOULEURS LOMBAIRES D R D U F A U R E T - L O M B A R D C A R I N E S E R V I C E R H U M A T O L O G I E, C H U L I M O G E S INTRODUCTION La lombalgie est un symptôme fréquent avec une prévalence

Plus en détail

squelettique Importance pressentie des troubles de santé psychologique Sollicitation par les centres d urgence d

squelettique Importance pressentie des troubles de santé psychologique Sollicitation par les centres d urgence d Étude chez les prépos posés s des centres d appels d d urgence : la première phase d une d démarche de prévention des troubles de santé psychologique et musculo-squelettique squelettique Présenté par Louise

Plus en détail

Demande de règlement au titre de l assurance invalidité hypothécaire Assurance-crédit Contrat n o 51007

Demande de règlement au titre de l assurance invalidité hypothécaire Assurance-crédit Contrat n o 51007 Demande de règlement au titre de l assurance invalidité hypothécaire Assurance-crédit Contrat n o 51007 Représentant de BMO Banque de Montréal Prénom Nom de famille Timbre de la succursale domiciliataire

Plus en détail

AMÉNAGER UN COMPTOIR DE SERVICE POUR PERMETTRE LA POSITION ASSISE

AMÉNAGER UN COMPTOIR DE SERVICE POUR PERMETTRE LA POSITION ASSISE FICHE TECHNIQUE #54 AMÉNAGER UN COMPTOIR DE SERVICE POUR PERMETTRE LA POSITION ASSISE Entre le bureau et le comptoir conventionnels, il est possible d aménager un comptoir de service permettant d alterner

Plus en détail

La recherche et vous. Pourquoi accepter ou refuser de participer à un projet de recherche?

La recherche et vous. Pourquoi accepter ou refuser de participer à un projet de recherche? La recherche et vous Pourquoi accepter ou refuser de participer à un projet de recherche? La recherche et vous Dépôt légal - octobre 2012 Bibliothèque et archives nationales du Québec Bibliothèque et archives

Plus en détail

Une production de la direction de la santé publique et de l évaluation de l Agence de la santé et des services sociaux du Saguenay Lac-Saint-Jean

Une production de la direction de la santé publique et de l évaluation de l Agence de la santé et des services sociaux du Saguenay Lac-Saint-Jean Une production de la direction de la santé publique et de l évaluation de l Agence de la santé et des services sociaux du Saguenay Lac-Saint-Jean SOUS LA DIRECTION DU I Dr Donald Aubin, directeur de la

Plus en détail

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DOCUMENT ÉTABLI PAR LA COMMISSION PARITAIRE SANTÉ ET PRÉVENTION DES RISQUES DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE CONTEXTE Quel que soit le secteur d activité,

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER MAÇONS CARRELEURS

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER MAÇONS CARRELEURS MÉMO SANTÉ MAÇONS CARRELEURS CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses

Plus en détail

Info Sein BULLETIN. Bulletin numéro 8 Avril 2014. Contenu. Les 15 ans du PQDCS : 1998-2013

Info Sein BULLETIN. Bulletin numéro 8 Avril 2014. Contenu. Les 15 ans du PQDCS : 1998-2013 BULLETIN Région de la Capitale-Nationale Bulletin numéro 8 Avril 2014 Contenu Les 15 ans du PQDCS : 1998-2013 Éditorial 1 Comité de suivi régional : un travail d équipe! 3 Coordination et organisation

Plus en détail

Commentaires. de l Ordre des conseillers en ressources humaines agréés sur le Régime québécois de santé et de sécurité du travail

Commentaires. de l Ordre des conseillers en ressources humaines agréés sur le Régime québécois de santé et de sécurité du travail Commentaires de l Ordre des conseillers en ressources humaines agréés sur le Régime québécois de santé et de sécurité du travail Présenté au groupe de travail SST Mars 2010 Introduction C est avec beaucoup

Plus en détail

Le retour d expérience du logiciel CAPTMS

Le retour d expérience du logiciel CAPTMS Journée annuelle des adhèrents du pôle de ressources ConcepTMS 24 juin 2010 Le retour d expérience du logiciel CAPTMS Jean-Jacques ATAIN-KOUADIO, David MUTH (stagiaire) Département Homme au Travail Laboratoire

Plus en détail

Les enjeux de la surveillance des TMS en Algérie

Les enjeux de la surveillance des TMS en Algérie Les enjeux de la surveillance des TMS en Algérie O.Ghomari, B.Beghdadli et A.B Kandouci Laboratoire de recherche en environnement et santé Université Djilali Liabes - Sidi Bel Abbès Algérie 22000 o.ghomari@gmail.com

Plus en détail

PLAN D ACTION DE SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE 2005 2015. Bilan régional des activités 2012 2013

PLAN D ACTION DE SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE 2005 2015. Bilan régional des activités 2012 2013 PLAN D ACTION DE SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE 2005 2015 Bilan régional des activités 2012 2013 PLAN D ACTION DE SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE 2005 2015 Bilan régional des activités 2012 2013 est une production

Plus en détail

Un outil pour la prévention

Un outil pour la prévention Un outil pour la prévention des Troubles Musculo-Squelettiques Les lombalgies et les affections articulaires liées au travail (des épaules, du coude, du poignet, des membres inférieurs), représentent plus

Plus en détail

GUIDE DE L ASSURÉ. Assurance invalidité

GUIDE DE L ASSURÉ. Assurance invalidité GUIDE DE L ASSURÉ Assurance invalidité TABLE DES MATIÈRES Introduction...1 Renseignements sur l assuré...2 Renseignements sur l emploi............................................................................

Plus en détail

Unis contre la violence conjugale et intrafamiliale. Plan d action stratégique en matière de violence conjugale et intrafamiliale 2013-2017

Unis contre la violence conjugale et intrafamiliale. Plan d action stratégique en matière de violence conjugale et intrafamiliale 2013-2017 Unis contre la violence conjugale et intrafamiliale Plan d action stratégique en matière de violence conjugale et intrafamiliale 2013-2017 Mise en contexte Au SPVM Environ 18 000 appels de service au 911

Plus en détail

Définition, finalités et organisation

Définition, finalités et organisation RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Définition, finalités et organisation Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à présenter à l ensemble des professionnels de santé, aux patients

Plus en détail

Optimiser. la hauteur. d une table de travail REPÈRES POUR OPTIMISER LA HAUTEUR DE LA TABLE PREMIER REPÈRE LE TYPE DE TÂCHE

Optimiser. la hauteur. d une table de travail REPÈRES POUR OPTIMISER LA HAUTEUR DE LA TABLE PREMIER REPÈRE LE TYPE DE TÂCHE E R G O N O M I E Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail du secteur de la fabrication de produits en métal, de la fabrication de produits électriques et des industries de l habillement

Plus en détail

Le retour au travail après une absence prolongée en

Le retour au travail après une absence prolongée en Le retour au travail après une absence prolongée en raison de trouble mental transitoire: des pistes d'encadrement de la démarche. Marie-José Durand, PhD, Professeure titulaire, Directrice du CAPRIT Les

Plus en détail

Extraits et adaptations

Extraits et adaptations Extraits et adaptations Guide de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) en clinique dentaire - 2007 MOYENS DE RÉCUPÉRATION MUSCULAIRE Il est difficile de donner des soins dentaires en évitant

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

APPORT DE LA MICROKINESITHERAPIE DANS LES TMS

APPORT DE LA MICROKINESITHERAPIE DANS LES TMS APPORT DE LA MICROKINESITHERAPIE DANS LES TMS 10è Congrès International en Microkinésithérapie, Arcachon 2 juin 2012 André Bonté Daniel Grosjean Introduction: Cette étude a été lancée dans le cadre d'une

Plus en détail

Manutentions manuelles Statistique nationale / Ile de France 1992

Manutentions manuelles Statistique nationale / Ile de France 1992 Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital 75 634 Paris cedex 13 www.ergonomie.chups.jussieu.fr DIPLÔME D ERGONOMIE ET DE PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL option1 Ergonomie du travail

Plus en détail

28 avril 2009 au 28 avril 2010

28 avril 2009 au 28 avril 2010 Journée e Mondiale pour la Santé et la SécuritS curité au Travail 28 avril 2009 au 28 avril 2010 RECHERCE ACTION en Pays de Charleroi Evaluation des troubles musculo-squelettiques squelettiques Des travailleurs

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite Guide à l intention des familles AU COEUR du trouble de personnalité limite À propos du trouble de personnalité limite Ce document a été élaboré en 2001 par madame France Boucher, infirmière bachelière,

Plus en détail

Avec 40 537 reconnaissances. dmt. Salariés opérés du canal carpien : suivi professionnel pendant 3 ans. Matériel et méthode

Avec 40 537 reconnaissances. dmt. Salariés opérés du canal carpien : suivi professionnel pendant 3 ans. Matériel et méthode dmt é t u d e s e t e n q u ê t e s TF 185 Salariés opérés du canal carpien : suivi professionnel pendant 3 ans Le syndrome du canal carpien est une affection très fréquente qui atteint des salariés de

Plus en détail

À retenir... 1. Ce qu en disent les acteurs communautaires

À retenir... 1. Ce qu en disent les acteurs communautaires 1 Volet 4 : Ainé-e-s Table des matières À retenir... 1 Ce qu en disent les acteurs communautaires... 1 1. Un portrait des aîné e s du quartier... 2 1.1 Répartition des personnes âgées de 65 ans et plus...

Plus en détail

À l écoute des personnes touchées par la SP. Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP

À l écoute des personnes touchées par la SP. Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP À l écoute des personnes touchées par la SP Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP Notre mission : «Être un chef de file dans la recherche sur le remède de la sclérose

Plus en détail

Les TMS. des membres supérieurs. Mieux les comprendre pour mieux les prévenir. Guide. Serge Simoneau Marie St-Vincent Denise Chicoine.

Les TMS. des membres supérieurs. Mieux les comprendre pour mieux les prévenir. Guide. Serge Simoneau Marie St-Vincent Denise Chicoine. 2 e édition Guide Serge Simoneau Marie St-Vincent Denise Chicoine Les TMS des membres supérieurs Mieux les comprendre pour mieux les prévenir Pantone 541 trame: 40% CMYK 100-57-0-38, trame: 40-23-0-15

Plus en détail

TMS et travail sur écran : Que faire? Penser et Agir avec l'ergonomie

TMS et travail sur écran : Que faire? Penser et Agir avec l'ergonomie TMS et travail sur écran : Que faire? Sommaire Les TMS : définition p 3 Les facteurs de risque des TMS p 4 Les enjeux des TMS p 5 Les obligations des employeurs p 6 Législation : quelques textes p 7 Les

Plus en détail

Comment initier une démarche globale de prévention des risques professionnels dans le secteur du nettoyage?

Comment initier une démarche globale de prévention des risques professionnels dans le secteur du nettoyage? Comment initier une démarche globale de prévention des risques professionnels dans le secteur du nettoyage? Déroulé de la réunion Introduction - Mme Carole Chion Directrice d Alpes Santé Travail Contexte

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : SANTE ET SECURTE AU TRAVAIL

FICHE TECHNIQUE : SANTE ET SECURTE AU TRAVAIL SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL Mesurer et prévenir les risques professionnels Liés aux conditions générales de travail, les risques professionnels font peser sur les salariés la menace d une altération de

Plus en détail

AUDIT SUR L UTILISATION ET L IMPACT DU DOCUMENT UNIQUE DANS L ENTREPRISE

AUDIT SUR L UTILISATION ET L IMPACT DU DOCUMENT UNIQUE DANS L ENTREPRISE AUDIT SUR L UTILISATION ET L IMPACT DU DOCUMENT UNIQUE DANS L ENTREPRISE EN45b/a39 Version 0 le 03/09/12 Date de l audit : / / Nom : N adhérent : Adresse : ENTREPRISE AUDITEE : Nature de l activité : Nombre

Plus en détail

Consultation du Conseil du patronat du Québec sur le Régime québécois de santé et de sécurité du travail

Consultation du Conseil du patronat du Québec sur le Régime québécois de santé et de sécurité du travail Consultation du Conseil du patronat du Québec sur le Régime québécois de santé et de sécurité du travail Rapport du comité de travail sur la surindemnisation à la CSST Janvier 2008 1010, rue Sherbrooke,

Plus en détail

Or, la prévention des risques psychosociaux relève de l obligation générale de l employeur de protéger la santé physique et mentale des salariés.

Or, la prévention des risques psychosociaux relève de l obligation générale de l employeur de protéger la santé physique et mentale des salariés. Introduction Les symptômes du stress (troubles du sommeil, de l appétit, agressivité, épuisement, troubles de la concentration ), touchent un nombre croissant de salariés en France : un salarié sur 6 déclare

Plus en détail

Migraine et Abus de Médicaments

Migraine et Abus de Médicaments Migraine et Abus de Médicaments Approches diagnostiques et thérapeutiques des Céphalées Chroniques Quotidiennes Pr D. DEPLANQUE Département de Pharmacologie médicale EA 1046, Institut de Médecine Prédictive

Plus en détail

Troubles musculosquelettiques : s'informer et agir

Troubles musculosquelettiques : s'informer et agir 1 di 6 17/04/2008 14.46 Troubles musculosquelettiques : s'informer et agir Syndromes du canal carpien, tendinites, ténosynovites... Depuis le début des années 90, le nombre des troubles musculosquelettiques

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER ÉLECTRICIENS

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER ÉLECTRICIENS MÉMO SANTÉ ÉLECTRICIENS CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses solutions

Plus en détail

certificat médical accident du travail maladie professionnelle notice d utilisation destinée au praticien

certificat médical accident du travail maladie professionnelle notice d utilisation destinée au praticien cerfa n 50513#01 cerfa accident du travail notice d utilisation destinée au praticien Ce doit être utilisé pour les salariés victimes d accidents du travail, de trajet, de maladies professionnelles (dans

Plus en détail

Besoins des intervenants en santé publique concernant la prévention des TMS

Besoins des intervenants en santé publique concernant la prévention des TMS Besoins des intervenants en santé publique concernant la prévention des TMS Résultats d un sondage auprès des représentants régionaux en ergonomie Louis Gilbert, DSP de Québec Susan Stock, DSP de Montréal-Centre

Plus en détail

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Trousse d information L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Novembre 2004 L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé L approche populationnelle

Plus en détail

Les lésions musculosquelettiques chez les éboueurs : des pistes de prévention à la gestion du retour au travail

Les lésions musculosquelettiques chez les éboueurs : des pistes de prévention à la gestion du retour au travail Les lésions musculosquelettiques chez les éboueurs : des pistes de prévention à la gestion du retour au travail Yvan Campbell, B.Éd. M.Sc. SRDC Kinésiologue Campbell, Y. (2015). Les lésions musculo-squelettiques

Plus en détail

ENQUÊTE CARREFOUR SANTÉ SOCIAL 2011. Étude des risques psychosociaux, de l épuisement professionnel et des troubles musculo-squelettiques

ENQUÊTE CARREFOUR SANTÉ SOCIAL 2011. Étude des risques psychosociaux, de l épuisement professionnel et des troubles musculo-squelettiques ENQUÊTE CARREFOUR SANTÉ SOCIAL 2011 Étude des risques psychosociaux, de l épuisement professionnel et des troubles musculo-squelettiques Carrefour Santé Social - 30 janvier 2012 INTRODUCTION Rose SAILLARD,

Plus en détail

DE L INTERVENTION DE MOBILISATION À L INTERVENTION ERGONOMIQUE ET AU SUIVI DES RECOMMANDATIONS : QUELS OUTILS POUR UN SUIVI DU PROCESSUS?

DE L INTERVENTION DE MOBILISATION À L INTERVENTION ERGONOMIQUE ET AU SUIVI DES RECOMMANDATIONS : QUELS OUTILS POUR UN SUIVI DU PROCESSUS? DE L INTERVENTION DE MOBILISATION À L INTERVENTION ERGONOMIQUE ET AU SUIVI DES RECOMMANDATIONS : QUELS OUTILS POUR UN SUIVI DU PROCESSUS? Nicole Vézina 1, Ghislaine Tougas 2 1 Professeure, CINBIOSE, Institut

Plus en détail

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue Marie-Christine Lemieux, M.Sc. Inf., IPSPL 2 e Symposium

Plus en détail