Evolution de la fréquence des sinistres en assurance RC automobile

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Evolution de la fréquence des sinistres 2004-2013 en assurance RC automobile"

Transcription

1 Evolution de la fréquence des sinistres en assurance RC automobile Contenu 1. Nombre de sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence des sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence des sinistres avec dommages corporels en RC tourisme et affaires... 3 Nombre de sinistres en RC tourisme et affaires euros... 5 Fréquence des sinistres suivant l âge et le sexe... 6 Nombre de sinistres et charge des sinistres avec/sans dommages corporels en RC tourisme et affaires... 7 Nombre de sinistres et charge des sinistres en RC tourisme et affaires < euros / euros Fréquence des sinistres par catégorie de véhicules en RC automobile Conclusions RC tourisme et affaires Comparaison entre différentes catégories de véhicules en RC automobile... 12

2 Nombre de sinistres Fréquence des sinistres Evolution de la fréquence des sinistres en assurance RC automobile Données Nombre de sinistres en RC tourisme et affaires Fréquence des sinistres en RC tourisme et affaires La fréquence des sinistres en assurance responsabilité civile (RC) tourisme et affaires est définie comme le nombre de sinistres - le véhicule assuré en RC pour tourisme et affaires étant en tort ou partiellement en tort et le sinistre étant survenu au cours de la période considérée - divisé par le nombre total de véhicules assurés en RC pour tourisme et affaires au cours de la période considérée. En 2013, la fréquence des sinistres en RC tourisme et affaires s'établit à 6,50 %. Ce qui signifie qu au cours de cette année, véhicules assurés ont causé, en moyenne, 65 sinistres. Ou encore : en 2013, près d 1 véhicule assuré sur 15 a causé, en moyenne, un sinistre. En multipliant la fréquence des sinistres par le nombre total de voitures, on obtient une estimation du nombre total de sinistres (en tort ou partiellement en tort). Nombre de véhicules pour tourisme et affaires au 31 décembre (source : Febiac) Fin 2013, le parc automobile belge comptait véhicules. Le nombre total de sinistres en RC tourisme et affaires est ainsi estimé à en Le graphique ci-dessous donne l évolution de la fréquence des sinistres et le nombre de sinistres RC tourisme et affaires survenus durant la période Sinistres RC 'Tourisme et affaires' 9,00% ,50% ,00% ,69% 6,74% 6,67% 6,89% 7,00% 7,06% 7,21% 6,80% 6,55% 6,50% 7,50% 7,00% 6,50% ,00% ,50% ,00% ,50% Source fréquence des sinistres: Assuralia Nombre de sinistres Fréquence des sinistres Au cours de la période , la fréquence des sinistres en RC tourisme et affaires a oscillé autour de 6,7 %. Durant la période , la fréquence des sinistres s'est p. 2

3 Nombre de sinistres avec dommages corporels Fréquence des sinistres avec dommages corporels Evolution de la fréquence des sinistres en assurance RC automobile Données 2013 inscrite à la hausse pour s établir à 7,21 % en L extension du parc automobile, notamment, a entraîné une hausse de 17,9 % du nombre de sinistres au cours de la période , celui-ci passant de en 2004 à en Après 2010, la fréquence des sinistres est tombée à 6,80 % en 2011, à 6,55 % en 2012 et à 6,50 % en Le nombre de sinistres diminue ainsi à en Avec la croissance du parc automobile, le nombre de sinistres augmente légèrement en 2013 pour s établir à Si l'on convertit ce chiffre en nombre d'accidents par jour, on obtient 968 accidents par jour en 2013, contre 965 en 2012 et 999 en En termes de fréquence des sinistres, 2013 est la meilleure année de la décennie écoulée. Fréquence des sinistres avec dommages corporels en RC tourisme et affaires La fréquence des sinistres avec dommages corporels en assurance RC tourisme et affaires est définie comme le nombre de sinistres avec dommages corporels - le véhicule assuré en RC pour tourisme et affaires étant en tort ou partiellement en tort et le sinistre étant survenu au cours de la période considérée - divisé par le nombre total de véhicules assurés en RC pour tourisme et affaires au cours de la période considérée. En multipliant cette fréquence des sinistres par le nombre total de voitures, on obtient une estimation du nombre total de sinistres (en tort ou partiellement en tort) avec dommages corporels. Le graphique ci-dessous donne l évolution de la fréquence des sinistres avec dommages corporels et le nombre de sinistres avec dommages corporels en RC tourisme et affaires pour la période Sinistres avec dommages corporels RC 'Tourisme et affaires' ,25% ,76% ,72% ,69% ,71% 0,70% ,67% 0,64% 0,63% ,59% ,00% 0,75% 0,54% ,50% ,25% ,00% Source fréquence des sinistres: Assuralia p. 3

4 Evolution de la fréquence des sinistres en assurance RC automobile Données 2013 La fréquence des sinistres avec dommages corporels a diminué, passant de 0,76 % en 2004 à 0,69 % en En 2007, cette fréquence des sinistres remonte légèrement à 0,71 %. A partir de 2008, elle diminue à nouveau chaque année et présente une baisse à 0,54 % en Cela signifie qu'en 2013, 54 sinistres avec dommages corporels ont, en moyenne, été provoqués par voitures assurées. Ou encore : en 2013, 1 véhicule assuré sur 185 a causé, en moyenne, un sinistre avec dommages corporels. Le nombre de sinistres avec dommages corporels a reculé de 6,5 % durant la période , passant de à L extension du parc automobile, notamment, a entraîné une augmentation du nombre de sinistres avec dommages corporels à au cours de la période Au cours de la période , le nombre de sinistres avec dommages corporels a oscillé autour de Ce nombre connaît deux baisses successives en 2012 et 2013 : de 5,7 % à et de 9,1 % à Il s agit du nombre de sinistres avec dommages corporels le moins élevé de ces 10 dernières années. Environ un sinistre sur neuf (11,3 %) survenus en 2004 est un sinistre avec dommages corporels. Durant la période , la proportion des sinistres avec dommages corporels par rapport au nombre total de sinistres a diminué d'année en année pour s'établir à 8,9 % en En raison d'une hausse du nombre de sinistres avec dommages corporels, ce ratio a augmenté à 9,3 % en Le ratio retombe à 9,0 % en 2012 et présente également une baisse en ,2 % du nombre total de sinistres en 2013 concernent ainsi des sinistres avec dommages corporels. Ou encore : de tous les sinistres survenus en 2013, 1 sur 12 est un sinistre avec dommages corporels. p. 4

5 Nombre de sinistres graves Evolution de la fréquence des sinistres en assurance RC automobile Données 2013 Nombre de sinistres en RC tourisme et affaires euros Afin de pouvoir suivre l évolution des sinistres graves, une estimation est effectuée par année du nombre de sinistres avec une charge de plus de euros en RC tourisme et affaires. Étant donné qu il faut un certain temps avant qu une entreprise d assurances ait une idée de la gravité d un sinistre, les sinistres sont évalués dans cette estimation au 30 juin de l'année suivant l'année de survenance du sinistre. Pour la plupart de ces sinistres, la charge exacte est encore loin d être établie à ce moment-là, mais il est malgré tout possible de procéder déjà à une assez bonne estimation. Le graphique ci-dessous indique l estimation du nombre de sinistres en RC tourisme et affaires avec une charge supérieure à euros pour les années 2004 à Nombre de sinistres RC 'Tourisme & Affaires' >= EUR > Source: Assuralia Pour chaque année, ce nombre de sinistres est également scindé en 3 catégories : de à euros, de à euros et plus de euros. Ce graphique permet de voir que le nombre de sinistres graves survenus durant la période est nettement moins élevé que durant la période C'est en 2010 que l'on enregistre le nombre le moins élevé de sinistres graves, à savoir 595. Par contre, on a recensé 698 sinistres graves en 2012, ce qui représente le nombre le plus élevé au cours de la période observée. En 2013, ce nombre diminue légèrement pour atteindre 691. p. 5

6 Evolution de la fréquence des sinistres en assurance RC automobile Données 2013 Fréquence des sinistres suivant l âge et le sexe 1 Le graphique ci-dessous donne pour 2013 la fréquence des sinistres en RC tourisme et affaires suivant l âge et le sexe. Alors que la fréquence des sinistres globale s élève à 6,50 % pour la RC tourisme et affaires en 2013, la fréquence des sinistres pour les hommes âgés de 18 et 19 ans représente plus du triple de cette fréquence globale et plus du double pour les hommes âgés entre 20 et 22 ans. La fréquence des sinistres se situe à environ 7 % pour les femmes âgées de 31 à 50 ans et à environ 7,5 % pour les hommes de la même tranche d'âge. Pour les femmes de 51 à 75 ans révolus, et pour les hommes de 51 à 80 ans révolus, la fréquence des sinistres est inférieure à la moyenne. La fréquence des sinistres la moins élevée est observée, tant pour les hommes que pour les femmes, dans la tranche d'âge comprise entre 61 et 70 ans révolus. Chez les conducteurs de plus de 75 ans, on constate une légère tendance à la hausse de la fréquence des sinistres. Fréquence des sinistres RC 'Tourisme & Affaires ' 2013 suivant l'âge et le sexe 25% 20% 15% 10% 5% 0% Hommes 19,8% 19,6% 17,7% 15,7% 14,1% 12,5% 11,4% 10,4% 9,7% 9,1% 8,9% 8,6% 8,2% 7,6% 7,4% 6,0% 5,4% 5,8% 6,3% 7,1% 7,5% 7,5% Femmes 11,1% 12,1% 12,0% 11,2% 10,3% 9,6% 8,9% 8,5% 7,9% 7,7% 7,4% 7,2% 7,2% 7,0% 6,8% 5,9% 5,5% 6,1% 6,7% 7,0% 7,4% 7,4% >= 91 Hommes Femmes 1 Ces données statistiques sont des faits observés dont il ne peut plus être tenu compte dans les tarifs de l'assurance auto depuis fin Il s agit là d une conséquence de la transposition en droit belge de la directive européenne relative à l égalité de traitement entre les hommes et les femmes. p. 6

7 Evolution de la fréquence des sinistres en assurance RC automobile Données 2013 L analyse des sinistres de plus de euros révèle que les hommes jeunes ont une part nettement plus élevée dans les accidents du week-end entraînant une telle charge. Le graphique ci-dessous donne pour les hommes jeunes, par tranche d âge, la «fréquence des sinistres > euros» pour chaque jour de la semaine. Ce graphique a été établi sur la base de données des années 2010 à Il révèle clairement une fréquence des sinistres accrue pendant le week-end pour les tranches d âge ans, ans et ans. Pour les femmes, cette différence est beaucoup moins nette. Fréquence des sinistres RC 'Tourisme & Affaires' chez les hommes (données ) Sinistres > EUR 0,10% 0,08% 0,06% 0,04% ans ans ans ans 0,02% 0,00% Lu Ma Mer Je Ve Sa Di Source fréquence des sinistres: Assuralia Nombre de sinistres et charge des sinistres avec/sans dommages corporels en RC tourisme et affaires Les graphiques ci-après donnent pour 2013 la répartition, d une part, du nombre de sinistres en sinistres avec et sans dommages corporels et, d autre part, de la charge des sinistres en charge des sinistres avec et sans dommages corporels. Nombre de sinistres Charge des sinistres 8% 42% 58% 92% Sinistres avec dommages corporels Sinistres sans dommages corporels Sinistres avec dommages corporels Sinistres sans dommages corporels Il en ressort que, si 8 % seulement des sinistres donnent lieu à des dommages corporels, ces sinistres représentent 42 % de la charge. p. 7

8 Evolution de la fréquence des sinistres en assurance RC automobile Données 2013 Nombre de sinistres et charge des sinistres en RC tourisme et affaires < euros / euros Afin de pouvoir suivre l évolution de la charge des sinistres graves, une estimation est effectuée par année de la charge moyenne des sinistres de plus de euros en RC tourisme et affaires. Étant donné qu il faut un certain temps avant qu une entreprise d assurances ait une idée de la gravité d un sinistre, les sinistres sont évalués dans cette estimation au 30 juin de l'année suivant l'année de survenance du sinistre. Pour la plupart de ces sinistres, la charge exacte est encore loin d être établie à ce moment-là, mais il est malgré tout possible de procéder déjà à une première estimation. Les graphiques ci-après donnent pour 2013 la répartition, d une part, du nombre de sinistres en sinistres euros et < euros et, d autre part, de la charge des sinistres en charge des sinistres euros et < euros. Nombre de sinistres 0,20% Charges des sinistres 25,18% 74,82% 99,80% Sinistres euros Sinistres < euros Sinistres euros Sinistres < euros Ces graphiques indiquent qu'en 2013, la charge est estimée à plus de euros pour 0,20 % seulement des sinistres. L ensemble de ces sinistres graves représente 25,18 % de la charge totale des sinistres. p. 8

9 1,9% 1,8% 1,7% 1,6% 1,4% 7,1% 7,2% 6,8% 6,6% 6,5% 8,9% 8,8% 7,9% 7,3% 7,2% 16,0% 15,6% 15,2% 13,3% 12,7% 23,5% 22,8% 21,8% 25,6% 26,3% 29,3% 29,2% 31,4% 31,4% 33,9% Evolution de la fréquence des sinistres en assurance RC automobile Données Fréquence des sinistres par catégorie de véhicules en RC automobile Les graphiques repris ci-après indiquent pour les années , pour chacune des catégories de véhicules en assurance RC auto : la fréquence des sinistres ; la fréquence des sinistres avec dommages corporels ; le nombre de sinistres euros par véhicules assurés. Fréquence des sinistres par catégorie de véhicules 40% 35% 30% 25% 20% 15% 10% 5% 0% Tourisme & affaires Deux-roues Autobus & autocars Taxis et voitures de location Transport de choses MMA <= 3,5 T Transport de choses MMA > 3,5 T Source fréquence des sinistres: Assuralia Pour la catégorie deux-roues, la fréquence des sinistres diminue chaque année durant la période , ce qui donne un recul de 1,9 % en 2009 à 1,4 % en La fréquence des sinistres avec dommages corporels a oscillé autour de 0,30 % au cours de la période pour reculer à 0,24 % en 2012 et 0,23 % en Le nombre de sinistres euros par deux-roues s'établit à 0,56 en 2013 (contre 0,66 en 2012). Les fréquences des sinistres pour les catégories «autobus & autocars» et «taxis et véhicules de location» s élèvent respectivement à 21,8 % et à 26,3 % en En 2013, la fréquence des sinistres avec dommages corporels s'établit à 1,87 % pour la catégorie «autobus et autocars» (3,5 fois celle de la catégorie «tourisme et affaires»). Pour la catégorie «taxis et véhicules de location», cette fréquence des sinistres atteint 2,84 % en 2012 (5,3 fois celle de la catégorie «tourisme et affaires»). Les véhicules relevant des catégories «autobus et autocars» et «taxis et véhicules de location» causent donc 3 à 5 fois plus de sinistres avec dommages corporels que les véhicules de la catégorie «tourisme et affaires». p. 9

10 0,31% 0,30% 0,31% 0,24% 0,23% 0,67% 0,64% 0,63% 0,59% 0,54% 0,72% 0,68% 0,70% 0,66% 0,62% 0,57% 0,55% 0,59% 0,54% 0,46% 1,87% 2,10% 2,45% 2,78% 2,63% 2,44% 3,01% 2,84% 3,39% 3,21% Evolution de la fréquence des sinistres en assurance RC automobile Données 2013 Pour la période , le nombre de sinistres euros par véhicules est compris entre 4,58 et 8,93 pour les catégories «autobus & autocars» et «taxis et véhicules de location». Les véhicules de ces deux catégories causent non seulement beaucoup plus de sinistres, mais aussi, en moyenne, plus de sinistres graves que les véhicules de la catégorie «tourisme et affaires». Fréquence des sinistres avec dommages corporels par catégorie de véhicules 4,0% 3,5% 3,0% 2,5% 2,0% 1,5% 1,0% 0,5% 0,0% Tourisme & affaires Deux-roues Autobus & autocars Taxis et voitures de location Transport de choses Transport de choses MMA <= 3,5 T MMA > 3,5 T Source fréquence des sinistres: Assuralia La fréquence des sinistres pour la catégorie «transport de choses MMA < 3,5 T» baisse en 2013 à 7,2 % (contre 7,3 % en 2012). La fréquence des sinistres avec dommages corporels est en recul : de 0,66 % en 2012 à 0,62 % en Le nombre de sinistres euros par véhicules baisse cette dernière année pour s'établir à 1,32 en 2013 (contre 1,84 en 2012). Par comparaison avec les véhicules de la catégorie «tourisme et affaires», les véhicules de la catégorie «transport de choses MMA 3,5 T» causent environ 11 % de sinistres de plus en En ce qui concerne les sinistres avec dommages corporels, la différence est plus importante : pour la catégorie «transport de choses MMA < 3,5 T», on observe quelque 15 % de sinistres avec dommages corporels de plus que dans la catégorie tourisme et affaires. Tout comme en 2010 et en 2012, le nombre de sinistres graves causés par véhicules de la catégorie «transport de choses MMA 3,5 T» est, en 2013, supérieur à ce nombre observé dans la catégorie «tourisme et affaires». En 2009 et en 2011, c'était l'inverse. p. 10

11 0,64 0,53 0,73 0,66 0,56 1,21 1,13 1,28 1,33 1,27 1,14 1,40 1,09 1,32 1,84 2,77 3,76 4,25 4,06 4,63 4,58 5,72 5,41 5,42 5,55 6,42 6,34 8,45 8,53 8,93 Evolution de la fréquence des sinistres en assurance RC automobile Données 2013 Nombre de sinistres >= euros par véhicules assurés par catégorie de véhicules Tourisme & affaires Deux-roues Autobus & autocars Taxis et voitures de location Transport de choses Transport de choses MMA <= 3,5 T MMA > 3,5 T Source: Assuralia Pour la catégorie «transport de choses MMA > 3,5 T», on constate durant la période une baisse de la fréquence des sinistres de 16,0 % en 2009 à 12,7 % en La fréquence des sinistres avec dommages corporels est également en baisse au cours de la même période pour atteindre 0,46 % en 2013 (contre 0,57 % en 2009). Le nombre de sinistres euros par véhicules augmente de 3,76 % en 2009 pour atteindre 5,55 % en 2011, mais retombe à 2,77 % en Par comparaison avec les véhicules de la catégorie «tourisme et affaires», les véhicules de la catégorie «transport de choses MMA > 3,5 T» causent en 2013 environ deux fois plus de sinistres. Ces dernières années, la fréquence des sinistres avec dommages corporels est légèrement moins élevée en «transport de choses MMA > 3,5 T» qu'en «tourisme et affaires». Le nombre de sinistres graves causés par véhicules de la catégorie «transport de choses MMA > 3,5 T» est cependant 2,2 fois plus élevé en 2013 que ce nombre observé dans la catégorie «tourisme et affaires alors que ce ratio était encore de 3,1 en p. 11

12 Evolution de la fréquence des sinistres en assurance RC automobile Données Conclusions RC tourisme et affaires Tant la fréquence des sinistres que le nombre de sinistres ont connu une tendance haussière en RC tourisme et affaires entre 2006 et L extension du parc automobile, notamment, a entraîné une augmentation du nombre de sinistres de 17,9 % entre 2004 et De 2010 à 2012, le nombre de sinistres a reculé de 7,1 % pour s'établir à En 2013, le nombre de sinistres croît légèrement pour s établir à Durant la période , 2010 est l'année au cours de laquelle on a enregistré le plus grand nombre de sinistres, mais étonnamment aussi l'année où il y a eu le moins de sinistres graves. La fréquence des sinistres et le nombre de sinistres avec dommages corporels en RC tourisme et affaires ont baissé de 2002 à Durant la période , cette fréquence a oscillé autour de 0,7 % pour ensuite diminuer progressivement à 0,54 % en Comparaison entre différentes catégories de véhicules en RC automobile Alors qu en 2013, véhicules de la catégorie «tourisme et affaires» ont causé en moyenne 65 sinistres, ce nombre s élève à 218 et plus pour les catégories «autobus & autocars» et «taxis et véhicules de location». En ce qui concerne les catégories «transport de choses MMA 3,5 T et MMA > 3,5 T», ce nombre s établit respectivement à 72 et 127. Pour la catégorie «deux-roues», ce nombre reste limité à 14. En 2013, la fréquence des sinistres avec dommages corporels est la plus élevée dans les catégories «autobus & autocars» (1,9 %) et «taxis et véhicules de location» (2,8 %). Pour les autres catégories, cette fréquence atteint moins de 0,62 %. En 2013, véhicules des catégories «autobus & autocars» et «taxis et véhicules de location» ont causé respectivement 5,7 et 5,4 sinistres représentant une charge euros. Pour la catégorie «transport de choses MMA > 3,5 T», ce nombre s'élève à 2,8. S agissant des véhicules des autres catégories, il s établit à 1,3 ou moins. p. 12

Evolution de la fréquence des sinistres 2003-2012 en assurance RC automobile

Evolution de la fréquence des sinistres 2003-2012 en assurance RC automobile Evolution de la fréquence des sinistres 2003-2012 en assurance RC automobile Contenu 1. Nombre de sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence des sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence

Plus en détail

Evolution de la fréquence des sinistres 2002-2011 en assurance RC automobile

Evolution de la fréquence des sinistres 2002-2011 en assurance RC automobile Evolution de la fréquence des sinistres 2002-2011 en assurance RC automobile Contenu 1. Nombre de sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence des sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence

Plus en détail

Evolution de la fréquence des sinistres 2001-2009 en assurance RC automobiles

Evolution de la fréquence des sinistres 2001-2009 en assurance RC automobiles Evolution de la fréquence des sinistres 2001-2009 en assurance RC automobiles Contenu 1. Nombre de sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence des sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence

Plus en détail

Evolution de la fréquence des sinistres en assurance RC automobiles

Evolution de la fréquence des sinistres en assurance RC automobiles Evolution de la fréquence des sinistres en assurance RC automobiles Contenu 1. Nombre de sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence des sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence des

Plus en détail

Evolution de la fréquence des sinistres en assurance RC automobile

Evolution de la fréquence des sinistres en assurance RC automobile Evolution de la fréquence des sinistres 2005-2014 en assurance RC automobile Contenu 1. Nombre de sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence des sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence

Plus en détail

Evolution de la fréquence des sinistres en assurance RC automobile

Evolution de la fréquence des sinistres en assurance RC automobile Evolution de la fréquence des sinistres 2006-2015 en assurance RC automobile Contenu 1. Nombre de sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence des sinistres en RC tourisme et affaires... 1 Fréquence

Plus en détail

Evolution de la fréquence des sinistres en assurance RC automobile

Evolution de la fréquence des sinistres en assurance RC automobile Evolution de la fréquence des sinistres 2007-2016 en assurance RC automobile Contenu 1. Nombre de sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence des sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence

Plus en détail

DGO 2013-2017. Données de l'enjeu "jeunes de moins de 25 ans" Période d'étude : 2009-2013. Septembre 2014

DGO 2013-2017. Données de l'enjeu jeunes de moins de 25 ans Période d'étude : 2009-2013. Septembre 2014 SERVICE EXPERTISE TERRITORIALE RISQUES ET SECURITE Sécurité Routière et Déplacements Septembre 2014 DGO 2013-2017 Données de l'enjeu "jeunes de moins de 25 " Période d'étude : 2009-2013 Direction Départementale

Plus en détail

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec BILAN ROUTIER 2014 Société de l assurance automobile du Québec SAAQ BILAN ROUTIER 2014 1 SOMMAIRE IL Y A EU 336 DÉCÈS SUR LES ROUTES EN 2014, SOIT 55 DE MOINS QU EN 2013, CE QUI REPRÉSENTE UNE DIMINUTION

Plus en détail

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Focus Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Introduction Le travailleur qui devient chômeur et qui est admissible sur base de prestations de travail se voit, en application du principe

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER 2013 SOMMAIRE Depuis 1978,... le nombre de décès a chuté de 77,4 %. Il y a eu 399 décès sur les routes en 2013, soit 22 de moins qu en 2012, ce

Plus en détail

DOSSIER PRESSE. Bilan routier

DOSSIER PRESSE. Bilan routier DOSSIER DE PRESSE Bilan routier 2006 SOMMAIRE En 2006, les données sur les accidents et les victimes depuis 1989 ont été révisées. Avec 46 012 victimes en 2006 contre 47 462 en 2005, le nombre de blessés

Plus en détail

Evolution du Parc National automobile Novembre 2007

Evolution du Parc National automobile Novembre 2007 Evolution du Parc National automobile Novembre 2007 Parc_Auto.doc : Evolution du Parc National automobile Page 1 of 7 Evolution du Parc national automobile Durant ces douze dernières années, de 1995 à

Plus en détail

Bureau de l enquêteur correctionnel. L isolement préventif et le système correctionnel fédéral. Tendance sur 10 ans

Bureau de l enquêteur correctionnel. L isolement préventif et le système correctionnel fédéral. Tendance sur 10 ans Bureau de l enquêteur correctionnel L isolement préventif et le système correctionnel fédéral Tendance sur 10 ans 28 mai 2015 NO DE CAT: PS104-12/2015F-PDF ISSN: 978-0-660-02227-7 Sa Majesté la Reine du

Plus en détail

Chiffres clés de l assurance transport 2011 réalisés par l ABAM

Chiffres clés de l assurance transport 2011 réalisés par l ABAM Chiffres clés de l assurance transport 2011 réalisés par l ABAM Contenu 1. Facultés : la Belgique reste dans le top 15... 2 2. La branche CMR reste dans le vert... 3 3. Corps fluviaux... 4 4. Corps maritimes...

Plus en détail

Evolution du nombre de bénéficiaires de l assurance-chômage âgés de 50 ans et plus

Evolution du nombre de bénéficiaires de l assurance-chômage âgés de 50 ans et plus Evolution du nombre de bénéficiaires de l assurance-chômage âgés de 50 ans et plus Direction Statistiques et Publications Sommaire Introduction p. 4 1. Les bénéficiaires de l'assurance-chômage âgés de

Plus en détail

Instituut voor de autocar en de autobus v.z.w. Institut pour l autocar et l autobus a.s.b.l. NALYSE DU MARCHÉ DU TRAVAIL SECTORIEL

Instituut voor de autocar en de autobus v.z.w. Institut pour l autocar et l autobus a.s.b.l. NALYSE DU MARCHÉ DU TRAVAIL SECTORIEL Instituut voor de autocar en de autobus v.z.w. Institut pour l autocar et l autobus a.s.b.l. NALYSE DU MARCHÉ DU TRAVAIL SECTORIEL HD/--/HD/ECO.13/2010.13/048 mai 2010 ICB Institut pour l autocar et l

Plus en détail

Le marché du travail en Belgique en 2012

Le marché du travail en Belgique en 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE Bruxelles, le 28 mars 2013 Le marché du travail en Belgique en 2012 Nouveaux chiffres de l enquête sur les forces de travail Combien de personnes ont exercé un travail rémunéré? Combien

Plus en détail

ETUDE DE L INFLUENCE DU SUIVI D UN STAGE CENTAURE SUR LA SINISTRALITE AUTOMOBILE. EXERCICE 2009 (vu au 31/01/2010)

ETUDE DE L INFLUENCE DU SUIVI D UN STAGE CENTAURE SUR LA SINISTRALITE AUTOMOBILE. EXERCICE 2009 (vu au 31/01/2010) DIRECTION ASSURANCE DOMMAGES INDIVIDUELS DES PARTICULIERS ACTUARIAT METIER Barbara ZUCCONI ETUDE DE L INFLUENCE DU SUIVI D UN STAGE CENTAURE SUR LA SINISTRALITE AUTOMOBILE EXERCICE 2009 (vu au 31/01/2010)

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 25 juillet 2014

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 25 juillet 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 25 juillet 2014 Le nombre d accidents et de victimes de la route au plus bas en 2013 La Direction générale Statistique publie aujourd hui les derniers chiffres relatifs

Plus en détail

Communiqué de presse 1 9. Embargo: mardi 10 juillet 2007, 11h.00

Communiqué de presse 1 9. Embargo: mardi 10 juillet 2007, 11h.00 Communiqué de presse 1 9 Communiqué de presse Lieu: St-Gall / Zurich Date: lundi 9 juillet 2007 Embargo: mardi 10 juillet 2007, 11h.00 Aperçu 1 Augmentation dramatique des faillites des privés... 2 1.1

Plus en détail

Moins d accidents et moins de victimes en 2009

Moins d accidents et moins de victimes en 2009 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUE DE PRESSE 12 avril 2011 Moins d accidents et moins de victimes en 2009 Les chiffres des accidents de la route portant sur 2009 viennent

Plus en détail

La présence syndicale au Québec en 2014

La présence syndicale au Québec en 2014 La présence syndicale au Québec en 2014 Alexis Labrosse Secrétariat du Travail Direction de l information sur le travail Mars 2015 1 Table des matières Introduction... 4 Les sources de données, la population

Plus en détail

FICHE A/s de l évolution de l activité de Bancassurance (exercice 2011)

FICHE A/s de l évolution de l activité de Bancassurance (exercice 2011) ROYAUME DU MAROC Direction des assurances et de la prévoyance sociale ------------------- DCIA/BA FICHE A/s de l évolution de l activité de Bancassurance (exercice 2011) ---------------------- L activité

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 3 décembre 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 3 décembre 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 3 décembre 2015 Statistiques des accidents de la circulation 2014 La Direction générale Statistique Statistics Belgium publie aujourd'hui les chiffres les plus récents

Plus en détail

DONNEES DU SECTEUR DE L ASSURANCE AU BÉNIN EN 2014

DONNEES DU SECTEUR DE L ASSURANCE AU BÉNIN EN 2014 Atelier de dissémination des données du marché de l assurance au titre de l exercice 2014 et échanges sur les problèmes du secteur DONNEES DU SECTEUR DE L ASSURANCE AU BÉNIN EN 2014 Présenté par: Urbain

Plus en détail

NOTE DE SYNTHESE AUTOMOBILE

NOTE DE SYNTHESE AUTOMOBILE NOTE DE SYNTHESE AUTOMOBILE Novembre 2013 I. INTRODUCTION : L obligation d assurance automobile, apparue en 1958 -durant l ère coloniale-, a été reconduite après l indépendance. C est en 1974 que le législateur

Plus en détail

Consommation de flotte (1989 2012)

Consommation de flotte (1989 2012) Bases et méthodologie de comparaison L Association des importateurs suisses d automobiles «auto-suisse» établit chaque année la consommation moyenne des voitures de tourisme vendues appelée consommation

Plus en détail

RC Max XL. Tous couverts, partout dans le monde!

RC Max XL. Tous couverts, partout dans le monde! RC Max XL Tous couverts, partout dans le monde! La RC Max en bref 1. La RC Max est offerte à vie aux bons conducteurs : titulaires d un contrat R.C. Auto au B-M -2 chez AG Insurance ; automatiquement et

Plus en détail

Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007

Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007 Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007 Des tendances stables En 2007, le périmètre de la presse tel que défini par l Observatoire comprenait 2 066 entreprises, soit 321

Plus en détail

D A K A R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Dakar

D A K A R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Dakar D A K REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE Service Régional de la Statistique et de la

Plus en détail

Comment calculer les contributions de chaque mois à la mortalité annuelle par accident?

Comment calculer les contributions de chaque mois à la mortalité annuelle par accident? Comment calculer les contributions de chaque mois à la mortalité annuelle par accident? Le débat sur les conséquences de l affaiblissement du permis à points par un amendement à la LOPPSI2, qui double

Plus en détail

En tendance, le nombre de mariages et le taux de nuptialité sont en baisse

En tendance, le nombre de mariages et le taux de nuptialité sont en baisse Le nombre de mariages est en baisse tendancielle. Il passe de 2 236 en 196 à 1 714 en 211. Inversement, le nombre de divorces a augmenté fortement en passant de 13 en 196 à 1 27 en 211. Les mariages entre

Plus en détail

Majeurs et mineurs mis en cause par les services de Police en 2013

Majeurs et mineurs mis en cause par les services de Police en 2013 La criminalité en France Rapport annuel 2014 de l ONDRP Premier ministre Majeurs et mineurs par les services de Police en 2013 Antoine le graët, Chargé d études statistiques à l ONDRP 2 Principaux enseignements

Plus en détail

Comment se déplace-t-on aujourd hui dans l Agglomération Nantaise et son bassin de vie? tendances 2008

Comment se déplace-t-on aujourd hui dans l Agglomération Nantaise et son bassin de vie? tendances 2008 Comment se déplace-t-on aujourd hui dans l Agglomération Nantaise et son bassin de vie? tendances 2008 novembre 2009 Objectif : connaître les déplacements en 2008 Les objectifs du Plan de Déplacements

Plus en détail

Cette mise à jour fait ressortir une progression positive de 9% par rapport au premier trimestre 2014.

Cette mise à jour fait ressortir une progression positive de 9% par rapport au premier trimestre 2014. NOTE DE CONJONCTURE DU MARCHE DES ASSURANCES Deuxième trimestre 2015 Avant de présenter les chiffres au titre du second trimestre 2015, il est à noter que l actualisation des données du premier trimestre

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 Le nombre de victimes d accidents de la route en Belgique a diminué en 2012 La Direction générale Statistique et Information économique publie aujourd hui

Plus en détail

Observatoire national interministériel de la sécurité routière

Observatoire national interministériel de la sécurité routière Observatoire national interministériel de la sécurité routière Baromètre du mois de embre 2015 Bilan du mois 262 personnes 262 personnes seraient édées seraient sur édées les routes sur en les embre routes

Plus en détail

Poids lourds en 2007

Poids lourds en 2007 Poids lourds en 2007 Avertissements : Toutes les données contenues dans ce document concernent uniquement la métropole. A compter du 1 er janvier 2005, le «tué» est la personne décédée dans les trente

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC EMPLOI-QUÉBEC LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC ÉDITION 2015 Rédaction André Levert Catherine Ouellet Paula Santos Élaboration des tableaux Anh Truong Direction de l analyse et de l information sur

Plus en détail

L'octroi de crédit aux entreprises se maintient, mais la vigilance est de mise pour l'avenir

L'octroi de crédit aux entreprises se maintient, mais la vigilance est de mise pour l'avenir Communiqué de presse L'octroi de crédit aux entreprises se maintient, mais la vigilance est de mise pour l'avenir Bruxelles, le 28 octobre 2011 Près de 127 milliards d euros de crédits aux entreprises

Plus en détail

Évolution du marché du travail québécois :

Évolution du marché du travail québécois : ISSN 178-918 Volume 1, numéro 7 7 février Évolution du marché du travail québécois : De forts gains qui profitent aux jeunes et aux femmes Sommaire 1. Depuis 198, le marché du travail au a fait des progrès

Plus en détail

O L D A SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Kolda

O L D A SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Kolda REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ------------------

Plus en détail

4.1. Panorama du commerce et de la réparation auto-moto

4.1. Panorama du commerce et de la réparation auto-moto 4.1 Panorama du commerce et de la réparation auto-moto L ensemble du commerce et de la réparation d automobiles et de motocycles comprend 75 entreprises en 28 et 365 en équivalents-temps plein. Le taux

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE. Quelques données générales sur l insécurité routière francilienne

SECURITE ROUTIERE. Quelques données générales sur l insécurité routière francilienne SECURITE ROUTIERE Les données sont issues de l exploitation des Bulletins d Analyse d Accidents Corporels (BAAC) 24.Source : SETRA-DREIF 2 Quelques données générales sur l insécurité routière francilienne

Plus en détail

FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007

FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007 FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007 Rapport statistique des accidents du travail de 2006 1 Introduction La déclaration d accident du travail constitue le socle de la collecte des données relatives

Plus en détail

Damien Girardin dgi.girardin@gmail.com 079 358 43 94. Rapport. Analyse d audience www.closdudoubs.ch

Damien Girardin dgi.girardin@gmail.com 079 358 43 94. Rapport. Analyse d audience www.closdudoubs.ch Damien Girardin dgi.girardin@gmail.com 079 358 43 94 Rapport Analyse d audience www.closdudoubs.ch Rapport Table des matières Version 1.0 Table des matières 1 Explications... 3 2 Analyse... 3 2.1 Sessions...

Plus en détail

Rapport des statistiques 2004 Permis de construction et de rénovation TABLE DES MATIÈRES. Présentation... 1

Rapport des statistiques 2004 Permis de construction et de rénovation TABLE DES MATIÈRES. Présentation... 1 Préparé par : Samuel Gemme Inspecteur des bâtiments Le 11 janvier 2005 2005 Permis de construction et de rénovation i TABLE DES MATIÈRES Présentation... 1 Analyse des permis pour les constructions neuves...

Plus en détail

ETUDES STATISTIQUES Avril 2005

ETUDES STATISTIQUES Avril 2005 ETUDES STATISTIQUES Avril 2005 Table des matières I. LA CARRIERE D UN TRAVAILLEUR SALARIE a. L âge au début de la carrière b. Le type de carrière (temps complet/temps partiel c. Le taux d activité sur

Plus en détail

Réflexion sur la «Parité» Etude des données de l année 2014 et Evolution 2012-2014

Réflexion sur la «Parité» Etude des données de l année 2014 et Evolution 2012-2014 Réflexion sur la «Parité» Etude des données de l année 2014 et Evolution 2012-2014 Grâce à la mise en place d outils de suivi, nous avons à notre disposition, pour l année 2014, des données nouvelles pour

Plus en détail

LES ACCIDENTS DU TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS

LES ACCIDENTS DU TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS Les accidents du trport routier de voyageurs Chapitre 6 LES ACCIDENTS DU TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS En 2000, le trport routier de voyageurs est une activité où le risque d'accident de travail avec

Plus en détail

Activité du 115 de Paris et évolution de la population des usagers du 115 et des EMA.

Activité du 115 de Paris et évolution de la population des usagers du 115 et des EMA. Activité du 115 de Paris et évolution de la population des usagers du 115 et des EMA. Carole Lardoux 1 Introduction Les données saisies par les agents de téléphonie du 115 de Paris sont extraites chaque

Plus en détail

Note de conjoncture Brevets Bilan 1996

Note de conjoncture Brevets Bilan 1996 INSTITUT DE RECHERCHE EN PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE HENRI-DESBOIS Le 29 mai 1997 Note de conjoncture Brevets Bilan 1996 En bref 1 Nombre de demandes de brevets désignant la France toutes voies confondues

Plus en détail

Etudes, Actuariat et statistiques

Etudes, Actuariat et statistiques Etudes, Actuariat et statistiques Mots clés Pension de réversion IRCANTEC Octobre 2014 Résumé L Institution de retraite complémentaire des agents non titulaires de l Etat et des collectivités publiques

Plus en détail

23ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES

23ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES 23ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest - Mercredi 6 avril 2011-1 La diffusion des crédits recule toujours

Plus en détail

EXERCICES SUR LES POURCENTAGES

EXERCICES SUR LES POURCENTAGES EXERCICES SUR LES POURCENTAGES Exercice 1 1. Jean a acheté une voiture neuve valant 15 000 euros. La première année, les modèles perdent 30% de leur valeur. Combien Jean pourra-t-il espérer revendre son

Plus en détail

Fiche thématique n 9 Les infractions au code de la consommation et au droit de la concurrence en 2012

Fiche thématique n 9 Les infractions au code de la consommation et au droit de la concurrence en 2012 Les infractions au code de la consommation et au droit de la concurrence en 2012 Principaux enseignements En 2012, les enquêteurs de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la

Plus en détail

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical Aile profession libérale de l Union des classes moyennes Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical PL statistiques2010 BD20111114 I. Travailleurs

Plus en détail

Un volume d emploi en croissance Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Un volume d emploi en croissance Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit Un volume d emploi en croissance fectifs ariés NAF 6920Z Eff Évolution du nombre de ariés du secteur (NAF 6920Z) au total de 1993 à 2008 135 000 130 000 125 000 120 000 115 000 110 000 105 000 100 000

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Terre-Neuve-et-Labrador Octobre 2015 Ce Bulletin sur le marché du travail fournit une analyse des résultats de l Enquête sur la population active pour la province de Terre-Neuve-et-Labrador,

Plus en détail

Mesurer l incidence de BDC sur ses clients

Mesurer l incidence de BDC sur ses clients Équipe de la Recherche et de l analyse économique de BDC Juillet 213 DANS CE RAPPORT Le présent rapport est fondé sur une analyse statistique réalisée par Statistique Canada visant à évaluer l incidence

Plus en détail

La durée de service des conducteurs routiers de fret poids lourds en 2010

La durée de service des conducteurs routiers de fret poids lourds en 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 273 Décembre 2011 La durée de service des conducteurs routiers de fret poids lourds en 2010 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT En 2010, le temps de service

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

Encadré 3. Graphique A Nombre de demandeurs d emploi de catégorie A et nombre de chômeurs au sens du BIT

Encadré 3. Graphique A Nombre de demandeurs d emploi de catégorie A et nombre de chômeurs au sens du BIT Encadré 3 Chômeurs au sens du BIT et demandeurs d emploi inscrits sur les listes de Pôle emploi Les différences conceptuelles entre chômage au sens du BIT et inscription à Pôle emploi Le chômage au sens

Plus en détail

Statistiques sur le contentieux devant la Cour européenne des droits de l Homme

Statistiques sur le contentieux devant la Cour européenne des droits de l Homme Statistiques sur le contentieux devant la Cour européenne des droits de l Homme La Cour européenne des droits de l Homme est compétente pour connaître des requêtes adressées par les particuliers ou les

Plus en détail

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique Synthèse Les employés et opérateurs de l informatique sont chargés des manipulations sur ordinateurs et leurs périphériques, ou de l information des utilisateurs.

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Octobre 2009

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Octobre 2009 L Tableau de bord mensuel Octobre 2009 Avertissement : les indications mensuelles reprises dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitives qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple

Plus en détail

Les enjeux énergétiques du transport

Les enjeux énergétiques du transport Les enjeux énergétiques du transport Le secteur des transports consomme 50% du pétrole mondial. Avec des échanges commerciaux qui croissent beaucoup plus vite que le PIB, et une croissance exponentielle

Plus en détail

GLOBECO COMPRENDRE LA MONDIALISATION

GLOBECO COMPRENDRE LA MONDIALISATION GLOBECO COMPRENDRE LA MONDIALISATION «BNB à la Française» : édition 2013 C est en 1972 que le Roi du Bhoutan a institué dans son pays l indice du bonheur national brut (BNB). Beaucoup plus tard (1990),

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Principaux secteurs d activité haut-marnais Bilan Les principaux secteurs d activité haut-marnais BILAN édition 2011 Document réalisé en partenariat avec Observatoire Economique de la Haute-Marne Principaux

Plus en détail

Top 10 des marques dans toute la Suisse 6.6% 6.2% 5.9% 5.9% 5.7% 5.6% 4.5% 4.0% 4.0% TOYOTA MERCEDES PEUGEOT 11.0% 10% 8% 6% 4% VOLVO FORD 14% 12.

Top 10 des marques dans toute la Suisse 6.6% 6.2% 5.9% 5.9% 5.7% 5.6% 4.5% 4.0% 4.0% TOYOTA MERCEDES PEUGEOT 11.0% 10% 8% 6% 4% VOLVO FORD 14% 12. Auto - bien assuré au meilleur prix! Quelles sont les marques et les modèles de voiture les plus populaires en Suisse? Au volant, le comportement des hommes diffère-t-il de celui des femmes? Suisses romands

Plus en détail

L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires)

L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires) janvier 2013 L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires) Sommaire 1. Les résultats provisoires de 2012 2. Perspectives longues 3. L image globale de l année 2012 4. L année

Plus en détail

Niveau de vie des retraités selon la situation conjugale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Niveau de vie des retraités selon la situation conjugale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 novembre 2015 à 9 h 30 «Structures familiales, transferts intergénérationnels, bien-être» Document N 2 Document de travail, n engage pas le Conseil

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque

Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque Le salaire est une composante essentielle du contrat de travail. Dans les banques, les salaires sont en général négociés individuellement. Le fait de

Plus en détail

Politique budgétaire. Notre objectif est d étudier les répercussions des dépenses publiques et de la fiscalité sur le revenu et l emploi.

Politique budgétaire. Notre objectif est d étudier les répercussions des dépenses publiques et de la fiscalité sur le revenu et l emploi. Politique budgétaire Notre objectif est d étudier les répercussions des dépenses publiques et de la fiscalité sur le revenu et l emploi. Nous continuons de supposer qu il s agit d une économie fermée mais

Plus en détail

Absences au travail pour raison de santé dans les établissements hospitaliers en 2012 Décembre 2013 SOMMAIRE

Absences au travail pour raison de santé dans les établissements hospitaliers en 2012 Décembre 2013 SOMMAIRE ANALYSE CONJONCTURE Absences au travail pour raison de santé dans les établissements hospitaliers en 2012 Décembre 2013 ÉDITO En 2012, l augmentation de la gravité* des absences au travail pour raison

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS. Que veut dire «étalement»? Que veut dire «valeur au rôle»? Que veut dire «valeur uniformisée»? Que veut dire «valeur ajustée»?

FOIRE AUX QUESTIONS. Que veut dire «étalement»? Que veut dire «valeur au rôle»? Que veut dire «valeur uniformisée»? Que veut dire «valeur ajustée»? Que veut dire «étalement»? FOIRE AUX QUESTIONS Lorsque l augmentation de la valeur foncière de la propriété depuis la dernière mise à jour du rôle peut être répartie sur plus d une année, on dit qu elle

Plus en détail

BENFIELD PARIS ETUDE 2008 Renouvellement des programmes de réassurance Catastrophe Décès Invalidité en France

BENFIELD PARIS ETUDE 2008 Renouvellement des programmes de réassurance Catastrophe Décès Invalidité en France Benfield Paris a le plaisir de vous présenter les résultats de la cinquième édition de son étude sur le renouvellement des protections Catastrophe Décès Invalidité sur le marché français. Notre échantillon

Plus en détail

Chiffres clés de l assurance transport 2010 réalisés par l ABAM

Chiffres clés de l assurance transport 2010 réalisés par l ABAM Chiffres clés de l assurance transport 2010 réalisés par l ABAM Contenu Contenu... 1 1. Facultés... 2 2. CMR... 3 3. Corps fluviaux... 4 4. Corps maritimes... 5 5. Conclusion... 5 Le 8 juin 2011, l Association

Plus en détail

Deuxième année record de suite pour les nouvelles immatriculations

Deuxième année record de suite pour les nouvelles immatriculations Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 5.2.213, 9:15 11 Mobilité et transports N 351-13-7 Parc des véhicules routiers en 212 Deuxième

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor Etude statistique des données fournies par Médiafor L observatoire des métiers de la presse réalise une photographie

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 20 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Week-end Les déplacements du week-end Samedi Transports collectifs Voiture 3,33 déplacements par jour et par personne 35,3 millions

Plus en détail

Indices des prix à la consommation pour les ménages retraités ou âgés

Indices des prix à la consommation pour les ménages retraités ou âgés CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 14 octobre 2015 à 9 h 30 «Le pouvoir d achat des retraités» Document N 4 Document de travail, n engage pas le Conseil Indices des prix à la consommation

Plus en détail

LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE. Situation 2010

LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE. Situation 2010 LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE Situation 2010 Etablissements inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés 1 Mars 2011 1 Uniquement les établissements relevant du Centre de Formalités de la Chambre

Plus en détail

L'octroi de crédit hypothécaire en 2013 au niveau normal d'avant la crise

L'octroi de crédit hypothécaire en 2013 au niveau normal d'avant la crise Persbericht L'octroi de crédit hypothécaire en 2013 au niveau normal d'avant la crise Bruxelles, 24 janvier 2014 En 2013, 184.000 contrats de crédit hypothécaire ont été conclus pour un montant total d'un

Plus en détail

Pourcentages et évolutions

Pourcentages et évolutions Pourcentages et évolutions Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2008/2009 Table des matières 1 Part en pourcentage 2 1.1 Ensemble de référence.......................................... 2 1.2 Addition et

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

RAPPORT TRIMESTRIEL SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS

RAPPORT TRIMESTRIEL SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS RAPPORT TRIMESTRIEL SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS Janvier Mars 2014 Introduction Aux termes de l article 127 de la loi n 2011-01 du 24 février 2011 portant Code des Télécommunications, l Autorité

Plus en détail

La dette de consommation au Québec et au Canada

La dette de consommation au Québec et au Canada La dette de consommation au Québec et au Canada par : James O Connor Direction des statistiques sur les industries INTRODUCTION La croissance de l endettement à la consommation au Québec et au Canada entre

Plus en détail

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009. Quelles évolutions par rapport à 2000-2008?

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009. Quelles évolutions par rapport à 2000-2008? ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009 Quelles évolutions par rapport à 2000-2008? Observatoire des métiers CCIJP 2 Rappel des populations étudiées - Présentation des principales

Plus en détail

Les Belges sont satisfaits de leur médecin Transparence et coûts restent cependant à améliorer

Les Belges sont satisfaits de leur médecin Transparence et coûts restent cependant à améliorer Les Belges sont satisfaits de leur médecin Transparence et coûts restent cependant à améliorer Annexe À l occasion du 50 ème anniversaire de l assurance soins de santé et indemnités, la MC a mené une enquête

Plus en détail

Les stratégies d écarts sur options (suite)

Les stratégies d écarts sur options (suite) Mars 2012 Les stratégies d écarts sur options (suite) Les écarts sur options sont regroupés en deux catégories : les écarts verticaux et les écarts calendaires. Dans le premier bulletin 2012, nous avons

Plus en détail

Chapitre 1 : Taux d'évolution

Chapitre 1 : Taux d'évolution Chapitre : Taux d'évolution I ] Rappels de lycée pourcentages : I.. Pourcentage : Calculer t % d'une quantité A c'est faire : t 00 A Exercice : Dans une assemblée de 550 députés, 8 % sont des avocats.

Plus en détail

EVOLUTION PARC ROULANT A USAGES INDUSTRIEL ET/OU COMMERCIAL DE 2005 A 2009

EVOLUTION PARC ROULANT A USAGES INDUSTRIEL ET/OU COMMERCIAL DE 2005 A 2009 EVOLUTION PARC ROULANT A USAGES INDUSTRIEL ET/OU COMMERCIAL DE 2005 A 2009 Les importations de l Algérie durant la période 2005-2009 qui coïncide avec celle du plan quinquennal de soutien à la relance

Plus en détail

informations statistiques récentes n 6/2010 04/03/2010

informations statistiques récentes n 6/2010 04/03/2010 statnews informations statistiques récentes n 6/2010 04/03/2010 La reproduction totale ou partielle du présent bulletin d'information est autorisée à condition d'en citer la source Les femmes dans la société

Plus en détail

Rappel: les heures de formation sont valables 3 années.

Rappel: les heures de formation sont valables 3 années. FAQ REPRENANT LES DIFFERENTES SITUATIONS CONCERNANT LA PERIODE DE TRANSITION A PARTIR DU 1er MAI Rappel: les heures de formation sont valables 3 années. Catégorie Situation du candidat : QUE DOIT FAIRE

Plus en détail

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Méthodologie Ce Baromètre est mis en place par la Chambre Régionale de Commerce et d Industrie de Bourgogne,

Plus en détail

Etudes. Les Agences locales pour l'emploi. Analyse descriptive

Etudes. Les Agences locales pour l'emploi. Analyse descriptive Etudes Les Agences locales pour l'emploi Analyse descriptive 1995 à 1999 Introduction Cette analyse a pour but de faire le point sur le système des Agences locales pour l emploi après 5 ans. Les données

Plus en détail