Moins d accidents et moins de victimes en 2009

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Moins d accidents et moins de victimes en 2009"

Transcription

1 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUE DE PRESSE 12 avril 2011 Moins d accidents et moins de victimes en 2009 Les chiffres des accidents de la route portant sur 2009 viennent d'être rendus publics par la Direction générale Statistique et Information économique. Ceux-ci sont établis sur base des accidents de la route enregistrés par les services de police et les parquets. Moins d accidents : ( en 2008) = -2,1 % Moins de victimes : ( en 2008) = -2,6 % Autant de tués 30 jours: 944 (944 en 2008) = 0,0 % Moins de blessés graves : (6.782 en 2008) = -2,1 % Moins de blessés légers : ( en 2008) = -2,7 % Analyse des accidents de la route En 2009, on a dénombré sur la voie publique accidents de la route avec tués ou blessés. Cela représente une diminution par rapport à 2008 (-2,1%). Nombre d accidents et de victimes par région Région de Bruxelles-Capitale : diminution du nombre de tués 30 jours o Plus d accidents : (+2,1 %, 2008 : 3.997) et moins de victimes : (-0,4 %, 2008 : 5.052) o Plus de blessés légers : (+0,3%, 2008 : 4.795) o Moins de blessés graves : 193 (-13,1%, 2008 : 222) o Moins de tués 30 jours : 30 (-14,3%, 2008 : 35) Région flamande : diminution de tous les indicateurs o Moins d accidents, (-4,4%, 2008 : ), et moins de victimes : (-4,6%, 2008: ) o Moins de blessés légers : (-4,7%, 2008 : ) o Moins de blessés graves : (-3,4%, 2008 : 4.418) o Moins de tués 30 jours : 479 (-3,2%, 2008 : 495) Région wallonne : augmentation de tous les indicateurs o Plus d accidents, (+1,5 %, 2008 : ), et plus de victimes : (+1,0%, 2008 : ) o Plus de blessés légers : (+0,8%, 2008 : ) o Plus de blessés graves : (+1,8%, 2008 : 2.142) o Plus de tués 30 jours : 435 (+5,1%, 2008 : 414) 1

2 Qui sont les victimes des accidents de la route? Le nombre de victimes de la route est tombé à En 2009, le nombre de blessés graves a diminué de 2,1% passant de à Le nombre de blessés légers est passé de à , soit une diminution de 2,8%. Le nombre de tués 30 jours (tués sur place + dans les 30 jours suivant l accident) reste 944. Le nombre de tués sur place a augmenté de 0,8% (de 835 à 842). C est parmi les automobilistes que l on dénombre le plus grand nombre de tués 30 jours (464), suivis par les motocyclistes (137), les piétons (101) et les cyclistes (87). Les chiffres s empirent pour les motos de plus de 400 cc. Sur 257 tués 30 jours en agglomération, on décompte 53 conducteurs de motos, 69 conducteurs d autres véhicules à moteur, 36 passagers, 27 cyclistes et 65 piétons (25%). Ces chiffres s améliorent pour les cyclistes et les piétons (respectivement 43 et 70 tués 30 jours en 2008). En proportion, la catégorie d âge la plus touchée par les accidents mortels est celle des 18 à 34 ans (328 tués 30 jours soit 35% du total). Quand les accidents ont-ils lieu (semaine week-end, jour nuit)? accidents (29%) surviennent le week-end. Ces accidents représentent 31% de l ensemble des victimes de la route, soit victimes. Les accidents du week-end sont relativement lourds de conséquences: blessés graves, soit 36% de tous les blessés graves tués 30 jours, soit 43 % de tous les tués 30 jours accidents de la circulation (15%) se produisent pendant la nuit. Ces accidents ont donné lieu à 16% du total des victimes (9.926) dont : blessés graves, soit 21% du nombre total des blessés graves tués 30 jours, soit 29% de tous les tués 30 jours accidents de la route (9%) se sont produits pendant les nuits de week-end dont : blessés graves, soit 13% du nombre total de blessés graves tués 30 jours, 18% parmi lesquels on compte 96 tués 30 jours âgés entre 18 et 34 ans. Où les accidents surviennent-ils? En Belgique, la plupart des accidents surviennent en agglomération. On n y retrouve qu une minorité de tués 30 jours (257) accidents ont eu lieu en dehors des agglomérations, où 633 personnes ont perdu la vie dans les 30 jours accidents se sont produits sur les autoroutes. 149 personnes en sont décédées. Les autres accidents ont eu lieu sur les autres types de routes: avec 795 personnes décédées dans les 30 jours. 2

3 Vos propres analyses Notre nouvelle application internet be.stat vous permet de faire vos propres analyses en croisant les données dans le sens qui vous intéresse. Accidents de la route avec tués et blessés, par date, jour de la semaine, heure du jour, commune, type de route et divers autres facteurs d accidents. Nombre de tués, blessés graves, blessés légers et victimes indemnes d accidents de la route, par classe d âges, genre d usager, sexe et diverses caractéristiques de l accident. Vous désirez de plus amples informations? Site web : adresse de courriel : Téléphone : Freddy Verkruyssen 02/

4 Annexe 1 Tableaux et graphiques Evolution du nombre d'accidents Nombre d'accidents avec Année Nombre total d'accidents * (%) tués * (%) mortellem ent blessés * (%) tués 30 jours * (%) blessés graves * (%) blessés légers * (%) , ,0 96-7, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ** ** ** ** * Augmentation ou diminution en % par rapport à l'année précédente. ** Jusqu'en 1972, les chiffres concernant les accidents avec mortellement blessés sont compris dans ceux des accidents avec blessés graves ou avec blessés légers Tués 30 jours = tués sur place + mortellement blessés Evolution du nombre de victimes Nombre de victimes Année Nombre total de victimes * (%) Tués * (%) mortelleme nt blessés * (%) Tués 30 jours * (%) Blessés graves * (%) Blessés légers * (%) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ** ** ** ** * Augmentation ou diminution en % par rapport à l'année précédente. ** Jusqu'en 1972, les chiffres concernant les mortellement blessés sont compris dans ceux des blessés graves ou blessés légers Tués 30 jours = tués sur place + mortellement blessés 4

5 Evolution du nombre d'accidents par région Nombre d'accidents avec tués 30 jours* blessés graves blessés légers Belgique Région de Bruxelles- Capitale Région flamande Région wallonne Evolution du nombre de victimes par région Nombre de victimes Tués 30 jours* Blessés graves Blessés légers Belgique Région de Bruxelles- Capitale Région flamande Région wallonne * Tués 30 jours = tués sur place + mortellement blessés - 5 -

6 Nombre d'accidents par province Nombre d'accidents avec Provinces et régions tués mortellement blessés tués 30 jours* blessés graves blessés légers Belgique Région de Bruxelles-Capitale Région flamande Prov. Anvers Prov. Limbourg Prov. Flandre orientale Prov. Brabant flamand Prov. Flandre occidentale Région wallonne Prov. Brabant wallon Prov. Hainaut Prov. Liège Prov. Luxembourg Prov. Namur Nombre de victimes par province Nombre de victimes Provinces et régions Tués Mortellement blessés Tués 30 jours* Blessés graves Blessés légers Belgique Région de Bruxelles-Capitale Région flamande Prov. Anvers Prov. Limbourg Prov. Flandre orientale Prov. Brabant flamand Prov. Flandre occidentale Région wallonne Prov. Brabant wallon Prov. Hainaut Prov. Liège Prov. Luxembourg Prov. Namur * Tués 30 jours = tués sur place + mortellement blessés - 6 -

7 Nombre d'accidents pendant la semaine ou le week-end Nombre d'accidents avec En semaine Durant le jour Durant la nuit Le week-end Durant le jour Durant la nuit des périodes accidents Tués Mortellement blessés tués 30 jours Blessés graves Blessés légers Nombre de victimes pendant la semaine ou le week-end Nombre de victimes En semaine Durant le jour Durant la nuit Le week-end Durant le jour Durant la nuit des périodes victimes Tués Mortellement blessés tués 30 jours Blessés graves Blessés légers jour = de h. à h. nuit = de h. à h. week-end = du vendredi h. au lundi h

8 Nombre de tués 30 jours* par classe d'âges pendant la semaine ou le week-end En semaine Le week-end des Classe d'âges durant le durant la durant le durant la périodes jour nuit jour nuit de 0 à 4 ans de 5 à 9 ans de 10 à 14 ans de 15 à 19 ans dont 16 à 17 ans dont 18 à 19 ans de 20 à 24 ans de 25 à 29 ans de 30 à 34 ans de 35 à 39 ans de 40 à 44 ans de 45 à 49 ans de 50 à 54 ans de 55 à 59 ans de 60 à 64 ans de 65 à 69 ans de 70 à 74 ans de 75 à 79 ans de 80 à 84 ans ans et plus âge inconnu *Tués 30 jours = tués sur place + mortellement blessés jour = de h. à h. nuit = de h. à h. week-end = du vendredi h. au lundi h

9 Nombre total de victimes d'après le genre d'usager - Belgique Nombre de victimes Genre d' usagers Tués Mortellement blessés Tués 30 jours* Blessés graves Blessés légers général Voiture voyageurs Voiture à usage mixte Minibus Camionnette Véhicule de camping Camion Tracteur + semi-remorque Tracteur Tracteur agricole Autobus Tram Autocar Moto < 400 cc Moto > 400 cc Cyclomoteur A Cyclomoteur B Cyclomoteur à 3 ou 4 roues Bicyclette Véhicule attelé Personne handicapée en fauteuil roulant Piéton Cavalier Autre usager Inconnu Autres victimes** Passager de véhicule à moteur usager faible * Tués 30 jours = tués sur place + mortellement blessés ** Ni conducteurs, ni piétons, ni passagers. Exemple : personne se trouvant dans un immeuble embouti - 9 -

10 Evolution du nombre d'accidents par région selon la survenance en ou hors agglomération Agglomération Belgique En Hors Inconnu Région de Bruxelles- Capitale En Hors Inconnu Région flamande En Hors Inconnu Région wallonne En Hors Inconnu Evolution du nombre de victimes par région selon la survenance en ou hors agglomération Agglomé-ration Belgique En Hors Inconnu Région de Bruxelles- Capitale En Hors Inconnu Région flamande En Hors Inconnu Région wallonne En Hors Inconnu

11 Evolution du nombre de tués et de mortellement blessés (tués 30 j) par région selon la survenance en ou hors agglomération Agglomération Belgique En Hors Inconnu Région de Bruxelles- Capitale En Hors Inconnu Région flamande En Hors Inconnu Région wallonne En Hors Inconnu Evolution du nombre de blessés graves par région selon la survenance en ou hors agglomération Agglomération Belgique En Hors Inconnu Région de Bruxelles- Capitale En Hors Inconnu Région flamande En Hors Inconnu Région wallonne En Hors Inconnu

12 Evolution du nombre de "tués 30 jours" par genre d'usager en agglomération (%) % Conducteur moto & cyclomoteur % Conducteur autre véhicule à moteur ou sur rails % Passager de véhicule à moteur ou sur rail % cycliste % Piéton % Autre % Evolution du nombre de blessés graves par genre d'usager en agglomération (%) % Conducteur moto & cyclomoteur % Conducteur autre véhicule à moteur ou sur rails % Passager de véhicule à moteur ou sur rail % cycliste % Piéton % Autre %

13 Annexe 2 Définitions utilisées

14 Accident : un accident entre deux usagers de la route ou plus est considéré comme un seul accident. Seuls les accidents ayant eu lieu sur la voie publique et ayant fait des morts ou des blessés sont comptabilisés dans cette statistique. Ne sont donc pas pris en compte : les collisions et les accidents sur terrain privé ou survenus lors de compétitions sportives. Les accidents n ayant entraîné que des dommages matériels ont cessé d être comptabilisés depuis Nature de l accident : la nature de l accident se réfère à la première collision (p.ex. une voiture heurte d abord une autre voiture et ensuite un arbre : il s agit alors d une collision entre deux usagers de la route). Tué 30 jours: Toute personne décédée sur place ou endéans les 30 jours suivant la date de l accident. Blessé grave : toute personne blessée dans un accident de la circulation et dont l état nécessite une hospitalisation de plus 24 heures. Blessé léger : toute personne blessée dans un accident de la circulation et à laquelle ne s appliquent pas les qualificatifs de blessé grave ou de blessé mortellement. Accident du week-end : accident survenant entre le vendredi 22 h et le lundi 5 h 59. Annexe 3 Qualité des chiffres Les données des tués sont les données les plus fiables et les plus stables. La probabilité qu un accident fasse l objet de l intervention de la police ou des parquets y est en effet la plus grande. Les données des blessés légers sont très probablement sous-estimées, notamment pour les usagers faibles (piétons, cyclistes). Sur base d études belges et internationales, le taux d enregistrement par la police est en effet évalué à 90% pour les accidents mortels (les données des parquets nous permettent cependant d améliorer les résultats). Il se situe aux alentours de 50% pour les victimes hospitalisées et est de moins de 20% pour les personnes très légèrement blessées (non hospitalisées). Les données de 2001 à 2004 sont les moins fiables en raison de la réorganisation des services de police. Depuis 2002, la DGSIE effectue une calibration (estimation statistique de données manquantes au niveau de chaque zone de police) à chaque mise à jour pour les accidents non mortels, ce qui explique une moindre stabilité des statistiques des blessés entre deux mises à jour successives et des problèmes d arrondis. La publication la plus récente fait toujours foi

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER 2013 SOMMAIRE Depuis 1978,... le nombre de décès a chuté de 77,4 %. Il y a eu 399 décès sur les routes en 2013, soit 22 de moins qu en 2012, ce

Plus en détail

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec BILAN ROUTIER 2014 Société de l assurance automobile du Québec SAAQ BILAN ROUTIER 2014 1 SOMMAIRE IL Y A EU 336 DÉCÈS SUR LES ROUTES EN 2014, SOIT 55 DE MOINS QU EN 2013, CE QUI REPRÉSENTE UNE DIMINUTION

Plus en détail

Accidents à un seul véhicule sans piéton

Accidents à un seul véhicule sans piéton Accidents à un seul véhicule sans piéton Synthèse Les données utilisées pour cette fiche sont plus particulièrement issues de l Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR) dont

Plus en détail

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière.

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. J u i n2 0 1 2 Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. Vice-présidente : Directrice : Coordonnatrice

Plus en détail

CENTRE DE CONNAISSANCE SÉCURITE ROUTIÈRE

CENTRE DE CONNAISSANCE SÉCURITE ROUTIÈRE CENTRE DE CONNAISSANCE SÉCURITE ROUTIÈRE ANALYSE STATISTIQUE DES ACCIDENTS DE LA ROUTE 2010 Merci de référer à ce document de la façon suivante : Nuyttens, N., Focant F., Casteels Y. (2012) Analyse statistique

Plus en détail

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement?

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? 1 Concerne : Abords d école limitation 30Km/h Gilet rétro réfléchissant Camions Nouvelles cartes de stationnement - Motards Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? Arrêté Royal

Plus en détail

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière à la Vice-présidence à la sécurité routière.

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière à la Vice-présidence à la sécurité routière. Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière à la Vice-présidence à la sécurité routière. Vice-présidente : Directrice : Coordonnateur et rédacteur

Plus en détail

que faire? Siège social Rue de l Etuve 12-1000 Bruxelles - Belgique Tél. 02 509 04 11- Fax 02 509 04 00 www.federale.be

que faire? Siège social Rue de l Etuve 12-1000 Bruxelles - Belgique Tél. 02 509 04 11- Fax 02 509 04 00 www.federale.be Siège social Rue de l Etuve 12-1000 Bruxelles - Belgique Tél. 02 509 04 11- Fax 02 509 04 00 www.federale.be Société Coopérative d Assurances contre les Accidents, l Incendie, la Responsabilité Civile

Plus en détail

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 Hôtel de Roquelaure 18 juin 2008 Jean CHAPELON Secrétaire général de l Observatoire national interministériel de sécurité routière (ONISR) La sécurité

Plus en détail

DONNÉES DÉTAILLÉES DE L ACCIDENTALITÉ

DONNÉES DÉTAILLÉES DE L ACCIDENTALITÉ PARTIE 6 # DONNÉES DÉTAILLÉES DE L ACCIDENTALITÉ DONNÉES DÉTAILLÉES DE L ACCIDENTALITÉ / LES ACCIDENTS ET LES USAGERS Les accidents et les usagers Selon les modes de déplacement 161 DONNÉES GÉNÉRALES D

Plus en détail

BILAN 2001 DES TAXIS, DES AUTOBUS ET DES CAMIONS ET TRACTEURS ROUTIERS

BILAN 2001 DES TAXIS, DES AUTOBUS ET DES CAMIONS ET TRACTEURS ROUTIERS DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2001 DES TAXIS, DES AUTOBUS ET DES CAMIONS ET TRACTEURS ROUTIERS C-4052 DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2001 DES TAXIS, DES AUTOBUS ET DES CAMIONS ET TRACTEURS ROUTIERS Service des

Plus en détail

Extrait du Guide d aide à la codification du BAAC. Document réalisé par l ONISR et le SETRA Avec la collaboration du CETE du Sud-Ouest

Extrait du Guide d aide à la codification du BAAC. Document réalisé par l ONISR et le SETRA Avec la collaboration du CETE du Sud-Ouest Extrait du Guide d aide à la codification du BAAC Document réalisé par l ONISR et le SETRA Avec la collaboration du CETE du Sud-Ouest Décembre 2012 Définition de l accident corporel de la circulation routière

Plus en détail

La sécurité routière en Ille-et-Vilaine Bilan 2014 et évolutions

La sécurité routière en Ille-et-Vilaine Bilan 2014 et évolutions La sécurité routière en Ille-et-Vilaine Bilan 201 et évolutions Observatoire Départemental de la Sécurité Routière d Ille-et-Vilaine Sommaire, indicateurs et définitions Sommaire Les définitions Page

Plus en détail

Evolution de la fréquence des sinistres 2003-2012 en assurance RC automobile

Evolution de la fréquence des sinistres 2003-2012 en assurance RC automobile Evolution de la fréquence des sinistres 2003-2012 en assurance RC automobile Contenu 1. Nombre de sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence des sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence

Plus en détail

Evolution de la fréquence des sinistres 2002-2011 en assurance RC automobile

Evolution de la fréquence des sinistres 2002-2011 en assurance RC automobile Evolution de la fréquence des sinistres 2002-2011 en assurance RC automobile Contenu 1. Nombre de sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence des sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence

Plus en détail

ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance

ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance Définition Un accident corporel (mortel ou non mortel) de

Plus en détail

RC Auto. comment s y prendre?

RC Auto. comment s y prendre? RC Auto comment s y prendre? RC Auto Une assurance, pour quels conducteurs et pour quels véhicules? «Pas de voiture» sans assurance Parler de l assurance automobile, c est songer aussitôt à l assurance

Plus en détail

Les journées "Trajectoires" au service des motards

Les journées Trajectoires au service des motards PRÉFET DE LA HAUTE-SAVOIE Point presse Les journées "Trajectoires" au service des motards 19 avril 2015 Direction départementale des Territoires de la Haute-Savoie www.haute-savoie.gouv.fr Les journées

Plus en détail

Campagne motards 2015 Les chiffres

Campagne motards 2015 Les chiffres Campagne motards 2015 Les chiffres Le printemps est synonyme du retour de nombreux motards sur nos routes. Le mois d avril marque également le début de la période la plus meurtrière pour les motards. Même

Plus en détail

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité Introduction: Être responsable de ses actes Vivre en société exige l existence et le respect de règles visant à garantir la liberté des individus qui la composent, 2 mais aussi à les protéger sur les plans

Plus en détail

BILAN ROUTIER UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! 7 principales causes de collisions à Montréal. Portrait de la sécurité routière et de la circulation

BILAN ROUTIER UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! 7 principales causes de collisions à Montréal. Portrait de la sécurité routière et de la circulation BILAN ROUTIER Portrait de la sécurité routière et de la circulation 2010 UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! Le partage de la route en milieu urbain est l enjeu qui pose le plus grand défi autant aux usagers

Plus en détail

Bienvenue Salon du crédit et de l assurance

Bienvenue Salon du crédit et de l assurance Bienvenue Salon du crédit et de l assurance 19 février 2013 Présentation Crédit hypothécaire 1. Elantis en 2013 2. Bienvenue ELZA 3. Avantages 4. Coming soon 5. Service 5 étoiles Crédit à la consommation

Plus en détail

Banque nationale de Belgique, Bruxelles

Banque nationale de Belgique, Bruxelles Banque nationale de Belgique, Bruxelles Tous droits réservés. La reproduction de cette publication, en tout ou en partie, à des fins éducatives et non commerciales est autorisée avec mention de la source.

Plus en détail

ceinture bouclée, casque attaché, je prends la route en toute sérénité

ceinture bouclée, casque attaché, je prends la route en toute sérénité assurance auto & moto ceinture bouclée, casque attaché, je prends la route en toute sérénité sécurité du conducteur Pourquoi mettez-vous votre ceinture de sécurité ou votre casque de moto? Parce que vous

Plus en détail

Rapport d'activités OVJ 2014

Rapport d'activités OVJ 2014 Rapport d'activités OVJ 2014 La Communance 45, 2800 Delémont Page 1 Tables des matières Pages 3-5 Technique - Examens pratiques 6-9 Technique - Examens théoriques 10 Technique - Décisions de retraits de

Plus en détail

CENTRE DE CONNAISSANCE SÉCURITE ROUTIÈRE

CENTRE DE CONNAISSANCE SÉCURITE ROUTIÈRE CENTRE DE CONNAISSANCE SÉCURITE ROUTIÈRE MOTAC MOTORCYCLE ACCIDENT CAUSATION MOTAC Motorcycle accident causation D/213/779/15 Analyse approfondie des accidents graves et mortels impliquant des motocyclistes.

Plus en détail

Un parc automobile une seule police/

Un parc automobile une seule police/ Assurance Flotte de véhicules Un parc automobile une seule police/ L assurance Flotte de véhicules d AXA vous offre une couverture étendue pour les risques les plus divers. Assurez l intégralité de votre

Plus en détail

L assurance des deux-roues à moteur. Fédération française des sociétés d assurances DEP 407 - MARS 2003

L assurance des deux-roues à moteur. Fédération française des sociétés d assurances DEP 407 - MARS 2003 DEP 407 - MARS 2003 L assurance des deux-roues à moteur Fédération française des sociétés d assurances Centre de documentation et d information de l assurance 26, bd Haussmann 75311 Paris Cedex 09 Fax

Plus en détail

CENTRE DE CONNAISSANCE SÉCURITE ROUTIÈRE

CENTRE DE CONNAISSANCE SÉCURITE ROUTIÈRE CENTRE DE CONNAISSANCE SÉCURITE ROUTIÈRE BLIND SPOT ACCIDENT CAUSATION (BLAC) ETUDE MULTIDISCIPLINAIRE APPROFONDIE SUR LES ACCIDENTS ENTRE POIDS LOURDS ET USAGERS FAIBLES EN FLANDRE-ORIENTALE ET EN FLANDRE-OCCIDENTALE

Plus en détail

Chiffres clés APERÇU STATISTIQUE DE LA BELGIQUE. Direction générale Statistique et Information économique

Chiffres clés APERÇU STATISTIQUE DE LA BELGIQUE. Direction générale Statistique et Information économique 2 0 1 2 Chiffres clés APERÇU STATISTIQUE DE LA BELGIQUE Direction générale Statistique et Information économique 1 Chers lecteurs, La mission première de la Direction générale Statistique et Information

Plus en détail

Circuler en Belgique - 2010 -

Circuler en Belgique - 2010 - Circuler en Belgique - 2010 - Choisir la bonne voiture L achat d une voiture est un choix très personnel, en fonction des besoins, préférences ou gouts. Néanmoins, il existe un seul conseil qui est valable

Plus en détail

Informations complémentaires au communiqué de presse conducteur-d-elit.ch

Informations complémentaires au communiqué de presse conducteur-d-elit.ch Le 29 janvier 2015 Informations complémentaires au communiqué de presse conducteur-d-elit.ch Campagne conducteur-d-elite.ch: suivre des cours, c est avoir une conduite plus sûre. L objectif de la campagne

Plus en détail

LE MINI GUIDE DE L ASSURANCE RC AUTO EN BELGIQUE. Agréé par la CBFA sous le numéro 14313A-cB.

LE MINI GUIDE DE L ASSURANCE RC AUTO EN BELGIQUE. Agréé par la CBFA sous le numéro 14313A-cB. LE MINI GUIDE DE L ASSURANCE RC AUTO EN BELGIQUE Avant propos Cet ouvrage est la propriété intellectuelle du Bureau Financier Pietquin Bureau de courtage indépendant Agréé par la CBFA sous le numéro 14313A-cB.

Plus en détail

Partir en toute. assurance PARTOUT DANS LE MONDE

Partir en toute. assurance PARTOUT DANS LE MONDE Partir en toute assurance PARTOUT DANS LE MONDE L information contenue dans ce document l est à titre indicatif et n engage en rien la responsabilité de la Société de l assurance automobile du Québec.

Plus en détail

centre de connaissance sécurite routière

centre de connaissance sécurite routière centre de connaissance sécurite routière EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE DES UTILISATEURS DE DEUX-ROUES MOTORISÉS EN RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE Mesure de comportement : Equipements de protection

Plus en détail

Syndicat Libre de la Fonction Publique Secrétariat national

Syndicat Libre de la Fonction Publique Secrétariat national Syndicat Libre de la Fonction Publique Secrétariat national Votre lettre du Vos références Nos références Zaventem - - SLFP-MD-SEPA Date de la poste Objet: Votre demande d affiliation via notre site internet

Plus en détail

OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR

OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR Piétons Les causes possibles d'accidents impliquant des piétons et des véhicules sont bien connues. La négligence, l'inattention

Plus en détail

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012 J. 121300 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 16 mai 2012 Question 1 Le fait pour un conducteur

Plus en détail

ASSURANCE COMPLÉMENTAIRE ACCIDENTS DU TRAVAIL SUR LA BASE D UN MULTIPLE DE LA. 5 Indemnité en cas d incapacité. permanente.

ASSURANCE COMPLÉMENTAIRE ACCIDENTS DU TRAVAIL SUR LA BASE D UN MULTIPLE DE LA. 5 Indemnité en cas d incapacité. permanente. POLICE ENTREPRISE ASSURANCES DU PERSONNEL P. 1 ASSURANCE COMPLÉMENTAIRE ACCIDENTS DU TRAVAIL SUR LA BASE D UN MULTIPLE DE LA RÉMUNÉRATION ANNUELLE La présente assurance est une extension de l assurance

Plus en détail

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Circulaire relative aux conditions d exportation en vue d être conforme aux exigences spécifiques des pays tiers au niveau des limites maximales

Plus en détail

Baloise Assistance Accessible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7

Baloise Assistance Accessible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 Baloise Assistance Accessible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 Avec Baloise Insurance, votre monde est en sécurité. En tant que client Baloise Insurance, vous avez déjà un certain privilège puisqu en cas

Plus en détail

Résultats enquête en ligne auprès Génération Y 07/2013

Résultats enquête en ligne auprès Génération Y 07/2013 Résultats enquête en ligne auprès Génération Y 07/2013 Méthodologie Enquête génération Y Méthodologie Enquête en ligne menée à la demande d ERGO Insurance SA par le bureau d étude ivox, entre mai et juin

Plus en détail

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute SECURITE ROUTIERE : QUELQUES ELEMENTS A RETENIR Pour réviser, vous pouvez vous entrainez sur le site : http://eduscol.education.fr/cid46889/preparation-auxepreuves-securite-routiere.html L ASSR est l attestation

Plus en détail

La politique de segmentation de KBC Assurances

La politique de segmentation de KBC Assurances Plusieurs critères interviennent dans notre décision d assurer ou non un risque, et le cas échéant, pour quel tarif. Nous utilisons ces critères de segmentation pour parvenir à un équilibre entre la prime

Plus en détail

Conduite dangereuse! L accident. À l aide des renseignements contenus dans le récit de l accident et des documents indiqués ci-dessus :

Conduite dangereuse! L accident. À l aide des renseignements contenus dans le récit de l accident et des documents indiqués ci-dessus : Fiche d activité FA Conduite dangereuse! Mise en situation 4 Le 30 novembre dernier, Juliette revient de Québec où elle a passé une entrevue pour pouvoir travailler dans la salle d opération d un grand

Plus en détail

ABS 2RM : quels effets observés sur la fréquence accident?

ABS 2RM : quels effets observés sur la fréquence accident? ABS 2RM : quels effets observés sur la fréquence accident? Bertrand Nelva-Pasqual, Mutuelle des Motards Journées Scientifiques "Deux-roues motorisés" 15 et 16 octobre 2013, Lyon-Bron Groupe d Échanges

Plus en détail

CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015

CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015 CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015 3-6 Septembre 2015 Vienne, Autriche 1. Objectifs et but du Concours Les dispositions juridiques et techniques touchant à la circulation routière,

Plus en détail

Votre mobilité. Prenez la route en toute sécurité!

Votre mobilité. Prenez la route en toute sécurité! Votre mobilité Prenez la route en toute sécurité! Votre Mobilité Votre Auto Bien plus qu une assurance Responsabilité Civile classique Turbo Bonus, un nouveau mode de calcul du Bonus-Malus encore plus

Plus en détail

La sécurité routière en France

La sécurité routière en France Observatoire national interministériel de 12 20 la sécurité routière La sécurité routière en France Bilan de l'accidentalité de l'année 2012 La sécurité routière en France Bilan de l'accidentalité de

Plus en détail

Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités

Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités La sécurité du passager dépend pour une grande part du conducteur, mais il a aussi sa part de responsabilité. Des règles spécifiques en fonction du

Plus en détail

Aline van den Broeck. Octobre 2005

Aline van den Broeck. Octobre 2005 Question de Question de Octobre 2005 Aline van den Broeck Quelques lignes d'intro De toute évidence, notre modèle de croissance et de consommation accroît le risque de précarisation des personnes les plus

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS «BOOSTEZ VOTRE BUSINESS» - BNP PARIBAS FORTIS SA 2015

RÈGLEMENT DU CONCOURS «BOOSTEZ VOTRE BUSINESS» - BNP PARIBAS FORTIS SA 2015 RÈGLEMENT DU CONCOURS «BOOSTEZ VOTRE BUSINESS» - BNP PARIBAS FORTIS SA 2015 1. Généralités Le concours en ligne "BOOSTEZ VOTRE BUSINESS" est organisé par BNP Paribas Fortis SA, Montagne du Parc 3, 1000

Plus en détail

Nouveau permis de conduire européen

Nouveau permis de conduire européen Nouveau permis de conduire européen Nouvelles catégories de permis entrant en vigueur le 19 janvier 2013 - dossier de presse - SOMMAIRE Le nouveau permis européen Nouvelle carte sécurisée Les nouvelles

Plus en détail

> Un cadre législatif spécifique

> Un cadre législatif spécifique R 111 Centre de documentation et d information de l assurance Mars 2007 Accidents de la circulation : l indemnisation des dommages corporels Piéton, cycliste, motard, passager d un véhicule ou conducteur

Plus en détail

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr twitter.com/routeplussure Délégation à la sécurité et à la circulation routières Place des Degrés Tour Pascal B 92055 LA Défense Cedex DSCR - AVRIL 2013 -

Plus en détail

L ATTESTATION D APTITUDE À LA CONDUITE

L ATTESTATION D APTITUDE À LA CONDUITE L ATTESTATION D APTITUDE À LA CONDUITE 1 Principe Le Service Public Fédéral Mobilité et Transports a sa propre réglementation (AR du 23/03/1998) qui impose non seulement la réussite d un examen théorique

Plus en détail

La carte nationale de réduction sur les transports en commun

La carte nationale de réduction sur les transports en commun La carte nationale de réduction sur les transports en commun Table des matières 1. Qu est-ce que c est?... 2 2. Ai-je droit à la carte nationale de réduction?... 2 3. À quoi sert la carte nationale de

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012

CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012 N IDENTIFICATION : CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012 AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES DES TRAVAUX PUBLICS DE L'ETAT spécialité «routes, bases

Plus en détail

une qui pense à tout. 100% couvert

une qui pense à tout. 100% couvert une OMNIUM qui pense vraiment à tout. 100% couvert 10% moins cher Vous avez entre 30 et 45 ans? Vous êtes un conducteur prudent, heureux propriétaire d un nouveau break ou monovolume Opel? Opel Assurance

Plus en détail

Réduire le risque routier Une stratégie pour un utilitaire plus sûr

Réduire le risque routier Une stratégie pour un utilitaire plus sûr DOSSIER DE PRESSE 28 avril 2011 * Réduire le risque routier Une stratégie pour un utilitaire plus sûr Contact presse : L Assurance Maladie Risques Professionnels Marie-Eva PLANCHARD 01 72 60 22 88 marie-eva.planchard@cnamts.fr

Plus en détail

15 Tourisme, culture et sport

15 Tourisme, culture et sport Services l Tourisme, culture et sport partie 15 Tourisme, culture et sport A Aperçu général du secteur 1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel Il s agit des sous-secteurs

Plus en détail

Elaboration et application d un set d indicateurs pour un développement durable des transports en Belgique

Elaboration et application d un set d indicateurs pour un développement durable des transports en Belgique SERVICES DU PREMIER MINISTRE SERVICES FÉDÉRAUX DES AFFAIRES SCIENTIFIQUES, TECHNIQUES ET CULTURELLES Plan d appui scientifique à une politique de développement durable Leviers d une politique de développement

Plus en détail

Le statut social des travailleurs indépendants Indépendant complémentaire

Le statut social des travailleurs indépendants Indépendant complémentaire Le statut social des travailleurs indépendants Indépendant complémentaire Une administration moderne, un service de qualité Sommaire Qu est ce qu un indépendant à titre complémentaire? 3 Personnes admises

Plus en détail

Pneus usés Comment y voir clair! Quelques règles simples pour une gestion responsable des pneus usés sur votre point de collecte

Pneus usés Comment y voir clair! Quelques règles simples pour une gestion responsable des pneus usés sur votre point de collecte Pneus usés Comment y voir clair! Quelques règles simples pour une gestion responsable des pneus usés sur votre point de collecte Cette brochure est destinée aux professionnels du secteur du pneumatique

Plus en détail

Quel aménagement choisir?

Quel aménagement choisir? GUIDE MÉTHODOLOGIQUE 1 Quel aménagement choisir? SPW Éditions Les aménagements cyclables en Wallonie Routes 1 Rédaction Benoît Dupriez (IBSR) Comité de rédaction Didier Antoine, Isabelle Dullaert, Raphaël

Plus en détail

Le 31 octobre 2011, un Renault Trafic emprunte tranquillement et furtivement des petits chemins détournés, de la commune du Bugey.

Le 31 octobre 2011, un Renault Trafic emprunte tranquillement et furtivement des petits chemins détournés, de la commune du Bugey. ETUDE DU CAS N 1 Le 31 octobre 2011, un Renault Trafic emprunte tranquillement et furtivement des petits chemins détournés, de la commune du Bugey. A un croisement, les deux occupants sont contrôlés par

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE NOUVELLES GARANTIES PRÉVOYANCE

DOSSIER DE PRESSE NOUVELLES GARANTIES PRÉVOYANCE DOSSIER DE PRESSE NOUVELLES GARANTIES PRÉVOYANCE Protection ACCIDENT Protection HOSPI Capital ÉQUIPEMENT HANDICAP / DÉPENDANCE Contact presse : Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64

Plus en détail

Vade Mecum Auto Version Courtier

Vade Mecum Auto Version Courtier Vade Mecum Auto Version Courtier STL 1/25 TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES... 2 1. Le concept CARES... 5 1.1. Origine AEDES... 5 1.2. Originalité AEDES... 5 1.3. Objectifs prioritaires AEDES... 5

Plus en détail

Conditions Générales Assurance Auto Top Circulation et Top Occupants

Conditions Générales Assurance Auto Top Circulation et Top Occupants Conditions Générales Assurance Auto Top Circulation et Top Occupants Table des matières 1. Qu'entend-on par? 2 Page 2. Qui est assuré? 2 3. Quand est-on assuré? 3.1. Formules 2 3.2. Extensions de garantie

Plus en détail

CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA

CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA QUELLES SONT LES CONDITIONS POUR POUVOIR CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA? Vous devez être âgé d au moins 16 ans et être détenteur d un permis de conduire valide. Il y a

Plus en détail

Chaque aspect de votre transport professionnel assuré de manière optimale

Chaque aspect de votre transport professionnel assuré de manière optimale Chaque aspect de votre transport professionnel assuré de manière optimale Vous rendre chez des clients, aller chercher des matières premières, livrer des produits finis, transporter du matériel En tant

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES UN VÉHICULE LOURD?... 7 CONDUCTEUR?... 8 DE CONDUIRE DE LA CLASSE 1, 2 OU 3?...10

TABLE DES MATIÈRES UN VÉHICULE LOURD?... 7 CONDUCTEUR?... 8 DE CONDUIRE DE LA CLASSE 1, 2 OU 3?...10 TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION............................ 2 2. QUELQUES DÉFINITIONS..................... 3 3. RÉPONDEZ-VOUS AUX EXIGENCES DE BASE?.... 5 4. POUR ACQUÉRIR DES CONNAISSANCES.........

Plus en détail

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012 Dossier de presse SOMMAIRE Présentation...3 Une étude scientifique pour dresser un état des lieux des comportements sur autoroute...4 L occupation des voies : des résultats venant confirmer l importance

Plus en détail

police d assurance Québécois de tous les En cas de ou de dans un accident d automobile

police d assurance Québécois de tous les En cas de ou de dans un accident d automobile La police d assurance de tous les Québécois En cas de ou de dans un accident d automobile La police d assurance de tous les Québécois En cas de ou de dans un accident d automobile Table des matières Avant-propos

Plus en détail

Table des matières. La responsabilité civile du fait des mineurs d âge 11 Chronique de jurisprudence (2010-2015)

Table des matières. La responsabilité civile du fait des mineurs d âge 11 Chronique de jurisprudence (2010-2015) Table des matières Préface 7 Marie-Eve Materne La responsabilité civile du fait des mineurs d âge 11 Chronique de jurisprudence (2010-2015) Valéry De Wulf Introduction 11 Chapitre 1. La responsabilité

Plus en détail

Police CBC pour votre véhicule - voiture

Police CBC pour votre véhicule - voiture Police CBC pour votre véhicule - voiture Un accident est vite arrivé.... Avec la Police CBC pour votre véhicule, vous êtes bien assuré pour prendre la route. Pour qui? Tout propriétaire d une voiture.

Plus en détail

La Sécurité Sociale en Belgique

La Sécurité Sociale en Belgique La Sécurité Sociale en Belgique Préface Peu de personnes savent précisément en quoi consiste la sécurité sociale. Pourtant, grâce à ce système, nous pouvons compter sur plusieurs institutions qui garantissent

Plus en détail

2004 2014 : un risque a chassé l autre

2004 2014 : un risque a chassé l autre 2004 2014 : un risque a chassé l autre En 10 ans, le profil des conducteurs français a évolué, leur rapport à la conduite aussi. Pour autant le poids des bons et mauvais conducteurs est resté stable, de

Plus en détail

Campagne de sensibilisation aux principales causes d'accidents en milieu urbain

Campagne de sensibilisation aux principales causes d'accidents en milieu urbain Nom de l entité déposante : La Cub agence X annonceur Nom de l agence conseil : direction de la communication de La Cub/ Le Big Campagne de sensibilisation aux principales causes d'accidents en milieu

Plus en détail

MÉMENTO DE LA CIRCULATION ROUTIÈRE 2012

MÉMENTO DE LA CIRCULATION ROUTIÈRE 2012 MÉMENTO DE LA CIRCULATION ROUTIÈRE 2012 H. DE RODE Ancien Maître de conférences à l U.C.L., Chargée d enseignement à l U.C.L.-Mons, Avocat au barreau de Liège F. DEMBOUR Avocat au barreau de Liège, juge

Plus en détail

C O M M U N I Q U É DE PRESSE

C O M M U N I Q U É DE PRESSE Bordeaux, le 5 juillet 2014 C O M M U N I Q U É DE PRESSE Sécurité Routière : bilan du 1er semestre 2014 en Gironde Le Préfet de la région Aquitaine, Préfet de la Gironde, Michel DELPUECH, a participé

Plus en détail

Initiative parlementaire Suppression des signes distinctifs pour cycles

Initiative parlementaire Suppression des signes distinctifs pour cycles 08.520 Initiative parlementaire Suppression des signes distinctifs pour cycles Rapport de la Commission des transports et des télécommunications du Conseil des Etats du 4 mai 2010 Madame la Présidente,

Plus en détail

741.031. Ordonnance sur les amendes d ordre (OAO) du 4 mars 1996 (Etat le 1 er juin 2015)

741.031. Ordonnance sur les amendes d ordre (OAO) du 4 mars 1996 (Etat le 1 er juin 2015) Ordonnance sur les amendes d ordre (OAO) 741.031 du 4 mars 1996 (Etat le 1 er juin 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 3, 3a et 12 de la loi du 24 juin 1970 sur les amendes d ordre (LAO) 1, arrête:

Plus en détail

CIRCULATION DES PIETONS ET DES DEUX ROUES: cas du Cameroun

CIRCULATION DES PIETONS ET DES DEUX ROUES: cas du Cameroun CIRCULATION DES PIETONS ET DES DEUX ROUES: cas du Cameroun Présenté par : M. BEKOLO MINKOUMOU Sous-directeur en charge de l Entretien Routier au Ministère des Travaux Publics Yaoundé Cameroun INTRODUCTION

Plus en détail

Document destiné aux non-affiliés : organisateurs de rando et participants.

Document destiné aux non-affiliés : organisateurs de rando et participants. Document destiné aux non-affiliés : organisateurs de rando et participants. Cyclotouristes, VTTistes Organisateurs de randonnées Vous vous êtes déjà certainement posé ces questions Affiliation à une Fédération?

Plus en détail

Révisions CFG Thème 5 : prévenir les risques de la vie courante Fiche 3 - Les assurances

Révisions CFG Thème 5 : prévenir les risques de la vie courante Fiche 3 - Les assurances Prénom : Date : Révisions CFG Thème 5 : prévenir les risques de la vie courante Fiche 3 - Les assurances 1. D après toi, une assurance c est : un contrat souscrit auprès d un organisme dans le but d indemniser

Plus en détail

La meilleure façon de s assurer : CLARTÉ, SIMPLICITÉ ET RAPIDITÉ.

La meilleure façon de s assurer : CLARTÉ, SIMPLICITÉ ET RAPIDITÉ. La meilleure façon de s assurer : CLARTÉ, SIMPLICITÉ ET RAPIDITÉ. L Assurance Auto LA MEILLEURE FORMULE POUR ÉCONOMISER BEAUCOUP D ARGENT ANNÉE APRÈS ANNÉE. Avec l assurance auto, vous avez tout pour prendre

Plus en détail

2 roues www.allianz.fr

2 roues www.allianz.fr Allianz 2 roues Une assurance qui roule pour tous les 2 roues, ça change tout! www.allianz.fr Jusqu à 60 % * * Sur votre cotisation moto ou scooter si votre auto est également assurée chez Allianz. Offre

Plus en détail

N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le. PROPOSITION DE LOI visant à renforcer la protection et la sécurité

Plus en détail

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45 L ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE NIVEAU 3 L attestation scolaire de sécurité routière comporte : - une attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) de premier niveau qui se passe en 5 e

Plus en détail

LE permis moto Et CYCLomotEUr (permis A)

LE permis moto Et CYCLomotEUr (permis A) LE permis moto et CYCLOMOTEUR * (PERMIS A) * à partir du 1 mai 2013 EXPERIENCE ET CONFIANCE Balade du dimanche, week-end d évasion, traversée des embouteillages sans perte de temps, les raisons d adopter

Plus en détail

741.31. Ordonnance sur l assurance des véhicules (OAV) 1. Première partie: Dispositions générales. du 20 novembre 1959 (Etat le 1 er juin 2015)

741.31. Ordonnance sur l assurance des véhicules (OAV) 1. Première partie: Dispositions générales. du 20 novembre 1959 (Etat le 1 er juin 2015) Ordonnance sur l assurance des véhicules (OAV) 1 741.31 du 20 novembre 1959 (Etat le 1 er juin 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 25, 64, 67, al. 3, 70, al. 3, 72, al. 1, 74, al. 3, 76, al. 3

Plus en détail

Des indicateurs en santé travail Les accidents mortels d origine professionnelle en France

Des indicateurs en santé travail Les accidents mortels d origine professionnelle en France Indicateurs en santé Des indicateurs en santé travail Les accidents mortels d origine professionnelle en France Sommaire Abréviations 2 Présentation 3 1. Introduction 4 1.1 Qu est-ce qu un accident mortel

Plus en détail

Données sur le détenteur étranger et son véhicule à moteur. Données sur le lésé et son véhicule à moteur - 1 -

Données sur le détenteur étranger et son véhicule à moteur. Données sur le lésé et son véhicule à moteur - 1 - Avis d accident pour détenteurs de véhicules immatriculés à l étranger Art. 74 de la loi sur la circulation routière (LCR) en relation avec l art. 41 de l ordonnance sur l assurance des véhicules (OAV)

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2013

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2013 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2013 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques FFSA-GEMA et concernent les sociétés d

Plus en détail

ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE

ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE asa ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE Catalogue des compétences Catégorie M 22 mars 2011 Principe de base pour la

Plus en détail

Une assurance qui vous protège!

Une assurance qui vous protège! Une assurance qui vous protège! Société de l'assurance automobile du Québec Introduction Depuis mars 1978, le gouvernement du Québec offre à tous les Québécois une couverture d assurance: le Régime public

Plus en détail

office national de sécurité sociale Estimations rapides de l emploi salarié (ONSS) pour le troisième trimestre 2014

office national de sécurité sociale Estimations rapides de l emploi salarié (ONSS) pour le troisième trimestre 2014 office national de sécurité sociale Estimations rapides de l emploi salarié (ONSS) pour le troisième trimestre 2014 Document publié sous l égide du Collège des administrateurs généraux des Institutions

Plus en détail

> Une garantie obligatoire

> Une garantie obligatoire R 414 Juillet 2007 Centre de documentation et d information de l assurance La voiture et l assurance > Une garantie obligatoire La garantie responsabilité civile Seule assurance obligatoire en automobile,

Plus en détail

Etat des lieux en Région de Bruxelles Capitale Stand van zaken in het Brussels Hoofdstedelijk Gewest. Jean-Pierre RUCCI Directeur EVOLIRIS

Etat des lieux en Région de Bruxelles Capitale Stand van zaken in het Brussels Hoofdstedelijk Gewest. Jean-Pierre RUCCI Directeur EVOLIRIS Etat des lieux en Région de Bruxelles Capitale Stand van zaken in het Brussels Hoofdstedelijk Gewest Jean-Pierre RUCCI Directeur EVOLIRIS Objectifs Missions - Publics Objectifs et missions Favoriser l

Plus en détail