5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000"

Transcription

1 Le Groupe AFNOR et ses métiers Comprendre la norme ISO 6000 Lignes directrices relatives à la Identifier, valoriser, évaluer, soutenir le déploiement & la diffusion de «solutions de référence» Besoins Clients Olivier CONSTANT Délégué Régional Rhône-Alpes Auvergne Groupe AFNOR experts 000 références disponibles stagiaires sites certifiés International et Régions France L ISO : Organisation Internationale de normalisation ISO 6000 : lignes directrices relatives à la 6 pays Documents volontaires Un pays une voix 7000 normes en vigueur AFNOR est le membre français de l ISO Demande des consommateurs Début des travaux en pays (Brésil et Suède) organisations internationales : OIT, Pacte mondial, GRI, OCDE Lignes directrices pour toute organisation Plus de 00 experts français Une représentativité exemplaire des parties prenantes (gouvernements, entreprises, consommateurs, syndicats, ONG, monde de la rechercher, consultants ) La selon l ISO 6000 Le concept de RSO Responsabilité d une organisation vis-à-vis des impacts de ses décisions et de ses activités sur la société et sur l environnement, se traduisant par un comportement transparent et éthique qui: contribue au développement durable y compris à la santé et au bien-être de la société prend en compte les attentes des parties prenantes* respecte les lois en vigueur et est compatible avec les normes internationales est intégré dans l ensemble de l organisation et mis en œuvre dans ses relations *Parties prenantes : toute personne ayant un intérêt dans les décisions ou activités d une organisation : actionnaires, collaborateurs, clients, concurrents, fournisseurs, communautés locales, riverains, pouvoirs publics, financiers, banques,. Contribution des organisations au développement durable RSO RSE Responsabilité Sociétale des Entreprises Agenda le Développement Durable appliqué à la collectivité DD 6

2 Le concept de RSO Qu est-ce que l ISO 6000? Parties prenantes RSO Un document qui décrit : Ce qu est la d une organisation Les principes et thèmes incontournables que couvre la La mise en œuvre d une démarche de dans une organisation Global OECD GRI Guidelines Compact ISO 6000 Référentiel commun des stratégies de Responsabilité Sociétale synthétisant les principaux référentiels internationaux 7 Questions Centrales 7 8 Le contenu : tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la RS! Les grands principes de la RS Qu est-ce que la RS : l historique, son contexte et ses caractéristiques ( ) Les grands principes de la RS : les valeurs fondamentales ( ) La «bibliothèque» des thèmes à explorer au cœur de la RS ( 6) La méthode et les étapes de la mise en œuvre ( 5 et 7) Les références de nombreuses sources de documents et initiatives ( Annexes) 7 principes de comportement identifiés Ils proposent des valeurs fortes de comportement pour guider les actions et décisions de l organisation Les principes s appliquent à tous les domaines identifiés dans les questions centrales Redevabilité Transparence Comportement éthique Reconnaissance des intérêts des Parties Prenantes 5 Respect du principe de légalité 6 Prise en compte des normes internationales de comportement 7 Respect des Droits de l Homme 9 0 Les questions centrales de la RS 7 «questions centrales» Droits de l Homme Relations, conditions de travail Gouvernance de l organisation L environnement Loyauté des pratiques Questions relatives aux consommateurs Communautés et développement local Quelques points clés pour mieux comprendre l étendue de la RS Chaîne d approvisionnement, Chaîne de valeur, Partie Prenante, Sphère d influence Exemple : Les domaines d actions de la QC «Environnement» Prévention de la pollution (eau, air, déchets, produits chimiques ) Utilisation durable des ressources Atténuation des changements climatiques et adaptation Protection de l environnement, biodiversité et réhabilitation des habitats naturels Regroupant, au total, environ 0 domaines d actions à explorer, Permettant de déterminer ses priorités! La «bibliothèque» des thèmes à explorer!

3 Parties Prenantes Association prof Partenaires Comprendre l ISO 6000 : comment procéder? Actionnaires Banques Chaîne de valeur La logique de la démarche Chaîne d approvisionnement ère étape : Faire un «l état des lieux» Prestataires Sous-traitant A niveau Sous-traitant A Soustraitant B niveau Soustraitant B Clients A Employés Entreprise Distributeurs ème étape : Déployer les actions liées à la RS au sein de l organisation ( 7.) Consommateurs ème étape : Communiquer sur la RS ( 7.5) Clients B ème étape : Améliorer la crédibilité de l organisation en matière de RS ( 7.6) Traitement des déchets Fournisseurs de matières premières Gouvernement Media Citoyens ONGs Les étapes de la démarche : le diagnostic Les étapes de la démarche : le déploiement Etat des lieux pour identifier ses priorités Déployer les actions liées à la RS au sein de l organisation Définir les grandes orientations ( 7) Déterminer le périmètre de la démarche et les contours de la responsabilité sociétale de l organisation ( 7.), y compris dans la sphère d influence ( 7.) Revisiter ses valeurs, à l aide des principes de la RS ( ) Etablir sa politique Décliner les orientations en objectifs et plans d actions : Intégration ( 7) Identifier les attentes des parties prenantes de l organisation ( 5) Mettre en œuvre les plans d actions, y compris exercer l influence Actualiser les processus et procédures Déterminer la pertinence et l importance des domaines d action ( 7.) Grâce à la «bibliothèque» des thèmes de la RS ( 6) Des attentes des parties prenantes De la réglementation Sensibiliser et développer les compétences en interne ( 7..) Sensibiliser à la RS Former aux nouvelles compétences nécessaires (techniques, managériales) Amélioration continue Surveillance - indicateur Performance RS Etablir les priorités d action en intégrant les moyens, les contraintes et opportunités de l organisation Les étapes de la démarche : rendre compte et faire reconnaitre Mise en œuvre de l ISO 6000 : intégrer et non pas recréer! L ISO 6000 donne du sens et de la cohérence à l ensemble des initiatives et démarches déjà mises en œuvre Communiquer sur la RS ( 7.5) : Ex : Une certification Qualité renforce la crédibilité en matière de prise en compte du client et de la QC «bonnes pratiques des affaires» Pour rendre compte et établir une base pour le dialogue avec PP Communication exacte, accessible, actualisée, complète Ex : une certification ISO 00 renforce la crédibilité en matière de prise en compte de la QC «environnement» En interne avec les collaborateurs, les équipes Sur les impacts des activités, Sur les objectifs, les résultats Ex : un écolabel renforce la crédibilité en matière d affichage, donc de prise en compte de la QC «consommateurs» et de la QC «environnement» En externe avec les parties prenantes externes, le public, etc. Sur le respect des engagements de l organisation Sur la prise en compte des attentes des PP En utilisant les médias disponibles (rapport DD, site Internet, et.) Ex : un label diversité renforce la crédibilité en matière de prise en compte de la QC «droits de l Homme» Les trois étapes : diagnostic, déploiement et rendre compte appuyées sur un dialogue avec les parties prenantes apportent des garanties de pertinence et d efficacité de la démarche pour assurer la crédibilité Etc. 8

4 Qu est-ce que l ISO 6000 pour l utilisateur? l ISO 6000 est un guide de comportement et non une norme de management : Un appui pour une approche globale ouvrant l'analyse stratégique au regard des parties prenantes et aux thèmes fondamentaux de la RS Un outil de référence cohérent avec les initiatives ou référentiels existants Un cadre commun, partagé au niveau international, y compris une base pour construire des outils plus opérationnels, des indicateurs Une base d actions et une grille de lecture pour permettre aux parties prenantes d interpeller les comportements irresponsables Les outils d accompagnement des stratégies de Responsabilité Sociétale Un outil d aide à la décision! 9 Quels sont les besoins? Les ouvrages sur la RSE et les systèmes de management Prise de conscience Initier la démarche 5 Evaluer, valoriser & communiquer S améliorer (benchmark) S informer & Se tenir en «éveil» ISO 6000 : Comprendre, déployer, évaluer Les recueils de normes Développement durable, de l opérationnel à la stratégie Les ouvrages La norme ISO questions : RSE et développement durable S informer & Se tenir en «éveil» Besoin Le Développement durable territorial La formation ISO 6000 et les autres stages sur la RS La formation ISO 6000 et les autres stages sur la RS Stages de formation : ISO 6000, lecture pas à pas jours de formation en mode intensif avec : Identification des domaines fondamentaux de la RS Vision synthétique des points saillants de l'iso 6000 Approche complète, allant des grands principes jusqu'à la mise en œuvre opérationnelle Réussir vos missions : CYCLE RESPONSABLE DD (code 850) Connaître : ISO 6000 : LECTURE PAS A PAS DE LA NORME (code 85) LES ENJEUX DU DD (code 75) Notre approche : Pédagogie participative alternant apports théoriques et exercices Analyse des recommandations de l'iso 6000 Approche par le jeu, alliant efficacité et interactivité Remise de la norme ISO 6000 à chaque participant Mettre en œuvre : DIAGNOSTIC INITIAL DD (code 75) MISE EN ŒUVRE DU DD (code 70) Evaluer et valoriser : METTRE EN ŒUVRE UN REPORTING EN CONFORMITEAVEC GRI (code 86) Formation en cours d enregistrement auprès de la GRI EVALUER ET VALORISER VOTRE DEMARCHE DD (code 860)

5 Le document normatif de mise en œuvre de l ISO 6000 Démontrer vos engagements de façon crédible et durable Document normatif d application de l l ISO 6000 : X0X0-0 Résultats Économiques Intégration de la et communication Analyse des pratiques Guide méthodologique d application de l ISO 6000 Basé sur l analyse des questions centrales et des domaines d action de l ISO 6000 Modes de production, de consommation durables et questions relatives aux consommateurs Permet de hiérarchiser les priorités et bâtir un plan d action initial pertinent Résultats Aspects Environnementaux Résultats Sociaux Ressources humaines, relations et conditions de travail Intègre l approche des parties prenantes 5 Evaluer, valoriser & communiquer Vision en termes de responsabilité sociétale et gouvernance Initier la démarche Ancrage territorial : communautés et développement local 6 5 Evaluation simplifiée AFAQ 6000 MERCI DE VOTRE ATTENTION Modèle d évaluation tierce partie Lorsque l évaluation est réalisée par des évaluateurs externes, elle donne lieu à une attestation d évaluation qui permet à l organisation de faire reconnaître et valoriser auprès de ses parties prenantes et de ses donneurs d ordres, sa démarche de RS Un Espace d Accueil et d Information Dél égation RhôneRhône-Alpes 77 rue Garibaldi 6900 LYON Pour vous situer, niveaux AFAQ Une bibliothèque d ouvrages de référence Un lieu de rencontre et de partage d expérience Consultation en ligne des normes Horaires d ouverture : 09h00 h00 h00 7h00 Plus de 00 ouvrages et recueils de normes Consultation sur place uniquement 000 Réunions, formations bilan responsable 00 7 L Evaluation «AFAQ 6000» 8

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Jean-Michel Silberstein Délégué Général CNCC Christophe Garot CNCC UNIBAIL-RODAMCO Le CNCC Le CNCC, Conseil National des Centres

Plus en détail

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES L ENVIRONNEMENT EN FRANCE 2 FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES des initiatives locales et des actions de long terme VERS UN RAPPROCHEMENT DES ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES ET DE L ENVIRONNEMENT? INTRODUCTION L OBSERVATION

Plus en détail

Pourquoi la responsabilité sociétale est-elle importante?

Pourquoi la responsabilité sociétale est-elle importante? Découvrir ISO 26000 La présente brochure permet de comprendre les grandes lignes de la Norme internationale d application volontaire, ISO 26000:2010, Lignes directrices relatives à la responsabilité. Elle

Plus en détail

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS 23 mars 2015 Synthèse Avec plus de 12.000 évaluations

Plus en détail

Catalogue des services intégrés

Catalogue des services intégrés Responsabilité sociétale et reporting extra-financier Catalogue des services intégrés FORMATION, CONSEIL & ACCOMPAGNEMENT 2014 Pour en savoir plus Dolores.larroque@materiality-reporting.com Tel. 06 86

Plus en détail

Noël Leuthereau-Morel 11 mars 2014

Noël Leuthereau-Morel 11 mars 2014 Noël Leuthereau-Morel 11 mars 2014 Compte-rendu de la réunion de travail du GT 1: "La RSE, levier de compétitivité et de mise en œuvre du DD, en particulier pour les PME" - mardi 11 mars 2014 à 10h00 20

Plus en détail

TROPHEE RSE DE LA PROFESSION COMPTABLE 2014 CATEGORIE MEILLEURE DEMARCHE RSE

TROPHEE RSE DE LA PROFESSION COMPTABLE 2014 CATEGORIE MEILLEURE DEMARCHE RSE TROPHEE RSE DE LA PROFESSION COMPTABLE 2014 CATEGORIE MEILLEURE DEMARCHE RSE Nom de la société : Adresse : INFORMATIONS GÉNÉRALES N téléphone : Adresse de messagerie : Etablissement(s) secondaire(s) ou

Plus en détail

ISO26000. La nouvelle norme internationale de Responsabilité Sociétale. -Juin 2012 - En partenariat avec

ISO26000. La nouvelle norme internationale de Responsabilité Sociétale. -Juin 2012 - En partenariat avec ISO26000 En partenariat avec La nouvelle norme internationale de Responsabilité Sociétale -Juin 2012 - ISO 26000 : le fruit d un long travail international d application concrète des principes du Développement

Plus en détail

Secrétariat permanent de la Plateforme 7 mai 2014 Martin Boekstiegel

Secrétariat permanent de la Plateforme 7 mai 2014 Martin Boekstiegel Secrétariat permanent de la Plateforme 7 mai 2014 Martin Boekstiegel Traduction non officielle du texte diffusé fin avril 2014 par le Conseil du Développement Durable (Allemagne) dans le cadre de la consultation

Plus en détail

MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE SPECIALISATION MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE

MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE SPECIALISATION MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE SPECIALISATION MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+5 Présentation

Plus en détail

Reporting RSE. Les nouvelles dispositions légales et réglementaires. Méthodologique

Reporting RSE. Les nouvelles dispositions légales et réglementaires. Méthodologique Méthodologique Reporting RSE Les nouvelles dispositions légales et réglementaires Comprendre et appliquer les obligations issues de l article 225 de la loi Grenelle 2 Sommaire 5 Première partie : Compréhension

Plus en détail

CHARTE R.S.E. Responsabilité Sociétale d'entreprise

CHARTE R.S.E. Responsabilité Sociétale d'entreprise CHARTE R.S.E. Responsabilité Sociétale d'entreprise ENVIRONNEMENT SOCIAL ETHIQUE des AFFAIRES ACHATS RESPONSABLES SERMA GROUP est historiquement sensibilisé par tout ce qui touche l environnement, la sphère

Plus en détail

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE :

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : UNE RÉELLE OPPORTUNITÉ POUR VOTRE ENTREPRISE! Salon des Entrepreneurs Mercredi 4 février 2015 Intervenants Frédéric CURIER o Président de Bio Crèche Emilie DAMLOUP o

Plus en détail

Guide sur les initiatives RSE sectorielles Fiche n 6 Engagements RSE dans le secteur des industries électriques, électroniques et de communication

Guide sur les initiatives RSE sectorielles Fiche n 6 Engagements RSE dans le secteur des industries électriques, électroniques et de communication MEDEF - ORSE octobre 2014 Guide sur les initiatives RSE sectorielles Fiche n 6 dans le secteur des industries électriques, électroniques et de communication Fédération des Industries Electriques, Electroniques

Plus en détail

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE est aujourd hui un enjeu de première importance pour les entreprises : il reflète la prise de conscience grandissante

Plus en détail

Formations. Green Expertise 2014. Des formations opérationnelles adaptées au secteur du Tourisme. P r o g r a m m e s

Formations. Green Expertise 2014. Des formations opérationnelles adaptées au secteur du Tourisme. P r o g r a m m e s Formations Green 2014 P r o g r a m m e s D u r é e : 1 j o u r n é e 7 h 0 0 FG1 Engager une démarche environnementale : pourquoi, comment? FG2 Mettre en place un label environnemental : se préparer à

Plus en détail

NF Service avis en ligne : la seule certification qui améliore la confiance à accorder aux avis de consommateurs

NF Service avis en ligne : la seule certification qui améliore la confiance à accorder aux avis de consommateurs Septembre 2015 NF Service avis en ligne : la seule certification qui améliore la confiance à accorder aux avis de consommateurs Créée en septembre 2013, la certification est la preuve, attestée après audit

Plus en détail

cartographie des parties prenantes Orange France Alain Liberge Directeur Environnement et Responsabilité sociale jeudi 24 novembre 2011

cartographie des parties prenantes Orange France Alain Liberge Directeur Environnement et Responsabilité sociale jeudi 24 novembre 2011 cartographie des parties prenantes Orange France Alain Liberge Directeur Environnement et Responsabilité sociale jeudi 24 novembre 2011 ordre du jour 1 - vision locale vs. vision globale 2 - historique

Plus en détail

Votre étude de Matérialité. en ligne. Découvrez toute notre gamme de solutions online. MAT ERIALI T Y-Reporting,

Votre étude de Matérialité. en ligne. Découvrez toute notre gamme de solutions online. MAT ERIALI T Y-Reporting, Votre étude de Matérialité en ligne by MAT ERIALI T Y-Reporting, Experts en reporting extra-financier GRI-G4 Découvrez toute notre gamme de solutions online A quelques clics de votre matrice de matérialité

Plus en détail

PEFC Gestion durable des forêts. PEFC Belgium asbl Thomas Davreux 26 novembre 2014

PEFC Gestion durable des forêts. PEFC Belgium asbl Thomas Davreux 26 novembre 2014 PEFC Gestion durable des forêts PEFC Belgium asbl Thomas Davreux 26 novembre 2014 1 Agenda Origines de la certification forestière L organisation PEFC Le standard PEFC Certifications PEFC PEFC en Belgique

Plus en détail

Le pilotage et les outils du développement durable

Le pilotage et les outils du développement durable Le pilotage et les outils du développement durable ANCI Création mars 2010 PRESENTATION DU GROUPE Les 4 engagements Présentation du Groupe PRESENTATION DU GROUPE Les 4 engagements 4 engagements prioritaires

Plus en détail

CM-CIC Actions ISR. CM-CIC Actions ISR Code de Transparence AFG / FIR / EuroSif. 1. Données générales

CM-CIC Actions ISR. CM-CIC Actions ISR Code de Transparence AFG / FIR / EuroSif. 1. Données générales L Investissement Socialement Responsable est une part essentielle du positionnement stratégique et de la gestion du fonds commun de placement. Présent dans la gestion éthique depuis 1991, CM-CIC Asset

Plus en détail

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE Ensemble, agissons pour des achats responsables CONVICTIONS De l intention à l action systématique André SÉPANIAK Directeur des achats Le

Plus en détail

1. CHAPTER LIGNES DIRECTRICES POUR LE REPORTING DÉVELOPPEMENT DURABLE

1. CHAPTER LIGNES DIRECTRICES POUR LE REPORTING DÉVELOPPEMENT DURABLE 1. CHAPTER 1 LIGNES DIRECTRICES POUR LE REPORTING DÉVELOPPEMENT DURABLE TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION 4 2. UTILISATION DU GUIDE DE MISE EN OEUVRE 6 3. PPRINCIPES DE REPORTING 8 3.1 Principes de contenu

Plus en détail

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement www.evaluation-envol-afnor.org Quelques mots à propos du groupe Afnor Opérateur central du système français de normalisation

Plus en détail

Paris, 2 décembre 2014

Paris, 2 décembre 2014 Paris, 2 décembre 2014 1 Au nom de tous nos adhérents, Bienvenue! 2 Le mot du Président La Distribution 2014-2020 Le Marché Les Enjeux 2014-2020 Le SPDEI Pascal Fernandez 3 19èmes Trophée du SPDEI 2 décembre

Plus en détail

La stratégie développement durable de Nov@log. Alan Fustec Directeur du domaine d actions stratégiques développement durable

La stratégie développement durable de Nov@log. Alan Fustec Directeur du domaine d actions stratégiques développement durable La stratégie développement durable de Nov@log Alan Fustec Directeur du domaine d actions stratégiques développement durable Sommaire Un mot sur le partenariat Nov@log-Lucie Introduction : contexte Conséquence

Plus en détail

Veuillez recevoir, Monsieur, l expression de ma considération distinguée.

Veuillez recevoir, Monsieur, l expression de ma considération distinguée. Son Excellence Ban Ki-Moon Secrétaire Général L'Organisation des Nations Unies 1 United Nations Plaza New York, New York 10017-3515 Etats Unis Paris, le 22 mai 2012 Objet : Renouvellement d adhésion au

Plus en détail

Excellence. Technicité. Sagesse

Excellence. Technicité. Sagesse 2014 Excellence Technicité Sagesse Audit Conseil ATHENA est un cabinet de services créé en 2007 et spécialisé dans les domaines de la sécurité informatique et la gouvernance. De part son expertise, ATHENA

Plus en détail

Lignes directrices G4 du GRI et ISO 26000 Pour une utilisation conjointe des lignes directrices G4 du GRI et de l ISO 26000

Lignes directrices G4 du GRI et ISO 26000 Pour une utilisation conjointe des lignes directrices G4 du GRI et de l ISO 26000 Lignes directrices G4 du GRI et ISO 26000 Pour une utilisation conjointe des lignes directrices G4 du GRI et de l ISO 26000 Responsabilité légale Si le Conseil d administration et le Secrétariat du GRI

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES POUR LE REPORTING DÉVELOPPEMENT DURABLE

LIGNES DIRECTRICES POUR LE REPORTING DÉVELOPPEMENT DURABLE LIGNES DIRECTRICES POUR LE REPORTING DÉVELOPPEMENT DURABLE TABLE DES MATIÈRES PRÉFACE 3 1. OBJECTIF DES LIGNES DIRECTRICES POUR LE REPORTING 5 2. UTILISATION DES LIGNES DIRECTRICES 2.1 Les Lignes directrices

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Stratégie du Développement Durable" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 14 Avril 2012 2 2013 / 2014 Groupe

Plus en détail

Master "Generating Eco Innovation"

Master Generating Eco Innovation International chair in "Generating Eco-innovation" Master "Generating Eco Innovation" Programme pédagogique 2009-2010 UE 1 : Prospective et compétitivité internationale (88 heures) UE 11 : Nature de l

Plus en détail

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage Organisation de la formation Ce document a pour objet de présenter le contenu des cours des deux années du Master Audit Contrôle Finance d entreprise

Plus en détail

Code à l intention des partenaires commerciaux

Code à l intention des partenaires commerciaux Code à l intention des partenaires commerciaux Groupe Axpo Code à l intention des partenaires commerciaux 02 03 Table des matières Introduction... 05 I. Éthique commerciale et intégrité... 07 II. Respect

Plus en détail

BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES GUIDE DU TUTEUR

BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES GUIDE DU TUTEUR BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES GUIDE DU TUTEUR Vous êtes tuteur d un étudiant en BTS management des unités commerciales. Ce guide vous est destiné : il facilite votre préparation de l arrivée du

Plus en détail

Groupe AFNOR au service de votre performance

Groupe AFNOR au service de votre performance Groupe AFNOR au service de votre performance GROUPE AFNOR Les clés de votre différenciation et de votre développement AFNOR est un groupe de services organisé autour de 4 grands domaines de compétences

Plus en détail

Sécurité Sanitaire des Aliments. Saint-Pierre, le 19 novembre 2013. Olivier BOUTOU. Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud

Sécurité Sanitaire des Aliments. Saint-Pierre, le 19 novembre 2013. Olivier BOUTOU. Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud Sécurité Sanitaire des Aliments Saint-Pierre, le 19 novembre 2013 Olivier BOUTOU Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud Faisons connaissance Missions au sein d AFNOR Animation de formation

Plus en détail

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 1 CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 2 Groupama Asset Management s engage par le biais de cette présente Charte à appliquer et promouvoir une politique de Responsabilité Sociale de

Plus en détail

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté»

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» Ce référentiel s adresse à toutes les actions de formation pouvant être dispensées dans

Plus en détail

Plan d action de l ISO pour les pays en développement 2011-2015

Plan d action de l ISO pour les pays en développement 2011-2015 Plan d action de l ISO pour les pays en développement 2011-2015 ISO l Organisation internationale de normalisation L ISO comprend 163* membres qui sont les instituts nationaux de normalisation de pays

Plus en détail

HACCP Évolutions réglementaires et normatives

HACCP Évolutions réglementaires et normatives MADRPM / CEPR Rabat 30 octobre 2007 HACCP Évolutions réglementaires et normatives Une logique de maîtrise But : maîtrise de la sécurité sanitaire des aliments Système HACCP : «Analyse des dangers, points

Plus en détail

Le Responsible Care, une démarche accessible aux PME - PMI: Les 9 principes du Responsible Care illustrés par des actions simples et efficaces

Le Responsible Care, une démarche accessible aux PME - PMI: Les 9 principes du Responsible Care illustrés par des actions simples et efficaces Le Responsible Care, une démarche accessible aux PME - PMI: Les 9 principes du Responsible Care illustrés par des actions simples et efficaces 1 Origine du Responsible Care Démarche volontaire de l'industrie

Plus en détail

Intitulé du stage. Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011

Intitulé du stage. Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011 Intitulé du stage Dates Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011 Recherche et réduction des rejets de Substances Dangereuses dans l'eau Mardi 20 septembre 2011 Mardi

Plus en détail

LE GROUPE MACIF ET LA RSE

LE GROUPE MACIF ET LA RSE LE GROUPE MACIF ET LA RSE SOMMAIRE Présentation du Groupe MACIF, ses engagements RSE Quelle organisation, quelle prise en compte dans les pratiques internes Quelles réponses aux enjeux RSE dans le cœur

Plus en détail

Communiqué de presse 11 Octobre 2007

Communiqué de presse 11 Octobre 2007 Communiqué de presse 11 Octobre 2007 POUR DES PME PMI CITOYENNES ET VOLONTAIRES : LUCIE LE SEUL DISPOSITIF GLOBAL, CREDIBLE ET SIGNIFIANT POUR UN ENGAGEMENT EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DURABLE Comment assurer

Plus en détail

La notation en matière de sécurité

La notation en matière de sécurité La notation en matière de sécurité Août 2008 Le CDSE Le Club des Directeurs Sécurité d Entreprise est l association des directeurs de sécurité d entreprise et de leurs collaborateurs. Il fédère des entreprises

Plus en détail

Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001. SARRAMAGNAN Viviane

Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001. SARRAMAGNAN Viviane Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001 SARRAMAGNAN Viviane Master II Économie et Gestion de l Environnement Année universitaire 2008/2009 Sommaire Présentation

Plus en détail

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace Aller plus loin 8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace 8) Certification ISO 14 001 8 La norme ISO 14001 et la certification Cette norme internationale vise à établir dans l organisme

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main 2 Le développement durable au cœur de la stratégie d ASSA ABLOY de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Politique de Développement Durable Plan d action 2011-2014 Édifice Le Delta III certifié LEED-CS «Or», ville de Québec Mot DE LA DIRECTION Dessau est née d une volonté

Plus en détail

Programme EcoEntreprise

Programme EcoEntreprise Programme EcoEntreprise Evaluer, Maîtriser et Valoriser le développement durable en entreprise Laetitia Estève Floch Le Landeron, le 3/11/2011 Constats: Exigences croissantes des prescripteurs: collectivités

Plus en détail

ADEME : Colloque Produits Verts. Intégrer les préoccupations RSE (responsabilité environnementale et sociale d entreprise) dans le processus achat

ADEME : Colloque Produits Verts. Intégrer les préoccupations RSE (responsabilité environnementale et sociale d entreprise) dans le processus achat ADEME : Colloque Produits Verts Intégrer les préoccupations RSE (responsabilité environnementale et sociale d entreprise) dans le processus achat Juin 2008 Une solution dédiée à vos achats responsables

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre?

AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre? Réunion CCI Franche-Comté - Besançon 13 mai 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre? Paule.nusa @afnor.org Nour.diab@afnor.org

Plus en détail

L INSTITUT RSE MANAGEMENT, LE CONSEIL EN REPORTING EXTRA-FINANCIER CATALOGUE DE FORMATION 2012

L INSTITUT RSE MANAGEMENT, LE CONSEIL EN REPORTING EXTRA-FINANCIER CATALOGUE DE FORMATION 2012 L INSTITUT RSE MANAGEMENT, LE CONSEIL EN REPORTING EXTRA-FINANCIER CATALOGUE DE FORMATION 2012 À L HÔTEL DE L INDUSTRIE PLACE SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS 75006 PARIS Éditorial 2012 est l année de trois changements

Plus en détail

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER OBJECTIFS Réaliser le dossier dans chaque domaine de diagnostique immobilier : amiante, plomb, diagnostic de performance énergétique, termites, gaz et installations intérieures électriques, mesurage des

Plus en détail

Systèmes de Management Intégré (SMI) Instrumentation, Contrôle et Management des Systèmes

Systèmes de Management Intégré (SMI) Instrumentation, Contrôle et Management des Systèmes Systèmes de Management Intégré (SMI) Instrumentation, Contrôle et Management des Systèmes QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT OUTIL DE PILOTAGE MIS A LA DISPOSITION DES ORGANISMES Système : ensemble d éléments

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS Le Master 1 : Management Public Environnemental forme aux spécialités de Master 2 suivantes : - Management de la qualité o Parcours

Plus en détail

Rapport Responsabilité Sociétale d Entreprise 2014

Rapport Responsabilité Sociétale d Entreprise 2014 Rapport Responsabilité Sociétale d Entreprise 2014 Date d émission : 12/05/2015 Validité du document : 1 an 42, rue de Bellevue - 92100 Boulogne-Billancourt - Tél. : +33 (0) 1 78 89 35 00- Fax : +33(0)

Plus en détail

CODE DE CONDUITE FOURNISSEUR SODEXO

CODE DE CONDUITE FOURNISSEUR SODEXO CODE DE CONDUITE FOURNISSEUR SODEXO Avril 2014 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 INTEGRITE DANS LA CONDUITE DES AFFAIRES 4 DROITS DE L HOMME - DROITS FONDAMENTAUX AU TRAVAIL 5 Elimination de toute forme de travail

Plus en détail

ISO 27001 conformité, oui. Certification?

ISO 27001 conformité, oui. Certification? ISO 27001 conformité, oui. Certification? Eric Wiatrowski CSO Orange Business Services Lead Auditor ISMS Conférences normes ISO 27001 21 Novembre 2007 1 sommaire Conformité vs certification La démarche

Plus en détail

2012 / 2013. Excellence. Technicité. Sagesse

2012 / 2013. Excellence. Technicité. Sagesse 2012 / 2013 Excellence Technicité Sagesse Audit Conseil >> Présentation d ATHENA ATHENA est une société de services fondée en 2007 offrant des prestations dans les domaines de la sécurité informatique

Plus en détail

Agir Pour Notre Avenir

Agir Pour Notre Avenir Agir Pour Notre Avenir Politique de Développement Durable de Generali FAIRE 12 juin 2008 Generali, 2ème assureur généraliste en France 2ème assureur généraliste en France 6 millions de clients 560 000

Plus en détail

Énergies FORMATIONS 2014-2015. Formations métiers certifiantes. ISO 50001 et audit de systèmes de management

Énergies FORMATIONS 2014-2015. Formations métiers certifiantes. ISO 50001 et audit de systèmes de management FORMATIONS 2014-2015 Énergies Formations métiers certifiantes ISO 50001 et audit de systèmes de management Audit énergétique NF EN 16247 : bâtiment et industrie - Méthodologie d audit énergétique NF EN

Plus en détail

Bachelors Technologiques

Bachelors Technologiques Bachelors Technologiques Mines et Carrières - Gestion et Maintenance de Parc de Matériels de Travaux Publics - QHSE Qualité Hygiène Sécurité Environnement www.2ie-edu.org Institut International d Ingénierie

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION Innovation - Prévention conseil - accompagnement - formation Innovation-Prévention 19 rue Paul Séramy 77300 Fontainebleau N SIRET : 48155965600030 Tel : 09.88.99.99.59 www.innoprev.com Contact Direct avec

Plus en détail

ISBN-13 : 978-2-922325-43-0 Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009

ISBN-13 : 978-2-922325-43-0 Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009 REMERCIEMENTS AUX PARTENAIRES Cette étude a été réalisée grâce à la participation financière de la Commission des partenaires du marché du travail et du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport.

Plus en détail

Conférence CRESTEL. Du risque SI aux risques business v1.0 09/03/2015

Conférence CRESTEL. Du risque SI aux risques business v1.0 09/03/2015 Conférence CRESTEL Du risque SI aux risques business v1.0 09/03/2015 1 Bonnes pratiques de certification, de conformité En matière de SSI, la «perfection», un «système sans faille», est toujours l objectif

Plus en détail

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire www.teamup-consulting.com Teamup Consulting - 1 Certificat nºinf/2007/29319 1 ère société de conseil française certifiée ISO 20000-1:2011 Sommaire Introduction

Plus en détail

Formation de dirigeant de PME

Formation de dirigeant de PME Formation Dirigeant de PME Public : Cette formation est centrée sur le chef d entreprise ou futur chef d entreprise qui a besoin de s approprier ou de perfectionner les outils du management global d entreprise

Plus en détail

LA VALEUR AJOUTEÉ DE LA TIERCE PARTIE EN INSPECTION ET CERTIFICATION

LA VALEUR AJOUTEÉ DE LA TIERCE PARTIE EN INSPECTION ET CERTIFICATION INTERNATIONAL CONFEDERATION OF INSPECTION AND CERTIFICATION ORGANISATIONS LA VALEUR AJOUTEÉ DE LA TIERCE PARTIE EN INSPECTION ET CERTIFICATION QUI SOMMES NOUS ET QUE FAISONS NOUS? CEOC international est

Plus en détail

Charte Mutuelle Existence

Charte Mutuelle Existence Charte Mutuelle Existence Développement Durable Développement Durable Environnement - Social - Économique Sommaire Définition du Développement Durable p. 2 Nos valeurs et nos engagements p. 3 Charte Sociale

Plus en détail

Kilimandjaro University : Université Africaine de la Responsabilité Sociétale des Entreprises et de l économie durable.

Kilimandjaro University : Université Africaine de la Responsabilité Sociétale des Entreprises et de l économie durable. !!!!!!!!!!!! Kilimandjaro University : Université Africaine de la Responsabilité Sociétale des Entreprises et de l économie durable Première session Une formation certifiante des cadres et dirigeants sur

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT NOVEMBRE 2013 2 Le mot de la direction Lorsque nous avons fondé NEXEO, nous avions déjà une expérience significative du métier de la prestation intellectuelle

Plus en détail

Conférence ISR 2015. Mercredi 13 mai 2015 - Paris. intervenant

Conférence ISR 2015. Mercredi 13 mai 2015 - Paris. intervenant Mercredi 13 mai 2015 - Paris AIRBAKE I ALL-CLAD I ARNO I ASIAVINA I CALOR I CLOCK I IMUSA I KRUPS I LAGOSTINA I MAHARAJA. WHITELINE I MIRRO I MOULINEX I PANEX I intervenant ROCHEDO I ROWENTA I SAMURAI

Plus en détail

RENDRE COMPTE DES IMPACTS ECONOMIQUES ET SOCIETAUX DES INVESTISSEMENTS. - Février 2013 -

RENDRE COMPTE DES IMPACTS ECONOMIQUES ET SOCIETAUX DES INVESTISSEMENTS. - Février 2013 - RENDRE COMPTE DES IMPACTS ECONOMIQUES ET SOCIETAUX DES INVESTISSEMENTS EN FORMATION PROFESSIONNELLE Guide de reporting à destination des entreprises - Février 2013 - www.ffp.org 1 SOMMAIRE EDITORIAL :

Plus en détail

Masters Professionnels

Masters Professionnels École Pégase Masters Professionnels Management de projets RH Formation en alternance / Contrat de Professionnalisation 2 jours à l école et 3 jours en entreprise Objectif : Ces Masters ont pour but de

Plus en détail

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS ACTIVISION Coaching : un cursus de formation complet accrédité ICF pour acquérir les compétences et la posture du coach professionnel. Une formation professionnelle, pour des professionnels, par des professionnels.

Plus en détail

Art. 2. Les vérificateurs environnementaux, tels que définis à l article 2, point 20) du règlement (CE), relèvent du régime suivant :

Art. 2. Les vérificateurs environnementaux, tels que définis à l article 2, point 20) du règlement (CE), relèvent du régime suivant : Projet de loi portant certaines modalités d application et sanction du règlement (CE) no 1221/2009 du Parlement européen et du Conseil du 25 novembre 2009 concernant la participation volontaire des organisations

Plus en détail

CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI

CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES REGION TOULOUSE MIDI-PYRENEES Julien DUFFAU, Expert-Comptable Les facteurs de croissance et de compétitivité de nos PME se déplacent aujourd

Plus en détail

4 avril. Formation IDSE 2012 10 mai 2012

4 avril. Formation IDSE 2012 10 mai 2012 4 avril 203 Formation IDSE 2012 10 mai 2012 La politique de responsabilité sociétale de Vivendi, enjeux et gouvernance Pascale Thumerelle Directrice de la responsabilité sociétale d entreprise (RSE) Webinaire

Plus en détail

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent Profondément humain Un peu d histoire pour éclairer le présent Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes de solidarité, de

Plus en détail

FORMATION HYGIENE. (D après méthode HACCP) EN INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE

FORMATION HYGIENE. (D après méthode HACCP) EN INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE 1. Objectif : Comprendre les enjeux de la maîtrise de l hygiène dans votre entreprise «Agroalimentaire» (Fabrication, conditionnement, logistique, ) Savoir identifier les risques spécifiques à votre activité

Plus en détail

Proximité Ethique Responsabilité

Proximité Ethique Responsabilité Qu est-ce que le développement durable à l échelle de ma TPE-PME? Proximité Ethique Responsabilité cgpme-idf@wanadoo.fr-tel: 01 56 89 09 30 www.cgpme-idf.fr Salon Entreprise Durable 20 octobre 2009 Qu

Plus en détail

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs Appendice 2 (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs NOTE Dans les propositions de Texte identique, XXX désigne un qualificatif de norme

Plus en détail

LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE DES ORGANISATIONS : PROPOSITION D UN MODÈLE POUR L INTÉGRATION DE ISO 26000. Par Amélie Boisjoly-Lavoie

LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE DES ORGANISATIONS : PROPOSITION D UN MODÈLE POUR L INTÉGRATION DE ISO 26000. Par Amélie Boisjoly-Lavoie LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE DES ORGANISATIONS : PROPOSITION D UN MODÈLE POUR L INTÉGRATION DE ISO 26000 Par Amélie Boisjoly-Lavoie Essai présenté au Centre universitaire de formation en environnement en

Plus en détail

L empreinte environnementale du groupe Accor Application de l approche cycle de vie au niveau d une organisation

L empreinte environnementale du groupe Accor Application de l approche cycle de vie au niveau d une organisation L empreinte environnementale du groupe Accor Application de l approche cycle de vie au niveau d une organisation Accor a mené la 1 ère empreinte environnementale dans le secteur hôtelier En 2010, suite

Plus en détail

MASTER EN MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE

MASTER EN MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE MASTER EN MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE Présentation Intégrer une politique de Développement Durable dans les organisations est à présent une composante incontournable et devient un enjeu stratégique

Plus en détail

Promouvoir l identité coopérative via la RSE? Quelques premiers résultats sur données européennes et françaises

Promouvoir l identité coopérative via la RSE? Quelques premiers résultats sur données européennes et françaises Promouvoir l identité coopérative via la RSE? Quelques premiers résultats sur données européennes et françaises Nadine Richez-Battesti (Lest et Université de la Méditerranée) nrichezbattesti@wanadoo.fr

Plus en détail

Juin 2014. Sustainability Services Intégrer, transformer, piloter

Juin 2014. Sustainability Services Intégrer, transformer, piloter Juin 2014 Sustainability Services Intégrer, transformer, piloter La nouvelle donne économique : les entreprises face aux tendances de long terme Rien n est plus impactant pour une industrie que l évolution

Plus en détail

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Sommaire 1. Périmètre du débat et méthodologie des contributions

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT, SPECIALITE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS ET DEVELOPPEMENT RESPONSABLE

MASTER MANAGEMENT, SPECIALITE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS ET DEVELOPPEMENT RESPONSABLE MASTER MANAGEMENT, SPECIALITE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS ET DEVELOPPEMENT RESPONSABLE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention : Management

Plus en détail

La responsabilité sociétale des entreprises

La responsabilité sociétale des entreprises La responsabilité sociétale des entreprises Position et plan d action du Conseil fédéral concernant la responsabilité des entreprises à l égard de la société et de l environnement Berne, le 1 er avril

Plus en détail

Etude sur l organisation et les outils de pilotage de la RSE dans les entreprises non françaises de l EUROSTOXX50

Etude sur l organisation et les outils de pilotage de la RSE dans les entreprises non françaises de l EUROSTOXX50 Etude sur l organisation et les outils de pilotage de la RSE dans les entreprises non françaises de l EUROSTOXX50 MARS 2011 SOMMAIRE DE L ETUDE I. PREAMBULE... - 2 - II. OBJECTIFS DE L ETUDE ET PRINCIPAUX

Plus en détail

Parmi elles, deux ont accédé à un statut véritablement mondial et sont aujourd hui entièrement intégrées à l économie mondiale :

Parmi elles, deux ont accédé à un statut véritablement mondial et sont aujourd hui entièrement intégrées à l économie mondiale : Norme ISO ISO signifie International Standards Organization. Il s agit de l organisation internationale de normalisation, qui chapeaute tous les organismes de normalisation nationaux et internationaux.

Plus en détail

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention 3 CR 72-12 Budget participatif des lycées Règlement d intervention Préambule : La mise en œuvre du budget participatif des lycées manifeste la volonté de la région de poursuivre la démarche de dialogue

Plus en détail

Challengez votre développement durable

Challengez votre développement durable LE CONCOURS UNE DEMARCHE ORIGINALE ET INEDITE POUR : RECENSER ET VALORISER SES ACTIONS DD EN EVALUER LA QUALITE ET EN FAIRE UN AVANTAGE CONCURRENTIEL Dans ce dossier de presse : Présentation des Trophées

Plus en détail

Rapport Développement Durable et Responsabilité Sociétale de l Entreprise 2013

Rapport Développement Durable et Responsabilité Sociétale de l Entreprise 2013 Rapport Développement Durable et Responsabilité Sociétale de l Entreprise 2013 Le message du Président et du Directeur général 72 1. Sopra, une entreprise engagée 73 2. Notre responsabilité sociale 81

Plus en détail

Communication sur le progrès. Rapport annuel 2014

Communication sur le progrès. Rapport annuel 2014 Communication sur le progrès Rapport annuel 2014 En adhérant au Pacte Mondial des Nations Unies en janvier 2013, JORDENEN s est engagé à appliquer et à soutenir la Responsabilité Sociale et Environnementale

Plus en détail

Participez à l évolution des normes

Participez à l évolution des normes Plateforme d Echanges Régionale Midi-Pyrénées Participez à l évolution des normes ISO 9001/9004/19011 avec le Groupe Afnor Un lieu privilégié pour : Participer activement à l élaboration des futures normes

Plus en détail