LA PRESSE, MONTREAL, LUNDI 5 MARS Fiche technique. Carrosserie: Groupe propulseur:

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA PRESSE, MONTREAL, LUNDI 5 MARS Fiche technique. Carrosserie: Groupe propulseur:"

Transcription

1 : - À q! X - : j j : - : w jq q X : : : : : : : $ q w «q q q q q w q q j q «z q w q q q q q â q q w q q q â j q y ê q j q ê q q q q û ê yq q ê q ê ê q î w q yq â q î Q q : y : : : : : j : - j q yq - - w q z q q y y j q w q ê q ê q â â q q q : j q y y J ê q q: w : Q q j q w â q y â q w q q q ê «w j À q â q q q q y w z ê q z q q â z q : y: : : : : : : y : y y: : / : j : y : q : : : : : : q : q : y : : : / : ; : - / : î : - / : - / : : / / y: / / q «Q ê q - q q q q «q q Q y q q ô q \ Q q : q ê z y- q j q ê q q - û q - y z q w q ô q -â- w j q q w j q j â - q- w z q j $ ù j ç : ; É + «Û «ê y Q -

2 É K < J - Q ï : y ê j q q j q y ; ;- q yq q j jj z K q >-j j Jq Q Ô q Jq j qq q â > K y j â - q- y z â q q «î - q - j q â -- q q î q q j q q ê q j - q y qq À y q q q j Jq q - q q q q Q â q q y - " â q q q y z y y yq q y q q y q y î q y y - j ê q â ê > - «! yz W ô y ê W q q q X q ^ # j y j/ q q ^ ô q - : q q q W q q û q : j - / q q $ - ; : Z z W - z yz q W z É J ù z q W w z «q z yz! J É "^ > - j q / q - - y q - $ j J- &K - J É z œ

3 q q qq ù q - y w - - y q - Q q $ q ç j z ««ù ç z q y j - / - y j q / / W É É q y - q q y q q q î q q j y q q q ê q q X W K w - Q Q $ w ~ / q $ ~ / y z «- [ ô $ «- w - ~ >\ Q + $ jq w ««\ } À J É É À É «À - ^ $ y J ; W - //\\ J / Q JJ - q - < ^ -; $ / - : É! Ê É z z! - / û! ; : : K É - K! K >! - - «w j j j: ; $ z z <^ \>< w «;««y/ j Ô Ê - -z - - Qy K - q z y w - Q - y

4 - Q œ " q qjk q j q q j j q z qq â q ^ q y q - - y y : Î j z q - ç q y - «q - î Q -- q q â y q ù z «- ç - q z- q q ê ê q q ç q q q y y q ç q ê q z ç q q y ê q ê z z q q q j z - q - z - q q $ $ $ - z j y ç ô q q z y q ç y j ê ç j j - ; - q ê ê - q - - q q q z ê q q q ô q z y y «j q - j q q q j - y - J Z! q q y ï q q y - - q ç q z ç q -Û ç y q - ê q ïq : ê y q- y â q q q q q z Z q j " z j z q \ -- â > q z - q y z : -q j q â \ qq : K j «~ / z z \ y yz- j z q yz z z - z - :> - -/ z j - & -// z W y j & $ y y - - X^ -j! Q q -««-\: z :-: Q ^ -< ; - - î /- Q y &- j > - > j y - z -y -y - - ç \ q ^ ^ -> q q ^ ê -\ q z - ; ê - û - q z -& - " j - - jk

5 É y : q ê ê qq q z q ê î j q qq yq â z q q q z q y q - / q y y q î q qq q y y q - q q q q ê q ô q q z q q q - ù ô q ê â q q Q q «j ô q À ê û $ ô q - q y q w q ç q ô q q q - â q - q â y q ; y w Q q q ê q q j q â q Q q q ù q q q - q q y q ^ y - w q $ q z! y w q : q q j «Q «Q j É ; y z q! q q ê y q / - y $ z! z z y y Z

6 É q q y y X- q w - - / ~ ^ q ^ y ê - J j «; - â \ j \ ê q - ç y q j ; : q > - q \ qq q â q y - q z Q À j ê q «y â ê q -q j y j q J y- j j J > $ y j y K îj J y- q - q z q q j : j J $ X ô ; y q $ y - q q : î y q $ q ç w ÉX -z î q y z y q q j j q q y - y Q q yq y q : y -J «- - ô y j q y y z y q q z y î q q q - y q y ê q ; q q y «qq W j - «J q q j ; y j q - «J - q - J É Q Q j j ê y j - j Q ê - j - «- J «J ê -j j Q q j Q J q ê Q Ô É ÉQ É: ô - Q : - Q : - É: Q W : - ô - q ê q Q -- q - : K : j ô- - K j K - ô- ô- q - - WK : - J : j ê Q & -y w Ô É j J J y ÉX q q ê % j q % Q % : : «É É Q ô - -y Q ç - jq qz ê q ê ê j ê y Q q - q q q qq ç J- ÉÉ J ÉZ z / \ / / % ê # / y jq % : / ê q z / ^--J^ Z- J

7 ÉÉ À ÉÉ ^ X É X J - y - J - - q -; - -Q % - - -y - -: - - $ J: - : W - X - - J - - ^ - - -/ - /% < % ê - q - - : - ô - $ ": - X Q " " q - - q : - j - / X - X X : $ Z î $ - Q - - J - W - ^ Ô - É - - ô - X j - - ô - -J / - : - ÉÉ q X - - q - - Z ; ; â î ô > ; : ; y " Q q : /j; - ; - $ / q - J- - «W «: - ^ â - - / K - - â ^ > â Xjç - - q w - J - - K - : - â ô J - - " X - : ^ - " - â - - X > ^ - $ X J - J- - - ô j - X X î W «- :K -- - W â î q - q /j- : W - - X : «- --- q û ô- q j ;>> z J-- >j - > ç ; î! X J- : ; : J - - : - : : ç " / q : - X J KK - - y q î â - - Î W - " " : -- y J - q y- Jq W ^J ô - $ - j ê / - - q â - J - ô â ; X û w-^ - "" & ï ç â K Z î - - KK - Q - - z z q - / - z â - - $ - q â X q - z - :- - q q / : X X : -- j ê - - X - q X - « q! W - y jq q X - - \ ^ - ô : â - : - - ^^J qq q X J - / - J q - -/ J - - q - - / J - : - - É :É À É : :Î; - - X W! J - J- q - : - : ^^ â : «â X $ - ê q - X : X X z q K - - Ê J â : J- y : - - X â $ : q - z î q «z- q - ^ Q - J- X " z - J KK : W - Q - - $ "" $ - $ $ $ Q Q - $ $ / K Jî - $ ^ q w : - Q - $ - " " $ - - w - - q -< - Q - ; - X - -! w- X - $ - K / - $ J - ; K - «- û Z q "" j - - W $ - jj ^ - Q Q - â - - $ - q z - Q: q - $ - $ $ - W ê $ - Q - - q - J - $ Q - $ K! $ -Q ; :; - - û $ - X $ - q - $ -- z $ J - : $ q $ ^- - " q $ $ - Q- É î W $ - $ - X K q «- Ï - X - WX â î - $ - - q $- - - " - - Ôw - <- $ - ^Ô~q q - ê $ : - q - ç $ K $ $ - "~ $ - - : $ - - $ KÏ z j X W : ; y - J J! - J - $ - $ W $ - $ - q q «! " " Q - J $ X X - J J- - - ÉQ J - ç ê - ^ - X j j - $ - ç ô - - z - $ - y X - «J $ $ - ÔÈ ç - " q - $ - $> \ - ~^ÏÙÛ $ - - $ - - " j $ " J- â - - ÏÏÏ ô J $ - Q - - W - - J -; - - X - X - > - -J- qj Q / W : - ê Z Q X Ky: / >> - $ - < ^ - $ - î y $ q $ - ; $ - yq $ - K --î - J - K - Z - ô -Z -- J: /- : «- q - q $ - - ê~ $ ^ ; - $ - $ -$ $ j$ $ - î - $ -«$ $ - % / - ÏË - - : y - $ Î- - ç : ç $ -- É $ - ËË $ - - X $ - qq - K $ / : y - $ - j - - $ -- $ - j î Z^ $ -Q $ - $ -Q W : q - j - $ - " " $ - q - \ - ç $ q - ç " - ; " " - "ÔÎÊÛ q J/- ÉÉ îj $ j - - îë «- $ -! "~~ - ê : q q j Q Q - y - î - z : - " Z - " - z! J w ê Z - - K W É Q : $ - > $ : - - $ â - - z > - Q - - ô - -"; - w $ - - $ > î - Q - - Q : \ - -q - $ - - Kw - -Ê J - - " : K w «- j\x - X : - X W: É X - J - Q ÉÉ Q - y - - X - z : % - - $ - q - - Q $ - È X j q ï! - - Q J $ QQ JZZ : - q $ - X - $ - yq \% " : - - : J - q - «Z X - K - É X - y : "" " : -

8 J î X & J X! - q j q -Jq -J : -! - q  - q J - -Q - / q : - W Qw X q $ \ - ; ê - q q : ô - - K : - - Q " X q â -: - X Z q -- - $ - q - «- - î- - - X - â -- ; Z Q ; X - X q X-- - -! X Z Q KK - Q --- J $ $ ; $ -- $ : - X & $ z $ J: -- : -- / $ Q X $ &z ; KK = - ; - $ - X- Z $ $ - $ $ - X - - "" --- y - X K $ -Z K X ÔJ-X - - Î- - $ - - K q - q $ - - Q ;;$- - - [/ - $X $ z Z J z - z $ \ $ Ï : Ç : - -!! W $ $ Q - X X - y - ; ê ; ; w ; â - X ê: q $ q $ - - ê j q X q J q >" q - y - q - y - : q - q y q q ê yq - J y Q j - - X J Z J - z û - - Q - - J - J - z - X q Z Q j \ \! \ \ \! / - - W J qq- : q j $ - z-: J - Z q Q Z : -$ y y y - j -$ ê J -$ q - -y q - [ J $ êz! -J - [ q - K - É X î X ê z z yz : - Q ; - X q Q q - î : w yq : q: «X Q Q - Î - ç : y - $ -! - - w î w - W W - z q J: - : - - ç ç z - q q q - : Q y y : W y ÉÉ À É + J - ^ " j : ^ / y - " - K - î - : - y q - y X : - - X ç Jq - q É : - - Q q: y - - J - K - q q ç q z q: - j - Jy: - «ç q j y -- K Z z- ; z - yq - : È À J + Q Q: ÉZ- : -y $ $ j ç q Ô- J J J z: q z- z -- yq yq yq q $ $ q ç - q - q ê yq y - q $ z- -- ê - - XÉ q ê z : - - q y- q - - z : z - z : q ; - : q É JQ : Q -J -w q - J- X - J- X - W ô - z : ç - : q «q - JX - " " - : - J - z q - - yz - j È : Z À È Q J - X W J - y - : ô j q J! z - â y z J ; - y - X X : /y È y - - ÉQ X - - q yq Q - j - q ç - X! j - - W -J - & q Q -- y - J z - q - q - - / y q - : - - Q : - K q - Q X - Q / y - - z X - y q ^ q -; - y " - z : " " - - J { - â : $ -- - X " $ : $ ; $ $ q - $ -! yq q $ - X - ; X ; - - $; $; $; $ ê ê ÏjÂôÔ q J- \ - - ô - - q - - & - ç! ô - ç -

9 / $ $ J : > - - q «Jy z y - Ê! WW!! ê! ; z- : : : - - J ç - $ - Z - - J ç ô - X - - X & ô - X > q - Ç - j z z z - - z- - - X q X J «- - ç - $ - -: ç J q - - X $ - $ - $ q ^$ - -- Z X q X X J q - â $ q $ - Q- W - - $ $ - -ê - X $ $ - z - J WJ q $ > - - $ -Î X y - Ç- ô XZ - î - W J J -" X y - $ -; : - $ Jq X! $ - J J Q; - ; - Q ç ÏÏ «- ÏÏ W - q J - J - -J -! - $ Ô Ô - $ X W - J J «q ô Q q WÎ- - $ - - $ J: W - : - $ ô É J W q $ J J jq $- «X - - q - $ $ W - J ^ -- W : W z î J J -! J q -W - q J $ J - W - J - $ - - X W y - J W - $ - : - q q X W : : $ J y - q - q - $ j $ : - q - JJJ - : - : - y - J K X W - $ J - $ - - : Q z W j - $ - $ Q: - J K - $ - X Ù y - $ - - j - Q W q $ -/ W: W - q - - J X - - Z y - - $ - y $ - q $ -! - X J J ô «$ q q- $ - K J $ $ - ê X - J J - $ q «$ - ê - - J J X J - " " - X - q y - y - $ -- : - ÊË X - q q - $ y - «- q y / X K z q Q X q - q - K y - q $ - y q Ô $ -Ï - J- - / / X Z $ - q - K - q q y Z î y z $ : K - - q W J Z -- q y Q - X K X : - w q - q X K y ; - y $ J -- : : j: - q : - q X K q Ô $ - - K y $ - Q $ X K y q â - y : w- - q X $ - q - y - q j QQ$ - K $ - J - - Q K y - X Q - - $ - $ - q - q w $ : - â - $ ç J $ - K y q - q y K - yq J - - J $ q K $ - X - $ - J $ - $ - - : - J- - K q K : - - / - J $ - K K Q $ - J XJ - q q K «- >q q çj q ^ Q - - J $ - - : - J j q X J XJ - y - J q - $ $ - J q J -$ : - - K $ - J -; - Q - ç - K X q - - J " «- J - ^- $ J - K ç - - X y q $ - Ù! $ - - û X X - - K X: yq $ J $ - J q q - J - - q X X J ; X K - y ê -- $ - Q - - K yw -- W X K " " - K q û $ J - - Z $ - -; q K Q K q ù - - «X - $ - q y - - q $ K -y - q - - Q y -! - K y y - q J K Z y q Q "- Ù - W " ^ - ô - - q «- ô- Z K - J - qz K - -- q - y - Q - q q - y - ç q - -- " z Z q J - - / - $ "" - X q - z - - J - - z y w - -- J q Z $ - Z - - J y - J - : - q Z ] J - - q yz- - - W q w "- y - q W J J Û W J J ^ ^ - Q q y - J J W - W y K y y J - y --- " y - W J Jq - J q $ y X - - W K - - W " " Z w - q y Z Z â - q Z W - - j - y j # J XJ - - w - q - q q jâ q y q Jq : y - $ q - -J K j - «- - $ - -J $ - z Z z- - K -- - q - - Kw W : $ - z q q $ -- - q Z - - W K - y - - K q : - y X W X q - K - q $ - q K- j - $ q J - - y $ -- - Jû W - $ K W W q $ J q - $ - W $ - - q J - W q q - $ $ - : ê- q W - -! - : - q - $ - - y - - $ - - $ - W â - " - q " " q K - $ - - W q: - y q W Ô-Ô - «w $ X $ X J : «- - w - É Q K -Z J Q î

10 É K j j j Ç J É K J - J - J q $ - J $ - J : - J - J î J: - : - J - - J - - J $ - J - J - - Z - Z - - Z X - Z X - Z - Z : - Z - Z J Z X K - Z X q - Z X q - Z X - À q $ Jq y - $ - q K q - q - z q $ - Z J q - K $ - K Z X K X J $ - Kw Z $ / J Z - - K X y - J q Z $ J - Z X J $ Z X y - K yw - J - q y X - Z y $ K - J K - Z - - Z X - y y - $ - - z - - Z $ q - X $ Z - - K - X y q Z X $ - y: q - î--- - $ J - y - Z q - - Z y - q - y - - $ J - Z $ - $ - w - - q z $ - $ - $ z q K X Z - - X X $ - $ z X $ - q "" Q z - $ - q X q - X K - X - q - z X -- X $ - X q $ - - q $ - - Z $ - X q $ - - $ Z - $ - - -X Z - - y - - Z $ â X - - q $ Z X X - $ - $ : - Z X J Z X- X ; $ - - Z X - q W - - J - X $ - Z X- $ - ô X J: - : - Z X - z - $ Z X $ - Z X - y - $ y - Q! - q - q - - q - q - q $ - É - y q $ - z - z z - q Z $ - - q - : : q - $ - - < - - : y ô - $ - K q - $ - $ - - q J- q - $ - - $ y - - q $ - $ - q - $ - q - q - - q - q $ - Û Â Z q : : j j q -Z J q - -z K $ - y - q - K y - - y -- - $ - y - - $ - q - - q $ : - : q - - $ - : - q $ J - $ - X -- X - J X - j W $ - $ - q $ - $ - - $ $ - - $ - $ - X K - - $ : $ - q q! - - $ - - q $ q! - $ - - "y" - J: - q - - J $ J - - qz -- q $ J - w y q y - q y z - $ - z - : q y - - À KK z JX - - "" q y -! - - $ - $ - - W K - À $ - q $ - - $ - $ - - K - $ - - y - $ - X $ - $ - - q : z : - Z y - Z q - Z q y Z y - q y - y q $ - y $ : - : X $ - - $ -- y X - q - y - - y - - y - - y - - $ $ - $ y - - y - - q - - "" q J J: - : - - q - $ - $ q - y - - y - - q - $ - K K ê w - - X- - X : & q ô $ - X $ - - W y y - > J - W $ - q $ - W " -- - W q KW / W J J W q $ - $ - $ - K: q -Z K wy - - J - q > KJ É - J q JJ ê «- Z q J - Jy q - q X KW W - X K - K X - K - KW - KW - KW - KW - - y - - K : - Ë - q z- - q - : - y - - y W K - - X q $ - - X y : w -- - $ - q - $ -- W y y - $ - W W - Z K - Z - - y w $ - $ - - -/ $ - $ - J K $ -- q X z Jy W - $ $ - - q - $ - K - y - $ - ZK - j q $ - - $ - ZK K " " - - $ - - ZK K z - - K J K - $ - q K z y $ - K J - - $ - - K - $ ^ - - K K q $ - K :- $ - K X - q $ K - K W - -- K - J: - : - K K q - y - $ - Z K $ q - : - - K Z - - K W Z K Z - - ÉQ q : œ q â : Q Q : - X: $ q y X : ; Q; Q; Q ; : : / Q Q J : : : $ : q Q : Jq -: - y Q q q q -- â X: -- J q - y z -: q «q : - É ô ç - - : ô $ q : - q $ ê ê ç q ô-- ç qq q ô É

11 q Q -ê j «q q «[ ; -ê ; - ê! qq «-ê: â q y ; ç q - «-ê q q q q ô q j q q ê q «q - : q «y - j À â y - j ù â q y -ê q q â j y- j q q ê j â ê Q Q y! Q q «q j j j qq q q q Q ô - q y j Q q û J û «q q q «q j q  K K ^ y-q yq - - û y q j z : : qq q y q - - q q q «q q! q ç ê q ù q y y y - q â y q j q y É É É â ô - - â Ï J - \ : -- ê â â â - È - - É - : - y - J É - - J - : q y y - - î - - y - J J q q : J y : - : y - É - q y : y - X - À - Ê â â J X - - y Jë ù - - ô ù : ç â - y q - â y j ; J J q J À y È â - J : q Î - - ÉÉ : - q : ; - - É Jë - ù - y - É - â Jô - _ J -J- - - y ù â j - w - : --- y - : y - y É q É y - À - X -Jô j -- ù q - - y - â â À â y q - - À y q - â - y : : Jq : y - : J j - y : - J - -: - : â y q q À J J - y ê â y : - q W J - - : q j Q - ù - - ê q - : K : y - ê - - y - y q - - y - - ù ù É : À ; ô y - y â - y J : - y - - ; y - â : : : j - j - - Ê J j q q - - J â â À â w K : : - y - z - - : q - ô-- - q É -y - J q - î - J - - ù y J y y ù - " - ù : : y - À : - À y - â â - â - : q - - : â - : : q y : J - - : â - - Jy - â - Jq q : J J - W - - : j > : y q - J É y q q È z - À â - - ù q J ù - - J- ù - y j - ù : q : : û : y - - j â : À É q ù y - â y â - Ê y - - : â y : - : J J- - - q: : Q - - q - É j - q J - q ; j q - ù j : y y y y - ù j q j ù - y - $ y - - y ù - j J q j - -J y - - y : K q j j : : ; q - -Jô X ÉÈ «# : : - J: ê «X À - --

12 J & w jjïj Q É É Q ç : q q! z q z j qq z z q -- / W & - W «z - q «jy wy y w j y «y -- " "" "" "" z z jq É- ç ç! y K ; -q q q ô y ûz- y â ^ y! q z - j q z J J z - y > «\^Î j É X ^ y É J q W-- q q q q j q ô q - - Q w K X Ç «Î Q - À - " À É Z Q Q Z À «J X Q Q J X Z À - «Z Q É X " Q J Q X Q - - K W X - - X # X! É ~ j «ÉQ / : À : Q : JW JW : " J W J -: : X J X: K K z - Q : J K - : - «W : J : J J K J q -- J J - Q : Q : K y K " Q-: : Q X ÉX: ô J y - w q K [ Q : y y - X X: q J w y ««z - " q y Q - : q - Q: q y \ Q-y y X: q : ÉQ : : / È J ô â q Z Q -: ««Q : Q / : < W W/ / y -- : / «û «K w K J ^ W J ^ ^ ^ ^ X J ây É À K X É ÉQ X : Q : Q : Q : $ : $ : $ : $ : $ : $ - : - - > z z À q î Q z z " " K z z q ; «W z w q z w J É y ç - - É Ô-Q Ô X X É É É : Q : Q : $ : $ : $ : $ q ê : -QÉ ÉQ - Q : - $ ê y q y-q ê q yq q / y-q j J- X! q Ê q : «Ê - Œ Q &&J & jq Q Z Q Z z q ->> Z Q - Q - J Q - j XW " ç Q Z - q Ê q q J Z : É Q! É Q : É Q Q : / \ W «- É W- É W- - ç É Q jq j q ç ç q - q z- J Z

Condition inf-sup pour l Elément Fini de Taylor-Hood È ¾ -iso-è ½

Condition inf-sup pour l Elément Fini de Taylor-Hood È ¾ -iso-è ½ Condition inf-sup pour l Elément Fini de Taylor-Hood È ¾ -iso-è ½ Patrick Ciarlet et Vivette Girault ciarlet@ensta.fr & girault@ann.jussieu.fr ENSTA & Laboratoire Jacques-Louis Lions, Paris 6 Condition

Plus en détail

Premier réseau social rugby

Premier réseau social rugby Premier réseau social rugby Rugbygeneration.com est le premier site de la communauté autour de Rugby. Dédié à tous les fans de rugby et les amateurs de toutes générations. Rugby? Échanger, rester en contact,

Plus en détail

[Le Canada a 10 ans pour changer ses politiques économiques et sociales Paul Martin

[Le Canada a 10 ans pour changer ses politiques économiques et sociales Paul Martin G G à É FÉ 0 ppç pp g Q [ 0 p g pq éq è gé g p éé q QÉB Qéb y qq p bé éé pp éà p pp g bé Qéb épé ég Qéb pé bé éé «é ppy épé x «p q ép âg 7 pq p 5 é q p 88 é épp b p égq pp b pp Fç pp g Q x b ég Qéb «Bp

Plus en détail

' ' ' ' ' ' ' ' ' !!!!!!!!!!! !!!!!

' ' ' ' ' ' ' ' ' !!!!!!!!!!! !!!!! "#$%&$()*+*,-.#$*/,"&012"34)*54%6%789:8:;9?8> &)*+*,)#$*/,"&0B"/%#C*DE/ 1 "#$$%&(%)*+,-+..+ Esprits de Faubourg : C est la rentrée F%)*+*,-.#$*/,"&0*G$)H3,%#$I*+*3J)G9%#G+%#G,*KJ%/$)*/+JL%JM"J/C+*NI$4J#*D

Plus en détail

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr i & V : SA E b i i 1 3 2 0 1 Ai 0800 9 h P i iè P i i i i S j C i Si E ) i Ti (i ib i Q,. bq i, FA V k, Pi b h iè i Si b, D Z, P E q Si-i SAV ET RÉPARATION S hiq : E q SSII VAR, i hiq Jh i h 0800 910 231.

Plus en détail

! " #$ % $! & '(# ) (%%

!  #$ % $! & '(# ) (%% " #$ % $ & '(# ) (%% "#$ %&' # ( ) #* +,#*+-),- ). * /. 0),12-3 45 #3 /45 ) 67 #*+ & ) 5 ) #*+ )5 #& #*+ 0 / )5 8 )0 ) 0)12 5+ )& ) )12) 7)0 5 ) 9/ 5 2 ) ) '12 ) /) 5" ) 7) 6 ): 05 2 5 80 7 ) 0,$#- ) &

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

E-REPUTATION ET IDENTITE

E-REPUTATION ET IDENTITE E-REPUTATION ET IDENTITE NUMERIQUE DES ORGANISATION Typologie des menaces et identification des modes de traitement applicables La gestion de l'identité numérique, appelée également e-réputation, constitue

Plus en détail

Cours d analyse numérique SMI-S4

Cours d analyse numérique SMI-S4 ours d analyse numérique SMI-S4 Introduction L objet de l analyse numérique est de concevoir et d étudier des méthodes de résolution de certains problèmes mathématiques, en général issus de problèmes réels,

Plus en détail

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties sm: 5 Œ à épsds pss ps Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd 5 Œ à épsds pss ps mm: TRODUTO DEMRE. OEXO.

Plus en détail

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN sm: é d V Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd é d V mm: TRODUTO DEMRE. OEXO. RETO D U V 4 FORMTO UPPLEMETRE

Plus en détail

Variations du modèle de base

Variations du modèle de base 1 Variations du modèle de base Dans ce chapitre nous allons utiliser le modèle de base du chapitre précédent pour illustrer certaines questions économiques simples. Ainsi, le modèle précédent nous permettra

Plus en détail

MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE. Démarche méthodologique et synthèse

MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE. Démarche méthodologique et synthèse MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE Démarche méthodologique et synthèse AVRIL 2010 Démarche méthodologique et synthèse Premier ministre Ministère de l espace rural et de l aménagement du

Plus en détail

Bureaux régionaux de la CSST

Bureaux régionaux de la CSST salaire horaire minimum en vigueur au, du nombre () J9P 6B1 () G5L 7P3 () G6W 7P7 () G4R 1Y1 () G4Z 2Z4 () J1J 2C3 163, boulevard de () G4X 2V1 () H5B 1H1 () J6E 7N2 () J7Y 3R8 () H7S 2G6 () J4K 5B7 MAURICIE

Plus en détail

Onveutetudierl'equationdierentiellesuivante

Onveutetudierl'equationdierentiellesuivante Quelques resultats sur l'equation des ondes Onveutetudierl'equationdierentiellesuivante (Ondes) @tu xu=f surr Rd: C'est dratique une equation +jj designature(;d).cettenoteestorganiseedela hyperbolique

Plus en détail

Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions

Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions HQ = He 1 He 2 He 3 He 4 HQ e 5 comme anneaux (avec centre Re 1 Re 2 Re 3 Re 4

Plus en détail

Formes quadratiques. 1 Formes quadratiques et formes polaires associées. Imen BHOURI. 1.1 Définitions

Formes quadratiques. 1 Formes quadratiques et formes polaires associées. Imen BHOURI. 1.1 Définitions Formes quadratiques Imen BHOURI 1 Ce cours s adresse aux étudiants de niveau deuxième année de Licence et à ceux qui préparent le capes. Il combine d une façon indissociable l étude des concepts bilinéaires

Plus en détail

Objet : Division, couverture desrisqueset suivi des engagements

Objet : Division, couverture desrisqueset suivi des engagements (2Titnisîe DE Tunis, ie 6 décembre 12 Objet : Division, couverture desrisqueset suivi des engagements Le de la de Vu la loi n 58-90 du 19 septembre 1958 portant création et organisation de la Banque Centrale

Plus en détail

Déterminants. Marc SAGE 9 août 2008. 2 Inverses et polynômes 3

Déterminants. Marc SAGE 9 août 2008. 2 Inverses et polynômes 3 Déterminants Marc SAGE 9 août 28 Table des matières Quid des formes n-linéaires alternées? 2 2 Inverses et polynômes 3 3 Formule de Miller pour calculer un déterminant (ou comment illustrer une idée géniale)

Plus en détail

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark RDV E-mm 2013 Md 6 M, Thpk Smm 1 P q E 2 Q x p? 3 Q v? 4 d é d 2 0 1 5 p 2 0 1 3 6 h g 7 d f é 1 Pq E-mm? Pq S E-Cmm? D d d Md IT XCOM gé dp 2009 phé E-mm.m F à mhé p, XCOM h d déd E-mm, Pm éq, E-Mkg Chff

Plus en détail

Chapitre 3 : Repères et positionnement 3D

Chapitre 3 : Repères et positionnement 3D Chapitre 3 : Repères et positionnement 3D Modélisation 3D et Synthèse Fabrice Aubert fabrice.aubert@lifl.fr Master Informatique 2014-2015 F. Aubert (MS2) M3DS/ 3 - Repères et positionnement 3D 2014-2015

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION. Association régie par par la Loi du 1 er juillet 1901

STATUTS DE L ASSOCIATION. Association régie par par la Loi du 1 er juillet 1901 STATUTS DE L ASSOCIATION Association régie par par la Loi du 1 er juillet 1901 Statuts adoptés par l Assemblée Générale Extraordinaire du dimanche 1 er avril 2007 ËØ ØÙØ Ð³ Ó Ø ÓÒ ÖØ Ð ÔÖ Ñ Ö¹ ÒÓÑ Ò Ø

Plus en détail

aux différences est appelé équation aux différences d ordre n en forme normale.

aux différences est appelé équation aux différences d ordre n en forme normale. MODÉLISATION ET SIMULATION EQUATIONS AUX DIFFÉRENCES (I/II) 1. Rappels théoriques : résolution d équations aux différences 1.1. Équations aux différences. Définition. Soit x k = x(k) X l état scalaire

Plus en détail

YANN ROUDAUT - Professeur de l Ecole Française de Poker - roudaut@ecolefrancaisedepoker.fr - 06 28 76 48 93

YANN ROUDAUT - Professeur de l Ecole Française de Poker - roudaut@ecolefrancaisedepoker.fr - 06 28 76 48 93 MODULE LES MATHEMATIQUES DU POKER Probabilités et Notions de Cotes - Partie 1 YANN ROUDAUT - Professeur de l Ecole Française de Poker - roudaut@ecolefrancaisedepoker.fr - 06 28 76 48 93 A/ POKER ET MATHEMATIQUES

Plus en détail

i-'rj'.x,~ t dj '..ll:,, G--.J',,:--..0"- --' I... 1 1!ll.o, tr..; LIS----s

i-'rj'.x,~ t dj '..ll:,, G--.J',,:--..0- --' I... 1 1!ll.o, tr..; LIS----s -'\.:.r-r-.j.o._.-j ''-:-" '.ij.:.r-r-...).qj t d..j' J ) t.:.:-...l.-:...j \ U ~..:J ~L;s:,'_ ~:'~ Jt_ ',~u.jt cl-_1_ i-'rj'.x,~ t dj '..ll:,, G--.J',,:--..0"- --'... 1 1!ll.o, tr..; LS----s ( 2 5 J'

Plus en détail

Critère du choix des variables auxiliaires à utiliser dans l'estimateur par calage

Critère du choix des variables auxiliaires à utiliser dans l'estimateur par calage des variables auxiliaires à utiliser dans l'estimateur par calage Mohammed El Haj Tirari Institut National de Statistique et d'economie Appliquée - roc Laboratoire de Statistique d'enquêtes, CREST - Ensai

Plus en détail

567!! "#$ "& '(!)*+!! &,-. )/

567!! #$ & '(!)*+!! &,-. )/ 01234 567! # -! "#$ %& '(!)*+ "& '(!)*+!! &,-. )/ !"#$%!!! "#! $ %!! &' (( &)!! $ %!*$! &) $ % " $"+ &)! $, (!! & ( #" #!#!! & ( # # # # "#"!$! " #&' ("!!-!.! /!#!01.) #!0&!! 23!!! & '4 " #!.50&!!.550&!!

Plus en détail

EXEMPLAIRE DESTINÉ AU DÉCLARANT

EXEMPLAIRE DESTINÉ AU DÉCLARANT BILAN - ACTIF N 2050 203 Désignation de l entreprise : ASS VAL HOR Adresse de l entreprise Numéro SIRET ACTIF IMMOBILISÉ ACTIF CIRCULANT Comptes de régularisation IMMOBILISATIONS INCORPORELLES IMMOBILISATIONS

Plus en détail

Travail en collaboration avec F.Roueff M.S.Taqqu C.Tudor

Travail en collaboration avec F.Roueff M.S.Taqqu C.Tudor Paramètre de longue mémoire d une série temporelle : le cas non linéaire Travail en collaboration avec F.Roueff M.S.Taqqu C.Tudor Notion de longue mémoire Les valeurs d une série temporelle X = (X l )

Plus en détail

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté L c - 3 : «L mé é» 4 : «L m» 5 à 11 : L D 12 : L 13 : F é bé L J éèv Lycé L P, èm égé éèv, é f é c 2013-2014, D éc ccé à c ; x c ô, c éê vfé qq é. L - émé chz j? C mé év qq, é à c m q... B... c! LC, c.

Plus en détail

Cours numéro 5. Poker» cours de poker» côtes et probabilités

Cours numéro 5. Poker» cours de poker» côtes et probabilités Poker» cours de poker» côtes et probabilités Cours numéro 5 Les cotes sont essentielles au poker. Elles permettent de savoir s'il est rentable de rentrer dans un "coup" ou non. Il faut savoir manier les

Plus en détail

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven IL If I L S V Ey G Khk U L 13/02/02 pé? xp qé xp pz à pz p héhq pé p à q z p à p héhq fé à p à q pz xp q 'p (è) f, '-à- p. x. ' é ff. N xp à py qq' q z b ( f) P xp pô pp L p - pé pz ': z qq', q -? Bj,

Plus en détail

Fiches explicatives. La Convention Collective des Assistants Maternels du Particulier Employeur

Fiches explicatives. La Convention Collective des Assistants Maternels du Particulier Employeur Table des Matières La Convention Collective des Assistants Maternels du Particulier Employeur Fiches explicatives Ce document a été réalisé par l APEGE Il peut être copié/diffusé sans restriction sous

Plus en détail

)*+,+(-,(-.//0,+( Introduction )-"""( 1!"!2( !"#$%&$'()*+,-.//01)2&)345)3-67.0) 89:(#&2;2'&)<=$'>?#;(&$@42) A(54B&9)<2%)%5$2'52%) ) ) )

)*+,+(-,(-.//0,+( Introduction )-( 1!!2( !#$%&$'()*+,-.//01)2&)345)3-67.0) 89:(#&2;2'&)<=$'>?#;(&$@42) A(54B&9)<2%)%5$2'52%) ) ) ) )*+,+(-,(-.//0,+( Introduction )-"""( 1!"!2(!"#$%"&%#'(!"#$%&$'()*+,-.//01)2&)345)3-67.0) 89:(#&2;2'&)

Plus en détail

Méthode de l équilibrage harmonique généralisé

Méthode de l équilibrage harmonique généralisé Méthode de l équilibrage harmonique généralisé Application à l interaction modale rotor/stator Sébastien Roques * Mathias Legrand * Christophe Pierre ** Bernard Peseux * Patrice Cartraud * * GeM, Pôle

Plus en détail

! " # $%& '( ) # %* +, -

!  # $%& '( ) # %* +, - ! " # $%& '( ) # %* +, - 1.! "# $ % &%%'( #)*+,)#-. "/%)0123* 4%5%&!$!% 6)"7 '%%% 48-0 9::!%%% % 79;< "# 8 Ploc la lettre du haïku n 40 page 1 Décembre 2010, Association pour la promotion du haïku =%%)>

Plus en détail

Liste des variables du Fichier Activité professionnelle des individus (localisation à la zone d'emploi du lieu de travail)

Liste des variables du Fichier Activité professionnelle des individus (localisation à la zone d'emploi du lieu de travail) Liste des variables du Fichier Activité professionnelle des individus (localisation à la zone d'emploi du lieu de travail) Nom de variable ZELT Libellé Zone d'emploi du lieu de travail Précisions sur modalités

Plus en détail

Bougez, protégez votre liberté!

Bougez, protégez votre liberté! > F a Bgz, pégz v bé! www.a-. CAT.ELB.a240215 - Cé ph : Fa Daz à v p aé N az p a v gâh a v! Aj h, p g évq v ; Pa, p 4 aça q, v, éq qaé v. Ca ax é ç, b pa évé ax p âgé a h a p j. E pè v, h pa épagé. Pa

Plus en détail

Accord sur les normes internationales de piégeage sans cruauté. Fiche d identification de pièges certifiés BÉLISLE «CLASSIQUE»

Accord sur les normes internationales de piégeage sans cruauté. Fiche d identification de pièges certifiés BÉLISLE «CLASSIQUE» ccord sur les normes BÉLISLE «CLSSIQUE» PIÈGE RMÉ B Certification NIPSC Mesure intérieure prise sur la même mâchoire (piège fermé) MODÈLE Numéro Espèces visées Largeur () Hauteur (B) 0 Rat musqué (sous

Plus en détail

Chapitre 5 : Flot maximal dans un graphe

Chapitre 5 : Flot maximal dans un graphe Graphes et RO TELECOM Nancy A Chapitre 5 : Flot maximal dans un graphe J.-F. Scheid 1 Plan du chapitre I. Définitions 1 Graphe Graphe valué 3 Représentation d un graphe (matrice d incidence, matrice d

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES Fiche activité élève

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES Fiche activité élève SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES Fiche activité élève Nom : Prénom : 2 MDM BEP Date : deuxième trimestre Objectif: Etre capable de reconnaître les différents types de travaux rencontrés sur la veste Julie. Prérequis

Plus en détail

Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. Prénom : Date : J entends [vi] J entends [va] J entends [vo]

Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. Prénom : Date : J entends [vi] J entends [va] J entends [vo] Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. J entends [va] J entends [vo] J entends [vi] J entends [vu] J entends [von] Je n entends pas [v] Le son [v] Ecris O (oui) si tu entends le

Plus en détail

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière Travailler plus longtemps!? L aménagement des fins de carrière en Belgique et au Québec Note de recherche no 2009-1 De l ARUC (Alliances de recherche universités-communautés) Sur la gestion des âges et

Plus en détail

Problème d ordonnancement de véhicules en variables booléennes

Problème d ordonnancement de véhicules en variables booléennes Problème d ordonnancement de véhicules en variables booléennes Freddy Hetman 2 juillet 2013 Faculté des sciences Jean Perrin Freddy Hetman () 2 juillet 2013 1 / 22 Sommaire 1 Introduction 2 Le problème

Plus en détail

Calcul matriciel. Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes.

Calcul matriciel. Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes. 1 Définitions, notations Calcul matriciel Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes. On utilise aussi la notation m n pour le

Plus en détail

Tests semi-paramétriques d indépendance

Tests semi-paramétriques d indépendance Tests semi-paramétriques d indépendance Bernard Colin et Ernest Monga Département de Mathématiques Université de Sherbrooke Sherbrooke J1K-2R1 (Québec) Canada Rapport de recherche N o 139 Abstract Let

Plus en détail

Quelles solutions pour des établissements de santé à consommation d énergie annuelle inférieure à

Quelles solutions pour des établissements de santé à consommation d énergie annuelle inférieure à Quelles solutions pour des établissements de santé à consommation d énergie annuelle inférieure à 100 kwh/m²? Rapport final Convention ADEME 04 07 C0043 Référence ARMINES 41204 Référence CSTB DDD/PEB -

Plus en détail

NOMBRES COMPLEXES. Exercice 1 :

NOMBRES COMPLEXES. Exercice 1 : Exercice 1 : NOMBRES COMPLEXES On donne θ 0 un réel tel que : cos(θ 0 ) 5 et sin(θ 0 ) 1 5. Calculer le module et l'argument de chacun des nombres complexes suivants (en fonction de θ 0 ) : a i( )( )(1

Plus en détail

Exercices de géométrie

Exercices de géométrie Exercices de géométrie Stage olympique de Bois-le-Roi, avril 2006 Igor Kortchemski Exercices vus en cours Exercice 1. (IMO 2000) Soient Ω 1 et Ω 2 deux cercles qui se coupent en M et en N. Soit la tangente

Plus en détail

!"#$$%&'('('('(! "))* * * '+',

!#$$%&'('('('(! ))* * * '+', !"#$$%&'('('('(! "))* * * '+', -... /0...'(! "!# $%!! %!&' ( +'! -12... & ( ) *! & $ +!!,-!! % -./. 01 2-345+...' +...'( 3333333333 33333333 33333333 1 !!4444 56! 444 7 8 8!! 9 $44: :;!44! < %!! =!!> )

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

VARIABLES LATENTES ET MODÉLISATION STATISTIQUE EN ASSURANCE

VARIABLES LATENTES ET MODÉLISATION STATISTIQUE EN ASSURANCE VARIABLES LATENTES ET MODÉLISATION STATISTIQUE EN ASSURANCE A. MONFORT CNAM et CREST-INSEE 1 1. INTRODUCTION. Les variables latentes, ou inobservables, jouent un rôle de plus en plus important dans la

Plus en détail

Intégrales doubles et triples - M

Intégrales doubles et triples - M Intégrales s et - fournie@mip.ups-tlse.fr 1/27 - Intégrales (rappel) Rappels Approximation éfinition : Intégrale définie Soit f définie continue sur I = [a, b] telle que f (x) > 3 2.5 2 1.5 1.5.5 1 1.5

Plus en détail

Une comparaison de méthodes de discrimination des masses de véhicules automobiles

Une comparaison de méthodes de discrimination des masses de véhicules automobiles p.1/34 Une comparaison de méthodes de discrimination des masses de véhicules automobiles A. Rakotomamonjy, R. Le Riche et D. Gualandris INSA de Rouen / CNRS 1884 et SMS / PSA Enquêtes en clientèle dans

Plus en détail

1 Systèmes triphasés symétriques

1 Systèmes triphasés symétriques 1 Systèmes triphasés symétriques 1.1 Introduction Un système triphasé est un ensemble de grandeurs (tensions ou courants) sinusoïdales de même fréquence, déphasées les unes par rapport aux autres. Le système

Plus en détail

Partie 1: Gestion de l interférence entre symboles

Partie 1: Gestion de l interférence entre symboles Partie 1: Gestion de l interférence entre symboles Philippe Ciblat Télécom ParisTech, France Algo de Viterbi Egalisation OFDM Section 11 : Algorithme de Viterbi Philippe Ciblat Gestion de l interférence

Plus en détail

Comment remplir votre déclaration des revenus 2014

Comment remplir votre déclaration des revenus 2014 NOTICE 2014 Comment remplir votre déclaration des revenus 2014 Cette notice ne se substitue pas à la documentation officielle de l administration. Le deuxième exemplaire de déclaration joint est à remplir

Plus en détail

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle L x p j é y 2012 é D q é - pé jx 2011/2012? Déz- é, éx, w, b h, égg, pè, éé p CLEMI. I C? pp p p O., b I p. b p- q J. f R N L J T 15, j 2012, é Chp, P 3 (75) A : Réé P/J Pg é Chp (P 3), L J T pé é q éè

Plus en détail

GESTION DU RISQUE DE CHANGE DANS UNE BANQUE DE L'UEMOA : CAS DE ECOBANKSENEGAL

GESTION DU RISQUE DE CHANGE DANS UNE BANQUE DE L'UEMOA : CAS DE ECOBANKSENEGAL MASTER BANQUE ET FINANCE OPTION: MARCHES FINANCIERS ET FINANCES D'ENTREPRISE MEMOIRE DE FIN D'ETUDE ANNEE : 200512006 GESTION DU RISQUE DE CHANGE DANS UNE BANQUE DE L'UEMOA : CAS DE ECOBANKSENEGAL Présenté

Plus en détail

Manuel d utilisation. ShareCenter Quattro DNS-345 VeRsion 1.0

Manuel d utilisation. ShareCenter Quattro DNS-345 VeRsion 1.0 Manuel d utilisation ShareCenter Quattro DNS-345 VeRsion 1.0 Table des matières Table des matières introduction...1 Pré-requis...2 Coniguration système requise...2 Présentation du produit...3 Contenu de

Plus en détail

Ê ÙÐ Ø ÓÒ Ö Ò Ð Ý Ø Ñ ØÖ Ù Ö Ø ØÙÖ Ø Ð ÓÖ Ø Ñ Ö Ö Ï ÙØ Ð Ø ÙÐØ ÆÓØÖ ¹ Ñ Ä È Ü Æ ÑÙÖ Ð ÕÙ Û ÙØ Ð Ò Óº ÙÒ Ôº º Ê ÙÑ º ij ÑÔÓÖØ Ò Ð ÓÖ Ø Ñ Ö Ô ÖØ Ø ÓÒ Ö Ò Ð Ý Ø Ñ ØÖ Ù Ò³ Ø ÔÐÙ ÑÓÒØÖ Öº Ò Ø Ð Ó Ü ³ÙÒ ØÝÔ

Plus en détail

RECHERCHE OPERATIONNELLE

RECHERCHE OPERATIONNELLE RECHERCHE OPERATIONNELLE 0. Introduction. Ce cours a été enseigné jusqu en 2002, en année de licence, à la MIAGE de NANCY. L objectif principal de ce cours est d acquérir une connaissance approfondie de

Plus en détail

Markov processes and applications to queueing/risk/storage theory and mathematical biology

Markov processes and applications to queueing/risk/storage theory and mathematical biology Markov processes and applications to queueing/risk/storage theory and mathematical biology Florin Avram Contents 1 Introduction aux processus stochastiques/aléatoires 3 2 Marches aléatoires et récurrences

Plus en détail

«Les Variabilistes II» Mission T60

«Les Variabilistes II» Mission T60 «Les Variabilistes II» Mission T60 du lundi 23 au samedi 28 février 2009 Sommaire Les missionnaires Les cibles programmées Les observations effectuées Remerciements Les résultats obtenus Les missionnaires

Plus en détail

Leucan Laurentides-Lanaudière 681, boul. Curé- Labelle, bureau 204 Clinique dentaire Dre Marie-Claude Desjardins 971 boul.

Leucan Laurentides-Lanaudière 681, boul. Curé- Labelle, bureau 204 Clinique dentaire Dre Marie-Claude Desjardins 971 boul. Nom du point Adresse Leucan Laurentides-Lanaudière 681, boul. Curé- Labelle, bureau 204 Clinique dentaire Dre Marie-Claude Desjardins 971 boul. Curé-Labelle #200 IGA Extra Blainville 9, boul, de la Seigneurie

Plus en détail

ÆffiÆffiffiÆ reffiffi

ÆffiÆffiffiÆ reffiffi ÆffiÆffiffiÆ reffiffi -.:*4î Parquet Naturel et chaleureux Maison dans son pays Les Bouches du Rhône Restauration La Ferme de Souliès ij (:jdê!:r.él$g.i. n' rila:r É.", na r..;r., 'l +rié :'Ê..*.!Ë','ta

Plus en détail

Sujet proposé par Yves M. LEROY. Cet examen se compose d un exercice et de deux problèmes. Ces trois parties sont indépendantes.

Sujet proposé par Yves M. LEROY. Cet examen se compose d un exercice et de deux problèmes. Ces trois parties sont indépendantes. Promotion X 004 COURS D ANALYSE DES STRUCTURES MÉCANIQUES PAR LA MÉTHODE DES ELEMENTS FINIS (MEC 568) contrôle non classant (7 mars 007, heures) Documents autorisés : polycopié ; documents et notes de

Plus en détail

ÍÒ Ú Ö Ø ÅÓÒØÖ Ð ÍÒ ÑÓ Ð ÙÒ ÓÖÑ ÔÓÙÖ Ð ÑÓ Ð Ø ÓÒ Ø Ð Ñ Ø ÑÓ Ð Ø ÓÒ ³ÙÒ Ñ ÑÓ Ö ³ ÒØÖ ÔÖ Ô Ö ÇÐ Ú Ö Ö Ô ÖØ Ñ ÒØ ³ Ò ÓÖÑ Ø ÕÙ Ø Ö Ö ÓÔ Ö Ø ÓÒÒ ÐÐ ÙÐØ ÖØ Ø Ò Ì ÔÖ ÒØ Ð ÙÐØ ØÙ ÙÔ Ö ÙÖ Ò ÚÙ Ð³Ó Ø ÒØ ÓÒ Ù Ö È

Plus en détail

%% & ' (#%)%* & ' (#*)% 01 " # % 5+ 6.0,*% *. ":=! *.? @@$ / +. :'' & +?:5 2.0< & + :# % ' ++*!+.7+(7 ")

%% & ' (#%)%* & ' (#*)% 01  # % 5+ 6.0,*% *. :=! *.? @@$ / +. :'' & +?:5 2.0< & + :# % ' ++*!+.7+(7 ) !"#$ %% & ' (#%)%* & ' (#*)%!+"'%,-#%. /'/% 01 " # % 23+40"++++## %$ 5+ 6.0,*%!+7+8 * 9:++5+"* /':++:* 94+++:+;* 94"#* 94"'#*

Plus en détail

! "#$% & '"# ( ) *+$, - *$$ 3 /#4*/".$. ! 3 $$5%56/. %78$4. & $ 5 9: ) "*/ 6: 3 5 5$* 5$$ - 3 $$56/. %/*/05;05

! #$% & '# ( ) *+$, - *$$ 3 /#4*/.$. ! 3 $$5%56/. %78$4. & $ 5 9: ) */ 6: 3 5 5$* 5$$ - 3 $$56/. %/*/05;05 ! "#$% & '"# ( ) *+$, - *$$.$ $/$'//0/"'"1' $*%2$$" 3 /#4*/".$.! 3 $$5%56/. %78$4. & $ 5 9: ) "*/ 6: 3 5 5$* 5$$ - 3 $$56/. %/*/05;05 !" #$ #%! #& /#*/ - /#=7/*? #"!'! #( /#/*/1!"#$%&'! ( )*! /=*4/=//**/*@/!

Plus en détail

MASTER DROIT-ECONOMIE-GESTION Co-diplômation Mentions «Droit Public» et «Science politique»

MASTER DROIT-ECONOMIE-GESTION Co-diplômation Mentions «Droit Public» et «Science politique» Mai 0 U.F.R. Droit et Science Politique MASTER DROIT-EONOMIE-GESTION o-diplômation Mentions «Droit Public» et «Science politique» Spécialité recherche et professionnelle (M) Métiers de l administration

Plus en détail

La CSST a besoin de l avis d un autre professionnel de la santé : ce qu il faut savoir. www.csst.qc.ca

La CSST a besoin de l avis d un autre professionnel de la santé : ce qu il faut savoir. www.csst.qc.ca À L INTENTION DES TRAVAILLEUSES ET DES TRAVAILLEURS La CSST a besoin de l avis d un autre professionnel de la santé : ce qu il faut savoir. www.csst.qc.ca Vous avez subi un accident du travail, vous souffrez

Plus en détail

Analyse du temps de réponse des systèmes temps réel

Analyse du temps de réponse des systèmes temps réel Analyse du temps de réponse des systèmes temps réel Pascal Richard Laboratoire d Informatique Scientifique et Industrielle, ENSMA BP 40198 Téléport 2 F-86960 Futuroscope pascal.richard@ensma.fr RÉSUMÉ.

Plus en détail

Licence à distance Chapitre V : Equations différentielles. Méthodes numériques à un pas.

Licence à distance Chapitre V : Equations différentielles. Méthodes numériques à un pas. Licence à distance Chapitre V : Equations différentielles. Méthodes numériques à un pas. M. Granger Table des matières 1 Rappels sur le cours d équations différentielles 2 1.1 Généralités..........................................

Plus en détail

Premiers exercices d Algèbre. Anne-Marie Simon

Premiers exercices d Algèbre. Anne-Marie Simon Premiers exercices d Algèbre Anne-Marie Simon première version: 17 août 2005 version corrigée et complétée le 12 octobre 2010 ii Table des matières 1 Quelques structures ensemblistes 1 1.0 Ensembles, relations,

Plus en détail

Construction de l'intégrale de Lebesgue

Construction de l'intégrale de Lebesgue Université d'artois Faculté des ciences Jean Perrin Mesure et Intégration (Licence 3 Mathématiques-Informatique) Daniel Li Construction de l'intégrale de Lebesgue 10 février 2011 La construction de l'intégrale

Plus en détail

Proposition. Si G est un groupe simple d ordre 60 alors G est isomorphe à A 5.

Proposition. Si G est un groupe simple d ordre 60 alors G est isomorphe à A 5. DÉVELOPPEMENT 32 A 5 EST LE SEUL GROUPE SIMPLE D ORDRE 60 Proposition. Si G est un groupe simple d ordre 60 alors G est isomorphe à A 5. Démonstration. On considère un groupe G d ordre 60 = 2 2 3 5 et

Plus en détail

L Econométrie des Données de Panel

L Econométrie des Données de Panel Ecole Doctorale Edocif Séminaire Méthodologique L Econométrie des Données de Panel Modèles Linéaires Simples Christophe HURLIN L Econométrie des Données de Panel 2 Figure.: Présentation Le but de ce séminaire

Plus en détail

BAUX DE LOCATION D ESPACES OCCUPÉS PAR LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL

BAUX DE LOCATION D ESPACES OCCUPÉS PAR LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL Paragraphe 27 e de l'article 4 du Règlement sur la diffusion DIVULGATION DES RENSEIGNEMENTS RELATIFS AUX DÉPENSES BAUX DE LOCATION D ESPACES OCCUPÉS PAR LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL

Plus en détail

Coefficients binomiaux

Coefficients binomiaux Probabilités L2 Exercices Chapitre 2 Coefficients binomiaux 1 ( ) On appelle chemin une suite de segments de longueur 1, dirigés soit vers le haut, soit vers la droite 1 Dénombrer tous les chemins allant

Plus en détail

Exo7. Matrice d une application linéaire. Corrections d Arnaud Bodin.

Exo7. Matrice d une application linéaire. Corrections d Arnaud Bodin. Exo7 Matrice d une application linéaire Corrections d Arnaud odin. Exercice Soit R muni de la base canonique = ( i, j). Soit f : R R la projection sur l axe des abscisses R i parallèlement à R( i + j).

Plus en détail

Examen optimisation Centrale Marseille (2008) et SupGalilee (2008)

Examen optimisation Centrale Marseille (2008) et SupGalilee (2008) Examen optimisation Centrale Marseille (28) et SupGalilee (28) Olivier Latte, Jean-Michel Innocent, Isabelle Terrasse, Emmanuel Audusse, Francois Cuvelier duree 4 h Tout resultat enonce dans le texte peut

Plus en détail

Cours Informatique Master STEP

Cours Informatique Master STEP Cours Informatique Master STEP Bases de la programmation: Compilateurs/logiciels Algorithmique et structure d'un programme Programmation en langage structuré (Fortran 90) Variables, expressions, instructions

Plus en détail

que devez vous savoir avant le 26/09/2015?

que devez vous savoir avant le 26/09/2015? Réglementation ErP - éco-conception et étiquetage énergétique Réglementation ErP, éco-conception et étiquetage énergétique : que devez vous savoir avant le 26/09/2015? Préparez-vous au mieux à la réglementation

Plus en détail

%$&$#' "!# $! ## BD0>@6,;2106>+1:+B2.6;;/>0.2106>9*27+2.1/+BB+:/@6>.106>>+;+>1:+>6;*,+/EA,6.+77/7A,6@+7706>>+B79 561,+76.08189:+;61,+8.6>6;0+976>1:+?+>/+7@6,1+;+>1:8A+>:2>1+7:+B21+.C>6B630+:+ 1+.C>6B630=/+FGD+7A06>>23+8.6>6;0=/++1A6B010=/+:2>7B+.)*+,+7A2.+;+1+>:2>3+,B+A61+>10+B

Plus en détail

La Presse Le conflit étudiant

La Presse Le conflit étudiant La Presse Le conflit étudiant Vague 2-22 au 25 mai 2012 - Méthodologie La collecte de données en ligne s est déroulée du 22 au 25 mai 2012 par le biais d un panel web. Un total de 1 500 questionnaires

Plus en détail

% & Instrument de recherche 13

% & Instrument de recherche 13 ! "#$$ % & Table des matières 2 Introduction 8 Bibliographie indicative 10 1-Jacques Copeau 10 a-généralités 10 b-ecrits de Jacques Copeau 10 Correspondances 10 Registres 10 Journal 11 Quelques écrits

Plus en détail

Conditions générales relatives à l offre d adoption d Office 365

Conditions générales relatives à l offre d adoption d Office 365 Page 1 sur 29 Conditions générales relatives à l offre d adoption d Office 365 Le présent document expose en détail l offre d adoption d Office 365 («Offre»). Il prévoit notamment des exigences et obligations

Plus en détail

Budget Constrained Resource Allocation for Non-Deterministic Workflows on a IaaS Cloud

Budget Constrained Resource Allocation for Non-Deterministic Workflows on a IaaS Cloud Budget Constrained Resource Allocation for Non-Deterministic Workflows on a IaaS Cloud Eddy Caron, Frédéric Desprez, Adrian Muresan, Frédéric Suter To cite this version: Eddy Caron, Frédéric Desprez, Adrian

Plus en détail

Cours de méthodes de scoring

Cours de méthodes de scoring UNIVERSITE DE CARTHAGE ECOLE SUPERIEURE DE STATISTIQUE ET D ANALYSE DE L INFORMATION Cours de méthodes de scoring Préparé par Hassen MATHLOUTHI Année universitaire 2013-2014 Cours de méthodes de scoring-

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010 Corrigé du baccalauréat S Asie juin 00 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. Question : Le triangle GBI est : Réponse a : isocèle. Réponse b : équilatéral. Réponse c : rectangle. On a GB = + =

Plus en détail

! " " #$$% % % & ' & "

!   #$$% % % & ' & ! #$$%%%& ' & ! # $ % % & () *!# $%& ( )+, -. * '!()*+, - Centenaire de la Charte d Amiens! # $% & ' ( )&' )* '! # $ % $ $ # $!& '()* ) $ +, + -. / 0! 1 $ + & ' + $ 0 2!334 4 4 3 3 567 8 &' 9 % &'*,! 8

Plus en détail

2013/2014 Fiche Technique Son, Lumière & Scénographie

2013/2014 Fiche Technique Son, Lumière & Scénographie 2013/20 Fiche Technique Son, Lumière & Scénographie Cette fiche technique fait partie intégrante du contrat, elle devra être paraphée et signée au même titre que le reste de ce contrat. En cas de difficulté

Plus en détail

Demande d information sur l état de conformité et demande d attestation de conformité. généraux. www.csst.qc.ca

Demande d information sur l état de conformité et demande d attestation de conformité. généraux. www.csst.qc.ca Demande d information sur l état de conformité et demande d attestation de conformité Renseignements généraux www.csst.qc.ca De nvelles dispositions Le 1 er janvier 2011, de nvelles dispositions concernant

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS SAISON 2013 2014

FICHE DE RENSEIGNEMENTS SAISON 2013 2014 USC BASKET Salle S. Chénedé Rue Sainte Croix 35410 CHATEAUGIRON Tél. 02.99.37.89.89 Site : www.chateaugiron-basket.com FICHE DE RENSEIGNEMENTS SAISON 2013 2014 Mme M. Nom et prénom de l adhérent : Adresse

Plus en détail

La gestion de la santé et de la sécurité du travail,

La gestion de la santé et de la sécurité du travail, La gestion de la santé et de la sécurité du travail, c est rentable! Un accident du travail, ça coûte cher! La gestion de la santé et de la sécurité du travail, c est rentable! L employeur inscrit à la

Plus en détail