Programme de protection des infrastructures essentielles de l Ontario

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programme de protection des infrastructures essentielles de l Ontario"

Transcription

1 Programme de protection des infrastructures essentielles de l Ontario STRATÉGIE Révisée le 2 juin 2009 PAGE 1 DE 5

2 Remerciements L équipe du Programme de protection des infrastructures essentielles de l Ontario (PPIEO) tient à remercier Sécurité publique Canada de son soutien, en particulier le bureau de la région de l Ontario, qui a généreusement offert son aide pour l élaboration du PPIEO. PAGE 2 DE 5

3 But et objectifs Le but du PPIEO est d accroître la résilience des infrastructures essentielles de la province, afin qu elles soient plus durables lors d une catastrophe. Objectifs Les principaux objectifs du PPIEO sont : Vision Faire en sorte que les infrastructures essentielles de l Ontario soient en mesure de résister aux catastrophes, quel que soit le danger en cause, grâce à la collaboration entre le gouvernement et le secteur privé. Contexte Dans les situations d urgence, la population de l Ontario s attend à ce que les infrastructures essentielles de la province continuent de fonctionner, quelle que soit l organisation qui possède ou exploite les éléments d infrastructure. Elle s attend à ce que le gouvernement joue un rôle de leadership et collabore avec le secteur privé afin d assurer la continuité des services sur lesquels elle compte. Pour répondre à ces attentes, la province de l Ontario a élaboré le Programme de protection des infrastructures essentielles de l Ontario (PPIEO), un programme applicable à tout son territoire qui sert à déterminer quels sont ses principaux systèmes, réseaux et installations et à les évaluer, de même que leurs interdépendances, et qui offre une stratégie pour assurer leur fonctionnement ininterrompu, quel que soit le danger en cause. d engager les propriétaires et les exploitants d infrastructures essentielles (publiques et privées) dans une démarche provinciale globale; d axer les efforts sur la protection des infrastructures les plus essentielles et les plus vulnérables; d accroître la communication et la collaboration dans et entre les divers secteurs afin d échanger de l information sur les risques pour les infrastructures essentielles et sur leurs interdépendances et de faire face aux menaces et aux dangers; de collaborer avec tous les ordres de gouvernement et avec le secteur privé afin d élaborer et de promouvoir des pratiques exemplaires pour protéger les infrastructures essentielles. PAGE 3 DE 5

4 Définitions Une infrastructure essentielle est définie comme des réseaux interdépendants, interactifs et interconnectés d institutions, de services, de systèmes et de processus qui répondent aux besoins vitaux des êtres humains, soutiennent l économie, protègent la santé et la sécurité publiques, assurent la continuité des services gouvernementaux et maintiennent la confiance du public envers le gouvernement. La protection des infrastructures essentielles est définie comme l application des principes de la gestion des risques et de la continuité des opérations dans le but de réduire la vulnérabilité des infrastructures essentielles en réduisant la fréquence, la durée et la portée des perturbations et en facilitant la préparation, l intervention et le rétablissement. Principes clés Le PPIEO intègre les principes clés de la gestion des risques, de la continuité des opérations et de la collaboration. Le programme s inscrit dans la gestion complète des situations d urgence et s appuie sur les cinq piliers de la gestion des situations d urgence : la prévention, l atténuation, la préparation, l intervention et le rétablissement. Toutefois, la majeure partie du travail de protection des infrastructures essentielles s effectue avant qu un événement se produise, c est-à-dire par la prévention et l atténuation. PAGE 4 DE 5 Démarche La protection des infrastructures essentielles de l Ontario n est pas, et ne pourrait, relever uniquement du gouvernement de l Ontario. Puisque la majorité des infrastructures essentielles de la province sont détenues ou exploitées par le secteur privé, et que les pouvoirs de réglementation, de délivrance des permis et d inspection sont répartis entre les divers ordres de gouvernement, le gouvernement et le secteur privé se doivent de travailler en collaboration pour s acquitter de cette tâche. La collaboration a pour but de développer un réseau de communication ouvert et fondé sur la confiance pour permettre l échange d information entre les participants. Les infrastructures essentielles peuvent être endommagées, détruites ou perturbées par des dangers naturels, les humains et les activités liées à la technologie. Par conséquent, le programme évalue la probabilité d occurrence et les répercussions possibles des trois catégories. Structure hiérarchique La compatibilité du PPIEO avec un programme de gestion des situations d urgence provincial complet sera assurée au moyen d une structure officielle. Un groupe de travail sectoriel sera formé pour chacun des secteurs d infrastructures essentielles retenus. Les groupes de travail sectoriels rendront compte au Comité directeur du Programme de protection des infrastructures essentielles (CDPPIE), qui supervise la coordination et l élaboration du PPIEO. Le CDPPIE rend compte au Comité de coordination de la gestion des situations d urgence (CCGSU), qui est chargé de la coordination et de l élaboration des programmes, des politiques, des plans et des procédures de gestion des situations d urgence en Ontario.

5 Activités principales Le PPIEO comprend les activités principales suivantes : Activité 1 : Formation de groupes de travail sectoriels Le programme sera mis en œuvre par des groupes de travail sectoriels, un pour chacun des secteurs d infrastructures essentielles retenus. Les groupes de travail sectoriels seront dirigés par des représentants du ministère provincial et seront formés des représentants concernés de chacun des ordres de gouvernement et du secteur privé. Activité 2 : Détermination et évaluation des infrastructures essentielles, de leurs dépendances et de leurs interdépendances groupes de travail sectoriels, qui détermineront les éléments clés dans leur secteur, les éléments essentiels, de même que les dépendances et les interdépendances des éléments essentiels, et évalueront les vulnérabilités, les menaces et les risques consécutifs pour les éléments essentiels. Le logiciel de modélisation des Activité 3 : Recherche de solutions de protection permettant d atténuer les risques pour les infrastructures essentielles groupes de travail sectoriels. Les vulnérabilités des secteurs qui auront été déterminées et évaluées serviront de base pour l élaboration de pratiques exemplaires destinées à prévenir ou à atténuer les menaces aux éléments essentiels d un secteur. Activité 4 : Amélioration et promotion des pratiques exemplaires en protection des infrastructures essentielles groupes de travail sectoriels, qui offriront aux propriétaires et aux exploitants des infrastructures essentielles de leur secteur les renseignements qu ils auront produits; par le CCGSU, qui favorisera la recherche et le développement; et par le personnel du PPIEO à Gestion des situations d urgence Ontario (GSUO), qui produira de l information et des outils de sensibilisation sur la gestion des risques et la protection des infrastructures essentielles. Électricité Gaz naturel Télécommunications interdépendances du PPIEO aidera les groupes de travail sectoriels à déterminer et à analyser les interdépendances dans leur secteur ainsi que les conséquences de défaillances en série des infrastructures essentielles. Le présent énoncé de principes stratégiques est conforme aux Principes de base en matière de gestion des situations d urgence de GSUO, à la Stratégie nationale sur les infrastructures essentielles et au Plan d action sur les infrastructures essentielles. PAGE 5 DE 5

NON CLASSIFIÉ. La gestion des urgences au Canada et le Centre des opérations du gouvernement

NON CLASSIFIÉ. La gestion des urgences au Canada et le Centre des opérations du gouvernement La gestion des urgences au Canada et le Centre des opérations du gouvernement 0 Gestion des urgences et Sécurité publique Canada Sécurité publique Canada (SP) a été créé en 2003. Fusion de la sécurité

Plus en détail

Organisation de l aviation civile internationale RÉUNION RÉGIONALE SPÉCIALE DE NAVIGATION AÉRIENNE (RAN) AFRIQUE-OCÉAN INDIEN (AFI)

Organisation de l aviation civile internationale RÉUNION RÉGIONALE SPÉCIALE DE NAVIGATION AÉRIENNE (RAN) AFRIQUE-OCÉAN INDIEN (AFI) Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL SP AFI/08-WP/45 17/10/08 RÉUNION RÉGIONALE SPÉCIALE DE NAVIGATION AÉRIENNE (RAN) AFRIQUE-OCÉAN INDIEN (AFI) Durban (Afrique du Sud), 24

Plus en détail

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Avant-propos Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont reconnu que l atténuation est une importante part d un solide cadre

Plus en détail

Système fédéral de préparation et d intervention d urgence

Système fédéral de préparation et d intervention d urgence Annexe L Système fédéral de préparation et d intervention d urgence Date de la version la plus récente : octobre 2006 Sommaire des changements d importance : Reflète la création du nouveau ministère de

Plus en détail

Annule : 2.2 La Loi sur l accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels.

Annule : 2.2 La Loi sur l accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels. Approbation : CC-010627-1034 Amendée par : CC-080422-2877 Annule : Règlement Politique Pratique de gestion S UJET : Politique de communication 1. LA RAISON D ÊTRE Les communications représentent un secteur

Plus en détail

Protocole d identification, d enquête et de gestion des risques pour la santé

Protocole d identification, d enquête et de gestion des risques pour la santé Protocole d identification, d enquête et de gestion des risques pour la santé Préambule Les Normes de santé publique de l Ontario (normes) sont publiées par le ministère de la Santé et des Soins de longue

Plus en détail

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable À PROPOS DU PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC Le programme Électricité durable MC est

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION. concernant LES COMMUNICATIONS ADOPTION ET RESPONSABILITÉ

POLITIQUE DE GESTION. concernant LES COMMUNICATIONS ADOPTION ET RESPONSABILITÉ POLITIQUE DE GESTION concernant LES COMMUNICATIONS CONSULTATION ADOPTION ET RESPONSABILITÉ Comité consultatif de gestion le : 8 décembre 1999 Adoptée le : 21 décembre 1999 Résolution : CC-144-99 Comité

Plus en détail

22 2011 (CC-20111-110)

22 2011 (CC-20111-110) Politiquee linguistique Adoptée : En vigueur : Amendement : 22 mars 2011 (CC-2011-110) 22 mars 2011 Table des matières 1. PRÉAMBULE... 1 2. CHAMP D APPLICATION... 1 3. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE...

Plus en détail

APERÇU DU PLAN MUNICIPAL DE PRÉPARATION AUX PANDÉMIES

APERÇU DU PLAN MUNICIPAL DE PRÉPARATION AUX PANDÉMIES APERÇU DU PLAN MUNICIPAL DE PRÉPARATION AUX PANDÉMIES Le présent plan n est pas un document indépendant. Il faut le considérer dans le contexte du Plan d urgence de la ville de Moncton. 1 Préambule Le

Plus en détail

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DES RISQUES ASSOCIÉS À LA SÉCURITÉ, AU MILIEU DE TRAVAIL ET AUX PROJETS

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DES RISQUES ASSOCIÉS À LA SÉCURITÉ, AU MILIEU DE TRAVAIL ET AUX PROJETS Page 1 MANDAT DU COMITÉ DES RISQUES ASSOCIÉS À LA SÉCURITÉ, AU MILIEU DE TRAVAIL ET AUX PROJETS Le comité des risques associés à la sécurité, au milieu de travail et aux projets («comité») est un comité

Plus en détail

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ANNEXE 6 Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ÉQUIPE DE PRODUCTION Responsabilité et coordination Nom Titre Organisation

Plus en détail

COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2011

COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2011 RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DU 30 SEPTEMBRE 2011 D'APPROBATION DU CVÉ : 26/02/2009 1. Réévaluer la Politique d intervention (PI) de manière à clarifier ses objectifs; à modifier des éléments pour

Plus en détail

D ACTION L A N. Plan d action. sur les infrastructures essentielles

D ACTION L A N. Plan d action. sur les infrastructures essentielles D ACTION L A N Plan d action sur les infrastructures essentielles Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2009 No de cat. : PS4-66/2009F-PDF ISBN : 978-1-100-90319-4 Imprimé au Canada Table des matières

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 1.0 PRÉAMBULE L adoption d une politique linguistique à la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin s inscrit dans le Plan d action pour l amélioration

Plus en détail

La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement

La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement La gestion de la santé et de la sécurité du travail doit faire partie intégrante des activités quotidiennes d un établissement.

Plus en détail

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité :

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité : Planification Activité : FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES Les directrices et directeurs d école peuvent se servir de la présente liste de contrôle pour vérifier si les ressources

Plus en détail

Présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes. Le 22 mai 2013

Présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes. Le 22 mai 2013 Association médicale canadienne Mémoire sur le projet de loi C-462, Loi limitant les frais imposés par les promoteurs du crédit d impôt pour les personnes handicapées. Présenté au Comité permanent des

Plus en détail

RÉSUMÉ DES OBSERVATIONS ET DES RECOMMANDATIONS

RÉSUMÉ DES OBSERVATIONS ET DES RECOMMANDATIONS RÉSUMÉ DES OBSERVATIONS ET DES RECOMMANDATIONS Observation n o Observations Recommandations Chef de projet Plan d action Date d achèvement prévue 1. Gouvernance 1.1 1.2 1.3 1.4 Le Comité spécial des sous-

Plus en détail

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0 Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 (SGQRI 008-03, multimédia : capsules d information et de sensibilisation vidéo) afin d

Plus en détail

Mettre en place des mesures correctives efficaces afin d éliminer ou contrôler les dangers et les risques identifiés.

Mettre en place des mesures correctives efficaces afin d éliminer ou contrôler les dangers et les risques identifiés. INSPECTION PRÉVENTIVE DES LIEUX DE TRAVAIL 1. OBJECTIF Mettre en place des mesures correctives efficaces afin d éliminer ou contrôler les dangers et les risques identifiés. 2. ASPECT ET IMPACT Examiner

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI)

COMMUNIQUÉ. Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI) COMMUNIQUÉ 14-COM-002 14 juillet 2014 Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI) L Association des superviseurs prudentiels des caisses (ASPC) a créé un groupe

Plus en détail

Plan d accessibilité

Plan d accessibilité Plan d accessibilité Le Règlement sur les Normes d accessibilité intégrées (R) en vertu de la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario (LAPHO) exige que Hunter Douglas Canada

Plus en détail

RAPPORT DE 2008 DU CANADA SUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION POUR LA PROTECTION DES BIENS CULTURELS EN CAS DE CONFLIT ARMÉ

RAPPORT DE 2008 DU CANADA SUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION POUR LA PROTECTION DES BIENS CULTURELS EN CAS DE CONFLIT ARMÉ RAPPORT DE 2008 DU CANADA SUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION POUR LA PROTECTION DES BIENS CULTURELS EN CAS DE CONFLIT ARMÉ (LA HAYE, 1954) ET DE SES PROTOCOLES DE 1954 ET DE 1999 En 1998, le Canada

Plus en détail

COMMENTAIRES DE L UNION CANADIENNE DES EMPLOYÉS DES TRANSPORTS sur le

COMMENTAIRES DE L UNION CANADIENNE DES EMPLOYÉS DES TRANSPORTS sur le COMMENTAIRES DE L UNION CANADIENNE DES EMPLOYÉS DES TRANSPORTS sur le PROJET DE LOI C-4 : LOI D EXÉCUTION DU BUDGET 2013 : PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE 2013, n o 2 AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013)

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) (NOTE : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.) TABLE DES MATIÈRES 1.

Plus en détail

PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LA COMMISSION CANADIENNE DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE. (représentée par le président) LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE NATIONALE

PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LA COMMISSION CANADIENNE DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE. (représentée par le président) LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE NATIONALE MDN : 2011010001 CCSN : 3639875 PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LA COMMISSION CANADIENNE DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE (représentée par le président) ET LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE NATIONALE (représenté par le sous-ministre

Plus en détail

CHARTE des RELATIONS. entre. les PARTENAIRES. La BANQUE ALIMENTAIRE. BEARN et SOULE

CHARTE des RELATIONS. entre. les PARTENAIRES. La BANQUE ALIMENTAIRE. BEARN et SOULE CHARTE des RELATIONS entre les PARTENAIRES de La BANQUE ALIMENTAIRE en BEARN et SOULE 2 PRÉAMBULE La présente CHARTE vise à définir les relations entre les partenaires sur la base de principes partagés

Plus en détail

Politique de gestion des plaintes. La CSST place la satisfaction de sa clientèle au coeur de ses priorités

Politique de gestion des plaintes. La CSST place la satisfaction de sa clientèle au coeur de ses priorités Politique de gestion des plaintes La CSST place la satisfaction de sa clientèle au coeur de ses priorités PRÉAMBULE L administration gouvernementale québécoise place au cœur de ses priorités la qualité

Plus en détail

CAHIER DE GESTION. La communauté collégiale et les personnes fréquentant les établissements et/ou les installations du Collège.

CAHIER DE GESTION. La communauté collégiale et les personnes fréquentant les établissements et/ou les installations du Collège. CAHIER DE GESTION POLITIQUE EN MATIÈRE DE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL COTE 36-00-01.01 OBJET La présente politique vise à préciser et à faire connaître les objectifs et les champs d application privilégiés

Plus en détail

Politique en matière d accessibilité de l Ontario

Politique en matière d accessibilité de l Ontario Politique en matière d accessibilité de l Ontario 1. Objectifs et portée La Loi de 2005 sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario (LAPHO) élabore, met en œuvre et applique les normes

Plus en détail

d éliminer les risques d accidents pour les membres de l équipage, le navire de pêche et l environnement marin.

d éliminer les risques d accidents pour les membres de l équipage, le navire de pêche et l environnement marin. SGS - Système officiel i institué par une entreprise dans le but de diminueri et d éliminer les risques d accidents pour les membres de l équipage, le navire de pêche et l environnement marin. - Un système

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : POLITIQUE DE VALORISATION DE COTE : DG 2012-02 LA LANGUE FRANÇAISE APPROUVÉE PAR : Le conseil d administration En vigueur le 16 mai 2012 RESPONSABLE DE L APPLICATION

Plus en détail

COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN OEUVRE RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION ET D ÉVALUATION (CVÉ) DU 25 SEPTEMBRE 2008.

COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN OEUVRE RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION ET D ÉVALUATION (CVÉ) DU 25 SEPTEMBRE 2008. ÉVALUATION DE LA POLITIQUE DE 1996 SUR LE LOGEMENT DANS LES RÉSERVES (200750) DATE D APPROBATION DU CVÉ: 25/04/2008 POLITIQUES SOCIO-ÉCONOMIQUES ET OPÉRATIONS RÉGIONALES 1. L AINC profite de l évaluation

Plus en détail

BCE INC. CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Y COMPRIS LA DESCRIPTION DES FONCTIONS DU PRÉSIDENT DU CONSEIL)

BCE INC. CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Y COMPRIS LA DESCRIPTION DES FONCTIONS DU PRÉSIDENT DU CONSEIL) BCE INC. CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Y COMPRIS LA DESCRIPTION DES FONCTIONS DU PRÉSIDENT DU CONSEIL) Conseil d administration I. Mandat Le conseil d administration (le «conseil») de BCE Inc. (la

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

Note à l attention de Mesdames, Messieurs les Directeurs et Responsables d Institutions et Services provinciaux.

Note à l attention de Mesdames, Messieurs les Directeurs et Responsables d Institutions et Services provinciaux. Note à l attention de Mesdames, Messieurs les Directeurs et Responsables d Institutions et Services provinciaux. N/Réf. : SM/MC/013-2010 MONS, le 02 mars 2010. Mesdames, Messieurs, Chers Collègues, A toutes

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

Réponse à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM)

Réponse à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) I. Contexte À la fin du printemps 2006, le Programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) a été remplacé

Plus en détail

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Le plan d intervention au service de la réussite de l élève Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Objectif de la présentation Présenter les orientations ministérielles qui sous-tendent

Plus en détail

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012 Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE Le 10 août 2005 RAPPEL PLAN

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Adoptée par le conseil d administration le 25 février 2014. 1 TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉAMBULE... 3 2. LES ÉNONCÉS DE LA POLITIQUE DES COMMUNICATIONS... 3 3. CHAMPS D APPLICATION...

Plus en détail

POLITIQUE 2500-031. ADOPTÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-2013-05-27-11. MODIFICATION : Conseil d administration Résolution :

POLITIQUE 2500-031. ADOPTÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-2013-05-27-11. MODIFICATION : Conseil d administration Résolution : POLITIQUE 2500-031 TITRE : Politique de gestion intégrée des risques ADOPTÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-2013-05-27-11 MODIFICATION : Conseil d administration Résolution : ENTRÉE EN

Plus en détail

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous :

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous : POLITIQUE NUMÉRO 32 de soutien à l intégration scolaire et d éducation à la citoyenneté Responsable : Direction des études Dernière mise à jour : CA/2004-361.08.4, le 26 mai 2004 Prochaine date de révision

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/10/6 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 28 SEPTEMBRE 2012 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Dixième session Genève, 12 16 novembre 2012 RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET RELATIF

Plus en détail

Principaux domaines d'expertise

Principaux domaines d'expertise Principaux domaines d'expertise Élaborer des stratégies, programmes, plans et indicateurs de durabilité Politiques, procédures et plans environnementaux et/ou de durabilité de la société Les règlements

Plus en détail

Loi sur l économie sociale

Loi sur l économie sociale PREMIÈrE SESSION QUARANTIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 27 Loi sur l économie sociale Présentation Présenté par M. Sylvain Gaudreault Ministre des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Adoptée par le Conseil d administration le 15 mai 2008 par sa résolution CA-265-2647, mise à jour le 15 novembre 2012 par la résolution CA-301-3112 1. PRÉAMBULE Alors

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PRÉAMBULE Le présent document est la première politique de développement durable du Musée Stewart, développée et mise en œuvre en collaboration avec le Musée McCord.

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR ASSURER LA SALUBRITÉ DES ALIMENTS AU CANADA. Renforcer notre système de la salubrité des aliments de renommée internationale

PLAN D ACTION POUR ASSURER LA SALUBRITÉ DES ALIMENTS AU CANADA. Renforcer notre système de la salubrité des aliments de renommée internationale PLAN D ACTION POUR ASSURER LA SALUBRITÉ DES ALIMENTS AU CANADA Renforcer notre système de la salubrité des aliments de renommée internationale www.inspection.gc.ca/alimentssalubres Balayer le code de réponse

Plus en détail

CHAPITRE V: LA QUALITÉ DE VIE

CHAPITRE V: LA QUALITÉ DE VIE CHAPITRE V: LA QUALITÉ DE VIE SECTION 5.3: LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL POLITIQUE INSTITUTIONNELLE RELATIVE À LA SANTÉ ET LA PAGE: 1 CHAPITRE: V Adoptée : CAD-7600 (26 08 03) ÉNONCÉ Assurer à la

Plus en détail

PLAN DE MESURES ET D INTERVENTIONS D URGENCE

PLAN DE MESURES ET D INTERVENTIONS D URGENCE Services aux victimes de traumatismes crâniens du Nord de l Ontario PLAN DE MESURES ET D INTERVENTIONS D URGENCE Bureau régional : 426, rue Balmoral, Thunder Bay (Ontario) Centre d apprentissage de transition

Plus en détail

AGENCE NATIONALE DE SECURITE DES SYSTEMES D INFORMATION DU BURKINA FASO. OUEDRAOGO François

AGENCE NATIONALE DE SECURITE DES SYSTEMES D INFORMATION DU BURKINA FASO. OUEDRAOGO François AGENCE NATIONALE DE SECURITE DES SYSTEMES D INFORMATION DU BURKINA FASO OUEDRAOGO François PLAN EXIGENCES DE LA TRANSITION VERS LA SOCIETE NUMERIQUE OBJET MISSIONS LIMITES 2 EXIGENCES DE LA TRANSITION

Plus en détail

Gestion des urgences nucléaires

Gestion des urgences nucléaires POLITIQUE D APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION Gestion des urgences nucléaires P 325 Mai 2006 GENRES DE DOCUMENTS D APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION Les documents d application de la réglementation appuient

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION DU COMITÉ DE GESTION DE LA TAXE SCOLAIRE DE L ÎLE DE MONTRÉAL (Adoptée le 16 décembre 2004 par la résolution 19 par le Comité de gestion de la taxe scolaire de l île de Montréal)

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT entre la PRÉFECTURE DES ALPES-MARITIMES et la CAISSE REGIONALE d'assurance MALADIE du SUD- EST

CONVENTION DE PARTENARIAT entre la PRÉFECTURE DES ALPES-MARITIMES et la CAISSE REGIONALE d'assurance MALADIE du SUD- EST CONVENTION DE PARTENARIAT entre la PRÉFECTURE DES ALPES-MARITIMES et la CAISSE REGIONALE d'assurance MALADIE du SUD- EST en vue de prévenir le risque routier encouru par les salariés Entre la Préfecture

Plus en détail

GOUVERNEMENT DU YUKON

GOUVERNEMENT DU YUKON GOUVERNEMENT DU YUKON Politique 1.7 MANUEL D ADMINISTRATION GÉNÉRALE VOLUME 1 : POLITIQUES MINISTÉRIELLES GÉNÉRALES TITRE : POLITIQUE SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS ENTRÉE EN VIGUEUR: 12 mai 1994 DERNIÈRE

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES Titre : POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES CODE : APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION RÉS. : CA-617-7747 10-12-2013 EN VIGUEUR : 10-12-2013 MODIFICATIONS : Note : Le texte que vous consultez est une

Plus en détail

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Annexe à la Déclaration de responsabilité de la direction englobant le contrôle interne en matière de rapports financiers (non auditée) Exercice 2014-2015

Plus en détail

Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides

Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides Approuvées par le Comité permanent à sa 46 e Réunion (Décision SC46-28), avril

Plus en détail

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. 16 février 2006

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. 16 février 2006 Le plan d intervention au service de la réussite de l élève 16 février 2006 Services éducatifs 1 La nature du plan d intervention Le plan d intervention a pour objectif d aider l élève qui, parce qu il

Plus en détail

LOG3900 ANALYSE DE COURS. Sigle. Mise à jour : Nouveau cours : Intitulé. Crédits 4. 1,5 / 6 / 4,5 Trimestre (à titre indicatif) Corequis.

LOG3900 ANALYSE DE COURS. Sigle. Mise à jour : Nouveau cours : Intitulé. Crédits 4. 1,5 / 6 / 4,5 Trimestre (à titre indicatif) Corequis. Sigle LOG3900 ANALYSE DE COURS Mise à jour : Nouveau cours : Intitulé Projet d évolution d un logiciel Préalables Corequis Heures par semaine 1,5 / 6 / 4,5 Trimestre (à titre indicatif) Crédits 4 INF2990,

Plus en détail

Règle de gouvernance 01-31-01 POLITIQUE RELATIVE AUX NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES Page 1 de 5

Règle de gouvernance 01-31-01 POLITIQUE RELATIVE AUX NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES Page 1 de 5 Page 1 de 5 Objet Les Girl Guides of Canada-Guides du Canada (GGC-GdC) se sont engagées à traiter toutes les personnes de façon à leur permettre de maintenir leur dignité et leur indépendance. Nous croyons

Plus en détail

Adoptée : Le 26 juin 2001 (CC-2001-262) En vigueur : Le 26 juin 2001. Amendements : Le 12 décembre 2007 (CC-2007-536) Le 23 juin 2015 (CC-2015-251)

Adoptée : Le 26 juin 2001 (CC-2001-262) En vigueur : Le 26 juin 2001. Amendements : Le 12 décembre 2007 (CC-2007-536) Le 23 juin 2015 (CC-2015-251) Communications Adoptée : Le 26 juin 2001 (CC-2001-262) En vigueur : Le 26 juin 2001 Amendements : Le 12 décembre 2007 (CC-2007-536) Le 23 juin 2015 (CC-2015-251) Section 02 Direction générale adjointe

Plus en détail

Centres de développement de la petite enfance Projet pilote

Centres de développement de la petite enfance Projet pilote Centres de développement de la petite enfance Projet pilote Objectifs Quel est le but de ce projet pilote? Le but des sites de démonstration est d intégrer ensemble de manière transparente des services

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DURABLE

DÉVELOPPEMENT DURABLE Loi sur le DÉVELOPPEMENT DURABLE UNE LOI FONDAMENTALE POUR LE QUÉBEC La Loi sur le développement durable, sanctionnée le 19 avril 2006, établit un nouveau cadre de gestion pour tous les ministères et organismes

Plus en détail

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN Adoptée par le Conseil d administration Le 28 avril 1998 (résolution no 0099) et modifiée par le Conseil d administration

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

6 février 2009. Renouvellement des politiques : Directive sur la gestion des technologies de l information

6 février 2009. Renouvellement des politiques : Directive sur la gestion des technologies de l information 6 février 2009 Renouvellement des politiques : Directive sur la gestion des technologies de l information Facteurs déterminants du changement : Examens du GC Examens stratégiques, horizontaux et examens

Plus en détail

Bilan annuel sur les langues officielles 2007-2008

Bilan annuel sur les langues officielles 2007-2008 Bilan annuel sur les langues officielles 2007-2008 Avril 2008 Contexte Selon l article 48 de la Loi sur les langues officielles, un rapport sur l exécution des politiques et des programmes en matière de

Plus en détail

Enquête sur les allégations visant l Association des

Enquête sur les allégations visant l Association des Enquête sur les allégations visant l Association des pompiers autochtones du Manitoba 2014 Contexte La Direction générale des services d examen et d enquête du Ministère a reçu des allégations de détournement

Plus en détail

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance Modifiée : Page 1 de 8 Préambule En vertu de la Loi sur l éducation, le conseil scolaire, dont ses membres ont été dûment élus, est tenu de promouvoir le rendement des élèves et leur bien-être, de veiller

Plus en détail

Code : CD-176-2008. Page 1 de 6. Type de document : Politique Révision prévue : 2011

Code : CD-176-2008. Page 1 de 6. Type de document : Politique Révision prévue : 2011 Adopté par : Code : CD-176-2008 Page 1 de 6 Type de document : Politique Révision prévue : 2011 Comité de direction Adopté le : 2008-10-07 Entré en vigueur le : 2008-10-07 Révisé le : Document(s) remplacé(s)

Plus en détail

PRINCIPES DIRECTEURS POUR LES ENQUÊTES SUR L INTÉGRITÉ

PRINCIPES DIRECTEURS POUR LES ENQUÊTES SUR L INTÉGRITÉ BUREAU CANADIEN DES CONDITIONS D ADMISSION EN GENIE Guide modèle à l intention des ordres constituants PRINCIPES DIRECTEURS POUR LES ENQUÊTES SUR L INTÉGRITÉ REMERCIEMENTS Ce guide modèle reflète les pratiques

Plus en détail

Vérification du Cadre de contrôle de la gestion financière Achats de TI

Vérification du Cadre de contrôle de la gestion financière Achats de TI C ONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA Vérification du Cadre de contrôle de la gestion financière Achats de TI Vérification interne, C NRC Juin 2012 1.0 Sommaire et conclusion Objectif de la vérification

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-COLOMBAN L'AN DEUX MILLE QUATORZE

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-COLOMBAN L'AN DEUX MILLE QUATORZE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-COLOMBAN L'AN DEUX MILLE QUATORZE POL 902 POLITIQUE PORTANT SUR L UTLISATION DES TÉLÉPHONES, DES TÉLÉPHONES PORTABLES ET DES TÉLÉAVERTISSEURS TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Signature «Contrat Objectif Territorial»

Signature «Contrat Objectif Territorial» Dossier de presse 19 novembre 2015 Signature «Contrat Objectif Territorial» Limoges Métropole s engage avec l ADEME CONTACTS PRESSE Hélène VALLEIX Communauté d agglomération Limoges Métropole helene_valleix@agglo-limoges.fr

Plus en détail

Présentation générale du Manuel De Procédures de l Agence de Développement Social

Présentation générale du Manuel De Procédures de l Agence de Développement Social Présentation générale du Manuel De Procédures de l Agence de Développement Social 1 Page sur 5 1. PRESENTATION DU MANUEL DE PROCEDURES... 3 2. STRUCTURE DU MANUEL DE PROCEDURES... 3 Fenêtre 1 : Structure

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL AU PARLEMENT SUR L APPLICATION DE LA LOI SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

RAPPORT ANNUEL AU PARLEMENT SUR L APPLICATION DE LA LOI SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS RAPPORT ANNUEL AU PARLEMENT SUR L APPLICATION DE LA LOI SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS 1 ER AVRIL 2009 AU 31 MARS 2010 Ministre des Travaux publics et Services gouvernementaux 2010 n o

Plus en détail

Catégorie/N o de politique Politique du Fonds n o 9. Approuvée en Janvier 2008 TITRE DE LA POLITIQUE. Tous les offices régionaux de la santé

Catégorie/N o de politique Politique du Fonds n o 9. Approuvée en Janvier 2008 TITRE DE LA POLITIQUE. Tous les offices régionaux de la santé Catégorie/N o de politique Politique du Fonds n o 9 TITRE DE LA POLITIQUE Approuvée en Janvier 2008 SUBVENTION D INCITATION AU TRAVAIL EN FOYER DE SOINS PERSONNELS Direction/Division Stratégies relatives

Plus en détail

GCDocs : Le Système de gestion des documents et des dossiers électroniques (SGDDE) du gouvernement du Canada

GCDocs : Le Système de gestion des documents et des dossiers électroniques (SGDDE) du gouvernement du Canada GCDocs : Le Système de gestion des documents et des dossiers électroniques (SGDDE) du gouvernement du Canada Association des professionnels de l information du secteur public Développer le professionnalisme

Plus en détail

Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance

Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance Ce Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance a été adapté, avec la permission de Quantum Transformation Technologies, de son Governance & Managerial

Plus en détail

BONJOUR À TOUS ET MERCI D ÊTRE PRÉSENTS POUR CE WEBINAR CONCERNANT LES INDICATEURS DE RÉSILIENCE.

BONJOUR À TOUS ET MERCI D ÊTRE PRÉSENTS POUR CE WEBINAR CONCERNANT LES INDICATEURS DE RÉSILIENCE. BONJOUR À TOUS ET MERCI D ÊTRE PRÉSENTS POUR CE WEBINAR CONCERNANT LES INDICATEURS DE RÉSILIENCE. DANS UN PREMIER TEMPS, J AIMERAIS REMERCIER LE BUSINESS CONTINUITY INSTITUTE ET PLUS PARTICULIÈREMENT MONSIEUR

Plus en détail

Cadre de gestion du risque de fraude Rapport d audit Rapport n o 5/14 2 septembre 2014

Cadre de gestion du risque de fraude Rapport d audit Rapport n o 5/14 2 septembre 2014 Diffusion : Cadre de gestion du risque de fraude Rapport d audit Rapport n o 5/14 2 septembre 2014 Destinataires : Président et chef de la direction Premier vice-président et chef de la direction financière

Plus en détail

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées sur les normes d accessibilité intégrées s de chaque conseil scolaire Date d entrée 2013 Établissement de politiques en matière d accessibilité Le conseil élabore, met en œuvre et tient à jour des politiques

Plus en détail

Politique sur les normes d accessibilité intégrées

Politique sur les normes d accessibilité intégrées Politique sur les normes d accessibilité intégrées Énoncé d engagement et de politique («Advantage» ou «l entreprise») s engage relativement aux et se laisse guider par les quatre principes de direction

Plus en détail

CHAPITRE TREIZE COMMERCE ÉLECTRONIQUE. est assujetti aux dispositions du présent accord, y compris celles des chapitres deux

CHAPITRE TREIZE COMMERCE ÉLECTRONIQUE. est assujetti aux dispositions du présent accord, y compris celles des chapitres deux CHAPITRE TREIZE COMMERCE ÉLECTRONIQUE Article 13.1 : Champ d application 1. Les Parties confirment que le commerce qui se fait par des moyens électroniques est assujetti aux dispositions du présent accord,

Plus en détail

Le Conseil scolaire de district du Centre-Sud-Ouest appuie la création de conseils d école à caractère consultatif dans chacune de ses écoles.

Le Conseil scolaire de district du Centre-Sud-Ouest appuie la création de conseils d école à caractère consultatif dans chacune de ses écoles. Page 1 de 7 ÉNONCÉ Le Conseil scolaire de district du Centre-Sud-Ouest (CSDCSO) reconnaît que l'éducation est une responsabilité que se partagent les écoles, les élèves et leurs familles, ainsi que la

Plus en détail

Politique de gestion des archives. Adoptée le 11 octobre 2011 par le conseil d administration (289 e assemblée résolution n o 2479)

Politique de gestion des archives. Adoptée le 11 octobre 2011 par le conseil d administration (289 e assemblée résolution n o 2479) Politique de gestion des archives Adoptée le 11 octobre 2011 par le conseil d administration (289 e assemblée résolution n o 2479) TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE... 3 2.

Plus en détail

DP 6.13 Financement des immobilisations : Projets de planification des immobilisations

DP 6.13 Financement des immobilisations : Projets de planification des immobilisations Directives du Programme 20-1 Volume 1 Affaires indiennes et inuit Chapitre 6 Installations fixes et services communautaires DP 6.13 Financement des immobilisations : Projets de planification des immobilisations

Plus en détail

Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel

Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel Conformément au Règlement de l Ontario 191/11 pris en application de la Loi de 2005 sur l accessibilité pour les personnes handicapées

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

POLITIQUE D'ACCESSIBILITÉ

POLITIQUE D'ACCESSIBILITÉ POLITIQUE D'ACCESSIBILITÉ But L objectif de cette politique est d assurer que la Lutheran Community Care Centre offre un environnement sécuritaire et accessible d une manière qui respecte la dignité et

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 3 OCTOBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET

Plus en détail

SERVICES DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DE DOCUMENTS

SERVICES DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DE DOCUMENTS SERVICES DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DE DOCUMENTS Numéro du document : 0601-08 Adoptée par la résolution : _484 0601 En date du : 5 juin 2001 Signature du directeur général Signature

Plus en détail

Plan d action pour les services de santé non assurés

Plan d action pour les services de santé non assurés Plan d action pour les services de santé non assurés Plan d action national des Premières Nations pour les services de santé non assurés (SSNA) Avec la participation et l orientation du Comité des Chefs

Plus en détail

LOI SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO (LAPHO) - 2005. Ricoh Canada NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES Plan pluriannuel

LOI SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO (LAPHO) - 2005. Ricoh Canada NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES Plan pluriannuel LOI SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO (LAPHO) - 2005 Ricoh Canada NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES Plan pluriannuel Partie I DISPOSITIONS GÉNÉRALES Section Initiative Description

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre. Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail

PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre. Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail Sommaire 1. Introduction 2. Le contexte réglementaire 3. Le déroulement

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE)

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE) Titre : Responsable de l'application : Santé et sécurité du travail Direction des services des ressources humaines Adoption : 23 mars 1998 (98-03-23-05) Entrée

Plus en détail