- 2 - Protection solaire. des fenêtres et des baies

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "- 2 - Protection solaire. des fenêtres et des baies"

Transcription

1 - 2 - Protection solaire des fenêtres et des baies MDE Conseil & Concept Energie / Nov

2 Fiche n 201 : " Casquette " et brise-soleil PROTECTION SOLAIRE DE FENETRE (Aluminium laqué, bois, acier, voire béton) Appréciation Avantages Solution de protection solaire très performante. Protection également à la pluie Animation de façade, esthétique Gain en confort type : moins 1 C en moyenne, moins 6 C sur les maxi Ex. d un bureau climatisé de 15 m2 type : Gain en puissance de clim. type : moins 150 Wf ou 500 BTU/h Caractéristiques Dimensions (mm) Variables. Sur mesure Densité (kg/m3) Epaisseur (mm) Résistance thermique (Voir annexe) Les brise-soleils (structures ajourées) sont préférables aux casquettes (structures pleines) ralentissant la circulation d air Mise en oeuvre Offre en Guyane Nom commercial Produits «sur mesure» fabriqués localement Fabricant(s) Entreprises de menuiseries alu et bois Distributeur(s) Idem Installateur(s) NC Coût indicatif non posé NC Coût indicatif posé Forte variation selon le matériau et la complexité de l élément MDE Conseil & Concept Energie / Nov

3 Documents de Certification Classement au feu (voir annexe) Avis Technique DTU (Voir annexe) Référence Autres ECODOM Protection solaire de fenêtre Nécessité d un rapport d/h minimum selon orientation : Est d/h>0,8 Ouest d/h>1 Nord ou Sud d/h>0,6 (h : hauteur de la fenêtre, d : largeur de débord de la protection) pour les parois Est et Ouest, il est recommandé d avoir des brise soleil verticaux Intérêt dans le cadre d une démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) 1. Relation harmonieuse avec Animation de façade et filière locale environnement 2. Choix intégré des produits Bois : stockage de CO2. Aluminium : fort contenu en énergie grise de construction 3. Chantier à faibles nuisances Recyclage possible si aluminium ou acier 4. Gestion de l'énergie Protection solaire efficace : réduit les charges de climatisation voire le besoin de climatiser 5. Gestion de l'eau Sans objet 6. Gestion des déchets Sans objet d'activité 7. Entretien et maintenance Entretien nécessaire si bois ou acier 8. Confort hygrothermique Amélioration du confort thermique par abaissement de la transmission du flux solaire direct et abaissement de la température résultante 9. Confort acoustique Préférer les brise-soleil (ajourés). Les casquettes (brise soleil pleins) sont plus pénalisantes car elles renvoient les bruits extérieurs vers l ouvrant 10. Confort visuel Laisse passer l ensoleillement diffus utile à l éclairage naturel 11. Confort olfactif Sans objet 12. Conditions sanitaires Sans objet 13. Qualité de l'air Sans objet 14. Qualité de l'eau Sans objet MDE Conseil & Concept Energie / Nov

4 Fiche n 202 : Lames opaques (Jalousies) PROTECTION SOLAIRE DE FENETRE Appréciation Avantages Composant efficace et performant à condition d utiliser des lames opaques de couleur claire, très étanche à l eau. On pourra combiner les jalousies opaques avec d autres types d ouvrants (battants, jalousies claires en position haute). Il est recommandé d avoir des dispositifs de commande permettant un réglage différent par trame. Produit «tropical» par excellence, la jalousie assure ventilation (si ouverte), protection solaire (si lame opaque de couleur claire) sécurité (si barreaudage) et permet l éclairement naturel du local Protection également à la pluie si bonne étanchéité Animation de façade, esthétique Gain en confort type : moins 1 C en moyenne, moins 6 C sur les maxi Ex. d un bureau climatisé de 15 m2 type : Gain en puissance de clim. type : moins 150 Wf ou 500 BTU/h Caractéristiques Dimensions (mm) Variable Densité (kg/m3) Epaisseur (mm) Résistance thermique (Voir annexe) Des lames de couleur claire sont indispensables Mise en oeuvre Offre en Guyane Nom commercial Produits «sur mesure» fabriqués localement Fabricant(s) Entreprises de menuiseries alu et bois Distributeur(s) Idem Installateur(s) NC Coût indicatif non posé NC Coût indicatif posé MDE Conseil & Concept Energie / Nov

5 Documents de Certification Classement au feu (voir annexe) Avis Technique DTU (Voir annexe) Référence Autres Protection solaire de fenêtre ECODOM Satisfait aux prescriptions ECODOM quel que soit l orientation Intérêt dans le cadre d une démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) 1. Relation harmonieuse avec Référence à l architecture vernaculaire environnement 2. Choix intégré des produits Bois : stockage de CO2 de construction Aluminium : forte densité d énergie grise 3. Chantier à faibles nuisances Recyclage possible selon produit 4. Gestion de l'énergie Protection solaire efficace : réduit les charges de climatisation voire le besoin de climatiser 5. Gestion de l'eau Sans objet 6. Gestion des déchets Sans objet d'activité 7. Entretien et maintenance Néant 8. Confort hygrothermique Amélioration du confort thermique par abaissement de la transmission du flux solaire et abaissement de la température résultante 9. Confort acoustique Peut être performant mais en position fermée 10. Confort visuel Permet par un réglage des orientations des lames de laisser passer l ensoleillement diffus utile à l éclairage naturel et de bloquer le direct 11. Confort olfactif Sans objet 12. Conditions sanitaires Sans objet 13. Qualité de l'air Sans objet 14. Qualité de l'eau Sans objet MDE Conseil & Concept Energie / Nov

6 Fiche n 203 : Volets persiennés PROTECTION SOLAIRE DE FENETRE Appréciation Avantages Composant efficace et performant au plan thermique et environnemental global. Le volet persienné assure une ventilation permanente, la protection solaire et la sécurité et la possibilité d ouverture totale pour l éclairage naturel. Protection également à la pluie Animation de façade, esthétique Gain en confort type : moins 1 C en moyenne, moins 6 C sur les maxi Ex. d un bureau climatisé de 15 m2 type : Gain en puissance de clim. type : moins 150 Wf ou 500 BTU/h Caractéristiques Dimensions (mm) Variables Densité (kg/m3) Epaisseur (mm) Résistance thermique (Voir annexe) Des volets de teinte claire sont fortement recommandés. Mise en oeuvre Offre en Guyane Nom commercial Produits «sur mesure» fabriqués localement Fabricant(s) Entreprises de menuiseries alu et bois Distributeur(s) Idem Installateur(s) NC Coût indicatif non posé NC Coût indicatif posé MDE Conseil & Concept Energie / Nov

7 Documents de Certification Classement au feu (voir annexe) Avis Technique DTU (Voir annexe) Référence Autres Protection solaire de fenêtre ECODOM Satisfait aux prescriptions ECODOM quel que soit l orientation Intérêt dans le cadre d une démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) 1.Relation harmonieuse avec Architecture vernaculaire environnement 2.Choix intégré des produits de Bois : stockage de CO2 construction Aluminium : forte densité d énergie grise 3 Chantier à faibles nuisances Recyclage possible selon produit 4 Gestion de l'énergie Protection solaire efficace : réduit les charges de climatisation voire le besoin de climatiser 5 Gestion de l'eau Sans objet 6 Gestion des déchets Sans objet d'activité 7 Entretien et maintenance Néant 8 Confort hygrothermique Amélioration du confort thermique par abaissement de la transmission du flux solaire et abaissement de la température résultante 9 Confort acoustique Légère contribution à la protection acoustique contre les bruits aériens. 10 Confort visuel L impossibilité de régler l orientation des lames est préjudiciable à l éclairement naturel. 11 Confort olfactif Sans objet 12 Conditions sanitaires Sans objet 13 Qualité de l'air Sans objet 14 Qualité de l'eau Sans objet MDE Conseil & Concept Energie / Nov

8 Fiche n 204 : Stores PROTECTION SOLAIRE DE FENETRE Appréciation Avantages Produit recommandé en pose extérieure et dont les performances sont moindres en position intérieure, voire catastrophiques pour les stores de couleur foncée. Ils ont toutefois l avantage d être bon marché et facile à mettre en œuvre. Produit simple, courant et peu couteux bien adapté pour améliorer un logement dont on est locataire ou occupant temporaire. Dans le cas d un store extériéur : Gain en confort type : moins 1 C en moyenne, moins 6 C sur les maxi Ex. d un bureau climatisé de 15 m2 type : Gain en puissance de clim. type : moins 150 Wf ou 500 BTU/h Dans le cas d un store intérieur : Gain en puissance de clim. type : moins 100 Wf pour un store de couleur claire, voire moins selon la nature et la couleur du store. Inexistant pour un store de couleur sombre Caractéristiques Dimensions (mm) Densité (kg/m3) Epaisseur (mm) Résistance thermique (Voir annexe) choisir absolument des stores de couleur claire Mise en oeuvre Offre en Guyane Nom commercial Fabricant(s) STORENSEIGNE, STORES SOLEIL, Distributeur(s) STORENSEIGNE, STORES SOLEIL, Installateur(s) STORENSEIGNE, STORES SOLEIL, Coût indicatif non posé Coût indicatif posé NC MDE Conseil & Concept Energie / Nov

9 Documents de Certification Classement au feu (voir annexe) Avis Technique DTU (Voir annexe) Référence Autres Protection solaire de fenêtre ECODOM Satisfait aux prescriptions ECODOM, quelle que soit l orientation, sauf pour les stores intérieurs sombres, qui peuvent être pires que de ne pas mettre de stores (capteurs de chaleur) S assurer de la pérennité du matériau utilisé Intérêt dans le cadre d une démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) 1. Relation harmonieuse avec environnement 2. Choix intégré des produits Efficace (store extérieur) de construction 3. Chantier à faibles nuisances La recyclabilité dépend des matériaux 4. Gestion de l'énergie Protection solaire moyennement efficace (store intérieur) 5. Gestion de l'eau Sans objet 6. Gestion des déchets Sans objet d'activité 7. Entretien et maintenance Néant 8. Confort hygrothermique Amélioration du confort thermique par abaissement de la transmission du flux solaire et abaissement de la température résultante 9. Confort acoustique Peu efficace contre les bruits aériens 10. Confort visuel Permet par un réglage des lames de laisser passer le rayonnement diffus utile à l éclairage naturel 11. Confort olfactif Sans objet 12. Conditions sanitaires Sans objet 13. Qualité de l'air Sans objet 14. Qualité de l'eau Sans objet MDE Conseil & Concept Energie / Nov

10 Fiche n 205 : Film solaire PROTECTION SOLAIRE DE FENETRE Appréciation Avantages Solution de "pis aller" qui n est recommandée que lorsque on ne peut pas faire autrement. Des solutions de type stores clairs même intérieurs sont préférables. Produit relativement peu couteux pour une réhabilitation Gain en confort type : moins 0,5 C en moyenne, moins 3 C sur les maxi Ex. d un bureau climatisé de 15 m2 type : Gain en puissance de clim. type : moins 100 Wf ou 300 BTU/h Caractéristiques Dimensions (mm) Densité (kg/m3) Epaisseur (mm) Résistance thermique (Voir annexe) Mise en oeuvre Offre en Guyane Nom commercial Fabricant(s) STORENSEIGNE, STORES SOLEIL, Distributeur(s) STORENSEIGNE, STORES SOLEIL, Installateur(s) STORENSEIGNE, STORES SOLEIL, Coût indicatif non posé Coût indicatif posé NC MDE Conseil & Concept Energie / Nov

11 Documents de Certification Classement au feu (voir annexe) Avis Technique DTU (Voir annexe) Référence Autres Protection solaire de fenêtre ECODOM Ne satisfait aux prescriptions ECODOM qu utilisé en complément d un autre système de protection solaire. Peu adapté à l habitat. Haute Qualité Environnementale (HQE) 1. Relation harmonieuse avec Aspect refléchissant potentiellement gênant environnement 2. Choix intégré des produits de construction 3. Chantier à faibles nuisances Recyclage difficile 4. Gestion de l'énergie Protection solaire moyenne : réduit assez faiblement les charges de climatisation Augmente les besoins et donc les consommations en éclairage 5. Gestion de l'eau Sans objet 6. Gestion des déchets Sans objet d'activité 7. Entretien et maintenance La durabilité des films est médiocre 8. Confort hygrothermique Amélioration du confort thermique par abaissement de la transmission du flux solaire et abaissement de la température résultante 9. Confort acoustique Sans objet 10. Confort visuel Impact important sur l autonomie d éclairage d un local nécessitant un recours accru à l éclairage artificiel 11. Confort olfactif Sans objet 12. Conditions sanitaires Sans objet 13. Qualité de l'air Sans objet 14. Qualité de l'eau Sans objet MDE Conseil & Concept Energie / Nov

12 Fiche n 206 : Verres teintés PROTECTION SOLAIRE DE FENETRE Appréciation Avantages Archétype de la "mauvaise bonne solution" en climat tropical qui consiste souvent à surdimensionner des vitrages (murs rideaux) pour des raisons "esthétiques", pour ensuite palier aux problèmes induits par ces parades technologiques relativement coûteuses que sont les verres teintés. L usage de surfaces de vitrage clair plus faibles équipées de protections solaires est, par rapport à ce type de solutions, gagnant-gagnant Produit disponible et largement utilisé dans le tertiaire Gain en confort type : moins 0,5 C en moyenne, moins 3 C sur les maxi Ex. d un bureau climatisé de 15 m2 type : Gain en puissance de clim. type : moins 100 Wf ou 300 BTU/h Caractéristiques Dimensions (mm) Densité (kg/m3) Epaisseur (mm) Résistance thermique (Voir annexe) Mise en oeuvre Offre en Guyane Nom commercial Produits «sur mesure» fabriqués localement Fabricant(s) Entreprises de menuiseries alu et bois Distributeur(s) Idem Installateur(s) NC Coût indicatif non posé NC Coût indicatif posé MDE Conseil & Concept Energie / Nov

13 Documents de Certification Classement au feu (voir annexe) Avis Technique DTU (Voir annexe) référence Autres Protection solaire de fenêtre ECODOM Ne satisfait aux prescriptions ECODOM qu utilisé en complément d un autre système de protection solaire Intérêt dans le cadre d une démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) 1. Relation harmonieuse avec environnement 2. Choix intégré des produits de construction 3. Chantier à faibles nuisances Recyclage possible 4. Gestion de l'énergie Protection solaire moyenne : réduction partielle des charges de climatisation Augmente les besoins et donc les consommations liées à l éclairage 5. Gestion de l'eau Sans objet 6. Gestion des déchets Sans objet d'activité 7. Entretien et maintenance Néant 8. Confort hygrothermique Amélioration du confort thermique par abaissement de la transmission du flux solaire et abaissement de la température résultante 9. Confort acoustique Sans objet 10. Confort visuel Impact important sur l autonomie d éclairage d un local nécessitant un recours accru à l éclairage artificiel 11. Confort olfactif Sans objet 12. Conditions sanitaires Sans objet 13. Qualité de l'air Sans objet 14. Qualité de l'eau Sans objet MDE Conseil & Concept Energie / Nov

- 1. Protection solaire. de toiture

- 1. Protection solaire. de toiture - 1 Protection solaire de toiture MDE Conseil & Concept Energie / Nov. 2004 15 Fiche n 101 : Bardeau wapa PROTECTION SOLAIRE DE TOITURE (EN SURTOITURE OU AVEC COMBLE PERDU TRES VENTILE OU ASSOCIE A UN

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES ET DIMENSIONNELLES

CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES ET DIMENSIONNELLES 1/5 Fiche réalisée par l ADEME à but informatif et non commercial USAGES ET FONCTIONNALITÉS Usages principaux Usages secondaires Dimensions standard (L x l x e) : Poids surfacique (kg/m 2 ) Conductivité

Plus en détail

Niveau de prise en compte de la cible

Niveau de prise en compte de la cible Caractéristiques environnementales du bâtiment (selon les cibles HQE) Niveau de prise en compte de la cible Objectif fixé lors de la phase de conception 1. Relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement

Plus en détail

- 6 - Equipements. performants

- 6 - Equipements. performants - 6 - Equipements performants MDE Conseil & Concept Energie / Nov. 2004 86 Fiche n 601 : Lampe à Economie d Energie (LEE) APPAREIL D ECLAIRAGE PERFORMANT La mise en œuvre de ce produit fait partie des

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DES PRODUITS ET SYSTEMES «CONFORT ET ECONOMIE D ENERGIE» DISPONIBLES EN GUYANE. Sommaire. 1 Objectifs du guide... 5

GUIDE PRATIQUE DES PRODUITS ET SYSTEMES «CONFORT ET ECONOMIE D ENERGIE» DISPONIBLES EN GUYANE. Sommaire. 1 Objectifs du guide... 5 Sommaire MODE D EMPLOI 1 Objectifs du guide....... 5 2 Mode de sélection des produits... 5 3 Limites du guide... 5 LES PROFESSIONNELS 1 Classement alphabétique...... 9 2 Classement par familles de produits....10

Plus en détail

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage V. Detremmerie Laboratoire Eléments de Toiture et de

Plus en détail

Utilités Energétiques et Techniques des Bâtiments Tertiaires et de l'industrie

Utilités Energétiques et Techniques des Bâtiments Tertiaires et de l'industrie Ingénierie Conseils en Maintenance, Etudes de Productivité et Benchmarking Energies Utilités Energétiques et Techniques des Bâtiments Tertiaires et de l'industrie IMPACT DU DEVELOPPENT DURABLE SUR LA CONCEPTION

Plus en détail

Lesbasesde la therm ique

Lesbasesde la therm ique Lesbasesde la therm ique 22 Les enjeux Le confort des occupants en toute saison L hygiène et la santé (besoin en oxygène odeurs fumées) Pérennité du bâtiment (condensation, gel) Economie d énergie Préservation

Plus en détail

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE COMPLEXE CINEMATOGRAPHIQUE DU PLATEAU DE LA BRIE PROJET DE CINEMA SUR LE TERRITOIRE DE COULOMMIERS NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE MAITRE D OUVRAGE: COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA BRIE DES

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DES PRODUITS ET SYSTEMES «CONFORT ET ECONOMIE D ENERGIE» DISPONIBLES EN GUYANE ANNEXES 1. GLOSSAIRE 2. ECODOM

GUIDE PRATIQUE DES PRODUITS ET SYSTEMES «CONFORT ET ECONOMIE D ENERGIE» DISPONIBLES EN GUYANE ANNEXES 1. GLOSSAIRE 2. ECODOM ANNEXES 1. GLOSSAIRE 2. ECODOM 3. CLIMATISATION PERFORMANTE 4. HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE MDE Conseil & Concept Energie / Nov. 2004 98 GLOSSAIRE ACERMI (Association pour la certification de Matériaux

Plus en détail

Tendance Brise-soleil Vétisol. Matières à Protection Solaire!

Tendance Brise-soleil Vétisol. Matières à Protection Solaire! Tendance Brise-soleil Vétisol Matières à Protection Solaire! Le S oleil, ou comment s en protéger? Le soleil émet un rayonnement froid qui transporte uniquement de l énergie. C est l absorption de ce rayonnement

Plus en détail

Concilier confort acoustique et santé des occupants. Choix des vitrages

Concilier confort acoustique et santé des occupants. Choix des vitrages Concilier confort acoustique et santé des occupants Choix des vitrages 2010 1 Le verre : ses spécificités Le verre : permet la vision vers l extérieur laisse pénétrer, dans les bâtiments, la lumière naturelle.

Plus en détail

Gamme 60CC16 Chassis Fixes, Fenêtres et Portes fenêtres 4-5. Gamme 4200 Baies coulissantes 6-7. Gamme Millenium Plus Portes de 70mm 8-9

Gamme 60CC16 Chassis Fixes, Fenêtres et Portes fenêtres 4-5. Gamme 4200 Baies coulissantes 6-7. Gamme Millenium Plus Portes de 70mm 8-9 Menuiseries Aluminium 2014-2015 Sommaire Gamme 60CC16 Chassis Fixes, Fenêtres et Portes fenêtres 4-5 Gamme 4200 Baies coulissantes 6-7 Gamme Millenium Plus Portes de 70mm 8-9 Gamme Galicia Premium Chassis

Plus en détail

FENÊTRES EN PVC ET PVC-ALUMINIUM TOP 72. des solutions pour plus de confort

FENÊTRES EN PVC ET PVC-ALUMINIUM TOP 72. des solutions pour plus de confort FENÊTRES EN PVC ET PVC-ALUMINIUM TOP 72 des solutions pour plus de confort 2 Plus de qualité pour votre habitation Optimisation du confort maîtrise du coût de l énergie facilité d entretien maintenance

Plus en détail

FENETRES ET PORTES FENETRES

FENETRES ET PORTES FENETRES FENETRES ET PORTES FENETRES Savoir choisir sa fenêtre Le remplacement des fenêtres, portes et volets assure bien-être et confort. C est un investissement à long terme à ne pas négliger. La majorité des

Plus en détail

Menuiseries extérieures

Menuiseries extérieures FICHE TECHNIQUE Menuiseries extérieures 2 5 CONNAÎTRE > Fonctions et composition > Evolution des menuiseries extérieures > Caractéristiques REGARDER > Fonctionnement des menuiseries > Fenêtres > Portes

Plus en détail

FENETRES A TRIPLE VITRAGE EFFICACITE ENERGETIQUE REELLE EN FRANCE?

FENETRES A TRIPLE VITRAGE EFFICACITE ENERGETIQUE REELLE EN FRANCE? FENETRES A TRIPLE VITRAGE EFFICACITE ENERGETIQUE REELLE EN FRANCE? Le fait d intégrer un triple vitrage dans une fenêtre est de plus en plus souvent présenté comme la seule amélioration possible de sa

Plus en détail

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 M. Delorme 1 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Marc Delorme Inter Forêt-Bois 42 FR-Saint Etienne 2 3 ème Forum

Plus en détail

isolation thermique Fenetres, Portes, Volets bois, Volets roulants Portails, Portes de garage Baies vitrees fenetres de toit

isolation thermique Fenetres, Portes, Volets bois, Volets roulants Portails, Portes de garage Baies vitrees fenetres de toit Nous intervenons sur tous les aspects de votre confort intérieur : isolation thermique et phonique, menuiseries extérieures, menuiseries intérieures, autant d aménagements qui vous permettront de profiter

Plus en détail

LYCEE ERIC TABARLY CONSTRUCTION HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE

LYCEE ERIC TABARLY CONSTRUCTION HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE ( LYCEE ERIC TABARLY CONSTRUCTION HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE ( SITE EXISTANT OBSOLETE Bâtiments anciens datant de 1965 Aucune possibilité d extension Au c ur du quartier de la Chaume Des accès difficiles

Plus en détail

entre la fenêtre alu...

entre la fenêtre alu... 02 les fenêtres les fenêtres faites choix! votre entre la fenêtre alu... L aluminium pour le design, la pérennité et le respect de l environnement Vos nouvelles fenêtres méritent ce matériau haut de gamme,

Plus en détail

POURQUOI ISOLER LES COMBLES PERDUS?

POURQUOI ISOLER LES COMBLES PERDUS? POURQUOI ISOLER LES COMBLES PERDUS? Avec 30% des déperditions de chaleur de l habitat, le comble est la surface qui occasionne le plus de pertes calorifiques dans une maison peu ou non isolée. De même,

Plus en détail

Devenez Expert Tertiaire Somfy. Et engagez vous sur la voie du succès!

Devenez Expert Tertiaire Somfy. Et engagez vous sur la voie du succès! Devenez Expert Tertiaire Somfy Et engagez vous sur la voie du succès! Valorisez votre savoir-faire et vos compétences avec l appui des chargés d affaires tertiaire Somfy qui s engagent à vos côtés. Votre

Plus en détail

Quelque soit l écran utilisé, plus l écran est haut et plus il est proche de la source du bruit, plus il est efficace

Quelque soit l écran utilisé, plus l écran est haut et plus il est proche de la source du bruit, plus il est efficace GENERALITES Il existe différents types de murs anti-bruit et leur efficacité dépend de nombreux facteurs (formes, matériaux, ) Un tel écran ne permet jamais de rendre le bruit du trafic tout à fait inaudible.

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil L essentiel en un coup d œil Avant de commencer Que vous ayez décidé de la construire vous-même ou de faire appel à un professionnel, ne vous lancez pas dans un projet de construction de véranda sans vous

Plus en détail

COMMENT CHOISIR MA FENETRE

COMMENT CHOISIR MA FENETRE JE CHOISIS MA FENETRE Vous avez décidé de changer vos fermetures, nous allons vous aider à déterminer votre besoin. Choisir de changer ses fenêtres et surtout lié à un confort d utilisation, qu il soit

Plus en détail

Cahier technique N 2. Les menuiseries dans la Ville

Cahier technique N 2. Les menuiseries dans la Ville Cahier technique N 2 Les menuiseries dans la Ville Les menuiseries L ensemble des pièces mobiles et fixes mises en œuvre pour clore une porte ou une fenêtre. Le patrimoine historique et architectural de

Plus en détail

TIONS EXTERIEURES GESTION DES OCCULTA- OBJET RÉGLEMENTATION ÉLÉMENTS TECHNIQUES. Les volets battants

TIONS EXTERIEURES GESTION DES OCCULTA- OBJET RÉGLEMENTATION ÉLÉMENTS TECHNIQUES. Les volets battants GESTION DES OCCULTA- TIONS EXTERIEURES OBJET Lors de travaux de rénovation énergétique ambitieux, visant le niveau Bâtiment Basse Consommation, il est généralement indispensable de traiter le point sensible

Plus en détail

COMMENT CHOISIR MON VOLET ROULANT

COMMENT CHOISIR MON VOLET ROULANT JE CHOISI MON VOLET ROULANT Vous avez décidé de changer vos fermetures, nous allons vous aider à déterminer votre besoin. Choisir ses volets roulants et surtout lié à un confort d utilisation, qu il soit

Plus en détail

Exemples de solutions techniques pour économiser l énergie

Exemples de solutions techniques pour économiser l énergie Exemples de solutions techniques pour économiser l énergie Sylvie FEUGA LQE sylvie.feuga@lqe.fr Tél : 03 83 31 09 88 1 [ Priorités en rénovation ] Déperditions énergétiques moyennes d une maison individuelle

Plus en détail

Abris de piscines Nevada - Oregon

Abris de piscines Nevada - Oregon Abris de piscines Nevada - Oregon Le charme du bois, les atouts de l aluminium Un abri de piscine pourquoi? Pour profiter de l effet de serre à mi-saison L effet de serre est un phénomène naturel qui permet

Plus en détail

FICHES PEB & METIERS LES PROTECTIONS SOLAIRES

FICHES PEB & METIERS LES PROTECTIONS SOLAIRES FICHES PEB & METIERS LES PROTECTIONS SOLAIRES Introduction Les réglementations PEB régionales prennent en compte des consommations énergétiques pour le refroidissement. En outre, les réglementations d

Plus en détail

SWISSRAILING Systèmes complets pour garde-corps et balustrades. Une esthétique parfaite, un montage simple et rapide

SWISSRAILING Systèmes complets pour garde-corps et balustrades. Une esthétique parfaite, un montage simple et rapide SWISSRAILING Systèmes complets pour garde-corps et balustrades Une esthétique parfaite, un montage simple et rapide SWISSRAILING CLASSIC La solution pour toutes les situations SWISSRAILING CLASSIC offre

Plus en détail

Qu est ce qu un projet performant?

Qu est ce qu un projet performant? S2: Les clés de la performance Qu est ce qu un projet performant? Un projet avec beaucoup d énergies renouvelables Un projet très isolé Un projet dont le % de vitrage est d environ 1/6 de de surface habitable

Plus en détail

Un atout pour la RT 2012!

Un atout pour la RT 2012! LE COFFRE DE VOLET-ROULANT, Un atout pour la RT 2012! LES DIFFÉRENTS TYPES DE COFFRES LES CARACTÉRISTIQUES THERMIQUES DES COFFRES POURQUOI UN COFFRE EST INDISPENSABLE EN BBC? LES DIFFÉRENTS TYPES DE COFFRES

Plus en détail

PROTECTION SOLAIRE DES MURS

PROTECTION SOLAIRE DES MURS 1/5 Double paroi extérieure en béton de couleur claire Fiche réalisée par l ADEME à but informatif et non commercial USAGES ET FONCTIONNALITÉS Usages principaux Usages secondaires CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES

Plus en détail

Construction durable

Construction durable Depuis 90 ans à votre service... Construction durable selon les normes pour habitations passives www.linden.be www.pamaflex.eu Bilan énergétique dans la maison classique 1. Pertes par les murs et les fenêtres

Plus en détail

Etanchéité de toitures pour les Constructions Bois

Etanchéité de toitures pour les Constructions Bois Etanchéité de toitures pour les Constructions Bois Sommaire Le Bois dans la Construction page 2 Un toit à l image de votre maison page 3 L étanchéité de la construction bois page 4 Construire en respectant

Plus en détail

Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres

Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres Les Certificats d économies d énergie Bâtiments et Collectivités locales Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres Charbonnier Sylvie Opérations élémentaires Isolation Sommaire : Opérations

Plus en détail

Construisons en aluminium pour les générations futures

Construisons en aluminium pour les générations futures Construisons en aluminium pour les générations futures La Haute Qualité Environnementale avec l aluminium Les qualités de l aluminium (résistance, légèreté, malléabilité, recyclabilité ) répondent aux

Plus en détail

Guide Protection Solaire

Guide Protection Solaire Guide Protection Solaire Forte de ses 40 années d expérience dans la menuiserie et la fermeture d habitation, Fermetures de Savoie vous présente son guide produit.. www.fermetures-savoie.com Pourquoi une

Plus en détail

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton 1 Maison BBC en béton : 2 grands principes, 5 règles d or Une conception pensée en amont Une conception «bioclimatique»

Plus en détail

MC FRANCE PARTENAIRE DE GREEN OFFICE : UNE NOUVELLE GENERATION DE MENUISERIES 100 % ECO-PERFORMANTES

MC FRANCE PARTENAIRE DE GREEN OFFICE : UNE NOUVELLE GENERATION DE MENUISERIES 100 % ECO-PERFORMANTES Communiqué de Presse juin 2011 MC FRANCE PARTENAIRE DE GREEN OFFICE : UNE NOUVELLE GENERATION DE MENUISERIES 100 % ECO-PERFORMANTES Signé par Ion Enescu du Cabinet A115 pour Bouygues Immobilier, Green

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Chauffage et eau chaude sanitaire: conception et régulation Bruxelles Environnement Flux énergétiques dans le système de chauffage/ecs sur base de trois exemples Jonathan FRONHOFFS

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS): conception et régulation Bruxelles Environnement Systèmes d émission de chaleur : principes et enjeux Raphaël Capart ICEDD asbl

Plus en détail

Le verre de l habitat durable.

Le verre de l habitat durable. Création Image & Stratégie Illustrations A. Lainé / P. Chédal Saint-Gobain Glass France RCS Nanterre B 998 269 211 - G1-DOC0001/07-12 90000 Sous réserve de modifications Le verre de l habitat durable.

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA RT 2012

PRÉSENTATION DE LA RT 2012 PRÉSENTATION DE LA RT 2012 La nouvelle réglementation thermique 2012 (dite «RT 2012») pose des objectifs ambitieux en matière d efficacité énergétique avec un maximum d énergie consommée fixé à 50 kwhep/(m².an)

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Mise en œuvre de fenêtres en rénovation avec enlèvement partiel ou total du dormant existant

FICHE TECHNIQUE. Mise en œuvre de fenêtres en rénovation avec enlèvement partiel ou total du dormant existant FICHE TECHNIQUE CSTB CEBTP Bureau VERITAS APAVE QUALICONSULT SOCOTEC SNFA du COPREC N 52 - Indice : A Date : Juillet 2012 Nombre de pages : 8 Mise en œuvre de fenêtres en rénovation avec enlèvement partiel

Plus en détail

COMPTE RENDU DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE

COMPTE RENDU DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE COMPTE RENDU DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE MAITRE D OUVRAGE EHPAD Debrou - Joué-lès-Tours (37) OPERATION PHASE Projet de construction et restructuration de l établissement Profil et incidences de la démarche

Plus en détail

ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons?

ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons? ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons? La déperdition de chaleur se fait à travers les murs non isolés dû a un refroidissement interne des murs La limitation des flux de chaleur se fait grâce

Plus en détail

Flash information : Juin 2010

Flash information : Juin 2010 Flash information : Juin 2010 Comment rendre son logement plus performant Le coût de l énergie, son impact polluant sur notre environnement, nous mènent aujourd hui à favoriser et à développer chez chacun

Plus en détail

Rafraîchissement par ventilation

Rafraîchissement par ventilation NOUVEAU Rafraîchissement par ventilation Un rafraîchissement efficace d'une manière naturelle et peu énergivore De grands débits d'air extérieur permettent le rafraîchissement. Commande intelligente Pas

Plus en détail

FERMETURES & PROTECTION SOLAIRE

FERMETURES & PROTECTION SOLAIRE FERMETURES & PROTECTION SOLAIRE 2012/2013 2 I 3 sommaire VOLETS RÉNOVATION ET INTÉGRÉS Avantages des volets rénovation et intégrés P. 4 Un large choix P. 5 Plusieurs types de manœuvres P. 6 La motorisation

Plus en détail

L ISOLATION THERMIQUE DANS LA CONCEPTION ET LA REALISATION DES LOCAUX DE TRAVAIL

L ISOLATION THERMIQUE DANS LA CONCEPTION ET LA REALISATION DES LOCAUX DE TRAVAIL UE 5 : RISQUES PHYSIQUES FACTEUR D AMBIANCE T. ATHUYT L ISOLATION THERMIQUE DANS LA CONCEPTION ET LA REALISATION DES LOCAUX DE TRAVAIL «L isolation thermique dans la conception et la réalisation des locaux

Plus en détail

Challenge Construction Durable 2014. Réhabilitation du bâtiment C

Challenge Construction Durable 2014. Réhabilitation du bâtiment C Challenge Construction Durable 2014 Réhabilitation du bâtiment C Challenge Construction Durable 2014 1. Introduction 2. Analyse et proposition architecturale 3. Traitement de l enveloppe 4. Accessibilité

Plus en détail

CONSEILS D INSTALLATION

CONSEILS D INSTALLATION CONSEILS D INSTALLATION L installation des toilettes Ecodomeo nécessite la création d une pièce pour le compostage (local de compostage), adaptée à votre habitation. Il est important de prêter une attention

Plus en détail

Système constructif avec isolation par l extérieur

Système constructif avec isolation par l extérieur Système constructif avec isolation par l extérieur Éco-conçu Hautes Performances Énergétiques Confort Acoustique Mise en œuvre simple et rapide Rentabilité de chantier Fiche technique Bloc Monomur Isolant

Plus en détail

Isolation des toitures terrasses en bois

Isolation des toitures terrasses en bois 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Isolation des toitures terrasses en bois J. Lamoulie 1 Isolation des toitures terrasses en bois Julien Lamoulie Institut Technologique FCBA FR-Bordeaux

Plus en détail

ECOLUX PREMIUM ALU. Lanterneaux ponctuels à rupture de pont thermique pour l éclairement et l aération naturels

ECOLUX PREMIUM ALU. Lanterneaux ponctuels à rupture de pont thermique pour l éclairement et l aération naturels Eclairement & aération naturel Conception 100% à rupture de pont thermique ECOLUX PREMIUM ALU Lanterneaux ponctuels à rupture de pont thermique pour l éclairement et l aération naturels CERTIFICAT ÉCONOMIES

Plus en détail

LA MAISON BIOCLIMATIQUE Isolation thermique de la maison. NOM : Classe : Page 1/2

LA MAISON BIOCLIMATIQUE Isolation thermique de la maison. NOM : Classe : Page 1/2 S1 - S2 NOM : Classe : Page 1/2 1. Problème à résoudre Comment isoler efficacement la maison bioclimatique. 2. Connaitre les matériaux d'isolation En se connectant au site Leroymerlin.fr rubrique : construction

Plus en détail

STYLE En pleine forme!

STYLE En pleine forme! STYLE En pleine forme! Même s il existe des modèles types dans tous les styles, la véranda est de plus en souvent «unique» en ce sens qu elle doit s adapter à la forme et aux dimensions de l habitation

Plus en détail

Particuliers. Fenêtre. Les fenêtres PVC :

Particuliers. Fenêtre. Les fenêtres PVC : Particuliers Fenêtre Les fenêtres PVC : Pour le neuf comme pour la rénovation, nos fenêtres PVC (Polychlorure de Vinyl) allient qualité, performance acoustique et confort thermique. Profilé de renommée

Plus en détail

SYSTÈME POUR TOIT PLAT Application

SYSTÈME POUR TOIT PLAT Application Application Tous les avantages d une fenêtre de toit VELUX sur toit plat! Lumière naturelle par le haut Sécurité et confort électrique Montage simple Isolation optimale Circulation d air frais grâce au

Plus en détail

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE OPTIMISÉE Le SYSTÈME de PORTE LEVANTE COULISSANTE geneo

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE OPTIMISÉE Le SYSTÈME de PORTE LEVANTE COULISSANTE geneo EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE OPTIMISÉE Le SYSTÈME de PORTE LEVANTE COULISSANTE geneo EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE www.rehau.be Bâtiment Automobile Industrie LA PORTE LEVANTE COULISSANTE GENEO NOUVEAUTÉ EN MATIERE

Plus en détail

Parois à ossature bois et transferts de vapeur

Parois à ossature bois et transferts de vapeur Parois à ossature bois et transferts de vapeur Julien Lamoulie 28 novembre 2013 Un peu de physique L air a une capacité limitée à retenir la vapeur d eau la capacité maximale décroît considérablement à

Plus en détail

DOSSIER D ETUDE THERMIQUE REGLEMENTAIRE RT 2005

DOSSIER D ETUDE THERMIQUE REGLEMENTAIRE RT 2005 DOSSIER D ETUDE THERMIQUE REGLEMENTAIRE RT 2005 Projet de maison individuelle de Monsieur et Madame LORRAIN située à MONTLAUR 31450 Descriptif général L étude suivante a pour objet de présenter les calculs

Plus en détail

Réponses techniques existantes, généralités

Réponses techniques existantes, généralités Réponses techniques existantes, généralités Les bâtiments existants peuvent être construits de manières très différentes. De ce fait, il n existe pas une unique manière de réhabiliter. Il faut agir en

Plus en détail

Essentiel et Vision les nouvelles solutions énergétiques pour tous les projets

Essentiel et Vision les nouvelles solutions énergétiques pour tous les projets MONTPELLIER Z.I. - Rue de la Garenne 34748 Vendargues cedex Tél. : 04 67 87 77 77 Fax : 04 67 87 77 00 www.initial-fenetres.com MENUISERIES ALUMINIUM INITIAL Essentiel et Vision les nouvelles solutions

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES FERMETURES ET STORES DANS

LES CARACTERISTIQUES DES FERMETURES ET STORES DANS LES CARACTERISTIQUES DES FERMETURES ET STORES DANS LA RT2012 Dans la performance thermique et lumineuse des parois vitrées, les fermetures et les stores jouent le rôle de régulateur des entrées et sorties

Plus en détail

Kavent BA. Aération de façade décentralisée. Systèmes d aération de façade décentralisé Kavent BA discret mais efficace

Kavent BA. Aération de façade décentralisée. Systèmes d aération de façade décentralisé Kavent BA discret mais efficace Aération de façade décentralisée Objet de référence Immeuble de bureaux Obsidian, Zurich Systèmes d aération de façade décentralisé Kavent BA discret mais efficace Il suffit de regarder les façades d immeubles

Plus en détail

Le Planificateur. Mieux planifier pour mieux choisir! Ce document vous informe pour vous aider à réaliser votre projet. CONCERTO est une création de :

Le Planificateur. Mieux planifier pour mieux choisir! Ce document vous informe pour vous aider à réaliser votre projet. CONCERTO est une création de : e Planificateur Mieux planifier pour mieux choisir! Ce document vous informe pour vous aider à réaliser votre projet est une création de : es fenêtres es fenêtres composent l un des attraits majeurs d

Plus en détail

premium Le store Volutio se décline en trois versions : Classic, Medium et Premium.

premium Le store Volutio se décline en trois versions : Classic, Medium et Premium. Indice de modularité AU PLUS JUSTE MODULARITÉ QUALITÉ OPTIMISATION Le store Volutio se décline en trois versions : Classic, Medium et Premium. Il vous offrira la possibilité de vous équiper au plus près

Plus en détail

Construire bioclimatique

Construire bioclimatique Définitions 1 L architecture est un mode de conception qui consiste à trouver le meilleur équilibre entre un bâtiment, le climat environnant et le confort de l habitant. Une construction est un bâtiment

Plus en détail

Ensoleillement et rayonnement calorifique

Ensoleillement et rayonnement calorifique Ensoleillement et rayonnement calorifique Ensoleillement et rayonnement calorifique Page 1 sur 5 Dangers principaux Des endroits ombragés, un habillement adéquat (coiffure) voire une crème solaire doivent

Plus en détail

Fermetures. Sa fonction originelle de base est le contrôle solaire mais elle s est enrichie au point de participer au clos du bâtiment :

Fermetures. Sa fonction originelle de base est le contrôle solaire mais elle s est enrichie au point de participer au clos du bâtiment : Composants de menuiserie Fermetures Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certifications Acquis environnementaux Définition : Ouvrage mis en œuvre au

Plus en détail

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison Parlons peu isolons mieux. Multimax 0 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison En rénovation, Multimax 0 permet d optimiser efficacité thermique et espace habitable

Plus en détail

La NEF Logements & bureaux

La NEF Logements & bureaux 4 ème Forum International Bois Construction 2014 La NEF Logements & bureaux l J. P. Desgeorges 1 La NEF Logements & bureaux Jean Philippe Desgeorges BOILLE & Associés FR-Tours 2 La NEF Logements & bureaux

Plus en détail

Le Syndicat National des Patinoires

Le Syndicat National des Patinoires Le Syndicat National des Patinoires Atelier : Installation frigorifique et Développement Gilles DELCROS Directeur Technique Sommaire de l atelier - Présentation générale et historique de la démarche HQE,

Plus en détail

La baie dans la RT2012

La baie dans la RT2012 UNION DES METIERS DU BOIS La baie dans la RT2012 Qu est-ce qu une paroi vitrée? Au sens de la RT2012, une paroi vitrée est tout «ensemble menuisé constitué de l assemblage d un vitrage, d un cadre et éventuellement

Plus en détail

Comment améliorer les performances thermiques d une habitation?

Comment améliorer les performances thermiques d une habitation? thermiques d une habitation? E1-1/6 Le confort 1 Définissez en trois points le confort thermique : 2-1 Sur brouillon ou sur votre cahier d expérience, émettez vos hypothèses sur la maison de demain. Comment

Plus en détail

LA VENTILATION EN TOITURE. Inventaire des solutions techniques

LA VENTILATION EN TOITURE. Inventaire des solutions techniques LA VENTILATION EN TOITURE Inventaire des solutions techniques Rappels sur les principes de la ventilation statique Effet cheminée Effet vent Sortie Entrée d air D après Institut de l Élevage Importance

Plus en détail

Nouvelle usine éco-responsable

Nouvelle usine éco-responsable Nouvelle usine éco-responsable Bibal investit dans un bâtiment d avenir Pour gérer sa croissance tout en respectant l environnement, Philippe BERTRAND, PDG des Cafés BIBAL, a pris le parti de construire

Plus en détail

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Après Avant Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Plus en détail

COMMENT REDUIRE LA CONSOMMATION D ENERGIE D UN LOGEMENT?

COMMENT REDUIRE LA CONSOMMATION D ENERGIE D UN LOGEMENT? Séquence pédagogique détaillée COMMENT REDUIRE LA CONSOMMATION D ENERGIE D UN LOGEMENT? Discipline : Technologie Niveau : 4 e SITUATION DANS LES PROGRAMMES Approche du programme : «Les énergies mises en

Plus en détail

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT?

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT? Le crédit d impôt est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d amélioration énergétique réalisés dans

Plus en détail

Descriptif quantitatif second œuvre

Descriptif quantitatif second œuvre GENERAUX ARTISTIQUES Descriptif quantitatif second œuvre La mise en œuvre de menuiserie intérieure Maintien des blocs portes en attente de la pose de la cloison (mise en place, réglage et calage) ES S

Plus en détail

Fiche commerciale. Clim eau glacée. Boîte vav induction Boîte à débit d air variable. www.france-air.com

Fiche commerciale. Clim eau glacée. Boîte vav induction Boîte à débit d air variable. www.france-air.com Fiche commerciale Clim eau glacée Boîte vav induction Boîte à débit d air variable Climatisation eau glacée Direct @ccess Boîte VAV induction rectangulaire à induction avantages Plage de fonctionnement

Plus en détail

Logements collectifs en Béton : Simplifiez-vous la construction durable. 19 mars 2012 1

Logements collectifs en Béton : Simplifiez-vous la construction durable. 19 mars 2012 1 Logements collectifs en Béton : Simplifiez-vous la construction durable. 19 mars 2012 1 RT2012 et logement collectif 19 mars 2012 2 Demain : la RT 2012! 19 mars 2012 3 1 Le respect du Bbio Β Bio max Β

Plus en détail

Volets battants aluminium Le design à l épreuve du temps

Volets battants aluminium Le design à l épreuve du temps Volets battants aluminium Le design à l épreuve du temps Sapa Building System Volets battants aluminium : Le design à l épreuve du temps Exposés en permanence aux rigueurs des conditions climatiques, les

Plus en détail

le guide alu Bien comprendre les avantages des fenêtres et des vérandas aluminium.

le guide alu Bien comprendre les avantages des fenêtres et des vérandas aluminium. le guide alu Bien comprendre les avantages des fenêtres et des vérandas aluminium. 2 le guide alu Bien comprendre les avantages des fenêtres et des vérandas aluminium «Fenêtre alu, élégance pure...» Moderne

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 17 juin 2011 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 18 sur 146 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

Plus en détail

Les tolérances et critères de réception des menuiseries et des vitrages

Les tolérances et critères de réception des menuiseries et des vitrages Les tolérances et critères de réception des menuiseries et des vitrages Que ce soit lors de défaut de production, de dégradation lors du transport ou lors de la pose ou plus simplement suite à une méconnaissance

Plus en détail

argenta opening doors

argenta opening doors Grilles pour porte Grilles de porte pour diverses applications Introduction En collaboration avec Renson Ventilation, le spécialiste de la ventilation naturelle, Argent Alu, le spécialiste des solutions

Plus en détail

Je veux avoir la liberté de choisir MA SOLUTION en fonction de chaque confi guration

Je veux avoir la liberté de choisir MA SOLUTION en fonction de chaque confi guration * RESIDENTIEL PETIT TERTIAIRE Solution Chauffage & Climatisation Je veux avoir la liberté de choisir MA SOLUTION en fonction de chaque confi guration Solution Je veux un confort optimal quelle que soit

Plus en détail

Vitrages isolants hautes performances

Vitrages isolants hautes performances RIOU Glass Infos Vitrages isolants hautes performances Les vitrages isolants fonctionnels peuvent être 2 à 3 fois plus performants que des vitrages isolants standards, en termes d isolation thermique ou

Plus en détail

SOLABAIE DÉVOILE «!SO LA FENÊTRE PERSONNALISABLE»

SOLABAIE DÉVOILE «!SO LA FENÊTRE PERSONNALISABLE» INFORMATION PRESSE NOVEMBRE 2015 SOLABAIE DÉVOILE «!SO LA FENÊTRE PERSONNALISABLE» PERSONNALISATION, DÉCORATION, INNOVATION ET PERFORMANCE SOL ABAIE Créé en 2003 par ATLANTEM INDUSTRIES, le réseau SOLABAIE

Plus en détail

Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE

Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE 1 Le nombre de logements dont la SWL et ses sociétés agréées sont propriétaires s élève à 101.242 ; le montant annuel des investissements

Plus en détail

Architectes : Carlos Ferrater, Lucía Ferrater et Xavier Martí Photographe : Alejo Bagué NOTEAL LA PROTECTION OMBRE ET LUMIÈRE

Architectes : Carlos Ferrater, Lucía Ferrater et Xavier Martí Photographe : Alejo Bagué NOTEAL LA PROTECTION OMBRE ET LUMIÈRE Architectes : Carlos Ferrater, Lucía Ferrater et Xavier Martí Photographe : Alejo Bagué NOTEAL LA PROTECTION OMBRE ET LUMIÈRE 2 Architecte et photographe : Architecture Annie Lebeaupin Saint-M Leux NOTEAL,

Plus en détail

Etude du marché de la fenêtre en France en 2008. Une étude réalisée par BATIM-ETUDES pour le compte des organisations professionnelles

Etude du marché de la fenêtre en France en 2008. Une étude réalisée par BATIM-ETUDES pour le compte des organisations professionnelles BATIETUDE - GROUPE AXIOME Etude du marché de la fenêtre en France en Une étude réalisée par BATIM-ETUDES pour le compte des organisations professionnelles UFFME-SNFA-UCMP-CSTB NB : Il s agit du marché

Plus en détail

Bâtiment et rapport à l énergie. Pierre Radanne Dakar 12 novembre 2013

Bâtiment et rapport à l énergie. Pierre Radanne Dakar 12 novembre 2013 Bâtiment et rapport à l énergie Pierre Radanne Dakar 12 novembre 2013 La perception culturelle de l énergie Dans l histoire humaine, la compréhension de l énergie provient de l expérience du froid Les

Plus en détail