1 Description générale de VISFIELD

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 Description générale de VISFIELD"

Transcription

1 Guide d utilisation du logiciel VISFIELD Yann FRAIGNEAU LIMSI-CNRS, Bâtiment 508, BP 133 F Orsay cedex, France 11 décembre Description générale de VISFIELD VISFIELD est un programme écrit en fortran 90 pour la conversion de fichiers dans un format reconnu par le logiciel graphique que l on souhaite utiliser. Deux logiciels graphiques sont considérés : TECPLOT et PARAVIEW. Les fichiers qu on souhaite convertir sont issus de codes CFD développés au LIMSI : OLORIN, CHORUS et SUNFLUIDH. Ils sont écrits dans un format binaire, en accès direct, de type big endian (par défaut). Ces fichiers contiennent les champs 2D/3D des grandeurs physiques que l on souhaite visualiser. Les formats de conversions considérés sont, pour TECPLOT, un format binaire spécifique (extension de fichier.plt) et pour PARAVIEW, les formats VTK (extension.vtk) et XML (extension.vtr ou.vts). Dans ce document, aucune information sur la description des formats n est fournie, mais une large documentation peut être trouvée sur le net. L exécution du programme se fait fichier par fichier. Afin de faciliter la conversion d un grand nombre de fichiers, on utilise un script shell,écrit en bash (visfield.bsh), dont la fonction est de gérer la conversion d un ensemble de fichiers binaires sélectionné par l utilisateur avec le programme VISFIELD. 2 La compilation Deux fichiers "makefile" sont à disposition, "makefile_r4" et "makefile_r8", pour compiler les fichiers sources du programme et créer deux fichiers exécutables distincts : "visfield_r4.x" et "visfield_r8.x". Ces deux exécutables sont utilisés suivant que les fichiers binaires à convertir contiennent des champs de valeurs de type réel simple ou double précision, respectivement. Chaque fichier makefile contient une série de variables : CF : elle définit la commande du compilateur fortran que l on souhaite utiliser. FFLAGS : elle contient une série d option de compilation propre au fortran (options d optimisation, de contrôle, de sécurité), l option de lecture (écriture) des fichier binaires en big endian par défaut et l option activant la compilation conditionnelle définie par les étiquettes déclarées dans la variable "OPT". 1

2 OPT : elle contient le nom des étiquettes de compilation conditionnelles pour sélectionner des blocs d instructions spécifiques dans le programme VISFIELD. Ces noms sont précédés de l option "-D". TECPLOT : Active l accès à la bibliothèque "tecio.a" du logiciel TECPLOT pour convertir les données binaires issues du fortran en format binaire TECPLOT (Si on souhaite désactiver cette option, il suffit de changer le nom de l étiquette, par exemple : NOTECPLOT). SIMPLE_PREC : Active la lecture des fichiers binaires en réel simple précision (NO- SIMPLE_PREC dans le cas ou les fichiers binaires sont en réel double précision). LIB : elle définit le chemin d acès aux bibliothèques utilisées par le programme (par exemple l accès à "tecio.a"). IMPORTANT : La compilation avec l option "-DTECPLOT" n exclut pas la possibilité de créer des fichiers pour PARAVIEW. Cette option a pour but d activer l accès à la bibliothèque spécifique "tecio.a" lors de la compilation uniquement si TECPLOT, qui est un logiciel payant, est installé. Si ce n est pas le cas, il faudra explicitement désactiver cet accès pendant la compilation (en remplaçant -DTECPLOT par -DNOTECPLOT, par exemple). Une fois la compilation effectuée, il est conseillé de ranger les deux exécutables "visfield_r4.x" et "visfield_r8.x" dans un répertoire dédié de manière à ce que les exécutables soient automatiquement reconnus depuis n importe quel répertoire défini sur la machine ou l on souhaite exécuter VISFIELD. 3 Le fichier d entrée : visfield.dat Ce fichier contient l ensemble des données pour décrire le type de fichier que l on souhaite lire, sa taille et sous quel format on désire les convertir en fonction du logiciel graphique que l on souhaite utiliser. Bien que les fichiers à convertir soient tous écrits en binaire, ils peuvent être de nature différente et avoir un ordonnancement qui est propre à chaque code de simulation utilisé. De ce fait, certaines lignes du fichier de données "visfield.dat" sont consacrées à la gestion de ces spécificités et peuvent parfois ne pas être considérés, en fonction de la nature et de l origine du fichier à convertir. 1. Code ayant généré le fichier (une valeur entière I) : Définit le code de simulation ayant engendré le fichier Si I = 0 : code OLORIN. Si I = 1 : code OLORIN, ancienne version. Si I = 2 : code SUNFLUIDH Si I = 0 : code CHORUS 2. Dimension du problème (une valeur entière I) : définit la dimension spatiale de la simulation effectuée. La valeur est 2 ou 3 suivant que le problème est 2D ou 3D. 3. Type de champ contenu dans le fichier (une valeur entière I) : définit la nature des champs contenus dans les fichiers à convertir. Si I = 0 : champs instantanées Si I = 1 : champs statistiques Si I = 2 : Type spécial de fichiers générés par le code CHORUS. Champs instantanés 2D issus de plans de coupe définis dans le cadre d une simulation 3D. 2

3 Si I = 3 : Type spécial de fichiers générés par le code OLORIN. Champs instantanés dont la troisième direction est associée à une décomposition spectrale de type Fourier. Si I = 4 : Type spécial de fichiers générés par le code OLORIN. Champs statistiques dont la troisième direction est associée à une décomposition spectrale de type Fourier. 4. Nombre de points suivant I (une valeur entière) : Tailles des tableaux contenant les champs suivant la première dimension d indice i. 5. Nombre de points suivant J (une valeur entière) : Tailles des tableaux contenant les champs suivant la seconde dimension d indice j. 6. Nombre de points suivant K (une valeur entière) : Tailles des tableaux contenant les champs suivant la troisième dimension d indice k (la valeur est 1 en 2D). 7. Indice suivant I marquant le début du sous-domaine (une valeur entière) : Indice marquant le début du sous-domaine que l on souhaite visualiser dans la première direction. Cette donnée et les cinq suivantes permettent de définir la partie du domaine que l on souhaite visualiser, où d extraire les mailles fictives du jeu de données,... ). 8. Indice suivant I marquant la fin du sous-domaine (une valeur entière) : Indice marquant la fin du sous-domaine que l on souhaite visualiser dans la première direction. 9. Indice suivant J marquant le début du sous-domaine (une valeur entière) : Indice marquant le début du sous-domaine que l on souhaite visualiser dans la deuxième direction. 10. Indice suivant J marquant la fin du sous-domaine (une valeur entière) : Indice marquant la fin du sous-domaine que l on souhaite visualiser dans la deuxième direction. 11. Indice suivant K marquant le début du sous-domaine (une valeur entière) : Indice marquant le début du sous-domaine que l on souhaite visualiser dans la troisième direction. 12. Indice suivant K marquant la fin du sous-domaine (une valeur entière) : Indice marquant la fin du sous-domaine que l on souhaite visualiser dans la troisième direction. 13. Configuration séquentielle (0) ou vectorielle (1) (une valeur entière) : donnée obsolète, placer la valeur à Création du champ rotationnel (une valeur entière 0 ou 1) : Si la valeur vaut 1, il y a création du champ de vorticité calculé à partir des données du fichier (si la géométrie est cartésienne uniquement). 15. Création du critère Q ou de l hélicité ou les deux (une valeur entière I) : Si la valeur est non nulle et si la géométrie est cartésienne uniquement. Si I = 0 : Pas de création de ces champs optionnels Si I = 1 : Création du champ du second invariant de vitesse (critère Q) Si I = 2 : Création du champ d hélicité. Si I = 3 : Création des champs Q et hélicité. 16. Visualisation TECPLOT (0) ou VTK (1) (une valeur entière I) : Suivant la valeur 0 ou 1 les fichiers sont convertis en format pour TECPLOT ou PARAVIEW (format VTK). 17. Rectilinear (0) Structured (1) grid (une valeur entière I) : Cette option ne concerne que les fichiers convertis au format VTK pour PARAVIEW. Si les coordonnées X 1, X 2 et X 3 ne dépendent respectivement que des indices de maille i, j et k, alors on choisit l option 0. Si chaque coordonnée dépend des trois indices, on choisit l option 1 (comme c est le cas en géométrie cylindrique, par exemple). 3

4 18. Format du fichier de maillage pour le code CHORUS (une valeur entière I) : si I = 0 la nature du fichier contenant le maillage de la simulation réalisée avec le code CHORUS est rectilinéaire, si I = 1, il est structuré. ATTENTION, cette donnée concerne le mode de lecture du fichier de maillage de CHORUS, pas le format de conversion au format VTK. 19. Nouvelle version des fichiers instantanés pour OLORIN et CHORUS (une valeur entière I=0 ou I = 1) : Si I = 1 le nouvel ordonnancement des fichiers contenant les champs instantanés est considéré. 20. iflagsgs_lam (LES pour le code CHORUS) (Une valeur entière) : Cette donnée ne concerne que les fichiers générés par le code CHORUS, dans le cadre d une simulation de type LES impliquant la conductivité de sous-maille. 21. Flag directionnel pour CHORUS en cas de réduction d une dimension 3D 2D (Une valeur entière) : concerne les fichiers du code CHORUS ayant subit une réduction de dimension, suite à une opération de moyenne sur une direction particulière de l espace indiquée par la valeur I (suivant i, j ou k si I = 1, 2, 3). 22. Lignes de données pour visualiser la composante fluctuante des champs instantanés par rapport à leurs champs moyens (Une valeur entière I, une chaine de caractère NAME, une valeur entière N) : Ce jeu de données fonctionne de pair avec la sélection des champs instantanés (cf. troisième ligne du fichier de données). Il permet de visualiser uniquement la partie fluctuante des champs instantanés des composantes de vitesse, de température et de pression (suivant les grandeurs présentes dans les fichiers des champs instantanées). Si I = 1 : l extraction de la partie fluctuante des champs est activée. Ces champs fluctuants sont calculés à partir des champs instantanés et des champs moyens contenus dans leurs fichiers respectifs. NAME : chaine de 20 caractères qui désigne le nom du fichier contenant les champs moyens par rapport auxquels seront calculés les champs fluctuants. N : désigne les N premiers champs statistiques qui seront considérés pour extraire la partie fluctuante des champs instantanés. IMPORTANT : Il convient de bien faire attention à ce que les N premiers champs moyens présents dans le fichier déclaré ci-dessus soient en adéquation avec les N premiers champs instantanés contenus dans leurs fichiers respectifs. Il est à la charge de l utilisateur d assurer cette adéquation. 23. Nombre de champs contenus dans les fichiers de NORECO et WEISMANCO : définit le nombre de champs dans les fichiers générés par d autres codes de simulation. 4 Procédure d utilisation Comme il l a été énoncé précédemment, le programme VISFIELD convertit un fichier binaire (nommé "data.d") en un fichier lisible par TECPLOT ("data.plt") ou par PARAVIEW ou tout autre logiciel capable de lire le format VTK ("data.vtk"). Toutefois, si beaucoup de fichiers doivent être traités, il est préférable d automatiser la procédure de conversion que de l appliquer fichier par fichier. Cette automatisation est gérée par le script "visfield.bsh". 4

5 Il boucle sur une partie ou sur l ensemble des fichiers binaires présents dans le répertoire de travail. Pour chaque fichier, il copie le fichier original sous le nom générique "data.d" reconnu par le programme fortran VISFIELD. Il lance l exécution de VISFIELD (par l intermédiaire des exécutables "visfield_r4.x" ou "visfield_r8.x", suivant que les données contenues dans les fichiers binaires sont de type réel simple ou double précision). Le fichier résultat se nomme alors "data.plt" ou "data.vtk" suivant la nature de la conversion (au format TECPLOT ou VTK). Il substitue le nom générique du fichier "data" par le nom d origine du fichier converti. Par exemple, si le nom du fichier binaire à convertir est "res_00000_ d", il sera "res_00000_ plt" ou "res_00000_ vtk", une fois converti (l extension dépend du type de conversion). Dans le cadre d une conversion au format VTK, une option supplémentaire est proposée si l on souhaite réaliser des animations avec le logiciel PARAVIEW. Cette option consiste à lister les fichiers à animer dans un fichier nommé "anim_paraview.pvd", interprétable par PARAVIEW. Une conversion de format supplémentaire est alors effectuée : elle consiste à convertir les fichiers VTK (".vtk") en fichiers XML qui présentent l avantage d être moins volumineux (".vtr" ou ".vts" dans le cas qui nous intéresse). Ces extensions correspondent à l ordonnancement des données contenues dans les fichiers, à savoir une structure rectilinéaire ou structurée. Pour plus d information sur les formats des fichiers PARAVIEW, de la documentation en ligne est disponible. Cette conversion est réalisée en utilisant un utilitaire écrit en langage python "vtk2xml.py". Si cet utilitaire n est pas disponible alors il faut le télécharger. Si la démarche vous semble trop compliquée, il est malgré tout possible de générer des animations à partir des fichiers en format VTK avec les dernières versions de PARAVIEW. En fait, cette option peut être utile lorsque l on souhaite réaliser des animations temporelles de champs instantanés segmentés dans plusieurs fichiers associés à différents sous-domaines du domaine de calcul. Avec TECPLOT, l animation peut être activée directement au cours de l utilisation du logiciel. Avant toute chose, il convient de configurer le fichier de données "visfield.dat".puis, il suffit de lancer l exécution du script dans le répertoire où sont contenus les fichiers à convertir. Au lancement, le script soumet à l utilisateur une série de questions : Donner le nom du code : OLORIN (1) CHORUS (2) SUNFLUIDH (3) Conversion de format (0), créer une animation sous PARAVIEW à partir de fichier VTK existants (conversion XML + listing dans paraview_anim.pvd) (1) Dans le cas de conversion de fichier au format VTK, il est possible d effectuer une nouvelle conversion des fichiers au format XML et de créer un fichier contenant la liste des fichiers convertis en XML et utilisable avec PARAVIEW dans le cadre d une animation temporelle (anim_paraview.pvd). Si on désire utiliser cette procédure et que les fichiers VTK existent déjà, on déclare la valeur à 1. Dans les autres cas de figure, on déclare la valeur 0 pour passer à la séquence de conversion des fichiers au format VTK ou TEC- PLOT. Itération du premier fichier. 5

6 Les noms de fichiers à convertir sont composés d un nombre à sept chiffres définissant le numéro de l itération temporelle pour laquelle les fichiers ont été créés. La valeur à saisir correspond à ce numéro qui définit le premier fichier pour lequel la conversion de format a lieu. Les fichiers de plus petite valeur ne sont pas pris en compte. fréquence de lecture des fichiers. La valeur définit le saut effectué sur les fichiers à convertir. Si la valeur vaut 1, tous les fichiers seront convertis, si la valeur vaut 2, un fichier sur deux sera pris en compte, etc... Donner le nom générique des fichiers à traiter (4 premiers caractères). Les fichiers d une même famille (champs instantanés, statistiques provenant d un code ou d un autre) sont tous définis par un nom générique, leur différence étant définie par leur numérotation. Pour sélectionner la famille de fichiers à convertir, il suffit de taper les quatre premiers caractères de leur nom (par exemple res_ ). Le fichier est en I4R4 (0), I4R8 (1). Le choix repose sur la précision avec laquelle sont définies les valeurs entières et réelles contenues dans les fichiers. Il sélectionne le type d exécutable qui va être utilisé par le script shell pour la conversion de chacun des fichiers : "visfield_r4.x" ou "visfield_r8.x". Format TECPLOT (0), VTK (1) ou VTR (2). Sélection du format de conversion souhaité. Ce choix doit être cohérent avec celui déclaré dans le fichier de données "visfield.dat". Le choix de l option (2) entrainera une conversion des fichiers binaires en format VTK avant de les convertir à leur tour en format XML avec l utilitaire "vtk2xml.py". Si l option (2) est sélectionnée, une option supplémentaire apparaît proposant la création du fichier "anim_paraview.pvd" qui contiendra la liste des fichiers XML qui pourront être animés avec PARAVIEW. La conversion des fichiers s effectue automatiquement suivant les choix définis dans le fichier de données "visfield.dat" et la réponse aux questions interactives posées lors du lancement du script "visfield.bsh". 6

Premier programme VBA : syntaxe, édition, compilation

Premier programme VBA : syntaxe, édition, compilation 1 Premier programme VBA : syntaxe, édition, compilation Le langage VBA (Visual Basic for Applications) permet de concevoir des programmes selon une syntaxe qui lui est propre, puis d éditer et d exécuter

Plus en détail

Assembleur, Compilateur et Éditeur de Liens

Assembleur, Compilateur et Éditeur de Liens Assembleur, Compilateur et Éditeur de Liens Pierre de rosette GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Assembleur et compilateur Langage assembleur Langage compilé

Plus en détail

Figure 3.1- Lancement du Gambit

Figure 3.1- Lancement du Gambit 3.1. Introduction Le logiciel Gambit est un mailleur 2D/3D; pré-processeur qui permet de mailler des domaines de géométrie d un problème de CFD (Computational Fluid Dynamics).Il génère des fichiers*.msh

Plus en détail

UE1 - Langage C Fiche TP1

UE1 - Langage C Fiche TP1 1 UE1 - Langage C Fiche TP1 Objectifs 1. Connaître quelques commandes linux 2. Savoir manipuler les outils de compilation tels que gcc, make 3. Ecrire des algorithmes, les coder en C, et les exécuter 1.

Plus en détail

M Younsi Tel :0645755250 www.formation-informatiques.fr mousse.younsi@ formation-informatiques.fr

M Younsi Tel :0645755250 www.formation-informatiques.fr mousse.younsi@ formation-informatiques.fr U2 MATHÉMATIQUES POUR L INFORMATIQUE Dans ce document, on trouve toutes les notions que le référentiel du BTS SIO impose pour l epreuve U22. Les éléments en rouge sont des rappels concernant la notion

Plus en détail

L informatique en BCPST

L informatique en BCPST L informatique en BCPST Présentation générale Sylvain Pelletier Septembre 2014 Sylvain Pelletier L informatique en BCPST Septembre 2014 1 / 20 Informatique, algorithmique, programmation Utiliser la rapidité

Plus en détail

Langage C. Chapitre 2. 2.1 Le langage C, un langage non interprété. 2.1.1 L écriture du programme. 2.1.2 La compilation

Langage C. Chapitre 2. 2.1 Le langage C, un langage non interprété. 2.1.1 L écriture du programme. 2.1.2 La compilation Chapitre 2 Langage C 2.1 Le langage C, un langage non interprété Le C est un langage de programmation comme il en existe beaucoup d autres (C++, Fortran, Python, Matlab, IDL, ADA...). Il existe deux grandes

Plus en détail

Sage 100 CRM - Guide de l Import Plus Version 8. Mise à jour : 2015 version 8

Sage 100 CRM - Guide de l Import Plus Version 8. Mise à jour : 2015 version 8 Sage 100 CRM - Guide de l Import Plus Version 8 Mise à jour : 2015 version 8 Composition du progiciel Votre progiciel est composé d un boîtier de rangement comprenant : le cédérom sur lequel est enregistré

Plus en détail

Code_Aster. Méthodes Python d'accès aux objets Aster. Version 11. Résumé :

Code_Aster. Méthodes Python d'accès aux objets Aster. Version 11. Résumé : Titre : Méthodes Python d'accès aux objets Aster Date : 16/07/2015 Page : 1/11 Méthodes Python d'accès aux objets Aster Résumé : Ce document présente les méthodes Python permettant d accéder aux informations

Plus en détail

Quelques applications de la technologie XML dans le domaine de la Simulation Numérique

Quelques applications de la technologie XML dans le domaine de la Simulation Numérique Quelques applications de la technologie XML dans le domaine de la Simulation Numérique G. Dejonghe CEA /DAM Ile-de-France /DCS A Gerard.Dejonghe@cea.fr 1 Plan m Le Contexte DCSA () m Le langage XML comme

Plus en détail

ATELIER ALGORITHME PREMIERS PAS Journée d information sur les nouveaux programmes de Première S-ES 2010-2011

ATELIER ALGORITHME PREMIERS PAS Journée d information sur les nouveaux programmes de Première S-ES 2010-2011 Pour me contacter : irene.rougier@ac-clermont.fr 1. Introduction ATELIER ALGORITHME PREMIERS PAS Journée d information sur les nouveaux programmes de Première S-ES 2010-2011 De nombreux documents et informations

Plus en détail

Reproductibilité des expériences de l article "Analyse et réduction du chemin critique dans l exécution d une application"

Reproductibilité des expériences de l article Analyse et réduction du chemin critique dans l exécution d une application Reproductibilité des expériences de l article "Analyse et réduction du chemin critique dans l exécution d une application" Katarzyna Porada and David Parello and Bernard Goossens Univ. Perpignan Via Domitia,

Plus en détail

TP1 : Organisation du projet d algorithmique

TP1 : Organisation du projet d algorithmique TP1 : Organisation du projet d algorithmique Enseignants: Antoine Bonnefoy et Sokol Koço Sujet: Liva Ralaivola, Antoine Bonnefoy et Sokol Koço 15 janvier 2014 1 Chasser à l aveuglette 1.1 Le projet Le

Plus en détail

Programmation en Python - Cours 2 : Premiers programmes

Programmation en Python - Cours 2 : Premiers programmes Programmation en Python - Cours 2 : Premiers programmes 2013/2014 Diverses utilisations de python Utilisation en mode interactif Ecriture d un programme python Saisie de données par l utilisateur : input(),

Plus en détail

Formation Unix/Linux (6) Le Shell: programmation et écriture de scripts

Formation Unix/Linux (6) Le Shell: programmation et écriture de scripts Formation Unix/Linux (6) Le Shell: programmation et écriture de scripts Olivier BOEBION Mars 2004 1 Les expressions conditionnelles et les structures de contrôle 1.1 La commande test La commande interne

Plus en détail

Introduction à GeoKettle un outil ETL spatial open source

Introduction à GeoKettle un outil ETL spatial open source Introduction à GeoKettle un outil ETL spatial open source par Etienne Dubé et Thierry Badard {etienne.dube,thierry.badard}@scg.ulaval.ca Groupe de recherche GeoSOA (http://geosoa.scg.ulaval.ca) Université

Plus en détail

Introduction à NetCDF

Introduction à NetCDF Introduction à NetCDF École normale supérieure L3 géosciences 2014/2015 Lionel GUEZ guez@lmd.ens.fr Laboratoire de météorologie dynamique Explications préliminaires Deux distinctions générales sur les

Plus en détail

Code_Aster. Méthodes Python d'accès aux objets Aster

Code_Aster. Méthodes Python d'accès aux objets Aster Titre : Méthodes Python d'accès aux objets Aster Date : 23/07/2015 Page : 1/11 Méthodes Python d'accès aux objets Aster Résumé : Ce document présente les méthodes Python permettant d accéder aux informations

Plus en détail

Composants logiciel: Feel++, formats de fichier et visualisation

Composants logiciel: Feel++, formats de fichier et visualisation Composants logiciel: Feel++, formats de fichier et visualisation Alexandre Ancel Cemosis / Université de Strasbourg 13 Janvier 2015 1 / 20 Plan 1 Environnement logiciel & matériel 2 Formats de fichier

Plus en détail

Introduction à Scilab

Introduction à Scilab Introduction à Scilab Nicolas Kielbasiewicz 21 juin 2007 Scilab est un logiciel gratuit développé à l INRIA (l Institut National de Recherche en Informatique et Automatique) sous Windows, Linux et Mac,

Plus en détail

Informatique TP4 : Manipulations de fichiers Manipulations de chaînes et de tableaux CPP 1A

Informatique TP4 : Manipulations de fichiers Manipulations de chaînes et de tableaux CPP 1A Informatique TP4 : Manipulations de fichiers Manipulations de chaînes et de tableaux CPP 1A Djamel Aouane, Frederic Devernay, Matthieu Moy Mars - avril 2015 1 Manipulations de fichiers Pour organiser des

Plus en détail

Introduction à UNIX et Windows

Introduction à UNIX et Windows 1/39 à UNIX et Windows Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel Cachin, F-93017 Bobigny

Plus en détail

Introduction à l'algorithmique et à la programmation avec Python

Introduction à l'algorithmique et à la programmation avec Python Introduction à l'algorithmique et à la programmation a... http://tiprof.fr/algprog-python/index.php?etat=voir Introduction à l'algorithmique et à la programmation avec Python Ce cours est une initiation

Plus en détail

Comment reproduire les résultats de l article : POP-Java : Parallélisme et distribution orienté objet

Comment reproduire les résultats de l article : POP-Java : Parallélisme et distribution orienté objet Comment reproduire les résultats de l article : POP-Java : Parallélisme et distribution orienté objet Beat Wolf 1, Pierre Kuonen 1, Thomas Dandekar 2 1 icosys, Haute École Spécialisée de Suisse occidentale,

Plus en détail

Types et langages de programmation. Algorithmique et Programmation Unisciel/K.Zampieri

Types et langages de programmation. Algorithmique et Programmation Unisciel/K.Zampieri Types et langages de programmation Algorithmique et Programmation Unisciel/K.Zampieri 1 Généalogie partielle des langages de programmation FORTRAN BASIC PL/1 PROLOG ALGOL60 COBOL C PASCAL ADA MODULA-2

Plus en détail

KWISATZ_TUTO_module_magento novembre 2012 KWISATZ MODULE MAGENTO

KWISATZ_TUTO_module_magento novembre 2012 KWISATZ MODULE MAGENTO _TUTO_module_magento Table des matières -1) - :...2-1.1) Introduction :...2-1.2) Description :...3-1.2.1) Schéma :...3-1.3) Mise en place :...4-1.3.1) MAGENTO :...4-1.3.1.1) Les Web Services :...4-1.3.1.2)

Plus en détail

Manipulation de champs avec SALOME Anthony GEAY (CEA/DEN), Guillaume Boulant (EDF/R&D) Journée des Utilisateurs de SALOME (Mardi 15 novembre 2011)

Manipulation de champs avec SALOME Anthony GEAY (CEA/DEN), Guillaume Boulant (EDF/R&D) Journée des Utilisateurs de SALOME (Mardi 15 novembre 2011) Manipulation de champs avec SALOME Anthony GEAY (CEA/DEN), Guillaume Boulant (EDF/R&D) Journée des Utilisateurs de SALOME (Mardi 15 novembre 2011) La manipulation de champs Une définition «Accéder aux

Plus en détail

Introduction à MATLAB R

Introduction à MATLAB R Introduction à MATLAB R Romain Tavenard 10 septembre 2009 MATLAB R est un environnement de calcul numérique propriétaire orienté vers le calcul matriciel. Il se compose d un langage de programmation, d

Plus en détail

Licence E.E.A. TD N 2 de Langage C/C++

Licence E.E.A. TD N 2 de Langage C/C++ TD N 2 de Langage C/C++ 1 Licence E.E.A. TD N 2 de Langage C/C++ Ce TD a pour objectif de vous faire découvrir et utiliser le langage C et peut être C++. Il s agira de transcrire sous la forme d un programme

Plus en détail

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 éducalgo Manuel d utilisation 26 juin 2011 Table des matières 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 2 Comment écrire un algorithme? 3 2.1 Avec quoi écrit-on? Avec les boutons d écriture........

Plus en détail

Informatique. Programmation en Python.

Informatique. Programmation en Python. BCPST 1 B 13 septembre 2015 Informatique. Programmation en Python. Ce document est un support de cours, il vous permet d avoir sa structure et ses éléments les plus importants. Au cours des séances en

Plus en détail

PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué

PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué Bertrand LE GAL, Serge BOUTER et Clément VUCHENER Filière électronique 2 eme année - Année universitaire 2011-2012 1 Introduction 1.1 Objectif du projet L objectif

Plus en détail

Aspects de zsh liés à une utilisation interactive

Aspects de zsh liés à une utilisation interactive Université de Nice-Sophia Antipolis Semestre 2 Licence Mathématiques-Informatique Semaine du 19 mars 2007 Systèmes Informatiques Travaux Pratiques Séance n 8 Généralités L interface de connexion textuelle

Plus en détail

Initiation à LabView : Les exemples d applications :

Initiation à LabView : Les exemples d applications : Initiation à LabView : Les exemples d applications : c) Type de variables : Créer un programme : Exemple 1 : Calcul de c= 2(a+b)(a-3b) ou a, b et c seront des réels. «Exemple1» nom du programme : «Exemple

Plus en détail

Module 351 - Informatique - 1er semestre 2009-2010

Module 351 - Informatique - 1er semestre 2009-2010 Module 351 - Informatique - 1er semestre 2009-2010 1 Généralités 1.1 Utilisation de l informatique dans un contexte scientifique. Deux alternatives: 1. Utiliser des logiciels existants. Exemple: traitement

Plus en détail

Support de TD ArcGIS 10.1. Introduction à l automatisation et au développement avec ArcGIS 10.1 JEAN-MARC GILLIOT 2014-2015. 3 e année ingénieur

Support de TD ArcGIS 10.1. Introduction à l automatisation et au développement avec ArcGIS 10.1 JEAN-MARC GILLIOT 2014-2015. 3 e année ingénieur JEAN-MARC GILLIOT 2014-2015 Durée 1,5 heures Introduction à l automatisation et au développement avec ArcGIS 10.1 3 e année ingénieur Support de TD ArcGIS 10.1 Grande école européenne d'ingénieurs et de

Plus en détail

Principes de fonctionnement des machines binaires

Principes de fonctionnement des machines binaires Principes de fonctionnement des machines binaires Cédric Herpson cedric.herpson@lip6.fr http://www-desir.lip6.fr/~herpsonc/pf1.htm Le contenu de ces transparents est basé sur les cours de Jean-Marie Rifflet

Plus en détail

Python pour le calcul scientifique

Python pour le calcul scientifique Petit tour d horizon Laboratoire de Mathématiques d Orsay Le langage Python 1 développé en 1989 par Guido van Rossum 2 open-source 3 portable 4 orienté objet 5 dynamique 6 extensible 7 support pour l intégration

Plus en détail

Manuel de transmission électronique des rapports, prospectus OPC et FIS

Manuel de transmission électronique des rapports, prospectus OPC et FIS Circulaires CSSF 08/371, 09/423 et 11/509 Manuel de transmission électronique des rapports, prospectus OPC et FIS Rapports financiers Prospectus Documents constitutifs Demande d attestation Rapport de

Plus en détail

KWISATZ MODULE PRESTASHOP

KWISATZ MODULE PRESTASHOP Table des matières -1) KWISATZ - :...2-1.1) Introduction :...2-1.2) Description :...3-1.2.1) Schéma :...3-1.3) Mise en place :...4-1.3.1) PRESTASHOP :...4-1.3.1.1) Les Web Services :...4-1.3.2) KWISATZ

Plus en détail

Formation Unix/Linux (9) Introduction à la programmation C sous Unix

Formation Unix/Linux (9) Introduction à la programmation C sous Unix Formation Unix/Linux (9) Introduction à la programmation C sous Unix Olivier BOEBION Mars 2004 1 Le langage C Introduire un langage de développement dans des travaux pratiques sur un système d exploitation

Plus en détail

De l ordinateur au processus : rôle d un système

De l ordinateur au processus : rôle d un système De l ordinateur au processus : rôle d un système Introduction aux systèmes d exploitation Gaël Thomas Présentation du cours Contexte du cours : Introduire notre objet d étude : les systèmes d exploitation

Plus en détail

TP 1 - Utilisation de Python

TP 1 - Utilisation de Python TP 1 - Utilisation de Python L objectif de ce TP est d apprendre à faire réaliser des calculs et des tâches répétitives à un ordinateur. Pour faire cela, il est nécessaire de communiquer avec l ordinateur

Plus en détail

Comment compiler un programme MATLAB

Comment compiler un programme MATLAB Comment compiler un programme MATLAB 1- Introduction Le compilateur MATLAB génère un code source C à partir d une fonction MATLAB. Le code C généré par le compilateur MATLAB peut être: soit un code source

Plus en détail

Informatique TP1 : Découverte de Python CPP 1A

Informatique TP1 : Découverte de Python CPP 1A Informatique TP1 : Découverte de Python CPP 1A Romain Casati, Wafa Johal, Frederic Devernay, Matthieu Moy Avril - juin 2014 1 Découverte de l IDE : IDLE IDLE est un environnement de développement (Integrated

Plus en détail

Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : scientifique Voie : Technologie et biologie (TB) Discipline : Informatique Première et seconde années Programme d informatique

Plus en détail

Cours IFT6266, Exemple d application: Data-Mining

Cours IFT6266, Exemple d application: Data-Mining Cours IFT6266, Exemple d application: Data-Mining Voici un exemple du processus d application des algorithmes d apprentissage statistique dans un contexte d affaire, qu on appelle aussi data-mining. 1.

Plus en détail

Présentation de L A TEX

Présentation de L A TEX Présentation de LAT X p. 1/13 Présentation de L A TEX stage d initiation Patrick Roux joliot.roux@orange.fr Lycée Mathis de Schiltigheim Présentation de LAT X p. 2/13 Table des matières 1 Vue d ensemble

Plus en détail

CREATION D UNE EVALUATION AVEC JADE par Patrick RUER (www.mathenvideo.comuv.com)

CREATION D UNE EVALUATION AVEC JADE par Patrick RUER (www.mathenvideo.comuv.com) TABLE DES MATIERES I) Le logiciel JADE 2 II) Etablissements 3 1) Configuation de l établissement 3 2) Importation des classes avec SCONET 4 3) Les groupes d élèves 6 4) Les variables supplémentaires 6

Plus en détail

Génie logiciel Configuration et déploiement

Génie logiciel Configuration et déploiement Génie logiciel Configuration et déploiement SPE4 - ESI 1 Configuration et déploiement Rôle Logiciel d installation d application Importance Critique : doit accompagner tout développement Outils de développement

Plus en détail

Création d un site web de vente en ligne

Création d un site web de vente en ligne Création d un site web de vente en ligne 1 Généralités Le projet sera réalisé par binôme. Date limite de remise du projet : 02/02/2007 2 Sujet 2.1 But Développer un site web dynamique permettant la gestion

Plus en détail

PBA-pro Qu est-ce que c est?

PBA-pro Qu est-ce que c est? 1 PBA-pro Qu est-ce que c est? C est le successeur des logiciels AIM suivants : PBA-2000 PBA-3910 PAA-429 ParaView fdxplorer PBA.pro c est aussi un outil logiciel de développement générique pour banc de

Plus en détail

Cours 420-KEG-LG, Gestion de réseaux et support technique. Atelier 5.1

Cours 420-KEG-LG, Gestion de réseaux et support technique. Atelier 5.1 Atelier 5.1 Utilisation des commandes Active Directory pour la gestion des comptes utilisateurs 1- Utilisation de la commande DSADD pour l automatisation des tâches (40 minutes, avec explications) Définition

Plus en détail

Du Python qui ne manque pas d'air

Du Python qui ne manque pas d'air Afficher le masque pour Insérer le titre ici Direction Informatique 24/10/2014 Du Python qui ne manque pas d'air Mohcine El Barhbarh, Bernard Barrois Romaric David, Yannick Hoarau Plan Du python et du

Plus en détail

Annexe I. Passage de la version 2.xx à 3.xx

Annexe I. Passage de la version 2.xx à 3.xx Annexe I Passage de la version 2.xx à 3.xx 14 Passage de la version 2.xx à la version 3.xx Principes de base Cete section indique les étapes à suivre pour passer de version 2.xx à la version 3.xx. De façon

Plus en détail

Résumé du document «Programmes des classes préparatoires aux Grandes Écoles ; Discipline : Informatique ; Première et seconde années - 2013»

Résumé du document «Programmes des classes préparatoires aux Grandes Écoles ; Discipline : Informatique ; Première et seconde années - 2013» Résumé du document «Programmes des classes préparatoires aux Grandes Écoles ; Discipline : Informatique ; Première et seconde années - 2013» I Objectifs Niveau fondamental : «on se fixe pour objectif la

Plus en détail

Manuel de transmission des rapports des établissements de paiement

Manuel de transmission des rapports des établissements de paiement Rapports réglementaires Manuel de transmission des rapports des établissements de paiement Version 1.1 Ne pas communiquer ou reproduire sans autorisation de la Bourse de Luxembourg Référence : ManuUtil_EFile_Transmission_ReportingEDP_FR.doc

Plus en détail

PRESENTATION RESSOURCES. Christian Dupaty BTS Systèmes Numériques Lycée Fourcade Gardanne Académie d Aix Marseille

PRESENTATION RESSOURCES. Christian Dupaty BTS Systèmes Numériques Lycée Fourcade Gardanne Académie d Aix Marseille PRESENTATION RESSOURCES Christian Dupaty BTS Systèmes Numériques Lycée Fourcade Gardanne Académie d Aix Marseille 1) Introduction, Objectifs et Intentions Le BTS SN (Systèmes Numériques) intègre la formation

Plus en détail

Chiffrement en Python

Chiffrement en Python Emmanuel MORAND (http://www.emmanuelmorand.net) 11 janvier 2008 Ce document a pour objectif de permettre la découverte du langage de programmation Python et de sa très grande efficacité. Les différentes

Plus en détail

Licence CC BY-NC-SA 3.0. CMake

Licence CC BY-NC-SA 3.0. CMake ENVOL 2012 - TP Création de composants logiciels avec CMake Jean-Christophe Souplet jcsouplet@lri.fr Selon Présentation : «Introduction à CMake» De Alexandre Abadie (IR SED INRIA-Saclay) Contenu placé

Plus en détail

Comment se servir de l utilitaire de validation?

Comment se servir de l utilitaire de validation? Comment se servir de l utilitaire de validation? G e s r i s k v e r s i o n 4. 0 3 ( f i n a l e ) c e r t i f i é e R T S S e n d a t e d u 0 7 - f é v - 2 0 1 0 Installation Le fichier Gesrisk_Outils.exe

Plus en détail

Manuel de démarrage DataStudio

Manuel de démarrage DataStudio Mode d emploi Manuel n 012-08107 Manuel de démarrage DataStudio Manuel n 012-08107 Manuel n 012-08107 Manuel de démarrage DataStudio Introduction Qu est-ce que DataStudio? DataStudio est un programme

Plus en détail

AUTOMATISATION DES TESTS FONCTIONNELS - HP UNIFIED FONCTIONAL TESTING (UFT)

AUTOMATISATION DES TESTS FONCTIONNELS - HP UNIFIED FONCTIONAL TESTING (UFT) AUTOMATISATION DES TESTS FONCTIONNELS - HP UNIFIED FONCTIONAL TESTING (UFT) REF : CQL08 DURÉE : 5 JOURS OBJECTIFS Maîtriser la démarche d automatisation des tests Savoir automatiser les tests fonctionnels

Plus en détail

Initiation à la programmation. L'essentiel de la programmation en shell, perl, php et C++

Initiation à la programmation. L'essentiel de la programmation en shell, perl, php et C++ Initiation à la programmation L'essentiel de la programmation en shell, perl, php et C++ Communiquer avec sa machine Les langages de programmation sont d'abord destinés aux humains et non aux machines.

Plus en détail

COURS ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION INFORMATIQUE

COURS ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION INFORMATIQUE COURS ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION INFORMATIQUE DUT INFORMATIQUE S1 Marie-Agnès peraldi-frati Mâitre de conférences en informatique UNS/IUT de Nice côte d azur 1 M AP @ U N I C E. F R RÉFÉRENCES Algorithmes

Plus en détail

la réalisation d'un site d'inscriptions

la réalisation d'un site d'inscriptions Rapport du projet la réalisation d'un site d'inscriptions Réaliser par : Fatimaezzahra Yazough Année :2014 /2015 1/9 Yazough INTRODUCTION Le but de ce projet et de réaliser une maquette de site web pour

Plus en détail

1 Démarrage de Marionnet

1 Démarrage de Marionnet Institut Galilée Administration Système Année 2011-2012 INFO 2ème année Master Info 1 Master Image & Réseau 1 T.P. 1 Administration Système Le logiciel Marionnet (www.marionnet.org) offre la possibilité

Plus en détail

Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : scientifique Voie : Biologie, chimie, physique et sciences de la Terre (BCPST) Discipline : Informatique Première et seconde années

Plus en détail

Acquisition : Les exemples d applications :

Acquisition : Les exemples d applications : Acquisition : Les exemples d applications : Exemple 1 : Assistant Programmation à l aide de l assistant Nous allons générer une tension V1 qui varie de 0 à 5V. Cette tension augmentera d un pas: p = 5

Plus en détail

Convertisseur de monnaies

Convertisseur de monnaies Convertisseur de monnaies La logique algorithmique en première STG Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Notions Présentation Pré-requis Outils Mots-clés Auteur(es) Version 1.0 Description

Plus en détail

: scientifique. : Physique, technologie et sciences de l ingénieur (PTSI) Physique et technologie (PT) : Sciences industrielles de l ingénieur

: scientifique. : Physique, technologie et sciences de l ingénieur (PTSI) Physique et technologie (PT) : Sciences industrielles de l ingénieur : scientifique : Physique, technologie et sciences de l ingénieur (PTSI) Physique et technologie (PT) : Sciences industrielles de l ingénieur Première et seconde s PROGRAMME DE SCIENCES INDUSTRIELLES DE

Plus en détail

Ordinateur, système d exploitation

Ordinateur, système d exploitation Ordinateur, système d exploitation 2014-09-02 1 Système d exploitation Machine de von Neumann : seul un programme s exécute. Besoins utilisateurs : plein de programmes. Système d exploitation (Operating

Plus en détail

Compilation séparée avec make

Compilation séparée avec make ENSTA ParisTech École nationale supérieure de techniques avancées Compilation séparée avec make Cours IN201 Systèmes d exploitation Marc Baudoin La compilation séparée est

Plus en détail

Atelier Le gestionnaire de fichier

Atelier Le gestionnaire de fichier Chapitre 12 Atelier Le gestionnaire de fichier I Présentation Nautilus est un gestionnaire de fichiers pour l environnement de bureau Gnome. Il offre toutes les fonctions de gestion de fichier en local

Plus en détail

Présentation. 2010 Pearson Education France Adobe Flash Catalyst CS5 Adobe Press

Présentation. 2010 Pearson Education France Adobe Flash Catalyst CS5 Adobe Press Présentation 1 Adobe Flash Catalyst CS5 vous permet de produire du contenu totalement interactif d une grande qualité graphique pour le web ou le bureau sans écrire une seule ligne de code. Cette leçon

Plus en détail

ORDONNANCER ET PROGRAMMER DES JOBS AVEC SAS

ORDONNANCER ET PROGRAMMER DES JOBS AVEC SAS ORDONNANCER ET PROGRAMMER DES JOBS AVEC SAS Depuis SAS Management Console, l administrateur de la plate-forme Open Metadata Architetcure (OMA) peut créer des flux et les ordonnancer : SAS se charge de

Plus en détail

Informatique tronc commun TP 02

Informatique tronc commun TP 02 Informatique tronc commun TP 02 15 septembre 2015 NB : 1. Lisez attentivement tout l énoncé avant de commencer. 2. Après la séance, vous devez rédiger un compte-rendu de TP et l envoyer au format électronique

Plus en détail

Module d anonymisation

Module d anonymisation Module d anonymisation Préambule Ce module permet d «anonymiser» un fichier, c est à dire de masquer les informations qu il contient en fonction de règles préalablement spécifiées. Le fichier généré par

Plus en détail

Les outils actuels permettent-ils d automatiser la production de cartes? De quels outils dispose-t-on?

Les outils actuels permettent-ils d automatiser la production de cartes? De quels outils dispose-t-on? Le "Portrait de la Biodiversité Communale" est un document réalisé au niveau national pour chaque commune, regroupant les connaissances publiques disponibles et mobilisables à l'échelle nationale en matière

Plus en détail

Introduction à l Interaction Homme-Machine Tutoriel Visual Studio / Visual Basic

Introduction à l Interaction Homme-Machine Tutoriel Visual Studio / Visual Basic IUT d Orsay Première Année Introduction à l Interaction Homme-Machine Février 2014 Introduction à l Interaction Homme-Machine Tutoriel Visual Studio / Visual Basic Cette introduction à Visual Studio est

Plus en détail

4D Transporter. Manuel de référence Mac OS. 4D Transporter 2000 4D SA. Tous droits réservés.

4D Transporter. Manuel de référence Mac OS. 4D Transporter 2000 4D SA. Tous droits réservés. 4D Transporter Manuel de référence Mac OS 4D Transporter 2000 4D SA. Tous droits réservés. 4D Transporter Version 6.7 Manuel de référence Copyright 2000 4D SA Tous droits réservés. Les informations contenues

Plus en détail

Tutorial: Compiler un programme en C++

Tutorial: Compiler un programme en C++ Tutorial: Compiler un programme en C++ Ce tutorial propose de reprendre dans deux cas de figures (un unique fichier source, et plusieurs fichiers sources en c++11 différentes approches permettant de compiler

Plus en détail

Installation EPLAN platform 2.4

Installation EPLAN platform 2.4 Installation EPLAN platform 2.4 Préambule Cher utilisateur EPLAN, Des initiatives internationales telles que Industry 4.0, Smart Manufacturing et The internet of things exigent de l industrie manufacturière

Plus en détail

Manuel de transmission électronique des rapports

Manuel de transmission électronique des rapports Circulaire CSSF 10/457 Manuel de transmission électronique des rapports Compte Rendu Analytique de Révision (Long Form Report) Lettre de Recommandations (Management Letter) Version 1.0 Ne pas communiquer

Plus en détail

Cours 2 : Comment construire un programme?

Cours 2 : Comment construire un programme? 1/64 Introduction à la programmation Cours 2 : Comment construire un programme? Yann Régis-Gianas yrg@pps.univ-paris-diderot.fr Université Paris Diderot Paris 7 2/64 Le cours d aujourd hui 1. Striptease

Plus en détail

Responsables. Etude analytique : Renard Julien (3A) Partie graphique : Campion Bernard (3A) Maquette : Scottini Jonathan (3A)

Responsables. Etude analytique : Renard Julien (3A) Partie graphique : Campion Bernard (3A) Maquette : Scottini Jonathan (3A) Responsables Etude analytique : Renard Julien (3A) Partie graphique : Campion Bernard (3A) Maquette : Scottini Jonathan (3A) 1 Introduction Dans le cadre de ce projet de géométrie BAC 1, il nous était

Plus en détail

TP1. Outils Java Eléments de correction

TP1. Outils Java Eléments de correction c sep. 2008, v2.1 Java TP1. Outils Java Eléments de correction Sébastien Jean Le but de ce TP, sur une séance, est de se familiariser avec les outils de développement et de documentation Java fournis par

Plus en détail

Algorithme Algorigramme page 1/10 Algorithmique Algorigramme

Algorithme Algorigramme page 1/10 Algorithmique Algorigramme Algorithme Algorigramme page 1/10 Algorithmique Algorigramme Centre d'interêt : Analyser les constituants d'un système réel d'un point de vue structurel et comportemental Objectifs A la fin de la séquence,

Plus en détail

LA GESTION DE FICHIERS

LA GESTION DE FICHIERS CHAPITRE 6 : LA GESTION DE FICHIERS Objectifs spécifiques Connaître la notion de fichier, ses caractéristiques Connaître la notion de répertoires et partitions Connaître les différentes stratégies d allocation

Plus en détail

Algorithme Algorigramme

Algorithme Algorigramme CONVENTIONS D ECRITURE : Définition : Un algorithme est une série d actes ou d opérations élémentaires qu il faut exécuter en séquence pour accomplir une tâche quelconque, en suivant un enchaînement strict.

Plus en détail

L organisation des dossiers et des fichiers

L organisation des dossiers et des fichiers P R A T I Q U E AUTOCAD 2000-2000i-2002-2004 L organisation des dossiers et des fichiers Pour fonctionner correctement, AutoCAD a besoin de savoir à quels endroits sont placés tel ou tel dossier et comment

Plus en détail

Mesurer les performances (CPU) sous Linux

Mesurer les performances (CPU) sous Linux Titre : Mesurer les performances (CPU) sous Linux Date : 22/07/2015 Page : 1/7 Mesurer les performances (CPU) sous Linux Résumé : Il existe des outils permettant de tracer les temps CPU utilisés (profiling).

Plus en détail

Ricco Rakotomalala http://eric.univ-lyon2.fr/~ricco/cours/cours_programmation_python.html. R.R. Université Lyon 2

Ricco Rakotomalala http://eric.univ-lyon2.fr/~ricco/cours/cours_programmation_python.html. R.R. Université Lyon 2 Ricco Rakotomalala http://eric.univ-lyon2.fr/~ricco/cours/cours_programmation_python.html 1 Généralités sur la programmation ALGORITHMIE - PROGRAMMATION 2 Algorithmie vs. Programmation Algorithmie Programme

Plus en détail

Guide d'installation de MapServer et PHP Mapscript

Guide d'installation de MapServer et PHP Mapscript Guide d'installation de MapServer et PHP Mapscript - Windows et Linux- Veremes 42, avenue des Jardins 66240 St Esteve http://www.veremes.com veremes@veremes.com Table des matières 1. Introduction...2

Plus en détail

ParaView / VTK / HDF5 un cas d utilisation : SimSERT. RDataDev OSUG 10 Avril 2015 Yves Rogez

ParaView / VTK / HDF5 un cas d utilisation : SimSERT. RDataDev OSUG 10 Avril 2015 Yves Rogez ParaView / VTK / HDF5 un cas d utilisation : SimSERT RDataDev OSUG 10 Avril 2015 Yves Rogez ParaView / VTK / HDF5 un cas d utilisation : SimSERT 1. Contexte : CONSERT / ROSETTA 2. ParaView : Fonctionnalités,

Plus en détail

Documentation. Présentation (simplifiée) de PL7 PRO

Documentation. Présentation (simplifiée) de PL7 PRO Documentation Présentation (simplifiée) de PL7 PRO L objectif de cette documentation technique est de présenter le logiciel PL7 Pro distribué par Schneider Automation en vue de la conception et de la réalisation

Plus en détail

Table des matières L INTEGRATION DE SAS AVEC JMP. Les échanges de données entre SAS et JMP, en mode déconnecté. Dans JMP

Table des matières L INTEGRATION DE SAS AVEC JMP. Les échanges de données entre SAS et JMP, en mode déconnecté. Dans JMP L INTEGRATION DE SAS AVEC JMP Quelles sont les techniques possibles pour intégrer SAS avec JMP? Comment échanger des données entre SAS et JMP? Comment connecter JMP à SAS? Quels sont les apports d une

Plus en détail

Introduction au langage C

Introduction au langage C Organisation du cours Introduction au langage C Premier cours Notions générales Aurélien Max aurelien.max@limsi.fr 12 séances de cours de 1h: mercredi 16-17h, salle A203 12 séances de TD de 1h: mercredi

Plus en détail

1 Valeur d une expression

1 Valeur d une expression PCSI Informatique: Cours2 1 VALEUR D UNE EXPRESSION Expressions et variables en informatique 1 Valeur d une expression Expression : suite de caractères qui a un sens pour la machine Valeur d une expression

Plus en détail