Formation à la C F D Computational Fluid Dynamics. Formation à la CFD, Ph Parnaudeau

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formation à la C F D Computational Fluid Dynamics. Formation à la CFD, Ph Parnaudeau"

Transcription

1 Formation à la C F D Computational Fluid Dynamics Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 1

2 Qu est-ce que la CFD? La simulation numérique d un écoulement fluide Considérer à présent comme une alternative «raisonnable» à l expérience scientifique (ex : soufflerie pour l aéronautique) ; Les premières simulations numériques (sur ordinateur) datent des années 1950 ; La CFD regroupe des études d écoulements très divers & l utilisation de méthodes variées. Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 2

3 Qu est-ce que la CFD? Les grandes étapes d une étude par la CFD : 1. Choix du modèle mathématique (pour décrire la physique) ; 2. Choix des méthodes (pour la discrétisation ); 3. Choix des algorithmes (résolution des problèmes LU ); 4. Mise en œuvre (programmation ) ; 5. Analyse des résultats. Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 3

4 Choix du modèle mathématique Qu est-ce qu une description Eulérienne du mouvement? «En description Eulérienne, le mouvement d un fluide (continu) revient à connaitre à tout instant (t) et en un point donné du référentiel (point fixe), la vitesse V de la particule qui passe par ce point» Qu est-ce qu un milieu continu? «Un milieu est dit continu quand son comportement macroscopique peut être schématisé en supposant que la matière est répartie de façon homogène sur l ensemble du domaine» Qu est-ce qu un fluide? «Tout corps qui se laisse déformer sous l action de forces minimes ; tout corps qui épouse la forme de son contenant» Inspiré librement de : «Mécanique des milieux continus : concepts de base.». J. Coirier. Ed Dunod Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 4

5 Choix du modèle mathématique Théorème de Reynolds Soit f(x,t) (scalaire ou vecteur) une intégrale au cours du temps, le théorème de transport de Reynolds : La variation temporelle d une quantité f(x,t) définie sur un volume V (dit de contrôle) est égale à : Théorème de Green-Ostrogradski La variation de f(x,t) au cours du temps, au sein de V Le flux de f(x,t) à travers la surface S (flux = ce qui entre ce qui sort) Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 5

6 Choix du modèle mathématique Principe de conservation df/dt = 0 La fonction scalaire est remplacée par la masse volumique Le principe de la conservation de la masse (dm/dt = 0), s exprime comme : Le principe de la conservation de la masse, formulation locale, à l aide du théorème de G-O donne : Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 6

7 Choix du modèle mathématique Principe de conservation de la masse, formulation locale incompressible Compressible Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 7

8 Choix du modèle mathématique Principe de conservation df/dt = 0 La fonction scalaire est remplacée par la quantité de mouvement : Le deuxième principe de Newton nous dit que la somme des forces appliquées au volumes = masse x accélération, d où : Poids Force de surface Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 8

9 Choix du modèle mathématique Principe de conservation de la quantité de mouvement Tenseur des contraintes Fluides parfaits (pas de viscosité) Fluides Newtoniens. Tenseur des taux de déformations (partie symétrique du gradient de la vitesse) avec une loi de comportement, fluide non Newtonien par exemple Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 9

10 Choix du modèle mathématique Equation de Navier-Stokes, formulation locale, pour un fluide quelconque. Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 10

11 Choix du modèle mathématique Remarques : Dans le cas de N-S pour un fluide Newtonien et pour un écoulement incompressible, on a donc : ; Le principe de conservation s applique également à l énergie cinétique etc... Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 11

12 Choix du modèle mathématique Equations résolues à l aide de Code_Saturne : 1. Equations de conservation de la masse et de la quantité de mouvement (N-S) 2. Equations de la thermique (Energie, Enthalpie, Température) 3. Equations pour un ou plusieurs scalaire(s) 4. Equation de la turbulence Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 12

13 Choix des méthodes Méthodes pour approcher les équations de N-S 1. Différences finies : Approximation des dérivées à l aide de développement en série de Taylor 2. Volumes finis : Le problème physique est subdivisé en un ensemble fini de volumes (dit Volume de Contrôle). Puis sur chaque VC, les équations (sous leur forme intégrale) y sont résolues. A partir de chaque solution sur les VC, on reconstruit la solution sur le problème de départ. 3. Eléments finis : Le problème physique est subdivisé en un ensemble fini d éléments. Sur chaque élément est résolu la formulation «faible» ou «variationelle» des équations de NS. A partir des solutions sur chaque élément, on reconstruit la solution générale. Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 13

14 Choix des méthodes Volumes finis dans le Code-Saturne : Terme convectif : Schémas décentré et centré O(1) et un schéma décentré linéarisé O(2) Terme diffusif : Sans ou avec reconstruction Le gradient peut être reconstruit à l aide de 5 méthodes; Utiliser celle par défaut autant que possible. Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 14

15 Choix des méthodes Méthodes pour modéliser la turbulence Qu est ce que la Turbulence? La turbulence peut se définir par 3 propriétés : 1. Le mélange (exemple : trainée derrière le cylindre ou l avion) 2. L imprévisibilité 3. Présence de tourbillons Définition proposée par Marcel Lesieur Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 15

16 Choix des méthodes Méthodes pour modéliser la turbulence Phénomènes instationnaires et non linéaires : Des échelles très diverses dans l écoulement (du micro au km). L Energie des plus grosses structures est fournie par les l écoulement moyen, les plus petites structures permettent de dissiper. Phénomènes dissipatifs : La viscosité est à la base de ce phénomène, qui dissipe l EC produite aux plus grandes échelles de la turbulence. Ec -> E_interne. Phénomènes tridimensionnels et rotationnels : Présence de tourbillons dans l écoulement. Phénomènes diffusifs : mélange de la quantité de mouvement, de la chaleur Phénomènes imprédictibles : même si NS sont déterministes, il est impossible de prévoir le comportement de la solution (forte sensibilité à la Cond Init, Unicité de la solution en math Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 16

17 Choix des méthodes Méthodes pour modéliser la turbulence 1. DNS (Direct Numerical Simulation) : On résout toutes les échelles de la turbulence 2. RANS (Reynolds Average Navier-Stokes) : On passe par une décomposition de Reynolds des grandeurs (U, P, T ), et on modélise les effets de la turbulence avec un modèle 3. LES Large Eddy Simulation : On passe par un filtrage (B.F) des équations de NS! Les échelles de la turbulence supérieures à la valeur du filtre sont simulées directement & l effet des plus petites (< à la valeur du filtre )est modélisé. 4. Detached Eddy Simulation : Pareil que précèdent. Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 17

18 Choix des méthodes Méthodes pour modéliser la turbulence Figure 1(a) Highly intermittent signal of velocity gradient in turbulent flow, as measured in the Corrsin wind-tunnel at the Johns Hopkins University (b) Décomposition de Reynolds Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 18

19 Choix des méthodes Méthodes pour modéliser la turbulence : Equations de Reynolds Soit, la décomposition Equations de Reynolds : RANS Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 19

20 Choix des méthodes Méthodes pour modéliser la turbulence : Equations de Reynolds Tenseur de contraintes moyennes Tenseur de Reynolds, avec l hypothèse de Boussinesq Viscosité turbulente Ec turbulente Energie cinétique turbulente Dissipation turbulente Ratio de dissipation Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 20

21 Choix des méthodes Méthodes pour modéliser la turbulence : Equations de Reynolds (Eq mvt (inst) Eq mvt (moy)) * fluctuation => Equation de transport des contraintes ou Equation de transport des tensions de Reynolds : En faisant de même avec eq.ec, on obtient équation de transport de l Ec Turbulente : Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 21

22 Choix des méthodes Méthodes pour modéliser la turbulence : Equations de Reynolds Problème : Estimation de la visc turbulence; Solutions : I. Modèles du premier ordre Equations de Reynolds + hypothèses sur longueur de mélange ou 1 ou 2 équation(s) de transport. Informations possibles : champs moyens simples et quelques grandeurs de la turbulence. II. Modèles du second ordre Equation de Reynolds + équations tension de Reynolds + modèles de fermeture 2 ième ordre Informations : champs moyens + moment d ordre 1, 2 Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 22

23 Choix des méthodes Méthodes pour modéliser la turbulence : Simulation aux Grandes Echelles Hypothèse : on filtre les équation de N-S tel que et il en résulte que : Echelles résolues Echelles sous maille, modélisées N-S devient alors (pour un fluide newtonien) : Viscosité turbulente sous maille Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 23

24 Choix des méthodes Méthodes pour modéliser la turbulence : Simulation aux Grandes Echelles Quelques modèles : Smagorinsky, Smago dynamique, WALE Cette méthode permet, au contraire de la RANS, d avoir une information plus précise sur le caractère instationnaire des écoulements & capte mieux les transferts d énergie. Cependant, pour un industriel, elle est souvent trop couteuse en terme de ressource informatique (temps de calcul, et cout en mémoire) Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 24

25 Choix des algorithmes 1. Résolution de Au=f Méthodes directe (Pivot de Gauss, décomposition LU, réduction cyclique ) Méthodes itérative (Jacobi, SOR, Gradient Conjugué, ADI, Multigrille ) Méthodes de résolution des équations couplées () Méthodes de résolution d un système non linéaire (Méthode de Newton) Autres (méthode de linéarisation par l approche de Picard) Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 25

26 Choix des algorithmes Méthodes pour les problèmes instationnaires (si nécessaire) Soit une équation différentielle ordinaire du premier ordre, que l on souhaite intégrer : On cherche une solution sous la forme, à t> t0 de la forme Pour ce faire on fractionne le problème en p intégrations sur des intervalles (régulier ou non) réduits Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 26

27 Choix des algorithmes Méthodes pour les problèmes instationnaires (si nécessaire) Il existe deux types de méthodes pour évaluer numériquement cette intégrale : Méthodes à pas liés : schémas simples (Euler, Adams-Bashforth), schémas à stockage modéré, méthode de prédiction-correction. Les schémas peuvent être soit explicite (condition CFL), soit implicite (inconditionnellement stable) Méthodes à pas non liés : Runge-Kutta Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 27

28 Mise en œuvre Dans le cas d une utilisation d un code de calcul, la mise en œuvre est largement simplifié. Cependant on veillera à utiliser les bonnes méthodes et donc à s informer sur ce qu on veut simuler, pour choisir les bons modèles! But de cette formation! Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 28

29 Méthodologie : 1. Travail préparatoire: Géométrie soit simple, soit à travers la CAO Maillage 2. Résolution numérique du problème : Choix du modèle physique Choix des schémas numériques Execution 3. analyse & visualisation des résultats : Qualification des résultats Préparation Analyse Résolution Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 29

30 Bibliographie Computational methods for fluids dynamics J.H. Ferziger M. Peric, Springer Verlag Ed Computational fluid dynamics, the basics with applications J.D. Anderson, McGraw-Hill, Inc Mécanique des milieux continus, concepts de base J. Coirier, Dunod Turbulence in fluids M. Lesieur, Springer Verlag ed Sites internet Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 30

31 Journée Salomé! Rendez-vous : Faire : EDF exercice 1 et 4. Réaliser le maillage d une jonction-t pour Code_Saturne Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 31

32 Journée Code_Saturne! Préparation au travail dans l environnement Code_Saturne Ouvrir une console cd $HOME code_saturne create study PROJET_CFD_2013 tuto_1 tuto_2 tuto_3 projet Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 32

33 Journée Code_Saturne! Préparation au travail dans l environnement Code_Saturne Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 33

34 Présentation des projets 1. Etude de l écoulement derrière une marche descendante (2D et 3D) WEB : 2. Etude de l écoulement derrière un cylindre monté (2D et 3D) Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 34

35 Annexe 1 : «Théorème de Green-Ostrogradski (de la divergence)» Soit intégrale de la divergence de f sur le volume est égale au flux de f à travers la frontière du dimaine Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 35

36 Annexe 2 Les équations de Naviers Stokes, pour un écoulement incompressible, avec des variables adimensionnelles : Equation de continuité, «conservation de la masse» Equation de la quantité de mouvement, «seconde loi de Newton» Equation de la température Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 36

37 Annexe 3 Le diamètre hydraulique : Périmètre mouillé : périmètre de la conduite en contact avec le liquide Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 37

38 Annexe 4 Couche limite et spécificité du maillage : Si présence de paroi dans l écoulement, alors : couche limite et il est important dans tenir compte dans le maillage La plupart des modèles RANS ou LES ne sont pas valides dans cette zone de l écoulement Des lois (empirique) permettent d approximer l effet de la couche limite. Pour les utiliser dans les codes de CFD il faut avoir un maillage adoc. Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 38

39 Annexe 3 Couche limite et spécificité du maillage : Loi de type : u+ = f(y+), avec f loi logarithme Calcul de u+ et y+ Si on veut utiliser un modèle très précis, et mettre le premier point du maillage dans la zone interne de la couche limite alors, y+ [1-10], sinon 300 > y+> 30! Conduite Plaque Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 39

Guide de SolidWorks Flow Simulation pour l enseignant. Présentateur Date

Guide de SolidWorks Flow Simulation pour l enseignant. Présentateur Date Guide de SolidWorks Flow Simulation pour l enseignant Présentateur Date 1 Qu'est-ce que SolidWorks Flow Simulation? SolidWorks Flow Simulation est un logiciel d'analyse des écoulements de fluide et du

Plus en détail

Objectifs du Chapitre. Initiatiaon à l Analyse Dimensionnelle. Introduction à la Théorie de Maquettes et Similitude.

Objectifs du Chapitre. Initiatiaon à l Analyse Dimensionnelle. Introduction à la Théorie de Maquettes et Similitude. Objectifs du Chapitre Initiatiaon à l Analyse Dimensionnelle. Introduction à la Théorie de Maquettes et Similitude. Adil Ridha (Université de Caen) Analyse Dimensionnelle et Similitude 2009-2010 1 / 31

Plus en détail

INSA de LYON Dép. Génie Civil et Urbanisme 3GCU CONVECTION - 93. [J. Brau], [2006], INSA de Lyon, tous droits réservés

INSA de LYON Dép. Génie Civil et Urbanisme 3GCU CONVECTION - 93. [J. Brau], [2006], INSA de Lyon, tous droits réservés CONVECTION - 93 Introduction Ce mode de transfert est basé sur le fait qu il y a déplacement de matière : il ne concerne donc que les fluides (liquides et gaz). Contrairement à la conduction où le transfert

Plus en détail

Mécanique des Fluides

Mécanique des Fluides Mécanique des Fluides Franck Nicoud I3M franck.nicoud@univ-montp2.fr MKFLU - MI4 1 Plan général 1. Rappels 2. Quelques solutions analytiques 3. Notion de turbulence 4. Aérothermique 5. Interaction fluide-structure

Plus en détail

Initiation à l'utilisation du logiciel de simulation numérique ANSYS/FLUENT

Initiation à l'utilisation du logiciel de simulation numérique ANSYS/FLUENT Initiation à l'utilisation du logiciel de simulation numérique ANSYS/FLUENT olivier.boiron@centrale-marseille.fr Septembre 2015 3A FETES Introduction à l'utilisation du logiciel de simulation numérique

Plus en détail

Concours CASTing 2011

Concours CASTing 2011 Concours CASTing 2011 Épreuve de mécanique Durée 1h30 Sans calculatrice Le candidat traitera deux exercices parmi les trois proposés dans le sujet. Dans le cas où les trois exercices seraient traités partiellement,

Plus en détail

ANALYSE NUMERIQUE ET OPTIMISATION. Une introduction à la modélisation mathématique et à la simulation numérique

ANALYSE NUMERIQUE ET OPTIMISATION. Une introduction à la modélisation mathématique et à la simulation numérique 1 ANALYSE NUMERIQUE ET OPTIMISATION Une introduction à la modélisation mathématique et à la simulation numérique G. ALLAIRE 28 Janvier 2014 CHAPITRE I Analyse numérique: amphis 1 à 12. Optimisation: amphis

Plus en détail

Décomposition de domaine pour un milieu poreux fracturé

Décomposition de domaine pour un milieu poreux fracturé Décomposition de domaine pour un milieu poreux fracturé Laila AMIR 1, Michel KERN 2, Vincent MARTIN 3, Jean E ROBERTS 4 1 INRIA-Rocquencourt, B.P. 105, F-78153 Le Chesnay Cedex Email: laila.amir@inria.fr

Plus en détail

Figure 3.1- Lancement du Gambit

Figure 3.1- Lancement du Gambit 3.1. Introduction Le logiciel Gambit est un mailleur 2D/3D; pré-processeur qui permet de mailler des domaines de géométrie d un problème de CFD (Computational Fluid Dynamics).Il génère des fichiers*.msh

Plus en détail

Parmi le large éventail des codes de calcul de l écoulement connus on peut citer : C3D, N3S, Fluent, CFX, Numeca, Star-CD, etc

Parmi le large éventail des codes de calcul de l écoulement connus on peut citer : C3D, N3S, Fluent, CFX, Numeca, Star-CD, etc Chapitre 5 Modélisation numérique 5.1. Introduction Depuis quelques années, l accroissement de la puissance des ordinateurs a permis de conduire des calculs tridimensionnels de l écoulement en turbomachines,

Plus en détail

THÈME : INTERACTION DES STRUCTURES TOURBILLONNAIRES AVEC LA COUCHE LIMITE DANS UNE CAVITÉ DIFFÉRENTIELLEMENT CHAUFFÉE

THÈME : INTERACTION DES STRUCTURES TOURBILLONNAIRES AVEC LA COUCHE LIMITE DANS UNE CAVITÉ DIFFÉRENTIELLEMENT CHAUFFÉE RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITÉ MENTOURI - CONSTANTINE FACULTÉ DES SCIENCES DE L'INGÉNIEUR DÉPARTEMENT DE

Plus en détail

Simulations instationnaires: Effet de modèle (Cµ variable, schéma en temps)

Simulations instationnaires: Effet de modèle (Cµ variable, schéma en temps) Simulations instationnaires: Effet de modèle (Cµ variable, schéma en temps) Gabriel PETIT Thèse CIFRE Directeur de thèse: Azeddine KOURTA (IMFT) Tuteurs industriels: Jean-Pierre ROSENBLUM (DASSAULT) Jean-Claude

Plus en détail

FLUIDES EN ÉCOULEMENT Méthodes et modèles

FLUIDES EN ÉCOULEMENT Méthodes et modèles FLUIDES EN ÉCOULEMENT Méthodes et modèles Jacques PADET Professeur Émérite à l Université de Reims Seconde édition revue et augmentée TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION Préface de la 1 ère édition Prologue

Plus en détail

Cours de Master 1ère année Filière : Ingénierie Mathématique à Toulouse Université Paul Sabatier

Cours de Master 1ère année Filière : Ingénierie Mathématique à Toulouse Université Paul Sabatier Cours de Master 1ère année Filière : Ingénierie Mathématique à Toulouse Université Paul Sabatier Modélisation, équations aux dérivées partielles, 16h de cours, 16h de TDs 1 er février 2013 Marie Hélène

Plus en détail

SIMULATION NUMERIQUE DU FLUX D AIR EN BLOC OPÉRATOIRE

SIMULATION NUMERIQUE DU FLUX D AIR EN BLOC OPÉRATOIRE Maîtrise d ambiance et Qualité de l air SIMULATION NUMERIQUE DU FLUX D AIR EN BLOC OPÉRATOIRE PERTURBATION À L ÉTAT STATIQUE OU DYNAMIQUE Alina SANTA CRUZ École d Ingénieurs de Cherbourg LUSAC «Équipe

Plus en détail

Sujet proposé par Yves M. LEROY. Cet examen se compose d un exercice et de deux problèmes. Ces trois parties sont indépendantes.

Sujet proposé par Yves M. LEROY. Cet examen se compose d un exercice et de deux problèmes. Ces trois parties sont indépendantes. Promotion X 004 COURS D ANALYSE DES STRUCTURES MÉCANIQUES PAR LA MÉTHODE DES ELEMENTS FINIS (MEC 568) contrôle non classant (7 mars 007, heures) Documents autorisés : polycopié ; documents et notes de

Plus en détail

Modélisation de paroi pour la simulation d écoulements instationnaires non-isothermes

Modélisation de paroi pour la simulation d écoulements instationnaires non-isothermes UNIVERSITE MONTPELLIER II SCIENCES ET TECHNIQUES DU LANGUEDOC THESE pour obtenir le titre de DOCTEUR DE L UNIVERSITE MONTPELLIER II Formation Doctorale : Ecole doctorale : Directeur de thèse : Mathématiques

Plus en détail

Écoulements internes et calcule de h et de température

Écoulements internes et calcule de h et de température Objectifs Écoulements internes et calcule de h et de température Objectifs Mettre en évidence les différences entre écoulements externes et internes Calcul de h local et moyen Calcul de température locale

Plus en détail

UNITÉ DE PROGRAMME : S9UP1 Modélisation de la turbulence

UNITÉ DE PROGRAMME : S9UP1 Modélisation de la turbulence UNITÉ DE PROGRAMME : S9UP1 Modélisation de la turbulence Modélisation de la turbulence Auteur : Yann MARCHESSE Département : Mécanique et Énergétique Édition : Année universitaire 2009-2010 ÉCOLE CATHOLIQUE

Plus en détail

SIMULATION DES AUTOUR D UN MODELE SIMPLIFIE DE VOITURE AUTOMOBILE

SIMULATION DES AUTOUR D UN MODELE SIMPLIFIE DE VOITURE AUTOMOBILE Simulation SIMULATION AUTOUR D UN MODELE SIMPLIFIE DE VOITURE AUTOMOBILE Michel VISONNEAU et Emmanuel GUILMINEAU Laboratoire de Mécanique des Fluides CNRS UMR 6598, Ecole Centrale de Nantes Nantes, FRANCE

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Sections : L1 Santé - 1 Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr Chapitre 1 : Equations aux dimensions 1. Equation aux dimensions a) Dimension

Plus en détail

Modèle d équilibre thermique urbain

Modèle d équilibre thermique urbain Modèle d équilibre thermique urbain Définition d un volume de contrôle V Choix de la variable du bilan Bilan global [Oke, 1987] enthalpie V dh(t) 1 4 2 dt 43 Watt i r i,transp. n r i Entrées/sorties du

Plus en détail

Modélisation 3D par le modèle de turbulence k-ε standard de la position de la tête sur la force de résistance rencontrée par les nageurs.

Modélisation 3D par le modèle de turbulence k-ε standard de la position de la tête sur la force de résistance rencontrée par les nageurs. Modélisation 3D par le modèle de turbulence k-ε standard de la position de la tête sur la force de résistance rencontrée par les nageurs. H. ZAÏDI a, S. FOHANNO a, R. TAÏAR b, G. POLIDORI a a Laboratoire

Plus en détail

Modélisation & simulation des groupes motopropulseurs. p. 129 à 132

Modélisation & simulation des groupes motopropulseurs. p. 129 à 132 Modélisation & simulation des groupes motopropulseurs ff p. 129 à 132 Fondamentaux Peut être organisé en intra-entreprise Introduction à la modélisation & la simulation des GMP & du contrôle 5 Jours

Plus en détail

Rappels et compléments :

Rappels et compléments : CHAPITRE 6 MECANIQUE DES FLUIDES VISQUEUX Pr. M. ABD-LEFDIL Université Mohammed V- Agdal Département de Physique Année universitaire 05-06 SVI-STU Rappels et compléments : Un fluide est un milieu matériel

Plus en détail

Cours SGE «Modélisation de la pollution atmosphérique» Dispersion atmosphérique

Cours SGE «Modélisation de la pollution atmosphérique» Dispersion atmosphérique Cours SGE «Modélisation de la pollution atmosphérique» Dispersion atmosphérique Christian Seigneur Cerea Plan Dispersions lagrangienne et eulérienne Modèles gaussiens Modèles lagrangiens Modèles eulériens

Plus en détail

Objectifs du cours Modélisation de la Turbulence M2 - EE

Objectifs du cours Modélisation de la Turbulence M2 - EE Objectifs du cours Modélisation de la Turbulence M2 - EE Gomez Thomas Institut Jean Le Rond d Alembert Caractériser et classifier les écoulements turbulents. Introduire les outils mathématiques. Introduire

Plus en détail

CHAPITRE 5. BCPST. que les thèmes de TP-cours sont conçus pour être traité conjointement aux thèmes de cours correspondants.

CHAPITRE 5. BCPST. que les thèmes de TP-cours sont conçus pour être traité conjointement aux thèmes de cours correspondants. Chapitre 5 BCPST Le programme de deuxième année BCPST s inscrit dans la continuité de celui de première année dans les différentes parties de physique, afin de donner à l élève les outils de travail de

Plus en détail

Relations fondamentales de la dynamique des milieux continus déformables

Relations fondamentales de la dynamique des milieux continus déformables Relations fondamentales de la dynamique des milieux continus déformables Lois universelles de la physique des milieux continus conservation de la masse bilan de quantité de mouvement bilan de moment cinétique

Plus en détail

Simulation numérique à l échelle industrielle de l hydrodynamique et des transferts d un réacteur gaz-particules à lit fluidisé

Simulation numérique à l échelle industrielle de l hydrodynamique et des transferts d un réacteur gaz-particules à lit fluidisé CALMIP : Mésochallenges 2014 PRES Université de Toulouse Simulation numérique à l échelle industrielle de l hydrodynamique et des transferts d un réacteur gaz-particules à lit fluidisé Hervé NEAU -Institut

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Introduction... 1 Un bref aperçu historique... 1 Contenu des exposés... 5 Références... 7

TABLE DES MATIÈRES. Introduction... 1 Un bref aperçu historique... 1 Contenu des exposés... 5 Références... 7 TABLE DES MATIÈRES Préface... v Introduction... 1 Un bref aperçu historique..................................... 1 Contenu des exposés.......................................... 5 Références....................................................

Plus en détail

Le turbo met les gaz. Les turbines en équation

Le turbo met les gaz. Les turbines en équation Le turbo met les gaz Les turbines en équation KWOK-KAI SO, BENT PHILLIPSEN, MAGNUS FISCHER La mécanique des fluides numérique CFD (Computational Fluid Dynamics) est aujourd hui un outil abouti de conception

Plus en détail

Simulation numérique du transfert de chaleur dans un moteur-fusée à propergol liquide

Simulation numérique du transfert de chaleur dans un moteur-fusée à propergol liquide ISSN : 2335-1357 Mediterranean Journal of Modeling and Simulation MJMS 03 (2015) 073-079 M M J S Simulation numérique du transfert de chaleur dans un moteur-fusée à propergol liquide B. KHELIDJ a, S. HEMIS

Plus en détail

d e a u : S im u la t io n s à é c h e lle r é d u it e (C ETU P ô le V E)

d e a u : S im u la t io n s à é c h e lle r é d u it e (C ETU P ô le V E) S y s t è m e s f ix e s d a s p e r s io n d e a u : S im u la t io n s n u m é r iq u e s e t e x p é r im e n t a t io n à é c h e lle r é d u it e X. P o n t ic q (C ETU P ô le V E) L e s é t u d e

Plus en détail

Etude de la dispersion atmosphérique des effluents émis par les cheminées de la cimenterie de Meftah

Etude de la dispersion atmosphérique des effluents émis par les cheminées de la cimenterie de Meftah 10 ème Séminaire International sur la Physique Energétique 10 th International Meeting on Energetical Physics Etude de la dispersion atmosphérique des effluents émis par les cheminées de la cimenterie

Plus en détail

T.P. FLUENT. Cours Mécanique des Fluides. 24 février 2006 NAZIH MARZOUQY

T.P. FLUENT. Cours Mécanique des Fluides. 24 février 2006 NAZIH MARZOUQY T.P. FLUENT Cours Mécanique des Fluides 24 février 2006 NAZIH MARZOUQY 2 Table des matières 1 Choc stationnaire dans un tube à choc 7 1.1 Introduction....................................... 7 1.2 Description.......................................

Plus en détail

Décomposition de domaine et préconditionnement pour un modèle 3D en milieu poreux fracturé

Décomposition de domaine et préconditionnement pour un modèle 3D en milieu poreux fracturé Décomposition de domaine et préconditionnement pour un modèle 3D en milieu poreux fracturé Laila AMIR 1, Michel KERN 2, Vincent MARTIN 3, Jean E ROBERTS 4 Résumé : Dans cet article, nous nous intéressons

Plus en détail

ECOULEMENTS TURBULENTS

ECOULEMENTS TURBULENTS ECOULEMENTS TURBULENTS Base et modélisation Auteur: Julien Réveillon Université de Rouen Réveillon - Université de Rouen - reveillon@coria.fr p.1/188 Introduction - Généralités Observation constante des

Plus en détail

Pourquoi et comment nager dans le miel?

Pourquoi et comment nager dans le miel? Pourquoi et comment nager dans le miel? François Alouges, Guilhem Blanchard, Sylvain Calisti, Simon Calvet, Paul Fourment, Christian Glusa, Romain Leblanc et Mario Quillas-Saavedra, respectivement professeur

Plus en détail

SIMULATION DU PROCÉDÉ DE FABRICATION DIRECTE DE PIÈCES THERMOPLASTIQUES PAR FUSION LASER DE POUDRE

SIMULATION DU PROCÉDÉ DE FABRICATION DIRECTE DE PIÈCES THERMOPLASTIQUES PAR FUSION LASER DE POUDRE SIMULATION DU PROCÉDÉ DE FABRICATION DIRECTE DE PIÈCES THERMOPLASTIQUES PAR FUSION LASER DE POUDRE Denis DEFAUCHY Gilles REGNIER Patrice PEYRE Amine AMMAR Pièces FALCON - Dassault Aviation 1 Présentation

Plus en détail

1 Objectif : étudier l écoulement autour d un véhicule type Camion, Pickup ou Truck, et calculer la traînée

1 Objectif : étudier l écoulement autour d un véhicule type Camion, Pickup ou Truck, et calculer la traînée Projet: initiation à Gambit et Fluent - Master 1 Le projet peut être réalisé soit individuellement ou en binôme. 1 Objectif : étudier l écoulement autour d un véhicule type Camion, Pickup ou Truck, et

Plus en détail

Introduction à l analyse numérique : exemple du cloud computing

Introduction à l analyse numérique : exemple du cloud computing Introduction à l analyse numérique : exemple du cloud computing Tony FEVRIER Aujourd hui! Table des matières 1 Equations aux dérivées partielles et modélisation Equation différentielle et modélisation

Plus en détail

SIMULATION NUMÉRIQUE DU LANCEMENT D UNE TORPILLE SOUS-MARINE JULIEN NAVE PIERRE MATHARAN

SIMULATION NUMÉRIQUE DU LANCEMENT D UNE TORPILLE SOUS-MARINE JULIEN NAVE PIERRE MATHARAN SIMULATION NUMÉRIQUE DU LANCEMENT D UNE TORPILLE SOUS-MARINE JULIEN NAVE PIERRE MATHARAN 28 JANVIER 2013 1 SIMULATION TORPILLE SOUS-MARINE 2 1. Introduction On a choisi d étudier la torpille chinoise ET36,

Plus en détail

Description du programme de physique et estimation horaire

Description du programme de physique et estimation horaire Description du programme de physique et estimation horaire Description du programme de physique première année et estimation horaire En italiques : les points incertains. 1. Description des états de la

Plus en détail

Introduction à la simulation numérique des écoulements. Application au transfert thermique sur plaque plane avec StarCCM+.

Introduction à la simulation numérique des écoulements. Application au transfert thermique sur plaque plane avec StarCCM+. Introduction à la simulation numérique des écoulements. Application au transfert thermique sur plaque plane avec StarCCM+. H. Nouri 1 and F. Ravelet 1 1 DynFluid - Arts et Metiers ParisTech, 151 boulevard

Plus en détail

Les outils de conception. 1. Comparaison aérodynamique aéronautique/automobile 2. Les outils expérimentaux 3. Les outils numériques

Les outils de conception. 1. Comparaison aérodynamique aéronautique/automobile 2. Les outils expérimentaux 3. Les outils numériques Les outils de conception 1 1. Comparaison aérodynamique aéronautique/automobile 2. Les outils expérimentaux 3. Les outils numériques Aérodynamique automobile/aéronautique 2 L Aérodynamique automobile est

Plus en détail

Transition de phase et métastabilité

Transition de phase et métastabilité Transition de phase et métastabilité F. James, H. Mathis Laboratoire de Mathématiques Jean Leray, Université de Nantes 8-9 septembre 2014 MODTERCOM Hélène Mathis (LMJL, Université de Nantes) Transition

Plus en détail

P11B1 - PHYSIQUE - Semestre 1

P11B1 - PHYSIQUE - Semestre 1 P11B1 - PHYSIQUE - Semestre 1 Outils de la Physique 1 Jacques LEQUIN Nombre heures Cours 4,5 Nombre heures TD 6 Grandeurs scalaires et vectorielles. Calcul différentiel, systèmes de coordonnées. Définir

Plus en détail

Bilan thermique du chauffe-eau solaire

Bilan thermique du chauffe-eau solaire Introduction La modélisation des phénomènes de transfert dans un chauffe-eau solaire à circulation naturelle reste un phénomène difficile et complexe pour simplifier le problème. Le chauffeeau est divisé

Plus en détail

Notion de modèle - Processus d analyse Application à la méthode des Eléments finis

Notion de modèle - Processus d analyse Application à la méthode des Eléments finis Notion de modèle - Processus d analyse Application à la méthode des Eléments finis La présentation est animée, avancez à votre vitesse par un simple clic Chapitres 1 et 6 du polycopié de cours. Bonne lecture

Plus en détail

TRANSFERT DE CHALEUR ETUDE D'UN ECHANGEUR A PLAQUES ET JOINTS

TRANSFERT DE CHALEUR ETUDE D'UN ECHANGEUR A PLAQUES ET JOINTS TRANSFERT DE CHALEUR ETUDE D'UN ECHANGEUR A PLAQUES ET JOINTS Manip n 9 Avril 2014 J. ALBET P. de CARO C. SAUDEJAUD 2 ème Année ATELIER INTER UNIVERSITAIRE DE GENIE DES PROCEDES Objectifs de la manipulation

Plus en détail

Ecoulements 2D décollés autour d un mât et d une voile. B. Haddad, B. Lepine (Ecole Navale) Contact: chapin@ensica.fr

Ecoulements 2D décollés autour d un mât et d une voile. B. Haddad, B. Lepine (Ecole Navale) Contact: chapin@ensica.fr Ecoulements 2D décollés autour d un mât et d une voile V.G. Chapin,, S. Jamme (ENSICA) B. Haddad, B. Lepine (Ecole Navale) Contact: chapin@ensica.fr Aérodynamique du voilier Analyser & optimiser les performances

Plus en détail

Exemple d application en CFD : Coefficient de traînée d un cylindre

Exemple d application en CFD : Coefficient de traînée d un cylindre Exemple d application en CFD : Coefficient de traînée d un cylindre 1 Démarche générale Avec Gambit Création d une géométrie Maillage Définition des conditions aux limites Avec Fluent 3D Choix des équations

Plus en détail

ETUDE DE COMPATIBILITE DE LA ZONE DE RECOUVREMENT DES MODELES NUMERIQUES APPLICATION AUX ETUDES D IMPACT DES PROJETS D ENERGIES MARINES

ETUDE DE COMPATIBILITE DE LA ZONE DE RECOUVREMENT DES MODELES NUMERIQUES APPLICATION AUX ETUDES D IMPACT DES PROJETS D ENERGIES MARINES ETUDE DE COMPATIBILITE DE LA ZONE DE RECOUVREMENT DES MODELES NUMERIQUES APPLICATION AUX ETUDES D IMPACT DES PROJETS D ENERGIES MARINES Julien Schaguene, Olivier Bertrand, Eric David Sogreah Consultants

Plus en détail

Thèse présentée pour l obtention du grade de Docteur de l UTC

Thèse présentée pour l obtention du grade de Docteur de l UTC Par Sébastien GONZALEZ Résolution numérique de l équation de Lighthill par éléments finis et équations intégrales pour l estimation du bruit rayonné par des écoulements en conduite Thèse présentée pour

Plus en détail

Modélisation. et simulation. des groupes

Modélisation. et simulation. des groupes 128 Moteurs - Lubrifiants - 2014 ALIMENTATION EN AIR, COMBUSTION ET DÉPOLLUTION CONCEPTION DE LA BASE ÉVOLUTION DES Modélisation CONTRÔLE et simulation PHYSICO-CHIMIE DES LUBRIFIANTS ET THÉORIE DE LA des

Plus en détail

Objectifs. Calcul scientifique. Champ d applications. Pourquoi la simulation numérique?

Objectifs. Calcul scientifique. Champ d applications. Pourquoi la simulation numérique? Objectifs Calcul scientifique Alexandre Ern ern@cermics.enpc.fr (CERMICS, Ecole des Ponts ParisTech) Le Calcul scientifique permet par la simulation numérique de prédire, optimiser, contrôler... le comportement

Plus en détail

«Clustering pour le bureau d études : Application en CFD»

«Clustering pour le bureau d études : Application en CFD» «Clustering pour le bureau d études : Application en CFD» Par Nicolas COSTE, Société OPTIFLOW - 11/12/2002 OPTIFLOW: Bureau d études et de recherches en Mécanique des Fluides Créée en 1998 par un ensemble

Plus en détail

EXTRAIT DE L ARRETE NO: 00/0063/MINESUP/DDES DU 05 DECEMBRE 2000

EXTRAIT DE L ARRETE NO: 00/0063/MINESUP/DDES DU 05 DECEMBRE 2000 REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail - Patrie UNIVERSITE DE YAOUNDE 1 FACULTE DES SCIENCES BP 812 Yaoundé Tel/Fax : (237) 223 53 86 Telex UY4243KN REPUBLIC OF CAMEROON Peace-Work- Fatherland UNIVERSITY

Plus en détail

Licence L3 de Mécanique Université Paris-Sud 11. Livret des sujets. TP Fluent

Licence L3 de Mécanique Université Paris-Sud 11. Livret des sujets. TP Fluent Licence L3 de Mécanique Université Paris-Sud 11 Livret des sujets TP Fluent Contents 1 T.P. 1 : Écoulements plans 1 1.1 But du T.P................................. 1 1.2 Notion d établissement..........................

Plus en détail

Quelques données relatives au stockage de déchets en milieu souterrain 2D

Quelques données relatives au stockage de déchets en milieu souterrain 2D Quelques données relatives au stockage de déchets en milieu souterrain 2D 7 avril 2006 1 Physique du problème : caractéristiques et modèles d un milieu poreux Le cadre physique de notre problème est celui

Plus en détail

Etude en CFD d'une turbine hydraulique

Etude en CFD d'une turbine hydraulique République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université M hamed BOUGARA, Boumerdes Faculté des Sciences de l'ingénieur Ecole Doctorale

Plus en détail

SIMULATION CFD ET COMPARAISON AVEC DONNÉES EXPÉRIMENTALES DU COEFFICIENT DE TRANSFERT CONVECTIF DE CHALEUR D UN ÉCOULEMENT LAMINAIRE AU-DESSUS DU BOIS

SIMULATION CFD ET COMPARAISON AVEC DONNÉES EXPÉRIMENTALES DU COEFFICIENT DE TRANSFERT CONVECTIF DE CHALEUR D UN ÉCOULEMENT LAMINAIRE AU-DESSUS DU BOIS VII ème Colloque Interuniversitaire Franco-Québécois sur la Thermique des Systèmes 23-25 mai 2005, Saint-Malo SIMULATION CFD ET COMPARAISON AVEC DONNÉES EXPÉRIMENTALES DU COEFFICIENT DE TRANSFERT CONVECTIF

Plus en détail

OPENFOAM. Ecoulements conduites cylindriques Laminaire Turbulent

OPENFOAM. Ecoulements conduites cylindriques Laminaire Turbulent OPENFOAM Ecoulements conduites cylindriques Laminaire Turbulent Tutorials crées par Rajesh Bhaskaran sous fluent et adaptés par Bence Somogyi sous OF. Cas Laminaire Conduite de 20 cm de diamètre et 8 mètres

Plus en détail

Quelques axes de développement méthodologique en optimisation géométrique de formes aérodynamiques dans un contexte MDO

Quelques axes de développement méthodologique en optimisation géométrique de formes aérodynamiques dans un contexte MDO Quelques axes de développement méthodologique en optimisation géométrique de formes aérodynamiques dans un contexte MDO J.-A. Désidéri, INRIA Sophia Antipolis, desideri@sophia.inria.fr 16 Mars 2004 On

Plus en détail

TP Méthodes Numériques

TP Méthodes Numériques ENSIMAG 1ère année, 2007-2008 TP Méthodes Numériques Objectifs Les objectifs de ce TP sont : de revenir sur les méthodes de résolution des équations différentielles vues en cours de MN ; d utiliser un

Plus en détail

Simulation du transport de matière par diffusion surfacique à l aide d une approche Level-Set

Simulation du transport de matière par diffusion surfacique à l aide d une approche Level-Set Simulation du transport de matière par diffusion surfacique à l aide d une approce Level-Set J. Brucon 1, D. Pino-Munoz 1, S. Drapier 1, F. Valdivieso 2 Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE 2014 LA REUSSITE L APPRENTISSAGE. 01 55 17 80 10 www.cesfa-btp.com cesfa@cesi.fr SOMMAIRE : RENTREE 2014 :

GUIDE PRATIQUE 2014 LA REUSSITE L APPRENTISSAGE. 01 55 17 80 10 www.cesfa-btp.com cesfa@cesi.fr SOMMAIRE : RENTREE 2014 : LA REUSSITE L APPRENTISSAGE PAR GUIDE PRATIQUE 2014 SOMMAIRE : I Comment intégrer la formation? II Les épreuves écrites III Nous rencontrer RENTREE 2014 : 01 55 17 80 10 www.cesfa-btp.com cesfa@cesi.fr

Plus en détail

Simulation d essais d extinction et de roulis forcé à l aide d un code de calcul Navier-Stokes à surface libre instationnaire

Simulation d essais d extinction et de roulis forcé à l aide d un code de calcul Navier-Stokes à surface libre instationnaire Simulation d essais d extinction et de roulis forcé à l aide d un code de calcul Navier-Stokes à surface libre instationnaire E. Jacquin, P.E. Guillerm, Q. Derbanne, L. Boudet (Bassin d'essais des carènes)

Plus en détail

Étude numérique d'écoulements dans un canal rectangulaire

Étude numérique d'écoulements dans un canal rectangulaire Étude numérique d'écoulements dans un canal rectangulaire Projet de P6-3 n 46 Année 2012 Florian ALLIOUZ Virgile COSTAL Simon LETOURNEAU Aurélien PETIT Bolun ZHANG Enseignant responsable du projet : Nicolas

Plus en détail

Manuel de validation Fascicule v4.25 : Thermique transitoire des structures volumiques

Manuel de validation Fascicule v4.25 : Thermique transitoire des structures volumiques Titre : TTLV100 - Choc thermique dans un tuyau avec condit[...] Date : 02/03/2010 Page : 1/10 Manuel de Validation Fascicule V4.25 : Thermique transitoire des structures volumiques Document : V4.25.100

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE DES MODELISATIONS NUMERIQUE ET PHYSIQUE DE DIFFERENTS OUVRAGES D EVACUATION DES CRUES

ETUDE COMPARATIVE DES MODELISATIONS NUMERIQUE ET PHYSIQUE DE DIFFERENTS OUVRAGES D EVACUATION DES CRUES ETUDE COMPARATIVE DES MODELISATIONS NUMERIQUE ET PHYSIQUE DE DIFFERENTS OUVRAGES D EVACUATION DES CRUES P.E. LOISEL, J. SCHAGUENE, O. BERTRAND, C. GUILBAUD ARTELIA EAU ET ENVIRONNEMENT Symposium du CFBR

Plus en détail

Université catholique de Louvain Ecole Polytechnique de Louvain MECANIQUE DES FLUIDES ET TRANSFERTS I. V. Legat, G. Winckelmans

Université catholique de Louvain Ecole Polytechnique de Louvain MECANIQUE DES FLUIDES ET TRANSFERTS I. V. Legat, G. Winckelmans Université catholique de Louvain Ecole Polytechnique de Louvain MECANIQUE DES FLUIDES ET TRANSFERTS I V. Legat, G. Winckelmans Chapitre 6 version finale corrigée :- Année académique 13-14 version 5.8 7-3-14

Plus en détail

Simulation Numérique de la Convection Naturelle en Régime Laminaire Transitoire dans une Serre Tunnel Chauffée par le Bas (Flux)

Simulation Numérique de la Convection Naturelle en Régime Laminaire Transitoire dans une Serre Tunnel Chauffée par le Bas (Flux) Re. Energ. Ren. : Valorisation (999) 4-45 Simulation Numérique de la Conection Naturelle en Régime Laminaire Transitoire dans une Serre Tunnel Chauffée par le Bas (Flux) B. Draoui, M. Benyamine, Y. Touhami

Plus en détail

SDNL112 - Endommagement d'origine vibratoire d'un cintre de générateur de vapeur

SDNL112 - Endommagement d'origine vibratoire d'un cintre de générateur de vapeur Titre : SDNL112 - Endommagement d'origine vibratoire d'un [...] Date : 30/07/2015 Page : 1/9 SDNL112 - Endommagement d'origine vibratoire d'un cintre de générateur de vapeur Résumé Ce cas de validation

Plus en détail

Motifs turbulent-laminaire dans l écoulement de Poiseuille plan

Motifs turbulent-laminaire dans l écoulement de Poiseuille plan rencontre du non-linéaire 2013 155 Motifs turbulent-laminaire dans l écoulement de Poiseuille plan Laurette S. Tuckerman PMMH-ESPCI-CNRS, 10 rue Vauquelin, 75005 Paris laurette@pmmh.espci.fr z streamwise

Plus en détail

Calcul Scientifique L2 Maths Notes de Cours

Calcul Scientifique L2 Maths Notes de Cours Calcul Scientifique L2 Maths Notes de Cours Le but de ce cours est d aborder le Calcul Scientifique, discipline arrivant en bout d une d une chaîne regroupant divers concepts tels que la modélisation et

Plus en détail

Simulations numériques de phénomènes anisotropes pour la Fusion par Confinement Magnétique 1

Simulations numériques de phénomènes anisotropes pour la Fusion par Confinement Magnétique 1 Simulations numériques de phénomènes anisotropes pour la Fusion par Confinement Magnétique 1 A. Bonnement a,b, H. Guillard a,b, B. Nkonga b,a, R. Pasquetti b,a a. INRIA Sophia-Antipolis, 2004 Route des

Plus en détail

Initiation à la Mécanique des Fluides. Mr. Zoubir HAMIDI

Initiation à la Mécanique des Fluides. Mr. Zoubir HAMIDI Initiation à la Mécanique des Fluides Mr. Zoubir HAMIDI Chapitre I : Introduction à la mécanique des fluides 1 Introduction La mécanique des fluides(mdf) a pour objet l étude du comportement des fluides

Plus en détail

Licence 3 e année Sciences et Technologie

Licence 3 e année Sciences et Technologie UNIVERSITÉ PARIS-EST CRETEIL VAL DE MARNE FACULTÉ DES SCIENCES ET TECHNOLOGIE Licence 3 e année Sciences et Technologie Sciences pour l ingénieur Année universitaire 2011-2012 CALENDRIER DE L ANNEE UNIVERSITAIRE

Plus en détail

DYNAMIQUE DE FORMATION DES ÉTOILES

DYNAMIQUE DE FORMATION DES ÉTOILES A 99 PHYS. II ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES, ÉCOLES NATIONALES SUPÉRIEURES DE L'AÉRONAUTIQUE ET DE L'ESPACE, DE TECHNIQUES AVANCÉES, DES TÉLÉCOMMUNICATIONS, DES MINES DE PARIS, DES MINES DE SAINT-ÉTIENNE,

Plus en détail

Mécanique des fluides

Mécanique des fluides Mécanique des fluides Auteur : Yann MARCHESSE Département : Génie Énergétique et Mécanique Édition : Année universitaire 2011-2012 ÉCOLE CATHOLIQUE D ARTS ET MÉTIERS 40 Montée Saint-Barthélemy - 69321

Plus en détail

POLY-PREPAS ANNEE 2009/2010 Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux

POLY-PREPAS ANNEE 2009/2010 Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux POLY-PREPAS ANNEE 2009/2010 Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section : i-prépa Audioprothésiste (annuel) - MATHEMATIQUES 8 : EQUATIONS DIFFERENTIELLES - COURS + ENONCE EXERCICE - Olivier

Plus en détail

Programme de mathématiques TSI1

Programme de mathématiques TSI1 Programme de mathématiques TSI1 1. PROGRAMME DE DÉBUT D ANNÉE I. Nombres complexes et géométrie élémentaire 1. Nombres complexes 1 2. Géométrie élémentaire du plan 3 3. Géométrie élémentaire de l espace

Plus en détail

Procédures pour la génération d'un maillage sous ICEM-CFD

Procédures pour la génération d'un maillage sous ICEM-CFD TF01 : Tutoriel (succinct) de prise en main des outils 1. ICEM-CFD (CAO+maillage) 2. Fluent (Calcul et post-traitement) Étude de l'écoulement autour d'un disque placé au sein d'un domaine rectangulaire

Plus en détail

Application d un modèle CFD pour analyser la structure verticale de l écoulement dans un environnement vagues-courant

Application d un modèle CFD pour analyser la structure verticale de l écoulement dans un environnement vagues-courant Revue Paralia, Volume 6 (2013) pp 10.1-10.12 Mots-clés : Interaction vagues-courant, Contrainte de Reynolds, Viscosité turbulente, Code_Saturne Editions Paralia CFL Application d un modèle CFD pour analyser

Plus en détail

THÈSE. présentée à. pour l obtention du titre de DOCTEUR. Spécialité : Génie Mécanique et Énergétique. par. Charles-André LEMARIÉ Ingénieur ENSIMEV

THÈSE. présentée à. pour l obtention du titre de DOCTEUR. Spécialité : Génie Mécanique et Énergétique. par. Charles-André LEMARIÉ Ingénieur ENSIMEV Numéro d ordre : 04/12 THÈSE présentée à L UNIVERSITÉ DE VALENCIENNES ET DU HAINAUT-CAMBRÉSIS pour l obtention du titre de DOCTEUR Spécialité : Génie Mécanique et Énergétique par Charles-André LEMARIÉ

Plus en détail

Electrocinétique et magnétostatique

Electrocinétique et magnétostatique Chapitre 3 Electrocinétique et magnétostatique 3.1 Electrocinétique - Vecteur densité de courant Un courant électrique correspond à des charges électriques mobiles. On appelle vecteur densité de courant

Plus en détail

EPFL - Travaux pratiques de physique. Hydrodynamique. Résumé

EPFL - Travaux pratiques de physique. Hydrodynamique. Résumé Hydrodynamique Résumé L étude de la dynamique des fluides (liquides et gaz) permet de déterminer les caractéristiques du fluide lui-même ainsi que celles d un objet plongé à l intérieur de celui-ci. Il

Plus en détail

Fiche de lecture du projet de fin d étude

Fiche de lecture du projet de fin d étude GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE Fiche de lecture du projet de fin d étude Analyse du phénomène de condensation sur l aluminium Par Marine SIRE Tuteurs : J.C. SICK Manager du Kawneer Innovation Center &

Plus en détail

Modèle réduit pour la DSC : Application aux solutions binaires

Modèle réduit pour la DSC : Application aux solutions binaires Modèle réduit pour la DSC : Application aux solutions binaires Stéphane GIBOUT 1, Erwin FRANQUET 1, William MARÉCHAL 1, Jean-Pierre BÉDÉCARRATS 1, Jean-Pierre DUMAS 1 1 Univ. Pau & Pays Adour, LaTEP-EA

Plus en détail

- cas d une charge isolée en mouvement et par extension d un ensemble de

- cas d une charge isolée en mouvement et par extension d un ensemble de Notion de courant de particule ; conservation du courant = expression du courant de particules chargées ; charges; j = q k k - cas d une charge isolée en mouvement et par extension d un ensemble de v k

Plus en détail

CERFACS CFD - Combustion

CERFACS CFD - Combustion CERFACS CFD - Combustion Sous la direction de Franck NICOUD, Bénédicte CUENOT SIMULATION NUMÉRIQUE DIRECTE D ÉCOULEMENTS DANS LES PLAQUES MULTIPERFORÉES : Étude préliminaire Rapport de stage de fin d études

Plus en détail

Simulation de l écoulement turbulent dans les aspirateurs de turbines hydrauliques : Impact des paramètres de modélisation

Simulation de l écoulement turbulent dans les aspirateurs de turbines hydrauliques : Impact des paramètres de modélisation FÉLIX-ANTOINE PAYETTE Simulation de l écoulement turbulent dans les aspirateurs de turbines hydrauliques : Impact des paramètres de modélisation Mémoire présenté à la Faculté des études supérieures de

Plus en détail

Journées Nationales de l APMEP 2006 MODELISATION MATHEMATIQUE DE PHENOMENES PHYSIQUES, DU COLLEGE AU BTS.

Journées Nationales de l APMEP 2006 MODELISATION MATHEMATIQUE DE PHENOMENES PHYSIQUES, DU COLLEGE AU BTS. Journées Nationales de l APMEP 2006 MODELISATION MATHEMATIQUE DE PHENOMENES PHYSIQUES, DU COLLEGE AU BTS. Problème : (Thème : Primitives, équations différentielles linéaires du 1 er ordre à coefficients

Plus en détail

Hydraulique des terrains

Hydraulique des terrains Hydraulique des terrains Séance 3 : Hypothèses de l écoulement en conduite Guilhem MOLLON GEO3 2012-2013 Plan de la séance A. Cinématique d écoulement -Lignes caractéristiques -Vitesses et débits B. Hypothèse

Plus en détail

Calculs approchés d un point fixe

Calculs approchés d un point fixe M11 ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2013 - Partie D TITRE : Calculs approchés d un point fixe Temps de préparation :.. 2 h 15 minutes Temps de présentation devant les examinateurs :.10 minutes Dialogue avec les

Plus en détail

Génération de champ magnétique par effet dynamo : l expérience VKS

Génération de champ magnétique par effet dynamo : l expérience VKS Génération de champ magnétique par effet dynamo : l expérience VKS Nicolas Mordant Laboratoire de Physique Statistique 6 Novembre 2007 Compte-rendu de Luc Deike et Stéphanie Couvreur Introduction Les mouvements

Plus en détail

FICHE UNITE D ENSEIGNEMENT. Mathématiques. Analyse appliquée. Boris Andreianov. PRESENTIEL EN LIGNE x PRESENTIEL ET EN LIGNE 73 20 35,5 4,5 133

FICHE UNITE D ENSEIGNEMENT. Mathématiques. Analyse appliquée. Boris Andreianov. PRESENTIEL EN LIGNE x PRESENTIEL ET EN LIGNE 73 20 35,5 4,5 133 FICHE UNITE D ENSEIGNEMENT Responsable de l UE Section CNU de l UE Crédits Européens Mode d enseignement Analyse appliquée Boris Andreianov 26 6 PRESENTIEL EN LIGNE x PRESENTIEL ET EN LIGNE Nombre d heures

Plus en détail