Chapitre 10 : Mécanique des fluides

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 10 : Mécanique des fluides"

Transcription

1 Chapitre 10 : Mécanique des fluides

2 1. Pression hydrostatique Les fluides regroupent gaz et liquides. En général, on considère des fluides incompressibles. Ce n est plus le cas en thermodynamique. Un objet immergé subit une pression de toutes parts. force normale! Par définition : p = F. n A = F A Unité : Pascal (Pa)

3 Exemples : - punaise F paire action-réaction p 1 pression différentes p 1 p 2 p 2 F - pression atmosphérique : force = poids de l air p = Pa = 1013 hpa = 1 atm - vide : p =0Pa

4 Fakir :

5 2. Effet de la profondeur Colonne de fluide incompressible en équilibre : p 0 A V = Ah Newton selon la verticale : p 0 A + mg = pa mg pa p 0 A + ρgv = pa p 0 + ρgh = p La pression ne dépend que de la profondeur. A B C D p A = p B = p C = p D

6 Loi de Pascal : toute pression supplémentaire se transmet à tout le fluide. p 0 p = p 0 + ρgh h p Vérins hydrauliques : F 1 F 2 p 1 p 2 p 1 = F 1 A 1 = F 2 A 2 = p 2

7 Estimer l épaisseur de l atmosphère si colonne d air homogène : h = p 0 ρg h = km

8 3. Mesurer la pression Manomètre : Baromètre : vide h h h h hauteur = différence de pressions p h = p l + ρgh expérience de Torricelli p 0 = ρgh une pression étalon!

9 Expérience de Torricelli h = 760 mm Anciennes unités : 1 atm = 760 mm de Hg 1 hpa = 1 mb 1torr = 1/760 atm

10 4. Principe d Archimède - Flottabilité Origine : B cube de fluide en équilibre il doit exister une force B qui équilibre mg si cube de métal, les forces sont différentes m g p h cette force B provient du fluide environnant p g p d p g = p d (pas de force latérale) p b = p h + ρgh (force dirigée vers le haut) B =(p b p h )A = ρgha = ρgv p b B = ρgv B = poussée d Archimède = poids du fluide déplacé par l objet

11 Coule ou flotte? bilan des forces : mg B =(ρ ρ f )gv bois métal B B m g m g ρ<ρ f flotte ρ>ρ f coule En surface : volume total = volume immergé + volume émergé B mg B =0 m g ρgv tot ρ f gv im =0 ρ ρ f = V im V tot

12 Iceberg : ρ eau =1000kg/m 3 ρ glace =917kg/m 3 V i V tot =0.917

13 Bateaux :

14 Problème du glaçon qui fond : avant après h? Le niveau d eau ne varie pas! Application : fonte des glaces aux pôles.

15 5. Dynamique des fluides Types d écoulement : - laminaire : la vitesse en chaque point est constante au cours du temps. On peut définir des lignes de courant. - turbulent : la vitesse en chaque point de l écoulement varie au cours du temps. Fluide idéal : - écoulement laminaire : vitesse stationnaire en un point - non-visqueux : pas de perte d énergie - incompressible : densité unique - irrotationnel : pas de tourbillon

16 6. Equation de continuité Pipe-line : x 2 v 2 x v 1 1 tranches de fluide : x 1 = v 1 t x 2 = v 2 t m 1 = ρa x 1 m 2 = ρa x 2 fluide incompressible : m 1 = m 2 A 1 v 1 = A 2 v 2 Débit : Av = Q L équation de continuité est donc une équation de conservation du débit.

17 Exemples : - bouchons la vitesse augmente dans le rétrécissement! - seringues v p section piston > section aiguille v s v p v s

18 Filet du robinet : Les particules d eau sont en chute libre : v = v 0 + gt

19 7. Equation de Bernoulli Tranches : x 2 z 2 z 1 v 2 x v 1 1 travail : énergie cinétique : énergie potentielle : W 1 = p 1 A 1 x 1 = p 1 V W 2 = p 2 A 2 x 2 = p 2 V K = 1 2 mv mv2 1 U = mgz 2 mgz 1 W 1 + W 2 =(p 1 p 2 )V W = U + K (p 1 p 2 )V = 1 2 ρv v ρv v2 1 + ρv gz 2 ρv gz 1 p ρv2 + ρgz = C

20 Loi de Torricelli : v =0 v Bernoulli : ρgh = 1 2 ρv2 v = 2gh c est une simple chute libre!

21 Effet Venturi Bernoulli simplifié : p = 1 2 ρ v2 Une dépression se crée là où le fluide s écoule rapidement. Expérience : balle de ping-pong : Adhésion : flux d air

22 Portance des ailes d avions : F vh v b <v h v b p b >p h v h v b v b v h Tempêtes et toitures : F vent

23 Tube de Venturi : p 1 p v 2 1 v 2 v 1 p 1 v 1 <v 2 p 1 >p 2 aspiration Application : approcher le vide 10 2 atm Autre application : sprays

24 8. Viscosité Définition : en écoulement laminaire, des couches de fluide de surface S glissent les unes sur les autres : force de frottement entre les couches. v z v =0 frottement : F f = ηs v z gradient de vitesse v z Les frottements visqueux impliquent une dissipation d énergie. Unités de la viscosité : [Pa s]

25 Valeurs typiques de la viscosité : fluide air eau huile η [Pa s] ρ [kg/m 3 ] miel verre fondu Loi de Poiseuille : débit dans un tube cylindrique L d Q = π 8 p η d 4 L profil de vitesse parabolique

26 Frottement visqueux : Un objet sphérique placé dans un fluide en écoulement laminaire subit une force. F =6πηRv loi de Stokes Chute dans un fluide visqueux : vitesse limite

27 Turbulence : les tourbillons produisent une chute de pression force de frottement supplémentaire : F = C ρ 2 Av2 C est le coefficient de résistance qui varie de 0.05 à 1.3 Nombre de Reynolds : rapport des forces de frottement turbulence/laminaire Re = ρvd η - écoulement laminaire si Re < 1 - écoulement turbulent si Re > 1

28

29 Ronds de fumée : Etna, Sicile. enroulement!

30 Autres anneaux : dans l eau! dauphins PMMH, ESPCI, Paris.

31 9. Tension superficielle Définition : F F =2γl force par unité de longueur Origine à l échelle moléculaire : déficit en énergie de cohésion a γ U 2a 2 énergie par unité de surface

32 Valeurs typiques : l eau a une tension superficielle élevée! liquid huile γ [N/m] 0,021 eau + savon 0,030 glycérol 0,063 eau 0,072 mercure 0,500 l ajout de savon diminue Forme idéale des fluides : sphère A volume équivalent, la sphère minimise la...

33 Instabilité de Plateau-Rayleigh : cylindre R V 0 = πr 2 L = n 4 3 πr3 = V n instabilité λ S n = n 4πr2 S 0 2πRL gouttes r r> 3 2 R condition de Plateau Un cylindre de liquide se décompose spontanément pour former des goutelettes.

34 Expérience du bateau : γ γ Objet au repos eau eau+savon γ γ F Déplacement de l objet eau La tension superficielle peut induire des mouvements.

35 Objets en surface : punaise vue du dessus vue du dessous Insectes surfeurs : gerris remigis

36 Loi de Laplace : forces capillaires = forces de pression p = 2γ R Bulle de savon : deux interfaces : p = 4γ R

37 Loi de Laplace généralisée : courbure p = γ ( 1 R + 1 ) R = γc caténoïde : surface à courbure nulle

38 Adhésion capillaire : chateaux de sable

39 Contact liquide/solide : forme sphérique flaque Angle de contact : quelle que soit la taille de la goutte air γ jonction triple : air, liquide, solide liquide θ solide mouillant : non-mouillant : θ<90 interaction forte solide /liquide θ>90 interaction faible solide/liquide

40 Exemples typiques : système angle de contact eau/verre 15 eau/parafine 115 mercure/verre 140 Surfaces superhydrophobes : l eau glisse sur ces surfaces - vêtements imperméables - pare-brises des voitures - etc...

41 Montée capillaire : γ θ θ γ h m g force capillaire = poids de la colonne de liquide 2πRγ cos θ = f = ρgv = ρg πr 2 h h = 2γ cos θ ρgr Loi de Jurin Remarque : Pour un liquide non-mouillant, le liquide descend dans le tube!

Quatrième partie. Hydrostatique, hydrodynamique des fluides parfaits

Quatrième partie. Hydrostatique, hydrodynamique des fluides parfaits Quatrième partie Hydrostatique, hydrodynamique des fluides parfaits 105 Chapitre 11 LE THÉORÈME DE BERNOULLI Le principe de conservation de l énergie est très général. Nous allons montrer qu il permet

Plus en détail

Chapitre 7: Dynamique des fluides

Chapitre 7: Dynamique des fluides Chapitre 7: Dynamique des fluides But du chapitre: comprendre les principes qui permettent de décrire la circulation sanguine. Ceci revient à étudier la manière dont les fluides circulent dans les tuyaux.

Plus en détail

UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA

UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA FACULTE DES SCIENCES APPLIQUÉES Département de Génie des Procédés Phénomènes de transferts Travaux pratiques de mécanique des fluides CHAOUCH Noura et SAIFI Nadia 2013

Plus en détail

Initiation à la Mécanique des Fluides. Mr. Zoubir HAMIDI

Initiation à la Mécanique des Fluides. Mr. Zoubir HAMIDI Initiation à la Mécanique des Fluides Mr. Zoubir HAMIDI Chapitre I : Introduction à la mécanique des fluides 1 Introduction La mécanique des fluides(mdf) a pour objet l étude du comportement des fluides

Plus en détail

Annales de Physique aux BTS Mécanique des fluides Table des matières

Annales de Physique aux BTS Mécanique des fluides Table des matières Annales de Physique aux BTS Mécanique des fluides Table des matières Statique des fluides... 3 Principe fondamental de l hydrostatique...3 BTS Géomètre topographe 001 :...3 BTS Bâtiment 1999...4 BTS Travaux

Plus en détail

Premier principe de la thermodynamique - conservation de l énergie

Premier principe de la thermodynamique - conservation de l énergie Chapitre 5 Premier principe de la thermodynamique - conservation de l énergie 5.1 Bilan d énergie 5.1.1 Énergie totale d un système fermé L énergie totale E T d un système thermodynamique fermé de masse

Plus en détail

3ème séance de Mécanique des fluides. Rappels sur les premières séances Aujourd hui : le modèle du fluide parfait. 2 Écoulements potentiels

3ème séance de Mécanique des fluides. Rappels sur les premières séances Aujourd hui : le modèle du fluide parfait. 2 Écoulements potentiels 3ème séance de Mécanique des fluides Rappels sur les premières séances Aujourd hui : le modèle du fluide parfait 1 Généralités 1.1 Introduction 1.2 Équation d Euler 1.3 Premier théorème de Bernoulli 1.4

Plus en détail

Chapitre 9. La mesure de niveau. 9.1 Introduction. 9.2 Flotteur

Chapitre 9. La mesure de niveau. 9.1 Introduction. 9.2 Flotteur Chapitre 9 La mesure de niveau 9.1 Introduction Une mesure fréquemment faite en milieu industriel est la mesure de niveau de matériaux solides et liquides. Ce chapitre présente les diverses approches utilisées

Plus en détail

FORMULAIRE FORMULAIRE

FORMULAIRE FORMULAIRE Ce fascicule constitue un extrait du formulaire PONT-A-MOUSSON dont la version complète est éditée aux Editions Lavoisier-TEC & DOC, 11, rue Lavoisier - F-75381 PARIS CEDEX 08 1989 Ce fascicule constitue

Plus en détail

Equipement d un forage d eau potable

Equipement d un forage d eau potable Equipement d un d eau potable Mise en situation La Société des Sources de Soultzmatt est une Société d Economie Mixte (SEM) dont l activité est l extraction et l embouteillage d eau de source en vue de

Plus en détail

TP séances 7 et 8. Forme d une bulle: gravité et tension de surface

TP séances 7 et 8. Forme d une bulle: gravité et tension de surface TP séances 7 et 8 Forme d une bulle: gravité et tension de surface Lorsqu une goutte est posée sur un support, la tension de surface tend à rendre la bulle spérique alors que la gravité tend à écraser

Plus en détail

HYDRAULIQUE GENERALE

HYDRAULIQUE GENERALE ECOLE NATIONALE DU GENIE DE L EAU ET DE L ENVIRONNEMENT DE STRASBOURG HYDRAULIQUE GENERALE Réservoir d eau potable de Strasbourg FORMATION CES/MASTERE Eau potable et assainissement Avant propos L hydraulique

Plus en détail

MÉCANIQUE DES FLUIDES

MÉCANIQUE DES FLUIDES 1 MÉCANIQUE DES FLUIDES I/ RAPPELS DE STATIQUE DES FLUIDES 1/ Unités de pression Plusieurs unités existent: le pascal (Pa) : unité SI, peu employée en pratique le bar (bar) et son sous multiple le millibar

Plus en détail

Mécanique. Figure 2 Bille en acier et aimant

Mécanique. Figure 2 Bille en acier et aimant 4 e - AL Mécanique 1 Mécanique 1 Forces 1.1 Effets de forces Expérience 1.1 Une voiture jouet est au repos. Lorsqu on lui donne un petit coup (figure 1), elle se met en mouvement. En fait, en lui donnant

Plus en détail

Chapitre 10 LES PHÉNOMÈNES DE TRANSPORT

Chapitre 10 LES PHÉNOMÈNES DE TRANSPORT Chapitre 10 LES PHÉNOMÈNES DE TRANSPORT Où l on montre que dans leur marche au hasard, les molécules en diffusant dans un milieu y transportent de la quantité de mouvement, des charges ou de la chaleur.

Plus en détail

L énergie grâce à l eau ça coule de source!

L énergie grâce à l eau ça coule de source! Bacheliers en Electromécanique Implantation de Seraing L énergie grâce à l eau ça coule de source! Mars 2013 - Quai Van Beneden Par B. Jansen, A. Hay, F. Laureiro, V. Rosso, E. Simon et F. Simonis Contact:

Plus en détail

La pression. 1. Trois personnes qui ont le même poids, marchent sur une couche de neige fraîchement tombée

La pression. 1. Trois personnes qui ont le même poids, marchent sur une couche de neige fraîchement tombée Unité 3 LA PREION Un corps peut se déformer s il est soumis à une force pressante, c est-à-dire, une action de contact répartie sur sa surface. Ainsi, si on fixe une affiche sur un mur à l aide d une punaise,

Plus en détail

Mathématiques et Océanographie

Mathématiques et Océanographie Mathématiques et Océanographie Anne-Laure Dalibard Département de mathématiques et applications École normale supérieure 20 avril 2011 Journées Académiques de l IREM de Nantes Plan Présentation rapide

Plus en détail

NOTIONS DE MECANIQUE DES FLUIDES

NOTIONS DE MECANIQUE DES FLUIDES NOTIONS DE MECNIQUE DES FLUIDES Cours et Exercices Corrigés Riadh EN HMOUD Centre de Publication Universitaire VNT-PROPOS L étude de la mécanique des fluides remonte au moins à l époque de la Grèce antique

Plus en détail

Erratum de MÉCANIQUE, 6ème édition. Introduction Page xxi (milieu de page) G = 6, 672 59 10 11 m 3 kg 1 s 2

Erratum de MÉCANIQUE, 6ème édition. Introduction Page xxi (milieu de page) G = 6, 672 59 10 11 m 3 kg 1 s 2 Introduction Page xxi (milieu de page) G = 6, 672 59 1 11 m 3 kg 1 s 2 Erratum de MÉCANIQUE, 6ème édition Page xxv (dernier tiers de page) le terme de Coriolis est supérieur à 1% du poids) Chapitre 1 Page

Plus en détail

Notes de cours. Mécanique des fluides

Notes de cours. Mécanique des fluides ÉC O L E P O L Y T E C H N IQ U E FÉ DÉR A L E D E L A U S A N N E Christophe Ancey Laboratoire hydraulique environnementale (LHE) École Polytechnique Fédérale de Lausanne Écublens CH-1015 Lausanne Notes

Plus en détail

T.P. FLUENT. Cours Mécanique des Fluides. 24 février 2006 NAZIH MARZOUQY

T.P. FLUENT. Cours Mécanique des Fluides. 24 février 2006 NAZIH MARZOUQY T.P. FLUENT Cours Mécanique des Fluides 24 février 2006 NAZIH MARZOUQY 2 Table des matières 1 Choc stationnaire dans un tube à choc 7 1.1 Introduction....................................... 7 1.2 Description.......................................

Plus en détail

MÉCANIQUE DES FLUIDES TRAVAUX DIRIGÉS

MÉCANIQUE DES FLUIDES TRAVAUX DIRIGÉS MÉCANIQUE DES FLUIDES TRAVAUX DIRIGÉS PREMIÈRE ANNÉE - SÉRIE 1 STATIQUE DES FLUIDES PHÉNOMÈNES CAPILLAIRES RELATION DE BERNOULLI 2012-2013 groupe A : fatimata.sy@cea.fr, pantxo.diribarne@ujf-grenoble.fr

Plus en détail

TRANSFERT DE CHALEUR

TRANSFERT DE CHALEUR TP - L3 Physique - Plate-forme TTE - C.E.S.I.R.E. - Université Joseph Fourier - Grenoble TRANSFERT DE CHALEUR Document à lire avant de commencer TOUT TP de Thermodynamique Ce document est un résumé des

Plus en détail

Chapitre 5 : Le travail d une force :

Chapitre 5 : Le travail d une force : Classe de 1èreS Chapitre 5 Physique Chapitre 5 : Le travail d une force : Introduction : fiche élève Considérons des objets qui subissent des forces dont le point d application se déplace : Par exemple

Plus en détail

1) Explications (Expert) :

1) Explications (Expert) : 1) Explications (Expert) : Mesures expérimentales : Dans nos conditions d expérience, nous avons obtenu les résultats suivants : Les dimensions des récipients sont : 1) bocal vide : épaisseur de verre

Plus en détail

ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL. MEC4125A Laboratoires de Génie Mécanique SOUFFLERIE AÉRODYNAMIQUE

ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL. MEC4125A Laboratoires de Génie Mécanique SOUFFLERIE AÉRODYNAMIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL MEC4125A Laboratoires de Génie Mécanique SOUFFLERIE AÉRODYNAMIQUE Jérôme NOËL 1328624 Jean-Baptiste LEPRETRE 1536884 AUTOMNE 2010 Table des matières Introduction 3 1 Présentation

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. wot.motortrend.com/animals-rejoice-volvo-developing-animal-detection-safety-technology-231543.

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. wot.motortrend.com/animals-rejoice-volvo-developing-animal-detection-safety-technology-231543. Julie est en route vers le Saguenay dans son véhicule se déplaçant à 126 km/h. Soudainement, elle aperçoit un orignal sur la route et elle doit s arrêter sur une distance de 100 m. Quelle est la valeur

Plus en détail

Cours de Physique. Yves Reiser

Cours de Physique. Yves Reiser Cours de Physique 4ème Yves Reiser version du 16 septembre 2015 Table des matières I Rappels 4 1 Unités SI, multiples et sousmultiples d unités................... 5 1.1 Le système international d Unités......................

Plus en détail

Exercice 1. Exercice n 1 : Déséquilibre mécanique

Exercice 1. Exercice n 1 : Déséquilibre mécanique Exercice 1 1. a) Un mobile peut-il avoir une accélération non nulle à un instant où sa vitesse est nulle? donner un exemple illustrant la réponse. b) Un mobile peut-il avoir une accélération de direction

Plus en détail

OPENFOAM. Ecoulements conduites cylindriques Laminaire Turbulent

OPENFOAM. Ecoulements conduites cylindriques Laminaire Turbulent OPENFOAM Ecoulements conduites cylindriques Laminaire Turbulent Tutorials crées par Rajesh Bhaskaran sous fluent et adaptés par Bence Somogyi sous OF. Cas Laminaire Conduite de 20 cm de diamètre et 8 mètres

Plus en détail

SIMULATION DU PROCÉDÉ DE FABRICATION DIRECTE DE PIÈCES THERMOPLASTIQUES PAR FUSION LASER DE POUDRE

SIMULATION DU PROCÉDÉ DE FABRICATION DIRECTE DE PIÈCES THERMOPLASTIQUES PAR FUSION LASER DE POUDRE SIMULATION DU PROCÉDÉ DE FABRICATION DIRECTE DE PIÈCES THERMOPLASTIQUES PAR FUSION LASER DE POUDRE Denis DEFAUCHY Gilles REGNIER Patrice PEYRE Amine AMMAR Pièces FALCON - Dassault Aviation 1 Présentation

Plus en détail

Olympiades de Physique

Olympiades de Physique Avec l'aide des professeurs : M me Larasse et M. Brasselet Et du chercheur : M. Reyssat Olympiades de Physique Xavier LE GALL Philippe-Henri BLAIS Fabrice BENHAMOUDA Sommaire Introduction...3 Observations...4

Plus en détail

Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation

Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation Applications résidentielles Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et

Plus en détail

Communauté française de Belgique ENSEIGNEMENT À DISTANCE. Cours 219 Série 9 PHYSIQUE C2D. Synthèse

Communauté française de Belgique ENSEIGNEMENT À DISTANCE. Cours 219 Série 9 PHYSIQUE C2D. Synthèse Cours 9 Communauté française de Belgique Série 9 ENSEIGNEMENT À DISTNCE PHYSIQUE CD Synthèse Cours 9 Série 9 Cours 9 - Physique Série 9 - Présentation Page Cours 9 - Physique Série 9 - Présentation Page

Plus en détail

Notions physiques Niveau 2

Notions physiques Niveau 2 14 novembre 2011 Contenu 1. Les pressions Les différentes pressions 2. La loi de Mariotte (Autonomie en air) 2.1. Principes 2.2. Applications à la plongée 3. Le théorème d Archimède (Flottabilité) 3.1.

Plus en détail

FLUIDES EN ÉCOULEMENT Méthodes et modèles

FLUIDES EN ÉCOULEMENT Méthodes et modèles FLUIDES EN ÉCOULEMENT Méthodes et modèles Jacques PADET Professeur Émérite à l Université de Reims Seconde édition revue et augmentée TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION Préface de la 1 ère édition Prologue

Plus en détail

OCEANE Machine de brasage double vague

OCEANE Machine de brasage double vague Information générale Un concept de machine qui offre une performance remarquable, machine spécialement conçue pour les petites et moyennes séries, idéal pour toutes les exigences de production. Tout le

Plus en détail

LA MESURE DE LA PRESSION

LA MESURE DE LA PRESSION LA MESURE DE LA PRESSION La mesure de la pression s effectue à l aide d un baromètre. Il s agit d un instrument permettant de repérer la pression de l atmosphère dans laquelle il se trouve et ses variations

Plus en détail

1 Mise en application

1 Mise en application Université Paris 7 - Denis Diderot 2013-2014 TD : Corrigé TD1 - partie 2 1 Mise en application Exercice 1 corrigé Exercice 2 corrigé - Vibration d une goutte La fréquence de vibration d une goutte d eau

Plus en détail

BREVET 2 * Principes physiques régissant la plongée. Première partie

BREVET 2 * Principes physiques régissant la plongée. Première partie BREVET 2 * Principes physiques régissant la plongée Première partie Objectifs de ce cours: 1. Introduction à la formation du 2* 2. Comprendre les lois fondamentales régissant : la flottabilité (Archimède)

Plus en détail

Physique appliquée à l'ergothérapie

Physique appliquée à l'ergothérapie Physique appliquée à l'ergothérapie HAUTE ECOLE DE LA PROVINCE DE LIEGE ANNEE SCOLAIRE 2009-2010 X.RENARD TABLES DES MATIERES Tables des matières... 2 Statique des fluides... 4 1. Introduction... 4 2.

Plus en détail

2 ) Appareillage :L'appareil utilisé est un banc d'essai portatif CEV dont la photo et le schéma de principe indiqués ci-dessous ( figures 1 et 2 )

2 ) Appareillage :L'appareil utilisé est un banc d'essai portatif CEV dont la photo et le schéma de principe indiqués ci-dessous ( figures 1 et 2 ) NOTICE TECHNIQUE N : 026 Date :19/02/08 Révisée le : CONTROLE ETALONNAGE BADIN I ) TEST n 1 1 ) Introduction : La manipulation décrite ci-dessous, permet de controler en place, l'étalonnage de l'anémomètre

Plus en détail

Objectifs du cours Modélisation de la Turbulence M2 - EE

Objectifs du cours Modélisation de la Turbulence M2 - EE Objectifs du cours Modélisation de la Turbulence M2 - EE Gomez Thomas Institut Jean Le Rond d Alembert Caractériser et classifier les écoulements turbulents. Introduire les outils mathématiques. Introduire

Plus en détail

Cours de Physique. (programme 2012-2013) Yves Reiser

Cours de Physique. (programme 2012-2013) Yves Reiser Cours de Physique 4ème (programme 20122013) Yves Reiser version du 2 octobre 2012 Table des matières I Rappels 4 1 Unités SI, multiples et sousmultiples d unités................... 5 1.1 Le système international

Plus en détail

1 Définition. 2 Modélisation des actions mécaniques. On appelle action mécanique toute cause susceptible de : - maintenir un corps au repos

1 Définition. 2 Modélisation des actions mécaniques. On appelle action mécanique toute cause susceptible de : - maintenir un corps au repos 1 Définition On appelle action mécanique toute cause susceptible de : - maintenir un corps au repos - créer ou modifier un mouvement - déformer un corps odélisation des actions mécaniques.1. Notion de

Plus en détail

L aérodynam ique : du vol à voile à la navette spatiale

L aérodynam ique : du vol à voile à la navette spatiale L aérodynam ique : du vol à voile à la navette spatiale Travail de Maturité rédigé par Mentor Session de Maturité 2005 Deborah Mueller M. Eduardo Principi Classe Pyam 3MG4 Lycée Denis-de-Rougemont 10.12.2004

Plus en détail

Formation à la C F D Computational Fluid Dynamics. Formation à la CFD, Ph Parnaudeau

Formation à la C F D Computational Fluid Dynamics. Formation à la CFD, Ph Parnaudeau Formation à la C F D Computational Fluid Dynamics Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 1 Qu est-ce que la CFD? La simulation numérique d un écoulement fluide Considérer à présent comme une alternative «raisonnable»

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE SUJET

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE SUJET SESSION 2010 France métropolitaine BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE ÉPREUVE N 2 DU PREMIER GROUPE ÉPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE Option : Génie des équipements agricoles Durée : 3 heures 30 Matériel

Plus en détail

Un petit rien... qui peut tout changer! Octobre 2014

Un petit rien... qui peut tout changer! Octobre 2014 Un petit rien... qui peut tout changer! Octobre 2014 Présentation de l outil Présentation de l outil Vous êtes : 1 enseignant au collège. 2 enseignant au lycée. 3 les deux. 4 aucune des réponses précédentes.

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof Une échelle est appuyée sur un mur. S il n y a que la friction statique avec le sol, quel est l angle minimum possible entre le sol et l échelle pour que l échelle ne glisse pas et tombe au sol? www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof

Plus en détail

Technologie des contacteurs gaz liquide : cas des colonnes à plateaux et à garnissage. M. Prévost

Technologie des contacteurs gaz liquide : cas des colonnes à plateaux et à garnissage. M. Prévost Technologie des contacteurs gaz liquide : cas des colonnes à plateaux et à garnissage M. Prévost Version V2/ nov 2006 Structure du cours Partie 1 : Introduction Partie 2 : Mise en contact de Gaz et de

Plus en détail

Colle époxydique multi usages, à 2 composants

Colle époxydique multi usages, à 2 composants Notice Produit Edition 20 01 2014 Numéro 9.11 Version n 2013-310 01 04 02 03 001 0 000144 Colle époxydique multi usages, à 2 composants Description est une colle structurale thixotrope à 2 composants,

Plus en détail

Formation expérimentale en mécanique des fluides

Formation expérimentale en mécanique des fluides FACULTÉ DES SCIENCES D ORSAY Formation expérimentale en mécanique des fluides Enseignant responsable: Yann BERTHO yann.bertho@u-psud.fr L3 Physique et applications L3 Mécanique Année 014-015 ÅÓ Ð Ø Ä

Plus en détail

BALTIC Jusuf ETTIGHOFFER Loïc ROUZIER Ghislain. Course en Cours L optimisation des performances des voitures

BALTIC Jusuf ETTIGHOFFER Loïc ROUZIER Ghislain. Course en Cours L optimisation des performances des voitures BALTIC Jusuf ETTIGHOFFER Loïc ROUZIER Ghislain Course en Cours L optimisation des performances des voitures Introduction Objectifs du cours Ce cours fournit le savoir-faire et les quelques notions théoriques

Plus en détail

DYNAMIQUE DE FORMATION DES ÉTOILES

DYNAMIQUE DE FORMATION DES ÉTOILES A 99 PHYS. II ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES, ÉCOLES NATIONALES SUPÉRIEURES DE L'AÉRONAUTIQUE ET DE L'ESPACE, DE TECHNIQUES AVANCÉES, DES TÉLÉCOMMUNICATIONS, DES MINES DE PARIS, DES MINES DE SAINT-ÉTIENNE,

Plus en détail

Défauts dan les sachets souples état date stérilisables en autoclave nouveau 31/05/2002 Caractérisation et classification

Défauts dan les sachets souples état date stérilisables en autoclave nouveau 31/05/2002 Caractérisation et classification 4 1 CHAPITRE 4 MÉTHODES D EXAMEN ET D ÉVALUATION Il existe un certain nombre d essais d intégrité du contenant qui peuvent être effectués sur les sachets stérilisables en autoclave. Il convient de demander

Plus en détail

Mécanique des Fluides

Mécanique des Fluides Mécanique des Fluides Franck Nicoud I3M franck.nicoud@univ-montp2.fr MKFLU - MI4 1 Plan général 1. Rappels 2. Quelques solutions analytiques 3. Notion de turbulence 4. Aérothermique 5. Interaction fluide-structure

Plus en détail

Problèmes sur le chapitre 5

Problèmes sur le chapitre 5 Problèmes sur le chapitre 5 (Version du 13 janvier 2015 (10h38)) 501 Le calcul des réactions d appui dans les problèmes schématisés ci-dessous est-il possible par les équations de la statique Si oui, écrire

Plus en détail

ETUDE DE COMPATIBILITE DE LA ZONE DE RECOUVREMENT DES MODELES NUMERIQUES APPLICATION AUX ETUDES D IMPACT DES PROJETS D ENERGIES MARINES

ETUDE DE COMPATIBILITE DE LA ZONE DE RECOUVREMENT DES MODELES NUMERIQUES APPLICATION AUX ETUDES D IMPACT DES PROJETS D ENERGIES MARINES ETUDE DE COMPATIBILITE DE LA ZONE DE RECOUVREMENT DES MODELES NUMERIQUES APPLICATION AUX ETUDES D IMPACT DES PROJETS D ENERGIES MARINES Julien Schaguene, Olivier Bertrand, Eric David Sogreah Consultants

Plus en détail

Contrôle final de Thermique,

Contrôle final de Thermique, Contrôle final de Thermique, GM3C mars 08 2heures, tous documents autorisés Calculatrices autorisées Problèmes de refroidissement d un ordinateur On se donne un ordinateur qui dissipe une certaine puissance,

Plus en détail

Cours de mécanique des fluides. Olivier LOUISNARD

Cours de mécanique des fluides. Olivier LOUISNARD Cours de mécanique des fluides Olivier LOUISNARD 25 septembre 2012 Cette création est mise à disposition selon le Contrat Paternité-Pas d Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France disponible

Plus en détail

1. Notions d aérodynamique

1. Notions d aérodynamique Nous constatâmes facilement que le vent s infléchissait autour de l île de manière à converger vers la zone de calme ; la partie supérieure de la colonne ascendante était, en quelque sorte, dessinée dans

Plus en détail

La fonte des glaces fait-elle monter le niveau de la mer?

La fonte des glaces fait-elle monter le niveau de la mer? La fonte des glaces fait-elle monter le niveau de la mer? L effet de la fonte des glaces sur la variation du niveau de la mer est parfois source d erreur et de confusion. Certains prétendent qu elle est

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Géothermie et propriétés thermiques de la Terre 1 Lac de la station thermale du Blue Lagoon en Islande (eau chauffée par l énergie géothermique) 2 - I - Gradient géothermique et flux géothermique 1) Des

Plus en détail

Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique

Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique Rémy BOUET- DRA/PHDS/EDIS remy.bouet@ineris.fr //--12-05-2009 1 La modélisation : Les principes Modélisation en trois étapes : Caractériser

Plus en détail

Conception de carène

Conception de carène Conception de carène Etude de l avant projet d un voilier de 10 mètres & FILS S.A 9 décembre 2011 RENCONTRE MATHS ET VOILE 1 INTRODUCTION Etat de l art : Les différentes formes de carène Les différents

Plus en détail

Détection de fuite hélium Aspect Mesure

Détection de fuite hélium Aspect Mesure Détection de fuite hélium Aspect Mesure Préparé par : F.Rouveyre Date : 24 Octobre 2012 La détection de fuite La détection de fuite par spectrométrie de masse à gaz traceur a plus de 50 ans. Même si cette

Plus en détail

TESTEUR DE BRASABILITE MENISCO ST78

TESTEUR DE BRASABILITE MENISCO ST78 4 / 6 avenue Eiffel 78420 Carrieres sur seine Tél : 01 30 15 20 00 Fax : 01 30 15 20 01 www.metronelec.com TESTEUR DE BRASABILITE MENISCO ST78 Utilisable avec tous types d alliage (avec ou sans plomb)

Plus en détail

Devoirs du cours - GPA668 Capteurs et Actionneurs

Devoirs du cours - GPA668 Capteurs et Actionneurs Devoirs du cours - GPA668 Capteurs et Actionneurs Session Hiver 2014 Professeur Guy Gauthier ing. Ph.D. 14 janvier 2014 2 Table des matières 1 Premier devoir 1 1.0.1 Introduction........................

Plus en détail

2.5 Les bétons : fabrication et transport

2.5 Les bétons : fabrication et transport .5 Les bétons : fabrication et transport.5.1 - La fabrication du béton Avant d aborder la fabrication du béton, il n est pas inutile de rappeler qu il s agit d un matériau obtenu en mélangeant un ensemble

Plus en détail

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique Chapitre 7 Circuits Magnétiques et Inductance 7.1 Introduction 7.1.1 Production d un champ magnétique Si on considère un conducteur cylindrique droit dans lequel circule un courant I (figure 7.1). Ce courant

Plus en détail

Exemples d application

Exemples d application 1 Exemples d application Sommaire de l ouvrage Partie A Éléments de mécanique des fluides Chapitre 1 Notions générales sur les fluides Chapitre 2 Écoulement des fluides Partie B Déplacement des liquides

Plus en détail

UNITÉ DE PROGRAMME : S9UP1 Modélisation de la turbulence

UNITÉ DE PROGRAMME : S9UP1 Modélisation de la turbulence UNITÉ DE PROGRAMME : S9UP1 Modélisation de la turbulence Modélisation de la turbulence Auteur : Yann MARCHESSE Département : Mécanique et Énergétique Édition : Année universitaire 2009-2010 ÉCOLE CATHOLIQUE

Plus en détail

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble.. 1 Définition GÉNÉRALITÉS Statique 1 2 Systèmes matériels et solides Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..une pièce mais aussi un liquide ou un gaz Le solide : Il est supposé

Plus en détail

I- Définition d'un état turbulent ; Transition vers la turbulence expérience de Osborne Reynolds (1842-1912)

I- Définition d'un état turbulent ; Transition vers la turbulence expérience de Osborne Reynolds (1842-1912) I- Définition d'un état turbulent ; Transition vers la turbulence expérience de Osborne Reynolds (1842-1912) R e = UD/ν Re>2000 Re>4000 M1 fluides : turbulence 1 M1 fluides : turbulence 2 I- Définition

Plus en détail

U-31 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES

U-31 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES Session 200 BREVET de TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE E-3 SCIENCES PHYSIQUES U-3 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES Durée : 2 heures Coefficient : 2,5 Durée conseillée Chimie

Plus en détail

Chapitre 4. La circulation océanique

Chapitre 4. La circulation océanique Chapitre 4 La circulation océanique Equations du mouvement Force et contraintes agissant sur l'océan Equilibre géostrophique Circulation et transport d'ekman Upwelling Les cellules de circulation subtropicales

Plus en détail

PHYSIQUE. 1re année. VISA pour la 1 re année Santé. Santé. 2 e édition. Salah Belazreg. Préparer et réussir son entrée en PACES/L1 Santé 100%

PHYSIQUE. 1re année. VISA pour la 1 re année Santé. Santé. 2 e édition. Salah Belazreg. Préparer et réussir son entrée en PACES/L1 Santé 100% 100% 1re année Santé Médecine harmacie Dentaire Sage-Femme Salah Belazreg HYSIQUE ISA pour la 1 re année Santé réparer et réussir son entrée en ACES/L1 Santé Toutes les notions du Lycée requises Des QCM

Plus en détail

NOTIONS DE PERTE DE CHARGE PERTE DE PRESSION

NOTIONS DE PERTE DE CHARGE PERTE DE PRESSION Théorie NOTIONS E PERTE E CHARGE PERTE E PRESSION En raison de la VISCOSITE des fluides réels, de la RUGOSITE des parois intérieures des conduites et des accidents de parcours inhérents à un tracé fluidique,

Plus en détail

Etudier le diagramme température-pression, en particulier le point triple de l azote.

Etudier le diagramme température-pression, en particulier le point triple de l azote. K4. Point triple de l azote I. BUT DE LA MANIPULATION Etudier le diagramme température-pression, en particulier le point triple de l azote. II. BASES THEORIQUES Etats de la matière La matière est constituée

Plus en détail

T.I.P.E. Optimisation d un. moteur

T.I.P.E. Optimisation d un. moteur LEPLOMB Romain Année universitaire 2004-2005 LE ROI Gautier VERNIER Marine Groupe Sup B, C, D Professeur accompagnateur : M. Guerrier T.I.P.E Optimisation d un moteur 1 1. Présentation du fonctionnement

Plus en détail

RELEVE D ETAT DU PONT DES GRANDS-CRÊTS. On a procédé une auscultation visuelle entre le 23 et le 29 mars 2007.

RELEVE D ETAT DU PONT DES GRANDS-CRÊTS. On a procédé une auscultation visuelle entre le 23 et le 29 mars 2007. RELEVE D ETAT DU PONT DES GRANDS-CRÊTS On a procédé une auscultation visuelle entre le 23 et le 29 mars 2007. Pour mieux comprendre les résultats ici une petit plan où il y a signalées les différentes

Plus en détail

Les moments de force. Ci-contre, un schéma du submersible MIR où l on voit les bras articulés pour la récolte d échantillons [ 1 ]

Les moments de force. Ci-contre, un schéma du submersible MIR où l on voit les bras articulés pour la récolte d échantillons [ 1 ] Les moments de force Les submersibles Mir peuvent plonger à 6 000 mètres, rester en immersion une vingtaine d heures et abriter 3 personnes (le pilote et deux observateurs), dans une sphère pressurisée

Plus en détail

INJECTION DIESEL. Page : Savoir S 3.3 1 DATE : CLASSE : Electronique. L injection à rampe commune :

INJECTION DIESEL. Page : Savoir S 3.3 1 DATE : CLASSE : Electronique. L injection à rampe commune : 1 L injection à rampe commune : 1.Mise en situation : 2. Définition : - On entend par système «common rail», un système d injection Diesel dont les injecteurs sont alimentés par une rampe commune et pilotés

Plus en détail

SIMULATION NUMERIQUE DU FLUX D AIR EN BLOC OPÉRATOIRE

SIMULATION NUMERIQUE DU FLUX D AIR EN BLOC OPÉRATOIRE Maîtrise d ambiance et Qualité de l air SIMULATION NUMERIQUE DU FLUX D AIR EN BLOC OPÉRATOIRE PERTURBATION À L ÉTAT STATIQUE OU DYNAMIQUE Alina SANTA CRUZ École d Ingénieurs de Cherbourg LUSAC «Équipe

Plus en détail

Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées.

Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées. Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées. 1 Ce sujet aborde le phénomène d instabilité dans des systèmes dynamiques

Plus en détail

10 leçon 2. Leçon n 2 : Contact entre deux solides. Frottement de glissement. Exemples. (PC ou 1 er CU)

10 leçon 2. Leçon n 2 : Contact entre deux solides. Frottement de glissement. Exemples. (PC ou 1 er CU) 0 leçon 2 Leçon n 2 : Contact entre deu solides Frottement de glissement Eemples (PC ou er CU) Introduction Contact entre deu solides Liaisons de contact 2 Contact ponctuel 2 Frottement de glissement 2

Plus en détail

Objectifs : Notion de rendement. 1 ère GMB Technologie Les performances moteur 1 / 14

Objectifs : Notion de rendement. 1 ère GMB Technologie Les performances moteur 1 / 14 1 ère GMB Technologie Les performances moteur 1 / 14 Les performances moteur Objectifs : L élève devra être capable de : Définir et calculer un rendement global du moteur ; Citer les paramètres influents

Plus en détail

Premier principe : bilans d énergie

Premier principe : bilans d énergie MPSI - Thermodynamique - Premier principe : bilans d énergie page 1/5 Premier principe : bilans d énergie Table des matières 1 De la mécanique à la thermodynamique : formes d énergie et échanges d énergie

Plus en détail

5 ème COURS Chimie Chapitre 4 MESURER LES VOLUMES ET LES MASSES CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.

5 ème COURS Chimie Chapitre 4 MESURER LES VOLUMES ET LES MASSES CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 5 ème COURS Chimie Chapitre 4 MESURER LES VOLUMES ET LES MASSES CORRECTION DES EXERCICES Correction : Exercice 2 p 43 1 L = 100 cl 33 cl = 0,33 dm 3 1,31 dm

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE Version 2.0 1/8 Semestre 1 Physique 120 périodes selon OrFo AAF4.1 Mécanique 20 AAF4.1.1 Cinématique Calculer des mouvements uniformes, rectilignes et circulaires Expliquer l'accélération gravitationnelle

Plus en détail

Chap 8 - TEMPS & RELATIVITE RESTREINTE

Chap 8 - TEMPS & RELATIVITE RESTREINTE Chap 8 - TEMPS & RELATIVITE RESTREINTE Exercice 0 page 9 On considère deux évènements E et E Référentiel propre, R : la Terre. Dans ce référentiel, les deux évènements ont lieu au même endroit. La durée

Plus en détail

Quelques données relatives au stockage de déchets en milieu souterrain 2D

Quelques données relatives au stockage de déchets en milieu souterrain 2D Quelques données relatives au stockage de déchets en milieu souterrain 2D 7 avril 2006 1 Physique du problème : caractéristiques et modèles d un milieu poreux Le cadre physique de notre problème est celui

Plus en détail

Abstract : Mots clefs : Résistance thermique de contact ; Modèles prédictifs. 1 Introduction

Abstract : Mots clefs : Résistance thermique de contact ; Modèles prédictifs. 1 Introduction Étude comparative et validation de modèles prédictifs de résistance thermique de contact dans le cas solide-liquide avec prise en compte de la tension superficielle Saannibe Ciryle SOME a, Didier DELAUNAY

Plus en détail

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC.

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. L évacuation des eaux usées Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. Les eaux ménagères (EM) : eaux provenant de la cuisine (évier, lave-vaisselle) et de la salle de bains (lavabo, baignoire,

Plus en détail

Induction électromagnétique

Induction électromagnétique Induction électromagnétique Sommaire I) Théorie de l induction électromagnétique..2 A. Introduction 2 B. Notion de force électromotrice 3 C. Loi de Faraday..5 D. Quelques applications.7 Spire circulaire

Plus en détail

I-1 Introduction : I-2.Etude bibliographique :

I-1 Introduction : I-2.Etude bibliographique : I-1 Introduction : La production de l énergie thermique à partir de l énergie solaire par les capteurs plans connait de nos jours de nombreuses applications vue leurs innombrables intérêts économiques

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Cours d Electricité 2 Électrotechnique Le moteur asynchrone triphasé I.U.T Mesures Physiques Université Montpellier 2 Année universitaire 2008-2009 Table des matières 1 Définition et description 2 2 Principe

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE Motivé par le développement durable je voulais absolument trouver la méthode pour me fabriquer un chauffe eau solaire. J ai donc décidé moi aussi de m investir dans

Plus en détail