UN DES PILIERS DU MARKETING DES MARQUES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UN DES PILIERS DU MARKETING DES MARQUES"

Transcription

1 Tribunes sur l'afrique : Knights & Johns s associe aux RIDAA comme partenaire BUSINESS & MARKETING : gerer son equipement a partir d'un clic dossier : le sponsoring : un des piliers du marketing des marques NOUVELLES FINANCIERES : RESULTATS FINANCIERS DES 6 PREMIERS MOIS focus : dtos fund services at a glance LE UN DES PILIERS DU MARKETING DES MARQUES Scannez le QR Code et accédez à la version électronique d

2 2 highlights ACTUALITES BUSINESS & MARKETING est une publication du Groupe IBL 4 Portrait de Dipak Chummun BUSINESS & MARKETING 11 Une nouvelle image, un produit repensé pour un nouvel envol FOCUS DTOS Fund Services at a glance 8 10 L aire de jeux de Casela Nature Park fait peau neuve METIER Group Purchasing Manager 30 Responsable de publication Cécile Henry Coordination et édition Anais Lo Fong Liste des correspondants d Corporate Finance Joelle Grenouille Karina Alcindor Corporate Services Andrée Anthony (IBL IT) Harold Lee (Sécurité et Santé) José Emilien (Communication et CSR) Linda Tack Shin (HRCU) Commerce Stéphanie Rose (BrandActiv) Vikash Behary (HealthActiv) Engineering Kavita Mewasingh (Scomat) Marina Ythier Jacobsz Neeta Persand Global Business Joelle Grenouille Sandrine Sarah Cloridor Insurance Winson Chan Logistics, Aviation & Shipping Reshma Lalsing Retail Josiane Danré Seafood & Marine Véronique Garrioch BUSINESS & MARKETING G2ACAMAS, envol de ses premiers étudiants 15 Toute reproduction éventuelle devra mentionner son origine. Une copie des articles reproduits sera envoyée à : IBL Head Office 5 th Floor, IBL House, Caudan, Port Louis Tel : Imprimé par Lys Packs Ltd Roma Lane, Riche Terre

3 3 Message du Chief Executive et à finaliser les dossiers importants en cours. C est ainsi que durant les dernières semaines, la fusion de Thon des Mascareignes et de Princes Tuna a été complétée ayant reçu les autorisations nécessaires du Bureau du Premier Ministre. Toujours dans le Secteur du Seafood, notre investissement en Inde dans le domaine de la sardine a vu la création de la compagnie Aquatic Proteins en partenariat avec une entreprise locale (Amalgam). Aquatic Proteins, basée dans l État du Kérala et dont nous avons récemment officiellement inauguré les bureaux, a acheté un terrain et n attend que les permis pour lancer la construction de l usine qui produira des boîtes de sardines pour l exportation et de la farine et de l huile de poisson majoritairement pour le marché indien. En France, avec nos partenaires locaux, nous avons mis sur pied la compagnie Nutrifish qui a récemment démarré la construction d une usine de transformation des coproduits de la mer. Nutrifish mettra également sur le marché des produits à haute valeur ajoutée dans le domaine de la farine et de l huile de poisson. Nous avons aussi finalisé en Ouganda, le rachat de la totalité de Fresh Cuts, compagnie spécialisée dans la production de la viande et ses dérivés dont on possédait déjà 50% des parts. En confortant ainsi notre présence sur le marché de la protéine dans cette région de l Afrique, d autres compagnies du Groupe pourront aussi s y installer et y développer un centre d expertise d IBL. Aux Seychelles, la nouvelle compagnie IBL Engineering a démarré ses activités. Elle offre au marché seychellois l ensemble de notre expertise dans le secteur Engineering. Chers collègues et lecteurs, Depuis la publication des résultats financiers d IBL pour les premiers six mois de l année financière et la présentation faite aux médias et aux analystes, de nombreux projets du Groupe ont avancé, voire se sont concrétisés. Je souhaite ici vous en dresser un tableau succinct. Comme vous le savez, j entame mon dernier trimestre comme CEO du Groupe. L essentiel de mon énergie se concentre à rencontrer les principaux partenaires d IBL Ces différentes compagnies feront l objet d articles plus détaillés dans les prochains numéros d. Mais, de manière générale, sachez que le démarrage de ces différents projets conforte la position d IBL quant à la réalisation de sa vision qui est de «Go Beyond Boundaries». Je vous souhaite une bonne lecture! Nicolas Maigrot CEO

4 4 Actualites HEAD OFFICE Portrait de DIPAK CHUMMUN It has been three months since Dipak Chummun has been appointed CFO for IBL. We visited him at the Head Office of the Group to get to know him and get an insight into his vision, priorities and interests as well as the challenges ahead. IBL NEWS: Dipak, tell us your story. Dipak Chummun: I left Mauritius on a national scholarship to study for a Bachelor in Computer Science at Manchester University. There, I was impressed by the quality of talent and research. Other than its football teams, Manchester is well known for its university, where the first digital memory, MU1, was invented. I also stayed in a hall of residence previously home to Niels Bohr (Bohr's model of hydrogen atom) and Lord Rutherford (father of nuclear physics). Post-graduation, I joined Coopers & Lybrand in London in audit then moved quickly to consulting. I saw multiple industries namely FMCG, pharma, engineering, insurance, banking with some well-known clients. Standard Chartered recruited me whilst I was on assignment in Singapore and that started a long banking career which took me to Thailand, back to UK, Dubai, Singapore and Frankfurt. I came back to Mauritius and took up the CFO position at IBL. IBL NEWS: How are you settling in as CFO of IBL? DC: IBL is an interesting and complex organization which covers quite a lot of activities locally. This provides a great learning experience. I believe life is a continuous learning process so it's fun. I have never shied away from doing new things. The Group has strong people and has been innovative locally. The challenge for any Mauritian group is to develop new growth opportunities locally and more so abroad. The tiny Mauritian economy with limited critical mass in any given sector begs larger groups to diversify. Taking Mauritian skills overseas is where I believe the future

5 5 Actualites HEAD OFFICE of Mauritian businesses lies. For that, Mauritius has to think bigger and be open to change and that is a challenge. IBL NEWS: You are taking over Gaetan Lan, who has been a leading figure for the Group. Do you consider this a challenge? What are your immediate priorities as regards your objectives? DC: Yes Gaetan is extremely well-respected in Mauritius both within and outside IBL. It's an honour to take over from him. I bring a very different profile to the table. My experience is global, I have lived on 4 continents and worked with some amazing people and premier league organizations in some very progressive countries. I hope to use this exposure to add tangible value to IBL's international expansion plans. We are already opening some doors in Africa and India. IBL NEWS: You have had a rich and fruitful experience abroad. What would be your biggest single take-away which would benefit Mauritius? DC: The world is moving fast and the gap between forward looking countries and those stuck in a time warp will widen. If Mauritius wants to grow we need to learn from successful countries, companies and people. Being content with global rankings of does not lead to progress. We need to aim to play in the top 10 in our focus areas. If we fail we get to Top still progressive! To illustrate, talk tennis and people automatically remember Nadal, Federer, Djokovic but how many people will think of anyone not ranked in Top 20 in the world? Mauritius is small, we cannot differentiate on scale so we have to excel on quality, ethics and professionalism! strong management, good awareness of risks, and sustained execution. I expect the coming years to show some progress in overseas activities which will build confidence and traction. IBL NEWS: For you, what is IBL synonym of? DC: IBL and its related companies represent to me one of the pillars and traditions of Mauritius. It is a household name and its contribution to this country cannot be rivaled by many! If you put it all together I estimate roughly 1 in 10 families to have someone working here. Not many companies can boast that on their home ground. IBL NEWS: Do you engage in CSR activities and what areas of CSR interest you? I believe education is very important. I have personally participated in a number of initiatives to improve access to education tools in different parts of the world, like being part of club to set up computer labs in orphanages in Singapore and Malaysia on one end and as an International Advisory Board member of the ICAEW to set up infrastructure to provide professional training and qualification outside the UK, namely in Middle East, Africa and Asia. It is a subject that I am passionate about. IBL NEWS: Finally, with a busy life as CFO of IBL, what do you do to relax, do you have any hobbies? DC: I enjoy sports, travelling and spending time with my family and friends. IBL NEWS: Can you give us an insight into where IBL is at as a business now and what are the challenges it would have to overcome in 2015? DC: I think the challenges of IBL are linked to our ambition to grow our offshore footprint which requires ambition, talent,

6 6 nouvelles financieres HEAD OFFICE RESULTATS FINANCIERS DES 6 PREMIERS MOIS La performance du Groupe IBL pour le premier semestre de son année financière a été rendue publique et a fait l objet d une présentation aux médias et analystes financiers en présence du Président de son Conseil d Administration, Arnaud Lagesse, de son CEO, Nicolas Maigrot, et de son CFO, Dipak Chummun le 11 février dernier. Le Groupe IBL a présenté en détails des résultats satisfaisants malgré une baisse de ses revenus et profits pour le premier semestre de son année financière (juillet - décembre 2014), démontrant ainsi sa résilience grâce à son portefeuille diversifié dans un marché au ralenti. Le Groupe reste optimiste quant aux perspectives à moyen terme et se prépare à la relance économique. Les résultats du Secteur Commerce qui regroupe les entités BrandActiv et HealthActiv, sont en hausse comparativement à la même période l an dernier. Les mesures prises en 2014 pour maîtriser les coûts et améliorer les marges

7 7 nouvelles financieres HEAD OFFICE brutes ainsi que l introduction de nouvelles technologies ont largement contribué à préserver la compétitivité de ce secteur. HealthActiv a également refocalisé la gestion de ses opérations à Maurice, pour un meilleur contrôle de ses activités. 61 millions de profit pour le Secteur Retail De même, les résultats sont en hausse pour le Secteur Retail qui opère la chaîne de supermarchés Winner s. Celle-ci a enregistré des profits de l ordre de Rs 61 millions contre Rs 43 millions pour la même période l année dernière. Une performance qui pourrait être attribuée, en partie, aux célébrations des 20 ans de Winner s, marquées par une série d activités et de promotions. Au niveau du Secteur Logistics, Aviation & Shipping, on note une performance relativement stable comparativement à la même période l année dernière. En dépit des difficultés du secteur, une recrudescence dans le volume des activités a été observée. Le Groupe attend les avancées possibles quant à l ouverture de l accès aérien à l'ile Maurice. En revanche, du côté des Secteurs Engineering, Financial Services et Seafood & Marine, les résultats sont plus mitigés en raison des difficultés du marché. Néanmoins, le Groupe s attend à une relance des activités dans ces secteurs, entre autres dans le secteur de la construction où, malgré le contexte difficile auquel il fait toujours face, le Groupe note des signes positifs provenant du marché et attend la politique du gouvernement sur les grands projets infrastructurels. Des perspectives encourageantes et une certaine reprise sont donc à envisager pour le Secteur Engineering dans les prochains mois. Le Secteur Financial Services, qui regroupe les compagnies de la Mauritian Eagle Insurance et le Groupe DTOS, a connu des profits plus élevés l'an dernier en raison de la vente de Mauritian Eagle Life. Le Groupe espère que des mesures plus claires relatives au Foreign Direct Investment et au traité avec l Inde, seront annoncées par le gouvernement indien. Par ailleurs, la stratégie de faire de Maurice un «regional hub» pour l Afrique commence à se concrétiser tandis qu une croissance dans les activités offshore ainsi qu une meilleure structuration des investissements vers l Afrique ont été notées. Quant au Secteur Seafood & Marine, il continue à être affecté par un marché toujours en difficulté. La décision de l Union Européenne d ouvrir son marché aux pays non ACP à travers divers accords (les FTAs, ATQs et GSPs), qui bénéficient à des pays tels que la Thaïlande et les Philippines, a également eu un impact considérable sur les résultats financiers de ce secteur. Mais les pertes ont été quelque peu atténuées grâce à une meilleure stratégie des prix et la meilleure qualité des produits de Marine Biotechnology Products et de Cervonic. Par ailleurs, les activités du pôle Marine sont restées stables. Le Groupe entrevoit même de belles opportunités pour ce secteur avec la possibilité de construire un chantier naval au Gabon afin de desservir plus facilement la zone atlantique. Les négociations avec le gouvernement gabonais, en ce sens, sont en bonne voie.

8 8 FOCUS DTOS DTOS Fund Services at a glance We had the pleasure to meet Lina How, Senior Manager at DTOS who agreed to share with us the fascinating role of the Fund Services department, the division which she leads at DTOS. Here are excerpts of this interview. What is DTOS Fund Services and what do you do? DTOS Fund Services is the fund services arm of DTOS, which is responsible for the administration and accounting of global business funds. We are a team of 30 professionals who assist our clients in the establishment of their funds in Mauritius. Broadly speaking, a fund is a corporate vehicle which pools monies from investors for a specific investment, for example in listed securities or derivatives, real estate companies or simply to hold participating shares in another fund. As a licensed administrator, our role is to seek the necessary approvals from the local authorities, obtain the incorporation certificates and appropriate licenses and, once the fund is incorporated, we provide a comprehensive day-to-day administration, accounting and tax services, while at the same time ensuring on-going compliance with the relevant laws and regulations. Who are your clients and why do they choose DTOS? Our clients are multinational institutions, investment managers, banks, family offices and high net worth individuals. They come to us for the quality of the services we deliver to them. In fact, our years of experience and track record in fund administration, the rigour we install in our procedures for being a member of IBL Group, together with the solid foundation we have acquired over the past twenty years, has made DTOS one of the main pillars in the global business sector in Mauritius. Our aim is to provide a one-stop-shop delivery for our clients. In addition to the core services mentioned above, we also assist them with ancillary services which they may

9 9 FOCUS DTOS require from time to time in Mauritius, like Stock Exchange listing, recruitment of local staff, payroll services, IT support. For those services which we cannot offer in-house, we act as liaison between the external service providers and our client. What are the main drivers of DTOS Fund Services? At DTOS, we value our people and their professional development is an asset to us. We invest massively in the training of our staff and in addition to in-house training which is provided throughout the year, we attend workshops and international conferences in order to keep pace with the latest developments in the global financial industry. We are an Approved ACCA Employer (Platinum) and an ICAEW Authorised Training Employer and provide career development opportunities through sponsorships of employees studying for ACCA, ICSA and ACA qualifications. We aim to continuously improve our processes in order to deliver the highest levels of service to our clients. In 2014, we achieved the ISAE 3402 Type II certification which is a globally recognized accreditation that the internal processes of our firm are of internationally accepted standards. What are the challenges you see facing your division and what innovative solutions are being provided? Among the various challenges of running an international client facing division, leveraging on costs and profit margins are the most challenging ones. Clients are becoming increasingly price sensitive and competition is fierce. The economic slowdown in Europe, the intricacies of doing business in Africa and the continuous uncertainty of the Mauritius-India treaty, are the realities which we have to confront every day. At DTOS, we understand the challenges of doing business in this kind of environment. Traditionally, our Fund Services division has been servicing funds which are set up and administered in-house. By virtue of our network and experience, we have developed a new service line in order to provide third party fund managers with fund accounting and registrar services on an outsourced basis. This involves the preparation of financial statements and computation of net asset values for funds which are not registered under our administration. We have invested massively in a modern IT infrastructure and Microgen, our specialist fund accounting software, enables us to generate timely and accurate reporting to our clients. About DTOS A leading management company operating in the Mauritian global business sector. Founded in 1993 and licensed by the Financial Services Commission, DTOS provides a comprehensive range of professional services including company formation, corporate, trust and fund administration, accounting, tax services, wealth management, third party fund accounting, financial outsourcing and business model optimization. DTOS is headquartered in Mauritius and has representative offices in India, France, UAE and China.

10 10 Business & marketing CMH L aire de jeux de Casela Nature Park fait peau neuve L installation de la nouvelle aire de jeux à Casela Nature Park a été effectuée par CMH. Ce projet a été mené en étroite collaboration avec les équipes de Médine et de Casela. Pour le choix des produits, CMH a préféré faire confiance à la marque française KOMPAN, leader mondial de la fabrication, la commercialisation et l installation des aires de jeux pour enfants.

11 11 BUSINESS & MARKETING AIR AUSTRAL Une nouvelle image, un produit repense pour un nouvel envol le défi réussi du retour à l équilibre, Air Austral dévoile maintenant sa nouvelle image qui vise à incarner «Après nos valeurs et accompagner notre entreprise dans sa modernisation et son nouvel envol. C est une image à grand spectacle qui mêle avec fierté ses racines réunionnaises à la modernité et l excellence que la compagnie cherche à incarner. De nouveaux codes visuels, une nouvelle identité sonore, une nouvelle signature et de nouveaux produits pour plus de choix, de plaisir et de confort au service du client, viennent désormais porter les ambitions de la compagnie et affirmer sa position de compagnie phare de l océan Indien», explique Marie Joseph Malé, Président Directeur Général. Cette nouvelle image conçue par Circus Publicis, l antenne réunionnaise de l agence mauricienne Circus se décline en trois volets. D abord un nouveau logo avec ces deux «A» entrelacés qui se veulent un symbole dynamique marqué par la structure de la forme évoquant le mouvement et l envol de la compagnie vers l avenir mais aussi un symbole d attachement qui concrétise le lien réel que la compagnie tisse avec son public. Pour le deuxième volet, Air Austral a choisi d afficher sur les dérivés de sa flotte des images de la richesse et de la diversité des paysages de La Réunion : ses cirques, ses cascades, son volcan et ses rives du sud sauvage. Enfin, la troisième partie consiste en une amélioration du produit. Le design de ses cabines et l offre ont été repensés dans toutes les catégories afin d offrir plus de confort et de plaisir aux passagers. Trois univers stylisés pour des cabines redessinées avec des noms évoquant la richesse végétale de La Réunion et des îles de l océan Indien.

12 12 BUSINESS & MARKETING AIR AUSTRAL Une nouvelle image, un produit repense pour un nouvel envol (suite) Classe Club Austral : La Fleur de Canne Classe Confort : La Palme Classe Loisirs : La Fleur de Vanille Prestige et intimité avec des sièges en cuir, inclinaison en lit de 180, espacement entre les sièges de 152 cm, casque auto réducteur de bruit, un sur-matelas et duvet pour un bien- être optimal. Bien-être et raffinement avec des sièges en cuir, inclinaison de 128, espacement entre les sièges de 96 cm, repose pieds, grand oreiller moelleux et couverture douce. Cabine économique et stylée avec des sièges en cuir, inclinaison de 115, espacement entre les sièges de 83 cm, grand oreiller moelleux et couverture douce. Toutes les cabines disposent d une lumière d ambiance «mood light» qui simule en douceur l ambiance lumineuse de l aurore ou du crépuscule et favorise la qualité du sommeil. Il y a également un choix de 50 films (vidéo à la demande), 100 canaux audio et jeux vidéo, téléchargement numérique de journaux de presse et magazines et une nouvelle trousse de voyage selon la classe. Ces nouveautés sont en service depuis le mois de décembre dernier.

13 13 BUSINESS & MARKETING WINNER S Rendez-vous apres 20 ans au Winner s de Chemin Grenier Le supermarché de Chemin Grenier a fêté ses 20 ans avec un cadeau très spécial. En effet, après 6 mois de travaux et 18 jours de fermeture, un des plus anciens supermarchés de la chaîne, qui avait ouvert ses portes en décembre 1994, a pu se refaire une beauté avec : Un agrandissement de 50% de la surface de vente La construction d une boulangerie/pâtisserie dernier cri et de 3 unités de production Un nouveau Gourmand Ile Le développement des rayons service et frais Ce sont 3 employés qui faisaient déjà partie de l équipe en 1994 qui ont coupé le ruban de la réouverture : Oomesh Chhujjoo, Nursimooloo Nursimloo et Nishal Moyya Errayya.

14 14 BUSINESS & MARKETING BRANDACTIV L unite du «Packing» chez BrandActiv BrandActiv offre une panoplie de marques de produits surgelés, notamment les produits Green Field pour les viandes et Marémer pour les produits de mer. Derrière le succès de ces marques se trouve l unité du «Packing». Cette unité est constituée de 22 employés, incluant un Superviseur de Production. L équipe de production est responsable de la découpe de la viande congelée importée en bloc et de son emballage, tandis que, la distribution des produits aux différents points de vente, restaurants et hôtels, est assurée par le département des ventes. En 2012, BrandActiv a repris l'unité du «Packing» qui était certifiée HACCP sous la direction de Logidis. Avec le changement de Logidis à BrandActiv, l unité du «Packing» a dû passer par tout le processus de certification à nouveau. Le processus HACCP a été coordonné par Gestion et Support Ltée et audité par la MSB. Des travaux de rénovation importants ont été effectués en août 2014, où le sol de l'unité a été entièrement refait pour répondre aux normes requises. Le design et la structure de l unité de production ont été modifiés afin d avoir un meilleur déroulement de processus et d'autres changements ont accompagnés cette reconversion structurelle. En même temps, les employés ont reçu un cours de mise à jour sur l hygiène alimentaire. Les véhicules de livraison de BrandActiv ont également été certifiés dans cette évolution. Afin d assurer que l entreprise est considérée comme une unité fiable, de confiance et sûre à la production alimentaire, BrandActiv a réitéré l'importance d'avoir la certification du système de sécurité alimentaire par la mise en œuvre et le maintien de bonnes pratiques selon les standards du HACCP MS 133 dans l'unité de production alimentaire. BrandActiv est convaincue que par l'atteinte et le maintien de standards de haut niveau dans sa chaîne de production et de distribution, que tout le monde dans l'entreprise est pleinement conscient de la demande actuelle du marché. De ce fait, tous les employés suivent les procédures selon les bonnes pratiques, de sorte à offrir un produit alimentaire sûr à tous les consommateurs.

15 15 BUSINESS & MARKETING G2ACAMAS G2ACAMAS, envol de ses premiers etudiants de passing rate, soit 87%. Un accompagnement continu et une assiduité des étudiants ont permis cette réussite». Suite à cela, le Groupe IBL a recruté 24% des étudiants, sortis tout droit de leur formation. Ces derniers poursuivent désormais leur carrière dans l aviation, notamment dans différents départements des entreprises du Groupe IBL. «G2ACAMAS forme les jeunes et permet à ces derniers de poursuivre une carrière dans l aviation comme ils le souhaitent. Le but principal de G2ACAMAS est de placer le maximum de nos élèves sur le marché professionnel», nous confie Waheeda Serally du département Marketing de G2ACAMAS. Après plus d une année d opération, G2ACAMAS, compagnie subsidiaire de Ground2Air, une compagnie du Groupe IBL, a procédé à la remise de certificats à ses premiers étudiants en novembre Ouvert depuis janvier 2014, l académie de formation a connu un vif intérêt de la part des Mauriciens dès l annonce des premiers cours. Dans le cadre de cette première remise de certificats, les étudiants ont été honorés pour avoir suivi les différents cours dédiés aux métiers de l aéroport, notamment Airline Passenger Service, IATA Foundation, AirportRamp, Air Cargo et Airport Operations. Faisant partie du cursus, les étudiants ont aussi bénéficié d un stage de formation à l aéroport. Ces derniers ont alors pu découvrir les métiers de Check in Agent, billeterie dans les agences de voyage et Ramp Agent dans les entreprises du Groupe IBL ou encore dans le département de cargo et des opérations à l aéroport. Danny Ah Chong, Chief Operating Officer du secteur Logistics, Aviation & Shipping du Groupe IBL, nous fait part de sa satisfaction : «Nous avons reçu un excellent pourcentage Ce processus de recrutement fait partie de la stratégie du Groupe IBL visant à réduire le chômage chez les jeunes diplômés et ainsi les épauler au cours de leur carrière. «Ceci démontre aussi que le monde de l aviation ne cesse de recruter et que différents métiers existent», ajoute Danny Ah Chong. Plusieurs éléments se conjuguent pour expliquer ce besoin de main d'œuvre en aéroport : l'augmentation du trafic aérien, le nombre grandissant de passagers et la quantité de fret à transporter. Conséquences : des métiers très variés et parfois nouveaux offrent des débouchés pour des carrières au sol à tous les niveaux de formation. En partenariat avec CAMAS Formation, G2ACAMAS cherche à évoluer et à apporter des solutions aux Mauriciens et entreprises mauriciennes qui recherchent un avis professionnel dans le domaine. Infos supplémentaires : Site web de l académie : Facebook :

16 16 BUSINESS & MARKETING SCOMAT GERER SON EQUIPeMENT A PARTIR D UN CLIC Pour gérer facilement des parcs machines, en temps réel et avec précision, Caterpillar a introduit le système de suivi à distance Cat Product Link. Ce dernier est une innovation technologique qui permet une gestion de parc à distance. Avec son interface web simple et sécurisée VisionLink TM, il permet de localiser les équipements, contrôler leur utilisation et vérifier l état de l ensemble du parc matériel. Avec Cat Product Link, le client a accès à des données quand il le souhaite, où qu il soit : elles sont accessibles sur internet, de l ordinateur, du smartphone ou de la tablette. Tous les éléments pour gérer une flotte dans un système intégré et sécurisé Totalement intégré à l équipement, le système Cat Product Link fournit toutes les informations essentielles au suivi des équipements, et permet à l utilisateur d en évaluer la productivité et de contrôler leur état avec l accès aux codes de diagnostic ou d incidents. Ainsi, l utilisateur a une vision claire et synthétique des interventions d entretien réalisées ou à planifier. Prendre le contrôle de ses machines Grâce à VisionLink TM, les heures de travail, les consommations de carburant, la maintenance ou encore les données techniques d un engin peuvent être suivis. D un simple clic, l utilisateur peut passer d une vue détaillée à une vue globale de ses équipements. La fonctionnalité des alertes, paramétrables et personnalisables à souhait, permet d être informé en temps réel des évènements qui sont importants. Avec Cat Product Link, l utilisateur a accès en permanence à l ensemble des informations essentielles pour une gestion de parc réellement efficace et une productivité au plus haut niveau. En configurant les limites de chantier, par exemple, l utilisateur peut être aussi informé lorsque ses machines travaillent hors chantier ou en dehors des horaires prévues, assurant ainsi une sécurité optimale. Un seul objectif : réduire les coûts d exploitation et de revient Avec toutes ces nouvelles fonctions, l utilisateur suit quotidiennement les consommations de fuel, les ravitaillements, les conditions d utilisation des machines, jour par jour, heure par heure, pour atteindre une meilleure efficience. Cat Product Link fournit l information utile pour organiser ou réorganiser le chantier dans un seul but : améliorer sa productivité.

17 17 BUSINESS & MARKETING Blychem Le NATRA Soap : solution efficace contre les cochenilles Importé et commercialisé par Blychem depuis plus d un an, le NATRA Soap, aussi connu comme le savon insecticide, permet de lutter efficacement contre les cochenilles farineuses, nuisibles au développement des arbres fruitiers et cultures florales. Ce produit à base de sels de potassium d acides gras (savon insecticide), donc inoffensif pour l environnement contrairement aux pesticides qui détruisent également d autres insectes, est très demandé par les planteurs ainsi que les particuliers. «Blychem a commencé à importer le NATRA Soap suite à une infestation virulente de cochenilles, qui avaient causé d importants dégâts aux arbres fruitiers et plantes florales à travers l île en Mais avant sa commercialisation sur le marché local, ce produit a été testé par un entomologiste, qui a confirmé son efficacité», explique Jean-François Claite, Technical Sales Manager chez Blychem. en éléments naturels et n a donc aucun impact résiduel sur l environnement. Cependant, pour que le produit soit efficace, il est impératif de respecter les conseils d application, précise Jean-François Claite : «Il est important d appliquer le produit tôt le matin où tard l après-midi quand la température est moins élevée et il est essentiel de le pulvériser sur toutes les parties de la plante affectée». La durée du traitement dépend de l étendu de l infestation. En effet, le savon insecticide tue les insectes au contact. Il se peut donc que plusieurs applications soient nécessaires pour exercer un contrôle total. Le NATRA Soap est disponible dans les différents points de vente de Blychem à travers l île, la Pépinière Exotica et chez les revendeurs agréés. Jean Marie Sauzier horticulteur professionnel et propriétaire de la Pépinière Exotica, qui n a pas été épargnée par l infestation de cochenilles, vient aussi confirmer l efficacité de ce produit. «Le NATRA Soap et le Codacide Oil (adjuvant organique à base d huile de colza) qui sont commercialisés par Blychem ont permis de contrôler, à notre grande satisfaction, les cochenilles qui ont envahi notre pépinière mais aussi le pays en général. Nous sommes d autant plus heureux d utiliser ces produits car ils sont écologiques», se réjouit Jean Marie Sauzier. Au-delà de son efficacité prouvée dans le traitement contre les cochenilles farineuses, ce produit, qui vient d Australie, est également certifié bio par le Biological Farmers of Australia. À la différence des produits chimiques synthétiques traditionnels, ce produit se décompose Les hibiscus de la Pépinière Exotica sauvés grâce au NATRA Soap.

18 18 DOSSIER LE UN DES PILIERS DU MARKETING DES MARQUES

19 19 Le sponsoring ou le parrainage permet aux sociétés de dépasser leur mission économique et de montrer qu'elles sont aussi animatrices culturelles, artistiques, sportives et humanitaires. L'aide de mécènes fortunés aux arts, au divertissement et au sport existe depuis presque aussi longtemps que la civilisation elle-même. Les racines du sponsoring actuel remontent au temps de la Grèce et de la Rome antiques. Par exemple, les Jeux Romains et leur exploitation comme outil de commerce existaient alors même que la plupart des spectateurs ne savaient ni lire ni écrire. Par exemple, César s'était fait une belle publicité et avait gagné des votes en finançant un combat de gladiateurs en 65 avant JC, et était tout à fait conscient des retombées que cela lui procurerait en organisant un tel évènement. Le sponsoring permet d obtenir des retombées prévisibles pour des coûts minimums. Aujourd'hui, le sponsoring est arrivé à maturité, avec ses départements, ses budgets et ses méthodes d'évaluation propres. Média important de marketing, il apporte souvent des retombées qui dépassent largement son coût. Cependant, il est important de souligner que le sponsoring n'est pas un substitut de la publicité média, mais un moyen de la renforcer. Le marketing des marques modernes cherche à les lier aux émotions et aux passions des consommateurs, plus qu'à des avantages «produit» classiques. Pour accélérer la croissance des ventes dans un environnement très compétitif, les marques ont besoin d'un niveau élevé de notoriété et d'association d'image. Un partenariat «intime» avec le sport ou avec une cause, ses valeurs et ses émotions, est un moyen d'atteindre ces objectifs.

20 20 LE SPONSORING, VECTEUR D IDENTITE ET VITRINE DES VALEURS DE L ENTREPRISE Le sponsoring permet à une marque d être visible sous différentes formes lors d un évènement en contrepartie d un soutien financier ou matériel. Ce procédé de communication consiste également à transférer à la marque les valeurs et les éléments culturels propres aux évènements dans lesquels elle prend part. Par contre, il ne s agit pas simplement pour l entreprise d exprimer au public son côté dynamique mais il est aussi question d affirmer une identité forte qui prône une culture solide. Associer ainsi son nom à celui d évènements reconnus permet de mettre pleinement en valeur les gènes du Groupe, tels que la créativité, l entrepreneuriat, l esprit d équipe, la passion, le dépassement de soi («Go Beyond Boundaries») et l éthique En cela, le sponsoring est un moyen cohérent pour appuyer la devise du Groupe de «Brings Value to Life». À l image de cette promesse, la stratégie de sponsoring d IBL a pris un nouveau tournant en Nous verrons plus loin comment le Groupe a sélectionné les différents projets de sponsoring dans le but de promouvoir ses valeurs. Permettre à des jeunes artistes de créer et réaliser leurs rêves, à des sportifs d accomplir des exploits hors du commun, mettre en exergue l entrepreneuriat et le savoir-faire mauriciens, soutenir le combat pour des causes nationales voilà quelques-unes des motivations centrales qui animent IBL dans ses choix d évènements avec lesquels son nom est associé. Le but étant, entre autres, que les gros projets sélectionnés pour cette nouvelle année permettent au Groupe de faire connaître ses valeurs de manière crédible, mais aussi de conquérir le public en partageant avec lui des valeurs communes.

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

GLOBAL COMPACT EXAMPLE

GLOBAL COMPACT EXAMPLE GLOBAL COMPACT EXAMPLE Global Compact Good Practice GROUPE SEB 2004-2005 1/4 FIRM: GROUPE SEB TITLE: GROUPE SEB Purchasing Policy contributing to sustainable development GC PRINCIPLES taken into account:

Plus en détail

Autres termes clés (Other key terms)

Autres termes clés (Other key terms) Autres termes clés (Other key terms) Norme Contrôle qualité des cabinets réalisant des missions d audit ou d examen d états financiers et d autres missions d assurance et de services connexes ( Quality

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided.

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided. FOR OFFICIAL USE C 000/403 NATIONAL QUALIFICATIONS 008 TUESDAY, 3 MAY.0 AM.0 PM Total FRENCH STANDARD GRADE Credit Level Reading Fill in these boxes and read what is printed below. Full name of centre

Plus en détail

IBL dévoile sa nouvelle identité visuelle exprimant son ambition de «go beyondboundaries»

IBL dévoile sa nouvelle identité visuelle exprimant son ambition de «go beyondboundaries» IBL dévoile sa nouvelle identité visuelle exprimant son ambition de «go beyondboundaries» Port-Louis,22octobre2012:Danslecadredes40ansd IBL,leCEO, Nicolas Maigrot, a procédé au dévoilement à la presse

Plus en détail

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts 90558-CDT-06-L3French page 1 of 10 NCEA LEVEL 3: FRENCH CD TRANSCRIPT 2006 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts New Zealand Qualifications Authority: NCEA French

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Source du document : http://framablog.org/index.php/post/2008/03/11/education-b2i-creative-commons Diapo 1 Creative Commons presents : Sharing Creative

Plus en détail

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Name: Form: Subject Teacher: Date Given: Date to Hand in: Level: Effort: House Points: Comment: Target: Parent / Guardian Comment: Complete

Plus en détail

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique.

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. Réussir en Afrique Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. 1 2 Le Cabinet CBI, dirigé par Ousmane H. Guedi vous accompagne dans votre conquête du marché africain,

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont un compte Facebook? Et si tu es plus jeune, tu as dû entendre parler autour de

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr

34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr 34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr des projets maîtrisés / the well-managed projects ANALYSER ORGANISER AGIR CONTROLER

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

Atelier Ace the Case Local. National. Mondial.

Atelier Ace the Case Local. National. Mondial. Atelier Ace the Case Local. National. Mondial. Des représentants de KPMG se rendront bientôt sur votre campus pour présenter l atelier et le concours du programme Ace the Case, qui se tiendront le 30 et

Plus en détail

Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias

Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias Women s Forum - Deauville - Octobre 2012 Présentation de l étude Women s State of the Media

Plus en détail

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors MLS - Local and Global Marketing Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors Teresa King Kinney CEO Miami Association of Realtors Miami Association of Realtors 40,000 Members

Plus en détail

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS JET SERVICES GROUP vous propose la solution MANAJETS destinée aux opérateurs

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE Nom de l entreprise Votre nom Date VALEUR PRINCIPALES/CROYANCES (Devrait/Devrait pas) RAISON (Pourquoi) OBJECTIFS (- AN) (Où) BUT ( AN) (Quoi)

Plus en détail

BULLETIN DE NOUVELLES ÉCOLE DES DEUX-RIVES Janvier Février 2012

BULLETIN DE NOUVELLES ÉCOLE DES DEUX-RIVES Janvier Février 2012 BULLETIN DE NOUVELLES ÉCOLE DES DEUX-RIVES Janvier Février 2012 Mot de la direction Chères familles des Deux-Rives Le congé de printemps est très proche et nous sommes satisfaits des résultats de vos enfants.

Plus en détail

We Generate. You Lead.

We Generate. You Lead. www.contact-2-lead.com We Generate. You Lead. PROMOTE CONTACT 2 LEAD 1, Place de la Libération, 73000 Chambéry, France. 17/F i3 Building Asiatown, IT Park, Apas, Cebu City 6000, Philippines. HOW WE CAN

Plus en détail

HOW DO YOU EXPECT YOUR COMPANY'S CHINA PROFIT?

HOW DO YOU EXPECT YOUR COMPANY'S CHINA PROFIT? C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Les entreprises suisses réussissent particulièrement bien en Chine En 2014, les ventes et les bénéfices des entreprises suisses actives en Chine connaissent une accélération

Plus en détail

Tâches et Buts. Date D échéance. Tâche Buts Remarques. www.financiallywiseonheels.com

Tâches et Buts. Date D échéance. Tâche Buts Remarques. www.financiallywiseonheels.com Tâches et Buts Date D échéance Tâche Buts Remarques Objectifs Annuels Trafic Web Inscriptions Email Produits à vendre Services à vendre Suiveurs Pinterest Suiveurs Facebook Suiveurs Twitter Suiveurs YouTube

Plus en détail

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Bonjour Mesdames et Messieurs, Je suis très heureux d être avec vous aujourd hui pour ce Sommet AéroFinancement organisé

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

Directions Marketing : réussir vos challenges stratégiques et opérationnels d aujourd hui

Directions Marketing : réussir vos challenges stratégiques et opérationnels d aujourd hui Directions Marketing : réussir vos challenges stratégiques et opérationnels d aujourd hui Transformation et maturité digitale de l entreprise : quelles avancées? Quels leviers pour gagner en performance?

Plus en détail

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite www.dcs-eg.com DCS TELECOM SAE is an Egyptian based Information Technology System Integrator company specializes in tailored solutions and integrated advanced systems, while also excelling at consulting

Plus en détail

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les Des outils de communication pour les jeunes Autistes Une année orientée Jeunesse Rencontre de l association des Papillons Blancs de Beaune qui nous a présenté le projet développé en interne et consistant

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Monsieur le Président, Monsieur le Secrétaire Général, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

UN PEU DE VOTRE CŒUR EST TOUJOURS À LYON... A PIECE OF YOUR HEART IS FOREVER IN LYON...

UN PEU DE VOTRE CŒUR EST TOUJOURS À LYON... A PIECE OF YOUR HEART IS FOREVER IN LYON... UN PEU DE VOTRE CŒUR EST TOUJOURS À LYON... A PIECE OF YOUR HEART IS FOREVER IN LYON... Diplômé(e)s et futur(e)s diplômé(e)s, les moments passés sur le campus d EMLYON ne s oublient pas... Etre membre

Plus en détail

Contents Windows 8.1... 2

Contents Windows 8.1... 2 Workaround: Installation of IRIS Devices on Windows 8 Contents Windows 8.1... 2 English Français Windows 8... 13 English Français Windows 8.1 1. English Before installing an I.R.I.S. Device, we need to

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

Section B: Receiving and Reviewing the Technician Inspection Report & Claims Decision Process

Section B: Receiving and Reviewing the Technician Inspection Report & Claims Decision Process Phoenix A.M.D. International Inc. - Claim Procedures, Timelines & Expectations Timelines & Expectations 1. All telephone messages and e-mail correspondence is to be handled and responded back to you within

Plus en détail

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator 2008-01-28 From: [] Sent: Monday, January 21, 2008 6:58 AM To: Web Administrator BCUC:EX Cc: 'Jean Paquin' Subject: RE: Request for Late Intervenorship - BCHydro Standing Offer C22-1 Dear Bonnie, Please

Plus en détail

chose this school : Oui - yes Non- no Commentaires - Comments

chose this school : Oui - yes Non- no Commentaires - Comments 1) Le nom de votre établissement et la ville School Name and City: 2) Vos enfants sont scolarisés...- Your children are in. oui - yes non - no au primaire (maternelle, élémentaire) PreK or 1-5 Grade au

Plus en détail

ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2. 1. Course overview. Learning objectives:

ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2. 1. Course overview. Learning objectives: ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2 1. Course overview Books: Français.com, niveau intermédiaire, livre d élève+ dvd- rom, 2ième

Plus en détail

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine European Union Union Europeenne African Union Union Africaine WHY LAUNCH a Virtual Campus in AFRICA? UNESCO and the African Union: In the response to the request from the African Union (AU) Heads of State

Plus en détail

FRENCH COURSES FOR ADULTS OPEN TO ALL

FRENCH COURSES FOR ADULTS OPEN TO ALL 21 SEPTEMBER 2015 TO 23 JUNE 2016 Campus de la Grande Boissière Route de Chêne 62 1208 Geneva Ecole Internationale de Genève International School of Geneva WELCOME campus offers different levels of French

Plus en détail

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN!

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! AUDITORIUM RAINIER III 16 OCTOBRE 2013 MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! UNE VITRINE, DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES... ET UNE FENÊTRE SUR LE MONDE START MONACO BUSINESS est un événement unique pour maximiser

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé French 2208A French for Healthcare Le français de la santé Professeur : Heures de bureau : Iryna Punko disponible tous les jours par courriel, sauf le week-end. Préalable - Fr 1900 E ou Fr 1910, ou permission

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Matinale Recherche. «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao

Matinale Recherche. «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao Matinale Recherche «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao INFORMATIONS PRATIQUES FORMAT Matinale Recherche DATE 15 octobre

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT

QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT NOMS: PRÉNOM: DATE DE NAISSANCE: LIEU DE NAISSANCE: ADRESSE: TÉLÉPHONE FIXE: PORTABLE: COURRIER ÉLECTRONIQUE: PERSONNE À CONTACTER EN ESPAGNE EN CAS D URGENCE: TÉLÉPHONE EN

Plus en détail

Module Title: French 4

Module Title: French 4 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: French 4 Module Code: LANG 6020 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Stage 2

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

GCSE Bitesize Controlled Assessment

GCSE Bitesize Controlled Assessment GCSE Bitesize Controlled Assessment Model 2 (for A/A* grade) Question 3 Subject: Topic: French Writing In this document you will find practical help on how to improve your grade. Before you start working

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

Par conséquent, nous avons défini ce que serait la mission de cette politique :

Par conséquent, nous avons défini ce que serait la mission de cette politique : Mesdames et messieurs les Représentants des média, Chers partenaires des milieux culturels, Je suis heureuse de vous présenter aujourd hui la proposition de politique de développement culturel de la Ville

Plus en détail

Seul le discours prononcé fait foi

Seul le discours prononcé fait foi NOTES POUR UNE ALLOCUTION DU MAIRE DE MONTRÉAL MONSIEUR GÉRALD TREMBLAY GALA BÉNÉFICE DU CENTRE CANADIEN D ARCHITECTURE CCA MAISON SHAUGHNESSY 11 JUIN 2009 Seul le discours prononcé fait foi 1 Depuis 20

Plus en détail

How to Deposit into Your PlayOLG Account

How to Deposit into Your PlayOLG Account How to Deposit into Your PlayOLG Account Option 1: Deposit with INTERAC Online Option 2: Deposit with a credit card Le texte français suit l'anglais. When you want to purchase lottery products or play

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE CONTRÔLE ANTIDOPAGE N d ordre de mission Mission order number

PROCES-VERBAL DE CONTRÔLE ANTIDOPAGE N d ordre de mission Mission order number Athlete Id provided Sexe 1. 0 1. 0 Exemplaire destiné à l Agence française de lutte contre le dopage 229, bd Saint Germain 75007 PARIS Tél. 01.40.62.76.76 Athlete Id provided Sexe 1. 0 1. 0 Exemplaire

Plus en détail

DynDNS. Qu est-ce que le DynDNS?

DynDNS. Qu est-ce que le DynDNS? DynDNS. Qu est-ce que le DynDNS? Le DynDNS (Dynamic Domain Name Server) sert à attribuer un nom de domaine à une adresse ip dynamique. Chaque ordinateur utilise une adresse ip pour communiquer sur le réseau.

Plus en détail

Contents National 5 French Reading; Context: Employability

Contents National 5 French Reading; Context: Employability Contents National 5 French Reading; Context: Employability (questions extracted from Credit past papers) Question Topic Jobs (Vincent Pernaud; radio presenter) Jobs (Marie-Laure Lesage; Concierge d hôtel

Plus en détail

Gestion de la configuration et contrôle du code source

Gestion de la configuration et contrôle du code source MGL7460 Automne 2015 Gestion de la configuration et contrôle du code source Guy Tremblay Professeur Département d informatique UQAM http://www.labunix.uqam.ca/~tremblay 10 septembre 2015 Parmi les premières

Plus en détail

Brochure de Presentation. (Janvier 2015)

Brochure de Presentation. (Janvier 2015) Brochure de Presentation (Janvier 2015) Présentation du Cabinet _Melhenas & Associés est un cabinet indépendant d expertise comptable, d audit et de conseil. _Notre métier, conseiller et accompagner nos

Plus en détail

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles 2009-1-TR1-LEO05-08709 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2009 Type de Projet: Statut:

Plus en détail

companies FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE May 30th, 2013 Département de la solidarité et de l'emploi

companies FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE May 30th, 2013 Département de la solidarité et de l'emploi FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE A new offer adapted to English speaking companies May 30th, 2013 19.06.2013 - Page 1 SWISS PILOT PROJECT DEVELOPED IN GENEVE Project from the Swiss Confederation

Plus en détail

_COURSES SPRING SEMESTER 2011

_COURSES SPRING SEMESTER 2011 _COURSES SPRING SEMESTER 2011 Spring semester from January 3 rd to July 2 nd 2011 (exact dates of the semester depends on the courses taken, please refer to the calendar per school and year) Important

Plus en détail

Performance et innovation, depuis 1986. Efficiency and innovation, since 1986

Performance et innovation, depuis 1986. Efficiency and innovation, since 1986 Efficiency and innovation, since 1986 Performance et innovation, depuis 1986 Abbatescianni Studio Legale e Tributario offers a full range of tailor-made, efficient and innovative solutions to the international

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

GUEST AMENITY PORTFOLIO

GUEST AMENITY PORTFOLIO GUEST AMENITY PORTFOLIO Eco-green Creation Production Distribution 28 29 COSMETIC REGULATIONS & USERS SAFETY We guarantee the safety and conformity of all our cosmetic products, including their traceability.

Plus en détail

Technical Capability in SANRAL. Les compétences et capacités techniques du SANRAL. Solutions. Les solutions

Technical Capability in SANRAL. Les compétences et capacités techniques du SANRAL. Solutions. Les solutions Technical Capability in SANRAL Les compétences et capacités techniques du SANRAL Solutions Les solutions 2 3 2007 SANRAL 2007 SANRAL Continuous change Integrated, systemic solutions Global focus Multiple

Plus en détail

Addressing the implementation challenges of regional integration. Intégration régionale : comment répondre aux défis de mise en œuvre

Addressing the implementation challenges of regional integration. Intégration régionale : comment répondre aux défis de mise en œuvre Addressing the implementation challenges of regional integration Intégration régionale : comment répondre aux défis de mise en œuvre Intégration régionale: défis migratoires L intégration régionale est

Plus en détail

Contents National 4 French Reading; Context: Learning

Contents National 4 French Reading; Context: Learning Contents National 4 French Reading; Context: Learning (questions extracted from General past papers) Question Topic Learning in context (Forum: should you do holidays? Solène replies) Learning in context

Plus en détail

Logiciels pour l'industrie pharmaceutique

Logiciels pour l'industrie pharmaceutique CIS Valley Logiciels pour l'industrie pharmaceutique La gamme Pharma Valley The PHARMA Valley range L'industrie pharmaceutique est confrontée à un enjeu stratégique majeur : les exigences toujours plus

Plus en détail

De la théorie à la pratique

De la théorie à la pratique De la théorie à la pratique Retour d expérience sur la mise en œuvre d un programme de Data Protection Septembre 12, 2014 Olivier Goffard Head of Group Compliance & Ethics Euroclear Group 1 Euroclear,

Plus en détail

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General One of the pillars of my mandate as governor general of Canada is supporting families and children. This is just one of the reasons why my wife, Sharon, and I are delighted to extend greetings to everyone

Plus en détail

La République de Maurice Centre Financier International. www.abaxservices.com

La République de Maurice Centre Financier International. www.abaxservices.com La République de Maurice Centre Financier International L ile Maurice d aujourd hui Paysage : Stabilité sociale, politique et économique; démocratie parlementaire Population multi-ethnique / culturelle

Plus en détail

Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com. Version 2010. Manuel Utilisateur

Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com. Version 2010. Manuel Utilisateur Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com Version 2010 Manuel Utilisateur Access to M2Msoft customer support portal, mgl.m2msoft.com, 2010 release. User manual

Plus en détail

B BABOUCHKA le reflet de votre identité projecting your corporate identity

B BABOUCHKA le reflet de votre identité projecting your corporate identity B BABOUCHKA le reflet de votre identité projecting your corporate identity B BABOUCHKA B BABOUCHKA Depuis plus de 20 ans, Babouchka crée le reflet de votre identité, l expression de votre marque auprès

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

Votre entrée dans le monde des plombiers. Entering a plumber world

Votre entrée dans le monde des plombiers. Entering a plumber world Votre entrée dans le monde des plombiers Entering a plumber world Jean-Denis Roy 9 janvier 2010 Quelle est la principale différence entre l université et le marché du travail? What is the main difference

Plus en détail

Extraordinary Summit of Heads of State and Government on Maritime Security and Development for Africa

Extraordinary Summit of Heads of State and Government on Maritime Security and Development for Africa Session extraordinaire des Chefs d Etat et de gouvernement de l Union Africaine sur la sécurité maritime et le développement en Afrique Sous le Haut Patronage de S.E.M. Faure Essozimna Gnassingbé, Président

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

MODULES DE COURS BILINGUES EN GESTION DE COOPÉRATIVES

MODULES DE COURS BILINGUES EN GESTION DE COOPÉRATIVES MODULES DE COURS BILINGUES EN GESTION DE COOPÉRATIVES Claude-André Guillotte Directeur, IRECUS Université de Sherbrooke Claude-Andre.Guillotte@USherbrooke.ca Karen Miner Directrice générale Co-operative

Plus en détail

Nos Métiers. Historique. Notre Vision. Notre Mission

Nos Métiers. Historique. Notre Vision. Notre Mission Historique 1958 : Création de la SMMO : Minoterie de blé tendre à Oujda. Première minoterie cotée en bourse entre 1972 et 1980. 1989 : Création de la société COPATES ; première unité industrielle de production

Plus en détail

Notes pour une allocution de M. Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l Économie. Gouvernement du Québec

Notes pour une allocution de M. Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l Économie. Gouvernement du Québec Cabinet du ministre Notes pour une allocution de M. Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l Économie Gouvernement du Québec Inauguration du siège social de Sanofi à Laval Laval Le 6 mai 2013 LA

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

Audio and Web Conferencing services. Orange Business Services. Web Conferencing

Audio and Web Conferencing services. Orange Business Services. Web Conferencing Audio and Web Conferencing services Orange Business Services Web Conferencing web conferencing completely integrated audio and web services conference availability 24hrs/7days up to 100 participants complete

Plus en détail

INTERNATIONAL PASSENGER PROTECTION LTD IPP House, 22-26 Station Rd, West Wickham, Kent, BR4 0PR Tél: 020 8776 3752 / Fax: 020 8776 3751

INTERNATIONAL PASSENGER PROTECTION LTD IPP House, 22-26 Station Rd, West Wickham, Kent, BR4 0PR Tél: 020 8776 3752 / Fax: 020 8776 3751 2438 INTERNATIONAL PASSENGER PROTECTION LTD IPP House, 22-26 Station Rd, West Wickham, Kent, BR4 0PR Tél: 020 8776 3752 / Fax: 020 8776 3751 FAILLITE DU VOYAGISTE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION [FINANCIAL FAILURE

Plus en détail

MONACO ECONOMIE. Clean Equity. 12 000 ex. Trimestrielle

MONACO ECONOMIE. Clean Equity. 12 000 ex. Trimestrielle MONACO ECONOMIE Clean Equity 12 000 ex Trimestrielle De mars à juin 2011 MONACO ECONOMIE Clean Equity 12 000 ex Trimestrielle De mars à juin 2011 Monaco: Despite a tough 18 months the passion is there

Plus en détail

1260-1290, rue Jean-Talon Est, Montréal (Québec) H2R 1W3

1260-1290, rue Jean-Talon Est, Montréal (Québec) H2R 1W3 Situé entre les stations de métro Fabre et Iberville Located between Fabre and Iberville metro stations 1260-1290, rue Jean-Talon Est, Montréal (Québec) H2R 1W3 Espace commercial et espace bureau situé

Plus en détail

Séminaire de formation Nouvel Acte Ohada sur le Droit des Sociétés Commerciales et du GIE : Ce qu il faut savoir!

Séminaire de formation Nouvel Acte Ohada sur le Droit des Sociétés Commerciales et du GIE : Ce qu il faut savoir! Séminaire de formation Nouvel Acte Ohada sur le Droit des Sociétés Commerciales et du GIE : Ce qu il faut savoir! 30 Avril 2014 Le Méridien Re Ndama Libreville, Gabon Bienvenue Séminaire de formation Nouvel

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Informations principales / Main information

Informations principales / Main information Fiche d Inscription Entry Form À renvoyer avant le 15 Octobre 2015 Deadline October 15th 2015 Dans quelle catégorie participez-vous? In what category do you participate? Institutionnel / Corporate Marketing

Plus en détail

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE:

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE: 8. Tripartite internship agreement La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le stagiaire ci-après nommé sera accueilli dans l entreprise. This contract defines the

Plus en détail

www.machpro.fr : Machines Production a créé dès 1995, le site internet

www.machpro.fr : Machines Production a créé dès 1995, le site internet www.machpro.fr : www.machpro.fr Machines Production a créé dès 1995, le site internet www.machpro.fr destiné à fournir aux lecteurs de la revue et aux mécanautes un complément d'information utile et régulièrement

Plus en détail