Dossier de Présentation Vers une pensée musicale du croisement...

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de Présentation Vers une pensée musicale du croisement..."

Transcription

1 Dossier de Présentation Vers une pensée musicale du croisement...

2 Table des matières Présentation générale de la compagnie 3 Direction artistique 4 Créations Contretemps 5 Trio Négro / Allary / Paz 9 Les créations en tournée 10 il sole non si muove 10 Chants Populaires de Méditerranée 11 L Arc de cercle 11 Quelques créations antérieures 12 Discographie 13 Actions culturelles 14 La presse en parle Contacts 16

3 Compagnie Rassegna Présentation générale de la compagnie La Compagnie Rassegna, créée en 1999, traduit au plus près l ambition artistique de Bruno Allary : provoquer la rencontre, le dialogue et le croisement des musiques, principalement populaires, et de Méditerranée, mais aussi savantes, sacrées, profanes, traditionnelles ou contemporaines ; penser le choc des imaginaires comme un moteur de création, pour offrir de ces patrimoines-ressources des lectures traversières, sensibles et nouvelles, audacieuses et respectueuses à la fois. Les spectacles qui donnent corps à la Compagnie Rassegna (Chants populaires de Méditerranée, L Arc de Cercle, Il Sole non si muove, Contretemps, Le Banquet des Sources) partagent cette soif d expérimentation et portent chacun une part de cet idéal. Ensemble, ils montrent avec un plaisir contagieux ce que ces répertoires ont d actuel, de pertinent et d universel. En un mot, combien ils sont vivants. [L art comme la vie] Ce que la Compagnie met en actes et projette sur scène, c est la richesse créative du monde qui l entoure, un monde divers, ouvert, et puissamment métissé. Comme une évidence, c est Marseille qui lui transmet sa pulsation vitale : sa mosaïque interculturelle comme sa faculté d accueil nourrissent son double idéal éthique et esthétique. [Boîte à outils sonore] Orient séculaire projeté dans notre temps, poésie hispanique nourrie de l imaginaire musical des Balkans, fonds arabo-andalou hybridé de sonorités électriques Ces croisements énergiques sont l oeuvre d un collectif humain solide et mobile, où convergent univers artistiques marqués et pratiques musicales diverses. À son service, un instrumentarium décomplexé : véritable boîte à outils sonore, il intègre au gré des besoins, instruments traditionnels et dispositifs actuels, et mêle sans les opposer saz et guitare électrique, oud et synthétiseurs, flûtes de berger et loop stations. Des uns aux autres, les passages sont fluides, et les métissages, naturels. [La carte et l archive] Ces musiques sont des territoires à arpenter : ceux d une Méditerranée plurielle et élargie, et ses quatre composantes latine, balkanique, orientale et africaine, qui s étendent selon les projets à d autres espaces géographiques et temporels, comme l Angleterre du XVIème siècle. C est aussi une histoire du temps long, de patrimoines musicaux riches et stratifiés, dont les routes croiseraient celle d un présent impétueux. Dans chaque création, la Compagnie rejoue cette double traversée, cet entrelacs serré de lieux et d histoires qui s y nouent en un continuum souple, simple, évident. La Compagnie Rassegna : une dizaine de créations depuis bientôt 20 ans, 5 albums, plus de 800 concerts dans une quinzaine de pays, et une reconnaissance dans le secteur des musiques du monde et des «nouvelles musiques traditionnelles». 3

4 Direction artistique Bruno Allary De son immersion précoce dans les univers distants de la guitare jazz et flamenca, Bruno Allary tire la singularité de son langage créatif. Ce double apprentissage musical, tissé d héritages et savoirs contrastés, nourrit un goût vibrant du divers, du multiple, du composé ; transforme le métissage des pratiques artistiques en idiome naturel ; instaure, enfin, un rapport intime et sensible aux pratiques vocales de Méditerranée. En guitariste attentif, il met cet amour du chant au service des voix qu il accompagne sur scène, un rôle d équilibriste passionné qu il remplit dix années durant. À côté de l instrumentiste, la création de la Compagnie Rassegna (2002) révèle le rassembleur et l homme de projets. Elle donne corps à une démarche plus personnelle, qui s attache à faire vivre la diversité des musiques populaires de Méditerranée en y traquant les passages, échos et résonances, dans l espace et dans le temps. Cette dynamique de création se poursuit avec les formations successives de ZAMAN Fabriq (2008), Anis del Mundo (2010) et de Nassîm ou les Quatre Vents (2012). En creux de cette démarche, comme un fil essentiel et discret, on lit la patiente exploration d une esthétique de l entredeux, une sensibilité particulière aux passages, aux interstices, aux zones de turbulence entre ombre et lumière, modal et tonal, acoustique et électrique et la mise en tension de ces pôles antagonistes comme moteur de création. En 2014, il invite Mireille Collignon et ses violes de gambes à rejoindre la Compagnie Rassegna. La création Il Sole non si muove, qui décloisonne les répertoires populaires et savants du XVIe siècle, retrace la circulation des musiciens d alors, de la Méditerranée à l Angleterre. Le disque, édité en février 2017 chez Buda Musique a reçu le Coup de cœur de l Académie Charles Cros, catégorie «Musique du Monde - Création». Pour 2018, il imagine une nouvelle création, entre textes et musiques, passé et présent, instruments traditionnels et numériques, autour de l idée de Contretemps, accompagné de Patrick Boucheron, historien et professeur au Collège de France (textes et mise en voix) et Isabelle Courroy (flûtes kaval). En 2018 également, il s associe à la pianiste contemporaine Nathalie Negro (Piano&Co) pour produire Le banquet des sources, avec Sylvie Paz. Un trio qui questionne les traditions et le contemporain, entre chant et poésie, sur le fil de ce qui les a nourri. Les rythmes des Balkans y côtoient les compositions de Theodorakis, mais également Satie et ses Gymnopédies dans un bel échange entre cordes frappées et pincées (piano préparé, saz, guitare). Bruno Allary met également ses aspirations au service d autres artistes et projets, comme en 2014 avec la réalisation de l album Confluence #1, d Isabelle Courroy (Buda Musique - Coup de cœur de l Académie Charles Cros, catégorie «Musique du Monde») et en 2017 avec le conseil à la réalisation de l album Delâshena du duo Shadi Fathi et Bijan Chemirani (parution avril 2018 chez Buda Musique). 4

5 Créations 2018 Contretemps Nouvelle création de Bruno Allary avec Patrick Boucheron et Isabelle Courroy Mise en scène Laurent Gachet Contretemps projette en acte ce qui nourrit la recherche personnelle de Bruno Allary : un goût vibrant du divers, du multiple, du composé ; une sensibilité aux passages et zones de turbulence entre styles, époques, et pratiques artistiques ; l exploration patiente, enfin, d une esthétique de l entre-deux, qui en troublant sciemment les genres et les codes, devient moteur de création. Le pivot de ce nouveau projet, c est la double invitation lancée par le musicien à Patrick Boucheron, historien et professeur au Collège de France, et à la joueuse de flûte kaval Isabelle Courroy. Leur rencontre donne corps à un objet scénique inédit, proposition à la croisée des formes et des temps, qui mêle à la parole de l intellectuel le flux sonore des guitares baroque et électrique, des flûtes pastorales, des dispositifs numériques. Quatre tableaux musicaux et parlés convoquent des œuvres musicales nées dans la Méditerranée des XIIIe et XIVe siècles, mais aussi la culture visuelle de l époque, pour mieux y projeter des mots et sonorités d aujourd hui. C est qu en creux de l artistique, le programme se construit sur les anachronismes d une histoire aux temps parfois discordants : en y traquant phénomènes d échos et résonances, en exploitant ces moments où passé et présent font la culbute, le trio explorera aussi ce que l histoire peut avoir d intempestif [adj. Qui se produit à contretemps]. «Contretemps» est une création de la Compagnie Rassegna, produite par MCE Productions, avec le soutien du Pôle des Musiques du monde (Cité de la Musique de Marseille), du Festival Oh les beaux jours! (Des livres comme des idées) et du Festival Villes des Musiques du Monde. Avec > Bruno ALLARY (guitare, saz, chant) Patrick BOUCHERON (textes, voix) Isabelle COURROY (flûte kaval) CALENDRIER 17 mai 2018 > Présentation en avant-première à la Cité de la Musique de Marseille 26 mai 2018 > Première à 21h dans le cadre du festival Oh les beaux jours à La Criée, Théâtre National de Marseille 14 juin 2018 > Deux représentations à 18h et 21h à la Maison de la Poésie, Paris 27 octobre 2018 > Représentation à 20h30, dans le cadre du Festival Ville des Musiques du Monde (lieu pressenti Centre Dramatique National d Aubervilliers ou La Scène, Limours) 5

6 Contretemps Note de mise en scène - Laurent Gachet Fév Mon premier contact avec Bruno Allary se fit à Aubervilliers pour une édition méditerranéenne de la Cité des Marmots avec le pari d une tumultueuse chorale réunissant près de 400 gamins autour de Bruno et de la Compagnie Rassegna. Jeu de force et de virtuosité, avec très peu de place pour le doute mais toujours et encore de la délicatesse. La musique ample et épique de Rassegna révélée dans «La doncellaguerrera» me renvoie à mes premières amourscinématographiques et j ai l intuition alors que notre chemin commun est simplement en train de se dessiner Puis vint l idée du projet Contretemps... Une équation à quatre inconnues. Le Temps. L Histoire. La Musique. L Espace. Une façon de composer avec la simple sincérité de faire «bien», un voyage au cœur de la pensée savante et une relecture libre et anachronique des formes musicales méditerranéennes des XIIème et XIIIème siècles. C est là tout le projet de Bruno qui inlassablement juxtapose, entrelace, tisse et retisse les matières et les sons, les mots et les silences, les rencontres et les escales communes. Puis vint le temps de forger l équipe de Contretemps... Une équation humaine à quatre inconnues, réunissant quatre singularités de vie et de pensées, d approches, de compétences et de parcours Mais toujours avec le même sentiment partagé et la même gourmandise de la belle ouvrage, exigeante, rigoureuse et joyeuse Il suffit pour s en convaincre d écouter le dernier opus de Rassegna «Il sole non si muove» qui réunit Bruno et Isabelle autour d un répertoire baroque ciselé, ou de savourer une leçon de Patrick Boucheron qui comme seuls les esprits brillants en ont le don, vous élève et vous associe avec patience et précaution, comme un pair. Puis vint le moment d inventer l espace de la représentation La métrique voulue par Bruno est précise, 4 séquences, disons 4 actes pour diviser le périple. L expérience du théâtre impose l exercice du 4ème mur qui n est pas usuel pour le conférencier. Cette distance qui s impose alors à la parole la sacralise et lui donne une dimension démiurgique qui pourrait s opposer à la libre circulation des idées qui est aussi ici recherchée. Faisons jeu des contraintes! Il s agit bien ici de tentatives, de formes hybrides et croisées, de nouveaux possibles à explorer Bruno nous révèle aussi une autre passe de 4, évoquée par Patrick Boucheron lors de l une de ses interventions* : un récit historique doit être ouvert, divers, peuplé et entraînant. Cette nouvelle boussole frappée de ces 4 vertus cardinales sera notre compas de navigation. Une sous-tension mystérieuse et permanente qui étaiera le développement du récit. Entre profane et sacré, des sources musicales aux rituels théâtraux, nous dévoilerons progressivement la pensée, jouant des transparences d éphémères architectures, libérant peu à peu le plateau de tous ses artifices pour tenter de révéler comme un filigrane photosensible, parole et musique dans leurs plus simples et plus humaines expressions *colloque organisé par la Fondation Jean-Jaurès, l École polytechnique-linx et le Cevipof le le 29 mars 2017 au Collège des Bernardins à Paris (75) 6

7 Biographies Patrick Boucheron Patrick Boucheron est historien, professeur au Collège de France sur la chaire «Histoire des pouvoirs en Europe occidentale, XIIIe-XVIe siècles». Membre du comité de rédaction de la revue L Histoire depuis 1999, du conseil scientifique des Rendez-vous de l Histoire de Blois et du conseil scientifique du Musée des civilisations de l Europe et de la Méditerranée (Mucem, Marseille) depuis 2013, participant régulier du Banquet du Livre de Lagrasse depuis 2008, ainsi que de différentes manifestations publiques, festivals littéraires et initiatives médiatiques, Patrick Boucheron tente de défendre la voix d un discours engagé et savant au cœur des usages publics de l histoire. Il est l auteur notamment des ouvrages Léonard et Machiéval (2008 aux éditions Verdier), Conjurer la peur (aux éditions du seuil en 2015) et Histoire Mondiale de la France (2017 aux éditions du Seuil). Il est également le co-auteur, avec Denis Van Waerebeke, de la série de dix documentaires Quand l histoire fait date, produits par les Films d Ici pour Arte et diffusés courant Isabelle Courroy Instrumentiste transfuge de la flûte traversière contemporaine dont elle a suivi le parcours de concertiste, Isabelle Courroy s est saisie d une flûte oblique ancestrale jouée en Europe Orientale et Asie Occidentale, appelée kaval. De cet instrument dont elle s est faite pionnière en Europe Occidentale, elle a féminisé le jeu et développé la plasticité. Par la mise en tension des différentes esthétiques qui continuent de marquer son parcours, elle ouvre de nouvelles voies de création. Auteure, compositeure, arrangeure, elle écrit pour la danse, le théâtre et le cinéma. Elle oeuvre également dans le domaine de la lutherie et accorde une place importante à la transmission. Sa dernière création discographique, Confluence #1 (Février Buda Musique/Socadisc) a reçu le coup de cœur de l Académie Charles Cros 2014 (catégorie Créations Musiques du monde). En 2018, elle présente «Loxias, souffles de cristal», un solo musical et graphique sur flûtes kavals de cristal : une création scénique originale et sensible à la croisée de la musique, de la recherche, de la lutherie, des arts visuels, multimédias et numériques. Isabelle Courroy est également impliquée au sein de différentes formations telles Aksak, Compagnie Rassegna, Ensemble Canticum Novum,... Laurent Gachet Laurent Gachet est auteur, metteur en scène, scénographe, directeur de projet. Il a conduit une recherche sur la dramaturgie des spectacles urbains, qui lui a permis d écrire et de mettre en œuvre notamment Les Sept voyages d Abel Priscott pour l inauguration du Tunnel sous la Manche en Premier opus d une exploration des grandes formes de création urbaine qui se poursuivra avec Le Port en 2003 pour les 9 Mondiaux d Athlétisme Paris/St-Denis, Les Enfants du Bouregreg au Maroc pour Karacena 2008, La Sarabande du Flying Dutchman au Maroc pour Karacena Il publie Le port, mémoires d un phare en pleine terre... (2003), La Saga des Fratellini (2004), Dédale, le cirque des origines (2007), Les Enfants du Bouregreg (2008), Les Métamorphoses de Madame M. et Le Délicieux Vertige d une Page Blanche (2011), L Île Rouge (2012), Danse avec les fous! (2013), Nola Black Soul (2017). En 2018, il met en scène la nouvelle création de la Compagnie Rassegna Contretemps, avec Patrick Boucheron, Bruno Allary et Isabelle Courroy. 7

8 Jessica Fouché Formée à la musique classique et à la danse classique et contemporaine en conservatoire à Paris, son parcours de danseuse la dirige vers la danse contemporaine mais aussi vers l opérette et le cabaret en compagnies et événementiels. Formée à l art dramatique, elle travaille également comme comédienne au théâtre et en doublage. Parallèlement à la scène, ses rencontres professionnelles l amènent à l assistanat mise en scène et chorégraphique, à la coordination artistique ou à la collaboration artistique auprès notamment de Laurent Gachet depuis 2007 sur des projets grand format mêlant musique, danse, arts du cirque, vidéo ; de Geisha Fontaine et Pierre Cottereau (2008) ; de Philippe Decouflé pour ses créations en compagnie et au Crazy Horse ( ) ; de Brigitte Seth et Roser Montlló Guberna (depuis 2012); de Lucie Augeai et David Gernez-Compagnie Adéquate (depuis 2013, co-signature des créations); de Christian et François Ben Aïm (depuis 2014); de Vanessa Sanchez (création des chorégraphies et 2018). dominique brunet En parallèle de son activité de danseuse qu elle mène depuis 1983 avec M. O Rourke, A. Degroat, A. Preljocaj, D. Larrieu, B. Farges, S. Aubin, Domnique Brunet, née en 1960, a travaillé au sein des compagnies Quatuor Knust, Pascal Montrouge, Bertrand Lombard, F. Ruckaert et de la compagnie La Ronde qu elle cofonde. Elle poursuit des recherches sur la question du corps en mouvement à l image. A partir de 1998, son travail croise la danse et l image à travers la scénographie des espaces de plateau et la réalisation de web-documentaires autour de la danse diffusés dans les festivals. magali lesueur Danseuse formée à Menton ( MF Ceschel) puis à Cannes ( ESDC Rosella Hightower ) et à Monaco ( Tous en scène- Ballets de Monte-Carlo), elle est danseuse-interprète depuis 2002 dans différentes compagnies en Belgique et en France ( Cie Thierry Verger, Luc Petton, Cie Hybride Lionel Hun ) elle se produit régulièrement dans des opéras ( à l Opéra de Paris, de Bordeaux, de Marseille, Théâtre des Champs Elysées, Theater an der Wien ) et dans de nombreuses productions du Théâtre du Châtelet de 2006 à Chorégraphe depuis 2008, elle a aujourd hui 7 créations à son actif et collabore régulièrement avec des musiciens, compositeurs, comédiens, auteurs, peintres, sculpteurs Sensible au sujet de l insertion par la culture et l accès à la culture pour tous, Magali Lesueur développe depuis 2012 des projets socio-culturels-éducatifs- préventifs de lutte contre la rupture sociale à travers de nombreux partenariats dans les domaines culturels, sociaux et scolaires. louis hakim Après des études de danse classique (Lilas, Montreuil, Boulogne-Billancourt), Louise Hakim, née en 1991, étudie la danse contemporaine au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris de 2008 à Elle enrichit sa pratique auprès de nombreux chorégraphes à Delhi, Berlin, Bruxelles, Dublin, Paris comme Minako Seki, Toméo Vergès, Xavier Leroy, ROSAS, Martin Kilvady, Nacera Belaza, Michael Keegan Dolan ou Julyen Hamilton. Depuis 2010, elle danse pour plusieurs chorégraphes : Tatiana Julien, Stefan Dreher, Willi Dorner, Brigitte Seth et Roser Montllò Guberna, Léonard Rainis et Katell Hartereau, Aurélie Berland, Hervé Diasnas et Valérie Lamielle. Depuis 2017, elle croise les disciplines entre danse, mise en scène, musique et comédie. océane delbrel Née en 1999, Océane Delbrel entre à l âge de 11 ans au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris (CRR) où elle va suivre le cursus danse contemporaine pendant trois ans. En 2014, elle intègre celui du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dont elle est diplômée en juin Elle danse actuellement dans le groupe EtuDiANSE du CNSMDP. zoé bleher Zoé Bleher est née en 1997 à Vannes où elle débute la danse. Aujourd hui étudiante au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, elle y travaille le répertoire de nombreux chorégraphes tels Dominique Bagouet, Carl Knif, Thomas Lebrun, Edmond Russo... En plus de son cursus, elle participe à des projets extérieurs comme le Festival du futur composé avec La Traviata en 2016, Brigitte Seth et Roser Montllo Guberna (Compagnie toujours après minuit)... 8

9 Créations 2018 trio Négro / Allary / Paz Nouvelle création de la Compagnie Rassegna et PIANOANDCO Le 6 Mai 2017, sur l invitation du Centre de la Vieille Charité, Musée d Archéologie Méditerranéenne, et dans le cadre de l exposition «Le Banquet De Marseille à Rome», une rencontre artistique inédite entre Bruno Allary, Nathalie Négro et Sylvie Paz a vu le jour à la suite de quelques répétitions. Portés par le succès de cette première présentation publique, les artistes de cette nouvelle formation ont décidé de prendre le temps d aller plus loin dans l élaboration de ce programme musical. Ce programme conçu tel un «menu» original, cuisine les sons du saz, de la guitare, les traditions et le contemporain, aux saveurs des musiques du monde. Le piano préparé se coule dans les sonorités de son lointain cousin le kanun, ou s offre en caisse de résonance aux rythmes des Balkans. Satie et ses Gymnopédies sont revisités dans un bel échange entre cordes frappées et cordes pincées. CALENDRIER > le 18 mai à la Cité de la Musique de Marseille > le 19 août au Festival «Musique dans la rue» d Aix-en-Provence > le 2 septembre au Musée des Arts décoratifs, de la faïence et de la mode du Château Borely Sylvie Paz Chant, Percussions Sylvie Paz puise son inspiration dans ses origines andalouses et forge sa voix au regard des traditions hispaniques et méditerranéennes. Co-auteure et compositrice du groupe Barrio Chino avec lequel elle sillonne les scènes du monde, elle initie ensuite le projet Les Orientales (autour du music-hall d Algérie) avec Gil Aniorte-Paz. Après l album en solo Tirititran, elle collabore avec la pianiste Perrine Mansuy sur le projet franco-algérien El Silwan. Membre depuis 2011 de la Compagnie Rassegna, elle forme aussi avec Bruno Allary le duo hispano-électrique Anis del Mundo. Parallèlement, elle crée le groupe La Ultima (musiques jazz & latines) avec Diego Lubrano. Sylvie Paz compose et écrit pour elle et pour d autres, tout en s engageant dans une démarche de transmission en direction de chanteurs amateurs et du milieu scolaire. Elle travaille également pour le cinéma et le théâtre. Nathalie Négro piano Pianiste et direc trice artis ti que, née à Marseille, Nathalie Négro est diplô mée en musi co lo gie et médaillée des CNR de Marseille et Nice. Dès 1985, péda go gue enga gée, elle ensei gne le piano et trans met la musi que dans un acte citoyen, auprès de diffé rents publics : milieu car cé ral et psy chiatri que, publics sen si bles En 2003, elle fonde PIANOANDCO, struc ture de pro duc tion, pour donner à ses ren contres artis ti ques de véri ta bles espa ces d expres sion. Mixité des formes, plu ri dis ci pli na rité, trans ver sa lité et trans mis sion, signent son œuvre dont l axe de gra vité reste le réper toire contem po rain. «Le Banquet des sources» est une création co-produite par MCE Productions, PIANOANDCO et le Pôle des musiques du Monde (Cité de la Musique) avec l aide de la SPEDIDAM. 9

10 Les créations en tournée il sole non si muove Avec > Bruno ALLARY (guitare, saz, chant) Thomas BRAMERIE (contrebasse) Mireille COLLIGNON (viole de gambe) Isabelle COURROY (flûte kaval) Fouad DIDI (chant, violon, oud) Carine LOTTA (chant) Sylvie PAZ (chant, percussions) Carina SALVADO (chant, percussions) Avec «Il Sole non si muove», la Compagnie Rassegna se penche sur la circulation des chansons profanes au XVIème siècle. A cette occasion, flûte kaval, luth arabe, basse, guitare baroque ou électrique invitent la viole de gambe à accompagner les chanteurs de la compagnie. Au programme, des pièces issues des répertoires de chansons italiennes (frottole), espagnoles ou portugaises, des chants issus du «Hawzi» (genre né au XVIème siècle dans la ville algérienne de Tlemcen), ainsi que des airs turcs et arméniens caractéristiques de cette époque. En parallèle de ce répertoire méditerranéen, un autre se dessine : venus de l Angleterre élisabéthaine, des Ayres de Dowland et de Hume, ou des extraits des «cris de Londres», ponctuent le déroulé du concert. Ils rappellent que cette époque fut celle des flux et des échanges autant que celle des territoires et que, européen avant l heure, le musicien de la Renaissance circulait en permanence, croisant déjà les influences et les sonorités, pleinement acteur d un monde en mouvement. Album coup de coeur création musiques du monde 2017 de l Académie Charles Cros (Buda Musique / Socadisc) Sélectionné pour le Festival Au Fil des Voix 2018 (Studio de l Ermitage - Paris) «Il Sole non si muove» a été produit avec le soutien de la Fondation Orange pour le mécénat musical. Disque paru le 24 février 2017 chez Buda Musique et enregistré au studio du Théâtre Durance, scène conventionnée à Château- Arnoux. Réalisé avec le soutien de la Région Provence-Alpes-Côte d Azur et du FCM 10

11 Les créations en tournée Chants Populaires de Méditerranée Avec > Bruno ALLARY (guitare, saz, chant) Fouad DIDI (chant arabo-andalou, violon, oud) Carine LOTTA (chant sicilien) Sylvie PAZ (chant hispanique, percussions) Julian BABOU (basse) et / ou Hassan BOUKERROU (percussions) Socle de la Compagnie Rassegna, ce programme interroge depuis près de quinze ans les patrimoines musicaux de Méditerranée. En constante évolution, il se nourrit des airs qui accompagnent le quotidien des hommes autour et au coeur de cette mer, en proposant toujours des interprétations neuves et inventives. Sur scène, quatre artistes, compagnons de longue route, concentrent aujourd hui leur répertoire autour de chants venus de Sicile, d Espagne, de l ouest Algérien ou d Occitanie. Assis en arc de cercle, fidèles à la disposition séculaire des ensembles méditerranéens, ces chanteurs-musiciens croisent avec complicité et expérience leurs héritages, rythmes, poèmes et mélodies, pour transposer sur scène la force et la spontanéité des réunions musicales informelles. L Arc de cercle Une création Jeune Public à l invitation des JM France Avec > Bruno ALLARY (guitare, saz, chant) Fouad DIDI (chant arabo-andalou, violon, oud) Carine LOTTA (chant sicilien) Sylvie PAZ (chant hispanique, percussions) Julian BABOU (basse) et / ou Hassan BOUKERROU (percussions) En arc de cercle C est ainsi que se jouent les musiques populaires du pourtour méditerranéen : à hauteur d homme et à proximité du public, une intimité précieuse pour qui veut toucher les jeunes publics. Forme intimiste croisant concert et sensibilisation artistique, L Arc de Cercle invite à découvrir cinq artistes de la Compagnie Rassegna qui explorent ce qui pourrait fonder un patrimoine musical populaire et commun à l espace méditerranéen. Musiques siciliennes, hispaniques, arabo-andalouses ou des Balkans sont perpétuellement visitées, arrangées et réinventées. Création née à l invitation des Jeunesses Musicales de France l Arc de Cercle peut s inscrire dans un dispositif d action culturelle plus large. 11

12 Quelques créations antérieures «Chants sacrés à la Vierge» Ce programme musical est consacré à la figure biblique de la Vierge qui a nourri des siècles d imaginaires littéraires et musicaux. La Compagnie Rassegna donne à entendre des chants liturgiques et hagiographiques qui ont imprégné les vies et les pratiques rituelles de nombres de méditerranéens. Cantigas de Santa Maria de l Espagne de l Al-Andalous, chants de louange marocains, chants de procession du Sud de l Italie, chants de noël provençaux ou andalous sont interprétés avec spiritualité, en acoustique. Un programme ciselé et plein de délicatesse. «D une mer à l Autre», avec Annie Ebrel La Compagnie Rassegna a créé ce programme lors de sa rencontre avec l une des plus grandes chanteuses de chants populaires bretons, Annie Ebrel. La Bretagne rencontre la Méditerranée et ses influences. Que les mers soient centres d échanges ou enceintes protectrices, les chants de leurs rivages accompagnent la danse, racontent des histoires individuelles avec une même mélancolie et une même énergie rythmique. Une passerelle humaine et musicale originale, reliant patrimoines et héritages. «Zaman fabriq» Zaman Fabriq, la Fabrique du temps, c est un ensemble composé de différentes temporalités. Le chant soufi de Haute-Egypte, le saz turc et la flûte kaval posent délicatement leurs mélodies sur des nappes de synthétiseurs, des sons de guitares saturés, le tout soutenu par l énergie de la basse et du Human Beatbox (percussions vocales). Les rythmes impairs des Balkans vibrent de connotations hip hop. Les mélodies mélismatiques turques et égyptiennes s envolent derrière les micros. Les cinq musiciens partagent alors le même plaisir de surprendre et invitent à une perception nouvelle des musiques mises en jeu sur scène. «Buena Sombra» Dans les années 1950 et 1960, les grandes villes de Méditerranée ont vibré au rythme de chansons populaires fameuses, reflets de l énergie et des problématiques sociales de leur temps. C est ce programme musical qui est revisité par la Compagnie Rassegna dans Buena Sombra, composé d un répertoire de chants de cabarets napolitains et judéo-arabes, d airs du chaâbi algérois, de titres de la chanson corse et sicilienne, ou de coplas espagnoles. Une création tissée d un fil poétique, au rythme de la voix (off) de Pierre Assante, témoin urbain du Marseille des années Sur scène, les artistes jouent entre clarté et obscurité, entre intensité dramatique et légèreté, à l ombre bienveillante de leurs héritages culturels. Buena Sombra c est aussi une nouvelle atmosphère sonore électrique et poétique qui s est immiscée parmi les voix et les instruments de Méditerranée de la Compagnie Rassegna. Une mise sous tension artistique qui pétille dans les ampoules du décor scénique, invite des consonances rock sur le plateau, et embarque le spectateur d une chanson à l autre, d un seul courant énergétique. 12

13 Discographie > album «IL SOLE NON SI MUOVE» Buda Musique / Socadisc > Double album de réédition «Dominos / Bendita madre» Buda Musique > album «ZAMAN FABRIQ» Buda Musique / Socadisc > album «Venimos a Ver» Buda Musique / Socadisc > album «Bendita madre» Playasound / Mélodie > album «Dominos» Playasound / Mélodie 13

14 Actions culturelles Le souci de la transmission est au cœur des valeurs de la Compagnie Rassegna. Chaque année, différents dispositifs pédagogiques et de sensibilisation sont élaborés avec la volonté de toucher des publics variés : jeune public, public scolaire, élèves de conservatoire, public amateur ou professionnels, public spécifique, etc. Ces actions s engagent dans des dynamiques partenariales avec les secteurs éducatifs, socioculturels, et d autres partenaires du secteur artistique ; le tout dans une dynamique d échange et de partage, entre intervenants et participants. Quelques projets d action culturelle d envergure en 2017/2018 : > avec Villes des Musiques du Monde : Entre deux éditions de son festival, l association Villes des Musiques du Monde (Aubervilliers) favorise la transmission et la pratique musicale à destination de l enfance avec notamment son programme «La Cité des Marmots». Depuis 2016, près de 1000 écoliers de 18 classes primaires de CE2, CM1 et CM2, 9 écoles dans 8 villes de Seine-Saint-Denis ont été sensibilisés à la multiplicité de la culture méditerranéenne, l un des territoires et l une des influences musicales les plus sensibles dans le répertoire et le travail de la Compagnie Rassegna. En 2017 / 2018 : ateliers tout au long de l année à Aubervilliers (93), Montreuil (93) et Limours (91) et représentations avec des choeurs de 200 à 400 enfants (novembre 2017 / juin 2018). Bruno Allary devient conseiller pédagogique de «La Cité des Marmots à Paris, de «La Cité des Minots à Marseille (en partenariat avec le Nomad Café) et de leurs déclinaisons prochaines dans d autres villes. > avec le Festival Les Suds, à Arles et le Festival d Art Lyrique d Aix-en-Provence, dans le cadre de Marseille-Provence 2018 et sa thématique «Quel amour» : ateliers tout au long de l année dans les écoles d Arles et Tarascon (13), pour des restitutions en avril 2018 lors du Carnaval d Arles et en juillet 2018 à Aix-en-Provence. > Ateliers à Barcelonnette (04), avec l École artistique de la Vallée de l Ubaye pour une restitution en novembre 2018 > Diffusion de la formation «La Boîte à Outils de la Compagnie Rassegna Destinée aux instrumentistes, chanteurs, étudiants inscrits dans une démarche musicale approfondie, cette formation propose une approche à la fois sensible, pratique et théorique des musiques populaires méditerranéennes. S appuyant sur les créations et recherches accomplies par la Compagnie Rassegna depuis bientô vingt ans, et illustrés d extraits de ses différents albums, les cinq modules de ce cycle de formation abordent aussi bien les aspects mélodiques, rythmiques, poétiques, que méthodologiques ou techniques du travail de la compagnie. En 2017 / 2018 : Institut International des Musiques du Monde à Aubagne, Conservatoire de Saint-Raphaël, Festival de Chaillol... 14

15 La Compagnie Rassegna La presse en parle... «Une très belle soirée hier soir au Studio de l Ermitage, Bruno Allary au mieux de sa forme, pour raconter, conter le moment, l origine ou l époque des chansons, avec toujours cette passion de «partager». Oui, un bon groupe de la méditerranée, qui ne surfe pas sur la facilité, la «mode du moment», une compagnie que Musiques du Monde suit pour toutes ces valeurs, et dans ce monde «géopolitique» compliqué, leur démarche artistique a beaucoup de sens!!» - Salah MANSOURI, à l occasion du concert au Studio de l Ermitage le 2 novembre 2015 «Assister à un spectacle de la Compagnie Rassegna, c est apprécier la ressemblance et la complémentarité, en un mot l harmonie des styles qui se dégagent de cette «nouvelle musique traditionnelle». A voir le public battre du pied, taper des mains ou danser à l un de ses concerts, on se dit que c est aussi faire l expérience d une approche populaire de la musique savante.» - Médiaterranée «La Compagnie Rassegna est dans le même esprit que ce festival (ndlr : Babel Med Music) : elle croise les musiques populaires de la Méditerranée, sans les fusionner ni les séparer mais en essayant de trouver la juste vibration.» - Mondomix «Il faut les voir. Il faut les voir sur scène, se laisser bercer par le flot musical, se laisser transporter d une rive à l autre de la Méditerranée. Chez Rassegna, mare nostrum ne fait l objet d aucun discours superflu. Elle s impose au naturel, dans la simplicité, la franchise et l échange.» Accents «Qui dit compagnie dit ipso-facto compagnons, plutôt que musiciens. Cette nuance souligne à merveille le caractère fraternel de cette formation qui, au-delà même des soubresauts de l Histoire, cherche à réinventer une Méditerranée des cultures et du partage.» Mondomix «Rassegna réunit des chanteurs et musiciens de tout l espace méditerranéen (Corse, Italie, Espagne, Maghreb, Grèce). Le risque, dans ce genre d entreprises, est de multiplier et mélanger les références et les influences, et de donner au final une world music impersonnelle. Rien de tout cela dans Rassegna. Chaque couleur reste distincte. Chaque interprète a l occasion de mettre en valeur sa propre tradition dans un ou deux morceaux du disque, accompagné par les autres, mais pas du tout noyé dans l ensemble. Beaux chanteurs, brillants instrumentistes.» - Trad Magazine «Entre musique savante et populaire, la Compagnie Rassegna explore aujourd hui le répertoire du XVIème siècle, de la Méditerranée à l Angleterre. Cordes, percussions, voix et flûte kaval se marient pour nous faire découvrir des harmonies d autant plus intemporelles que la guitare électrique s invite à la Fête. (...) L influence anglo-saxonne prédomine pour la première fois dans une création de la Compagnie Rassegna, avec une facilité déconcertante qui réaffirme le talent infini de ces musiciens du pourtour méditerranéen. Ne ratez pas cette première date!» - Nouvelle Vague Musique «intranquille et voyageuse» du XVIe siècle, ainsi la qualifie l historien Patrick Boucheron en introduction au nouveau CD du groupe Rassegna, Il sole non si muove, petit bijou enregistré au studio du Théâtre Durance (Château Arnoux) et produit par Buda Musique. Le XVIe? Parce que, sans doute, les frontières entre musique savante et populaire ne sont pas aussi nettes qu aujourd hui ; les musiciens sillonnent les territoires, transportant avec eux un répertoire où les genres se côtoient, dans une époque comme la nôtre dans un entre-deux Cette capacité à ne pas établir de distinctions a séduit Bruno Allary, âme de ce bel ensemble, qui refuse les cloisonnements qui «réduisent l infini au binaire». Le résultat, une incursion délicieuse qui nous mène de l Angleterre élisabéthaine aux faubourgs de Tlemcen en passant par l Italie, l Espagne et le Portugal, la Bulgarie et la Provence. Quatorze pièces d une sobre et virtuose élégance : Mireille Collignon et ses violes de gambe (basse et dessus), apporte avec ces instruments nés à la fin du XVe le parfum de la Renaissance ; Isabelle Courroy et ses flûtes kaval sourit de l aventure et note le bonheur des «rythmes boiteux» ; Bruno Allary, qui passe de la guitare flamenca à celles classique, électrique ou baroque (...), se risque pour la première fois au chant, avec l Ode sur la misère et la pauvreté de Bellaud de la Bellaudière en langue d Oc, rauque comme la situation du poète enfermé dans les geôles de Moulin ; Fouad Didi au oud interprète Salouni ya Ahle el Hawa, exemplaire du genre musical arabo-andalou néo-classique Hawzi, originaire de Tlemcen au cours du XVIe ; s unissent enfin, en harmonies précises et inventives,les voix superbes des trois chanteuses (aussi à la derbuka, au cajon, ou au bendir) Sylvie Paz, Carine Lotta, Carina Salvado. Temps suspendu entre John Dowland et l étonnant (et envoûtant) The Three Ravens de Ravencroft (sic) Musique toujours contemporaine puisqu intemporelle - Zibeline 15

16 CONTACTS DIRECTION DE PRODUCTION > Claire LERAY ADMINISTRATION > Anne BERRON DIFFUSION / ACTION CULTURELLE > Marianne LARCHERON La Compagnie Rassegna est portée par MCE Productions, accueillie en résidence permanente à L éolienne (Marseille), soutenue par la Ville de Marseille, le Département des Bouches-du-Rhône, la Région PACA et la DRAC PACA 14 16