recommandation Domaine : Informatique, Intelligence Artificielle, Modélisation de préférences

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "recommandation Domaine : Informatique, Intelligence Artificielle, Modélisation de préférences"

Transcription

1 Modélisation des utilisateurs atypiques dans les systèmes de recommandation Directeur de thèse : Anne BOYER Si le directeur de thèse n'apparait pas dans le menu déroulant, vous pouvez indiquer cette information dans la rubrique correspondant Coencadrement : Armelle BRUN Correspondant/Contact : Nom : BOYER Prénom : Anne Mail : Titre en français : Titre en anglais : Mots-clefs : Mots-clefs en anglais : Mise en ligne de l'offre sur le site web : Modélisation des utilisateurs atypiques dans les systèmes de recommandation Atypical user modeling in recommender systems Modélisation utilisateur, modélisation de préférences, systèmes de recommandation, fouille de données, apprentissage automatique, apprentissage sur données manquantes, données aberrantes, anomalies, utilisateurs atypiques. User modeling, preference modeling, recommender systems, data mining, machine learning, learning on sparse data, outliers, anomalies in data, atypical users. Avril 2014 Type de financement : Contrat Doctoral Candidature en ligne du sujet : jusque juin 2014 Année universitaire : Date de dépôt : Date de début de la thèse : Profil candidat : Octobre 2014 Informatique, Intelligence Artificielle, Sciences cognitives Domaine : Informatique, Intelligence Artificielle, Modélisation de préférences

2 Thématique : Modélisation utilisateur, systèmes de recommandation, fouille de données, apprentissage automatique, apprentissage sur données manquantes, modélisation de données aberrantes. Contexte : Les systèmes de recommandation visent à améliorer l interaction entre des services en ligne et des utilisateurs. Ils proposent aux utilisateurs des ressources qui correspondant à leur goûts et attentes. Les systèmes de recommandation constituent à eux seuls un domaine de recherche en plein essor. Parmi les approches possibles [1], les approches sociales et notamment le filtrage collaboratif [2] sont les plus étudiées à l heure actuelle. Elles exploitent les préférences et actions passées des utilisateurs, en infèrent des profils utilisateurs et estiment des préférences manquantes des utilisateurs en exploitant notamment des similarités de préférence entre utilisateurs. Une fois ces préférences estimées, elles fournissent des recommandations aux utilisateurs. Ces approches ont largement prouvé leur qualité et efficacité ces dernières années, qui sont notamment favorisées par l exploitation de grosses masses de données et de serveurs performants. Les systèmes de recommandations constituent désormais un outil classiquement utilisé dans le monde industriel, notamment dans le cadre du ecommerce, du tourisme, de l apprentissage en ligne, etc. Certains défis scientifiques restent cependant encore à relever, nous pouvons citer l acceptation du système de recommandation par les utilisateurs (impression d intrusion dans la vie privée), le respect de la vie privée, l amélioration de la qualité des recommandations, l intégration de la diversité dans les recommandations, le passage à l échelle, le démarrage à froid, etc. Objectif : Bien que la qualité des recommandations faite aux utilisateurs soit jugée élevée, elle est cependant inégale selon les utilisateurs. Un sousensemble des utilisateurs (en général de petite taille) se voit proposer des recommandations de qualité médiocre, voire de mauvaise qualité. C est ce sous- ensemble d utilisateurs qui est le cœur d intérêt de cette thèse. Nous faisons l hypothèse que ces utilisateurs n ont pas de préférences similaires ou corrélées à celles des autres, et que les approches sociales de la recommandation échouent donc sur ces profils. Nous qualifions ces utilisateurs d utilisateurs «atypiques». Il est cependant important d offrir un service de qualité à l ensemble des utilisateurs. Cela constitue l objectif de cette thèse. Dans cette thèse nous allons donc nous intéresser à la caractérisation de ces utilisateurs atypiques, à leur modélisation de façon à pouvoir les identifier dans une population d utilisateurs et à la proposition de modèles de recommandation originaux, spécifiquement dédiés aux utilisateurs atypiques, leur garantissant ainsi des recommandations de qualité. Un objectif important est de proposer une approche nouvelle, fort probablement radicalement différente des approches classiques. En effet, ces utilisateurs sont peu nombreux (les approches statistiques devront être exploitées avec précaution), avec des préférences non corrélées aux autres

3 utilisateurs, voire des préférences sur des ressources complètement différentes des autres utilisateurs. Méthode Dans un premier temps, une étude sur la façon dont l atypisme est considéré et modélisé, dans différents domaines, sera effectuée, notamment en psychologie, philosophie, sociologie, etc. Cette étude permettra d identifier ce qui caractérise les personnes dites atypiques, et d en déduire une typologie de façon à déterminer ultérieurement dans quelles mesures ces caractéristiques se retrouvent et peuvent être exploitées dans le cadre de la modélisation utilisateur et les systèmes de recommandation. Notons que le terme atypique n est peutêtre pas celui qui est utilisé dans d autres domaines. Par exemple, en psychologie on utilise plutôt le terme «déviant». Nous nous intéresserons ensuite à la proposition de mesures d identification automatique des utilisateurs atypiques. Ces mesures exploiteront bien évidemment la typologie définie précédemment. Il est à noter que ces utilisateurs sont en relativement faible nombre, et dans ce cas une approche statistique est à utiliser avec précaution. Il faudra également faire attention à ne pas considérer comme atypiques, des utilisateurs qui sont nouveaux dans le système (problème du démarrage à froid). Dans un second temps, il faudra s intéresser à la proposition de nouvelles méthodes de recommandation, toujours dans le cadre des approches sociales, mais adaptées au cas des utilisateurs atypiques. Les méthodes dans ce cas devront tenir compte du faible nombre d utilisateurs atypiques (faible quantité de données), de leur similarité faible avec les autres utilisateurs voire entre eux, voire incalculable (ils peuvent ne renseigner leurs préférences que sur des ressources sur lesquels les autres utilisateurs n expriment pas leurs préférences), ou encore de l impossibilité de les modéliser (comportement/préférences incohérents). Il est probable que les informations devront être exploitées différemment des approches habituelles. Notamment, la question se pose de savoir s il ne faudrait pas utiliser ce qui diffère entre les utilisateurs, plutôt que d utiliser ce qui les rassemble. Les mesures et modèles proposés s inspireront de travaux menés en modélisation utilisateur, en apprentissage automatique, en fouille de données, systèmes de recommandation, il faudra également s inspirer des travaux menés sur l identification de données aberrantes, etc. Présentation détaillée en français Ces dernières années le nombre de ressources mises à disposition des utilisateurs ne cesse de croître, avec pour conséquence que ceuxcis sont submergés par la quantité de ressources auxquelles ils peuvent accéder. Par conséquent, ils n arrivent pas à accéder aux ressources qui correspondent à leurs attentes. Les systèmes de recommandation, par le biais de recommandations qu ils fournissent aux utilisateurs, visent à résoudre ce problème. Ils modélisent les utilisateurs, les ressources ou encore les relations entre utilisateurs et ressources (consultation, notations, commentaires, etc.). par le biais des similarités ou corrélations entre les profils utilisateurs ou entre les ressources.

4 Les approches sociales de la recommandation, et notamment le filtrage collaboratif, font l hypothèse que les préférences des utilisateurs sont corrélées et qu un utilisateur aimera une ressource que des utilisateurs avec des gouts similaires ont aimé. Ces approches exploitent donc les similarités de préférences (ou de comportement) entre utilisateurs pour inférer des préférences manquantes. Cette hypothèse a montré sa validité au travers de la qualité des recommandations proposées aux utilisateurs, mais également par la popularité acquise par les approches sociales. Bien que la qualité globale des recommandations soit élevée, il est avéré que certains utilisateurs reçoivent des recommandations de qualité moyenne ou de mauvaise qualité. Nous pensons que cette mauvaise qualité est due au fait que l hypothèse cidessus ne s applique pas à ces utilisateurs, et que donc, soit ils ont peu ou pas d utilisateurs similaires, soit il est impossible d évaluer cette similarité. L état de l art s est relativement peu penché sur les utilisateurs dont le comportement ou les préférences sont différents de celui des autres. [3] propose une mesure de déviance qui s applique à chaque utilisateur et qui permet d identifier les utilisateurs atypiques. Cette mesure quantifie la différence de notes d un utilisateur par rapport aux notes moyennes, pour chaque ressource. Cet article a l originalité de séparer les utilisateurs atypiques des non atypiques et chaque ensemble est traité indépendamment l un de l autre, les déviants sont uniquement comparés aux déviants, et de la même façon pour les nondéviants. [4] définit quant à lui une mesure de singularité, propre à une note donnée par un utilisateur sur une ressource, et qui reflète la cohérence de cette note par rapport à la note donnée à cette ressource par la population entière. Elle est utilisée dans le calcul de la similarité entre deux utilisateurs pour pondérer l importance d une ressource. [5] s intéresse à la prise en compte du bruit dans les notes données par les utilisateurs. Une note est qualifiée de bruit si elle ne suit pas la tendance des notes sur cet item. L article s intéresse à la correction des notes bruitées pour améliorer la qualité de la recommandation. L objectif général de cette thèse est donc d identifier et de modéliser les utilisateurs que l on qualifie d utilisateurs atypiques, mais également de fournir des recommandations de qualité à l ensemble des utilisateurs et donc d améliorer celle des utilisateurs atypiques qui reçoivent habituellement de mauvaises recommandations. Nous faisons l hypothèse que les utilisateurs sont des utilisateurs mal modélisés et qui donc, dans les approches sociales à base de voisinage, sont des utilisateurs avec peu de voisins fortement corrélés. L objectif est de proposer des méthodes de modélisation et de recommandation originales, avec une approche probablement à l opposé des approches classiques. Il faudra notamment se pencher sur la modélisation de la différence et non plus sur la modélisation de ce qui est en commun entre les utilisateurs (ce qui les rassemble). Par ailleurs, les travaux sur les données aberrantes ou le bruit dans les données [5] constituent une base aux travaux qui seront menés. L atypicité n est, à l heure actuelle, que très peu étudiée et qui semble émerger. En effet, les approches classiques, qui visent à fournir des recommandations à la grande majorité semblent avoir atteint leurs limites et une des pistes d amélioration concerne ces utilisateurs atypiques. Les grandes entreprises se contentent, pour le moment, de satisfaire la grande majorité des utilisateurs, en oubliant totalement le sousensemble d utilisateurs insatisfaits.

5 Avancée scientifique et originalité. L originalité de cette thèse vient du fait qu on se focalise sur un sousensemble précis d utilisateurs. Une autre originalité est la définition d une typologie des utilisateurs atypiques, qui n a jamais été faite dans le domaine, et qui s inspire de domaines connexes. Un troisième point fort et challenge partir de la spécification des utilisateurs atypiques pour anticiper la mauvaise qualité des recommandations, à l inverse de certaines approches qui identifient dans un premier temps les utilisateurs avec une mauvaise qualité de recommandation. En synthèse, les étapes qui constitueront ce travail sont : Proposition d une typologie de l atypicité, selon plusieurs points de vue/domaines, et notamment de celui de la modélisation utilisateurs ; Définition de méthodes d identification d utilisateurs atypiques, en fonction de la typologie proposée cidessus ; Proposition de modèles de recommandation adaptés au cas des utilisateurs atypiques : données en faible quantité, modélisation de la différence, etc. ; Validation des modèles sur des corpus de données utilisés par la communauté internationale du domaine et sur des données réelles. Les données réelles incluront les données d utilisateurs en situation de handicap, qui ont des comportements différents de la population en générale. Nous appuierons cette étude sur des collaborations naissantes avec l INSHEA. Présentation détaillée en anglais These last years, the number of resources that users scan access has highly increased, with the consequence that they are overwhelmed by these resources and have difficulties to access those that correspond to their preferences or expectations. Recommender systems, through recommendations they present to users, aim at solving this problem. They model users, resources or relations between users and resources (consultations, ratings, comments, etc.) by exploiting the similarities or correlations between users of resources. Social approaches, especially collaborative filtering, assume that users preferences are correlated and that a user will like a resource that other users, with similar preferences, have liked. These approaches use users similarity of preferences (or behavior) to infer missing preferences. This assumption has been validated, by studying the quality of the recommendations presented to users and with the popularity acquired by the social approaches. Although the average quality of recommendations is high, some users have low quality recommendations. We think that this low quality is due to the fact that the previous assumption is not true for these users: they have few or no similar users, or it is impossible to compute the similarity. Few works in the state of the art have focused on the study of users with a behavior or preferences different from others. [3] proposes a deviance measure, that is computed on each user, and that allows to identify atypical users. This measure quantifies the difference of the ratings of a user, compared to the average rating for each resource. This work splits atypical users and other users, and considers both sets separately. [4] defines a singularity measure, for each rating (a user and a resource), which represents the coherence of this rating compared to the rating the entire

6 population assigns to this resource. This measure is used to weight the importance of a resource when computing the similarity between two users. [5] is interested in the noise in the ratings of the users. A rating is considered as a noise if it is not in adequacy with the rating of the entire population on the corresponding resource. This work focuses on the automatic correction of the noisy ratings to increase the quality of the recommendations. The general objective of thesis is to identify and model the users, named atypical users, and to provide them with high quality recommendations. We make the hypothesis that these users are not correctly modeled and in neighbor based approaches, these users have few or no highly correlated neighbors. The objective is to design original modeling methods, as well as recommendation approaches, which will probably be at the complete opposite of traditional approaches. The student will particularly focus on modeling the difference between users (traditional approaches focus on common elements. In addition, works on outliers and noise in data [5] will have to be studied as a basis of this work. The steps that will constitute this work are the following : Design a topology of atypicity, according to various domains, especially in user modeling, Design methods to automatically identify atypical users, according to the previously defined typology Proposition of a recommendation model, dedicated to atypical users :sparse data, modeling difference, etc. Validation of the models on corpus of the international community and on real data. Résultat attendu : Le résultat de cette thèse se présente sous la forme d un modèle de recommandation générique, permettant de fournir des recommandations de qualité, quel que soit le profil de l utilisateur, avec une approche différente en fonction de si l utilisateur est considéré comme atypique ou non. Ce modèle pourra être un modèle hybride. Il sera validée sur des données benchmark de la communauté et des données réelles. Profil du candidat : Il est demandé au candidat un fort attrait pour l'intelligence Artificielle, la modélisation statistique, et d avoir un certain degré d'autonomie. Le candidat devra avoir des un cursus en Sciences Cognitives ou en Informatique. En outre, il devra témoigner d'une première expérience réussie dans le domaine des systèmes de recommandation (idéalement pendant un stage recherche de fin de master). Compétences théoriques requises : Modélisation statistique, Systèmes de recommandation, analyse de données et fouille de données Compétences techniques requises : Java, Mathlab. Références bibliographiques :

7 [1] G. Adomavicius and A. Tuzhilin, Toward the next generation of recommender systems: A survey of the stateoftheart, IEEE transactions on knowledge and data engineering, vol. 17, no. 6, pp , [2] Breese, J., Heckerman, D., Kadie, C.: Empirical analysis of predictive algorithms for collaborative filtering. In: Proc. of UAI98 (1998) [3] Del Prete, L., Capra, L. : DiffeRS : a Mobile Recommender Service, In : Proc of Eleventh International Conference on Mobile Data Management (MDM), [4] A collaborative filtering similarity measure based on singularities. Bobadilla, J., Ortega, F., Hernando, A. Journal of Information Processing and Management. Volume 48 Issue 2, March, 2012 Pages [5] Toledo, R. Y., Lopez, L.M., Mota, Y.C. : Managing Natural Noise in Collaborative Recommender Systems, In : joint IFSA World Congress and NAFIPS Annual Meeting (IFSA/NAFIPS), 2013

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par. École Doctorale d Informatique, Télécommunications et Électronique de Paris THÈSE présentée à TÉLÉCOM PARISTECH pour obtenir le grade de DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH Mention Informatique et Réseaux par

Plus en détail

Transport in quantum cascade lasers

Transport in quantum cascade lasers Diss. ETH No. 20036 Transport in quantum cascade lasers A dissertation submitted to ETH ZURICH for the degree of Doctor of Sciences presented by ROMAIN LÉON TERAZZI Diplôme de Physicien, Université de

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

Classification. Session organisée par Charles Bouveyron et Francois Caron et Marie Chavent

Classification. Session organisée par Charles Bouveyron et Francois Caron et Marie Chavent Classification Session organisée par Charles Bouveyron et Francois Caron et Marie Chavent La classification a pour objet de regrouper des données en classes possédant des caractéristiques similaires. La

Plus en détail

Sujet de TPE PROPOSITION

Sujet de TPE PROPOSITION Single photon source made of single nanodiamonds This project will consist in studying nanodiamonds as single photon sources. The student will study the emission properties of such systems and will show

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

ENSE3 - API/CSPI et Master Automatique - 2008/2009

ENSE3 - API/CSPI et Master Automatique - 2008/2009 ENSE3 - API/CSPI et Master Automatique - 28/29 DS Commande robuste - - 19 janvier 29 Nom Prénom Signature ATTENTION: Mettre votre nom et répondre directement sur les feuilles de l énoncé. Justifiez vos

Plus en détail

Les Fablabs et l émergence de nouveaux modèles Economiques et Sociaux. Regards Croisés sur L entreprise 2015

Les Fablabs et l émergence de nouveaux modèles Economiques et Sociaux. Regards Croisés sur L entreprise 2015 Les Fablabs et l émergence de nouveaux modèles Economiques et Sociaux Regards Croisés sur L entreprise 2015 The collaborative economy is defined as initiatives based on horizontal networks and participation

Plus en détail

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13 Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 11 March 2013 7342/13 TRANS 106 INFORMATION NOTE from: General Secretariat to: Council

Plus en détail

CDI SA Utilisation du service PMM Usage of PMM service

CDI SA Utilisation du service PMM Usage of PMM service CDI SA Utilisation du service PMM Usage of PMM service 1 09.11.2015 Table des matières 1 Solution PMM... 3 2 Réception et utilisation du message quotidien... 3 3 Portail de gestion de votre profil PMM...

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Autres termes clés (Other key terms)

Autres termes clés (Other key terms) Carve-out method Autres termes clés (Other key terms) Norme Rapports d assurance sur les contrôles d une société de services extérieurs (, Assurance Reports on Controls at a Third Party Service Organization)

Plus en détail

SAP SNC. Guide. Alertes/Alert - Edition 1. Direction des Achats/Ph.Longuet Date: 22/11/11

SAP SNC. Guide. Alertes/Alert - Edition 1. Direction des Achats/Ph.Longuet Date: 22/11/11 SAP SNC Guide Alertes/Alert - Edition 1 Direction des Achats/Ph.Longuet Date: 22/11/11 SAP SNC Alert on SAP SNC SAP SNC Alerts Definition An «alerts» is an event, created by SAP SNC according to the updates

Plus en détail

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences THÈSE N O 4536 (2009) PRÉSENTÉE le 4 décembre 2009 À LA FACULTé SCIENCES ET TECHNIQUES DE L'INGÉNIEUR LABORATOIRE DES

Plus en détail

MOFAE Multi-objective Optimization Approach to Framework API Evolution

MOFAE Multi-objective Optimization Approach to Framework API Evolution MOFAE Multi-objective Optimization Approach to Framework API Evolution Wei Wu 1,2, Yann-Gaël Guéhéneuc 1, Giuliano Antoniol 2 Ptidej Team 1, SOCCER Lab 2 DGIGL, École Polytechnique de Montréal, Canada

Plus en détail

COMPILING SCALA FOR THE JAVA VIRTUAL MACHINE

COMPILING SCALA FOR THE JAVA VIRTUAL MACHINE COMPILING SCALA FOR THE JAVA VIRTUAL MACHINE THÈSE N O 3302 (2005) PRÉSENTÉE À LA FACULTÉ INFORMATIQUE ET COMMUNICATIONS Institut d'informatique fondamentale SECTION D'INFORMATIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

Academic Project. B3 - Architecture. Resit Project. Version 1.0 Last update: 24/05/2013 Use: Students Author: Samuel CUELLA

Academic Project. B3 - Architecture. Resit Project. Version 1.0 Last update: 24/05/2013 Use: Students Author: Samuel CUELLA SUPINFO Academic Dept. Resit Project Academic Project 2012-2013 Version 1.0 Last update: 24/05/2013 Use: Students Author: Samuel CUELLA Conditions d utilisations : SUPINFO International University vous

Plus en détail

PRÉSENTATION TRAVAIL EN COURS - APPRENTISSAGE INTERACTIF. Ianis Lallemand, 21 janvier 2013

PRÉSENTATION TRAVAIL EN COURS - APPRENTISSAGE INTERACTIF. Ianis Lallemand, 21 janvier 2013 PRÉSENTATION TRAVAIL EN COURS - APPRENTISSAGE INTERACTIF Ianis Lallemand, 21 janvier 2013 APPRENTISSAGE INTERACTIF definition Contours encore assez flous dans le champ de l apprentissage automatique. Néanmoins,

Plus en détail

MEDIAPLANNING & HYBRIDATION APPLIQUE A L INTERNET

MEDIAPLANNING & HYBRIDATION APPLIQUE A L INTERNET MEDIAPLANNING & HYBRIDATION APPLIQUE A L INTERNET MOBILE Gaël Crochet 1 & Gilles Santini 2 1 Médiamétrie, 70 rue Rivay, 92532 Levallois-Perret, France, gcrochet@mediametrie.fr 2 Vintco SARL, 8 rue Jean

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil.

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil. A usage officiel/for Official Use C(2006)34 C(2006)34 A usage officiel/for Official Use Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How The ISIA Minimum Standard Why, What, How Budapest 10-11 October 2011 Vittorio CAFFI 1 Questions to address Why a Minimum Standard? Who is concerned? When has to be implemented? What is it? How can it be

Plus en détail

www.machpro.fr : Machines Production a créé dès 1995, le site internet

www.machpro.fr : Machines Production a créé dès 1995, le site internet www.machpro.fr : www.machpro.fr Machines Production a créé dès 1995, le site internet www.machpro.fr destiné à fournir aux lecteurs de la revue et aux mécanautes un complément d'information utile et régulièrement

Plus en détail

Industrial Phd Progam

Industrial Phd Progam Industrial Phd Progam Catalan Government: Legislation: DOGC ECO/2114/2012 Modification: DOGC ECO/2443/2012 Next: Summary and proposal examples. Main dates March 2013: Call for industrial Phd projects grants.

Plus en détail

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain.

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain. 1. Notre planète est menacée! 2. Il faut faire quelque chose! 3. On devrait faire quelque chose. 4. Il y a trop de circulation en ville. 5. L air est pollué. 6. Les désastres environnementaux sont plus

Plus en détail

LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT

LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND REGULATIONS R-008-2013 AMENDED BY LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST RÈGLEMENT SUR LE FONDS DU PATRIMOINE

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

Hydro-Québec Distribution

Hydro-Québec Distribution Hydro-Québec Distribution 2004 Distribution Tariff Application Demande R-3541-2004 Request No. 1 Reference: HQD-5, Document 3, Page 6 Information Requests HQD says that it will be required to buy energy

Plus en détail

A partir de ces différents matériels, l administrateur a déterminé huit configurations différentes. Il vous demande de les compléter.

A partir de ces différents matériels, l administrateur a déterminé huit configurations différentes. Il vous demande de les compléter. Exonet - Ressources mutualisées en réseau Description du thème Propriétés Intitulé long Formation concernée Présentation Modules Activités Compétences ; Savoir-faire Description Ressources mutualisées

Plus en détail

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Monsieur le Président, Monsieur le Secrétaire Général, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Association des Doctorants du campus STIC. Séminaires doctorants 11

Association des Doctorants du campus STIC. Séminaires doctorants 11 Association des Doctorants du campus STIC Séminaires doctorants 11 07 mars 2007 Actes édités par l association des doctorants du campus STIC. Les travaux individuels publiés restent l unique propriété

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE:

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE: 8. Tripartite internship agreement La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le stagiaire ci-après nommé sera accueilli dans l entreprise. This contract defines the

Plus en détail

Classification. Charles Bouveyron, Francois Caron, Marie Chavent. To cite this version: HAL Id: inria-00496744 https://hal.inria.

Classification. Charles Bouveyron, Francois Caron, Marie Chavent. To cite this version: HAL Id: inria-00496744 https://hal.inria. Classification Charles Bouveyron, Francois Caron, Marie Chavent To cite this version: Charles Bouveyron, Francois Caron, Marie Chavent. Classification. Journées MAS et Journée en l honneur de Jacques Neveu,

Plus en détail

VTP. LAN Switching and Wireless Chapitre 4

VTP. LAN Switching and Wireless Chapitre 4 VTP LAN Switching and Wireless Chapitre 4 ITE I Chapter 6 2006 Cisco Systems, Inc. All rights reserved. Cisco Public 1 Pourquoi VTP? Le défi de la gestion VLAN La complexité de gestion des VLANs et des

Plus en détail

Accès à la profession Groupe de travail Apprentissage de la Pratique professionnelle Présentation du nouveau document et recommandations Final

Accès à la profession Groupe de travail Apprentissage de la Pratique professionnelle Présentation du nouveau document et recommandations Final AG1/10/PE-Organisation Agenda Item 4.1.1. Pour adoption Accès à la profession APPRENTISSAGE DE LA PRATIQUE PROFESSIONNELLE : ORGANISATION PRATIQUE Définition et but de l apprentissage professionnel Une

Plus en détail

Gestion de la configuration et contrôle du code source

Gestion de la configuration et contrôle du code source MGL7460 Automne 2015 Gestion de la configuration et contrôle du code source Guy Tremblay Professeur Département d informatique UQAM http://www.labunix.uqam.ca/~tremblay 10 septembre 2015 Parmi les premières

Plus en détail

Algorithmes de recommandation, Cours Master 2, février 2011

Algorithmes de recommandation, Cours Master 2, février 2011 , Cours Master 2, février 2011 Michel Habib habib@liafa.jussieu.fr http://www.liafa.jussieu.fr/~habib février 2011 Plan 1. Recommander un nouvel ami (ex : Facebook) 2. Recommander une nouvelle relation

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap Mary Jean Harrold Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap I. L auteur II. Introduction sur les test : les enjeux, la problématique III. Les tests : roadmap IV. Conclusion

Plus en détail

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 WORKING DOCUMENT from : Presidency to : delegations No prev. doc.: 12621/08 PI 44 Subject : Revised draft

Plus en détail

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments Article (Accepted version) (Refereed) Original citation: Marsden, David

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Conférences invitées

Conférences invitées Conférences invitées The Process of Process Modeling Barbara Weber University of Innsbruck, Austria Barbara.Weber@uibk.ac.at ABSTRACT. Business process models have gained significant importance due to

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message.

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message. RÉSUMÉ Au cours des dernières années, l une des stratégies de communication marketing les plus populaires auprès des gestionnaires pour promouvoir des produits est sans contredit l utilisation du marketing

Plus en détail

Master de sociologie : double diplôme possible

Master de sociologie : double diplôme possible Master de sociologie : double diplôme possible Parcours du master «changements sociaux en Europe» en partenariat avec l Université de Vienne Version française Information générale Les étudiants s inscrivent

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

CONVENTION FOR THE JOINT SUPERVISION OF THESIS - SAMPLE CONVENTION DE COTUTELLE DE THESE

CONVENTION FOR THE JOINT SUPERVISION OF THESIS - SAMPLE CONVENTION DE COTUTELLE DE THESE CONVENTION FOR THE JOINT SUPERVISION OF THESIS - SAMPLE CONVENTION DE COTUTELLE DE THESE (Note: This sample agreement will normally be initiated by the European/other partner institution on their proforma)

Plus en détail

Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg

Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg Le présent document contient des informations qui sont la propriété de France Télécom. L'acceptation de ce document par son destinataire

Plus en détail

CHAPITRE 3 Nom Date 1 PENDANT ET APRES LES COURS. 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations.

CHAPITRE 3 Nom Date 1 PENDANT ET APRES LES COURS. 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations. CHAPITRE 3 Nom Date 1 Vocabulaire Mots 1 PENDANT ET APRES LES COURS 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations. 1 Patrick arrive à l école à huit heures. 2 Il passe la journée

Plus en détail

Section B: Receiving and Reviewing the Technician Inspection Report & Claims Decision Process

Section B: Receiving and Reviewing the Technician Inspection Report & Claims Decision Process Phoenix A.M.D. International Inc. - Claim Procedures, Timelines & Expectations Timelines & Expectations 1. All telephone messages and e-mail correspondence is to be handled and responded back to you within

Plus en détail

Face Recognition Performance: Man vs. Machine

Face Recognition Performance: Man vs. Machine 1 Face Recognition Performance: Man vs. Machine Andy Adler Systems and Computer Engineering Carleton University, Ottawa, Canada Are these the same person? 2 3 Same person? Yes I have just demonstrated

Plus en détail

ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2. 1. Course overview. Learning objectives:

ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2. 1. Course overview. Learning objectives: ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2 1. Course overview Books: Français.com, niveau intermédiaire, livre d élève+ dvd- rom, 2ième

Plus en détail

Cell-Based Deformation Monitoring via 3D Point Clouds

Cell-Based Deformation Monitoring via 3D Point Clouds Cell-Based Deformation Monitoring via 3D Point Clouds THÈSE N O 5399 (2012) PRÉSENTÉE le 6 septembre 2012 À LA FACULTÉ DE L'ENVIRONNEMENT NATUREL, ARCHITECTURAL ET CONSTRUIT LABORATOIRE DE TOPOMÉTRIE PROGRAMME

Plus en détail

Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Programme

Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Programme Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Programme Année universitaire / Academic Year: 2013 2014 A REMPLIR

Plus en détail

CHAPITRE 1 NOM DATE 1 UNE AMIE ET UN AMI. 1 - Mélanie Boucher Here is a picture of Mélanie Boucher. Write a story about her.

CHAPITRE 1 NOM DATE 1 UNE AMIE ET UN AMI. 1 - Mélanie Boucher Here is a picture of Mélanie Boucher. Write a story about her. CHAPITRE 1 NOM DATE 1 UNE AMIE ET UN AMI VOCABULAIRE Mots 1 1 - Mélanie Boucher Here is a picture of Mélanie Boucher. Write a story about her. You may want to use some of the following words Paris petite

Plus en détail

Installing the SNMP Agent (continued) 2. Click Next to continue with the installation.

Installing the SNMP Agent (continued) 2. Click Next to continue with the installation. DGE-530T 32-bit Gigabit Network Adapter SNMP Agent Manual Use this guide to install and use the SNMP Agent on a PC equipped with the DGE-530T adapter. Installing the SNMP Agent Follow these steps to install

Plus en détail

Introduction Watch the introductory video to Français Interactif. Where are the UT students?

Introduction Watch the introductory video to Français Interactif. Where are the UT students? Introduction Watch the introductory video to Français Interactif. Where are the UT students? As you can see from this video, Français Interactif will help you explore the French language and culture by

Plus en détail

Date: 09/11/15 www.crmconsult.com Version: 2.0

Date: 09/11/15 www.crmconsult.com Version: 2.0 Date: 9/11/2015 contact@crmconsult.fr Page 1 / 10 Table des matières 1 SUGARPSHOP : SCHEMA... 3 2 PRESENTATION... 4 3 SHOPFORCE WITH SCREENSHOTS... 5 3.1 CLIENTS... 5 3.2 ORDERS... 6 4 INSTALLATION...

Plus en détail

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA SECRET C- SECRET C- First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C- PROJET DE LOI C- An Act to

Plus en détail

Vers une approche Adaptative pour la Découverte et la Composition Dynamique des Services

Vers une approche Adaptative pour la Découverte et la Composition Dynamique des Services 69 Vers une approche Adaptative pour la Découverte et la Composition Dynamique des Services M. Bakhouya, J. Gaber et A. Koukam Laboratoire Systèmes et Transports SeT Université de Technologie de Belfort-Montbéliard

Plus en détail

Educational planning school census by mobile phone technology PPP-EMIS AFRICA PROJECT. Ilona Genevois & Khadim Sylla

Educational planning school census by mobile phone technology PPP-EMIS AFRICA PROJECT. Ilona Genevois & Khadim Sylla Educational planning school census by mobile phone technology PPP-EMIS AFRICA PROJECT Ilona Genevois & Khadim Sylla Summary of presentation I. Background of the project II. Implementation process of data

Plus en détail

Photo Manipulations in the 2011 CES

Photo Manipulations in the 2011 CES Canadian Election Study Methodological Briefs Methodological Brief #2013-A Photo Manipulations in the 2011 CES Patrick Fournier, Université de Montréal Stuart Soroka, McGill University Fred Cutler, University

Plus en détail

FORMULAIRE D ENREGISTREMENT DE THÈSE SOUTENUE. ECOLE DOCTORALE Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris, Sophia Antipolis

FORMULAIRE D ENREGISTREMENT DE THÈSE SOUTENUE. ECOLE DOCTORALE Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris, Sophia Antipolis MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE SOUS DIRECTION DES BIBLIOTHÈQUES FORMULAIRE D ENREGISTREMENT DE THÈSE SOUTENUE ET DE L INFORMATION SCIENTIFIQUE À FOURNIR OBLIGATOIREMENT EN 2 EXEMPLAIRES POUR TOUTE

Plus en détail

Guideline for the Index of the Quality of the Air

Guideline for the Index of the Quality of the Air Guideline for the Index of the Quality of the Air Report EPS 1/AP/3 April 1996 iii Readers Comments Comments regarding the content of this report should be addressed to: Tom Furmanczyk Pollution Data

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ;

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ; TITRE DE LA THESE Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie Par Riadh Béchir Unité de recherche ; Laboratoire ; Entreprise - Economie - Environnement Economie et sociétés rurales

Plus en détail

Un outil d accompagnement des missions pour une licence professionnelle chargé d études statistiques en alternance

Un outil d accompagnement des missions pour une licence professionnelle chargé d études statistiques en alternance Un outil d accompagnement des missions pour une licence professionnelle chargé d études statistiques en alternance Antoine Rolland & Hélène Chanvillard CERRAL 1 - IUT Lumière Lyon II Bd de l université,

Plus en détail

Notice Technique / Technical Manual

Notice Technique / Technical Manual Contrôle d accès Access control Encodeur USB Mifare ENCOD-USB-AI Notice Technique / Technical Manual SOMMAIRE p.2/10 Sommaire Remerciements... 3 Informations et recommandations... 4 Caractéristiques techniques...

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT

QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT NOMS: PRÉNOM: DATE DE NAISSANCE: LIEU DE NAISSANCE: ADRESSE: TÉLÉPHONE FIXE: PORTABLE: COURRIER ÉLECTRONIQUE: PERSONNE À CONTACTER EN ESPAGNE EN CAS D URGENCE: TÉLÉPHONE EN

Plus en détail

ILLETTRISME : DU REPERAGE AU PARCOURS PERSONNALISE

ILLETTRISME : DU REPERAGE AU PARCOURS PERSONNALISE ATELIER GRUNDTVIG ILLETTRISME : DU REPERAGE AU PARCOURS PERSONNALISE Contenu de l'atelier Thème - Comment passer du repérage à une entrée en formation? Mesure de l'illettrisme, contexte, statistiques et

Plus en détail

LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS

LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT A Guideline on the Format of District Planning Commission Staff Reports

Plus en détail

Niveau débutant/beginner Level

Niveau débutant/beginner Level LE COFFRE À OUTILS/THE ASSESSMENT TOOLKIT: Niveau débutant/beginner Level Sampler/Echantillon Instruments d évaluation formative en français langue seconde Formative Assessment Instruments for French as

Plus en détail

GCSE Bitesize Controlled Assessment

GCSE Bitesize Controlled Assessment GCSE Bitesize Controlled Assessment Model 2 (for A/A* grade) Question 4 Subject: Topic: French Speaking In this document you will find practical help on how to improve your grade. Before you start working

Plus en détail

Memorandum 15:17. Date: June 25, 2015. Presidents and Administrative Officers Local, Provincial and Federated Associations

Memorandum 15:17. Date: June 25, 2015. Presidents and Administrative Officers Local, Provincial and Federated Associations Memorandum 15:17 Date: June 25, 2015 To: From: Re: Presidents and Administrative Officers Local, Provincial and Federated Associations David Robinson, Executive Director Vacancy on Equity Committee CAUT

Plus en détail

Mesure Measurement Réf 322 033 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Français p 1 Lune pour dynamomètre 10 N English p 4 Earth, Jupiter, Mars, Moon,

Mesure Measurement Réf 322 033 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Français p 1 Lune pour dynamomètre 10 N English p 4 Earth, Jupiter, Mars, Moon, Mesure Measurement Français p 1 English p 4 Version : 8006 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Lune pour dynamomètre 10 N Earth, Jupiter, Mars, Moon, labels for 10 N dynamometer Mesure Etiquettes Terre, Jupiter,

Plus en détail

MPLS, GMPLS et NGN. Sécurité MPLS. Jacques BAUDRON ixtel octobre 2009 jacques.baudron@ixtel.fr. Ingénierie Conseils Services Télécommunications

MPLS, GMPLS et NGN. Sécurité MPLS. Jacques BAUDRON ixtel octobre 2009 jacques.baudron@ixtel.fr. Ingénierie Conseils Services Télécommunications MPLS, GMPLS et NGN Sécurité MPLS Jacques BAUDRON ixtel octobre 2009 jacques.baudron@ixtel.fr 1 Contents Treats Requirements VPN Attacks & defence 3 8 14 19 2 3 Threats Threats Denial of service Resources

Plus en détail

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max Note : you need to run all those steps as an administrator or somebody having admin rights on the system. (most of the time root, or using

Plus en détail

Supervision et infrastructure - Accès aux applications JAVA. Document FAQ. Page: 1 / 9 Dernière mise à jour: 15/04/12 16:14

Supervision et infrastructure - Accès aux applications JAVA. Document FAQ. Page: 1 / 9 Dernière mise à jour: 15/04/12 16:14 Document FAQ Supervision et infrastructure - Accès aux EXP Page: 1 / 9 Table des matières Introduction... 3 Démarrage de la console JMX...4 I.Généralités... 4 II.WebLogic... 5 III.WebSphere... 6 IV.JBoss...

Plus en détail

Ephemerides tools and services in VO framework at IMCCE

Ephemerides tools and services in VO framework at IMCCE Ephemerides tools and services in VO framework at IMCCE J. Berthier, W. Thuillot, J. Iglesias, F. Vachier, V. Lainey, J.-E. Arlot, M. Fouchard, P. Rocher IMCCE - Observatoire de Paris Abstract: Since several

Plus en détail

Est-ce que tu as un frère? Marc a une cousine à Québec. Nous avons une voiture. Est-ce que vous avez un vélo? Ils ont un appartement à Paris.

Est-ce que tu as un frère? Marc a une cousine à Québec. Nous avons une voiture. Est-ce que vous avez un vélo? Ils ont un appartement à Paris. Leçon 7 - La Vie est belle La vie de Nafi, une jeune Française d origine sénégalaise parle de sa vie. Elle est étudiante en sociologie à l Université de Toulouse. Aujourd hui, elle parle de sa vie. -Est-ce

Plus en détail

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION First Nations Assessment Inspection Regulations Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations SOR/2007-242 DORS/2007-242 Current to September

Plus en détail

Décodage de l activité neuronale

Décodage de l activité neuronale Décodage de l activité neuronale Neurophysiologie et neuro-prosthétique Musallan et al, 2004 Utiliser les signaux physiologiques pour activer des prothèses distantes, plus ou moins intelligentes Neurophysiologie

Plus en détail

Application de filtres collaboratifs et de fouille de texte pour sites de rencontres

Application de filtres collaboratifs et de fouille de texte pour sites de rencontres Application de filtres collaboratifs et de fouille de texte pour sites de rencontres Alexandre SPAETH 26 avril 2011 Alexandre SPAETH Filtres collaboratifs et fouille de texte pour sites de rencontres 26

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite.

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Rational ClearCase or ClearCase MultiSite Version 7.0.1 Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Product Overview IBM Rational

Plus en détail

2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002

2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002 2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002 Instructions: Directives : 1 Provide the information requested below Veuillez fournir les renseignements demandés ci-dessous

Plus en détail

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178 Thèse no. 7178 PROBLEMES D'OPTIMISATION DANS LES SYSTEMES DE CHAUFFAGE A DISTANCE présentée à l'ecole POLYTECHNIQUE FEDERALE DE ZURICH pour l'obtention du titre de Docteur es sciences naturelles par Alain

Plus en détail

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI ICC International Court of Arbitration Bulletin Cour internationale d arbitrage de la CCI Extract for restricted use Extrait à tirage limité International Court of Arbitration 38, Cours Albert 1er, 75008

Plus en détail