d Yves Hélory à Saint Yves

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "d Yves Hélory à Saint Yves"

Transcription

1 d Yves Hélory à Saint Yves EXPOSITION ITINÉRANTE ARCHIVE DÉPARTEMENTALE - SERVICE ÉDUCATIF EXPOSITION ITINÉRANTE ÉLABORÉE À PARTIR DE L EXPOSITION PRÉSENTÉE AU DOMAINE DÉPARTEMENTAL DE LA ROCHE JAGU DU 17 MAI AU 16 NOVEMBRE 2003 COMMISSAIRES DE L EXPOSITION Muriel Glaunec - Erwan Le Bozec

2 2 La vie d Yves Hélory Un homme du XIII e siècle «Dom Yves était issu de parents catholiques fidèles légitimement mariés. J ai vu et connu son père et sa mère. Je les ai vus vivre en catholiques dans l église de Tréguier, et à l extérieur. J ai assisté personnellement à leur mariage solennel. C est de ce mariage légitime et resté stable qu est né dom Yves. Son père s appelait Hélory et sa mère Azo. Ils étaient nobles.» Jean de Kergoz (extrait du procès de canonisation) Yves Hélory, devenu saint Yves, est une personnalité importante en Bretagne. Sa vie au Moyen-Âge nous est connue grâce aux témoignages de gens qui l'ont connu à cette époque. Copiés et traduits à plusieurs reprises, nous conservons aujourd'hui un exemplaire de l'ensemble de ces récits dans un manuscrit (procès de canonisation, Bibliothèque municipale de Saint-Brieuc). Yves Hélory est né vers 1253, sous le principat du duc de Bretagne Jean Ier le Roux. Il est le fils d Hélory, seigneur de Kermartin et d Azo du Plessix. Sa mère aurait eu en songe la vision du destin unique de son fils. On lui connaît deux sœurs et un frère cadet. Le manoir de Kermartin, détruit au XIX e siècle, était implanté sur l actuelle commune de Minihy-Tréguier. Il n était pas qu une résidence aristocratique, mais comme tous les manoirs, le centre d une propriété foncière. La fortune familiale constitua pour Yves un héritage suffisant lui permettant de vivre très décemment et lui fournir une éducation solide. TRÉGUIER MINIHY-TRÉGUIER Armes de la famille Hélory. SAINT-POL-DE-LÉON LÉON TRÉGOR SAINT-BRIEUC PENTHIÈVRE LAMBALLE DOL Manoir de Kermartin à Minihy Tréguier, gravure anonyme extraite de Monuments originaux de l'histoire de saint Yves, Arthur de la Borderie, QUIMPER CORNOUAILLE RENNES VANNES NANTES La Bretagne au XIII e siècle. vers le 19/05/1303 NAISSANCE Minihy-Tréguier ÉTUDES Paris / Orléans JUGE Rennes JUGE ET PRÊTRE Tréguier / Trédrez JUGE ET PRÊTRE Tréguier / Louannec MEURT À Minihy-Tréguier

3 3 La vie d Yves Hélory Un homme instruit «Je jure qu'il y a soixante ans environ que j'ai connu dom Yves à l'université de Paris où dom Yves était d'abord étudiant es arts, et bientôt après je l'ai vu parfois argumenter, et par la suite je l'ai vu en ce même endroit de Paris écouter les Décrétales : il avait des mœurs bonnes et honnêtes. C'était dans le quartier parisien du Fouarre qu'il était étudiant es arts et qu'il argu-mentait. C'est dans le quartier du Clos-Bruneau que je l'ai vu écouter les Décrétales.» Hervé Fichet, clerc, de Pommerit-Jaudy, diocèse de Tréguier, âgé de 80 ans (extrait du procès de canonisation) Issu d'une famille de petite noblesse, Yves Hélory reçoit à domicile l'enseignement d'un précepteur, Jean de Kergoz. À l'âge de 14 ans, il quitte son Trégor natal pour étudier à l'université de Paris, puis à celle d'orléans. Il étudie principalement le droit. Dans le contexte scolaire de l époque, il n existe pas l équivalent de notre enseignement secondaire, on passe de la petite école à l université. D abord l université des Arts Libéraux dispense la formation intellectuelle de base : le trivium (grammaire, rhétorique, dialectique) et le quadrivium (arithmétique, géométrie, astronomie, musique). La faculté des Arts sert d étape préparatoire pour les facultés supérieures: théologie, médecine, droit canon et droit civil. Chaque ville a sa spécialité, ainsi à Paris on enseigne les Arts Libéraux, le droit canon et la théologie. Ainsi, à Orléans on étudie le droit civil, à Montpellier, la médecine. Salomon enseignant, Paris, XV e siècle, Bibliothèque Mazarine. MS009, f 224 Salomon enseignant, Paris, XV e siècle, Bibliothèque Mazarine. MS0036, f 259 Chauffe mains, orfèvrerie, cuivre gravé et doré, Paris, vers , Musée national du Moyen-Âge. Photo RMN J.G. Berizzi. vers le 19/05/1303 NAISSANCE Minihy-Tréguier ÉTUDES Paris / Orléans JUGE Rennes JUGE ET PRÊTRE Tréguier / Trédrez JUGE ET PRÊTRE Tréguier / Louannec MEURT À Minihy-Tréguier

4 4 La vie d Yves Hélory Un homme de loi «À ce que j'ai entendu dire à bien des gens dont je ne me rappelle pas les noms, il a été official de Tréguier, et il s'est comporté dans cette fonction d'une manière admirable et digne de louange, amenant les plaignants à la paix et à la concorde, rendant rapidement à chacun la justice. Il s'offrait à défendre gratuitement le droit des pauvres, des orphelins, des veuves, et des autres personnes malheureuses, même sans être sollicité.» Yves est âgé de 27 ans quand il quitte l'université pour exercer le métier d'official, c'est à dire de juge ecclésiastique. Il rend la justice au nom de l'évêque, à Rennes puis à Tréguier. Yves est réputé pour être un homme juste, équitable. Il ne fait pas de différence entre le riche et le pauvre. D'ailleurs, il est le plus souvent représentée entre les deux. Il revêt aussi la fonction, d'avocat qui le conduit à défendre la cause de «bonnes gens» devant de nombreux tribunaux (Rennes, Tours ). Noble homme, Jean de Pestivien, chevalier, seigneur du même lieu, âgé de 40 ans (extrait du procès de canonisation) Saint Yves rendant la Justice, fresque, fin XIV e -début XV e siècle, Opera di Santa Maria des Fiore, Florence, Italie. Saint Yves entre le Riche et le pauvre statue, Église de Leuhan Le christ défère les deux glaives, spirituel et temporel, à l'empereur, décrêt de Gratien, enluminure, 1472 Mayence, P. Schöffer fol 1, Bibliothèque de l'ordre des avocats à la cour d'appel de Paris, Paris vers le 19/05/1303 NAISSANCE Minihy-Tréguier ÉTUDES Paris / Orléans JUGE Rennes JUGE ET PRÊTRE Tréguier / Trédrez JUGE ET PRÊTRE Tréguier / Louannec MEURT À Minihy-Tréguier

5 5 La vie d Yves Hélory Un prêtre peu ordinaire «Il prêchait avec un charme extrême la parole de Dieu au clergé et au peuple.[ ]. Cela se passait à Tréguier, dans la cathédrale et le cimetière, et parfois dans les églises de Pleubian et de Pleumeur déjà mentionnées. Comme on le disait communément, il lui est arrivé maintes fois de prêcher le même jour dans plusieurs églises. Je l'ai vu et entendu prêcher un vendredi saint dans l'église de Pleubian, et beaucoup disaient qu'il avait prêché ce même jour dans sept églises. La chose paraissait vraisemblable, car après son sermon dans l'église de Pleubian, il était fatigué au point qu'il pou-vait à peine se soutenir. Il a même fallu que je le soutienne. Le peuple préférait entendre ses sermons plutôt que ceux de quelque autre prédicateur.» Yves Hélory est juge de l'église mais aussi prêtre : il célèbre la messe, les mariages, il aide les pauvres et les malades, il se rend dans les campagnes pour parler de Dieu au peuple en breton. On sait qu Yves Hélory s'habillait pauvrement, qu'il se déplaçait toujours à pied, qu'il mangeait peu et qu'il dormait sur de la paille avec comme oreiller une pierre ou la Bible. Il recevait pourtant de bons revenus de juge et de prêtre. Il donnait tout ce qu'il avait aux pauvres : il les accueillait dans son manoir, leur offrait un lit, des vêtements et de la nourriture qu'il partageait avec eux. Yves de Trégordel, paroissien de Pleubian, âgé de 55 ans (extrait du procès de canonisation) Calice, argent repoussé doré, 1594, Côtes-d Armor, Musée national du Moyen-Âge. Inv CI RMN. J.G Berizzi Bible enluminée avec prologue de saint Jérôme, manuscrit sur parchemin, 1226, Bibliothèque municipale de Rennes Chasuble dite de saint Yves, soie et lin brodée d'or, XIII e siècle, église de Louannec Inventaire Général de Bretagne, Arthur-Lambart Saint Yves bois polychrome, XVIII e s., église de Trébeurden, Côtes-d Armor. vers le 19/05/1303 NAISSANCE Minihy-Tréguier ÉTUDES Paris / Orléans JUGE Rennes JUGE ET PRÊTRE Tréguier / Trédrez JUGE ET PRÊTRE Tréguier / Louannec MEURT À Minihy-Tréguier

6 6 La vie d Yves Hélory Le don de soi «J'ai vu par hasard à travers l'encolure de dom Yves le cilice qu'il portait à même la peau. Dès qu'il s'aperçut que j'avais vu ce cilice, il s'empressa de le couvrir et de le cacher. J'ai vu de nombreux poux sortir du cilice. Plusieurs fois j'ai voulu en débarrasser ses vêtements, mais dom Yves ne me laissait pas faire, il disait: Renvoie-les à leur réserve. J'ai bu et mangé bien des fois avec dom Yves, par terre, entouré de pauvres. II ne mangeait que du pain grossier et des plantes potagères ou des fèves sans autre assaisonnement, et il buvait de l'eau fraîche. J'ai pourtant partagé pas mal de fois les repas de dom Yves, mais je ne l'ai jamais vu manger viandes ni poissons, ni boire de vin. Tout ce qu'il avait, il le distribuait aux pauvres. Une fois je l'ai vu donner aux pauvres une fournée entière de pain.» L action d Yves Hélory en faveur des plus pauvres, met en pratique la notion chrétienne de charité. Il ne se limite pas à rendre des sentences équitables, à plaider leur cause ou à en faire de bons chrétiens. Il leur apporte également une aide matérielle : de la nourriture, des vêtements et un toit, faisant du manoir de Kermartin un hospice. En dehors de cette relation aux autres, les aspects du rapport qu Yves entretient avec son propre corps ont également profondément marqué ses contemporains. Tous les témoins rappellent son ascétisme, les jeûnes et les abstinences permanents, les supplices corporels allant jusqu à une forme d autodestruction. Dans son renoncement aux mondanités de l existence, on retrouve l idéal du pénitent qui cherche à se rapprocher du Christ. Yves Suet, clerc de la Roche-Derrien, diocèse de Tréguier, âgé de soixante-dix ans... (extrait du procès de canonisation) Saint Yves et la paysanne à l enfant, bois polychrome, XX e siècle, église de Lancieux, Côtes-d Armor. Saint Yves prêchant dans un hospice, auteur anonyme, huile sur toile, 1708, Musée de la Cohue, Vannes. Le miracle de Keralain, attribué à Alfred Ely Monbet, bas relief en bois, XX e siècle, église de Louannec, Côtes-d Armor. vers le 19/05/1303 NAISSANCE Minihy-Tréguier ÉTUDES Paris / Orléans JUGE Rennes JUGE ET PRÊTRE Tréguier / Trédrez JUGE ET PRÊTRE Tréguier / Louannec MEURT À Minihy-Tréguier

7 7 La vie d Yves Hélory Yves Hélory devient Saint Yves LE PROCÈS Les premières démarches afin d obtenir la reconnaissance officielle de sa sainteté auprès de la papauté sont initiées par le duc de Bretagne Jean III. Le 26 février 1330, le pape Jean XXII décrète l ouverture d une enquête et nomme à cet effet trois commissaires chargés de se rendre sur place pour entendre les témoins. Leur audition débute le 23 juin 1330 à Tréguier et s achève le 4 août suivant. Le résultat est présenté au pape le 4 juin 1331, il nomme alors trois cardinaux chargés d examiner la cause et de préparer la tenue d un consistoire au terme duquel il donnera sa décision finale. Par acte du 19 mai 1347, le pape Clément VI, canonise officiellement Yves Hélory en l inscrivant au catalogue des saints et en fixant au 19 mai le jour de la célébration de saint Yves. Yves Hélory meurt le 19 mai L Eglise veut présenter sa vie comme un exemple. Les religieux vont donc demander au pape la canonisation d Yves Hélory. Il s agit alors de vérifier s il possédait toutes les qualités requises aux yeux de l Eglise, pour devenir saint. Le 19 mai 1347, après une longue enquête, le pape promulgue une bulle, acte solennel, par laquelle il déclare, la sainteté d Yves Hélory. Cette canonisation crée le culte officiel rendu à saint Yves. Depuis le Moyen-Âge, on n a pas cessé de fêter et d honorer ce saint breton. Des fidèles viennent parfois de très loin pour se recueillir sur son tombeau à Tréguier. «C'est dans la maison de Kermartin que j'ai vu le lendemain dom Yves mort. C'est de là que ce même jour et pour ainsi dire à cette même heure on transporta son corps à l'église de Tréguier. J'étais là, j'assistais, et je portais un cierge devant le corps. Il y avait une grande affluence de gens qui touchaient et baisaient avec une très grande dévotion les pieds et les mains du défunt.» Yves Rachael, prêtre originaire de la ville de Tréguier, vicaire de l'église de Tréguier, âgé de 40 ans (extrait du procès de canonisation) La mort de saint Yves, Joseph Gouézou, huile sur carton, 1878, église de Minihy-Tréguier, Côtes-d Armor. Bulle de canonisation de saint Yves, parchemin, 1347, évêché de Saint-Brieuc. La mort de saint Yves, Jean-Marie Valentin, moulage du gisant du tombeau de saint Yves dans la cathédrale de Tréguier, 1888, Musée du château, Vitré. le 19/05/1303 MORT D'YVES HÉLORY Tréguier / Minihy-Tréguier le 19/05/1347 CANONISATION du Moyen Age jusqu'à aujourd'hui YVES HÉLORY EST APPELÉ SAINT YVES

8 8 La vie d Yves Hélory Le don de soi Le culte de saint Yves est vite devenu très populaire et s est étendu bien au-delà des frontières de son Trégor natal. Hormis la transmission orale de sa pensée, de sa parole et de ses actions, les fidèles ont recours à des lieux et des objets de dévotion : les églises, les reliques, les livres, les œuvres d art LES RELIQUES Au Moyen-Âge, les reliques avaient une très grande importance. Elles étaient pour les fidèles un moyen efficace pour communiquer avec le saint et obtenir son intercession. Les églises et les monastères qui possédaient ces reliques en tiraient une grande renommé ; elle faisaient l objet de pèlerinage. Les reliquaires permettent de conserver et de présenter à la vénération des fidèles une partie corporelle d un saint ou quelques souvenirs lui ayant appartenu. LES LIVRES ET IMAGERIE POPULAIRE Au Moyen-Âge, l usage des livres est réservé à une élite lettrée. La copie de manuscrits, commande essentiellement privée, est fastidieuse et onéreuse. À partir de la fin du XV e siècle, l imprimerie démocratise l accès à la lecture. Le culte des saints est alors renforcé par la multiplication des hagiographies (vies de saints) et des images populaires. Bras reliquaire dit de saint Yves, réalisé par Alain Trocler, orfèvre à Morlaix, argent repoussé sur âme de bois, 1615, église de Bubry, Morbihan. Livre d'heures d'anne de Mathefelon, 1493, Musée du Berry, Bourges. Inv D 237 LES CONFRÉRIES La plupart des corps de métiers se sont mis sous la protection d un saint, leur Saint Patron. Ils l ont choisi parce qu il exerçait leur profession ou que son martyr, ses miracles avaient un rapport avec leur confrérie. Saint Yves a été choisi par les gens de justice: avocats, juges, notaires Dans les villes où ces activités étaient importantes, liées à la présence de parlements ou de tribunaux, on retrouve des confréries placées sous sa protection: Perpignan, Toulouse, Dôle, Pontarlier, Bar-le-Duc Chapelle saint Yves de Paris érigée en 1352 et détruite en 1827, gravure, XVII e siècle, Ordre des avocats du Barreau de Paris. le 19/05/1303 MORT D'YVES HÉLORY Tréguier / Minihy-Tréguier le 19/05/1347 CANONISATION du Moyen Age jusqu'à aujourd'hui YVES HÉLORY EST APPELÉ SAINT YVES

9 9 La vie d Yves Hélory Le pardon de saint Yves «Nous aussi nous avons assez souvent passé par ses portes pour visiter l'église de Tréguier, cette église où se trouve le tombeau où repose la dépouille de dom Yves en personne. Nous avons connu et vu des pèlerins nombreux et qui accouraient en grande foule. Et ces gens-là, mus par la dévotion qu'ils avaient eue et qu'ils avaient pour dom Yves et pour son tombeau, multitude d'aveugles, de paralysés, de déments, de fous furieux, ainsi que d'autres malades, en plus grand nombre, affaiblis par des infirmités multiples et variées, qui séjournaient en ce même endroit, ces gens-là invoquaient dom Yves avec une très grande dévotion pour obtenir la vue et la santé. Nous avons vu également en ce même endroit [ ] des bateaux en cire et beaucoup d'autres reproductions en cire, de têtes, d'yeux, de mains, de bras, de jambes et de pieds, et aussi de nombreux suaires, des seins en cire, des béquilles en bois, et beaucoup d'autres objets votifs en cire posés ou suspen-dus tout autour du tombeau. Ces objets se trouvaient là, à l'évidence, et on le disait publique-ment, en signe et en souvenir des miracles accomplis là-même un jour à l'invocation de dom Yves lui-même.» Saint Yves est le saint patron des gens de justice et des Bretons. Tous se retrouvent dans le message d une justice équitable et dans l attention particulière portée aux pauvres. On l invoque pour obtenir sa protection ou une guérison. De nombreux fidèles viennent se recueillir sur le tombeau de saint Yves à Tréguier, notamment pour célébrer le Pardon, grande fête religieuse qui lui est consacrée tous les ans le 19 mai. La procession au départ de la cathédrale de Tréguier et celle au départ de Minihy se rencontrent aux limites du fief du saint de Kermartin et cheminent ensemble jusqu à son ancienne chapelle. Vive la Sainte-Yves et la Sainte-Yvonne, Maturin Méheut, gouache, 1932, Maison de la GrandeVigne, Dinan Procession au Minihy, Mathurin Méheut, crayon gras sur papier, XX e siècle., musée Mathurin Méheut, Lamballe. Inv C Jean Dalemant du diocèse de Limoges, notaire public par autorité apostolique Pierre de Clousseau, clerc du diocèse d'angoulême, notaire public par autorité impériale Roger Pollin, clerc du diocèse de Bayeux, notaire public par autorité du sacré Empire (extrait du procès de canonisation) Entrée dans la cathédrale, Mathurin Méheut, crayon gras, encre et gouache sur papier, XX e siècle., musée Mathurin Méheut, Lamballe. Inv B22.40 le 19/05/1303 MORT D'YVES HÉLORY Tréguier / Minihy-Tréguier le 19/05/1347 CANONISATION du Moyen Age jusqu'à aujourd'hui YVES HÉLORY EST APPELÉ SAINT YVES

10 10 Au temps d Yves Hélory La Bretagne ducale «Triple donc est la maison de Dieu que l on croit une : ici-bas les uns prient, d autres combattent, d autres encore travaillent ; lesquels trois sont ensemble et ne supportent pas d être désunis; de sorte que sur la fonction de l un les ouvrages des deux autres reposent, tous à leur tour apportant leur aide à tous» Adalbéron, évêque de Laon, X e ou XI e siècle??? Au Moyen-Âge, la Bretagne est une principauté gouvernée par un duc, vassal du roi de France. Les invasions normandes ont affaibli la Bretagne et ont amené les paysans à se placer sous la protection d un seigneur dès la fin du X e siècle. C est le début de la féodalité. Au XIII e siècle, le duc de Bretagne est le seigneur principal de tous les seigneurs du duché. Le pouvoir du duc se renforce au XIII e siècle. En 1213, le roi de France, Philippe Auguste impose, par le mariage avec Alix de Bretagne, l accès de son neveu, Pierre de Dreux au trône ducal. Désormais la Bretagne est gouvernée par des «princes français», c est-à-dire de langue, de culture et de mœurs françaises. CEUX QUI COMBATTENT L armée, l ost, est essentiellement constituée par les chevaliers qui ont pour mission d assurer la défense de leurs sujets. Leurs obligations militaires sont établies en fonction de l'importance des fiefs. Ceux-ci ont tendance à se morceler du fait des héritages, des dots. CEUX QUI PRIENT L Église au Moyen-Âge est une institution très puissante. Les membres du clergé sont «réguliers» ou «séculiers». Les premiers, les moines, vivent dans des communautés (ex : les Bénédictins suivent la règle de saint Benoît), les seconds vivent «dans le siècle», c est à dire auprès des fidèles, ce sont les évêques, les prêtres. La vie de la communauté villageoise gravite autour de l église et de son représentant : le prêtre. CEUX QUI TRAVAILLENT Ils s'agit de la masse des paysans, des artisans et des bourgeois. L étude archéologique du site du Yaudet (Côtes-d Armor) apporte un éclairage intéressant sur le quotidien de cette population. Pierre Sceau de Beauport Épée, fer, milieu du XIII e siècle, musée de l Armée, Paris Miniature évoquant le mois d août, Livre d Heures, XV e siècle, bibliothèque Mazarine, Paris, Ms 0502 fol 9 ROIS DE FRANCE SAINT LOUIS PHILIPPE III LE HARDI 1270 PHILIPPE IV LE BEL DUCS DE PIERRE DE DREUX JEAN I er BRETAGNE LE ROUX JEAN II

11 11 Au temps d Yves Hélory une période de prospérité Sceaux et monnaies, Saint Yves, dans le Livre d Heures de Marguerite de Clisson, seconde moitié du XIV e siècle, Bibliothèque Nationale de France, Ms. latin fol 301v. De 1237 à 1286, le duché de Bretagne est dirigé par Jean 1er dit le Roux, fils de Pierre de Dreux et d Alix de Bretagne, héritière du duché. Son règne se caractérise par le renforcement de l autorité ducale, le développement des structures administratives, l ouverture sur le grand commerce extérieur. Cette œuvre réformatrice avait été initiée par son père Pierre de Dreux et sera poursuivie par son fils et successeur, Jean II. La défense du duché est une priorité pour les ducs. Ils engagent de nombreux travaux de construction et d agrandissement de châteaux et d enceintes urbaines dont Dinan, Rennes et Nantes. Ces forteresses sont aussi des symboles de l'autorité et de la puissance du duc. Cette période de paix favorise aussi les activités intellectuelles. Le commerce se développe, les universités s implantent dans les grands centres urbains. Les écrits se multiplient et ne s adressent plus seulement au clergé mais aussi aux laïcs. Les gens lettrés, plus nombreux, restent cependant minoritaires dans l ensemble de la population. Ceux qui ne savent pas lire reçoivent l enseignement par la parole et l image : discours, sculptures, peintures. Des couleurs vives illuminent les églises et les livres. Il faut s imaginer un Moyen-Âge tout en couleurs. ROIS DE FRANCE SAINT LOUIS PHILIPPE III LE HARDI 1270 PHILIPPE IV LE BEL DUCS DE PIERRE DE DREUX JEAN I er BRETAGNE LE ROUX JEAN II

12 12 Au temps d Yves Hélory C est justice! Au Moyen-Âge, le pouvoir est partagé entre le temporel, le pouvoir du roi, et le Spirituel, le pouvoir du Pape. Pour faire respecter l ordre dans la société, il existe alors : La justice du duc ou du roi, relayée par les seigneurs : elle juge les crimes comme les vols, les meurtres et assure le maintien de l ordre. Elle répare les préjudices commis La justice des hommes d Église: la justice ecclésiastique. Elle juge les questions relatives à la Foi et à ses déviances (hérésies), les conflits opposant des ecclésiastiques, les nombreuses questions relatives au droit de la famille (contentieux touchant à l héritage de la veuve survivante, exécution de clauses testamentaires, annulation de mariage ), ou encore la sanction des prêts consentis à intérêts. LES TROIS SOURCES DU DROIT AU MOYEN-ÂGE Vers 1330, on rédige pour la première fois la Très Ancienne Coutume de Bretagne, ensemble d usages fondés sur la tradition et reconnus et qui fait force de loi en matière de droit civil. Le droit canon correspond aux règles juridiques définies par l Eglise. Jusqu au XII e siècle, la Papauté n avait pas compilé les documents de droit écclésiastique. Vers 1140, Gratien, moine et professeur à Bologne, rassemble tous les documents qu il peut trouver, les trie et les classe: c est le Décret de Gratien, dont le vrai titre est Concordance des canons discordants. Justinien Ier, empereur romain d Orient, avait entrepris en 529 la refonte de la législation romaine, à travers la compilation de toutes les sources anciennes du droit romain, tout en les mettant en harmonie avec le droit de son temps. L'ensemble des recueils publiés par Justinien, prendra plus tard le titre de Corpus Juris Civilis. Le Code Justinien reste le fondement du droit civil moderne. Les pouvoirs spirituel et temporel investis par la loi, Décret du Gratien, XIII e siècle, B. M. de Troyes, MS 103 folio 11 Sac à procès, toile de jute, Archives départementales des Côtes-d Armor. H 214. Très Ancienne Coutume de Bretagne, manuscrit sur parchemin, 1462, Archives départementales des Côtes-d Armor. Le jugement, Philippe de beaumanoir, Coutumes de Clermont en Beauvaisie, fin XIII e -début XIV e siècle, Staatsbibliothek zu Berlin MS Hamilton ROIS DE FRANCE SAINT LOUIS PHILIPPE III LE HARDI 1270 PHILIPPE IV LE BEL DUCS DE PIERRE DE DREUX JEAN I er BRETAGNE LE ROUX JEAN II

13 13 Au temps d Yves Hélory L organisation de l église LA COMMUNAUTÉ CHRÉTIENNE SAINT-MATHIEU SAINT-POL-DE-LÉON LE RELECQ LANDÉVENNEC QUIMPER LANGONNET QUIMPERLÉ TRÉGUIER BÉGARD COËTMALOEN BONREPOS HENNEBONT BEAUPORT SAINT-BRIEUC BOQUEN LANTENAC LOCMINÉ LANVAUX SAINT-AUBIN SAINT-MALO DOL LE TRONCHET LÉHON SAINT-MÉEN LA VIEUVILLE RENNES SAINT-SULPICE La vie des hommes au Moyen-Âge est fortement marquée par la religion. La vie s organise autour des édifices religieux tels que les églises, les cathédrales, les chapelles, les abbayes. Chaque village veut posséder sa propre église où tout rappelle la présence de Dieu. CARNOËT VANNES REDON SAINT-GILDAS-DES-BOIS ABBAYE SAINT-GILDAS-DE-RHUYS BLANCHE-COURONNES ÉVÊCHÉ BUZAY VILLENEUVE NANTES VERTOU LE PAPE Chef de l'église, il est conseillé par ses cardinaux LE CLERGÉ SÉCULIER vit parmi les fidèles LE CLERGÉ RÉGULIER vit à l'écart du monde LES CATHÉDRALES Cathédrale de Tréguier, gravure 1844, B.N.F. LES ÉVÊQUES, à la tête du diocèse LES ABBÉS LES ABBAYES Abbaye de Beauport, Paimpol. Conseil Général des Côtes d'armor, Thierry JEANDOT LES ÉGLISES Église de Louannec, gravure, Monuments originaux de l'histoire de saint Yves, LES PRÊTRES, à la tête des paroisses LES FIDELES (ensemble des croyants) LES MOINES ROIS DE FRANCE SAINT LOUIS PHILIPPE III LE HARDI 1270 PHILIPPE IV LE BEL DUCS DE PIERRE DE DREUX JEAN I er BRETAGNE LE ROUX JEAN II

14 Saint Yves, Légende Dorée de Jacques de Voragine et Jean de Vignay, 1493, Université Catholique d Angers.

15 Saint Yves entre le riche et le pauvre, Claude Vignon, huile sur toile, 1635, Évêché de Saint-Brieuc.

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE Compétence Comprendre l importance de l Église dans la vie des hommes au Moyen Âge. Quelle impression te donne l église dans cette photographie, par rapport aux autres constructions?

Plus en détail

Histoire Le Moyen-âge La société féodale

Histoire Le Moyen-âge La société féodale Histoire Le Moyen-âge Objectif(s) : - Connaître les 3 ordres de la société médiévale - Découvrir le cadre et le mode de vie des seigneurs au Moyen Age : Seigneurs / vassaux / chevaliers Histoire racontée

Plus en détail

www.mariemadeleine.fr

www.mariemadeleine.fr 1 LE#PELERINAGE#A#LA#SAINTE#BAUME#AU#FIL#DES#SIECLES# PersonnalitésvenuesàlasainteBaume: PAPES# EtienneIVen816 JeanVIIIen878 JeanXXIIen1316 BenoitXIIen1338 ClémentVIen1343 InnocentVIen1355 UrbainVen1367

Plus en détail

Une chronologie historique à partir de 25 documents clés pour le cycle III. Sébastien MOISAN CPC Angoulême Sud et Préélémentaire

Une chronologie historique à partir de 25 documents clés pour le cycle III. Sébastien MOISAN CPC Angoulême Sud et Préélémentaire Une chronologie historique à partir de 25 documents clés pour le cycle III - 52 Vercingétorix rend les armes à Alesia. Lionel ROYER (1852,1926) Vercingétorix jette ses armes aux pieds de César, 1899 Huile

Plus en détail

LA NAISSANCE DE LA FRANCE

LA NAISSANCE DE LA FRANCE (Ne pas inscrire le titre en début de séance) Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Découvrir que la France est un vieil État, né de l Empire de Charlemagne Objectifs Découvrir la

Plus en détail

La belle histoire de l école St-Louis-de-France. 1901 : La première école dans le village de Charny

La belle histoire de l école St-Louis-de-France. 1901 : La première école dans le village de Charny La belle histoire de l école St-Louis-de-France J ai tenté de retracer pour vous l histoire de l école St-Louis-de-France. Je tiens à remercier M. Alain Boucher de la Commission scolaire des Navigateurs

Plus en détail

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle Iconographie du template Le jugement dernier, cathédrale de Bourges Ange au sourire, cathédrale de Reims Identifie l enfer

Plus en détail

ARCHIVES MUNICIPALES SAINT-PAUL-TROIS-CHATEAUX MEMOIRE VIVANTE DE VOTRE VILLE

ARCHIVES MUNICIPALES SAINT-PAUL-TROIS-CHATEAUX MEMOIRE VIVANTE DE VOTRE VILLE ARCHIVES MUNICIPALES DE SAINT-PAUL-TROIS-CHATEAUX MEMOIRE VIVANTE DE VOTRE VILLE DEFINITION DES ARCHIVES Code du patrimoine Partie législative o LIVRE II : ARCHIVES TITRE Ier : RÉGIME GÉNÉRAL DES ARCHIVES

Plus en détail

Manuscrits du Moyen Age

Manuscrits du Moyen Age Manuscrits du Moyen Age (Dossier pédagogique réalisé par le service éducatif de la MGT) 1. Qu est-ce qu un manuscrit? Voici deux ouvrages conservés à la MGT. Histoire des quatre fils Aymons, XVIIe siècle

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Tous liés à l Eglise!

Tous liés à l Eglise! Tous liés à l Eglise! Campagne 2014 du Denier de l Eglise Province Ecclésiastique de Reims Diocèses de Beauvais, Amiens, Châlons-en-Champagne, Langres, Reims, Soissons et Troyes Dossier de presse Janvier

Plus en détail

Aux origines : rigueur morale, simplicité, nature. Marius Berliet, l industriel qui aimait la nature, Chapitre 1

Aux origines : rigueur morale, simplicité, nature. Marius Berliet, l industriel qui aimait la nature, Chapitre 1 Aux origines : rigueur morale, Marius Berliet, l industriel qui aimait la nature, Chapitre 1 simplicité, nature. Dessins de Marius Berliet, v.1880 Marius Berliet en 1889 «Famille d origine terrienne :

Plus en détail

Quelle est situation durant sa vie?

Quelle est situation durant sa vie? Benjamin CHOPARD CM1 Avril 2008 Ecole de saint Blaise Briançon Vincent Van Gogh (1853 1890) Qui est Van Gogh? Vincent Van Gogh est né en Hollande ( au Pays-Bas) en 1853 à Groot- Zundert. C est le fils

Plus en détail

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Objectifs Découvrir les conséquences de la rivalité opposant le Roi de France au plus puissant de ces

Plus en détail

17 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : Dimanche 27 juillet 2014

17 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : Dimanche 27 juillet 2014 17 eme : Dimanche 27 juillet 2014 Au service du Royaume déjà là! Comme un négociant qui recherche des perles fines. Réf. Biblique : 1 ère lecture : Rois (1 R 3,5.7-12) 5 A Gabaon, pendant la nuit, le Seigneur

Plus en détail

L histoire de la. Nom. geniepublication.com. L histoire de la Saint-Valentin C

L histoire de la. Nom. geniepublication.com. L histoire de la Saint-Valentin C La plupart des fêtes que nous célébrons de nos jours, qu il s agisse de Noël, de Pâques ou de l Halloween, sont issues d anciennes traditions qui ont évolué à travers les siècles. C est également le cas

Plus en détail

VISITE DU CIMETIERE DES ALYSCAMPS A L INTENTION DES ENFANTS LES ALYSCAMPS ET LEURS LEGENDES

VISITE DU CIMETIERE DES ALYSCAMPS A L INTENTION DES ENFANTS LES ALYSCAMPS ET LEURS LEGENDES VISITE DU CIMETIERE DES ALYSCAMPS A L INTENTION DES ENFANTS LES ALYSCAMPS ET LEURS LEGENDES Nous allons visiter ensemble les Alyscamps. A l époque des romains, ce lieu était une nécropole (ce mot veut

Plus en détail

Versez votre I.S.F à la Fondation d Hautecombe, c est partager

Versez votre I.S.F à la Fondation d Hautecombe, c est partager Versez votre I.S.F à la, c est partager L impôt sur la fortune Une manière efficace de partager avec la Histoire de l Abbaye Bâtie au XII e siècle par les moines cisterciens, l Abbaye d Hautecombe a subi

Plus en détail

RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO.

RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO. RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO. Objectif du pèlerinage Nous avons décidé de faire un pèlerinage de pénitence au mois d Aout 2010 depuis

Plus en détail

IV. Le fidèle gagnait son salut par des actions exceptionnelles

IV. Le fidèle gagnait son salut par des actions exceptionnelles IV. Le fidèle gagnait son salut par des actions exceptionnelles 1) Le pèlerinage Pèlerins en voyage, Jean de Mandeville, Livre des merveilles, vers 1410-1412 Pèlerins au Saint-Sépulcre, Guillaume de Boldensele,

Plus en détail

Cette histoire raconte la conquête de l Angleterre par les Normands de Guillaume.

Cette histoire raconte la conquête de l Angleterre par les Normands de Guillaume. Après le repas, nous sommes allés visiter le musée de Bayeux. Quand nous sommes rentrés, les personnes du musée nous ont donné des audio guides. Pour pouvoir profiter de l histoire sans être entassés devant

Plus en détail

Louis et Zélie Martin

Louis et Zélie Martin Louis et Zélie Martin Qu ont-ils fait de si extraordinaire pour être béatifiés le 19 octobre 2015? Sommaire : 1. Les époux Martin, qui sont-ils? 2. Texte à trou / texte à trou réponses 3. Création d un

Plus en détail

La fin au Moyen-âge CM1. 1 La construction du pouvoir royal Matériel : Document d appui Questions Leçon et / ou leçon à trous

La fin au Moyen-âge CM1. 1 La construction du pouvoir royal Matériel : Document d appui Questions Leçon et / ou leçon à trous CM1 Objectifs notionnels : o -Comprendre l importance de la dynastie des Capétiens et la manière dont s est instauré le principe d hérédité de la couronne de France o -Situer les moments importants de

Plus en détail

1- Hôpital des Sœurs grises. 2- Église Notre-Dame

1- Hôpital des Sœurs grises. 2- Église Notre-Dame 1- Hôpital des Sœurs grises Plusieurs classes de personnes viennent en mes murs. Qu elles soient riches ou pauvres elles ont, pour la majorité, un point en commun. Elles viennent se faire soigner par des

Plus en détail

Le métier de Reine. Rôle et fonction de la Reine de France :

Le métier de Reine. Rôle et fonction de la Reine de France : Le métier de Reine Rôle et fonction de la Reine de France : Une Reine de France doit être une princesse de très haute naissance appartenant à une grande dynastie étrangère dont le mariage avec le Roi de

Plus en détail

Le rôle de l Eglise au Moyen âge :

Le rôle de l Eglise au Moyen âge : Le rôle de l Eglise au Moyen âge : L Eglise = la communauté des chrétiens. une église = le lieu de culte des chrétiens. Politique : Sacre le roi (fait le roi par le sacrement et peut le défaire s il ne

Plus en détail

Etienne ANHEIM, Clément VI au travail. Lire, écrire, prêcher au XIV e siècle, Publications de la Sorbonne, Paris, 2014, 406 p.

Etienne ANHEIM, Clément VI au travail. Lire, écrire, prêcher au XIV e siècle, Publications de la Sorbonne, Paris, 2014, 406 p. Séminaire d Actualité de la Recherche Historique (21 janvier 2015) - F. Mercier Université Rennes 2 Etienne ANHEIM, Clément VI au travail. Lire, écrire, prêcher au XIV e siècle, Publications de la Sorbonne,

Plus en détail

Inauguration des nouvelles

Inauguration des nouvelles Dossier de presse - N 44 Lourdes, le 18 août 2005 Inauguration des nouvelles salles du Musée-Trésor. Dans les Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes, le Musée-Trésor est situé à côté du départ du chemin de

Plus en détail

PARIS - LIVRES ET MANUSCRITS

PARIS - LIVRES ET MANUSCRITS Communiqué de Presse Paris Sophie Dufresne 33 (0)1 53 05 53 66 Email : sophie.dufresne@sothebys.com PARIS - LIVRES ET MANUSCRITS VENTE LE 15 DECEMBRE 2005 Après la bibliothèque littéraire de Charles Hayoit

Plus en détail

LE MOYEN AGE. Fiche «Le moyen-âge, la société féodale» Fiche «Les redevances dues au seigneur»

LE MOYEN AGE. Fiche «Le moyen-âge, la société féodale» Fiche «Les redevances dues au seigneur» Cycle 3 LE MOYEN AGE 1) Relation entre seigneurs et paysans 2) Rôle de l église 3) 987 : Hugues Capet roi de France 4) Saint Louis 1) Relation entre seigneurs et paysans Fiche «Le moyen-âge, la société

Plus en détail

Un patrimoine unique au monde à transmettre aux générations futures

Un patrimoine unique au monde à transmettre aux générations futures Un patrimoine unique au monde à transmettre aux générations futures Héritages & legs Grâce à vos dernières volontés, vous permettez que notre engagement en faveur de la conservation de la flotte Belle

Plus en détail

Introduction. Yann Celton, archiviste diocésain de Quimper et Léon

Introduction. Yann Celton, archiviste diocésain de Quimper et Léon Introduction Yann Celton, archiviste diocésain de Quimper et Léon Ce Guide couvre la région administrative de la Bretagne et la Loire-Atlantique, pour des raisons culturelles et historiques. Il concerne

Plus en détail

Le Baptême des petits enfants en 25 questions

Le Baptême des petits enfants en 25 questions Le Baptême des petits enfants en 25 questions 1. Les parents doivent-ils être baptisés pour demander le baptême de leur Non, puisque c est la personne qui va recevoir le baptême qui est concernée. Tous

Plus en détail

SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS. Texte de Colossiens à lire. Sujets de prière pour la semaine

SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS. Texte de Colossiens à lire. Sujets de prière pour la semaine GUIDE PROTÉINÉ SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS Texte de Colossiens à lire Colossiens 1.111 (Lisez ce passage chaque jour de la semaine, c est la meilleure manière de l apprendre par cœur) Sujets de prière

Plus en détail

Du Mont Carmel à la collégiale St-Laurent et à la Confrérie de Notre-Dame du Mont-Carmel!

Du Mont Carmel à la collégiale St-Laurent et à la Confrérie de Notre-Dame du Mont-Carmel! Du Mont Carmel à la collégiale St-Laurent et à la Confrérie de Notre-Dame du Mont-Carmel! Le Mont Carmel S'inspirant du prophète Elie, qui fonda 800 ans avant la naissance du Christ, une école de prophètes,

Plus en détail

PRESTATIONS DE SERMENT DES AVOCATS

PRESTATIONS DE SERMENT DES AVOCATS PRESTATIONS DE SERMENT DES AVOCATS C est avec beaucoup de plaisir, monsieur le Bâtonnier FOUQUET, que j ai reçu, comme vous, monsieur le Premier Président, la nouvelle de ce que cette année, les jeunes

Plus en détail

LA MONARCHIE ABSOLUE DE DROIT DIVIN. UNE INVENTION DE LOUIS XIV?

LA MONARCHIE ABSOLUE DE DROIT DIVIN. UNE INVENTION DE LOUIS XIV? LA MONARCHIE ABSOLUE DE DROIT DIVIN. UNE INVENTION DE LOUIS XIV? Cette question s inscrit dans la problématique plus large de «la naissance et le développement du royaume de France» et de l affermissement

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

p. 50 Expliquer aux enfants qu ils devront faire cette page à la maison avec papa ou maman.

p. 50 Expliquer aux enfants qu ils devront faire cette page à la maison avec papa ou maman. Catéchèse 6 Pages 48 à 56 À prévoir avant la catéchèse Coin de prière avec Bible et cierge (briquet pour allumer le cierge) Un manuel pour chaque enfant Signets avec les devoirs à faire à la maison Hosties

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

Investissements déraisonnables

Investissements déraisonnables Chapitre 47 Investissements déraisonnables Il y a quelques semaines, alors que j assistais au camp-meeting de San Jose [1905], certains de nos frères me présentèrent ce qu ils considéraient comme une occasion

Plus en détail

Charlemagne. Il y a eu de nombreuses invasions par les barbares. La vie était alors très dangereuse car il y avait de nombreux combats.

Charlemagne. Il y a eu de nombreuses invasions par les barbares. La vie était alors très dangereuse car il y avait de nombreux combats. Charlemagne Il y a eu de nombreuses invasions par les barbares. La vie était alors très dangereuse car il y avait de nombreux combats. Ensuite, il y a eu Clovis qui est devenu roi des Francs. Quand il

Plus en détail

Lorsque survient un décès, qu elle est la marche à suivre?

Lorsque survient un décès, qu elle est la marche à suivre? O Seigneur, accordez lui maintenant le repos éternel. Fais briller sur lui ta perpétuelle lumière. Que son âme repose en paix. Amen Que son âme et les âmes de tous les fidèles défunts, par la miséricorde

Plus en détail

PRESENCE D UN CONJOINT LES REGIMES MATRIMONIAUX

PRESENCE D UN CONJOINT LES REGIMES MATRIMONIAUX PRESENCE D UN CONJOINT LES REGIMES MATRIMONIAUX A. LES DIFFERENTS REGIMES MATRIMONIAUX La présence d un conjoint peut modifier de façon radicale la préparation de la transmission d un patrimoine. Cette

Plus en détail

DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A)

DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A) DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A) PREMIÈRE LECTURE Livre d'isaïe (42, 1-4.6-7) Ainsi parle le Seigneur : Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu en qui j'ai mis toute ma joie. J'ai

Plus en détail

L'EGLISE AU MOYEN AGE

L'EGLISE AU MOYEN AGE Cycle 3 Histoire L'EGLISE AU MOYEN AGE LE SYSTEME FEODAL A la fin du Xème siècle (10ème), la France est divisée en de très nombreux fiefs comme les comtés et les duchés. Les seigneurs ont de grands domaines,

Plus en détail

BILAN DE LA JOURNEE PRISONS 2007

BILAN DE LA JOURNEE PRISONS 2007 BILAN DE LA JOURNEE PRISONS 2007 La Conférence des Bâtonniers de France et d Outre Mer a, pour la cinquième année consécutive, organisé, le 6 Juillet dernier, sous l égide du Président NATALI et du Bâtonnier

Plus en détail

COMMUNION: LE MOT OFFRIR

COMMUNION: LE MOT OFFRIR Attends-moi Seigneur! J'arrive! Attends-moi Seigneur, je m'habille! Mes yeux, je les habille de bonté Pour regarder tous les gens avec amitié. COMMUNION: LE MOT OFFRIR Mes mains, je les habille de paix,

Plus en détail

Promenons-nous à travers le temps...

Promenons-nous à travers le temps... séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 10 La frise du temps e toir éhis r La P té iqui t L An Au temps des premiers hommes Au temps des Gaulois et des Romains Au temps des châteaux forts et des cathédrales Au temps

Plus en détail

Adoptions. http://www.diplomatie.gouv.fr/mai/ind_oeuvr.html. Adresse postale : 244 boulevard Saint Germain 75303 Paris 07 Tel : 01 43 17 93 44

Adoptions. http://www.diplomatie.gouv.fr/mai/ind_oeuvr.html. Adresse postale : 244 boulevard Saint Germain 75303 Paris 07 Tel : 01 43 17 93 44 Adoptions. Association humanitaire Enfants Soleil L Association Enfants Soleil ne se charge pas des adoptions d enfants en provenance d Haïti. Nous n en avons ni la compétence, ni l agrément. De nombreuses

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique Georges BORGEAUD La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir Dans Echos de Saint-Maurice, 1966, tome 64, p. 18-22 Abbaye de Saint-Maurice 2013 Souvenir

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 13 septembre 2012 N de pourvoi: 11-20756 Non publié au bulletin Rejet M. Loriferne (président), président SCP Le Griel, SCP Thouin-Palat et Boucard,

Plus en détail

Master «DROIT PRIVE» 2 e année Finalité «Histoire du droit et droit canonique» Responsable : Boris Bernabé

Master «DROIT PRIVE» 2 e année Finalité «Histoire du droit et droit canonique» Responsable : Boris Bernabé Master «DROIT PRIVE» 2 e année Finalité «Histoire du droit et droit canonique» Responsable : Boris Bernabé Nom Prénom. N Etudiant Tél...... Email :.....@upsud.fr Enseignements Choix ECTS Volume Horaire

Plus en détail

Osez parler en public

Osez parler en public Préface «La parole n a pas été donnée à l homme; il l a prise», nous dit Louis Aragon. J ajouterais: encore faut-il savoir comment la prendre. L outil que vous avez entre les mains vous propose un mode

Plus en détail

Introduction historique au droit

Introduction historique au droit Introduction historique au droit Auteurs : Marie Bassano, Professeur agrégé d histoire du droit, Ecole de droit, Université d Auvergne. Florent Garnier, Professeur agrégé d Histoire du Droit à l Université

Plus en détail

Maurice Schwob, Musée de la Chemiserie. et de l Elégance masculine

Maurice Schwob, Musée de la Chemiserie. et de l Elégance masculine Maurice Schwob, fondateur de 100.000 Chemises Exposition présentée du 1 er mars au 13 avril 2014 Musée de la Chemiserie et de l Elégance masculine ARGENTON-SUR-CREUSE (INDRE) Communiqué de presse A l'occasion

Plus en détail

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook Yuliana Fransani Une aventure à Paris Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

«l oasis» «la vallée verte». l Artisane Confiturière «la Clef des Champs», «Viginet». «PréCatelan», Mr Alphonse Cellier Camping Cellier

«l oasis» «la vallée verte». l Artisane Confiturière «la Clef des Champs», «Viginet». «PréCatelan», Mr Alphonse Cellier Camping Cellier Notre point de départ de la traversée de St Nectaire se situe devant le camping de la vallée verte, aujourd hui tenu par carole et pascal, mais ce camping à l origine a été créé par un ancien combattant

Plus en détail

Etablir la dévolution successorale

Etablir la dévolution successorale Le recours à un notaire n est pas obligatoire mais il est souvent recommandé. Le recours devient obligatoire dans le cas d une donation, du partage d'une succession dont dépendent des immeubles, de l existence

Plus en détail

Temps de la paix 2014

Temps de la paix 2014 DOSSIER DE PRESSE 20 novembre 2014 Du 1 er dimanche de l Avent à l Epiphanie Temps de la paix 2014 «Une naissance qui fait de nous des frères» Contact presse : Xavier Monmarché 01 44 49 06 36 06 40 25

Plus en détail

Dimanche de la Fête des pères

Dimanche de la Fête des pères Diocèse de Rimouski Dimanche de la Fête des pères 17 juin 2007 ---------------------------------------------------------------------------------------------------- Les Services diocésains de la Formation

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2013-348 QPC du 11 octobre 2013. Mme Henriette B.

Commentaire. Décision n 2013-348 QPC du 11 octobre 2013. Mme Henriette B. Commentaire Décision n 2013-348 QPC du 11 octobre 2013 Mme Henriette B. (Répartition de la pension de réversion entre ayants cause de lits différents) Le Conseil d État a renvoyé au Conseil constitutionnel

Plus en détail

LES CERTIFICATS MEDICAUX

LES CERTIFICATS MEDICAUX Dr Jean Louis VANGI CDOM 73 22 octobre 2012 1 Préambule Banalisation de l acte médical rattaché au certificat médical Engage la responsabilité du médecin Rédaction prudente et respectueuse de certains

Plus en détail

Histoire. Chapitre n.. La place de l Eglise

Histoire. Chapitre n.. La place de l Eglise Histoire Chapitre n.. La place de l Eglise I) François d Assise Problématique : Quels sont les principaux aspects de la vie et de l œuvre de François d Assise? A/ La conversion de François d Assise Fresque

Plus en détail

Progresser par la foi

Progresser par la foi Chapitre 54 Progresser par la foi Il n est pas toujours sage, en effet, de ne rien entreprendre qui entraîne de fortes dépenses sans avoir au préalable l argent nécessaire. Le Seigneur n épargne pas toujours

Plus en détail

S1Le bassin parisien + les Parisii Fiche : carte du bassin parisien : placer les 6 villes principales, les fleuves

S1Le bassin parisien + les Parisii Fiche : carte du bassin parisien : placer les 6 villes principales, les fleuves C est Pas Sorcier Aux origines de Paris S1Le bassin parisien + les Parisii Fiche : carte du bassin parisien : placer les 6 villes principales, les fleuves Le bassin parisien Les Hommes se sont installés

Plus en détail

EGLISE St SERNIN DE MONS

EGLISE St SERNIN DE MONS EGLISE St SERNIN DE MONS La première église de Mons aurait été construite par les Moran (ou Maurand), seigneurs de Mons, vers le 13ème siècle. Au cours des guerres de religion, elle fut pillée et incendiée

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. D'Echo en Echo A l Abbaye. Supplément aux Echos de Saint-Maurice, 1971, tome 67b, p.

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. D'Echo en Echo A l Abbaye. Supplément aux Echos de Saint-Maurice, 1971, tome 67b, p. LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique D'Echo en Echo A l Abbaye Supplément aux Echos de Saint-Maurice, 1971, tome 67b, p. 1-4 Abbaye de Saint-Maurice 2013 A l'abbaye Il nous est impossible de relater

Plus en détail

Weekend à Marseille Du 14 au 16 novembre prochain

Weekend à Marseille Du 14 au 16 novembre prochain Weekend à Marseille Du 14 au 16 novembre prochain Partez à la découverte de la Cité Phocéenne avec la Société des Amis de l IMA Au cours d un weekend de 3 jours à Marseille, nous vous proposons de découvrir

Plus en détail

2) Présidence et administration du comité : chef d entreprise, bureau, secrétaire et trésorier

2) Présidence et administration du comité : chef d entreprise, bureau, secrétaire et trésorier 2) Présidence et administration du comité : chef d entreprise, bureau, secrétaire et trésorier Selon la loi, le comité d entreprise est présidé de droit par le chef d entreprise ou son représentant. Lors

Plus en détail

Une nouvelle muséologie pour le musée moderne

Une nouvelle muséologie pour le musée moderne Une nouvelle muséologie pour le musée moderne André Desvallées, dir., Vagues, une anthologie de la nouvelle muséologie André Desvallées, dans cet extrait de Vagues, une anthologie de la nouvelle muséologie

Plus en détail

Le Droit des Affaires. L environnement juridique des affaires

Le Droit des Affaires. L environnement juridique des affaires Le Droit des Affaires L environnement juridique des affaires LES NOTIONS FONDAMENTALES DU DROIT DES AFFAIRES Définition du droit des affaires Intérêt du droit des affaires Sources du droit des affaires

Plus en détail

Mai et Juin. Bulletin d information Aux membres et amis du poste des basses Cévennes.

Mai et Juin. Bulletin d information Aux membres et amis du poste des basses Cévennes. Bulletin d information Aux membres et amis du poste des basses Cévennes. Armée du Salut 4 rue des écoles 34190 GANGES Mail : posteganges@armeedusalut.fr Tel : 04.67.73.82.79 CCP799.84K Montpellier Officière

Plus en détail

Questionnaire de Conclusion

Questionnaire de Conclusion Lumière(s) Des Nations 1 Centre de formation de serviteurs de Dieu pour les pays francophones Cours N 50 Questionnaire de Conclusion S Claude PAYAN - 1 - Chers frères et sœurs, En conclusion de cette série

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Mercredi 1 er juillet 2015. Saint-Brieuc : la maison médicale de garde s est installée à l hôpital

DOSSIER DE PRESSE Mercredi 1 er juillet 2015. Saint-Brieuc : la maison médicale de garde s est installée à l hôpital GaMAB Garde Médicale de l Agglomération Briochine. Association Départementale pour la Permanence des Soins dans le département des Côtes d Armor Association loi 1901 N Siret : 453 608 465 000 28 ADPS 22

Plus en détail

Villes et Pays d art et d histoire. raconte-moi. Angers. La généalogie à

Villes et Pays d art et d histoire. raconte-moi. Angers. La généalogie à Villes et Pays d art et d histoire raconte-moi La généalogie à Angers Les manuscrits La Bibliothèque municipale d Angers possède plus de 40 000 livres anciens antérieurs au XX e siècle. Le plus vieux date

Plus en détail

Délibération n 2009-199 du 27 avril 2009

Délibération n 2009-199 du 27 avril 2009 Délibération n 2009-199 du 27 avril 2009 Emploi privé- âge- procédure de recrutement-rejet de la candidature sans entretien profil surdimensionné- diplôme- compétences managériales expérience professionnelle

Plus en détail

LES INTERVENANTS DE LA BOURSE DES VALEURS DE CASABLANCA

LES INTERVENANTS DE LA BOURSE DES VALEURS DE CASABLANCA LES INTERVENANTS DE LA BOURSE DES VALEURS DE CASABLANCA Plan INTRODUCTION 1 / LA SOCIÉTÉ DE BOURSE DE CASABLANCA 2 / L AUTORITE DE SURVEILLANCE (CDVM) 3 / LES SOCIETES DE BOURSE 4 / LES ORGANISMES DE PLACEMENT

Plus en détail

Revue de Presse AVIGNON 2014

Revue de Presse AVIGNON 2014 Revue de Presse AVIGNON 2014 1 2 3 4 5 6 7 8 PRESSE PARIS «Célimène et le Cardinal» : sur la corde raide Jacques Rampal est un auteur de théâtre confirmé. Il le fallait pour s attaquer simultanément

Plus en détail

Par alliance : Armando Perez

Par alliance : Armando Perez Par alliance : Armando Perez Thèmes France, francophonie et langue française Concept D origine cubaine, Armando Perez nous emmène dans les lieux qu il fréquente à Miami pour nous parler de lui-même, de

Plus en détail

Ensemble, soutenons le Bleuet de France!

Ensemble, soutenons le Bleuet de France! DOSSIER DE PRESSE Il ne peut y avoir de Solidarité sans Mémoire Depuis 1991, les fonds récoltés par l Œuvre Nationale du Bleuet de France (ONBF) permettent d accompagner la politique mémorielle de l ONACVG.

Plus en détail

La première croisade. Marie Desmares

La première croisade. Marie Desmares La première croisade Iconographie du template Pierre l ermite menant la croisade populaire / Abreviamen de las Estorias Chevalier croisé / Commanderie de Cressac L appel à la croisade Contre qui le pape

Plus en détail

On parle beaucoup aujourd hui de

On parle beaucoup aujourd hui de Couverture Noël: une reconnaissante dépendance du Christ Le message de Sa Grâce Rowan Williams, archevêque de Canterbury, pour les lecteurs de 30Jours On parle beaucoup aujourd hui de ceux qui préfèrent

Plus en détail

Centre d Histoire du droit de l Université Rennes 1

Centre d Histoire du droit de l Université Rennes 1 Centre d Histoire du droit de l Université Rennes 1 COLLOQUE UNIVERSITAIRE DU SEPTIEME CENTENAIRE DE SAINT YVES Présidé conjointement par : Tréguier, les jeudi 15 mai et vendredi 16 mai 2003, au Théâtre

Plus en détail

N 2345 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 2345 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 2345 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 25 mai 2005. PROPOSITION DE LOI abrogeant l article 434-7-2 du code

Plus en détail

SÉMINAIRE DE PARIS. Devenir prêtre Pourquoi pas moi?

SÉMINAIRE DE PARIS. Devenir prêtre Pourquoi pas moi? SÉMINAIRE DE PARIS Devenir prêtre Pourquoi pas moi? Être prêtre du diocèse de Paris 571 C est le nombre de prêtres du diocèse de Paris en activité. 2 Quel est le rôle d un prêtre à Paris? Après son ordination,

Plus en détail

COMPRENDRE LES ENJEUX DE LA VISITE DU PAPE FRANÇOIS EN AMÉRIQUE

COMPRENDRE LES ENJEUX DE LA VISITE DU PAPE FRANÇOIS EN AMÉRIQUE OBSERVATOIRE GÉOPOLITIQUE DU RELIGIEUX COMPRENDRE LES ENJEUX DE LA VISITE DU PAPE FRANÇOIS EN AMÉRIQUE PAR FRANÇOIS MABILLE Professeur de Sciences politiques au sein de la Faculté Libre de Droit septembre

Plus en détail

Les enceintes de Paris

Les enceintes de Paris Une brève histoire de l aménagement de Paris et sa région Les enceintes de Paris L administration et l expansion de Paris sous l Ancien régime : L administration de Paris Les différentes enceintes Les

Plus en détail

Venise, une grande ville marchande

Venise, une grande ville marchande Venise, une grande ville marchande Iconographie du template Pierre l ermite menant la croisade populaire / Abreviamen de las Estorias Chevalier croisé / Commanderie de Cressac Utilise Google earth pour

Plus en détail

LOI SUR L ADOPTION RENFORÇANT LES DROITS DE L ADOPTÉ DANS SA NOUVELLE FAMILLE

LOI SUR L ADOPTION RENFORÇANT LES DROITS DE L ADOPTÉ DANS SA NOUVELLE FAMILLE LOI SUR L ADOPTION RENFORÇANT LES DROITS DE L ADOPTÉ DANS SA NOUVELLE FAMILLE Moniteur No Avril.. DÉCRET DU 4 AVRIL 1974 SUR L ADOPTION RENFORÇANT LES DROITS DE L ADOPTÉ DANS SA NOUVELLE FAMILLE DÉCRET

Plus en détail

JE SUIS UNE FEMME, JE VIS EN COUPLE ET JE VEUX ME SÉPARER OU DIVORCER

JE SUIS UNE FEMME, JE VIS EN COUPLE ET JE VEUX ME SÉPARER OU DIVORCER JE SUIS UNE FEMME, JE VIS EN COUPLE ET JE VEUX ME SÉPARER OU DIVORCER QUE DOIS-JE FAIRE? Que dois-je faire? Que dois-je savoir avant de prendre ma décision? Quelles sont les démarches légales et de régularisation?

Plus en détail

PROLOGUE À L AFFAIRE VERRÈS DISCOURS CONTRE CAECILIUS DIT LA DIVINATION 1

PROLOGUE À L AFFAIRE VERRÈS DISCOURS CONTRE CAECILIUS DIT LA DIVINATION 1 PROLOGUE À L AFFAIRE VERRÈS DISCOURS CONTRE CAECILIUS DIT LA DIVINATION 1 I. 1. Si l un de vous, messieurs les juges, ou quelqu un dans l assistance s étonne par hasard de me voir moi qui suis mêlé aux

Plus en détail

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs,

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs, 6 ième dimanche de Pâques C Frères et Sœurs, Jésus venait de dire : «SI QUELQU UN M AIME, IL RESTERA FIDÈLE À MA PAROLE ; MON PÈRE L AIMERA, NOUS VIENDRONS CHEZ LUI; NOUS IRONS DEMEURER AUPRÈS DE LUI»

Plus en détail

11 e Colloque de la Saint-Yves

11 e Colloque de la Saint-Yves 11 e Colloque de la Saint-Yves BULLETIN DE PARTICIPATION AU COLLOQUE Nom :... Prénom:... Qualité :... Adresse :...... Nombre de participants au colloque (avec déjeuner) 60 x =... (sans déjeuner) 30 x =...

Plus en détail

Système de gestion de sécurité dans le transport ferroviaire

Système de gestion de sécurité dans le transport ferroviaire Système de gestion de sécurité dans le transport ferroviaire Dr CHEN Daoxing, ingénieur expert au Bureau de la sécurité des transports du Canada Présentation générale du système de sécurité Définition

Plus en détail

MARIAGE. Adresse du futur foyer: En l église paroissiale: Date du mariage, A (numéro postal, localité, commune) Diocèse de: ENTRE

MARIAGE. Adresse du futur foyer: En l église paroissiale: Date du mariage, A (numéro postal, localité, commune) Diocèse de: ENTRE DOC. VI. MARIAGE Date du mariage, En l église paroissiale: A (numéro postal, localité, commune) Diocèse de: ENTRE (Nom et prénoms du fiancé) (Nom et prénoms de la fiancée) Adresse actuelle: (localité et

Plus en détail

ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE LE BARREAU DU QUÉBEC LE CONSEIL NATIONAL DES BARREAUX

ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE LE BARREAU DU QUÉBEC LE CONSEIL NATIONAL DES BARREAUX ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE LE BARREAU DU QUÉBEC ET LE CONSEIL NATIONAL DES BARREAUX ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES

Plus en détail

Comment t accueillir dans la classe?

Comment t accueillir dans la classe? Comment t accueillir dans la classe? Souvent, l accueil des élèves en début d année est limité à son strict minimum (visite, présentation rapide et informelle, quelques activités d échanges ) En plus de

Plus en détail

Ritterhude 1. Photo : Léa

Ritterhude 1. Photo : Léa Ritterhude 1 Durant le voyage en Allemagne qui s est passé du 04 au 11 décembre 2014, nous avons entre autre, visité 4 villes, Ritterhude, ville, où nous avons été hébergés chez nos correspondants, Brême,

Plus en détail

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM,

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Hotel SARAKAWA, Vendredi 22 novembre 2013 ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Représentante

Plus en détail