Feuille de route

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Feuille de route 2013-2016"

Transcription

1 Archidiocèse de sherbrooke Vers un nouveau réseau de collaborations Feuille de route Malgré les changements apportés, la diminution des ressources humaines et matérielles en milieu ecclésial demeure toutefois préoccupante. Désormais, une réflexion au sujet de la prise en charge et de l animation des communautés chrétiennes s impose pour que notre Église maintienne la vitalité qui lui permettra de continuer sa mission de service et d annonce au cœur du monde. Mettant de l avant une structure diocésaine ajustée au contexte actuel, le présent document. s intéresse aux responsabilités, à la formation et au soutien des personnes appelées à intervenir en première ligne de la vie pastorale. Les objectifs, les pistes d intervention et les échéanciers proposés constituent une «feuille de route» qui nous mènera à renouveler le visage de l Église chez nous entre 2013 et La réflexion ayant conduit à ce texte a été menée au Bureau de coordination de la pastorale diocésaine. Pour ce qui est de la mise en œuvre des orientations, elle sera sous la responsabilité des régions pastorales et des Services diocésains. Ces instances auront à informer, mobiliser et soutenir les prêtres, les diacres permanents, les agentes et agents de pastorale, ainsi que toutes les personnes engagées au Service de l Évangile. 1 1

2 Nous recentrer sur la Mission L analyse des avancées et des défis 1 vécus en Église aujourd hui, nous oblige à revenir à une question souvent reprise à travers les siècles: comment allons-nous rendre compte de notre foi et la proposer? Il va de soi que nous annoncerons la Bonne Nouvelle, que nous proposerons la foi, d abord en nous recentrant sur la mission confiée à l Église. Le document Vers un nouveau réseau de paroisses rappelait ainsi l essentiel de cette mission : La raison d être de l Église est d amener des femmes et des hommes à la rencontre de Jésus Christ. Ce faisant, n o u s p r o m o u v o n s la dignité humaine et la valeur de l existence. Nous contribuons à la justice, à la paix et au bonheur du monde. Le Seigneur l a affirmé : «Je suis venu pour que tous aient la vie et qu ils l aient en abondance.» (Jean 10, 10) 2 Préciser notre organisation Disciples du Christ et guides de son peuple, nous devons nous recentrer sur la mission confiée, mais aussi chercher comment l accomplir. Voulant répondre aux besoins spirituels et religieux de nos contemporains, nous devons ensemble identifier comment investir nos charismes et nos énergies. Cette question des ressources humaines et de leur collaboration à la mission est désormais une préoccupation incontournable en Église. D une part, parce que les ministères notamment le ministère presbytéral connaissent un très faible renouvellement. Et, d autre part, parce que peu de personnes acceptent d assumer des engagements ecclésiaux. C est précisément des solutions à cette désaffection du bénévolat en Église que le présent document veut proposer. Il ne s agit pas uniquement d identifier des paroisses à fusionner ou des bâtiments dont il faut changer la vocation. Désormais, les regards se tourneront vers l animation des communautés et la prise en charge des structures paroissiales. De nouvelles formes de coresponsabilité doivent émerger qui tiennent compte de la théologie des ministères et des charismes portés par les ministres ordonnés et les laïcs. Développer une «spiritualité de la communion» Solidaires face au changement, nous expérimenterons des formes de collaboration inédites et déstabilisantes où nous aurons à évelopper notre souci les uns des autres en cherchant à vivre ce que Jean-Paul II nommait la «spiritualité de la communion». A titre de bénévoles ou de ministres, nous devrons demeurer vigilants pour que nos engagements ne nous happent pas et qu ils nous laissent du temps pour croître dans la fraternité, la solidarité et la prière commune. Alors que notre Église prend les allures d un «petit reste» vivant sur une terre étrangère marquée par le pluralisme et la laïcité, nous avons besoin les uns des autres. Nous devons prendre soin les uns des autres. 2 1 Au sujet des difficultés et des nouvelles pousses actuelles, voir Vers un nouveau réseau de paroisses, pages Vers un nouveau réseau de paroisses, page 7. 2

3 La poursuite des réaménagements territoriaux et physiques L organisation territoriale en paroisses continuera à être le modèle que nous privilégierons pour l Église de Sherbrooke. En conséquence, la création de paroisses couvrant des territoires plus vastes et regroupant des populations plus nombreuses se poursuivra puisqu elle facilite la concertation de même que le partage des ressources humaines et financières. Un plan de réaménagement des territoires paroissiaux a été élaboré et nous acheminera vers la configuration territoriale suivante au 1 er janvier 2016 : La Région pastorale de Sherbrooke comptera entre 9 à 13 paroisses. La Région pastorale Asbestos - Valcourt- Windsor comptera 3 ou 4 paroisses. La Région pastorale Coaticook-Magog comptera entre 7 à 13 paroisses. La Région pastorale Disraéli-East-Angus- Lac-Mégantic comptera entre 5 à 10 paroisses. La transformation progressive de la prise en charge L expérience vécue, ici et ailleurs, m o n t r e que la réorganisation des structures paroissiales suppose une vaste transformation des tâches pastorales et administratives. Quatre principes nous aideront à entrer dans une perspective de renouvellement de la prise en charge et d émergence de réseaux de collaboration nouveaux : Principe 1. Le maintien ou le développement de communautés de plus petite taille au cœur des vastes paroisses créées pour faciliter le partage des ressources humaines et matérielles. Principe 2. La désignation d équipes pastorales à la tête de chaque paroisse en vue de favoriser un déploiement harmonieux des responsabilités et des charismes, dans le respect d une saine théologie des ministères. Principe 3. La constitution dans chaque communauté d une équipe d animation composée principalement de bénévoles qui, soutenus par un ou des membres de l équipe pastorale, ont pour responsabilité de veiller à la vitalité de leur milieu. Principe 4. La préservation de rassemblements dominicaux réguliers (messe ou ADACE) dans les communautés afin d y maintenir la vitalité et le désir de s engager. 3 3

4 À propos du maintien et du développement des communautés (principe 1) Invariablement, le réaménagement des territoires paroissiaux laisse planer des doutes au sujet de l avenir des milieux petits et moins favorisés. Certaines personnes croient en effet que la réorganisation entraîne immanquablement la «fermeture des petites paroisses» ou la dévitalisation de certains quartiers. Nous devons contrer cette perception négative en insistant sur le fait que les mesures mises de l avant dans Vers un nouveau réseau de collaborations visent à donner un avenir aux réseaux existants et à favoriser le développement de nouveaux pôles d animation. Une des mesures prévues est la création, au sein des paroisses, de communautés où tous travailleront à développer le sentiment d appartenance et le réflexe de la prise en charge. Le maintien ou la création de communautés à taille humaine dans les grands ensembles territoriaux que seront les futures paroisses vise à contrer l anonymat et à favoriser la rencontre des besoins humains et spirituels de nos contemporains. L émergence de telles communautés concerne aussi bien les milieux ruraux où la réalité de villages facilite leur implantation, que les villes où il conviendra d imaginer des modalités nouvelles de regroupement. Des communautés de quartier, des communautés affinitaires et des communautés culturelles pourront ainsi cohabiter sur le territoire d une même paroisse et se rassembler régulièrement lors des célébrations dominicales. À propos de la désignation d équipes pastorales à la tête de chaque paroisse (principe 2) En matière de ressources humaines pastorales, le document Vers un nouveau réseau de paroisses établissait des principes qu il convient d étudier et de conserver : Pour chaque paroisse constituant notre diocèse, il y aura une seule équipe de pastorale, une seule assemblée de fabrique, un seul secrétariat. ( ) (L équipe pastorale) sera formée de personnes mandatées par l évêque pour animer l ensemble de la vie paroissiale. 3 La mise en place des équipes sera une étape importante, un premier pas sur le chemin de la conversion de nos structures pastorales. Chaque personne appelée à faire partie d une équipe travaillera à y développer la «spiritualité de la communion» évoquée plus tôt. Car, comme le notait Jean-Paul II, «c est en réalisant cette communion d amour que l Église se manifeste comme «sacrement», c est-à-dire comme «le signe et l instrument de l union intime avec Dieu et de l unité de tout le genre humain» 4. Le travail à faire pour introduire cette réalité des équipes pastorales ne sera donc pas d ordre canonique ou théologique puisque cette éventualité est prévue dans le code 5. Il consistera surtout à faire évoluer les mentalités des hommes et des femmes, des ministres ordonnés et des laïcs, appelés à constituer ces équipes Vers un nouveau réseau de paroisses, page La Lettre Apostolique Novo millennio ineunte (2001), no. 42.

5 De telles équipes s appuient en effet sur un partage réel des responsabilités, sur le respect du principe du «pasteur propre» et sur la présence d une «figure d autorité» reconnue par l Autorité diocésaine et par les gens du milieu. L implantation des équipes pastorales et le développement de la spiritualité de communion se feront au rythme des nominations et de la création des nouvelles paroisses. Mais déjà, il a été prévu que des formations et des ressourcements aideront les personnes concernées à apprivoiser cette nouvelle réalité. À propos de la constitution dans chaque communauté d une équipe d animation (principe 3) L analyse des approches qui ont permis la croissance récente de l Église dans plusieurs pays démontre qu il est essentiel de valoriser et renouveler l engagement bénévole dans les communautés 6. Il ne saurait en être autrement dans l Église de Sherbrooke. Pour cette raison, la réorganisation des paroisses, la création de communautés et la constitution d équipes pastorales doivent s accompagner d un effort pour identifier et former des forces vives capables d assumer des responsabilités dans leur communauté et, au besoin, dans l ensemble de la paroisse. Sans tarder, dans chaque communauté, une équipe d animation communautaire sera mise sur pied. Composée principalement de bénévoles élus et placée sous la responsabilité d un(e) répondant(e), cette équipe a pour mission de s assurer que les principaux services pastoraux sont offerts dans la communauté dont elle partage la responsabilité avec l équipe pastorale. Les équipes généreront de la vitalité en prenant en charge certains projets pastoraux et financiers 7, mais surtout en devenant des inlassables «recruteurs de bénévoles». Pour se resituer face à la mission à accomplir, les équipes pastorales, les équipes d animation communautaire et toutes les personnes engagées en Église auront intérêt à revenir aux appels de l Évangile, notamment à ceux lancés aux chapitres 25 et 28 de l évangile selon saint Matthieu. Concrètement cela pourra se traduire par la mise sur pied d un comité de visite aux personnes seules ou malades, par le 5 Code de droit canonique, canon Voir notamment Pierre-Alain Giffard, La croissance de l'église - Outils et réflexions pour dynamiser nos paroisses, Pneumathèque, Là où il existe un comité de gestion, une transition sera à vivre pour que ce comité devienne progressivement une équipe d animation communautaire. 5 5

6 développement d un comité d accueil des personnes qui aménagent dans la communauté et des personnes migrantes Là où les besoins sont évidents et où les ressources le permettent, on envisagera la possibilité de créer des comités de tâche intervenant dans plusieurs communautés ou sur une base paroissiale. Cela sera sans doute pertinent pour la liturgie, la catéchèse, les communications Au sujet du Conseil paroissial de pastorale (CPP), il est souhaité qu il en existe un dans chaque paroisse, que ce conseil regroupe des représentants des forces vives de l ensemble des communautés de la paroisse et qu il soit une instance de concertation et de partage d informations entre les équipes d animation communautaire. À propos des rassemblements dominicaux dans les communautés (principe 4) L importance de l eucharistie dominicale nous invite à faire preuve de créativité et de rigueur, dans la recherche de solutions en matière de célébration de la foi. Plusieurs facteurs sont à considérer : l aménagement d un horaire dominical raisonnable pour les prêtres œuvrant en paroisse; l importance de maintenir des célébrations dans les grands centres; la possibilité d offrir, sans risque de confusion, d e s r a s s e m b l e m e n t s dominicaux animés par des diacres, des agent(e)s de pastorale ou des baptisés œuvrant bénévolement. Ayant étudié la question à la lumière des expériences vécues ici et ailleurs, il a été convenu de privilégier le maintien de rassemblements dominicaux réguliers dans toutes les communautés où cela est possible. Cette mesure qui s appuie sur la stabilité des horaires de célébrations locaux vise à accroître l accessibilité aux rassemblements pour les personnes intéressées à se joindre à la communauté convoquée pour la prière. Dans un milieu donné, l horaire et le lieu des célébrations devraient donc être stables et la population devrait être informée adéquatement à leur sujet. Dans les milieux ruraux de petite taille, le rassemblement dominical proposé à la population variera dans sa forme puisqu il s agira d une célébration eucharistique ou d une ADACE. Pour ce qui est des centres urbains plus importants, il conviendra d y maintenir, à heure fixe, au moins une célébration eucharistique par dimanche. La réflexion au sujet des célébrations dominicales ne doit pas nous faire perdre de vue que les chrétiennes et chrétiens sont aussi appelés à célébrer leur foi au quotidien et à des moments importants de leur vie. Dans le contexte actuel, il va de soi que la célébration de l eucharistie en semaine deviendra exceptionnelle. Un ajustement de perspective est à faire : nous devons favoriser la redécouverte de l équilibre qui existe entre la prière communautaire vécue le dimanche lorsque la communauté se rassemble pour l eucharistie ou l ADACE et la 6 6

7 prière individuelle vécue au quotidien. En ce sens, pour que les personnes puissent aller, par elles-mêmes, quotidiennement à la rencontre du Seigneur, il convient de favoriser la découverte de la Liturgie des heures, de la Lectio divina, de la Prière de contemplation, de la Méditation chrétienne, des Cellules paroissiales d évangélisation, etc. La réflexion devra aussi se prolonger à la question des funérailles, des mariages, des baptêmes... Il s agit de se demander qui peut et doit présider ces rassemblements, mais aussi si ces célébrations doivent être centralisées dans des «Églises chefs-lieux» ou s il est pastoralement plus valable de les offrir dans les petits centres. Le Secteur pastoral et les divers conseils réfléchiront à ces questions. Conclusion Les changements auxquels nous appelle Vers un nouveau réseau de collaborations se feront progressivement. Notre avenir diocésain sera jalonné de joies et de belles réalisations, mais aussi de ratés et de déceptions. Malgré tout, nous devrons garder le regard fixé sur notre mission qui est d aider les diocésains et diocésaines à vivre leur foi au quotidien, à croire de manière éclairée et à célébrer de manière significative au sein de communautés toujours plus rayonnantes! Le renouvellement de l engagement en Église auquel nous sommes aujourd hui conviés est à lui seul une entreprise colossale alors qu il y a tant à faire pour maintenir les «services essentiels». Ici encore, il s agit d un investissement dans le futur. Mieux, il s agit d un retour à l essentiel de la mission si on considère le tout sous l angle de la vocation baptismale et de l évangélisation qui nous appellent à être des témoins engagés. En cette Année de la foi, marchons avec confiance à la suite de Jésus Christ qui nous guide et nous soutient au cœur de la Mission. Que le Seigneur nous garde confiantes et confiants, lui qui a accepté d avoir besoin de nous pour porter la Bonne Nouvelle en actes et en paroles. + Luc Cyr Archevêque de Sherbrooke 7 7

8 Un modèle paroissial pour favoriser la prise en charge A. La paroisse La paroisse est un rassemblement de communautés qui couvre un territoire vaste pouvant englober plusieurs villes et villages. Elle a à sa tête une équipe pastorale sous la responsabilité d un prêtre-curé, d un diacre ou d un(e) agent(e) de pastorale. Dans ce cas, le curé d une paroisse voisine ou un autre prêtre agit comme modérateur de l équipe. B. Les communautés En milieu rural, les communautés sont avant tout les anciennes paroisses dissoutes et fusionnées pour former la paroisse de grande taille. En ville, outre les anciennes paroisses, des communautés affinitaires ou de quartier peuvent être proposées afin d éviter l anonymat des grands ensembles paroissiaux. Les communautés d une même paroisse doivent s unir autour de certains projets communs et de certaines célébrations. C. L équipe d animation communautaire Dérivée ou non d un conseil ou d un comité de gestion, l équipe d animation communautaire est composée principalement de personnes bénévoles qui ont pour mandat de veiller à la vitalité de leur milieu. Les membres de l équipe d animation communautaire sont élus par les paroissiens, soutenus par les Services diocésains et encadrés par l équipe pastorale. D. L équipe pastorale Composée principalement de personnes nommées ou mandatées par Mgr l Archevêque, elle est d abord sur place pour soutenir l engagement baptismal des paroissiens et les aider à vivre, à croire et à célébrer la foi catholique. E. Le conseil paroissial de pastorale (CPP) Rassemblant un ou des membres de l équipe pastorale, des représentants des équipes d animation communautaire et, au besoin, d autres intervenants locaux, le CPP vise le partage des informations et la concertation entre les communautés. 8 8

NOTES À L INTENTION DES INTERVENANTS

NOTES À L INTENTION DES INTERVENANTS Le baptême le début d un cheminement! PARCOURS POUR ACCOMPAGNER LES PARENTS QUI DEMANDENT LE BAPTÊME POUR LEUR ENFANT Service de la catéchèse Archidiocèse de Saint-Boniface PARCOURS POUR ACCOMPAGNER LES

Plus en détail

SYNTHÈSE DES RÉPONSES AU QUESTIONNAIRE SUR LA

SYNTHÈSE DES RÉPONSES AU QUESTIONNAIRE SUR LA SYNTHÈSE DES RÉPONSES AU QUESTIONNAIRE SUR LA FORMATION DES CATÉCHÈTES Sur 48 diocèses présents à la session, nous avons reçu les réponses de 35 diocèses. (73%) 1. Dans votre diocèse, qui propose des formations

Plus en détail

Le Baptême des petits enfants en 25 questions

Le Baptême des petits enfants en 25 questions Le Baptême des petits enfants en 25 questions 1. Les parents doivent-ils être baptisés pour demander le baptême de leur Non, puisque c est la personne qui va recevoir le baptême qui est concernée. Tous

Plus en détail

FONDEMENT THÉOLOGIQUE DE L ÉGLISE X

FONDEMENT THÉOLOGIQUE DE L ÉGLISE X Introduction FONDEMENT THÉOLOGIQUE DE L ÉGLISE X 1. Il n y a qu un seul Dieu vivant le Père, le Fils et le Saint Esprit qui crée, sauve et donne la vie. La création et le salut viennent de la main de Dieu

Plus en détail

Plan de 2 ans CÉFFA 2014-2016 (modifié le 5 juin 2014)

Plan de 2 ans CÉFFA 2014-2016 (modifié le 5 juin 2014) Plan de 2 ans 2014-2016 (modifié le 5 juin 2014) Codes : E École P Paroisses F Famille J Jeunesse Jeunes adultes Formation e F, Parcours de formation liturgique sacramentelle E Ateliers pour les enseignants

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

PÈLERINAGE INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES DES SÉMINAIRES DE FRANCE. «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile»

PÈLERINAGE INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES DES SÉMINAIRES DE FRANCE. «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile» LOURDES 8-10 NOVEMBRE 2014 PÈLERINAGE DES SÉMINAIRES DE FRANCE «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile» INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES Chers amis séminaristes,

Plus en détail

Règlement épiscopal no 2 révisé concernant la location et la vente des édifices religieux dans le diocèse de Nicolet

Règlement épiscopal no 2 révisé concernant la location et la vente des édifices religieux dans le diocèse de Nicolet Règlement épiscopal no 2 révisé concernant la location et la vente des édifices religieux dans le diocèse de Nicolet 1 - Problématique Depuis 2005, les réaménagements pastoraux se sont multipliés dans

Plus en détail

Dessiner l Eglise de demain

Dessiner l Eglise de demain Dessiner l Eglise de demain Eglise Réformée Evangélique du Canton de Neuchâtel Programme de législature 2012 2016 EREN programme de législature - 2 - Qu est-ce qu un programme de législature? Synode 165è

Plus en détail

Communauté de paroisses Saint Jean-Baptiste Des Portes d Alsace Jésus-Christ au coeur pour tous

Communauté de paroisses Saint Jean-Baptiste Des Portes d Alsace Jésus-Christ au coeur pour tous Communauté de paroisses Saint Jean-Baptiste Des Portes d Alsace 2012 Jésus-Christ au coeur pour tous 2017 cathophalsbourg.over-blog.com 2 S informer par le blog internet Infos pratiques, actualités de

Plus en détail

Dimanche de la Fête des pères

Dimanche de la Fête des pères Diocèse de Rimouski Dimanche de la Fête des pères 17 juin 2007 ---------------------------------------------------------------------------------------------------- Les Services diocésains de la Formation

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Comment faire pour le baptême d un tout «petit» enfant?

Comment faire pour le baptême d un tout «petit» enfant? Comment faire pour le baptême d un tout petit» enfant? Prendre contact Pour inscrire votre demande de baptême et vous informer, vous avez deux possibilités au choix : a)-des accompagnateurs vous accueillent

Plus en détail

PARCOURS CONFIRMATION 2013 2014

PARCOURS CONFIRMATION 2013 2014 Paroisses de Vionnaz, Revereulaz, Vouvry, Port-Valais PARCOURS CONFIRMATION 2013 2014 Info automne 2012 «Ô Esprit Saint, enseigne-moi ce que tu m appelles à faire et aide-moi à bien le faire» Le sacrement

Plus en détail

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI IIIe dimanche de l'avent «Gaudete», 16 décembre 2012 [Vidéo] Galerie photographique Chers frères

Plus en détail

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière pour l année 2015 Universelle La promotion de la paix JANVIER Pour que ceux qui appartiennent aux différentes traditions religieuses

Plus en détail

A n n o n c e s (42 ème semaine 2014)

A n n o n c e s (42 ème semaine 2014) Paroisse Saint Jean Bosco 79, rue Alexandre Dumas 75020 Paris Tel. 01 43 70 29 27 Fax 01 43 70 60 87- Courriel : paroissestjeanbosco@orange.fr HORAIRE DES MESSES en semaine à 19h00 à l Oratoire dominicales

Plus en détail

LE CATÉCHUMÉNAT. Table des matières Introduction... 3. l. Le catéchuménat... 3

LE CATÉCHUMÉNAT. Table des matières Introduction... 3. l. Le catéchuménat... 3 LE CATÉCHUMÉNAT POLITIQUE DIOCÉSAINE Table des matières Introduction... 3 l. Le catéchuménat... 3 Qu est-ce que le catéchuménat?... 3 Premier temps : Le pré-catéchuménat... 4 Accueil de la demande et temps

Plus en détail

Introduction POUR ALLER PLUS LOIN

Introduction POUR ALLER PLUS LOIN POUR ALLER PLUS LOIN COMITÉ DU LAÏCAT Assemblée des évêques catholiques du Québec L es questions suggérées précédemment s adressent soit aux mouvements, soit aux communautés chrétiennes. Il serait intéressant

Plus en détail

À qui s adresse cette fiche :

À qui s adresse cette fiche : Fiche d accompagnement no. 7 Pour que tout se fasse en vérité À propos de la célébration de l appel décisif et de l inscription du nom Catéchuménat de Montréal Voies d avenir en pastorale catéchuménale

Plus en détail

Document de référence pour le diaconat en Essonne

Document de référence pour le diaconat en Essonne Document de référence pour le diaconat en Essonne Illustrations ADECE - Communication Présentation du document Ce document est le document de référence du diocèse d Évry - Corbeil-Essonnes pour le diaconat.

Plus en détail

Un souffle de vie. au cœur de la communauté chrétienne

Un souffle de vie. au cœur de la communauté chrétienne Un souffle de vie au cœur de la communauté chrétienne LA CELLULE-JEUNESSE Présentement notre Église a une grande difficulté à rejoindre les adolescentes et adolescents. Cela est un constat et non une démission.

Plus en détail

ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1

ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1 ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1 1. INTRODUCTION L OFS, en vertu de sa propre vocation, doit veiller à partager sa propre expérience de vie évangélique avec les jeunes qui se sentent attirés

Plus en détail

Jubilé de la Miséricorde

Jubilé de la Miséricorde Pardonne Partage Aime Jubilé de la Miséricorde Découvre l année de la miséricorde en t amusant C est quoi un Jubilé? Qu est-ce que la miséricorde? 1 A tes crayons! 2 Qu est-ce qu un jubilé? Un jubilé est

Plus en détail

Poursuivre et élargir la route viatorienne Province du Canada : 2010-2014

Poursuivre et élargir la route viatorienne Province du Canada : 2010-2014 Poursuivre et élargir la route viatorienne Province du Canada : 2010-2014 Sommaire o Des défis o Une animation o Des responsabilités partagées o Un calendrier des principaux événements communautaires Chers

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

PROVINCE DE MARSEILLE (5) Diocèse d Aix en Provence et Arles REMODELAGE PASTORAL TERRITORIAL ET EQUIPE DE PRETRES

PROVINCE DE MARSEILLE (5) Diocèse d Aix en Provence et Arles REMODELAGE PASTORAL TERRITORIAL ET EQUIPE DE PRETRES PROVINCE DE MARSEILLE (5) Diocèse d Aix en Provence et Arles REMODELAGE PASTORAL TERRITORIAL ET EQUIPE DE PRETRES Un territoire, une histoire Ce projet concerne un ensemble pastoral de 28 700 habitants

Plus en détail

projet pastoral 2014-2016 L'Evangile pour tous, j'y crois Une paroisse plus attentive aux besoins des habitants

projet pastoral 2014-2016 L'Evangile pour tous, j'y crois Une paroisse plus attentive aux besoins des habitants projet pastoral 2014-2016 L'Evangile pour tous, j'y crois Une paroisse plus attentive aux besoins des habitants Pourquoi un projet pastoral paroissial? Bernard Rosnet - curé de la paroisse Saint-Aubin

Plus en détail

Le mariage en 27 questions

Le mariage en 27 questions Le mariage en 27 questions 1. Combien de temps faut-il pour préparer un mariage? L Église catholique demande aux fiancés de se présenter dans leur paroisse au moins un an avant la date souhaitée. Ceci

Plus en détail

Présentation du Texte national pour l orientation de la catéchèse en France

Présentation du Texte national pour l orientation de la catéchèse en France Présentation du Texte national pour l orientation de la catéchèse en France Une catéchèse pour tous et pour tous les âges de la vie. C est en substance l objectif du Texte national pour l orientation de

Plus en détail

Guide du responsable de communauté locale

Guide du responsable de communauté locale COMMUNAUTE DE VIE CHRETIENNE FRANCE 47 rue de la Roquette 75011 PARIS Tél : 33 (0)1 53 36 02 25 Fax : 33 (0)1 53 36 02 45 E-mail: contact@cvxfrance.com web : http://www.cvxfrance.com Guide du responsable

Plus en détail

MISSIONNAIRE MONDIALE

MISSIONNAIRE MONDIALE JOURNÉE MISSIONNAIRE MONDIALE DIMANCHE 18 OCTOBRE 2015 S informer Prier Partager Alessia GIULIANI/CPP/CIRIC Va, Je t envoie! QUÊTE MONDIALE POUR LA MISSION DOSSIER 12, rue Sala 69287 Lyon cedex 02 Tél.

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

CHARTE DE L ASSOCIATION

CHARTE DE L ASSOCIATION CHARTE DE L ASSOCIATION Référence : 100.01 Validation : 01.06.99 Fichier :O\CVD98\classeurCVD\management\100.01_charte Nous sommes solidaires 2 CHARTE DE CARITAS VAUD Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de

Plus en détail

Jubilé de la miséricorde. Le don de l indulgence

Jubilé de la miséricorde. Le don de l indulgence Jubilé de la miséricorde Le don de l indulgence Une petite histoire pour comprendre en une minute : C est l histoire d un petit garçon. En jouant au ballon dans le jardin, il casse la fenêtre du voisin

Plus en détail

Session. L élaboration de la vision, de la mission. et du plan d action. Guide du participant. La Fédération provinciale des

Session. L élaboration de la vision, de la mission. et du plan d action. Guide du participant. La Fédération provinciale des Session L élaboration de la vision, de la mission et du plan d action Guide du participant Préparé par La Fédération provinciale des comités de parents du Manitoba Saint-Boniface Septembre 1996 Avant propos

Plus en détail

SÉMINAIRE DE PARIS. Devenir prêtre Pourquoi pas moi?

SÉMINAIRE DE PARIS. Devenir prêtre Pourquoi pas moi? SÉMINAIRE DE PARIS Devenir prêtre Pourquoi pas moi? Être prêtre du diocèse de Paris 571 C est le nombre de prêtres du diocèse de Paris en activité. 2 Quel est le rôle d un prêtre à Paris? Après son ordination,

Plus en détail

Code de conduite pastorale

Code de conduite pastorale Code de conduite pastorale à l intention des prêtres, diacres, séminaristes, employés et bénévoles engagés dans le ministère et les autres services de l archidiocèse d Ottawa Contenu 1 Préambule Code de

Plus en détail

Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52.

Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52. Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52. La météo ou le climat? «Comme ils parlaient ainsi, Jésus fut présent

Plus en détail

GUIDE DES PROFESSIONS EN ÉGLISE

GUIDE DES PROFESSIONS EN ÉGLISE GUIDE DES PROFESSIONS EN ÉGLISE INTRODUCTION L Église catholique a reçu du Christ lui-même quatre missions principales : annoncer la Parole de Dieu, célébrer la liturgie et les sacrements, se mettre au

Plus en détail

Déclaration au personnel et à l Eglise

Déclaration au personnel et à l Eglise Déclaration au personnel et à l Eglise Dans quelques instants, je vais présenter un communiqué concernant les suppressions de postes et autres réductions de dépenses nécessaires. Avant tout, je suis profondément

Plus en détail

2012/2013 SAINT-JEAN-DE-MONTMARTRE GRANDES ORIENTATIONS DE LA VIE PAROISSIALE

2012/2013 SAINT-JEAN-DE-MONTMARTRE GRANDES ORIENTATIONS DE LA VIE PAROISSIALE SAINT-JEAN-DE-MONTMARTRE 2012/2013 Renseignements pratiques : Paroisse St Jean de Montmartre 21 rue des Abbesses 75018 www.saintjeandemontmartre.com 12 St-Jean de Montmartre Grandes orientations Avent

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN Adoptée le 21 juin 1995 CA-95-20-190

Plus en détail

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer Guide du parent accompagnateur Préparation à la Confirmation Guide d animation Partie III : Annoncer 2 Partie III : Annoncer (Parents/jeunes à la maison) Semaine #9 : (à la maison) Nous faisons un retour

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

Carnet de voyage. Un périple au cœur des besoins en développement des compétences des acteurs et actrices engagées en mobilisation locale

Carnet de voyage. Un périple au cœur des besoins en développement des compétences des acteurs et actrices engagées en mobilisation locale Les Rendez-vous des Grands rassembleurs Carnet de voyage Un périple au cœur des besoins en développement des compétences des acteurs et actrices engagées en mobilisation locale Dynamo Ressource en mobilisation

Plus en détail

«Soyez unis les uns les autres

«Soyez unis les uns les autres Objectifs : - Identifier et discerner les domaines où Dieu «Soyez unis les uns les autres par l affection fraternelle...» 1- Accueil (20 minutes) Quelles réflexions l étape précédente a-t-elle suscitées?

Plus en détail

PRINCIPES ET FONCTIONNEMENT DES EQUIPES RELIANCE

PRINCIPES ET FONCTIONNEMENT DES EQUIPES RELIANCE PRINCIPES ET FONCTIONNEMENT DES EQUIPES RELIANCE 1 PRINCIPES ET FONCTIONNEMENT DES EQUIPES RELIANCE Sommaire : Prologue 1 La vision 1.1 Pourquoi les Equipes Reliance? 1.2 La proposition des Equipes Reliance

Plus en détail

Catéchuménat du diocèse de Metz. Guide du cheminement. de l initiation chrétienne

Catéchuménat du diocèse de Metz. Guide du cheminement. de l initiation chrétienne Catéchuménat du diocèse de Metz Guide du cheminement de l initiation chrétienne 3. 2. 1. Première évangélisation Temps de purifcation et de l illumination 4. Temps du catéchuménat Mystagogie Service Diocésain

Plus en détail

RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS AVEC SES CITOYENS

RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS AVEC SES CITOYENS PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE COMTÉ DE RIVIERE-DU-LOUP RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS

Plus en détail

2 0 1 5-2 0 2 0 PLANIFICATION STRATÉGIQUE. www.orientation.qc.ca

2 0 1 5-2 0 2 0 PLANIFICATION STRATÉGIQUE. www.orientation.qc.ca PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2 0 1 5-2 0 2 0 1600, boul. Henri-Bourassa Ouest, bureau 520 Montréal (Québec) H3M 3E2 Tél. : 1 800 363-2643 Montréal : 514 737-4717 Télécopieur : 514 737-2172 www.orientation.qc.ca

Plus en détail

STATUTS PAROISSE CATHOLIQUE- CHRETIENNE DE GENEVE

STATUTS PAROISSE CATHOLIQUE- CHRETIENNE DE GENEVE PAROISSE CATHOLIQUE- CHRETIENNE DE GENEVE STATUTS Article Définition Sous la dénomination Paroisse catholique-chrétienne de Genève, il est constitué une association religieuse, organisée corporativement,

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART. Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement. Préambule

ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART. Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement. Préambule ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement Préambule Le rectorat de l académie de Lille et la direction régionale des affaires culturelles du

Plus en détail

RESSOURCEMENT SUR MESURE

RESSOURCEMENT SUR MESURE RESSOURCEMENT SUR MESURE Le Centre Assomption de Lourdes propose d avril à octobre la formule innovante du RESSOURCEMENT SUR MESURE La nouvelle équipe d animation, composée de sœurs et de laïcs, répond

Plus en détail

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs,

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs, 6 ième dimanche de Pâques C Frères et Sœurs, Jésus venait de dire : «SI QUELQU UN M AIME, IL RESTERA FIDÈLE À MA PAROLE ; MON PÈRE L AIMERA, NOUS VIENDRONS CHEZ LUI; NOUS IRONS DEMEURER AUPRÈS DE LUI»

Plus en détail

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LE DOMICILE LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LEGISLATION LOI DU 4 MARS 2002:définition des réseaux de santé : «Ils ont pour objet de favoriser l

Plus en détail

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le 22/10/2012. I Souvenirs. - d un grand renouveau dans l Eglise- l église. Les chrétiens aspiraient à ce renouveau. On

Plus en détail

Visite pastorale de Monseigneur Eric Aumonier du 12 au 18 janvier 2015 doyenné de Meulan

Visite pastorale de Monseigneur Eric Aumonier du 12 au 18 janvier 2015 doyenné de Meulan Visite pastorale de Monseigneur Eric Aumonier du 12 au 18 janvier doyenné de Meulan «Vous avez dit : visite pastorale?» Caractéristiques de cette visite J ai eu la grâce de pouvoir effectuer parmi vous

Plus en détail

Proposition mtb/28 juin 2013 M É M O I R E MPR. Marie-Thérèse Bournival Louise Saint-Pierre Catherine Gaumond

Proposition mtb/28 juin 2013 M É M O I R E MPR. Marie-Thérèse Bournival Louise Saint-Pierre Catherine Gaumond M É M O I R E MPR Marie-Thérèse Bournival Louise Saint-Pierre Catherine Gaumond 1 RÉSUMÉ Le patrimoine religieux est menacé par la décroissance des congrégations et par une diminution alarmante des ressources

Plus en détail

2013-2014. Une formation initiale (fondements de la foi) (une année, un jour par semaine)

2013-2014. Une formation initiale (fondements de la foi) (une année, un jour par semaine) Une formation qualifiante La fin de l étape 2 est sanctionnée par un Certificat d études pastorales. La fin de l étape 3 conduit à l Habilitation aux fonctions d animateur laïc en pastorale. Moyens pédagogiques

Plus en détail

Disposition diocésaine pour le renouveau de la catéchèse paroissiale. Diocèse. de Namur

Disposition diocésaine pour le renouveau de la catéchèse paroissiale. Diocèse. de Namur Disposition diocésaine pour le renouveau de la catéchèse paroissiale Diocèse de Namur septembre 2015 Lettre pastorale Ensemble sur des chemins renouvelés en Catéchèse L Église formée par les premiers chrétiens

Plus en détail

Tous liés à l Eglise!

Tous liés à l Eglise! Tous liés à l Eglise! Campagne 2014 du Denier de l Eglise Province Ecclésiastique de Reims Diocèses de Beauvais, Amiens, Châlons-en-Champagne, Langres, Reims, Soissons et Troyes Dossier de presse Janvier

Plus en détail

Temps de la paix 2014

Temps de la paix 2014 DOSSIER DE PRESSE 20 novembre 2014 Du 1 er dimanche de l Avent à l Epiphanie Temps de la paix 2014 «Une naissance qui fait de nous des frères» Contact presse : Xavier Monmarché 01 44 49 06 36 06 40 25

Plus en détail

Cadre des bénévoles. Centre-Femmes du Grand-Portage

Cadre des bénévoles. Centre-Femmes du Grand-Portage Cadre des bénévoles Centre-Femmes du Grand-Portage Printemps 2012 Préambule Le bénévolat est un geste libre (volontaire), une contribution qui vise le développement de la personne et de la collectivité.

Plus en détail

Le projet stratégique du réseau Initiative 2014-2018. croissance efficacité cohésion

Le projet stratégique du réseau Initiative 2014-2018. croissance efficacité cohésion Le projet stratégique du réseau Initiative croissance efficacité cohésion 5 Le projet stratégique du réseau Initiative Le projet stratégique croissance Pour contribuer davantage au développement économique

Plus en détail

MARIAGE. Adresse du futur foyer: En l église paroissiale: Date du mariage, A (numéro postal, localité, commune) Diocèse de: ENTRE

MARIAGE. Adresse du futur foyer: En l église paroissiale: Date du mariage, A (numéro postal, localité, commune) Diocèse de: ENTRE DOC. VI. MARIAGE Date du mariage, En l église paroissiale: A (numéro postal, localité, commune) Diocèse de: ENTRE (Nom et prénoms du fiancé) (Nom et prénoms de la fiancée) Adresse actuelle: (localité et

Plus en détail

Ordonnance sur les cultes et actes ecclésiastiques accomplis par des personnes non consacrées au ministère pastoral

Ordonnance sur les cultes et actes ecclésiastiques accomplis par des personnes non consacrées au ministère pastoral Ordonnance sur les cultes et actes ecclésiastiques accomplis par des personnes non consacrées au ministère pastoral du 21 juin 2012 Le Conseil synodal, vu les art. 25 al. 2, 34 al. 3, 42 al. 2, 57 al.

Plus en détail

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 novembre 2012 Cadre de mieux-être en Le cadre de notre

Plus en détail

CELEBRONS LA SAINTETE

CELEBRONS LA SAINTETE CELEBRONS LA SAINTETE COMMENT DEBUTER UN PETIT GROUPE 1 Qu est-ce qu un petit groupe? Un petit groupe dans l église fait référence à un groupe de neuf à douze personnes qui se réunit régulièrement dans

Plus en détail

Le SEM Service Évangélique des Malades

Le SEM Service Évangélique des Malades Le SEM Service Évangélique des Malades Power point réalisé avec la Boîte à outils et l équipe de la cellule SEM - Département Santé (CEF) Juin 2012 «J étais malade et vous m avez visité» Mat. 25, 36 Une

Plus en détail

-=-=-=-=-=-=-=-=- Legs Donations Assurances-vie -=-=-=-=-=-=-=-=-

-=-=-=-=-=-=-=-=- Legs Donations Assurances-vie -=-=-=-=-=-=-=-=- Eglise catholique -=-=-=-=-=-=-=-=- Legs Donations Assurances-vie -=-=-=-=-=-=-=-=- - Mission de l Eglise catholique en France - Organisation en diocèses - Les finances de l Eglise - Organisation et finances

Plus en détail

15 octobre 2011 à l hôtel Atria d Arras. Quel avenir pour nos églises dans le Pas-de-Calais? Rencontres / débats

15 octobre 2011 à l hôtel Atria d Arras. Quel avenir pour nos églises dans le Pas-de-Calais? Rencontres / débats 15 octobre 2011 à l hôtel Atria d Arras Quel avenir pour nos églises dans le Pas-de-Calais? Rencontres / débats Sommaire Pourquoi un débat? Le diocèse d Arras en quelques mots Le programme et les intervenants

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

SEMINAIRE «Réussir la modernisation de la fonction publique»

SEMINAIRE «Réussir la modernisation de la fonction publique» SEMINAIRE «Réussir la modernisation de la fonction publique» CLÔTURE DES TRAVAUX PAR MADAME CYNTHIA LIGEARD PRESIDENTE DU GOUVERNEMENT DE LA NOUVELLE-CALEDONIE 6 novembre 2014 1 Mesdames, Messieurs les

Plus en détail

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1 Les aînés regroupés de Charlesbourg 7260, boulevard Cloutier, Québec, G1H 3E8 http://www.caabcharlesbourg.org/arc arc@caabcharlesbourg.org Décembre 2011 Volume 4 no. 1 1. Éditorial Gérald Lavoie Président

Plus en détail

Liste des quêtes impérées dans le diocèse de Grenoble-Vienne 15 décembre 2015

Liste des quêtes impérées dans le diocèse de Grenoble-Vienne 15 décembre 2015 Liste des quêtes impérées dans le diocèse de Grenoble-Vienne 15 décembre 2015 Dates pour l'année 2016 Argumentaire à destination des équipes liturgiques, des personnes chargées de la communication et de

Plus en détail

Rencontre Assemblée générale de l APEL du BS Mardi 13 octobre 2015. La tutelle eudiste

Rencontre Assemblée générale de l APEL du BS Mardi 13 octobre 2015. La tutelle eudiste Rencontre Assemblée générale de l APEL du BS Mardi 13 octobre 2015 La tutelle eudiste Peut-être que certains sont venus ce soir en pensant que le Provincial des Eudistes parlerait de la visite de tutelle

Plus en détail

GUIDE POUR LA SÉQUENCE D ANIMATION SUR L ÉCRITURE DU PROJET

GUIDE POUR LA SÉQUENCE D ANIMATION SUR L ÉCRITURE DU PROJET GUIDE POUR LA SÉQUENCE D ANIMATION SUR L ÉCRITURE DU PROJET «Horizon 2013: Expérimentons ensemble de nouveaux chemins pour l ACI» RAPPEL DES ENJEUX L enjeu de ce temps de travail est multiple Grâce au

Plus en détail

L année Samuel PARTAGE DE PRATIQUES

L année Samuel PARTAGE DE PRATIQUES PARTAGE DE PRATIQUES L année Samuel Guillaume Villatte service diocésain des vocations de Pontoise Aperçu général L année Samuel accueille des jeunes de 18 à 25 ans sur une période de six mois, de novembre

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN

RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN NOUS SOMMES DES PROFESSIONNELS DU DSU Nous sommes des professionnels du développement territorial ou local, du développement social urbain,

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Pour un Québec Famille Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Semaine Québécoise des Familles Célébration du 9 mai

Plus en détail

Petit guide du conseil de gestion de l unité pastorale

Petit guide du conseil de gestion de l unité pastorale UP Petit guide du conseil de gestion de l unité pastorale Diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg novembre 2005 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Petit Petit guide guide du conseil du conseil de gestion de gestion de

Plus en détail

Qui sommes-nous? Le sel de la terre, la lumière du monde!

Qui sommes-nous? Le sel de la terre, la lumière du monde! Qui sommes-nous? Le sel de la terre, la lumière du monde! Lettre pastorale pour le 9 février 2014 + Felix Gmür Evêque de Bâle Lectures du 5e dimanche du temps ordinaire, année A 1 ère lecture : Is 58,7-10

Plus en détail

Notre projet éducatif : «Je crois en la jeunesse»

Notre projet éducatif : «Je crois en la jeunesse» Notre projet éducatif : «Je crois en la jeunesse» «L éducation est plus qu un métier, c est une mission, qui consiste à aider chaque personne à reconnaître ce qu elle a d irremplaçable et d unique, afin

Plus en détail

A propos de la future Maison diocésaine et de son implantation

A propos de la future Maison diocésaine et de son implantation Diocèse de Nantes A propos de la future Maison diocésaine et de son implantation Dossier de presse Service communication du diocèse communication@nantes.cef.fr Tel. : 02 40 74 37 97 Historique du projet

Plus en détail

Le baptême à l église Le début d un chemin

Le baptême à l église Le début d un chemin Le baptême à l église Le début d un chemin Quand ils le virent, ils se prosternèrent, mais quelques-uns eurent des doutes. Jésus s approcha d eux et leur adressa ces paroles: «Tout pouvoir m a été donné

Plus en détail

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Célébrer le deuil À l attention des familles et des proches Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Quel est le sens des funérailles chrétiennes? à Lors de ses funérailles, le défunt est entouré

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

Une approche de gestion des ressources humaines axée sur les personnes. présentée au conseil d administration de l AQESSS.

Une approche de gestion des ressources humaines axée sur les personnes. présentée au conseil d administration de l AQESSS. Une approche de gestion des ressources humaines axée sur les personnes présentée au conseil d administration de l AQESSS le 5 février 2009 par le Comité des ressources humaines du conseil d administration

Plus en détail

ORIENTATIONS POUR LA FORMATION DES LAÏCS SSCC

ORIENTATIONS POUR LA FORMATION DES LAÏCS SSCC INTRODUCTION NATURE DU DOCUMENT ORIENTATIONS POUR LA FORMATION DES LAÏCS SSCC La formation dont il s agit, dans ce document, concerne la «formation première» qui prépare les candidats au premier engagement

Plus en détail

QUESTIONNAIRE : ENQUETE SUR LA PAROISSE

QUESTIONNAIRE : ENQUETE SUR LA PAROISSE QUESTIONNAIRE : ENQUETE SUR LA PAROISSE Nous proposons une réflexion par un questionnaire sur l état de votre paroisse que vous trouverez ci-dessous. Afin de réfléchir aux pistes possibles pour que la

Plus en détail

ÉVALUATION PERSONNELLE

ÉVALUATION PERSONNELLE ÉVALUATION PERSONNELLE Agent (e) de développement NOM : ÉVALUÉ PAR : DATE : PROFIL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES PERSONNELLES Ces compétences permettent au personnel d atteindre un équilibre et de se ressources

Plus en détail

Eglise Saint Adrien de Courbevoie. Création du mobilier liturgique pour la nouvelle église. Fleur Nabert Sculpteur

Eglise Saint Adrien de Courbevoie. Création du mobilier liturgique pour la nouvelle église. Fleur Nabert Sculpteur Eglise Saint Adrien de Courbevoie Création du mobilier liturgique pour la nouvelle église Fleur Nabert Sculpteur Consécration par Mgr Daucourt 20 juin 2010 10h30 Une renaissance Consécration de l église

Plus en détail

J aimerais d abord remercier les organisateurs de ce colloque

J aimerais d abord remercier les organisateurs de ce colloque Le transport des personnes au cœur des priorités gouvernementales, par Jacques Gagnon, sous-ministre adjoint, ministère des Transports du Québec (MTQ) J aimerais d abord remercier les organisateurs de

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail