Les ministères dans l église Ephésiens

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les ministères dans l église Ephésiens 4.11-16"

Transcription

1 1 Les ministères dans l église Ephésiens Introduction : Pour qu une église puisse se développer harmonieusement il faut que chaque membre trouve sa place et remplisse sa fonction. Voila pourquoi l apôtre Paul compare l Eglise à un corps dont Christ est la tête. Dans le bulletin du mois de septembre il est précisé que ce dimanche sera consacré aux ministères de l église. Normalement, chaque membre devrait avoir reçu une feuille décrivant le projet des groupes de ministères. Si ce n est pas le cas, vous trouverez sur la table de l entrée un exemplaire à votre nom. Vous y découvrirez quelle est la finalité de ces groupes puis, comment trouver son ministère. Enfin, il y a une liste de possibilités de service dans notre assemblée que nous vous demandons d examiner attentivement dans un esprit de prière. Bien entendu, cette liste n est pas exhaustive. Après cet examen, vous pourrez aller voir les responsables de l église pour leur faire part de votre conviction. Aujourd hui, je vous propose de réfléchir ensemble aux ministères que le Seigneur a confiés à l Eglise. Quel est le but à court terme de ceux-ci? Quel est leur but à long terme? Quels sont les fruits qu on peut attendre? 1. DIEU A DONNE DES MINISTERES Paul cite cinq ministères donnés par le Seigneur à l Eglise avant de monter aux cieux pour y être établi «chef» ou tête de son corps. Le verset 11 devrait se lire ainsi : Il a destiné certains «à être apôtres, prophètes, évangélistes, pasteurs et docteurs». Ce n est pas aux hommes que Jésus a fait des dons, c est au contraire à l Eglise qu il a donné des hommes. En ce qui concerne la liste que nous avons lu, beaucoup de commentateurs la divisent en deux, rangeant, d un côté les apôtres et les prophètes, et de l autre les évangélistes et les pasteurs/docteurs. Les deux premiers ministères étaient inhérents à la naissance de l Eglise. Il est écrit en Ephésiens 2 : 20 que celle-ci est bâtie sur le fondement des apôtres et des prophètes. Le deuxième groupe est lié à la vie de l Eglise, le texte original indiquant que les ministères de pasteurs et de docteurs doivent être exercés par une seule et même personne. Dans un certain sens, les apôtres et les prophètes étaient liés à l Eglise néotestamentaire, les premiers recevant leur mission directement du Seigneur et les seconds tirant leur message directement du ciel. En pratique pourtant, l Eglise a eu besoin de chacun de ces dons tout au long de son histoire. L église a besoin d apôtres (le terme signifie «envoyés»). De nos jours nous dirions des missionnaires. La vocation de ces derniers est d établir l Eglise là où elle n existe pas et de la réimplanter dans les pays dont elle a disparu. L église a besoin de prophètes. Un prophète est une personne qui se tient à l écoute de Dieu pour communiquer son message. L Eglise n a pas besoin de révélation nouvelle : Dieu nous a donné sa Parole Eternelle et malheur à qui serait tenté d y ajouter! Mais les assemblées auront toujours besoin d hommes capables de

2 2 proclamer hardiment à l humanité le message divin. Dans un monde en perte d absolus, l Eglise recherche encore des individus qui, sans se couper de leur quotidien, trouvent le courage d affirmer sans compromis «ainsi parle l Eternel». L Eglise a besoin d évangélistes. La différence entre le prophète et l évangéliste est que le premier proclame la révélation divine et le second la Bonne Nouvelle. Donné par Dieu à l Eglise, l évangéliste est une personne ayant reçu le don d amener des gens à prendre la décision de laisser entrer Dieu dans leur vie. L Eglise a besoin de pasteurs, c est-à-dire de bergers menant le troupeau et prenant soin de chacune de leurs brebis à l instar du Bon Pasteur. L Eglise a besoin de docteurs, c'est-à-dire de personnes connaissant bien la Parole de Dieu et étant en mesure de donner aux chrétiens une alimentation spirituelle équilibrée indispensable à une croissance harmonieuse. Il faut, cependant, que les croyants saisissent toutes les occasions pour entendre ces enseignements. Le docteur doit aussi veiller à protéger l Eglise contre toute erreur, particulièrement en ce qui concerne les vérités retirées du contexte et déformées. Un véritable enseignant recherchera, non le sensationnel, mais la mesure. Pour être un reflet fidèle de l Eglise universelle, l Eglise locale doit avoir conscience que ses dirigeants lui ont été donnés par Dieu. Paul dit, au sujet des dons, «Dieu a établie dans l Eglise» (1 Cor 12.28). Rejeter l autorité spirituelle des responsables équivaut à rejeter l autorité de Dieu lui-même. Une telle attitude ne peut que favoriser l éclosion du désordre. 2. LE BUT DES MINISTERES Dans quel but le Seigneur a-t-il donné à son Eglise des apôtres, des prophètes, des évangélistes, des pasteurs et des docteurs? Dans le but d accomplir ses desseins! Tout ce que Dieu fait a sa raison d être. a) Le but a court terme des ministères (v12) Ce verset contient trois expressions : «Pour le perfectionnement des saints», «en vue de l œuvre du ministère», et «de l édification du corps de Christ». Il ne faut pas voir dans ces trois locutions trois objectifs distincts. En réalité chacune de ces phrases procède de la précédente. Les saints doivent subir un perfectionnement afin de pouvoir exercer un ministère qui à son tour produira l édification de l Eglise. «Pour le perfectionnement des saints». Certains ont cru à tort que le perfectionnement pouvait être pris dans le sens de «sanctification». Bien qu il soit exact que les chrétiens doivent être rendus saints, le mot employé ici signifie «équiper». Les dirigeants ont pour tâche le perfectionnement des saints en ce sens qu ils doivent veiller à ce que les membres de leurs assemblées reçoivent la formation ou l équipement nécessaire à l accomplissement de leur charge. En d autres termes, le but immédiat des différents ministères est la formation des chrétiens. Il n est pas suffisant que chaque croyant ait la tête bien pleine, même si la

3 3 connaissance fait nécessairement partie de l apprentissage. Dans le corps, le Seigneur dispose les dirigeants de façon à aider aussi efficacement que possible chaque membre de l Eglise à remplir son ministère particulier. Chaque pasteur doit laisser son empreinte dans la vie des brebis qui lui ont été confiées. On a tendance à vouloir faire entrer nos dirigeants dans toutes sortes de cadres. On les voudrait «bon chic bon genre», cultivés, organisés et éloquents. Il faut dire que l on a quelque fois tendance à accorder plus d importance à l apparence d un pasteur qu à ce qu il accomplit réellement. Le verset 12 nous révèle cependant que l aspect d un prédicateur n est pas un point essentiel. Qu il soit timide, ouvert, brillant ou gauche, pourvu on non d un diplôme, tout cela importe moins que sa capacité à accomplir le travail pour lequel il a été appelé. Dieu l a donné à l Eglise pour la formation des saints. S il manque à cette tâche, tout ce qu il pourrait faire d autres, même avec talent, ne serait d aucune utilité. «Pour l œuvre du ministère». Pourquoi les saints doivent-ils être formés? Simplement pour qu eux aussi puissent accomplir leur ministère. Ceci implique deux choses. Tout d abord, il importe que la formation donnée aux saints les prépare au travail qui les attend. Le point faible de certains programmes d éducation chrétienne c est qu ils sont une fin en soi. La formation de disciples de Jésus était idéale ; faite «sur le tas», elle pouvait être testée immédiatement en situation réelle. Le communisme doit une partie de ses succès au fait qu il donne à ses membres un minimum de formation pour l accomplissement d une tâche donnée. En cas d échec, le militant de base n a plus que la ressource de retourner vers son chef pour un complément de formation. Mieux vaut, dit-on, réaliser une chose de manière imparfaite que d exceller à ne rien faire. Nos assemblées regorgent de perfectionnistes de la spiritualité dont le service chrétien consiste à polir les bancs de l église pendant le culte tout en commentant les échecs de leurs frères et sœurs. Le Verset 12 implique aussi qu il faut donner à ceux qui sont formés l occasion de servir ; Inutile d aider quelqu un à développer ses dons si on ne lui permet pas ensuite de les utiliser. De plus, peu de gens se contentent de tâches secondaires telles que la distribution des cantiques ou le nettoyage des locaux. Chacun désire se mettre au service des autres. Du plus élevé au plus humble, tout ministère a pour but la formation des frères. A tous les niveaux nous sommes appelés à nous multiplier. Bien sûr, tout ministère comporte aussi ses aspects rébarbatifs, mais son but premier est le service d autrui. «Pour l édification du Corps de Christ.» Aucun ministère ne doit être une fin en soi. Tout service est donné pour l édification du Corps de Christ. Même si certains recherchent avant tout un sentiment d accomplissement personnel, le but véritable devrait en être le bien de l Eglise toute entière. Le verbe édifier signifie «bâtir». Paul jongle ici avec les métaphores, comme au chapitre 2 où il parlait d un édifice qui s élevait (V21). Il s exprime ainsi pour nous

4 4 rappeler que l Eglise de Jésus-Christ est à la fois corps et bâtiment, et qu elle doit croître et s édifier, chaque image illustrant une partie du concept de l Eglise. C est spirituellement que le Corps de Christ doit être édifié. Sur le plan physique un corps est parfait lorsque tous ses muscles fonctionnent correctement, de même une Eglise est forte lorsque tous ses membres accomplissent leur ministère. Une église vivante est une église active. Aucune assemblée ne peut s édifier lorsque seule une minorité de ses membres fonctionne. Il ne faut pas, en outre, oublier que l Eglise se construit aussi quantitativement. Bien sûr, on ne peut pas préjuger de la qualité d une communauté par le nombre de ceux qui participent au culte. Pourtant, comment la croissance spirituelle d une congrégation ne provoquerait-elle pas un accroissement du nombre de ses membres? b) Le but à long terme des ministères A court terme, la raison d être des ministères de l Eglise est de préparer les saints à leur mission. A long terme, ils sont destinés à amener les croyants à maturité : maturité collective, reflétée par l unité de l Esprit, et maturité individuelle, reflétée par la perfection de chaque chrétien. Ce dernier point concerne tous les croyants ainsi que le montre l expression «jusqu à ce que nous parvenions tous». Ceux qui ont un ministère doivent l exercer sans relâche jusqu à ce que cet objectif soit atteint. L unité de l Eglise. Après avoir commencé par traiter de l unité, le chapitre 4 ouvre une parenthèse sur le sujet de la diversité avant de revenir à son propos originel. L unité de l Eglise universelle est fondée sur le caractère unique du Corps de Christ, tandis que celle des églises locales est liée aux ministères. L harmonie spirituelle de l Eglise invisible doit être en quelque sorte concrétisée, matérialisée, par la fidélité des hommes que notre Seigneur a pris à son service. L unité doit s exprimer dans les domaines de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu. L unité de la foi n exige pas que tous les membres de l Eglise aient nécessairement la même position doctrinale, mais qu ils aient une attitude commune vis-à-vis de l enseignement de Jésus-Christ. Le Seigneur, en donnant à ses disciples l ordre d évangéliser le monde, ne leur a pas demandé d enseigner tout ce qu il avait lui-même enseigné, mais d apprendre aux hommes à observer toutes ces choses. Le rôle des dirigeants de l Eglise est d inspirer à chacun le désir de mettre en pratique la connaissance reçue. Il faut ajouter que l unité dans la connaissance du Fils de Dieu ne veut pas seulement dire que tous les chrétiens doivent professer le même Seigneur. Ils doivent également être unis par leur expérience commune du Christ vivant afin de croître en lui, et de voir le corps entier s édifier. C est de cette connaissance là que Paul parlait lorsqu il écrivait : «ainsi je connaîtrai Christ, et la puissance de sa résurrection, et la communion de ses souffrances» (Phil3.10)

5 5 L unité n est pas donnée par la seule prédication fidèle de la Parole, mais également par la préparation des saints pour le service. Une église unie est une église active. Une assemblée qui tourne toute son énergie vers ses problèmes internes ne peut que voir ceux-ci s amplifier. Son seul espoir consiste en une redécouverte de la raison d être des ministères de l Eglise. Le perfectionnement des saints. «Pour le perfectionnement des saints à l état d homme fait.» Le terme rendu par parfait vient d un mot quelquefois traduit par «but». On se représente souvent l homme parfait comme celui ayant atteint ses objectifs. Cependant Paul utilise le terme en Phil dans un sens différent. «Ce n est pas que j ai déjà atteint la perfection, mais je cours vers le but», et au verset 15 il ajoute : «Nous tous qui sommes parfaits, ayons cette même pensée.» Les hommes faits, ou parfaits, sont ceux qui s efforcent d atteindre leurs objectifs. La perfection ne consiste donc pas à réaliser ses desseins, mais à tendre vers le but. L homme fait est celui qui s est consciemment fixé des objectifs et dont l ambition ultime est Jésus-Christ en qui tous les aspects de notre vie trouvent leur accomplissement. On a tendance à établir des standards et à s y mesurer. On se compare également volontiers aux autres. Or la toise de la perfection chrétienne n est autre que «la stature parfaite de Christ». Lorsque nous courons vers le but, lorsque nous nous efforçons de parvenir à la connaissance de sa personne, il nous remplit et il guérit tout ce qui est malade en nous. 3. LES FRUITS DU MINISTERE (V 14-15) La préparation des saints est la raison d être des ministères de l Eglise. Le but de ces derniers est de conduire les chrétiens à la maturité, c'est-à-dire à l unité et au perfectionnement. Dans les versets suivants Paul cite trois fruits produits par l exercice des ministères. «Afin que nous ne soyons plus des enfants». L instabilité est la marque d un manque de maturité. Un enfant est un être facilement influençable, car il ne possède pas le discernement de celui qui s est fixé des buts. Or, si les dirigeants de l Eglise remplissent correctement leur tâche, les chrétiens ne doivent plus être «flottants et emportés à tous vents de doctrine» tels, des navires qui, incapables de garder le cap, dérivent au gré des vents. L importance de la maturité spirituelle nous est donné dans la dernière partie du verset 14. Tous les chrétiens sont confrontés à la vérité et à l erreur. Or, pour égarer les âmes, certaines personnes n hésitent pas à employer la «ruse» et la «séduction». Les ennemis de la vérité ne cherchent pas seulement à induire en erreur, ils s efforcent également d ériger l hérésie en système pour en faire un outil capable d emprisonner efficacement les esprits détournés du droit chemin.

6 6 «Dire la vérité dans l amour». La vérité est l enseignement qui s écoule de la personne de Jésus-Christ tel qu il est révélé dans la Parole. Jésus-Christ est la source de toute vérité car il est lui-même la Vérité. Il est même plus que cela : il est Amour ; un amour si grand qu il n a pas hésité à s offrir en sacrifice pour ceux-là même qui le haïssaient. C est pourquoi, si nous saisissions vraiment ce que sont la Vérité et l Amour, nous comprendrions que ces deux concepts ne s opposent pas, mais qu ils découlent de la même source. Le chrétien qui dit la vérité avec amour est un des fruits du ministère de l Eglise. Cela ne veut pas seulement dire qu il faille présenter la vérité avec tact ou d une manière agréable : cela signifie qu il faut le faire fidèlement, pas seulement en paroles mais aussi en actes, par égard pour les autres. «Que nous croissions en Lui à tous égards.» Toute perfection menant à une perfection plus grande, le chrétien adulte doit croître continuellement. Le Corps de Christ connaît un développement constant. Plus il grandit et plus il acquiert la capacité de s accroître. Lorsque les ministères de l Eglise fonctionnent proprement, la croissance suit inévitablement, sur le plan numérique comme sur tous les autres plans, et il en résulte une élévation du niveau global de maturité spirituelle. Toute croissance est directement liée au chef : Christ. Celui-ci n est pas seulement la source de notre foi, il est aussi la source de notre vie. C est le moment de nous reposer sérieusement la question : «où en suis-je dans ma relation avec Jésus-Christ, le chef de l Eglise ; Est-ce que j utilise les capacités qu il m a donné pour édifier le Corps tout entier? Est-ce que je grandis spirituellement vers la maturité? Est-ce que l Eglise se développe correctement? Est-que je suis une aide ou une entrave à cette croissance? Que le Seigneur nous aide à bâtir ensemble Son Eglise! «Car c est de lui que tout le corps tire cohésion et unité, c est en restant dans sa dépendance que l ensemble, bien lié et coordonné grâce aux différents muscles et ligaments, forme une structure harmonieuse - à condition que chaque organe remplisse son office suivant la fonction qui lui a été assignée et selon les forces et capacités qui lui ont été données pour suffire à nos besoins. De cette manière, tous les membres contribuent ensemble, dans un esprit d amour, à la croissance organique du corps qui s élève comme un édifice.» Ephésiens 4 :16

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu.

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu. «AIMER SES ENNEMIS» «Qui veut prendre ta tunique, laisse lui aussi ton manteau». Si quelqu un te force à faire mille pas, fais-en deux mille avec lui». «Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent»

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc)

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Pâques 5 (B) : 6 mai 2012 Cinquième Dimanche de Pâques : 6 mai 2012 Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Référence Biblique : 1 ère

Plus en détail

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption Religieuses de l Assomption 17 rue de l Assomption 75016 Paris France Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption U n c h e m i n d E s p é r a n c e a v e c M a r i e www.assumpta.fr

Plus en détail

QUELQUES LIENS ENTRE L ANCIEN ET LE NOUVEAU TESTAMENT

QUELQUES LIENS ENTRE L ANCIEN ET LE NOUVEAU TESTAMENT QUELQUES LIENS ENTRE L ANCIEN ET LE NOUVEAU TESTAMENT Réflexions sur des rapports entre l Ancien Testament et le Nouveau Testament «Toute écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre,

Plus en détail

Les rapports du chrétien avec les autres

Les rapports du chrétien avec les autres Leçon 13 Les rapports du chrétien avec les autres C était le moment des témoignages, lors de notre rencontre du lundi matin, à la chapelle de l Ecole biblique. Une jeune fille nommée Olga se leva pour

Plus en détail

La Neuvaine de l'assomption

La Neuvaine de l'assomption La Neuvaine de l'assomption 6 au 14 août 2012-15 août fête de l'assomption Après chaque journée, terminer par une dizaine de chapelet aux intentions de Marie. Confession et communions recommandés durant

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

Résister aux tentations et aux accusations

Résister aux tentations et aux accusations Résister aux tentations et aux accusations Jésus est venu détruire toute dette Exode 20.17 «Tu ne convoiteras pas!» Satan structure sa dette et travaille avec la tentation essentiellement à travers les

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

QUATRIÈME OBJECTIF: VOUS AVEZ ÉTÉ CONÇU POUR SERVIR DIEU

QUATRIÈME OBJECTIF: VOUS AVEZ ÉTÉ CONÇU POUR SERVIR DIEU QUATRIÈME OBJECTIF: VOUS AVEZ ÉTÉ CONÇU POUR SERVIR DIEU VERSET CLÉ Nous sommes simplement des serviteurs de Dieu... Chacun de nous accomplit le devoir que le Seigneur lui a confié: j ai mis la plante

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

UN CERTAIN ÉVANGILE SOCIAL

UN CERTAIN ÉVANGILE SOCIAL UN CERTAIN ÉVANGILE SOCIAL La bonne nouvelle chantée par les anges au-dessus des collines de Bethléem dans la nuit où naquit le Sauveur du monde, n était que le commencement de la manifestation de cet

Plus en détail

DÉVELOPPER DES GROUPES DE MAISON QUI S ÉDIFIENT ET SE REPRODUISENT

DÉVELOPPER DES GROUPES DE MAISON QUI S ÉDIFIENT ET SE REPRODUISENT DÉVELOPPER DES GROUPES DE MAISON QUI S ÉDIFIENT ET SE REPRODUISENT Le développement des groupes de maison qui s avèrent forts et reproductifs dépend de sept tâches fondamentales. Il n est pas nécessaire

Plus en détail

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière pour l année 2015 Universelle La promotion de la paix JANVIER Pour que ceux qui appartiennent aux différentes traditions religieuses

Plus en détail

13 Quelle est l église du Nouveau Testament?

13 Quelle est l église du Nouveau Testament? DU NOUVEAU TESTAMENT? 169 13 Quelle est l église du Nouveau Testament? Ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ et nous sommes tous membres les uns des autres (Rm 12.5). Par

Plus en détail

Sacerdoce commun et vie consacrée 1

Sacerdoce commun et vie consacrée 1 Vies consacrées, 82 (2010-4), 270-279 Sacerdoce commun et vie consacrée 1 L année sacerdotale qui s est récemment achevée a été l occasion de nombreuses réflexions, tant sur le sacerdoce commun que sur

Plus en détail

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin N. 0311 Lunedì 27.04.2015 Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin Il Santo Padre Francesco ha ricevuto questa mattina in Udienza i Vescovi della Conferenza Episcopale

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

VIVRE ET MARCHER SELON L ESPRIT

VIVRE ET MARCHER SELON L ESPRIT Synode général de Foumbot «Vivre et marcher selon l Esprit» au scanner Le thème de l année 2010 du Synode disséqué et expliqué par le Rev. Dr Kamta Isaac Makarios, Directeur DEC/EEC. Lire EGLISE EVANGELIQUE

Plus en détail

Préparation de la visite. Visite symbolique et spirituelle Groupes: 6 e, 5 e, 4 e et 3 e (collège) Visites éducatives de la Sagrada Família

Préparation de la visite. Visite symbolique et spirituelle Groupes: 6 e, 5 e, 4 e et 3 e (collège) Visites éducatives de la Sagrada Família Visites éducatives de la Sagrada Família Préparation de la visite. Visite et spirituelle Groupes: 6 e, 5 e, 4 e et 3 e () 1 0. À la découverte de l église La Sagrada Família ouvre ses portes au regard

Plus en détail

L ARMEE DU SALUT DANS LE CORPS DE CHRIST UNE DECLARATION ECCLESIOLOGIQUE

L ARMEE DU SALUT DANS LE CORPS DE CHRIST UNE DECLARATION ECCLESIOLOGIQUE L ARMEE DU SALUT DANS LE CORPS DE CHRIST UNE DECLARATION ECCLESIOLOGIQUE Déclaration provenant du Quartier Général International de l Armée du Salut, et publiée avec l autorité du Général, en consultation

Plus en détail

LA NOUVELLE ALLIANCE

LA NOUVELLE ALLIANCE 1. Introduction Qu est-ce qu une alliance dans la Bible? LA NOUVELLE ALLIANCE 1. un contrat, un accord, un arrangement; 2. deux parties contractantes : Dieu & l homme/les hommes; 3. les deux parties contractantes

Plus en détail

RESSOURCEMENT SUR MESURE

RESSOURCEMENT SUR MESURE RESSOURCEMENT SUR MESURE Le Centre Assomption de Lourdes propose d avril à octobre la formule innovante du RESSOURCEMENT SUR MESURE La nouvelle équipe d animation, composée de sœurs et de laïcs, répond

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Documentation. de l Évangile Pour le foyer. Écritures...2. Conférence générale...2. Magazines...3. Musique...3. Illustrations de l Évangile...

Documentation. de l Évangile Pour le foyer. Écritures...2. Conférence générale...2. Magazines...3. Musique...3. Illustrations de l Évangile... Documentation de l Évangile Pour le foyer Écritures...2 Conférence générale...2 Magazines...3 Musique...3 Illustrations de l Évangile...3 Livres, manuels et brochures...4 Histoire familiale...6 Œuvre missionnaire...6

Plus en détail

INTRODUCTION : QU ATTENDEZ-VOUS D UNE ÉGLISE?

INTRODUCTION : QU ATTENDEZ-VOUS D UNE ÉGLISE? INTRODUCTION : QU ATTENDEZ-VOUS D UNE ÉGLISE? 13 INTRODUCTION : QU ATTENDEZ-VOUS D UNE ÉGLISE? Tout compte fait, qu attendez-vous d une Église? Il est possible que vous n ayez pas réfléchi à cette question

Plus en détail

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Chers fidèles du Christ, Chers séminaristes, La fête de Sainte Thérèse de l Enfant Jésus, patronne de votre séminaire, permet chaque

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

Mission sans conversion. Lettre ouverte aux chrétiens. Chers frères et sœurs en Jésus-Christ,

Mission sans conversion. Lettre ouverte aux chrétiens. Chers frères et sœurs en Jésus-Christ, Mission sans conversion Lettre ouverte aux chrétiens. Chers frères et sœurs en Jésus-Christ, Que la paix de Christ soit avec vous tous et que tous, nous devenions des instruments de paix. Avec beaucoup

Plus en détail

La doctrine de la mise en œuvre de la rédemption

La doctrine de la mise en œuvre de la rédemption La doctrine de la mise en œuvre de la rédemption La doctrine de la mise en œuvre de la rédemption...1 Leçon 8 : L adoption (membre de la famille de Dieu)...2 Introduction...2 A. Les bases bibliques de

Plus en détail

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Quand je pense à ces nouveaux Chefs d établissement qui me disaient récemment avoir

Plus en détail

Le Baptême des petits enfants en 25 questions

Le Baptême des petits enfants en 25 questions Le Baptême des petits enfants en 25 questions 1. Les parents doivent-ils être baptisés pour demander le baptême de leur Non, puisque c est la personne qui va recevoir le baptême qui est concernée. Tous

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT «Amener chacun à une autonomie responsable» INTRODUCTION Dans l esprit du Projet Educatif défini par le Pouvoir Organisateur du Collège Notre-Dame et dans la volonté de respecter

Plus en détail

Jésus est au centre de l Église (Matt. 16.13-20)

Jésus est au centre de l Église (Matt. 16.13-20) Jésus est au centre de l Église (Matt. 16.13-20) Introduction Quelques idées sur Jésus Jésus était-il simplement un homme très sage? un prophète? a-t-il seulement existé? Quelle que soit la réponse que

Plus en détail

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE Complément à la rencontre préparatoire GUIDE Dans le noir, je l entends qui m appelle ÉTAPE Qu est-ce que je vise dans cette rencontre? Permettre aux enfants d avoir une impression positive par rapport

Plus en détail

Offrez votre corps comme un sacrifice vivant! (Romain 12 v1)

Offrez votre corps comme un sacrifice vivant! (Romain 12 v1) La différence qui change tout! Offrez votre corps comme un sacrifice vivant! (Romain 12 v1) Romain 12 1Je vous encourage donc, frères et sœurs, par les compassions de Dieu, à offrir votre corps comme un

Plus en détail

QUI EST JÉSUS-CHRIST? Verset à mémoriser «Et pour vous, leur dit-il, qui suis-je? Pierre répondit : Le Christ de Dieu» (Lc 9,20)

QUI EST JÉSUS-CHRIST? Verset à mémoriser «Et pour vous, leur dit-il, qui suis-je? Pierre répondit : Le Christ de Dieu» (Lc 9,20) LEÇON 3 11 17 avril QUI EST JÉSUS-CHRIST? SABBAT APRÈS-MIDI Étude de la semaine Lc 4.16-30, 6.5, Ep 1.3-5, Lc 9.18-27, 2 P 1.16-18. Verset à mémoriser «Et pour vous, leur dit-il, qui suis-je? Pierre répondit

Plus en détail

Comment Dieu s adresse-t-il à moi?

Comment Dieu s adresse-t-il à moi? Leçon 6 Comment Dieu s adresse-t-il à moi?... A vrai dire, je ne L ai jamais entendu. «Partez, partez, sortez de là! Ne touchez à rien d impur!» La voix se fait insistante ; elle a une note d autorité

Plus en détail

AUJOURD HUI SI VOUS ENTENDEZ SA VOIX. «7 Aujourd hui, si vous entendez ma voix, n endurcissez pas vos cœurs.» (Hébreux 4, 7)

AUJOURD HUI SI VOUS ENTENDEZ SA VOIX. «7 Aujourd hui, si vous entendez ma voix, n endurcissez pas vos cœurs.» (Hébreux 4, 7) AUJOURD HUI SI VOUS ENTENDEZ SA VOIX «7 Aujourd hui, si vous entendez ma voix, n endurcissez pas vos cœurs.» (Hébreux 4, 7) Ce cri, c est celui des prophètes, bien avant la venue du Christ, à l adresse

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

Le Chrétien qui porte du fruit

Le Chrétien qui porte du fruit Le Chrétien qui porte du fruit Une étude de la métaphore sur le Cep Jean 15 : 1-17 «Encadrer la sortie de l école du dimanche», nous dit une Mme Packer épuisée, «a été cette année comme tenter d orienter

Plus en détail

Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations...

Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations... Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations... Au fait, la prière c est quoi, quand, comment, pourquoi? Utilisez cette courte vidéo de 2 pour faire réfléchir les jeunes sur le thème de

Plus en détail

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT L école Sainte-Anne a été fondée dans le souci de transmettre à nos enfants un enseignement complet intégrant l intelligence

Plus en détail

Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres,

Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres, Prières de confession et assurance du pardon Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres, Pour toutes les fois où nous étions trop fatigués pour nous préoccuper de nos

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Briller dans la communauté

Briller dans la communauté Leçon 7 Briller dans la communauté Au Musée du Canal de Panama, on peut voir un vieux phare. Celui-ci a été créé en France aux environs des années 1800 et il a été amené à Panama par les ouvriers français

Plus en détail

TENEZ-VOUS SUR VOS GARDES!

TENEZ-VOUS SUR VOS GARDES! Première rencontre : Autour du texte du 1 er Dimanche de l Avent. TENEZ-VOUS SUR VOS GARDES! La spiritualité des sectes Préparatifs : Une Bible, des coupures de presse avec des catastrophes, d autres coupures

Plus en détail

LE CHRIST, LA LOI ET LES ALLIANCES

LE CHRIST, LA LOI ET LES ALLIANCES Leçon 10 31 mai 6 juin SABBAT APÈS-MIDI Étude de la semaine: Gn 9.12-17, 17.2-12; Ga 3.15-28 ; Dt 9.9 ; He 10.11-18; He 9.15-28. Verset à mémoriser : «Voilà pourquoi il est le médiateur d une alliance

Plus en détail

3. L église naissante seul modèle de la Société de Marie

3. L église naissante seul modèle de la Société de Marie 3. L église naissante seul modèle de la Société de Marie Un lieu colinien. Bon nombre de textes le prouvent : l église naissante est une référence colinienne non seulement pour le rôle de Marie mais aussi

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

Une étude du leadership chrétien

Une étude du leadership chrétien Une étude du leadership chrétien DES HOMMES, DES TACHES ET DES BUTS par Billie Davis MANUEL D ETUDE Produit en collaboration avec la redaction de Global University--ICI Spécialiste du développement de

Plus en détail

LE CEP ET LES SARMENTS 15:1-27 LEÇON

LE CEP ET LES SARMENTS 15:1-27 LEÇON LE CEP ET LES SARMENTS Jean 15:1-27 LEÇON 236 Cours des Adultes VERSET DE MEMOIRE: "Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans

Plus en détail

Création d un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels

Création d un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels Création d un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels Paroisse Saint-François-Xavier des missions étrangères Ce dossier présente les motivations

Plus en détail

Communauté de travail des Églises chrétiennes en Suisse CTEC: Signature de la déclaration relative à la reconnaissance mutuelle du baptême

Communauté de travail des Églises chrétiennes en Suisse CTEC: Signature de la déclaration relative à la reconnaissance mutuelle du baptême 8 Assemblée des délégués du 16 au 18 juin 2013 à Filzbach Communauté de travail des Églises chrétiennes en Suisse CTEC: Signature de la déclaration relative à la reconnaissance mutuelle du baptême Proposition

Plus en détail

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie.

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. Réussir sa vie 1. Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. 2. Pour certaines personnes avoir une fonction importante, un poste à responsabilités, c est le signe de la réussite. 3. Pour

Plus en détail

CÉLÉBRATION PÉNITENTIELLE 2011 COMMISSARIAT DE TERRE SAINTE AU CANADA

CÉLÉBRATION PÉNITENTIELLE 2011 COMMISSARIAT DE TERRE SAINTE AU CANADA CÉLÉBRATION PÉNITENTIELLE 2011 COMMISSARIAT DE TERRE SAINTE AU CANADA Suggestions de chants L animation de cette célébration suppose un choix de chants centrés sur la paix qui peuvent en accompagner le

Plus en détail

Feuille de route 2013-2016

Feuille de route 2013-2016 Archidiocèse de sherbrooke Vers un nouveau réseau de collaborations Feuille de route 2013-2016 Malgré les changements apportés, la diminution des ressources humaines et matérielles en milieu ecclésial

Plus en détail

POSITION DE L AÉBÉQ SUR LA FAMILLE

POSITION DE L AÉBÉQ SUR LA FAMILLE POSITION DE L AÉBÉQ SUR LA FAMILLE PRÉAMBULE Dieu a ordonné que la famille soit le noyau fondamental de la société. Celleci est composée de personnes apparentées par le mariage, le sang ou l adoption.

Plus en détail

En la fête de l Assomption de la Vierge Marie, Homélie pour une profession perpétuelle 1

En la fête de l Assomption de la Vierge Marie, Homélie pour une profession perpétuelle 1 Vies consacrées, 83 (2011-3), 163-168 En la fête de l Assomption de la Vierge Marie, Homélie pour une profession perpétuelle 1 «Un signe grandiose apparut dans le ciel» : ce signe, c est le voyant de Patmos

Plus en détail

Le Saint-Siège VOYAGE APOSTOLIQUE AU TOGO, EN CÔTE D'IVOIRE, AU CAMEROUN I, EN RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE, AU ZAÏRE II, AU KENYA II, AU MAROC

Le Saint-Siège VOYAGE APOSTOLIQUE AU TOGO, EN CÔTE D'IVOIRE, AU CAMEROUN I, EN RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE, AU ZAÏRE II, AU KENYA II, AU MAROC Le Saint-Siège VOYAGE APOSTOLIQUE AU TOGO, EN CÔTE D'IVOIRE, AU CAMEROUN I, EN RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE, AU ZAÏRE II, AU KENYA II, AU MAROC BÉATIFICATION DE MARIE-CLÉMENTINE ANWARITE HOMÉLIE DU PAPE JEAN-PAUL

Plus en détail

TOP MISSION/ConnaîtreDieu.com - BP 53-77832 - Ozoir la Ferriere Cedex - Tél. : 01 60 18 50 53

TOP MISSION/ConnaîtreDieu.com - BP 53-77832 - Ozoir la Ferriere Cedex - Tél. : 01 60 18 50 53 Devenez Église Partenaire! 1 ConnaîtreDieu.com est un site d évangélisation géré par l association Top Mission, fruit de son partenariat avec le Top Chrétien. Il est animé par une équipe de missionnaires

Plus en détail

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR?

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? Source: DUMONT, Nicole. Femmes d aujourd hui, Vol. 1 No. 8., janvier 1996. On dit de certaines personnes qu elles n ont pas de tête ou qu elles n ont pas de

Plus en détail

Il y a un seul Corps et un seul Esprit et l Unité de l Esprit

Il y a un seul Corps et un seul Esprit et l Unité de l Esprit Il y a un seul Corps et un seul Esprit et l Unité de l Esprit PATTERSON F.G. 1911 PREMIÈRE PARTIE: «Il y a un seul Corps et un seul Esprit» Éph. 4:4. Introduction Jʼespère que les remarques qui vont suivre,

Plus en détail

Je me présente. Nom : Prénoms : Lieu d habitation : Contacts : Email : 2 Mon journal de bord 2015 - www.priscanad.com

Je me présente. Nom : Prénoms : Lieu d habitation : Contacts : Email : 2 Mon journal de bord 2015 - www.priscanad.com www.priscanad.com Je me présente Nom : Prénoms : Lieu d habitation : Contacts : Email : 2 Mon journal de bord 2015 - www.priscanad.com Mon journal de bord personnel 2014 s achève, comme les jours passent

Plus en détail

Charte de la laïcité à l École Charte commentée

Charte de la laïcité à l École Charte commentée Charte de la laïcité à l École Charte commentée Ce document propose un commentaire de la phrase de préambule et de chacun des articles de la Charte de la laïcité à l École. Il explicite le sens des principales

Plus en détail

Chapitre Dix-sept. Les Dons Spirituels

Chapitre Dix-sept. Les Dons Spirituels Chapitre Dix-sept Les Dons Spirituels L a Bible est pleine d exemples des hommes et des femmes ayant soudainement reçu certaines habiletés surnaturelles du Saint-Esprit. Ces habiletés surnaturelles sont

Plus en détail

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie,

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie, Prise de Parole de Monsieur Jean-Paul FOURNIER Sénateur du Gard - Maire de Nîmes - Président de Nîmes Métropole Inauguration d une plaque dans le cadre du 450 ème anniversaire de la création de l Eglise

Plus en détail

REVETEZ L HOMME NOUVEAU (Ephésiens 4.17-19)

REVETEZ L HOMME NOUVEAU (Ephésiens 4.17-19) 1 REVETEZ L HOMME NOUVEAU (Ephésiens 4.17-19) L'épître aux Ephésiens comporte deux grandes divisions. La première, essentiellement doctrinale, concerne la vocation du chrétien, alors que la deuxième à

Plus en détail

FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR)

FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR) FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR) Profession de foi Changer la façon de s habiller, sortir des sentiers battus, et proposer une autre vision du monde. Notre mission Le groupe FAST

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

«POUR NOUS IL L A FAIT PÉCHÉ» Sur II Corinthiens V, 20 - VI, 2

«POUR NOUS IL L A FAIT PÉCHÉ» Sur II Corinthiens V, 20 - VI, 2 «POUR NOUS IL L A FAIT PÉCHÉ» Sur II Corinthiens V, 20 - VI, 2 (V, 20) C est pour Christ que nous sommes en ambassade, puisque c est Dieu qui appelle par nous. Nous vous (le) demandons pour Christ, réconciliez-vous

Plus en détail

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle Iconographie du template Le jugement dernier, cathédrale de Bourges Ange au sourire, cathédrale de Reims Identifie l enfer

Plus en détail

NOUVELLES DU SECAAR. pour l amélioration des conditions de vie des familles et pour le développement des communautés Chrétiennes

NOUVELLES DU SECAAR. pour l amélioration des conditions de vie des familles et pour le développement des communautés Chrétiennes NOUVELLES DU SECAAR Le salut de Dieu en Jésus-Christ veut rétablir tout l homme et toute la création dans son intégrité 4 ème trimestre 2006 N 136 Editorial: Les petits crédits aux femmes des communautés,

Plus en détail

LE MEILLEUR CHEMIN (The Better Way) FERME DANS LA FOI (Steadfast in the Faith)

LE MEILLEUR CHEMIN (The Better Way) FERME DANS LA FOI (Steadfast in the Faith) LE MEILLEUR CHEMIN (The Better Way) Leçon 3 FERME DANS LA FOI (Steadfast in the Faith) POINT PRINCIPAL : Le Seigneur a délivré la foi à son église. Il attend que l église retienne fermement cette foi.

Plus en détail

www.leverbedevie.net Email : clerge@leverbedevie.net Père Jean-Baptiste ALSAC Responsable prêtres et séminaristes

www.leverbedevie.net Email : clerge@leverbedevie.net Père Jean-Baptiste ALSAC Responsable prêtres et séminaristes www.leverbedevie.net Email : clerge@leverbedevie.net Chers amis, Cette nouvelle année qui s ouvre devant nous est marquée par la parution de la première exhortation apostolique du pape François sur «la

Plus en détail

Pourquoi Jésus vint-il sur la terre?

Pourquoi Jésus vint-il sur la terre? POURQUOI JESUS VINT-IL SUR LA TERRE? 79 8 Pourquoi Jésus vint-il sur la terre? Que diriez-vous si, alors que vous marchiez dans la rue, un journaliste vous abordait et vous disait : A votre avis, quel

Plus en détail

Evaluation de l organisation interne

Evaluation de l organisation interne Module 1 Module Evaluation de l organisation interne Table des matières SECTION 1 Mission et valeurs 34 SECTION 2 Gestion 1 40 SECTION 3 Gestion 2 46 T E A R F U N D 2 0 0 3 33 Module 1 Section 1 Mission

Plus en détail

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le 22/10/2012. I Souvenirs. - d un grand renouveau dans l Eglise- l église. Les chrétiens aspiraient à ce renouveau. On

Plus en détail

1. SCRUTINS. Du premier au dernier scrutin, les futurs baptisés approfondissent leur désir de salut et la découverte de tout ce qui s y oppose.

1. SCRUTINS. Du premier au dernier scrutin, les futurs baptisés approfondissent leur désir de salut et la découverte de tout ce qui s y oppose. 1. SCRUTINS NOTES PASTORALES 148 Les scrutins, que l on célèbre solennellement le dimanche, sont accomplis au moyen des exorcismes. Ils ont ce double but : faire apparaître dans le cœur de ceux qui sont

Plus en détail

L accomplissement de son humanité

L accomplissement de son humanité Mercredi 15 août 2012 Assomption de la Vierge Marie Commentaire Père Nicolas Tarralle, assomptionniste L accomplissement de son humanité Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l enfant tressaillit

Plus en détail

La sphère d autorité se circonscrit au type de relation sur lequel elle se fonde

La sphère d autorité se circonscrit au type de relation sur lequel elle se fonde Les femmes dans le ministère chrétien commandements» (termes étrangers à la Bible), telle qu elle est parfois présentée : Dieu Christ anges homme femme enfants. Cette simplification outrancière a conduit

Plus en détail

Nature et formes du don : résumé

Nature et formes du don : résumé Nature et formes du don : résumé Par Gildas RICHARD La réflexion méthodique sur la notion de don a été, jusqu à présent, l apanage presque exclusif de deux grands types de discours : D une part, le discours

Plus en détail

Cela lui fut imputé à justice. Lecture de l épître de Saint-Paul aux Romains, chapitre 3, versets 27 à 31 et chapitre 4 versets 1 à 25 :

Cela lui fut imputé à justice. Lecture de l épître de Saint-Paul aux Romains, chapitre 3, versets 27 à 31 et chapitre 4 versets 1 à 25 : Cela lui fut imputé à justice Lecture de l épître de Saint-Paul aux Romains, chapitre 3, versets 27 à 31 et chapitre 4 versets 1 à 25 : Où donc est le sujet de se glorifier? Il est exclu. Par quelle loi?

Plus en détail

Doctrine et Alliances Sections 57-62. Cours de Religion 324 Leçon 11

Doctrine et Alliances Sections 57-62. Cours de Religion 324 Leçon 11 Doctrine et Alliances Sections 57-62 Cours de Religion 324 Leçon 11 Contexte historique JUIL.-AOÛT 1831 : Joseph Smith, le prophète, et Sidney Rigdon se rendent au Missouri et consacrent l endroit comme

Plus en détail

INTRODUCTION. DE L IGNORANCE MUTUELLE

INTRODUCTION. DE L IGNORANCE MUTUELLE INTRODUCTION. DE L IGNORANCE MUTUELLE AU VRAI DIALOGUE Ce livre a pour objet l étude du christianisme et de l islam. Cette étude comparative a toujours été ma préoccupation, en Syrie, mon pays natal, aussi

Plus en détail

Vies consacrées, 78 (2006-3), 182-186

Vies consacrées, 78 (2006-3), 182-186 Vies consacrées, 78 (2006-3), 182-186 Le célibat consacré, le célibat non choisi: Epousailles ou naissance d en-haut? La consécration du corps au Christ est un élément essentiel dans la vie de tout baptisé.

Plus en détail

Comme tout le monde, l Église

Comme tout le monde, l Église ÉGLISE UNIE 101 Que croyons-nous dans l Église Unie? Angelika Piché, pasteure, responsable de la formation en français au Séminaire Uni L Union 8 Comme tout le monde, l Église Unie est profondément marquée

Plus en détail

Initiation à la méditation des Ecritures 1

Initiation à la méditation des Ecritures 1 QUI ES-TU SEIGNEUR? Initiation à la méditation des Ecritures 1 Voir et contempler le Seigneur dans les Ecritures et être transformé en la même image, par la foi en sa Parole et par son Esprit, en réponse

Plus en détail

Mai n 9. susceptible d évoquer une figure humaine. Dans toutes les langues, son nom est un nom commun,

Mai n 9. susceptible d évoquer une figure humaine. Dans toutes les langues, son nom est un nom commun, Mai n 9 St Augustin St Pierre-St Etienne St-Sixte II La Grande Motte Palavas-Villeneuve Pérols- Carnon 04 67 56 54 20 04 67 68 00 30/04 67 69 47 02 04 67 50 00 11 De Pâques à Pentecôte La Pâque inclut

Plus en détail

DIEU : CET INCONNU. «29 Terre, terre, terre, écoute la Parole de l Éternel.» (Jérémie 22, 29)

DIEU : CET INCONNU. «29 Terre, terre, terre, écoute la Parole de l Éternel.» (Jérémie 22, 29) DIEU : CET INCONNU Il y a dix-neuf siècles, l apôtre Paul, en parcourant la vielle d Athènes découvrit un autel qui portait une inscription étrange : «23 À un Dieu inconnu!» (Actes 17, 23) De crainte d

Plus en détail

Décryptage. c o m p r e n d r e p o u r a g i r. Le coaching en individuel ou en équipe. Alain Boureau. Septembre 2006. Les Publications du Groupe BPI

Décryptage. c o m p r e n d r e p o u r a g i r. Le coaching en individuel ou en équipe. Alain Boureau. Septembre 2006. Les Publications du Groupe BPI Décryptage c o m p r e n d r e p o u r a g i r Le coaching en individuel ou en équipe Alain Boureau Septembre 2006 Les Publications du Groupe BPI Le coaching en individuel ou en équipe Premières ressources

Plus en détail

Fête de l'assomption de Marie

Fête de l'assomption de Marie Fête de l'assomption de Marie Homélie du 14 août 2013 (Messe de 21h00) Textes: 1 Ch. 15, 3-4.1-16; 16, 1-2 / Ps 131 / 1 Co 15, 54-57 / Lc11, 27-28 Le Pardon : Amour de Dieu pour l homme - Amour de l homme

Plus en détail

SYNTHÈSE DES RÉPONSES AU QUESTIONNAIRE SUR LA

SYNTHÈSE DES RÉPONSES AU QUESTIONNAIRE SUR LA SYNTHÈSE DES RÉPONSES AU QUESTIONNAIRE SUR LA FORMATION DES CATÉCHÈTES Sur 48 diocèses présents à la session, nous avons reçu les réponses de 35 diocèses. (73%) 1. Dans votre diocèse, qui propose des formations

Plus en détail

L appel à être Église Vers une vision unificatrice

L appel à être Église Vers une vision unificatrice Vers une vision unificatrice Parmi tous les préparatifs du 40 e Conseil général 2009, le présent document constitue une invitation faite aux membres de l Église Unie du Canada de prier et de réfléchir

Plus en détail

programme connect Mai 2015 ICF-Léman

programme connect Mai 2015 ICF-Léman programme connect Mai 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

JÉSUS + RIEN = TOUT. Tullian Tchividjian

JÉSUS + RIEN = TOUT. Tullian Tchividjian JÉSUS + RIEN = TOUT Tullian Tchividjian Table des matières Remerciements 9 Partie 1 : Tout 1 La miséricorde de Dieu au sein de ma misère 15 2 Tout vouloir 25 Partie 2 : Rien 3 Une quête continue 35 4 Trous

Plus en détail