QUELQUES LIENS ENTRE L ANCIEN ET LE NOUVEAU TESTAMENT

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "QUELQUES LIENS ENTRE L ANCIEN ET LE NOUVEAU TESTAMENT"

Transcription

1 QUELQUES LIENS ENTRE L ANCIEN ET LE NOUVEAU TESTAMENT Réflexions sur des rapports entre l Ancien Testament et le Nouveau Testament «Toute écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l homme de Dieu soit accompli et parfaitement accompli pour toute bonne œuvre» (2 Tim. 3:16-17). L Écriture est son propre interprète, sa propre autorité et son propre guide Lorsque nous lisons la Bible régulièrement, nous découvrons ses principes, notamment l interprétation littérale, spirituelle ou prophétique. Nous apprenons également l importance du contexte et des «règles d or» 1. D ailleurs, la Parole de Dieu pousse la foi à agir, en toute obéissance et confiance, conformément à l exhortation de Jacques : «mettez la parole en pratique». Le besoin d un équilibre Lorsque nous interprétons les Écritures sur le plan spirituel, par exemple en prenant un passage comme la loi portant sur l impureté de Nombres 19, nous insistons sur le fait que nous ne sommes pas sous la loi de Moïse, mais «sous la grâce». Certains disent que le fait de s associer avec le mal ne nous rend pas impurs puisque nous ne sommes pas sous la loi de Moïse. Cela serait le cas si, par exemple, nous venions à la conclusion que Nombres 19 nous enseigne que manger en compagnie de non-croyants (même lorsqu il s agit de notre propre enfant non croyant devenu adulte) rend automatiquement le croyant impur. Celui qui croit cela applique littéralement, et à tort, la loi de Moï se à l ère de la grâce 2. Par ailleurs, dire que nous sommes en communion avec tous ceux qui sont en communion avec Dieu, sans autres conditions, fait abstraction de l important principe biblique concernant nos associations, principe illustré dans bon nombre de passages de l Ancien Testament. Certains ne considèrent que la vérité du «corps de Christ» et négligent la vérité concernant la «maison de Dieu». D autres mettent trop l accent sur la «maison» aux dépens du «corps», et d autres encore mettent trop l accent sur la «vérité» aux dépens de la «grâce». La séparation d avec le mal 3 demeure toujours le principe divin pour l unité sur le plan pratique. 1 Voici certaines de ces règles : Interprétation littérale, sauf lorsque le contexte indique clairement le contraire. Ne pas faire d interprétation artificielle ou «forcée» comme le font par exemple ceux qui disent que «Israël = l Église». La loi de la première mention s avère utile pour comprendre la signification des principes et des concepts de la Bible (par exemple : sacrifice, amour, «Babel»). Faire la différence entre le conseil et le dessein de Dieu d une part et ses voies d autre part. Comprendre la progressivité de la révélation de Dieu. Différencier entre l interprétation biblique correcte et les différentes applications possibles. 2 Voir aussi mon article La Loi ou la Grâce. 3 Selon l Écriture, cette séparation concerne le mal sur le plan moral et doctrinal, ainsi que l association évidente avec lui, y compris le refus catégorique de juger ce genre de relation. 1

2 Adoptons une attitude selon la vérité et également en raison de l amour que nous avons envers le Seigneur et envers nos frères dans le Seigneur. Nous avons besoin du secours divin pour accomplir cet équilibre divin, pour marcher dans les traces du Maître, à la manière de Paul et de Timothée. Un exemple de différence entre l Ancien Testament et le Nouveau Testament «Si quelque frère a une femme incrédule, et qu elle veuille habiter avec lui, qu il ne l abandonne pas» (1 Cor. 7:12). Les chapitres 9 et 10 d Esdras nous montrent clairement le contraste qui exi ste entre le temps où Esdras vivait (sous la loi de Moïse) et la période de grâce dans laquelle nous vi vons. Cela ne signifie pas qu une personne croyante puisse maintenant marier une personne non croy ante, mais plutôt que dans le cas où deux personnes s étant mariées tandis qu elles étaient non croyantes et que l une d elles se convertit par la suite, il devrait être permis à l autre de rester. À l époque d Esdras, ce n était pas le cas : ceux qui appartenaient au peuple de Dieu et avaient épousé volontairement des femmes étrangères devaient les renvoyer. Tout en tenant compte de cette différence, plusieurs leçons pratiques peuvent être tirées de l Ancien Testament. D une façon générale, le Nouveau Testament nous donne les doctri nes, les principes et les directives, tandis que l Ancien Testament est rempli de leçons - les événements, les personnes, les lois et les sacrifices nous servant d illustrations - afin de nous aider à mettre les principes du Nouveau Testament en pratique. Les principes ne changent pas, sauf si Dieu les change. C est tout cela que d exposer «justement la parole de la vérité» (2 Tim. 2:15). Les «femmes étrangères» et quelques leçons pratiques pour aujourd hui Revenons aux chapitres 9 et 10 d Esdras : si nous acceptons que les «femmes étrangères» représentent pour nous des influences que nous nous permettons de côtoyer et d adopter (traditionalisme, esprit sectaire, philosophies humaines, ritualisme, libéralisme, mysticisme, etc.), ces chapitres sont alors vraiment utiles pour nous, ce qu ils devraient être d ailleurs selon 1 Corinthiens 10:1-13; Romains 15:4; 2 Timothée 3:16. Lorsque nous lisons ces chapitres alors que nous avons de mauvaises i nfluences dans nos vies, ils nous montrent notre erreur. Par conséquent, nous nous jugeons, et par la suite, nous nous débarrassons de ces influences avec l aide du Seigneur. Ainsi, même un tel passage «obscur» comme ces chapitres d Esdras, devient utile et profitable; il est assurément relié au Nouveau Testament (cf. 2 Pi. 1:20-21). Puisque nous sommes sous la grâce, nous ne lisons pas l Ancien Testament afin de nous mettre sous la loi, mais plutôt pour profiter de l encouragement et de l exhortation que nous procurent ses illustrations et ses bons exemples. Éclairés par la façon dont le Seigneur Jésus interpréta l Ancien Testament, (dans Luc 24, notamment) en montrant de quel le façon nombre de passages se rapportaient à sa propre personne, nous pouvons utiliser la même méthode et découvrir la pertinence de ces chapitres de l Ancien Testament. Une bonne appréciation de l Ancien Testament «Or toutes ces choses leur arrivèrent comme types, et elles ont été écrites pour nous servir d avertissement, à nous que les fins des siècles ont atteints. Ainsi, que celui qui croit être debout, prenne garde qu il ne tombe» (1 Cor. 10:11-12). Un tel passage nous aide à comprendre que l Ancien Testament constitue une partie importante de la Bible que nous ne devrions pas négliger ni sous-estimer. Il ne faut toutefois pas utiliser des passages de l Ancien Testament pour imposer des règles. En effet, sous la grâce, nous sommes attirés vers le Seigneur et, ainsi, nous devrions nous en- 2

3 courager à venir à Jésus-Christ et prendre son joug (Mat. 11:28-30; 10:24-25; Jean 14:21, 23). Lorsque nous nous rendons compte des nombreuses façons dont l Ancien Testament traite de la personne du Bien-aimé, et du fait que nous sommes au milieu d un monde qui l a rejeté, nous devenons conscients que nous avons besoin de son aide. Lorsque le croyant renonce à ce monde en faveur de son Dieu, ce monde devient pour lui un désert. Dans un tel contexte de vie dans le désert, nous avons besoin des leçons de l expérience (par exemple, celles du livre des Nombres), tout comme Israël aurait dû se servir de ces leçons, pour pouvoir vivre pour la gloire de Dieu. Applications B usage judicieux ou abus Lorsque nous désirons à tout prix plaire au Seigneur, comme c était le cas pour Paul (2 Cor. 5:9; Éph. 5:10), nous devrions nous empresser de mettre en pratique les principes spirituels que nous tirons des leçons de l Ancien Testament - même si quelquefois elles proviennent de chapitres qui peuvent nous sembler obscurs. Nous avons besoin que Dieu nous aide à faire la part des choses : il est facile de traverser la ligne de démarcation entre le légalisme et l obéissance. Ne qualifions pas de «légalistes» les choses que le Seigneur nous demande de faire pour justement y échapper. Lorsque nous agissons de manière infidèle, il faut nous en confesser et non pas chercher des excuses. Le légalisme consiste à imposer aux autres des règles établies par l homme ou même tirées de la loi mosaïque (lorsque quelqu un observe de telles règles, ce n est pas du légalisme, bien que ce ne soit pas de l obéissance à la Parole de Dieu). Malheureusement, au nom de la liberté chrétienne, des abus ont lieu, certains condamnant même d autres personnes pour un prétendu légalisme. Au nom de l a liberté chrétienne, certains suivent «la majorité», en pensant que c est la bonne chose à faire. Prenons plutôt le sentier de la soumission et de l obéissance au Seigneur! Ce qui est déplorable, c est qu on a quelquefois abusé des vérités ou principes du Nouveau Testament, mais ce fait ne devrait jamais être utilisé comme excuse pour mettre ces principes de côté. Aussi, si l on a fait des abus concernant les types et les illustrations de l Ancien Testament pour leur faire dire n importe quoi, ou si on les a utilisés pour imposer des règles établies par l homme, cela n annule pas le principe que l Ancien Testament a été écrit pour nous instruire et nous édifier. L importance de l Ancien Testament pour les croyants du Nouveau Testament «[Y] Jusqu à ce que Christ ait été formé en vous» (Gal. 4:19). Paul désirait ardemment que Christ soit formé dans les croyants (cf. Col. 1:28). Cependant, de la façon qu il s exprime, je crois que Paul dit aux Galates que s ils avaient été spirituels, ils auraient compris cela en lisant la Genèse (ch. 16, l histoire de Sara et d Agar). Cela constitue donc un encouragement pour que nous aussi examinions les écritures de cette façon (très soigneusement et sans se perdre en conjectures). Un autre bon exemple se trouve dans la façon dont l Éternel a ouvert les portes pour Esdras (Esd. 7) et dans le parallèle qu on peut établir entre ce passage et ce que le Seigneur dit à l assemblée qui est à Philadelphie, dans Apocalypse 3. Quelques exemples de l utilisation de l Ancien Testament dans le Nouveau Testament Bon nombre de relations étroites existent entre l Ancien et le Nouveau Testament, comme le démontrent les références suivantes : 3

4 Jésus-Christ cite les écrits de Moïse, les prophètes et les Psaumes, pour montrer qu il fallait qu il souffre et qu il ressuscite d entre les morts (Luc 24:27, 45-46) En Jean 5:46-47, notre Seigneur place les écrits de Moïse (Parole inspirée de Dieu) même au-dessus des paroles qu il a prononcées. Romains 15:4 établit le principe que les écrits de l Ancien Testament ont été rédigés pour notre instruction et pour nous procurer patience, consolation et espérance. 1 Corinthiens 9:8-10 nous montre la façon dont Paul a pu appliquer à lui-même une prescription de l Ancien Testament concernant le bœuf qui foulait le grain. 1 Corinthiens 10:1-13 passe en revue l histoire d Israël et va même jusqu à dire que son histoire s est déroulée et a été écrite pour notre instruction et pour nous enseigner la fidélité de Dieu. Dans son désir que Christ soit formé dans les croyants, Paul les a instruits en se servant de la Genèse (Gal. 4:19-31). Hébreux 7-9 et 10:1-22 nous donnent d excellents enseignements en utilisant des contrastes et des parallèles entre l Ancien et le Nouveau Testaments. 2 Timothée 3:16 souligne les différentes fonctions de l Ancien Testament pour le croyant du temps de la grâce, ayant la lumière du Nouveau Testament. Des leçons de morale à partir de la loi «N écoutez-vous pas la loi?» (Gal. 4:21). Paul reprend les Galates parce qu ils n avaient pas appris de la loi (Ancien Testament) les leçons de morale qu elle enseigne aux croyants; bien que n étant pas sous la loi, ceux-ci peuvent en effet tirer profit de la loi en y tirant des leçons spirituelles. De nos jours, certaines gens ont tendance à errer dans deux directions différentes. D une part, certains ne prêtent aucune attention aux leçons de l Ancien Testament, soutenant qu elles ne font pas partie du Nouveau Testament ou qu elles ne sont pas confirmées dans celui-ci. D autre part, il y a des gens qui vont au-delà des instructions du Nouveau Testament et déduisent des doctrines devant faire autorité et s appliquer à l Église à partir des leçons et des types de l Ancien Testament (par exemple, en établissant la règle voulant qu on doive adorer le Saint-Esprit, en s appuyant sur le cantique qu on a chanté au puits dans Nombres 21:16-18). Cela constitue un emploi abusif des écrits de l Ancien Testament et des principes du Nouveau Testament, qu on se doit de rejeter. Les types nous ai dent en fait à mettre les doctrines du Nouveau Testament en pratique : en ce sens nous pouvons dire qu ils nous enseignent (2 Tim. 3:16), mais ces types ne sont pas des doctrines du Nouveau Testament. Position - Condition De plus, nous devons faire la distinction entre notre position et notre état (condition). Le Nouveau Testament établit d abord la position du croyant pour ensuite parler de l état qui en découle. Il est vrai que la position du chrétien, telle que présentée par exemple dans Éphésiens 2 et 3, était inconnue à l époque de l Ancien Testament. Toutefois l Ancien Testament nous fournit une aide précieuse nous permettant de mettre en pratique les principes du Nouveau Testament, puisqu il aborde des sujets concernant notre condition sur le plan pratique. Le Nouveau Testament est objectif (bien qu il ne le soit pas exclusivement), nous enseignant ce que nous sommes en Christ, tandis que l Ancien Testament nous apporte, entre autres, de l aide subjective sur la façon de réaliser la position chrétienne. 4

5 L Église (Assemblée) et l Ancien Testament «Et il leur dit: C est pour cela que tout scribe qui a été fait disciple du royaume des cieux est semblable à un maître de maison qui produit de son trésor des choses nouvelles et des choses vieilles» (Mat. 13:52). Il n y a aucun enseignement faisant autorité dans l Ancien Testament concernant l Église, parce que cet enseignement pouvait seulement être donné après l incarnation, la mort, la résurrection et la glorification de Jésus-Christ. Puisqu il savait qu il poserait ces bases, le Seigneur annonça la future construction de son assemblée (Mat. 16:18). Le véritable début de son assemblée eut lieu au moment mentionné dans Actes 2, et sa construction aura son terme lors de l enlèvement. Toutefois, bon nombre de choses peuvent être découvertes concernant Jésus-Christ et son assemblée par l entremise de la typologie de l Ancien Testament, par exemple par l entremise de plusieurs couples de l Ancien Testament qui illustrent des vérités qui ne sont expliquées que dans le Nouveau Testament. Ainsi, à la lumière du Nouveau Testament, nous voyons des choses dans l Ancien Testament que les croyants de l Ancien Testament eux-mêmes étaient incapables de voir, de saisir. De plus, le Nouveau Testament confirme que ces croyants de l Ancien Testament n atteindront pas la perfection avant nous (Héb. 11:40). Une serrure et une clef On a déjà comparé l Ancien Testament à une serrure spéciale que personne ne peut ouvrir. Lorsque le Nouveau Testament est utilisé de la bonne façon, de la façon établie par Dieu, et lorsque notre état spirituel est juste, nous pouvons alors utiliser le Nouveau Testament comme une clef pour «ouvrir» l Ancien Testament et découvrir ses secrets. De plus, l illustration de la serrure et de la clef nous fait découvrir le lien étroit qui existe entre les deux Testaments; cette vérité est enseignée dans de nombreux passages, comme dans le verset déjà cité de Matthieu 13. Utilisons donc les deux Testaments à bon escient. Que ces quelques pensées puissent nous aider à traiter de ces questions dans une perspective biblique! «Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, qui nous a bénis de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ» (Éph. 1:3). A. E. Bouter, mars Cet article est distribué gratuitement et peut être reproduit sans modification pour la distribution gratuite. On peut se procurer un autre exemplaire de cette étude ou une liste de traités et d études, en communiquant avec l adresse suivante : «LES SAINTES ÉCRITURES» CP 677 Hawkesbury (Ont.) K6A 3C8 CANADA Adapté/imprimé le 1 April Alfred E. Bouter Courriel : OU : Internet : ou : Pour télécharger : 5

Leçon 12- Les Psaumes. Leçon 12 Psaumes

Leçon 12- Les Psaumes. Leçon 12 Psaumes Leçon 12 Psaumes Introduction Nous avons entamé la semaine dernière la troisième section des livres de l Ancien Testament, formée par des livres poétiques, en faisant un survol du livre de Job. Le livre

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

Progressez en Christ ensemble. 1 Pierre 2.4-5

Progressez en Christ ensemble. 1 Pierre 2.4-5 Progressez en Christ ensemble 1 Pierre 2.4-5 1 Un homme qui marche un homme qui progresse (sanctification) Il est curieux que l Eglise locale au quelle nous appartenons soit localisée à GIMEL GIMEL correspond

Plus en détail

Deuxième semaine : L assurance du salut

Deuxième semaine : L assurance du salut Deuxième semaine : L assurance du salut Répondez par VRAI (V) ou FAUX (F) Maintenant je peux être sûr que je suis sauvé. Dieu veut que je pèche pour me montrer plus d amour. Si je pèche et meurs sans me

Plus en détail

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs,

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs, 6 ième dimanche de Pâques C Frères et Sœurs, Jésus venait de dire : «SI QUELQU UN M AIME, IL RESTERA FIDÈLE À MA PAROLE ; MON PÈRE L AIMERA, NOUS VIENDRONS CHEZ LUI; NOUS IRONS DEMEURER AUPRÈS DE LUI»

Plus en détail

SALOMON Leçon 9 Jours 1 & 2: Cantique des Cantiques

SALOMON Leçon 9 Jours 1 & 2: Cantique des Cantiques SALOMON Leçon 9 Jours 1 & 2: Cantique des Cantiques Le Cantique des Cantique de Salomon est écrit en poésie, cependant il dépeint une expérience réelle de sa vie. La plupart des érudits de la Bible croient

Plus en détail

Le sanctuaire céleste

Le sanctuaire céleste Chapitre 53 Le sanctuaire céleste Deux mille trois cents soirs et matins; puis le sanctuaire sera purifié. Daniel 8:14 (Segond). Ce passage biblique, fondement et clef de voûte de la foi adventiste, était

Plus en détail

Leçon 3 Trouver notre bonheur en Dieu

Leçon 3 Trouver notre bonheur en Dieu Leçon 3 Trouver notre bonheur en Dieu Introduction Lecture : Psaume 96 La quête du bonheur caractérise chaque être humain. Du plus petit au plus grand, chaque être humain est motivé par un désir d être

Plus en détail

Investissements déraisonnables

Investissements déraisonnables Chapitre 47 Investissements déraisonnables Il y a quelques semaines, alors que j assistais au camp-meeting de San Jose [1905], certains de nos frères me présentèrent ce qu ils considéraient comme une occasion

Plus en détail

Progresser par la foi

Progresser par la foi Chapitre 54 Progresser par la foi Il n est pas toujours sage, en effet, de ne rien entreprendre qui entraîne de fortes dépenses sans avoir au préalable l argent nécessaire. Le Seigneur n épargne pas toujours

Plus en détail

LISTE DES COURS BIBLIQUES PAR CORRESPONDANCE

LISTE DES COURS BIBLIQUES PAR CORRESPONDANCE LISTE DES COURS BIBLIQUES PAR CORRESPONDANCE Catégorie Numéro Série Leçon Bref résumé Remarques Le Nouveau Testament 0101 1 1 La sainte Bible Introduction Le Nouveau Testament 0102 1 2 Dieu Introduction

Plus en détail

La promesse de Dieu à Abraham

La promesse de Dieu à Abraham La Bible pour enfants présente La promesse de Dieu à Abraham Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Byron Unger et Lazarus Adapté par : M. Maillot et Tammy S. Traduit par : Emmanuelle Gilger-Bedos Produit

Plus en détail

Section 1 : Les thèmes

Section 1 : Les thèmes Section 1 : Les thèmes 1. Introduction / page 3 2. Premier thème : L essentiel du message de l Évangile / page 5 3. Deuxième thème : Le baptême, le Christ, et l Église locale / page 11 4. Troisième thème

Plus en détail

Auto-évaluation. Section Sujet traité Page. 10000 Résumé.. 10-2. 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3

Auto-évaluation. Section Sujet traité Page. 10000 Résumé.. 10-2. 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3 Auto-évaluation Chapitre 10 Auto-évaluation Section Sujet traité Page 10000 Résumé.. 10-2 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3 10200 Lettre déclarative de responsabilité.. 10-4 10300 Résolution

Plus en détail

Notes personnelles. A. La source de la vraie joie

Notes personnelles. A. La source de la vraie joie Notes personnelles Il s agit pour nous de réfléchir à la place de la joie dans notre vie quotidienne et avec l aide de Dieu de développer une vie vraiment joyeuse. A. La source de la vraie joie Q1 : L

Plus en détail

Que savons-nous de la Bible?

Que savons-nous de la Bible? [ Cours téléchargé depuis www.croire-en-dieu.net ] Introduction Leçon 1 Que savons-nous de la Bible Introduction Parmi les questions importantes que les êtres humains se posent en ce qui concerne leur

Plus en détail

Le Don. To order visit: thegiftministry.com Or call: 903-521-0545 To download visit: thegiftministry.com For more information visit: Godlife.

Le Don. To order visit: thegiftministry.com Or call: 903-521-0545 To download visit: thegiftministry.com For more information visit: Godlife. Le Don To order visit: thegiftministry.com Or call: 903-521-0545 To download visit: thegiftministry.com For more information visit: Godlife.com Copyright Gene Thrash, 2012 Bible quotes: J B Phillips Translation

Plus en détail

Les mystères de la Bible

Les mystères de la Bible Chapitre 18 Les mystères de la Bible «Peux-tu découvrir les profondeurs de Dieu?» (Job 11:7) Aucun esprit fini ne peut pleinement comprendre le caractère et les œuvres de l Etre infini. Nous ne pouvons

Plus en détail

AVIS PRÉSENTÉ. à la Commission des institutions. La Réforme du mode de scrutin au Québec

AVIS PRÉSENTÉ. à la Commission des institutions. La Réforme du mode de scrutin au Québec AVIS PRÉSENTÉ à la Commission des institutions La Réforme du mode de scrutin au Québec FADOQ - Mouvement des Aînés du Québec 4545, av. Pierre-De Coubertin, C.P. 1000, Succ. M, Montréal (Québec) H1V 3R2

Plus en détail

Le Christ dans les cœurs

Le Christ dans les cœurs Chapitre 43 Le Christ dans les cœurs Enracinés et fondés dans l amour, nous devenons capables de comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, et connaître

Plus en détail

ANNEE DE LA MISERICORDE

ANNEE DE LA MISERICORDE Le logo du Jubilé Le logo et la devise, les deux, ensemble, offrent une heureuse synthèse de l Année jubilaire. Dans la devise Misericordiosi come il Padre (tirée de l Évangile de Luc, 6,36) on propose

Plus en détail

Cultiver des vies réconciliées

Cultiver des vies réconciliées LA CROIX CARREFOUR VERS LA LIBERTE 5: RECONCILIATION Pour préserver les droits d auteur, les images ont été retirées Cultiver des vies réconciliées Bienvenue sur le chemin du pardon et de la réconciliation!

Plus en détail

Interprétation d une analyse de variance avec mesures répétées

Interprétation d une analyse de variance avec mesures répétées Approche quantitative Interprétation d une analyse de variance avec mesures répétées «Les faits sont têtus. Il est plus facile de s arranger avec les statistiques.» Mark Twain L objectif de ce document

Plus en détail

SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS. Texte de Colossiens à lire. Sujets de prière pour la semaine

SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS. Texte de Colossiens à lire. Sujets de prière pour la semaine GUIDE PROTÉINÉ SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS Texte de Colossiens à lire Colossiens 1.111 (Lisez ce passage chaque jour de la semaine, c est la meilleure manière de l apprendre par cœur) Sujets de prière

Plus en détail

p. 50 Expliquer aux enfants qu ils devront faire cette page à la maison avec papa ou maman.

p. 50 Expliquer aux enfants qu ils devront faire cette page à la maison avec papa ou maman. Catéchèse 6 Pages 48 à 56 À prévoir avant la catéchèse Coin de prière avec Bible et cierge (briquet pour allumer le cierge) Un manuel pour chaque enfant Signets avec les devoirs à faire à la maison Hosties

Plus en détail

Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG

Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG Septembre 2001 : Un mois avant la mise en place «anticipée» de l ARTT, l administration n a toujours pas consulté le personnel,

Plus en détail

Placements du gouvernement du Yukon dans du papier commercial adossé à des actifs

Placements du gouvernement du Yukon dans du papier commercial adossé à des actifs Placements du gouvernement du Yukon dans du papier commercial adossé à des actifs Ministère des Finances Février 2008 Office of the Auditor General of Canada Bureau du vérificateur général du Canada Tous

Plus en détail

L entretien de réprimande Définition, But et objectif

L entretien de réprimande Définition, But et objectif L entretien de réprimande ème année SIGF 4 Réalisé par : HASSOU Salma LACHGAR Amina Année universitaire : 2012/2013 INTRODUCTION Vous est-il déjà arrivé de faire prendre conscience à l un de vos proches

Plus en détail

UN CHRÉTIEN PEUT-IL DIVORCER?

UN CHRÉTIEN PEUT-IL DIVORCER? UN CHRÉTIEN PEUT-IL DIVORCER? Bien-aimé frères et sœurs en Christ, que la paix et la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soient avec chacun d entre vous. Aujourd hui par la grâce de Dieu et avec l aide

Plus en détail

C est pour ça qu une lecture priante de la Bible fait partie intégrale de toute spiritualité Chrétienne.

C est pour ça qu une lecture priante de la Bible fait partie intégrale de toute spiritualité Chrétienne. Partage Biblique sur L Unité Pour la Semaine de Prière pour l Unité des Chrétiens 20/01/2012 à Sombernon Introduction Pour les Chrétiens de toutes confessions la Bible n est pas simplement un livre un

Plus en détail

Mylène a besoin d aide!

Mylène a besoin d aide! ER ER Cahier de l élève Mylène a besoin d aide! Enseignement religieux 5 e année Nom de l élève 5 e année 1 Mylène a besoin d aide Description de tâche Dans cette tâche, tu examineras la situation de Mylène

Plus en détail

Calcul de moyenne de portrait

Calcul de moyenne de portrait Calcul de moyenne de portrait Dupont Maurane & Bourriaud Typhaine TS2 Mon CV. 1 Présentation POURQUOI CE PROJET : Parmi la liste des projets proposés pour le bac, ce sujet m a semblé le plus attrayant.

Plus en détail

PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE

PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE 2012 LES QUATRE ETAPES La procédure complémentaire a pour but de mettre en relation les établissements qui ont encore des places vacantes et les candidats n ayant pas

Plus en détail

Ministère de la Préparation de l Epouse Glorieuse de Christ (éphesiens5 :27) ; Contact : epousedechrist@ymail.com. La Repentance :

Ministère de la Préparation de l Epouse Glorieuse de Christ (éphesiens5 :27) ; Contact : epousedechrist@ymail.com. La Repentance : La Repentance : La repentance c est se repentir, c est changer radicalement de direction sans plus revenir en arrière. C est abandonner quelque chose pour toujours. Dans la bible, nous avons une multitude

Plus en détail

Le foyer fiscal (cours)

Le foyer fiscal (cours) Le foyer fiscal (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I La composition du foyer fiscal... 4 Le contribuable... 4 Les personnes à charge... 5 1 - En ce qui concerne les personnes

Plus en détail

Bonjour en bienvenue au séminaire en ligne sur l outil Demande de Wagons

Bonjour en bienvenue au séminaire en ligne sur l outil Demande de Wagons Bonjour en bienvenue au séminaire en ligne sur l outil Demande de Wagons 1 Aujourd hui, j aimerais vous donner un aperçu de certains changements intéressants que nous avons décidé d apporter à notre façon

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Bureau du surintendant des institutions financières

Bureau du surintendant des institutions financières Bureau du surintendant des institutions financières Rapport de la Vérification interne sur le Groupe de l assurance-vie Conglomérats Secteur de la surveillance Novembre 2013 BSIF OSFI Table des matières

Plus en détail

LA SCIENCE DE LA RICHESSE

LA SCIENCE DE LA RICHESSE LA SCIENCE DE LA RICHESSE Leçon 15 2009 SOPODIVA, Faisant usage des droits de réimpression. 1 Préface Ce programme est composé de 17 leçons qui ont été scindées en 17 ebooks faciles à comprendre et à mettre

Plus en détail

GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS. Version mai 2015 L enquête sociale

GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS. Version mai 2015 L enquête sociale GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS Version mai 2015 L enquête sociale GUIDE DE L ENQUETE SOCIALE en neuf pas... Une enquête sociale, qu est-ce que c est? Une enquête sociale, pourquoi? Qui fait l

Plus en détail

Primitives Cours maths Terminale S

Primitives Cours maths Terminale S Primitives Cours maths Terminale S Dans ce module est introduite la notion de primitive d une fonction sur un intervalle. On définit cette notion puis on montre qu une fonction admet une infinité de primitives

Plus en détail

DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A)

DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A) DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A) PREMIÈRE LECTURE Livre d'isaïe (42, 1-4.6-7) Ainsi parle le Seigneur : Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu en qui j'ai mis toute ma joie. J'ai

Plus en détail

Je suis le bon pasteur!

Je suis le bon pasteur! Spiritualité lasallienne Je suis le bon pasteur! Jésus-Christ, modèle de l éducateur L image du troupeau de mouton est devenue dépréciative. Dommage car l image évangélique du bon pasteur évoque plutôt

Plus en détail

Projet de représentation des connaissances 2008 Simulation de traitement médical

Projet de représentation des connaissances 2008 Simulation de traitement médical Projet de représentation des connaissances 2008 Simulation de traitement médical Gauvain Bourgne February 27, 2008 1 Description du contexte On considère un ensemble de maladies. Chacune de ces maladies

Plus en détail

CATALOGUE D ILLUSTRATIONS SUR LA MISÉRICORDE

CATALOGUE D ILLUSTRATIONS SUR LA MISÉRICORDE CATALOGUE D ILLUSTRATIONS SUR LA MISÉRICORDE Ce catalogue propose une série d illustrations qui chacune à leur façon, rendent compte de l un ou l autre aspect de la miséricorde. Elles ont été inspirées

Plus en détail

17 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : Dimanche 27 juillet 2014

17 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : Dimanche 27 juillet 2014 17 eme : Dimanche 27 juillet 2014 Au service du Royaume déjà là! Comme un négociant qui recherche des perles fines. Réf. Biblique : 1 ère lecture : Rois (1 R 3,5.7-12) 5 A Gabaon, pendant la nuit, le Seigneur

Plus en détail

Programme des droits de cession immobilière

Programme des droits de cession immobilière Chapitre 4 Section 4.06 Ministère des Finances Programme des droits de cession immobilière Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.06 du Rapport annuel 2004 Contexte En vertu

Plus en détail

Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle»

Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle» Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle» Introduction Suite à l envoi du questionnaire «Clientèle», nous avons reçu un total de 588 réponses. Ce résultat nous semble tout à fait satisfaisant

Plus en détail

Chapitre VI : DEPENSES DONNANT DROIT A UNE REDUCTION D IMPÔT ET DEPENSES DEDUCTIBLES

Chapitre VI : DEPENSES DONNANT DROIT A UNE REDUCTION D IMPÔT ET DEPENSES DEDUCTIBLES Chapitre VI : DEPENSES DONNANT DROIT A UNE REDUCTION D IMPÔT ET DEPENSES DEDUCTIBLES OBJECTIFS : cette leçon vise à rendre l auditeur capable de : identifier les principales dépenses donnant droit à réduction

Plus en détail

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Vous vous posez beaucoup de questions. Le Registre

Plus en détail

TD- Le calcul de la mobilité sociale

TD- Le calcul de la mobilité sociale TD- Le calcul de la mobilité sociale L objectif de ce TD est de vous montrer comment les sociologues calculent la mobilité sociale intergénérationnelle dans un pays. Pour ce faire, on va calculer des «tables

Plus en détail

1. Quelle importance?... 7. 2. Les documents du Nouveau Testament : dates et attestation... 11. 3. Le canon du Nouveau Testament...

1. Quelle importance?... 7. 2. Les documents du Nouveau Testament : dates et attestation... 11. 3. Le canon du Nouveau Testament... Table des matières Préface à l édition française... 5 1. Quelle importance?... 7 2. Les documents du Nouveau Testament : dates et attestation... 11 3. Le canon du Nouveau Testament... 23 4. Les Évangiles...

Plus en détail

Cantique des degrés. Il s agit de cantiques chantés par les pèlerins en route vers Jérusalem pour les fêtes annuelles.

Cantique des degrés. Il s agit de cantiques chantés par les pèlerins en route vers Jérusalem pour les fêtes annuelles. Préparé par Sylvain Bigras www.toisuismoi.ca Décembre 2012 Cantique des degrés. Il s agit de cantiques chantés par les pèlerins en route vers Jérusalem pour les fêtes annuelles. La Bible du Semeur remplace

Plus en détail

AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL

AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL TYPES D IMAGES LES PLUS EFFICACES - SANTÉ/SÉCURITÉ AU TRAVAIL ÉTUDE PAR CAROLINE DESPATIE ET CATHERINE CABALLERO SOUS LA DIRECTION DE LUC SAINT-HILAIRE, CHARGÉ DE COURS DES-

Plus en détail

Leçon 7. Aimer Dieu par l'adoration et le service

Leçon 7. Aimer Dieu par l'adoration et le service 1 Leçon 7 Aimer Dieu par l'adoration et le service Introduction Lecture : Apocalypse 4.2-11; 5.11-14 Lorsque nous disons que nous aimons quelqu un, que ce soit notre époux, un membre de la famille ou un

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse. Aperçu

5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse. Aperçu 5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse Aperçu En Nouvelle-Écosse, la population change; et la proportion des personnes âgées est de plus en plus importante. Entre 2007 et 2033, le nombre d aînés (65

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR

GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR INSCRIPTION AU C2i R (Certificat Informatique et Internet) GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR Nicolas Cazin 2 Table des matières 1 Un mot sur ce manuel 3 2 Votre rôle, vos responsabilités 3 3

Plus en détail

Les questions pour lesquelles vous avez toujours eu la réponse

Les questions pour lesquelles vous avez toujours eu la réponse Les questions pour lesquelles vous avez toujours eu la réponse Et que vous ne devriez donc plus poser! (et que nous ne devrions plus entendre ) Toutes ces informations sont disponibles : Dans les documents

Plus en détail

Procédure pour évaluer et/ou éditer un article

Procédure pour évaluer et/ou éditer un article Procédure pour évaluer et/ou éditer un article Rôle des membres du comité de rédaction dans le processus de révision d un article : 1. Rôle de la Rédactrice en chef 2. Rôle des Rédacteurs adjoints 3. Rôle

Plus en détail

RAPPORT FINAL DES COHORTES 2013-2014 DANS LE CADRE DU PROJET BOURSE DU CARBONESCOL ERE PAR STÉPHANIE BÉRUBÉ, D.PS. LE 29 JUIN 2014

RAPPORT FINAL DES COHORTES 2013-2014 DANS LE CADRE DU PROJET BOURSE DU CARBONESCOL ERE PAR STÉPHANIE BÉRUBÉ, D.PS. LE 29 JUIN 2014 1 RAPPORT FINAL DES COHORTES 2013-2014 DANS LE CADRE DU PROJET BOURSE DU CARBONESCOL ERE PAR STÉPHANIE BÉRUBÉ, D.PS. LE 29 JUIN 2014 2 Le présent rapport constitue le rapport final des résultats provenant

Plus en détail

Résultats Sondage Campagne Lovelife sur ciao.ch

Résultats Sondage Campagne Lovelife sur ciao.ch 021 311 92 06 CCP 10-5261-6 Résultats Sondage Campagne Lovelife sur ciao.ch 1 Introduction «Les personnes atteintes d'infections sexuellement transmissibles sont incitées à informer leurs partenaires de

Plus en détail

Le foyer de l Éden, un modèle

Le foyer de l Éden, un modèle Chapitre 3 Le foyer de l Éden, un modèle Le premier foyer de l homme fut préparé par Dieu Le foyer de l Éden, destiné à nos premiers parents, fut préparé par Dieu lui-même. Lorsqu il eut procuré à l homme

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS. Que veut dire «étalement»? Que veut dire «valeur au rôle»? Que veut dire «valeur uniformisée»? Que veut dire «valeur ajustée»?

FOIRE AUX QUESTIONS. Que veut dire «étalement»? Que veut dire «valeur au rôle»? Que veut dire «valeur uniformisée»? Que veut dire «valeur ajustée»? Que veut dire «étalement»? FOIRE AUX QUESTIONS Lorsque l augmentation de la valeur foncière de la propriété depuis la dernière mise à jour du rôle peut être répartie sur plus d une année, on dit qu elle

Plus en détail

La common law. 1. Définition de la common law

La common law. 1. Définition de la common law 1. Définition de la common law - La common law est un ensemble de règles de droit élaborées par les tribunaux judiciaires dans l exercice de leur fonction habituelle de trancher des litiges. - Ces règles,

Plus en détail

SUPPLEMENT DE 25,00 POUR CHAMBRES EXCEDENTAIRES

SUPPLEMENT DE 25,00 POUR CHAMBRES EXCEDENTAIRES SUPPLEMENT DE 25,00 POUR CHAMBRES EXCEDENTAIRES La réglementation organisant la location des logements gérés par la Société wallonne du Logement ou par les sociétés de logement de service public prévoit

Plus en détail

accompagnant un avant-projet de loi modifiant la loi sur les communes (vote électronique au conseil général)

accompagnant un avant-projet de loi modifiant la loi sur les communes (vote électronique au conseil général) DIAF/Projet du 09.03.2015 Rapport explicatif accompagnant un avant-projet de loi modifiant la loi sur les communes (vote électronique au conseil général) [date en toutes lettres] Nous avons l honneur de

Plus en détail

Cours/TD n 3bis : les boucles

Cours/TD n 3bis : les boucles Cours/TD n 3bis : les boucles Découpons le problème Nous avons plusieurs utilisations des boucles C est précisément ce qui rend difficile leur création. Vu la difficulté, nous allons séparer les différentes

Plus en détail

Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52.

Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52. Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52. La météo ou le climat? «Comme ils parlaient ainsi, Jésus fut présent

Plus en détail

Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie.

Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie. Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie. Introduction «Je n ai pas fait exprès», «je n avais pas toute ma tête», «ce n était pas moi» : autant

Plus en détail

La période de l Harmattan, de décembre à

La période de l Harmattan, de décembre à 4 TEMPS LITURGIQUES FORTS POUR VIVRE LA DIMENSION SPIRITUELLE La période de l Harmattan, de décembre à Pâques, couvre 4 temps liturgiques forts. Lier le sens de l action de la caravane et ces thèmes liturgiques

Plus en détail

A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes

A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes On peut calculer les rentabilités de différentes façons, sous différentes hypothèses. Cette note n a d autre prétention que

Plus en détail

DEUXIÈME LECTURE ÉVANGILE. DIMANCHE 28 AVRIL 2013 5 ème dimanche de Pâques (C) Lettre de l'apocalypse de saint Jean (21, 1-5a)

DEUXIÈME LECTURE ÉVANGILE. DIMANCHE 28 AVRIL 2013 5 ème dimanche de Pâques (C) Lettre de l'apocalypse de saint Jean (21, 1-5a) DIMANCHE 28 AVRIL 2013 5 ème dimanche de Pâques (C) DEUXIÈME LECTURE Lettre de l'apocalypse de saint Jean (21, 1-5a) Moi, Jean, j'ai vu un ciel nouveau et une terre nouvelle, car le premier ciel et la

Plus en détail

Apprendre aux enfants la manière de gagner de l argent et de le dépenser

Apprendre aux enfants la manière de gagner de l argent et de le dépenser Chapitre 63 Apprendre aux enfants la manière de gagner de l argent et de le dépenser Enseignez la simplicité dans la vie quotidienne Les parents doivent élever et éduquer leurs enfants de manière à leur

Plus en détail

Ça peut arriver à tout le monde

Ça peut arriver à tout le monde Page 1 sur 6 Ça peut arriver à tout le monde La perspective de perdre la capacité de décider soi-même n est réjouissante pour personne. Pourtant, nul n'est à l'abri d'un accident grave ou d une maladie

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

La connaissance est le pouvoir

La connaissance est le pouvoir La connaissance est le pouvoir Le moment venu de concevoir un programme de carte commerciale, la connaissance est le pouvoir le pouvoir de rendre les dépenses d entreprise les plus efficaces et conviviales

Plus en détail

Validation et compensation : comment ça marche?

Validation et compensation : comment ça marche? Validation et compensation : comment ça marche? Les études universitaires sont organisées en semestre. Il s agit donc pour l étudiant de valider non pas des années mais des semestres. a) Une compensation

Plus en détail

DriveABLE. Évaluations cognitives. Permis de conduire. Comment fonctionne l outil d évaluation DriveABLE

DriveABLE. Évaluations cognitives. Permis de conduire. Comment fonctionne l outil d évaluation DriveABLE Permis de conduire Évaluations cognitives DriveABLE Comment fonctionne l outil d évaluation DriveABLE Incidences possibles sur votre permis de conduire Évaluations cognitives DriveABLE L aptitude à conduire

Plus en détail

Prémonitions Membre d un groupe de voyants voués à préserver l humanité, vous devez empêcher le crime qui va se produire!

Prémonitions Membre d un groupe de voyants voués à préserver l humanité, vous devez empêcher le crime qui va se produire! Prémonitions Membre d un groupe de voyants voués à préserver l humanité, vous devez empêcher le crime qui va se produire! Matériel : 55 cartes réparties comme suit : - 1 carte de règles - 42 cartes vision

Plus en détail

Avis de résiliation de la location pour non-paiement du loyer

Avis de résiliation de la location pour non-paiement du loyer Formule N4 Avis de résiliation de la location pour non-paiement du loyer Directives Section A : Quand utiliser cet avis... p. 1 Section B : Comment remplir cet avis... p. 1 Section C : Comment donner cet

Plus en détail

Cette année, 546 questionnaires complétés nous ont été retournés. Ce succès a surpris.

Cette année, 546 questionnaires complétés nous ont été retournés. Ce succès a surpris. Présentation de Mme Rose-Marie Lüthi Kreibich, Dr phil., Déléguée au CSA, lors du Congrès d automne 2015 du Conseil Suisse des Aînés le 15 septembre 2015 au Palais des Congrès de Bienne. Cette année, 546

Plus en détail

5 ième partie Comment découvrir et développer nos dons spirituels 1 Corinthiens 12 Pasteur Claude Houde

5 ième partie Comment découvrir et développer nos dons spirituels 1 Corinthiens 12 Pasteur Claude Houde 5 ième partie Comment découvrir et développer nos dons spirituels 1 Corinthiens 12 Pasteur Claude Houde Le Saint-Esprit: le Dieu oublié Éphésiens 1.15-19 (Parole vivante) C est pourquoi moi aussi, ayant

Plus en détail

Jésus-Christ : une Illustration de la croissance

Jésus-Christ : une Illustration de la croissance 32 M a t u r i t é c h r é t i e n n e LEÇON Jésus-Christ : 2 une Illustration de la croissance Vous souvenez-vous du jour où vous avez fait plaisir à vos parents ou à un supérieur en leur prouvant que

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE. École : Jean XXIII

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE. École : Jean XXIII PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE École : Jean XXIII L école et son milieu Population de 1000 habitants; clientèle en 2012 2013 de 92 élèves; un indice de défavorisation de 9; un projet école aux couleurs

Plus en détail

CHARTE DEONTOLOGIQUE AEC EMCC

CHARTE DEONTOLOGIQUE AEC EMCC CHARTE DEONTOLOGIQUE AEC EMCC Objet de la charte La charte de déontologie de l Association Européenne de Coaching engage tous ses membres, elle est le fondement éthique de leur pratique. Elle repose sur

Plus en détail

LE PROJET INSTITUTIONNEL : DES VALEURS A L ORGANISATION

LE PROJET INSTITUTIONNEL : DES VALEURS A L ORGANISATION LE PROJET INSTITUTIONNEL : DES VALEURS A L ORGANISATION Marcel JAEGER - Directeur Général, IRTS Montrouge / Neuilly sur Marne Je ne vais traiter que du projet d établissement ou de service, et non pas

Plus en détail

TOP MISSION/ConnaîtreDieu.com - BP 53-77832 - Ozoir la Ferriere Cedex - Tél. : 01 60 18 50 53

TOP MISSION/ConnaîtreDieu.com - BP 53-77832 - Ozoir la Ferriere Cedex - Tél. : 01 60 18 50 53 Devenez Église Partenaire! 1 ConnaîtreDieu.com est un site d évangélisation géré par l association Top Mission, fruit de son partenariat avec le Top Chrétien. Il est animé par une équipe de missionnaires

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

Les chrétiens et la production de composants de l'alcool

Les chrétiens et la production de composants de l'alcool Chapitre 23 Les chrétiens et la production de composants de l'alcool Beaucoup de ceux qui hésiteraient à faire boire un verre d alcool à leur prochain se livrent à la culture du houblon. Ils combattent

Plus en détail

AVIS RELATIF À L INDICATION DE CLIENTS EN APPLICATION DE LA LOI SUR LA DISTRIBUTION DE PRODUITS ET SERVICES FINANCIERS

AVIS RELATIF À L INDICATION DE CLIENTS EN APPLICATION DE LA LOI SUR LA DISTRIBUTION DE PRODUITS ET SERVICES FINANCIERS AVIS RELATIF À L INDICATION DE CLIENTS EN APPLICATION DE LA LOI SUR LA DISTRIBUTION DE PRODUITS ET SERVICES FINANCIERS L Autorité des marchés financiers (l «Autorité») souhaite préciser le concept d indication

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Réunion spéciale du comité suivi 18 avril 2015

Réunion spéciale du comité suivi 18 avril 2015 Réunion spéciale du comité suivi 18 avril 2015 Essentiellement sol, 3870 rue Ontario Est, 2 e étage 4 participantes et participants, 1 observatrice - La rencontre débute à 14h20. - Les participantes et

Plus en détail

Réforme de l aide juridique

Réforme de l aide juridique Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec 8059, boulevard Saint-Michel Montréal (Québec), H1Z 3C9 Téléphone : (514) 729-6666 Télécopieur : (514) 729-6746 www.cam.org/fafmrq

Plus en détail

Mesures d accompagnement social et budgétaire (MASP et MAJ)

Mesures d accompagnement social et budgétaire (MASP et MAJ) Mesures d accompagnement social et budgétaire (MASP et MAJ) Les mesures d accompagnement social et budgétaire, prévues dans le cadre de la réforme de la protection juridique des majeurs, sont destinées

Plus en détail

LES 7 SECRETS DE SORCIERS

LES 7 SECRETS DE SORCIERS Auteur : Michel MAGIE & SORCIERS LES 7 SECRETS DE SORCIERS www.magie-sorciers.com et www.devenir-sorciers.fr Michel Préface Lorsque l on pratique la magie, ou encore plus lorsque l on désire pratiquer

Plus en détail

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Vous vous posez beaucoup de questions. Le Registre de

Plus en détail

Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL?

Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL? Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL? Introduction Les bases de données NoSQL sont devenues un sujet très à la mode dans le milieu du développement web. Il n est pas rare de tomber sur

Plus en détail

Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain

Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain ORLY CHAMPIGNY-SUR-MARNE NOGENT-SUR-MARNE VILLECRESNES VILLEJUIF Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain Synthèse des résultats du questionnaire BONNEUIL-SUR-MARNE SUCY-EN-BRIE

Plus en détail