POURQUOI DIEU PERMET-IL LE MAL? Masson Alexis -

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "POURQUOI DIEU PERMET-IL LE MAL? Masson Alexis - www.epistheo.com"

Transcription

1 POURQUOI DIEU PERMET-IL LE MAL? 1

2 Pourquoi Dieu permet-il le mal? Brève initiation au problème du mal MASSON Alexis Philosophie de la Religion 2

3 Première Partie UN SERIEUX PROBLEME 3

4 1 L EXISTENCE DU MAL Nous pouvons constater l existence du mal. Il existe un mal «métaphysique» consistant en l imperfection des choses. Tel est le cas de l univers, par exemple, qui est imparfait. Il existe un mal «naturel» causé par des éléments naturels. Tel est le cas d un tsunami. Il existe un mal «moral» causé par des agents libres. Tel est le cas d un meurtre. 4

5 Il existe des maux «horribles», dont l intensité est choquante. Tel est le cas des actes de barbarie durant la Seconde guerre mondiale, par exemple. Il existe des maux «gratuits» qui sont totalement inutiles. Tel serait le cas de la lente agonie d une biche souffrante après un feu de forêt, sans que sa mort ne permette le moindre bien. 5

6 2 INCOMPATIBILITE AVEC DIEU Le mal pose une difficulté pour les chrétiens. En effet, le mal semble incompatible avec l existence de Dieu. Par définition, Dieu est parfaitement bon, omniscient et omnipotent. Par conséquent, Dieu veut, sait et peut supprimer le mal. Le mal est incompatible avec l existence de Dieu. Et pourtant, le mal existe 6

7 3 ABSENCE D ECHAPPATOIRE On pourrait tenter d échapper au problème en supprimant l une de ses données. 1. Et si le mal était illusoire? 2. Et si Dieu était impuissant? 3. Et si Dieu était ignorant? 4. Et si Dieu était amoral? 5. Et si Dieu n existait pas? 7

8 1. Et si le mal était illusoire? Problème : Si nous étions dans une béatitude parfaite, nous nous poserions pas la question du mal. Cette simple question indique qu il existe. Et s il y a une illusion, c est déjà un mal. Problème : La souffrance est bien réelle. Si Dieu ne la considère pas comme un mal, nous la considérons comme telle. Cela signifie que nous désapprouvons un tel Dieu. 8

9 2. Et si Dieu était impuissant? Problème : L argument cosmologique démontre qu il est la cause première et nécessaire de l univers, tout dépend de lui. Comment pourrait-il être limité? Problème : Si Dieu est impuissant, il a commis une imprudence en créant l univers. Il a lancé une machine incontrôlable. Il a donc pris un risque dont il est responsable. 9

10 3. Et si Dieu était ignorant? Problème : L argument téléologique semble au contraire démontrer que Dieu est suprêmement intelligent. De plus, il est la cause première de l univers, tout ce qui existe est un effet de Dieu. Comment pourrait-il ignorer la moindre chose? Problème : Si Dieu a créer l univers en ignorant son mécanisme, alors il a pris un risque dont il est responsable. 10

11 4. Et si Dieu était amoral (ou immoral)? Problème : La Création prouve que Dieu est bon. C est un acte libre (Dieu pouvait ne pas créer, ou créer autrement) et désintéressé (Dieu n a ni besoin, ni désir, ni intérêt). La Création est un acte de don, d amour. Problème : Si Dieu est amoral, alors la Création est un acte de folie, il n a aucun motif. Or la preuve téléologique démontre que Dieu est intelligent. 11

12 5. Et si Dieu n existait pas? L argument «logique» du mal: Dieu et le mal sont absolument incompatible. Or le mal existe. Donc Dieu n existe pas. L argument «empirique» du mal: Dieu ne permettrait pas un mal horrible ou gratuit. Or ce type de mal existe. Donc Dieu n existe pas. Problème : Dieu explique toute existence contingente. Supprimer Dieu reviendrait à détruite tout intelligibilité, dont celle du mal. 12

13 4 - RECAPITULATION Si Dieu est bon, omnipotent et omniscient, le mal ne devrait pas exister. Or le mal existe. Supprimer l existence du mal, la bonté de Dieu, son omnipotence, son omniscience ou sinon même son existence ne résout pas le problème. Au contraire, cela implique des problèmes encore plus importants. 13

14 Deuxième Partie ENVISAGER UNE SOLUTION 14

15 1 DEFENSE ET THEODICEE On peut opter entre deux principales stratégies de réponses non-exclusives. Une «défense» consiste à démontrer que Dieu peut permettre la mal. Une «théodicée» consiste à démontrer la raison pour laquelle Dieu permet le mal. 15

16 2 DEFENSE DE DIEU 1. Réponse au problème logique du mal : Un mal peut être acceptable s il est inévitable ou s il permet un bien supérieur. Par exemple: Une mère cause la douleur de son enfant en lui retirant une écharde. Le problème logique du mal est donc résolu. 16

17 2. Réponse au problème empirique du mal : On ne peut jamais être sûr qu un mal est totalement dépourvu de justification. Par exemple : Le malheur de Joseph a permis à Israël d éviter la famine (cf. Genèse). Le problème empirique du mal n est donc pas concluant. 17

18 3 THEODICEE PRINCIPALES Les principales théodicées sont les suivantes : 1. La colère de Dieu (Lactance) 2. Le meilleur des mondes (Leibniz) 3. Un bien supérieur (Irénée) 4. Le libre-arbitre (Augustin) 18

19 1. La colère divine Le mal est une punition divine juste contre les péchés commis par les hommes. Problème : Le mal est souvent lui-même injuste. Par exemple, un nouveau-né ou un animal peuvent souffrir cruellement d une catastrophe naturelle. Problème : Si Dieu désapprouve les pécheurs, pourquoi n a-t-il pas créé que des saints? Etant omnipotent, il en avait le pouvoir. 19

20 2. Le meilleur des mondes Tout monde possible étant fini est imparfait. Mais Dieu a choisi le meilleur d entre eux : le monde harmonieux contenant le plus de biens. Problème : L idée de «meilleur des mondes» ou de «monde parfait» est absurde. Pour tout monde, on peut en concevoir un meilleur. Problème : Même un monde imparfait sans mal est possible (non contradictoire), correspondant d ailleurs au concept de «paradis». 20

21 3. Un bien supérieur Dieu permet le mal, parce qu il est une condition à certains biens d ordre supérieurs. L expérience du mal nous rend capable de devenir matures, en développant notre courage et notre solidarité. Problème : Pourquoi ne pas avoir créé des êtres déjà moralement achevés? Problème : Les génocides sont-ils nécessaires pour développer notre compassion? 21

22 4. Le libre arbitre L amour de Dieu implique la création d êtres libres. Or la liberté rend possible le mal. Le mal naturel s explique par l existence d agents libres supérieurs (démons). Problème : Dieu pouvait créer des êtres libres n agissant jamais mal (non contradictoire). Problème : Le mal naturel est déterminé par des lois. Si les démons sont à leur origine, ne risque-t-on pas une forme de manichéisme? 22

23 4 - CONCLUSION Le problème du mal n est pas concluant : un mal est admissible s il permet un bien supérieur et l on ne peut jamais être sûr qu un mal est totalement dépourvu de justification. La liberté justifie la possibilité du mal. Mais Dieu pouvant ne créer que des saints. Il reste des difficultés concernant le mal naturel. 23

24 Troisième Partie L AMOUR DIVIN ET LE MAL 24

25 1 PROPOSITION PERSONNELLE 1. Dieu est amour. 2. L amour est gratuit et inconditionnel. 3. L amour implique la liberté. 4. Le mal naturel s explique par des démons. 5. Il y a trois niveaux: Dieu, les anges, le monde. Chaque niveau est autonome mais déterminé dans son existence et sa manière d être par le précédent. 25

26 1. Dieu est amour Dieu a choisi de créer l univers (contingent). Un choix doit être motivé par un motif, sinon il est un geste irréfléchi (or Dieu est intelligent). Etant parfait, il n a ni besoin, ni intérêt, ni désir. La Création est un don gratuit. Le motif de la création est donc l amour. 26

27 2. L amour est inconditionnel Si Dieu est amour, il aime toute sa création. S il n aimait qu une partie de sa création, alors il ne serait totalement amour. Il doit donc l aimer quelque soit ses qualités. Si l amour est le motif fondamental, l amour est considéré par Dieu comme étant le bien suprême. Or si c est le bien suprême, il doit être universel (non illimité par un critère supérieur). Il doit donc être inconditionnel. 27

28 3. L amour et la liberté L amour implique la liberté, sans quoi il n est que viol. Par conséquent, les créatures doivent être libres (et peuvent donc commettre le mal). Dieu aurait pu ne créer que des créatures libres et bonnes. Mais s il avait sélectionné ses créatures, Dieu ne serait pas vraiment amour. Il aime toutes ses créatures, bonnes et mauvaises. 28

29 4. Le mal naturel Dieu est omnipotent, donc seule la liberté des créatures peut expliquer le mal. Le mal naturel ne peut pas être expliqué par la liberté humaine. Il doit donc exister des agents libres «surnaturels». Pourtant, le mal naturel peut également s expliquer uniquement par la nature. De plus, l existence du diable n implique pas le manichéisme. 29

30 5. Le règne angélique Dieu est la cause première. Toute chose lui est subordonnée. Le manichéisme est réfuté. La nature possède une complétude causale. Il n y a pas d intervention angélique directe. Il existe donc trois niveaux autonomes (Dieu, anges, univers), une causalité parallèle fait dépendre chacun du niveau supérieur. Analogie : Ordinateur > Logiciel > Partie. Causalité parallèle sans intervention. 30

31 1 CORINTHIENS 13 «L amour est patient, il est plein de bonté. L amour n est point envieux. L amour ne se vante point, il ne s enfle point d orgueil. Il ne fait rien de malhonnête. Il ne cherche point son intérêt. Il ne s irrite point. Il ne soupçonne point le mal. Il ne se réjouit point de l injustice, mais il se réjouit de la vérité. Il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout. L amour ne périt jamais.» 31

32 MATTHIEU 5 «Je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l autre. Si quelqu un veut plaider contre toi, et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau [ ]. Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les Cieux. Car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous? Les publicains aussi n agissent-ils pas de même? Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d extraordinaire? Les païens aussi n agissent-ils pas de même? Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait.» 32

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu.

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu. «AIMER SES ENNEMIS» «Qui veut prendre ta tunique, laisse lui aussi ton manteau». Si quelqu un te force à faire mille pas, fais-en deux mille avec lui». «Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent»

Plus en détail

Cultiver des vies réconciliées

Cultiver des vies réconciliées LA CROIX CARREFOUR VERS LA LIBERTE 5: RECONCILIATION Pour préserver les droits d auteur, les images ont été retirées Cultiver des vies réconciliées Bienvenue sur le chemin du pardon et de la réconciliation!

Plus en détail

Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres,

Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres, Prières de confession et assurance du pardon Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres, Pour toutes les fois où nous étions trop fatigués pour nous préoccuper de nos

Plus en détail

Identifier des présupposés en situation d habileté : dans un premier temps.

Identifier des présupposés en situation d habileté : dans un premier temps. Identifier des présupposés en situation d habileté : dans un premier temps. Dans un premier temps, nous mettons davantage l accent sur les présupposés que peuvent contenir les questions des participants.

Plus en détail

Remarques sur la présentation de M. Mehl

Remarques sur la présentation de M. Mehl International Web Meeting Remarques sur la présentation de M. Mehl Murakami Katsuzo Après avoir résumé brièvement la présentation de M. Mehl, je poserai deux questions. Ⅰ.La métaphysique en mal de monde

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Annexe I : Hiérarchie des remèdes et hiérarchie des causes..26

TABLE DES MATIERES. Annexe I : Hiérarchie des remèdes et hiérarchie des causes..26 TABLE DES MATIERES Mini-Préface..... 7 Avant-propos un peu inconfortable...9 INTRODUCTION : La Pyramide de la Guérison Peut-on guérir d exister? 21 Dessin Pyramide de la Guérison..25 Annexe I : Hiérarchie

Plus en détail

CARTE DE L ETHIQUE DE SPINOZA. Ethique, partie I (de Deo) La nature des choses

CARTE DE L ETHIQUE DE SPINOZA. Ethique, partie I (de Deo) La nature des choses CARTE DE L ETHIQUE DE SPINOZA Ethique, partie I (de Deo) La nature des choses Elucidation des lois générales qui déterminent globalement la nature des choses en tant que celle-ci est soumise au principe

Plus en détail

Explication de texte.

Explication de texte. Charlène Lozano TS1 «La science, dans son besoin d'achèvement comme dans son principe, s'oppose absolument à l'opinion. S'il lui arrive, sur un point particulier, de légitimer l'opinion, c'est pour d'autres

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi

Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi Chapitre 71 Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi Il y a deux catégories de pauvres que nous aurons toujours parmi nous: ceux qui se ruinent eux-mêmes en faisant leur propre volonté et qui persévèrent

Plus en détail

Le Don. To order visit: thegiftministry.com Or call: 903-521-0545 To download visit: thegiftministry.com For more information visit: Godlife.

Le Don. To order visit: thegiftministry.com Or call: 903-521-0545 To download visit: thegiftministry.com For more information visit: Godlife. Le Don To order visit: thegiftministry.com Or call: 903-521-0545 To download visit: thegiftministry.com For more information visit: Godlife.com Copyright Gene Thrash, 2012 Bible quotes: J B Phillips Translation

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

QUE FAIRE AVANT DE CHANTER POUR LOUER DIEU LE SAINT? Le croyant chrétien doit se poser cette question avant de chanter, adorer et louer Dieu.

QUE FAIRE AVANT DE CHANTER POUR LOUER DIEU LE SAINT? Le croyant chrétien doit se poser cette question avant de chanter, adorer et louer Dieu. QUE FAIRE AVANT DE CHANTER POUR LOUER DIEU LE SAINT? Le croyant chrétien doit se poser cette question avant de chanter, adorer et louer Dieu. Avant de chanter pour louer, adorer l Eternel Dieu Saint, le

Plus en détail

Deuxième semaine : L assurance du salut

Deuxième semaine : L assurance du salut Deuxième semaine : L assurance du salut Répondez par VRAI (V) ou FAUX (F) Maintenant je peux être sûr que je suis sauvé. Dieu veut que je pèche pour me montrer plus d amour. Si je pèche et meurs sans me

Plus en détail

Emmanuel, Dieu avec nous

Emmanuel, Dieu avec nous Emmanuel, Dieu avec nous Jésus, un homme comme nous, dans une chair de péché Texte : Matthieu 1:18-23 (Ce que croit les Ad7J, p. 103, 55) Connaissez-vous la généalogie de Jésus? Luc 3:31 - Fils de David

Plus en détail

Le Désespéré. Léon Bloy. Publication: 1887 Source : Livres & Ebooks

Le Désespéré. Léon Bloy. Publication: 1887 Source : Livres & Ebooks Le Désespéré Léon Bloy Publication: 1887 Source : Livres & Ebooks Lorsque du Créateur la parole féconde, Dans une heure fatale, eut enfanté le monde Des germes du chaos, De son œuvre imparfaite il détourna

Plus en détail

Leçon 7. Aimer Dieu par l'adoration et le service

Leçon 7. Aimer Dieu par l'adoration et le service 1 Leçon 7 Aimer Dieu par l'adoration et le service Introduction Lecture : Apocalypse 4.2-11; 5.11-14 Lorsque nous disons que nous aimons quelqu un, que ce soit notre époux, un membre de la famille ou un

Plus en détail

Le rapport au prochain dans le judaïsme : approche biblique, talmudique et philosophique

Le rapport au prochain dans le judaïsme : approche biblique, talmudique et philosophique Collège des Bernardins, Séminaire sur l Altérité Département Judaïsme et Christianisme Séance du 13 janvier 2011 Intervenant et compte rendu : Sophie NORDMANN Sujet de la séance Le rapport au prochain

Plus en détail

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok)

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok) La mort est comme une chandelle qui s éteint lorsque le soleil se lève CHSLD (villa Pabok) Nous attirons plus particulièrement votre attention sur les besoins du résidant à ses derniers moments de vie

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Aragon, «Il n y a pas d amour heureux» - Commentaire composé des étudiants de 210

Aragon, «Il n y a pas d amour heureux» - Commentaire composé des étudiants de 210 Aragon, «Il n y a pas d amour heureux» - Commentaire composé des étudiants de 210 Présentation / situation La fascination pour la douleur à cause de l amour est un thème qui était très courant pendant

Plus en détail

COURS DE PHILOSOPHIE. Damien Theillier, Terminales S et ES Synthèse des connaissance 1 er trimestre 2013

COURS DE PHILOSOPHIE. Damien Theillier, Terminales S et ES Synthèse des connaissance 1 er trimestre 2013 COURS DE PHILOSOPHIE Damien Theillier, Terminales S et ES Synthèse des connaissance 1 er trimestre 2013 La philosophie Le sujet Le désir La culture L histoire La raison et le réel La démonstration La vérité

Plus en détail

CONDITIONS NÉCESSAIRES ET DÉPENDANCE EXISTENTIELLE

CONDITIONS NÉCESSAIRES ET DÉPENDANCE EXISTENTIELLE CONDITIONS NÉCESSAIRES ET DÉPENDANCE EXISTENTIELLE Introduction Le concept de condition nécessaire est largement utilisé en philosophie, quelquefois explicitement pour définir d autres concepts importants.

Plus en détail

Ordinaire 24 (A) : 11 septembre 2011. 24 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : 11 septembre 2011. Titre : Le Pardon à tout prix!

Ordinaire 24 (A) : 11 septembre 2011. 24 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : 11 septembre 2011. Titre : Le Pardon à tout prix! Ordinaire 24 (A) : 11 septembre 2011 24 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : 11 septembre 2011 Titre : Le Pardon à tout prix! Référence Biblique : 1 ère Lecture : Ben Sirac le Sage (Si 27,30-28,7) 27

Plus en détail

On parle beaucoup aujourd hui de

On parle beaucoup aujourd hui de Couverture Noël: une reconnaissante dépendance du Christ Le message de Sa Grâce Rowan Williams, archevêque de Canterbury, pour les lecteurs de 30Jours On parle beaucoup aujourd hui de ceux qui préfèrent

Plus en détail

Parcours n 1. Les douze étapes du pardon authentique (d après Jean Monbourquette, " Comment pardonner? " Bayard 2001)

Parcours n 1. Les douze étapes du pardon authentique (d après Jean Monbourquette,  Comment pardonner?  Bayard 2001) Parcours n 1 Les douze étapes du pardon authentique (d après Jean Monbourquette, " Comment pardonner? " Bayard 2001) Jean Monbourquette, prêtre et psychologue canadien, a développé les douze étapes qui

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

AMUSEMENTS MATHÉMATIQUES

AMUSEMENTS MATHÉMATIQUES AMUSEMENTS MATHÉMATIQUES Christian HESS Début de la rédaction : août 1993 1 AMUSEMENTS MATHÉMATIQUES SOMMAIRE Contents 1 ÉNONCÉS 3 1.1 Le nénuphar extraordinaire.......................................

Plus en détail

Le dépistage du cancer de la prostate. une décision qui VOUS appartient!

Le dépistage du cancer de la prostate. une décision qui VOUS appartient! Le dépistage du cancer de la prostate une décision qui VOUS appartient! Il existe un test de dépistage du cancer de la prostate depuis plusieurs années. Ce test, appelé dosage de l antigène prostatique

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

CONVERSATION EN COURS DE ROUTE

CONVERSATION EN COURS DE ROUTE 1 La b ussole Un outil pratique pour les formateurs de disciples Multiplier Apprendre à utiliser la brochure Satisfait? CONVERSATION EN COURS DE ROUTE J ai une question pour toi. Quel enseignement biblique

Plus en détail

Petit recueil de prières solaires

Petit recueil de prières solaires Petit recueil de prières solaires Un petit mot... d introduction. Ces quelques prières ne sont rien d autre qu un «prêt»... Oui, un prêt. Elles vous sont prêtées... en attendant que vous deveniez capable

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

L A DÉFINITION DE LA BEAUTÉ U NE RELECTURE DE L HIPPIAS M AJEUR. Louis Brunet, professeur Cégep de Sainte-Foy Québec

L A DÉFINITION DE LA BEAUTÉ U NE RELECTURE DE L HIPPIAS M AJEUR. Louis Brunet, professeur Cégep de Sainte-Foy Québec L A DÉFINITION DE LA BEAUTÉ U NE RELECTURE DE L HIPPIAS M AJEUR EN COMPAGNIE D ARISTOTE Louis Brunet, professeur Cégep de Sainte-Foy Québec QUELLE EST LA DÉFINITION DE LA BEAUTÉ, pour Aristote? À parcourir

Plus en détail

Jésus-Christ est-il monothéiste ou non dualiste?

Jésus-Christ est-il monothéiste ou non dualiste? By Brother Martin. Jésus-Christ est-il monothéiste ou non dualiste? Ce qui suit n est pas un texte scientifique. C est plutôt une vue personnelle sur le sujet. Judaïsme, Chrétienté et Islam sont généralement

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

au s s i on t un e âm e

au s s i on t un e âm e Frère Marie-Angel Les canailles au s s i on t un e âm e Itinéraire spirituel d un enfant SDF éditions des Béatitudes Préface Je m appelle Angel. Mon second prénom chrétien est Gabriel et c est par ce dernier

Plus en détail

Le Sermon sur la montagne

Le Sermon sur la montagne Proclamer aujourd hui le Sermon sur la montagne? L objectif de cette vidéo est de faire résonner des discours de Jésus dans notre monde contemporain de façon poétique et un peu provocatrice. On y retrouve

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

Pourquoi le Chien. chasse le Chat

Pourquoi le Chien. chasse le Chat Pourquoi le Chien chasse le Chat 1 Pourquoi le Chien chasse le Chat Par Liz Hutchison À Madame Yannick Post, mon premier professeur de français. Ce livre est un don à l organisme non gouvernemental Seeds

Plus en détail

PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6. www.conceptpasserelles.com

PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6. www.conceptpasserelles.com PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6 www.conceptpasserelles.com 2 ème Intervention : Dieu, moi, et le sens de la vie 1 Genèse 1.1-4, 26, 28, 31 ; 2.15-17 Bienvenue à chacun

Plus en détail

Vivre et créer. Le Prologue d Ainsi parlait Zarathoustra. Les mardis de la philo.be 2015 Cycle 2 N. Monseu

Vivre et créer. Le Prologue d Ainsi parlait Zarathoustra. Les mardis de la philo.be 2015 Cycle 2 N. Monseu Vivre et créer Le Prologue d Ainsi parlait Zarathoustra Les mardis de la philo.be 2015 Cycle 2 N. Monseu Pour commencer aujourd hui 1. La question de la création 2. La recherche du sur-humain 3. Le chemin

Plus en détail

Ce qui a du prix aux yeux de Dieu

Ce qui a du prix aux yeux de Dieu Chapitre 35 Ce qui a du prix aux yeux de Dieu Parmi ceux qui professent être enfants de Dieu, il y a des hommes et des femmes qui aiment le monde, et les choses du monde, et ces âmes sont corrompues par

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

La concordance des temps à l indicatif

La concordance des temps à l indicatif LA DES TEMPS À L INDICATIF LA CONCORDANCE POSTÉRIORITÉ DES TEMPS 1 La concordance des temps à l indicatif La concordance des temps à l indicatif La postériorité Comme nous l avons déjà vu, lorsque l événement

Plus en détail

LA PROVIDENCE DE DIEU PSAUME 23

LA PROVIDENCE DE DIEU PSAUME 23 LA PROVIDENCE DE DIEU PSAUME 23 «23 L Éternel est mon berger ; je ne manquerai de rien. 2 Il me fait reposer dans de verts pâturages, il me dirige près des eaux paisibles. 3 Il restaure mon âme, Il me

Plus en détail

1Co3,16-23 (tout est à vous et vous êtes à Christ et Christ est à Dieu)

1Co3,16-23 (tout est à vous et vous êtes à Christ et Christ est à Dieu) 1 LECTURES 1Co3,16-23 (tout est à vous et vous êtes à Christ et Christ est à Dieu) Mt5,38-48 (Si on te gifle sur la joue droite ) PREDICATION Et bien voilà, nous venons au culte tranquillement par un beau

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Les rapports du chrétien avec les autres

Les rapports du chrétien avec les autres Leçon 13 Les rapports du chrétien avec les autres C était le moment des témoignages, lors de notre rencontre du lundi matin, à la chapelle de l Ecole biblique. Une jeune fille nommée Olga se leva pour

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3 SOMMAIRE : Titre Usage Livret Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3 Dieu nous accueille Entrée Page 3 Nous sommes le corps du Christ Entrée Page 4 Si le Père vous appelle Entrée Page 4 Je

Plus en détail

Session 3 : Adam : l esprit humain conçu pour l intimité avec Dieu

Session 3 : Adam : l esprit humain conçu pour l intimité avec Dieu THE FORERUNNER SCHOOL OF MINISTRY MIKE BICKLE ETUDE LE L EPOUSE DE CHRIST Session 3 : Adam : l esprit humain conçu pour l intimité avec Dieu I. INTRODUCTION A. Un des buts ultimes de Dieu pour la création

Plus en détail

Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012. TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre

Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012. TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012 TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre En partant de Sibérie, j avais considéré mon journal fini.

Plus en détail

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 1 HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 8décembre 2012 C est une joie de pouvoir célébrer la fête de l Immaculée Conception, particulièrement ici à l Ile Bouchard, en ce 8 décembre. Cette fête

Plus en détail

Il n y a pas de personne sur cette terre qui n ait été un jour percutée de plein fouet par cette phrase terrible : ARRÊTE DE RÊVER!

Il n y a pas de personne sur cette terre qui n ait été un jour percutée de plein fouet par cette phrase terrible : ARRÊTE DE RÊVER! Il n y a pas de personne sur cette terre qui n ait été un jour percutée de plein fouet par cette phrase terrible : ARRÊTE DE RÊVER! Cette phrase est assassine parce qu elle tue le meilleur de nous-même

Plus en détail

3 thèses : Problématique :

3 thèses : Problématique : LA CONSCIENCE Problématique : 3 thèses : Thèse 1 : L âme est une substance. A. L âme est une substance individuelle. B. La conscience comme substance pensante une et indivisible. Thèse 2 : La conscience

Plus en détail

Le pardon: une puissance

Le pardon: une puissance Le pardon: une puissance qui libère l homme Pr. Hébert Valiamé & Pr. Teddy Bagassien Fédération adventiste Québec Madame Morris, je suis tellement désolé. Je vous en supplie pardonnez-moi. Père, pardonneleur

Plus en détail

Toi seul peux répondre à cette question.

Toi seul peux répondre à cette question. Suis-je dépendant ou dépendante? Traduction de littérature approuvée par la fraternité de NA. Copyright 1991 by Narcotics Anonymous World Services, Inc. Tous droits réservés. Toi seul peux répondre à cette

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

DIMANCHE 9 FÉVRIER 2014 5 ème dimanche du temps ordinaire (A) PREMIÈRE LECTURE ÉVANGILE. Livre d'isaïe (58, 7-10)

DIMANCHE 9 FÉVRIER 2014 5 ème dimanche du temps ordinaire (A) PREMIÈRE LECTURE ÉVANGILE. Livre d'isaïe (58, 7-10) DIMANCHE 9 FÉVRIER 2014 5 ème dimanche du temps ordinaire (A) PREMIÈRE LECTURE Livre d'isaïe (58, 7-10) Partager ton pain avec celui qui a faim, recueille chez toi le malheureux sans abri, couvre celui

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

Ermes Ronchi. Le petit livre de. l Espérance

Ermes Ronchi. Le petit livre de. l Espérance Ermes Ronchi Le petit livre de l Espérance ais l espérance, dit Dieu, voilà ce qui m étonne «MMoi-même. Ça c est étonnant. Que ces pauvres enfants voient comme tout ça se passe et qu ils croient que demain

Plus en détail

Mylène a besoin d aide!

Mylène a besoin d aide! ER ER Cahier de l élève Mylène a besoin d aide! Enseignement religieux 5 e année Nom de l élève 5 e année 1 Mylène a besoin d aide Description de tâche Dans cette tâche, tu examineras la situation de Mylène

Plus en détail

Plan. Si Dieu est bon pourquoi

Plan. Si Dieu est bon pourquoi Plan SI DIEU EST BON, POURQUOI LA SOUFFRANCE, L INJUSTICE?...2 1. DIEU EST-IL RESPONSABLE DE TOUS LES MAUX DE L HUMANITE?...3 2. S IL EN A LE POUVOIR, POURQUOI N EMPECHE-T-IL PAS LES ACTES D INJUSTICE?...5

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : V. L. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 22 Appel n o : GE-14-30 ENTRE : V. L. Appelant et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU TRIBUNAL DE

Plus en détail

La misère des paysans

La misère des paysans Écoles primaires, cycle 3 En 2012, on fête le tricentenaire de la naissance de Jean-Jacques Rousseau! Qui était-il? Découvrons ce Monsieur extraordinaire qui est fêté cette année dans toutes les écoles

Plus en détail

DEUXIÈME LECTURE ÉVANGILE. DIMANCHE 28 AVRIL 2013 5 ème dimanche de Pâques (C) Lettre de l'apocalypse de saint Jean (21, 1-5a)

DEUXIÈME LECTURE ÉVANGILE. DIMANCHE 28 AVRIL 2013 5 ème dimanche de Pâques (C) Lettre de l'apocalypse de saint Jean (21, 1-5a) DIMANCHE 28 AVRIL 2013 5 ème dimanche de Pâques (C) DEUXIÈME LECTURE Lettre de l'apocalypse de saint Jean (21, 1-5a) Moi, Jean, j'ai vu un ciel nouveau et une terre nouvelle, car le premier ciel et la

Plus en détail

Investissements déraisonnables

Investissements déraisonnables Chapitre 47 Investissements déraisonnables Il y a quelques semaines, alors que j assistais au camp-meeting de San Jose [1905], certains de nos frères me présentèrent ce qu ils considéraient comme une occasion

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

Mon dossier d. Histoire. Le thème pour mon équipe : Adam et Ève. Nom :... Prénom :... Classe :... Je travaille avec...

Mon dossier d. Histoire. Le thème pour mon équipe : Adam et Ève. Nom :... Prénom :... Classe :... Je travaille avec... Mon dossier d Histoire Le thème pour mon équipe : Adam et Ève Nom : Prénom : Classe : Je travaille avec UN TEXTE DE LA BIBLE Adam et Ève, créés par Dieu, ne doivent pas manger du fruit défendu dans le

Plus en détail

Le sanctuaire céleste

Le sanctuaire céleste Chapitre 53 Le sanctuaire céleste Deux mille trois cents soirs et matins; puis le sanctuaire sera purifié. Daniel 8:14 (Segond). Ce passage biblique, fondement et clef de voûte de la foi adventiste, était

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

Offrez votre corps comme un sacrifice vivant! (Romain 12 v1)

Offrez votre corps comme un sacrifice vivant! (Romain 12 v1) La différence qui change tout! Offrez votre corps comme un sacrifice vivant! (Romain 12 v1) Romain 12 1Je vous encourage donc, frères et sœurs, par les compassions de Dieu, à offrir votre corps comme un

Plus en détail

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux.

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux. 1 Prédication de mariage de Ginette DARBOUX et de Roland OUFFOUE Mission libanaise, à Dakar Samedi 26 avril 2008 Pasteur Vincent BRU De l Eglise Réformée Evangélique (France) Chers frères et sœurs en Christ,

Plus en détail

LE MESSAGE CENTRAL DE LA BIBLE

LE MESSAGE CENTRAL DE LA BIBLE QUI SOMMES- NOUS? MAUVAISE NOUVELLE; BONNE NOUVELLE QUI EST DIEU? QUI EST JESUS-CHRIST? LE MESSAGE CENTRAL DE LA BIBLE Merci pour le temps que vous prenez pour lire ce texte. Le but est de vous expliquer

Plus en détail

«Pour moi,» dit le léopard, «je prétends être couronné, car je ressemble plus au lion que tous les autres prétendants.»

«Pour moi,» dit le léopard, «je prétends être couronné, car je ressemble plus au lion que tous les autres prétendants.» Compréhension de lecture Andrée Otte Le choix d un nouveau roi des animaux Fénelon Le lion étant mort, tous les animaux accoururent dans son antre pour consoler la lionne sa veuve, qui faisait retentir

Plus en détail

La communication. Conférence de Bénédicte Lucereau sur la communication homme-femme

La communication. Conférence de Bénédicte Lucereau sur la communication homme-femme La communication Conférence de Bénédicte Lucereau sur la communication homme-femme Bénédicte Lucereau est conseillère conjugale, elle-même mariée depuis 33 ans avec sept enfants et sept petits-enfants.

Plus en détail

L AMOUR DE DIEU DANS L INTELLIGENCE RENOUVELEE EN MANIFESTATION Par Dr André MANANGA

L AMOUR DE DIEU DANS L INTELLIGENCE RENOUVELEE EN MANIFESTATION Par Dr André MANANGA L AMOUR DE DIEU DANS L INTELLIGENCE RENOUVELEE EN MANIFESTATION Par Dr André MANANGA Un enfant de Dieu qui aime réellement Dieu doit marcher selon les principes que Dieu a établis pour être en conformité

Plus en détail

Chapitre 1. Les cours. Vous n êtez pas un(e) scribe

Chapitre 1. Les cours. Vous n êtez pas un(e) scribe Chapitre 1 Les cours 1 Vous n êtez pas un(e) scribe Asseyez-vous et faites un bilan de vos dernières journées de cours. Vous avez certainement pris une grande quantité de notes, au moins autant que ce

Plus en détail

Erpyleva Natalia La contrariété d une sentence arbitrale étrangère a l ordre public comme motif de refus de l exequatur

Erpyleva Natalia La contrariété d une sentence arbitrale étrangère a l ordre public comme motif de refus de l exequatur Erpyleva Natalia La contrariété d une sentence arbitrale étrangère a l ordre public comme motif de refus de l exequatur L une des questions les plus importantes de l arbitrage commercial international

Plus en détail

Accueil dans la joie. Entrée des Invités Canon de Johann PACHELBEL. Entrée de Roland Marche des Fiançailles de Richard WAGNER

Accueil dans la joie. Entrée des Invités Canon de Johann PACHELBEL. Entrée de Roland Marche des Fiançailles de Richard WAGNER Accueil dans la joie Entrée des Invités Canon de Johann PACHELBEL Entrée de Roland Marche des Fiançailles de Richard WAGNER Entrée de Sandra Aria de la suite en ré majeur de Jean Sébastien BACH Accueil

Plus en détail

Jésus un homme rempli de l Esprit

Jésus un homme rempli de l Esprit Jésus un homme rempli de l Esprit L Esprit, qui habite en Jésus, l aide à accomplir sa mission par ses dons Comment Jésus vit et transmet les dons de l Esprit durant sa vie publique? Jésus a répandu les

Plus en détail

CONDITIONS DE REUSSITE, DISPENSES, REPORTS ET CREDITS DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

CONDITIONS DE REUSSITE, DISPENSES, REPORTS ET CREDITS DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR CONDITIONS DE REUSSITE, DISPENSES, REPORTS ET CREDITS DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Position de la Fédération des Étudiant(e)s Francophones (F.E.F.) discutée puis adoptée lors des Conseils du 25 septembre

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : M. C. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 63 Appel n o : GE-14-466 ENTRE : M. C. Appelant Prestataire et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU

Plus en détail

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS LIVRET DE BAPTEME REMERCIEMENTS Nous vous remercions tous chaleureusement, d avoir été présents pour partager notre joie en ce jour inoubliable et de fête : parrain, marraine, parents, grands-parents,

Plus en détail

Plus de méditations. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande

Plus de méditations. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande Plus de méditations «Ce que je vous commande, c est de vous aimer les uns les autres» Saint Jean emploie à plusieurs reprises cette expression, on la retrouve par exemple dans Jean 13, 34-35 : «Je vous

Plus en détail

QUE TA VOLONTÉ SOIT FAITE!

QUE TA VOLONTÉ SOIT FAITE! QUE TA VOLONTÉ SOIT FAITE! Une jeune femme enceinte a été amenée d urgence à l hôpital. Son mari et elle étaient tout à leur joie de l arrivée de cet enfant qu ils désiraient ardemment. Après un rapide

Plus en détail

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie.

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. Réussir sa vie 1. Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. 2. Pour certaines personnes avoir une fonction importante, un poste à responsabilités, c est le signe de la réussite. 3. Pour

Plus en détail

Je dis NON à la violence physique Page 1 de 8. Réaction. Directives Lancer le dé pour trouver la personne qui débute le jeu.

Je dis NON à la violence physique Page 1 de 8. Réaction. Directives Lancer le dé pour trouver la personne qui débute le jeu. Je dis NON à la violence physique Page 1 de 8 Jeu Réaction Matériel 4 pages pour fabriquer le jeu cartes réactions cartes réaction A B C D dés 1 jeton différent par joueur Fabrication du jeu 1. Coller

Plus en détail

L enseignement de l Ancien Testament :

L enseignement de l Ancien Testament : Les uns les autres! RESSOURCES René Sanchez Quoi? Pour qui? Quand? Bases bibliques ttus Séminaires, études bibliques dans l église Le chrétien doit-il se sentir concerné par les problèmes sociaux de son

Plus en détail

LA SOCIETE POLITIQUE

LA SOCIETE POLITIQUE LA SOCIETE POLITIQUE PLAN : I) L Homme est un Animal social II) Définition de la société politique par les 4 causes III) Le but et la fin de la société politique I) L Homme est un Animal social L expérience

Plus en détail

Introduction à l analyse de concept. Cogmaster - Quinzaine de rentrée

Introduction à l analyse de concept. Cogmaster - Quinzaine de rentrée Introduction à l analyse de concept Cogmaster - Quinzaine de rentrée L art de la distinction Une partie de la philosophie consiste à faire des distinctions pour éviter que soient confondues des entités

Plus en détail

I. Le déterminant Il détermine le nom. Le déterminant indique le genre, le

I. Le déterminant Il détermine le nom. Le déterminant indique le genre, le I. Le déterminant Il détermine le nom. Le déterminant indique le genre, le nombre et le degré de détermination du nom. 1. L article le, la, les, l, d, au, aux, du, des, un, une, des, du, de l, de la, des.

Plus en détail

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer Guide du parent accompagnateur Préparation à la Confirmation Guide d animation Partie III : Annoncer 2 Partie III : Annoncer (Parents/jeunes à la maison) Semaine #9 : (à la maison) Nous faisons un retour

Plus en détail

Banville Côté, Christine (2014). C tu ça de l abus? Programme d intervention sexologique créé dans le cadre du stage en sexologie (UQAM), réalisé à

Banville Côté, Christine (2014). C tu ça de l abus? Programme d intervention sexologique créé dans le cadre du stage en sexologie (UQAM), réalisé à Banville Côté, Christine (2014). C tu ça de l abus? Programme d intervention sexologique créé dans le cadre du stage en sexologie (UQAM), réalisé à la Direction de santé publique Agence de la santé et

Plus en détail

Aucune frontière entre. Jean-Louis Aimar

Aucune frontière entre. Jean-Louis Aimar Jean-Louis Aimar Aucune frontière entre la Vie et la Mort 2 2 «Deux systèmes qui se retrouvent dans un état quantique ne forment plus qu un seul système.» 2 3 42 Le chat de Schrödinger L expérience du

Plus en détail

5. Information et accès aux moyens de paiement

5. Information et accès aux moyens de paiement 5. Information et accès aux moyens de paiement Cette dernière partie mobilise des méthodes d analyse des données, permettant de mieux comprendre comment s articulent d une part l accès aux différents services

Plus en détail

ANNEE DE LA MISERICORDE

ANNEE DE LA MISERICORDE Le logo du Jubilé Le logo et la devise, les deux, ensemble, offrent une heureuse synthèse de l Année jubilaire. Dans la devise Misericordiosi come il Padre (tirée de l Évangile de Luc, 6,36) on propose

Plus en détail