POURQUOI DIEU PERMET-IL LE MAL? Masson Alexis -

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "POURQUOI DIEU PERMET-IL LE MAL? Masson Alexis - www.epistheo.com"

Transcription

1 POURQUOI DIEU PERMET-IL LE MAL? 1

2 Pourquoi Dieu permet-il le mal? Brève initiation au problème du mal MASSON Alexis Philosophie de la Religion 2

3 Première Partie UN SERIEUX PROBLEME 3

4 1 L EXISTENCE DU MAL Nous pouvons constater l existence du mal. Il existe un mal «métaphysique» consistant en l imperfection des choses. Tel est le cas de l univers, par exemple, qui est imparfait. Il existe un mal «naturel» causé par des éléments naturels. Tel est le cas d un tsunami. Il existe un mal «moral» causé par des agents libres. Tel est le cas d un meurtre. 4

5 Il existe des maux «horribles», dont l intensité est choquante. Tel est le cas des actes de barbarie durant la Seconde guerre mondiale, par exemple. Il existe des maux «gratuits» qui sont totalement inutiles. Tel serait le cas de la lente agonie d une biche souffrante après un feu de forêt, sans que sa mort ne permette le moindre bien. 5

6 2 INCOMPATIBILITE AVEC DIEU Le mal pose une difficulté pour les chrétiens. En effet, le mal semble incompatible avec l existence de Dieu. Par définition, Dieu est parfaitement bon, omniscient et omnipotent. Par conséquent, Dieu veut, sait et peut supprimer le mal. Le mal est incompatible avec l existence de Dieu. Et pourtant, le mal existe 6

7 3 ABSENCE D ECHAPPATOIRE On pourrait tenter d échapper au problème en supprimant l une de ses données. 1. Et si le mal était illusoire? 2. Et si Dieu était impuissant? 3. Et si Dieu était ignorant? 4. Et si Dieu était amoral? 5. Et si Dieu n existait pas? 7

8 1. Et si le mal était illusoire? Problème : Si nous étions dans une béatitude parfaite, nous nous poserions pas la question du mal. Cette simple question indique qu il existe. Et s il y a une illusion, c est déjà un mal. Problème : La souffrance est bien réelle. Si Dieu ne la considère pas comme un mal, nous la considérons comme telle. Cela signifie que nous désapprouvons un tel Dieu. 8

9 2. Et si Dieu était impuissant? Problème : L argument cosmologique démontre qu il est la cause première et nécessaire de l univers, tout dépend de lui. Comment pourrait-il être limité? Problème : Si Dieu est impuissant, il a commis une imprudence en créant l univers. Il a lancé une machine incontrôlable. Il a donc pris un risque dont il est responsable. 9

10 3. Et si Dieu était ignorant? Problème : L argument téléologique semble au contraire démontrer que Dieu est suprêmement intelligent. De plus, il est la cause première de l univers, tout ce qui existe est un effet de Dieu. Comment pourrait-il ignorer la moindre chose? Problème : Si Dieu a créer l univers en ignorant son mécanisme, alors il a pris un risque dont il est responsable. 10

11 4. Et si Dieu était amoral (ou immoral)? Problème : La Création prouve que Dieu est bon. C est un acte libre (Dieu pouvait ne pas créer, ou créer autrement) et désintéressé (Dieu n a ni besoin, ni désir, ni intérêt). La Création est un acte de don, d amour. Problème : Si Dieu est amoral, alors la Création est un acte de folie, il n a aucun motif. Or la preuve téléologique démontre que Dieu est intelligent. 11

12 5. Et si Dieu n existait pas? L argument «logique» du mal: Dieu et le mal sont absolument incompatible. Or le mal existe. Donc Dieu n existe pas. L argument «empirique» du mal: Dieu ne permettrait pas un mal horrible ou gratuit. Or ce type de mal existe. Donc Dieu n existe pas. Problème : Dieu explique toute existence contingente. Supprimer Dieu reviendrait à détruite tout intelligibilité, dont celle du mal. 12

13 4 - RECAPITULATION Si Dieu est bon, omnipotent et omniscient, le mal ne devrait pas exister. Or le mal existe. Supprimer l existence du mal, la bonté de Dieu, son omnipotence, son omniscience ou sinon même son existence ne résout pas le problème. Au contraire, cela implique des problèmes encore plus importants. 13

14 Deuxième Partie ENVISAGER UNE SOLUTION 14

15 1 DEFENSE ET THEODICEE On peut opter entre deux principales stratégies de réponses non-exclusives. Une «défense» consiste à démontrer que Dieu peut permettre la mal. Une «théodicée» consiste à démontrer la raison pour laquelle Dieu permet le mal. 15

16 2 DEFENSE DE DIEU 1. Réponse au problème logique du mal : Un mal peut être acceptable s il est inévitable ou s il permet un bien supérieur. Par exemple: Une mère cause la douleur de son enfant en lui retirant une écharde. Le problème logique du mal est donc résolu. 16

17 2. Réponse au problème empirique du mal : On ne peut jamais être sûr qu un mal est totalement dépourvu de justification. Par exemple : Le malheur de Joseph a permis à Israël d éviter la famine (cf. Genèse). Le problème empirique du mal n est donc pas concluant. 17

18 3 THEODICEE PRINCIPALES Les principales théodicées sont les suivantes : 1. La colère de Dieu (Lactance) 2. Le meilleur des mondes (Leibniz) 3. Un bien supérieur (Irénée) 4. Le libre-arbitre (Augustin) 18

19 1. La colère divine Le mal est une punition divine juste contre les péchés commis par les hommes. Problème : Le mal est souvent lui-même injuste. Par exemple, un nouveau-né ou un animal peuvent souffrir cruellement d une catastrophe naturelle. Problème : Si Dieu désapprouve les pécheurs, pourquoi n a-t-il pas créé que des saints? Etant omnipotent, il en avait le pouvoir. 19

20 2. Le meilleur des mondes Tout monde possible étant fini est imparfait. Mais Dieu a choisi le meilleur d entre eux : le monde harmonieux contenant le plus de biens. Problème : L idée de «meilleur des mondes» ou de «monde parfait» est absurde. Pour tout monde, on peut en concevoir un meilleur. Problème : Même un monde imparfait sans mal est possible (non contradictoire), correspondant d ailleurs au concept de «paradis». 20

21 3. Un bien supérieur Dieu permet le mal, parce qu il est une condition à certains biens d ordre supérieurs. L expérience du mal nous rend capable de devenir matures, en développant notre courage et notre solidarité. Problème : Pourquoi ne pas avoir créé des êtres déjà moralement achevés? Problème : Les génocides sont-ils nécessaires pour développer notre compassion? 21

22 4. Le libre arbitre L amour de Dieu implique la création d êtres libres. Or la liberté rend possible le mal. Le mal naturel s explique par l existence d agents libres supérieurs (démons). Problème : Dieu pouvait créer des êtres libres n agissant jamais mal (non contradictoire). Problème : Le mal naturel est déterminé par des lois. Si les démons sont à leur origine, ne risque-t-on pas une forme de manichéisme? 22

23 4 - CONCLUSION Le problème du mal n est pas concluant : un mal est admissible s il permet un bien supérieur et l on ne peut jamais être sûr qu un mal est totalement dépourvu de justification. La liberté justifie la possibilité du mal. Mais Dieu pouvant ne créer que des saints. Il reste des difficultés concernant le mal naturel. 23

24 Troisième Partie L AMOUR DIVIN ET LE MAL 24

25 1 PROPOSITION PERSONNELLE 1. Dieu est amour. 2. L amour est gratuit et inconditionnel. 3. L amour implique la liberté. 4. Le mal naturel s explique par des démons. 5. Il y a trois niveaux: Dieu, les anges, le monde. Chaque niveau est autonome mais déterminé dans son existence et sa manière d être par le précédent. 25

26 1. Dieu est amour Dieu a choisi de créer l univers (contingent). Un choix doit être motivé par un motif, sinon il est un geste irréfléchi (or Dieu est intelligent). Etant parfait, il n a ni besoin, ni intérêt, ni désir. La Création est un don gratuit. Le motif de la création est donc l amour. 26

27 2. L amour est inconditionnel Si Dieu est amour, il aime toute sa création. S il n aimait qu une partie de sa création, alors il ne serait totalement amour. Il doit donc l aimer quelque soit ses qualités. Si l amour est le motif fondamental, l amour est considéré par Dieu comme étant le bien suprême. Or si c est le bien suprême, il doit être universel (non illimité par un critère supérieur). Il doit donc être inconditionnel. 27

28 3. L amour et la liberté L amour implique la liberté, sans quoi il n est que viol. Par conséquent, les créatures doivent être libres (et peuvent donc commettre le mal). Dieu aurait pu ne créer que des créatures libres et bonnes. Mais s il avait sélectionné ses créatures, Dieu ne serait pas vraiment amour. Il aime toutes ses créatures, bonnes et mauvaises. 28

29 4. Le mal naturel Dieu est omnipotent, donc seule la liberté des créatures peut expliquer le mal. Le mal naturel ne peut pas être expliqué par la liberté humaine. Il doit donc exister des agents libres «surnaturels». Pourtant, le mal naturel peut également s expliquer uniquement par la nature. De plus, l existence du diable n implique pas le manichéisme. 29

30 5. Le règne angélique Dieu est la cause première. Toute chose lui est subordonnée. Le manichéisme est réfuté. La nature possède une complétude causale. Il n y a pas d intervention angélique directe. Il existe donc trois niveaux autonomes (Dieu, anges, univers), une causalité parallèle fait dépendre chacun du niveau supérieur. Analogie : Ordinateur > Logiciel > Partie. Causalité parallèle sans intervention. 30

31 1 CORINTHIENS 13 «L amour est patient, il est plein de bonté. L amour n est point envieux. L amour ne se vante point, il ne s enfle point d orgueil. Il ne fait rien de malhonnête. Il ne cherche point son intérêt. Il ne s irrite point. Il ne soupçonne point le mal. Il ne se réjouit point de l injustice, mais il se réjouit de la vérité. Il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout. L amour ne périt jamais.» 31

32 MATTHIEU 5 «Je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l autre. Si quelqu un veut plaider contre toi, et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau [ ]. Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les Cieux. Car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous? Les publicains aussi n agissent-ils pas de même? Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d extraordinaire? Les païens aussi n agissent-ils pas de même? Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait.» 32

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu.

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu. «AIMER SES ENNEMIS» «Qui veut prendre ta tunique, laisse lui aussi ton manteau». Si quelqu un te force à faire mille pas, fais-en deux mille avec lui». «Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent»

Plus en détail

Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres,

Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres, Prières de confession et assurance du pardon Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres, Pour toutes les fois où nous étions trop fatigués pour nous préoccuper de nos

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

Les rapports du chrétien avec les autres

Les rapports du chrétien avec les autres Leçon 13 Les rapports du chrétien avec les autres C était le moment des témoignages, lors de notre rencontre du lundi matin, à la chapelle de l Ecole biblique. Une jeune fille nommée Olga se leva pour

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

Résister aux tentations et aux accusations

Résister aux tentations et aux accusations Résister aux tentations et aux accusations Jésus est venu détruire toute dette Exode 20.17 «Tu ne convoiteras pas!» Satan structure sa dette et travaille avec la tentation essentiellement à travers les

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

IL ÉTAIT UNE FOI. Guy Paradis

IL ÉTAIT UNE FOI. Guy Paradis IL ÉTAIT UNE FOI Guy Paradis «La foi commence précisément là où s arrête la pensée» disait Kierkegaard. Il semble de nos jours que l on croit d autant moins que l on sait plus, au sens du savoir scientifique,

Plus en détail

Emmanuel, Dieu avec nous

Emmanuel, Dieu avec nous Emmanuel, Dieu avec nous Jésus, un homme comme nous, dans une chair de péché Texte : Matthieu 1:18-23 (Ce que croit les Ad7J, p. 103, 55) Connaissez-vous la généalogie de Jésus? Luc 3:31 - Fils de David

Plus en détail

Plan. Si Dieu est bon pourquoi

Plan. Si Dieu est bon pourquoi Plan SI DIEU EST BON, POURQUOI LA SOUFFRANCE, L INJUSTICE?...2 1. DIEU EST-IL RESPONSABLE DE TOUS LES MAUX DE L HUMANITE?...3 2. S IL EN A LE POUVOIR, POURQUOI N EMPECHE-T-IL PAS LES ACTES D INJUSTICE?...5

Plus en détail

Offrez votre corps comme un sacrifice vivant! (Romain 12 v1)

Offrez votre corps comme un sacrifice vivant! (Romain 12 v1) La différence qui change tout! Offrez votre corps comme un sacrifice vivant! (Romain 12 v1) Romain 12 1Je vous encourage donc, frères et sœurs, par les compassions de Dieu, à offrir votre corps comme un

Plus en détail

La doctrine de la mise en œuvre de la rédemption

La doctrine de la mise en œuvre de la rédemption La doctrine de la mise en œuvre de la rédemption La doctrine de la mise en œuvre de la rédemption...1 Leçon 8 : L adoption (membre de la famille de Dieu)...2 Introduction...2 A. Les bases bibliques de

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

UN CERTAIN ÉVANGILE SOCIAL

UN CERTAIN ÉVANGILE SOCIAL UN CERTAIN ÉVANGILE SOCIAL La bonne nouvelle chantée par les anges au-dessus des collines de Bethléem dans la nuit où naquit le Sauveur du monde, n était que le commencement de la manifestation de cet

Plus en détail

Arrêts faisant autorité

Arrêts faisant autorité Peine Obligatoire Minimale Pour Meurtre: R. c. Latimer 1 Arrêts faisant autorité PEINE OBLIGATOIRE MINIMALE POUR MEURTRE R. c. LATIMER Préparé pour le Réseau ontarien d'éducation juridique par une étudiante

Plus en détail

LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT

LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT Le 7 mars 1867, un acte d acquisition est passé par les pères Mariste avec la commune de Rochefort par devant M. Dutour, notaire à Rochefort, portant sur un

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

3 thèses : Problématique :

3 thèses : Problématique : LA CONSCIENCE Problématique : 3 thèses : Thèse 1 : L âme est une substance. A. L âme est une substance individuelle. B. La conscience comme substance pensante une et indivisible. Thèse 2 : La conscience

Plus en détail

L accomplissement de son humanité

L accomplissement de son humanité Mercredi 15 août 2012 Assomption de la Vierge Marie Commentaire Père Nicolas Tarralle, assomptionniste L accomplissement de son humanité Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l enfant tressaillit

Plus en détail

Au pays du non voyant

Au pays du non voyant Olivier Guiryanan Au pays du non voyant Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les

Plus en détail

Cela lui fut imputé à justice. Lecture de l épître de Saint-Paul aux Romains, chapitre 3, versets 27 à 31 et chapitre 4 versets 1 à 25 :

Cela lui fut imputé à justice. Lecture de l épître de Saint-Paul aux Romains, chapitre 3, versets 27 à 31 et chapitre 4 versets 1 à 25 : Cela lui fut imputé à justice Lecture de l épître de Saint-Paul aux Romains, chapitre 3, versets 27 à 31 et chapitre 4 versets 1 à 25 : Où donc est le sujet de se glorifier? Il est exclu. Par quelle loi?

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

SOUFFREZ-VOUS D UN TROUBLE BIPOLAIRE?

SOUFFREZ-VOUS D UN TROUBLE BIPOLAIRE? SOUFFREZ-VOUS D UN TROUBLE BIPOLAIRE? Les changements de l humeur constituent un phénomène normal de la vie. Cependant, dans la maladie bipolaire, ces changements sont hors de proportion avec les énervements.

Plus en détail

«Ce Qui Sort de la Bouche de l Éternel»

«Ce Qui Sort de la Bouche de l Éternel» «Ce Qui Sort de la Bouche de l Éternel» Quelqu un remarqua un jour une chose étrange dans un cimetière. Une grande pierre tombale portait l épitaphe suivante : Passant, réfléchis et arrêt-toi Tu es là

Plus en détail

Mylène a besoin d aide!

Mylène a besoin d aide! ER ER Cahier de l élève Mylène a besoin d aide! Enseignement religieux 5 e année Nom de l élève 5 e année 1 Mylène a besoin d aide Description de tâche Dans cette tâche, tu examineras la situation de Mylène

Plus en détail

RITUEL POUR ATTIRER L ATTENTION DE QUELQU UN

RITUEL POUR ATTIRER L ATTENTION DE QUELQU UN RITUEL POUR ATTIRER L ATTENTION DE QUELQU UN KIT RITUELLIQUE N 4 DISPOSITION DES BOUGIES BOUGIE BLANCHE 1 BOUGIE NOIRE 2 BOUGIE ROUGE 3 BOUGIE MARRON 4 BOUGIE BLEUE MARINE 5 BOUGIE CELESTE 6 GRANDES BOUGIES

Plus en détail

Briller dans la communauté

Briller dans la communauté Leçon 7 Briller dans la communauté Au Musée du Canal de Panama, on peut voir un vieux phare. Celui-ci a été créé en France aux environs des années 1800 et il a été amené à Panama par les ouvriers français

Plus en détail

Jésus est au centre de l Église (Matt. 16.13-20)

Jésus est au centre de l Église (Matt. 16.13-20) Jésus est au centre de l Église (Matt. 16.13-20) Introduction Quelques idées sur Jésus Jésus était-il simplement un homme très sage? un prophète? a-t-il seulement existé? Quelle que soit la réponse que

Plus en détail

programme connect Mai 2015 ICF-Léman

programme connect Mai 2015 ICF-Léman programme connect Mai 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

CHANT AVEC TOI NOUS IRONS AU DÉSERT (G 229)

CHANT AVEC TOI NOUS IRONS AU DÉSERT (G 229) CHANT AVEC TOI NOUS IRONS AU DÉSERT (G 229) 1 Seigneur, avec toi nous irons au désert, Poussés comme toi par l Esprit (bis). Et nous mangerons la parole de Dieu Et nous choisirons notre Dieu Et nous fêterons

Plus en détail

«Pour moi,» dit le léopard, «je prétends être couronné, car je ressemble plus au lion que tous les autres prétendants.»

«Pour moi,» dit le léopard, «je prétends être couronné, car je ressemble plus au lion que tous les autres prétendants.» Compréhension de lecture Andrée Otte Le choix d un nouveau roi des animaux Fénelon Le lion étant mort, tous les animaux accoururent dans son antre pour consoler la lionne sa veuve, qui faisait retentir

Plus en détail

TENEZ-VOUS SUR VOS GARDES!

TENEZ-VOUS SUR VOS GARDES! Première rencontre : Autour du texte du 1 er Dimanche de l Avent. TENEZ-VOUS SUR VOS GARDES! La spiritualité des sectes Préparatifs : Une Bible, des coupures de presse avec des catastrophes, d autres coupures

Plus en détail

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone St Thomas d Aquin Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone 1 er janvier 2014 Entrée Peuple louez Marie Ref/ Peuple louez Marie (Ave Marie) la mère au

Plus en détail

Nature et formes du don : résumé

Nature et formes du don : résumé Nature et formes du don : résumé Par Gildas RICHARD La réflexion méthodique sur la notion de don a été, jusqu à présent, l apanage presque exclusif de deux grands types de discours : D une part, le discours

Plus en détail

Le pardon: une puissance

Le pardon: une puissance Le pardon: une puissance qui libère l homme Pr. Hébert Valiamé & Pr. Teddy Bagassien Fédération adventiste Québec Madame Morris, je suis tellement désolé. Je vous en supplie pardonnez-moi. Père, pardonneleur

Plus en détail

La responsabilitié civile... vous connaissez?

La responsabilitié civile... vous connaissez? Fiche d activité FA La responsabilitié civile... vous connaissez? Lorsqu on parle d assurance habitation, le feu et le vol sont les deux sortes de sinistres qui viennent d abord à l esprit. Mais il y en

Plus en détail

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Catéchèse 1 Apprendre que Dieu parle au fond de notre cœur Découvrir le récit de l Annonciation 1 Accueil et chant Encore un peu de temps de Christiane Gaud et Jean Humenry Activité de bricolage «Comment

Plus en détail

APPROCHE PHILOSOPHIQUE DE LA CONFIANCE. Ce qu elle est Pourquoi nous en manquons En quoi elle est vitale

APPROCHE PHILOSOPHIQUE DE LA CONFIANCE. Ce qu elle est Pourquoi nous en manquons En quoi elle est vitale APPROCHE PHILOSOPHIQUE DE LA CONFIANCE Ce qu elle est Pourquoi nous en manquons En quoi elle est vitale DES PHILOSOPHES POUR BIEN VIVRE La confiance? La confiance est le sentiment qui me porte à me fier

Plus en détail

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption Religieuses de l Assomption 17 rue de l Assomption 75016 Paris France Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption U n c h e m i n d E s p é r a n c e a v e c M a r i e www.assumpta.fr

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Faut-il tout démontrer?

Faut-il tout démontrer? Faut-il tout démontrer? Introduction et énoncé du problème L acte de démontrer consiste à mettre en ordre logique, à disposer de façon rationnelle et déductive des propositions afin d assurer que la conclusion

Plus en détail

Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1

Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1 Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1 Ngoc-hoang, l empereur de Jade, le dieu suprême des cieux, vivait dans son royaume céleste où il possédait un palais

Plus en détail

Pourquoi est-il si important de se pardonner les uns aux autres?

Pourquoi est-il si important de se pardonner les uns aux autres? Pardonnez-vous les uns aux autres Qu est-ce que le pardon? Nous pensons connaître le sens d un mot aussi simple que «pardonner», mais on rencontre pas mal de fausses conceptions à ce sujet. Le pardon est

Plus en détail

Y A-T-IL COUPLE? Introduction. Pour qu il y ait couple, il faut du temps

Y A-T-IL COUPLE? Introduction. Pour qu il y ait couple, il faut du temps Introduction Y A-T-IL COUPLE? Au fil des siècles et au fil des années, la société se transforme et avec elle, la valeur accordée à la réussite sociale, à la famille mais surtout à l amour. Dans le monde

Plus en détail

La Neuvaine de l'assomption

La Neuvaine de l'assomption La Neuvaine de l'assomption 6 au 14 août 2012-15 août fête de l'assomption Après chaque journée, terminer par une dizaine de chapelet aux intentions de Marie. Confession et communions recommandés durant

Plus en détail

LA NOUVELLE ALLIANCE. Auteur: Mike Oppenheimer. Version originale anglaise: www.letusreason.org

LA NOUVELLE ALLIANCE. Auteur: Mike Oppenheimer. Version originale anglaise: www.letusreason.org La Nouvelle Alliance L'AMOUR DE LA VÉRITÉ www.amourdelaverite.com LA NOUVELLE ALLIANCE Auteur: Mike Oppenheimer Version originale anglaise: www.letusreason.org Il y a deux alliances majeures dans la Bible.

Plus en détail

Jurisanimation.fr 2012 - Tous droits réservés. Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM

Jurisanimation.fr 2012 - Tous droits réservés. Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM 2012 - Tous droits réservés Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM En principe, on qualifie la responsabilité comme le fait d assumer la conséquence de ses

Plus en détail

FEDERATION DES MINISTERES ET ŒUVRES DE NAZARETH INSTITUT BIBLIQUE INTERNATIONAL NEHEMIE SOMMAIRE

FEDERATION DES MINISTERES ET ŒUVRES DE NAZARETH INSTITUT BIBLIQUE INTERNATIONAL NEHEMIE SOMMAIRE Page : 1 / 11 SOMMAIRE Introduction Chapitre I) L esprit humain Chapitre II) Les alliances de la bible Chapitre III) Jésus dans l Ancienne et la Nouvelle Alliance Chapitre IV) Leçon sur l alliance de sang

Plus en détail

LA SAGESSE DES PROVERBES

LA SAGESSE DES PROVERBES La Sagesse des Proverbes Etude #9 LA SAGESSE DES PROVERBES Quelqu un a dit un jour que la sagesse est le fait de connaitre les conséquences de nos actions. Le Livre des Proverbes définit la sagesse selon

Plus en détail

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc)

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Pâques 5 (B) : 6 mai 2012 Cinquième Dimanche de Pâques : 6 mai 2012 Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Référence Biblique : 1 ère

Plus en détail

Les 100 plus belles façons. François Gagol

Les 100 plus belles façons. François Gagol Les 100 plus belles façons d'aimer François Gagol Les 100 plus belles façons d Aimer François Gagol François Gagol, 2003. Toute reproduction ou publication, même partielle, de cet ouvrage est interdite

Plus en détail

AUJOURD HUI SI VOUS ENTENDEZ SA VOIX. «7 Aujourd hui, si vous entendez ma voix, n endurcissez pas vos cœurs.» (Hébreux 4, 7)

AUJOURD HUI SI VOUS ENTENDEZ SA VOIX. «7 Aujourd hui, si vous entendez ma voix, n endurcissez pas vos cœurs.» (Hébreux 4, 7) AUJOURD HUI SI VOUS ENTENDEZ SA VOIX «7 Aujourd hui, si vous entendez ma voix, n endurcissez pas vos cœurs.» (Hébreux 4, 7) Ce cri, c est celui des prophètes, bien avant la venue du Christ, à l adresse

Plus en détail

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE idees-cate 16 1 L'EVANGILE DE SAINT LUC: LE FILS PRODIGUE. Luc 15,11-24 TU AS TERMINE LE LIVRET. PEUX-TU DIRE MAINTENANT, QUI EST LE PERE POUR TOI? Un Père partage

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

Séance 1 - Classe de 1 ère. Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style

Séance 1 - Classe de 1 ère. Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style Séance 1 - Classe de 1 ère Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style I) Rappel définition d une figure de style A) Définition d une figure de style. - Le langage

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie.

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. Réussir sa vie 1. Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. 2. Pour certaines personnes avoir une fonction importante, un poste à responsabilités, c est le signe de la réussite. 3. Pour

Plus en détail

CÉLÉBRATION PÉNITENTIELLE 2011 COMMISSARIAT DE TERRE SAINTE AU CANADA

CÉLÉBRATION PÉNITENTIELLE 2011 COMMISSARIAT DE TERRE SAINTE AU CANADA CÉLÉBRATION PÉNITENTIELLE 2011 COMMISSARIAT DE TERRE SAINTE AU CANADA Suggestions de chants L animation de cette célébration suppose un choix de chants centrés sur la paix qui peuvent en accompagner le

Plus en détail

Correction sujet type bac p224

Correction sujet type bac p224 Correction sujet type bac p224 Tragique : ne peut pas échapper à son destin. Pathétique : inspire la compassion, la pitié du lecteur envers le personnage. Poignant. Méthode : Pour la question, être synthétique,

Plus en détail

Méthode universitaire du commentaire de texte

Méthode universitaire du commentaire de texte Méthode universitaire du commentaire de texte Baptiste Mélès Novembre 2014 L objectif du commentaire de texte est de décrire la structure argumentative et de mettre au jour les concepts qui permettent

Plus en détail

VIVRE ET MARCHER SELON L ESPRIT

VIVRE ET MARCHER SELON L ESPRIT Synode général de Foumbot «Vivre et marcher selon l Esprit» au scanner Le thème de l année 2010 du Synode disséqué et expliqué par le Rev. Dr Kamta Isaac Makarios, Directeur DEC/EEC. Lire EGLISE EVANGELIQUE

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

QUI EST JÉSUS-CHRIST? Verset à mémoriser «Et pour vous, leur dit-il, qui suis-je? Pierre répondit : Le Christ de Dieu» (Lc 9,20)

QUI EST JÉSUS-CHRIST? Verset à mémoriser «Et pour vous, leur dit-il, qui suis-je? Pierre répondit : Le Christ de Dieu» (Lc 9,20) LEÇON 3 11 17 avril QUI EST JÉSUS-CHRIST? SABBAT APRÈS-MIDI Étude de la semaine Lc 4.16-30, 6.5, Ep 1.3-5, Lc 9.18-27, 2 P 1.16-18. Verset à mémoriser «Et pour vous, leur dit-il, qui suis-je? Pierre répondit

Plus en détail

QUELQUES LIENS ENTRE L ANCIEN ET LE NOUVEAU TESTAMENT

QUELQUES LIENS ENTRE L ANCIEN ET LE NOUVEAU TESTAMENT QUELQUES LIENS ENTRE L ANCIEN ET LE NOUVEAU TESTAMENT Réflexions sur des rapports entre l Ancien Testament et le Nouveau Testament «Toute écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre,

Plus en détail

DIEU : CET INCONNU. «29 Terre, terre, terre, écoute la Parole de l Éternel.» (Jérémie 22, 29)

DIEU : CET INCONNU. «29 Terre, terre, terre, écoute la Parole de l Éternel.» (Jérémie 22, 29) DIEU : CET INCONNU Il y a dix-neuf siècles, l apôtre Paul, en parcourant la vielle d Athènes découvrit un autel qui portait une inscription étrange : «23 À un Dieu inconnu!» (Actes 17, 23) De crainte d

Plus en détail

L Illusion comique. De Corneille. L œuvre à l examen oral. Par Alain Migé. Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille

L Illusion comique. De Corneille. L œuvre à l examen oral. Par Alain Migé. Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille L Illusion comique De Corneille L œuvre à l examen oral Par Alain Migé Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille PREMIÈRE QUESTION : L ÊTRE ET LE PARAÎTRE Le titre même de L illusion

Plus en détail

PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ?

PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ? PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ? à propos de : D Aristote à Darwin et retour. Essai sur quelques constantes de la biophilosophie. par Étienne GILSON Vrin (Essais d art et de philosophie), 1971.

Plus en détail

Psaume 13 : «Jusqu à quand, Seigneur?»

Psaume 13 : «Jusqu à quand, Seigneur?» Psaume 13 : «Jusqu à quand, Seigneur?» L expérience du désert Malheur de matelas Un jour, un homme achète un matelas à eau. Rentré chez lui, le matelas installé, il aperçoit bientôt une petite flaque d

Plus en détail

Dieu était sur moi Une phrase qui revient comme un refrain et qui peut résumer en

Dieu était sur moi Une phrase qui revient comme un refrain et qui peut résumer en Cet Esdras vint de Babylone : c'était un scribe versé dans la loi de Moïse, donnée par l'éternel, le Dieu d'israël. Et comme la main de l'éternel, son Dieu, était sur lui, le roi lui accorda tout ce qu'il

Plus en détail

LA MAISON DE LA FOI au moment voulu, envers tous, et surtout habitants de la foi la moitié toute lassons surtout envers les frères en la foi.

LA MAISON DE LA FOI au moment voulu, envers tous, et surtout habitants de la foi la moitié toute lassons surtout envers les frères en la foi. 1 LA MAISON DE LA FOI Luc 6 : 28 Priez pour ceux qui vous maltraitent Ro 12 : 21 Ne sois pas vaincu par le mal, mais vainqueur du mal par le bien Gal 6 : 9-10 Faisons le bien sans défaillance, car au moment

Plus en détail

LE SERMON 1825. NOTRE SEIGNEUR JESUS-CHRIST

LE SERMON 1825. NOTRE SEIGNEUR JESUS-CHRIST N LE SERMON DE NOTRE SEIGNEUR JESUS-CHRIST SUR LA MONTAGNE, EXTRAIT DE L ÉVANGILE SELON SAINT MATTHIEU, CHAPITRE S IV, V, VI ET VII. Si quelqu un veut faire la volonté de Dieu, il reconnaîtra si ma doctrine

Plus en détail

Qu est qu un Swami? Par Swami Sai Shivananda

Qu est qu un Swami? Par Swami Sai Shivananda Qu est qu un Swami? Par Swami Sai Shivananda Le mot Swami ( sanskrit ) désigne un maître spirituel. Le terme littéralement signifie celui qui sait celui qui est maître de lui-même. Nous avons donc un cheminement

Plus en détail

LE MEILLEUR CHEMIN (The Better Way) FERME DANS LA FOI (Steadfast in the Faith)

LE MEILLEUR CHEMIN (The Better Way) FERME DANS LA FOI (Steadfast in the Faith) LE MEILLEUR CHEMIN (The Better Way) Leçon 3 FERME DANS LA FOI (Steadfast in the Faith) POINT PRINCIPAL : Le Seigneur a délivré la foi à son église. Il attend que l église retienne fermement cette foi.

Plus en détail

Funérailles Robert Massé, c.s.v. 13 avril 2013 Ap 21: 1-5a.6b-7 - Mt 11:25-28

Funérailles Robert Massé, c.s.v. 13 avril 2013 Ap 21: 1-5a.6b-7 - Mt 11:25-28 Funérailles Robert Massé, c.s.v. 13 avril 2013 Ap 21: 1-5a.6b-7 - Mt 11:25-28 Venez à moi vous qui peinez..., je vous procurerai le repos. Dimanche dernier, dimanche des «Pâques closes», Robert nous a

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

Ce que vous pouvez faire et ne pouvez faire pour l aider

Ce que vous pouvez faire et ne pouvez faire pour l aider Ce que vous pouvez faire et ne pouvez faire pour l aider Quoi faire ou ne pas faire? Voilà souvent la question que se posent les parents et ami(e)s proches d une personne souffrant d anorexie et de boulimie.

Plus en détail

Kerberos mis en scène

Kerberos mis en scène Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 1 Kerberos mis en scène Sébastien Gambs (d après un cours de Frédéric Tronel) sgambs@irisa.fr 12 janvier 2015 Sébastien Gambs Autour de l authentification

Plus en détail

Neuvaine des malades. 4à Saint Josémaria Escriva

Neuvaine des malades. 4à Saint Josémaria Escriva Neuvaine des malades 4à Saint Josémaria Escriva Prière à Saint Josémaria Saint Josémaria Escriva Fondateur de l'opus Dei PRIÈRE Ô Dieu, par la médiation de Marie, tu as concédé d innombrables grâces à

Plus en détail

Initiation à la méditation des Ecritures 1

Initiation à la méditation des Ecritures 1 QUI ES-TU SEIGNEUR? Initiation à la méditation des Ecritures 1 Voir et contempler le Seigneur dans les Ecritures et être transformé en la même image, par la foi en sa Parole et par son Esprit, en réponse

Plus en détail

1 - Avant de commencer le jeu, déposer chaque paquet de cartes, face contre table,

1 - Avant de commencer le jeu, déposer chaque paquet de cartes, face contre table, PLEIN LES POCHES RÈGLES DU JEU 1 - Avant de commencer le jeu, déposer chaque paquet de cartes, face contre table, à côté de la planche de jeu. 2 - Au début du jeu, chaque joueur reçoit 100 points. 3 -

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

Lettre à Ménécée. Épicure ([-342] - -270) Traduction de Octave Hamelin (1910) Édition électronique (epub, PDF): Les Échos du Maquis, 2011.

Lettre à Ménécée. Épicure ([-342] - -270) Traduction de Octave Hamelin (1910) Édition électronique (epub, PDF): Les Échos du Maquis, 2011. Lettre à Ménécée Épicure ([-342] - -270) Traduction de Octave Hamelin (1910) Édition électronique (epub, PDF): Les Échos du Maquis, 2011. Note sur cette édition électronique Traduction d Octave Hamelin,

Plus en détail

Mission sans conversion. Lettre ouverte aux chrétiens. Chers frères et sœurs en Jésus-Christ,

Mission sans conversion. Lettre ouverte aux chrétiens. Chers frères et sœurs en Jésus-Christ, Mission sans conversion Lettre ouverte aux chrétiens. Chers frères et sœurs en Jésus-Christ, Que la paix de Christ soit avec vous tous et que tous, nous devenions des instruments de paix. Avec beaucoup

Plus en détail

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille.

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Parent avant tout Parent malgré tout Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Edition: Addiction Suisse, Lausanne 2012 Que vous soyez directement concerné-e ou que

Plus en détail

CODE DE CONDUITE ET D ÉTHIQUE DES ADMINISRATEURS

CODE DE CONDUITE ET D ÉTHIQUE DES ADMINISRATEURS CODE DE CONDUITE ET D ÉTHIQUE DES ADMINISRATEURS Référence : Type de politique : Références juridiques : Autres références : INTRODUCTION Gouvernance autonome Code des professions, Code civil du Québec

Plus en détail

Les ministères dans l église Ephésiens 4.11-16

Les ministères dans l église Ephésiens 4.11-16 1 Les ministères dans l église Ephésiens 4.11-16 Introduction : Pour qu une église puisse se développer harmonieusement il faut que chaque membre trouve sa place et remplisse sa fonction. Voila pourquoi

Plus en détail

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT L école Sainte-Anne a été fondée dans le souci de transmettre à nos enfants un enseignement complet intégrant l intelligence

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle CONTRE-VALEURS 7 octobre 2014 Les contre-valeurs représentent ce que l on cherche à fuir. Elles nous motivent négativement en ce sens où elles incarnent des situations que nous évitons ou que nous cherchons

Plus en détail

LES QUINZE ORAISONS DE SAINTE BRIGITTE

LES QUINZE ORAISONS DE SAINTE BRIGITTE LES QUINZE ORAISONS DE SAINTE BRIGITTE Chacune des oraisons est précédée d'un Notre Père et d'un Je vous salue Marie. Les oraisons sont destinées à être récitées chaque jour toutes les 15 pendant une année

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

Écouter pour ne pas s écouter parler

Écouter pour ne pas s écouter parler À PROPOS DU CONSEIL 01 Écouter pour ne pas s écouter parler Imaginez-vous entrer chez un caviste pour acheter du champagne, et qu au lieu de vous demander ce que vous voulez, le sommelier vous vante les

Plus en détail

DEONTOLOGIE ET ETHIQUE EN SCIENCES MEDICO SANITAIRE CHEZ LES INFIRMIERES, LES SAGES FEMMES ET LES TECHNICIENS MEDICO SANITAIRES

DEONTOLOGIE ET ETHIQUE EN SCIENCES MEDICO SANITAIRE CHEZ LES INFIRMIERES, LES SAGES FEMMES ET LES TECHNICIENS MEDICO SANITAIRES DEONTOLOGIE ET ETHIQUE EN SCIENCES MEDICO SANITAIRE CHEZ LES INFIRMIERES, LES SAGES FEMMES ET LES TECHNICIENS MEDICO SANITAIRES I. INTRODUCTION Dans le cadre du séminaire d imprégnation des personnels

Plus en détail