Récit des Pèlerins d Emmaüs Luc 24, 13 35

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Récit des Pèlerins d Emmaüs Luc 24, 13 35"

Transcription

1 DOSSIER 5 : Temps de Pâques Récit des Pèlerins d Emmaüs Luc 24, SOMMAIRE : a) Texte de Luc 24, : récit des Pèlerins d Emmaüs b) Quelques repères bibliques c) Pistes pour une actualisation de la Parole d) Pistes pour méditer et prier à partir de ce récit (dialogue contemplatif et prière guidée) e) Pistes pédagogiques pour travailler le récit et l accueillir en se déplaçant dans différents lieux

2 Evangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 24, 13 35) 24 13i Le troisième jour après la mort de Jésus, deux disciples faisaient route vers un village appelé Emmaüs, à deux heures de marche de Jérusalem, 14 et ils parlaient ensemble de tout ce qui s'était passé. 15 Or, tandis qu'ils parlaient et discutaient, Jésus lui même s'approcha, et il marchait avec eux. 16 Mais leurs yeux étaient aveuglés, et ils ne le reconnaissaient pas. 17 Jésus leur dit : «De quoi causiez vous donc, tout en marchant?» Alors, ils s'arrêtèrent, tout tristes. 18 L'un des deux, nommé Cléophas, répondit : «Tu es bien le seul de tous ceux qui étaient à Jérusalem à ignorer les événements de ces jours ci.» 19 Il leur dit : «Quels événements?» Ils lui répondirent : «Ce qui est arrivé à Jésus de Nazareth : cet homme était un prophète puissant par ses actes et ses paroles devant Dieu et devant tout le peuple. 20 Les chefs des prêtres et nos dirigeants l'ont livré, ils l'ont fait condamner à mort et ils l'ont crucifié. 21 Et nous qui espérions qu'il serait le libérateur d'israël! Avec tout cela, voici déjà le troisième jour qui passe depuis que c'est arrivé. 22 A vrai dire, nous avons été bouleversés par quelques femmes de notre groupe. Elles sont allées au tombeau de très bonne heure, 23 et elles n'ont pas trouvé son corps ; elles sont même venues nous dire qu'elles avaient eu une apparition : des anges, qui disaient qu'il est vivant. 24 Quelques uns de nos compagnons sont allés au tombeau, et ils ont trouvé les choses comme les femmes l'avaient dit ; mais lui, ils ne l'ont pas vu.» 25 Il leur dit alors : «Vous n'avez donc pas compris! Comme votre coeur est lent à croire tout ce qu'ont dit les prophètes! 26 Ne fallait il pas que le Messie souffrît tout cela pour entrer dans sa gloire?» 27 Et, en partant de Moïse et de tous les Prophètes, il leur expliqua, dans toute l'écriture, ce qui le concernait. 28 Quand ils approchèrent du village où ils se rendaient, Jésus fit semblant d'aller plus loin. 29 Mais ils s'efforcèrent de le retenir : «Reste avec nous : le soir approche et déjà le jour baisse.» Il entra donc pour rester avec eux. 30 Quand il fut à table avec eux, il prit le pain, dit la bénédiction, le rompit et le leur donna. 31 Alors leurs yeux s'ouvrirent, et ils le reconnurent, mais il disparut à leurs regards. 32 Alors ils se dirent l'un à l'autre : «Notre coeur n'était il pas brûlant en nous, tandis qu'il nous parlait sur la route, et qu'il nous faisait comprendre les Écritures?» 33 A l'instant même, ils se levèrent et retournèrent à Jérusalem. Ils y trouvèrent réunis les onze Apôtres et leurs compagnons, qui leur dirent : 34 «C'est vrai! le Seigneur est ressuscité : il est apparu à Simon Pierre.» 35 A leur tour, ils racontaient ce qui s'était passé sur la route, et comment ils l'avaient reconnu quand il avait rompu le pain.

3 Luc 24,13 35 Les disciples d Emmaüs Quelques repères bibliques L épisode est propre à Luc. Le seul parallèle se trouve dans la finale de Marc (Mc 16,9 20) où deux versets résument l apparition aux deux marcheurs partant vers la campagne puis s en allant vers les autres leur porter la nouvelle (Mc 16,12 13). Rédigé dans son style et construit selon un procédé que l on rencontre à plusieurs reprises dans le 3 ème évangile et les Actes, que l on peut qualifier de montage en puzzle, le récit est une puissante catéchèse pascale, christologique et ecclésiale. On a remarqué depuis longtemps la construction en chiasme qui, elle, n est pas caractéristique de Luc : A v : deux disciples quittent Jérusalem B v 15 : Jésus vient et chemine avec eux C v 16 : leurs yeux sont empêchés de le reconnaître D v : ouverture du récit de Cléopas E v : mort de Jésus et espoir déçu v : Femmes au tombeau vide, résurrection annoncée par des anges, visite de disciples au tombeau, constatant l exactitude des dires des femmes E v : reproches de Jésus, référence aux prophètes sur le sens de la mort de Jésus D v : explication des Ecritures et signe de la fraction du pain C v 31a : leurs yeux s ouvrent, ils le reconnaissent B v 31b : Jésus devient invisible à leurs yeux A v : retour à Jérusalem, confirmation de la résurrection par l apparition à Simon, récit des deux disciples aux Onze. Cette disposition présente l avantage de mettre en évidence la symétrie des deux parties, la partie «négative», aux v 13 21, la partie positive aux v 25 35, le pivot du texte étant le noyau pascal des v Sans s opposer à ce schéma, le montage en puzzle nous en apprend davantage sur la pédagogie lucanienne. Dans le genre, on peut encore citer le récit de la naissance de Jésus, Lc 2 et la conversion de Paul, Ac 9. montage en puzzle : trois scènes distinctes dont les éléments et les acteurs finissent par converger et se rejoindre comme lors de la reconstitution d un puzzle. NAISSANCE DE JESUS DISCIPLES D EMMAÜS CONVERSION DE PAUL 1 naissance d un enfant anonyme, Lc 2,1 7 marche et plainte des disciples, Lc 24,13 24 chemin de Damas, Ac 9,3 9 2 annonce aux bergers, Lc 2,8 14 parole et fraction du pain, Lc 24,25 32 vision d Ananie, Ac les bergers font connaître ce qui leur a été dit de l enfant, Lc 2,15 20 retour à Jérusalem et officialisation de la résurrection, Lc 24,33 35 baptême de Saul, Ac 17 19

4 décodage explicite du lien entre les deux premières scènes à la fin de la troisième : ce procédé, constant dans les trois récits, prouve qu il s agit bien d une construction intentionnelle relevant d un même projet et donc, très probablement, d un même auteur. NAISSANCE DE JESUS DISCIPLES D EMMAÜS CONVERSION DE PAUL Lc 24,35 : Et eux de raconter ce qui s était passé en chemin, et comment ils l avaient reconnu à la fraction du pain. Lc 2,20 : les bergers s en retournèrent, glorifiant et louant Dieu pour tout ce qu ils avaient vu et entendu, en accord avec ce qui leur avait été annoncé. Ac 9,17 : Saoul, mon frère, celui qui m envoie, c est le Seigneur, ce Jésus qui t est apparu sur le chemin par où tu venais ; et c est afin que tu recouvres la vue et sois rempli de l Esprit Saint. éléments symboliques : lumière, clarté, Lc 2,9 ; Ac 9 ; cécité ou inaptitude à la reconnaissance visuelle, levée en fin d épisode, Lc 24,16.31 ; Ac 9,8.18. Ici, en dehors du lieu de la fraction du pain et de Jérusalem d où partent et vers où retournent les disciples, le tableau principal est mouvant, il s agit d une marche à la fois kilométrique et théologique. Le caractère fortement construit du récit ne dissimule nullement les éléments de tradition qui le composent. Un ancien credo : dans les propos de Cléopas, nous entendons l esquisse d un credo qui résume les faits et gestes de Jésus en une séquence décantée et structurée, jusqu au troisième jour après sa mort, v Nous tenons là l ancêtre de nos professions de foi actuelles. Ce genre de résumé apparaît encore dans les discours de Pierre à partir de la Pentecôte (Ac 2, ). La tradition pascale avec les visites au tombeau vide, v 22 24, le sens donné aux événements par l intervention de Jésus et la référence aux Ecritures, v 25 27, la fraction du pain, v 29 32, la confession de foi de l Eglise en communion avec la foi de Simon, v 33 35, montre autant d indices d une tradition déjà constituée et ordonnée. L interprétation pascale des Ecritures, rapportée ici à Jésus en personne, est un autre élément des discours de Pierre, voir Ac 2, ; 3, Dans ce dernier passage, on remarque spécialement : Dieu, lui, avait d avance annoncé par la bouche de tous les prophètes que son Messie souffrirait et c est ainsi qu il l a accompli, 3,18. Cette constance dans l argumentation indique deux choses : la première christologie est fortement scripturaire et la composition des discours placés dans la bouche de Jésus en Lc 24, , et de Pierre dans les Actes sont thématiquement identiques, ce qui suggère que Luc en est l auteur. La fraction du pain est ici un signe de reconnaissance, v Dans les Actes, la fraction est l une des caractéristiques de la nouvelle communauté chrétienne : Ac 2, Paul la pratique à Troas le premier jour de la semaine : Ac 20,7.11, et même sur le navire qui va bientôt s échouer à Malte, Ac 27,35. Pour nous en tenir à Luc, les mots sont ceux de la Cène, Lc 22,19 : ayant pris le pain, yeux levés au ciel, prononça la bénédiction, il donna. On les retrouve concentrés en un seul verset dans la multiplication des pains en Lc 9,16. A ces termes spécifiques de l Eucharistie, on peut ajouter le verbe s étendre, propre à Luc. En Lc 24,30, il est traduit par se mettre à table dans la TOB, alors qu il décrit exactement la posture des convives. Ce verbe apparaît dans la multiplication des pains, où Jésus ordonne de s étendre, Lc 9,14.15 (la TOB traduit par s installer), en Lc 7,36 où Jésus s étend dans la maison du pharisien (la TOB concède, note z, que le verbe signifie il se coucha, mais persiste dans son aseptisation : se mit à table) et en Lc 14,8 : «Quand tu es invité à des noces, ne va pas te mettre à la première place» traduit la TOB. Là encore le mot à mot est plus concret : «ne t étends pas au premier lit»! Les témoins spécifiques de la résurrection avec Simon Pierre au centre (v 33 34). Les textes ne manquent pas sous la plume de Luc : C est vous qui en êtes les témoins dit Jésus (Lc 24,48). Lors de l élection de Matthias, Pierre demande que l on désigne quelqu un parmi ceux qui ont accompagné le groupe apostolique durant toute l existence de Jésus : il faut donc que l un d entre eux devienne avec nous témoin de sa Résurrection (Ac 1,22). Mis en cause, après une prédication interdite au Temple, Pierre déclare devant le Sanhédrin : Nous sommes témoins de ces événements, nous et l Esprit Saint que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent (Ac 5,32). Discours de Pierre

5 chez Corneille : Dieu l a ressuscité le troisième jour, et il lui a donné de manifester sa présence, non pas au peuple en général, mais bien à des témoins nommés d avance par Dieu, à nous qui avons mangé avec lui et bu avec lui après sa résurrection d entre les morts (Ac 10,40 41). La place centrale de Pierre dans l attestation de la résurrection, ici désigné sous son premier nom de Simon (Lc 24,34), est à comprendre en lien avec le logion de Jésus propre à Luc : «Simon, Simon, Satan vous a réclamés pour vous secouer dans un crible comme on fait pour le blé. Mais moi j ai prié pour toi, afin que ta foi ne disparaisse pas. Et toi, quand tu seras revenu, affermis tes frères.» (Lc 22,31 32). Ces propos sont à rapprocher d une ancienne tradition connue de Jean, portant sur la triple réhabilitation pascale de Pierre, encore appelé «Simon, fils de Jean», par Jésus (Jn 21,15 17). Le kérygme, déjà développé en mini credo, qui ouvre le développement de Paul sur la résurrection des corps en 1Co, atteste également cette première apparition à Pierre : Il est apparu à Céphas, puis au Douze (1Co 15,5). Comme on le voit, ce texte est riche à tous points de vue, dramatique et théologique. La mise en scène personnelle de Jésus suivie de sa disparition, puis de sa présence retrouvée dans la Parole, la Fraction du pain et la Confession de foi ecclésiale, rend compte, à travers l absence, des signes d un Seigneur spécialement disponible et accessible dans la célébration de l Eucharistie. Damien Noël

6 Luc 24, : LES DISCIPLES D EMMAÜS Pistes pour une actualisation de la Parole «La Bible dit elle vrai?» Qui ne s est un jour posé la question? Le récit d Emmaüs n a évidemment pas pour objectif d y répondre, mais, en raison de la limpidité de son «codage», il pourrait bien aider à la clarifier Quelle est la vérité de ce récit? Cette vérité n est pas, chacun le comprend, dans l exactitude d une correspondance entre les faits «tels qu ils se sont passés» et ce qu en raconte S. Luc : comme tout témoignage (et ce récit veut être un témoignage sur l expérience de rencontre du Ressuscité qu ont vécue un certain Cléopas et son compagnon), l épisode des disciples d Emmaüs requiert nécessairement une reconstruction des événements rapportés en vue d en faire partager le sens par les destinataires Inversement, la vérité de ce récit n est pas non plus dans la simple «leçon de vie chrétienne» que l auteur veut nous donner, au sens où, comme un romancier ou un fabuliste, Luc aurait imaginé une pure fiction qui ne reposerait sur rien dans le réel Il n y a aucune raison de mettre en doute que, après la résurrection de Jésus, deux disciples ont effectivement fait une étonnante expérience de reconnaissance de Jésus ressuscité La vérité de notre récit, puisque celui ci est de l ordre du «témoignage», requiert donc que Luc s appuie bien sur un fait réel, mais qu il le fasse en vue d en partager un sens avec les destinataires de son évangile : ceux d hier et nous aujourd hui. La réalité du fait est la condition de sa vérité, mais cette vérité réside essentiellement dans l épaisseur du sens que l évangéliste veut nous transmettre. Or que veut il nous dire? Quelque chose de tout à fait essentiel et qui nous touche directement en tant que chrétiens Nous aussi, comme les deux disciples, nous nous posons la question, aussi inévitable que vitale pour notre foi : «mais enfin! S il est vrai que Jésus est ressuscité, toujours vivant, comment se fait il que nous ne puissions pas le voir, le toucher, le prouver?» La réponse de Luc est dans la superbe «catéchèse» qu il nous fait à partir de l expérience de Cléopas et son compagnon. Elle consiste, cette réponse, à nous dire : si vous voulez que vos yeux «s ouvrent» pour pouvoir reconnaître la présence du Christ ressuscité, commencez par renoncer à vouloir le voir, le toucher, le trouver (le prouver) de manière immédiate ; apprenez, au contraire, à le reconnaître dans les signes qu il donne de sa présence. Mais quels signes, demandons nous? Ceux que l Eglise donne de lui, nous répond Luc Car quand l Eglise interprète les Ecritures en fonction de sa mort et de sa résurrection («et lui, commençant par Moïse et les Prophètes, leur interpréta dans toutes les Ecritures ce qui le concernait»), c est lui qui vous parle, comme il parlait aux disciples d Emmaüs. Quand l Eglise «prend le pain», «prononce la bénédiction», le «rompt» et le «donne», c est Lui qui continue de le faire, comme autour de la table d Emmaüs Vous voulez le reconnaître vivant? Vous voulez que vos yeux «fermés» («mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître») deviennent «ouverts» («alors leurs yeux s ouvrirent, et ils le reconnurent»), c est à dire vous désirez passer de la méconnaissance à la reconnaissance? De la non foi à la foi? Alors, renoncez à des preuves directes de lui, apprenez à lire les signes qu il donne de lui : notamment, le signe de l Ecriture qui annonce sa mort et sa résurrection, c est à dire qui révèle aux hommes la chose la plus étonnante et la plus inouïe qui soit : un Dieu qui aime les hommes à en perdre la vie ; et le signe de la «fraction du pain» (ou de l eucharistie) («ils le reconnurent à la fraction du pain»), c est à dire de la réception jusque dans votre «corps» d un tel Dieu! Alors vos yeux s ouvriront. Certes, comme pour les deux disciples, ils s ouvriront sur du «vide» («alors, leurs yeux s ouvrirent, et ils le reconnurent, mais il disparut à leur regard») ; mais ce vide sera désormais, pour vous comme pour eux, plein d une présence. Et vous aussi, vous retournerez vers ce que vous aviez la tentation de quitter : comme les deux disciples, qui, découragés après la mort de Jésus («et nous, qui espérions qu il serait le libérateur d Israël!»), avaient tourné le dos à «Jérusalem» (symbole de tout ce qu ils avaient vécu avec Jésus) pour revenir dans leur village d origine et vivre comme «avant», vous serez propulsés («à l instant même, ils se levèrent») sur les routes de l annonce de l Evangile et vous irez partager à d autres votre expérience de chrétiens ; expérience si joyeuse que vous aurez envie de dire, vous aussi, comme les apôtres : «nous ne pouvons pas ne pas dire ce que nous avons vu et entendu» (Ac 4,20). La «vérité» de ce récit, c est donc en nous qu elle s accomplit, lorsque, après avoir nous mêmes traversé les obscurités de la foi, nous pouvons dire, avec les disciples d Emmaüs : «Jésus, qui m as brûlé le cœur / Au carrefour des Ecritures, / Ne permets pas que leur blessure / En moi se ferme. / Tourne mes sens à l intérieur, / force mes pas à l aventure / pour que le feu de ton bonheur / A d autres prenne.» (Hymne du temps pascal) Louis Marie Chauvet

7 Luc 24, : Les disciples d Emmaüs Pour méditer et prier avec cette Parole de Dieu (1) Accueillir ce récit de Luc et prier en petit groupe, selon la proposition des 3 tours, dite dialogue contemplatif. Méthode du dialogue contemplatif But : En petits groupes, se laisser toucher par la parole de Dieu et par la parole des autres. Entrer dans une écoute, dans un dialogue, dans un merci, une action de grâces. DEROULEMENT Créer un climat de recueillement : Le Christ est là, présent. Il m accueille personnellement, il nous accueille communautairement, tout joyeux de notre rencontre. «Quand 2 ou 3 sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu de vous» Avant de relire la Parole de Dieu en petit groupe, l animateur explique aux participants comment vivre le temps de silence après l écoute de la Parole. C est ce qu on appelle une contemplation. Les participants écouteront, sans lire le texte. Puis, prenant alors le texte, dans le silence, ils sont invités à entrer dans la démarche suivante : Regarder les personnages de la scène : qui ils sont, où ils sont, ce qu ils font, ce qui se passe : ils ont un nom, un tempérament, des réactions Comme nous, aujourd hui, ils vivent l aventure d une rencontre. Entrer dans la scène, goûter la force de la rencontre. On se met à côté de tel personnage, dans la peau de tel autre, pour mieux ressentir ce qu ils ont pu ressentir devant le geste et les paroles de Jésus, pour mieux entendre ce qui se dit dans la rencontre Regarder les personnages : ce qu ils font : ces actes sont ceux de Dieu, ou de l homme (donc de moi!) à l égard de Dieu. A travers ces attitudes, je peux éprouver quelque chose de moi, de mon désir, de mes refus. Je peux aussi découvrir tout un visage de Dieu, en le touchant du doigt Peut être reconnaîtrai je dans tel ou tel geste, une attitude intérieure qui me ressemble. Me laisser toucher... Un geste, une attitude, une action, une parole me touche, fait écho en moi Je m arrête, je laisse résonner. Je prends conscience que Dieu me dit quelque chose de lui, de moi de lui à moi Je goûte ce que cela produit en moi. Puis je vais plus loin dans la parole DIALOGUE CONTEMPLATIF Ecoute du texte 5 minutes (ou davantage) de contemplation en silence : rester sur ce qui résonne, ce qui a du goût pour moi aujourd'hui. (voir pistes plus haut) Partage en 3 temps : Chaque membre du groupe est invité à partager sur la parole reçue. Pour ne pas perdre trop de temps pour démarrer, on peut demander à l un des membres de commencer, puis de continuer, chacun son tour dans l un ou l autre sens. Important : Chacun dit «JE» lors du partage Il ne s agit pas de débattre. On s écoute mutuellement et on se laisse imprégner par la parole partagée. Chacun est libre de s exprimer ou non. Si une personne ne souhaite pas s exprimer, elle fait signe à son voisin de prendre la parole. o 1er tour de partage : Qu est ce qui m a vraiment touché? Un personnage, une parole, une attitude? o 2ème tour de partage : Qu est ce qui m a touché dans ce que les autres ont partagé? Une découverte, un étonnement o 3ème tour de partage : J adresse ma prière au Seigneur : J exprime au Seigneur mon merci, ma joie, ma demande : Seigneur merci pour, Seigneur je te demande de, Seigneur aide moi à, Seigneur pardon pour On peut conclure par un Notre Père.

8 Luc 24, : Les disciples d Emmaüs Pour méditer et prier avec cette Parole de Dieu (2) Accueillir ce récit de Luc et méditer et prier en groupe, selon la proposition d une prière guidée par un animateur. Soigner le lieu, l accueil, la disposition, le climat de silence et de prière Entrer dans le Récit : l animateur raconte le récit à partir de ces lignes : C est la fin d après midi du jour de Pâques : deux hommes cheminent vers Emmaüs, tournant le dos à Jérusalem où ils ont été témoin de ce qui vient de s y passer Ils s entretiennent de ces tristes évènements ; ils partagent amertume et déception. Le Christ s approche d eux. Il les invite à parler de ce qui les fait souffrir : De quoi parliez vous? Tu es bien le seul à ne pas savoir ce qui s est passé lui répond l un d eux et le ressuscité insiste lourdement : Quoi donc? Alors ils vont faire le récit des évènements, de la manière dont ils ont retenti en eux Et Jésus les aide à faire une relecture de ce récit, en l éclairant par la Parole. Le fruit de cette relecture, c est la découverte de la fidélité du Dieu de Vie à l œuvre dans cette histoire de mort. Et, le Christ disparu, ils vont réaliser que cette découverte emplit leur cœur de joie. Alors ils retournent vers Jérusalem, vers les frères, leur annoncer la Bonne Nouvelle. Proclamer le texte Pistes pour la méditation et la prière (dites doucement par l animateur) J imagine une route qui traverse la campagne entre Jérusalem et Emmaüs : paysage sec, oliviers, collines (silence) Je demande la grâce d accueillir la Parole que le Seigneur veut me dire, aujourd hui, sur mon vécu. (silence) 1) V a : Je prends le temps de regarder ces deux hommes qui parlent et «discutent» sur la route. Ils tournent le dos à Jérusalem Leur visage est «sombre», triste. Je vois Jésus s approcher et faire route avec eux... Mais leurs yeux ne le reconnaissent pas! Je laisse résonner en moi la question de Jésus : «Quels sont donc ces propos que vous échangez en marchant». J éprouve l étonnement de ces 2 hommes. J entends : «Tu es bien le seul habitant de Jérusalem à ignorer ce qui y est arrivé ces jours ci!». Jésus insiste : «Quoi donc?» Pourquoi Jésus insiste t il ainsi? Comment ces versets résonnent ils en moi? (Silence) 2) V.19b 28 : J écoute le récit de Cléophas : «Nous espérions, nous, que c était lui qui allait délivrer Israël. Mais voici 3 jours que ces choses sont arrivées Je sens sa tristesse; son espérance déçue : ils avaient mis leur confiance et leur espoir en un homme qui n a pas sauvé Israël de la domination romaine. De plus il a été mis à mort injustement par les chefs religieux du peuple J écoute Jésus. Le ton de ses paroles. «O cœurs sans intelligence! Lents à croire les prophètes!» «Ne fallait il pas que le Christ endurât ces souffrances pour entrer dans sa gloire? «Commençant par Moïse et parcourant tous les prophètes, il leur interpréta dans toutes les Ecritures ce qui le concernait» Comment ces versets résonnent ils en moi? (silence) 3) V : Je regarde ces 3 hommes arriver à Emmaüs. Jésus qui fait semblant d aller plus loin Il ne s impose pas, et attend que les disciples choisissent librement de l inviter chez eux : «Reste avec nous car le soir tombe.» Alors, il prend le pain et le leur partage : leurs yeux s ouvrent et aussitôt il disparaît. Relisant ensuite ce qui s est passé, ils croient : «Notre cœur n était il pas tout brûlant tandis qu il nous parlait en chemin» Ils le reconnaissent aux effets que sa parole a produit en eux : paix, joie, ouverture aux autres, témoignage, et à la fraction du pain. Aussitôt ils retournent à Jérusalem et racontent ce dont ils ont été témoin. Ai je parfois expérimenté quelque chose de la présence du Ressuscité? (Silence) En terminant, je prends le temps d exprimer à Dieu, comme un ami parle à son ami, ce que ce temps de prière a fait naître en moi, sous forme d action de grâces, de demande, ou de questionnement La prière peut se terminer par un Notre Père. Après la prière, chacun peut exprimer au groupe une parole de ce qu il a vécu pendant ce temps de méditation. (CML et ML)

9 Luc 24, : Avec les disciples d Emmaüs Pistes pédagogiques (Extrait du document Fais jaillir la vie, année bleue, Unité 4 : Faire mémoire et rendre grâces) Cette démarche est proposée dans le parcours catéchétique de cette année Saint Luc et peut être proposée à toute la communauté. Elle propose de vivre une expérience chrétienne en suivant le chemin d'emmaüs. Les propositions sont assez directives, mais elles peuvent être adaptées selon les circonstances. OBJECTIFS Faire une expérience chrétienne à la suite des disciples d'emmaüs. Reconnaître que Jésus est mort et ressuscité. S'approprier l'expression des disciples : «C'est vrai! Le Seigneur est ressuscité». Matériel Une croix, éclairée d'un spot Un grand panneau Les quatre dessins du récit, agrandis (voir ci dessous) Un panneau «Emmaüs» Une Bible, CHANTS Départ : Les participants sont invités à entendre la question que les disciples ont dû se poser quand ils ont vu Jésus mourir sur la croix : Que devons nous faire? C'est l'ensemble de la rencontre qui leur permettra de répondre à cette question. DEROULEMENT Etape 1 : Départ Rassembler les participants dans une salle ; ils sont debout (prêts à partir) face à une croix éclairée par un spot. Près de la croix, on aura placé un panneau sur lequel il n'y a rien. Chanter : Au Jardin de nos cœurs, couplets 1, 2 et 3. Ce chant permettra aux participants de se rappeler de tous les événements de la Passion de Jésus, Proclamer Luc 24,1 12. Faire réagir les participants sur ce qu'ils viennent d'entendre, en insistant sur l incrédulité des Onze. Poser la question suivante, sans y répondre : Que devons nous faire si Jésus est vraiment mort? Commencer la marche sur un fond musical. Etape 2 : Sur le chemin d'emmaüs S'arrêter près d'une pancarte indiquant la direction «Emmaüs». Et proclamer Luc 24, Inviter les participants à regarder le dessin n 1 trouvé à cette première étape. Reprendre la marche toujours sur le même fond musical, en n'oubliant pas d'emporter le dessin découvert. Etape 3 : Jésus les rejoint S'arrêter près du dessin n 2. Proclamer Luc 24, Reprendre la marche en silence. Etape 4 Les Ecritures

10 S'arrêter près d'une Bible. Proclamer Luc 24, Etape 5 Le repas Entrer en silence dans l église, et aller près de l'autel (qui est bien éclairé et sur lequel se trouvent un calice et une patène). Proclamer Luc 24, Les participants regardent attentivement (en réagissant) le dessin n 3 Chanter «Viens Jésus dans nos cœurs». Continuer en lisant Luc 24,31 33a, et regarder le dessin n 4. Reprendre la marche pour retourner au point de départ. Etape 6 : Le retour Se rassembler dans la même salle que l'étape 1 près de la croix et du panneau. Proclamer Luc 24,33b 35. Poser sur le panneau les quatre dessins collectés pendant la marche. Chanter «Au Jardin de nos cœurs», couplet 5, On peut donner à chaque participant une copie des 4 dessins «Avec les disciples d'emmaüs». Ecrire sous chaque dessin le titre de l'étape du récit en s'aidant du texte de Lc 24,13 25 S arrêter sur la phrase du récit : «C'est vrai! Le Seigneur est ressuscité». La noter sur le panneau et inviter les participants à l'inscrire sur leur feuille. Demander aux participants de répondre personnellement à la question suivante : En qui crois tu? Ils écrivent leur(s) réponse(s) sur la feuille. Etape 7 : Prier Se tenir face à la croix et au panneau, proclamer le Credo.

11

12

Célébration de l Eucharistie avec la première des communions

Célébration de l Eucharistie avec la première des communions Célébration de l Eucharistie avec la première des communions ** prévoir des chants qui permettent une participation de l assemblée voir les refrains avec l assemblée avant le début de la célébration préparer

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE Complément à la rencontre préparatoire GUIDE Dans le noir, je l entends qui m appelle ÉTAPE Qu est-ce que je vise dans cette rencontre? Permettre aux enfants d avoir une impression positive par rapport

Plus en détail

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer Guide du parent accompagnateur Préparation à la Confirmation Guide d animation Partie III : Annoncer 2 Partie III : Annoncer (Parents/jeunes à la maison) Semaine #9 : (à la maison) Nous faisons un retour

Plus en détail

CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE

CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE CE CULTE EST CONSTRUIT AUTOUR D UN BAPTEME D ENFANT. L ORDRE LITURGIQUE A ETE LEGEREMENT MODIFIE. ATTENTION A LA PLACE DES SPONTANES.

Plus en détail

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc)

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Pâques 5 (B) : 6 mai 2012 Cinquième Dimanche de Pâques : 6 mai 2012 Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Référence Biblique : 1 ère

Plus en détail

Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52.

Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52. Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52. La météo ou le climat? «Comme ils parlaient ainsi, Jésus fut présent

Plus en détail

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS LIVRET DE BAPTEME REMERCIEMENTS Nous vous remercions tous chaleureusement, d avoir été présents pour partager notre joie en ce jour inoubliable et de fête : parrain, marraine, parents, grands-parents,

Plus en détail

Évangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu. (Mt 5,1-12)

Évangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu. (Mt 5,1-12) E1 Évangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu (Mt 5,1-12) Quand jésus vit toute la foule qui le suivait, il gravit la montagne. Il s'assit, et ses disciples s'approchèrent. Alors, ouvrant la bouche,

Plus en détail

La Neuvaine de l'assomption

La Neuvaine de l'assomption La Neuvaine de l'assomption 6 au 14 août 2012-15 août fête de l'assomption Après chaque journée, terminer par une dizaine de chapelet aux intentions de Marie. Confession et communions recommandés durant

Plus en détail

Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1

Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1 Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1 1 ère rencontre En marche vers Noël : Restons éveillés Ecoute de la Parole de Dieu (Cf. Annexe 1) Mime les attitudes des

Plus en détail

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption Religieuses de l Assomption 17 rue de l Assomption 75016 Paris France Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption U n c h e m i n d E s p é r a n c e a v e c M a r i e www.assumpta.fr

Plus en détail

EMERVEILLE. Psaume 19

EMERVEILLE. Psaume 19 EMERVEILLE Psaume 19 Cédric Chanson La Colline, le 12 juillet 2015 Soli Deo Gloria 1. S émerveiller, remercier, partager (Faire passer et déguster des morceaux de melon) Comment vous trouvez ce melon?

Plus en détail

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3 SOMMAIRE : Titre Usage Livret Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3 Dieu nous accueille Entrée Page 3 Nous sommes le corps du Christ Entrée Page 4 Si le Père vous appelle Entrée Page 4 Je

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

Les apôtres, des êtres passionnés par l Esprit - Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

Les apôtres, des êtres passionnés par l Esprit - Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Trouver sa mission dans la vie sous l inspiration de l Esprit saint Catéchèse 1 1 Les talents et les dons de l Esprit se découvrent souvent dans ce qui passionne les jeunes Accueil et chant Tu seras lumière

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

PÈLERINAGE INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES DES SÉMINAIRES DE FRANCE. «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile»

PÈLERINAGE INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES DES SÉMINAIRES DE FRANCE. «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile» LOURDES 8-10 NOVEMBRE 2014 PÈLERINAGE DES SÉMINAIRES DE FRANCE «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile» INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES Chers amis séminaristes,

Plus en détail

Fiche pédagogique Le rêve de Dieu

Fiche pédagogique Le rêve de Dieu AUTEUR L archevêque Desmond Tutu a reçu le prix Nobel de la Paix en 1984. Considéré comme la conscience morale de l Afrique du sud, il a contribué à défaire l apartheid avant de se mettre au service de

Plus en détail

p. 50 Expliquer aux enfants qu ils devront faire cette page à la maison avec papa ou maman.

p. 50 Expliquer aux enfants qu ils devront faire cette page à la maison avec papa ou maman. Catéchèse 6 Pages 48 à 56 À prévoir avant la catéchèse Coin de prière avec Bible et cierge (briquet pour allumer le cierge) Un manuel pour chaque enfant Signets avec les devoirs à faire à la maison Hosties

Plus en détail

Eveil à la foi: suivre Jésus, être disciple

Eveil à la foi: suivre Jésus, être disciple Eveil à la foi: suivre Jésus, être disciple Retrouve un mot: Recopie les lettres entourées d'un cercle vert. Recopie d'abord celle qui est le plus à gauche, puis avance peu à peu vers la droite. Tu as

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

Ezéchiel, homme de visions

Ezéchiel, homme de visions La Bible pour enfants présente Ezéchiel, homme de visions Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Lazarus Adapté par : Ruth Klassen Traduit par : Yvon l'hermitte Produit par : Bible for Children www.m1914.org

Plus en détail

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Pour un Québec Famille Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Semaine Québécoise des Familles Célébration du 9 mai

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

Nuit de Noël 24 décembre 2005, 22h30. (Isaïe 9, 1-6 ; Luc 2, 1-14) Président : Guy Lapointe

Nuit de Noël 24 décembre 2005, 22h30. (Isaïe 9, 1-6 ; Luc 2, 1-14) Président : Guy Lapointe Nuit de Noël 24 décembre 2005, 22h30 (Isaïe 9, 1-6 ; Luc 2, 1-14) Président : Guy Lapointe PRÉLUDE 22h15 : Airs de Noel (orgue et hautbois) 22h30 : La chorale se place dans le jubé de l église pour les

Plus en détail

«Requiem» chanté par l organiste pendant que j entre. Je salue le corps et la croix et je me tiens debout devant le pupitre en bois.

«Requiem» chanté par l organiste pendant que j entre. Je salue le corps et la croix et je me tiens debout devant le pupitre en bois. 1 Célébration des obsèques : N. célébrant : Lize De Bie orgue : Raphaël sacristie : Sr. Marie-Hélène Entrée «Requiem» chanté par l organiste pendant que j entre. Je salue le corps et la croix et je me

Plus en détail

pasto fil N 1 2012/2013

pasto fil N 1 2012/2013 pasto fil N 1 2012/2013 Sens : La vie nous donne d ouvrir des portes : dans la vie quotidienne, au travail, dans le monde. Regardons les situations qui nous amènent à ouvrir une porte et ce que cela produit.

Plus en détail

Brochure distribuée par http://espritbible.com. La Pentecôte. Shutterstock.com/Hluboki Dzianis. Ne pas jeter sur la voie publique

Brochure distribuée par http://espritbible.com. La Pentecôte. Shutterstock.com/Hluboki Dzianis. Ne pas jeter sur la voie publique La Pentecôte La Pentecôte Shutterstock.com/Hluboki Dzianis Ne pas jeter sur la voie publique 2 Une fête ancestrale Vous aimez faire la fête, vous n êtes pas le(la) seul(e) et cela ne date pas d hier. Dès

Plus en détail

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Célébrer le deuil À l attention des familles et des proches Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Quel est le sens des funérailles chrétiennes? à Lors de ses funérailles, le défunt est entouré

Plus en détail

En famille, comment choisir?

En famille, comment choisir? FICHE ANIMATEUR n P3 1 Avec des PARENTS En famille, comment choisir? Une proposition à vivre avec des parents (possibilité de pause-café, dessert ) Comment faire pour choisir? Les choix sont inévitables

Plus en détail

Image et explication des symboles de la médaille :

Image et explication des symboles de la médaille : Image et explication des symboles de la médaille : Marie debout sur le globe terrestre (année 1830 de l apparition gravée dessus) : Marie a pour marchepied le globe terrestre. Que montre t-elle ainsi?

Plus en détail

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Trente-troisième dimanche du temps ordinaire B livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 13, 24-32 Jésus parlait à ses disciples

Plus en détail

47 Apprenant que c'était Jésus de Nazareth, il se mit à crier: "Fils de David, Jésus, aie pitié de moi!"

47 Apprenant que c'était Jésus de Nazareth, il se mit à crier: Fils de David, Jésus, aie pitié de moi! Versets 46 Ils arrivent à Jéricho. Comme Jésus sortait de Jéricho avec ses disciples et une assez grande foule, l'aveugle Bartimée, fils de Timée, était assis au bord du chemin en train de mendier Texte

Plus en détail

Dimanche de la Fête des pères

Dimanche de la Fête des pères Diocèse de Rimouski Dimanche de la Fête des pères 17 juin 2007 ---------------------------------------------------------------------------------------------------- Les Services diocésains de la Formation

Plus en détail

Dimanche xx 2015 Eglise de XX. Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe :

Dimanche xx 2015 Eglise de XX. Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe : Dimanche xx 2015 Eglise de XX Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe : Accueil Le célébrant (prêtre ou diacre) interroge les parents : Vous présentez votre enfant au baptême, pourquoi? Que demandez-vous

Plus en détail

Cahier de l élève. À l action! Enseignement religieux 5 e année. Nom de l élève

Cahier de l élève. À l action! Enseignement religieux 5 e année. Nom de l élève ER Cahier de l élève À l action! Enseignement religieux 5 e année Nom de l élève Mise en situation Message de mon texte biblique Activité en dyade En dyade : 1. Je choisis un de ces textes bibliques (voir

Plus en détail

L'AVENT. Faire vivre l'avent en Cycle 2, avec une étape par semaine pour cheminer vers Noël.

L'AVENT. Faire vivre l'avent en Cycle 2, avec une étape par semaine pour cheminer vers Noël. L'AVENT Faire vivre l'avent en Cycle 2, avec une étape par semaine pour cheminer vers Noël. SEQUENCE Vivre l'avent ensemble, préparer son coeur à accueillir Jésus : Jésus est paix, il est amour, il nous

Plus en détail

Présentation de l Évangile selon saint Marc

Présentation de l Évangile selon saint Marc Présentation de l Évangile selon saint Marc Chacun des quatre évangiles du Nouveau Testament a son style propre, ses accents et son rythme. Ils constituent comme divers portraits d un unique visage : celui

Plus en détail

Peut-on être sans péché (ne plus jamais pécher)?

Peut-on être sans péché (ne plus jamais pécher)? Peut-on être sans péché (ne plus jamais pécher)? Guillaume B. 2014-2015 Chaque chrétien s'est déjà probablement demandé s'il était normal, après avoir reçu la foi en Jésus-Christ, de pécher, et de continuer

Plus en détail

La Bible : Trésor de la foi.

La Bible : Trésor de la foi. K.T. découverte La Bible : Trésor de la foi. 3 Ateliers bibliques : La bible c est quoi? Info la Bible Une bibliothèque en un seul livre Différentes traductions de la Bible Comment on se sert de la bible?

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Évangiles (N bleus pages 35 à 42)

Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles pages 1/5 N 12 Matthieu 28, 18-20 Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu Au temps de Pâques, Jésus ressuscité adressa ces paroles aux Apôtres : «Tout

Plus en détail

30 mars 2014 (4 ème dimanche de Carême A)

30 mars 2014 (4 ème dimanche de Carême A) 30 mars 2014 (4 ème dimanche de Carême A) une rencontre pour toutes les générations But : Proposer, à des personnes d âges et d horizons différents, un rassemblement dominical de deux heures, dans un climat

Plus en détail

Président : Yvon Gélinas; Chantre : Claude-Marie Landré; Organiste : Pierre Caron. (Les textes :Am 7, 12-15; Mc 6, 7-13; Ep 1, 3-10 adapté)

Président : Yvon Gélinas; Chantre : Claude-Marie Landré; Organiste : Pierre Caron. (Les textes :Am 7, 12-15; Mc 6, 7-13; Ep 1, 3-10 adapté) Voir l homélie de ce dimanche 15 E DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE - (ANNÉE B) - 12 JUILLET 2015 Thème : Annoncer la Bonne Nouvelle : c est notre mission, à tous et à chacun. Président : Yvon Gélinas; Chantre

Plus en détail

La promesse de Dieu à Abraham

La promesse de Dieu à Abraham La Bible pour enfants présente La promesse de Dieu à Abraham Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Byron Unger et Lazarus Adapté par : M. Maillot et Tammy S. Traduit par : Emmanuelle Gilger-Bedos Produit

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

Madagascar. La grâce, la miséricorde et la paix, vous sont données de la part de Dieu notre Père, et de notre Seigneur Jésus Christ, amen.

Madagascar. La grâce, la miséricorde et la paix, vous sont données de la part de Dieu notre Père, et de notre Seigneur Jésus Christ, amen. Madagascar Musique malgache Proclamation de la grâce (poète Jean Joseph Rabearivelo) Ne faites pas de bruit, ne parlez pas! Vont explorer une forêt : les yeux, le cœur, L esprit, les songes Forêt secrète,

Plus en détail

COMMENT VENIR A BOUT DES DIFFICULTES

COMMENT VENIR A BOUT DES DIFFICULTES APPENDICE COMMENT VENIR A BOUT DES DIFFICULTES Les difficultés créées par celui ou celle que l on souhaiterait conduire à Christ se révèlent sous forme de questions, d excuses, d objections et d arguments

Plus en détail

Les rapports du chrétien avec les autres

Les rapports du chrétien avec les autres Leçon 13 Les rapports du chrétien avec les autres C était le moment des témoignages, lors de notre rencontre du lundi matin, à la chapelle de l Ecole biblique. Une jeune fille nommée Olga se leva pour

Plus en détail

Les miracles de Jésus comme signe de l avènement du Royaume

Les miracles de Jésus comme signe de l avènement du Royaume EUCHARISTIE - Parcours pour parents Catéchèse 2 Les miracles de Jésus comme signe de l avènement du Royaume Cette catéchèse est une adaptation du parcours de Marthe Lamothe, Des horizons nouveaux, p.170

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI IIIe dimanche de l'avent «Gaudete», 16 décembre 2012 [Vidéo] Galerie photographique Chers frères

Plus en détail

«Artisans, à l œuvre!»

«Artisans, à l œuvre!» «Artisans, à l œuvre!» 1er sept 15 nov. Chers responsables ES, Thème : Depuis ton atelier, sois l artisan qui cherche et façonne un présent pour le monde. Message d année : «Il le regarda et il l aima»

Plus en détail

CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT AVEC CELEBRATION DE LA CENE

CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT AVEC CELEBRATION DE LA CENE CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT AVEC CELEBRATION DE LA CENE CE CULTE EST CONSTRUIT AUTOUR D UN BAPTEME D ENFANT. L ORDRE LITURGIQUE A ETE LEGEREMENT MODIFIE. ATTENTION A LA PLACE DES SPONTANES.

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC

Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC Vaillant Youte Directeur UNE ÉGLISE CRÉÉE POUR LA MISSION DIVINE LA MISSION DIVINE A DONNÉ L EXISTENCE À L ÉGLISE DE JÉSUS- CHRIST. Matthieu 28:

Plus en détail

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs,

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs, 6 ième dimanche de Pâques C Frères et Sœurs, Jésus venait de dire : «SI QUELQU UN M AIME, IL RESTERA FIDÈLE À MA PAROLE ; MON PÈRE L AIMERA, NOUS VIENDRONS CHEZ LUI; NOUS IRONS DEMEURER AUPRÈS DE LUI»

Plus en détail

LE LIEN. "Va, ta foi t'a sauvé" Mc 10, 46b-52. Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 10, 46b-52)

LE LIEN. Va, ta foi t'a sauvé Mc 10, 46b-52. Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 10, 46b-52) 30 ÈME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE - B DIMANCHE 25 OCTOBRE 2015 LE LIEN N 592 "Va, ta foi t'a sauvé" Mc 10, 46b-52 Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 10, 46b-52) En ce temps-là, tandis que Jésus

Plus en détail

Objectifs : faire découvrir aux enfants et parents la richesse de la Bible et la Parole que Dieu adresse à chacun, grâce à ce Livre.

Objectifs : faire découvrir aux enfants et parents la richesse de la Bible et la Parole que Dieu adresse à chacun, grâce à ce Livre. Nouvelles propositions pour le parcours CE1 SDC du diocèse de Belley-Ars. Juillet 2008 Activités Lecture Chant Prière OUVRONS LE LIVRE Matériel Matériel :-Accrocher au mur, en gros : JE LIS : QUAND? QUOI?

Plus en détail

Leçon 7. Aimer Dieu par l'adoration et le service

Leçon 7. Aimer Dieu par l'adoration et le service 1 Leçon 7 Aimer Dieu par l'adoration et le service Introduction Lecture : Apocalypse 4.2-11; 5.11-14 Lorsque nous disons que nous aimons quelqu un, que ce soit notre époux, un membre de la famille ou un

Plus en détail

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Catéchèse 1 Apprendre que Dieu parle au fond de notre cœur Découvrir le récit de l Annonciation 1 Accueil et chant Encore un peu de temps de Christiane Gaud et Jean Humenry Activité de bricolage «Comment

Plus en détail

Je peux participer à l Ïuvre de Dieu

Je peux participer à l Ïuvre de Dieu Leçon 4 Je peux participer à l Ïuvre de Dieu A présent, Chang en sait davantage sur l Eglise et les différents ministères que Dieu a accordés à chacun de ses membres. Ceux-ci, il s en aperçoit bientôt,

Plus en détail

La confirmation et les dons de l Esprit

La confirmation et les dons de l Esprit La confirmation et les dons de l Esprit Paroisses La Sainte- Famille d Orléans et La Sainte- Trinité d Orléans -1- Table des matières LA CONFIRMATION... 1 QU'EST- CE QUE LE SACREMENT DE LA CONFIRMATION?...

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

DEUXIÈME LECTURE ÉVANGILE. DIMANCHE 28 AVRIL 2013 5 ème dimanche de Pâques (C) Lettre de l'apocalypse de saint Jean (21, 1-5a)

DEUXIÈME LECTURE ÉVANGILE. DIMANCHE 28 AVRIL 2013 5 ème dimanche de Pâques (C) Lettre de l'apocalypse de saint Jean (21, 1-5a) DIMANCHE 28 AVRIL 2013 5 ème dimanche de Pâques (C) DEUXIÈME LECTURE Lettre de l'apocalypse de saint Jean (21, 1-5a) Moi, Jean, j'ai vu un ciel nouveau et une terre nouvelle, car le premier ciel et la

Plus en détail

Quand un homme est agressé en chemin

Quand un homme est agressé en chemin Point de Passage obligé 6 : Jésus, «notre salut» Quand un homme est agressé en chemin Intention théologique du module : Jésus, Dieu proche, invite les hommes à s «approcher» de leurs frères. Introduction

Plus en détail

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok)

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok) La mort est comme une chandelle qui s éteint lorsque le soleil se lève CHSLD (villa Pabok) Nous attirons plus particulièrement votre attention sur les besoins du résidant à ses derniers moments de vie

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

Jésus un homme rempli de l Esprit

Jésus un homme rempli de l Esprit Jésus un homme rempli de l Esprit L Esprit, qui habite en Jésus, l aide à accomplir sa mission par ses dons Comment Jésus vit et transmet les dons de l Esprit durant sa vie publique? Jésus a répandu les

Plus en détail

Une semaine particulière

Une semaine particulière Livret des adultes Une semaine particulière Profiter du temps qui précède Pâques pour s arrêter, faire silence, apprendre à prier Église Protestante Unie Le Mans et Sarthe 1 Pour moi, prier... C'est mettre

Plus en détail

Dimanche 23 Juin 2013

Dimanche 23 Juin 2013 Dimanche 23 Juin 2013 Culte musical et interculturel avec des Eglises du Projet Mosaïc et Marianne GUEROULT, responsable du Projet Mosaïc à la Fédération protestante de France. Mt 4, 18-22 L appel de disciples

Plus en détail

Module Dieu demeure en nous Etape 1 Niveau : «Eveil à la foi et CE1» 1 ère séance (5 septembre 2015)

Module Dieu demeure en nous Etape 1 Niveau : «Eveil à la foi et CE1» 1 ère séance (5 septembre 2015) Module Dieu demeure en nous Etape 1 Niveau : «Eveil à la foi et CE1» 1 ère séance (5 septembre 2015) Enjeu: Tout homme a une vie intérieure. Tout homme a une vie intérieure sans en avoir forcément conscience.

Plus en détail

Le Don. To order visit: thegiftministry.com Or call: 903-521-0545 To download visit: thegiftministry.com For more information visit: Godlife.

Le Don. To order visit: thegiftministry.com Or call: 903-521-0545 To download visit: thegiftministry.com For more information visit: Godlife. Le Don To order visit: thegiftministry.com Or call: 903-521-0545 To download visit: thegiftministry.com For more information visit: Godlife.com Copyright Gene Thrash, 2012 Bible quotes: J B Phillips Translation

Plus en détail

Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde, A la maison

Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde, A la maison du lundi 21 au dimanche 27 octobre 2013 n 257 > vers le 30 e dimanche du temps ordinaire Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde, A la maison vers Dimanche n 257 www.versdimanche.com

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

INTERNET, UN OUTIL POUR L EVANGELISATION. Par le Père Luc DAVID - Diocèse d Angers - France

INTERNET, UN OUTIL POUR L EVANGELISATION. Par le Père Luc DAVID - Diocèse d Angers - France INTERNET, UN OUTIL POUR L EVANGELISATION Par le Père Luc DAVID - Diocèse d Angers - France Création d un site pour aider des catéchumènes à découvrir la foi chrétienne Introduction : Mon intervention est

Plus en détail

11. Dans les évangiles de l enfance on mentionne l âne et le boeuf

11. Dans les évangiles de l enfance on mentionne l âne et le boeuf Qu est-ce qui est vrai? Jeu-test VRAI FAUX 1. L eau bout à 100 2. J ai soif est une dernière parole de Jésus sur la croix 3. En Méditerranée, il n y a pas de marées 4. Faire ses malles, c est partir 5.

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT. Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14

SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT. Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14 SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14 Peuple du Seigneur, L Esprit de Dieu est présent partout, il est en action partout dans la création, mais il agit de manière

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

Voir l homélie de ce dimanche. 34È DIMANCHE - (ANNÉE B) CHRIST ROI - 22 Novembre 2015

Voir l homélie de ce dimanche. 34È DIMANCHE - (ANNÉE B) CHRIST ROI - 22 Novembre 2015 Voir l homélie de ce dimanche 34È DIMANCHE - (ANNÉE B) CHRIST ROI - 22 Novembre 2015 Thème : faire advenir le royaume Président :Bruno Demers; Chantre : Claude-Marie; Organiste : Sylvain (Les textes :

Plus en détail

JE SUIS. Voici la dernière partie de cette entrevue houleuse :

JE SUIS. Voici la dernière partie de cette entrevue houleuse : JE SUIS Le chapitre huit de l Évangile selon Jean rapporte une très vive conversation qui oppose Jésus aux pharisiens jaloux de lui et impatients de le perdre. Leur propos est de le prendre en flagrant

Plus en détail

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 1 HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 8décembre 2012 C est une joie de pouvoir célébrer la fête de l Immaculée Conception, particulièrement ici à l Ile Bouchard, en ce 8 décembre. Cette fête

Plus en détail

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone St Thomas d Aquin Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone 1 er janvier 2014 Entrée Peuple louez Marie Ref/ Peuple louez Marie (Ave Marie) la mère au

Plus en détail

L'Evangile selon St Marc : introduction

L'Evangile selon St Marc : introduction L'Evangile selon St Marc : introduction L'Auteur St Marc était d'origine juive ; «l'evangile de Marc» ne cite pas son nom, mais au moment de l'arrestation de Jésus, en 14,51, on lit : Mc 14,51 (Jésus est

Plus en détail

Le meilleur placement!

Le meilleur placement! 25 e DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE C Frère Antoine-Emmanuel Am 8, 4-7 ; Ps 112 ; 1 Tm 2, 1-8 ; Lc 16, 1-13 8 septembre 2013 Sanctuaire du Saint-Sacrement, Montréal Le meilleur placement! La première page

Plus en détail

RESSOURCEMENT SUR MESURE

RESSOURCEMENT SUR MESURE RESSOURCEMENT SUR MESURE Le Centre Assomption de Lourdes propose d avril à octobre la formule innovante du RESSOURCEMENT SUR MESURE La nouvelle équipe d animation, composée de sœurs et de laïcs, répond

Plus en détail

AU SOUFFLE DE L'ESPRIT. Voici le nouveau parcours biblique qui nous est proposé pour l année pastorale 2015-2016 : " Au Souffle de l Esprit ".

AU SOUFFLE DE L'ESPRIT. Voici le nouveau parcours biblique qui nous est proposé pour l année pastorale 2015-2016 :  Au Souffle de l Esprit . Au souffle de l'esprit 1 AU SOUFFLE DE L'ESPRIT Voici le nouveau parcours biblique qui nous est proposé pour l année pastorale 2015-2016 : " Au Souffle de l Esprit ". Dans la conscience des Catholiques,

Plus en détail

Paroisse St-Pierre www.genvalsaintpierre.org

Paroisse St-Pierre www.genvalsaintpierre.org Paroisse St-Pierre www.genvalsaintpierre.org rue de la Station,30 B - 1332 GENVAL 02 653 84 32 Personne de référence : Abbé Salvator NTIBANDETSE 02 653 84 32 sauveur65@hotmail.com NOUS SOMMES LE PEUPLE

Plus en détail

LA FÊTE DE SON BAPTÊME

LA FÊTE DE SON BAPTÊME LA FÊTE DE SON BAPTÊME BAPTÊME DE... LE... A... 1. TEMPS DE L'ACCUEIL Le célébrant accueille la famille de l enfant à baptiser : soit à l'extérieur de l'église soit à l'intérieur (au fond) Un dialogue

Plus en détail

Fiche «Je crois en l Eglise une, sainte, catholique et apostolique»

Fiche «Je crois en l Eglise une, sainte, catholique et apostolique» Thème diocésain 2013-2014 Fiche «Je crois en l Eglise une, sainte, catholique et apostolique» En préambule, un peu d histoire L Église a à sa disposition deux credo qu elle professe lors de la liturgie

Plus en détail

L Invitation. par John Worlund

L Invitation. par John Worlund L Invitation par John Worlund 2009 John Worlund. Tous droits réservés. La reproduction de ce document entièrement ou en partie sans permission ecrite est interdite. Edition 1, 9/2009 La couverture de devant

Plus en détail

Construire un monde de bonté, de beauté et de vérité : vous pouvez le faire si vous ne le faites pas, c est par paresse.

Construire un monde de bonté, de beauté et de vérité : vous pouvez le faire si vous ne le faites pas, c est par paresse. Nom de l école : Membres de l équipe de pastorale : Paroisse affiliée : Boréal Tous les membres du personnel St-John s Thématique de l année 2014-2015 : Allez à contre-courant! Devise : Les trois désirs

Plus en détail