En route vers la Première Communion

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "En route vers la Première Communion"

Transcription

1 En route vers la Première Communion Ce feuillet est destiné aux parents qui accompagnent leur enfant. 1. Sacrement, signe d amour Pour mieux expliquer Depuis sa mort et sa résurrection, Jésus n'est plus visible aux yeux des hommes. Mais il reste présent à son Église, en particulier par les sacrements. L'eucharistie est un des sacrements. Elle est une vraie rencontre avec Jésus-Christ. Le pain et le vin sont le signe de la présence du Christ, de sa vie donnée pour tous. À travers le pain et le vin, corps et sang du Christ, nous recevons la vie même de Jésus ressuscité. En recevant un sacrement avec sincérité, nous répondons avec foi, de tout notre cœur, au don de Dieu. Tout au long de la vie, les sacrements rythment l'existence des croyants. Certains ne sont reçus qu'une fois : ils marquent des étapes de la vie en Église. - Le Baptême - La Confirmation - Le Mariage - L ordre D'autres peuvent être célébrés plusieurs fois : ils nourrissent la vie tout au long du chemin. - la Réconciliation (ou Pardon) - l Eucharistie (ou Communion - l Onction des malades. Pour vivre la 1ère communion, il est nécessaire d être baptisé. La preuve du baptême est fournie par un certificat. Pour aller plus loin : : au sommet de n importe quelle page, taper sacrements et cliquer sur chercher

2 2. Les repas d aujourd hui Pour mieux expliquer Notre foi, c'est comme notre corps : elle a besoin de se nourrir. Profitez de vivre une célébration avec toute votre famille (dans notre secteur, des messes des familles ont lieu régulièrement dans chaque paroisse). Les petits plus Proposition de prière avant le repas : (Dire cette prière en se donnant la main autour de la table.) «Béni sois-tu Seigneur pour le moment de ce repas pour la joie d'être ensemble à partager le même pain rendons grâce à Dieu. Amen» Pour aller plus loin : quelques questions Faim dans le monde : répartition des biens, comment je mange? Que mange une famille en Afrique, en Asie,... Qu'est-ce que je mange? Communication à table, rythme, suggestions? Avant les repas, osez-vous une prière pour dire merci? Votre enfant mange-t-il seul à midi? Et si vous organisiez un tournus avec d'autres parents pour assurer un repas de qualité? Pour aller plus loin : quelques liens Je mange bien, je suis bien. Sans parler de régime, ni de calories mais de plaisir et de cuisine. Apporter une information claire et exacte au plus grand nombre de personnes en matière de nutrition, l association «la fée Goût d pousse» vous propose cela. Allez faire un tour sur le site : La convivialité à table. Les repas n ont pas pour seule fonction de se nourrir, ils ont une fonction sociale importante. Ils sont un temps privilégié pour la communication, l échange et l apprentissage des règles de vie en société. Essayez d inventer un repas qui vous ressemble. Instaurez quelques règles pour vos repas, expliquez-en le bien fondé aux enfants. Faites en un jeu et non une contrainte. Exemples de règles à respecter le temps d un repas : - Apprendre à écouter ce que l autre dit. - Ne pas couper la parole. - Echanger sans violence. 2

3 - Supprimer tout gros mots - Manger sans bruit. - Ne pas parler la bouche pleine. - Ne pas manger avec les doigts. - Ne pas s agiter dans tous les sens. - Manger la bouche fermée. - Ne pas mettre les coudes sur la table. Pour que cela marche, soyez fermes sur le respect des règles et amusez-vous. Un lieu à visiter en famille : l alimentariun à Vevey, vous trouverez toutes les infos en tapant : Ludique, instuctif et drôle, à visiter en famille. Qui mange quoi? Partager le repas est une habitude universelle. Mais qui mange quoi? Quelques familles nous présentent ce qu ils mangent durant une semaine : (cliquer sur food ) 3. Jésus t invite à son repas Pour mieux expliquer faire mémoire La messe est un acte de mémoire et une actualisation. Elle rend présent ce qui nous a été transmis par ceux qui nous précèdent. Jésus lui-même y a invité ses disciples : «faites ceci en mémoire de moi». Cette invitation s adresse aussi à nous aujourd hui, qui faisons Eucharistie vingt siècles plus tard. Faire mémoire, c est davantage que rappeler : on se rappelle une date, mais on fait mémoire d un évènement important de sa vie. «Faire quelque chose en mémoire de», c est donc une affaire de cœur. L'eucharistie, c'est la rencontre de Jésus vivant, dans sa parole, dans la communauté rassemblée, dans le pain et le vin partagés en son nom. Définitions : La Passion commémore les derniers jours du Christ. Tout commence et tout finit à Jérusalem. Le lien entre l eucharistie et les évènements de la Passion est si fort qu il nous faut entrer dans les trois jours saints de Pâques. Le jeudi saint fait revivre l institution de l eucharistie au cours de la Cène ; le Christ y fait l offrande de son corps et de son sang comme nourriture pour une vie éternelle. Le vendredi saint est centré sur le récit de la Passion et de la mort du Christ ainsi que sur la méditation de la croix. Le samedi saint est vécu dans l attente de la proche résurrection du Christ. La veillée pascale du samedi soir célèbre la joie de cette espérance et l allégresse de cet accomplissement. 3

4 Sacrifier, c est faire une chose sainte, agréable à Dieu. Dans l ancien testament, le sacrifice exprimait une alliance avec Dieu. C était un signe pour lui rendre grâce, détourner sa colère, susciter sa bienveillance et se réconcilier avec lui après une faute. On présentait à Dieu le meilleur des fruits de la terre ou on immolait un animal. Parmi tous ces sacrifices, il y avait l agneau pascal qu on immolait et mangeait à la fête de la Pâque. Avec Jésus, le sacrifice prend une signification nouvelle. Jésus offre sa vie par amour jusqu à mourir sur la croix. Ce sacrifice de toute sa vie dépasse et rend inutile tous les autres sacrifices. Jésus est le véritable agneau pascal. Chaque eucharistie actualise le sacrifice de Jésus qui se rend présent parmi nous. Pour aller plus loin : Déroulement d une Pâque juive : Référence texte : Exode Une histoire d amour Pour mieux expliquer l icône de Roublev : Il existe une peinture qui aide beaucoup à mieux comprendre que Dieu est une communion d amour de 3 personnes. Elle a été réalisée par Andreï Roublev, un moine russe qui vécut au 15ème siècle. On l appelle aussi l icône de la Trinité. Les chrétiens y voient la représentation de Dieu communion de trois personnes : le Père, le Fils, le Saint-Esprit. Le Père, le personnage de gauche, est très discrètement habillé, avec des couleurs presque ternes, peu prononcées. Cela signifie qu il demeure invisible, personne ne l a jamais vu sauf le Fils et l Esprit Saint. Le Fils, le personnage central est connu sous le nom de Jésus, le Christ. Il s est fait homme, il est né parmi les hommes, il a vécu sa vie d homme, est mort sur une croix et est ressuscité d entre les morts. La cape bleue signifie qu il est né de Marie. Sa tunique rouge signifie qu il a donné son sang pour le salut du monde sur la croix. Et son écharpe d or signifie qu il est ressuscité et que sa vie se transmet aujourd hui par son eucharistie. L Esprit Saint porte un vêtement vert et un vêtement bleu. Ils signifient que l Esprit Saint est la vie même de Dieu et qu il est à l origine de toute vie dans l univers. Ils sont assis autour d une table, laissant une ouverture, comme une invitation à nous joindre à eux. Chaque personnage tourné vers l autre et chaque regard sont une invitation à entrer dans le mouvement dynamique qui nous porte vers les autres. 4

5 Corriger pour apprendre : les 7 erreurs 4 détails importants : - manque le pain dans la coupe : symbole de Dieu qui donne sa vie - manque un doigt tendu au fils : 3 doigts tendus = symbole de la trinité - manque une aile au fils : symbole de son caractère divin - manque l écharpe sur l épaule du Fils : symbole de sa résurrection et de l eucharistie (cf. ci-dessus) 3 détails moins importants : - pied de la chaise de l Esprit - feuillage de l arbre derrière - une sandale du Père manque 5. Une histoire d amour d aujourd hui Corriger pour apprendre : le scrabble Un, uni, commun, union. Explication de communion : Social : harmonie d action et de sentiment dans un groupe. Christianisme : Actualisation du repas de Jésus la veille de sa passion. Communion des saints : union de l ensemble des fidèles vivants et morts, unis par leur appartenance au Christ Les petits plus une histoire à lire à votre enfant Le conte de Mischa Il y a très longtemps, dans un pays très loin d ici, se trouvait un village perdu dans la montagne. Et dans ce village arriva une bien étrange aventure. C était la fin de l hiver, presque le début du printemps. Pour dire vrai, on aurait dû déjà voir le printemps. Le soleil aurait dû éclairer plus fort, on aurait dû voir du ciel bleu, la neige aurait dû être presque fondue sur les montagnes qui entouraient le village, on aurait dû voir un peu d herbe verte dans les prés et les premières pâquerettes. Or c est tout le contraire qui arrivait. Le ciel était encore plein de nuages gris et sombres, il gelait encore très fort dans les prés, il y avait du givre aux fenêtres, les arbres n avaient même pas encore de bourgeons. Et les gens étaient tous de très mauvaise humeur. Dans le village, on commençait à avoir peur Les plus vieux grands-pères disaient : «On n a jamais vu ça. A cette époque de l année, le printemps devrait être là». On commençait à avoir peur, parce que dans les bûchers, la réserve de bois diminuait. L hiver avait été très froid, alors les gens avaient puisé dans le tas de bois en se disant qu au printemps on irait de nouveau en couper dans la forêt. Et dans les maisons, les bougies qui servaient à éclairer diminuaient aussi. Les gens se disaient : «Si ça continue, avec quoi va-ton se chauffer? Avec quoi va-t-on s éclairer?» Et tout le monde était inquiet. 5

6 La peur devint très grande lorsqu on s aperçut que la seule route qui conduisait à la vallée, vers la ville était complètement fermée par un immense tas de cailloux et de neige qui étaient tombés de la montagne. Il était absolument impossible de passer. Oh! bien sûr, comme toujours, quelques familles riches avaient bien assez de bois et de bougies en réserve. Elles avaient pu acheter toutes les bûches qui restaient chez le bûcheron, et toutes les bougies que l épicier gardait dans son magasin. Mais pour les autres, c était bien différent : avant de remettre une bûche dans le fourneau, on attendait le tout dernier moment, juste avant que la braise ne s éteigne. Et on se serrait autour du fourneau, pour avoir le plus de chaleur possible. Et on n allumait plus qu une seule bougie à la fois, quand vraiment il faisait trop noir et qu on ne pouvait plus faire autrement. Cela devenait vraiment terrible : on avait de plus en plus froid et on y voyait de moins en moins clair. Et le printemps qui ne venait toujours pas! Dans une des familles les plus pauvres, il y avait un petit garçon qui s appelait Mischa. Un jour, sa maman lui dit : «Mischa, va dans le bûcher me chercher une bûche. Prends la plus grosse, pour chauffer un peu mieux, car ta petite sœur est malade.» Mischa obéit. Mais quand il revint, en portant sa bûche, il était tout pâle. «Maman» dit-il tout bas, en lui donnant la bûche, «c est la dernière». «O mon Dieu!» s écria la maman en pleurant. «Mais qu allons-nous devenir?» Et elle n osa pas mettre la bûche dans le fourneau. Plus tard, quand le papa de Mischa revint du travail, Mischa lui apprit la nouvelle : on n avait plus de bois à la maison. Le papa s assit comme si on lui avait donné un coup. «C est terrible, dit-il». Et pendant un bon moment, il se taisait. Puis il disait de nouveau, en secouant la tête : «C est terrible! C est terrible!» Mischa, qui commençait à sentir le froid, mit son manteau et sortit doucement de la maison. Pendant longtemps, il marcha dans le village un peu pour se réchauffer, un peu pour trouver une idée, un peu pour passer le temps. Il se mit à compter les maisons, comme ça, pour jouer : une, deux, trois sept onze vingt Et il chantonnait pour se donner du courage : «Je voudrais des bûches je voudrais des bûches» Soudain, il s arrêta : une idée! Il avait une idée! Si on mettait ensemble toutes les bûches qui restent dans le village, ça ferait un formidable feu! Et tout le monde aurait chaud! Et Mischa était très content de son idée. Mais presque aussitôt il se dit, tout triste : «Non, ça ne marchera pas. Ici, les gens sont toujours en chicane. Jamais ils ne voudront.» Pourtant Mischa s en alla chez le chef du village qu on appelait le Grand Kassis. Et Mischa expliqua son idée : «Si on mettait toutes nos bûches ensemble, on pourrait faire un grand feu, un seul et tout le monde se mettrait autour, et tout le monde aurait chaud». Le Grand Kassis regarda Mischa. Il se gratta la tête, il se gratta le nez, il se gratta le menton et finit par dire : «Tu es fou? Qu est-ce que tu me racontes là!» Et il se gratta de nouveau et même plusieurs fois, ce qui fit presque rire Mischa. Après un long moment de silence pendant lequel il ne faisait que Hum! Hum! Le Grand Kassis dit enfin : «C est une idée. Oui, c est une idée. On peut toujours essayer. Tu sais, avec les gens d ici, ça ne va pas être facile. Mais de toute façon, on n a rien à perdre. Bon, que tout le monde vienne dans la grande salle de ma maison : il y a de la place pour tous, et puis, il y a surtout une grande cheminée. Je vais faire avertir les gens». Mischa partit en courant à la maison et raconta ce qui se passait. Et toute la famille de Mischa s en alla vers la maison du Grand Kassis. Son papa portait sa petite sœur qui était malade. Mischa, lui, portait dans ses bras la dernière bûche de la maison. Arrivé dans la grande salle, c est lui qui alluma le feu dans la cheminée. Puis arrivèrent les gens, les uns après les autres, tout timides, se disant à peine bonjour. Il faut dire que depuis le temps qu ils se chicanaient pour tout et pour rien, ils avaient perdu l habitude de se parler. Mais quand la chaleur commença à remplir toute la salle, les gens se 6

7 sentirent moins gênés. Et quand le feu se mit à pétiller comme un fou, les gens osèrent se regarder et commencèrent à se parler. Il n y avait d ailleurs rien d autre à faire Et ce soir-là, ce fut le premier miracle : on se parla tant et si bien qu on se mit à rite de toutes ces bêtises qui avaient jeté le malheur sur le village. Et pour finir, tenez-vous bien, quelqu un chanta, et bientôt tout le monde chantait et dansait au son de l accordéon. On fit une fête à tout casser, à tel point qu on y passa toute la nuit, réchauffé et éclairé par le feu que Mischa faisait vivre avec les bûches que les gens avaient apportées. Et c est au petit matin qu arriva le deuxième miracle. En se penchant, Mischa aperçut par la fenêtre une toute petite lumière. Alors, il cria très fort : «Une étoile! Je vois une étoile par la fenêtre!» Tout le monde s arrêta de danser stupéfait. «C est ma foi vrai» dit le Grand Kassis, en regardant lui aussi. Alors il se passa quelque chose d incroyable. Tous les gens coururent dehors et regardèrent ver le ciel. Une, deux, dix, puis vingt, puis mille étoiles apparurent dans le ciel. Il soufflait un vent chaud qui chassait les affreux nuages qui cachaient le ciel. Les gens criaient de joie et pleurèrent d émotion quand bientôt, vers les montagnes une lumière se montra, toujours plus grande, jusqu à devenir le soleil lui-même. Alors les gens firent une immense ronde en chantant. 6. L église, lieu de rassemblement Pour mieux expliquer le jour du Seigneur Chez St Luc toutes les apparitions de Jésus ressuscité ont lieu le «premier jour de la semaine» selon l expression utilisée dans cet Évangile. Ce premier jour de la semaine devient donc tout naturellement pour les premiers chrétiens le jour de la résurrection. A ce jour particulier et unique, ils donnèrent le nom de «jour du Seigneur», ce qui se dit en latin : «dies domini» et qui se traduit en français par : «dimanche». Corriger pour apprendre : la maison du Seigneur - L ambon : c est de cet endroit que la Parole de Dieu est proclamée ; c est une sorte de pupitre sur lequel on pose la Bible ou le «lectionnaire» (le livre des lectures). - L autel : c est l endroit principal de l église. Il est placé au milieu de l espace qu on appelle le chœur. C est sur l autel que la messe est célébrée ; il est sur une estrade pour que tout le monde le voie bien. L autel représente le Christ qui rassemble les hommes. - Le baptistère : c est l endroit où sont célébrés les baptêmes. Souvent, il se trouve près de la porte puisque le baptême est le sacrement d entrée dans l Église, peuple de Dieu. - Le bénitier : il se trouve souvent près de la porte. Il contient de l eau bénite => la même que celle du baptême. En entrant, les chrétiens y trempent la main avant de faire le signe de croix. - Le clocher : c est le signal de l Église. Sur le toit, il y a une croix et souvent un coq : de même qu à la campagne le coq réveille les gens, de même les cloches nous aident à nous réveiller, à nous souvenir de la messe. 7

8 - La croix : c est l emblème des chrétiens. Elle nous rappelle que c est par amour que Jésus a donné sa vie pour nous. Elle est le signe de la vie nouvelle et éternelle. - La sacristie : dans cette pièce attenante à l église, on range tout ce qui sert à la messe et aux autres célébrations. - Le tabernacle : dans ce petit coffre, on conserve les hosties consacrées pendant la messe. C est une réserve pour pouvoir porter la communion aux malades. Lorsqu on passe devant le tabernacle, on s incline, puisque le corps du Christ y est présent. Pour le signaler, une petite lampe rouge est allumée près du tabernacle! - Les statues : de Marie ou de saints, c est-à-dire de grands témoins de la foi chrétienne. Souvent on allume des bougies devant les statues ; elles servent à nous représenter : comme leurs flammes montent vers le ciel, nos prières montent vers Dieu. - Les vitraux : ils représentent souvent des scènes tirées de la Bible, de l Évangile ou de la vie des saints. C est tout cela qui nous éclaire et qui nous aide à comprendre ce qu est «être croyant». 7. La messe : l Accueil Pour mieux expliquer les parties de la messe 1. Le rassemblement - Accueil - Pardon - Prière 2. La Parole - Nous écoutons - Nous répondons 3. L Eucharistie - Offrande - Prière - Communion 4. L envoi Définitions : Eucharistie : Ce mot signifie «action de grâce», «remerciement». C est l autre nom de la messe : c est le repas où Jésus dit merci à son Père parce que son amour est plus fort que le mal et la mort. Le signe de la Croix : C est le signe des chrétiens. Il rappelle que Jésus a donné sa vie sur la croix pour sauver tous les hommes. Par ce geste, les chrétiens disent qu ils 8

9 veulent suivre le Christ avec leur intelligence, leur cœur et leur force. Ils affirment leur foi en Dieu, Père, Fils et Esprit. Amen : Ce mot hébreu signifie «solide», et «vrai». Jésus l utilise souvent. Quand nous répondons «Amen» c est pour dire «C est vrai, nous croyons». 8. La messe : la Parole Pour mieux expliquer les différentes lectures Première lecture : D habitude, on lit un passage de l Ancien Testament en lien avec l Evangile du jour. Pendant le temps de Pâques, on lit les Actes des Apôtres. Ils racontent la vie des amis de Jésus après la Résurrection. Le psaume : En réponse à la première lecture, l assemblée chante (ou lit) une très belle prière de la Bible, prière du peuple d Israël, donc de Jésus aussi, reprise par la tradition chrétienne. La deuxième lecture : On lit un passage d une lettre d un apôtre. Paul, Pierre, Jacques ou Jean donnent des nouvelles, des conseils, des avertissements aux premières communautés chrétiennes. Alléluia : Ce mot vient de l hébreu et veut dire «Louez Dieu! Acclamez-le». On le chante pour acclamer la Parole de Dieu et le Christ ressuscité, sauf pendant le Carême, pour marquer l attente de Pâques. L Evangile : Après l Alléluia, on proclame un passage de l Evangile. C est ce passage du Nouveau Testament qui donne tout son sens à la liturgie de la Parole. Il y a quatre évangélistes, Matthieu, Marc, Luc et Jean. Le Credo : Ce mot latin signifie «Je crois». C est le nom des textes ( le Symbole de Nicée-Constantinople, le Symbole des Apôtres) que les chrétiens ont écrits pour résumer leur foi. Pour nous, ce sont des repères reçus de l Eglise pour avancer toujours plus profondément dans la foi. Pour aller plus loin Lire l évangile du dimanche aux enfants avant la messe dominicale : 9

10 9. La messe : l Eucharistie Pour mieux expliquer l eucharistie Nous voici devant le grand mystère qui est au cœur de l eucharistie. Le prêtre refait les mêmes gestes que Jésus a faits au cours de son dernier repas. Depuis Pâques et depuis des siècles, à travers ces gestes, Jésus se rend présent au monde et à son Eglise, dans le sacrement de l eucharistie. Toute notre vie, nous découvrirons les trésors de sa présence. Définitions : Prière eucharistique : Grande prière de louange adressée au Père, au cours de laquelle les chrétiens font mémoire de la mort et de la résurrection de Jésus en demandant à l Esprit Saint d agir dans le cœur des hommes et dans l Eglise. Corps et Sang du Christ : A la consécration, au nom de l assemblée, le prêtre prie le Seigneur d envoyer son Esprit sur les offrandes. L Esprit Saint rend réelle la présence du Christ dans le pain et le vin, comme Jésus l a promis au cours de son dernier repas. Le pain et le vin deviennent Corps et Sang du Christ. Ainsi Jésus-Christ se fait nourriture pour celui qui le reçoit. 10

11 10. La messe : l Envoi Définitions : Bénédiction : Bénir, c est dire «le bien». A la fin de la messe, quand le prêtre bénit l assemblée au nom de Dieu, il annonce que Dieu reconnaît ce qu il y a de bon en chacun, qu il désire le bonheur des hommes et qu il leur donne sa force. Pour mieux expliquer les prolongement de l Eucharistie dans le quotidien L Eucharistie nous apprend à rendre grâce. La vie est dure, mais ceux qui savent dire merci reconnaissent sa richesse et savent apprécier chaque instant. L Eucharistie nous fait entendre la Parole de Dieu qui est une lumière et une espérance sur notre route de chaque jour. L Eucharistie nous met en contact avec le Christ qui donne sa vie. Au quotidien, nous sommes bien appelés, nous aussi, à donner quelque chose de notre vie pour le bien des autres. L Eucharistie nous unit à ceux qui sont proches de nous mais aussi à tous les hommes, les vivants et les morts. La civilisation d aujourd hui nous montre de plus en plus que tous les hommes sont en relation les uns avec les autres. Sortant de l église le dimanche et, le lundi, retournant au travail, nous ne quittons pas le Christ. 11

12 Annexe : bibliographie Pour suivre et vivre la messe : Prions en Eglise junior Editions Bayard Presse Pour accompagner les enfants et les aider à comprendre le sens de la messe, Prions en Eglise Junior vous offrira tous les 2 mois : - les textes complets du dimanche : lectures, Evangile. - une explication adaptée aux lecteurs dès 8 ans - des idées d'actions, de jeux pour aller plus loin dans le quotidien Trésors de la messe. Editions TARDY La Diffusion Catéchistique - Lyon Un vrai missel pour participer aux célébrations eucharistiques et découvrir les liens entre la liturgie, la vie de Jésus et celle des enfants. La messe, une fête! Editions du Signe L accueil, le pardon, la Parole, l eucharistie et l envoi, tous les temps forts expliqués de manière simple et attrayante pour vivre la messe comme une vraie fête. Les pages centrales une fois détachées permettent au jeune lecteur de fabriquer son propre petit missel... Sites internet : prières, jeux, animations et questionnaires pour découvrir les Evangiles et la parole de Dieu

p. 50 Expliquer aux enfants qu ils devront faire cette page à la maison avec papa ou maman.

p. 50 Expliquer aux enfants qu ils devront faire cette page à la maison avec papa ou maman. Catéchèse 6 Pages 48 à 56 À prévoir avant la catéchèse Coin de prière avec Bible et cierge (briquet pour allumer le cierge) Un manuel pour chaque enfant Signets avec les devoirs à faire à la maison Hosties

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS LIVRET DE BAPTEME REMERCIEMENTS Nous vous remercions tous chaleureusement, d avoir été présents pour partager notre joie en ce jour inoubliable et de fête : parrain, marraine, parents, grands-parents,

Plus en détail

Jubilé de la Miséricorde

Jubilé de la Miséricorde Pardonne Partage Aime Jubilé de la Miséricorde Découvre l année de la miséricorde en t amusant C est quoi un Jubilé? Qu est-ce que la miséricorde? 1 A tes crayons! 2 Qu est-ce qu un jubilé? Un jubilé est

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

Dimanche de la Fête des pères

Dimanche de la Fête des pères Diocèse de Rimouski Dimanche de la Fête des pères 17 juin 2007 ---------------------------------------------------------------------------------------------------- Les Services diocésains de la Formation

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

COMMUNION: LE MOT OFFRIR

COMMUNION: LE MOT OFFRIR Attends-moi Seigneur! J'arrive! Attends-moi Seigneur, je m'habille! Mes yeux, je les habille de bonté Pour regarder tous les gens avec amitié. COMMUNION: LE MOT OFFRIR Mes mains, je les habille de paix,

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi!

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi! 1 Lecture : Ephésiens 4 : 17-32 N attristez pas le St Esprit. Bonjour Cher Saint Esprit J ai décidé de prendre ma plus belle plume, plus exactement le clavier de mon ordinateur, pour t écrire une lettre,

Plus en détail

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3 SOMMAIRE : Titre Usage Livret Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3 Dieu nous accueille Entrée Page 3 Nous sommes le corps du Christ Entrée Page 4 Si le Père vous appelle Entrée Page 4 Je

Plus en détail

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs,

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs, 6 ième dimanche de Pâques C Frères et Sœurs, Jésus venait de dire : «SI QUELQU UN M AIME, IL RESTERA FIDÈLE À MA PAROLE ; MON PÈRE L AIMERA, NOUS VIENDRONS CHEZ LUI; NOUS IRONS DEMEURER AUPRÈS DE LUI»

Plus en détail

Dimanche xx 2015 Eglise de XX. Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe :

Dimanche xx 2015 Eglise de XX. Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe : Dimanche xx 2015 Eglise de XX Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe : Accueil Le célébrant (prêtre ou diacre) interroge les parents : Vous présentez votre enfant au baptême, pourquoi? Que demandez-vous

Plus en détail

Catéchèse 5. Thème : Ma mission de confirmé(e)

Catéchèse 5. Thème : Ma mission de confirmé(e) Catéchèse 5 Thème : Ma mission de confirmé(e) Objectif : Comprendre le sens du sacrement de la confirmation qui fait de nous des envoyés de Dieu. 1 À prévoir : une Bible pour chaque jeune et le/la catéchète

Plus en détail

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer Guide du parent accompagnateur Préparation à la Confirmation Guide d animation Partie III : Annoncer 2 Partie III : Annoncer (Parents/jeunes à la maison) Semaine #9 : (à la maison) Nous faisons un retour

Plus en détail

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Pour un Québec Famille Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Semaine Québécoise des Familles Célébration du 9 mai

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail

1ère séance : Jésus m'invite! - samedi 22 septembre 2012

1ère séance : Jésus m'invite! - samedi 22 septembre 2012 1ère séance : Jésus m'invite! - samedi 22 septembre 2012 Samedi 22 septembre 2012 10h15 à 12h00 Rencontre d'éveil à la foi pour l'enfant avec un de ses parents. Avant la séance : préparer la salle : 1

Plus en détail

Célébration de la première communion

Célébration de la première communion Célébration de la première communion 1 Annonces avant la célébration Procession dehors 9 h 55 Départ de la procession selon l'ordre suivant: - fanfare servants - 1ers communiants (avec le labyrinthe) catéchistes

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE

CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE CE CULTE EST CONSTRUIT AUTOUR D UN BAPTEME D ENFANT. L ORDRE LITURGIQUE A ETE LEGEREMENT MODIFIE. ATTENTION A LA PLACE DES SPONTANES.

Plus en détail

L Epiphanie. Temps pour cette rencontre : 45 mn (+30 mn pour le goûter).

L Epiphanie. Temps pour cette rencontre : 45 mn (+30 mn pour le goûter). L Epiphanie L enjeu Heureux de l avoir rencontré, les mages honorent Jésus comme un roi en lui offrant des cadeaux : l or, la myrrhe et l encens. Saurons-nous, nous aussi, aujourd hui, reconnaître Jésus

Plus en détail

4ème dimanche du Temps Ordinaire (Année B) 01 février 2009. (Deutéronome 18,15; Marc 1, 21-28)

4ème dimanche du Temps Ordinaire (Année B) 01 février 2009. (Deutéronome 18,15; Marc 1, 21-28) 4ème dimanche du Temps Ordinaire (Année B) 01 février 2009 (Deutéronome 18,15; Marc 1, 21-28) Laurent Dupont (président) ; Sylvain Caron (orgue), Yves St-Amant (chantre) Orientation de l homélie : le mystère

Plus en détail

Dimanche 20 mai 2012 7 e dimanche de Pâques

Dimanche 20 mai 2012 7 e dimanche de Pâques Propositions de chants pour la journée mondiale de la communication Dimanche 20 mai 2012 7 e dimanche de Pâques Entrée Ouvrez les portes du silence K 181 Texte et musique : Bernard Quenot Un chant en adéquation

Plus en détail

LA FÊTE DE SON BAPTÊME

LA FÊTE DE SON BAPTÊME LA FÊTE DE SON BAPTÊME BAPTÊME DE... LE... A... 1. TEMPS DE L'ACCUEIL Le célébrant accueille la famille de l enfant à baptiser : soit à l'extérieur de l'église soit à l'intérieur (au fond) Un dialogue

Plus en détail

Le sacrement de réconciliation

Le sacrement de réconciliation RÉCONCILIATION - Parcours pour parents Catéchèse 6 Le sacrement de réconciliation Cette catéchèse est une adaptation du parcours de Marthe Lamothe, Des horizons nouveaux, p. 275 à 282. Les Éditions Novalis

Plus en détail

Président : Yvon Gélinas; Chantre : Claude-Marie Landré; Organiste : Pierre Caron. (Les textes :Am 7, 12-15; Mc 6, 7-13; Ep 1, 3-10 adapté)

Président : Yvon Gélinas; Chantre : Claude-Marie Landré; Organiste : Pierre Caron. (Les textes :Am 7, 12-15; Mc 6, 7-13; Ep 1, 3-10 adapté) Voir l homélie de ce dimanche 15 E DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE - (ANNÉE B) - 12 JUILLET 2015 Thème : Annoncer la Bonne Nouvelle : c est notre mission, à tous et à chacun. Président : Yvon Gélinas; Chantre

Plus en détail

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur.

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur. Hansel et Gretel Première scène Il était une fois, dans un petit village, un bûcheron et ses deux enfants, Hansel et Gretel. Un jour, il n'y avait plus de manger dans la maison alors le bûcheron demandait

Plus en détail

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous Le bon berger Comment Dieu prend soin de nous Jésus dit : «Celui qui boit l eau que je lui donnerai n aura plus jamais soif. Au contraire, l eau que je lui donnerai deviendra en lui une source, et cette

Plus en détail

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE Complément à la rencontre préparatoire GUIDE Dans le noir, je l entends qui m appelle ÉTAPE Qu est-ce que je vise dans cette rencontre? Permettre aux enfants d avoir une impression positive par rapport

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

de la GRATUITÉ Chantons les louanges du Seigneur (Benedictus ) Je te salue Marie Mon âme est ravie Et mon cœur chante sa joie (Magnificat)

de la GRATUITÉ Chantons les louanges du Seigneur (Benedictus ) Je te salue Marie Mon âme est ravie Et mon cœur chante sa joie (Magnificat) PAIN de la LOUANGE, de la GRATUITÉ Chantons les louanges du Seigneur (Benedictus ) Je te salue Marie Mon âme est ravie Et mon cœur chante sa joie (Magnificat) 3 e soirée de prière durant l AVENT 1 1 er

Plus en détail

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère La Couleur du lait Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère A vue d œil Titre original : The Color of Milk Nell Leyshon, 2012. Première publication en Grande-Bretagne

Plus en détail

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone St Thomas d Aquin Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone 1 er janvier 2014 Entrée Peuple louez Marie Ref/ Peuple louez Marie (Ave Marie) la mère au

Plus en détail

Ecole de la Foi (temps de catéchèse inter-générations) sur le thème des premières communautés chrétiennes dans les Actes de Apôtres

Ecole de la Foi (temps de catéchèse inter-générations) sur le thème des premières communautés chrétiennes dans les Actes de Apôtres Ecole de la Foi (temps de catéchèse inter-générations) sur le thème des premières communautés chrétiennes dans les Actes de Apôtres Durée : 1 heure avant la messe dominicale I. Temps d accueil : On aura

Plus en détail

Évangiles (N bleus pages 35 à 42)

Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles pages 1/5 N 12 Matthieu 28, 18-20 Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu Au temps de Pâques, Jésus ressuscité adressa ces paroles aux Apôtres : «Tout

Plus en détail

MERCI POUR TOUTE CETTE ANNEE

MERCI POUR TOUTE CETTE ANNEE MERCI POUR TOUTE CETTE ANNEE C est bientôt les vacances! Notre année à l école s achève Qu avons-nous vécu cette année?? Que retenons nous des belles choses que nous avons vécues avec notre famille, ou

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

Passer par le Christ Eléments de célébration et de catéchèse pour franchir la porte sainte

Passer par le Christ Eléments de célébration et de catéchèse pour franchir la porte sainte Passer par le Christ Eléments de célébration et de catéchèse pour franchir la porte sainte SNCC / SNPLS Novembre 2015 0 Ce document est une première version. Il paraîtra dans le numéro de Documents Episcopat

Plus en détail

Célébration de l Eucharistie avec la première des communions

Célébration de l Eucharistie avec la première des communions Célébration de l Eucharistie avec la première des communions ** prévoir des chants qui permettent une participation de l assemblée voir les refrains avec l assemblée avant le début de la célébration préparer

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

Célébration de la Cène du Seigneur. Pour Jésus, se donner c est servir

Célébration de la Cène du Seigneur. Pour Jésus, se donner c est servir Célébration de la Cène du Seigneur Pour Jésus, se donner c est servir Service de pastorale sacramentelle et liturgique Diocèse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière Février 2008 Célébration de la Cène du Seigneur

Plus en détail

Prière des enfants pour la sainte communion

Prière des enfants pour la sainte communion Prière des enfants pour la sainte communion Remarques préalables : ne sous-estimons pas les enfants ; sachons que la grâce du saint baptême les habite. Nous proposons toutefois quelques prières pour eux.

Plus en détail

Mboté na bino (Bonjour à vous)

Mboté na bino (Bonjour à vous) Mboté na bino (Bonjour à vous) Enfin je vous écris, après mes deux premiers mois dans mon nouveau Pays qu est la République Démocratique du Congo. Tout d abord je voudrais vous remercier pour votre soutien

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

REPERES PASTORAUX POUR LES ECOLES PRIMAIRES

REPERES PASTORAUX POUR LES ECOLES PRIMAIRES REPERES PASTORAUX POUR LES ECOLES PRIMAIRES «J attends des chefs d établissements qu ils participent à l exercice de ma charge de pasteur en assurant une présentation de la foi chrétienne à tous les élèves,

Plus en détail

EN JESUS, LA PROMESSE SE REALISE

EN JESUS, LA PROMESSE SE REALISE Célébration pour le temps de Noël. Avent. Le Messie attendu. EN JESUS, LA PROMESSE SE REALISE Objectif : Ensemble, enfants et adultes, se rappellent la longue histoire de la tendresse de Dieu pour les

Plus en détail

Le Saint-Siège. Salle Paul VI Vendredi 27 septembre 2013. Vidéo

Le Saint-Siège. Salle Paul VI Vendredi 27 septembre 2013. Vidéo Le Saint-Siège DISCOURS DU PAPE FRANÇOIS AUX CATÉCHISTES EN PÈLERINAGE À ROME À L'OCCASION DE L'ANNÉE DE LA FOI ET DU CONGRÈS INTERNATIONAL DES CATÉCHISTES Salle Paul VI Vendredi 27 septembre 2013 Vidéo

Plus en détail

de la Rentrée scolaire à la TOUSSAINT

de la Rentrée scolaire à la TOUSSAINT de la Rentrée scolaire à la TOUSSAINT ORIENTATIONS : Inviter à - accueillir - entrer en relation Reconnaître - son «moi» comme unique - les autres comme importants Découvrir que chacun est connu et aimé

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO.

RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO. RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO. Objectif du pèlerinage Nous avons décidé de faire un pèlerinage de pénitence au mois d Aout 2010 depuis

Plus en détail

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux.

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux. 1 Prédication de mariage de Ginette DARBOUX et de Roland OUFFOUE Mission libanaise, à Dakar Samedi 26 avril 2008 Pasteur Vincent BRU De l Eglise Réformée Evangélique (France) Chers frères et sœurs en Christ,

Plus en détail

Les apôtres, des êtres passionnés par l Esprit - Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

Les apôtres, des êtres passionnés par l Esprit - Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Trouver sa mission dans la vie sous l inspiration de l Esprit saint Catéchèse 1 1 Les talents et les dons de l Esprit se découvrent souvent dans ce qui passionne les jeunes Accueil et chant Tu seras lumière

Plus en détail

Proposer quelques pistes pour entendre les appels à la réconciliation que propose le texte. Et nous?

Proposer quelques pistes pour entendre les appels à la réconciliation que propose le texte. Et nous? Célébration du Pardon 2 e - 3 e années ACCUEIL Chaque enfant reçoit le texte de St Paul. Et le lit en silence. On leur donne également à chacun un caillou en carton Questions : - Sommes nous d accord avec

Plus en détail

LEÇON. En route pour Jérusalem. Sabbat. Dimanche. 5 mai 2012

LEÇON. En route pour Jérusalem. Sabbat. Dimanche. 5 mai 2012 mai 2012 LEÇON En route pour Jérusalem Sabbat Fais l activité de la semaine, p. 38. Est-ce que ta famille a déjà déménagé dans un endroit inconnu? Quels étaient tes sentiments? Avais-tu peur, étais-tu

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

Accueil dans la joie. Entrée des Invités Canon de Johann PACHELBEL. Entrée de Roland Marche des Fiançailles de Richard WAGNER

Accueil dans la joie. Entrée des Invités Canon de Johann PACHELBEL. Entrée de Roland Marche des Fiançailles de Richard WAGNER Accueil dans la joie Entrée des Invités Canon de Johann PACHELBEL Entrée de Roland Marche des Fiançailles de Richard WAGNER Entrée de Sandra Aria de la suite en ré majeur de Jean Sébastien BACH Accueil

Plus en détail

Psaume 146-147 Notre Dame du Web Tous droits réservés avril 2014

Psaume 146-147 Notre Dame du Web Tous droits réservés avril 2014 Saisir son sens Le psaume 147 (146 et 147) est une hymne de louange à Dieu, maitre de l histoire, maitre du monde et de la création, et ami des pauvres, avec trois invitatoires à louer. Ce psaume a été

Plus en détail

La promesse de Dieu à Abraham

La promesse de Dieu à Abraham La Bible pour enfants présente La promesse de Dieu à Abraham Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Byron Unger et Lazarus Adapté par : M. Maillot et Tammy S. Traduit par : Emmanuelle Gilger-Bedos Produit

Plus en détail

DIMANCHE 9 FÉVRIER 2014 5 ème dimanche du temps ordinaire (A) PREMIÈRE LECTURE ÉVANGILE. Livre d'isaïe (58, 7-10)

DIMANCHE 9 FÉVRIER 2014 5 ème dimanche du temps ordinaire (A) PREMIÈRE LECTURE ÉVANGILE. Livre d'isaïe (58, 7-10) DIMANCHE 9 FÉVRIER 2014 5 ème dimanche du temps ordinaire (A) PREMIÈRE LECTURE Livre d'isaïe (58, 7-10) Partager ton pain avec celui qui a faim, recueille chez toi le malheureux sans abri, couvre celui

Plus en détail

Fiche pédagogique Le rêve de Dieu

Fiche pédagogique Le rêve de Dieu AUTEUR L archevêque Desmond Tutu a reçu le prix Nobel de la Paix en 1984. Considéré comme la conscience morale de l Afrique du sud, il a contribué à défaire l apartheid avant de se mettre au service de

Plus en détail

Eveil à la foi: suivre Jésus, être disciple

Eveil à la foi: suivre Jésus, être disciple Eveil à la foi: suivre Jésus, être disciple Retrouve un mot: Recopie les lettres entourées d'un cercle vert. Recopie d'abord celle qui est le plus à gauche, puis avance peu à peu vers la droite. Tu as

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Aguri et le vieil homme qui faisait fleurir les cerisiers de Grégoire Vallancien

Aguri et le vieil homme qui faisait fleurir les cerisiers de Grégoire Vallancien 1 Au Japon, dans un petit village, vivait un vieil homme. Il habitait une minka une petite maison de bambou et cultivait le riz avec sa femme. Un jour, dans la forêt, le vieil homme vit son chien gratter

Plus en détail

Ordination diaconale de Patrick Fleury Dimanche 20 novembre 2011 à 15h

Ordination diaconale de Patrick Fleury Dimanche 20 novembre 2011 à 15h Ordination diaconale de Patrick Fleury Dimanche 20 novembre 2011 à 15h Fête du Christ Roi de l Univers Cambrai - Cathédrale Entrée : Dieu tout puissant, gloire à ton nom C. Le Marec Gloria : Messe pour

Plus en détail

> vers le 1 er dimanche de l'avent. Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de suivre le Christ..., Au coeur du monde

> vers le 1 er dimanche de l'avent. Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de suivre le Christ..., Au coeur du monde du lundi 24 au dimanche 30 novembre 2014 n 314 > vers le 1 er dimanche de l'avent Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de suivre le Christ..., Au coeur du monde vers Dimanche n 314 www.versdimanche.com

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

Avec la préparation à la Première Communion

Avec la préparation à la Première Communion AGENDA DES RENCONTRES DE 4 E ANNÉE DE CATÉ 2009 2010 Avec la préparation à la Première Communion ]x áâ á Äx Ñt Ç ä ätçà wxávxçwâ wâ v xä ÑÉâÜ äéâáa VxÄâ Öâ ÅtÇzx vx Ñt Ç ä äüt àxüçxääxåxçàa Ó Paroisses

Plus en détail

Cauchemar. Première vision

Cauchemar. Première vision Première vision Cauchemar Je prenais mon déjeuner lorsque j entendis ma mère s exclamer : «Dépêche-toi, on va être en retard, chéri! -J arrive, je finis de préparer la valise! cria mon père.» Moi, je me

Plus en détail

4 - Grandir grâce aux autres

4 - Grandir grâce aux autres Grandir, c est pouvoir dire : «Regarde, j ai fait tout seul!» Mais pour arriver à cela, il y faut l aide d autrui, un compagnonnage pas à pas qui ne prend pas la place mais encourage, soutient, donne le

Plus en détail

Le pardon en famille

Le pardon en famille Commission diocésaine de l Eveil à la foi Diocèse d Annecy- Val d Arly Janvier 2016 Le pardon en famille Le pape François a ouvert le 08 décembre 2015 «l Année Sainte de la Miséricorde». Ce «Jubilé de

Plus en détail

Deuxième rencontre. Catéchètes, pour être écho de l Évangile, deuxième source de la catéchèse

Deuxième rencontre. Catéchètes, pour être écho de l Évangile, deuxième source de la catéchèse Deuxième rencontre Catéchètes, pour être écho de l Évangile, deuxième source de la catéchèse DÉROULEMENT DE LA RENCONTRE 1. Mise en route Rappelons-nous le mandat missionnaire de Jésus : «Allez, enseigner

Plus en détail

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 1 HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 8décembre 2012 C est une joie de pouvoir célébrer la fête de l Immaculée Conception, particulièrement ici à l Ile Bouchard, en ce 8 décembre. Cette fête

Plus en détail

NOËL, FÊTE de LUMIÈRE et d ESPÉRANCE

NOËL, FÊTE de LUMIÈRE et d ESPÉRANCE NOËL, FÊTE de LUMIÈRE et d ESPÉRANCE Temps de rassemblement 1. Chant : C est Noël viens chanter 2. Intro une voix Cette nuit est une nuit de PROMESSE! Dans le cœur des gens L espérance se lève Comme une

Plus en détail

«Requiem» chanté par l organiste pendant que j entre. Je salue le corps et la croix et je me tiens debout devant le pupitre en bois.

«Requiem» chanté par l organiste pendant que j entre. Je salue le corps et la croix et je me tiens debout devant le pupitre en bois. 1 Célébration des obsèques : N. célébrant : Lize De Bie orgue : Raphaël sacristie : Sr. Marie-Hélène Entrée «Requiem» chanté par l organiste pendant que j entre. Je salue le corps et la croix et je me

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

ANNEE DE LA MISERICORDE

ANNEE DE LA MISERICORDE Le logo du Jubilé Le logo et la devise, les deux, ensemble, offrent une heureuse synthèse de l Année jubilaire. Dans la devise Misericordiosi come il Padre (tirée de l Évangile de Luc, 6,36) on propose

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

FONDEMENT THÉOLOGIQUE DE L ÉGLISE X

FONDEMENT THÉOLOGIQUE DE L ÉGLISE X Introduction FONDEMENT THÉOLOGIQUE DE L ÉGLISE X 1. Il n y a qu un seul Dieu vivant le Père, le Fils et le Saint Esprit qui crée, sauve et donne la vie. La création et le salut viennent de la main de Dieu

Plus en détail

Nuit de Noël 24 décembre 2005, 22h30. (Isaïe 9, 1-6 ; Luc 2, 1-14) Président : Guy Lapointe

Nuit de Noël 24 décembre 2005, 22h30. (Isaïe 9, 1-6 ; Luc 2, 1-14) Président : Guy Lapointe Nuit de Noël 24 décembre 2005, 22h30 (Isaïe 9, 1-6 ; Luc 2, 1-14) Président : Guy Lapointe PRÉLUDE 22h15 : Airs de Noel (orgue et hautbois) 22h30 : La chorale se place dans le jubé de l église pour les

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1

Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1 Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1 1 ère rencontre En marche vers Noël : Restons éveillés Ecoute de la Parole de Dieu (Cf. Annexe 1) Mime les attitudes des

Plus en détail

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Trente-troisième dimanche du temps ordinaire B livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 13, 24-32 Jésus parlait à ses disciples

Plus en détail

DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A)

DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A) DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A) PREMIÈRE LECTURE Livre d'isaïe (42, 1-4.6-7) Ainsi parle le Seigneur : Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu en qui j'ai mis toute ma joie. J'ai

Plus en détail

EMERVEILLE. Psaume 19

EMERVEILLE. Psaume 19 EMERVEILLE Psaume 19 Cédric Chanson La Colline, le 12 juillet 2015 Soli Deo Gloria 1. S émerveiller, remercier, partager (Faire passer et déguster des morceaux de melon) Comment vous trouvez ce melon?

Plus en détail

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez.

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez. TEXTE 1 Jules et Julie étaient voisins. Chaque matin, ils traversaient la forêt pour aller à l école. ça rassurait leurs parents de les savoir ensemble. Mais jamais Julie n adressait la parole à Jules

Plus en détail

Comment faire pour le baptême d un tout «petit» enfant?

Comment faire pour le baptême d un tout «petit» enfant? Comment faire pour le baptême d un tout petit» enfant? Prendre contact Pour inscrire votre demande de baptême et vous informer, vous avez deux possibilités au choix : a)-des accompagnateurs vous accueillent

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Plus de méditations. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande

Plus de méditations. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande Plus de méditations «Ce que je vous commande, c est de vous aimer les uns les autres» Saint Jean emploie à plusieurs reprises cette expression, on la retrouve par exemple dans Jean 13, 34-35 : «Je vous

Plus en détail

UNE LUNE ENTRE DEUX MAISONS LA COULEUR CHANTE UN PAYS LES PETITS POUVOIRS LA MARELLE COMMENT VIVRE AVEC LES HOMMES QUAND ON EST UN GÉANT

UNE LUNE ENTRE DEUX MAISONS LA COULEUR CHANTE UN PAYS LES PETITS POUVOIRS LA MARELLE COMMENT VIVRE AVEC LES HOMMES QUAND ON EST UN GÉANT salvador DU MÊME AUTEUR UNE LUNE ENTRE DEUX MAISONS QUÉBEC/AMÉRIQUE, MONTRÉAL, 1980 LA COULEUR CHANTE UN PAYS QUÉBEC/AMÉRIQUE, MONTRÉAL, 1981 LES PETITS POUVOIRS LEMÉAC, MONTRÉAL, 1983 LA MARELLE LEMÉAC,

Plus en détail

DEROULEMENT - 1/2 journée, soit 3h -

DEROULEMENT - 1/2 journée, soit 3h - Le 24 février 2011 F12 D5 Cap Espérance 2010 2013 Vous avez dit : «Semaine Sainte»? L appellation n est sans doute pas familière pour bon nombre d enfants. Située à nouveau cette année pendant le temps

Plus en détail

27 Décembre 2015 JUBILÉ DE LA FAMILLE SUPPORT POUR LE PASSAGE DE LA PORTE SAINTE

27 Décembre 2015 JUBILÉ DE LA FAMILLE SUPPORT POUR LE PASSAGE DE LA PORTE SAINTE 27 Décembre 2015 JUBILÉ DE LA FAMILLE SUPPORT POUR LE PASSAGE DE LA PORTE SAINTE [Ce support est destiné à être utilisé par une famille au cours du bref itinéraire d entrée à la Porte Sainte. Selon la

Plus en détail

Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe.

Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe. BOUVET Rachel ANIMATION PASTORALE mars 2004 DENAIS Mélisa GOUGER Anne-Sophie Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe. Introduction : Nous avons choisi ce thème car

Plus en détail

Jésus un homme rempli de l Esprit

Jésus un homme rempli de l Esprit Jésus un homme rempli de l Esprit L Esprit, qui habite en Jésus, l aide à accomplir sa mission par ses dons Comment Jésus vit et transmet les dons de l Esprit durant sa vie publique? Jésus a répandu les

Plus en détail

Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde, A la maison

Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde, A la maison du lundi 4 au dimanche 10 janvier 2016 n 372 > vers le baptême du Seigneur Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde, A la maison vers Dimanche n 372 www.versdimanche.com page

Plus en détail