En route vers la Première Communion

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "En route vers la Première Communion"

Transcription

1 En route vers la Première Communion Ce feuillet est destiné aux parents qui accompagnent leur enfant. 1. Sacrement, signe d amour Pour mieux expliquer Depuis sa mort et sa résurrection, Jésus n'est plus visible aux yeux des hommes. Mais il reste présent à son Église, en particulier par les sacrements. L'eucharistie est un des sacrements. Elle est une vraie rencontre avec Jésus-Christ. Le pain et le vin sont le signe de la présence du Christ, de sa vie donnée pour tous. À travers le pain et le vin, corps et sang du Christ, nous recevons la vie même de Jésus ressuscité. En recevant un sacrement avec sincérité, nous répondons avec foi, de tout notre cœur, au don de Dieu. Tout au long de la vie, les sacrements rythment l'existence des croyants. Certains ne sont reçus qu'une fois : ils marquent des étapes de la vie en Église. - Le Baptême - La Confirmation - Le Mariage - L ordre D'autres peuvent être célébrés plusieurs fois : ils nourrissent la vie tout au long du chemin. - la Réconciliation (ou Pardon) - l Eucharistie (ou Communion - l Onction des malades. Pour vivre la 1ère communion, il est nécessaire d être baptisé. La preuve du baptême est fournie par un certificat. Pour aller plus loin : : au sommet de n importe quelle page, taper sacrements et cliquer sur chercher

2 2. Les repas d aujourd hui Pour mieux expliquer Notre foi, c'est comme notre corps : elle a besoin de se nourrir. Profitez de vivre une célébration avec toute votre famille (dans notre secteur, des messes des familles ont lieu régulièrement dans chaque paroisse). Les petits plus Proposition de prière avant le repas : (Dire cette prière en se donnant la main autour de la table.) «Béni sois-tu Seigneur pour le moment de ce repas pour la joie d'être ensemble à partager le même pain rendons grâce à Dieu. Amen» Pour aller plus loin : quelques questions Faim dans le monde : répartition des biens, comment je mange? Que mange une famille en Afrique, en Asie,... Qu'est-ce que je mange? Communication à table, rythme, suggestions? Avant les repas, osez-vous une prière pour dire merci? Votre enfant mange-t-il seul à midi? Et si vous organisiez un tournus avec d'autres parents pour assurer un repas de qualité? Pour aller plus loin : quelques liens Je mange bien, je suis bien. Sans parler de régime, ni de calories mais de plaisir et de cuisine. Apporter une information claire et exacte au plus grand nombre de personnes en matière de nutrition, l association «la fée Goût d pousse» vous propose cela. Allez faire un tour sur le site : La convivialité à table. Les repas n ont pas pour seule fonction de se nourrir, ils ont une fonction sociale importante. Ils sont un temps privilégié pour la communication, l échange et l apprentissage des règles de vie en société. Essayez d inventer un repas qui vous ressemble. Instaurez quelques règles pour vos repas, expliquez-en le bien fondé aux enfants. Faites en un jeu et non une contrainte. Exemples de règles à respecter le temps d un repas : - Apprendre à écouter ce que l autre dit. - Ne pas couper la parole. - Echanger sans violence. 2

3 - Supprimer tout gros mots - Manger sans bruit. - Ne pas parler la bouche pleine. - Ne pas manger avec les doigts. - Ne pas s agiter dans tous les sens. - Manger la bouche fermée. - Ne pas mettre les coudes sur la table. Pour que cela marche, soyez fermes sur le respect des règles et amusez-vous. Un lieu à visiter en famille : l alimentariun à Vevey, vous trouverez toutes les infos en tapant : Ludique, instuctif et drôle, à visiter en famille. Qui mange quoi? Partager le repas est une habitude universelle. Mais qui mange quoi? Quelques familles nous présentent ce qu ils mangent durant une semaine : (cliquer sur food ) 3. Jésus t invite à son repas Pour mieux expliquer faire mémoire La messe est un acte de mémoire et une actualisation. Elle rend présent ce qui nous a été transmis par ceux qui nous précèdent. Jésus lui-même y a invité ses disciples : «faites ceci en mémoire de moi». Cette invitation s adresse aussi à nous aujourd hui, qui faisons Eucharistie vingt siècles plus tard. Faire mémoire, c est davantage que rappeler : on se rappelle une date, mais on fait mémoire d un évènement important de sa vie. «Faire quelque chose en mémoire de», c est donc une affaire de cœur. L'eucharistie, c'est la rencontre de Jésus vivant, dans sa parole, dans la communauté rassemblée, dans le pain et le vin partagés en son nom. Définitions : La Passion commémore les derniers jours du Christ. Tout commence et tout finit à Jérusalem. Le lien entre l eucharistie et les évènements de la Passion est si fort qu il nous faut entrer dans les trois jours saints de Pâques. Le jeudi saint fait revivre l institution de l eucharistie au cours de la Cène ; le Christ y fait l offrande de son corps et de son sang comme nourriture pour une vie éternelle. Le vendredi saint est centré sur le récit de la Passion et de la mort du Christ ainsi que sur la méditation de la croix. Le samedi saint est vécu dans l attente de la proche résurrection du Christ. La veillée pascale du samedi soir célèbre la joie de cette espérance et l allégresse de cet accomplissement. 3

4 Sacrifier, c est faire une chose sainte, agréable à Dieu. Dans l ancien testament, le sacrifice exprimait une alliance avec Dieu. C était un signe pour lui rendre grâce, détourner sa colère, susciter sa bienveillance et se réconcilier avec lui après une faute. On présentait à Dieu le meilleur des fruits de la terre ou on immolait un animal. Parmi tous ces sacrifices, il y avait l agneau pascal qu on immolait et mangeait à la fête de la Pâque. Avec Jésus, le sacrifice prend une signification nouvelle. Jésus offre sa vie par amour jusqu à mourir sur la croix. Ce sacrifice de toute sa vie dépasse et rend inutile tous les autres sacrifices. Jésus est le véritable agneau pascal. Chaque eucharistie actualise le sacrifice de Jésus qui se rend présent parmi nous. Pour aller plus loin : Déroulement d une Pâque juive : Référence texte : Exode Une histoire d amour Pour mieux expliquer l icône de Roublev : Il existe une peinture qui aide beaucoup à mieux comprendre que Dieu est une communion d amour de 3 personnes. Elle a été réalisée par Andreï Roublev, un moine russe qui vécut au 15ème siècle. On l appelle aussi l icône de la Trinité. Les chrétiens y voient la représentation de Dieu communion de trois personnes : le Père, le Fils, le Saint-Esprit. Le Père, le personnage de gauche, est très discrètement habillé, avec des couleurs presque ternes, peu prononcées. Cela signifie qu il demeure invisible, personne ne l a jamais vu sauf le Fils et l Esprit Saint. Le Fils, le personnage central est connu sous le nom de Jésus, le Christ. Il s est fait homme, il est né parmi les hommes, il a vécu sa vie d homme, est mort sur une croix et est ressuscité d entre les morts. La cape bleue signifie qu il est né de Marie. Sa tunique rouge signifie qu il a donné son sang pour le salut du monde sur la croix. Et son écharpe d or signifie qu il est ressuscité et que sa vie se transmet aujourd hui par son eucharistie. L Esprit Saint porte un vêtement vert et un vêtement bleu. Ils signifient que l Esprit Saint est la vie même de Dieu et qu il est à l origine de toute vie dans l univers. Ils sont assis autour d une table, laissant une ouverture, comme une invitation à nous joindre à eux. Chaque personnage tourné vers l autre et chaque regard sont une invitation à entrer dans le mouvement dynamique qui nous porte vers les autres. 4

5 Corriger pour apprendre : les 7 erreurs 4 détails importants : - manque le pain dans la coupe : symbole de Dieu qui donne sa vie - manque un doigt tendu au fils : 3 doigts tendus = symbole de la trinité - manque une aile au fils : symbole de son caractère divin - manque l écharpe sur l épaule du Fils : symbole de sa résurrection et de l eucharistie (cf. ci-dessus) 3 détails moins importants : - pied de la chaise de l Esprit - feuillage de l arbre derrière - une sandale du Père manque 5. Une histoire d amour d aujourd hui Corriger pour apprendre : le scrabble Un, uni, commun, union. Explication de communion : Social : harmonie d action et de sentiment dans un groupe. Christianisme : Actualisation du repas de Jésus la veille de sa passion. Communion des saints : union de l ensemble des fidèles vivants et morts, unis par leur appartenance au Christ Les petits plus une histoire à lire à votre enfant Le conte de Mischa Il y a très longtemps, dans un pays très loin d ici, se trouvait un village perdu dans la montagne. Et dans ce village arriva une bien étrange aventure. C était la fin de l hiver, presque le début du printemps. Pour dire vrai, on aurait dû déjà voir le printemps. Le soleil aurait dû éclairer plus fort, on aurait dû voir du ciel bleu, la neige aurait dû être presque fondue sur les montagnes qui entouraient le village, on aurait dû voir un peu d herbe verte dans les prés et les premières pâquerettes. Or c est tout le contraire qui arrivait. Le ciel était encore plein de nuages gris et sombres, il gelait encore très fort dans les prés, il y avait du givre aux fenêtres, les arbres n avaient même pas encore de bourgeons. Et les gens étaient tous de très mauvaise humeur. Dans le village, on commençait à avoir peur Les plus vieux grands-pères disaient : «On n a jamais vu ça. A cette époque de l année, le printemps devrait être là». On commençait à avoir peur, parce que dans les bûchers, la réserve de bois diminuait. L hiver avait été très froid, alors les gens avaient puisé dans le tas de bois en se disant qu au printemps on irait de nouveau en couper dans la forêt. Et dans les maisons, les bougies qui servaient à éclairer diminuaient aussi. Les gens se disaient : «Si ça continue, avec quoi va-ton se chauffer? Avec quoi va-t-on s éclairer?» Et tout le monde était inquiet. 5

6 La peur devint très grande lorsqu on s aperçut que la seule route qui conduisait à la vallée, vers la ville était complètement fermée par un immense tas de cailloux et de neige qui étaient tombés de la montagne. Il était absolument impossible de passer. Oh! bien sûr, comme toujours, quelques familles riches avaient bien assez de bois et de bougies en réserve. Elles avaient pu acheter toutes les bûches qui restaient chez le bûcheron, et toutes les bougies que l épicier gardait dans son magasin. Mais pour les autres, c était bien différent : avant de remettre une bûche dans le fourneau, on attendait le tout dernier moment, juste avant que la braise ne s éteigne. Et on se serrait autour du fourneau, pour avoir le plus de chaleur possible. Et on n allumait plus qu une seule bougie à la fois, quand vraiment il faisait trop noir et qu on ne pouvait plus faire autrement. Cela devenait vraiment terrible : on avait de plus en plus froid et on y voyait de moins en moins clair. Et le printemps qui ne venait toujours pas! Dans une des familles les plus pauvres, il y avait un petit garçon qui s appelait Mischa. Un jour, sa maman lui dit : «Mischa, va dans le bûcher me chercher une bûche. Prends la plus grosse, pour chauffer un peu mieux, car ta petite sœur est malade.» Mischa obéit. Mais quand il revint, en portant sa bûche, il était tout pâle. «Maman» dit-il tout bas, en lui donnant la bûche, «c est la dernière». «O mon Dieu!» s écria la maman en pleurant. «Mais qu allons-nous devenir?» Et elle n osa pas mettre la bûche dans le fourneau. Plus tard, quand le papa de Mischa revint du travail, Mischa lui apprit la nouvelle : on n avait plus de bois à la maison. Le papa s assit comme si on lui avait donné un coup. «C est terrible, dit-il». Et pendant un bon moment, il se taisait. Puis il disait de nouveau, en secouant la tête : «C est terrible! C est terrible!» Mischa, qui commençait à sentir le froid, mit son manteau et sortit doucement de la maison. Pendant longtemps, il marcha dans le village un peu pour se réchauffer, un peu pour trouver une idée, un peu pour passer le temps. Il se mit à compter les maisons, comme ça, pour jouer : une, deux, trois sept onze vingt Et il chantonnait pour se donner du courage : «Je voudrais des bûches je voudrais des bûches» Soudain, il s arrêta : une idée! Il avait une idée! Si on mettait ensemble toutes les bûches qui restent dans le village, ça ferait un formidable feu! Et tout le monde aurait chaud! Et Mischa était très content de son idée. Mais presque aussitôt il se dit, tout triste : «Non, ça ne marchera pas. Ici, les gens sont toujours en chicane. Jamais ils ne voudront.» Pourtant Mischa s en alla chez le chef du village qu on appelait le Grand Kassis. Et Mischa expliqua son idée : «Si on mettait toutes nos bûches ensemble, on pourrait faire un grand feu, un seul et tout le monde se mettrait autour, et tout le monde aurait chaud». Le Grand Kassis regarda Mischa. Il se gratta la tête, il se gratta le nez, il se gratta le menton et finit par dire : «Tu es fou? Qu est-ce que tu me racontes là!» Et il se gratta de nouveau et même plusieurs fois, ce qui fit presque rire Mischa. Après un long moment de silence pendant lequel il ne faisait que Hum! Hum! Le Grand Kassis dit enfin : «C est une idée. Oui, c est une idée. On peut toujours essayer. Tu sais, avec les gens d ici, ça ne va pas être facile. Mais de toute façon, on n a rien à perdre. Bon, que tout le monde vienne dans la grande salle de ma maison : il y a de la place pour tous, et puis, il y a surtout une grande cheminée. Je vais faire avertir les gens». Mischa partit en courant à la maison et raconta ce qui se passait. Et toute la famille de Mischa s en alla vers la maison du Grand Kassis. Son papa portait sa petite sœur qui était malade. Mischa, lui, portait dans ses bras la dernière bûche de la maison. Arrivé dans la grande salle, c est lui qui alluma le feu dans la cheminée. Puis arrivèrent les gens, les uns après les autres, tout timides, se disant à peine bonjour. Il faut dire que depuis le temps qu ils se chicanaient pour tout et pour rien, ils avaient perdu l habitude de se parler. Mais quand la chaleur commença à remplir toute la salle, les gens se 6

7 sentirent moins gênés. Et quand le feu se mit à pétiller comme un fou, les gens osèrent se regarder et commencèrent à se parler. Il n y avait d ailleurs rien d autre à faire Et ce soir-là, ce fut le premier miracle : on se parla tant et si bien qu on se mit à rite de toutes ces bêtises qui avaient jeté le malheur sur le village. Et pour finir, tenez-vous bien, quelqu un chanta, et bientôt tout le monde chantait et dansait au son de l accordéon. On fit une fête à tout casser, à tel point qu on y passa toute la nuit, réchauffé et éclairé par le feu que Mischa faisait vivre avec les bûches que les gens avaient apportées. Et c est au petit matin qu arriva le deuxième miracle. En se penchant, Mischa aperçut par la fenêtre une toute petite lumière. Alors, il cria très fort : «Une étoile! Je vois une étoile par la fenêtre!» Tout le monde s arrêta de danser stupéfait. «C est ma foi vrai» dit le Grand Kassis, en regardant lui aussi. Alors il se passa quelque chose d incroyable. Tous les gens coururent dehors et regardèrent ver le ciel. Une, deux, dix, puis vingt, puis mille étoiles apparurent dans le ciel. Il soufflait un vent chaud qui chassait les affreux nuages qui cachaient le ciel. Les gens criaient de joie et pleurèrent d émotion quand bientôt, vers les montagnes une lumière se montra, toujours plus grande, jusqu à devenir le soleil lui-même. Alors les gens firent une immense ronde en chantant. 6. L église, lieu de rassemblement Pour mieux expliquer le jour du Seigneur Chez St Luc toutes les apparitions de Jésus ressuscité ont lieu le «premier jour de la semaine» selon l expression utilisée dans cet Évangile. Ce premier jour de la semaine devient donc tout naturellement pour les premiers chrétiens le jour de la résurrection. A ce jour particulier et unique, ils donnèrent le nom de «jour du Seigneur», ce qui se dit en latin : «dies domini» et qui se traduit en français par : «dimanche». Corriger pour apprendre : la maison du Seigneur - L ambon : c est de cet endroit que la Parole de Dieu est proclamée ; c est une sorte de pupitre sur lequel on pose la Bible ou le «lectionnaire» (le livre des lectures). - L autel : c est l endroit principal de l église. Il est placé au milieu de l espace qu on appelle le chœur. C est sur l autel que la messe est célébrée ; il est sur une estrade pour que tout le monde le voie bien. L autel représente le Christ qui rassemble les hommes. - Le baptistère : c est l endroit où sont célébrés les baptêmes. Souvent, il se trouve près de la porte puisque le baptême est le sacrement d entrée dans l Église, peuple de Dieu. - Le bénitier : il se trouve souvent près de la porte. Il contient de l eau bénite => la même que celle du baptême. En entrant, les chrétiens y trempent la main avant de faire le signe de croix. - Le clocher : c est le signal de l Église. Sur le toit, il y a une croix et souvent un coq : de même qu à la campagne le coq réveille les gens, de même les cloches nous aident à nous réveiller, à nous souvenir de la messe. 7

8 - La croix : c est l emblème des chrétiens. Elle nous rappelle que c est par amour que Jésus a donné sa vie pour nous. Elle est le signe de la vie nouvelle et éternelle. - La sacristie : dans cette pièce attenante à l église, on range tout ce qui sert à la messe et aux autres célébrations. - Le tabernacle : dans ce petit coffre, on conserve les hosties consacrées pendant la messe. C est une réserve pour pouvoir porter la communion aux malades. Lorsqu on passe devant le tabernacle, on s incline, puisque le corps du Christ y est présent. Pour le signaler, une petite lampe rouge est allumée près du tabernacle! - Les statues : de Marie ou de saints, c est-à-dire de grands témoins de la foi chrétienne. Souvent on allume des bougies devant les statues ; elles servent à nous représenter : comme leurs flammes montent vers le ciel, nos prières montent vers Dieu. - Les vitraux : ils représentent souvent des scènes tirées de la Bible, de l Évangile ou de la vie des saints. C est tout cela qui nous éclaire et qui nous aide à comprendre ce qu est «être croyant». 7. La messe : l Accueil Pour mieux expliquer les parties de la messe 1. Le rassemblement - Accueil - Pardon - Prière 2. La Parole - Nous écoutons - Nous répondons 3. L Eucharistie - Offrande - Prière - Communion 4. L envoi Définitions : Eucharistie : Ce mot signifie «action de grâce», «remerciement». C est l autre nom de la messe : c est le repas où Jésus dit merci à son Père parce que son amour est plus fort que le mal et la mort. Le signe de la Croix : C est le signe des chrétiens. Il rappelle que Jésus a donné sa vie sur la croix pour sauver tous les hommes. Par ce geste, les chrétiens disent qu ils 8

9 veulent suivre le Christ avec leur intelligence, leur cœur et leur force. Ils affirment leur foi en Dieu, Père, Fils et Esprit. Amen : Ce mot hébreu signifie «solide», et «vrai». Jésus l utilise souvent. Quand nous répondons «Amen» c est pour dire «C est vrai, nous croyons». 8. La messe : la Parole Pour mieux expliquer les différentes lectures Première lecture : D habitude, on lit un passage de l Ancien Testament en lien avec l Evangile du jour. Pendant le temps de Pâques, on lit les Actes des Apôtres. Ils racontent la vie des amis de Jésus après la Résurrection. Le psaume : En réponse à la première lecture, l assemblée chante (ou lit) une très belle prière de la Bible, prière du peuple d Israël, donc de Jésus aussi, reprise par la tradition chrétienne. La deuxième lecture : On lit un passage d une lettre d un apôtre. Paul, Pierre, Jacques ou Jean donnent des nouvelles, des conseils, des avertissements aux premières communautés chrétiennes. Alléluia : Ce mot vient de l hébreu et veut dire «Louez Dieu! Acclamez-le». On le chante pour acclamer la Parole de Dieu et le Christ ressuscité, sauf pendant le Carême, pour marquer l attente de Pâques. L Evangile : Après l Alléluia, on proclame un passage de l Evangile. C est ce passage du Nouveau Testament qui donne tout son sens à la liturgie de la Parole. Il y a quatre évangélistes, Matthieu, Marc, Luc et Jean. Le Credo : Ce mot latin signifie «Je crois». C est le nom des textes ( le Symbole de Nicée-Constantinople, le Symbole des Apôtres) que les chrétiens ont écrits pour résumer leur foi. Pour nous, ce sont des repères reçus de l Eglise pour avancer toujours plus profondément dans la foi. Pour aller plus loin Lire l évangile du dimanche aux enfants avant la messe dominicale : 9

10 9. La messe : l Eucharistie Pour mieux expliquer l eucharistie Nous voici devant le grand mystère qui est au cœur de l eucharistie. Le prêtre refait les mêmes gestes que Jésus a faits au cours de son dernier repas. Depuis Pâques et depuis des siècles, à travers ces gestes, Jésus se rend présent au monde et à son Eglise, dans le sacrement de l eucharistie. Toute notre vie, nous découvrirons les trésors de sa présence. Définitions : Prière eucharistique : Grande prière de louange adressée au Père, au cours de laquelle les chrétiens font mémoire de la mort et de la résurrection de Jésus en demandant à l Esprit Saint d agir dans le cœur des hommes et dans l Eglise. Corps et Sang du Christ : A la consécration, au nom de l assemblée, le prêtre prie le Seigneur d envoyer son Esprit sur les offrandes. L Esprit Saint rend réelle la présence du Christ dans le pain et le vin, comme Jésus l a promis au cours de son dernier repas. Le pain et le vin deviennent Corps et Sang du Christ. Ainsi Jésus-Christ se fait nourriture pour celui qui le reçoit. 10

11 10. La messe : l Envoi Définitions : Bénédiction : Bénir, c est dire «le bien». A la fin de la messe, quand le prêtre bénit l assemblée au nom de Dieu, il annonce que Dieu reconnaît ce qu il y a de bon en chacun, qu il désire le bonheur des hommes et qu il leur donne sa force. Pour mieux expliquer les prolongement de l Eucharistie dans le quotidien L Eucharistie nous apprend à rendre grâce. La vie est dure, mais ceux qui savent dire merci reconnaissent sa richesse et savent apprécier chaque instant. L Eucharistie nous fait entendre la Parole de Dieu qui est une lumière et une espérance sur notre route de chaque jour. L Eucharistie nous met en contact avec le Christ qui donne sa vie. Au quotidien, nous sommes bien appelés, nous aussi, à donner quelque chose de notre vie pour le bien des autres. L Eucharistie nous unit à ceux qui sont proches de nous mais aussi à tous les hommes, les vivants et les morts. La civilisation d aujourd hui nous montre de plus en plus que tous les hommes sont en relation les uns avec les autres. Sortant de l église le dimanche et, le lundi, retournant au travail, nous ne quittons pas le Christ. 11

12 Annexe : bibliographie Pour suivre et vivre la messe : Prions en Eglise junior Editions Bayard Presse Pour accompagner les enfants et les aider à comprendre le sens de la messe, Prions en Eglise Junior vous offrira tous les 2 mois : - les textes complets du dimanche : lectures, Evangile. - une explication adaptée aux lecteurs dès 8 ans - des idées d'actions, de jeux pour aller plus loin dans le quotidien Trésors de la messe. Editions TARDY La Diffusion Catéchistique - Lyon Un vrai missel pour participer aux célébrations eucharistiques et découvrir les liens entre la liturgie, la vie de Jésus et celle des enfants. La messe, une fête! Editions du Signe L accueil, le pardon, la Parole, l eucharistie et l envoi, tous les temps forts expliqués de manière simple et attrayante pour vivre la messe comme une vraie fête. Les pages centrales une fois détachées permettent au jeune lecteur de fabriquer son propre petit missel... Sites internet : prières, jeux, animations et questionnaires pour découvrir les Evangiles et la parole de Dieu

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone St Thomas d Aquin Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone 1 er janvier 2014 Entrée Peuple louez Marie Ref/ Peuple louez Marie (Ave Marie) la mère au

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

La Neuvaine de l'assomption

La Neuvaine de l'assomption La Neuvaine de l'assomption 6 au 14 août 2012-15 août fête de l'assomption Après chaque journée, terminer par une dizaine de chapelet aux intentions de Marie. Confession et communions recommandés durant

Plus en détail

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE Complément à la rencontre préparatoire GUIDE Dans le noir, je l entends qui m appelle ÉTAPE Qu est-ce que je vise dans cette rencontre? Permettre aux enfants d avoir une impression positive par rapport

Plus en détail

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption Religieuses de l Assomption 17 rue de l Assomption 75016 Paris France Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption U n c h e m i n d E s p é r a n c e a v e c M a r i e www.assumpta.fr

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

Les différents temps de la Messe

Les différents temps de la Messe Les rites initiaux Les différents temps de la Messe 1. Se rassembler pour répondre à une invitation Peut-être entendez-vous les cloches de l église Notre Dame du Val sonner à 11 heures moins dix? Chaque

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

Avec la préparation à la Première Communion

Avec la préparation à la Première Communion AGENDA DES RENCONTRES DE 4 E ANNÉE DE CATÉ 2009 2010 Avec la préparation à la Première Communion ]x áâ á Äx Ñt Ç ä ätçà wxávxçwâ wâ v xä ÑÉâÜ äéâáa VxÄâ Öâ ÅtÇzx vx Ñt Ç ä äüt àxüçxääxåxçàa Ó Paroisses

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc)

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Pâques 5 (B) : 6 mai 2012 Cinquième Dimanche de Pâques : 6 mai 2012 Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Référence Biblique : 1 ère

Plus en détail

L accomplissement de son humanité

L accomplissement de son humanité Mercredi 15 août 2012 Assomption de la Vierge Marie Commentaire Père Nicolas Tarralle, assomptionniste L accomplissement de son humanité Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l enfant tressaillit

Plus en détail

SCRUTINS NOTES PASTORALES

SCRUTINS NOTES PASTORALES SCRUTINS NOTES PASTORALES 148 Les scrutins, que l on célèbre solennellement le dimanche, sont accomplis au moyen des exorcismes. Ils ont ce double but : faire apparaître dans le cœur de ceux qui sont appelés

Plus en détail

ORIENTATIONS : Nos sens : Quels sont-ils? A QUOI SERVENT-ILS? Qu en faisons-nous?

ORIENTATIONS : Nos sens : Quels sont-ils? A QUOI SERVENT-ILS? Qu en faisons-nous? De l entrée en Printemps à la fin d année ORIENTATIONS : Nos sens : Quels sont-ils? A QUOI SERVENT-ILS? Qu en faisons-nous? Nos sens nous font découvrir la création et nous ouvrent le cœur à l Amour de

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

1. SCRUTINS. Du premier au dernier scrutin, les futurs baptisés approfondissent leur désir de salut et la découverte de tout ce qui s y oppose.

1. SCRUTINS. Du premier au dernier scrutin, les futurs baptisés approfondissent leur désir de salut et la découverte de tout ce qui s y oppose. 1. SCRUTINS NOTES PASTORALES 148 Les scrutins, que l on célèbre solennellement le dimanche, sont accomplis au moyen des exorcismes. Ils ont ce double but : faire apparaître dans le cœur de ceux qui sont

Plus en détail

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le 22/10/2012. I Souvenirs. - d un grand renouveau dans l Eglise- l église. Les chrétiens aspiraient à ce renouveau. On

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe.

Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe. BOUVET Rachel ANIMATION PASTORALE mars 2004 DENAIS Mélisa GOUGER Anne-Sophie Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe. Introduction : Nous avons choisi ce thème car

Plus en détail

CHANT AVEC TOI NOUS IRONS AU DÉSERT (G 229)

CHANT AVEC TOI NOUS IRONS AU DÉSERT (G 229) CHANT AVEC TOI NOUS IRONS AU DÉSERT (G 229) 1 Seigneur, avec toi nous irons au désert, Poussés comme toi par l Esprit (bis). Et nous mangerons la parole de Dieu Et nous choisirons notre Dieu Et nous fêterons

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

RITUEL POUR ATTIRER L ATTENTION DE QUELQU UN

RITUEL POUR ATTIRER L ATTENTION DE QUELQU UN RITUEL POUR ATTIRER L ATTENTION DE QUELQU UN KIT RITUELLIQUE N 4 DISPOSITION DES BOUGIES BOUGIE BLANCHE 1 BOUGIE NOIRE 2 BOUGIE ROUGE 3 BOUGIE MARRON 4 BOUGIE BLEUE MARINE 5 BOUGIE CELESTE 6 GRANDES BOUGIES

Plus en détail

TRAIT D UNION. Temps de Pâques, temps de Renouveau ÉDITORIAL. Paroisse Ste Marie de Batbielle. Sommaire

TRAIT D UNION. Temps de Pâques, temps de Renouveau ÉDITORIAL. Paroisse Ste Marie de Batbielle. Sommaire N 41 GRATUIT Pâques 2007 TRAIT D UNION Édito : Sommaire Temps de Pâques, temps de Renouveau Dessin : J. Véron-Durand Le Mot du Conseil Pastoral Horaires et Communications Paroisse Ste Marie de Batbielle

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

Le loup et les 7 chevreaux

Le loup et les 7 chevreaux Episode 1 Il était une fois une chèvre qui avait sept jolis petits chevreaux. Un matin, elle voulut aller chercher de la nourriture pour elle et ses petits dans la pairie. Elle les rassembla tous les sept

Plus en détail

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE idees-cate 16 1 L'EVANGILE DE SAINT LUC: LE FILS PRODIGUE. Luc 15,11-24 TU AS TERMINE LE LIVRET. PEUX-TU DIRE MAINTENANT, QUI EST LE PERE POUR TOI? Un Père partage

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu.

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu. «AIMER SES ENNEMIS» «Qui veut prendre ta tunique, laisse lui aussi ton manteau». Si quelqu un te force à faire mille pas, fais-en deux mille avec lui». «Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent»

Plus en détail

Le Baptême des petits enfants en 25 questions

Le Baptême des petits enfants en 25 questions Le Baptême des petits enfants en 25 questions 1. Les parents doivent-ils être baptisés pour demander le baptême de leur Non, puisque c est la personne qui va recevoir le baptême qui est concernée. Tous

Plus en détail

CÉLÉBRATION PÉNITENTIELLE 2011 COMMISSARIAT DE TERRE SAINTE AU CANADA

CÉLÉBRATION PÉNITENTIELLE 2011 COMMISSARIAT DE TERRE SAINTE AU CANADA CÉLÉBRATION PÉNITENTIELLE 2011 COMMISSARIAT DE TERRE SAINTE AU CANADA Suggestions de chants L animation de cette célébration suppose un choix de chants centrés sur la paix qui peuvent en accompagner le

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Funérailles Robert Massé, c.s.v. 13 avril 2013 Ap 21: 1-5a.6b-7 - Mt 11:25-28

Funérailles Robert Massé, c.s.v. 13 avril 2013 Ap 21: 1-5a.6b-7 - Mt 11:25-28 Funérailles Robert Massé, c.s.v. 13 avril 2013 Ap 21: 1-5a.6b-7 - Mt 11:25-28 Venez à moi vous qui peinez..., je vous procurerai le repos. Dimanche dernier, dimanche des «Pâques closes», Robert nous a

Plus en détail

UN CERTAIN ÉVANGILE SOCIAL

UN CERTAIN ÉVANGILE SOCIAL UN CERTAIN ÉVANGILE SOCIAL La bonne nouvelle chantée par les anges au-dessus des collines de Bethléem dans la nuit où naquit le Sauveur du monde, n était que le commencement de la manifestation de cet

Plus en détail

La cathédrale d EVRY CORBEIL-ESSONNES

La cathédrale d EVRY CORBEIL-ESSONNES La cathédrale d EVRY CORBEIL-ESSONNES Sais-tu ce qu est une cathédrale? 1. L église la plus grande de la ville 2. La plus belle église du diocèse 3. L église où se trouve "la cathèdre", le siège de l évêque

Plus en détail

Les sacrements dans la vie de l Église

Les sacrements dans la vie de l Église Les sacrements dans la vie de l Église Père Normand Provencher, o.m.i. Université Saint-Paul Ottawa 2007 Tables des matières Introduction Présentation du document p. 3 Une vision d ensemble Le rôle et

Plus en détail

SYNTHÈSE DES RÉPONSES AU QUESTIONNAIRE SUR LA

SYNTHÈSE DES RÉPONSES AU QUESTIONNAIRE SUR LA SYNTHÈSE DES RÉPONSES AU QUESTIONNAIRE SUR LA FORMATION DES CATÉCHÈTES Sur 48 diocèses présents à la session, nous avons reçu les réponses de 35 diocèses. (73%) 1. Dans votre diocèse, qui propose des formations

Plus en détail

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle Iconographie du template Le jugement dernier, cathédrale de Bourges Ange au sourire, cathédrale de Reims Identifie l enfer

Plus en détail

Chers parrains, chers amis, chère famille

Chers parrains, chers amis, chère famille Jeudi 1 er Janvier 2015, Jet New s n 2 Chers parrains, chers amis, chère famille Tout d abord je crois qu il est important que je vous souhaite pleins de belles choses pour cette année 2015!! «Vivez, si

Plus en détail

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour,

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, Le loup et les sept chevreaux Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, comme elle voulait aller chercher de quoi manger dans la forêt, elle les appela tous

Plus en détail

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Quand je pense à ces nouveaux Chefs d établissement qui me disaient récemment avoir

Plus en détail

13 Quelle est l église du Nouveau Testament?

13 Quelle est l église du Nouveau Testament? DU NOUVEAU TESTAMENT? 169 13 Quelle est l église du Nouveau Testament? Ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ et nous sommes tous membres les uns des autres (Rm 12.5). Par

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

Les 100 plus belles façons. François Gagol

Les 100 plus belles façons. François Gagol Les 100 plus belles façons d'aimer François Gagol Les 100 plus belles façons d Aimer François Gagol François Gagol, 2003. Toute reproduction ou publication, même partielle, de cet ouvrage est interdite

Plus en détail

Le petit bonhomme en pain d épices

Le petit bonhomme en pain d épices Le petit bonhomme en pain d épices Robert Gaston Herbert Le petit bonhomme en pain d épices Conte anglais Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour «Le Cartable Fantastique» Robert Gaston Herbert

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin N. 0311 Lunedì 27.04.2015 Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin Il Santo Padre Francesco ha ricevuto questa mattina in Udienza i Vescovi della Conferenza Episcopale

Plus en détail

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 J ai pas envie d y aller, à la crèche! Déjà, on a changé de ville et de maison, et je n ai plus ma Nounou, et je suis tout perdu.

Plus en détail

TENEZ-VOUS SUR VOS GARDES!

TENEZ-VOUS SUR VOS GARDES! Première rencontre : Autour du texte du 1 er Dimanche de l Avent. TENEZ-VOUS SUR VOS GARDES! La spiritualité des sectes Préparatifs : Une Bible, des coupures de presse avec des catastrophes, d autres coupures

Plus en détail

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Chers fidèles du Christ, Chers séminaristes, La fête de Sainte Thérèse de l Enfant Jésus, patronne de votre séminaire, permet chaque

Plus en détail

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Catéchèse 1 Apprendre que Dieu parle au fond de notre cœur Découvrir le récit de l Annonciation 1 Accueil et chant Encore un peu de temps de Christiane Gaud et Jean Humenry Activité de bricolage «Comment

Plus en détail

Cathédrale de la Résurrection Saint Corbinien d Évry. visite des juniors

Cathédrale de la Résurrection Saint Corbinien d Évry. visite des juniors Cathédrale de la Résurrection Saint Corbinien d Évry visite des juniors Tu te demandes peut-être pourquoi il y a une cathédrale à Évry. C'est tout simplement parce que, en 1966, le pape (il s'appelait

Plus en détail

Le voyage de Paul ou «Tiens bon, prends ma main, tiens bon»

Le voyage de Paul ou «Tiens bon, prends ma main, tiens bon» Le voyage de Paul ou «Tiens bon, prends ma main, tiens bon» Culte 4 pattes Auteurs : À partir d un travail avec l équipe catéchétique de la paroisse du Bouclier de Strasbourg, pistes retravaillées par

Plus en détail

Manuscrit et Vocabulaire

Manuscrit et Vocabulaire Manuscrit et Vocabulaire Histoires fantastiques : En voiture! «Bienvenue dans votre voiture. Je vais accompagner pendant votre voyage. Laissez-moi vous guider!» On entend une voix mélodieuse quand Papa

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

Documentation. de l Évangile Pour le foyer. Écritures...2. Conférence générale...2. Magazines...3. Musique...3. Illustrations de l Évangile...

Documentation. de l Évangile Pour le foyer. Écritures...2. Conférence générale...2. Magazines...3. Musique...3. Illustrations de l Évangile... Documentation de l Évangile Pour le foyer Écritures...2 Conférence générale...2 Magazines...3 Musique...3 Illustrations de l Évangile...3 Livres, manuels et brochures...4 Histoire familiale...6 Œuvre missionnaire...6

Plus en détail

Emmanuel, Dieu avec nous

Emmanuel, Dieu avec nous Emmanuel, Dieu avec nous Jésus, un homme comme nous, dans une chair de péché Texte : Matthieu 1:18-23 (Ce que croit les Ad7J, p. 103, 55) Connaissez-vous la généalogie de Jésus? Luc 3:31 - Fils de David

Plus en détail

Echange des consentements

Echange des consentements Echange des consentements Echange des consentements 100 Voici arrivé le moment fort de la célébration de votre mariage : le temps de l échange des consentements. Votre oui devant Dieu et tous les témoins

Plus en détail

Histoire de Manuel Arenas

Histoire de Manuel Arenas Histoire de Manuel Arenas Dieu est le seul Dieu vivant nous pouvons Lui faire entièrement confiance! Source : Hugh Steven, «Manuel» ( 1970 Wycliffe Bible Translators) En français : «Manuel le Totonac»

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

LE CHRIST, LA LOI ET LES ALLIANCES

LE CHRIST, LA LOI ET LES ALLIANCES Leçon 10 31 mai 6 juin SABBAT APÈS-MIDI Étude de la semaine: Gn 9.12-17, 17.2-12; Ga 3.15-28 ; Dt 9.9 ; He 10.11-18; He 9.15-28. Verset à mémoriser : «Voilà pourquoi il est le médiateur d une alliance

Plus en détail

SOMMAIRE. PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3. PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5. MS 1 : L odorat en M.S. 1...

SOMMAIRE. PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3. PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5. MS 1 : L odorat en M.S. 1... SOMMAIRE PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3 PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5 MS 1 : L odorat en M.S. 1... 7 MS 2 : La semaine des 5 sens en Moyenne Section... 8 MS 3 : La

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Pourquoi Jésus vint-il sur la terre?

Pourquoi Jésus vint-il sur la terre? POURQUOI JESUS VINT-IL SUR LA TERRE? 79 8 Pourquoi Jésus vint-il sur la terre? Que diriez-vous si, alors que vous marchiez dans la rue, un journaliste vous abordait et vous disait : A votre avis, quel

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

Récit des Pèlerins d Emmaüs Luc 24, 13 35

Récit des Pèlerins d Emmaüs Luc 24, 13 35 DOSSIER 5 : Temps de Pâques Récit des Pèlerins d Emmaüs Luc 24, 13 35 SOMMAIRE : a) Texte de Luc 24, 13 35 : récit des Pèlerins d Emmaüs b) Quelques repères bibliques c) Pistes pour une actualisation de

Plus en détail

Partager? En parler avec les enfants de 6-11 ans

Partager? En parler avec les enfants de 6-11 ans Ecole du dimanche Partager? En parler avec les enfants de 6-11 ans Jeunes Ateliers-débat Réflexions bibliques Culte Témoignages Actions pour tous L objectif de cette séance est de montrer aux enfants que

Plus en détail

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Service d animation spirituelle et d engagement communautaire au primaire «Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Séquence de 5 rencontres en classe Estime de soi au préscolaire 1

Plus en détail

Notes de travail - Agenda Octobre 2014

Notes de travail - Agenda Octobre 2014 Notes de travail - Agenda Octobre 2014 Voici l'agenda des activités intéressantes, organisées par l'aci ou par d'autres associations. Cet agenda paraît tous les deux mois, en alternance avec des Notes

Plus en détail

LA NOUVELLE ALLIANCE

LA NOUVELLE ALLIANCE 1. Introduction Qu est-ce qu une alliance dans la Bible? LA NOUVELLE ALLIANCE 1. un contrat, un accord, un arrangement; 2. deux parties contractantes : Dieu & l homme/les hommes; 3. les deux parties contractantes

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations...

Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations... Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations... Au fait, la prière c est quoi, quand, comment, pourquoi? Utilisez cette courte vidéo de 2 pour faire réfléchir les jeunes sur le thème de

Plus en détail

Sacerdoce commun et vie consacrée 1

Sacerdoce commun et vie consacrée 1 Vies consacrées, 82 (2010-4), 270-279 Sacerdoce commun et vie consacrée 1 L année sacerdotale qui s est récemment achevée a été l occasion de nombreuses réflexions, tant sur le sacerdoce commun que sur

Plus en détail

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour :

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour : Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale Date de retour : Message aux parents Les fascicules «Mes défis au préscolaire» suggèrent des activités à réaliser avec votre enfant. Le choix

Plus en détail

Très chers amis, Merci de nous aider, vous êtes toujours bien présents dans nos prières quotidiennes. Dans le Cœur de Jésus,

Très chers amis, Merci de nous aider, vous êtes toujours bien présents dans nos prières quotidiennes. Dans le Cœur de Jésus, nous avons, depuis peu, quelque espoir. Pour cela, il nous faut impérativement faire des travaux afin que notre maison soit juridiquement accessible. Très chers amis, Nous sommes très heureuses de vous

Plus en détail

Les rapports du chrétien avec les autres

Les rapports du chrétien avec les autres Leçon 13 Les rapports du chrétien avec les autres C était le moment des témoignages, lors de notre rencontre du lundi matin, à la chapelle de l Ecole biblique. Une jeune fille nommée Olga se leva pour

Plus en détail

1. Le Psaume 23 est un psaume bien connu, souvent mémorisé, c'est le psaume du Berger: dire

1. Le Psaume 23 est un psaume bien connu, souvent mémorisé, c'est le psaume du Berger: dire Titre:JE NE MANQUERAI DE RIEN Texte:PSAUME 23 Thème:La toute suffisance en l'eternel But:Que les croyants augmentent leur confiance en Dieu INTRODUCTION 1. Le Psaume 23 est un psaume bien connu, souvent

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn Macmine et ses bons compagnons CCéélleessttiinn Il était une fois une petite ambulance très intelligente. Elle vivait dans une petite maison en paille. Elle s amusait drôlement avec les autres voitures,

Plus en détail

Les ministères dans l église Ephésiens 4.11-16

Les ministères dans l église Ephésiens 4.11-16 1 Les ministères dans l église Ephésiens 4.11-16 Introduction : Pour qu une église puisse se développer harmonieusement il faut que chaque membre trouve sa place et remplisse sa fonction. Voila pourquoi

Plus en détail

Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1

Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1 Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1 Ngoc-hoang, l empereur de Jade, le dieu suprême des cieux, vivait dans son royaume céleste où il possédait un palais

Plus en détail

Le Saint-Siège VOYAGE APOSTOLIQUE AU TOGO, EN CÔTE D'IVOIRE, AU CAMEROUN I, EN RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE, AU ZAÏRE II, AU KENYA II, AU MAROC

Le Saint-Siège VOYAGE APOSTOLIQUE AU TOGO, EN CÔTE D'IVOIRE, AU CAMEROUN I, EN RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE, AU ZAÏRE II, AU KENYA II, AU MAROC Le Saint-Siège VOYAGE APOSTOLIQUE AU TOGO, EN CÔTE D'IVOIRE, AU CAMEROUN I, EN RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE, AU ZAÏRE II, AU KENYA II, AU MAROC BÉATIFICATION DE MARIE-CLÉMENTINE ANWARITE HOMÉLIE DU PAPE JEAN-PAUL

Plus en détail

FORFAIT 5A (VOL AIR TRANSAT)

FORFAIT 5A (VOL AIR TRANSAT) FORFAIT 5A (VOL AIR TRANSAT) CIRCUIT COMBINÉ PRAGUE/VIENNE + DIOCÈSE D ACCUEIL ŁÓDŹ + JMJ CRACOVIE Du 11 juillet au 17 juillet 2016 Circuit combiné Prague Du 18 au 25 juillet 2016 : Journées d accueil

Plus en détail

RENCONTRES EFFRAYANTES

RENCONTRES EFFRAYANTES RENCONTRES EFFRAYANTES Vampire ou loup-garou? Un frisson me saisit soudain, non pas un frisson de froid, mais un étrange frisson d angoisse. Je hâtai le pas, inquiet d être seul dans ce bois, apeuré sans

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

BENEDICTION DU TRES SAINT SACREMENT

BENEDICTION DU TRES SAINT SACREMENT BENEDICTION DU TRES SAINT SACREMENT Editions ALBANUS Bruxelles, La Haye, Londres, Ojaï, Paris, Toronto 1999 BENEDICTION DU TRES SAINT SACREMENT Editions ALBANUS Bruxelles, La Haye, Londres, Ojaï, Paris,

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail