RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN"

Transcription

1 GROUPE DEVERNOIS RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN

2 SOMMAIRE A/ Attestation de responsabilité Page 3 B/ Le rapport semestriel d activité du Groupe Page 3 au 1 er semestre 2008 C/ Le bilan consolidé du Groupe au 30 juin 2008 Page 8 D/ Le Compte de résultat consolidé au 30 juin 2008 Page 10 E/ Le tableau de flux de trésorerie du Groupe Page 11 au 30 juin 2008 F/ Le tableau de variation des capitaux propres Page 12 au 30 juin 2008 G/ Les notes annexes aux comptes consolidés condensés Page 12 au 30 juin 2008 H/ Le rapport d examen limité des commissaires Page 28 aux comptes 2

3 A / Attestation de Responsabilité : J atteste en ma qualité de Président du Directoire que, à ma connaissance, les comptes semestriels condensés au 30 juin 2008 sont établis conformément aux normes comptables applicables et donnent une image fidèle du patrimoine, de la situation financière et du résultat de la société et de l ensemble des entreprises comprises dans le périmètre de consolidation. J atteste de même par la présente que le rapport d activité du 1 er semestre 2008 représente un tableau fidèle de l évolution des affaires, des résultats, de la situation financière de la société, ainsi que de l ensemble des entreprises comprises dans le périmètre de consolidation, ainsi qu une description des principaux risques et incertitudes liés aux 6 prochains mois d exercice. Thierry Brun Président du Directoire B/ Rapport semestriel d activité du Groupe DEVERNOIS (Etabli par le Directoire sur les comptes semestriels arrêtés au 30 Juin 2008) Les comptes semestriels condensés consolidés au 30 juin 2008 ont été établis dans le cadre des dispositions légales et réglementaires actuellement en vigueur, conformément au règlement européen n 1606/2002 du 19 juillet 2002, et suivant les normes comptables internationales édictées par l'iasb (International Accounting Standards Board). Les normes comptables internationales comprennent les IFRS (International Financial Reporting Standards) et les IAS (International Accounting Standards), ainsi que leurs interprétations. Les méthodes comptables arrêtées en 2005, pour tenir compte des différentes évolutions réglementaires, ont été appliquées sans changement aux comptes condensés semestriels au 30 juin Toutefois, nous attirons votre attention sur les points figurant dans les notes annexes page 14, concernant les fonds de commerce - dépréciation, page 15, note concernant les stocks et page 16, note concernant les engagements de retraites et assimilés, décrivant les adaptations apportées aux méthodes et estimations pour l établissement des comptes condensés. Le périmètre de consolidation du groupe a évolué par rapport au 31 décembre 2007 avec l intégration dans celui-ci de notre filiale Devernois Luxembourg, créée début

4 I Activité du Groupe au cours du semestre Avec K de chiffre d affaires consolidé, le groupe enregistre sur le semestre 2008 un très léger recul de ses ventes de 0.2 % par rapport au premier semestre Cette stagnation des ventes est pour partie dû à un accroissement substantiel de l activité de gros de l ordre de 5.5 % pour un montant de K couplée à une baisse de 1.85% de la partie Distribution. L accroissement des volumes dans l activité de gros est avant tout lié à la prospection et au développement des ventes dans des pays tels que la Russie et au Liban. Cette activité représente 24.5% des ventes du Groupe contre 23.2 % à fin juin La part de la distribution intégrée dans le chiffre d affaires consolidé s exerce au travers de filiales détenues à 100 % en France et à l étranger. Cette part passe donc de 76.8 % en Juin 2007 à 75.5 % à fin Juin Le groupe a poursuivi sa stratégie de développement et d intégration dans la distribution en France et dans les pays limitrophes en acquérant de nouvelles boutiques en propre notamment au Luxembourg, en Suisse ou en Belgique. Malgré cet effort d investissement, l essoufflement des ventes sur le premier semestre 2008 est dû surtout à la morosité du marché français et européen où le consommateur final est touché dans son pouvoir d achat et doit donc faire des choix dans son mode de consommation. La hausse conjuguée des cours du pétrole, du coût du logement et des prix sur l alimentation ont obligé ce consommateur à rationnaliser ses dépenses et donc à faire des restrictions sur l habillement en général. A fin juin 2008, le réseau intégré représentait en France 80 succursales dont 6 stands en grands magasins, 29 affiliés, et à l export (Espagne, Suisse, Belgique et Luxembourg) 33 succursales dont 12 stands en concession Grands Magasins Innos et 3 affiliés. II Analyse des comptes consolidés : 1 Bilan 1.1 Actifs Actif non courants Le total des actifs non courants passe en valeur nette de K au 31/12/07 à K au 30/06/08. Les immobilisations corporelles et incorporelles représentent en valeur nette K au 30/06/08 contre K à fin décembre Cette hausse du poste d immobilisations vient avant tout des immobilisations incorporelles avec l intégration de nouveaux fonds de commerce acquis en début d année 2008 comme stipulé dans le paragraphe précédent. Les immobilisations corporelles n ont-elles pas eu d évolution significative sur le semestre

5 Les immobilisations financières sont restées stables depuis le 31 décembre 2007 et représentent une valeur de 875 K Actif courants Les stocks nets passent de K au 31 décembre 2007 à K au 30 Juin 2008 (9 488 K au 30 juin 2007 en période comparable) ; cette variation est expliquée par deux phénomènes essentiels : La volonté marquée de vouloir mettre à disposition des magasins le plus rapidement possible les articles des nouvelles collections pour favoriser la hausse du chiffre d affaires. Les problèmes de consommation évoqués dans notre premier paragraphe qui ont entravés la fréquentation des magasins sur les mois de Mars et Avril notamment. Les comptes clients et comptes rattachés en valeur nette passent à période comparable au 31/12/07 de K à K au 30/06/08 (2 219 K au 30 juin 2007 pour la période comparable), traduisant la hausse des créances commerciales sur les clients hors groupe dont l activité de gros est en augmentation. La trésorerie à la fin du semestre 2008 est de K à fin juin 2008 contre K à fin décembre La distribution des dividendes relatifs à l année 2007 et surtout la hausse importante du besoin en fonds de roulement et notamment des stocks ont conduit à ponctionner la trésorerie disponible du groupe. 1.2 Passifs Emprunts et dettes financières Les emprunts et dettes financières du groupe représentent K à fin juin 2008 contre K à fin décembre 2007, soit respectivement 15.6 % des capitaux propres en 2008 contre 19.1 % au 31 décembre Un nouvel emprunt a été souscrit sur le premier semestre 2008 à hauteur de 200 K pour financer l aménagement d un fond de commerce étranger Passifs courants a Fournisseurs Le poste fournisseur passe d une valeur nette de K au 31 décembre 2007 à K au 30 juin 2008 (4056 K au 30 juin 2007 pour une période comparable). La hausse de ce poste est à mettre en corrélation avec la volonté de mettre à disposition plus rapidement qu en 2007 les nouvelles collections ce qui se traduit par une anticipation des livraisons et donc un encours provisoirement plus important. 5

6 1.2.2-b Provisions pour risques et charges Les provisions pour risques et charges hors impôts différés passent de K à fin décembre 2007 à K au 30 juin Les dotations concernent des litiges opposant la société à des bailleurs sur les conditions de renouvellement des baux suite à des demandes de déplafonnement de loyers, des litiges sociaux, et les provisions pour indemnités de fin de carrière. La diminution des provisions pour litiges est due à la résolution de contentieux commerciaux, suite à des jugements favorables rendus au cours du1 er semestre Compte d exploitation consolidé : Chiffre d affaires 1 er semestre Par Réseau, en K 30/06/2008 % 30/06/2007 % Multimarques et divers Franchises Grands Magasins % 8 % 2% % 8 % 2 % Escompte (17) Ns (18) Sous Total Gros hors escompte % % Succursales et concession GM Affiliés % 7% % 9 % Total Consolidé % % Le premier semestre est marqué par deux facteurs importants : Une augmentation importante de plus de 5% de l activité de gros entre les deux semestres 2007 et 2008 ayant pour effet une quote-part des ventes multimarques, franchisés et grands magasins dans le chiffre d affaires de 24 % sur le 1 er semestre 2008 contre 23% en Une diminution de moins de 2% de l activité Distribution avec notamment la régression importante de 24% de la partie affiliation qui n est pas compensée par la hausse de l activité magasins en propre. Si la régression de la partie affiliation n est pas une surprise dans le sens où le Groupe préfère clairement se positionner sur des magasins en propre, la faible augmentation de l activité en propre est, elle, essentiellement liée à une crise de consommation du premier semestre 2008 dont nous avons parlé en première partie de commentaires. Ce premier semestre est aussi caractérisé par une augmentation des stocks par rapport au premier semestre 2007 et ce pour les raisons évoquées précédemment. Les consommations représentent 27.9 % du chiffre d affaires à fin juin 2008 contre 27.2 % à fin juin Il n y a pas d évolution notoire des structures de coûts ou d évolution de coûts importante en comparaison sur ces deux semestres, mais une partie des achats consommés n ayant pas fait l objet d un déstockage par les ventes, une partie de ces coûts sont intégrés dans les variations de stocks et non pas dans la marge dégagée par le chiffre d affaires. Les charges de personnel baissent de l ordre de 1% et restent aux alentours de 28 % du chiffre d affaires. 6

7 Les charges externes augmentent de l ordre de 11% par rapport au premier semestre 2007, conséquence des accroissements de périmètre (achats de boutiques) faits sur le deuxième semestre 2007 et le premier semestre La marge opérationnelle courante, baisse de 17 % passant de K à K du fait de deux raisons essentielles : La perte de marge liée à une activité de distribution en recul après les soldes d hiver 2007 Une hausse des périmètres qui n a pas encore atteint son seuil de rentabilité sur le premier semestre 2008 Les autres produits et charges opérationnels s élèvent à 181 K au 30 juin 2008 contre 184 K au 30 juin 2007, et se constituent essentiellement de reprises de provisions pour litiges sans contrepartie de charges. Le résultat opérationnel passe de K au à K au Le résultat financier diminue de l ordre de 45 K du fait de la diminution des produits de placement liée à une trésorerie plus faible compte tenu d une activité commerciale en demiteinte sur le semestre. Le résultat net après impôt passe de K en Juin 2007 à K en Juin III. Perspectives du second semestre Risques et incertitudes Les tendances observées sur le début d année 2008 ne permettent pas de dégager des perspectives certaines sur le second semestre. Cependant, il parait prudent de penser que le problème crucial du pouvoir d achat en Europe et surtout en France sera le facteur déterminant de l évolution positive des ventes dans les mois à venir. Malgré tout, en fonction des opportunités du marché le groupe poursuivra sa stratégie d intégration par l acquisition de nouveaux points de vente dans la distribution en France et à l étranger. Le Groupe étudie aussi des projets de partenariat avec des centres commerciaux dans des pays asiatiques. Le groupe privilégie toujours les circuits d approvisionnements courts, optimise la rotation des produits entre boutiques et assure une actualisation permanente des collections en présentant plusieurs thèmes par saisons et des actualisations. De nouvelles sources d approvisionnement sont en cours de test en devraient de finaliser sur le second semestre. Le groupe continue de développer son système d information et a parfaitement intégré aujourd hui ses applicatifs de gestion commerciale et comptable. Son site marchand de ventes en ligne est d ailleurs opérationnel depuis la fin du premier semestre Le plan d économie relatif aux charges de structure du Groupe est en place et les premières améliorations devraient se faire sentir dès la fin du second semestre En conséquence, et sous réserve de l atteinte des objectifs de vente au détail dans le réseau des succursales et de l optimisation des baisses des charges externes, le Groupe devrait pouvoir atteindre 7

8 un résultat net sur l exercice de 4% de son chiffre d affaires, ratio raisonnable pour un exercice 2008 d ores et déjà en demi-teinte du point de vue de la consommation des ménages. IV. Principes et transactions avec les entreprises liées Il n y a eu aucune nouvelle transaction entre les parties liées au cours du 1 er semestre 2008, qui ait influencé significativement la situation financière ou les résultats consolidés du groupe. Les transactions décrites dans le rapport annuel au 31 décembre 2007 avec la société holding HSTB se sont poursuivies dans les mêmes conditions. C/ Le bilan consolidé du groupe : ACTIF 30/06/ /12/2007 REF ANNEXE Actifs non courants Immobilisations incorporelles Page 20 Immobilisations corporelles Page 20 Immeubles de placement 30 Immobilisations financières 865 Page Autres actifs financiers disponibles à la vente (TIAP) Impôts différés actifs Page 21 Actifs courants Stocks Page 22 Acomptes et avances 7 Clients et comptes rattachés Page 22 Autres créances et comptes de Page 22 régularisation Trésorerie Page 22 TOTAL GENERAL

9 PASSIF 30/06/ /12/2007 REF ANNEXE Capitaux propres Page 23 Capital social Primes d émission Ecart de réévaluation Réserves légales Réserves réglementées Autres réserves Ecart de conversion 9 4 Résultat de l exercice Intérêts minoritaires - Passifs non courants Emprunts et dettes financières LT Page 25 (plus d un an) Impôts différés passifs Page 26 Provisions pour risques et charges long terme Autres passifs non courants (dont participation des salariés) Page 27 Passifs courants Fournisseurs et comptes rattachés Page 27 Emprunts et dettes financières CT Page 26 (moins d un an) Comptes bancaires créditeurs Page 26 Dettes fiscales et sociales courant - - Dettes fiscales et sociales et autres dettes Provisions pour risques et charges courantes Page Page 24 TOTAL GENERAL

10 D/ Le compte de résultat consolidé du groupe : 30/06/ /06/2007 REF ANNEXE Chiffre d affaires Page 13 Production stockée-immobilisée Produits opérationnels courant Achats consommés Charges de personnel Charges externes Impôts et taxes Dotations aux amortissements Dotations aux provisions nettes Charges d exploitation nettes Page 19 Charges opérationnelles courant Marge opérationnelle courant Autres produits et charges opérationnels Page 19 Résultat opérationnel Produits nets de trésorerie et d équivalents de trésorerie Charges de financement Coût de l endettement financier net Page 19 Autres produits et charges financiers Résultat financier 7 51 Charges d impôt Page 20 Quote-part du résultat net des sociétés mises en équivalence Résultat net avant résultat des activités arrêtées ou en cours de cession Résultat net d impôt des activités arrêtées ou en cours de cession Résultat consolidé net Part du groupe Part des minoritaires 0 0 Résultat par action

11 E/ Le Tableau de financement du groupe au 30 juin 2008 : En Euros 30/06/ /06/2007 FLUX DE TRESORERIE LIES A L'ACTIVITE Résultat net des sociétés intégrées Charges et produits sans incidence sur la trésorerie : - amortissements et provisions à caractère de réserve autres produits à caractère de réserves impôts différés plus-values de cessions, nettes d'impôt Marge brute d'autofinancement des sociétés intégrées Dividendes reçus des sociétés mises en équivalence Variation du besoin en fonds de roulement lié à l'activité Flux net de trésorerie généré par l'activité FLUX DE TRESORERIE LIES AUX OPERATIONS D'INVESTISSEMENT Acquisition d'immobilisations Cessions d'immobilisations nettes Incidence des variations de périmètre Flux net de trésorerie lié aux opérations d'investissement FLUX DE TRESORERIE LIES AUX OPERATIONS DE FINANCEMENT Dividendes versés aux actionnaires de la société mère Dividendes versés aux minoritaires des sociétés intégrées Augmentations de capital en numéraire Souscription d'emprunts Remboursement d'emprunts Flux net de trésorerie lié aux opérations de financement Variation de trésorerie Incidence des variations des cours des devises 5 46 Trésorerie d'ouverture Trésorerie de clôture Variation de trésorerie

12 E/ Le Tableau de variation des capitaux propres au 30 juin 2008 : Capital Primes Ecarts de réévaluation Réserves consolidées Ecarts de conversion Résultat de l exercice Total Normes Françaises Situation au Incidence affectation des résultats Autres mouvements Situation au Capital Primes Ecarts de réévaluation Réserves consolidées Ecarts de conversion Résultat de l exercice Total Normes Françaises Situation au Incidence affectation des résultats Autres mouvements Situation au G/ Notes Annexes aux comptes consolidés condensés du Groupe : Principes comptables Conformément au règlement européen n 1606/2002 du 19 juillet 2002, les comptes consolidés annuels 2007 ont été établis suivant les normes comptables internationales édictées par l'iasb (International Accounting Standards Board). Les normes comptables internationales comprennent les IFRS (International Financial Reporting Standards) et les IAS (International Accounting Standards), ainsi que leurs interprétations. Les comptes consolidés du Groupe pour le semestre clos le 30 Juin 2008 sont présentés et ont été préparés conformément à la norme IAS 34 «Information financière intermédiaire». Cette norme prévoit que s agissant de comptes condensés, ils n incluent pas toute l information requise par le référentiel IFRS nécessaire à la préparation des comptes consolidés annuels. Les comptes du 30 Juin 2008 doivent donc être lus en 12

13 relation avec les états financiers du 31 Décembre Les principes comptables retenus pour l établissement des comptes semestriels sont identiques à ceux retenus pour l établissement des comptes annuels de l exercice Consolidation Les sociétés dans lesquelles DEVERNOIS SA exerce directement ou indirectement un contrôle majoritaire sont intégrées globalement. Le périmètre de consolidation est présenté en note 2. Toutes les transactions significatives réalisées entre les sociétés consolidées ainsi que les profits internes sont éliminés. Les comptes des sociétés consolidées ont tous été arrêtés au 30 Juin 2008 et ont tous une durée de 6 mois. Conversion des états financiers des filiales étrangères Les états financiers de la succursale étrangère de la société Italie 6 ont été convertis selon la méthode du cours de clôture à l'exception des capitaux propres qui ont été convertis au cours historique. Par mesure de simplification, et par le fait que la société concernée, Italie 6, a un impact mineur sur les postes du compte de résultat consolidé, les opérations de résultat sont converties à un taux de clôture. La variation du Franc Suisse par rapport à l euro en 2008 n induit pas d incidence significative de cette pratique. Chiffre d'affaires Ventes détaillants La société Devernois vend une partie de ses articles à des détaillants, composés de : - un réseau 386 multimarques et de 34 franchisés en France et à l étranger ; cette distribution de plus en plus sélective quant aux choix des emplacements et des partenaires s inscrit dans une politique de représentation de la marque dans un environnement haut de gamme. - un réseau de grands magasins organisés au niveau national (présence dans 11 magasins Printemps et magasins Galeries Lafayette) organisé sous forme généralement de concessions. 13

14 - Ventes aux boutiques La société Devernois vend aussi ses articles à ses filiales de distribution de vente au détail en France et à l étranger, structurées autour de 113 points de vente en Europe. Cette distribution en propre devenue un axe prioritaire de développement s appuie sur un réseau de points de vente sélectifs, avec des flag-ship dans plusieurs grandes villes européennes (Bruxelles, Madrid, Genève, Zurich, Luxembourg). Elle permet d assurer une image cohérente de la marque dans son univers haut de gamme et assure, à l appui des moyens mis en œuvre sur le plan du back office logistique, des systèmes d informations et du merchandising une valorisation des produits de la collection dans ses différentes gammes. Ventes aux affiliés Enfin, la société Devernois vend ses articles à un réseau d affiliés en France et à l étranger, constitués de 32 points de vente ; ces clients sont issus, pour la moitié d entre eux, du réseau franchisé et ont suivi la politique de passage au nouveau concept. Ce développement commercial a été choisi pour la maîtrise qu il permet en matière de gestion des stocks et de rotation des collections.. Immobilisations incorporelles : Fonds de commerce et droits au bail - Dépréciation La méthode de dépréciation des fonds de commerce, par référence à leur valeur de marché, reste inchangée par rapport à celle appliquée lors des exercices et périodes semestrielles précédentes. Toutefois, à compter de l exercice 2008 et afin d accélérer la production des comptes condensés semestriels, les expertises des fonds auront lieu exclusivement sur le 2 ème semestre de l année. Ces expertises faites désormais par un expert indépendant et unique, seront utilisées pour les tests de dépréciation lors de l arrêté des comptes annuels et celle du semestre suivant. Le changement pratiqué conduit donc au 30/06/08 à maintenir les tests de dépréciation pratiqués au 31/12/07, sur la base des expertises réalisées au 1 er semestre Toutefois depuis le passage aux normes IFRS, ces expertises ont toujours conduit à une diminution de la dépréciation nette des fonds antérieurement constatée. Par ailleurs, la direction du groupe estime que l état du marché des fonds de commerce sur les pays concernés (France Belgique Espagne et Suisse) n a pas subit de dégradation significative entre le 1 er semestre 2007 et le 1 er semestre En conséquence, la direction du groupe estime que le changement de date d expertise des fonds n a pas d incidence significative sur les comptes condensés au 30/06/

15 Actifs et passifs financiers. Les valeurs mobilières de placement ont été enregistrées à la juste valeur au 30 Juin En cas de cessions concernant des titres de même nature conférant les mêmes droits, le prix de revient des titres cédés a été déterminé selon la méthode de "premier entré, premier sorti" Au 30/06/2008 il n y a aucun écart significatif entre la juste valeur du portefeuille de valeurs mobilières et sa valeur comptable. A la date d établissement des comptes, une provision pour dépréciation est enregistrée si la valeur comptable est supérieure à la valeur boursière du portefeuille. Au 30 juin 2008, aucune provision n a été constituée. Stocks Les méthodes de valorisation et de dépréciation des stocks restent inchangées par rapport à celles appliquées lors des exercices et périodes semestrielles précédentes. Toutefois, à compter de l exercice 2008 et afin d accélérer la production des comptes semestriels condensés, les frais généraux directement liés à la production intégrés dans la valorisation des stocks transformés (en cours et produits finis) sont calculés partiellement sur des coûts d unités d œuvre budgétaires. Impôts La charge d impôt sur le résultat semestriel a été calculée à partir des impôts courants et des impôts différés relatifs à chaque entité. Les taux d'imposition retenus pour le semestre sont : - pour les sociétés françaises faisant partie du périmètre de l'intégration fiscale de DEVERNOIS SA le taux légal pour 2008, soit 33,33 %. - pour Devernois Belgique, le taux légal pour 2008, soit 33,99 % - pour Italie 6, le taux légal pour 2008, soit 35% - pour Devernois Espana, aucune fiscalité n est retenue. - pour Devernois Luxembourg, aucune fiscalité n est retenue. 15

16 Le poids relatif des résultats des différentes entités consolidées ne devrait pas varier de façon significative entre la période semestrielle et la période annuelle, de sorte que le taux moyen d impôt du semestre 2008 devrait être comparable au taux moyen de l ensemble de l exercice Engagements de retraites et assimilés La méthode d estimation des engagements de retraite et assimilés reste inchangée par rapport à celle appliquée lors des exercices et périodes semestrielles précédentes.. Toutefois, à compter du 30/06/2008 et afin d accélérer la production des comptes condensés semestriels, les engagements de retraites et assimilés sont estimés sur la base du calcul au 31/12 précédent, majoré d un taux, fixé à 3% au 30/06/08. La structure sociale du groupe n a pas subi de modification significative au 1 er semestre 2008, et la direction estime donc que ce changement d estimation comptable n a pas d incidence significative sur les comptes condensés semestriels. Titres d'autocontrôle.a l heure actuelle, le groupe ne détient pas de titres d autocontrôle. 16

17 Périmètre de consolidation Noms des sociétés consolidées DEVERNOIS S.A. IG IG 100 IG IG IG SOJERSEYS S.A.R.L DEVERNOIS ESPANA S.L. SOFRADE S.A. 2% SOCAD S.A.R.L DEVERNOIS LUXEMBOURG IG 100 IG Italie 6 S.A.R.L. DEVERNOIS BELGIQUE S.A.R.L. Industriel Commercial Distribution Financier Evolution significative du périmètre en 2008 La nouvelle filiale DEVERNOIS Luxembourg est entrée dans le groupe au cours du premier semestre

18 Impacts des changements du périmètre de consolidation sur les données consolidées S agissant d une société créée, l entrée dans le groupe de la filiale DEVERNOIS Luxembourg n a pas eu d incidence sur la variation des capitaux propres. Information sectorielle Compte de résultat 30/06/ /06/2008 Détaillants Boutiques Affiliés Non affecté Chiffre d affaires Marge opérationnelle Résultat sectoriel Résultat financier Charges d impôt Quote-part du résultat net des sociétés mises en équivalence RESULTAT CONSOLIDE NET En application de la norme IAS 14 le Groupe DEVERNOIS présente le revenu et le résultat sectoriel pour le secteur constituant l axe primaire de segmentation c est-à dire la répartition selon les métiers. Chiffre d'affaires (en K ) 30/06/ /06/2007 Ventes de biens Prestations de services Total Effectif L'effectif à la date d arrêté des comptes s'établit ainsi : 30/06/ /06/2007 Cadres ETAM Ouvriers Total

19 Amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles Les amortissements figurant à l actif concernent les actifs suivants : (en K ) 30/06/ /06/2007 Frais de collection Autres immobilisations incorporelles Matériel Autres immobilisations corporelles Total Autres produits et charges d exploitation (en K ) 30/06/ /06/2007 Autres produits Autres charges (856) (257) (756) (143) Autres produits et charges opérationnels Ils comprennent principalement les pertes et profits et les variations de provisions couvrant des évènements exceptionnels. (en K ) 30/06/ /06/2007 Autres produits Autres charges (431) (1 083) (181) (184) Charges de financement Les charges de financement s élèvent à 143 K contre 146 KE au 30 Juin

20 Impôts sur les résultats La charge d impôt s élève à 252 K. La charge d impôt différé à été estimée à 424 K. L activation des déficits d un montant de 208 K concerne uniquement Devernois Belgique, pour laquelle les déficits sont indéfiniment reportables. Par mesure de prudence, aucun impôt n a été activé sur ce semestre pour la filiale DEVERNOIS Luxembourg créée au cours du 1 er semestre Immobilisations incorporelles Brut Frais d établissement Frais de collection Concessions, brevets,licences Fonds commercial Autres immobilisations incorp Avances et acomptes Valeurs Brutes 30/06/ Valeurs Brutes 30/06/ Total Valeurs Amortissements Frais d établissement Frais de collection Concessions, brevets, licences Fonds commercial Avances et acomptes Cumulés 30/06/ Cumulés 30/06/ Total Amortissements Immobilisations corporelles Brut Terrains Constructions Installations techn. mat. outill. Autres immobilisations Immobilisations en cours Avances et acomptes Valeurs brutes 30/06/ Valeurs Brutes 30/06/ Total Valeurs

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 GROUPE NSE INDUSTRIES Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 BILAN (en milliers d euros) ACTIF Note 30/06/14 30/06/13 Ecarts d'acquisition 1 3 872 3 972 Immobilisations

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 SOCIETE DE TAYNINH 2013 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 B. Etats financiers au 30 juin 2013 C. Rapport des commissaires aux comptes

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2014 1 SOMMAIRE ÉTATS DE SYNTHESE 1. Etat résumé de la situation financière consolidée 2. Etats résumés du résultat net et des gains et pertes

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013

COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013 COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013 1, cours Xavier Arnozan 33000 BORDEAUX BILAN ACTIF 31/12/2013 31/12/2012 Brut Amort.dépréciat. Net Net Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISE

Plus en détail

Comptes Consolidés 30/06/2014

Comptes Consolidés 30/06/2014 Comptes Consolidés 30/06/2014 Table des matières BILAN... 2 COMPTE DE RESULTAT... 3 NOTE ANNEXE AUX COMPTES CONSOLIDES... 4 Note 1 - Faits marquants de la période et évènements post clôture... 4 Note 2

Plus en détail

Rapport financier semestriel au 30 juin 2008 GROUPE BERNARD LOISEAU 1/19

Rapport financier semestriel au 30 juin 2008 GROUPE BERNARD LOISEAU 1/19 Rapport financier semestriel au 30 juin 2008 GROUPE BERNARD LOISEAU 1/19 Sommaire Attestation du responsable du rapport 3 Etats financiers consolidés résumés 4 Bilan 4 Compte de résultat 5 Variation des

Plus en détail

EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010

EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010 1 EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010 S O M M A I R E COMPTES CONSOLIDES Bilan consolidé...4 Compte de résultat consolidé...6 Tableau de flux de trésorerie consolidé...7 NOTES ANNEXES

Plus en détail

Comptes Consolidés 31/12/2013

Comptes Consolidés 31/12/2013 Comptes Consolidés 31/12/2013 Table des matières BILAN... 2 COMPTE DE RESULTAT... 3 NOTE ANNEXE AUX COMPTES CONSOLIDES... 4 Note 1 - Faits marquants de la période et évènements post clôture... 4 Note 2

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

Rapport semestriel sur les comptes consolidés

Rapport semestriel sur les comptes consolidés Rapport semestriel sur les comptes consolidés www.concoursmania.com 1 Référentiel comptable, modalités de consolidation, méthode et règles d évaluation 1.1. Principes comptables En vue d apporter une information

Plus en détail

- Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA )

- Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA ) Le Groupe Ecobank présente de très bons résultats en 2014 : - Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA ) - Résultat avant impôt : +134% à 519,5 millions $EU ( 258 milliards

Plus en détail

Rapport financier semestriel. Société Anonyme au capital de 13.401.587 Euros Siège Social : 12, rue Ampère ZI 91430 IGNY 343 902 821 RCS EVRY

Rapport financier semestriel. Société Anonyme au capital de 13.401.587 Euros Siège Social : 12, rue Ampère ZI 91430 IGNY 343 902 821 RCS EVRY Rapport financier semestriel 2013 Société Anonyme au capital de 13.401.587 Euros Siège Social : 12, rue Ampère ZI 91430 IGNY 343 902 821 RCS EVRY SOMMAIRE RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE DU CONSEIL D AMINISTRATION

Plus en détail

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Paris, le 14 février 2014 8h Information réglementée C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Indicateurs clés : Loyers IFRS à 43,3 M (+12,1%)

Plus en détail

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE - Bilan consolidé - Compte de résultat consolidé - Tableau de flux - Annexe simplifiée 1 SOMMAIRE DE L ANNEXE SIMPLIFIEE 1 EVENEMENTS SIGNIFICATIFS

Plus en détail

L'avis précise les informations qu'il convient notamment d'indiquer en annexe :

L'avis précise les informations qu'il convient notamment d'indiquer en annexe : L'AVIS DE L'ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES SUR LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE Hervé Stolowy, Professeur au Groupe HEC, diplômé d'expertise comptable L'avis n xx de l'oec "Le tableau des flux de trésorerie",

Plus en détail

---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/06/2013 --------------------------------------

---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/06/2013 -------------------------------------- RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 1 er janvier 30 juin 2013 ---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/ -------------------------------------- Société anonyme au capital

Plus en détail

DOSSIER DE GESTION. Sommaire

DOSSIER DE GESTION. Sommaire 102 Allée de Barcelone 31000 TOULOUSE Forme juridique : ENTREPRISE INDIVIDUELLE Régime fiscal : R. Simplifié Date exercice : 01/07/2012 au 30/06/2013-12 DOSSIER DE GESTION Sommaire Présentation de l'exploitation

Plus en détail

ABCD KPMG Entreprises Bourgogne Sud 3 avenue de Chalon 71380 Saint-Marcel Adresse postale : B.P. 51-71103 Chalon-sur-Saône Cedex France

ABCD KPMG Entreprises Bourgogne Sud 3 avenue de Chalon 71380 Saint-Marcel Adresse postale : B.P. 51-71103 Chalon-sur-Saône Cedex France KPMG Entreprises Bourgogne Sud 3 avenue de Chalon 71380 Saint-Marcel Adresse postale : B.P. 51-71103 Chalon-sur-Saône Cedex France Téléphone : +33 (0)3 85 42 80 80 Télécopie : +33 (0)3 85 42 80 60 Site

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

Le tableau de financement

Le tableau de financement 1 ORGANISATION COMPTABLE Le tableau de financement Par Abderraouf YAICH Très souvent, le chef d entreprise s étonne des évolutions disconcordantes de ses résultats qui enregistrent une augmentation de

Plus en détail

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS UNIVERSITE NAY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 01 : LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCITE DE LA NORME...3 1.1.1.

Plus en détail

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13 ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS Données consolidées Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014 Page 1 sur 13 SOMMAIRE 1. Principes et méthodes de consolidation 2. Evénements significatifs postérieurs à la clôture

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

AUGROS COSMETIC PACKAGING

AUGROS COSMETIC PACKAGING AUGROS COSMETIC PACKAGING RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 30 juin 2015 Comptes individuels au 30 juin 2015 Page 1 sur 26 SOMMAIRE Attestation du Président du Directoire Rapport du Directoire Comptes individuels

Plus en détail

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 mars 2013 Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic Conformément à ce qui avait été annoncé lors de la publication des comptes annuels, Icade publie

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2 Rapport financier du premier semestre 2007 Sommaire 1. Commentaires sur l activité de la période... p. 3 2. Rapport des Commissaires aux comptes... p. 5 3. Comptes consolidés au 30 juin 2007... p. 9 Weborama

Plus en détail

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2011 1

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2011 1 GROUPE Comptes consolidés Au 31 décembre 2011 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET MÉTHODES

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2015

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2015 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2015 Exercice social I Du 1 er janvier au 30 juin Siège social : 13, rue Louis Pasteur 92100 Boulogne Billancourt Société anonyme au capital de 6.515.148 391 504 693 RCS Nanterre

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux adps 18 bis rue de bruxelles 75009 paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Etats Financiers Bilan Actif adps Edition du 17/03/15 RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2014

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PERIODE DU 1 ER AVRIL AU 31 DECEMBRE 2004-1 - COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ Période du 1 er avril au 31 décembre 2004 2003 2003 Exercice clos le Notes Pro forma 31 mars 2004

Plus en détail

Le résultat opérationnel consolidé est bénéficiaire pour s élever à 1.765 K, contre un bénéfice de 488 K au 30 septembre 2010.

Le résultat opérationnel consolidé est bénéficiaire pour s élever à 1.765 K, contre un bénéfice de 488 K au 30 septembre 2010. LDLC.COM Société anonyme à directoire et conseil de surveillance Au capital de 1.034.527,32 Euros Siège social : 112 Chemin du Moulin Carron, 69130 Ecully 403 554 181 RCS LYON RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

Plus en détail

SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES Bilan Compte de résultat Tableau des flux de trésorerie Variation des capitaux propres Annexe aux comptes consolidés 1 Transition aux normes IFRS 2 Principes et

Plus en détail

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Synthèse // Réflexion // Une entreprise/un homme // Références Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Particulièrement utiles pour évaluer la capacité

Plus en détail

Rapport financier semestriel 2014

Rapport financier semestriel 2014 Rapport financier semestriel 2014 Société Anonyme au capital de 2 662 782 euros Tour Gallieni II 36 Avenue du Général-de-Gaulle 93170 BAGNOLET SOMMAIRE 1. Rapport semestriel d activité... 3 1.1. Résultats

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2.

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2. LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 Compte

Plus en détail

Résultats annuels 2013 en forte croissance

Résultats annuels 2013 en forte croissance Communiqué de presse - Clichy, 25 mars 2014, 18h Résultats annuels 2013 en forte croissance Chiffre d affaires en hausse de 5,3% à 420,7 M Résultat opérationnel en hausse de 31,7% à 43,4 M Résultat net

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 3 PLACE ARNOLD BILAN ET COMPTE DE RESULTAT - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat C.D. 63 B.P. 4 67116 STRASBOURG-REICHSTETT 03 88

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER ANNUEL

RAPPORT FINANCIER ANNUEL RAPPORT FINANCIER ANNUEL Exercice 2013-2014 RAPPORT FINANCIER ANNUEL Exercice 2013-2014 Sommaire Attestation du dirigeant... 3 Comptes Sociaux... 4 Comptes Consolidés Groupe... 24 Rapports des Commissaires

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 ca-des-savoie.fr Arrêtés par le Conseil d administration du Crédit Agricole des Savoie en date du 23 janvier 2015 soumis à l approbation de l Assemblée Générale Ordinaire

Plus en détail

AUDIT FRANCE ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES FRANCAS DE L HERAULT. Association loi 1901 Siège social : 27 rue Lafeuillade 34070 MONTPELLIER

AUDIT FRANCE ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES FRANCAS DE L HERAULT. Association loi 1901 Siège social : 27 rue Lafeuillade 34070 MONTPELLIER AUDIT FRANCE ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES FRANCAS DE L HERAULT Association loi 1901 Siège social : 27 rue Lafeuillade 34070 MONTPELLIER EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2010 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES

Plus en détail

-12 Résultat net de l'exercice (excédent ou déficit Poste Résultat des l'exercice (excédent) 12000 Poste Résultat de l'exercice (déficit) 12900

-12 Résultat net de l'exercice (excédent ou déficit Poste Résultat des l'exercice (excédent) 12000 Poste Résultat de l'exercice (déficit) 12900 -10 Fonds associatifs et réserves Poste Fonds associatifs sans droit de reprise 102000 Poste Valeur du patrimoine intégré 102100 Poste Fonds statutaires (à déclarer en fonction des statuts) 102200 Poste

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES 2011

COMPTES CONSOLIDES 2011 COMPTES CONSOLIDES 2011 Les chiffres clés 2011 Développement Patrimoine au 31/12/2011 Livraisons 2011 En cours de construction 2011 Projets en étude au 31/12/2011 59 904 logements 1 198 logements 2 054

Plus en détail

Société Financière des Caoutchoucs «SOCFIN» Société Anonyme

Société Financière des Caoutchoucs «SOCFIN» Société Anonyme Société Financière des Caoutchoucs «SOCFIN» Société Anonyme 4, avenue Guillaume L-1650 LUXEMBOURG R.C. Luxembourg : B 5937 RAPPORT SEMESTRIEL SUR LES COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2014 Socfin * Rapport

Plus en détail

GROUPE EDF RAPPORT ANNUEL 2005 ÉTATS FINANCIERS

GROUPE EDF RAPPORT ANNUEL 2005 ÉTATS FINANCIERS GROUPE EDF RAPPORT ANNUEL 2005 ÉTATS FINANCIERS 3 États financiers Comptes consolidés au 31 décembre 2005 5 Rapport des Commissaires aux comptes 111 Comptes individuels d Électricité de France résumés

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE 1 LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10. Capitaux propres 106. Réserves 107. Capital 108. Compte de l'exploitant

Plus en détail

Rapport Financier Semestriel

Rapport Financier Semestriel Rapport Financier Semestriel Au 30 juin 2015 Coheris 4, rue du Port aux Vins 92150 Suresnes Tél. : +33 (0)1 57 32 60 60 Fax : +33 (0)1 57 32 62 00 www.coheris.fr Société Anonyme au capital de 2 245 230

Plus en détail

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON Tel : 33 (0)1 30 83 91 70 Fax : 33 (0)1 30 83 91 71 7, rue du Parc de Clagny 78000 Versailles FRANCE 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON COMPTES CONSOLIDES Arrêté au 30 juin 2012

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014 ECA SA 262 RUE DES FRERES LUMIERES 83 130 LA GARDE www.ecagroup.com 1 RAPPORT D ACTIVITE L activité du 1er semestre. Au deuxième trimestre le périmètre du groupe a évolué

Plus en détail

CUSTOM SOLUTIONS. COMPTES ANNUELS CONSOLIDES Période du 01 octobre 2013 au 30 septembre 2014

CUSTOM SOLUTIONS. COMPTES ANNUELS CONSOLIDES Période du 01 octobre 2013 au 30 septembre 2014 CUSTOM SOLUTIONS COMPTES ANNUELS CONSOLIDES Période du 01 octobre 2013 au 30 septembre 2014 Page 1 SOMMAIRE Bilan....3 Compte de résultat.....5 Tableau de flux de trésorerie....6 Tableau de variation des

Plus en détail

Plan comptable des associations et fondations

Plan comptable des associations et fondations Plan comptable des associations et fondations Classe 1 - Comptes de capitaux Classe 2 Comptes d immobilisations Classe 3 Comptes de stocks Classe 4 Comptes de tiers Classe 5 Comptes financiers Classe 6

Plus en détail

COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013

COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 185 T AVENUE DE FABRON CZ MR GAUTHIER BERNARD COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat Le

Plus en détail

ADTHINK MEDIA Société Anonyme au capital de 1.839.150 euros Siège social : 79, rue François Mermet 69160 TASSIN LA DEMI-LUNE 437 733 769 RCS LYON

ADTHINK MEDIA Société Anonyme au capital de 1.839.150 euros Siège social : 79, rue François Mermet 69160 TASSIN LA DEMI-LUNE 437 733 769 RCS LYON ADTHINK MEDIA Société Anonyme au capital de 1.839.150 euros Siège social : 79, rue François Mermet 69160 TASSIN LA DEMI-LUNE 437 733 769 RCS LYON RAPPORT DE GESTION SUR LES OPERATIONS DE L'EXERCICE CLOS

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORMES IAS 32/39 : INSTRUMENTS FINANCIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations La nouvelle Swiss GAAP RPC 30 regroupe toutes les règles applicables aux comptes. Ce qui implique que toutes les autres Swiss GAAP RPC font référence aux comptes individuels. Quelles sont les questions

Plus en détail

Introduction Commentaires des données chiffrées du semestre... 3. Partie 1 Comptes consolidés résumés... 4. Partie 2 Principes comptables...

Introduction Commentaires des données chiffrées du semestre... 3. Partie 1 Comptes consolidés résumés... 4. Partie 2 Principes comptables... Rapport financier semestriel 2015 SOMMAIRE Introduction Commentaires des données chiffrées du semestre... 3 Partie 1 Comptes consolidés résumés... 4 Partie 2 Principes comptables... 8 Partie 3 Notes annexes...

Plus en détail

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie 1 Plan (Chapitre 13 de l ouvrage de référence) Introduction Le tableau des flux de trésorerie : principes généraux Méthodologie

Plus en détail

GROUPE ALPHA MOS ETAT DE SITUATION FINANCIERE

GROUPE ALPHA MOS ETAT DE SITUATION FINANCIERE En K GROUPE ALPHA MOS ETAT DE SITUATION FINANCIERE Actif 30/09/2010 30/09/2009 Note Net Net Actifs non-courants Immobilisations incorporelles III-4 443 134 Ecarts d'aquisition III-2 484 484 Immobilisations

Plus en détail

A. Bilan. B. Compte de résultat. Comptes sociaux au 31 décembre 2013. ACTIF (en milliers d euros) Notes Brut

A. Bilan. B. Compte de résultat. Comptes sociaux au 31 décembre 2013. ACTIF (en milliers d euros) Notes Brut Comptes sociaux au 31 décembre 2013 A. Bilan ACTIF (en milliers d euros) Notes Brut 2013 Amort. et dépréc. Immobilisations incorporelles 3-4 21 280 1 926 19 354 19 071 Immobilisations corporelles 3-4 7

Plus en détail

Plan comptable marocain www.lacompta.org

Plan comptable marocain www.lacompta.org Plan comptable marocain www.lacompta.org Comptabilité pour étudiants et professionnels Raccourcies : cliquez sur un compte pour afficher ses sous comptes CLASSE 1 : COMPTES DE FINANCEMENT PERMANENT 11

Plus en détail

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Louvain-la-Neuve, le 18 mars 2010, 18h00 Information réglementée 1. CROISSANCE ET INVESTISSEMENTS Nous clôturons 2009 de manière contrastée. Tout d abord, les

Plus en détail

Rapport financier semestriel 2015 ENTREZ DANS LE MONDE DES NANO ET MICROSYSTEMES

Rapport financier semestriel 2015 ENTREZ DANS LE MONDE DES NANO ET MICROSYSTEMES Rapport financier semestriel 2015 ENTREZ DANS LE MONDE DES NANO ET MICROSYSTEMES RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2015 Société anonyme au capital de 3.492.408 euros Siège social : 98 rue du pré de l Horme

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants.

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants. COMPTABILITÉ ET ANALYSE FINANCIÈRE Épreuve à option Rédacteur 2009 Concours externe et interne Document et matériel autorisés : Liste intégrale des comptes comportant la mention «document autorisé aux

Plus en détail

Rapport financier semestriel 2015

Rapport financier semestriel 2015 5 NETGEM RAPPORT FINANCIER Rapport financier semestriel 2015 NETGEM Société anonyme au capital de 8.242.444,4 Siège social : 10 avenue de l Arche, 92400 Courbevoie, France Tél : 01 55 62 55 62 Fax : 01

Plus en détail

4.1 Compte de résultat de l exercice 2008 100. 4.2 Bilan au 31 décembre 2008 101

4.1 Compte de résultat de l exercice 2008 100. 4.2 Bilan au 31 décembre 2008 101 États Financiers consolidés.1 Compte de résultat de l exercice 2008 100.2 Bilan au 31 décembre 2008 101.3 Tableaux de passage des capitaux propres du 1 er janvier 2007 au 31 décembre 2008 102. Tableau

Plus en détail

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31/12/2012 Groupe BIAT Etats financiers consolidés arrêtés au 31 décembre 2012 Page ~ 2~ BILAN CONSOLIDE ARRETE AU 31 DECEMBRE

Plus en détail

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78)

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) 1 ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) Le Président du gouvernement de la Polynésie française, Sur le rapport

Plus en détail

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé Loi1901.com présente : Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé (Prenant en compte les nouvelles dispositions du règlement N 99-01 du 16 février 1999 relatif aux modalités d établissement des comptes

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 Relatif aux modalités de première application du règlement du CRC n 99-02 par les sociétés dont les instruments

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL CCA INTERNATIONAL Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au capital de 1.472.054,40 euros Siège social : 77 avenue de Ségur 75015 Paris 394 254 809 RCS Paris RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

Plus en détail

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014 Rapport financier du premier trimestre de -2014 Pour la période terminée le Financement agricole Canada Financement agricole Canada (FAC), dont le siège social se trouve à Regina, en Saskatchewan, est

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2013

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2013 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2013 Exercice social I Du 1 er janvier au 30 juin Siège social : 13, rue Louis Pasteur 92100 Boulogne Billancourt Société anonyme au capital de 6.592.303 391 504 693 RCS Nanterre

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SUR LES COMPTES SEMESTRIELS CONDENSES AU 30 JUIN 2007

RAPPORT FINANCIER SUR LES COMPTES SEMESTRIELS CONDENSES AU 30 JUIN 2007 RAPPORT FINANCIER SUR LES COMPTES SEMESTRIELS CONDENSES AU 30 JUIN 2007 Société anonyme au capital de 787.752 euros. Siège social : 22, Rue Mozart, 92100 Clichy. RCS Nanterre 390 081 156 Activité : Services

Plus en détail

Rapport financier semestriel 2009

Rapport financier semestriel 2009 Rapport financier semestriel 2009 1 CAMAIEU Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 24 240 816 euros Siège social : 211 Avenue Brame - 59100 ROUBAIX 330 345 927 RCS ROUBAIX-TOURCOING

Plus en détail

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------- Le Conseil des Ministres PLAN COMPTABLE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES T - UEMOA - I - PRESENTATION DU PLAN COMPTABLE I.1 - Les classes

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Hal, le 11 décembre 2006 RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Par rapport aux chiffres publiés précédemment (le 19

Plus en détail

COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation de l'ain

COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation de l'ain COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation de l'ain 13 ROUTE DE SEILLON 01000 BOURG EN BRESSE Bilan Association Présenté en Euros Période du 01/09/2013 au 31/08/2014 édité le 27/10/2014 COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation

Plus en détail

Communiqué de presse S1 2014-2015

Communiqué de presse S1 2014-2015 Communiqué de presse 27 novembre 2014 Huizingen, Belgique Communiqué de presse S1 2014-2015 (Résultats pour le premier semestre clôturé le 30 septembre 2014) Le chiffre d affaires semestriel a connu une

Plus en détail

RAPPORT D'EXAMEN LIMITE SUR LES ETATS FINANCIERS

RAPPORT D'EXAMEN LIMITE SUR LES ETATS FINANCIERS RAPPORT D'EXAMEN LIMITE SUR LES ETATS FINANCIERS INTERMEDIAIRES AU 30 JUIN 2011 Mesdames, messieurs les Actionnaires de La Banque Internationale Arabe de Tunisie BIAT Introduction Nous avons effectué l

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE CHANEL. 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS

FONDATION D ENTREPRISE CHANEL. 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS FONDATION D ENTREPRISE CHANEL 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS Exercice du 18 juin 2011 au 31 décembre 2012 SOMMAIRE COMPTES ANNUELS ANNEXE 6 1. Faits caractéristiques

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

Comptes consolidés Au 31 décembre 2012

Comptes consolidés Au 31 décembre 2012 Comptes consolidés Au 31 décembre 2012 Sommaire COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2012... 3 Compte de résultat consolidé... 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés... 5 Bilan consolidé... 6 État de

Plus en détail

Communiqué de presse FY 2014-2015

Communiqué de presse FY 2014-2015 Communiqué de presse du 29 mai 2015 Huizingen, Belgique Confidentiel jusqu au 29 mai 2015 Communiqué de presse FY 2014-2015 (Résultats pour l exercice clôturé le 31 mars 2015) 1,8 de croissance du chiffre

Plus en détail

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Objectif 1 Une entité peut exercer des activités à l international de deux manières. Elle peut conclure des transactions

Plus en détail

IFRS Etats financiers consolidés abrégés (en milliers d euros)

IFRS Etats financiers consolidés abrégés (en milliers d euros) IFRS Etats financiers consolidés abrégés (en milliers d euros) 1. Compte de résultats consolidé par segment au 30.06.2005 2. Bilan consolidé par segment au 30.06.2005 3. Tableau des flux de trésorerie

Plus en détail

ANNEXE - REGLES ET METHODES COMPTABLES -

ANNEXE - REGLES ET METHODES COMPTABLES - Page : 1 - REGLES ET METHODES COMPTABLES - Permanence des méthodes Changements de méthode : Les engagemetns de retraite sont comptabilisés, désormais, en incluant les charges sociales. La régularisation

Plus en détail

Rapport Financier Annuel 2009 / 2010

Rapport Financier Annuel 2009 / 2010 Rapport Financier Annuel 2009 / 2010 Alpha MOS 20 Av Didier Daurat 31400 Toulouse France Tél : 33 (0)5 62 47 53 80 Fax : 33 (0)5 61 54 56 15 SA au capital de 678 262.40 Euros RCS Toulouse B 389274846 APE

Plus en détail

Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels clos le 31 décembre 2013

Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels clos le 31 décembre 2013 ASSOCIATION «GRANDE TRAVERSEE DES ALPES» Association Loi 1901 Siège social : 6 rue Clôt-Bey 38000 GRENOBLE Cedex Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels clos le 31 décembre 2013 3 Avenue

Plus en détail

Rectificatif du 29 juin 2005 au Document de référence 2004 DEPOSE AUPRES DE L AMF LE 23 MAI 2005 SOUS LE NUMERO D.05-0751

Rectificatif du 29 juin 2005 au Document de référence 2004 DEPOSE AUPRES DE L AMF LE 23 MAI 2005 SOUS LE NUMERO D.05-0751 Rectificatif du 29 juin 2005 au Document de référence 2004 DEPOSE AUPRES DE L AMF LE 23 MAI 2005 SOUS LE NUMERO D.05-0751 Ce rectificatif est disponible sur le site de l AMF ( www.amf-france.org) et auprès

Plus en détail

Comptes de tiers (Classe 4)

Comptes de tiers (Classe 4) Comptes de tiers (Classe 4) Les comptes de tiers, notamment le compte 40 «Fournisseurs et comptes rattachés» et le compte 41 «Clients et comptes rattachés», peuvent être subdivisés pour identifier : les

Plus en détail

VEOLIA ENVIRONNEMENT - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2013

VEOLIA ENVIRONNEMENT - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés 31 décembre 2013 Sommaire ETATS FINANCIERS CONSOLIDES... 1 COMPTES CONSOLIDES... 4 1.1 État de la situation financière consolidée... 4 1.2 Compte de résultat consolidé... 6

Plus en détail