Dangers liés à l électricité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dangers liés à l électricité"

Transcription

1 CUSSTR : Commission Universitaire de Sécurité et Santé au Travail Romande Version 2009 Dangers liés à l électricité Vers

2 Introduction Personnes habilitées à effectuer des travaux d installations électriques D après l Ordonnance sur les Installations électriques à Basse Tension (OIBT), les travaux d installation électrique sont, en principe, effectués par une personne du métier. L Inspection Fédérale des Installations é Courant Fort (IFICF) peut délivrer à l entreprise une autorisation d installer limitée pour certains travaux (entretien, suppression de perturbations, modifications, extensions d installations, exécutions d installations dans des constructions préfabriquées, etc.). Pour cela, ces travaux doivent être réalisés par des collaborateurs de l entreprise remplissant certaines conditions. Monteur-électricien avec plus de 3 ans d expérience pratique ou Personne d une profession de la branche de l électricité avec plus de 5 ans d expérience pratique ou Personne ayant subi avec succès l examen d électricien d exploitation. L IFICF est également compétente pour cet examen d électricien d exploitation. Cadre légal La loi fédérale concernant les installations électriques à faible et à fort courant (loi sur les installations électriques, LIE) et ses ordonnances, les normes et les directives ont pour objectif la protection des personnes et des choses contre les effets de l électricité. L IFICF de l Association Suisse des Electriciens (ASE) contrôle le respect de ces prescriptions. Pour les tâches relevant de la loi sur l assurance accidents (LAA), la Suva peut conclure des accords avec les organisations spécialisées concernées, ce qu elle a fait dans le domaine de l électricité avec l IFICF. Vers

3 Dangers principaux Circuit électrique: principes physiques Le circuit électrique peut être comparé à un réseau de distribution d eau: le tableau suivant récapitule les grandeurs correspondantes. Abrév. Unité Abrév. Pressiondel eausurlacanalisation Tensionélectrique U Volt V Résistancedutuyau= Résistanceélectrique R Ohm Ω Débitd eauparunitédetemps (Intensitédu)courant électrique I Ampè re A Dans le cas d un point d eau, le débit dépend de la pression de l eau et du du tuyau: plus la pression est élevée, plus le débit est important; en outre, plus le du tuyau est faible (plus la résistance est forte), moins le débit est grand. Idem pour le courant électrique. Dans un circuit électrique, le courant dépend de la tension et de la résistance électriques: plus la tension U est élevée, plus le courant I est grand; en outre, plus la résistance R est grande, moins le courant I est important ou, d après la loi d Ohm: La tension électrique U existe toujours entre deux pôles. Dans un réseau de 230 V, il s agit du conducteur de phase («phase», noir ou d une autre couleur) et du conducteur neutre (bleu clair), qui se prolongent jusque dans la prise de courant par deux douilles. Selon le récepteur raccordé (avec une résistance R), un courant I plus ou moins élevé passe dans le circuit électrique fermé qui relie les deux pôles. Vers

4 Si le récepteur situé dans le circuit électrique a une résistance R suffisamment basse (p. ex. en cas de courtcircuit), le courant produit sera alors si élevé que les conducteurs d amenée seront surchargés. Ils peuvent s enflammer sous l effet de leur propre échauffement. Eviter cela, telle est la tâche du fusible qui fond p. ex. dès que le courant atteint un certain nombre d Ampère, ce qui coupe le circuit électrique. Aujourd hui, les nouvelles installations ne sont plus équipées de coupe-circuits à fusibles, mais de disjoncteurs. Ce sont des interrupteurs qui se déclenchent automatiquement en cas de surcharge et peuvent être enclenchés de nouveau manuellement. Le conducteur neutre est relié à la terre au niveau de l introduction dans le bâtiment. Ainsi, le conducteur de phase a, par rapport à la terre, une tension U toujours constante, égale à 230 V. On distingue la: Source : cours d électricité UNIGE par Claude Lagrive Vers

5 Electrisation Le courant ne peut passer que dans un circuit électrique fermé. Normalement, il circule du réseau (conducteur de phase, 230 V) via la prise et le câble électrique jusqu au récepteur et revient au réseau (conducteur neutre). Si l isolation d un appareil électrique ou d un câble d alimentation est endommagée, le boîtier de l appareil défectueux peut alors être sous tension. Si l utilisateur entre en contact avec le boîtier ou si une personne touche directement le conducteur de phase de la prise de courant ou un fil de phase dénudé, le courant essaie de retourner au réseau à travers le corps humain et la terre, car celle-ci est reliée au conducteur neutre. L intensité de ce courant dépend de la résistance du corps humain, de la peau, des vêtements et du retour à la terre. Voir les valeurs du tableau suivant: Résistance Grandeur Abrév./formule Valeur de à Corps humain* Passage par la peau Vêtementssol R K Env. 500 Ω Env Ω R H R B 0 Ω (peau mouillée) 0 Ω (sol en béton mouillé) 4000 Ω (peau sèche) Ω (chaussures sèches à semelles isolantes) Total R tot = R K + R H + R B 500 Ω Ω Courant I = 230 V/R tot 0,46 A = 460 ma 0,015 A = 15 ma * La résistance du corps humain dépend, entre autres, de la tension employée, du parcours du courant à travers le corps, de la taille, du poids, de l état physique, etc., de la personne électrisée. D après le tableau ci-dessus, le courant électrisant peut évoluer dans une grande plage. Etant donné le nombre de facteurs sur lesquels il est quasiment impossible d agir (parcours du courant dans le corps, humidité, etc.), le hasard joue donc un rôle important. Vers

6 Quel courant électrique supporte l être humain? Des situations classiques sont rassemblées dans le tableau suivant. Le facteur temps n est pas indiqué: plus le temps de passage du courant est long, plus les conséquences sont graves. Personne tenant une perceuse dont le boîtier est sous tension Courant électrisant Effet Appareil électrique avec intensité de Mains Chaussures Sol courant comparable Sèches Semelles caoutchouc Bois, sec Dès 1 ma Fourmillement Adaptateur pour radio Humides Semelles cuir Béton 15 à 20 ma Début de crampe Humides Pieds nus Béton 30 à 50 ma Crispation musculaire Humides Sandales mouillées Flaque d eau Au-dessus de 50 ma Rasoir Lampe de 7 à 12 W à faible consommation d énergie Danger de mort Ampoule de 20 W Vers

7 Autres dangers Dangers incendie! Voir incendie. Consignes générales Pourprotégerunepersonne,ilfautempêcherqu uncourantdangereuxpuissecirculerà travers son corps. C est pourquoi les éléments sous tension d une installation électrique sont isolés. Cependant, cela n est pas réalisable pour tous les éléments; en outre, il faut s attendre à une détérioration des isolations. D autres mesures techniques de protection sontdoncnécessaires;toutefois,cesdernièresn offrentpasuneprotectionsuffisantedans touteslessituations. Utilisation Conducteur de protection Un troisième fil, le conducteur de protection (jaune/vert), relie à la terre les éléments métalliques que l on touche sur un appareil électrique (p. ex. boîtiers). Il est amené dans la prise de courant via la borne centrale. En temps normal, il ne conduit pas de courant. Si, suite à la détérioration de l isolation dans l appareil, le boîtier se trouve être sous tension, le circuit électrique sera alors fermé par le biais du conducteur de protection. Il en résulte un courant (de court-circuit) I (K), très élevé selon les circonstances, qui actionne le fusible ou le disjoncteur de protection des conducteurs: le circuit électrique est alors interrompu en quelques fractions de secondes «max 0,4 secondes». Le boîtier de l appareil n est plus sous tension et le risque d une électrisation est évité. Toutefois, une brève électrisation est malgré tout possible avant que le fusible ne fonde! Vers

8 Surisolation Les appareils munis d une surisolation disposent, outre l isolation fonctionnelle, d une isolation supplémentaire. La protection contre les défauts d isolation s en trouve doublée. Ces appareils ont une fiche bipolaire et ne doivent pas être raccordés à un conducteur de protection. Ils sont signalés par un carré double. Si, dans la pratique, p. ex. dans le cas d outils électriques portatifs, la surisolation est recouverte de limailles, de poussière métallique ou de saleté, cela peut s avérer très risqué pour l utilisateur. Surisolation ne signifie pas étanchéité! Vers

9 Dispositif de protection à courant Différentiel-Résiduel DDR (FI) Le Dispositif de protection à courant Différentiel- Résiduel DDR coupe le circuit électrique en 0,3 seconde maximum, dès que le courant de retour circulant dans le conducteur neutre est inférieur au courant passant dans le conducteur de phase et que la différence entre les deux atteint une valeur déterminée. C est le cas lorsque, au cours d une électrisation, un «courant de défaut» (supplémentaire) IF retourne au réseau via une personne et le sol. Il existe des disjoncteurs DDR avec des courants de déclenchement de 10 ou 30 ma (300 ma pour la protection incendie). Leur emploi est obligatoire dans certains domaines, p. ex.: Sur les chantiers, pour toutes les prises de courant 32 A, Insérer tableau «electro-suisse p28. Certains modèles de disjoncteurs DDR peuvent être intégrés dans des boîtes de distribution électrique ou des prises et servir également d adaptateur ou de prise pour raccorder le cordon d alimentation d un appareil ou une rallonge. Tous disposent d un bouton de contrôle permettant de tester régulièrement (p. ex. 2 fois par an) le déclenchement correct du disjoncteur. Depuis que l utilisation des disjoncteurs DDR est obligatoire, le nombre d accidents électriques a diminué de façon significative. Malgré tout, il subsiste des situations où les effets de la protection sont défaillants: p. ex., l emploi d un appareil électrique dans une baignoire isolée peut se révéler mortel, si le courant qui circule à travers la personne revient via le conducteur neutre et non via la terre, en tant que courant de défaut. Transformateur de séparation et très basse tension de sécurité Vers

10 Comme expliqué précédemment, dans un réseau électrique, le conducteur neutre est relié à la terre pour des raisons techniques. Par conséquent, si une personne entre en contact avec la tension électrique, le courant cherchera à retourner au réseau à travers elle également. Le transformateur de séparation interrompt la liaison entre le conducteur neutre et la terre. Suite à cette séparation de protection, le conducteur de phase et le conducteur neutre ne présentent plus de différence de potentiel par rapport à la terre; aucun courant ne circule si l on entre en contact avec un conducteur. Une électrisation ne peut survenir que si le conducteur de phase et le conducteur neutre sont touchés en même temps ou, lorsque deux appareils sont raccordés simultanément, si deux personnes touchent le conducteur de phase et le conducteur neutre. C est pourquoi il ne faut raccorder qu un seul appareil électrique par transformateur de séparation. La protection par transformateur de séparation est judicieuse surtout dans les locaux exigus et conducteurs d électricité (réservoirs, etc.). Elle présente un désavantage: le poids relativement élevé du transformateur. Si, avec les transformateurs de séparation, on réduit la tension à 50 V maximum, on parle alors de très basse tension de sécurité. Dans ce cas, le fait de toucher simultanément le conducteur de phase et le conducteur neutre n entraîne aucun courant dangereux pour l homme. Inconvénient d une telle association: on doit utiliser des appareils électriques portatifs spéciaux (50 V), qui sont plus lourds que ceux fonctionnant avec du 230 V. Vers

11 Consignes particulières Règles à respecter face à l électricité Les mesures techniques de protection ne préservant pas de tout danger, il est essentiel d avoir un comportement correct lorsqu on utilise de l électricité. Voici les règles les plus importantes lors de l emploi d appareils électriques: Cordons de raccordement et fiches Ne pas tirer sur le cordon d alimentation pour débrancher. Les rallonges doivent disposer, à une extrémité, d une fiche mâle et, à l autre, d une prise femelle, toutes deux avec le même nombre de pôles (contacts). Dérouler le câble d alimentation des machines à puissance élevée, afin qu il ne chauffe pas trop (accumulation de chaleur) et ne soit pas ainsi endommagé. Ne pas bricoler de pièces intermédiaires pour câble. Ne pas scier les broches de protection des fiches ou les collerettes de protection des prises mobiles. Attention aux passages et aux torsions du cordon d alimentation (portes, fenêtres). En cas de réparation (autorisée uniquement durant les loisirs), respecter la couleur des conducteurs. Contrôle des outils électriques portatifs avant leur utilisation Fiche, bride de retenue, cordon, boîtier en bon état? En cas de détérioration, ne pas utiliser l appareil, le retirer de la circulation et signaler les défaillances (service technique). L appareil est-il sec et les grilles d aération sont-elles propres? Si «non», d abord sécher et (faire) nettoyer l appareil. Contrôle du fonctionnement: en cas de défaillance, débrancher immédiatement l appareil; ne le faire soi-même que si cela est sans danger. Sinon, ne pas utiliser l appareil et signaler les défaillances (service technique) Vers

12 Emploi d outils électriques portatifs en plein air (construction, montage, etc.) Raccorder l appareil à un disjoncteur DDR: si la boîte de distribution électrique ou la prise de courant n en dispose pas, utiliser un adaptateur DDR ou un rouleau de câble avec disjoncteur de protection DDR. Porter des chaussures isolantes (semelles en caoutchouc). Jamais pieds nus. Si possible, ne pas employer d appareils électriques et de rallonges avec les mains mouillées, dans un environnement humide ou sous la pluie. Si le dispositif de couplage n est pas étanche, le poser sur un support sec. Ne pas exposer les appareils «normaux» à la poussière et à l humidité. Que faire si le disjoncteur DDR, le disjoncteur de protection des conducteurs ou le fusible se déclenche? 1. Eteindre l appareil. 2. Remplacer le fusible défectueux par un autre du même type (ne pas «rafistoler» provisoirement), puis réactiver le disjoncteur DDR ou de protection des conducteurs. 3. Ré-enclencher l appareil. 4. Si le fusible ou le disjoncteur se déclenche à nouveau: éteindre l appareil, le mettre hors service et le faire contrôler/réparer. Si, malgré tout, un accident survient: mesures de sauvetage Après un accident électrique à basse tension, il faut procéder comme suit: 1. Libérer l accidenté du circuit électrique sans se mettre en danger, p. ex.: couper le courant avec l interrupteur, débrancher l appareil, tirer l accidenté avec des vêtements secs, etc. depuis un endroit isolé. 2. Premiers secours: placer l accidenté en position latérale, respiration bouche à nez, massage cardiaque. 3. Appeler un médecin. Vers

13 Prévention Surveillance/vérification Seul du personnel qualifié muni d une autorisation peut effectuer des travaux d installation (cf. OIBT, art. 12 ss.). En cas de travaux sur une installation électrique il convient de se référer à la règle des 5 doigts. 1.- déclencher et ouvrir les sectionneurs de toutes parts 2.- Assurer contre le réenclenchement 3.- Vérifier l absence de tension 4.- Mettre en court-circuit et à la terre 5.- Protéger des parties voisines restées sous tension Les anciennes installations électriques qui ne garantissent plus la sécurité des personnes et des choses doivent être contrôlées d après les normes techniques les plus récentes. Selon l ordonnance sur les installations à basse tension (OIBT), l exploitant de réseau a l obligation de faire effectuer le contrôle selon une périodicité en relation avec l affection du bâtiment. Voir tableau ci-dessous. Insérer tableau des périodicités Organiser un contrôle régulier des machines/appareils/câbles électriques Etat actuel: définir clairement qui contrôle quoi, quand, à quel intervalle, comment? Selon le type d entreprise/la taille/l organisation et les appareils: nommer un contrôleur, fixer la périodicité des contrôles, leur contenu et les moyens utilisés. Contrôleurs éventuels: électricien d exploitation, magasinier qualifié, spécialiste externe (p. ex. un installateur électricien avec diplôme fédéral). Périodicité éventuelle: selon l utilisation, quotidienne, hebdomadaire, mensuelle. Contrôle visuel : contrôle de la documentation technique, schémas, inscriptions, indentification, choix du matériel en tenant compte des locaux, protection contre les contacts, accessibilité, protection incendie et réglage des protections. Mesures : Mesures d isolement, fonctionnement des DDR, Contrôle des mises à terre (PE, PA, ZPA). Tension de service et champ tournant. Tension de défaut et chute de tension. Vers

14 Essais Fonctionnels: Groupes de secours, fonctionnement des DDR etc... Equipements de sécurité tels qu arrêt d urgence verrouillage etc Rapport : Mise à disposition des rapports de mesures et de sécurité. Formation des collaborateurs Règles à respecter Pas d installations électriques bricolées («provisoires»)! Les rallonges ne doivent pas se transformer en obstacles dangereux. Protéger fiches, appareils et installations électriques de la pluie, de l humidité et de la poussière. Achat d appareils et de matériel électrique S assurer que la déclaration de conformité est fournie. Si elle n est pas disponible, choisir un autre produit ou effectuer un contrôle. Vers

15 Statistiques utiles La statistique des accidents montre que les accidents électriques sont relativement rares en Suisse; toutefois, ils sont souvent mortels: (année 2004) Type d accident Nombre d accidents Morts par an Tous les accidents LAA Env. 0,1% (3,3 millions d assurés, travail et loisirs) Accidents électriques déclarés Total 88 3 Env. 3% Vers

16 Référence : Ce chapitre est basé notamment sur le cours CFST/SUVA 2000 Publications complémentaires SUVA CSST 65.f Installations électriques sur les chantiers CSST 103.f Le couplage de protection à courant de défaut CSST 116.f Mesures de protection lors de l emploi d outils électriques portatifs CSST 121.f Mesures de protection pour les monteurs-électriciens 1863.f Règles relatives à la mise en œuvre de grues et de machines de chantier à proximité de lignes électriques aériennes Electrosuisse Tel Luppmenstrasse 1 CH-8320 Fehraltorf Association des entreprises électriques suisses Vers

*********************************

********************************* NOM :... PRENOM :... Qualité :... ********************************* Présentation du contrôle des acquis pour la formation à l habilitation électrique de niveau ELECTRICIEN EXECUTANT B1V BASSE TENSION TEST

Plus en détail

ELECTRICITE. Introduction

ELECTRICITE. Introduction Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Introduction ELECTRICITE L'utilisation de l'énergie électrique est devenue tellement courante que nul ne saurait

Plus en détail

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 25

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 25 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 25 HYGIENE ET SÉCURITÉ DÉCEMBRE 2002 Robin EMERIT Technicien en équipements électrique et énergie Tel : 02 38 79 46 74 Francis MINIER Inspecteur d Hygiène

Plus en détail

L ÉLECTROCUTION Intensité Durée Perception des effets 0,5 à 1 ma. Seuil de perception suivant l'état de la peau 8 ma

L ÉLECTROCUTION Intensité Durée Perception des effets 0,5 à 1 ma. Seuil de perception suivant l'état de la peau 8 ma TP THÈME LUMIÈRES ARTIFICIELLES 1STD2A CHAP.VI. INSTALLATION D ÉCLAIRAGE ÉLECTRIQUE SÉCURISÉE I. RISQUES D UNE ÉLECTROCUTION TP M 02 C PAGE 1 / 4 Courant Effets électriques 0,5 ma Seuil de perception -

Plus en détail

l électricité chez vous en toute sécurité

l électricité chez vous en toute sécurité l électricité chez vous en toute sécurité Qu est-ce que Promotelec? Association à but non lucratif, Promotelec groupe : Électricité de France, les organisations professionnelles nationales d installateurs

Plus en détail

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE SARL CLAUDE MOREAU 401 rue de Bordeaux 16000 ANGOULEME Tél. : 05 45 94 10 94 - Fax : 05 45 94 66 57 http://www.claude-moreau-diagnostic.com ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE Date de la mission

Plus en détail

Electrocinétique Livret élève

Electrocinétique Livret élève telier de Physique Secondaire supérieur Electrocinétique Livret élève ouquelle Véronique Pire Joëlle Faculté des Sciences Diffusé par Scienceinfuse, ntenne de Formation et de Promotion du secteur Sciences

Plus en détail

en toute sécurité Votre habitation La sécurité repose sur

en toute sécurité Votre habitation La sécurité repose sur ma solution TRANQUILLITÉ LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Votre habitation en toute sécurité Pour vivre en toute sérénité et vous protéger contre tous risques électriques, votre installation doit respecter quelques

Plus en détail

Manuel de l utilisateur

Manuel de l utilisateur Manuel de l utilisateur Borne de recharge de niveau 2 pour véhicule électrique EVC30T/EVC30T-IN ELMEC inc. JUIN 2014 (REV8) Table des matières 1 Aperçu... 2 2 Liste des pièces... 3 3 Spécifications...

Plus en détail

SYSTÈME DE CONTRÔLE SOLAIRE LX-220 Installation et mode d emploi

SYSTÈME DE CONTRÔLE SOLAIRE LX-220 Installation et mode d emploi SYSTÈME DE CONTRÔLE SOLAIRE LX-220 Installation et mode d emploi IMPORTANTES CONSIGNES DE SÉCURITÉ LISEZ ET OBSERVEZ TOUTES LES CONSIGNES CONSERVEZ CES CONSIGNES EN LIEU SÛR AVERTISSEMENT Avant d installer

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION

MANUEL D UTILISATION MANUEL D UTILISATION Table des matières Sécurité du produit 3 Mesures de précautions 4 Exigences électriques 5 Dépannage 5 Caractéristiques de My Rotisserie 6 Caractéristiques de My Rotisserie 7 Diagramme

Plus en détail

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Numéro de dossier : Norme méthodologique employée : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : 15/0205/MOR AFNOR XP C 16-600 (février

Plus en détail

Installation électrique du logement

Installation électrique du logement FICHE TECHNIQUE Installation électrique du logement 2 CONNAÎTRE > Courant électrique > Fourniture du courant, abonnement > Eléments constitutifs d une installation électrique d habitation > Compteur de

Plus en détail

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE En application de l arrêté du 4 avril 2011 et de la norme XP C16-600 Réf dossier n 100512.4204 A Désignation du ou des immeubles bâti(s) LOCALISATION DU

Plus en détail

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Numéro de dossier : Norme méthodologique employée : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : 02249-AGRASC-10-13 AFNOR XP C 16-600

Plus en détail

Transport et distribution de l énergie électrique

Transport et distribution de l énergie électrique Transport et distribution de l énergie électrique Distribution Basse-tension 29/09/2011, Liège NGUYEN Huu-Minh Transport et Distribution de l Énergie Électrique, Institut Montefiore, Université de Liège,

Plus en détail

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle SOMMAIRE 1/ CONSIGNES DE SECURITE Avertissements importants 03 2/ INSTALLATION DE VOTRE LAVE-VAISSELLE Appareil non encastré 04 Appareil encastré 04 Appareil encastré

Plus en détail

HA863RK CENTRALE ALARME 3 ZONES + INTERRUPTEUR À CLÉ

HA863RK CENTRALE ALARME 3 ZONES + INTERRUPTEUR À CLÉ HA863RK CENTRALE ALARME 3 ZONES + INTERRUPTEUR À CLÉ Merci d'avoir choisi ce produit EUROPSONIC. Avant toute utilisation, veuillez lire attentivement la notice. Ce produit a été testé et emballé correctement

Plus en détail

Chapitre 3 CONDUCTEURS ET ISOLANTS

Chapitre 3 CONDUCTEURS ET ISOLANTS Chapitre 3 CONDUCTEURS ET ISOLANTS Circuit à réaliser Réalisez les circuits ci-dessous, constitué d une lampe (ou une D.E.L. qui est plus sensible que la lampe), une pile et des objets conducteurs ou isolants.

Plus en détail

AMELIORER LE RESULTAT DE VOTRE DIAGNOSTIC ELECTRIQUE GUIDE DES RECOMMANDATIONS

AMELIORER LE RESULTAT DE VOTRE DIAGNOSTIC ELECTRIQUE GUIDE DES RECOMMANDATIONS 2012 AMELIORER LE RESULTAT DE VOTRE DIAGNOSTIC ELECTRIQUE GUIDE DES RECOMMANDATIONS VOUS VENDEZ VOTRE BIEN IMMOBILIER? INFO CONSEIL Diagnostic vous donne les Informations nécessaires et indispensables

Plus en détail

Style 7T. Afficheur température

Style 7T. Afficheur température Style 7T Afficheur température INSTRUCTIONS D INSTALLATION ET DE MISE EN SERVICE B.P. 1 49340 TRÉMENTINES FRANCE Tél. : 02 41 71 72 00 Fax : 02 41 71 72 01 www.bodet.fr Réf.: 606274 D S assurer à réception

Plus en détail

LES DANGERS DU COURANT ELECTRIQUE

LES DANGERS DU COURANT ELECTRIQUE Leçon 2 Technologie Page 1 LES DANGERS DU COURANT ELECTRIQUE 1 - Faits divers parus dans la presse sur des accidents d origine électrique En jouant près de chez lui à Paris Un enfant est électrocuté par

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES MODÈLE A. De fabrication robuste, il est composé d un réservoir en acier doux où en acier inoxydable (stainless steel).

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES MODÈLE A. De fabrication robuste, il est composé d un réservoir en acier doux où en acier inoxydable (stainless steel). CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES MODÈLE A De fabrication robuste, il est composé d un réservoir en acier doux où en acier inoxydable (stainless steel). Le réservoir galvanisé augmente l espérance de vie du chauffe-eau.

Plus en détail

Centrale d alarme DA996

Centrale d alarme DA996 Centrale d alarme DA996 Référence : 7827 La DA-996 est une centrale d alarme pour 6 circuits indépendants les uns des autres, avec ou sans temporisation, fonctions 24 heures, sirène, alerte et incendie.

Plus en détail

Animateurs de la formation

Animateurs de la formation FNEBTP / CSNER F O R M A T I O N 2 0 1 1 : I N S T A L L A T I O N & M A I N T E N A C E D E S S Y S T È M E S P V Animateurs de la formation Rachid Mokni Ingénieur rachid@khadamet.net Néji AMAIMIA Ingénieur

Plus en détail

Mode d emploi de la table lift eq II à réglage en hauteur électrique

Mode d emploi de la table lift eq II à réglage en hauteur électrique Mode d emploi de la table lift eq II à réglage en hauteur électrique Sommaire Caractéristiques techniques 2 Consignes générales 3 4 Symboles 3 Utilisation conforme 3 Contenu de la livraison 3 Transport

Plus en détail

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION La liaison entre le coffret d extérieur (en limite de propriété, accessible depuis le domaine public) et le panneau de contrôle situé dans la gaine technique de logement

Plus en détail

STEAMY MINI. Nous vous félicitons pour l acquisition de l appareil «STEAMY - MINI», un appareil de grande qualité.

STEAMY MINI. Nous vous félicitons pour l acquisition de l appareil «STEAMY - MINI», un appareil de grande qualité. REITEL Feinwerktechnik GmbH Senfdamm 20 D 49152 Bad Essen Allemagne Tel. (++49) 5472/94 32-0 Fax: (++49) 5472/9432-40 Mode d emploi STEAMY MINI Cher client, Nous vous félicitons pour l acquisition de l

Plus en détail

Le diagnostic électrique obligatoire

Le diagnostic électrique obligatoire Tout ce qu il faut savoir sur le nouveau dispositif Le diagnostic électrique obligatoire e quoi s agit-il? À quoi sert-il? Que faire en cas d anomalie? Explications Vous envisagez de vendre ou d acquérir

Plus en détail

45610/ZW2001/ZW2002. Interrupteur auxiliaire de commande d éclairage sans fil de la marque GE

45610/ZW2001/ZW2002. Interrupteur auxiliaire de commande d éclairage sans fil de la marque GE 45610/ZW2001/ZW2002 Interrupteur auxiliaire de commande d éclairage sans fil de la marque GE Cet interrupteur auxiliaire est une composante du système de commande d éclairage Z-Wave de la marque GE et

Plus en détail

PROTECTION DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION RACCORDEES AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION BT

PROTECTION DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION RACCORDEES AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION BT PROTECTION DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION RACCORDEES AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION BT 1. Généralités... 3 1.1. Objet de la protection de découplage... 3 1.2. Approbation et vérification par le Distributeur

Plus en détail

Notice de montage et d utilisation

Notice de montage et d utilisation BECK-O-TRONIC 5 Version : Centronic fr Notice de montage et d utilisation Commande de porte Informations importantes pour: l'installateur / l'électricien / l'utilisateur À transmettre à la personne concernée!

Plus en détail

Sciences physiques Stage n

Sciences physiques Stage n Sciences physiques Stage n C.F.A du bâtiment Ermont 1 Activité 1 : 1) Observer les plaquettes d appareils électriques suivantes et relever les indications utiles pour un utilisateur quelconque : Four électrique

Plus en détail

Les régimes du neutre

Les régimes du neutre Chapitre 1 Les régimes du neutre Dans tout système triphasé Haute ou Basse Tension existent trois tensions simples, mesurées entre chacune des phases et un point commun appelé "point neutre". Physiquement,

Plus en détail

KeContact P20-U Manuel

KeContact P20-U Manuel KeContact P20-U Manuel Remarques générales à propos de ce manuel Ce manuel contient des informations et des mises en garde sur les dangers potentiels. La signification des symboles utilisés est la suivante

Plus en détail

Manuel - Campetto 4 distributeur électrique souterrain

Manuel - Campetto 4 distributeur électrique souterrain Manuel - Campetto 4 distributeur électrique souterrain Mentions légales: GIFAS-ELECTRIC GmbH CH-9424 Rheineck www.gifas.ch Sous réserve d'erreurs et de modifications techniques. Ce manuel est propriété

Plus en détail

Affaire n : 2 282 131 N/Réf : CB623/2010/272/BC/CD Rapport émis par : B. COZE Rueil-Malmaison, le 7 mars 2011

Affaire n : 2 282 131 N/Réf : CB623/2010/272/BC/CD Rapport émis par : B. COZE Rueil-Malmaison, le 7 mars 2011 BUREAU VERITAS 5 bd Marcel POURTOUT 92563 RUEIL MALMAISON CEDEX Urbania Val d Ouest 38 rue Albert Sarraut 78000 VERSAILLES Téléphone :01 47 52 49 70 Télécopie : 01 47 77 03 22 A l attention de Mme ALILI

Plus en détail

Fiche 1 (Observation): Définitions

Fiche 1 (Observation): Définitions Fiche 1 (Observation): Définitions 1. Introduction Pour définir et expliquer de manière simple les notions d'électricité, une analogie est faite cidessous avec l écoulement de l'eau dans une conduite.

Plus en détail

ELECTRICIEN. 1. Explications. 1.1. Tâches effectuées par un électricien. 1.2. Les facteurs de risque électrique

ELECTRICIEN. 1. Explications. 1.1. Tâches effectuées par un électricien. 1.2. Les facteurs de risque électrique Prévention et Intérim 1. Explications 1.1. Tâches effectuées par un électricien L électricien est la personne qui installe, entretient, répare, protège, les installations électriques domestiques et industrielles.

Plus en détail

7 bis impasse Denis Dulac - 94700 Maisons-Alfort FRANCE Tél. : 01 43 68 06 13 / Fax : 01 43 68 66 09 @ : promattex@promattex.com www.promattex.

7 bis impasse Denis Dulac - 94700 Maisons-Alfort FRANCE Tél. : 01 43 68 06 13 / Fax : 01 43 68 66 09 @ : promattex@promattex.com www.promattex. 7 bis impasse Denis Dulac - 94700 Maisons-Alfort FRANCE Tél. : 01 43 68 06 13 / Fax : 01 43 68 66 09 @ : promattex@promattex.com www.promattex.com NOTICE DB-30 Ce manuel de montage contient les éléments

Plus en détail

Haut-parleur Bluetooth sans fil BTX450

Haut-parleur Bluetooth sans fil BTX450 Haut-parleur Bluetooth sans fil BTX450 Mode d emploi 2012 Kinivo LLC. Tous droits réservés. Kinivo est une marque de Kinivo LLC. Le mot Bluetooth et le logo Bluetooth sont des marques déposées de Bluetooth

Plus en détail

AUTOPORTE III Notice de pose

AUTOPORTE III Notice de pose AUTOPORTE III Notice de pose Vous avez acquis le système AUTOPORTE, nous vous en remercions. Veuillez lire attentivement cette notice, vous serez à même de faire fonctionner correctement ce système. FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE Nom.. Prénom.. Monte charge de cuisine Réalisation /0 Mise en service /0 Dépannage /0 PRESENTATION DU MONTE CHARGE M ~ S0 (Atu) S (appel pour monter) S (descente) H (descendez les déchets S.V.P.!) Sh Salle

Plus en détail

PRECAUTIONS IMPORTANTES

PRECAUTIONS IMPORTANTES D90 Mode d emploi Ne mettez l appareil en marche qu après avoir pris connaissance de ce mode d emploi et des conseils de sécuritémentionnés en pages 3 et 4! PRECAUTIONS IMPORTANTES Lors de l utilisation

Plus en détail

ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE 250 834 RCS Limoges31/12/2013XFR 0050627LI et XFR0048625FI09A BATIMENT C 1 AVENUE NEIL ARMSTRONG 33700 MERIGNAC Tel : Fax : A ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Articles L 134-7 et R 134-10

Plus en détail

Pose avec volet roulant

Pose avec volet roulant Pose avec volet roulant Coffre volet roulant Coulisse MONTAGE 2 PERSONNES MINIMUM La quincaillerie 4,2 x 25 Les outils (x 10) 3,5 x 9,5 (x 10) (x 1) (x 4) 3 2 1 (x 1) (x 4) 7 1 Positionnez les coulisses

Plus en détail

Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième

Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième Objectifs : - Savoir que : o Le watt (W) est l unité de puissance o Le joule (J) est l unité de l énergie o L intensité du courant électrique

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE 1 La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

Petit guide pratique de dépannage du système d alerte centralisée (modèles de 1980 à 1988)

Petit guide pratique de dépannage du système d alerte centralisée (modèles de 1980 à 1988) Petit guide pratique de dépannage du système d alerte centralisée (modèles de 1980 à 1988) Le système d alerte centralisée de la 928 est destiné a présenter au conducteur toute anomalie de fonctionnement

Plus en détail

Terminal Satellite Consignes de Sécurité

Terminal Satellite Consignes de Sécurité Terminal Satellite Consignes de Sécurité Introduction Introduction Ce document énumère les consignes de sécurité à respecter lors de l installation de votre modem ou terminal satellite. Les consignes de

Plus en détail

1- Maintenance préventive systématique :

1- Maintenance préventive systématique : Page 1/9 Avant toute opération vérifier que le système soit correctement consigné. Avant de commencer toute activité, vous devez être en possession d une attestation de consignation 1- Maintenance préventive

Plus en détail

Le circuit électrique

Le circuit électrique BULLETIN SPÉCIAL N 2 Le circuit électrique Théorie un peu de réflexion Intro L électricité est une source d énergie. Une énergie que l on peut facilement transformer en mouvement, lumière ou chaleur. L

Plus en détail

Guide de sécurité électrique à l intention des entrepreneurs. Nous travaillons tous à faire du Nouveau-Brunswick une province plus sûre.

Guide de sécurité électrique à l intention des entrepreneurs. Nous travaillons tous à faire du Nouveau-Brunswick une province plus sûre. Guide de sécurité électrique à l intention des entrepreneurs Nous travaillons tous à faire du Nouveau-Brunswick une province plus sûre. L électricité a transformé notre société. Imaginez une vie moderne

Plus en détail

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens Automate d'éclairage de cage d'escaliers rail DIN N de commande : 0821 00 Module à impulsion N de commande : 0336 00 Manuel d utilisation 1 Consignes de sécurité L'intégration et le montage d'appareillages

Plus en détail

cod. 7.300.0231-09-07

cod. 7.300.0231-09-07 cod. 7.300.0231-09-07 CONSIGNES DE SECURITE Veuillez lire attentivement toutes les instructions avant l'utilisation de cet appareil et les respecter scrupuleusement. Nous déclinons toute responsabilité

Plus en détail

Liste de caractéristiques des tableaux de répartition. Meilleure qualité, valeur ajoutée et davantage de solutions résidentielles

Liste de caractéristiques des tableaux de répartition. Meilleure qualité, valeur ajoutée et davantage de solutions résidentielles Liste de caractéristiques des tableaux de répartition Meilleure qualité, valeur ajoutée et davantage de solutions résidentielles Tableaux de répartition QO les meilleurs au monde Une comparaison des produits

Plus en détail

ORGANISATION MODULAIRE C.A.P. PROELEC

ORGANISATION MODULAIRE C.A.P. PROELEC ORGANISATION MODULAIRE C.A.P. PROELEC Rapport réalisé avec le soutien du fonds social européen (FSE) DAFCO Formation continue Académie de Reims 2010 ORGANISATION MATÉRIELLE Mesureurs : - voltmètre, - pince

Plus en détail

Protection des matériels et des personnes dans les installations électriques

Protection des matériels et des personnes dans les installations électriques Protection des matériels et des personnes dans les installations électriques Pour protéger une installation électrique ou les personnes qui l'utilisent, il va falloir détecter les défauts (surcharge, courts-circuits,

Plus en détail

CORRIGÉS DES EXERCICES

CORRIGÉS DES EXERCICES Physique L ÉNERIE DANS LES CIRCUITS ÉLECTRIQUES CORRIÉS DES EXERCICES 2011 L'ENERIE DANS LES CIRCUITS ELECTRIQUES Corrigés des exercices Corrigés des exercices relatifs à l objectif 1 Modéliser les transformations

Plus en détail

Centrale de surveillance ALS 04

Centrale de surveillance ALS 04 Centrale de surveillance ALS 04 Notice d'installation et d'utilisation Version 1.0 - B 6 rue Alory 35740 Pacé France Tel : +33 (0) 2 99 60 16 55 Fax : +33 (0) 2 99 60 22 29 www.sodalec.fr - 1 - Notice

Plus en détail

UNITE A TRANSLATION MANUEL D UTILISATION

UNITE A TRANSLATION MANUEL D UTILISATION UNITE A TRANSLATION Linéa 2 MANUEL D UTILISATION SOMMAIRE 1 Usage... 3 2 Conseils de sécurité... 4 3 Précautions d usage... 4 4 Précautions relatives à l installation... 5 5 Conseils d utilisation... 6

Plus en détail

EXEMPLES D ADÉQUATION ENTRE LES COMPÉTENCES, LES TRAVAUX RÉALISÉS ET LES SYMBOLES POSSIBLES

EXEMPLES D ADÉQUATION ENTRE LES COMPÉTENCES, LES TRAVAUX RÉALISÉS ET LES SYMBOLES POSSIBLES EXEMPLES D ADÉQUATION ENTRE LES COMPÉTENCES, LES TRAVAUX RÉALISÉS ET LES SYMBOLES POSSIBLES Evaluation du niveau de compétences de l agent en électricité Qualification Inscriptions possibles Non électricien

Plus en détail

V-ZUG SA. Hotte d aspiration DW-E. Mode d emploi

V-ZUG SA. Hotte d aspiration DW-E. Mode d emploi V-ZUG SA Hotte d aspiration DW-E Mode d emploi Merci d avoir porté votre choix sur l un de nos produits. Votre nouvel appareil répond aux exigences les plus élevées et son utilisation est des plus simples.

Plus en détail

Chap3 Puissance et énergie électrique.

Chap3 Puissance et énergie électrique. Chap3 Puissance et énergie électrique. Items Connaissances Acquis Puissance nominale d un appareil. Unité de puissance du Système international (SI). Ordres de grandeur de puissances électriques domestiques.

Plus en détail

ACS-30-EU-PCM2-x-32A Régulation et surveillance du traçage électrique des bâtiments commerciaux et résidentiels pour divers domaines d application

ACS-30-EU-PCM2-x-32A Régulation et surveillance du traçage électrique des bâtiments commerciaux et résidentiels pour divers domaines d application ACS-0-EU-PCM-x-A Régulation et surveillance du traçage électrique des bâtiments commerciaux et résidentiels pour divers domaines d application Module de régulation et de distribution de l alimentation

Plus en détail

MANUEL D INSTRUCTIONS

MANUEL D INSTRUCTIONS MANUEL D INSTRUCTIONS de l aspirateur ASP L ATTENTION : lire le manuel d instructions avant toute utilisation de l appareil. Instructions d origine ASP L Manuel d instruction de l aspirateur ASP L Manuel

Plus en détail

Manuel d utilisation pour la Presse à Transfert Grand Format Pneumatique Double Poste

Manuel d utilisation pour la Presse à Transfert Grand Format Pneumatique Double Poste Manuel d utilisation pour la Presse à Transfert Grand Format Pneumatique Double Poste GF-8060P2A N de série de l appareil : ZI des Chanoux - 25, rue Louis Ampère 93330 Neuilly-sur-Marne FRANCE Tél. : +33

Plus en détail

Le guide de l électricien

Le guide de l électricien Jacques HOLVECK Le guide de l électricien Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11575-X Sommaire Introduction........................................................1 1. Conception et structure d'une installation...................

Plus en détail

L électricité d une habitation

L électricité d une habitation Maison : http://www.ttechno.fr/capet/appeda VUE 3D de la maison http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 1 Sommaire automatique http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 2 Le tableau électrique : Les règles s appliquant

Plus en détail

Déclencheurs manuels d alarme interactifs Adress +

Déclencheurs manuels d alarme interactifs Adress + Cerberus Déclencheurs manuels d alarme interactifs Adress + DM1132 D Déclencheur manuel d alarme pour le système de détection incendie interactif Adress + de Cerberus D Identification individuelle des

Plus en détail

POWERSCRUBBER. BONA NV/SA - Leuvensesteenweg 510 B5-1930 Zaventem T. 02/721 27 59 - F. 02/721 17 11

POWERSCRUBBER. BONA NV/SA - Leuvensesteenweg 510 B5-1930 Zaventem T. 02/721 27 59 - F. 02/721 17 11 POWERSCRUBBER BONA NV/SA - Leuvensesteenweg 510 B5-1930 Zaventem T. 02/721 27 59 - F. 02/721 17 11 infobelgium@bona.com - www.bona.com 1 Verrouillage réservoir d eau propre 14 Réservoir d eau sale 2 Commutateur

Plus en détail

AMPLIFICATEUR DE PUISSANCE 4 CANAUX AUDIO POLE MULTI 400 4 CHANNEL POWER AMPLIFIER MULTI 400 MODE D'EMPLOI

AMPLIFICATEUR DE PUISSANCE 4 CANAUX AUDIO POLE MULTI 400 4 CHANNEL POWER AMPLIFIER MULTI 400 MODE D'EMPLOI AMPLIFICATEUR DE PUISSANCE 4 CANAUX AUDIO POLE MULTI 400 4 CHANNEL POWER AMPLIFIER MULTI 400 MODE D'EMPLOI CONSIGNES DE SECURITE ATTENTION: LIRE ATTENTIVEMENT LES INSTRUCTIONS QUI SUIVENT CAUTION RISQUE

Plus en détail

ALPES TECHNOLOGIES Notice d installation des batteries de condensateurs ALPISTATIC équipées du régulateur ALPTEC 11ST

ALPES TECHNOLOGIES Notice d installation des batteries de condensateurs ALPISTATIC équipées du régulateur ALPTEC 11ST Notice d installation des batteries de condensateurs ALPISTATIC équipées du régulateur ALPTEC 11ST Protection - raccordements Mise en service Maintenance Réf : 2007-ST-01 Page 1 SOMMAIRE I - PROTECTION

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG Version 1.0 1 Avant-propos Ce guide de bonnes pratiques a été préparé pour fournir des informations concernant la collecte

Plus en détail

UPS003LSM MODULE DE DÉTECTION DE CHARGE D ALIMNTATION SANS INTERRUPTION MODE D EMPLOI

UPS003LSM MODULE DE DÉTECTION DE CHARGE D ALIMNTATION SANS INTERRUPTION MODE D EMPLOI UPS003LSM PA27224A01 Rév.: 02 3-2014 MODULE DE DÉTECTION DE CHARGE D ALIMNTATION SANS INTERRUPTION MODE D EMPLOI Panduit Corp. 2014 Traduction des instructions d origine AFIN DE RÉDUIRE LE RISQUE DE BLESSURES,

Plus en détail

Aspirateur sans sac. Réf: EV-500-S20 / Modèle: OCEAVCDC22GR MANUEL D UTILISATION

Aspirateur sans sac. Réf: EV-500-S20 / Modèle: OCEAVCDC22GR MANUEL D UTILISATION Aspirateur sans sac Réf: EV-500-S20 / Modèle: OCEAVCDC22GR MANUEL D UTILISATION MISES EN GARDE IMPORTANTES Lire attentivement le manuel d'instructions avant de vous servir de cet appareil. Conserver le

Plus en détail

Système de surveillance vidéo

Système de surveillance vidéo Conrad sur INTERNET www.conrad.fr N O T I C E Version 12/01 Entretien Pour un fonctionnement correct de votre système de surveillance vidéo, prenez note des conseils suivants : 1/ Tenez la caméra et le

Plus en détail

Module de fonction. SM10 Module solaire pour EMS. Instructions de service 6 720 801 042 (2012/02) FR

Module de fonction. SM10 Module solaire pour EMS. Instructions de service 6 720 801 042 (2012/02) FR Module de fonction SM10 Module solaire pour EMS Instructions de service FR Sommaire 1 Sécurité.......................................3 1.1 Remarque...................................3 1.2 Utilisation conforme.............................3

Plus en détail

Sécurité électrique et réglementation

Sécurité électrique et réglementation Diapo 1 Sécurité électrique et réglementation Frédéric ELIE, septembre 2004 Les dangers de l électricité et la sécurité électrique requise lors des interventions sur des installations électriques sont

Plus en détail

Variateur radio universel encastrable Art. No.: 0809 00

Variateur radio universel encastrable Art. No.: 0809 00 Art. o.: 0809 00 Fonction e variateur radio universel encastrable est un composant du système radiobus. Il permet la commutation et la variation d intensité lumineuse de diverses charges électriques dès

Plus en détail

KIT SOLAIRE EVOLUTIF DE BASE

KIT SOLAIRE EVOLUTIF DE BASE PARALLELE ENERGIE KIT SOLAIRE EVOLUTIF DE BASE Ce kit solaire est un système solaire facile à utiliser. Il s agit d un «générateur solaire» qui convertit la lumière du soleil en électricité, et qui peut

Plus en détail

GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle

GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle SOMMAIRE 1 / CONSIGNES DE SECURITE Avertissements importants 03 Dimensions d encastrement 04 Inventaire des pièces livrées 04 Raccordement à l eau 05 Evacuation des

Plus en détail

Aspirateur avec sac. Réf: EV-100-S18 / Modèle: CEVC180ASB MANUEL D UTILISATION

Aspirateur avec sac. Réf: EV-100-S18 / Modèle: CEVC180ASB MANUEL D UTILISATION Aspirateur avec sac Réf: EV-100-S18 / Modèle: CEVC180ASB MANUEL D UTILISATION 1 MISES EN GARDE IMPORTANTES Lire attentivement le manuel d'instructions avant de vous servir de cet appareil. Conserver ce

Plus en détail

Physique, chapitre 8 : La tension alternative

Physique, chapitre 8 : La tension alternative Physique, chapitre 8 : La tension alternative 1. La tension alternative 1.1 Différence entre une tension continue et une tension alternative Une tension est dite continue quand sa valeur ne change pas.

Plus en détail

MODE D EMPLOI AC1F. www.primo-elektro.be

MODE D EMPLOI AC1F. www.primo-elektro.be MODE D EMPLOI aspirateur DE CENDRES AC1F www.primo-elektro.be AC1F www.primo-elektro.be CARTE DE GARANTIE Chère cliente, cher client, Nos produits sont soumis à des contrôles de qualité rigoureux. Si malgré

Plus en détail

HABILITATION ELECTRIQUE

HABILITATION ELECTRIQUE HABILITATION ELECTRIQUE N de déclaration d activité : 22 600 288 660 // Téléphone : 09 81 78 92 25 // directeur.groupemab@gmail.com 96 PREPARATION A L HABILITATION H0V-B0 - Etre capable d accéder sans

Plus en détail

Le Diagnostic électrique Obligatoire, c est simple quand on nous guide!

Le Diagnostic électrique Obligatoire, c est simple quand on nous guide! Pour un habitat sûr Vous envisagez de vendre ou d acquérir un logement? Le Diagnostic électrique Obligatoire, c est simple quand on nous guide! Le Diagnostic électrique Obligatoire Le risque électrique

Plus en détail

Bloc centrale Merten. Code : 000456048. Conrad sur INTERNET www.conrad.fr. Version 04/15. Caractéristiques techniques

Bloc centrale Merten. Code : 000456048. Conrad sur INTERNET www.conrad.fr. Version 04/15. Caractéristiques techniques Conrad sur INTERNET www.conrad.fr 1) Sélection des scénarios de panique : appuyez brièvement sur le bouton-poussoir mécanique (bouton panique). 2) Réglage des positions (Haut/Bas) des stores que vous souhaitez

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION. Masque de soudage protecteur de vision

NOTICE D UTILISATION. Masque de soudage protecteur de vision NOTICE D UTILISATION Masque de soudage protecteur de vision Attention : Lire attentivement le présent manuel dans son intégralité avant d utiliser le masque de soudage. Table des matières GUIDE DE L UTILISATEUR

Plus en détail

Régulation du varimat WR I.7.3. Description du système

Régulation du varimat WR I.7.3. Description du système Description du système En cas de combinaison de systèmes de chauffage par le sol et par radiateurs, les températures nécessaires pour le chauffage par le sol sont généralement plus faibles que celles nécessaires

Plus en détail

Gestion et entretien des Installations Electriques BT

Gestion et entretien des Installations Electriques BT Durée : 5 jours Gestion et entretien des Installations Electriques BT Réf : (TECH.01) ² Connaître les paramètres d une installation basse tension, apprendre les bonnes méthodes de gestion et entretien

Plus en détail

BUNN VPR VPS MANUEL D UTILISATION ET D ENTRETIEN BUNN-O-MATIC CORPORATION OF CANADA LTD.

BUNN VPR VPS MANUEL D UTILISATION ET D ENTRETIEN BUNN-O-MATIC CORPORATION OF CANADA LTD. BUNN VPR VPS MANUEL D UTILISATION ET D ENTRETIEN BUNN-O-MATIC CORPORATION OF CANADA LTD. 280 INDUSTRIAL PARKWAY SOUTH AURORA, ONTARIO. L4G 3T9 Téléphone: (905) 841-2866 Télécopieur: (905) 841-2775 10053.7000

Plus en détail

Torsteuerung Door Control Commande de porte Deurbediening BECK-O-TRONIC 4. Betriebs- und Montageanleitung. Operating and Installation Instructions

Torsteuerung Door Control Commande de porte Deurbediening BECK-O-TRONIC 4. Betriebs- und Montageanleitung. Operating and Installation Instructions Wichtige Informationen für den Elektroanschluss Important information about the electric supply connection Informations importantes pour le branchement électrique Belangrijke informaties voor de elektrische

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION

MANUEL D UTILISATION MANUEL D UTILISATION www.canplas.com Importantes consignes de sécurité Assurez-vous de lire toutes ces consignes avant d utiliser l aspirateur AVERTISSEMENT Pour éviter les chocs électriques, n utilisez

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

MODÈLE C MANUEL D UTILISATION ET D ENTRETIEN

MODÈLE C MANUEL D UTILISATION ET D ENTRETIEN MODÈLE C MANUEL D UTILISATION ET D ENTRETIEN www.valtherm.ca Tél. 514.262.5010 Fax. 450.735.0935 info@valtherm.ca TABLE DES MATIÈRES CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES MISE EN GARDE COMMENT DÉTERMINER LA PUISSANCE

Plus en détail

Mode d emploi. Plate-forme monte-escalier GTL 15/20/30. Attention:

Mode d emploi. Plate-forme monte-escalier GTL 15/20/30. Attention: Mode d emploi Plate-forme monte-escalier GTL 15/20/30 Attention: Lors d une panne de votre monte-escalier, veuillez lire attentivement la page 11 du chapitre 7. Si vous êtes dans l impossibilité de résoudre

Plus en détail

Les Mesures Électriques

Les Mesures Électriques Les Mesures Électriques Sommaire 1- La mesure de tension 2- La mesure de courant 3- La mesure de résistance 4- La mesure de puissance en monophasé 5- La mesure de puissance en triphasé 6- La mesure de

Plus en détail

Circuit comportant plusieurs boucles

Circuit comportant plusieurs boucles Sommaire de la séquence 3 Séance 1 Qu est-ce qu un circuit comportant des dérivations? A Les acquis du primaire B Activités expérimentales C Exercices d application Séance 2 Court-circuit dans un circuit

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION NOTICE D UTILISATION TESTEUR ANALOGIQUE D'ISOLEMENT ET DE CONTINUITE KYORITSU MODELE 3132A REMARQUE Ce mesureur a été développé conformément à la norme de qualité de Kyoritsu et a passé le contrôle dans

Plus en détail