ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 25

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 25"

Transcription

1 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 25 HYGIENE ET SÉCURITÉ DÉCEMBRE 2002 Robin EMERIT Technicien en équipements électrique et énergie Tel : Francis MINIER Inspecteur d Hygiène et de Sécurité Tel : Fax : ou Préambule Cette note d information traite du risque électrique. Avec Robin EMERIT, formateur aux risques électriques pour les personnels ATOS et Jean Louis SABROUX, formateur aux risques électriques pour les personnels enseignants, nous avons souhaité réaliser un document destiné à informer les personnes non spécialisées des principaux dangers que l électricité peut présenter, des diverses protections existantes et des principales évolutions réglementaires. Sommaire - Introduction - Protection face au danger électrique - Nature des risques - La protection des personnes - L habilitation - Règles générales de sécurité électrique - Consignes relatives aux premiers secours Nota : Le contenu de cette note d information s inspire des différentes publications existantes dans le domaine de l hygiène et de la sécurité, et des textes réglementaires ; il ne saurait s y substituer. Les textes réglementaires sont repérés en caractères italiques

2 1- INTRODUCTION : L électricité est un fluide invisible, mais indispensable au fonctionnement de nombreuses machines, dont l utilisation mal contrôlée peut entraîner des accidents graves : - pour les personnes : - électrisation - électrocution (mort de la personne) - brûlures internes et externes - chutes -pour le matériel : - incendie - explosion - destruction RAPPEL : Il n existe pas de différence visible entre : - un fil conducteur sous tension ou hors tension, - une armoire sous tension ou hors tension, - une prise de courant sous tension ou hors tension, - un interrupteur sous tension ou hors tension. Page 2

3 2- PROTECTION DU DANGER ÉLECTRIQUE : par évolution de la réglementation : Petit historique : 1962 : premier décret concernant la protection des travailleurs mettant en œuvre des courants électriques. Dans le souci de moderniser la réglementation tout en conservant la même présentation, celui-ci a été remplacé en : norme NF C de l Union Technique de l Électricité est rendue obligatoire : arrêté relatif aux circuits et installations de sécurité : décret concernant les premiers soins à donner aux victimes d accidents électriques : décret relatif aux mesures particulières destinées à assurer la sécurité contre les dangers électrique lors des travaux de construction, d exploitation et d entretien. décret du 14 novembre 88 : Protection des travailleurs dans les établissements qui mettent en œuvre des courants électriques. mai 1991 : actualisation de la norme C Installations électriques Basse Tension. la réglementation impose en particulier : la fermeture des armoires et des locaux électriques, ainsi que les coffrets électriques des machines outils. Il est strictement interdit à toute personne non habilitée de manipuler dans ces armoires Page 3

4 2.2. -par évolution du matériel : prise de courant équipée d éclipses de protection (seul une fiche normalisée peut faire pivoter les éclipses) fiche banane avec puits isolant (l ancien modèle en haut présente un risque de contact direct impossible sur le nouveau modèle) transformateur de sécurité normalisé(primaire v, secondaire 24-48V) transformateur de séparation des circuits normalisé (primaire v, secondaire 230V) cordon d alimentation moulé (le remplacement d une prise moulée par une prise non moulée, non effectué dans les règles de l art par un personnel qualifié, présente un arrachement de la gaine de protection) Page 4

5 2.2.6-matériel avec Indice de Protection - IP 2X minimum en basse tension - IP 3X minimum en haute tension Exemple de matériel utilisé en basse tension 1 er chiffre 2 :protégé contre les corps solide supérieurs à 12,5 mm 2 ème chiffre 0 :pas de protection contre les corps liquides Page 5

6 2.2.7-matériel portatif - classe II ou double isolement :(symbole double carré ) - classe III : alimenté en très basse tension exemple : baladeuse 24 volts symboles : ou 3. NATURE DES RISQUES : 3.1. RAPPEL DES NOTIONS ÉLÉMENTAIRES : PUISSANCE : sur les appareils électriques on trouve sur la plaque signalétique ou sur la documentation - la puissance - la tension d alimentation formule de puissance : P(w) = U(V) x I(A) La puissance (P) en watt (w) est égale à la tension (U) en volt (V)que multiplie l intensité (I) en ampère (A) Exemple : on veut brancher un petit chauffe-eau électrique 75 litres 230V-1000 W sur le même circuit que celui alimentant le chauffe-eau principal 200 litres 230V 2500W Quelle sera l intensité du circuit, sachant que l installation est protégée par un fusible16a? Résultat : on calcule en premier la puissance totale P total = P total=3500 W P = U I I = P / U I =3500/230 I =15,2 Ampères L intensité absorbée par le circuit sera 15,2 ampères, le fusible de 16A sera suffisant pour assurer la protection LOI D OHM : U(V) = R(Ω) x I(A) La tension (U) en volt (V) est égale à la résistance (R) en ohm (Ω)que multiplie l intensité (I) en ampère (A) Exemple : une personne sortant de sa douche (résistance du corps 1000 Ω) en voulant démonter une lampe qui vient de griller touche la partie métallique du culot encore sous tension. Celle-ci est traversée par un courant I=U/R I=230/1000 I=230 ma Le seuil de fibrillation cardiaque irréversible est de 75 ma Page 6

7 3.2. DOMAINE DE TENSION : BT HT DOMAINES DE TENSION Décret n En courant alternatif 0 volt TBT : très basse tension 0 à 50 volts à BTA :basse tension A De 50 volts à 500 volts 1000 volts BTB : basse tension B De 500 volts à 1000 volts Toute tension HTA :haute tension A De 1000 volts à supérieure à volts 1000 volts HTB :haute tension B Tension supérieure à 50000v EXEMPLES DE TENSION que l on rencontre dans les établissements scolaires BT HT 0 volt à 1000 volts TBT : très basse tension BTA :basse tension A BTB : basse tension B Toute tension HTA :haute tension A supérieure à 1000 volts HTB :haute tension B Piles 1,5V-4,5V batteries 12V Salle de travaux pratiques 24V Salles de classes 220V-230V Ateliers 220V-230V-380V- 410V Ateliers 660V Poste de livraison EDF V IMPORTANT : en Très Basse Tension, la tension mise en œuvre n est pas dangereuse pour l homme mais si l on relie ensemble les bornes d un même circuit le court-circuit créé entraîne des lésions importantes. Sur cette image, la tension de la batterie 12 V ne présente pas de risque de choc électrique, mais le court-circuit provoqué par l outil a pour conséquence : - fusion de métal, - projection de métal en fusion, - brûlure de la main par l échauffement de l outil, - explosion de la batterie, - projection d acide sur la personne. Page 7

8 3.3. TABLEAU DES ÉFFETS DU COURANT ÉLECTRIQUE : Dés que le corps est traversé par un courant électrique, on dit qu il y a choc électrique ou électrotraumatisme. D A N G E R D A N G E R QUE LE CONTACT SOIT : DIRECT OU INDIRECT (contact de personnes avec une partie active d un circuit électrique) (contact de personnes avec une masse mise sous tension par suite d un défaut d isolement) C EST L INTENSITÉ DU COURANT, LE TEMPS DE PASSAGE ET LA TENSION À LAQUELLE LA PERSONNE A ÉTÉ SOUMISE QUI PROVOQUENT LES EFFETS DU CHOC ÉLECTRIQUE ET LES BRÛLURES INTERNES ET EXTERNES. TOUJOURS CONSULTER UN MEDECIN APRES UN CHOC ELECTRIQUE. Page 8

9 3.4. LES TENSIONS LIMITES DE SECURITE : La résistance du corps diminue : -quand la tension augmente (U=R.I si U augmente I augmente ), -avec l humidité : -milieu sec résistance humaine 5000 ohms -milieu humide résistance humaine 2500 ohms -avec la surface de contact En application de la loi d ohm U=R.I U=5000 ohms(résistance du corps humain en milieu sec)x0.01ampére(seuil de non lâcher) en milieu sec :U=50V U=2500 ohms(résistance du corps humain en milieu humide) x 0.01 ampère (seuil de non lâcher) en milieu humide :U=25V LA TENSION LIMITE DE SECURITE EST DE : 50 Volts EN MILIEU SEC LA TENSION LIMITE DE SECURITE EST DE : 25 Volts EN MILIEU HUMIDE 4- LA PROTECTION DES PERSONNES : Pour la protection des personnes on diminue la quantité d électricité passant dans le corps humain en cas d accident en réduisant le temps de passage du courant. IL faut pour cela installer dans le circuit un disjoncteur ou interrupteur différentiel à haute sensibilité, associé à une prise de terre. La fonction différentielle détermine s il y a une différence entre le courant entrant et le courant sortant. Dans un circuit normal les courants sont identiques. En cas de défaut si la valeur du courant sortant est inférieure à la valeur du dispositif différentiel cela signifie un passage à la terre, la coupure est alors immédiate. Le dispositif à haute sensibilité coupe le courant pour tout passage à la terre atteignant 30 millièmes d ampère. Il faut tester les dispositifs différentiels une fois par mois en utilisant le bouton TEST situé sur chaque appareil. Cette vérification mécanique de l appareil est une opération de maintenance de 1 er niveau. La vérification annuelle de l installation permet d en vérifier la conformité(câblage, fonctionnement sélectivité ) www-ac-orleans-tours.fr/rectorat/hygiene note d information N 22 pages 5 et 8 Page 9

10 5- L HABILITATION : U T E : C C C18540 Pour intervenir : - sur une installation électrique, - à proximité de pièces nues sous tension, - pour nettoyer un local réservé aux électriciens( exemple balayage d un Tableau Général Basse Tension), - pour effectuer des travaux non électriques (peinture) dans un local électrique, il faut être habilité et désigné par son chef d établissement. Toute personne habilitée doit présenter une aptitude physique et psychique compatible avec l habilitation délivrée. Une visite médicale est. préconisée. note d information N 1 page 16 Le travailleur est désigné : - soit de façon implicite par l affectation à un poste de travail(ouvrier Professionnel installation électrique), - soit de façon explicite (note de service, ordre de travail, titre d habilitation ). Cette habilitation est la reconnaissance d une compétence pour effectuer en sécurité des opérations électriques ou non électrique au voisinage de pièces nues sous tension et à connaître la conduite à tenir en cas d accident. Il existe plusieurs types de niveaux d habilitation en fonction : - du travail effectué (travaux, intervention, dépannage, consignation, manœuvre ), - de la tension des installations. Les habilitations ne sont pas liées au classement hiérarchique car elles ne visent que l aspect sécurité du personnel. La formation sécurité électrique n a pas pour but d enseigner l électricité, elle vise uniquement à apprendre et surtout comprendre les risques et acquérir les réflexes pour se protéger QUELQUES DEFINITIONS : TRAVAUX : les travaux sont des opérations dont le but est de réaliser, modifier, entretenir ou réparer. Ils font toujours l objet d une étude, d une préparation et d une planification. - travaux d ordre électrique - travaux d ordre non électrique INTERVENTION : l intervention est une opération de courte durée, non programmée (dépannage : remédier à un défaut d ordre électrique). MANŒUVRE :on distingue trois types de manœuvre - manœuvre de consignation ou de déconsignation : mettre en sécurité une partie ou l ensemble d une installation -manœuvre d exploitation : mise en service ou à l arrêt, connexion ou déconnexion de matériels électriques - manœuvre d urgence : action sur un dispositif de coupure d urgence en vue de sauvegarder les personnes ou les biens Page 10

11 5.2. SYMBOLES D HABILITATION : L habilitation est symbolisée de manière conventionnelle par une ou plusieurs lettres majuscules suivies d un indice numérique. Les lettres symboles La première lettre majuscule caractérise le domaine de tension : B : installation Basse Tension (0 à 1000 V) H :installation Haute Tension (supérieure à 1000 V) La seconde lettre, lorsqu elle existe, précise la nature de certaines opérations que le titulaire de l habilitation peut effectuer : C : procéder à des consignations, N : effectuer des travaux de nettoyage sous tension, R : procéder en Basse Tension seulement à des interventions de dépannage. Une personne habilitée BR peut réaliser des consignations pour son propre compte, S : habilitation spéciale : dans le domaine de la basse tension A : le personnel non électricien effectuant de petites interventions prédéterminées par note de service ou stipulées sur le titre d habilitation, T : travailler sous tension, V : travailler au voisinage de pièces nues sous tension (lettre à rajouter uniquement aux symboles B0 B1 B2 H0 H1 et H2). LES INDICES NUMÉRIQUES : 0 : personnel réalisant exclusivement des travaux d ordre non électrique 1 : personnel exécutant des travaux d ordre électrique 2 : chargé de travaux d ordre électrique quel que soit le nombre d exécutants placés sous ses ordres 5.3. MECANISME DE L HABILITATION Le mécanisme de l habilitation est basé sur trois questions : 1 ère question OU Domaine de tension 1 ère lettre BT(TBT-BTA-BTB) HT(HTA-HTB) 2 ème question QUI Niveau des opérations Indice Non électricien Électricien Chargé de travaux 3 ème question QUOI Nature des opérations 2 ème lettre Travaux hors tension Travaux au voisinage Chargé de consignation Chargé d intervention Petites interventions prédéterminées B H néant V C R S Page11

12 6- REGLES GENERALES DE SECURITE ELECTRIQUE : - Conformité des installations - Entretien des installations - fermeture des armoires électriques - formation et habilitation du personnel d entretien - protection des personnes par des dispositifs différentiels à haute sensibilité - faire appel aux spécialistes quand les compétences sont insuffisantes - toujours consigner l installation avant toute intervention (même pour remplacer une lampe ou un tube fluorescent) les 4 étapes de la consignation sont 1- séparer l ouvrage de sa ou ses sources d alimentation (la séparation doit porter sur tous les conducteurs actifs neutre et phases. 2- condamner par un blocage mécanique l organe de séparation en position ouverture et signaler par la mise en place d un panneau : CONDAMNER LE (date), PAR (nom). 3- identification de l ouvrage afin d être certain que les travaux seront effectués sur l ouvrage séparé. 4- Vérification d Absence de Tension elle doit être effectuée au plus près du lieu d intervention avec un testeur normalisé Vérificateur Absence de Tension. L appareil doit être contrôlé avant et après la vérification. le travail sous tension n existe pas dans les établissements scolaires (il y a toujours possibilité de planifier une coupure) 7- CONSIGNES RELATIVES AUX PREMIERS SECOURS A DONNER AUX VICTIMES D ACCIDENTS ELECTRIQUES : En cas d accident électrique, il faut PROTEGER : dégager l accidenté, c est à dire le soustraire au contact de tout conducteur ou pièce sous tension. Toute intervention imprudente risque d accidenter le sauveteur. Pour soustraire la victime aux effets du courant, réaliser une mise hors tension. Le sauveteur peut s isoler : - à l aide de gants isolants, d une perche isolante, d un morceau de bois sec etc Page 12

13 - ou en mettant hors tension par la manœuvre d un arrêt d urgence ou l action sur le disjoncteur d alimentation - ou en débrochant une prise ALERTER : appel des secours spécialisés S.A.M.U. (Service d Aide Médicale Urgente) 15 les pompiers 18 SECOURIR : dés que l accidenté a été soustrait au contact: vérifier la conscience et la respiration. Si la victime est inconsciente et respire mise en Position Latérale de Sécurité. Si la victime est inconsciente et ne respire pas, commencer la réanimation par deux insufflations bouche à bouche ou bouche à nez. Toute autre méthode de réanimation, en particulier le massage cardiaque externe, indispensable si le cœur est en fibrillation devra être pratiquée si le sauveteur est formé et entraîné. Cette réanimation devra être poursuivie jusqu à l arrivée des secours spécialisés. Le secours à un électrisé ne tolère aucun retard : La probabilité de sauver une personne est 95% si l intervention à lieu dans la première minute, elle n est que de 1% au bout de 6 minutes. Devenez Sauveteur Secouriste du Travail ou suivez une Formation aux Premiers Secours. Page 13

*********************************

********************************* NOM :... PRENOM :... Qualité :... ********************************* Présentation du contrôle des acquis pour la formation à l habilitation électrique de niveau ELECTRICIEN EXECUTANT B1V BASSE TENSION TEST

Plus en détail

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 23

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 23 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 23 HYGIENE ET SÉCURITÉ DÉCEMBRE 2002 Robin EMERIT Technicien en équipements électrique et énergie Tel : 02 38 79 46 74 Francis MINIER Inspecteur d Hygiène

Plus en détail

LE RISQUE ELECTRIQUE

LE RISQUE ELECTRIQUE Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes Pôle Concours, Emploi, Santé, Sécurité, Organisation du Travail et Maintien dans l Emploi Service Prévention LE RISQUE ELECTRIQUE En 2010,

Plus en détail

ELECTRICITE. Introduction

ELECTRICITE. Introduction Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Introduction ELECTRICITE L'utilisation de l'énergie électrique est devenue tellement courante que nul ne saurait

Plus en détail

Habilitation Electrique B0 & B0V. Préparation théorique. Dossier B0V : vidéo Classes branchées (version professeur)

Habilitation Electrique B0 & B0V. Préparation théorique. Dossier B0V : vidéo Classes branchées (version professeur) page 1 / 10 Habilitation Electrique B0 & B0V Préparation théorique 1/ Exploitation du film «Classe Branchés»............................. p 2 2/ Organismes agréés..............................................

Plus en détail

I) Les dangers de l électricité 1.1 Généralités

I) Les dangers de l électricité 1.1 Généralités Le courant électrique est utilisé partout dans la vie de l homme et des entreprises d où son importance. Malgré tout il reste très dangereux, en France on compte chaque année : Près de 1500 accidents dus

Plus en détail

État de l installation intérieure d ÉlectricitÉ

État de l installation intérieure d ÉlectricitÉ 1.1.1. Courant continu La théorie La tension aux bornes du générateur ne varie pas avec le temps et ainsi, l intensité dans le circuit ne varie pas en fonction du temps. Association de générateurs en courant

Plus en détail

Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité

Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité TEST HABILITATION Quizz 1 Textes et Normes Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité La norme NFC 15-100 Les prescriptions UTE C18 510 Le règlement interne de l'entreprise

Plus en détail

LE RISQUE ELECTRIQUE. Effet du courant sur le corps humain: électrisation, électrocution, brûlure

LE RISQUE ELECTRIQUE. Effet du courant sur le corps humain: électrisation, électrocution, brûlure LE RISQUE ELECTRIQUE Effet du courant sur le corps humain: électrisation, électrocution, brûlure Effet du courant sur le corps humain: électrisation, électrocution, brûlure L électrisation,l électrocution

Plus en détail

HABILITATION ELECTRIQUE. Norme UTE C 18-510 et C 18-530

HABILITATION ELECTRIQUE. Norme UTE C 18-510 et C 18-530 HABILITATION ELECTRIQUE Norme UTE C 18-510 et C 18-530 REGLEMENTATION En application au décret N 88-1056 du 14 Novembre 1988 concernant la protection des travailleurs dans les établissements qui mettent

Plus en détail

LABORATOIRES DE PHYSIQUE Sécurité électrique

LABORATOIRES DE PHYSIQUE Sécurité électrique LABORATOIRES DE PHYSIQUE Sécurité électrique A. Connaissance du risque électrique Le courant peut agir alors sur le corps de trois façons différentes : Par blocage des muscles, que ce soient ceux des membres

Plus en détail

PREPARATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES B1, B2, BR, BC

PREPARATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES B1, B2, BR, BC PREPARATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES B1, B2, BR, BC Objectifs Préparer à l habilitation du personnel ayant une formation électrique, exécutant et/ou supervisant : des interventions électriques des

Plus en détail

HABILITATION ELECTRIQUE

HABILITATION ELECTRIQUE HABILITATION ELECTRIQUE N de déclaration d activité : 22 600 288 660 // Téléphone : 09 81 78 92 25 // directeur.groupemab@gmail.com 96 PREPARATION A L HABILITATION H0V-B0 - Etre capable d accéder sans

Plus en détail

Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage

Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage 1 Câblage électrique 1- Le risque électrique Risque électrique

Plus en détail

Nul professionnel de l électricité ne doit ignorer ou minimiser les dangers du courant électrique.

Nul professionnel de l électricité ne doit ignorer ou minimiser les dangers du courant électrique. Page 1 sur 17 Nul professionnel de l électricité ne doit ignorer ou minimiser les dangers du courant électrique. 1) LES EFFETS PHYSIOLOGIQUES : A) L INFLUENCE DU COURANT DANS LE CORPS HUMAIN : Effets du

Plus en détail

L HABILITATION ELECTRIQUE

L HABILITATION ELECTRIQUE L HABILITATION ELECTRIQUE intervenant S. GUIMBER APAVE SUDEUROPE Présentation APAVE le 12/10/2006 2 SOMMAIRE Risques électriques Habilitation électrique Points importants de la C18-510 Titre d habilitation

Plus en détail

FORMATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES

FORMATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES Durée : 14 heures 2 journées Personnels non électriciens travaillant à proximité ou au voisinage d installations électriques, ou effectuant des travaux élémentaires simples - Documentation fournie à chacun

Plus en détail

L HABILITATION ELECTRIQUE

L HABILITATION ELECTRIQUE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL L HABILITATION ELECTRIQUE Mars 2016 Pôle Prévention et Santé au Travail Tél. : 02 96 58 23 84 prevention@cdg22.fr PRESENTATION Les accidents d origine électrique sont rares

Plus en détail

Habilitation électrique

Habilitation électrique Enseigner la prévention des risques professionnels INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE ET DE SECURITE. 30 rue Olivier-Noyer 75680 Paris cedex 14. Tél. (1)40 44 30 00. ED 1522. 1996 Habilitation électrique LA

Plus en détail

PROGRAMME. Recyclage BR chargé d intervention BT d entretien et de dépannage

PROGRAMME. Recyclage BR chargé d intervention BT d entretien et de dépannage PROGRAMME Recyclage BR chargé d intervention BT d entretien et de dépannage Action d acquisition, d entretien ou de perfectionnement des connaissances PREV 0016/3095 Objectifs Maintenir les compétences

Plus en détail

Habilitation Electrique BR

Habilitation Electrique BR Habilitation Electrique BR Nom et prénom : Les dangers de l électricité 1 - Y-a-t-il une différence apparente entre un jeu de barres hors tension et un jeu de barres sous tension? 3 - En alternatif, le

Plus en détail

RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE

RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE Fabrice NORGEUX, Carsat Centre Ouest 1 1 Le risque électrique : quelques chiffres La réglementation et ses évolutions L'habilitation électrique 2 Le risque

Plus en détail

FORMATION INITIALE ASSISTANT DE PREVENTION RISQUES ELECTRIQUES

FORMATION INITIALE ASSISTANT DE PREVENTION RISQUES ELECTRIQUES FORMATION INITIALE ASSISTANT DE PREVENTION RISQUES ELECTRIQUES Laurent NABOULET Chef de service Logistique PAC Victoire Responsable PCSI PAC Victoire LA REGLEMENTATION Abrogation du décret du 14 novembre

Plus en détail

FORME D ELECTRISATION : schéma de liaison à terre TT

FORME D ELECTRISATION : schéma de liaison à terre TT NORMES UTE NFC 15-100 Chaque partie des installations ou appareillage a des normes adaptées : Exemple : * Mode de pose des canalisations : UTE C15-520 * Alarme : UTE C15-411 ACCIDENT DU TRAVAIL D ORIGINE

Plus en détail

Bulletin HYGIENE & SECURITE N 38 Septembre 2012

Bulletin HYGIENE & SECURITE N 38 Septembre 2012 Bulletin HYGIENE & SECURITE N 38 Septembre 2012 Risque électrique et habilitations Le risque électrique et plus particulièrement les habilitations électriques font souvent l objet de questions de la part

Plus en détail

L ÉLECTROCUTION Intensité Durée Perception des effets 0,5 à 1 ma. Seuil de perception suivant l'état de la peau 8 ma

L ÉLECTROCUTION Intensité Durée Perception des effets 0,5 à 1 ma. Seuil de perception suivant l'état de la peau 8 ma TP THÈME LUMIÈRES ARTIFICIELLES 1STD2A CHAP.VI. INSTALLATION D ÉCLAIRAGE ÉLECTRIQUE SÉCURISÉE I. RISQUES D UNE ÉLECTROCUTION TP M 02 C PAGE 1 / 4 Courant Effets électriques 0,5 ma Seuil de perception -

Plus en détail

TEST DE CONNAISSANCES

TEST DE CONNAISSANCES FORMATION A LA PREVENTION DES RISQUES D ORIGINE ELECTRIQUE TEST DE CONNAISSANCES Pour HABILITATION : B1 Date du contrôle:.../.../... NOM :... PRENOM :... Règles d'évaluation et de notation du test Ce test

Plus en détail

TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/6 QUESTIONS RÉPONSES OBSERVATIONS

TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/6 QUESTIONS RÉPONSES OBSERVATIONS TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/6 Y a til une différence apparente entre un jeu de barres hors tension et un jeu de barres sous tension? Le temps de passage du courant électrique dans le

Plus en détail

Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS

Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS Habilitation électrique NF C 18-510 Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS Ce qui a changé dans la nouvelle réglementation Le guide UTE C 18 510 devient une norme NF C

Plus en détail

Rappels sur le courant électrique

Rappels sur le courant électrique Protéger contre les risques électriques Page 1/12 1 Protéger contre les risques électriques Objectifs A la fin de la séquence, l'élève doit être capable de définir les risques encourus lors de l'utilisation

Plus en détail

Carnet de prescriptions de sécurité électrique pour le personnel du BTP habilité

Carnet de prescriptions de sécurité électrique pour le personnel du BTP habilité Carnet de prescriptions de sécurité électrique pour le personnel du BTP habilité BS DANGER ÉLECTRIQUE NE PAS ENCLENCHER TRAVAIL EN COURS Cachet de l entreprise Ce carnet appartient à : INTRODUCTION Depuis

Plus en détail

Prévention des risques électriques

Prévention des risques électriques Sommaire des diaporamas 1. STATISTIQUES 1) Accidents d'origine électriques ayant occasionnés des arrêts de travail 2) Accidents d'origine électrique ayant occasionnés une invalidité permanente 3) Décès

Plus en détail

FORMATION ET HABILITATIONS ÉLECTRIQUES

FORMATION ET HABILITATIONS ÉLECTRIQUES FORMATION ET HABILITATIONS ÉLECTRIQUES L électricité est un danger qui ne se voit pas. Pourtant, elle est source de nombreux accidents. Connaître et appliquer les principes de base de la sécurité électrique

Plus en détail

QUESTIONNAIRE VIDEO INRS «CLASSE BRANCHES»

QUESTIONNAIRE VIDEO INRS «CLASSE BRANCHES» QUESTIONNAIRE VIDEO INRS «CLASSE BRANCHES» Episode 1 : Michel et Patrick bricolent ( 0 3 24 ) 1. Dans le 1 er épisode, décrivez ce qui arrive au père de Michel. Le père de Michel se fait arroser. 2. Les

Plus en détail

1. Domaine d'utilisation

1. Domaine d'utilisation Habilitation 2 Les niveaux d habilitation S 5.1 L habilitation c'est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d'une personne à accomplir en sécurité les tâches fixées. L'habilitation n'est

Plus en détail

Lycée Marcel SEMBAT, Éric PETIT. HABILITATION ÉLECTRIQUE B0 B0 chargé de chantier

Lycée Marcel SEMBAT, Éric PETIT. HABILITATION ÉLECTRIQUE B0 B0 chargé de chantier Lycée Marcel SEMBAT, Éric PETIT HABILITATION ÉLECTRIQUE B0 B0 chargé de chantier 1 FORMATIONS CONCERNÉES (RÉFÉRENTIEL DE FORMATION À LA PRÉVENTION DES RISQUES D ORIGINE ÉLECTRIQUE (juin 2013)) Professeurs

Plus en détail

RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE. Fabrice NORGEUX - CARSAT Centre Ouest

RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE. Fabrice NORGEUX - CARSAT Centre Ouest RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE Fabrice NORGEUX - CARSAT Centre Ouest 21 octobre 2011 1 Le risque électrique : quelques chiffres La réglementation et ses évolutions L'habilitation électrique

Plus en détail

1 - HABILITATION ELECTRIQUE ET REGLEMENTATION DECRET N 88-1056 DU 14 NOVEMBRE 1988

1 - HABILITATION ELECTRIQUE ET REGLEMENTATION DECRET N 88-1056 DU 14 NOVEMBRE 1988 1 - HABILITATION ELECTRIQUE ET REGLEMENTATION DECRET N 88-1056 DU 14 NOVEMBRE 1988 Article 46 II. L'employeur doit s'assurer que ces travailleurs possèdent une formation suffisante leur permettant de connaître

Plus en détail

COURT-CIRCUIT ET SÉCURITÉ

COURT-CIRCUIT ET SÉCURITÉ 5 ème COURS Electricité Chapitre 5 COURT-CIRCUIT ET SÉCURITÉ Je dois savoir Ce qu'est un courtcircuit Les dangers du courant électrique Pourquoi certains appareils électriques défectueux font-ils griller

Plus en détail

Electricité, Dangers, et

Electricité, Dangers, et Electricité, Dangers, et sécurité é Plan du chapitre 1. Structure des réseaux 2. Les risques électriques 3. Les textes t réglementaires 4. Protections préventives en TBT et BT 2 Plan du chapitre 1. Structure

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.29

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.29 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.29 Installations électriques Code du Travail Articles R4215-1 à R4215-3 Décret n 82-167 du 16 février 1982 relatif aux mesures particulières destinées

Plus en détail

TEST DE CONNAISSANCES POUR HABILITATION B1 / B1V

TEST DE CONNAISSANCES POUR HABILITATION B1 / B1V TEST DE CONNAISSANCES POUR HABILITATION B / BV QUESTIONS RÉPONSES - OBSERVATIONS BAREME Connaissances générales Y a t-il une différence apparente entre un jeu de barres hors tension et un jeu de barres

Plus en détail

1 - HABILITATION ELECTRIQUE Nouvelle norme NF C 18-510 de janvier 2012

1 - HABILITATION ELECTRIQUE Nouvelle norme NF C 18-510 de janvier 2012 1 - HABILITATION ELECTRIQUE Nouvelle norme NF C 18-510 de janvier 2012 Extrait du Décret n 2010-1118 du 22 septembre 2010 relatif aux opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage.

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE HABILITATIONS ÉLECTRIQUES

ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE HABILITATIONS ÉLECTRIQUES Connaissance et Maîtrise des Phénomènes Physiques et Chimiques ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE Ingénieurs en Sécurité Industrielle HABILITATIONS ÉLECTRIQUES I - RÉGLEMENTATION... 1 1 - Différents types de travaux...1

Plus en détail

LES DANGERS DU COURANT ELECTRIQUE

LES DANGERS DU COURANT ELECTRIQUE Leçon 2 Technologie Page 1 LES DANGERS DU COURANT ELECTRIQUE 1 - Faits divers parus dans la presse sur des accidents d origine électrique En jouant près de chez lui à Paris Un enfant est électrocuté par

Plus en détail

MODIFICATION/MAINTENANCE D UNE INSTALLATION ELECTRIQUE 15 janvier 2014 SOMMAIRE. A2/ Redimensionnement des protections et des canalisations

MODIFICATION/MAINTENANCE D UNE INSTALLATION ELECTRIQUE 15 janvier 2014 SOMMAIRE. A2/ Redimensionnement des protections et des canalisations SOMMAIRE A/ Modification d une installation électrique A1/ Cahier des charges A2/ Redimensionnement des protections et des canalisations A3/ Application pratique: Montage n 2 B/ Maintenance d une installation

Plus en détail

Illustration Publication

Illustration Publication Illustration Publication Publication C C 18 18 510 510 Illustration HABILITATION CFA GUSTAVE EIFFEL BORDEAUX Domaines de de tension tension Domaines 2 L habilitation L habilitation C'est la reconnaissance,

Plus en détail

OBJECTIFS. PROGRAMME et déroulement - nouvelle norme 2012 UTE C 18-510. Premier jour :

OBJECTIFS. PROGRAMME et déroulement - nouvelle norme 2012 UTE C 18-510. Premier jour : Formation habilitation électrique pour électriciens Nouvelle norme 2012 UTE C 18-510 3 jours Formations aux habilitations électriques pour des niveaux : BP/BE/B1/B1V/B2/B2V/BC/BR/H0/H1/H1V/H2/HC OBJECTIFS

Plus en détail

La nouvelle habilitation électrique version 2012 est arrivée NF C 18-510

La nouvelle habilitation électrique version 2012 est arrivée NF C 18-510 La nouvelle habilitation électrique version 2012 est arrivée NF C 18-510 La norme NF C 18-510 «Opérations sur les ouvrages et installations électriques dans un environnement électrique Prévention du risque

Plus en détail

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement.

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. 1.1. Vérifications à effectuer avant toute mise en service La mise en service est une opération obligatoire imposée

Plus en détail

C est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité les

C est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité les L HABILITATION ELECTRIQUE 1 / DEFINTION DE L HABILITATION ELECTRIQUE D après l UTE C18 510 Art. 3.2.1 : C est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité

Plus en détail

Le code du travail précise que pour réaliser des opérations sur ou à proximité d une installation électrique, le travailleur doit être habilité.

Le code du travail précise que pour réaliser des opérations sur ou à proximité d une installation électrique, le travailleur doit être habilité. Généralités Le code du travail précise que pour réaliser des opérations sur ou à proximité d une installation électrique, le travailleur doit être habilité. L habilitation est la reconnaissance, par l

Plus en détail

Les Essentiels COLLECTION. Les règles de sécurité. pour le dépannage. des véhicules électriques. & hybrides. Commission

Les Essentiels COLLECTION. Les règles de sécurité. pour le dépannage. des véhicules électriques. & hybrides. Commission COLLECTION Les Essentiels Commission Mai 2013 Président : Eric Faucheux Véhicules électriques & hybrides Les règles de sécurité pour le dépannage des véhicules électriques & hybrides 1 Sommaire I. Les

Plus en détail

GRILLE DE POSITIONNEMENT

GRILLE DE POSITIONNEMENT GRILLE DE POSITIONNEMENT 1-Évaluation du niveau de compétences en électricité Rappel : l évaluation du niveau de compétences ou de qualification du personnel est de la responsabilité de l employeur. NON

Plus en détail

Mesures professionnelles

Mesures professionnelles LP - Section BEP ME LE TITRE D HABILITATION ELECTRIQUE Dossier de formation LP - Section BEP ME 1. Généralités sur l. Pour intervenir : - sur une installation électrique, - à proximité de pièces nues sous

Plus en détail

Complément HC/BC Chargé de consignation limité à la HTA. Formation initiale.

Complément HC/BC Chargé de consignation limité à la HTA. Formation initiale. Programme de formation. Prévention - Sécurité d'ordre électrique. Formation aux travaux et interventions hors tension. Complément HC/BC Chargé de consignation limité à la HTA. Formation initiale. Durée

Plus en détail

Formation de Mise à Niveau de Formateur à l Habilitation

Formation de Mise à Niveau de Formateur à l Habilitation Formation de Mise à Niveau de Formateur à l Habilitation Sommaire FMNFH Le risque électrique La réglementation Opérations dans l environnement L habilitation et la formation Les symboles d habilitation

Plus en détail

Chargé d opérations de mesurages. BE mesure. Formation à l'habilitation électrique - module BE mesurecollectif Homo Habilis Aquitaine

Chargé d opérations de mesurages. BE mesure. Formation à l'habilitation électrique - module BE mesurecollectif Homo Habilis Aquitaine Chargé d opérations de mesurages BE mesure Formation à l habilitation électrique Module de formation spécifique du Chargé d opérations de mesurages Basse Tension BE mesure 2 Accès au module de formation

Plus en détail

Prévention point doc Prévention point doc

Prévention point doc Prévention point doc Prévention point doc Prévention point doc Evolution des habilitations électriques Au 26 avril 2012 Obligations règlementaires Le titre d habilitation est une autorisation délivrée par l employeur qui détermine

Plus en détail

Ville : BOURGUEIL Date de la visite 02/07/2014 Date saisie du rapport : 02/07/2014

Ville : BOURGUEIL Date de la visite 02/07/2014 Date saisie du rapport : 02/07/2014 ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE La présente mission consiste à établir un Etat des Installations électriques à usage domestique conformément à la législation en vigueur : Décret n 2008-384

Plus en détail

mardi 10 mai 2011 V1 1

mardi 10 mai 2011 V1 1 FORMATIONS PREPARANT AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES mardi 10 mai 2011 V1 1 Sommaire I La nouvelle norme NFC08-510 Page 4 1 Le décret.. 2 Les évolutions. 3 Les niveaux d habilitations.. 4 Les obligations

Plus en détail

SOMMAIRE. IV. L ORIGINE DES ACCIDENTS ELECTRIQUES ET LEUR PREVENTION p. 9

SOMMAIRE. IV. L ORIGINE DES ACCIDENTS ELECTRIQUES ET LEUR PREVENTION p. 9 SOMMAIRE I. EVOLUTION DES ACCIDENTS D ORIGINE ELECTRIQUE p. 2 II. L ELECTRICITE NOTIONS DE BASE p. 4 II-1. DEFINITION DU COURANT ELECTRIQUE p. 4 II-2. GRANDEURS DE L ELECTRICITE p. 4 II-2-1. LA TENSION

Plus en détail

Prévention des risques professionnels Secourisme Electricité Santé et sécurité au travail Levage Manutention Incendie Amiante

Prévention des risques professionnels Secourisme Electricité Santé et sécurité au travail Levage Manutention Incendie Amiante C A T A L O G U E 2016 Management de la sécurité F O R M A T I O N S Elaborer son document unique Formation du référent sécurité Formation à l analyse des AT : L arbre des causes Formation des membres

Plus en détail

Programme de formation. Formation initiale habilitation HC BC chargé de consignation HTA et BT.

Programme de formation. Formation initiale habilitation HC BC chargé de consignation HTA et BT. Programme de formation. Formation initiale habilitation HC BC chargé de consignation HTA et BT. PREV 16/3110 Objectifs Acquérir les compétences spécifiques nécessaires à l obtention d un avis d habilitation

Plus en détail

«Opérations sur les ouvrages et installations ou. du risque électrique» Jean-Louis POYARD INRS jean-louis.poyard@inrs.fr

«Opérations sur les ouvrages et installations ou. du risque électrique» Jean-Louis POYARD INRS jean-louis.poyard@inrs.fr NF C 18-510 «Opérations sur les ouvrages et installations ou dans un environnement électrique Prévention du risque électrique» Guy WELITZ Jean-Louis POYARD INRS jean-louis.poyard@inrs.fr LE RECUEIL UTE

Plus en détail

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1 AFE Eclairage public maintenance et normalisations Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1. Liste des normes et des guides EP La norme NF C 17-200

Plus en détail

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Partie 1: LES NIVEAU D'HABILITATION Objectif : Nommer les limites d'habilitations Enoncé : Face au différentes interventions, manœuvres et travau, cocher la colonne qui correspond au niveau d'habilitation

Plus en détail

CME 22 Comment protéger une installation électrique?

CME 22 Comment protéger une installation électrique? CME 22 Comment protéger une installation électrique? Exercice N 1 : Cocher la bonne réponse. 1) Un coupe circuit à cartouche protège le matériel électrique dans le cas: o de surintensité. o de contact

Plus en détail

LES TRAVAUX ELECTRIQUES Page 1

LES TRAVAUX ELECTRIQUES Page 1 LES TRAVAUX ELECTRIQUES 1 / DEFINITIONS 1-1 / TRAVAUX Les travaux ont pour but: de réaliser, de modifier, d'entretenir, de réparer un ouvrage électrique. Ils font l'objet d'une étude préalable générale,

Plus en détail

Bonnes pratiques d hygiène alimentaire

Bonnes pratiques d hygiène alimentaire Bonnes pratiques d hygiène alimentaire En restauration collective Ce stage répond à l obligation de formation en matière d hygiène alimentaire (règlement CE 852/2004) En restauration commerciale Ce stage

Plus en détail

Nom:. Prénom:. Date: TEST DE CONNAISSANCE POUR L HABILITATION B2 / B2V 1/4

Nom:. Prénom:. Date: TEST DE CONNAISSANCE POUR L HABILITATION B2 / B2V 1/4 Nom:. Prénom:. Date:. TEST DE CONNAISSANCE POUR L HABILITATION B2 / B2V 1/4 Connaissances générales Y a t-il une différence apparente entre un jeu de barres hors tension et un jeu de barres sous tension?

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Nom : 1 / 12 HABILITATION ELECTRIQUE Connaissances générales Remarque: le groupe INTERPROFESSIONNEL comprend différentes activités dont: personnels temporaires, restauration, récupération, sport, enseignants,

Plus en détail

CHAPITRE N 9 TITRE: HABILITATION ELECTRIQUE

CHAPITRE N 9 TITRE: HABILITATION ELECTRIQUE CHAPITRE N 9 TITRE: HABILITATION ELECTRIQUE COMPETENCES VISEES: - Identifier les matériels qui concourent à la protection des personnes Habilitation électrique_gelv2k5.doc 2. Les ouvrages électriques.

Plus en détail

de la salle d eau Volume 0 : la baignoire ou la douche Tout matériel électrique (sèche-cheveux, rasoir, téléphone portable, etc.) est interdit.

de la salle d eau Volume 0 : la baignoire ou la douche Tout matériel électrique (sèche-cheveux, rasoir, téléphone portable, etc.) est interdit. Savoir visé : S3 : Installations et équipements électriques. Installations électriques des bâtiments. Mise en situation : Mr Dupond a decidé de refaire sa salle de bain. Avant de poser le carelage, il

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. PREPARATION à l HABILITATION ELECTRIQUE

DOSSIER DE CANDIDATURE. PREPARATION à l HABILITATION ELECTRIQUE DOSSIER DE CANDIDATURE PREPARATION à l HABILITATION ELECTRIQUE FORMATION 2 rue Irène Joliot Curie Parc Technologie du Canal 31520 Ramonville Saint-Agne Page 1 Madame, Mademoiselle, Monsieur, Depuis 1981,

Plus en détail

FORMATION : Opérations sur les ouvrages et installations électriques (BE Manœuvre-BS / Initial ou Recyclage)

FORMATION : Opérations sur les ouvrages et installations électriques (BE Manœuvre-BS / Initial ou Recyclage) Module Tronc commun n 1 avec module Manœuvre en bas se tension (BE Manœuvre) et module Intervention BT de remplacement et raccordement (BS). Initial ou Recyclage Conformément à la norme NF C 18-510 Public

Plus en détail

MÉMO SÉCURITÉ LE RISQUE ÉLECTRIQUE CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP

MÉMO SÉCURITÉ LE RISQUE ÉLECTRIQUE CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP MÉMO SÉCURITÉ CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP LE RISQUE ÉLECTRIQUE L électricité ne se voit pas, ne s entend pas, n a pas d odeur mais entraine chaque année des accidents graves

Plus en détail

L habilitation électrique BF-HF

L habilitation électrique BF-HF Fiche Prévention - G3 F 02 15 L habilitation électrique BF-HF Depuis le 1 er juillet 2011, l habilitation électrique est obligatoire et vise à renforcer la maîtrise du risque électrique. Elle s appuie

Plus en détail

ELECTRICITE Page 1 sur 5

ELECTRICITE Page 1 sur 5 ELECTRICITE Page 1 sur 5 CADRE LEGISLATIF ET NORMATIF A compter du 1 er janvier 2009 un diagnostic électrique est requis pour toute opération de vente concernant un bien à usage d habitation dont l installation

Plus en détail

La protection électrique

La protection électrique La protection électrique 1. Protection des appareils électriques a. ntroduction : Effets de l intensité sur certains métaux. La fusion : expérience Paille de fer Une forte. passe dans le circuit, ce qui

Plus en détail

L HABILITATION EN ÉLECTRICITÉ Démarche en vue de l habilitation du personnel

L HABILITATION EN ÉLECTRICITÉ Démarche en vue de l habilitation du personnel Prévention et Gestion des Risques Professionnels Sécurité Sociale Caisse régionale d assurance maladie Alsace-Moselle L HABILITATION EN ÉLECTRICITÉ Démarche en vue de l habilitation du personnel Note Technique

Plus en détail

Phase, neutre, masse, terre Le vocabulaire de l électricité

Phase, neutre, masse, terre Le vocabulaire de l électricité S. Bourdreux Sciences Physiques au lycée Phase, neutre, masse, terre Le vocabulaire de l électricité L installation domestique Presque tous les particuliers sont alimentés en «230V 50Hz monophasé». Dans

Plus en détail

L électricité à la maison

L électricité à la maison 1 Table des matière D où vient notre électricité 3 Tableau de raccordement 5 Compteur électrique 5 Tableau de distribution 6 Disjoncteur 7 Disjoncteur Differentiel 8 Fil de terre 8 Les conducteurs 9 Le

Plus en détail

Le guide de l électricien

Le guide de l électricien Jacques HOLVECK Le guide de l électricien Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11575-X Sommaire Introduction........................................................1 1. Conception et structure d'une installation...................

Plus en détail

Sommaire. Définition des décrets d applications

Sommaire. Définition des décrets d applications Prévention des risques électriques Bienvenue! Mis en ligne le 13/02/2012 Sommaire Définition des décrets d applications Norme NF C 18-510: Processus d une habilitation électrique Principe et articulation

Plus en détail

Santé Sécurité Au Travail

Santé Sécurité Au Travail I.U.T. G.E.I.I. Soissons 1 ère Année Santé Sécurité Au Travail Régime de distribution de l électricité Classification de l appareillage S. CARRIERE 1 Partie 1 HABILITATION ÉLECTRIQUE 2 Introduction de

Plus en détail

ACCIDENTS D ORIGINE ELECTRIQUE N 1

ACCIDENTS D ORIGINE ELECTRIQUE N 1 ACCIDENTS D ORIGINE ELECTRIQUE N 1 Objectifs : Identifier et analyser les accidents d origine électrique Mise en situation : Régulièrement, il est relevé dans la presse des faits divers faisant part d

Plus en détail

Dr Geoffroy LALLEMANT Emilien JOUANNO Alexandre ROUSSELLE

Dr Geoffroy LALLEMANT Emilien JOUANNO Alexandre ROUSSELLE Dr Geoffroy LALLEMANT Emilien JOUANNO Alexandre ROUSSELLE Définitions Electrisation : Différentes manifestations physiopathologiques dues au passage du courant électrique à travers le corps Electrocution

Plus en détail

FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL REGLEMENTATION PREVENTION PROTECTION Les sources de dangers : L électricité Le travail en hauteur Le travail en espace confiné

Plus en détail

Questionnaire pour définir le niveau d habilitation dont vous avez besoin selon la nouvelle norme NF C 18-510. Entrée

Questionnaire pour définir le niveau d habilitation dont vous avez besoin selon la nouvelle norme NF C 18-510. Entrée Questionnaire pour définir le niveau d habilitation dont vous avez besoin selon la nouvelle norme NF C 18-510 Entrée Vous effectuez des tâches d ordre non électrique (ex : Peinture, menuiserie, maçonnerie,

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES : RAPPELS

PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES : RAPPELS PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES : RAPPELS Terminale Bac Pro NOM : DATE : I-/ STATISTIQUES 1-/ Evolution des accidents d origine électrique Le nombre d accidents du travail d origine électrique est passé

Plus en détail

L'INSPECTION EN USINE: PREVENIR LES RISQUES CHR 103. Philippe Malouines, 10 Avril 2008

L'INSPECTION EN USINE: PREVENIR LES RISQUES CHR 103. Philippe Malouines, 10 Avril 2008 L'INSPECTION EN USINE: PREVENIR LES RISQUES CHR 103 Philippe Malouines, 10 Avril 2008 Le Décret du 20 février 1992 Champ d application Le décret du 20 février 1992 est applicable lorsque du personnel d

Plus en détail

Ce document n est pas contractuel. CATU décline toute responsabilité au sujet du contenu de ce guide, ainsi que des erreurs ou omissions de quelque

Ce document n est pas contractuel. CATU décline toute responsabilité au sujet du contenu de ce guide, ainsi que des erreurs ou omissions de quelque Ce document n est pas contractuel. CATU décline toute responsabilité au sujet du contenu de ce guide, ainsi que des erreurs ou omissions de quelque nature qu elles soient, qui pourraient se trouver dans

Plus en détail

L habilitation : un élément primordial de la politique Sécurité de l entreprise

L habilitation : un élément primordial de la politique Sécurité de l entreprise L habilitation est la reconnaissance par l employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité les tâches fixées L habilitation : un élément primordial de la politique Sécurité de l entreprise

Plus en détail

Situations pédagogiques à risques / Utilisation de l électricité Fiche 07N Page 1 / 6. Sécurité électrique

Situations pédagogiques à risques / Utilisation de l électricité Fiche 07N Page 1 / 6. Sécurité électrique Situations pédagogiques à risques / Utilisation de l électricité Fiche 07N Page 1 / 6 Contexte légal : Sécurité électrique BO N 10 de mars 1998. «La mise en œuvre, dans les établissements scolaires, des

Plus en détail

PRÉPARATION À L HABILITATION ÉLECTRIQUE FICHES PRODUITS DES FORMATIONS

PRÉPARATION À L HABILITATION ÉLECTRIQUE FICHES PRODUITS DES FORMATIONS PRÉPARATION À L HABILITATION ÉLECTRIQUE FICHES PRODUITS DES FORMATIONS Ce qui a changé dans la nouvelle réglementation Le guide UTE C 18 510 devient une norme NF C 18-510 qui est le document de référence

Plus en détail

Electrocinétique Livret élève

Electrocinétique Livret élève telier de Physique Secondaire supérieur Electrocinétique Livret élève ouquelle Véronique Pire Joëlle Faculté des Sciences Diffusé par Scienceinfuse, ntenne de Formation et de Promotion du secteur Sciences

Plus en détail

ANNEXE F : SÉCURITÉ - GESTION DU LABORATOIRE

ANNEXE F : SÉCURITÉ - GESTION DU LABORATOIRE ANNEXE F ANNEXE F : SÉCURITÉ - GESTION DU LABORATOIRE 1. Quelques recommandations pour les enseignants 2. L enseignant de sciences physiques et la sécurité électrique 3. Risques électriques 4. VADE MECUM

Plus en détail

Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE

Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE Le mot des Présidents Le décret du 5 novembre 2001 impose une nouvelle obligation aux entreprises : formaliser les risques de l entreprise sur un document unique.

Plus en détail

L HABILITATION ELECTRIQUE. Habilitation électrique - 1 -

L HABILITATION ELECTRIQUE. Habilitation électrique - 1 - L HABILITATION ELECTRIQUE Habilitation électrique - 1 - FORMATION ET HABILITATION Pour pouvoir être habilité, le personnel doit avoir acquis une formation relative à la prévention des risques électriques

Plus en détail