420-PK6-SL Banques de données Avancées UTILISATEURS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "420-PK6-SL Banques de données Avancées UTILISATEURS"

Transcription

1 420-PK6-SL Banques de données Avancées Gestion des UTILISATEURS

2 RÈGLES DE NOMENCLATURE Un UTILISATEUR Oracle est : Une connexion à Oracle Un nom de connexion"login" Un détenteur de droits et privilèges d'accès Le nom d'utilisateur doit : Contenir seulement des lettres, des chiffres et les # $ et Les $ et # sont beaucoup utilisés par Oracle alors il serait préférable de ne pas les utiliser. Débuter absolument par une lettre Si on souhaite absolument un nom d'utilisateur contenant seulement des chiffres, il faudra le mettre entre guillemets lors de la connexion. Notez qu'un "login" entre guillemets est sensible à la casse. Contenir au maximum 32 caractères.

3 AUTENTICATION Un UTILISATEUR Oracle peut être identifié par : Une connexion spécifique à Oracle (utilisateur/mot-de-passe) La validation par le"login" du poste de travail La validation par le"login" du réseau Dans le premier cas, l'utilisateur sera créé en spécifiant un mot de passe dans la clause IDENTIFIED [BY]. Dans les deux autres cas, l'utilisateur sera créé en utilisant la clause IDENTIFIED EXTERNALLY. Dans ces deux cas, plusieurs paramètres d'oracle devront êtres configurés afin de permettre une telle connexion. Oracle déconseille ces approches car il y a des failles mineures de sécurité qui s'y rattachent.

4 CONCEPTS Sous ORACLE, une "DATABASE" est un concept tout à fait différent des autres moteurs (i.e. MySQL, MSSQL ). Ce concept se réfère à toute l'installation d'oracle (i.e. tous les utilisateurs et tous les espaces de travail). Une "database" est créée à l'installation d'oracle. Sous ORACLE, un schéma est associé à un utilisateur plutôt qu'à une "database". Ainsi, plutôt que d'avoir recours à use "database" pour changer de schéma, on utilisera plutôt l'instruction suivante : ALTER SESSION SET CURRENT_SCHEMA = "utilisateur"; où "utilisateur" est l'utilisateur correspondant au schéma que nous voulons atteindre.

5 CONCEPTS (suite) Ainsi, on parlera de "SESSION" où un utilisateur sera actif. En se connectant avec un nom d'utilisateur et son mot de passe, on ouvre une session en utilisant le schéma de cet utilisateur. Exemple: L'utilisateur Jos se connecte et crée la table Clients. L'utilisateur Fred se connecte ensuite et crée aussi une table Clients. Si Jos effectue un SELECT sur la table Clients, se sera le contenu de sa table qui sera affiché.

6 CONCEPTS (suite) Cependant si Jos désire lister le contenu de la table Clientsde Fred (en supposant qu'il a les permissions), il aura alors deux façons de le faire : SELECT * FROM Fred.Clients; Dans ce premier cas, Jos demeure l'utilisateur actif de la session mais peux accéder d'une façon temporaire à la table Clients de l'utilisateur Fred. ALTER SESSION SET CURRENT_SCHEMA = "Fred"; SELECT * FROM Clients; Danscecas, Josdécided'utiliserle schémade Fred comme schémapar défautde la session (en s'éclipsantlui-même) et dèslors, toutesrequêtesqu'ilferaserontappliquéesaux objets du schéma de Fred.

7 CONCEPTS (ESPACES DE TRAVAIL) Une banque de données ORACLE est composée à l'origine de trois espaces logiques de travail appelés : SYSTEM, SYSAUX et TEMP. Ces espaces de travail sont logiquesen ce sens qu'ils correspondent à des divisions de la mémoire pendant l'opération d'oracle. Ces espaces (et d'autres) sont le lieu d'existence des schémas des utilisateurs. Afin de sauver les objets des schémas qui y seront définis, des datafilesou fichiers physiques du système hôte d'exploitation seront associés à ces espaces-tables. Oracle s'occupe de la concordance et du transfert des informations de façon bidirectionnelle entre ces espaces logiques et ces espaces physiques.

8 ESPACE DE TRAVAIL Comme Oracle associe les schémas aux utilisateurs, il faudra donc associer les utilisateurs aux espaces de travail. Avant de créer un utilisateur, il faut donc s'assurer qu'un espacetables existe afin de l'assigner à cet espace. Oracle fournis des espaces de travail mais il est préférable de créer ses propres espaces de travail afin de bien gérer notre banque, sa performance et sa sécurité. La commande CREATE TABLESPACE servira à créer un espace de travail.

9 ESPACE DE TRAVAIL La commande CREATE TABLESPACE est décrite par le diagramme ci-dessous. La clause BIGFILE forcera Oracle à utiliser un seul fichier datafile de 128 To (blocs de 32k) ou 32 To (blocs de 8k). La clause SMALLFILE forcera Oracle à utiliser 1022 datafilesde 4 Millions d'octets chacun. Cette clause est optionnelle et seulement utilisée pour outrepasser la valeur par défaut de l'installation d'oracle. Suit la définition d'espace permanent, temporaire et/ou "undo".

10 ESPACE DE TRAVAIL PERMANENT Suit ensuite le mot clé TABLESPACE et le nom de l'espace à créer. Optionnellement, une déclaration DATAFILEpeux suivre pour fixer les métriques de ces datafiles. S'en suit une série de paramètres qui peuvent êtres configurés au choix du créateur.

11 ESPACE DE TRAVAIL TEMPORAIRE Suit ensuite les mots clé TEMPORARY TABLESPACEet le nom de l'espace à créer. Optionnellement, une déclaration TEMPFILEpeux suivre pour fixer les métriques de ce fichier à usage temporaire. S'en suit deux paramètres configurables optionnellement : S'en suit deux paramètres configurables optionnellement : les clauses groupesde la table la clause de gestion de l'étendue de l'espace utilisé

12 ESPACE DE TRAVAIL UNDO Suit ensuite les mots clé UNDO TABLESPACEet le nom de l'espace à créer. Optionnellement, une déclaration DATAFILEpeux suivre pour fixer les métriques de ces datafiles. S'en suit deux paramètres configurables optionnellement : S'en suit deux paramètres configurables optionnellement : la clause de gestion de l'étendue de l'espace utilisé les clauses de conservation de l'espace.

13 ESPACE DE TRAVAIL Il existe donc deux principaux types d'espace-table : L'espace permanent Dans cet espace, les objets de schéma, une fois créés sont sauvés dans des "fichiers-data" (i.e. Datafiles) et ont donc une existence permanente d'une connexion à une autre L'espace temporaire Dans cet espace, tout objet créé s'effacera à la déconnexion et n'existera pas lors de la prochaine connexion. Un tel espace peux être enligne/hors-ligne et/ou en lecture seule. Des "datafiles" et des "tempfiles" peuvent y être ajoutées.

14 EXEMPLE Créons d'abord les espaces où nous voulons opérer CREATE TABLESPACE monespace LOGGING DATAFILE 'C:/Users/serveur/Documents/monEspace.dbf' SIZE 32m AUTOEXTEND on NEXT 32m MAXSIZE 2048m EXTENT MANAGEMENT LOCAL; CREATE TEMPORARY TABLESPACE tmpespace TEMPFILE 'C:/Users/serveur/Documents/tmpEspace.dbf' SIZE 32m AUTOEXTEND on NEXT 32m MAXSIZE 2048m EXTENT MANAGEMENT LOCAL;

15 EXEMPLE Créons maintenant deux utilisateurs CREATE USER Jos IDENTIFIED BY Secret DEFAULT TABLESPACE monespace TEMPORARY TABLESPACE temp_mtr; CREATE USER Fred IDENTIFIED BY Secret DEFAULT TABLESPACE monespace TEMPORARY TABLESPACE temp_mtr;

16 EXEMPLE Nous pourrions aussi gérer l'espace alloué pour les "undo" (i.e. les transactions avortées) CREATE UNDO TABLESPACE oops DATAFILE 'C:/Users/serveur/Documents/undo.dbf' SIZE 100M;

17 EXERCICE Connectez-vous en DBA (i.e. Compte System) Créez trois espaces tables (permanent/temporaire/undo) Créez deux utilisateurs utilisant ces mêmes espaces Connectez-vous en utilisant votre premier utilisateur Créez une petite table quelconque Placez-y des données (Quelques lignes) Sans fermer votre connexion, ouvrez une seconde connexion en utilisant votre second utilisateur Tentez de lister la table créée par le premier utilisateur Y êtes vous arrivé? Comment vous y êtes vous pris?

Une base de données Oracle comporte des structures logiques et des structures physiques.

Une base de données Oracle comporte des structures logiques et des structures physiques. STRUCTURE LOGIQUE PHYSIQUE ORACLE. Une base de données Oracle comporte des structures logiques et des structures physiques. Elle est constituée physiquement de plusieurs fichiers de données regroupés logiquement

Plus en détail

Gestion des espaces disque logiques. SQL> alter database datafile 'C:\APP\CLAIRE\ORADATA\ORA11G\TSCLAIRE1' resize 110M ;

Gestion des espaces disque logiques. SQL> alter database datafile 'C:\APP\CLAIRE\ORADATA\ORA11G\TSCLAIRE1' resize 110M ; Pré-requis 1. Les seules unités valides sont K, M, G et même T si vous disposez d un espace disque atteint de gigantisme! 2. Vous pouvez agrandir un espace disque logique par l instruction alter database

Plus en détail

TD 2 ------------------------------------------------------------------------------------------

TD 2 ------------------------------------------------------------------------------------------ TD 2 ------------------------------------------------------------------------------------------ Prenez le fichier init.ora dans $ORACLE_HOME/dbs faites une copie en inittest.ora ouvrir le fichier inittest.ora

Plus en détail

Les utilisateurs correspondent aux comptes (login et mot de passe) permettant de demander une connexion au SGBD (une personne ou une application).

Les utilisateurs correspondent aux comptes (login et mot de passe) permettant de demander une connexion au SGBD (une personne ou une application). SQL Ch 10 DCL Utilisateurs, privilèges, rôles I. INTRODUCTION... 1 II. LES UTILISATEURS ( «USERS»)... 1 A. CREER UN UTILISATEUR : USER... 1 B. MODIFIER UN UTILISATEUR : ALTER USER... 2 C. SUPPRIMER UN

Plus en détail

TP Administration Oracle

TP Administration Oracle Ingénieurs 2000 Informatique et Réseaux TP Administration Oracle DIOP Ngoné ESSAIDI Abderrahim Février 2008 1 Sommaire Sommaire... 2 Introduction... 3 1. Déploiement d application... 4 1.1 Résumé du besoin...

Plus en détail

Multitenant : Créer et Configurer une. Pluggable Database (PDB) avec Oracle Database 12c Release 1 (12.1)

Multitenant : Créer et Configurer une. Pluggable Database (PDB) avec Oracle Database 12c Release 1 (12.1) Multitenant : Créer et Configurer une Pluggable Database (PDB) avec Oracle Database 12c Release 1 (12.1) L'option multitenant introduite avec Oracle Database 12c permet à un seul conteneur database (CDB)

Plus en détail

Création d'une base de données Oracle

Création d'une base de données Oracle TP1 Création d'une base de données Oracle MASTER INFORMATIQUE I2A Année universitaire 2006-2007 RAPPORT DE PROJET (Document de 15 pages) Encadrant : Rosaire Amore Participants : Erik Allais Abdel Rafrafi

Plus en détail

Gestion des utilisateurs et de leurs droits

Gestion des utilisateurs et de leurs droits Gestion des utilisateurs et de leurs droits Chap. 12, page 323 à 360 Lors de la création d'un utilisateur vous devez indiquer son nom, ses attributs, son profil, la méthode d'authentification (par le SE

Plus en détail

Supervision et infrastructure - Accès aux bases de données. Document FAQ. Page: 1 / 13 Dernière mise à jour: 17/03/15 20:19

Supervision et infrastructure - Accès aux bases de données. Document FAQ. Page: 1 / 13 Dernière mise à jour: 17/03/15 20:19 Document FAQ Supervision et infrastructure - Accès aux EXP Page: 1 / 13 Table des matières Introduction... 3 DB2... 4 I.Ports... 4... 4 HANA... 5 I.Ports... 5... 5 SAP MaxDB... 6 I.Ports... 6... 6 MS SQL...

Plus en détail

Outils SQL PLSQL/Administration BD Oracle 10&11g

Outils SQL PLSQL/Administration BD Oracle 10&11g Outils SQL PLSQL/Administration BD Oracle 10&11g Document préparé par Abderrahmane Abed Version : 1.0 Janvier 2013 www.oraweb.ca Page 1 1. Oracle SQL Developer : Après avoir télécharger le logiciel et

Plus en détail

TUTORIEL D INSTALLATION D ORACLE ET DE SQL DEVELOPPER TUTORIEL D INSTALLATION D ORACLE...1 ET DE SQL DEVELOPPER...1

TUTORIEL D INSTALLATION D ORACLE ET DE SQL DEVELOPPER TUTORIEL D INSTALLATION D ORACLE...1 ET DE SQL DEVELOPPER...1 TUTORIEL D INSTALLATION D ORACLE ET DE SQL DEVELOPPER Sur Windows Contenu TUTORIEL D INSTALLATION D ORACLE...1 ET DE SQL DEVELOPPER...1 I-Installation d «Oracle Database Express Edition»...2 Etape 1 :

Plus en détail

Cours Administration BD

Cours Administration BD Faculté des Sciences de Gabès Cours Administration BD Chapitre 3 : Administrer la sécurité utilisateur Gestion des utilisateurs et de leurs droits (Partie 2) Faîçal Felhi felhi_fayssal@yahoo.fr 1 Privilèges

Plus en détail

Symphony. I. Base de données Oracle XE 11g : défaire le dimensionnement de la bdd... 40

Symphony. I. Base de données Oracle XE 11g : défaire le dimensionnement de la bdd... 40 Symphony Procédures d installation de Symphony avec la BDD Oracle en local et configuration de la BDD avec l application SQL Developer (BDD installée manuellement) 1. Avant installation... 2 2. Les manuels

Plus en détail

Création d'une nouvelle base de données

Création d'une nouvelle base de données 199 Chapitre 7 Création d'une nouvelle base de données 1. Vue d'ensemble Création d'une nouvelle base de données 1.1 Étapes de création d'une nouvelle base de données pour une application Le processus

Plus en détail

Pour installer Oracle 11 g depuis un environnement Windows, il y a une configuration requise.

Pour installer Oracle 11 g depuis un environnement Windows, il y a une configuration requise. Introduction Le logiciel Oracle à installer se trouve dans le répertoire \Oracle Configuration requise Pour installer Oracle 11 g depuis un environnement Windows, il y a une configuration requise. Vous

Plus en détail

PLAN DE COURS ORACLE : ADMINISTRATION DE BASES DE DONNEES. Objectif. Code. Dure e. Public Concerne. Pre -requis. Programme OR305

PLAN DE COURS ORACLE : ADMINISTRATION DE BASES DE DONNEES. Objectif. Code. Dure e. Public Concerne. Pre -requis. Programme OR305 PLAN DE COURS ORACLE : ADMINISTRATION DE BASES DE DONNEES Objectif Administrer une ou plusieurs bases de, tant sous l'aspect "gestionnaire de " que sous l'aspect "responsable système Oracle". Public Concerne

Plus en détail

TP ABD. Affichez le nom de la base, le nom de l'instance et la taille des blocs de données.

TP ABD. Affichez le nom de la base, le nom de l'instance et la taille des blocs de données. TP ABD Vues dynamiques adéquates, permettant de vérifier l'état (open) de la base, s assurez que les fichiers de la base ont été crées et vérifier la taille de l instance (Total System Global Area) select

Plus en détail

Oracle Learning Library Tutoriel Database 12c Installer le logiciel Oracle Database et créer une Database

Oracle Learning Library Tutoriel Database 12c Installer le logiciel Oracle Database et créer une Database Installer le logiciel Oracle Database et créer une Database Présentation Objectif Ce tutoriel montre comment utiliser Oracle Universal Installer (OUI) pour installer le logiciel Oracle Database 12c et

Plus en détail

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com - 5, rue Soutrane - 06560 Valbonne Sophia-Antipolis E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com NQI Orchestra 3.3 - Guide d'installation Linux....................................................................

Plus en détail

Oracle 12c. Administration. Razvan Bizoï. Équivalent à 4 8 jours de formation en salle! 30 heures de travaux pratiques

Oracle 12c. Administration. Razvan Bizoï. Équivalent à 4 8 jours de formation en salle! 30 heures de travaux pratiques Les racle Guides de formation Oracle 12c Administration Razvan Bizoï Équivalent à 4 8 jours de formation en salle! 30 heures de travaux pratiques 6 heures de travaux dirigés 30 QCM corrigés Tsoft et Groupe

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 13 : Organisation d une base de données, ou comment soulever (un peu) le voile Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Les clusters de table

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR NQI ORCHESTRA V.2.9.5 BIRT V.2.2.2

GUIDE UTILISATEUR NQI ORCHESTRA V.2.9.5 BIRT V.2.2.2 GUIDE UTILISATEUR NQI ORCHESTRA V.2.9.5 BIRT V.2.2.2 Table des Matières 1. INTRODUCTION...3 1.1 SUJET...3 1.2 OBJECTIFS...3 1.3 DÉFINITION DE TERMES, ACRONYMES...3 1.4 RÉFÉRENCE...3 2. CONFIGURATION...4

Plus en détail

LANDesk Management Suite 8.8

LANDesk Management Suite 8.8 LANDesk Management Suite 8.8 Documentation originale: http://community.landesk.com/support/docs/doc-1531 Adaptation et traduction en Français par Frédéric Mauclaire 2 Mars 2010 Table des matières Introduction...

Plus en détail

Présentation de l'outil RMAN d'oracle

Présentation de l'outil RMAN d'oracle Présentation de l'outil RMAN d'oracle Ce document constitue une première présentation de l'outil RMAN d'oracle permettant de sauvegarder et restaurer des bases de données. L'article abordera également

Plus en détail

Documentation UpdatEngine Installation et migration version 2.1.0 stable

Documentation UpdatEngine Installation et migration version 2.1.0 stable Documentation UpdatEngine Installation et migration version 2.1.0 stable Version de la documentation : doc-2.1.0-stable-4 Auteur: Yves Guimard Référence internet : http://www.updatengine.com Licence Creative

Plus en détail

WDpStats Procédure d installation

WDpStats Procédure d installation WDpStats Procédure d installation Table de matières WDpStats... 1 Procédure d installation... 1 Table de matières... 1 Résumé... 2 Réquisits... 2 Installation... 2 Difficultés... 6 Lancement... 7 wdpstats_install_oracle_fr.xml

Plus en détail

Plan de formation : Certification OCA Oracle 11g. Les administrateurs de base de données (DBA) Oracle gèrent les systèmes informatiques

Plan de formation : Certification OCA Oracle 11g. Les administrateurs de base de données (DBA) Oracle gèrent les systèmes informatiques Plan de formation : Certification OCA Oracle 11g Description Les administrateurs de base de données (DBA) Oracle gèrent les systèmes informatiques industriels les plus avancés. Cette formation permettra

Plus en détail

2.1/ Les privilèges sous oracle

2.1/ Les privilèges sous oracle LP Informatique(DA2I), UF7 : Administration Système, Réseaux et Base de données 13/12/2007, Enseignant : M. Nakechbnadi, mail : nakech@free.fr Première parie : Administration d une BD Chapitre 2 : Transaction,

Plus en détail

TD_TP4. Sauvegarde et restauration : Utilisation du gestionnaire RMAN 1/9

TD_TP4. Sauvegarde et restauration : Utilisation du gestionnaire RMAN 1/9 TD_TP4 Sauvegarde et restauration : Utilisation du gestionnaire RMAN 1/9 Pré-requis 1) Dans le contexte RMAN, que représente la base de donnée cible (target)? Dans le contexte RMAN, la base de donnée cible

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 2 : Contrôle des accès Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Les privilèges Définitions 2 Rôles Définition de création d attribution de

Plus en détail

1.1/Architecture des SGBD Les architectures physiques de SGBD sont très liées au mode de répartition.

1.1/Architecture des SGBD Les architectures physiques de SGBD sont très liées au mode de répartition. LP Informatique(DA2I), F7 : Administration Système, Réseaux et Base de données 15/11/2007, Enseignant : M. Nakechbnadi, mail : nakech@free.fr Première parie : Administration d une BD Chapitre 1 : Architecture

Plus en détail

Master Exploration Informatique des données DataWareHouse

Master Exploration Informatique des données DataWareHouse Master Exploration Informatique des données DataWareHouse Binôme Ahmed BENSI Enseignant tahar ARIB SOMMAIRE I. Conception...1 1. Contexte des contrats...1 2. Contexte des factures...1 II. Modèle physique...2

Plus en détail

Guide d'administration d'intégration de Portrait Dialogue 6.0. Version 7.0A

Guide d'administration d'intégration de Portrait Dialogue 6.0. Version 7.0A Guide d'administration d'intégration de Portrait Dialogue 6.0 Version 7.0A 2013 Pitney Bowes Software Inc. Tous droits réservés. Ce document peut contenir des informations confidentielles et exclusives

Plus en détail

Introduction aux SGBDR

Introduction aux SGBDR 1 Introduction aux SGBDR Pour optimiser une base Oracle, il est important d avoir une idée de la manière dont elle fonctionne. La connaissance des éléments sous-jacents à son fonctionnement permet de mieux

Plus en détail

420-PKF-SL. Sécurité Informatique. Automatiser notre traitement Les Scripts

420-PKF-SL. Sécurité Informatique. Automatiser notre traitement Les Scripts 420-PKF-SL Sécurité Informatique Automatiser notre traitement Les Scripts Introduction Cas pratique : Vous êtes face à un petit réseau de 10 postes en point-à-point. Vous avez à créerles mêmes 10 comptes

Plus en détail

Systèmes de gestion de bases de données

Systèmes de gestion de bases de données Systèmes de gestion de bases de données Fichiers P. Rigaux Cnam, dépt. informatique April 1, 2015 PR (Cnam, dépt. info) Systèmes de gestion de bases de données April 1, 2015 1 / 1 Fichiers Une base de

Plus en détail

TD3 ------------------------------------------------------------------------------------------

TD3 ------------------------------------------------------------------------------------------ TD3 ------------------------------------------------------------------------------------------ 1- Protéger la base Connectez vous à la base test en vous connectant en tant que sysdba. Notez le nombre de

Plus en détail

Programme détaillé. Administrateur de Base de Données Oracle - SQLServer - MySQL. Objectifs de la formation. Les métiers

Programme détaillé. Administrateur de Base de Données Oracle - SQLServer - MySQL. Objectifs de la formation. Les métiers Programme détaillé Objectifs de la formation Les systèmes de gestion de bases de données prennent aujourd'hui une importance considérable au regard des données qu'ils hébergent. Véritable épine dorsale

Plus en détail

Guide de démarrage. pour Solution de gestion des EPN (Espaces Publics Numériques)

Guide de démarrage. pour Solution de gestion des EPN (Espaces Publics Numériques) Guide de démarrage pour Solution de gestion des EPN (Espaces Publics Numériques) 73 rue de Saint-Mandrier 83140 Six-Fours Tél.: 04 89 81 43 43 - Fax : 09 89 39 88 59 - www.aesis-conseil.com RCS Toulon

Plus en détail

Architecture d Oracled. Richard CHBEIR Email : richard.chbeir@u-bourgogne.fr

Architecture d Oracled. Richard CHBEIR Email : richard.chbeir@u-bourgogne.fr Architecture d Oracled Richard CHBEIR Email : richard.chbeir@u-bourgogne.fr Plan Architecture Structure Physique Composants Processus Traitement de requêtes Structure Logique Architecture Un serveur Oracle

Plus en détail

Objectif. Participant. Prérequis. Oracle BI Suite EE 10g R3 - Développer des référentiels. 5 Jours [35 Heures]

Objectif. Participant. Prérequis. Oracle BI Suite EE 10g R3 - Développer des référentiels. 5 Jours [35 Heures] Objectif Utiliser les techniques de gestion de la mise en cache pour contrôler et améliorer les performances des requêtes Définir des mesures simples et des mesures calculées pour une table de faits Créer

Plus en détail

Documentation UpdatEngine Installation et migration version 2.1.1 stable

Documentation UpdatEngine Installation et migration version 2.1.1 stable Documentation UpdatEngine Installation et migration version 2.1.1 stable Version de la documentation : doc-2.1.1-stable-1 Auteur: Yves Guimard Référence internet : http://www.updatengine.com Licence Creative

Plus en détail

Installation des moteurs SQL Pour Micro-SESAME

Installation des moteurs SQL Pour Micro-SESAME Installation des moteurs SQL Pour Micro-SESAME Date Auteur Détail 13/05/2009 DL Ajout de la commande manquante, donnant droit à l utilisateur MSESAME de créer des tables sous Oracle 17/01/2007 EG Ajout

Plus en détail

Guide d'installation et de configuration de Pervasive.SQL 7 dans un environnement réseau Microsoft Windows NT

Guide d'installation et de configuration de Pervasive.SQL 7 dans un environnement réseau Microsoft Windows NT Guide d'installation et de configuration de Pervasive.SQL 7 dans un environnement réseau Microsoft Windows NT Ce guide explique les différentes étapes de l installation et de la configuration des composantes

Plus en détail

3 - Administration de BD SQL. Chapitre III. Administration des BD SQL. Actions possibles. Composants ORACLE. Chapitre 3 : Administration des BD SQL 1

3 - Administration de BD SQL. Chapitre III. Administration des BD SQL. Actions possibles. Composants ORACLE. Chapitre 3 : Administration des BD SQL 1 3 - Administration de BD SQL Chapitre III Administration des BD SQL 3.1 Création de BD 3.2 Gestion des utilisateurs 3.3 Administration des transactions 3.4 Accès à une BD distante 3.5 Conclusions Composants

Plus en détail

Guide de configuration du serveur Oracle pour BusinessObjects Planning

Guide de configuration du serveur Oracle pour BusinessObjects Planning Guide de configuration du serveur Oracle pour BusinessObjects Planning BusinessObjects Planning XI Release 2 Copyright 2007 Business Objects. Tous droits réservés. Business Objects est propriétaire des

Plus en détail

Oracle 12c. Administration. Razvan Bizoï. Équivalent à 4 8 jours de formation en salle! 30 heures de travaux pratiques

Oracle 12c. Administration. Razvan Bizoï. Équivalent à 4 8 jours de formation en salle! 30 heures de travaux pratiques Les racle Guides de formation Oracle 12c Administration Razvan Bizoï Équivalent à 4 8 jours de formation en salle! 30 heures de travaux pratiques 6 heures de travaux dirigés 30 QCM corrigés Tsoft et Groupe

Plus en détail

Encryptions, compression et partitionnement des données

Encryptions, compression et partitionnement des données Encryptions, compression et partitionnement des données Version 1.0 Grégory CASANOVA 2 Compression, encryption et partitionnement des données Sommaire 1 Introduction... 3 2 Encryption transparente des

Plus en détail

3 La création d une base de données

3 La création d une base de données Les racle Guides de formation Oracle 12c Administration Razvan Bizoï Équivalent à 4 8 jours de formation en salle! 30 heures de travaux pratiques 6 heures de travaux dirigés 30 QCM corrigés Tsoft et Groupe

Plus en détail

Chapitre IV La Structure physique de la Base de données

Chapitre IV La Structure physique de la Base de données LP Informatique(DA2I) UF7 : Administration Système, Réseaux et Base de données 17/1/2008, Enseignant : M. Nakechbnadi mail : nakech@free.fr Première parie : Administration d une BD Chapitre IV La Structure

Plus en détail

420-PK6-SL Banques de données Avancées LES VUES

420-PK6-SL Banques de données Avancées LES VUES 420-PK6-SL Banques de données Avancées LES VUES CAS D'UTILISATION Prenons en exemple cette requête complexe : SELECT a.tablespace_name, a.contents, a.extent_management, a.allocation_type, a.segment_space_management,

Plus en détail

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration bases de données

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration bases de données ////////////////////// Administration bases de données / INTRODUCTION Système d informations Un système d'information (SI) est un ensemble organisé de ressources (matériels, logiciels, personnel, données

Plus en détail

Partie 0 : Gestion des tablespace et des utilisateurs... 3

Partie 0 : Gestion des tablespace et des utilisateurs... 3 Sommaire Partie 0 : Gestion des tablespace et des utilisateurs... 3 1- Créer deux TableSpaces votre_nom-tbs et Votre_nom-TempTBS :... 3 2. Créer un utilisateur qui porte votre nom :... 3 3. Attribuer à

Plus en détail

UMBB, Département Informatique Cours Master 1 BDA Responsable : A. AIT-BOUZIAD Le 06 Décembre 2011 CHAPITRE 2 CONTRÖLE DE DONNEES DANS SQL

UMBB, Département Informatique Cours Master 1 BDA Responsable : A. AIT-BOUZIAD Le 06 Décembre 2011 CHAPITRE 2 CONTRÖLE DE DONNEES DANS SQL UMBB, Département Informatique Cours Master 1 BDA Responsable : A. AIT-BOUZIAD Le 06 Décembre 2011 CHAPITRE 2 CONTRÖLE DE DONNEES DANS SQL I Gestion des utilisateurs et de leurs privilèges I.1 Gestion

Plus en détail

Cours 4 : Tables système, contrôle des accès et synonymes

Cours 4 : Tables système, contrôle des accès et synonymes Cours 4 : Tables système, contrôle des accès et synonymes Tables système Les informations du dictionnaire de données (tables système) sont accessibles en consultation seule, au moyen de vues Quatre classes

Plus en détail

Techniques de stockage. Techniques de stockage, P. Rigaux p.1/43

Techniques de stockage. Techniques de stockage, P. Rigaux p.1/43 Techniques de stockage Techniques de stockage, P. Rigaux p.1/43 Techniques de stockage Contenu de ce cours : 1. Stockage de données. Supports, fonctionnement d un disque, technologie RAID 2. Organisation

Plus en détail

BANQUES DE DONNÉES Définition

BANQUES DE DONNÉES Définition BANQUES DE DONNÉES Définition Toute application informatique utilise des données. Ces données, souvent volumineuses impliquent les tâches suivantes : les enregistrer (sauvegarder) les classer (trier) les

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction

Chapitre 1 : Introduction Chapitre 1 : Introduction A. Objectifs de l'ouvrage.................. 8 B. Présentation d'oracle11g................. 8 1. Introduction........................ 8 2. Principales nouveautés de la version

Plus en détail

Tec Local 4.0 Manuel d'installation: Mode fournisseur (Client) TecLocal 4.0. Manuel d'installation: Mode fournisseur (Client)

Tec Local 4.0 Manuel d'installation: Mode fournisseur (Client) TecLocal 4.0. Manuel d'installation: Mode fournisseur (Client) Tec Local 4.0 Manuel d'installation: Mode fournisseur (Client) TecLocal 4.0 Manuel d'installation: Mode fournisseur (Client) Version: 1.0 Auteur: TecCom Solution Management (MBI) Date: 09.12.2013 Le plus

Plus en détail

Oracle 12c Administration

Oracle 12c Administration Introduction 1. Objectifs de l'ouvrage 19 2. Présentation d'oracle Database 12c 20 2.1 Introduction 20 2.2 Principales nouveautés de la version 12 22 3. Conventions d'écriture 24 Les bases de l'architecture

Plus en détail

Serveur d'archivage 2007 Serveur Archivage : Manuel Utilisateur

Serveur d'archivage 2007 Serveur Archivage : Manuel Utilisateur Type du document Manuel utilisateur Auteur(s) Eric Bouladier Date de création 26/03/2007 Domaine de diffusion Illimité Validé par Versions Date Auteur(s) Modifications 1.0 26/03/2007 Eric Bouladier Création

Plus en détail

TP 1 : DECOUVRIR ORACLE ET SQL*PLUS

TP 1 : DECOUVRIR ORACLE ET SQL*PLUS TP 1 : DECOUVRIR ORACLE ET SQL*PLUS OBJECTIFS : Familiarisation avec SGBD et son environnement de travail SQL*Plus d Oracle) Ecriture des requêtes SQL simples sur une BD préétablie HR d Oracle) Partie

Plus en détail

Gestion d utilisateurs et stratégie systèmes.

Gestion d utilisateurs et stratégie systèmes. Gestion d utilisateurs et stratégie systèmes. Déscription de l'activité: Administration de gestion d utilisateurs sous l environnement Windows 2003 Serveur Contexte de l activité Etant administrateur réseau

Plus en détail

NIMBUS TRAINING. Oracle 12C Administration. Description : Objectifs. Publics. Durée. Pré-requis

NIMBUS TRAINING. Oracle 12C Administration. Description : Objectifs. Publics. Durée. Pré-requis Oracle 12C Administration Description : La consolidation de bases de données est une étape clé de l'accès au cloud. Oracle Database 12C en accélère et en simplifie le processus, permettant la haute densité

Plus en détail

Check-list de maintenance du système Instructions impératives pour l'utilisateur du système Dernière mise à jour 09 juin 2011

Check-list de maintenance du système Instructions impératives pour l'utilisateur du système Dernière mise à jour 09 juin 2011 ANNEXE 3 Check-list de maintenance du système Instructions impératives pour l'utilisateur du système Dernière mise à jour 09 juin 2011 Généralités Afin de pouvoir garantir un support sûr et efficace du

Plus en détail

Il est nécessaire de connaître au moins un système d'exploitation de type graphique.

Il est nécessaire de connaître au moins un système d'exploitation de type graphique. GBD-030 Oracle Prise en main Saint-Denis à 9h30 5 jours Objectifs : Une formation Oracle complète pour découvrir tous les concepts du système et les différentes façons de les utiliser concrètement tout

Plus en détail

LES ACCES ODBC AVEC LE SYSTEME SAS

LES ACCES ODBC AVEC LE SYSTEME SAS LES ACCES ODBC AVEC LE SYSTEME SAS I. Présentation II. SAS/ACCESS to ODBC III. Driver ODBC SAS IV. Driver ODBC SAS Universel V. Version 8 VI. Références I. Présentation Introduction ODBC, qui signifie

Plus en détail

Objectif. Participant. Prérequis. Pédagogie. Oracle Database 10g - Administration Workshop II. 5 Jours [35 Heures]

Objectif. Participant. Prérequis. Pédagogie. Oracle Database 10g - Administration Workshop II. 5 Jours [35 Heures] Plan de cours disponible à l adresse http://www.adhara.fr/.aspx Objectif Utiliser RMAN pour créer et gérer des jeux de sauvegarde et des copies d'image Récupérer la base de données jusqu'à un point dans

Plus en détail

Bases de données et sites WEB

Bases de données et sites WEB Bases de données et sites WEB Cours2 : Sécurité et contrôles d accès Anne Doucet 1 Authentification Autorisation Privilèges Rôles Profils Limitations de ressources Plan Audit Contrôle d accès via les vues

Plus en détail

dans laquelle des structures vont être créées pour une ou plusieurs applications.

dans laquelle des structures vont être créées pour une ou plusieurs applications. Création d'une nouvelle base de données A. Vue d'ensemble 1. Étapes de création d'une nouvelle base de données pour une application Le processus complet de création d'une nouvelle base de données pour

Plus en détail

Resume. Sommaire. Introduction

Resume. Sommaire. Introduction Resume L objectif de cet article est de vous montrer une méthode de mise à jour d une base de données Oracle 9i par exemple vers une base donnée Oracle 10G. Il est présenté l ensemble des méthodes permettant

Plus en détail

Le langage SQL : Le Langage de Contrôle des Données (LCD)

Le langage SQL : Le Langage de Contrôle des Données (LCD) T-GSI STAGE RENOVATION - SQL.Chapitre 5 - Le langage SQL : Le Langage de Contrôle des Données (LCD) Sources du document : Livre bible Oracle 9i, J. Gabillaud, Editions Eni ; Support Oracle ; Documentation

Plus en détail

Indicateur de stockage

Indicateur de stockage Introduction Memeo Instant Backup est une solution de sauvegarde facile pour un monde numérique compliqué. En sauvegardant automatiquement et en continu vos précieux fichiers sur votre disque C, Memeo

Plus en détail

COMPOSANTS DE L ARCHITECTURE D UN SGBD. Chapitre 1

COMPOSANTS DE L ARCHITECTURE D UN SGBD. Chapitre 1 1 COMPOSANTS DE L ARCHITECTURE D UN SGBD Chapitre 1 Généralité 2 Les composants principaux de l architecture d un SGBD Sont: Les processus Les structures mémoires Les fichiers P1 P2 Pn SGA Fichiers Oracle

Plus en détail

Guide de démarrage. pour Solution de gestion des EPN (Espaces Publics Numériques)

Guide de démarrage. pour Solution de gestion des EPN (Espaces Publics Numériques) Guide de démarrage pour Solution de gestion des EPN (Espaces Publics Numériques) 73 rue de Saint-Mandrier 83140 Six-Fours Tél.: 04 89 81 43 43 - Fax : 09 89 39 88 59 - www.aesis-conseil.com RCS Toulon

Plus en détail

Setting Up PC MACLAN File Server

Setting Up PC MACLAN File Server Setting Up PC MACLAN File Server Setting Up PC MACLAN File Server Ce chapitre explique comment paramètrer le Serveur de fichiers PC MACLAN, une fois la procédure d installation terminée. Les sujets sont

Plus en détail

CYCLE CERTIFIANT ADMINISTRATEUR BASES DE DONNÉES

CYCLE CERTIFIANT ADMINISTRATEUR BASES DE DONNÉES SGBD / Aide à la décision CYCLE CERTIFIANT ADMINISTRATEUR BASES DE DONNÉES Réf: KAO Durée : 15 jours (7 heures) OBJECTIFS DE LA FORMATION Ce cycle complet vous apportera les connaissances nécessaires pour

Plus en détail

La sécurité. Chapitre 6. 1. Introduction. 2. La sécurité des accès

La sécurité. Chapitre 6. 1. Introduction. 2. La sécurité des accès 259 Chapitre 6 La sécurité 1. Introduction La sécurité La sécurité des données est un enjeu capital. Une base de données peut être amenée à stocker des données très sensibles, confidentielles. L'implémentation

Plus en détail

Accès au serveur SQL. Où ranger les accès au serveur SQL?

Accès au serveur SQL. Où ranger les accès au serveur SQL? 150 requête SQL, cela aura un impact sur un nombre limité de lignes et non plus sur l ensemble des données. MySQL propose une clause originale en SQL : LIMIT. Cette clause est disponible avec les différentes

Plus en détail

Migration vers MySQL 4.1.10

Migration vers MySQL 4.1.10 Migration vers MySQL 4.1.10 Version 1.0.2,JUIN 2005 SQLManagerX Team Firetox@SQLmanagerX.com Migration de MySQL 4.0.X à 4.1.10 testée sur Windows 2000 server, 21/02/05 Ce document a été fait dans le but

Plus en détail

Mise en place d'un Intranet

Mise en place d'un Intranet FICHE Mise en place d'un Intranet Version 1.0 - retrouvez la dernière version du document sur http://www.e-eleves.com/ Fonctions attendues et architecture mise en place Fonctions attendues Serveur web

Plus en détail

Annuaire : Active Directory

Annuaire : Active Directory Annuaire : Active Directory Un annuaire est une structure hiérarchique qui stocke des informations sur les objets du réseau. Un service d'annuaire, tel qu'active Directory, fournit des méthodes de stockage

Plus en détail

Installer et configurer Oracle Forms 11gR2 Windows 7 64 bits

Installer et configurer Oracle Forms 11gR2 Windows 7 64 bits 1 Installer et configurer Oracle Forms 11gR2 (Windows x64) Installer et configurer Oracle Forms 11gR2 Windows 7 64 bits Document préparé par Abderrahmane Abed Juin 2013 Version 1.0 Courriel: aabed@oraweb.ca

Plus en détail

Use It Messaging Server V8 Bases

Use It Messaging Server V8 Bases V8 Bases Version 8 docref : 0/fr Prologue - www.prologue.fr Tel : +33 01 69 29 39 39 Pour nous constacter au sujet de ce document : support@prologue.fr Fax : +33 01 69 29 90 43 Table des matières 1 - Généralités...

Plus en détail

PRISE EN MAIN DE VMWARE SERVER ET DE VOS MACHINES VIRTUELLES

PRISE EN MAIN DE VMWARE SERVER ET DE VOS MACHINES VIRTUELLES PRISE EN MAIN DE VMWARE SERVER ET DE VOS MACHINES VIRTUELLES COPIER LES MACHINES VIRTUELLES SUR VOTRE POSTE ÉLÈVE. Commencer par installer EASEUS partition manager, puis lancez-le. Découpez votre disque

Plus en détail

SQL Server 2012 Administration d une base de données transactionnelle

SQL Server 2012 Administration d une base de données transactionnelle 270 SQL Server 2012 Administration d une base de données transactionnelle Principe de fonctionnement Face à une alerte, l'agent peut réagir en exécutant un travail et/ou en prévenant un opérateur afin

Plus en détail

DM Server V8 Support des bases de données

DM Server V8 Support des bases de données DM Server V8 Support des bases de données Sommaire INTRODUCTION 3 1 - CHOIX D UNE BASE DE DONNEES 3 2 - INSTALLATION SUR SQL SERVER OU MSDE 4 CHOIX DU MODE D INSTALLATION 4 CHOIX DU SERVEUR SQL 4 FOURNITURE

Plus en détail

A. Introduction. Chapitre 4. - les entités de sécurité ; - les sécurisables ; - les autorisations.

A. Introduction. Chapitre 4. - les entités de sécurité ; - les sécurisables ; - les autorisations. Chapitre 4 A. Introduction Le contrôle d'accès représente une opération importante au niveau de la gestion de la sécurité sur un serveur de bases de données. La sécurisation des données nécessite une organisation

Plus en détail

TecLocal 4.0. Manuel d'installation: Mode acheteur & multiutilisateurs

TecLocal 4.0. Manuel d'installation: Mode acheteur & multiutilisateurs Tec Local 4.0 Manuel d'installation : Mode acheteur & multi-utilisateurs (client) TecLocal 4.0 Manuel d'installation: Mode acheteur & multiutilisateurs (client) Version: 1.0 Auteur: TecCom Solution Management

Plus en détail

HowTo Installer egroupware 1.2 sur SME Serveur 7.0

HowTo Installer egroupware 1.2 sur SME Serveur 7.0 HowTo Installer egroupware 1.2 sur SME Serveur 7.0 Auteur: Stéphane Gauvin, sgauvin@serviceinfosg.com Contribution: N/A Version supportée: SME Serveur 7.0 License: GPL Dernière Mise à jour: 18/03/2006

Plus en détail

Projet GsbFrais virtualisation

Projet GsbFrais virtualisation Projet GsbFrais virtualisation Table des matières Première séance : deux machines physiques... 2 Où et comment s'effectue la connexion à la base de données?... 2 Quelles valeurs ont les trois variables

Plus en détail

Tâches planifiées. Chapitre 5. 1. Introduction

Tâches planifiées. Chapitre 5. 1. Introduction 271 Chapitre 5 Tâches planifiées 1. Introduction Tâches planifiées SQL Server donne la possibilité d'automatiser les tâches administratives. Il n'est bien sûr pas possible d'automatiser toutes les tâches

Plus en détail

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com - 5, rue Soutrane - 06560 Valbonne Sophia-Antipolis E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com NQI Orchestra 3.3 - Guide d'installation Windows.................................................................

Plus en détail

1 introduction : SQL server

1 introduction : SQL server Lycée lissan eddine ibn_elkhatib laayoune SGBDR 1 Pr H.LAARAJ 2015/2016 2 1 introduction : SQL server 1 3 SQL server SQL-Server est un SGBDR Client-Serveur qui utilise TRANSACT-SQL dans ses transactions.

Plus en détail

1- Installation et première utilisation. Exécuter le fichier d installation. Ceci apparait : Cliquer sur «Next»

1- Installation et première utilisation. Exécuter le fichier d installation. Ceci apparait : Cliquer sur «Next» Splunk L application Splunk permet d explorer, de générer des rapports et d analyser en direct des données en temps réel et historiques sur l ensemble de votre infrastructure, à partir d une seule interface

Plus en détail

STATISTICA - Version 10

STATISTICA - Version 10 STATISTICA - Version 10 Instructions d'installation de STATISTICA Entreprise pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix Remarques : 1. Ces instructions s'appliquent à une installation sous Terminal

Plus en détail

CHAPITRE 4 POLITIQUES DE CONTRÔLES DES ACCÈS SOUS ORACLE ADMINISTRATION ET TUNING DE BASES DE DONNÉES 10/05/2015 RESPONSABLE DR K.

CHAPITRE 4 POLITIQUES DE CONTRÔLES DES ACCÈS SOUS ORACLE ADMINISTRATION ET TUNING DE BASES DE DONNÉES 10/05/2015 RESPONSABLE DR K. Université des sciences et de la Technologie Houari Boumediene USTHB Alger Département d Informatique CHAPITRE 4 ADMINISTRATION ET TUNING DE BASES DE DONNÉES RESPONSABLE DR K. BOUKHALFA POLITIQUES DE CONTRÔLES

Plus en détail

Administration des bases de données sous Oracle. 10g. Fabien De Marchi, Jean-Marc Petit. Université de Lyon. November 22, 2007 1/96

Administration des bases de données sous Oracle. 10g. Fabien De Marchi, Jean-Marc Petit. Université de Lyon. November 22, 2007 1/96 1/96 Administration des bases de données sous Oracle 10g Fabien De Marchi, Jean-Marc Petit Université de Lyon November 22, 2007 2/96 Sur le cours Prérequis et objectifs Prérequis Modèle relationnel (structure,

Plus en détail

Contenu des formations

Contenu des formations Contenu des formations FORMATION ORACLE DATABASE 11G ADMINISTRATION NIVEAU 1 Durée : 5 jours Conditions préalables : Connaître le langage SQL Auditoire : Administrateurs de base de données, Ingénieurs

Plus en détail

Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL

Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL ENT - Clé sql2009 BD - Mírian Halfeld-Ferrari p. 1 Insertion dans une relation Pour insérer un tuple dans une relation: insert into Sailors

Plus en détail