Olivier Mondet

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Olivier Mondet http://unidentified-one.net"

Transcription

1 T-GSI Ch.4 Le Langage SQL LDD, LCD Cet exercice guidé reprend le plan suivis lors de l intervention de formation faite pour l académie de Versailles. L objectif principal visait en la présentation du langage SQL LDD, et en une initiation à la partie LCD. Tous les ordres SQL sont définis dans les autres chapitres de ce cours. Nous ne reviendrons donc pas sur la syntaxe. Olivier Mondet Mise en place MySQL doit être installé au préalable, soit seul, soit avec EasyPHP-ModGSI. Pour cela suivre les guides correspondants. Cet exercice utilise la version de MySQL installée avec EasyPHP-ModGSI. Nous utiliserons le client MySQL livré avec l installation (dans EasyPHP1-8-ModGSI\mysql\bin) qui se nomme mysql (à ne pas confondre avec mysqld qui est le «logiciel» de base de données en luimême). Connexion La connexion à la base de données se fait par l instruction mysql u root p puis en pressant la touche entrée. Le mot de passe demandé est root par défaut avec la version de MySQL fournie par EasyPHP-ModGSI. Voici la fenêtre de connexion : C:\Program Files\EasyPHP1-8-ModGSI\mysql\bin>mysql -u root -p Enter password: **** Your MySQL connection id is 2 to server version: max Le prompt attend des ordres SQL de syntaxe correcte ou des commandes propres à MySQL. Création d une base de données et création des tables : Nous allons créer la base de données des stagiaires gsi, où seront implémentées les relations suivantes : etablissement (nume, nome, ville) nume est la clé primaire stagiaire (nums, noms, prenoms, mails, nume) nums est la clé primaire, nume est la clé étrangère en référence à nume de la table etablissement Nous ne préciserons pas le moteur de base de données et utiliserons le moteur par défaut InnoDB de MySQL. Ce moteur remplace le moteur MyISAM plus ancien et ne respectant pas (entre autre) l intégrité fonctionnelle. Se référer aux autres chapitres pour de plus amples explications. Ch.4 - Applications (exercice de découverte).doc page 1 / 9 om ( )

2 CREATE DATABASE gsi; Query OK, 1 row affected (0.09 sec) USE gsi; Database changed CREATE TABLE etablissement -> ( -> nume INT NOT NULL, -> nome VARCHAR(30), -> ville VARCHAR(30), -> CONSTRAINT pk_etablissement PRIMARY KEY(nume) -> ); Query OK, 0 rows affected (0.20 sec) On aura noté que juste après avoir créé la base de données, on se connecte à celle-ci (avec USE). C est dans la base de données gsi que nous allons créer les tables. CREATE TABLE stagiaire -> ( -> nums INT NOT NULL, -> noms VARCHAR(30), -> prenoms VARCHAR(30), -> mails VARCHAR(50), -> nume INT NOT NULL, -> CONSTRAINT pk_stagiaire PRIMARY KEY(nums), -> CONSTRAINT fk_stag_etab FOREIGN KEY(nume) REFERENCES etablissement(nume ) -> ); Query OK, 0 rows affected (0.16 sec) MySQL offre diverses possibilités de typage des champs : Types numériques exacts Types approchés Les entiers Dates Chaînes Chaînes de grande taille Enumérations NUMERIC, DECIMAL (DEC), INTEGER (INT)(4 octets) et SMALLINT FLOAT, REAL et DOUBLE PRECISION TINYINT (1 octet), SMALLINT (2 octets), MEDIUMINT (3 octets), INTEGER (INT)(4 octets), BIGINT (8 octets) DATE (' '), DATETIME (' :00:00') (attention les dates sont notées à l anglaise AAAA-JJ-MM) CHAR (format nom compressé où 1caractère = 1octet), VARCHAR (format compressé, à choisir à partir de 5 à 10 caractères) BLOB, TEXT SET Les clauses CONSTRAINT permettent de déclarer les clés primaires et les clés étrangères. Le nommage pk_table ou fk_table1_table2 est un moyen signifiant de nommer les contraintes en fonction de leur rôle : pk_table est le nom de la contrainte qui déclare la clé primaire d une table, fk_table1_table2 est le nom de la contrainte qui déclare la clé étrangère qui assure le l intégrité référentielle entre la table n 1 et la table n 2. Les noms des contraintes doivent être uniques pour une base de données. On aura noté que tant qu un point virgule ; n est pas inséré (marquant la fin d un ordre et donc le début de son interprétation par MySQL) le prompt passe de à ->. Se référer aux autres chapitres pour de plus amples explications. Ch.4 - Applications (exercice de découverte).doc page 2 / 9 om ( )

3 Nous pouvons vérifier l existence de la base de données et des tables. SHOW DATABASES; Database information_schema cinema gsi mysql phpmyadmin rows in set (0.00 sec) SHOW TABLES; Tables_in_gsi etablissement stagiaire rows in set (0.00 sec) L ordre SHOW TABLES implique d être connecté à une base de données, car les tables affichées sont celle de la base de données active. Insertion des valeurs et violation de contraintes Nous allons entrer un premier enregistrement. INSERT INTO etablissement VALUES ('1','Geoffroy-Saint-Hilaire','ETAMPES') ; Query OK, 1 row affected (0.09 sec) Nous allons entrer un second enregistrement en tentant une violation de contrainte relative à la clé primaire. INSERT INTO etablissement VALUES ('1','Vilgenis','MASSY'); ERROR 1062 (23000): Duplicata du champ '1' pour la clef 1 On remarque que MySQL réagit et indique bien un problème sur la clé primaire avec un champ comportant un doublon. Problème qui devrait se régler avec une insertion correcte. INSERT INTO etablissement VALUES ('2','Vilgenis','MASSY'); Query OK, 1 row affected (0.03 sec) Nous allons insérer des valeurs dans la seconde table en respectant l intégrité fonctionnelle relative au champ nume (l établissement doit exister dans la table etablissement avant l insertion). INSERT INTO stagiaire VALUES Query OK, 1 row affected (0.06 sec) INSERT INTO stagiaire VALUES r','1'); Query OK, 1 row affected (0.08 sec) Ch.4 - Applications (exercice de découverte).doc page 3 / 9 om ( )

4 Nous allons tenter une violation de clé étrangère (intégrité fonctionnelle) en saisissant un code établissement n existant pas dans la table etablissement. INSERT INTO stagiaire VALUES ERROR 1452 (23000): Cannot add or update a child row: a foreign key constraint f ails (`gsi/stagiaire`, CONSTRAINT `fk_stag_etab` FOREIGN KEY (`nume`) REFERENCES `etablissement` (`nume`)) L intégrité référentielle est donc bien respectée. Si vous utilisez une version antérieure de MySQL ou si vos tables sont déclarées avec la mention type=myisam, vous serez surpris de constater que MySQL ne respecte pas l intégrité référentielle. Autrement dit, l insertion aurait été acceptée. Vous pouvez en faire le constat en réessayant cet exercice avec les tables déclarées de la façon suivante : CREATE TABLE etablissement ( nume INT NOT NULL, nome VARCHAR(30), ville VARCHAR(30), CONSTRAINT pk_etablissement PRIMARY KEY(nume) )type=myisam; CREATE TABLE stagiaire ( nums SMALLINT NOT NULL auto_increment, noms VARCHAR(30), prenoms VARCHAR(30), mails VARCHAR(50), nume INT NOT NULL, CONSTRAINT pk_stagiaire PRIMARY KEY(nums), CONSTRAINT fk_stag_etab FOREIGN KEY(nume) REFERENCES etablissement(nume) )type=myisam; Bien sur le moteur InnoDB semble plus performant si on s attache à l aspect «intégrité référentielle», cependant le moteur InnoDB est moins performant que le moteur MyISAM en termes de rapidité d exécution. C est pour cela que MySQL était souvent choisi pour les sites Web avec son moteur MyISAM. Vous pouvez en faire le constat en réessayant cet exercice avec les tables déclarées comme ci-dessus. Avec le moteur InnoDB il est impossible de supprimer un élément référencé. Pour terminer, on peut afficher le contenu de nos tables SELECT * -> FROM etablissement; nume nome ville 1 Geoffroy-Saint-Hilaire ETAMPES 2 Vilgenis MASSY 2 rows in set (0.00 sec) SELECT * -> FROM stagiaire; nums noms prenoms mails nume Georges Dumont 1 2 Bernardette Martin rows in set (0.00 sec) Ch.4 - Applications (exercice de découverte).doc page 4 / 9 om ( )

5 ainsi que leur structure. DESCRIBE etablissement; Field Type Null Key Default Extra nume int(11) NO PRI nome varchar(30) YES NULL ville varchar(30) YES NULL rows in set (0.05 sec) DESCRIBE stagiaire; Field Type Null Key Default Extra nums int(11) NO PRI noms varchar(30) YES NULL prenoms varchar(30) YES NULL mails varchar(50) YES NULL nume int(11) NO MUL rows in set (0.05 sec) Mise à jour de la structure des tables Notre base de données prend en compte la discipline des enseignants participant au stage (CAPET). etablissement (nume, nome, ville) nume est la clé primaire discipline (numd, libd) numd est la clé primaire stagiaire (nums, noms, prenoms, mails, nume, numd) nums est la clé primaire, nume est la clé étrangère en référence à nume de la table etablissement numd est la clé étrangère en référence à numd de la table discipline Il faut donc ajouter une table, puis mettre à jour la structure de la table stagiaire en ajoutant le champ numd et l intégrité référentielle. L ajout de la table et l insertion de valeurs. CREATE TABLE discipline -> ( -> numd CHAR(1) NOT NULL, -> libd VARCHAR(40), -> CONSTRAINT PK_discipline PRIMARY KEY(numd) -> ); Query OK, 0 rows affected (0.11 sec) INSERT INTO discipline VALUES ('B','Capet B'); Query OK, 1 row affected (0.05 sec) INSERT INTO discipline VALUES ('D','Capet D'); Query OK, 1 row affected (0.05 sec) Ch.4 - Applications (exercice de découverte).doc page 5 / 9 om ( )

6 L ajout du champ numd à la structure de la table stagiaire (ALTER) et la mise à jour (UPDATE) de la table (le stagiaire n 1 sera CAPET B, le stagiaire n 2 sera CAPET D). ALTER TABLE stagiaire -> ADD numd CHAR(1) NOT NULL; Query OK, 2 rows affected (0.36 sec) Enregistrements: 2 Doublons: 0 Avertissements: 0 UPDATE stagiaire -> SET numd = 'B' -> WHERE nums = '1'; Query OK, 1 row affected (0.06 sec) Enregistrements correspondants: 1 ModifiÚs: 1 Warnings: 0 UPDATE stagiaire -> SET numd = 'D' -> WHERE nums = '2'; Query OK, 1 row affected (0.05 sec) Enregistrements correspondants: 1 ModifiÚs: 1 Warnings: 0 L ajout de la contrainte d intégrité référentielle sur la clé étrangère. ALTER TABLE stagiaire -> ADD CONSTRAINT FK_disc_stag FOREIGN KEY(numd) REFERENCES discipline(numd ); Query OK, 2 rows affected (0.41 sec) Enregistrements: 2 Doublons: 0 Avertissements: 0 Notez que l on ajoute cette contrainte après la mise à jour de la table stagiaire car sinon les champs numd seraient vides (NULL) et MySQL refuserait d ajouter la contrainte sur des champs vides (c est une violation de contrainte justement). Ce problème se pose uniquement parce que la table possède déjà des enregistrements. Modification de la structure d une table (suite) et suppression d un table Finalement nous ne voulons plus garder la discipline des stagiaires et donc revenir à notre base de données telle qu elle était auparavant. Nous devons mettre à jour la structure de la table stagiaire et supprimer la contrainte d intégrité référentielle, puis le champ numd. ALTER TABLE stagiaire -> DROP FOREIGN KEY FK_disc_stag; Query OK, 2 rows affected (0.25 sec) Enregistrements: 2 Doublons: 0 Avertissements: 0 ALTER TABLE stagiaire -> DROP numd; Query OK, 2 rows affected (0.24 sec) Enregistrements: 2 Doublons: 0 Avertissements: 0 Nous pouvons supprimer la table discipline. DROP TABLE discipline; Query OK, 0 rows affected (0.11 sec) La suppression des tables doit toujours se faire en tenant compte des contraintes d intégrité référentielle. On doit toujours commencer par supprimer les tables comportant des clés étrangères puis les tables n en comportant pas. Il s agit de l ordre exactement inverse de l ordre de création des tables. Ch.4 - Applications (exercice de découverte).doc page 6 / 9 om ( )

7 Création d utilisateur et attribution de droits Sous MySQL la gestion des utilisateurs posait souvent des problèmes (avec les versions antérieures à la n 5). Il était fréquent d entrer en force les paramètres utilisateur pour qu ils soient pris en compte. La version 5 de MySQL semble mieux intégrer la gestion des utilisateurs. Les droits (ou privilèges) que l on peut accorder aux utilisateurs correspondent aux ordres que l on veut leur laisser passe. Par exemple les privilèges sur les tables : SELECT, INSERT, UPDATE, DELETE, CREATE, DROP. Nous allons créer un utilisateur nommé bob dont le mot de passe sera CREATE USER 'bob' IDENTIFIED BY '123456'; Query OK, 0 rows affected (0.14 sec) Vous devriez pouvoir vous connecter avec ce compte (sinon reconnectez vous sous root et saisissez FLUSH PRIVILEGES pour forcer MySQL à recharger ses tables système). C:\Program Files\EasyPHP1-8-ModGSI\mysql\bin>mysql -u bob -p Enter password: ****** Your MySQL connection id is 62 to server version: max L ennui c est que bob ne possède aucun privilège! Il ne peut même pas se connecter à notre base gsi. USE gsi; ERROR 1044 (42000): AccÞs refusú pour l'utilisateur: Base 'gsi' L attribution des privilèges porte sur une base (ou toutes les bases) et sur des tables (ou toutes les tables). Nous allons simplement donner le privilège SELECT sur la table etablissement à bob. GRANT SELECT ON gsi.etablissement TO IDENTIFIED BY '123456' ; Query OK, 0 rows affected (0.03 sec) Après le privilège SELECT, nous avons précisés la base de données et la table, puis l utilisateur et le domaine (localhost = le poste uniquement, % tous les postes). Ici bob ne pourra exercer ses droits qu au niveau local uniquement. C:\Program Files\EasyPHP1-8-ModGSI\mysql\bin>mysql -u bob -p Enter password: ****** Your MySQL connection id is 66 to server version: max USE gsi; Database changed SELECT * -> FROM etablissement; nume nome ville 1 Geoffroy-Saint-Hilaire ETAMPES 2 Vilgenis MASSY 2 rows in set (0.03 sec) SELECT * -> FROM stagiaire; ERROR 1142 (42000): La commande 'SELECT' est interdite Ó l'utilisateur: localhost' sur la table 'stagiaire' Ch.4 - Applications (exercice de découverte).doc page 7 / 9 om ( )

8 On aura vérifié que bob peut bien faire un SELECT sur la table etablissement et pas sur la table stagiaire. Vous aurez noté que lorsque nous avons attribué le privilège nous avons dû redonner le mot de passe de bob. Ce qui limite très fortement la portée de l ordre CREATE USER. En effet, nous pouvons créer un utilisateur en même temps que nous lui accordons ses privilèges. GRANT SELECT ON gsi.* TO IDENTIFIED BY 'tomate34'; Query OK, 0 rows affected (0.05 sec) exit Bye C:\Program Files\EasyPHP1-8-ModGSI\mysql\bin>mysql -u marc -p Enter password: ******** Your MySQL connection id is 68 to server version: max USE gsi; Database changed SELECT * -> FROM stagiaire; nums noms prenoms mails nume Georges Dumont 1 2 Bernardette Martin rows in set (0.03 sec) INSERT INTO stagiaire -> VALUES ERROR 1142 (42000): La commande 'INSERT' est interdite Ó sur la table 'stagiaire' Notre utilisateur marc a bien eu accès aux tables de la base gsi. Par contre il ne peut pas faire autre chose que des SELECT. Si nous voulons simplement changer le mot de passe de marc. SET PASSWORD FOR = PASSWORD('nouveau_mot'); Query OK, 0 rows affected (0.00 sec) Si nous voulons supprimer les privilèges de marc. REVOKE SELECT ON gsi.* FROM Query OK, 0 rows affected (0.00 sec) Notre utilisateur ne pourra pas se connecter à la base gsi. Nous pouvons décider de le supprimer. DROP USER Query OK, 0 rows affected (0.05 sec) L utilisateur est définitivement supprimer et ne pourras plus se connecter à la base de données. Remarquez que nous avons précisé : avec les ordres CREATE USER et DROP USER vous n êtes pas obligé de préciser '%', car par défaut, quand vous saisissez CREATE/DROP USER titi, l utilisateur sera Il n y a que si vous voulez créer un utilisateur local ou pour une station particulière que vous devez ajouter cette mention : CREATE/DROP USER Ch.4 - Applications (exercice de découverte).doc page 8 / 9 om ( )

9 Création de vues Depuis la version 5, MySQL intègre la possibilité de créer des vues. Les vues permettent de projeter une image particulière d une ou plusieurs tables. Par exemple une table où l on masque certaines colonnes ou certaines lignes, ou bien des tables que l on met en relation dans une vue. Prenons pour exemple la table stagiaire, à partir de laquelle nous voulons simplement établir la liste des membres avec leurs noms et leurs prénoms (on peut aisément imaginer que pour des raisons de confidentialité ou de vie privée des champs n apparaissent plus). CREATE VIEW stage -> AS SELECT noms, prenoms -> FROM stagiaire; Query OK, 0 rows affected (0.05 sec) SELECT * -> FROM stage; noms prenoms Georges Dumont Bernardette Martin 2 rows in set (0.00 sec) Que faire avec cette vue? Avec la partie précédente on peut très bien imaginer que cette liste épurée puisse être parcourue par un utilisateur créé pour cet effet. GRANT SELECT ON gsi.stage TO IDENTIFIED BY 'fraise65'; Query OK, 0 rows affected (0.05 sec) exit Bye C:\Program Files\EasyPHP1-8-ModGSI\mysql\bin>mysql -u sophie -p Enter password: ******** Your MySQL connection id is 91 to server version: max USE gsi; Database changed SELECT * -> FROM stage; noms prenoms Georges Dumont Bernardette Martin 2 rows in set (0.02 sec) Ch.4 - Applications (exercice de découverte).doc page 9 / 9 om ( )

Bases de données Niveau 1 SQL - MySQL MariaDB - Cours et TP 5 DDL et DML

Bases de données Niveau 1 SQL - MySQL MariaDB - Cours et TP 5 DDL et DML Bases de données Niveau 1 SQL - MySQL MariaDB - Cours et TP 5 DDL et DML MariaDB : https://mariadb.org/ Site officiel MySQL : http://www-fr.mysql.com/ Zone pour les développeurs : http://dev.mysql.com/

Plus en détail

Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD

Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD 1 SQL : Introduction SQL : Structured Query Langage langage de gestion de bases de donn ees relationnelles pour Définir les données (LDD) interroger

Plus en détail

Création et Gestion des tables

Création et Gestion des tables Création et Gestion des tables Version 1.0 Z Grégory CASANOVA 2 Sommaire 1 Introduction... 3 2 Pré-requis... 4 3 Les tables... 5 3.1 Les types de données... 5 3.1.1 Les types de données Sql Server... 5

Plus en détail

TP1 - Corrigé. Manipulations de données

TP1 - Corrigé. Manipulations de données TP1 - Corrigé Manipulations de données 1. Démarrez mysql comme suit : bash$ mysql -h 127.0.0.1 -u user4 -D db_4 p Remarque: le mot de passe est le nom de user. Ici user4 2. Afficher la liste des bases

Plus en détail

Instructions SQL. Première partie : Langage de description et de gestion des données

Instructions SQL. Première partie : Langage de description et de gestion des données Instructions SQL Première partie : Langage de description et de gestion des données Quelques instructions et leur syntaxe 1. Introduction Trois principales catégories d instructions. Instructions de création

Plus en détail

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Objets d une base de données Dans un schéma Tables, vues Index, clusters, séquences, synonymes Packages, procédures, fonctions, déclencheurs

Plus en détail

Pour les débutants. langage de manipulation des données

Pour les débutants. langage de manipulation des données Pour les débutants SQL : langage de manipulation des données Les bases de données sont très utilisées dans les applications Web. La création, l interrogation et la manipulation des données de la base sont

Plus en détail

Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion

Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion III.1- Définition de schémas Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion RAPPELS Contraintes d intégrité sous Oracle Notion de vue Typage des attributs Contrainte d intégrité Intra-relation

Plus en détail

PHP 5. La base de données MySql. A. Belaïd 1

PHP 5. La base de données MySql. A. Belaïd 1 PHP 5 La base de données MySql A. Belaïd 1 Base de données C est quoi une base de données? Une base de données contient une ou plusieurs tables, chaque table ayant un ou plusieurs enregistrements Exemple

Plus en détail

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 SQL Sommaire : COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE MANIPULATION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE CONTROLE TRANSACTIONNEL... 2 COMMANDES DE REQUETE DE DONNEES... 2 COMMANDES

Plus en détail

11. MySQL. Cours Web. MySQL. 11. MySQL. 11. MySQL. Structured Query Language. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie

11. MySQL. Cours Web. MySQL. 11. MySQL. 11. MySQL. Structured Query Language. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie Cours Web Lionel Seinturier Université Pierre & Marie Curie Lionel.Seinturier@lip6.fr Structured Query Language Langage de manipulation des données stockées dans une base de données interrogation/insertion/modification/suppression

Plus en détail

Pour les débutants. langage de définition des données

Pour les débutants. langage de définition des données Pour les débutants SQL : langage de définition des données Les bases de données sont très utilisées dans les applications Web. La création, l interrogation et la manipulation des données de la base sont

Plus en détail

CREATION WEB DYNAMIQUE

CREATION WEB DYNAMIQUE CREATION WEB DYNAMIQUE IV ) MySQL IV-1 ) Introduction MYSQL dérive directement de SQL (Structured Query Language) qui est un langage de requêtes vers les bases de données relationnelles. Le serveur de

Plus en détail

Le Langage De Description De Données(LDD)

Le Langage De Description De Données(LDD) Base de données Le Langage De Description De Données(LDD) Créer des tables Décrire les différents types de données utilisables pour les définitions de colonne Modifier la définition des tables Supprimer,

Plus en détail

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C)

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C) Web dynamique Techniques, outils, applications (Partie C) Nadir Boussoukaia - 2006 1 SOMMAIRE 1. MySQL et PHP (20 min) 2. SQL (petits rappels) (20 min) 2 MySQL et PHP Synthèse 3 MySQL et PHP SGBD MySQL

Plus en détail

2011 Hakim Benameurlaine 1

2011 Hakim Benameurlaine 1 Table des matières 1 CRÉATION DES OBJETS DE BASES DE DONNÉES... 2 1.1 Architecture d une base de données... 2 1.1.1 Niveau logique... 2 1.1.2 Niveau physique... 3 1.2 Gestion d une base de données... 3

Plus en détail

Chapitre 4. 4.1 Installation de MySQL. Au fond, est-ce que ranger ça ne revient pas un peu à foutre le bordel dans son désordre?

Chapitre 4. 4.1 Installation de MySQL. Au fond, est-ce que ranger ça ne revient pas un peu à foutre le bordel dans son désordre? Chapitre 4 Introduction à SQL Au fond, est-ce que ranger ça ne revient pas un peu à foutre le bordel dans son désordre? Philippe Geluck 4.1 Installation de MySQL Pour télécharger MySQL avec l'installateur

Plus en détail

SQL SERVER 2008 Le 20/10/2010

SQL SERVER 2008 Le 20/10/2010 Définitions SQL SERVER 2008 Le 20/10/2010 Une base de données est un objet particulièrement difficile à définir puisqu il est abordé en pratique selon différents points de vue : Pour un administrateur,

Plus en détail

Memento MYSQL LINUX. Pour installer le serveur Mysql. Installer les paquets suivants :

Memento MYSQL LINUX. Pour installer le serveur Mysql. Installer les paquets suivants : Memento MYSQL LINUX Pour installer le serveur Mysql Installer les paquets suivants : Mysql-server (moteur de bases de données) Apache2 (serveur web si besoin) Php5 (langage de programmation permettant

Plus en détail

Langage SQL : créer et interroger une base

Langage SQL : créer et interroger une base Langage SQL : créer et interroger une base Dans ce chapitre, nous revenons sur les principales requêtes de création de table et d accès aux données. Nous verrons aussi quelques fonctions d agrégation (MAX,

Plus en détail

Cours de Base de Données Cours n.2 Introduction à MySQL/PhPMyAdmin

Cours de Base de Données Cours n.2 Introduction à MySQL/PhPMyAdmin Cours de Base de Données Cours n.2 Introduction à MySQL/PhPMyAdmin Ce cours reprend beaucoup de transparents du cours de Philippe LAHIRE Elisabetta De Maria - edemaria@i3s.unice.fr UFR Sciences et Laboratoire

Plus en détail

Apprendre le langage SQL le DDL - 1 / 30 - Apprendre le langage SQL par l exemple

Apprendre le langage SQL le DDL - 1 / 30 - Apprendre le langage SQL par l exemple Apprendre le langage SQL le DDL - 1 / 30 - Apprendre le langage SQL par l exemple Ce document est publié sous licence Creative Commons CC-by-nc-nd. Il ne peut ni être modifié, ni faire l objet d une exploitation

Plus en détail

Les BASES de DONNEES dans WampServer

Les BASES de DONNEES dans WampServer Les BASES de DONNEES dans WampServer 1 Définitions Générales Une base de données (BDD) permet d'enregistrer, de stocker, de ranger des données de façon organisée et hiérarchisée. SQL est le langage qui

Plus en détail

Modélisation et Gestion des bases de données avec mysql workbench

Modélisation et Gestion des bases de données avec mysql workbench Modélisation et Gestion des bases de données avec mysql workbench par novembre 2011 Table des matières 1 Installation 3 1.1 Ecran de chargement 3 1.2 Page d accueil 3 2 Réalisation d une base de données

Plus en détail

Le langage SQL (première partie) c Olivier Caron

Le langage SQL (première partie) c Olivier Caron Le langage SQL (première partie) 1 Plan Le S.G.B.D. postgres Le langage SQL Langage de manipulation de données Langage de requêtes 2 Quelques mots sur Postgres (1/2) Travaux de Stonebraker (Univ. Berkeley)

Plus en détail

Les procédures stockées et les fonctions utilisateur

Les procédures stockées et les fonctions utilisateur Les procédures stockées et les fonctions utilisateur Z Grégory CASANOVA 2 Les procédures stockées et les fonctions utilisateur [08/07/09] Sommaire 1 Introduction... 3 2 Pré-requis... 4 3 Les procédures

Plus en détail

I. MySQL : Serveur et SGBD

I. MySQL : Serveur et SGBD Le Système de Gestion de Base de Données MySQL I. MySQL : Serveur et SGBD Menu I. MySQL : Serveur et SGBG II. Création d'une base de données avec MySQL MySQL est un système de gestion et conception de

Plus en détail

1. Qu'est-ce que SQL?... 2. 2. La maintenance des bases de données... 2. 3. Les manipulations des bases de données... 5

1. Qu'est-ce que SQL?... 2. 2. La maintenance des bases de données... 2. 3. Les manipulations des bases de données... 5 1. Qu'est-ce que SQL?... 2 2. La maintenance des bases de données... 2 2.1 La commande CREATE TABLE... 3 2.2 La commande ALTER TABLE... 4 2.3 La commande CREATE INDEX... 4 3. Les manipulations des bases

Plus en détail

SQL Historique 1982 1986 1992

SQL Historique 1982 1986 1992 SQL Historique 1950-1960: gestion par simple fichier texte 1960: COBOL (début de notion de base de données) 1968: premier produit de sgbdr structuré (IBM -> IDMS) 1970-74: élaboration de l'outil d'analyse

Plus en détail

Installation d'un serveur FTP géré par une base de données MySQL

Installation d'un serveur FTP géré par une base de données MySQL BTS INFORMATIQUE DE GESTION Option Administrateur de réseaux développement d applications COMPTE-RENDU D ACTIVITE ACTIVITE N 2 Nom et Prénom : Casanova Grégory Identification (objectif) de l activité Installation

Plus en détail

Pratique et administration des systèmes

Pratique et administration des systèmes Université Louis Pasteur Licence Informatique (L2) UFR de Mathématiques et Informatique Année 2007/2008 1 But du TP Pratique et administration des systèmes TP10 : Technologie LAMP Le but de ce TP est de

Plus en détail

Sécuriser un serveur MySQL sur Windows

Sécuriser un serveur MySQL sur Windows Sécuriser un serveur MySQL sur Windows Traduction de l article de Myke Miller du 1 er février 2005 Disponible à cette adresse sur le site de MySQL : http://dev.mysql.com/techresources/articles/securing_mysql_windows.html

Plus en détail

Gestion de base de données

Gestion de base de données Université Libre de Bruxelles Faculté de Philosophie et Lettres Département des Sciences de l Information et de la Communication Gestion de base de données Projet : Take Off ASBL Cours de M. A. Clève STIC-B-505

Plus en détail

Historisation des données

Historisation des données Historisation des données Partie 1 : mode colonne par Frédéric Brouard, alias SQLpro MVP SQL Server Expert langage SQL, SGBDR, modélisation de données Auteur de : SQLpro http://sqlpro.developpez.com/ "SQL",

Plus en détail

TP3 : Creation de tables 1 seance

TP3 : Creation de tables 1 seance Universite de Versailles IUT de Velizy - Algorithmique 2005/2006 TP3 : Creation de tables 1 seance Objectif : Creation et modication de tables dans une base de donnees. Avant de commencer ce TP, terminer

Plus en détail

Auto-évaluation DB2 for z/os: cours de base

Auto-évaluation DB2 for z/os: cours de base Auto-évaluation DB2 for z/os: cours de base Document: f1067test.fm 22/01/2013 ABIS Training & Consulting P.O. Box 220 B-3000 Leuven Belgium TRAINING & CONSULTING INTRODUCTION AUTO-ÉVALUATION DB2 FOR Z/OS:

Plus en détail

Partie 0 : Gestion des tablespace et des utilisateurs... 3

Partie 0 : Gestion des tablespace et des utilisateurs... 3 Sommaire Partie 0 : Gestion des tablespace et des utilisateurs... 3 1- Créer deux TableSpaces votre_nom-tbs et Votre_nom-TempTBS :... 3 2. Créer un utilisateur qui porte votre nom :... 3 3. Attribuer à

Plus en détail

Bases de données relationnelles

Bases de données relationnelles Bases de données relationnelles Système de Gestion de Bases de Données Une base de données est un ensemble de données mémorisé par un ordinateur, organisé selon un modèle et accessible à de nombreuses

Plus en détail

PRESENTATION. Document1 Serge GUERINET Page 1

PRESENTATION. Document1 Serge GUERINET Page 1 PRESENTATION Les domaines couverts par la série STG sont tous des pourvoyeurs ou exploitants des bases de données. Que l'on gère la relation aux clients, le suivi de l'activité financière, la comptabilité

Plus en détail

PHP et mysql. Code: php_mysql. Olivier Clavel - Daniel K. Schneider - Patrick Jermann - Vivian Synteta Version: 0.9 (modifié le 13/3/01 par VS)

PHP et mysql. Code: php_mysql. Olivier Clavel - Daniel K. Schneider - Patrick Jermann - Vivian Synteta Version: 0.9 (modifié le 13/3/01 par VS) PHP et mysql php_mysql PHP et mysql Code: php_mysql Originaux url: http://tecfa.unige.ch/guides/tie/html/php-mysql/php-mysql.html url: http://tecfa.unige.ch/guides/tie/pdf/files/php-mysql.pdf Auteurs et

Plus en détail

DROP TABLE Aeroport CASCADE CONSTRAINTS; CREATE TABLE Aeroport ( VARCHAR(60) NOT NULL, CONSTRAINT PK_aeroport primary key (codeaeroport) );

DROP TABLE Aeroport CASCADE CONSTRAINTS; CREATE TABLE Aeroport ( VARCHAR(60) NOT NULL, CONSTRAINT PK_aeroport primary key (codeaeroport) ); / Fichier: tp1-2.sql Nom: Martin Rancourt - Matricule: 14059412 Nom: Vincent Ribou - Matricule: 14042001 Description : Travail pratique #1 partie 2. Base de données qui permet de gérer les vols d une compagnie

Plus en détail

Cours Web n o 7 MySQL et PHP

Cours Web n o 7 MySQL et PHP Introduction aux bases de données Cours Web n o 7 MySQL et PHP Sandrine-Dominique Gouraud (gouraud@lri.fr) Pierre Senellart (pierre@senellart.com) Semaine du 7 novembre 2005 S.-D. Gouraud, P. Senellart

Plus en détail

Optimisations des SGBDR. Étude de cas : MySQL

Optimisations des SGBDR. Étude de cas : MySQL Optimisations des SGBDR Étude de cas : MySQL Introduction Pourquoi optimiser son application? Introduction Pourquoi optimiser son application? 1. Gestion de gros volumes de données 2. Application critique

Plus en détail

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes Langage SQL (1) Sébastien Limet Denys Duchier IUT Orléans 4 septembre 2007 Notions de base qu est-ce qu une base de données? SGBD différents type de bases de données quelques systèmes existants Définition

Plus en détail

Bases de Données & Interfaces Web. stanislas.oger@univ-avignon.fr

Bases de Données & Interfaces Web. stanislas.oger@univ-avignon.fr Bases de Données & Interfaces Web stanislas.oger@univ-avignon.fr 1 Architecture d'un SI Web Fonctionnement Dynamique avec Base de Données 2 Idée Dynamiser les pages avec des infos venant de BDD Enregistrer

Plus en détail

Support de cours. Introduction à SQL et MySQL. 2003, Sébastien Namèche (sebastien@nameche.fr)

Support de cours. Introduction à SQL et MySQL. 2003, Sébastien Namèche (sebastien@nameche.fr) Support de cours Introduction à SQL et MySQL 2003, Sébastien Namèche (sebastien@nameche.fr) Licence de Libre Diffusion des Documents -- LLDD version 1 (Par Bernard Lang, http://pauillac.inria.fr/~lang/licence/lldd.html)

Plus en détail

MySQL avec Mac OS X. Quelques manipulations avec le terminal sont nécessaires si une version de MySQL est déjà lancée:

MySQL avec Mac OS X. Quelques manipulations avec le terminal sont nécessaires si une version de MySQL est déjà lancée: MySQL avec Mac OS X MySQL est un moteur de bases de données relationnelles (SGBDR système de gestion de bases de données relationnelles) basé sur le langage SQL. Il s'agit d'un langage normalisé de requêtes

Plus en détail

1/ Présentation de SQL Server :

1/ Présentation de SQL Server : Chapitre II I Vue d ensemble de Microsoft SQL Server Chapitre I : Vue d ensemble de Microsoft SQL Server Module: SQL server Semestre 3 Année: 2010/2011 Sommaire 1/ Présentation de SQL Server 2/ Architerture

Plus en détail

NFA 008. Introduction à NoSQL et MongoDB 25/05/2013

NFA 008. Introduction à NoSQL et MongoDB 25/05/2013 NFA 008 Introduction à NoSQL et MongoDB 25/05/2013 1 NoSQL, c'est à dire? Les bases de données NoSQL restent des bases de données mais on met l'accent sur L'aspect NON-relationnel L'architecture distribuée

Plus en détail

Notes de cours : bases de données distribuées et repliquées

Notes de cours : bases de données distribuées et repliquées Notes de cours : bases de données distribuées et repliquées Loïc Paulevé, Nassim Hadj-Rabia (2009), Pierre Levasseur (2008) Licence professionnelle SIL de Nantes, 2009, version 1 Ces notes ont été élaborées

Plus en détail

WEB DEVELOPER SGBD SYSTEME DE GESTION DE BASES DE DONNEES L étudiant sera capable :

WEB DEVELOPER SGBD SYSTEME DE GESTION DE BASES DE DONNEES L étudiant sera capable : BES WEBDEVELOPER - SYSTEME DE GESTION DE BASES DE DONNEES - 5XBDR-1 1 WEB DEVELOPER SGBD SYSTEME DE GESTION DE BASES DE DONNEES L étudiant sera capable : dans le cadre de mise en situations simples et

Plus en détail

Cours: Administration d'une Base de Données

Cours: Administration d'une Base de Données Bases de Données Avancées Module A IUT Lumière, License CE-STAT 2006-2007 Pierre Parrend Cours: Administration d'une Base de Données Table of Contents Principes...1 Structure d'un Base de Données...1 Architecture...1

Plus en détail

Installation et Mise en œuvre de MySQL

Installation et Mise en œuvre de MySQL T-GSI STAGE RENOVATION - SQL.Chapitre 2 - Installation et Mise en œuvre de MySQL Olivier Mondet http://unidentified-one.net A. Pourquoi choisir MySQL? A.1. MySQL, très controversé La base de données MySQL

Plus en détail

Encryptions, compression et partitionnement des données

Encryptions, compression et partitionnement des données Encryptions, compression et partitionnement des données Version 1.0 Grégory CASANOVA 2 Compression, encryption et partitionnement des données Sommaire 1 Introduction... 3 2 Encryption transparente des

Plus en détail

TP Contraintes - Triggers

TP Contraintes - Triggers TP Contraintes - Triggers 1. Préambule Oracle est accessible sur le serveur Venus et vous êtes autorisés à accéder à une instance licence. Vous utiliserez l interface d accés SQL*Plus qui permet l exécution

Plus en détail

Bible MySQL! La première version de MySQL est apparue en 1995. Cette première version est créée pour un usage personnel à partir de msql.

Bible MySQL! La première version de MySQL est apparue en 1995. Cette première version est créée pour un usage personnel à partir de msql. Bible MySQL! Bref historique de MySQL 1. MySQL MySQL est le Système de Gestion de Base de Données Relationnelle (SGBDR) Open Source le plus répandu dans le monde. Il est développé par MySQL AB, une entreprise

Plus en détail

L installation a quelque peu changée depuis les derniers tutos, voici une actualisation.

L installation a quelque peu changée depuis les derniers tutos, voici une actualisation. Gestion de parc Informatique OCS, GLPI sur Debian 5 Jonathan Gautier Open Computer and Software Inventory Next Generation (OCS inventory NG) est une application permettant de réaliser un inventaire sur

Plus en détail

Partie I du TD 1 au TD 5. Bases de données et MySQL -

Partie I du TD 1 au TD 5. Bases de données et MySQL - Système d information http://www.agroparistech.fr/systeme-d-information.html Partie I du TD 1 au TD 5 - Bases de données et MySQL - Liliana Ibănescu liliana.ibanescu@agroparistech.fr UFR d informatique

Plus en détail

PHP et les Bases de données - Généralités

PHP et les Bases de données - Généralités PHP et les Bases de données - Généralités Conception d une base de données Méthodes utilisées : MERISE, UML Modèle conceptuel des données MCD, Modèle logique MLD, Modèle Physique MPD. Ces aspects seront

Plus en détail

Considérons une partie d un modèle conceptuel de données avec les schémas d entités. Figure 1: Une partie du modèle conceptuel de données

Considérons une partie d un modèle conceptuel de données avec les schémas d entités. Figure 1: Une partie du modèle conceptuel de données Considérons une partie d un modèle conceptuel de données avec les schémas d entités suivants: EMP(EmpNo, Enom, Job, DirNo, Sal, Prime) DEPT(DeptNo, Dnom, Adr) Où EmpNo est la clé primaire de EMP et DeptNo

Plus en détail

Les Triggers SQL. Didier DONSEZ. Université de Valenciennes Institut des Sciences et Techniques de Valenciennes donsez@univ-valenciennes.

Les Triggers SQL. Didier DONSEZ. Université de Valenciennes Institut des Sciences et Techniques de Valenciennes donsez@univ-valenciennes. Les Triggers SQL Didier DONSEZ Université de Valenciennes Institut des Sciences et Techniques de Valenciennes donsez@univ-valenciennes.fr 1 Sommaire Motivations Trigger Ordre Trigger Ligne Condition Trigger

Plus en détail

OpenPaaS Le réseau social d'entreprise

OpenPaaS Le réseau social d'entreprise OpenPaaS Le réseau social d'entreprise Spécification des API datastore SP L2.3.1 Diffusion : Institut MinesTélécom, Télécom SudParis 1 / 12 1OpenPaaS DataBase API : ODBAPI...3 1.1Comparaison des concepts...3

Plus en détail

Comment Connecter une Base de Données MySQL via un Driver JDBC Avec OpenOffice.org

Comment Connecter une Base de Données MySQL via un Driver JDBC Avec OpenOffice.org Comment Connecter une Base de Données MySQL via un Driver JDBC Avec OpenOffice.org Diffusé par Le Projet Documentation OpenOffice.org OpenOffice.org Documentation Project How-To Table des matières 1. Introduction...3

Plus en détail

Mysql avec EasyPhp. 1 er mars 2006

Mysql avec EasyPhp. 1 er mars 2006 Mysql avec EasyPhp 1 er mars 2006 Introduction MYSQL dérive directement de SQL (Structured Query Language) qui est un langage de requètes vers les bases de données relationnelles. Il en reprend la syntaxe

Plus en détail

Serveur Linux : FTP. Mise en place d un service FTP sous Linux. Bouron Dimitri 20/04/2014

Serveur Linux : FTP. Mise en place d un service FTP sous Linux. Bouron Dimitri 20/04/2014 Mise en place d un service FTP sous Linux Bouron Dimitri 20/04/2014 Ce document sert de démonstration concise pour l installation, la configuration, la sécurisation, d un serveur FTP sous Linux utilisant

Plus en détail

1 Création et manipulation d une base de données

1 Création et manipulation d une base de données Université Paris 13 TP Base de données Année 2013-2014 Institut Galilée SQL et ORACLE LI3 1 Création et manipulation d une base de données ans ce TP, nous allons créer la base de données de l exercice

Plus en détail

Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles. MySQL. Youssef CHAHIR

Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles. MySQL. Youssef CHAHIR Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles MySQL Youssef CHAHIR 1 PLAN Introduction Démarrer MySQL Syntaxe de MySQL Types des attributs Identificateurs Effectuer des requêtes Fonctions de MySQL

Plus en détail

Stockage du fichier dans une table mysql:

Stockage du fichier dans une table mysql: Stockage de fichiers dans des tables MYSQL avec PHP Rédacteur: Alain Messin CNRS UMS 2202 Admin06 30/06/2006 Le but de ce document est de donner les principes de manipulation de fichiers dans une table

Plus en détail

Rapport de Cryptographie

Rapport de Cryptographie Cryptographie [MIF30] / Année 2008-2009 Rapport de Cryptographie Les Injections SQL Sylvie Tixier & François-Xavier Charlet Page 1 20/05/2009 Sommaire Introduction...3 Définition d une injection SQL...3

Plus en détail

Chapitre 3 LE MODELE RELATIONNEL ET SQL (DDL)

Chapitre 3 LE MODELE RELATIONNEL ET SQL (DDL) Chapitre 3 LE MODELE RELATIONNEL ET SQL (DDL) Un modèle de données définit un mode de représentation de l information selon trois composantes : 1. Des structures de données. 2. Des contraintes qui permettent

Plus en détail

Le Langage SQL version Oracle

Le Langage SQL version Oracle Université de Manouba École Supérieure d Économie Numérique Département des Technologies des Systèmes d Information Le Langage SQL version Oracle Document version 1.1 Mohamed Anis BACH TOBJI anis.bach@isg.rnu.tn

Plus en détail

Bases de données et sites WEB

Bases de données et sites WEB Bases de données et sites WEB Cours2 : Sécurité et contrôles d accès Anne Doucet 1 Authentification Autorisation Privilèges Rôles Profils Limitations de ressources Plan Audit Contrôle d accès via les vues

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 6 : JDBC : ou comment lier ORACLE avec Java 1ère partie Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Introduction 2 les étapes de la connexion

Plus en détail

Feuille de TD 2 de BDA, M1 2008 2009 11-03-2011. SGBDRO avec Oracle. 1 Première version simpliste

Feuille de TD 2 de BDA, M1 2008 2009 11-03-2011. SGBDRO avec Oracle. 1 Première version simpliste Feuille de TD 2 de BDA, M1 2008 2009 11-03-2011 Les fichiers en format pdf des projections du cours sont disponibles sur la page : http://www.ibisc.univevry.fr/~serena mais ne pas les imprimer au bât.

Plus en détail

Gestion des utilisateurs et de leurs droits

Gestion des utilisateurs et de leurs droits Gestion des utilisateurs et de leurs droits Chap. 12, page 323 à 360 Lors de la création d'un utilisateur vous devez indiquer son nom, ses attributs, son profil, la méthode d'authentification (par le SE

Plus en détail

Les instructions du DDL

Les instructions du DDL Les instructions du DDL Mots clés : CREATE TABLE, ALTER TABLE, Contrainte d'intégrités, CONSTRAINT, PRIMARY KEY, FOREIGN KEY, REFERENCES, UNIQUE, CHECK, NULL Etablir le schéma entités relations attributs

Plus en détail

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Qu est ce qu une base de données? Introduction Une base de données est un ensemble d au moins un tableau contenant des données. Exemple : une base

Plus en détail

1. Base de données SQLite

1. Base de données SQLite Dans ce TP, nous allons voir comment créer et utiliser une base de données SQL locale pour stocker les informations. La semaine prochaine, ça sera avec un WebService. On repart de l application AvosAvis

Plus en détail

Synchronisation Mysql (Replication)

Synchronisation Mysql (Replication) Synchronisation Mysql (Replication) [Petit avertissement : Bon, après relecture, je constate que c'est l'un des plus mauvais document que j'ai écrit. Mais bon, il est quand même utile ce torchon.] Nous

Plus en détail

ECR_DESCRIPTION CHAR(80), ECR_MONTANT NUMBER(10,2) NOT NULL, ECR_SENS CHAR(1) NOT NULL) ;

ECR_DESCRIPTION CHAR(80), ECR_MONTANT NUMBER(10,2) NOT NULL, ECR_SENS CHAR(1) NOT NULL) ; RÈGLES A SUIVRE POUR OPTIMISER LES REQUÊTES SQL Le but de ce rapport est d énumérer quelques règles pratiques à appliquer dans l élaboration des requêtes. Il permettra de comprendre pourquoi certaines

Plus en détail

Mysql. Les requêtes préparées Prepared statements

Mysql. Les requêtes préparées Prepared statements Mysql Les requêtes préparées Prepared statements Introduction Les prepared statements côté serveur sont une des nouvelles fonctionnalités les plus intéressantes de MySQL 4.1 (récemment sorti en production

Plus en détail

Procédures Stockées WAVESOFT... 12 ws_sp_getidtable... 12. Exemple :... 12. ws_sp_getnextsouche... 12. Exemple :... 12

Procédures Stockées WAVESOFT... 12 ws_sp_getidtable... 12. Exemple :... 12. ws_sp_getnextsouche... 12. Exemple :... 12 Table des matières Les Triggers... 2 Syntaxe... 2 Explications... 2 Les évènements déclencheurs des triggers... 3 Les modes de comportements des triggers... 4 Les pseudo tables... 5 Exemple... 6 Les procédures

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DES TELECOMMUNICATIONS CONTROLE DES CONNAISSANCES. 2. Les questions sont indépendantes les unes des autres.

INSTITUT NATIONAL DES TELECOMMUNICATIONS CONTROLE DES CONNAISSANCES. 2. Les questions sont indépendantes les unes des autres. INSTITUT NATIONAL DES TELECOMMUNICATIONS CONTROLE DES CONNAISSANCES Durée : 1h30 Date : 17/05/2006 Coordonnateurs : Amel Bouzeghoub et Bruno Defude Documents autorisés : ceux distribués en cours Avertissements

Plus en détail

T.P. 3 Base de données, JDBC et Mapping Objet-relationnel

T.P. 3 Base de données, JDBC et Mapping Objet-relationnel EPITA Ala Eddine BEN SALEM App-Ing2 J2EE T.P. 3 Base de données, JDBC et Mapping Objet-relationnel L'objectif de ce TP est de vous faire pratiquer l'api JDBC qui permet d'accéder à une base de données

Plus en détail

Construire une base de donnée pour bibliothèque

Construire une base de donnée pour bibliothèque Construire une base de donnée pour bibliothèque S'il y a bien un emploi typique pour un ordinateur, c'est celui de gérer une base de données. La première d'entre elles est bien sûr la base des fichiers

Plus en détail

Configurer la supervision pour une base MS SQL Server Viadéis Services

Configurer la supervision pour une base MS SQL Server Viadéis Services Configurer la supervision pour une base MS SQL Server Référence : 11588 Version N : 2.2 : Créé par : Téléphone : 0811 656 002 Sommaire 1. Création utilisateur MS SQL Server... 3 2. Configuration de l accès

Plus en détail

Gestion des utilisateurs, des groupes et des rôles dans SQL Server 2008

Gestion des utilisateurs, des groupes et des rôles dans SQL Server 2008 Gestion des utilisateurs, des groupes et des rôles dans SQL Server 2008 Version 1.0 Z Grégory CASANOVA 2 Les utilisateurs, les groupes et les rôles Sommaire 1 Introduction... 4 2 Gestion des accès serveur...

Plus en détail

Introduction à MySQL (ou MySQL en 3 heures montre en main)

Introduction à MySQL (ou MySQL en 3 heures montre en main) Contexte MySQL Introduction à MySQL (ou MySQL en 3 heures montre en main) Guillaume Allègre Guillaume.Allegre@silecs.info INP Grenoble - Formation Continue 2012 Contexte MySQL LAMP LAMP - contexte et architecture

Plus en détail

ORACLE 10G DISTRIBUTION ET REPLICATION. Distribution de données avec Oracle. G. Mopolo-Moké prof. Associé UNSA 2009/ 2010

ORACLE 10G DISTRIBUTION ET REPLICATION. Distribution de données avec Oracle. G. Mopolo-Moké prof. Associé UNSA 2009/ 2010 ORACLE 10G DISTRIBUTION ET REPLICATION Distribution de données avec Oracle G. Mopolo-Moké prof. Associé UNSA 2009/ 2010 1 Plan 12. Distribution de données 12.1 Génération des architectures C/S et Oracle

Plus en détail

Utiliser Service Broker pour les tâ ches progrâmme es dâns SQL Express

Utiliser Service Broker pour les tâ ches progrâmme es dâns SQL Express Utiliser Service Broker pour les tâ ches progrâmme es dâns SQL Express Chacun sait que SQL Express ne dispose pas de l Agent SQL qui permet l exécution automatique de tâches programmées, comme par exemple

Plus en détail

LINQ to SQL. Version 1.1

LINQ to SQL. Version 1.1 LINQ to SQL Version 1.1 2 Chapitre 03 - LINQ to SQL Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Rappels à propos de LINQ... 3 1.2 LINQ to SQL... 3 2 LINQ to SQL... 3 2.1 Importer des tables... 3 2.1.1 Le concepteur

Plus en détail

SQL sous SqlServer OLIVIER D. DEHECQ Olivier http://www.entraide-info.fr 0

SQL sous SqlServer OLIVIER D. DEHECQ Olivier http://www.entraide-info.fr 0 2013 SQL sous SqlServer OLIVIER D. DEHECQ Olivier http://www.entraide-info.fr 0 Table des matières Signalétique... 2 1 Les bases du SQL... 3 2 SQL server... 6 2 Références des exercices...21 DEHECQ Olivier

Plus en détail

Des diagrammes objets vers le modèle Relationnel

Des diagrammes objets vers le modèle Relationnel Des diagrammes objets vers le modèle Relationnel J. Guyot - Université de Genève 1 Résumé des concepts Modèle Objet Modèle Relationnel Classe Relation Attribut Attribut Méthode (vue, fonction, attribut,

Plus en détail

I4 : Bases de Données

I4 : Bases de Données I4 : Bases de Données Passage de UML au modèle relationnel Georges LOUIS Département Réseaux et Télécommunications Université de La Rochelle Module I4 2008-2009 1 G.Louis Sommaire 1 Des classes aux tables

Plus en détail

Bases de données. Chapitre 1. 1.1 Généralité sur les bases de données. 1.2 Avec sqlite3. 1.1.1 Le langage SQL et les bases de données

Bases de données. Chapitre 1. 1.1 Généralité sur les bases de données. 1.2 Avec sqlite3. 1.1.1 Le langage SQL et les bases de données Chapitre 1 Bases de données 1.1 Généralité sur les bases de données 1.1.1 Le langage SQL et les bases de données La base de données (BDD) est un système qui enregistre des informations. Ces informations

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bilan : Des vues à PL/SQL corrigé Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Cas exemple 2 Les tables... 3 Vues et index 4 Privilèges 5 Fonctions

Plus en détail

DOSSIER D'ACTIVITES SUR LE PHP N 03 Créer une base de données MySQL avec PHPMyAdmin

DOSSIER D'ACTIVITES SUR LE PHP N 03 Créer une base de données MySQL avec PHPMyAdmin DOSSIER D'ACTIVITES SUR LE PHP N 03 Créer une base de données MySQL avec PHPMyAdmin Objectifs : Apprendre à l apprenant à lancer un serveur local «Apache» Apprendre à l'apprenant à lancer un serveur MySQL

Plus en détail

Cours de Bases de Données Avancées 2006-2007 Groupe cinema, Rapport 4

Cours de Bases de Données Avancées 2006-2007 Groupe cinema, Rapport 4 1 Annexes Avec ce rapport il faut rendre en annexe le script SQL corrigé qui permet de créer la base de données selon votre modèle relationnel ainsi que de la peupler avec un nombre de tuples suffisant.

Plus en détail

Sommaire. Etablir une connexion avec une base de données distante sur PostGreSQL

Sommaire. Etablir une connexion avec une base de données distante sur PostGreSQL Sommaire Etablir une connexion avec une base de données distante sur PostGreSQL 1 Connexion avec le module dblink...3 1.1 Création du module dblink... 3 1.2 Exemple de Mise en oeuvre... 4 1.3 Création

Plus en détail