I4 : Bases de Données

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I4 : Bases de Données"

Transcription

1 I4 : Bases de Données Passage de UML au modèle relationnel Georges LOUIS Département Réseaux et Télécommunications Université de La Rochelle Module I G.Louis

2 Sommaire 1 Des classes aux tables 2 Les clés 3 Représentation des liens 4 Les différents types d association, et leur traduction 5 Peupler les tables 2 G.Louis

3 Des classes aux tables Sommaire 1 Des classes aux tables 2 Les clés 3 Représentation des liens 4 Les différents types d association, et leur traduction 5 Peupler les tables 3 G.Louis

4 Des classes aux tables Rappel : le modèle relationnel Structurer les données comme des «relations» (au sens des maths). En pratique : ranger les données dans des tables Exemple : table clients : numérocli nom solde ========== =========== ====== 1243 Romuald 2, Denis Pascal 2, Emmanuel 4 4 G.Louis

5 Des classes aux tables Rappel : les tables Les en-têtes de colonnes sont les nom des «attributs» Une ligne est un «tuple» ou «n-uplet» Les attributs possèdent un type, qui sera celui de chacune des données enregistrées dans la colonne correspondante. Les cases de la table ne contiennent que des données simples nombres, chaînes, dates,... Mais pas de tableaux, de structures... Toute la structuration des données passera par les tables 5 G.Louis

6 Des classes aux tables Rappel : les bases de données Une «base de données» est un ensemble de tables Le «schéma relationnel» d une base de donnée comprend les noms des tables, les noms des attributs, avec leurs types respectifs, des contraintes qui imposent des règles pour le contenu des tables. (On ne peut pas enregistrer n importe quel n-uplet dans une table). 6 G.Louis

7 Des classes aux tables Des instances aux n-uplets Le principe : une classe C une table T C chaque instance de la classe C une ligne de la table T C 7 G.Louis

8 Des classes aux tables Exemple Livre titre: string editeur : string publication : date livres titre editeur publication A Little Smalltalk Addison-Wesley 1987 On To Smalltalk Addison-Wesley G.Louis

9 Des classes aux tables Problème Si je possède deux fois le même livre, cela donnera deux instances de la classes qui ont des attributs identiques Le même titre, le même éditeur, la même date de publication Pas de problème dans le modèle à objets Dans la table : deux fois la même ligne CE QUI N EST PAS PERMIS Les tables sont des ensembles de n-uplets Un ensemble ne peut pas contenir deux éléments identiques l un à l autre 9 G.Louis

10 Des classes aux tables Solution Dans le modèle à objets, chaque instance a une IDENTITÉ indépendante de la valeur des attributs (Chaque objet a implicitement un identifiant (OID Object identifier)) Dans le modèle relationnel, l identité est donnée par la valeur des attributs (L identification par les valeurs) Il faut être sûr que les instances auront dans la table des valeurs différentes pour au moins un attribut Au besoin, on introduit un attribut supplémentaire, qui sera différent pour chaque instance 10 G.Louis

11 Les clés Sommaire 1 Des classes aux tables 2 Les clés 3 Représentation des liens 4 Les différents types d association, et leur traduction 5 Peupler les tables 11 G.Louis

12 Les clés Les tables et leurs clés Dans une table, on peut définir des clés Les clés sont des ensembles d attributs Si les attributs (a 1, a 2, a 3 ) pris ensemble forment une clé, alors il n y a pas deux lignes de la table, disons L 1 et L 2 où L 1.a 1 = L 2.a 1 et L 1.a 2 = L 2.a 2 et L 1.a 3 = L 2.a 3 Toutes les lignes ont des valeurs 2 à 2 différentes pour les colonnes (a 1, a 2, a 3 ) L ensemble des attributs d une table forment toujours une clé, puisqu aucune table ne peut contenir deux lignes identiques 12 G.Louis

13 Les clés Les clés primaires Parmi les clés possibles, on en choisit une comme clé primaire Comme on va le voir, il est très important de choisir une clé primaire qui soit : courte (pas trop de bits pour la représenter) absolument invariable dans le temps 13 G.Louis

14 Les clés Clés artificelles Il est très rare qu une donnée soit une bonne clé. Les gens changent de nom Les entreprises fusionnent, et les clients changent de numéro etc... (Peut-être le numéro de chassis d une voiture, mais ce n est pas très compact) Je recommande donc d introduire une clé artificielle de type entier (dans les tables qui correspondent à des classes) Ces clés artificielles jouent le rôle d OID. Ces clés doivent absolument être cachées aux utilisateurs. 14 G.Louis

15 Les clés Enfin du SQL CREATE TABLE livres ( id INTEGER PRIMARY KEY, titre VARCHAR(50), editeur VARCHAR(50), publication DATE ) 15 G.Louis

16 Représentation des liens Sommaire 1 Des classes aux tables 2 Les clés 3 Représentation des liens 4 Les différents types d association, et leur traduction 5 Peupler les tables 16 G.Louis

17 Représentation des liens Exemple Livre titre: string publication : date 0..* 1..1 Editeur nom: string L éditeur peut publier plusieurs livres : on ne peut pas représenter l ensemble des liens par un attribut de la table des éditeurs. En revanche, les livres ont un et un seul éditeur : on va représenter le lien par un attribut. Une «référence» des livres vers les éditeurs. 17 G.Louis

18 Représentation des liens Les tables livres id titre editeur publication 1 A Little Smalltalk On To Smalltalk Guide To Better Smalltalk éditeurs id nom 1 Addison-Wesley 2 Cambridge University Press L attribut «editeur» de la table «livres» fait référence à la clé primaire «id» de la table «éditeurs» 18 G.Louis

19 Représentation des liens SQL CREATE TABLE editeurs ( id INTEGER PRIMARY KEY, nom VARCHAR(50) ) CREATE TABLE livres ( id INTEGER PRIMARY KEY, titre VARCHAR(50), editeur INTEGER REFERENCES editeurs, publication DATE ) L attribut «editeur» est une référence à la clé prmaire de la table «editeurs» 19 G.Louis

20 Représentation des liens Les clés étrangères On dit que l attribut «editeur» est une clé étrangère (foreign key) dans la table «livres» Une clé étrangère est une référence à la clé primaire d une autre table («editeurs») Les valeurs dans la colonne «editeur» DOIVENT être des clés QUI EXISTENT dans la table «editeurs» 20 G.Louis

21 Représentation des liens Les clés étrangères sont des contraintes Le SGBD refuserait ceci (en vous empêchant de créer un tel n-uplet dans la table «livres») livres id titre editeur publication 1 A Little Smalltalk Guide To Better Smalltalk éditeurs id nom 1 Addison-Wesley 2 Cambridge University Press 21 G.Louis

22 Les différents types d association, et leur traduction Sommaire 1 Des classes aux tables 2 Les clés 3 Représentation des liens 4 Les différents types d association, et leur traduction 5 Peupler les tables 22 G.Louis

23 Les différents types d association, et leur traduction Les 10 cas d associations binaires G m..m n..n D m M n N Commentaire =1 =1 =1 =1 G D, au choix =0 =1 =1 =1 G D, au choix =0 >1 =1 =1 G D >0 >1 =1 =1 G D =0 =1 =0 =1 G D, au choix =0 >1 =0 =1 G D >0 >1 =0 =1 G D =0 >1 =0 >1 Une table pour l association >0 >1 =0 >1 Une table pour l association >0 >1 >0 >1 Une table pour l association 23 G.Louis

24 Les différents types d association, et leur traduction Les règles qui s appliquent aux multiplicités maximum G m..m n..n D Si M = 1, on peut mettre une clé étrangère dans la table pour D Si N = 1, on peut mettre une clé étrangère dans la table pour G Si M > 1 et N > 1 il faut créer une table pour l association. Cette table possède 2 colonnes : une clé étrangère qui référence G et une autre clé étrangère qui référence D. Pas besoin de clé primaire pour cette table, le SGBD rendra les 2 colonnes ensemble pour former la clé. 24 G.Louis

25 Les différents types d association, et leur traduction Exemple Etudiant... étudiants Stage... id... stage_id (clé étrangère) CREATE TABLE étudiants ( id INTEGER PRIMARY KEY,..., stage_id INTEGER REFERENCES stages ) stages id CREATE TABLE stages ( id INTEGER PRIMARY KEY,..., ) Créer la table «stages» AVANT la table «étudiants» 25 G.Louis

26 Les différents types d association, et leur traduction Exemple Livre * 1..* Auteur... On ne peut plus implémenter les liens par une clé étrangère dans une des deux tables associées. (On ne peut pas mettre un enemble de clés comme attribut) On crée une table pour représenter l association (Une table de jointure) 26 G.Louis

27 Les différents types d association, et leur traduction Exemple les tables CREATE TABLE livres ( id INTEGER PRIMARY KEY,... ) ; CREATE TABLE auteurs ( id INTEGER PRIMARY KEY,... ) ; CREATE TABLE auteurs_livres ( livre_id INTEGER REFERENCES livres, auteur_id INTEGER REFERENCES auteurs ) Pas besoin de clé primaire : le SGBD en formera une avec les 2 attributs. 27 G.Louis

28 Les différents types d association, et leur traduction Absence de lien et valeur nulle Etudiant Stage... Pendant la recherche de stage, il y a des étudiants qui n ont pas encore de stage, et des stages pour lesquels il n y a pas encore d étudiants. Pour indiquer l absence de lien, on utilise la «valeur nulle» étudiants id... stage_id (clé étrangère) 1... NULL stages id G.Louis

29 Les différents types d association, et leur traduction Règle pour la multiplicité minimale et contrainte NOT NULL Si on met une clé étrangère dans une table, et si la multiplicité minimale correspondante est 1, alors il faut mettre une contrainte «NOT NULL» sur la clé étrangère. Pour indiquer qu il y a toujours un lien. CREATE TABLE étudiants ( id INTEGER PRIMARY KEY,..., stage_id INTEGER NOT NULL REFERENCES stages ) Etudiant Stage G.Louis

30 Peupler les tables Sommaire 1 Des classes aux tables 2 Les clés 3 Représentation des liens 4 Les différents types d association, et leur traduction 5 Peupler les tables 30 G.Louis

31 Peupler les tables INSERT INTO CREATE TABLE editeurs ( id INTEGER PRIMARY KEY, nom VARCHAR(50) ) ; INSERT INTO editeurs (id, nom) VALUES (1, Addison-Wesley ) ; CREATE TABLE livres ( id INTEGER PRIMARY KEY, titre VARCHAR(50), editeur INTEGER NOT NULL REFERENCES editeur_id ) ; INSERT INTO livres (id, titre, editeur_id) VALUES (1, A Little Smalltalk, 1), (2, On To Smalltalk, 1) ; 31 G.Louis

32 Peupler les tables Commentaires Il faut gérer les «id» et les clés étrangères «à la main» Mais je vous montrerai plus tard comment le faire «automagiquement». Pour afficher tout le contenu d une table : SELECT * FROM livres ; 32 G.Louis

TP1 - Corrigé. Manipulations de données

TP1 - Corrigé. Manipulations de données TP1 - Corrigé Manipulations de données 1. Démarrez mysql comme suit : bash$ mysql -h 127.0.0.1 -u user4 -D db_4 p Remarque: le mot de passe est le nom de user. Ici user4 2. Afficher la liste des bases

Plus en détail

UML et les Bases de Données

UML et les Bases de Données CNAM UML et les Bases de Données UML et les Bases de Données. Diagramme de classes / diagramme d objets (UML)...2.. Premier niveau de modélisation des données d une application...2.2. Les éléments de modélisation...2.2..

Plus en détail

JDBC et objet-relationnel

JDBC et objet-relationnel Types de données de SQL3 JDBC et objet-relationnel Université de Nice - Sophia Antipolis Version 1.6.4 5/11/11 Richard Grin JDBC supporte les types suivants de SQL3 qui sont des ouvertures vers le relationnelobjet

Plus en détail

Langage SQL : créer et interroger une base

Langage SQL : créer et interroger une base Langage SQL : créer et interroger une base Dans ce chapitre, nous revenons sur les principales requêtes de création de table et d accès aux données. Nous verrons aussi quelques fonctions d agrégation (MAX,

Plus en détail

Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion

Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion III.1- Définition de schémas Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion RAPPELS Contraintes d intégrité sous Oracle Notion de vue Typage des attributs Contrainte d intégrité Intra-relation

Plus en détail

Les requêtes Oracle XML DB. Du modèle relationnelle au modèle Hiérarchique

Les requêtes Oracle XML DB. Du modèle relationnelle au modèle Hiérarchique Les requêtes Oracle XML DB Du modèle relationnelle au modèle Hiérarchique Sommaire Rappel des modèles Le modèle relationnel Le modèle hiérarchique Leurs différences Oracle XML DB Les types de XMLType Les

Plus en détail

Bases de données relationnelles

Bases de données relationnelles Bases de données relationnelles Système de Gestion de Bases de Données Une base de données est un ensemble de données mémorisé par un ordinateur, organisé selon un modèle et accessible à de nombreuses

Plus en détail

11. MySQL. Cours Web. MySQL. 11. MySQL. 11. MySQL. Structured Query Language. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie

11. MySQL. Cours Web. MySQL. 11. MySQL. 11. MySQL. Structured Query Language. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie Cours Web Lionel Seinturier Université Pierre & Marie Curie Lionel.Seinturier@lip6.fr Structured Query Language Langage de manipulation des données stockées dans une base de données interrogation/insertion/modification/suppression

Plus en détail

A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES?

A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES? BASE DE DONNÉES OBJET Virginie Sans virginie.sans@irisa.fr A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES? Stockage des informations : sur un support informatique pendant une longue période de taille importante accès

Plus en détail

1. Base de données SQLite

1. Base de données SQLite Dans ce TP, nous allons voir comment créer et utiliser une base de données SQL locale pour stocker les informations. La semaine prochaine, ça sera avec un WebService. On repart de l application AvosAvis

Plus en détail

Création et Gestion des tables

Création et Gestion des tables Création et Gestion des tables Version 1.0 Z Grégory CASANOVA 2 Sommaire 1 Introduction... 3 2 Pré-requis... 4 3 Les tables... 5 3.1 Les types de données... 5 3.1.1 Les types de données Sql Server... 5

Plus en détail

Exemple accessible via une interface Web. Bases de données et systèmes de gestion de bases de données. Généralités. Définitions

Exemple accessible via une interface Web. Bases de données et systèmes de gestion de bases de données. Généralités. Définitions Exemple accessible via une interface Web Une base de données consultable en ligne : Bases de données et systèmes de gestion de bases de données The Trans-atlantic slave trade database: http://www.slavevoyages.org/tast/index.faces

Plus en détail

Christian Soutou UML 2. pour les. bases de données. Avec 20 exercices corrigés. Groupe Eyrolles, 2007, ISBN : 978-2-212-12091-2

Christian Soutou UML 2. pour les. bases de données. Avec 20 exercices corrigés. Groupe Eyrolles, 2007, ISBN : 978-2-212-12091-2 Christian Soutou UML 2 pour les bases de données Avec 20 exercices corrigés Groupe Eyrolles, 2007, ISBN : 978-2-212-12091-2 chapitre n 3 Le niveau physique : de SQL2 à SQL3 Associations réflexives Les

Plus en détail

Des diagrammes objets vers le modèle Relationnel

Des diagrammes objets vers le modèle Relationnel Des diagrammes objets vers le modèle Relationnel J. Guyot - Université de Genève 1 Résumé des concepts Modèle Objet Modèle Relationnel Classe Relation Attribut Attribut Méthode (vue, fonction, attribut,

Plus en détail

CREATION WEB DYNAMIQUE

CREATION WEB DYNAMIQUE CREATION WEB DYNAMIQUE IV ) MySQL IV-1 ) Introduction MYSQL dérive directement de SQL (Structured Query Language) qui est un langage de requêtes vers les bases de données relationnelles. Le serveur de

Plus en détail

Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD

Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD 1 SQL : Introduction SQL : Structured Query Langage langage de gestion de bases de donn ees relationnelles pour Définir les données (LDD) interroger

Plus en détail

Instructions SQL. Première partie : Langage de description et de gestion des données

Instructions SQL. Première partie : Langage de description et de gestion des données Instructions SQL Première partie : Langage de description et de gestion des données Quelques instructions et leur syntaxe 1. Introduction Trois principales catégories d instructions. Instructions de création

Plus en détail

Chapitre 5 LE MODELE ENTITE - ASSOCIATION

Chapitre 5 LE MODELE ENTITE - ASSOCIATION Chapitre 5 LE MODELE ENTITE - ASSOCIATION 1 Introduction Conception d une base de données Domaine d application complexe : description abstraite des concepts indépendamment de leur implémentation sous

Plus en détail

OpenPaaS Le réseau social d'entreprise

OpenPaaS Le réseau social d'entreprise OpenPaaS Le réseau social d'entreprise Spécification des API datastore SP L2.3.1 Diffusion : Institut MinesTélécom, Télécom SudParis 1 / 12 1OpenPaaS DataBase API : ODBAPI...3 1.1Comparaison des concepts...3

Plus en détail

Pour les débutants. langage de manipulation des données

Pour les débutants. langage de manipulation des données Pour les débutants SQL : langage de manipulation des données Les bases de données sont très utilisées dans les applications Web. La création, l interrogation et la manipulation des données de la base sont

Plus en détail

Application web de gestion de comptes en banques

Application web de gestion de comptes en banques Application web de gestion de comptes en banques Objectif Réaliser une application Web permettant à un client de gérer ses comptes en banque Diagramme de cas d'utilisation 1 Les cas d'utilisation Connexion

Plus en détail

Objectifs du TP : Initiation à Access

Objectifs du TP : Initiation à Access Objectifs du TP : Initiation à Access I. Introduction Microsoft Access fait partie de l ensemble Microsoft Office. C est un SGBDR (système de gestion de bases de données relationnelles) présentant une

Plus en détail

Bases de données Niveau 1 SQL - MySQL MariaDB - Cours et TP 5 DDL et DML

Bases de données Niveau 1 SQL - MySQL MariaDB - Cours et TP 5 DDL et DML Bases de données Niveau 1 SQL - MySQL MariaDB - Cours et TP 5 DDL et DML MariaDB : https://mariadb.org/ Site officiel MySQL : http://www-fr.mysql.com/ Zone pour les développeurs : http://dev.mysql.com/

Plus en détail

Bases de données et sites WEB Cours 3 : SQL3 Langage

Bases de données et sites WEB Cours 3 : SQL3 Langage Bases de données et sites WEB Cours 3 : SQL3 Langage 1 Plan Références Requêtes simples Expressions de chemin Appels de fonctions et d opérateurs Création d instances Opérations sur les collections 2 Références

Plus en détail

TP3 : Creation de tables 1 seance

TP3 : Creation de tables 1 seance Universite de Versailles IUT de Velizy - Algorithmique 2005/2006 TP3 : Creation de tables 1 seance Objectif : Creation et modication de tables dans une base de donnees. Avant de commencer ce TP, terminer

Plus en détail

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C)

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C) Web dynamique Techniques, outils, applications (Partie C) Nadir Boussoukaia - 2006 1 SOMMAIRE 1. MySQL et PHP (20 min) 2. SQL (petits rappels) (20 min) 2 MySQL et PHP Synthèse 3 MySQL et PHP SGBD MySQL

Plus en détail

NFA 008. Introduction à NoSQL et MongoDB 25/05/2013

NFA 008. Introduction à NoSQL et MongoDB 25/05/2013 NFA 008 Introduction à NoSQL et MongoDB 25/05/2013 1 NoSQL, c'est à dire? Les bases de données NoSQL restent des bases de données mais on met l'accent sur L'aspect NON-relationnel L'architecture distribuée

Plus en détail

Olivier Mondet http://unidentified-one.net

Olivier Mondet http://unidentified-one.net T-GSI Ch.4 Le Langage SQL LDD, LCD Cet exercice guidé reprend le plan suivis lors de l intervention de formation faite pour l académie de Versailles. L objectif principal visait en la présentation du langage

Plus en détail

TD 15 ème chapitre Bases de données

TD 15 ème chapitre Bases de données TD 15 ème chapitre Bases de données Nous allons travailler dans un premier temps avec le sgbd SQLite qui, à proprement parler, ne s'installe pas vraiment. Les bases de données SQLite tiennent sur un fichier

Plus en détail

Bases de Données & Interfaces Web. stanislas.oger@univ-avignon.fr

Bases de Données & Interfaces Web. stanislas.oger@univ-avignon.fr Bases de Données & Interfaces Web stanislas.oger@univ-avignon.fr 1 Architecture d'un SI Web Fonctionnement Dynamique avec Base de Données 2 Idée Dynamiser les pages avec des infos venant de BDD Enregistrer

Plus en détail

A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES?

A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES? BASE DE DONNÉES OBJET Virginie Sans virginie.sans@irisa.fr A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES? Stockage des informations : sur un support informatique pendant une longue période de taille importante accès

Plus en détail

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Objets d une base de données Dans un schéma Tables, vues Index, clusters, séquences, synonymes Packages, procédures, fonctions, déclencheurs

Plus en détail

Les bases de données

Les bases de données Les bases de données Introduction aux fonctions de tableur et logiciels ou langages spécialisés (MS-Access, Base, SQL ) Yves Roggeman Boulevard du Triomphe CP 212 B-1050 Bruxelles (Belgium) Idée intuitive

Plus en détail

NF26 Data warehouse et Outils Décisionnels Printemps 2010

NF26 Data warehouse et Outils Décisionnels Printemps 2010 NF26 Data warehouse et Outils Décisionnels Printemps 2010 Rapport Modélisation Datamart VU Xuan Truong LAURENS Francis Analyse des données Avant de proposer un modèle dimensionnel, une analyse exhaustive

Plus en détail

PHP 5. La base de données MySql. A. Belaïd 1

PHP 5. La base de données MySql. A. Belaïd 1 PHP 5 La base de données MySql A. Belaïd 1 Base de données C est quoi une base de données? Une base de données contient une ou plusieurs tables, chaque table ayant un ou plusieurs enregistrements Exemple

Plus en détail

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Qu est ce qu une base de données? Introduction Une base de données est un ensemble d au moins un tableau contenant des données. Exemple : une base

Plus en détail

Conception des bases de données : Modèle Entité-Association

Conception des bases de données : Modèle Entité-Association Conception des bases de données : Modèle Entité-Association La modélisation d un problème, c est-à-dire le passage du monde réel à sa représentation informatique, se définit en plusieurs étapes pour parvenir

Plus en détail

Licence de MIDO - 3ème année Spécialités Informatique et Mathématiques Appliquées

Licence de MIDO - 3ème année Spécialités Informatique et Mathématiques Appliquées Licence de MIDO - 3ème année Spécialités Informatique et Mathématiques Appliquées ANNEE 2014 / 2015 Désignation de l enseignement : Bases de données Nom du document : TP SQL sous PostgreSQL Rédacteur :

Plus en détail

Comment implémenter un modèle entité-association dans une machine?

Comment implémenter un modèle entité-association dans une machine? Chapitre 3 : Le modèle logique des données Introduction Comment implémenter un modèle entité-association dans une machine? Comment représenter une association? Comment représenter une entité? Il faut donc

Plus en détail

Chapitre 3 LE MODELE RELATIONNEL ET SQL (DDL)

Chapitre 3 LE MODELE RELATIONNEL ET SQL (DDL) Chapitre 3 LE MODELE RELATIONNEL ET SQL (DDL) Un modèle de données définit un mode de représentation de l information selon trois composantes : 1. Des structures de données. 2. Des contraintes qui permettent

Plus en détail

Techniques de stockage. Techniques de stockage, P. Rigaux p.1/43

Techniques de stockage. Techniques de stockage, P. Rigaux p.1/43 Techniques de stockage Techniques de stockage, P. Rigaux p.1/43 Techniques de stockage Contenu de ce cours : 1. Stockage de données. Supports, fonctionnement d un disque, technologie RAID 2. Organisation

Plus en détail

TP Contraintes - Triggers

TP Contraintes - Triggers TP Contraintes - Triggers 1. Préambule Oracle est accessible sur le serveur Venus et vous êtes autorisés à accéder à une instance licence. Vous utiliserez l interface d accés SQL*Plus qui permet l exécution

Plus en détail

Considérons une partie d un modèle conceptuel de données avec les schémas d entités. Figure 1: Une partie du modèle conceptuel de données

Considérons une partie d un modèle conceptuel de données avec les schémas d entités. Figure 1: Une partie du modèle conceptuel de données Considérons une partie d un modèle conceptuel de données avec les schémas d entités suivants: EMP(EmpNo, Enom, Job, DirNo, Sal, Prime) DEPT(DeptNo, Dnom, Adr) Où EmpNo est la clé primaire de EMP et DeptNo

Plus en détail

1 Position du problème

1 Position du problème Licence Science et Technologies - INF245 Examen session 1 - mai 2012 Durée : 2 heures Documents non autorisés Le barème est donné à titre indicatif 1 Position du problème Le Club Universitaire de Vélo

Plus en détail

Feuille de TD 2 de BDA, M1 2008 2009 11-03-2011. SGBDRO avec Oracle. 1 Première version simpliste

Feuille de TD 2 de BDA, M1 2008 2009 11-03-2011. SGBDRO avec Oracle. 1 Première version simpliste Feuille de TD 2 de BDA, M1 2008 2009 11-03-2011 Les fichiers en format pdf des projections du cours sont disponibles sur la page : http://www.ibisc.univevry.fr/~serena mais ne pas les imprimer au bât.

Plus en détail

Bases de Données Avancées

Bases de Données Avancées 1/187 Bases de Données Avancées UML et SQL 2/3 Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel

Plus en détail

Rappel sur les bases de données

Rappel sur les bases de données Rappel sur les bases de données 1) Généralités 1.1 Base de données et système de gestion de base de donnés: définitions Une base de données est un ensemble de données stockées de manière structurée permettant

Plus en détail

I. MySQL : Serveur et SGBD

I. MySQL : Serveur et SGBD Le Système de Gestion de Base de Données MySQL I. MySQL : Serveur et SGBD Menu I. MySQL : Serveur et SGBG II. Création d'une base de données avec MySQL MySQL est un système de gestion et conception de

Plus en détail

Bases de données élémentaires Maude Manouvrier

Bases de données élémentaires Maude Manouvrier Licence MI2E- 1ère année Outils en Informatique Bases de données élémentaires Maude Manouvrier Définitions générales et positionnement du cours dans la formation Vocabulaire relatif aux bases de données

Plus en détail

DROP TABLE Aeroport CASCADE CONSTRAINTS; CREATE TABLE Aeroport ( VARCHAR(60) NOT NULL, CONSTRAINT PK_aeroport primary key (codeaeroport) );

DROP TABLE Aeroport CASCADE CONSTRAINTS; CREATE TABLE Aeroport ( VARCHAR(60) NOT NULL, CONSTRAINT PK_aeroport primary key (codeaeroport) ); / Fichier: tp1-2.sql Nom: Martin Rancourt - Matricule: 14059412 Nom: Vincent Ribou - Matricule: 14042001 Description : Travail pratique #1 partie 2. Base de données qui permet de gérer les vols d une compagnie

Plus en détail

Laboratoire 2 Conception du serveur d application et du client

Laboratoire 2 Conception du serveur d application et du client DÉPARTEMENT DE GÉNIE LOGICIEL ET DES TI LOG660 - BASE DE DONNÉES HAUTE PERFORMANCE Laboratoire 2 Conception du serveur d application et du client 1 Introduction Au cours de la session, les laboratoires

Plus en détail

Optimisations des SGBDR. Étude de cas : MySQL

Optimisations des SGBDR. Étude de cas : MySQL Optimisations des SGBDR Étude de cas : MySQL Introduction Pourquoi optimiser son application? Introduction Pourquoi optimiser son application? 1. Gestion de gros volumes de données 2. Application critique

Plus en détail

Cours de Bases de Données Avancées 2006-2007 Groupe cinema, Rapport 4

Cours de Bases de Données Avancées 2006-2007 Groupe cinema, Rapport 4 1 Annexes Avec ce rapport il faut rendre en annexe le script SQL corrigé qui permet de créer la base de données selon votre modèle relationnel ainsi que de la peupler avec un nombre de tuples suffisant.

Plus en détail

Modélisation de bases de données : Le modèle relationnel

Modélisation de bases de données : Le modèle relationnel Modélisation de bases de données : Le modèle relationnel Rappel chapitre 1 C est quoi un modèle? Type de modèle : Modèle hiérarchique Modèle réseau Modèle objet Modèle relationnel Cours BD Dr REZEG K 1

Plus en détail

SQL SERVER 2008 Le 20/10/2010

SQL SERVER 2008 Le 20/10/2010 Définitions SQL SERVER 2008 Le 20/10/2010 Une base de données est un objet particulièrement difficile à définir puisqu il est abordé en pratique selon différents points de vue : Pour un administrateur,

Plus en détail

Introduction au Système de Gestion de Base de Données et aux Base de Données

Introduction au Système de Gestion de Base de Données et aux Base de Données Introduction au Système de Gestion de Base de Données et aux Base de Données Formation «Gestion des données scientifiques : stockage et consultation en utilisant des bases de données» 24 au 27 /06/08 Dernière

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DES TELECOMMUNICATIONS CONTROLE DES CONNAISSANCES. 2. Les questions sont indépendantes les unes des autres.

INSTITUT NATIONAL DES TELECOMMUNICATIONS CONTROLE DES CONNAISSANCES. 2. Les questions sont indépendantes les unes des autres. INSTITUT NATIONAL DES TELECOMMUNICATIONS CONTROLE DES CONNAISSANCES Durée : 1h30 Date : 17/05/2006 Coordonnateurs : Amel Bouzeghoub et Bruno Defude Documents autorisés : ceux distribués en cours Avertissements

Plus en détail

Sauvegarder ses données sous Android :! SharedPreferences, SQLite, Files

Sauvegarder ses données sous Android :! SharedPreferences, SQLite, Files Sauvegarder ses données sous Android : SharedPreferences, SQLite, Files Jean-Ferdinand Susini Maître de conférences au CNAM Sources : Wikipedia, developper.android.com Paris, 05/06/2014 Les SharedPreferences

Plus en détail

Bases de données relationnelles & SQL

Bases de données relationnelles & SQL Bases de données relationnelles & SQL Objectifs Appréhender les concepts du modèle relationnel. Etre capable de concevoir un schéma relationnel. Etre capable de créer une base de données relationnelle

Plus en détail

Android Gestion des données. Rémi Forax

Android Gestion des données. Rémi Forax Android Gestion des données Rémi Forax Types de stockage Android fourni plusieurs types de stockage Données actives d'une activité (Bundle) Fichier ressources read-only (répertoire res) Préférence partageable

Plus en détail

Le Langage SQL version Oracle

Le Langage SQL version Oracle Université de Manouba École Supérieure d Économie Numérique Département des Technologies des Systèmes d Information Le Langage SQL version Oracle Document version 1.1 Mohamed Anis BACH TOBJI anis.bach@isg.rnu.tn

Plus en détail

Sauvegarde locale des données : SharedPreferences, SQLite, Files

Sauvegarde locale des données : SharedPreferences, SQLite, Files Sauvegarde locale des données : SharedPreferences,, Files Jean-Ferdinand Susini Maître de conférences au CNAM Sources : Wikipedia, developper.android.com Paris, 31/05/2015 Les SharedPreferences 2 Héritier

Plus en détail

Le Langage De Description De Données(LDD)

Le Langage De Description De Données(LDD) Base de données Le Langage De Description De Données(LDD) Créer des tables Décrire les différents types de données utilisables pour les définitions de colonne Modifier la définition des tables Supprimer,

Plus en détail

... /5. Gestion de Bases de Données (J. Wijsen) 15 janvier 2009 NOM + PRENOM : Orientation + Année : Cet examen contient 10 questions.

... /5. Gestion de Bases de Données (J. Wijsen) 15 janvier 2009 NOM + PRENOM : Orientation + Année : Cet examen contient 10 questions. Gestion de Bases de Données (J. Wijsen) 15 janvier 2009 NOM + PRENOM : Orientation + Année : Cet examen contient 10 questions. Question 1 Donnez la traduction en modèle relationnel du schéma Entité-Association

Plus en détail

Travail de Bachelor. MVC-CD Ingénierie inverse. Partie théorique

Travail de Bachelor. MVC-CD Ingénierie inverse. Partie théorique Travail de Bachelor MVC-CD Ingénierie inverse Partie théorique Travail de Bachelor d informaticien de gestion Classe 3IGPT Remise du document Juillet 2015 Table des matières 1 Transformation MLD/MPD MCD...

Plus en détail

Bases de Données Avancées

Bases de Données Avancées 1/62 Bases de Données Avancées Introduction & Rappel Conception et Modélisation Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR

Plus en détail

Bases de Données. Le cas des BD relationnelles ouverture sur les BD relationnelles spatiales Séance 2 : Mise en oeuvre

Bases de Données. Le cas des BD relationnelles ouverture sur les BD relationnelles spatiales Séance 2 : Mise en oeuvre Bases de Données Le cas des BD relationnelles ouverture sur les BD relationnelles spatiales Séance 2 : Mise en oeuvre Synthèse : conception de BD langage de modélisation famille de SGBD SGBD Analyse du

Plus en détail

Bioinformatique BTV Stockage des données

Bioinformatique BTV Stockage des données 1 / 64 Bioinformatique BTV Stockage des données Jean-Michel Richer jean-michel.richer@univ-angers.fr http://www.info.univ-angers.fr/pub/richer Juillet 2008 2 / 64 Plan Plan 1 Introduction 2 Format de stockage

Plus en détail

ECR_DESCRIPTION CHAR(80), ECR_MONTANT NUMBER(10,2) NOT NULL, ECR_SENS CHAR(1) NOT NULL) ;

ECR_DESCRIPTION CHAR(80), ECR_MONTANT NUMBER(10,2) NOT NULL, ECR_SENS CHAR(1) NOT NULL) ; RÈGLES A SUIVRE POUR OPTIMISER LES REQUÊTES SQL Le but de ce rapport est d énumérer quelques règles pratiques à appliquer dans l élaboration des requêtes. Il permettra de comprendre pourquoi certaines

Plus en détail

BASES DE DONNEES TP POSTGRESQL

BASES DE DONNEES TP POSTGRESQL 2003-2004 Université Paris Dauphine IUP Génie Mathématique et Informatique IUP 2 ème année et Formation Continue BASES DE DONNEES TP POSTGRESQL Maude Manouvrier La reproduction de ce document par tout

Plus en détail

Servlets, beans, base de données

Servlets, beans, base de données Institut Galilée E-services Année 2014-2015 Master 2 T.P. 2 Servlets, beans, base de données L objectif de ce TP est de mettre en place un site web pour l administration et la commande de pizzas : une

Plus en détail

Cours Web n o 7 MySQL et PHP

Cours Web n o 7 MySQL et PHP Introduction aux bases de données Cours Web n o 7 MySQL et PHP Sandrine-Dominique Gouraud (gouraud@lri.fr) Pierre Senellart (pierre@senellart.com) Semaine du 7 novembre 2005 S.-D. Gouraud, P. Senellart

Plus en détail

Langage propre à Oracle basé sur ADA. Offre une extension procédurale à SQL

Langage propre à Oracle basé sur ADA. Offre une extension procédurale à SQL Cours PL/SQL Langage propre à Oracle basé sur ADA Offre une extension procédurale à SQL PL/SQL permet d utiliser un sous-ensemble du langage SQL des variables, des boucles, des alternatives, des gestions

Plus en détail

1 Création et manipulation d une base de données

1 Création et manipulation d une base de données Université Paris 13 TP Base de données Année 2013-2014 Institut Galilée SQL et ORACLE LI3 1 Création et manipulation d une base de données ans ce TP, nous allons créer la base de données de l exercice

Plus en détail

Le langage SQL (première partie) c Olivier Caron

Le langage SQL (première partie) c Olivier Caron Le langage SQL (première partie) 1 Plan Le S.G.B.D. postgres Le langage SQL Langage de manipulation de données Langage de requêtes 2 Quelques mots sur Postgres (1/2) Travaux de Stonebraker (Univ. Berkeley)

Plus en détail

Bases de Données. Plan

Bases de Données. Plan Université Mohammed V- Agdal Ecole Mohammadia d'ingénieurs Rabat Bases de Données Mr N.EL FADDOULI 2014-2015 Plan Généralités: Définition de Bases de Données Le modèle relationnel Algèbre relationnelle

Plus en détail

1 Introduction et installation

1 Introduction et installation TP d introduction aux bases de données 1 TP d introduction aux bases de données Le but de ce TP est d apprendre à manipuler des bases de données. Dans le cadre du programme d informatique pour tous, on

Plus en détail

PRESENTATION. Document1 Serge GUERINET Page 1

PRESENTATION. Document1 Serge GUERINET Page 1 PRESENTATION Les domaines couverts par la série STG sont tous des pourvoyeurs ou exploitants des bases de données. Que l'on gère la relation aux clients, le suivi de l'activité financière, la comptabilité

Plus en détail

Introduction aux bases de données. Généralités sur les bases de données. Fonctions d'un SGBD. Définitions. Indépendance par rapport aux traitements

Introduction aux bases de données. Généralités sur les bases de données. Fonctions d'un SGBD. Définitions. Indépendance par rapport aux traitements Introduction aux bases de données Université de Nice Sophia-Antipolis Version 2.1-5/12/2000 Richard Grin Généralités sur les bases de données R. Grin SGBD 2 Définitions Une base de données est un ensemble

Plus en détail

Le langage SQL Rappels

Le langage SQL Rappels Le langage SQL Rappels Description du thème : Présentation des principales notions nécessaires pour réaliser des requêtes SQL Mots-clés : Niveau : Bases de données relationnelles, Open Office, champs,

Plus en détail

ISC21-1 --- Système d Information Architecture et Administration d un SGBD Compléments SQL

ISC21-1 --- Système d Information Architecture et Administration d un SGBD Compléments SQL ISC21-1 --- Système d Information Architecture et Administration d un SGBD Compléments SQL Jean-Marie Pécatte jean-marie.pecatte@iut-tlse3.fr 16 novembre 2006 ISIS - Jean-Marie PECATTE 1 Valeur de clé

Plus en détail

Compétences Business Objects - 2014

Compétences Business Objects - 2014 Compétences Business Objects - 2014 «Mars-Juin 2014. Réf : Version 1 Page 1 sur 34 Sommaire CONTEXTE DE LA REMISE A NIVEAU EN AUTOFORMATION... 3 1. MODELISATION... 4 1.1 DESCRIPTION FONCTIONNEL DE L'APPLICATION

Plus en détail

2011 Hakim Benameurlaine 1

2011 Hakim Benameurlaine 1 Table des matières 1 CRÉATION DES OBJETS DE BASES DE DONNÉES... 2 1.1 Architecture d une base de données... 2 1.1.1 Niveau logique... 2 1.1.2 Niveau physique... 3 1.2 Gestion d une base de données... 3

Plus en détail

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes Langage SQL (1) Sébastien Limet Denys Duchier IUT Orléans 4 septembre 2007 Notions de base qu est-ce qu une base de données? SGBD différents type de bases de données quelques systèmes existants Définition

Plus en détail

Structure fonctionnelle d un SGBD

Structure fonctionnelle d un SGBD Fichiers et Disques Structure fonctionnelle d un SGBD Requetes Optimiseur de requetes Operateurs relationnels Methodes d acces Gestion de tampon Gestion de disque BD 1 Fichiers et Disques Lecture : Transfert

Plus en détail

Algèbre relationnelle

Algèbre relationnelle Algèbre relationnelle 1. Introduction L algèbre relationnelle est le support mathématique cohérent sur lequel repose le modèle relationnel. L algèbre relationnelle propose un ensemble d opérations élémentaires

Plus en détail

Créer le schéma relationnel d une base de données ACCESS

Créer le schéma relationnel d une base de données ACCESS Utilisation du SGBD ACCESS Polycopié réalisé par Chihab Hanachi et Jean-Marc Thévenin Créer le schéma relationnel d une base de données ACCESS GENERALITES SUR ACCESS... 1 A PROPOS DE L UTILISATION D ACCESS...

Plus en détail

Module Administration BD Chapitre 1 : Surcouche procédurale dans les SGBDS

Module Administration BD Chapitre 1 : Surcouche procédurale dans les SGBDS Module Administration BD Chapitre 1 : Surcouche procédurale dans les SGBDS 1. Introduction Nous allons aborder la notion de surcouche procédurale au sein des SGBDS relationnels tels que Oracle (PLSQL)

Plus en détail

Bases de données. Cours 2 : Stockage

Bases de données. Cours 2 : Stockage Bases de données Polytech Paris-Sud Apprentis 4 ème année Cours 2 : Stockage kn@lri.fr http://www.lri.fr/~kn Plan 1 Rappels 2 Stockage 2.1 Introduction 2.2 Aspects bas-niveau 2.3 Stockage pour les SGBD

Plus en détail

XML et Bases de données. XMLType Oracle XML DB

XML et Bases de données. XMLType Oracle XML DB Oracle XML DB Oracle XML DB Depuis la version 9i et de façon enrichie dans la version 10g, Oracle propose des outils pour gérer des documents XML Depuis la 10g il n'y a plus d'extraction car auparavant

Plus en détail

Pratique et administration des systèmes

Pratique et administration des systèmes Université Louis Pasteur Licence Informatique (L2) UFR de Mathématiques et Informatique Année 2007/2008 1 But du TP Pratique et administration des systèmes TP10 : Technologie LAMP Le but de ce TP est de

Plus en détail

Intégrité sémantique dans les bases de données relationnelles

Intégrité sémantique dans les bases de données relationnelles Intégrité sémantique dans les bases de données relationnelles 1 - Intégrité sémantique Bernard ESPINASSE Professeur à Aix-Marseille Université (AMU Ecole Polytechnique Universitaire de Marseille Fev. 2013

Plus en détail

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 SQL Sommaire : COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE MANIPULATION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE CONTROLE TRANSACTIONNEL... 2 COMMANDES DE REQUETE DE DONNEES... 2 COMMANDES

Plus en détail

Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles. MySQL. Youssef CHAHIR

Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles. MySQL. Youssef CHAHIR Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles MySQL Youssef CHAHIR 1 PLAN Introduction Démarrer MySQL Syntaxe de MySQL Types des attributs Identificateurs Effectuer des requêtes Fonctions de MySQL

Plus en détail

Plan. Bases de Données. Sources des transparents. Bases de SQL. L3 Info. Chapitre 4 : SQL LDD Le langage de manipulation de données : LMD

Plan. Bases de Données. Sources des transparents. Bases de SQL. L3 Info. Chapitre 4 : SQL LDD Le langage de manipulation de données : LMD Plan Bases de Données L3 Info Céline Rouveirol 2010-2011 Bases de Données 1 / 77 Sources des transparents Bases de Données 2 / 77 Bases de SQL - M.P. Dorville/F. Goasdoué, LRI, Université Paris Sud - V.

Plus en détail

Gestion des transactions et accès concurrents dans les bases de données relationnelles

Gestion des transactions et accès concurrents dans les bases de données relationnelles Gestion des transactions et accès concurrents dans les bases de données relationnelles Bernard ESPINASSE Professeur à Aix-Marseille Université (AMU) Ecole Polytechnique Universitaire de Marseille Fev.

Plus en détail

Les BASES de DONNEES dans WampServer

Les BASES de DONNEES dans WampServer Les BASES de DONNEES dans WampServer 1 Définitions Générales Une base de données (BDD) permet d'enregistrer, de stocker, de ranger des données de façon organisée et hiérarchisée. SQL est le langage qui

Plus en détail

Les Triggers SQL. Didier DONSEZ. Université de Valenciennes Institut des Sciences et Techniques de Valenciennes donsez@univ-valenciennes.

Les Triggers SQL. Didier DONSEZ. Université de Valenciennes Institut des Sciences et Techniques de Valenciennes donsez@univ-valenciennes. Les Triggers SQL Didier DONSEZ Université de Valenciennes Institut des Sciences et Techniques de Valenciennes donsez@univ-valenciennes.fr 1 Sommaire Motivations Trigger Ordre Trigger Ligne Condition Trigger

Plus en détail

Partie 0 : Gestion des tablespace et des utilisateurs... 3

Partie 0 : Gestion des tablespace et des utilisateurs... 3 Sommaire Partie 0 : Gestion des tablespace et des utilisateurs... 3 1- Créer deux TableSpaces votre_nom-tbs et Votre_nom-TempTBS :... 3 2. Créer un utilisateur qui porte votre nom :... 3 3. Attribuer à

Plus en détail