UNE SCENE DE GENRE FLAMANDE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNE SCENE DE GENRE FLAMANDE"

Transcription

1 UNE SCENE DE GENRE FLAMANDE UN ECHEVIN ET SA FEMME de Marinus van Reymerswaele ( ) Un Echevin et sa femme Van Reymerswaele Marinus (vers 1493-après 1567) (attribué à) Nantes, musée des Beaux-arts (C) RMN / Gérard Blot Extrait du dossier : Du XIIIe au XVIe siècle au musée des Beaux-arts de Nantes Approches thématiques INTRODUCTION La peinture de genre, qui reçoit cette dénomination seulement au XVIIIe siècle, représente des scènes de la vie quotidienne ou des sujets de mœurs. Déjà présentes durant l'antiquité et le Moyen-âge (exemple Les Allégories du bon et du mauvais gouvernement de Lorenzetti en 1338 à Sienne ; Les Très riches heures du Duc de Berry des Frères Limbourg...), il semble que les premières scènes de genre apparaissent dans les pays nordiques au XVe siècle. Jérôme Bosch ( ) en est sans doute un des grands initiateurs avec par exemple son célèbre tableau L Escamoteur (vers 1502, Saint-Germain-enLaye) Le XVIe siècle néerlandais voit alors une grande floraison d'artistes, soucieux de rendre le réel sans l'idéaliser, s'adonner à la peinture de genre. Citons par exemple Quentin Metsys (1465/ ) ; son fils Jan ; Marinus Van Reymerswaele ( ) ; et plus tard Pieter Bruegel ( ) Le tableau de Nantes, Un Echevin et sa femme (signé et daté 1528 sur un livre de comptes ouvert et posé sur l'étagère), ressemble à la fois par son thème et par sa composition à celui d'un autre peintre flamand: Quentin Metsys. Cet artiste très connu a en effet réalisé, quatorze années plus tôt (1514), le Prêteur et sa femme exposé aujourd'hui au Louvre. 1

2 La question de savoir si Marinus Van Reymerswaele a été ou non l'élève de ce dernier n'a pu encore être résolue. Il a toutefois été son imitateur ; il s'est plu à représenter les «hommes d'argent», financiers, banquiers, collecteurs d impôts... et il a fait de nombreuses répliques sur ce même sujet. Aujourd'hui un exemplaire similaire est exposé à Madrid au palais de l'escorial, et d'autres à Dresde, Munich, Londres, Copenhague et Valenciennes. Les nombreuses répliques de cette scène montrent l'intérêt des pays du Nord de l'époque pour le thème. Nous sommes en pleine Renaissance italienne bien qu'en France ce soit encore la période de transition avec le Moyen Age. Aux Pays Bas, les artistes de ce siècle se plaisent à peindre des scènes de genre qui leur permettent de développer leur art du portrait. Ces œuvres répondent souvent à des commandes passées par des hommes de la bourgeoisie marchande. Aux XV et XVIe siècles naît une nouvelle société. A la société médiévale, âgée dans ses trois ordres : noblesse, clergé et tiers-état, se substitue lentement une société plus ouverte marquée par la montée de la bourgeoisie. L'abondance des métaux précieux favorise le développement économique ; au marchand boutiquier du Moyen-âge dont l'horizon commercial se limitait aux villes environnantes, succède l'homme d'affaires qui étend ses relations à toute l'europe. Ce flot d'argent explique aussi le rôle nouveau joué par les banquiers qui devinrent les bailleurs de fonds aussi bien des commerçants que des souverains. L Italien Guichardin nous a laissé en 1567 une remarquable description des «hommes d'argent» de cette époque : «Tous ces marchands d'anvers font un commerce incroyable tant en eschange qu'en despot de marchandises. Et soir et matin, ils vont à heure certaine à la bourse des Angloys, et là l'espace de plus d'une haure à la foys, par le moyen de truchements de chacusne langue (desquels y en a grand nombre), ils traitent sur l'achapt et la vente de toutes sortes de marchandises, et après, un peu plus tard ils vont à la nouvelle Bourse, qui est la place principale, et là, l'espace d'une heure,et par les mêmes interprètes des langues, ils parlent et traictent particulièrement des despots et des changes». On a longtemps pensé que l'homme du tableau de Nantes était un banquier, or il s'agit ici d'un échevin. Cette variante subtile ne peut être reconnue que par des spécialistes sachant lire le néerlandais. En effet, c'est en traduisant les écrits suspendus à l'étagère à gauche du tableau qu'il fut récemment déduit qu'il s'agissait là d'un échevin et non d'un banquier. Il est question sur ces papiers de sommes d'argent à verser à Charles Quint, prince des Pays-Bas de 1515 à Comme dans toutes les villes de la région, les personnages les plus riches de la ville de Reymerswaele avançaient l'argent pour payer les impôts redevables au Prince et ils étaient ensuite remboursés en partie. Les échevins de la ville étaient responsables de ces transactions financières. Le Prêteur et sa femme - Quentin METSYS (Louvain, 1465/1466 Paris, Musée du Louvre R.M.N./G. Blot - C. Jean Anvers, 1530) EN QUOI EST-CE UN TABLEAU RICHE DE TÉMOIGNAGES SUR SON ÉPOQUE? 2

3 LE LIEU, LE MÉTIER, LES OBJETS Le peintre nous introduit dans l'intimité de la pièce où travaillent l'échevin et sa femme, et d'emblée, le décor nous fournit des indications sur les conditions dans lesquelles s'effectue leur activité. Le contraste est saisissant entre la richesse des objets et la sobriété relative du décor. L'ameublement en effet est austère et fonctionnel ; il se réduit à une étagère sommaire et à une table recouverte de velours. La notion de confort au début du XVIe siècle est relativement récente. Le goût du luxe se voit surtout sur les édifices religieux et commence tout juste à marquer de son empreinte les intérieurs les plus riches. De plus, la Réforme marquée par un esprit d'austérité est en train de s'affirmer. Notre regard est focalisé sur l'occupation de l'échevin et de sa femme assis à une table. L'homme pose une pièce d'or sur le plateau triangulaire d'un trébuchet (outil de mesure et de précision qui implique un travail très concentré) tandis que sa femme le regarde faire et tient les feuillets d'un livre de comptes ouvert qui renferme les remboursements que la ville doit effectuer aux riches bourgeois. Sur la table est posée une boîte à petits poids destinés au travail de pesée et spécifiques aux hommes d'argent. Certains d'entre eux semblent enveloppés dans des morceaux de papier. Notre regard est attiré par un amas de pièces où l'or et le métal blanc sont mêlés. Ce sont essentiellement des monnaies espagnoles. Sur cette table sont également posés, à gauche, un encrier et une plume et, à droite, une bourse avec un manche à sceaux? Ou un manche de poignard? Sur l'étagère un bougeoir, quelques livres de comptes et des papiers sont restés là sans être ordonnés. LES VÊTEMENTS DES PERSONNAGES. Les vêtements d'un brun habituel pour l'homme et d'un rouge à la mode pour la femme nous signalent l'aisance du couple. L'ampleur des vêtements plissés ou drapés, la qualité du drap, les bordures de fourrure au col et aux poignets sont autant de marques de richesse. Les vêtements amples et confortables étaient adaptés à la rigueur du climat et aux activités de la vie quotidienne. La coiffe de l'homme est très importante par rapport à celle de la femme beaucoup plus simple. Il porte un chapeau aux bords largement relevés desquels s'échappe une écharpe frangée qui peut servir de cache-nez. La coiffe blanche de la femme retombe en plis sur les épaules. UNE SCÈNE DE GENRE QUI EST AUSSI UN PORTRAIT. Du visage de l'échevin dont le rictus d'attention accentue les rides, se dégage une impression de sérieux, de concentration, mais aussi de froideur calculatrice. On peut imaginer que ces mains, aux longs doigts effilés, ont surtout manié les pages de ses livres de compte, les billets à ordre qu'il envoie et qui sont encore accrochés derrière lui, ou ont compté les pièces de ses transactions. Sa femme a la même sévérité que lui ; aucun sourire n'éclaire son visage, aucun bijou ne vient l'égayer. Le cadrage serré montre les deux personnages à mi-corps, immobiles, absorbés par leur activité quotidienne ne nous accordant pas la moindre attention.. Le geste ébauché par la femme qui se détourne de son livre pour s'incliner vers son mari semble répondre à une sollicitation : peut-être lui demande-t-il un avis, un conseil. En effet, les femmes des bourgeois marchands sont souvent associées au travail de leur mari. Le portrait de ce couple bourgeois est tout à fait caractéristique de l'humanisme qui s'efforce de valoriser la vie de tous les jours. LE TRAITEMENT PICTURAL EST BIEN TYPIQUE DE L'ECOLE FLAMANDE. La minutie descriptive et la finesse des détails signent l'appartenance de cette œuvre à l'école flamande : cire fondue qui s'amasse sur les bords de la bougie et qui a même coulé sur le métal ; illusion tactile de l'écharpe frangée de la coiffe de l'échevin ; précision des écritures et des monnaies... Il s'agit pour les artistes de peindre les détails de la vie quotidienne alors que dans le même temps les peintres italiens sont plus sensibles à l'idéalisation des objets et du cadre environnant. 3

4 UNE COMPOSITION GÉOMÉTRIQUE ET RIGOUREUSE. Les personnages sont situés dans un espace resserré : peu de profondeur, limite du plafond visible, espace fermé sur le côté et porte à peine entrouverte, plateau de la table coupé. Le point de vue ainsi crée, nous projette directement dans le tableau, à la différence de celui de Quentin Metsys. En effet, dans ce dernier, la lumière venant de gauche, la présence de la porte ouverte sur l'extérieur et celle du miroir dévoilant un autre espace, créent pour le spectateur l'impression d'un espace plus vaste. L'échevin et sa femme sont placés de part et d'autre de la médiane verticale et leur posture inclinée forme une pyramide. Il est surprenant de remarquer que les deux obliques de cette pyramide semblent se répéter et structurer les différents éléments du tableau. UNE REPRÉSENTATION SYMBOLIQUE Comme il était d'usage au XVIe siècle, le tableau comporte des objets dont le sens symbolique apparaissait instantanément aux contemporains du peintre. Tandis que les pièces d'or et d'argent font référence à la richesse et à l'opulence, le trébuchet donne un avertissement. Il est en effet symbole de mesure, de justice, de droit. Il prévient du risque de perdre son âme dans la manipulation des richesses matérielles. La balance rappelle donc que l'ascension par la richesse pourrait n'être qu'une illusion et que la seule vraie pensée, celle qui compte, c'est la pesée des âmes. La bougie qui se consume est le symbole de la vie qui passe. Le manche de la bourse (ou du poignard) a probablement un sens symbolique au début du XVIe siècle qui est aujourd'hui perdu. Mais, contrairement au tableau de Quentin Metsys, le livre que consulte la femme est un livre de comptes et non pas 4

5 un livre religieux. Cette différence est importante et il n'y a donc pas ici de message et de mise en garde du danger de la domination des valeurs matérielles sur les valeurs spirituelles. De même, on ne trouve pas dans le tableau de Marinus van Reymerswaele de miroir. Or l'on sait que le miroir a une fonction symbolique très forte. Il fonctionne dans le tableau de Quentin Metsys comme révélateur de la vérité. En effet, la fenêtre (ou croisée) qui se réfléchit dans ce miroir serait le symbole christique de la croix. Il s'agirait aux dires des spécialistes, d'une fenêtre mystique représentation du christ sauveur du monde. Son reflet, présent au centre du tableau, fonctionnerait comme un rappel à l'ordre, pour signifier aux hommes du XVIe siècle tentés de s'en détourner que les biens matériels ne comptent guère au regard de la foi et de la spiritualité. L'œuvre de Quentin Metsys comporte donc une plus grande valeur symbolique et davantage de spiritualité. Son œuvre est porteuse des questionnements métaphysiques de l'époque. Le tableau de Marinus van Reymerswaele ne nous mène pas si loin dans la réflexion et reste beaucoup plus anecdotique. Dans le tableau de Nantes, s'effectue, malgré tout, la synthèse d'une époque. Il se fait l'écho d'une période, de ses valeurs et de ses meurs. C'est une incitation pour le spectateur à aller toujours plus loin dans la lecture de l'œuvre, à travers la toile pour aller voir ce qui se trouve au- delà. Marinus van Reymerswaele apparaît ainsi comme le peintre de ce milieu flamand où naissent à la fois le capitalisme moderne et l humanisme érasmien. Les œuvres de cet artiste étaient appréciées et plusieurs d'entre elles ont été dès rapidement acquises par la Cour d'espagne. 5

Analyser un tableau: Jan Van Eyck, Les époux Arnolfini, 1434 Dimensions: 81,9 x 59,5. Sances du Jeudi 13 décembre 2007 & du jeudi 20 décembre 2007

Analyser un tableau: Jan Van Eyck, Les époux Arnolfini, 1434 Dimensions: 81,9 x 59,5. Sances du Jeudi 13 décembre 2007 & du jeudi 20 décembre 2007 Sances du Jeudi 13 décembre 2007 & du jeudi 20 décembre 2007 Module N 7 - Histoire Analyser un tableau: Jan Van Eyck, Les époux Arnolfini, 1434 Dimensions: 81,9 x 59,5 Éléments de biographie Jan van Eyck,

Plus en détail

2 Vincent VAN GOGH Portrait d Adeline Ravoux. 1890. Le post - impressionnisme.

2 Vincent VAN GOGH Portrait d Adeline Ravoux. 1890. Le post - impressionnisme. LE PORTRAIT EN PEINTURE 1 Léonard DE VINCI La Joconde, Monna Lisa. 1503-1506. La Renaissance. 2 Vincent VAN GOGH Portrait d Adeline Ravoux. 1890. Le post - impressionnisme. 3 Pablo PICASSO Portrait de

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

tableau : Louis Auguste de Bourbon, duc du Maine

tableau : Louis Auguste de Bourbon, duc du Maine tableau : Louis Auguste de Bourbon, duc du Maine rue du Palais Trévoux Dossier IM01000652 réalisé en 1991 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel Jourdan

Plus en détail

Les époux Arnolfini (Peinture huile sur bois, 0,82x0,60 m, 1434) MOYEN AGE, TEMPS MODERNES

Les époux Arnolfini (Peinture huile sur bois, 0,82x0,60 m, 1434) MOYEN AGE, TEMPS MODERNES Les époux Arnolfini (Peinture huile sur bois, 0,82x0,60 m, 1434) MOYEN AGE, TEMPS MODERNES Ce tableau peint sur un panneau de bois en chêne représente Giovanni Arnolfini, riche marchand toscan établi à

Plus en détail

Ensemble de repères liés à l espace et sa représentation, sa présentation, l intégration de sa matérialité et sa dématérialisation.

Ensemble de repères liés à l espace et sa représentation, sa présentation, l intégration de sa matérialité et sa dématérialisation. Ensemble de repères liés à l espace et sa représentation, sa présentation, l intégration de sa matérialité et sa dématérialisation. Qu est-ce que l espace? En arts plastiques, l espace ne peut se limiter

Plus en détail

Module. Comment un sujet religieux est-il traité par Léonard de Vinci? Objectifs. Exercice

Module. Comment un sujet religieux est-il traité par Léonard de Vinci? Objectifs. Exercice Module Comment un sujet religieux est-il traité par Léonard de Vinci? Objectifs MÉTHODE : analyser un tableau CONNAISSANCE : saisir l évolution de la peinture religieuse au XVI e siècle La Vierge, l Enfant

Plus en détail

L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE

L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE Rapprocher la culture et le monde du travail en offrant aux salariés une rencontre au quotidien avec l art, tel est le but de L Entreprise à l œuvre, opération organisée sous l égide

Plus en détail

huile sur bois 67 x 49 cm Origine : Renaissance

huile sur bois 67 x 49 cm Origine : Renaissance L'autoportrait Un autoportrait est une représentation d'un artiste, dessinée, peinte, photographiée ou sculptée par l'artiste lui-même. Bien que l'exercice de l'autoportrait ait été pratiqué depuis les

Plus en détail

DE MONTPELLIER MEDITERRANEE METROPOLE

DE MONTPELLIER MEDITERRANEE METROPOLE Visites adaptées Publics sourds Programme 2015 / 2016 MUSEE FABRE DE MONTPELLIER MEDITERRANEE METROPOLE Le Siècle d or de la peinture napolitaine Samedi 26 septembre à 11h00 et à 16h00 Dans le cadre de

Plus en détail

Appart City Cap Affaires Lille Centre

Appart City Cap Affaires Lille Centre Au coeur du triangle Paris Londres Bruxelles, grâce aux réseaux TGV et autoroutier et au Tunnel sous la Manche, se situe à moins de 350 kms de 6 capitales européennes. Mégapole, transfrontalière et européenne,

Plus en détail

les Petits secrets des grands tableaux chaque dimanche à 12h Du 1 er novembre 2015 au 3 janvier 2016 inédit

les Petits secrets des grands tableaux chaque dimanche à 12h Du 1 er novembre 2015 au 3 janvier 2016 inédit Les Poissons volants les Petits secrets des grands tableaux Une collection documentaire en motion design* écrite par élisabeth Couturier, adaptée par Thomas Cheysson réalisée par Carlos Franklin et Clément

Plus en détail

Programme des activités jeune public au Louvre été 2015

Programme des activités jeune public au Louvre été 2015 Communiqué de presse Jeune public Juin - Juillet - Août 2015 Programme des activités jeune public au Louvre été 2015 La visite d un musée est l occasion d une rencontre avec des œuvres, un lieu, et leur

Plus en détail

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 4 ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : le retour à la monarchie ; les Trois Glorieuses Thématique : Arts, Etats et pouvoir (œuvre engagée) Sujet : Comment un

Plus en détail

Partie I. L'Europe et le monde au XVIIIe siècle

Partie I. L'Europe et le monde au XVIIIe siècle Partie I. L'Europe et le monde au XVIIIe siècle Chapitre 1 : L'Europe dans le monde au début du XVIIIe siècle Comment les grandes puissances européennes exercent-elles leur domination au XVIIIe siècle?

Plus en détail

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde de Léonard de Vinci est incontestablement le tableau le plus célèbre. Il est conservé au musée du Louvre à Paris et a

Plus en détail

Qu est-ce qu être fou? Aujourd hui encore il est très difficile, voire impossible,

Qu est-ce qu être fou? Aujourd hui encore il est très difficile, voire impossible, Introduction Qu est-ce qu être fou? Aujourd hui encore il est très difficile, voire impossible, d apporter une réponse exhaustive. Il s agit d un concept vague, imprécis, et le terme de folie est facilement

Plus en détail

Comment lire une œuvre d art, un tableau?

Comment lire une œuvre d art, un tableau? Comment lire une œuvre d art, un tableau? Les noces de Cana (détail) : Véronèse (château deversailles) Se définit comme artistique toute activité qui cherche à travers des images à communiquer des sensations,

Plus en détail

Étudier une œuvre d art avec les outils numériques.

Étudier une œuvre d art avec les outils numériques. Étudier une œuvre d art avec les outils numériques. «La Vierge du chancelier Rolin» Tableau de Jan Van Eyck, vers 1435 66 x 62 cm. Peinture à l huile sur panneaux de chêne. Musée du Louvre, Paris Dans

Plus en détail

Total vendu : 1 016 550 euros

Total vendu : 1 016 550 euros Résultats vente Tableaux anciens & du XIX e siècle Mardi 11 décembre 2007 14h Expositions publiques du vendredi 7 au dimanche 9 décembre 2007 de 11h à 19h et lundi 10 sur rendez-vous, Hôtel Dassault Commissaire

Plus en détail

Fiche pédagogique : Tableau «Vanité» de Madeleine de Boullongne

Fiche pédagogique : Tableau «Vanité» de Madeleine de Boullongne Document réalisé par Jean-Jacques FREYBURGER Conseiller Pédagogique en Arts Visuels - Bassin Centre Haut-Rhin Période historique : Les Temps Modernes Domaine artistique : Arts du visuel peinture Fiche

Plus en détail

L'ART COMME OUTIL PEDAGOGIQUE. FORMATION IUFM DU 8 DECEMBRE 2008 Isabelle Sinigaglia

L'ART COMME OUTIL PEDAGOGIQUE. FORMATION IUFM DU 8 DECEMBRE 2008 Isabelle Sinigaglia L'ART COMME OUTIL PEDAGOGIQUE. FORMATION IUFM DU 8 DECEMBRE 2008 Isabelle Sinigaglia Le point sur le programme thème 3 : PARCOURS DE PERSONNAGES. CAPACITÉS : Champs linguistique : Analyser comment le personnage

Plus en détail

LA PEINTURE DE DOMINIQUE JALU (TEXTE D ÉLISABETH MOTSCH*)

LA PEINTURE DE DOMINIQUE JALU (TEXTE D ÉLISABETH MOTSCH*) 7 LA PEINTURE DE DOMINIQUE JALU (TEXTE D ÉLISABETH MOTSCH*) (novembre 2004) La peinture de Dominique Jalu est balayée par un vent frais. Rien ici de lourd, ni de démonstratif. A l évidence de la culture

Plus en détail

Les Femmes Créoles de Joseph Savart

Les Femmes Créoles de Joseph Savart 1 Les Femmes Créoles de Joseph Savart Un tableau du musée Victor Schœlcher 2 Analyse de l œuvre : 1. Que représente le tableau? 2. Les différentes lignes du tableau 3. Les plans : le cadre d architecture

Plus en détail

LE FULGURANT PASSAGE DE LA PRESENCE

LE FULGURANT PASSAGE DE LA PRESENCE LE FULGURANT PASSAGE DE LA PRESENCE «et en plus, il faut faire un tableau.» Alberto Giacometti Ecrire sur la peinture pourrait signifier écrire «par-dessus», recouvrir des signes arbitraires de l écriture

Plus en détail

Outil d Evaluation relatif aux Socles de compétences Premier degré de l enseignement secondaire HISTOIRE. ANVERS AU XVI e SIÈCLE. Dossier de l élève

Outil d Evaluation relatif aux Socles de compétences Premier degré de l enseignement secondaire HISTOIRE. ANVERS AU XVI e SIÈCLE. Dossier de l élève Outil d Evaluation relatif aux Socles de compétences Premier degré de l enseignement secondaire HISTOIRE ANVERS AU XVI e SIÈCLE Dossier de l élève Nom :.. Prénom : Classe : Première partie Tâche : Tu disposes

Plus en détail

Fenaison Brueghel : Arts du visuel : peinture 1/Cartel d identification de l œuvre Pieter

Fenaison Brueghel : Arts du visuel : peinture 1/Cartel d identification de l œuvre Pieter La Fenaison Brueghel Domaine artistique : Arts du visuel Forme d expression : peinture 1/Cartel d identification de l œuvre Artiste: Pieter Brueghel Titre de l œuvre : La Fenaison (Juin-Juillet) Date de

Plus en détail

Haute Époque & Curiosités

Haute Époque & Curiosités Haute Époque & Curiosités 101 000 pour une Vierge à l Enfant du XIV e siècle JEUDI 25 JUIN 2015 À 16H PIASA 118 rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris EXPERT Laurence Fligny assistée de Benoît Bertrand

Plus en détail

Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.

Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg. Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ 1 Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/

Plus en détail

Room in New York, 1932, Edward Hopper, huile sur toile, 73,5 X 91,5 cm, Sheldon Museum of Art Lincoln, Nebraska

Room in New York, 1932, Edward Hopper, huile sur toile, 73,5 X 91,5 cm, Sheldon Museum of Art Lincoln, Nebraska Domaine artistique : Arts visuels / Thématique : Arts, créations, cultures. Room in New York, 1932, Edward Hopper, huile sur toile, 73,5 X 91,5 cm, Sheldon Museum of Art Lincoln, Nebraska Vous étudierez

Plus en détail

Sujet : J entre dans l image pour y voler la vedette

Sujet : J entre dans l image pour y voler la vedette Sujet : J entre dans l image pour y voler la vedette niveau : 4ème Le dispositif pédagogique 1 ère séance : Les élèves ont amené l image de leur choix. Verbalisation autour des types d image trouvées.

Plus en détail

aux XVIe-XVIIe siècles?

aux XVIe-XVIIe siècles? LES BOULEVERSEMENT CULTURELS ET INTELLECTUELS AUX XVIe-XVIIe Siècles. Fiche d objectifs Quelle est la nouvelle vision de l homme et du monde p112/113 Christophe Colomb découvre l Amérique aux XVIe-XVIIe

Plus en détail

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE Musée des beaux-arts de Brest 1 Les objectifs : - Comment percevons-nous les couleurs? Quel rôle joue le cerveau? - Comprendre les choix et les procédés de création

Plus en détail

Programme Automne 2010

Programme Automne 2010 Programme Automne 2010 L EXPOSITION TEMPORAIRE A CARNAVALET Prestigieuse exposition de l automne Voyage en capitale, Louis Vuitton et Paris (13 octobre 2010 27 février 2011) En 1854, Louis Vuitton pose

Plus en détail

Retour d animation Histoire des arts

Retour d animation Histoire des arts Retour d animation Histoire des arts Exemple de mise en œuvre proposée par Pierre Eschbach : CLIS en appliquant la trame proposée par les conseillers pédagogiques en arts visuels du Bas-Rhin Circonscription

Plus en détail

El Tres de Mayo, GOYA

El Tres de Mayo, GOYA Art du visuel / «Arts, ruptures, continuités» Problématique : «Comment l expression du sentiment surgit-elle dans l art au XIX è siècle?» El Tres de Mayo, GOYA Le Tres de Mayo, Francisco Goya, huile sur

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

L'architecture classique du château de Vincennes

L'architecture classique du château de Vincennes OUTIL D EXPLOITATION 1. LES ARCS DE TRIOMPHE Attique Entablement Colonne Arcades Piliers Arc de triomphe de Constantin, Rome, 385 Arc de Titus, Rome, 81 Tour du Bois, Vincennes 1755 Portique le Vau, Vincennes,

Plus en détail

Autoportraits photographiques. Il s agit de se photographier soi-même (ce n est pas un portrait pris par un autre)

Autoportraits photographiques. Il s agit de se photographier soi-même (ce n est pas un portrait pris par un autre) Autoportraits photographiques Il s agit de se photographier soi-même (ce n est pas un portrait pris par un autre) 1-pratique photographique : en se montrant jouer sur les notions propres à la photographie

Plus en détail

Analyse détaillée du tableau «Guernica» De Pablo Picasso 1939

Analyse détaillée du tableau «Guernica» De Pablo Picasso 1939 Analyse détaillée du tableau «Guernica» De Pablo Picasso 1939 «La peinture n'est pas faite pour décorer les appartements. C'est un instrument de guerre offensive et défensive contre l'ennemi» Picasso Histoire:

Plus en détail

David Hockney. 570-303-mv. Secret Knowledge. photographie numérique

David Hockney. 570-303-mv. Secret Knowledge. photographie numérique photographie numérique 570-303-mv AUTOMNE 2012 GILLES THIBAULT David Hockney Secret Knowledge Documentaire de l artiste britannique contemporain David Hockney dans lequel il révèle des preuves surprenantes

Plus en détail

Parcours en histoire des arts au musée des beaux-arts de Bordeaux du XVIII e au début XIX e siècles

Parcours en histoire des arts au musée des beaux-arts de Bordeaux du XVIII e au début XIX e siècles Parcours en histoire des arts au musée des beaux-arts de Bordeaux du XVIII e au début XIX e siècles Le cartel Nom et dates de l artiste Titre de l œuvre Date de l œuvre Date d achat de l œuvre Eugène Delacroix

Plus en détail

ANNUAIRE HISTOIRE DES ARTS : FORMULAIRE DE LA NOTICE. [titre de la ressource]

ANNUAIRE HISTOIRE DES ARTS : FORMULAIRE DE LA NOTICE. [titre de la ressource] ANNUAIRE HISTOIRE DES ARTS : FORMULAIRE DE LA NOTICE [titre de la ressource] Titre 1 : Description : Domaine artistique 2 : Période historique :Primaire : Collège : Lycée : Thématique :Collège : Lycée

Plus en détail

Musée des Beaux-Arts et d Archéologie Besançon. Le dessin du mois. Jacob Jordaens Anvers,1593 - Anvers,1678

Musée des Beaux-Arts et d Archéologie Besançon. Le dessin du mois. Jacob Jordaens Anvers,1593 - Anvers,1678 Musée des Beaux-Arts et d Archéologie Besançon Le dessin du mois Jacob Jordaens Anvers,1593 - Anvers,1678 Bienvenu comme un chien dans la cuisine Pierre noire, encre brune à la plume et au lavis, aquarelle

Plus en détail

Lecture d oeuvre «Les Hasards Heureux de l escarpolette»

Lecture d oeuvre «Les Hasards Heureux de l escarpolette» Lecture d oeuvre «Les Hasards Heureux de l escarpolette» Fiona Fernandez et Fanny Dupont FPA 1 25 novembre 2013 Table des matières 1. L artiste 3 1.1 Jean-Honoré Nicolas Fragonard 3 1.2 Ses oeuvres principales

Plus en détail

L Europe dans le monde au début du XVIIIe siècle (3 heures) Objectifs :

L Europe dans le monde au début du XVIIIe siècle (3 heures) Objectifs : L Europe dans le monde au début du XVIIIe siècle (3 heures) Objectifs : Connaître et utiliser les repères suivants : Les grandes puissances politiques en Europe Les empires coloniaux sur une carte du monde

Plus en détail

Carnet de jeux. musée des beaux-arts de Liège

Carnet de jeux. musée des beaux-arts de Liège Carnet de jeux musée des beaux-arts de Liège Luis Enrique Salazar est né en 9 à San Sebastian (Pays Basque Espagne). L enfance de l artiste est marquée par l atmosphère tendue qui règne dans l Espagne

Plus en détail

NOM :... DOSSIER PEDAGOGIQUE. Musée d Art Moderne de Troyes

NOM :... DOSSIER PEDAGOGIQUE. Musée d Art Moderne de Troyes NOM :... DOSSIER PEDAGOGIQUE Musée d Art Moderne de Troyes Fiche technique La peinture LE SUJET REPRESENTÉ Cela peut être Paysage Nature morte Portrait Peinture de genre (scène de la vie quotidienne considérée

Plus en détail

SIMON HANTAÏ. exposition 12 février 11 mai 2014

SIMON HANTAÏ. exposition 12 février 11 mai 2014 SIMON HANTAÏ exposition 12 février 11 mai 2014 Jeune LIVRET public Le Petit Ferdinand a été créé par Marin Martinie étudiant en DMA illustration Ce livret appartient à :... Simon Hantaï Tous les tableaux

Plus en détail

Les musées de l Académie et des «environs»

Les musées de l Académie et des «environs» des Arts en bac professionnel Proposition de liste des musées Les musées de l Académie et des «environs» Contenu : Pour chaque période du programme, nous proposons de mettre en parallèle les principaux

Plus en détail

Des robes artisanales qui viennent droit du cœur. Le hanbok

Des robes artisanales qui viennent droit du cœur. Le hanbok Des robes artisanales qui viennent droit du cœur Le hanbok 8 9 Le hanboket son histoire Hanbok signifie littéralement vêtement coréen et désigne le costume traditionel que les habitants de la péninsule

Plus en détail

L APPARTEMENT Le nouveau département de Rue Monsieur Paris en avant-première au Hall 7 SCÈNES D INTÉRIEUR, Maison&Objet Stand D189

L APPARTEMENT Le nouveau département de Rue Monsieur Paris en avant-première au Hall 7 SCÈNES D INTÉRIEUR, Maison&Objet Stand D189 Communiqué de presse L APPARTEMENT Le nouveau département de Rue Monsieur Paris en avant-première au Hall 7 SCÈNES D INTÉRIEUR, Maison&Objet Stand D189 Marque française de mobilier haut de gamme, Rue Monsieur

Plus en détail

Charles Fremont, portrait de jeunesse, auteur inconnu.

Charles Fremont, portrait de jeunesse, auteur inconnu. Charles Fremont, portrait de jeunesse, auteur inconnu. LES DERNIÈRES ANNÉES DU XIX e SIÈCLE marquent un tournant pour la photographie en France. Jusque-là, les pionniers avaient presque tous commencé leur

Plus en détail

PARCOURS THÉMATIQUE COULEURS / NOIR

PARCOURS THÉMATIQUE COULEURS / NOIR PARCOURS THÉMATIQUE COULEURS / NOIR Partez à la découverte de la couleur noire dans les collections de peintures du musée. De la Renaissance au XXI e siècle, vous apprécierez la diversité d utilisation

Plus en détail

Ma solution de la 560 (MrMagoo)

Ma solution de la 560 (MrMagoo) Ma solution de la 560 (MrMagoo) Je ne donne ci-dessous que l essentiel de ma solution, parce qu il y a des éléments annexes que je ne tiens pas à révéler. En plus, je veux essayer de faire court, pour

Plus en détail

«La salita» ou «Las Meninas»

«La salita» ou «Las Meninas» Histoire des arts (Ruptures et continuités) Equipo Crónica «La salita» ou «Las Meninas» Las Meninas, 1970 ( Equipo crónica ) acrílico sobre lienzo [acrylique sur toile] 200 x 200 cm Fundación Juan March,

Plus en détail

Musée Saint-Loup. Service d'action culturelle des musées de Troyes

Musée Saint-Loup. Service d'action culturelle des musées de Troyes Musée Saint-Loup La nature Service d'action culturelle des musées de Troyes morte Action culturelle et pédagogique des musées de Troyes Jean-Paul Hauty, professeur animateur 2008 Dis, c'est quoi une nature

Plus en détail

Saisir les nuances des mots

Saisir les nuances des mots Leçon LA LECTURE 10 Histoire du sens des mots 1 EFFICACE Saisir les nuances des mots Leçon 10 Histoire du sens des mots Avertissement La présente leçon explique l importance du contexte historique dans

Plus en détail

Appréciation pour les deux parties = Ensemble satisfaisant, quelques rapidités sur certains commentaires mais l ensemble est sérieux et complet!

Appréciation pour les deux parties = Ensemble satisfaisant, quelques rapidités sur certains commentaires mais l ensemble est sérieux et complet! Appréciation pour les deux parties = Ensemble satisfaisant, quelques rapidités sur certains commentaires mais l ensemble est sérieux et complet! 16.5/20 THEME 2 : Les ruptures artistiques Au XIX siècle,

Plus en détail

QUAND LA MUSIQUE RELIE L HISTOIRE DES ARTS L HISTOIRE DES HOMMES

QUAND LA MUSIQUE RELIE L HISTOIRE DES ARTS L HISTOIRE DES HOMMES QUAND LA MUSIQUE RELIE L HISTOIRE DES ARTS ET L HISTOIRE DES HOMMES CONCERTS EN FAMILLE, CONCERTS D UNE HEURE EXPLIQUES POUR LES PETITS ET LES GRANDS LES CONCERTS DU MERCREDI par HERVÉ DE VAUBLANC DIRECTEUR

Plus en détail

Sommaire. introduction. chapitre 1. chapitre 2. chapitre 3. chapitre 4. chapitre 5

Sommaire. introduction. chapitre 1. chapitre 2. chapitre 3. chapitre 4. chapitre 5 Sommaire introduction 6 «Tu connais cette nature-là, des arbres superbes pleins de majesté et de sérénité [ ].» chapitre 1 12 Une passion pour les arbres chapitre 2 32 Les arbres des Pays-Bas chapitre

Plus en détail

STAGE. La place du dessin dans le cours d'arts plastiques SALLE 306

STAGE. La place du dessin dans le cours d'arts plastiques SALLE 306 STAGE La place du dessin dans le cours d'arts plastiques SALLE 306 Les évolutions en arts plastiques - Académie de Nice année 2012/2013 La place du dessin dans le cours d'arts plastiques Les évolutions

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE EXPOSITION ESTIVALE PRIEURE DE POMMIERS

DOSSIER DE PRESSE EXPOSITION ESTIVALE PRIEURE DE POMMIERS DOSSIER DE PRESSE EXPOSITION ESTIVALE PRIEURE DE POMMIERS «Icônes, voyages à travers les siècles. Aperçu d iconographies» Collections d IMAGOLIGNEA, galerie italienne de restauration d icônes anciennes.

Plus en détail

Fiche Elève American Gothic

Fiche Elève American Gothic Fiche Elève American Gothic I - Analyser le tableau à l aide de la fiche lecture de l image 1 - Décrire le tableau -Décrire la scène -Analyser : -les personnages : physique, position, expression, relation

Plus en détail

Sujet : l évolution des modes de paiement

Sujet : l évolution des modes de paiement Branche : Histoire Sujet : l évolution des modes de paiement Situation de la leçon dans le programme : 730, 734 p.143 ; 750 p.145 ; Compétences : 730 : Confronté à des traces du passé, s entraîner à: -

Plus en détail

1 ALBUM PHOTO de l Escapade à l Opéra Consignes et Exemple

1 ALBUM PHOTO de l Escapade à l Opéra Consignes et Exemple 1 ALBUM PHOTO de l Escapade à l Opéra Consignes et Exemple Thème 1: Une photo classique d un monument de Bordeaux XVIII, format paysage, cadrage ordinaire, plan au choix mais adapté. Le Grand Théâtre :

Plus en détail

Carnet d activités Dépisteurs de toiles

Carnet d activités Dépisteurs de toiles Carnet d activités Dépisteurs de toiles Ateliers Pédagogiques d Arts Plastiques Nom: Prénom: Classe: Ecole: Règles de vie du Musée Les accompagnateurs sont garants du bon fonctionnement des activités et

Plus en détail

Michel Ange La Pietà. Michel Ange Piéta, marbre, 174 cm 195 cm 69 cm Basilique Saint-Pierre, Vatican

Michel Ange La Pietà. Michel Ange Piéta, marbre, 174 cm 195 cm 69 cm Basilique Saint-Pierre, Vatican Michel Ange La Pietà Michel Ange Piéta, marbre, 174 cm 195 cm 69 cm Basilique Saint-Pierre, Vatican Historique La Pietà de Michel-Ange est une œuvre majeure de la Renaissance italienne. Statue en marbre

Plus en détail

heure œuvre Programme 2015-2016 www.musees.gard.fr museegard30 Entrée gratuite dans la limite des places disponibles Musée d art sacré du Gard

heure œuvre Programme 2015-2016 www.musees.gard.fr museegard30 Entrée gratuite dans la limite des places disponibles Musée d art sacré du Gard fait vibrer la culture 1 heure œuvre Programme 2015-2016 Musée d art sacré du Gard / Pont-Saint-Esprit Musée Pierre-de-Luxembourg / Villeneuve-lès-Avignon Musée d art sacré du Gard 2, rue Saint-Jacques

Plus en détail

Guido Dettoni della Grazia Guido Dettoni della Grazia, depuis sa jeunesse a recherché la représentation de Jésus-Christ à travers sa peinture et sa sculpture. Avec le passage du temps, il est arrivé à

Plus en détail

La Porterie du palais ducal 1511/1512

La Porterie du palais ducal 1511/1512 La Porterie du palais ducal 1511/1512 Construite sous le règne du duc Antoine, la Porterie était l unique entrée du palais. D après les registres de compte de l époque, elle fut achevée vers 1511-1512.

Plus en détail

Fiche N 5-2B : La couleur : application aux filtres

Fiche N 5-2B : La couleur : application aux filtres Les filtres 3 questions (-exemples) auxquelles cette fiche va essayer de répondre : Question 1 Que va-t-il se passer si j utilise un filtre bleu dans une zone qui est d autre part éclairée par un autre

Plus en détail

PLAN. I La vie de Michel-Ange. II Les nombreux métiers de Michel-Ange. III Les peintures les plus célèbres. IV Un exemple de sculpture : Moise

PLAN. I La vie de Michel-Ange. II Les nombreux métiers de Michel-Ange. III Les peintures les plus célèbres. IV Un exemple de sculpture : Moise PLAN I La vie de Michel-Ange II Les nombreux métiers de Michel-Ange III Les peintures les plus célèbres 1 La voûte de la Chapelle Sixtine 2 Le jugement dernier IV Un exemple de sculpture : Moise Questionnaire

Plus en détail

Un tableau mis en boîte

Un tableau mis en boîte Ateliers pédagogiques imaginés et conçus par le service des publics du musée en collaboration avec Joëlle Thoulouzan, conseillère pédagogique, avec la participation de Emmanuelle Garré et Magali Lamour,

Plus en détail

L ANALYSE D ŒUVRES (peintures, sculptures) Stratégies pour une rencontre sensible Mme Viviane Motard CPAIEN histoire des Arts.

L ANALYSE D ŒUVRES (peintures, sculptures) Stratégies pour une rencontre sensible Mme Viviane Motard CPAIEN histoire des Arts. L ANALYSE D ŒUVRES (peintures, sculptures) Stratégies pour une rencontre sensible Mme Viviane Motard CPAIEN histoire des Arts. I - Avec des œuvres originales : Quelques attitudes permettant de diversifier

Plus en détail

PRISE DE VUE 2. Approche de la photographie. Extrait de cours : S. Helmbacher - UER Arts - UMBL Strasbourg - 2006

PRISE DE VUE 2. Approche de la photographie. Extrait de cours : S. Helmbacher - UER Arts - UMBL Strasbourg - 2006 PRISE DE VUE 2 Approche de la photographie Extrait de cours : S. Helmbacher - UER Arts - UMBL Strasbourg - 2006 Deuxième séance Lumière artificielle Explorer les principales problématiques photographiques

Plus en détail

Claudia Vialaret. Caravagesques. 26 avril - 8 juin 2013. G alerie Imagineo

Claudia Vialaret. Caravagesques. 26 avril - 8 juin 2013. G alerie Imagineo Claudia Vialaret Caravagesques G alerie Imagineo 50 rue de Montreuil 75011 Paris +33 (0)1 53 27 98 39 Entrée libre du mardi au samedi de 11h à 19h Vernissage le jeudi 25 avril 2013 à partir de 18h 26 avril

Plus en détail

Cette toile d Eugène Delacroix évoque la Révolution de Juillet.

Cette toile d Eugène Delacroix évoque la Révolution de Juillet. La liberté guidant le peuple Cette toile d Eugène Delacroix évoque la Révolution de Juillet. L'insurrection populaire du 27, 28 et 29 juillet 1830, à Paris, renverse Charles X, dernier roi bourbon de France

Plus en détail

La photographie est une écriture. Si, si...

La photographie est une écriture. Si, si... La photographie est une écriture Si, si... Du grec «phôs» lumière et «graphein» écrire,dessiner. La photographie est donc une technique qui consiste à utiliser la lumière pour créer une image : peindre

Plus en détail

ANALYSER UNE IMAGE LA GRILLE D ANALYSE

ANALYSER UNE IMAGE LA GRILLE D ANALYSE ANALYSER UNE IMAGE LA GRILLE D ANALYSE Boulevard Haussmann 75009 Paris France Tél : +33 1 80 88 80 30 - Fax : +33 1 80 88 80 31 Site web : - Email : contact@openclassrooms.coau capital social de 70 727,80

Plus en détail

Exposition David B. Portraits de mon frère et du roi du monde

Exposition David B. Portraits de mon frère et du roi du monde Exposition David B. Portraits de mon frère et du roi du monde La fresque qui introduit l exposition est extrait de l Ascension du Haut Mal et présente la famille et son lien culturel aux histoire, contes

Plus en détail

PROGRAMME JEUNE PUBLIC

PROGRAMME JEUNE PUBLIC PROGRAMME JEUNE PUBLIC VACANCES D HIVER 2014 Enfants de 4 à 5 ans, de 5 à 7 ans et de 8 à 10 ans Adolescents de 11 à 14 ans Atelier : 2h / 12 par personne Du lundi au vendredi à 10h30 et 14h30 RÉSERVATION

Plus en détail

Otto DIX, Les joueurs de Skat 1920 - Huile et collage sur toile 117 cm x 97 cm 1/5

Otto DIX, Les joueurs de Skat 1920 - Huile et collage sur toile 117 cm x 97 cm 1/5 Otto DIX, Les joueurs de Skat 1920 - Huile et collage sur toile 117 cm x 97 cm 1/5 HISTOIRE DES ARTS - 3e LES JOUEURS DE SKAT 1 : IDENTIFICATION : Artiste : Otto DIX (Allemagne, 1891-1969) Titre : Les

Plus en détail

Collection de photos échantillons

Collection de photos échantillons Collection de photos échantillons SB-800/600 Entrez dans le monde passionnant du Système d Eclairage Créatif de Nikon avec le SB-800/600. Les numéros de page se rapportent aux explications dans le manuel

Plus en détail

INTERFÉROMÈTRE DE MICHELSON

INTERFÉROMÈTRE DE MICHELSON INTERFÉROMÈTRE DE MICHELSON ATTENTION! LASER ET LAMPE À MERCURE : DANGER! - Ne jamais regarder directement le faisceau Laser, sous peine de brûlures irréversibles de la rétine. - Ne jamais regarder directement

Plus en détail

Musée de Valence Fiche préparatoire 7. Plateforme art contemporain. Visite libre cycle 1

Musée de Valence Fiche préparatoire 7. Plateforme art contemporain. Visite libre cycle 1 Musée de Valence Fiche préparatoire 7 Plateforme art contemporain Visite libre cycle 1 EDITORIAL Dans le cadre du parcours artistique et culturel de l élève, un groupe de travail réunissant des enseignants

Plus en détail

( ) et maintenant priorité au direct en Grande-Bretagne le couple est arrivé

( ) et maintenant priorité au direct en Grande-Bretagne le couple est arrivé Us ( ) et maintenant priorité au direct en Grande-Bretagne le couple est arrivé il y a un peu plus d une heure maintenant à l aéroport d Heathrow en Grande- Bretagne vous le voyez ils ont été accueillis

Plus en détail

MODULE 5 5 ASTUCES _

MODULE 5 5 ASTUCES _ MODULE 5 5 ASTUCES Préambule Ce document reprend un ensemble d astuces que j ai développé au cours de ma pratique photographique. Ces astuces concernent de nombreux aspects allant de la gestion de la lumière

Plus en détail

Technique de la peinture

Technique de la peinture Supports pédagogiques: Fiches de travail n 1, 2 et 4 (lycée), fiche de travail n 3 (école primaire et collège). ENSEIGNANT E : Michel Haider (retable de Hohenlandenberg), Triptyque de la Crucifixion, panneau

Plus en détail

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS :

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : Tania Mouraud : Glamour-ing, 2000 C est un film vidéo qui montre un acteur de théâtre qui se maquille avant d aller sur scène. Ça se passe en Inde. L acteur

Plus en détail

musée virtuel : la vie virtual museum : life j. barbay

musée virtuel : la vie virtual museum : life j. barbay JB musée virtuel : la vie virtual museum : life j. barbay Présentation des oeuvres : 1 - La naissance / 2 - L enfance / 3 - L adolescence / 4 - L âge adulte / 5 - La vieillesse Femme portant un enfant

Plus en détail

AMortagne-sur-Sèvre, c'est l'ensemble

AMortagne-sur-Sèvre, c'est l'ensemble A MORTAGNE-SUR-SÈVRE (85 - VENDÉE) AUTOUR DE TROIS PEINTRES CONTEMPORAINS AMortagne-sur-Sèvre, c'est l'ensemble des classes des écoles maternelle et primaire qui est concerné par la création artistique.

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS : ANALYSE DE GUERNICA. L'œuvre en détail DESCRIPTION DE CE QUI EST REPRESENTE

HISTOIRE DES ARTS : ANALYSE DE GUERNICA. L'œuvre en détail DESCRIPTION DE CE QUI EST REPRESENTE Nom(s) : Prénom(s) : Classe : HISTOIRE DES ARTS : ANALYSE DE GUERNICA Fiche d'identité de l'œuvre Titre: Guernica Artiste, auteur : Picasso Technique : huile sur toile Dimensions : 752 x 351 cm Lieu de

Plus en détail

SALLE 5 : C EST LE VRAI?

SALLE 5 : C EST LE VRAI? EXPOSITION CHROMAMIX 2 / 9 AVRIL - 15 NOVEMBRE 2009 MUSÉE D ART MODERNE ET CONTEMPORAIN - 1, place Hans-Jean Arp Dossier de préparation à la visite SALLE 5 : C EST LE VRAI? ŒUVRE EXPOSÉE DANS LA SALLE

Plus en détail

Lyon d hier et d aujourd hui

Lyon d hier et d aujourd hui Lyon d hier et d aujourd hui Carte de Lyon en 1550 1 Rhône Lycée Van Dongen Lagny-sur-Marne L industrialisation de la France au XIXème siècle à travers l étude des villes du Creusot, Lyon et Saint-Etienne

Plus en détail

PROGRAMME HOSTED BUYERS MEET PRO BRETAGNE

PROGRAMME HOSTED BUYERS MEET PRO BRETAGNE PROGRAMME HOSTED BUYERS MEET PRO BRETAGNE Présentation du salon et du contexte http://www.meetprobretagne.com/ / http://www.haute-bretagne-evenements.com/ La 2 ème édition de Meet Pro Bretagne aura lieu

Plus en détail

L'argent-dette de Paul Grignon

L'argent-dette de Paul Grignon Formation des 1 et 3 avril 2014 au LAG Préalable : 3 fonctions de la monnaie une unité d'échange [ équivalence ] une unité de mesure un moyen de réserve [valeur qu'on peut stocker] introduction L'argent-dette

Plus en détail

À la découverte des mythologies du monde! (Niveau CM) Séquence sur Un empyrée de dragons De Jacqueline K. Ogburn, illustré par Nicoletta Ceccoli

À la découverte des mythologies du monde! (Niveau CM) Séquence sur Un empyrée de dragons De Jacqueline K. Ogburn, illustré par Nicoletta Ceccoli À la découverte des mythologies du monde! (Niveau CM) Séquence sur Un empyrée de dragons De Jacqueline K. Ogburn, illustré par Nicoletta Ceccoli Compétences C1 La maîtrise de la langue française - Participer

Plus en détail

MUSÉE des BEAUX-ARTS de CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE. Atelier. «À la découverte. de la nouvelle galerie de peinture» Dossier didactique et pédagogique

MUSÉE des BEAUX-ARTS de CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE. Atelier. «À la découverte. de la nouvelle galerie de peinture» Dossier didactique et pédagogique MUSÉE des BEAUX-ARTS de CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE Atelier «À la découverte de la nouvelle galerie de peinture» Dossier didactique et pédagogique Photo Christophe Lucas PUBLIC : Cycle 3 et collège DURÉE : 1

Plus en détail

Vu le périmètre restreint du cœur historique de Bruges et la configuration des rues, la visite se fait à pied.

Vu le périmètre restreint du cœur historique de Bruges et la configuration des rues, la visite se fait à pied. Fl 01 Clochers des villes Clochers des champs Circuit découvertes Les églises historiques de Bruges FLANDRE OCCIDENTALE Le présent document présente un guide à destination des principales églises situées

Plus en détail