Arno dans le taxi de Jérôme Colin : L interview intégrale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Arno dans le taxi de Jérôme Colin : L interview intégrale"

Transcription

1 Arno dans le taxi de Jérôme Colin : L interview intégrale Je n ai pas mon permis. Donc Et c est grâce à ça que je vis encore JÉRÔME COLIN : Bonjour. ARNO : Bonjour. JÉRÔME COLIN : Dites-moi, on va où? ARNO : Au paradis. JÉRÔME COLIN : Ah c est bien ça. JÉRÔME COLIN : D accord. Bonne destination. J aime bien. Ça ressemble à quoi pour savoir quand on est arrivé? ARNO : Au paradis? JÉRÔME COLIN : Oui. ARNO : Ben on m a dit que tout le monde est gentil là-bas. Et je suis très curieux. JÉRÔME COLIN : Vous y croyez? ARNO : Heu, à quoi? Au paradis? JÉRÔME COLIN : Au fait que tout le monde puisse être gentil. ARNO : Je pense que ça doit être très chiant. Quel bazar, quand tout le monde est gentil on s ennuie. Ça arrive hein.

2 JÉRÔME COLIN : C est vrai. Ça ferait une belle chanson. JÉRÔME COLIN : Vous aimez bien les taxis? ARNO : Heu j ai pas mon permis. Donc Et c est grâce à ça que je vis encore. Parce que je n ai pas mon permis et ça ne m intéresse pas les voitures, je prends toujours des trains et des taxis. JÉRÔME COLIN : Voilà. ARNO : Et tu sais pourquoi, dans les trains et dans les taxis je pense, je pense que je pense que je pense. Et j écris des trucs dans ma tête dans les taxis. Et dans les trains. Et comme ça, par exemple à Bruxelles je connais tous les chemins pour être près de chez moi, je connais tous les chemins les plus courts pour arriver. Mieux que donc quand je suis avec quelqu un dans une voiture je donne toutes les JÉRÔME COLIN : Les indications. JÉRÔME COLIN : Vous avez déjà écrit des chansons dans les taxis, vraiment? ARNO : Des phrases et je pense, des trucs, pas seulement des chansons mais les débuts des chansons j écris dans les taxis. JÉRÔME COLIN : Vous vous souvenez de laquelle par exemple? ARNO : Oh JÉRÔME COLIN : Non. ARNO : J ai l Alzheimer, je suis né avec l Alzheimer. J oublie tout. Et j ai toujours un truc, un crayon JÉRÔME COLIN : Ah oui! JÉRÔME COLIN : D accord. Le populisme est en érection, le nationalisme aussi en érection, et moi j ai peur de ça!

3 JÉRÔME COLIN : Est-ce que vous n êtes pas né dans un taxi? JÉRÔME COLIN : Oui hein. ARNO : Exactement, je suis né dans un taxi. JÉRÔME COLIN : En quelle année? ARNO : En Au mois de mai. Et je vais t expliquer, je vais te raconter une histoire qui est vraie. Je suis né devant l hôpital, enfin c était une petite clinique à Ostende, Wittenonnenstraat on m a dit, non, c était enfin Wittenonnenstraat je ne sais plus, et à 15 ans, quand j ai eu 15 ans, j ai trouvé un porte feuilles avec 500 francs dedans, c était, dans les années 60 c était beaucoup, et je suis allé chez les flics, j ai dit j ai trouvé un porte feuilles avec 500 francs, et le lendemain on sonne à ma porte et mon père ouvre la porte, et il dit : je te connais! Et le mec aussi. Et c était le chauffeur de taxi qui m a où je suis presque né dans son taxi. JÉRÔME COLIN : Excellent! ARNO : Il était roux et le mec m a donné 20 francs, dans le temps c était beaucoup, il dit : écoute c est pour ton fils. Et c était le même mec qui a conduit ma mère qui était enceinte, à l hôpital. C est incroyable. JÉRÔME COLIN : Génial. Et quoi, votre mère elle a accouché trop tôt, c est ça? Elle est allée en urgence à l hôpital, elle a accouché dans le taxi. ARNO : Oui c était avant, tout le bazar quoi. Et je suis un peu comme ça aussi. Avant tout le bazar ou après tout le bazar.

4 JÉRÔME COLIN : Ça veut dire que vous n êtes jamais à l heure? C est ça? Jamais au bon moment? ARNO : Heu je suis né au bon moment je trouve, parce que moi j ai vécu avec mon cul dans le beurre parce que je suis né après la guerre, mon père a vécu la guerre, mon grand-père deux guerres mondiales, et moi j ai vécu les années 60, 70, 80 où tout était possible quoi. The sky was the limite. Et maintenant on est en 2000, 12, 13, je ne sais pas l émission va sortir, mais on est dans un changement de décor partout, parce que l Europe est en faillite, c est la crise, on est dans les années 30, le populisme en érection, le nationalisme aussi en érection, et j ai peur de ça. Mais ça m inspire aussi. JÉRÔME COLIN : Ça vous inspire quoi? Un peu de colère. ARNO : Qu est-ce qui arrive dans notre pays. Est-ce que ça existe encore la Belgique? Je ne sais pas, parce que JÉRÔME COLIN : Vous parlez des élections qui ont eu lieu il n y a pas très longtemps. ARNO : Exactement et aussi, écoute quand je suis à Bruxelles, quand je vais en Flandre, je vais dans un autre pays. Quand je suis à Charleroi, en Wallonie, je suis dans un autre pays quoi. C est comme je dois changer mon passeport. Mais ça m inspire tout ça. J aime pas dire ça mais la misère des autres ça m inspire aussi. Et c est pas bien. Mais dans les années 30 il y a beaucoup de bonnes choses qui sont venues aussi, artistiquement. JÉRÔME COLIN : Quand c est la crise c est très pratique pour les artistes. On est vraiment des vampires. Et c est dommage de le dire, je trouve ça triste de le dire mais je profite de notre situation. Je suis vraiment un branleur.

5 JÉRÔME COLIN : Oui, vous profitez de notre situation pour nous donner du beau! Alors c est pratique quand même, en pleine crise d avoir de temps en temps des gens qui nous donnent du beau. Non? ARNO : Mais excuses-nous de temps en temps je suis avec ma gueule sur la réalité quoi. Et ça fait du mal, pour moi. JÉRÔME COLIN : Pour vous. Et j ai peur pour les jeunes, parce qu il y a maintenant des jeunes qui qui font des études pour des métiers qui n existent pas peut-être dans 3 ans. JÉRÔME COLIN : Vous avez conscience d avoir vécu, vous, probablement la période la plus enchantée du siècle quoi. Les années 60, 70, c était coup de pot. ARNO : Oui nous on a été des enfants des anges. JÉRÔME COLIN : Vous en avez profité des années 60, 70, comme il a fallu? ARNO : Moi j ai profité, à fond. JÉRÔME COLIN : Genre? ARNO : Ben tout, j ai voyagé quoi. Dans le temps on partage tout le bazar, parce que moi dans le temps j ai jamais fumé un joint tout seul. On partage des joints. Maintenant on fume les joints tout seul. Maintenant je ne fume plus parce que c est pour les coiffeuses j ai rien contre les coiffeuses mais les joints, enfin oui ça enfin chacun fait ce qu il veut mais ça ne m inspire plus des trucs. Maintenant je n ai pas besoin des joints ou de la drogue pour avoir une inspiration. Pour me cultiver. JÉRÔME COLIN : Alors que dans les années 60, 70, oui. C était des années où on s est bien lâché. ARNO : Oui mais c était une autre drogue, parce que maintenant le hasch ou l herbe qu on fume maintenant ce n est pas vrai quoi. Dans le temps c était encore bio. JÉRÔME COLIN : C est vrai. ARNO : Bio, écologique.

6 J aime tout le monde qui a deux trous dans le nez! JÉRÔME COLIN : Quoi, vous avez beaucoup voyagé dans les années 60, 70? ARNO : Ah oui. JÉRÔME COLIN : Genre? Y a des voyages qui ont changé la vie du Arno quand il était ado ou jeune homme? Des grands voyages? ARNO : Ben par exemple, je me souviens encore, la première fois que j ai été en Amérique, aux Etats-Unis, c était en 76 oui j ai été à New York, Los Angeles, San Francisco, et c est là-bas que j ai dit «je suis un Européen». Et l Europe a une culture plus riche que les Américains. JÉRÔME COLIN : Alors que vous croyiez le contraire parce que vous pensiez qu Elvis Presley c était le centre du monde jusque-là. ARNO : Oui, le rock n roll ça vient de là-bas, mais c est vrai, mais ce sont les Afro Américains qui ont fait la musique, parce que sans les Noirs esclaves, il n y a pas de rock, y a pas de jazz, y a pas bass and drum, y a pas dub step, n importe quoi, ça vient tout de là-bas, et j ai vu des trucs parce que c était bizarre, parce que quand j avais 15 ans, j ai un prof de morale qui s appelle Hubert Dekleer, et j étais un fan des Rolling Stones et des Beatles, enfin Kings et tout le bazar et un jour il me donne, après le cours il m a donné 5 vinyles, disques dans le temps, maintenant le CD, c était 5 disques

7 JÉRÔME COLIN : Le blues! Le delta blues. Et j ai dit Skip James aussi Il dit : toute cette musique que tu écoutes maintenant ça vient de là! Et c est vrai. Et comme des années après, dans les années 70 j ai été en Amérique, j ai dit : tiens les Américains ont utilisé les Africains, qu ils ont comme esclaves, dans leur musique, c est leur culture, et aussi l art, parce que par exemple j étais un fan de Andy Warhol et en Amérique j ai dit : Andy Warhol a tout pris de Magritte, le Belge. What a fucker. Et nous ici on connait il n y a pas beaucoup de gens qui connaissent Spilliaert ou Magritte ou Ensor. Par exemple il y a «L entrée du Christ» à Bruxelles JÉRÔME COLIN : Magnifique. Elle est à Los Angeles. ARNO : A Los Angeles, et pas ici en Belgique. JÉRÔME COLIN : Elle est au Musée de Los Angeles. ARNO : Au Getty Museum. J ai vu ça et j ai dit shit mother fucker, et quand je vais à Bruxelles, aux Beaux-Arts, on n a plus rien d Ensor. Il y a oui, 2 choux fleurs, mais le reste est parti. Mais ils ont à Bruxelles on a fait un truc, le Musée de Magritte c est incroyable. JÉRÔME COLIN : Ceci dit les Français ont failli nous piquer Arno. ARNO : Comment? JÉRÔME COLIN : Alors qu Arno est quand même bien belge aussi. Comme Magritte quoi. Et à un moment les Français ont essayé de nous le piquer.

8 ARNO : Non mais je n ai pas de frontières moi. Ecoute quand je dis toujours, quand je suis à Bruxelles je pisse au Nord, Amsterdam est mouillée. Quand je pisse au Sud, Paris est mouillée. Quand Bruxelles-Londres, c est 1h50 et maintenant la banlieue de Paris, non la banlieue enfin tous les Parisiens JÉRÔME COLIN : Paris est la banlieue Bruxelles est la banlieue de Paris. ARNO : Non, l inverse. JÉRÔME COLIN : Oui l inverse. C est clair. ARNO : Et c est mais nous, nous les Belges, est-ce que ça existe encore? Peut-être que maintenant je suis à l étranger ici. JÉRÔME COLIN : Ici, vous savez où on est ici? ARNO : Oui je suis en Wallonie. Mais pour moi j ai pas de frontières. Ecoute, moi je suis vraiment un Européen. J habite au centre de l Europe et je suis près de tout et je profite, et on doit profiter de ça, parce que les gens qui vivent avec des frontières sont pauvres. Moi j aime le couscous, moi j aime le stoemp, plus le poireau parce que je ne peux plus manger de poireaux parce qu il y a trop de fer j ai trop de fer! Tu vois. Je mange tout, j ai pas de problème. Mais personne ne doit me dire ce que je dois manger ou ce que je ne peux pas manger. Je veux être libre. Et je suis ouvert comme une vieille pute. Je suis une vieille pute. Mais j ai pas de frontières, et j aime tout le monde qui a deux trous dans son nez. Et tout le monde a deux trous dans son nez et y a des cons partout aussi. JÉRÔME COLIN : C était quoi l expression? J aime tout le monde qui a deux? ARNO : Trous dans leur nez. JÉRÔME COLIN : Qui a deux trous dans le nez. ARNO : Tout le monde a deux trous. L être humain a deux trous dans son nez. JÉRÔME COLIN : Très bien. ARNO : J aime tout le monde. Mais je n aime pas quelqu un qui va dire : tu ne peux pas manger ça, tu vas faire ça comme ça Je ne suis pas d accord. JÉRÔME COLIN : On arrive à une écluse. JÉRÔME COLIN : Ça vous arrive souvent de prendre des voitures sur des bateaux? Parce que le problème c est qu elle est en panne aujourd hui donc on la mise sur un bateau. ARNO :J ai jamais été avec une voiture sur un bateau, jamais de ma vie. JÉRÔME COLIN : C est votre première fois? ARNO : Que je suis avec un bateau dans un taxi sur un bateau? JÉRÔME COLIN : Première fois? ARNO : Mais toi aussi non? JÉRÔME COLIN : Oui. ARNO : Ah ben oui. C est un peu belge non? JÉRÔME COLIN : C est un peu belge. ARNO : C est un peu le surréalisme aussi non? JÉRÔME COLIN : Elle était en panne, il a fallu trouver quelque chose sinon on ne pouvait pas vous amener du point A au point B. ARNO : Qu est-ce qu il a dit l autre? Ma femme ce n est pas une pipe. On est moche mais on s amuse hein. JÉRÔME COLIN : Oui, c est vrai. Première écluse. Et je crois d ailleurs qu ils ne sont pas assez, il faut donner un coup de main. ARNO : Moi j ai deux mains gauches hein. JÉRÔME COLIN : Vous avez déjà passé une écluse? JÉRÔME COLIN : Mais jamais donné un coup de main.

9 ARNO : Non. J ai deux mains gauches. Ecoute, moi, j ai deux mains gauches, de temps en temps, non mais c est vrai quand je rentre dans un studio, avec des tout bloque! Oui mais j ai des ondes JÉRÔME COLIN : Moi les gens que je connais qui disent j ai deux mains gauches c est parce qu ils ne veulent rien faire. ARNO : Non mais JÉRÔME COLIN : C est très pratique. ARNO : Non mais chez moi c est comme ça, j ai vraiment deux mains gauches, c est la vérité, je ne peux pas être un plombier ou un «carpenter», j ai vraiment deux mains gauches. Et j ai de la chance que je fais de la musique autrement j étais dans la merde. J ai eu des symptômes d autisme quand j étais jeune! JÉRÔME COLIN : Quoi la musique ça s est imposé après le prof qui vous donne 5 disques avec du blues? ARNO : Oui c est lui qui m a mais j ai eu toujours eu ça, la musique c était parce que j ai un truc d autisme aussi. JÉRÔME COLIN : Comme? ARNO : J ai eu le temps être autiste quand j étais jeune. J ai eu des symptômes d autisme. Et la musique a sauvé mon cul. JÉRÔME COLIN : Quels symptômes d autisme quand vous étiez jeunes? Les médecins ont dit ça ou pas?

10 ARNO : on mais moi je le sais maintenant parce que dans le temps ce n était pas mais j ai eu mes médecins ont sauvé ma vie, ils ont donné une direction, et je suis éduqué par des femmes. Et je dis toujours, les femmes je dis les mecs ils pensent qu ils savent tout mais ce sont les femmes qui comprennent tout. JÉRÔME COLIN : Ça c est vrai. JÉRÔME COLIN : Il faut qu on sorte, je dois aller donner un coup de main. Je dirai que vous avez deux mains gauches. Promis. Je le ferai moi. JÉRÔME COLIN : Arno, ici! On doit rester là. ARNO : Mais je dois faire pipi. JÉRÔME COLIN : Ben va faire pipi! ARNO : Parce que moi j ai deux mains gauches JÉRÔME COLIN : Je vais le faire. ARNO : aime voir les gens qui travaillent. JÉRÔME COLIN : Oui je vais faire ça. Pas trop long le pipi! Il va faire pipi. RETOUR CABINE DE PILOTAGE JÉRÔME COLIN : Quitte à ce que la voiture soit sur un bateau, autant venir conduire le bateau. ARNO : C est trop dangereux pour moi. JÉRÔME COLIN : Moi je conduis ou vous vous conduisez? ARNO : Non c est trop dangereux si moi je conduis.

11 JÉRÔME COLIN : C est vrai? ARNO : On ne rentre pas dans le paradis. Parce qu on doit aller au paradis hein. JÉRÔME COLIN : On va au paradis. Il ne faut pas l oublier. ARNO : Et je ne connais pas le chemin. Toi tu connais le chemin. JÉRÔME COLIN : Tout droit, il faut suivre l eau. ARNO : Tout droit. JÉRÔME COLIN Quelle drôle d idée d ailleurs. C est marrant parce que tout à l heure tu disais : quand j étais petit je crois que j étais autiste. JÉRÔME COLIN : Mais pourquoi? A cause de quoi? ARNO : Ben écoute, donc je vois ça maintenant avec le recul. JÉRÔME COLIN : Genre, quel détail? ARNO : Avec plein de trucs. JÉRÔME COLIN : Ah oui? Et tu crois que tu as échappé à la folie comment? ARNO : Le sport m a sauvé. Le sport. J ai fait beaucoup de sport moi. On ne peut pas croire ça mais beaucoup. JÉRÔME COLIN : Genre? ARNO : J ai fait du football, j ai fait du karaté, j ai nagé. JÉRÔME COLIN : Les para-commandos non? ARNO : Non.

12 JÉRÔME COLIN : Tu n as pas fait les para-commandos? ARNO : On ne va pas parler de ça. JÉRÔME COLIN : D accord. On ne peut pas personne ne peut savoir que vous avez fait les para-commandos? Mais pourquoi? ARNO : Non. JÉRÔME COLIN : C est honteux ou quoi, l armée? ARNO : J ai pas fait. J ai pas fait. JÉRÔME COLIN : D accord. ARNO : J ai pas fait. J ai beaucoup sauté. JÉRÔME COLIN : Mais pas qu en parachute. ARNO : Non. Non. Ma grand-mère, c est une femme avec des couilles! JÉRÔME COLIN : Et les femmes? Elles vous ont sauvé un peu aussi. ARNO : Je suis lesbienne. JÉRÔME COLIN : Je sais. Est-ce qu elles vous ont sauvé un peu ou elles ont plutôt compliqué votre vie. ARNO : On va parler d autre JÉRÔME COLIN : On va parler des paras.

13 ARNO : Mais oui mais et toi tu es est-ce que tu aimes les femmes? JÉRÔME COLIN : Oui. ARNO : Moi aussi. Quelle chance! JÉRÔME COLIN : A fond! J adore. Elles ont embelli ma vie mais je me suis compliqué la vie aussi pour elles. ARNO : es marié? JÉRÔME COLIN : Oui. ARNO : Combien de fois? Une fois. JÉRÔME COLIN : Oui. ARNO : T as des enfants? JÉRÔME COLIN : Oui. ARNO : Ok. Ce sont les femmes qui font des enfants hein. JÉRÔME COLIN : C est vrai. ARNO : Elles portent le bazar pendant 9 mois. Un mec ne peut pas le faire. Donc c est pour ça qu un mec n a pas de couilles. Moi je porte mes couilles ici (il montre ses yeux). JÉRÔME COLIN : Bon, elles ont simplifié votre vie les femmes, elles l ont embellie ou elles l ont compliquée? ARNO : Elles ont donné beaucoup d inspiration. Ouais. JÉRÔME COLIN : Comme la crise. ARNO : Et ma grand-mère aussi. C est une femme qui m a donné des directions. Mes tantes aussi. JÉRÔME COLIN : Marie-Louise. JÉRÔME COLIN : La grand-mère. ARNO : J ai perdu ma mère quand j étais jeune. JÉRÔME COLIN : Quel âge? ARNO : J étais jeune. On ne va pas parler de ça. JÉRÔME COLIN : D accord. Mais la grand-mère c est un truc super important hein. Et le grand-père aussi non?

14 ARNO : Je dis toujours : chaque mec doit chercher une femme comme sa grand-mère. JÉRÔME COLIN : Qu est-ce qu elle avait de spécial, de génial, la vôtre? ARNO : C est une vraie salope mais avec de la classe. Elle m a beaucoup appris. Sans ma grand-mère j étais pas ici. JÉRÔME COLIN : C est vrai? ARNO : Exactement. C est une femme qui m a beaucoup elle était spirituelle, c est une femme avec des couilles. JÉRÔME COLIN : Elle a appris quoi par exemple? ARNO : Tout. La vie quoi. C est une femme Mais les femmes se sont Ecoute, un mec, un mec quand il le plus grand salaud, le plus grand dictateur, le plus grand branleur, le plus grand sportif, avant qu il meure il crie après sa maman. Et un mec ne peut pas mentir à sa mère. JÉRÔME COLIN : C est vrai, c est dur. J ai essayé récemment, ça ne marche pas. ARNO : Elle sait parce qu elle a porté 9 mois, elle sait tout de toi. Elle sait comment tu es nu, elle sait ton odeur, elle sait tout. JÉRÔME COLIN : Parce que c est la reine du suppositoire. ARNO : Par exemple aussi. Et quand on voit maintenant aujourd hui les femmes qui font la révolte, ce sont des femmes JÉRÔME COLIN : Il y en a beaucoup oui. ARNO : En Russie JÉRÔME COLIN : Les Pussy Riot. ARNO : Pussy Riot. En Ukraine les femmes qui montrent leurs Partout. Ce sont les femmes qui font le bazar. JÉRÔME COLIN : C est vrai. ARNO : Et nous les hommes y a un problème avec les mecs ; JÉRÔME COLIN : Vous avez perdu votre maman tôt mais elle n a pas entendu «Dans les yeux de ma mère»? ARNO : Non. JÉRÔME COLIN : Elle ne l a pas entendue. ARNO : Non.

15 JÉRÔME COLIN : Merde. Ça vous rend triste ça? ARNO : Pfff écoute, c est la vie, je dois accepter ça. Moi j ai perdu ma mère au début que j ai fait de la musique, j étais très jeune. Ça c est JÉRÔME COLIN : C était une chanson importante pour vous ou c est une chanson plus importante pour le public? Ou c est aussi quelque chose de très important pour vous «Dans les yeux de ma mère»? ARNO : Ben on m a dit que c est pour beaucoup de gens très important. On m a dit ça. Oui. Mais je ne le savais pas quand j ai écrit ça, j ai écrit ça très vite. JÉRÔME COLIN : Mais pour vous est-ce que c est important cette chanson? ARNO : Ben on m a dit que je parle avec ma mère mais je parle à des femmes. Donc les mères. Je parle pour toutes les mères. Pour le mec qui c est mère-enfant ou femme, pas seulement un mec, mais aussi une femme avec sa mère. C est la mère qui elle sait tout de toi. C est un truc JÉRÔME COLIN : C est terrible hein. J ai écrit ça en 25. JÉRÔME COLIN : C est vrai? JÉRÔME COLIN : Ça c est salaud. ARNO : Oui mais c est comme ça, ce sont des trucs JÉRÔME COLIN : Qui sortent tout seul. Ça vous arrive souvent? ARNO : Oui mais je suis très impulsif. Dans tout. Quand je parle aussi. Et je paie la facture de ça aussi. JÉRÔME COLIN : Pourquoi? ARNO : Ben quand on est impulsif on fait des trucs sans penser. Je fais et quand je parle aussi, parce que moi j écris des chansons comme je parle aussi. Je ne pense pas, je le fais et je paie les factures de ça aussi peut-être, je fais aussi des conneries. J ai fait beaucoup de conneries dans ma vie. JÉRÔME COLIN : Arnaud sans conneries ce ne serait quand même pas Arno. ARNO : On m a dit ça oui. JÉRÔME COLIN : Non? ARNO : C est vrai oui.

16 Il faut aller chez l urologue pour ta prostate! JÉRÔME COLIN : Vous l aimez bien votre vie comme ça non? ARNO : Ah oui j ai une vie incroyable. Je ne peux pas me plaindre maintenant. A mon âge je ne peux pas me plaindre. Je ne me plains pas. Je ne fais pas des. je veux ça, quelle vie! J ai voyagé avec grâce à la musique, c est ma maîtresse la musique. C est une salope aussi mais formidable quoi. JÉRÔME COLIN : C est marrant parce qu au début vous parliez de liberté. Moi c est une question qui me tracasse beaucoup pour le moment ARNO : Pourquoi? JÉRÔME COLIN : Probablement parce que je vais bientôt avoir 40 ans, dans 2, 3 ans ARNO : T es encore jeune! JÉRÔME COLIN : Mais je sais! Mais il est temps de s en préoccuper. ARNO : Mais il faut aller chez l urologue. JÉRÔME COLIN : Chez l urologue? JÉRÔME COLIN : Pourquoi? ARNO : Pour ta prostate. JÉRÔME COLIN : Maintenant? ARNO : Est-ce que tu pisses comme moi je parle? JÉRÔME COLIN : Aussi vite? ARNO : Non de temps en temps je bégaye. JÉRÔME COLIN : Non c est normal. ARNO : Ça va. T as de la chance. JÉRÔME COLIN : C est normal. ARNO : Il faut a 40 ans il faut aller JÉRÔME COLIN : Mais c est touché rectal? ARNO : Ecoute tonton Arno. Maintenant non t inquiète pas, tout va bien. On se téléphone. Il faut être soi-même! Une vache donne du lait, pas du champagne! JÉRÔME COLIN : Soit. Et donc la question de liberté, c est une question qui me préoccupe beaucoup pour le moment, mais vraiment beaucoup, et vous, vous avez réussi à être libre? Avoir une vie où vous pouvez dire : je suis libre. JÉRÔME COLIN : Ah putain! Comment on fait? ARNO : Etre soi-même. Le jour où tu veux être quelqu un d autre, t es dans la merde. C est du boulot. Il faut accepter comme tu es. Je dis toujours : une vache donne du lait, pas du champagne. JÉRÔME COLIN : Comment? ARNO : Une vache donne du lait, pas du champagne. JÉRÔME COLIN : Ça c est beau. ARNO : Tu vois, il faut accepter Donc les gens qui veulent être riches moi je suis riche, tu sais pourquoi? Parce que je suis heureux avec ce que j ai. Mais c est pas de l argent hein. Des gens qui sont riches, qui ont 2 voitures, 5 maisons, 5 villas, des avions quel boulot! JÉRÔME COLIN : Oui. Mais je ne parlais pas d être riche, je parlais d être libre. ARNO : Libre ça c est JÉRÔME COLIN : D être peut-être moi-même. Mais c est difficile d être soi-même parce qu on fait du mal aux gens.

17 ARNO : C est le plus facile. JÉRÔME COLIN : D être soi-même? JÉRÔME COLIN : Ah! Pourquoi? ARNO : Mais d abord il faut accepter soi-même, comme tu es. JÉRÔME COLIN : Vous avez su vous? Moi je pense oui. Pour le moment je suis heureux. JÉRÔME COLIN : Vous avez fait des dégâts autour de vous? Parce que vous acceptiez d être vous-même? ARNO : Peut-être oui. JÉRÔME COLIN : C est dur ça. ARNO : Mais je ne sais pas, j ai pas fait ça exprès. Quand tu es conscient que tu fais du mal à des autres ça c est un problème. JÉRÔME COLIN : C est un problème hein. Et quand tu ne le sais pas JÉRÔME COLIN : En même temps c est la bonne planque. J ai pas vu. On sait quand on fait du mal aux autres. ARNO : Ah non, mais c est comme dans le bouddhisme, les zen bouddhistes, ils disent : quand tu as vu le Bouddha il faut le tuer. JÉRÔME COLIN : Ça veut dire quoi exactement? ARNO : Il faut accepter comme tu es, on ne peut pas être le Bouddha, on ne peut pas être parfait. Quel boulot d être parfait! Je ne veux pas être parfait. JÉRÔME COLIN : Moi je ne veux pas non plus hein. C est pas ça hein. Juste d être bien. ARNO : Accepte toi-même d abord. Ça c est le premier bazar. JÉRÔME COLIN : On va au paradis, on s en fout quoi. Franchement. ARNO : Quel bazar!

18 Les plus grands artistes peintres viennent d Ostende. Ensor, Spilliaert, et tout le bazar! JÉRÔME COLIN : Comme vous venez d Ostende vous avez navigué? Le bateau? L eau, c est quelque chose qui représente quelque chose pour vous ou pas du tout? ARNO : Oui, l eau Parce que moi j ai habité à Ostende, c était je dis toujours : je suis devant une piscine avec des bateaux dedans. La Mer du Nord c est une piscine avec des bateaux. Et quand on vit à la Côte on est toujours curieux de qu est-ce qui se passe après la mer. Et JÉRÔME COLIN : Là en l occurrence c est l Angleterre. ARNO : Et c est pour ça que j ai toujours voyagé. Dans le temps il y a des bateaux, 24 bateaux par jour qui part d Ostende jusqu à Douvres. Je les ai pris beaucoup. Parce que moi j ai acheté mes vêtements à Londres, dans les années 60, mes disques aussi. Et c était Et à Ostende on parlait dans le temps 4 langues. Anglais, français, allemand et ostendais. C est une langue hein l ostendais. Non mais c est vrai. JÉRÔME COLIN : Je sais. ARNO : C est énorme. Parce que par exemple les Flamands ne comprennent pas les Et c est une L ostendais c est un mélange de l anglais et du français, et du vieux flamand. Et comme nous on est confronté avec la mer et c est pour ça qu à Ostende les gens parlent très haut, très fort, parce qu il y a toujours un son et je suis né avec la marée haute, la marée basse. Et aussi l odeur qui est très importante. JÉRÔME COLIN : Ça veut dire quoi «marée haute, marée basse»? Ça veut dire que votre caractère peut être comme ça aussi? ARNO : Ouais. JÉRÔME COLIN : C est vrai? ARNO : Entre les deux. Parce que comme ça mais c est un truc aussi, c est l odeur et par exemple, la Mer du Nord c est une peinture de Spilliaert, parce que chaque donc, le ciel peut changer en 1. Et c est une les plus grands artistes peintres viennent d Ostende. Ensor, Spilliaert, et tout le bazar. La Mer du Nord c une inspiration pour beaucoup d artistes belges.

19 JÉRÔME COLIN : Et en Angleterre ils avaient Turner. ARNO : Oui mais Mais pas seulement des peintres, aussi comme Picha, le mec des dessins animés. Raoul Servais est connu dans le monde entier mais pas en Belgique. JÉRÔME COLIN : Ostende? Il vient d Ostende? ARNO : Ah oui. Raoul Servais habite là. Par exemple Peellaert qui a fait des trucs, des pochettes des Rolling Stones, David Bowie et de Bob Dylan JÉRÔME COLIN : Il est d Ostende? ARNO : Il est bruxellois mais JÉRÔME COLIN : Il habite à Ostende. ARNO : Moitié Bruxelles, moitié Ostende. Et Karl Marx il a écrit son Manifeste à Ostende et à Bruxelles aussi. JÉRÔME COLIN : Ah oui? Et vous pourquoi vous êtes parti alors d Ostende pour aller dans la ville, à Bruxelles? ARNO : Mais c est pas loin, c est 1h20. JÉRÔME COLIN : C est vrai mais vous n habitez plus à la mer, y a plus l odeur, il n y a plus la marée haute et la marée basse. ARNO : C est pas loin, je prends le train de la Gare du Midi JÉRÔME COLIN : Et vous le faites? ARNO : Ah ben oui. JÉRÔME COLIN : Souvent? ARNO : Beaucoup, oui. J ai pas de voiture moi. JÉRÔME COLIN : Non mais est-ce que vous y allez encore souvent à Ostende? ARNO : Ben oui, je travaille là-bas aussi. Et les crevettes c est formidable. JÉRÔME COLIN : Oh c est bon. ARNO : Mais je suis allergique aux crevettes. JÉRÔME COLIN : Mais non! Parce que l autre jour je me souviens encore, dans les années 70, j ai pris un trip, LSD trip, j étais en train de manger des tomates crevettes, et pour moi des tomates crevettes ce sont des tomates avec des bêtes dedans. JÉRÔME COLIN : Avec des bêtes? ARNO : Des bêtes. Des crevettes. Et j étais en train de manger des tomates crevettes, il y a une crevette qui a fait comma ça (il fait un geste). Et depuis ce jour-là j ai plus mangé de tomates crevettes. JÉRÔME COLIN : Mauvais trip. ARNO : Et aussi j ai une maison comme ça, j ai fait une chanson sur mon dernier disque de ça, Ostend Dub, et j ai rêvé un jour, je vois des mouettes, 4 mouettes, 10 mouettes qui sont en train de danser avec leur cul comme ça, et j ai dit : ça je vais faire une chanson. Il y a 1 mouette qui était comme ça, qui fait comme ça Et j ai fait une chanson de ça. JÉRÔME COLIN : Ostend Dub. Très bien. Le disque s appelle Future Vintage. ARNO : Oui et sans le futur sans le passé il n y a pas de futur. JÉRÔME COLIN : Ça c est bien vrai. ARNO : C est incroyable. JÉRÔME COLIN : C est beau hein ici! Non? ARNO : Y a du vert partout. C est vraiment écolo ici. JÉRÔME COLIN : Des oies On est dans le écolo On doit arrêter encore? JÉRÔME COLIN : Non pas encore tout de suite, il va y avoir une autre écluse. C est incroyable, c est super beau. Moi je n étais jamais venu sur une péniche sur la Sambre. ARNO : Moi non plus. Quel bazar!

20 La musique ça m a sauvé, donc je m ennuie quand je suis sobre dans un bar, je m ennuie! JÉRÔME COLIN : est joli hein. Comme quoi. Je vous ai couru après très longtemps, vous savez ça? Vous m avez toujours planté. ARNO : Qui, moi? JÉRÔME COLIN : Oui. ARNO : Y a plein de gens qui disent qu ils courent après de temps en temps je cours après moi-même aussi. JÉRÔME COLIN : C est marrant, je vous croise souvent dans Bruxelles, et j ai toujours l impression que vous vous emmerdez. J ai l impression que des fois vous vous emmerdez. Je me dis toujours : regarde, ça ne lui convient plus, il a l air de s emmerder un peu. Est-ce que c est vrai? Est-ce que dans la vie, quand vous ne faites pas de la musique, vous vous emmerdez? JÉRÔME COLIN : Oui ou non? ARNO : Quand je ne fais pas de la musique, quand je ne suis pas occupé, je m emmerde. C est pour ça que je vais crever sur une scène, c est pour ça que je fais encore des disques, parce que sans la musique je ne suis rien. JÉRÔME COLIN : Il n y a pas d autre occupation qui vous plait? ARNO : Des hobbys non. La musique ça m a sauvé, donc je m ennuie quand je suis sobre dans un bar, je m ennuie. Mais je regarde les gens, ça, ça m inspire. Quand je suis sur les terrasses, je vois les gens, j aime l être humain, ça m inspire. C est eux qui donnent mon inspiration.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : MALE : FEMALE : MALE : Heureusement que nous sommes très en avance.

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère La Couleur du lait Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère A vue d œil Titre original : The Color of Milk Nell Leyshon, 2012. Première publication en Grande-Bretagne

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

МИНИСТЕРСТВО НА ОБРАЗОВАНИЕТО И НАУКАТА ЦЕНТЪР ЗА КОНТРОЛ И ОЦЕНКА НА КАЧЕСТВОТО НА УЧИЛИЩНОТО ОБРАЗОВАНИЕ ТЕСТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК ЗА VII КЛАС

МИНИСТЕРСТВО НА ОБРАЗОВАНИЕТО И НАУКАТА ЦЕНТЪР ЗА КОНТРОЛ И ОЦЕНКА НА КАЧЕСТВОТО НА УЧИЛИЩНОТО ОБРАЗОВАНИЕ ТЕСТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК ЗА VII КЛАС МИНИСТЕРСТВО НА ОБРАЗОВАНИЕТО И НАУКАТА ЦЕНТЪР ЗА КОНТРОЛ И ОЦЕНКА НА КАЧЕСТВОТО НА УЧИЛИЩНОТО ОБРАЗОВАНИЕ ТЕСТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК ЗА VII КЛАС I. COMPREHENSION ORALE Texte 1 1. Les élèves de l école «Saint-

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

Incivilites aux téléphone

Incivilites aux téléphone VOD 28 Clips 1 à 7 Incivilites aux téléphone Distribué par asb publishing Distribué par www.formavision.com 1 F28.01 Incivilités au téléphone erreur La conseillère laisse ses émotions prendre le contrôle

Plus en détail

Hi everyone! It s me Michael in the South of France. Today I m going to Toulon, a big town by the sea, with my friend Isabelle.

Hi everyone! It s me Michael in the South of France. Today I m going to Toulon, a big town by the sea, with my friend Isabelle. Mme Lambert: Hi everyone! It s me Michael in the South of France. Today I m going to Toulon, a big town by the sea, with my friend Isabelle. Michael! Tes devoirs de français! Journal vidéo : Aujourd hui,

Plus en détail

OTTO entend tout ou presque. Par Linda Hutsell-Manning

OTTO entend tout ou presque. Par Linda Hutsell-Manning OTTO entend tout ou presque Par Linda Hutsell-Manning A propos de l auteur : Linda Hutsell-Manning est l auteur de ce livre d image, de jeux et séries de voyages dans le temps. www.lindahutsellmanning.ca

Plus en détail

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 JE CHLOÉ COLÈRE PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 Non, je ne l ouvrirai pas, cette porte! Je m en fiche de rater le bus. Je m en fiche du collège, des cours, de ma moyenne, des contrôles, de mon avenir!

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont Elles ont créé, pourquoi pas moi? (garde d enfant) (patronne salon coiffure) - (patronne restaurant) (femme de ménage / vendeuse à la sauvette) www.claee.org DepliantCLAEE-Final.indd 1 1/02/11 22:16:36

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

Entrée de Simon. Acte 1 Scène 6 : Rebecca, Edith, Agathe, Simon

Entrée de Simon. Acte 1 Scène 6 : Rebecca, Edith, Agathe, Simon Entrée de Simon. Acte 1 Scène 6 : Rebecca, Edith, Agathe, Simon Agathe : Simon, mon chéri! Simon (embrassant sa mère) : Salut maman. Mais tu es en pleine forme dis-moi! (embrassant Rebecca) Toi, par contre,

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie.

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie. 1 «Amis pour la vie» Une comédie de la vie. Célia Sam Alexia Amandine Élisa Simon Maureen Distribution modulable Scène I Deux enfants chargés de grands sacs à dos traversent la salle en chantant. Célia,

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text A : B : A : B : A : B : Luc, ça va te manquer le lycée? Oh oui, surtout mes camarades de

Plus en détail

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 3 : «Mesures de sécurité pour les piétons»

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 3 : «Mesures de sécurité pour les piétons» LEARNING BY EAR Sécurité routière EPISODE 3 : «Mesures de sécurité pour les piétons» Auteur : Victoria Averill Editeurs : Johannes Beck, Katrin Ogunsade Correction : Martin Vogl Traduction : Aude Gensbittel

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript 2015 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners ( Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FE Chouette j ai anglais maintenant et après la récréation mes matières favorites. Vraiment

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

French Beginners (Section I Listening)

French Beginners (Section I Listening) 2008 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE SPECIMEN EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Question 1 Les jeunes d aujourd hui deviennent de plus en plus obèses. Lorsqu ils rentrent chez eux

Plus en détail

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel Le don de l inconnu Par Chantal Pinel Chapitre 1 La décision Ça fait quelque temps que je pense à être agent pour le gouvernement, mais j hésite, je réfléchis depuis six mois. J ai 21ans et il faut que

Plus en détail

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis Munich, le 27 octobre 2005 Bonjour les amis Ces trois derniers mois, il y a eu parait-il, l été. Pourtant, avec toute cette pluie et tout ce froid, ça m a laissée un peut perplexe : le 18 août : «maman,

Plus en détail

Laurent Nej! Jag är upptagen! Jag kommer snart. Alors, je refais 00 33 1 23 45 66

Laurent Nej! Jag är upptagen! Jag kommer snart. Alors, je refais 00 33 1 23 45 66 SÄNDNINGSDATUM: 2009-01-20 PRODUCENT: GABRIELLA THINSZ Anaconda en français /À Stockholm, chez / Bon, alors elle a quel numéro déjà,... Attends, je regarde... La maman! Jag vill gärna prata med dig. Kan

Plus en détail

Acte 1. Entrée de Victor et Rebecca. Victor porte un gros sac qu il jette au milieu de la pièce

Acte 1. Entrée de Victor et Rebecca. Victor porte un gros sac qu il jette au milieu de la pièce Acte 1 Acte 1 Scène 1 : Rebecca, Victor Entrée de Victor et Rebecca. Victor porte un gros sac qu il jette au milieu de la pièce Victor (se laissant tomber dans un fauteuil): Ouf! Il se relève et fait un

Plus en détail

WILLIAM C est un cadeau du mariage?

WILLIAM C est un cadeau du mariage? 1 VOITURE C est un cadeau du mariage? Oui. Je l avais repéré dans une animalerie. Je suis allé le voir plusieurs fois, je l ai mis sur la liste de mariage, et et voilà. William, tu pourrais me le garder

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm Lecture suivie n 6 - Période 3 : Janvier - Février page n : rouge Conte de Grimm Il était une fois une charmante petite fille que tout le monde aimait au premier regard. Sa grand-mère qui l adorait plus

Plus en détail

Amina : Je suis vraiment fatiguée Sara. Sara : Moi aussi, Amina. Il nous faut marcher plus loin à chaque fois.

Amina : Je suis vraiment fatiguée Sara. Sara : Moi aussi, Amina. Il nous faut marcher plus loin à chaque fois. SCÈNE UN Dans un petit village rural d Afrique, sous la chaleur écrasante de la mi-journée. Les femmes et les fillettes ramassent le bois nécessaires pour cuisiner. Sara et son amie Amina, deux écolières,

Plus en détail

Indications pédagogiques E1 / 43

Indications pédagogiques E1 / 43 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E1 / 43 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 1 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis Nombre d exercices proposés 4

Plus en détail

Unité 3 es oches et leurs reproche r s p r leu, senu je s Le page 37

Unité 3 es oches et leurs reproche r s p r leu, senu je s Le page 37 es Les jeunes, leurs proches et leurs reproches page 37 1 Je sais communiquer! Écoutez le dialogue suivant, entre Christophe, un copain de Lucas et son père. Cochez les bonnes cases dans le tableau suivant.

Plus en détail

L Intégrale de l Humour ***

L Intégrale de l Humour *** Un enfant va dans une épicerie pour acheter des bonbons. Comme l épicier n en vend généralement pas beaucoup, il les range tout en haut d une étagère très haute. Le garçon demande : 1 euro de bonbons s

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

www.ao-editions.com page 1

www.ao-editions.com page 1 www.ao-editions.com page 1 Extrait d une allocution du président de la République Françaises, Français, Un certain nombre de nos compatriotes s effarouchent que des gens disparaissent comme ça du jour

Plus en détail

Une histoire de Letizia Lambert

Une histoire de Letizia Lambert Une histoire de Letizia Lambert Voix off : Aujourd hui c est dimanche. Bonne nouvelle, c est le jour du cinéma. Voix off : Gabriel aime ce moment car... Voix off :...c est très ennuyeux l hôpital. Voix

Plus en détail

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault Le grand concours Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault 1 Kim, une jolie fille aux longs cheveux roux et aux yeux clairs, et Melinda, une petite brune aux cheveux courts, se sont rencontrées

Plus en détail

En voiture Simone. Luc Tartar Editions Lansman

En voiture Simone. Luc Tartar Editions Lansman Simone Luc Tartar Editions Lansman Entre le père, avec un cadeau. PAPA Le père : Simone? Tu es là? Evidemment que tu es là. On m a dit que tu avais roulé sous une voiture. Simone. Que s est-il passé? Temps

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement.

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. On réfléchit, on a les mots dans sa tête, on les lit à l école

Plus en détail

King Kong. La cuisine et le ménage. et des trucs comme des crocodiles. mes grands parents, A la maison, il y a maman qui fait le ménage

King Kong. La cuisine et le ménage. et des trucs comme des crocodiles. mes grands parents, A la maison, il y a maman qui fait le ménage La cuisine et le ménage King Kong A la maison, il y a maman qui fait le ménage et papa qui fait la cuisine. Chez mes grands parents, J ai un jeu vidéo qui s appelle King Kong. C est un gorille qui se bagarre

Plus en détail

Qu'est-ce qu'on gagne?

Qu'est-ce qu'on gagne? Qu'est-ce qu'on gagne? Un couple au train de vie aisé rencontre un homme travailleur précaire et une femme plombier qui vie en marge et travaille seulement quand elle a besoin d'un peu d'argent. Durée

Plus en détail

Всероссийская олимпиада школьников по французскому языку для учащихся 7-8 классов 2012-2013 учебного года. Школьный этап.

Всероссийская олимпиада школьников по французскому языку для учащихся 7-8 классов 2012-2013 учебного года. Школьный этап. Конкурс понимания устного текста. Durée de l`épreuve: 10-15 min. Note sur 10 Consigne : Vous allez entendre deux fois un enregistrement sonore d`une minute environ. Il s`agit d`une discussion entre amis.

Plus en détail

Paroles «d anciens» des écoles européennes

Paroles «d anciens» des écoles européennes 1) Présentation : Prénom, nom, nationalité(s), école/université fréquentée actuellement. Lauriane T., Belge, étudie à l Université de Strasbourg (La Psychologie). 2) L (les) école(s) européenne(s) que

Plus en détail

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FEMALE: Allô, Monsieur Ledoux? Madame Chavignol à l appareil, la maman de Maxime. Je voudrais

Plus en détail

Kawan Village Château le Verdoyer

Kawan Village Château le Verdoyer Kawan Village Château le Verdoyer Cahier de Vacances de :.. Bonjour, Nous sommes content que tes parents aient choisi le Château le Verdoyer pour tes vacances tu vas voir, tu vas vraiment t amuser! Ce

Plus en détail

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS»

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS» Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 SÈRIE 2 Comprensió escrita ALERTE AUX «BIG MOTHERS» 1. Oui, leur utilisation augmente progressivement. 2. Pour savoir si sa fille est rentrée à l heure prévue.

Plus en détail

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Une interview avec la direction de l'ofaj, Max Claudet et Eva Sabine Kuntz Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Le Grand méchant

Plus en détail

Poème n 9. Poème n 10

Poème n 9. Poème n 10 Poème n 9 Quand je t ai vu, je savais que t avais un bon jus. Je t ai goutté, tu étais sucré Je ne pouvais plus me passer de toi Mais un jour, tu m as fait grossir Merci coca-cola pour tout ce plaisir

Plus en détail

La grammaire du français. en 40 leçons et 201 activités CORRIGÉS. niveau

La grammaire du français. en 40 leçons et 201 activités CORRIGÉS. niveau La grammaire du français en 40 leçons et 201 activités CORRIGÉS niveau B1 LES RELATIONS LOGIQUES (2) 1 Transformez comme dans l exemple. arrêter de fumer faire des économies S il arrête de fumer, il fera

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : LES ADJECTIFS POSSESSIFS

ACTIVITÉ 1 : LES ADJECTIFS POSSESSIFS ACTIVITÉ 1 : LES ADJECTIFS POSSESSIFS 1. Choisis et entoure l adjectif possessif qui convient. a Je ne trouve pas mon / ma / mes lunettes. b Tu veux venir à son / sa / ses fête d anniversaire? c Nous n

Plus en détail

Séance construction 04/11/04/Armelle

Séance construction 04/11/04/Armelle Séance construction 04/11/04/Armel consigne 1. P Vous alr jouer avec jeu de construction petit ingénieur mais cette fois-ci on va compliquer un petit peu s choses, Johanna, vous me regardez là, A. on va

Plus en détail

Learning by Ear Participation politique Feuilleton: Affaires familiales Comment devenir un acteur politique

Learning by Ear Participation politique Feuilleton: Affaires familiales Comment devenir un acteur politique Learning by Ear Participation politique Feuilleton: Affaires familiales Comment devenir un acteur politique Episode 3: Un très long voyage Auteur: Chrispin Mwakideu Rédaction: Maja Dreyer Traduction :

Plus en détail

Casting. Monologue (Homme) Casting d un publicitaire à la recherche de futurs candidats. Durée approximative : 7 minutes

Casting. Monologue (Homme) Casting d un publicitaire à la recherche de futurs candidats. Durée approximative : 7 minutes Casting Monologue (Homme) Casting d un publicitaire à la recherche de futurs candidats. Durée approximative : 7 minutes 1 Tous droits de reproduction, d adaptation et de traduction, intégrale ou partielle

Plus en détail

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit.

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit. Correspondance jusqu à la mort MARIA PHILIPPOU ========================= Mary : Mon cher John. J espère que tu vas bien. Je n ai pas reçu eu de tes nouvelles depuis un mois. Je m inquiète. Est-ce que tu

Plus en détail

Carte orange 3V uitwerkingen spreekoefeningen unités 1-3

Carte orange 3V uitwerkingen spreekoefeningen unités 1-3 Carte orange 3V uitwerkingen spreekoefeningen unités 1-3 Unité 1 exercice 19 Comment tu t'appelles? Je m appelle Tu as quel âge? J'ai eu ans le mois dernier. Quelle est ton adresse? J habite Tu es dans

Plus en détail

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005 Irina L. Irina d ici Témoignage recueilli en juin 2005 Production : atelier du Bruit Auteur (entretiens, récit de vie, module sonore) : Monica Fantini Photos : Xavier Baudoin 197 7 Naissance à Caransebes,

Plus en détail

Bâle 3: le retour du Régulateur

Bâle 3: le retour du Régulateur Bâle 3: le retour du Régulateur Au siège de la banque Universelle Hey c est quoi cette tête d enterrement? T as lu les journaux sur les nouvelles règles de Bâle 3? Le régulateur veut augmenter le capital

Plus en détail

Learning by Ear Le savoir au quotidien «Animaux et records plus vite, plus haut, plus loin»

Learning by Ear Le savoir au quotidien «Animaux et records plus vite, plus haut, plus loin» Learning by Ear Le savoir au quotidien «Animaux et records plus vite, plus haut, plus loin» Texte : Leona Frommelt Rédaktion : Maja Dreyer Traduction: Julien Méchaussie Introduction : Bonjour et bienvenue

Plus en détail

Monmousseau. 2 automnes et 3 étés. Le bar Floréal. Mots et Regards. Photographies : Collecte de récits : Projet initié par Plaine Commune Habitat

Monmousseau. 2 automnes et 3 étés. Le bar Floréal. Mots et Regards. Photographies : Collecte de récits : Projet initié par Plaine Commune Habitat Monmousseau 2 automnes et 3 étés Photographies : Le bar Floréal Collecte de récits : Mots et Regards Projet initié par Plaine Commune Habitat conçue par le bar Floréal.photographie avec la complicité de

Plus en détail

Le Portable. Xavier Boissaye

Le Portable. Xavier Boissaye Le Portable Xavier Boissaye L acteur entre en scène s appuyant sur une béquille, la jambe plâtrée. «Quand je pense qu il y en a.» (bruit de portable) L acteur prend son appareil dans sa poche et se tourne

Plus en détail

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)?

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)? Leçon 1 1. Comment ça va? 2. Vous êtes (Tu es) d'où?' 3. Vous aimez (Tu aimes) l'automne? 4. Vous aimez (Tu aimes) les chats? 5. Comment vous appelez-vous (t'appelles-tu)? 6. Quelle est la date aujourd'hui?

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

INSTRUCTIONS CE DONT TU AS BESOIN. Te voilà bien équipé avec un vrai carnet. Bon amusement!

INSTRUCTIONS CE DONT TU AS BESOIN. Te voilà bien équipé avec un vrai carnet. Bon amusement! INSTRUCTIONS Découpe les pages en deux en suivant les pointillés. Place-les les unes sur les autres, dans le bon ordre, ensuite agrafe-les. Te voilà bien équipé avec un vrai carnet. Bon amusement! CE DONT

Plus en détail

EMERVEILLE. Psaume 19

EMERVEILLE. Psaume 19 EMERVEILLE Psaume 19 Cédric Chanson La Colline, le 12 juillet 2015 Soli Deo Gloria 1. S émerveiller, remercier, partager (Faire passer et déguster des morceaux de melon) Comment vous trouvez ce melon?

Plus en détail

Larisa Gojnete (coord.) cahier d exercices. VI ème L2. Editura Nomina

Larisa Gojnete (coord.) cahier d exercices. VI ème L2. Editura Nomina Raisa Elena Vlad Larisa Gojnete (coord.) Anca Iordache ReNcontres cahier d exercices VI ème L2 Editura Nomina I. Apprendre. Exercer I.1. Vocabulaire thématique a L enfant sur soi-même 1. Choisisez les

Plus en détail

Institut Supérieur des Langues Université de Damas

Institut Supérieur des Langues Université de Damas Institut Supérieur des Langues Université de Damas Texte 1: Chère Josette, Il a de grands yeux bleus et une mèche blonde qui lui tombe sur le front. Il s appelle Alain, Alain et Aline, c est joli, n est-ce

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

L immeuble. Chapitre 5 Correspondances

L immeuble. Chapitre 5 Correspondances L immeuble Chapitre 5 Correspondances Après s être rencontrés, des habitants de l immeuble s écrivent L immeuble de Georges Perec et nos immeubles. Le plan des interractions dans l immeuble de Georges

Plus en détail

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux?

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux? Réponses au questionnaire ludique par de 2 classes de CM1/CM2 de Courtoiville (35) Suite à la projection durant la Biennale de l égalité 2011 à Saint-Malo. 1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film.

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB Niveau 2 - Mots treize quatorze quinze seize dix-sept dix-huit dix-neuf vingt vingt-et-un vingt-deux vingt-trois vingt-quatre vingt-cinq vingt-six vingt-sept vingt-huit vingt-neuf trente quarante cinquante

Plus en détail

Alice s'est fait cambrioler

Alice s'est fait cambrioler Alice s'est fait cambrioler Un beau jour, à Saint-Amand, Alice se réveille dans un hôtel cinq étoiles (elle était en congés). Ce jour-là, elle était très heureuse car elle était venue spécialement ici

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

Learning by Ear Le savoir au quotidien Quel est l animal doté des dents les plus puissantes?

Learning by Ear Le savoir au quotidien Quel est l animal doté des dents les plus puissantes? Learning by Ear Le savoir au quotidien Quel est l animal doté des dents les plus puissantes? Texte : Leona Frommelt Rédaction : Maja Dreyer Adaptation : Julien Méchaussie 1. scène : Jenny et Jack se rencontrent

Plus en détail

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 7: «Le port du casque à moto»

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 7: «Le port du casque à moto» LEARNING BY EAR Sécurité routière EPISODE 7: «Le port du casque à moto» Auteur : Victoria Averill Editeurs : Johannes Beck, Katrin Ogunsade Correction : Martin Vogl Traduction : Aude Gensbittel Personnages

Plus en détail

Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents

Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents L.LHOIR 10/10/2010 Alors voila; aujourd hui je vais vous raconter l histoire de Johnny le crocodile. Johnny était un petit crocodile qui venait

Plus en détail

Bienvenue à la Maison des Arts

Bienvenue à la Maison des Arts Bienvenue à la Maison des Arts Livret jeu pour les enfants Exposition Jacques MONORY Du 25 janvier au 7 mars 2004 Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de JACQUES MONORY

Plus en détail

Les voyages de Balthazar

Les voyages de Balthazar Le caméléon Objectifs : Nommer et décrire des animaux. Utiliser «pourquoi» et «parce que». Age : 6-8 ans Niveau : A1 Avant la vidéo lancement Salutations - Se saluer. - Faire un jeu de mime avec le nom

Plus en détail

Lettres d un fils divorcé à son père

Lettres d un fils divorcé à son père Lettres d un fils divorcé à son père 1 ère lettre : «Bonjour papa. J espère que tu vas bien. Ici il fait froid ; c est l hiver. Pour la première fois, je viens de voir la neige tomber. Comment va Ixion,

Plus en détail

PERSILLETTE D après «les contes populaires italiens», présentés par Italo Calvino Adaptation de Sarah Pèpe www.compagnie-adae.fr.

PERSILLETTE D après «les contes populaires italiens», présentés par Italo Calvino Adaptation de Sarah Pèpe www.compagnie-adae.fr. PERSILLETTE D après «les contes populaires italiens», présentés par Italo Calvino Adaptation de Sarah Pèpe www.compagnie-adae.fr.st Nous vous présentons ici à peu près la moitié de la pièce. Si vous êtes

Plus en détail

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2.

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. FICHE PEDAGOGIQUE Florence Foresti Objectifs Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. Culturel : L humour français Connaître une humoriste française : Florence

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait?

L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait? L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait? Approchez, tendez l oreille, écoutez notre petit lapin et vous saurez comment l école maternelle transforme les bébés en écoliers. C est

Plus en détail

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher?

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher? Unité 3 LEÇON 1 A Répète puis écoute et montre la bonne image! 21-22 10 Envie de bronzer? Nous avons des plages! Envie d explorer? Nous avons des grottes! Envie de pêcher? Nous avons des rivières! Envie

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : ----------------------------------------------------------------------------- L ATELIER du COQUELICOT 1 «Spectacle marionnettes», juillet 2015 TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) Personnages : - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret du candidat Compréhension de l'oral Compréhension des écrits Production écrite 0710-demo 30/07/10 Code du candidat :... Nom : Prénom

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

Merci de lire ce merveilleux magazine. Romane M. directrice du magazine.

Merci de lire ce merveilleux magazine. Romane M. directrice du magazine. Bonjour, chers lecteurs et lectrices. Voici votre 2 ème numéro du Romane Actu, et à mon avis ce bimensuel est assez réussi. Mais vous n avez encore rien vu ce numéro est plus grand que le précédent, car

Plus en détail

Les p'tites femmes de Paris

Les p'tites femmes de Paris Les p'tites femmes de Paris De Géraldine Feuillien D'après une idée de Stéphanie Bouquerel Episode 2: Ménage à trois 1 APPARTEMENT DE - BUREAU- INT - JOUR 1 Mais enfin Julien! Qu est ce qui t as pris de

Plus en détail

Annie St-Amand ANNÉES P 1 2 3 4 5 6 S

Annie St-Amand ANNÉES P 1 2 3 4 5 6 S 2010-11-22 Annie St-Amand ANNÉES P 1 2 3 4 5 6 S Case postale 1202 Lévis (Québec) G6V 6R8 Téléphone : 418 833-5607 Télécopieur : 418 833-9723 www.envolee.com / info@envolee.com LES RÉBUS Nom 1 Écris le

Plus en détail

Un taxi à New York. L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici.

Un taxi à New York. L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici. Version audio - CLIQUE ICI Un taxi à New York L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici. Ici, on est à New York City, c

Plus en détail

Les naufragés du parking

Les naufragés du parking Les naufragés du parking Synopsis Quatre personnes se rendent au parking pour récupérer leur véhicule après une soirée qui s'est prolongée. Malheureusement, le parking est fermé. Ces personnes qui ne se

Plus en détail

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz Musique On entend toujours l anglais mais le français, ça peut passer des semaines ou même des mois avant qu on entende le français à la radio ou à la télé, donc j ai

Plus en détail