IDENTITÉ DIGITALE FÉDÉRÉE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "IDENTITÉ DIGITALE FÉDÉRÉE"

Transcription

1 Informatique de gestion et systèmes d information ISnet 76 IDENTITÉ DIGITALE FÉDÉRÉE Projet déposé dans le cadre du programme Réserve stratégique de la HES-SO Juin 2003 Requérant principal : HEG Genève Peter Daehne

2 1 Quel est le problème? Le principe de l'identité digitale fédérée (federated digital identity) permet à deux systèmes d'authentification différents de corréler leur représentation propre d'éléments sécurisés (utilisateurs, applications, ) de telle manière que l'un des deux systèmes puisse accepter l'authentification de l'élément sécurisé effectuée par l'autre. Depuis 2001, certains standards émergent et essaient, avec plus ou moins de succès, de régler ce problème. On peut citer, parmi d'autres, SAML (Security Assertion Markup Language) [Saml], le Passeport de Microsoft [Pass] ou encore WS-Security [Wss]. En réponse à ce foisonnement de standards pour la plupart incompatibles entre eux, un consortium d'environ 160 entreprises s'est formé, principalement sur l'initiative de Sun Microsystems, sous le nom de Liberty Alliance avec comme tâche de définir un standard ouvert de gestion de l'identité digitale fédérée [LaA03]. Les objectifs de ce standard sont d'assurer l'interopérabilité des systèmes, de favoriser l'interaction d'individus et d'entreprises à travers un réseau sur une base sécurisée, respectant la sphère privée et assurant la sécurité des informations partagées. La version 1.1 de ce standard a été publiée dans le courant du mois de mars 2003 et les premiers prototypes d'implantation (la plupart fournis en open-source) commencent à apparaître. Le standard défini par Liberty Alliance permet à des entreprises de définir des liens de confiance facilitant ensuite la navigation d'un utilisateur (individu ou application) authentifié à travers les réseaux (LAN, intranet, internet, réseau mobile) de ces entreprises [LaB03]. En plus de la navigation, l'individu et/ou l'application authentifiés peuvent obtenir un accès sélectif (éventuellement payant) à des services d'informations [Pap03]. Il s'agit maintenant de concevoir un modèle de mise en œuvre de ce standard dans le cadre d'une PME. Le problème posé est à la fois technique et économique. D'un point de vue technique, il est nécessaire d'élaborer une architecture logicielle ainsi qu'une méthodologie de mise en œuvre adaptées à la structure et à la taille de l'entreprise ; du point de vue économique [Cla02], il faut développer de nouveaux modèles business pour les scénarios de définition des liens de confiance, les coûts et les revenus ainsi que les relations contractuelles entre prestataires et consommateurs de services. 2 Pourquoi faut-il absolument résoudre ce problème? Le partage d'informations entre les entreprises et leurs clients et partenaires a pris de plus en plus d'importance dans le monde économique actuel. Cette situation, outre l'augmentation constante de la quantité d'information partagée, a mis en évidence l'importance de l'adhésion à des standards d'authentification des utilisateurs, individus ou applications [Nor02]. Ces dernières années, la fonction de l'internet a évolué de l'interconnexion d'ordinateurs vers l'interconnexion d'applications et de services. Le nombre de clients ainsi que le nombre de dispositifs et points d'accès à ces applications et services ont également explosé. La gestion de l'identité est ainsi devenue un élément vital de toute transaction, qu'elle soit commerciale ou qu'il s'agisse d'un échange de données. Celle-ci est devenue une composante critique de chaque entreprise active dans un environnement distribué [Pap03]. Le standard de Liberty Alliance propose une architecture de gestion de l'identité digitale. À chaque identité sont associés des attributs permettant une gestion fine et ciblée de ces systèmes distribués tout en préservant l'intégrité et la confidentialité des données représentées par ces attributs. Cette dernière caractéristique est vitale dans l'établissement de la relation de confiance entre l'entreprise et ses partenaires. L'architecture proposée permet également l'intégration de l'existant, atout fondamental pour une large acceptation de cette technologie. Ecole Haute École de Gestion de Genève Adresse 7, route de Drize, CH-1227 Carouge Tél. : Fax : Page 2 sur 6 /

3 Il est maintenant essentiel de disposer d'un modèle de mise en œuvre de ce standard ainsi que des modèles business associés de manière à être prêts à répondre à la demande des PME du tissu économique local. Il est fondamental de résoudre simultanément les problèmes techniques et business qui se posent dans ce cadre de manière à pouvoir proposer une solution cohérente et complète qui permette aux entreprises de prendre des décisions stratégiques tant sur le plan technologique que commercial. 3 Pourquoi la HES-SO (école, établissement, centre de compétences / institut / groupe de compétences) doit-elle résoudre ce problème? Ce projet s'inscrit dans le cadre des pôles de compétences en sécurité et fiabilité des systèmes d'information ainsi que dans celui des systèmes d'information distribués et mobiles de la Haute École de Gestion de Genève et du Centre de Compétences ISNet. Notre laboratoire est déjà bien engagé dans les réflexions sur l'architecture distribuée et l'étude des problèmes concernant la sécurité informatique. Le problème de la mise en œuvre de ce standard s'inscrit donc totalement dans cette démarche puisqu'il touche précisément le domaine de la gestion applicative de l'authentification dans des services et applications distribués. Il s'agit d'un problème relevant complètement de la recherche appliquée car les sujets traités sont d'une grande actualité et concernent un nombre croissant de PME actives (ou projetant de le devenir) dans des environnements distribués et mobiles. Il permet de jeter les bases d'un transfert de connaissances utiles vers les entreprises concernées. L'aspect interdisciplinaire du projet est également crucial car le problème posé est non seulement technologique, mais également économique. La Haute École de Gestion de Genève étant également active dans les disciplines de l'économie d'entreprise, les liens de collaboration horizontaux existant dans l'établissement forment les conditions-cadre idéales au développement conceptuel et à l'implantation du modèle proposé. Il nous semble dès lors tout à fait opportun de jeter dès aujourd'hui les bases conceptuelles et méthodologiques de la problématique de gestion de l'identité digitale et des modèles business y associés dans le cadre d'une PME. Notons enfin que ce projet ouvre par ailleurs la perspective de mandats industriels, voire de projets CTI. 4 Quels sont les objectifs principaux du projet? Les objectifs principaux du projet sont à la fois techniques et économiques. Ils visent à concevoir une architecture et une méthodologie de mise en œuvre du concept d'identité digitale fédérée dans le cadre d'une PME ainsi que de développer les modèles business associés à cette mise en œuvre. En particulier, nous nous proposons : d'évaluer la conformité des premiers prototypes d'implantation aux spécifications ; de concevoir une méthodologie de mise en œuvre de l'identité digitale fédérée (en déployant les outils de Liberty Alliance) dans le cadre d'une PME ; de définir l'architecture logicielle et matérielle nécessaire à ce déploiement ; en application de la méthodologie, de développer un prototype opérationnel mettant en évidence les caractéristiques d'une telle solution ; ainsi que de développer les modèles business pour : les scénarios de déploiement interentreprises de l'identité digitale fédérée ; les modèles de coûts et de revenus de telles solutions ; les relations contractuelles régissant les droits et les devoirs des divers participants. Page 3 sur 6 /

4 Le résultat de notre recherche devrait permettre aux entreprises de disposer d'une solution complète et cohérente leur permettant de prendre en connaissance de cause les décisions stratégiques techniques et commerciales nécessaires à leur positionnement dans un environnement distribué sécurisé. Notre approche fournira finalement les fondements d'une collaboration interentreprises dans cet environnement. 5 En quoi les résultats obtenus vont-ils être utiles à l école, établissement, centre de compétences / institut / groupe de compétences et à la formation dispensée par la HES-SO? Notre recherche permettra de développer une compétence unique dans un secteur représentant un des plus grands défis technologiques pour le développement de solutions informatiques distribuées. L'expertise acquise et les solutions développées pourront directement être exploitées dans le cadre de transferts de technologie vers les PME-PMI. Les domaines couverts par la recherche sont l'ingénierie logicielle, la sécurité informatique, les architectures distribuées ainsi que la modélisation business de transactions et de collaborations électroniques. Des éléments des résultats pourront être intégrés à divers cours des filières informatique de gestion et économie d'entreprise ; on peut citer en particulier les cours d'analyse, d'algorithmes, de programmation, de génie logiciel et de gestion d'entreprise. Les résultats de projet serviront de fondement de nouveaux cours de formation que nous pourrons proposer dans le cadre des études HES (Bachelor et Master) ainsi que de cours de formation continue. Il ouvre également la perspective de mandats confiés par des PME à la Haute École de Gestion. 6 En quoi votre contribution se distingue-t-elle de l état de l art? Les standards de gestion d'une identité digitale fédérée définis par Liberty Alliance sont des spécifications architecturales et techniques. Celles-ci définissent les conditions de l'interopérabilité de systèmes disparates, les règles de gestion des informations confidentielles des utilisateurs identifiés, l'intégration des standards existants, etc. Depuis le courant du mois de mars 2003, certains partenaires du consortium fournissent des outils implantant ces spécifications. Le problème de la méthodologie de mise en œuvre de ces outils ainsi que celui de la modélisation business des transactions et collaborations électroniques dans ce contexte n'est, à notre connaissance, pas du tout abordé [Van03]. La conception d'une méthodologie, la réalisation d'une architecture complète sous forme de prototype ainsi que l'élaboration des modèles business associés constitue donc une approche originale et de grande importance dans le domaine de gestion de l'identité digitale fédérée. 7 Quelles sont les étapes de votre projet? A chaque étape (sauf la première) correspond un délivrable mentionné au point 8 de ce document. 1. Approfondissement de l'étude des spécifications détaillées de l'architecture et des standards définis par Liberty Alliance. Durée : 10 J/H 2. Évaluation de la conformité des prototypes d'implantation aux spécifications ; choix du ou des prototypes d'implantation retenus pour la conception du modèle d'application. Durée : 25 J/H 3. Conception d'une méthodologie de mise en œuvre de l'identité digitale fédérée en déployant les outils retenus. Durée : 45 J/H Page 4 sur 6 /

5 4. Développement des modèles business. Durée : 10 J/H 5. Définition de l'architecture logicielle et matérielle nécessaire au déploiement de l'identité digitale fédérée. Durée : 20 J/H 6. En application de la méthodologie, développement du prototype opérationnel. Durée : 30 J/H Résumé des étapes, durées et écoles impliquées Étape Durée Ecole Approfondissement de l'étude des spécifications 10 J/H HEG Genève Évaluation de la conformité des implantations 25 J/H HEG Genève Conception de la méthodologie de mise en œuvre 45 J/H HEG Genève Développement des modèles business 10 J/H HEG Genève Définition de l'architecture logicielle et matérielle 20 J/H HEG Genève Développement du prototype-modèle opérationnel 30 J/H HEVs Total 140 J/H 8 Quels sont les délivrables et quand ces éléments vont-ils être remis? Rapports : (les dates sont calculées sur la base d'un démarrage du projet début octobre 2003) 1. Rapport de synthèse sur la conformité des principaux prototypes d'implantation aux spécifications de Liberty Alliance. Prévu : fin janvier Méthodologie de mise en œuvre de l'identité digitale fédérée en déployant les outils retenus dans le cadre d'une PME. Prévu : fin juin Modèles business. Prévu : fin avril Spécification d'architecture logicielle et matérielle. Prévu : début septembre Prototype opérationnel. Prévu : fin octobre Rapport final. Prévu : début novembre Publication du résultat de ces travaux dans une revue professionnelle spécialisée. Prévu : automne La HES-SO dispose-t-elle des équipements nécessaires pour réaliser ce projet? Oui. 10 Bibliographie [Cha02] David Chappel, Tyler Jewell, Java Web Services, O'Reilly & Associates, Mars 2002, ISBN [Cla02] Mike Clark, Peter Fletcher, Jeffrey Hanson, Romin Irani, Mark Waterhouse, Jorgen Thelin, Web Services Business Strategies and Architectures, Expert Press, Août 2002, ISBN Page 5 sur 6 /

6 [Dei02a] Harvey Deitel, Paul Deitel, J. Gadzik, K. Lomeli, S. Santry, S. Zhang, Java Web Services For Experienced Programmers, Prentice Hall, Août 2002, ISBN [Dei02b] Harvey Deitel, Paul Deitel, B. Duwalt, L. Trees, Web Services: A Technical Introduction, Prentice Hall, Août 2002, ISBN [LaA03] Liberty Alliance Project, Introduction to the Liberty Alliance Identity Architecture, mars 2003 [LaB03] Liberty Alliance Project, Business Benefits Of Federated Identity, avril 2003 [Nor02] Eric Norlin & André Durand, Federated Identity Management, [Pap03] Greg Papadopoulos, Getting It Right Digital identification and fine-grained billing in the Web services world, [Pass] Microsoft Passport, [Saml] SAML, [Tas02] John Taschek, Liberty Alliance or Passeport?, Juin 2002 [Van03] Michelle Vance, Tiffany Van Gorder, Liberty Alliance Releases New Specifications, Privacy and Security Guidelines to Drive Development of Identity-Based Web Services, Avril 2003 [Wss] WS-Security, Lieu / Date : Genève, le 5 mai 2003 Signatures : Chef de projet : Coordinateur du centre de compétences : Signature autorisée par la direction de l'école : Annexes : Demande de financement Fiche signalétique Attestation de co-financement Page 6 sur 6 /

INTÉGRITÉ D'OBJETS PERSISTANTS JAVA

INTÉGRITÉ D'OBJETS PERSISTANTS JAVA Informatique de gestion et systèmes d information Isnet 35 INTÉGRITÉ D'OBJETS PERSISTANTS JAVA Projet déposé dans le cadre du programme Réserve stratégique de la HES-SO Septembre 2001 Requérant principal

Plus en détail

JOUR 1 - MATIN Première approche de l'architecture métier

JOUR 1 - MATIN Première approche de l'architecture métier Version du 0/0/202 JOUR - MATIN Première approche de l'architecture métier Présentation de la formation exceptionnelle Connaître le cadre de la formation Le contexte : la méthode publique Praxeme, l'initiative,

Plus en détail

Consecutive Master en Business administration

Consecutive Master en Business administration Consecutive Master en Business administration Orientation : Je définis la stratégie sponsoring d une marque de sport pour maximiser son impact aux prochains Jeux Olympiques de Vancouver. 1 FORMATION PERSPECTIVES

Plus en détail

Cyberadministration et e-gouvernement en Internet mobile

Cyberadministration et e-gouvernement en Internet mobile HEG - Genève Campus Battelle unité F Route de Drize 7 CH-1227 Genève Tél. : (022) 705 99 99 Fax. (022) 705 99 98 Genève, le 15 septembre 2000 JPT Cyberadministration et e-gouvernement en Internet mobile

Plus en détail

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH LES 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES RH C est en 1970 qu apparurent les premiers logiciels destinés au monde des ressources humaines et plus particulièrement

Plus en détail

Introduction MOSS 2007

Introduction MOSS 2007 Introduction MOSS 2007 Z 2 Chapitre 01 Introduction à MOSS 2007 v. 1.0 Sommaire 1 SharePoint : Découverte... 3 1.1 Introduction... 3 1.2 Ce que vous gagnez à utiliser SharePoint... 3 1.3 Dans quel cas

Plus en détail

Projet Nouvelles Plateformes Technologiques

Projet Nouvelles Plateformes Technologiques Comité de Coordination des Systèmes d'information et de Communication Projet Nouvelles Plateformes Technologiques Observatoire Technologique, CTI Observatoire Technologique 10 septembre 2003 p 1 Plan de

Plus en détail

Mot de président : Licences Bac +3

Mot de président : Licences Bac +3 Mot de président : La formation joue un rôle capital dans la vie de chaque personne, visant à lui permettre et indépendamment de son statut, d acquérir et d actualiser des connaissances et des compétences

Plus en détail

DESCRIPTION DU COMPOSANT

DESCRIPTION DU COMPOSANT Gestion des utilisateurs et des accès Composant pour un Egov intégré Qu'est-ce qu'un composant? C est un élément indispensable à l intégration des systèmes e-gov des différents niveaux politiques. Cet

Plus en détail

Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Vue d ensemble et vocabulaire

Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Vue d ensemble et vocabulaire NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 27000 Troisième édition 2014-01-15 Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Vue d ensemble et vocabulaire

Plus en détail

Référentiel des métiers de la spécialité Instrumentation - Automatique - Informatique

Référentiel des métiers de la spécialité Instrumentation - Automatique - Informatique Référentiel des métiers de la spécialité Instrumentation - Automatique - Informatique Référentiel des métiers de la spécialité Instrumentation - Automatique - Informatique Copyright 2015 Polytech Annecy-Chambéry

Plus en détail

Single Sign On. Nicolas Dewaele. Single Sign On. Page 1. et Web SSO

Single Sign On. Nicolas Dewaele. Single Sign On. Page 1. et Web SSO Page 1 Introduction Sommaire I- Présentation de la technologie II- Architectures classiques et étude du marché III- Implémentation en entreprise IV- Présentation de systèmes SSO Annexes Page 2 Introduction

Plus en détail

Fiche de l'awt Plate-formes d'intermédiation

Fiche de l'awt Plate-formes d'intermédiation Fiche de l'awt Plate-formes d'intermédiation Présentation de solutions techniques mises en oeuvre dans le cadre des plate-formes d'intermédiation, notamment sur base du standard XML Créée le 14/05/01 Modifiée

Plus en détail

Service de formation de l'etat de Genève. Gestion de projet. Le cursus de formation en gestion de projet à l'etat de Genève. Version 3.

Service de formation de l'etat de Genève. Gestion de projet. Le cursus de formation en gestion de projet à l'etat de Genève. Version 3. de l'etat de Genève Gestion de projet Le cursus de formation en gestion de projet à l'etat de Genève Version 3.0 1. INTRODUCTION La gestion de projet s'imposant comme un mode de gestion privilégié dans

Plus en détail

Paris - Tunis - Casablanca. Partenaire idéal de vos opérations stratégiques

Paris - Tunis - Casablanca. Partenaire idéal de vos opérations stratégiques Paris - Tunis - Casablanca Partenaire idéal de vos opérations stratégiques Fondé en 2004, FICOM est un cabinet indépendant d études et de conseil, implanté à Paris, Tunis et Casablanca. Nous accompagnons

Plus en détail

IDENTITÉ DIGITALE FÉDÉRÉE

IDENTITÉ DIGITALE FÉDÉRÉE Informatique de gestion HEG Genève Laboratoire de Technologies Objet Campus de Battelle Bâtiment F Route de Drize 7 CH-1227 Genève Tél : +41 22 388 17 00 Fax : +41 22 388 17 01 www.hesge.ch/heg IDENTITÉ

Plus en détail

Démarche de Choix de Progiciels (d'après le CXP)

Démarche de Choix de Progiciels (d'après le CXP) Démarche de Choix de Progiciels (d'après le CXP) Page 1 1. PRÉSENTATION DE LA DÉMARCHE...3 1.1 SPÉCIFICITÉS DE LA DÉMARCHE...3 1.2 LA DÉMARCHE...3 2 LES QUATRE ÉTAPES DE LA DÉMARCHE...4 2.1 EXPLORATION

Plus en détail

Fédérer les identités et développer leurs usages dans de nouveaux contextes

Fédérer les identités et développer leurs usages dans de nouveaux contextes Track 2 : Fédérer les identités et développer leurs usages dans de nouveaux contextes Symposium International de la Transaction Electronique Sécurisée 11 et 12 Juin 2008 Rabat, Maroc 1. Introduction Le

Plus en détail

ISO/CEI 27005 NORME INTERNATIONALE. Technologies de l'information Techniques de sécurité Gestion des risques liés à la sécurité de l'information

ISO/CEI 27005 NORME INTERNATIONALE. Technologies de l'information Techniques de sécurité Gestion des risques liés à la sécurité de l'information NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 27005 Deuxième édition 2011-06-01 Technologies de l'information Techniques de sécurité Gestion des risques liés à la sécurité de l'information Information technology Security

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT

TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT DIAGNOSTIC DE L INNOVATION ET DE L ETAT DE LA VALORISATION DES RESULTAS DE LA RECHERCHE AU SENEGAL 1/8 1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION Levier essentiel

Plus en détail

Présentation des CMS au CIFOM-EAA

Présentation des CMS au CIFOM-EAA Présentation des CMS au CIFOM-EAA http://www.esne.ch/infogestion/laboratoires/ldi/enseignement/article_0000.html filière informatique de gestion - Dominique Huguenin 1 sommaire Introduction 1 ère partie

Plus en détail

LES ORIGINES D ITIL Origine gouvernementale britannique 20 ans d existence et d expérience Les organisations gérant le référentiel :

LES ORIGINES D ITIL Origine gouvernementale britannique 20 ans d existence et d expérience Les organisations gérant le référentiel : La méthode ITIL plan Introduction C est quoi ITIL? Utilisation d ITIL Objectifs Les principes d ITIL Domaines couverts par ITIL Les trois versions d ITIL Pourquoi ITIL a-t-il tant de succès Inconvénients

Plus en détail

Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2

Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2 Introduction et cadrage Jean Pierre Buthion, Pdt de la Commission Identités Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2 Analyse et synthèse

Plus en détail

Ma Licence à l ESTIM

Ma Licence à l ESTIM Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique L Ecole Supérieure des Technologies d Informatique et de Management Ma Licence à l ESTIM Livret des études Année universitaire 2010-2011

Plus en détail

Projet de Veille Technologique : la sécurité informatique - Chaînes de Confiance sur Internet -

Projet de Veille Technologique : la sécurité informatique - Chaînes de Confiance sur Internet - Projet de Veille Technologique : la sécurité informatique - Chaînes de Confiance sur Internet - Marc Tremsal Alexandre Languillat Table des matières INTRODUCTION... 3 DEFI-REPONSE... 4 CRYPTOGRAPHIE SYMETRIQUE...

Plus en détail

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information 2 à nouveau contexte, nouvelle vision de la sécurité Nouveaux usages et nouvelles technologies,

Plus en détail

Le management des projets informatiques : quelle est la pratique des chefs de projets?

Le management des projets informatiques : quelle est la pratique des chefs de projets? Le management des projets informatiques : quelle est la pratique des chefs de projets? La commission informatique de l'afitep (ASSOCIATION FRANCOPHONE DE MANAGEMENT DE PROJET) étudie les pratiques mises

Plus en détail

Fiche de l'awt Principes d'élaboration de solutions Web interactives

Fiche de l'awt Principes d'élaboration de solutions Web interactives Fiche de l'awt Principes d'élaboration de solutions Web interactives Présentation des principales catégories d'applications Internet et des composants standards d'une application Web interactive Créée

Plus en détail

Cédric Ouvry Bibliothèque nationale de France Liberty Alliance Deployment Workshop Paris December 7, 2005

Cédric Ouvry Bibliothèque nationale de France Liberty Alliance Deployment Workshop Paris December 7, 2005 Web SSO SAML Liberty Cédric Ouvry Bibliothèque nationale de France Liberty Alliance Deployment Workshop Paris December 7, 2005 PLAN Cas d utilisation Déploiement du toolkit Introduction Production depuis

Plus en détail

ACCÈS AUX RESSOURCES NUMÉRIQUES

ACCÈS AUX RESSOURCES NUMÉRIQUES ACCÈS AUX RESSOURCES NUMÉRIQUES Identification, authentification et navigation entre les plateformes et les portails officiels Recommandations de la CORENE Juin 2014 Contenu Bref rappel du dossier... 3

Plus en détail

BACHELOR OF SCIENCE INFORMATICIEN-NE DE GESTION

BACHELOR OF SCIENCE INFORMATICIEN-NE DE GESTION Informatique de gestion BACHELOR OF SCIENCE HES-SO BACHELOR OF SCIENCE INFORMATICIEN-NE DE GESTION Plans d études et descriptifs des modules Filière à plein temps et à temps partiel Table des matières

Plus en détail

Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles. Fréderic FADDA. Mobility GBS Leader, IBM

Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles. Fréderic FADDA. Mobility GBS Leader, IBM Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles Fréderic FADDA Mobility GBS Leader, IBM L introduction des technologies Mobiles, un accélérateur Business, Opérationnel et IT L introduction

Plus en détail

La pertinence de l information pour agir au bon moment. Recherche exploitation de. l information. & pertinente

La pertinence de l information pour agir au bon moment. Recherche exploitation de. l information. & pertinente La pertinence de l information pour agir au bon moment Recherche exploitation de & pertinente l information Une expertise reconnue dans la gestion et le traitement de l information Face à une croissance

Plus en détail

EJB avancés. Transactions Sécurité Ressources Performances

EJB avancés. Transactions Sécurité Ressources Performances EJB avancés Transactions Sécurité Ressources Performances Les transactions Concept fondamental dans les applications distribuées Indispensable pour une exécution sure des services Difficile à mettre en

Plus en détail

Focus messagerie. Entreprises Serveur de messagerie Logiciel client. Particuliers

Focus messagerie. Entreprises Serveur de messagerie Logiciel client. Particuliers Focus messagerie Particuliers Entreprises Serveur de messagerie Logiciel client Capacité de stockage de 5Go Protection anti virus et anti spam Possibilité de regrouper tous les comptes de messagerie (Orange,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Nouveaux Usages du Très haut débit

DOSSIER DE PRESSE. Nouveaux Usages du Très haut débit DOSSIER DE PRESSE ACTION COLLECTIVE Nouveaux Usages du Très haut débit 2009-2010 Contact Presse Brigitte Marandon bmarandon@loire-numerique.com Tél. : 04 77 79 30 25 www.loire-numerique.com 1 Sommaire

Plus en détail

Rapport concernant le dossier HDR de. M. Dr. Slimane HAMMOUDI

Rapport concernant le dossier HDR de. M. Dr. Slimane HAMMOUDI Prof. Michel LEONARD Département des Systèmes d Information Faculté des Sciences Économiques et Sociales CUI Batelle Bât A 7 route de Drize CH-1227 Carouge Tél. +41 22 379 02 27 Fax. +41 22 379 02 79 Rapport

Plus en détail

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise............................................................ Liste des figures..................................................................... Liste des tableaux...................................................................

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles

PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles RESEAUX ET SERVICES TELECOM PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles PROGRAMME TOTAL : 279 h Sur 6 mois ½ environ En Alternance Présentiel,

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 3 : Le web dans l entreprise Sommaire Introduction... 1 Intranet... 1 Extranet...

Plus en détail

10 Prototypage rapide de logiciel pour les systèmes avioniques

10 Prototypage rapide de logiciel pour les systèmes avioniques Introduction Le contexte aéronautique 1 a depuis plusieurs années mis en évidence le besoin croissant de technologies de sécurité permettant d éviter des utilisations malveillantes des matériels ou services

Plus en détail

Etabli le : 19.12.14 Par : Hervé De Nicola Remplace la version du :

Etabli le : 19.12.14 Par : Hervé De Nicola Remplace la version du : CAHIER DES CHARGES 1. Actualisation Etabli le : 19.12.14 Par : Hervé De Nicola Remplace la version du : Motif d actualisation : Internalisation ressources 2. Identification du poste Département : INFRASTRUCTURES

Plus en détail

L offre de gestion de la relation client adaptée à vos besoins. Sage CRM. et Sage CRM.com

L offre de gestion de la relation client adaptée à vos besoins. Sage CRM. et Sage CRM.com L offre de gestion de la relation client adaptée à vos besoins Sage CRM et Sage CRM.com Sage CRM, le CRM * à votre mesure LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DE L EFFICACITÉ Sage CRM dispose d une architecture technique

Plus en détail

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET 1) Contexte Constatant les difficultés rencontrées par les collectivités pour

Plus en détail

PROTECTION INCENDIE DES BATIMENTS

PROTECTION INCENDIE DES BATIMENTS Certificate of Advanced Studies PROTECTION INCENDIE DES BATIMENTS Prescriptions Ingénierie Concepts www.cas-pibat.ch www.postformation.ch Certificate of Advanced Studies PROTECTION INCENDIE DES BATIMENTS

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

1. Eléments récapitulatifs de la demande

1. Eléments récapitulatifs de la demande Aide à la Recherche Programme Eureka - Demande de financement Page: 1/26 1. Eléments récapitulatifs de la demande Ce formulaire doit être complété en français. Veillez à sauvegarder régulièrement votre

Plus en détail

7 novembre 2013, Zurich. Swisscom. Conférence de presse

7 novembre 2013, Zurich. Swisscom. Conférence de presse 1 7 novembre 2013, Zurich Swisscom Conférence de presse Conférence Conférence de presse de de presse bilan de Swisscom 2 Hansueli Loosli Président du Conseil d administration Conférence Conférence de presse

Plus en détail

Drupal et les SSO Nicolas Bocquet < nbocquet@linalis.com >

Drupal et les SSO Nicolas Bocquet < nbocquet@linalis.com > Drupal et les SSO Nicolas Bocquet < nbocquet@linalis.com > Www.linalis.com Sommaire Présentation de Linalis Le SSO Les différentes implémentations majeures Drupal & Consort Retour d'expérience sur projet

Plus en détail

MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES

MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation Les

Plus en détail

FICHE 13 RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

FICHE 13 RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) FICHE 13 RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Ingénieur diplômé de l'ecole Centrale de Lille (ECLille) Autorité responsable de la certification (cadre 2) Ecole Centrale

Plus en détail

Réussir un projet Intranet 2.0

Réussir un projet Intranet 2.0 Frédéric Créplet Thomas Jacob Réussir un projet Intranet 2.0 Écosystème Intranet, innovation managériale, Web 2.0, systèmes d information, 2009 ISBN : 978-2-212-54345-2 Sommaire Démarche générale de l

Plus en détail

Formation continue en intelligence économique et veille stratégique

Formation continue en intelligence économique et veille stratégique Haute école de gestion de Genève Geneva School of Business Administration Formation continue en intelligence économique et veille stratégique Master of Advanced Studies Diploma of Advanced Studies Certificate

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles

PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles RESEAUX ET SERVICES TELECOM PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles PROGRAMME TOTAL : 29 h Sur 6 mois ½ environ En Alternance Présentiel,

Plus en détail

MASTER II ECONOMIE ET GESTION Spécialité Management des Organisations de la Neteconomie

MASTER II ECONOMIE ET GESTION Spécialité Management des Organisations de la Neteconomie MASTER II ECONOMIE ET GESTION Spécialité Management des Organisations de la Neteconomie MODULE C03 - Séquence 1 INTRODUCTION I. UN PEU D'HISTOIRE II. LES RESSOURCES D'UN SI III. LA DÉFINITION D UN SI À

Plus en détail

PEOPLE BASE CBM. Compensations & Benefits Management Conseil et solutions logicielles en rémunérations et politique salariale

PEOPLE BASE CBM. Compensations & Benefits Management Conseil et solutions logicielles en rémunérations et politique salariale PEOPLE BASE CBM Compensations & Benefits Management Conseil et solutions logicielles en rémunérations et politique salariale Présentation du cabinet PEOPLE BASE CBM (Compensations and Benefits Management)

Plus en détail

RÉSUMÉ DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE RÉPERTOIRE)

RÉSUMÉ DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE RÉPERTOIRE) RÉSUMÉ DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE RÉPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Ingénieur diplômé de l'université Paris-Est Marne-la-Vallée, spécialité électronique et informatique (cadre 2) Autorité responsable

Plus en détail

CORRIGE 01.10. Éditions Foucher Expertise comptable

CORRIGE 01.10. Éditions Foucher Expertise comptable EXERCICE 01.10 Pour faciliter l'accès aux fichiers et initier le travail collaboratif, le responsable informatique d'une PME a mis en place l'architecture suivante : Chaque collaborateur est doté d'un

Plus en détail

Journée de l informatique de gestion 2010

Journée de l informatique de gestion 2010 Journée de l informatique de gestion 2010 Nouvelles technologies du SI «Le Cloud Computing et le SaaS au service quotidien de l informaticien de gestion» Prof. Ph. Daucourt Neuchâtel, 17 novembre 2010

Plus en détail

Appel à exposition de produits éco-conçus

Appel à exposition de produits éco-conçus Appel à exposition de produits éco-conçus Colloque Eco-conception 2016 Les 2 et 3 mai 2016 à St-Etienne Co organisateurs : : Le présent document constitue le cahier des charges de l appel à projets «Exposition

Plus en détail

Ne vous demandez pas ce que l AE peut faire pour vous. Mais ce que vous pouvez faire pour transformer votre organisation.

Ne vous demandez pas ce que l AE peut faire pour vous. Mais ce que vous pouvez faire pour transformer votre organisation. Ne vous demandez pas ce que l AE peut faire pour vous. Mais ce que vous pouvez faire pour transformer votre organisation. Présentation Isabelle Pascot, MBA Vice-présidente Capital intellectuel Sinapse

Plus en détail

Contrat de maintenance

Contrat de maintenance Contrat de maintenance Logiciel de web-conferencing «Via e-learning» dans les établissements membres de l UEB Nom et adresse de l organisme acheteur : Université européenne de Bretagne 5 Boulevard Laënnec

Plus en détail

ISO/CEI 27001. Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Exigences

ISO/CEI 27001. Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Exigences NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 27001 Deuxième édition 2013-10-01 Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Exigences Information technology

Plus en détail

Types de réseaux permettant l accès au Registre national.

Types de réseaux permettant l accès au Registre national. Types de réseaux permettant l accès au Registre national. Dernière mise à jour : 21/05/2012 1) Introduction. Le Registre national permet aux utilisateurs autorisés l accès transactionnel à ses différentes

Plus en détail

Réseau-santé Hier, le traitement «papier» Le praticien après avoir fait son diagnostic rédigeait à la main

Réseau-santé Hier, le traitement «papier» Le praticien après avoir fait son diagnostic rédigeait à la main Rappels Hier, le traitement «papier» Le praticien après avoir fait son diagnostic rédigeait à la main L ordonnance médicale, La feuille de remboursement La fiche de son patient Aujourd hui : traitement

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

CERTIFICATS NUMERIQUES LUXTRUST

CERTIFICATS NUMERIQUES LUXTRUST CERTIFICATS NUMERIQUES LUXTRUST Le Partenariat Chambre de Commerce-LuxTrust S.A. Le 27 mars 2007, l autorité de certification électronique LuxTrust S.A. a lancé la commercialisation de ses «certificats

Plus en détail

Gestion des identités

Gestion des identités HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Gestion des identités 17 décembre 2004 Hervé Schauer CISSP, ProCSSI

Plus en détail

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Qwam Content Intelligence Denis Guedez Consultant Qwam Content Intelligence

Plus en détail

Activité de mobilisation de l industrie

Activité de mobilisation de l industrie Activité de mobilisation de l industrie CONSULTATION SUR LES SOLUTIONS D INFORMATIQUE EN NUAGE EN578 151297/A Le 13 novembre 2014 Hôtel Delta, Ottawa. Règles d exonération Cette présentation contient de

Plus en détail

Verschlüsselte E-Mail-Kommunikation Version 1.1 Seite 1 von 7

Verschlüsselte E-Mail-Kommunikation Version 1.1 Seite 1 von 7 Préambule La messagerie électronique est aujourd'hui un moyen de communication fréquemment utilisé par les entreprises pour échanger des informations. Le groupe ALDI NORD demeure, lui aussi, en contact

Plus en détail

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information :

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Annonces internes Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Un Directeur Système d Information Système d Information Gestion Système d Information Métier Décisionnel et Portail

Plus en détail

Big Data & objets connectés

Big Data & objets connectés Big Data & objets connectés IDEAS laboratory a accueilli le dernier Think Tank destiné à animer la filière de la robotique et des objets connectés. Celui- ci a abordé le sujet de l utilisation des données

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

CONTENT PAPER OF THE MODULE. Management du Système d Information et management des risques

CONTENT PAPER OF THE MODULE. Management du Système d Information et management des risques Erasmus Multilateral Projects Virtual campuses Reference Number of the Project: 134350- LLP-1-2007-1-HU-ERASMUS-EVC Title of the Project: Virtual campus for SMEs in a multicultural milieu ( SMEdigcamp

Plus en détail

TECHNOLOGIE SOFTWARE DU FUTUR. Logiciel de gestion d entreprise pour le Web

TECHNOLOGIE SOFTWARE DU FUTUR. Logiciel de gestion d entreprise pour le Web TECHNOLOGIE SOFTWARE DU FUTUR Logiciel de gestion d entreprise pour le Web LogicieL de gestion d'entreprise pour Le web La génération internet ABACUS vi est un logiciel de gestion d'entreprise entièrement

Plus en détail

Politique de certification et procédures de l autorité de certification CNRS

Politique de certification et procédures de l autorité de certification CNRS Politique de certification et procédures de l autorité de certification CNRS V2.1 1 juin 2001 Jean-Luc Archimbaud CNRS/UREC Directeur technique de l UREC Chargé de mission sécurité réseaux informatiques

Plus en détail

Table des matières. Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Table des matières. Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise...................................................... Liste des figures.................................................................. Liste des tableaux...............................................................

Plus en détail

L expérience des Hommes

L expérience des Hommes L expérience des Hommes audia est un cabinet d expertise comptable et de commissariat aux comptes, fort d une équipe qualifiée et experte installée au Maroc à Casablanca. Notre cabinet vous apportera l

Plus en détail

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique Scénario pédagogique APPRENDRE À ENSEIGNER AUTREMENT Description générale du scénario Titre Les bases de données relationnelles Résumé Dans le cadre d'un cours à distance, la visioconférence est une REA

Plus en détail

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

CERTIFICATES OF ADVANCED STUDIES HES-SO PROGRAMME ROMAND HES-SO DE FORMATION À L INSERTION PROFESSIONNELLE (PROFIP)

CERTIFICATES OF ADVANCED STUDIES HES-SO PROGRAMME ROMAND HES-SO DE FORMATION À L INSERTION PROFESSIONNELLE (PROFIP) DOMAINE TRAVAIL SOCIAL DOMAINE ÉCONOMIE ET SERVICES CERTIFICATES OF ADVANCED STUDIES HES-SO PROGRAMME ROMAND HES-SO DE FORMATION À L INSERTION PROFESSIONNELLE (PROFIP) édition 2013-2014 CAS SPÉCIALISTE

Plus en détail

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP // Introduction Introduction

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Mettez les évolutions technologiques au service de vos objectifs métier

Mettez les évolutions technologiques au service de vos objectifs métier Mettez les évolutions technologiques au service de vos objectifs métier 2 OXIA a pour mission de concevoir et mettre en oeuvre les meilleures solutions technologiques visant à améliorer la productivité,

Plus en détail

Document de présentation du projet

Document de présentation du projet Document de présentation du projet PROGRAMME MEMOIRE DU MONDE DOCUMENT DE PRESENTATION DE PROJET Ce modèle est prévu pour les éléments du patrimoine documentaire qui sont soit inscrits sur le Registre

Plus en détail

Mise en œuvre. Gestion de projet et conduite du changement. Denis MEINGAN Gilles BALMISSE. Préface de Alain CROZIER, Président de Microsoft France

Mise en œuvre. Gestion de projet et conduite du changement. Denis MEINGAN Gilles BALMISSE. Préface de Alain CROZIER, Président de Microsoft France Mise en œuvre d Office 365 Gestion de projet et conduite du changement Préface de Alain CROZIER, Président de Microsoft France Denis MEINGAN Gilles BALMISSE Table des matières 1 Préface Avant-propos Partie

Plus en détail

Guillaume Garbey (Consultant sécurité) Contributeurs: Gilles Morieux, Ismaël Cisse, Victor Joatton

Guillaume Garbey (Consultant sécurité) Contributeurs: Gilles Morieux, Ismaël Cisse, Victor Joatton Guillaume Garbey (Consultant sécurité) Contributeurs: Gilles Morieux, Ismaël Cisse, Victor Joatton Lyon, le 25 février 2009 Introduction à la gestion des identités et des accès Enjeux et objectifs Les

Plus en détail

Bonnes pratiques en sécurité sociale

Bonnes pratiques en sécurité sociale Bonne pratique implémentée depuis: 2008 Bonnes pratiques en sécurité sociale Standard d Interopérabilité des Organismes de la Protection Sociale (INTEROPS) Une pratique des Organismes de la Protection

Plus en détail

Symantec CyberV Assessment Service

Symantec CyberV Assessment Service Symantec CyberV Assessment Service Cyber-résilience : gagnez en visibilité Le cyber-espace, monde technologique hyperconnecté constamment en évolution, offre des opportunités inégalées de connectivité,

Plus en détail

Titre professionnel - Comptable gestionnaire

Titre professionnel - Comptable gestionnaire Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 22/12/2015. Fiche formation Titre professionnel - Comptable gestionnaire - N : 6634 - Mise à jour : 07/09/2015 Titre professionnel -

Plus en détail

Règlement du label «Logiciel Maison et Centre de santé»

Règlement du label «Logiciel Maison et Centre de santé» Règlement du label «Logiciel Maison et Centre de santé» 1 Candidats éligibles Version n 3.0 du 15/10/2014 La procédure de labellisation est ouverte à toute personne morale propriétaire d une solution logicielle

Plus en détail

Formation. Knowledge Management. Durée de la formation : 1 journée

Formation. Knowledge Management. Durée de la formation : 1 journée Formation Découvrir les principes de la gestion intégrée des connaissances au sein de l entreprise Durée de la formation : 1 journée Formules : Formule In-house (jusque 3 participants) Formation sur mesure

Plus en détail

Référentiel Général de Sécurité. version 1.0. Annexe A4

Référentiel Général de Sécurité. version 1.0. Annexe A4 Premier ministre Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Ministère du budget, des comptes publics et de la réforme de l État Direction générale de la modernisation de l État Référentiel

Plus en détail

Agence Nationale de Certication Electronique VPNs Sécurisés MÉTHODOLOGIE DE CHOIX TECHNOLOGIQUE DES VPNs (SSL/IPsec) Juin 2011 Version v1.0 Imen LOUSSAIEF CHERIF 2011 Agence Nationale de Certication Électronique

Plus en détail

Cabinet de Conseil-as-a-Service spécialisé en Cloud Computing

Cabinet de Conseil-as-a-Service spécialisé en Cloud Computing Cabinet de Conseil-as-a-Service spécialisé en Cloud Computing Pourquoi avons-nous créé Nuageo? Nos valeurs Nos forces Nos Services Les fondateurs Nous contacter 1 Pourquoi avons-nous créé Nuageo? A l heure

Plus en détail

BTS ASSISTANT DE GESTION PME-PMI

BTS ASSISTANT DE GESTION PME-PMI BTS ASSISTANT DE GESTION PME-PMI LIVRET D'ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR DANS L'ENTREPRISE STAGE DE 2 ère Année LYCEE Catherine et Raymond JANOT- 1 place Lech Walesa - 89094 SENS CEDEX Tél. : 03.86.95.72.00

Plus en détail

MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES

MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES 1) Introduction Dans le cadre de son PDI (Plan de Développement International), le Cluster EDIT a mis en place une action nommée

Plus en détail