La TVA suisse. Nouvelle loi dès le

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La TVA suisse. Nouvelle loi dès le 1.1.2010"

Transcription

1 La TVA suisse Nouvelle loi dès le

2

3 Avant-propos Chers clients, Chers lecteurs, Durant sa session d été, le Parlement a adopté la nouvelle loi régissant la taxe sur la valeur ajoutée (loi sur la TVA, LTVA), entrée en vigueur le 1 er janvier La présente brochure entend faciliter la consultation des lois et ordonnances relatives à la TVA. La fonction de cette taxe y est en outre décrite en introduction de manière brève et concise, de même que les changements importants par rapport à l ancien droit. Un index alphabétique détaillé vient compléter l ensemble. Nous espérons ainsi mettre à votre disposition un instrument utile et adapté à vos besoins. Nos consultants sont bien entendu à votre disposition pour toute précision complémentaire que vous pourriez désirer. Janvier 2010 PricewaterhouseCoopers SA Niklaus Honauer Associé, responsable Conseil TVA pour la Suisse

4

5 Sommaire Page Introduction: aperçu des nouveautés relatives à la TVA et à son fonctionnement XV Loi fédérale régissant la taxe sur la valeur ajoutée (Loi sur la TVA, LTVA) Titre 1 Dispositions générales Art. 1 Objet et principes 1 Art. 2 Relation avec le droit cantonal 2 Art. 3 Définitions 2 Art. 4 Samnaun et Sampuoir 3 Art. 5 Indexation 3 Art. 6 Transfert de l impôt 3 Art. 7 Lieu de la livraison 4 Art. 8 Lieu de la prestation de services 4 Art. 9 Règles visant à éviter les distorsions de la concurrence 5 Titre 2 Impôt grevant les opérations réalisées sur le territoire suisse Chapitre 1 Sujet de l impôt Art. 10 Principe 5 Art. 11 Renonciation à la libération de l assujettissement 6 Art. 12 Collectivités publiques 6 Art. 13 Imposition de groupe 6 Art. 14 Début et fin de l assujettissement et de la libération de l assujettissement 7 Art. 15 Responsabilité solidaire 7 Art. 16 Succession fiscale 8 Art. 17 Substitution fiscale 8 Chapitre 2 Objet de l impôt Art. 18 Principe 8 Art. 19 Pluralité de prestations 9 Art. 20 Attribution des prestations 10 Art. 21 Prestations exclues du champ de l impôt 10 Art. 22 Option pour l imposition des prestations exclues du champ de l impôt 15 Art. 23 Prestations exonérées de l impôt 15 I

6 Page Chapitre 3 Calcul de l impôt et taux de l impôt Art. 24 Calcul de l impôt 16 Art. 25 Taux de l impôt 17 Chapitre 4 Facturation et mention de l impôt Art. 26 Facture 18 Art. 27 Mention inexacte ou indue de l impôt 19 Chapitre 5 Déduction de l impôt préalable Art. 28 Principe 19 Art. 29 Exclusion du droit à la déduction de l impôt préalable 20 Art. 30 Double affectation 20 Art. 31 Prestation à soi-même 21 Art. 32 Dégrèvement ultérieur de l impôt préalable 21 Art. 33 Réduction de la déduction de l impôt préalable 22 Chapitre 6 Détermination, naissance et prescription de la créance fiscale Section 1 Imposition dans le temps Art. 34 Période fiscale 22 Art. 35 Période de décompte 22 Section 2 Montant de la créance fiscale et procédure de déclaration Art. 36 Méthode de décompte effective 23 Art. 37 Décompte selon les méthodes des taux de la dette fiscale nette et des taux forfaitaires 23 Art. 38 Procédure de déclaration 24 Section 3 Naissance, modification et prescription de la créance fiscale Art. 39 Modes de décompte 24 Art. 40 Naissance de la créance fiscale 25 Art. 41 Modification ultérieure de la dette d impôt et de la déduction de l impôt préalable 25 Art. 42 Prescription du droit de taxation 25 Art. 43 Entrée en force de la créance fiscale 26 Art. 44 Cession et mise en gage de la créance fiscale 26 Titre 3: Impôt sur les acquisitions Art. 45 Assujettissement 26 Art. 46 Calcul de l impôt et taux de l impôt 27 Art. 47 Période fiscale et période de décompte 27 Art. 48 Naissance de la dette fiscale et prescription du droit de taxation 27 II

7 Page Art. 49 Responsabilité solidaire, succession et substitution fiscales 27 Titre 4 Impôt sur les importations Art. 50 Droit applicable 27 Art. 51 Assujettissement 27 Art. 52 Objet de l impôt 28 Art. 53 Importations franches d impôt 28 Art. 54 Calcul de l impôt 29 Art. 55 Taux de l impôt 30 Art. 56 Naissance, prescription et acquittement de la dette fiscale 31 Art. 57 Intérêt moratoire 31 Art. 58 Exceptions à l obligation de payer un intérêt moratoire 31 Art. 59 Droit au remboursement de l impôt et prescription 32 Art. 60 Remboursement pour cause de réexportation 32 Art. 61 Intérêt rémunératoire 33 Art. 62 Compétence et procédure 34 Art. 63 Report du paiement de l impôt 34 Art. 64 Remise de l impôt 34 Titre 5: Procédure applicable à l impôt grevant les opérations réalisées sur le territoire suisse et à l impôt sur les acquisitions Chapitre 1 Dispositions générales de procédure Art Chapitre 2 Droits et obligations de l assujetti Art. 66 Déclaration d assujettissement et retrait de la déclaration 35 Art. 67 Représentant fiscal 36 Art. 68 Obligation de fournir des renseignements 36 Art. 69 Droit d obtenir des renseignements 36 Art. 70 Comptabilité et conservation des pièces 36 Art. 71 Remise du décompte 37 Art. 72 Correction d erreurs dans le décompte 37 Chapitre 3 Obligation des tiers de fournir des renseignements Art Chapitre 4 Droits et obligations des autorités Art. 74 Obligation de garder le secret 38 III

8 Page Art. 75 Entraide administrative 38 Art. 76 Traitement automatisé et conservation des données 39 Art. 77 Vérifications 39 Art. 78 Contrôle 39 Art. 79 Taxation par voie d estimation 40 Art. 80 Facilités 40 Chapitre 5 Procédure de décision et de recours Art. 81 Principes 40 Art. 82 Décisions de l AFC 41 Art. 83 Réclamation 41 Art. 84 Frais et indemnités 41 Art. 85 Révision, interprétation et rectification 42 Chapitre 6 Perception Art. 86 Paiement de l impôt 42 Art. 87 Intérêt moratoire 43 Art. 88 Remboursement 43 Art. 89 Poursuite 43 Art. 90 Facilités de paiement 44 Art. 91 Prescription du droit d exiger le paiement de l impôt 44 Art. 92 Remise de l impôt 44 Chapitre 7 Garantie de l impôt Art. 93 Sûretés 45 Art. 94 Autres mesures relatives aux sûretés 46 Art. 95 Radiation du registre du commerce 46 Titre 6: Dispositions pénales Art. 96 Soustraction de l impôt 47 Art. 97 Fixation de la peine et soustraction d impôt qualifiée 47 Art. 98 Violation d obligations de procédure 48 Art. 99 Recel 48 Art. 100 Infractions commises dans une entreprise 49 Art. 101 Concours d infractions 49 Art. 102 Dénonciation spontanée 49 Art. 103 Poursuite pénale 50 Art. 104 Garanties de procédure 50 Art. 105 Prescription de l action pénale 50 Art. 106 Recouvrement et prescription des frais et des amendes 51 IV

9 Titre 7: Dispositions finales Page Chapitre 1 Dispositions d exécution Art. 107 Conseil fédéral 51 Art. 108 Département fédéral des finances 52 Art. 109 Organe consultatif 52 Chapitre 2 Abrogation et modification du droit en vigueur Art. 110 Abrogation du droit en vigueur 52 Art. 111 Modification du droit en vigueur 53 Chapitre 3 Dispositions transitoires Art. 112 Application de l ancien droit 53 Art. 113 Application du nouveau droit 53 Art. 114 Options 54 Art. 115 Modification des taux de l impôt 54 Chapitre 4 Référendum et entrée en vigueur Art Ordonnance régissant la taxe sur la valeur ajoutée (OTVA) Titre 1: Dispositions générales Art. 1 Territoire de la Confédération 55 Art. 2 Mise en gage et conditions de vente particulières 55 Art. 3 Déclaration d engagement en cas d importation d un bien 55 Art. 4 Livraison sur le territoire suisse à partir d un dépôt sur le territoire suisse d un bien provenant de l étranger 56 Art. 5 Etablissements stables 56 Art. 6 Prestations de transport 57 Titre 2: Impôt grevant les opérations réalisées sur le territoire suisse Chapitre 1: Sujet de l impôt Section 1: Activité entrepreneuriale et limite du chiffre d affaires Art. 7 Etablissements stables d entreprises étrangères 57 Art. 8 Assujettissement 57 Art. 9 Acquisition, détention et aliénation de participations 57 V

10 Page Art. 10 Art. 11 Prestations de services en matière d informatique et de télécommunications 57 Début de l assujettissement et fin de la libération de l assujettissement 58 Section 2: Collectivités publiques Art. 12 Sujet de l impôt 59 Art. 13 Coopérations dans le domaine de la formation et de la recherche 59 Art. 14 Prestations entrepreneuriales d une collectivité publique 59 Section 3: Imposition de groupe Art. 15 Direction unique 60 Art. 16 Membres d un groupe 61 Art. 17 Constitution d un groupe 61 Art. 18 Autorisation de l imposition de groupe 61 Art. 19 Modification de la représentation du groupe 61 Art. 20 Modification de la composition du groupe 62 Art. 21 Exigences comptables et administratives 62 Art. 22 Responsabilité solidaire en cas d imposition de groupe 62 Section 4: Responsabilité en cas de cession de créances Art. 23 Étendue de la cession 62 Art. 24 Étendue de la responsabilité 63 Art. 25 Libération de la responsabilité 63 Chapitre 2: Objet de l impôt Section 1: Rapport de prestations Art. 26 Prestations fournies à des personnes proches 63 Art. 27 Taxes d élimination anticipées 63 Art. 28 Détachement transfrontalier de collaborateurs dans le cadre d un groupe 63 Art. 29 Subventions et autres contributions de droit public 64 Art. 30 Transmission de fonds ne faisant pas partie de la contre-prestation 64 Section 2: Pluralité de prestations Art. 31 Outillages spéciaux 64 Art. 32 Assemblages et combinaisons de prestations 65 Art. 33 Validité de la taxation à l importation pour l impôt grevant les opérations réalisées sur le territoire suisse 65 VI

11 Page Section 3: Prestations exclues du champ de l impôt Art. 34 Notion de traitement médical 65 Art. 35 Condition pour qu une personne soit reconnue comme dispensatrice de traitements médicaux 66 Art. 36 Prestations culturelles 67 Art. 37 Prévoyance professionnelle 67 Art. 38 Prestations au sein d une même collectivité publique 67 Art. 39 Option pour l imposition des prestations exclues du champ de l impôt 68 Section 4: Prestations exonérées de l impôt Art. 40 Exportation directe de biens mis à disposition à de fins d usage ou de jouissance 68 Art. 41 Exonération de l impôt pour le trafic aérien international 68 Art. 42 Exonération de l impôt pour le trafic ferroviaire international 68 Art. 43 Exonération de l impôt pour le trafic international par car 69 Art. 44 Opérations exonérées portant sur les monnaies d or et l or fin 69 Chapitre 3: Calcul de l impôt et taux de l impôt Section 1: Calcul de l impôt Art. 45 Contre-prestations en monnaie étrangère 70 Art. 46 Commissions sur les cartes de crédit et taxes sur les chèques 70 Art. 47 Prestations au personnel 70 Art. 48 Taxes cantonales destinées à des fonds pour l approvisionnement en eau, le traitement des eaux usées ou la gestion des déchets 71 Section 2: Taux de l impôt Art. 49 Médicaments 71 Art. 50 Journaux et revues sans caractère publicitaire 72 Art. 51 Livres et autres imprimés sans caractère publicitaire 72 Art. 52 Caractère publicitaire 72 Art. 53 Préparation et service chez le client 73 Art. 54 Installations particulières pour la consommation sur place 73 Art. 55 Denrées alimentaires destinées à être emportées ou livrées 74 Art. 56 Mesures appropriées d ordre organisationnel 74 Chapitre 4: Facturation et mention de l impôt Art Chapitre 5: Déduction de l impôt préalable Section 1: Généralités Art. 58 Déduction de l impôt préalable en cas de monnaie étrangère 74 VII

12 Page Art. 59 Preuve 75 Art. 60 Déduction de l impôt préalable pour les prestations fournies à l étranger 75 Art. 61 Déduction de l impôt préalable sur les monnaies d or et l or fin 75 Section 2: Déduction de l impôt préalable fictif Art. 62 Bien d occasion 75 Art. 63 Droit à la déduction de l impôt préalable fictif 75 Art. 64 Enregistrements 76 Section 3: Correction de la déduction de l impôt préalable Art. 65 Méthodes de calcul de la correction 76 Art. 66 Méthodes forfaitaires 76 Art. 67 Calculs propres 77 Art. 68 Choix de la méthode 77 Section 4: Prestation à soi-même Art. 69 Principes 77 Art. 70 Détermination de la valeur résiduelle 78 Art. 71 Rénovations importantes d immeubles 78 Section 5: Dégrèvement ultérieur de l impôt préalable Art. 72 Principes 78 Art. 73 Détermination de la valeur résiduelle 79 Art. 74 Rénovations importantes d immeubles 79 Section 6: Réduction de la déduction de l impôt préalable Art Chapitre 6: Détermination et naissance de la créance fiscale Section 1: Clôture des comptes Art Section 2: Méthode des taux de la dette fiscale nette Art. 77 Principes 80 Art. 78 Adhésion à la méthode des taux de la dette fiscale nette au début de l assujettissement 80 Art. 79 Passage de la méthode effective à la méthode des taux de la dette fiscale nette 81 Art. 80 Retrait de l autorisation 82 Art. 81 Passage de la méthode des taux de la dette fiscale nette à la méthode effective 82 VIII

13 Page Art. 82 Fin de l assujettissement 83 Art. 83 Reprise de patrimoines en procédure de déclaration 83 Art. 84 Décompte au moyen des taux de la dette fiscale nette 83 Art. 85 Autorisation d appliquer un seul taux de la dette fiscale nette 84 Art. 86 Autorisation d appliquer deux taux de la dette fiscale nette 84 Art. 87 Valeur des taux de la dette fiscale nette accordés 84 Art. 88 Imposition des différentes activités 85 Art. 89 Réglementation spéciale pour les branches mixtes 85 Art. 90 Procédures particulières 86 Art. 91 Décompte de l impôt sur les acquisitions 86 Art. 92 Prestation à soi-même 86 Art. 93 Corrections pour les biens immobiliers 86 Art. 94 Prestations fournies à des personnes proches et au personnel 87 Art. 95 Ventes de moyens d exploitation et de biens d investissement 88 Art. 96 Facturation à un taux d impôt trop élevé 88 Section 3: Méthode des taux forfaitaires Art. 97 Principes 88 Art. 98 Adhésion à la méthode des taux forfaitaires et changement de méthode de décompte 89 Art. 99 Taux forfaitaires 89 Art. 100 Applicabilité des règles de la méthode des taux de la dette fiscale nette 89 Section 4: Procédure de déclaration Art. 101 Part de patrimoine 89 Art. 102 Assujettissement de l acquéreur 90 Art. 103 Facture 90 Art. 104 Application facultative de la procédure de déclaration 90 Art. 105 Coefficient d affectation 90 Section 5: Modes de décompte et cession de la créance fiscale Art. 106 Changement du mode de décompte en cas de décompte selon la méthode effective 90 Art. 107 Changement du mode de décompte en cas de décompte selon la méthode des taux de la dette fiscale nette 91 Art. 108 Cession et mise en gage de la créance fiscale 91 Titre 3: Impôt sur les acquisitions Art. 109 Prestations n étant pas soumises à l impôt sur les acquisitions 91 IX

14 Page Art. 110 Fin de l usage ou de la jouissance et livraison du bien sur le territoire suisse 92 Art. 111 Support de données sans valeur marchande 92 Titre 4: Impôt sur les importations Chapitre 1: Pluralité de prestations et exonération de l impôt sur les importations Art. 112 Assemblages et de combinaisons de prestations 93 Art. 113 Exonération de l impôt sur les importations 93 Chapitre 2: Détermination et sûreté de la créance d impôt sur les importations Art. 114 Sûreté en cas de paiement par le système centralisé de décompte de l AFD 94 Art. 115 Montant de la sûreté en cas de créance conditionnelle et de facilités de paiement 94 Art. 116 Adaptation ultérieure des contre-prestations 94 Chapitre 3: Report du paiement de l impôt Art. 117 Report du paiement de l impôt sur les importations 95 Art. 118 Conditions d octroi de l autorisation 95 Art. 119 Disparition des conditions d octroi de l autorisation 95 Art. 120 Retrait de l autorisation 95 Art. 121 Non-perception de l impôt grevant les opérations réalisées sur le territoire suisse 96 Titre 5: Procédure applicable à l impôt grevant les opérations réalisées sur le territoire suisse et à l impôt sur les acquisitions Chapitre 1: Droits et obligations de l assujetti Section 1: Données et informations électroniques Art. 122 Principe 96 Art. 123 Disponibilité et reproduction 96 Art. 124 Cyberadministration 96 Art. 125 Dispositions d exécution 97 Section 2: Décompte Art. 126 Méthode de décompte effective 97 X

15 Page Art. 127 Décompte selon la méthode des taux de la dette fiscale nette ou selon la méthode des taux forfaitaires 98 Art. 128 Documents supplémentaires 99 Art. 129 Correction 100 Chapitre 2: Obligation des tiers de fournir des renseignements Art Chapitre 3: Droits et obligations des autorités Section 1: Traitement automatisé et conservation des données Art. 131 But du traitement des données et genre de données 101 Art. 132 Traitement des données et des informations 102 Art. 133 Organisation et exploitation 102 Art. 134 Sécurité des données 102 Art. 135 Conseil en matière de protection des données 103 Art. 136 Statistique 103 Art. 137 Exploitation des sites intranet et internet de l AFC 103 Art. 138 Durée de conservation, effacement et archivage des données 104 Art. 139 Communication des données par procédure d appel 104 Section 2: Contrôle Art Chapitre 4: Procédure de décision et de recours Art. 141 Procédure de recours 104 Art. 142 Frais de poursuite 104 Titre 6: Dégrèvement de la taxe sur la valeur ajoutée pour les bénéficiaires exemptés de la taxe sur la valeur ajoutée en vertu de la LEH Art. 143 Droit au dégrèvement de l impôt 105 Art. 144 Exonération de l impôt 106 Art. 145 Conditions de l exonération de l impôt 106 Art. 146 Remboursement de l impôt 107 Art. 147 Obligation de conserver les documents 107 Art. 148 Déduction de l impôt préalable 107 Art. 149 Perception ultérieure de l impôt et infractions 108 Art. 150 Imposition volontaire des prestations exclues du champ de l impôt 108 XI

16 Titre 7: Remboursement de la taxe sur la valeur ajoutée à des acquéreurs dont le domicile ou le siège social est à l étranger Page Art. 151 Ayants droit 108 Art. 152 Réciprocité 109 Art. 153 Etendue du remboursement de l impôt 109 Art. 154 Période de dépôt de la demande de remboursement 110 Art. 155 Procédure 110 Art. 156 Intérêt rémunératoire 110 Titre 8: Organe consultatif Art. 157 Position 110 Art. 158 Composition de la commission 110 Art. 159 Fonctionnement et secrétariat 111 Art. 160 Avis et recommandations 111 Art. 161 Compétence décisionnelle 111 Art. 162 Secret de fonction et information 111 Titre 9: Dispositions finales Chapitre 1: Abrogation et modification du droit en vigueur Art Chapitre 2: Dispositions transitoires Art. 164 Responsabilité subsidiaire en cas de cession 112 Art. 165 Dégrèvement ultérieur de l impôt préalable 112 Art. 166 Possibilités de choix 112 Chapitre 3: Entrée en vigueur Art Ordonnance du DFF concernant les données et informations électroniques (OelDI) Art. 1 Objet et but 115 Art. 2 Définitions 115 Art. 3 Force probante 116 Art. 4 Sécurité des données 117 XII

17 Page Art. 5 Possibilité de vérification 117 Art. 6 Reproduction 117 Art. 7 Accès aux données 118 Art. 8 Traçabilité des opérations commerciales 118 Art. 9 Intervention d un tiers 118 Art. 10 Conservation 119 Art. 11 Délai de conservation 120 Art. 12 Suivi de l évolution des technologies de l information 120 Art. 13 Abrogation du droit en vigueur 120 Art. 14 Dispositions transitoires 120 Art. 15 Entrée en vigueur 120 Ordonnance de l AFC sur les services de certification dans le domaine de l OelDI Art Art Art Ordonnance du DFF régissant l exonération fiscale de livraisons de biens sur le territoire suisse en vue de l exportation dans le trafic touristique Art. 1 Conditions pour l exonération fiscale 123 Art. 2 Preuve de l exportation 123 Art. 3 Abrogation du droit en vigueur 123 Art. 4 Entrée en vigueur 124 Ordonnance de l AFC sur la valeur des taux de la dette fiscale nette par branche et activité Art. 1 Taux de la dette fiscale nette par branche et activité 125 Art. 2 Entrée en vigueur 141 XIII

18 Page Ordonnance du DFF régissant la franchise d impôt à l importation de biens en petites quantités, d une valeur minime ou pour lesquels le montant de l impôt est insignifiant Art. 1 Exonération fiscale 143 Art. 2 Abrogation du droit en vigueur 143 Art. 3 Entrée en vigueur 143 Ordonnance du DFF sur les taux de l intérêt moratoire et de l intérêt rémunératoire Art. 1 Intérêt moratoire 145 Art. 2 Intérêt rémunératoire 146 Art. 3 Abrogation du droit en vigueur 146 Art. 4 Entrée en vigueur 146 Index alphabétique 147 Contacts 161 Bureaux TVA en Suisse 162 XIV

19 Aperçu des nouveautés relatives à la TVA et à son fonctionnement 1. Origine et cheminement du processus à la base de la nouvelle loi Au cours des dernières décennies, le système fiscal suisse est devenu de plus en plus complexe. C est aussi ce qui s est produit pour la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), introduite en 1995, avec ses taux d impôt différenciés et ses nombreuses exceptions. Par ailleurs, l application du régime TVA par l Administration fiscale des contributions (AFC) a souvent fait l objet de virulentes critiques. Le vendredi 12 juin 2009, le Parlement a adopté, par son vote final, la partie A de la révision de la LTVA. Il a conclu ses débats en un temps record, manifestant ainsi son avis sur l urgence de l entrée en vigueur d une nouvelle version de la loi. Celle-ci devrait sensiblement simplifier le mécanisme, renforcer la sécurité du droit, améliorer la transparence et prendre davantage en compte les nécessités des acteurs économiques. Les débats parlementaires sur la partie B, relative au domaine controversé du taux unique, prévoyant un taux uniforme de 6,1% et l abolition de la plupart des taux spéciaux actuels (2,4% et 3,6%), devraient reprendre dans le courant de l année Vue d ensemble sur les nouveautés de la TVA Le Conseil fédéral a fait de la simplification du système et du maintien des recettes fiscales l objectif prioritaire de la réforme. Le prélèvement indirect de l impôt doit en outre sauvegarder le principe que la TVA ne soit pas une charge fiscale définitive pour les entreprises. Il en résulte que le régime juridique et son application pratique doivent permettre aux contribuables (dénommés assujettis dans le texte de loi) de répercuter la TVA sur leurs clients. Mais tout cela n est possible que si la charge fiscale prévisible ne réserve pas de surprises inattendues. En sus des allégements pour les entreprises, la nouvelle LTVA est censée consolider la place économique suisse et favoriser la croissance. Le but est également de réduire sensiblement la charge administrative que doivent supporter les contribuables lors de la préparation des décomptes; définir clairement les aspects juridiques des principales problématiques TVA; simplifier et faciliter les relations avec l administration; essayer d éliminer les distorsions liées au système qui affectent les consommateurs et l économie dans son ensemble. La nouvelle LTVA diverge de l ancienne sur un certain nombre de points essentiels. Ainsi, la notion d assujettissement est entièrement nouvelle. En matière de déduction de l impôt préalable, les contraintes formelles ont sensiblement diminué. La sécurité du droit a été renforcée grâce au caractère définitif des contrôles fiscaux et au droit d obtenir de l AFC des renseignements qui lient l autorité. Le fait XV

20 que l assujetti puisse lui-même requérir un contrôle peut être interprété comme un signe démontrant que l AFC prend en compte les besoins des usagers. Voici un aperçu des nouvelles possibilités et autres allégements introduits par la nouvelle loi: l assujettissement commence avec le début de l activité entrepreneuriale et n est plus lié aux options pour les start-up; les dispositions concernant le lieu d imposition de la prestation de services ont été adaptées au droit de l Union européenne; la réduction de la déduction de l impôt préalable ne s applique désormais plus aux dons, dividendes et activités ne valant pas contre-prestation mais uniquement aux opérations exclues du champ de l impôt et à l encaissement de subventions; les sociétés holding disposent de possibilités accrues concernant la déduction de l impôt préalable; dans le domaine des participations, il est possible de prétendre à la déduction de l impôt préalable dans le cadre de l activité entrepreneuriale; il n y a plus d imposition au titre de prestation à soi-même sur les travaux de construction; l activité entrepreneuriale donne en principe droit à la déduction de l impôt préalable. Ce droit n est plus lié à des conditions formelles mais seulement à la preuve du paiement de l impôt; les conclusions des contrôles effectués par l AFC ont désormais un caractère définitif et les entreprises ont la possibilité de requérir un contrôle de la part de l AFC, ce qui permet une plus grande sécurité juridique; XVI

21 3. Fonctionnement et champ d application La TVA suisse est conçue comme un impôt multiphases avec déduction de l impôt préalable. Le schéma ci-après illustre son fonctionnement: Fournisseur Valeur de la marchandise CHF Impôt brut CHF 7.60 Impôt préalable CHF 0.00 TVA CHF 7.60 Fabricant Valeur de la marchandise CHF Impôt brut CHF Impôt préalable CHF 7.60 TVA CHF Grossiste Valeur de la marchandise CHF Impôt brut CHF Impôt préalable CHF TVA CHF 7.60 Détaillant Valeur de la marchandise CHF Impôt brut CHF Impôt préalable CHF TVA CHF L impôt est perçu en principe à chaque stade du processus de production et de distribution. Le schéma montre que chacune des opérations imposables du contribuable est imposée à chaque stade du processus économique. Le chiffre d affaires net hors TVA représente la base imposable pour la TVA (impôt sur le chiffre d affaires net). L impôt préalable sera quant à lui porté en diminution de l impôt dû. La créance fiscale est notamment déterminée par la différence entre la dette d impôt liée au chiffre d affaires (grevant les opérations réalisées sur le territoire suisse), l impôt sur les acquisitions de prestations de services ainsi que celui sur les importations et l avoir d impôt préalable relatif à la période de décompte. La TVA est perçue sur les prestations fournies sur territoire suisse. Celui-ci comprend les dépôts francs sous douane et les ports francs (depuis le 1 er mai 2009) ainsi que certains territoires étrangers rattachés à la Suisse aux fins de la TVA en vertu d un accord entre Etats, à savoir: la principauté de Liechtenstein, la commune allemande de Büsingen am Hochrhein et l enclave suisse de Campione d Italia. Un régime privilégié s applique aux vallées grisonnes de Samnaun et de Sampuoir. En effet, la TVA ne frappe que les prestations de services (art. 4 LTVA). XVII

22 4. Objet de l impôt Selon le principe de l impôt général sur la consommation, l intégralité du chiffre d affaires réalisé par le contribuable est en principe soumis à l impôt. La TVA se présente sous trois formes précises: impôt sur les opérations réalisées le territoire suisse, impôt sur les acquisitions et impôt sur les importations. Objet de l impôt Impôt sur les opérations réalisées sur le territoire suisse Art. 18 ss LTVA Impôt sur les acquisitions Art. 45 ss LTVA Impôt sur les importations Art. 50 ss LTVA Le législateur a prévu trois catégories d impôts: un impôt sur les prestations que les assujettis fournissent à titre onéreux sur le territoire suisse (art. 1 al. 2 lit. a LTVA); un impôt sur l acquisition de prestations de services, par un destinataire se trouvant sur le territoire suisse, de prestations fournies par une entreprise ayant son siège à l étranger (art. 1 al. 2 lit. b LTVA); un impôt sur l importation de biens (art. 1 al. 2 lit. c LTVA). L impôt sur les opérations réalisées sur le territoire suisse n est perçu que s il existe un «rapport de prestation», ce qui suppose une corrélation économique directe entre la prestation et la contre-prestation qui s y rapporte. Cela implique, en outre, que la prestation soit fournie à titre onéreux. En revanche, l impôt sur les importations ne dépend pas du caractère onéreux de la contre-prestation. Le simple passage du bien au-delà de la frontière déclenche l imposition, même si l opération intervient à titre gratuit. Certaines circonstances de fait entrent en principe dans le champ d application de la TVA mais ne donnent pas lieu, pour des raisons techniques de calcul ou de politique sociale ou culturelle, à l imposition. Comme il s agit d opérations exclues du champ de l impôt qui, sous réserve du cas d option (art. 22 LTVA), ne donnent pas droit à la déduction de l impôt préalable, on parle à ce sujet d exonération impropre. L article 21 LTVA précise la liste exhaustive de toutes ces nombreuses exceptions. A l article 22 de la loi, le législateur a prévu toute une série d options permettant au contribuable de soumettre volontairement à l impôt des prestations qui seraient normalement exclues du champ de l impôt (option). L option peut être exercée pour tous les types d opérations et de prestations à l exclusion de celles relevant du domaine financier ou des assurances. Toutefois, dans le secteur immobilier, l option XVIII

23 n est possible que si l immeuble est affecté à un usage commercial. L imposition des loyers d habitation et des ventes «privées» d immeubles est toujours exclue dans le régime de la nouvelle loi (option impossible). L option a naturellement pour but de permettre au contribuable de bénéficier de la déduction de l impôt préalable et de transférer sur ses clients l impôt grevant ses propres prestations. Hormis les exclusions mentionnées ci-dessus, il existe par ailleurs certains cas d exonération. Ceux-ci ont leur fondement dans le principe de la neutralité concurrentielle. L article 23 LTVA contient la liste de ces exonérations (exonération des exportations). 5. Assujettissement à l impôt Selon l article 10 al. 1 LTVA, est assujetti à l impôt quiconque exploite une entreprise, même sans but lucratif et quels que soient sa forme juridique et le but poursuivi. Exploite une entreprise quiconque exerce, sous son propre nom et à titre indépendant, une activité professionnelle ou commerciale en vue de réaliser des recettes. La notion d entreprise n implique pas nécessairement la réalisation de gains ou recettes. Dès lors, la préparation et la cessation de l activité économique font partie du cycle existentiel de l entreprise. Est libéré de l assujettissement visé à l article 10 al. 1 LTVA quiconque réalise en un an, sur le territoire suisse, un chiffre d affaires inférieur à CHF provenant de ses prestations imposables (art. 10 al. 1 lit. a LTVA). Néanmoins, la personne concernée a le droit de renoncer à être libérée de l assujettissement (art. 11 LTVA). Grâce à la nouvelle conception générale de l assujettissement subjectif, il a été possible d en définir la durée, du début à la fin, de manière plus simple et plus compréhensible. L assujettissement commence avec le début de l activité entrepreneuriale (art. 14 al. 1 LTVA) et prend fin avec la cessation de celle-ci (art. 14 al. 1 lit. a LTVA) et, en cas de liquidation, avec la clôture de la procédure de liquidation (art. 14 al. 1 lit. b LTVA). Les collectivités publiques (art. 12 al. 1 LTVA) sont également soumises à l impôt pour leurs activités «d entreprise». L article 12 al. 3 LTVA précise les conditions leur permettant d être libérées de l assujettissement. L article 13 LTVA règle l imposition du groupe, en tant qu entité économique. Les entités juridiques, qui sont réunies sous une direction unique, peuvent demander à être traitées comme un seul sujet fiscal (groupe d imposition). Il n est désormais plus nécessaire de réunir toutes les sociétés du même groupe en une seule et même unité. Le critère d appartenance au groupe est plus souple. La question de l impôt sur les acquisitions fait maintenant l objet d un article spécifique. Cela permet une meilleure vue d ensemble et facilite l application de la loi. L article 45 LTVA reprend pour l essentiel la réglementation précédemment XIX

www.pwc.ch/tva La TVA suisse La loi en vigueur au 1.1.2015

www.pwc.ch/tva La TVA suisse La loi en vigueur au 1.1.2015 www.pwc.ch/tva La TVA suisse La loi en vigueur au 1.1.2015 Avant-propos Chers clients, Chers lecteurs, Cette année, la taxe sur la valeur ajoutée fête ses vingt ans d existence en Suisse. Durant ces vingt

Plus en détail

Impôt sur les acquisitions

Impôt sur les acquisitions Janvier 2010 www.estv.admin.ch Info TVA 14 Impôt sur les acquisitions Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des contributions AFC Remarques préliminaires Dans cette publication,

Plus en détail

Séminaire du 30 novembre 2010 BIENVENUE à TOUS

Séminaire du 30 novembre 2010 BIENVENUE à TOUS SEMINAIRE FIDag Séminaire du 30 novembre 2010 BIENVENUE à TOUS 1 SEMINAIRE FIDAG SUR LA TVA 2 HISTORIQUE 1995 2001 2010 2011 OTVA remplacement IChA par TVA LTVA Introduction de la Loi + OLTVA nltva Introduction

Plus en détail

LA TVA, TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE

LA TVA, TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE LA TVA, TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE Qu'est-ce que la taxe sur la valeur ajoutée (TVA)? La Confédération perçoit, à chaque stade du processus de production et de distribution, un impôt général sur la consommation

Plus en détail

Service de la promotion économique Genève : Petit déjeuner du 28 mai 2010

Service de la promotion économique Genève : Petit déjeuner du 28 mai 2010 INDIRECT TAX SERVICES TVA: focus sur quelques évolutions concernant les PME et les start-up Service de la promotion économique Genève : Petit déjeuner du 28 mai 2010 Patrick Conrady Associé Thèmes choisis

Plus en détail

Association suisse des experts fiscaux diplômés Conférence du 25 novembre 2010 relative à la LTVA du 12 juin 2009

Association suisse des experts fiscaux diplômés Conférence du 25 novembre 2010 relative à la LTVA du 12 juin 2009 Association suisse des experts fiscaux diplômés Conférence du 25 novembre 2010 relative à la LTVA du 12 juin 2009 Administration fédérale des contributions AFC Jean-Luc Boschung 1 Sommaire Principaux changements

Plus en détail

Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié

Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié (Ordonnance du DFF sur les prêts hypothécaires) du 10 décembre 2001 Le Département fédéral des finances, vu l art. 116, al. 1, de l ordonnance

Plus en détail

Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur

Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur 632.14 du 12 octobre 2011 (Etat le 1 er janvier 2012) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 15, al. 1, de la loi du 9 octobre 1986 sur le tarif des douanes

Plus en détail

UE 4 Droit fiscal Le programme

UE 4 Droit fiscal Le programme UE 4 Droit fiscal Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. Introduction générale au

Plus en détail

Administration fédérale des contributions AFC

Administration fédérale des contributions AFC Janvier 2010 www.estv.admin.ch Info TVA concernant la pratique 07 Option pour l imposition des prestations exclues du champ de l impôt en relation avec des immeubles Département fédéral des finances DFF

Plus en détail

L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 15 septembre 1999 1, arrête:

L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 15 septembre 1999 1, arrête: (Bail à loyer et à ferme) Projet Modification du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 15 septembre 1999 1, arrête: Le code des obligations 2 est modifié

Plus en détail

Comptabilité, TVA. Nouvelle réglementation et gestion du risque. www.vat-solutions.com

Comptabilité, TVA. Nouvelle réglementation et gestion du risque. www.vat-solutions.com Comptabilité, TVA Nouvelle réglementation et gestion du risque www.vat-solutions.com Gestion du risque en matière de TVA Le risque est l effet de l incertitude sur les objectifs* Les risques en matière

Plus en détail

Code des obligations. (Bail à loyer) Modification du 13 décembre 2002. Délai référendaire: 3 avril 2003

Code des obligations. (Bail à loyer) Modification du 13 décembre 2002. Délai référendaire: 3 avril 2003 Délai référendaire: 3 avril 2003 Code des obligations (Bail à loyer) Modification du 13 décembre 2002 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 15 septembre 1999

Plus en détail

L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 15 avril 2015 1 arrête:

L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 15 avril 2015 1 arrête: (Droit du registre du commerce) Projet Modification du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 15 avril 2015 1 arrête: I 1. Le titre trentième du code des obligations

Plus en détail

Le régime fiscal des Offices de Tourisme sous forme associative

Le régime fiscal des Offices de Tourisme sous forme associative Le régime fiscal des Offices de Tourisme sous forme associative Afin de déterminer le régime fiscal d un Office de Tourisme constitué sous forme associative, il est nécessaire de distinguer les différentes

Plus en détail

LE REGIME FISCAL DU CNRS EN MATIERE DE TVA

LE REGIME FISCAL DU CNRS EN MATIERE DE TVA Secrétariat Général Direction des finances LE REGIME FISCAL DU CNRS EN MATIERE DE TVA L ASSUJETTISSEMENT DES RECETTES A LA TVA Depuis le 1 er janvier 2005, le CNRS est considéré par la Direction de la

Plus en détail

LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2008

LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2008 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2008 Micro -entreprises L option pour l année 2009 pour le versement forfaitaire libératoire des cotisations et contributions sociales des travailleurs indépendants relevant

Plus en détail

Ordonnance concernant l octroi d allégements fiscaux en application de la politique régionale

Ordonnance concernant l octroi d allégements fiscaux en application de la politique régionale Ordonnance concernant l octroi d allégements fiscaux en application de la politique régionale du Le Conseil fédéral suisse, Vu l art., al., de la loi fédérale du 6 octobre 006 sur la politique régionale,

Plus en détail

Petit déjeuner des PME et start-ups. Bases de l assujettissement et déduction de l impôt préalable. Katharina Blattner 27 novembre 2015

Petit déjeuner des PME et start-ups. Bases de l assujettissement et déduction de l impôt préalable. Katharina Blattner 27 novembre 2015 Petit déjeuner des PME et start-ups Bases de l assujettissement et déduction de l impôt préalable Katharina Blattner 27 novembre 2015 Sommaire SUJET 3 types d assujettissement pour sociétés suisses 3 Assujettissement

Plus en détail

Information TVA. Quelques points particuliers pour les collectivités publiques. Montreux 15 février 2013. TVA Conseils, Fribourg et Genève 1

Information TVA. Quelques points particuliers pour les collectivités publiques. Montreux 15 février 2013. TVA Conseils, Fribourg et Genève 1 Information TVA Quelques points particuliers pour les collectivités publiques Montreux 15 février 2013 TVA Conseils, Fribourg et Genève 1 TVA Thèmes présentés Nouvelle Loi sur la TVA au 1.1.2010 Ce qui

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION SUR LA TVA

LETTRE D INFORMATION SUR LA TVA NUMÉRO 1, OCTOBRE 2010 WWW.BDO.CH LETTRE D INFORMATION SUR LA TVA Éditorial Aperçu des taux légaux de l impôt Les taux de la TVA seront relevés au 1er janvier 2011. Le tableau ci-dessous indique l évolution

Plus en détail

Code des taxes assimilées aux impôts sur les revenus 23 novembre 1965

Code des taxes assimilées aux impôts sur les revenus 23 novembre 1965 SOMMAIRE I. LÉGISLATION SPECIALE Loi modifiant le régime des sociétés en matière d impôts sur les revenus et instituant un système de décision anticipée en matière fiscale 24 décembre 2002 Arrêté royal

Plus en détail

occupent en Suisse des travailleurs à domicile.

occupent en Suisse des travailleurs à domicile. Loi fédérale sur le travail à domicile (Loi sur le travail à domicile, LTrD) 1 822.31 du 20 mars 1981 (Etat le 1 er janvier 2009) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 34 ter et

Plus en détail

Aide-mémoire. Le présent aide-mémoire vous donne un aperçu de l application des dispositions relatives à la taxe spéciale.

Aide-mémoire. Le présent aide-mémoire vous donne un aperçu de l application des dispositions relatives à la taxe spéciale. Janvier 2015 Aide-mémoire relatif à l obligation de s acquitter de la taxe spéciale pour les requérants d asile, les personnes admises à titre provisoire et les personnes à protéger Le présent aide-mémoire

Plus en détail

LA CRÉATION DE L ENTREPRISE COMMERCIALE. Les aspects fiscaux propres à la création de l entreprise individuelle

LA CRÉATION DE L ENTREPRISE COMMERCIALE. Les aspects fiscaux propres à la création de l entreprise individuelle CHAPITRE 1 LA CRÉATION DE L ENTREPRISE COMMERCIALE 022- Lorsqu il décide de créer une entreprise, un entrepreneur a le choix d adopter la forme juridique la mieux adaptée à sa situation. Soit il crée une

Plus en détail

Les plus values à la cessation d activité

Les plus values à la cessation d activité Les plus values à la cessation d activité Les quatre régimes d exonération des plus values Plus-values professionnelles - cas général Depuis le 1er janvier 2006, le bénéfice de l exonération est réservé

Plus en détail

Loi fédérale sur le changement du système d imposition de la propriété du logement

Loi fédérale sur le changement du système d imposition de la propriété du logement B Loi fédérale sur le changement du système d imposition de la propriété du logement Projet du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 28 février 2001 1, arrête:

Plus en détail

Conférence suisse des impôts Cl 16

Conférence suisse des impôts Cl 16 Conférence suisse des impôts Cl 16 L Ordonnance du Conseil fédéral du 9 mars 2001 sur l application de la loi fédérale sur l harmonisation des impôts directs dans les rapports intercantonaux Circulaire

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L AGAPLR

REGLEMENT INTERIEUR DE L AGAPLR REGLEMENT INTERIEUR DE L AGAPLR Mise à jour du 01 août 2012 Page 1 sur 6 Préambule Le présent règlement intérieur est établi par le Conseil d Administration conformément aux termes de l article 33 des

Plus en détail

Le nouveau droit comptable

Le nouveau droit comptable Le nouveau droit comptable Présentation structurée et explication des principales nouveautés pour le 1er janvier 2015 Lausanne, le 1er décembre 2014 Agenda Introduction Comptabilité et présentation des

Plus en détail

943.1. Loi fédérale sur le commerce itinérant. du 23 mars 2001 (Etat le 1 er janvier 2007)

943.1. Loi fédérale sur le commerce itinérant. du 23 mars 2001 (Etat le 1 er janvier 2007) Loi fédérale sur le commerce itinérant 943.1 du 23 mars 2001 (Etat le 1 er janvier 2007) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 95 et 97 de la Constitution 1, vu le ch. II, al. 2,

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION SUR LA TVA

LETTRE D INFORMATION SUR LA TVA NUMÉRO 2, OCTOBRE 2010 WWW.BDO.CH LETTRE D INFORMATION SUR LA TVA PLUS DE VALEUR POUR LES ORGANISATIONS À BUT LUCRATIF? Assujettissement à l impôt Même sous la nouvelle LTVA, la limite de chiffre d affaires

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance directe autre que l assurance sur la vie

Ordonnance sur l assurance directe autre que l assurance sur la vie Ordonnance sur l assurance directe autre que l assurance sur la vie (Ordonnance sur l assurance dommages, OAD) Modification du 26 novembre 2003 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 8 septembre

Plus en détail

Loi sur les finances de la Confédération

Loi sur les finances de la Confédération Loi sur les finances de la Confédération (Loi sur les finances, LFC) (Optimisation du modèle comptable de la Confédération) Projet Modification du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le

Plus en détail

COM (2015) 289 final

COM (2015) 289 final COM (2015) 289 final ASSEMBLÉE NATIONALE QUATORZIEME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 22 juin 2015 Enregistré à la Présidence du Sénat le

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ASSOCIATION VACO Marché professionnel

CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ASSOCIATION VACO Marché professionnel CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ASSOCIATION VACO Marché professionnel Article 1 Définitions / généralités a) Dans les conditions générales de l association VACO, on entendra par : - fournisseur de VACO : toute

Plus en détail

NOTE DE SERVICE ------000------

NOTE DE SERVICE ------000------ MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES -------- DIRECTION GENERALE DES IMPOTS -------- Le Directeur général -------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail ---------- Abidjan, le 05 janvier

Plus en détail

Investir au Maroc: Contrôle des changes et environnement fiscal

Investir au Maroc: Contrôle des changes et environnement fiscal Abdelwaret KABBAJ Expert-comptable diplômé en France Fondateur du cabinet Kabbaj Erradi advisory firm: Conseil en fiscalité des entreprises et des individus Formations fiscales Marocaines et internationales

Plus en détail

EXPOSE DE LA PROBLEMATIQUE

EXPOSE DE LA PROBLEMATIQUE Administration générale de la Fiscalité Expertise Opérationnelle et Support Service TVA Taxe sur la valeur ajoutée Décision TVA n E.T.127.884 d.d. 05.10.2015 Agences de voyages Assurances Assujettissement

Plus en détail

Ordonnance relative à la constitution de réserves de crise bénéficiant d allégements fiscaux

Ordonnance relative à la constitution de réserves de crise bénéficiant d allégements fiscaux Ordonnance relative à la constitution de réserves de crise bénéficiant d allégements fiscaux (OCRC) 823.331 du 9 août 1988 (Etat le 1 er janvier 2009) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 22 de la loi

Plus en détail

Ordonnance sur la diffusion de la formation suisse à l étranger

Ordonnance sur la diffusion de la formation suisse à l étranger Ordonnance sur la diffusion de la formation suisse à l étranger (Ordonnance sur les écoles suisses à l étranger, OESE) 418.01 du 28 novembre 2014 (Etat le 1 er janvier 2015) Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

Ordonnance relative à la constitution de réserves de crise bénéficiant d allégements fiscaux

Ordonnance relative à la constitution de réserves de crise bénéficiant d allégements fiscaux Ordonnance relative à la constitution de réserves de crise bénéficiant d allégements fiscaux (OCRC) 823.331 du 9 août 1988 (Etat le 20 juillet 2004) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 22 de la loi fédérale

Plus en détail

Corrigé de l'épreuve de fiscalité du certificat de révision comptable Session principale - Juin 1998

Corrigé de l'épreuve de fiscalité du certificat de révision comptable Session principale - Juin 1998 Corrigé de l'épreuve de fiscalité du certificat de révision comptable Session principale - Juin 1998 Question 1 : Il s agit de la réalisation simultanée de deux projets, l un de renouvellement et l autre

Plus en détail

64 Présentation du régime

64 Présentation du régime OPÉRATIONS IMMOBILIÈRES 64 Présentation du régime Les règles applicables en matière de TVA immobilière Règles applicables depuis le 11 mars 2010... 6000 Champ immobilière... 6001 Règles de territorialité...

Plus en détail

TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC

TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC I DETERMINATION DE LA RESIDENCE Au plan fiscal, les conséquences résultant pour un résident et ressortissant français de son installation au Maroc dépendent

Plus en détail

L A C O M M I S S I O N C O N C O R D A T A I R E C O N C E R N A N T L E S E N T R E P R I S E S D E S E C U R I T E ( C E S )

L A C O M M I S S I O N C O N C O R D A T A I R E C O N C E R N A N T L E S E N T R E P R I S E S D E S E C U R I T E ( C E S ) L A C O M M I S S I O N C O N C O R D A T A I R E C O N C E R N A N T L E S E N T R E P R I S E S D E S E C U R I T E ( C E S ) Concordat du 18 octobre 1996 sur les entreprises de sécurité 1 ) I. Généralités

Plus en détail

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS Lois sur les investissements étrangers 13 LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS La Loi sur Investissement Canada (LIC) est la seule loi fédérale sur les investissements étrangers d application générale.

Plus en détail

Logiciels. Edition 2010. Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) Publ. 52.21. Valable dès le 1 er janvier 2010. www.ezv.admin.ch

Logiciels. Edition 2010. Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) Publ. 52.21. Valable dès le 1 er janvier 2010. www.ezv.admin.ch www.ezv.admin.ch Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) Publ. 52.21 Logiciels Edition 2010 Valable dès le 1 er janvier 2010 Editeur: Administration fédérale des douanes (AFD) Direction générale des douanes Section

Plus en détail

Analyse du Comité CSI sur le nouveau droit comptable

Analyse du Comité CSI sur le nouveau droit comptable Comité / Vorstand Union des autorités fiscales suisses Vereinigung der schweiz. Steuerbehörden Associazione delle autorità fiscali svizzere Analyse du Comité CSI sur le nouveau droit comptable Décision

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance des véhicules

Ordonnance sur l assurance des véhicules Ordonnance sur l assurance des véhicules (OAV) Modification du 9 décembre 2002 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 20 novembre 1959 sur l assurance des véhicules 1 est modifiée comme suit:

Plus en détail

Explications concernant les types de crédits

Explications concernant les types de crédits Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des finances AFF Explications concernant les types de crédits Types de crédits et plafonds de dépenses L Assemblée fédérale dispose de différents

Plus en détail

Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH)

Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) (Règlement interne SCH) du xx décembre 2014 L administration de la SCH, vu l art. 10 de la loi fédérale du 20 juin 2003 sur l encouragement

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SFAX ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE. Corrigé. Deuxième session. Enseignants responsables :

UNIVERSITÉ DE SFAX ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE. Corrigé. Deuxième session. Enseignants responsables : UNIVERSITÉ DE SFAX ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE Matière : Fiscalité II Corrigé Auditoire : 3 ème année Sciences Comptables Année universitaire 1999/2000 Deuxième session Enseignants responsables : Madame

Plus en détail

Le Grand Conseil du canton de Fribourg

Le Grand Conseil du canton de Fribourg 6. Loi du 0 mai 96 sur les impôts communaux Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu le message du Conseil d Etat, du 9 novembre 96 ; Sur la proposition de cette autorité, Décrète : CHAPITRE PREMIER Dispositions

Plus en détail

LES MESURES D INCITATIONS A L INVESTISSEMENT PRIVE EN REPUBLIQUE DU CAMEROUN

LES MESURES D INCITATIONS A L INVESTISSEMENT PRIVE EN REPUBLIQUE DU CAMEROUN LES MESURES D INCITATIONS A L INVESTISSEMENT PRIVE EN REPUBLIQUE DU CAMEROUN EXTRAIT DE LA LOI N 2013/004 DU 11 AVRIL 2013 TITRE II CHAPITRE I DES INCITATIONS FISCALES ET DOUANIERES ARTICLE 5. Les incitations

Plus en détail

Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier

Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier (Règlement interne de la SCH) du 26 février 2015 Approuvé par le Conseil fédéral le 18 février 2015 L administration de la Société suisse de crédit

Plus en détail

CHAPITRE 9 NOTIONS FONDAMENTALES DE FISCALITE

CHAPITRE 9 NOTIONS FONDAMENTALES DE FISCALITE CHAPITRE 9 NOTIONS FONDAMENTALES DE FISCALITE Les résultats de toute activité industrielle et commerciale sont soumis à imposition. Ces impôts servent notamment à financer les charges de l Etat et des

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DE LA PROTECTION SOCIALE Décret n o 2004-486 du 28 mai 2004 relatif aux règles prudentielles applicables aux mutuelles et unions pratiquant

Plus en détail

Proposition de DÉCISION D EXÉCUTION DU CONSEIL

Proposition de DÉCISION D EXÉCUTION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 12.10.2015 COM(2015) 494 final 2015/0238 (NLE) Proposition de DÉCISION D EXÉCUTION DU CONSEIL autorisant le Royaume-Uni à appliquer une mesure particulière dérogatoire

Plus en détail

Les Matinées du patrimoine. Le transfert de patrimoine commercial Aspects fiscaux. Prof. Yves Noël

Les Matinées du patrimoine. Le transfert de patrimoine commercial Aspects fiscaux. Prof. Yves Noël Les Matinées du patrimoine CENTRE DE DROIT NOTARIAL Le transfert de patrimoine commercial Aspects fiscaux par Prof. Yves Noël Avocat, Professeur à l Université de Lausanne 1 Plan CENTRE DE DROIT NOTARIAL

Plus en détail

L'Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du... 1, arrête:

L'Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du... 1, arrête: Code des obligations (Bail à loyer) Modification du... L'Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du..., arrête: I. Le titre huitième (Du bail à loyer) du code des

Plus en détail

Etendue de l assujettissement aux droits. de lois ou par des ordonnances du Conseil fédéral édictées en vertu de la présente loi.

Etendue de l assujettissement aux droits. de lois ou par des ordonnances du Conseil fédéral édictées en vertu de la présente loi. Loi sur le tarif des douanes (LTaD) 632.10 du 9 octobre 1986 (Etat le 1 er janvier 2013) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 28 et 29 de la constitution 1, vu le message du Conseil

Plus en détail

Actualité fiscale / Novembre 2011

Actualité fiscale / Novembre 2011 Actualité fiscale / Novembre 2011 L année 2011 comporte un flot législatif important, ceci par quatre lois de finances rectificatives mais également le projet de loi de finance pour 2012 à venir. 1 e Loi

Plus en détail

PARTIE 1 L IMPOSITION DU RÉSULTAT DANS LE CADRE DES ENTREPRISES INDIVIDUELLES. Titre 1. Les bénéfices industriels et commerciaux (BIC)...

PARTIE 1 L IMPOSITION DU RÉSULTAT DANS LE CADRE DES ENTREPRISES INDIVIDUELLES. Titre 1. Les bénéfices industriels et commerciaux (BIC)... TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 I. L impôt... 1 II. Les classifications usuelles des impôts et des taxes... 3 III. Le rendement des différents impôts et taxes... 5 IV. Les sources du droit fiscal...

Plus en détail

Éléments juridiques sur la carte d achat

Éléments juridiques sur la carte d achat Annexe 2 Éléments juridiques sur la carte d achat Définition et champ d application. La carte d achat est une [art. 1.] modalité d exécution des marchés publics. C est donc à la fois une modalité de commande

Plus en détail

REGLEMENT DE LA VILLE DE FRIBOURG CONCERNANT L IMPOT COMMUNAL SUR LES CHIENS (du 18 janvier 1993) *

REGLEMENT DE LA VILLE DE FRIBOURG CONCERNANT L IMPOT COMMUNAL SUR LES CHIENS (du 18 janvier 1993) * REGLEMENT DE LA VILLE DE FRIBOURG CONCERNANT L IMPOT COMMUNAL SUR LES CHIENS (du 18 janvier 1993) * Le Conseil général de la Ville de Fribourg Vu 1 la loi du 25 septembre 1980 sur les communes (LCo, RSF

Plus en détail

Arrangement de La Haye concernant le dépôt international des dessins ou modèles industriels revisé à Londres le 2 juin 1934 1

Arrangement de La Haye concernant le dépôt international des dessins ou modèles industriels revisé à Londres le 2 juin 1934 1 Texte original Arrangement de La Haye concernant le dépôt international des dessins ou modèles industriels revisé à Londres le 2 juin 1934 1 0.232.121.1 Conclu à Londres le 2 juin 1934 Approuvé par l Assemblée

Plus en détail

CORRIGE EXAMEN DU 9 DECEMBRE 2014

CORRIGE EXAMEN DU 9 DECEMBRE 2014 CORRIGE EXAMEN DU 9 DECEMBRE 2014 Sujet 1-6 points 1.1. Définir le coefficient de déduction et ses trois composantes - 1 point Le coefficient de déduction permet de déterminer pour chaque bien ou service

Plus en détail

Fiche n o 1. Souscrire au capital d une petite et moyenne entreprise

Fiche n o 1. Souscrire au capital d une petite et moyenne entreprise Fiche n o 1. Souscrire au capital d une petite et moyenne entreprise 1 Une réduction d impôt sur le revenu est applicable en cas de souscription, avant le 31 décembre 2012, au capital d une petite et moyenne

Plus en détail

LES ACTES DE MEDECINE ET DE CHIRURGIE ESTHETIQUE SOUMIS A LA TVA

LES ACTES DE MEDECINE ET DE CHIRURGIE ESTHETIQUE SOUMIS A LA TVA 1 LES ACTES DE MEDECINE ET DE CHIRURGIE ESTHETIQUE SOUMIS A LA TVA Depuis le 1 er octobre 2012, les actes de médecine et de chirurgie esthétique non remboursés par la sécurité sociale sont soumis à la

Plus en détail

11.043 é L'imposition d'après la dépense. Loi

11.043 é L'imposition d'après la dépense. Loi Session de printemps 01 e-parl 06.03.01 1:9-1 - 11.043 é L'imposition d'après la dépense. Loi Projet du du 9 juin 011 Décision du du 6 mars 01 Adhésion au projet, sauf observation Loi fédérale sur l imposition

Plus en détail

Ordonnance d application de la loi fédérale sur l impôt anticipé et de l ordonnance fédérale relative à l imputation forfaitaire d impôt

Ordonnance d application de la loi fédérale sur l impôt anticipé et de l ordonnance fédérale relative à l imputation forfaitaire d impôt - - 6.00 Ordonnance d application de la loi fédérale sur l impôt anticipé et de l ordonnance fédérale relative à l imputation forfaitaire d impôt du 6 novembre 00 Le Conseil d Etat du Canton du Valais

Plus en détail

14.040 n Loi sur l'assurance suisse contre les risques à l'exportation (LASRE). Modification

14.040 n Loi sur l'assurance suisse contre les risques à l'exportation (LASRE). Modification Session d'automne 04 e-parl 8.09.04 4:4 - - 4.040 n Loi sur l'assurance suisse contre les risques à l'exportation (LASRE). Modification Projet du Décision du du mai 04 du 8 septembre 04 Adhésion au projet

Plus en détail

Ordonnance du DFF concernant le traitement des demandes en remise de l impôt fédéral direct

Ordonnance du DFF concernant le traitement des demandes en remise de l impôt fédéral direct Ordonnance du DFF concernant le traitement des demandes en remise de l impôt fédéral direct (Ordonnance sur les demandes en remise d impôt) du 12 juin 2015 Le Département fédéral des finances (DFF), vu

Plus en détail

DOM : LA RÉFORME ET LA SIMPLIFICATION DE L OCTROI DE MER

DOM : LA RÉFORME ET LA SIMPLIFICATION DE L OCTROI DE MER DOM : LA RÉFORME ET LA SIMPLIFICATION DE L OCTROI DE MER Le 1 er juillet 2015, la réforme de la réglementation fiscale relative à l octroi de mer doit entrer en vigueur. Elle s inscrit dans le cadre de

Plus en détail

COFIDA. 1. La réforme de l'imposition des entreprises II et son impact dans l'agriculture et la viticulture

COFIDA. 1. La réforme de l'imposition des entreprises II et son impact dans l'agriculture et la viticulture 1. La réforme de l'imposition des entreprises II et son impact dans l'agriculture et la viticulture 1.1 Deux volets distincts Allégements pour les entreprises de personnes. Principe de l apport en capital.

Plus en détail

SWX Swiss Exchange Directive 16: Taxes (art. 23 RM)

SWX Swiss Exchange Directive 16: Taxes (art. 23 RM) SWX Swiss Exchange, Ce document contient les dispositions relatives aux taxes imputées aux participants par la SWX. Les données figurant dans ce document sont sans effet contraignant et n'engagent en rien

Plus en détail

0.192.122.975 Echange de lettres

0.192.122.975 Echange de lettres Echange de lettres des 23 juillet/11 août 1971 entre le Département politique fédéral et la Banque asiatique de développement concernant le bureau de la Banque à Zurich et le personnel qui y est affecté

Plus en détail

Nouvelle loi sur la TVA : plus simple, plus équitable et plus sûre dossierpolitique

Nouvelle loi sur la TVA : plus simple, plus équitable et plus sûre dossierpolitique Nouvelle loi sur la TVA : plus simple, plus équitable et plus sûre dossierpolitique 24 août 2009 Numéro 19 Loi sur la TVA Le 12 juin dernier, le Parlement a adopté une nouvelle loi sur la TVA qui entrera

Plus en détail

MODIFICATIONS DU CODE DES OBLIGATIONS

MODIFICATIONS DU CODE DES OBLIGATIONS MODIFICATIONS DU CODE DES OBLIGATIONS 1920 MARTIGNY 1951 SION 3963 CRANS-MONTANA 1870 MONTHEY 3960 SIERRE 1205 GENÈVE www.fidag-sa.ch TABLE DES MATIERES 1. Droit de la révision comptable... 3 2. Droit

Plus en détail

sur les bourses et les prêts d études (LBPE)

sur les bourses et les prêts d études (LBPE) Loi du 14 février 2008 Entrée en vigueur :... sur les bourses et les prêts d études (LBPE) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu l article 65 al. 4 de la Constitution du canton de Fribourg du 16 mai

Plus en détail

IV. comptabilité et révision

IV. comptabilité et révision IV. comptabilité et révision Vous devez tenir la comptabilité de votre entreprise Vous trouverez dans ce chapitre des renseignements sur les règles et usages en vigueur pour la comptabilité et la révision

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie Ordonnance sur l assurance directe sur la vie (Ordonnance sur l assurance-vie, OAssV) Modification du 26 novembre 2003 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 29 novembre 1993 sur l assurance-vie

Plus en détail

ACADEMIE DE CAEN REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE

ACADEMIE DE CAEN REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE LES OPERATIONS COURANTES CONNAISSANCES Les produits d exploitation les obligations relatives aux ventes La ventilation

Plus en détail

Société fiduciaire. Lausanne. Le nouveau droit comptable

Société fiduciaire. Lausanne. Le nouveau droit comptable Société fiduciaire Lausanne Le nouveau droit comptable Le nouveau droit comptable -2- Le nouveau droit comptable -3- Table des matières Petite rétrospective Nouvelle structure au niveau du Code des obligations

Plus en détail

Conséquences pratiques de la nouvelle loi sur la TVA Novembre 2009

Conséquences pratiques de la nouvelle loi sur la TVA Novembre 2009 Conséquences pratiques de la nouvelle loi sur la TVA Présentation de la nouvelle loi sur la taxe sur la valeur ajoutée Court aperçu sur les changements essentiels de la nouvelle loi sur la TVA Assujettissement

Plus en détail

Le Conseil d Etat du canton de Fribourg

Le Conseil d Etat du canton de Fribourg .0.5 Ordonnance du mai 005 relative aux sites Internet de l Etat Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu l article 9 let. c de la loi du 6 octobre 00 sur l organisation du Conseil d Etat et de l administration

Plus en détail

725.113.31 Ordonnance

725.113.31 Ordonnance Ordonnance du Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication 1 concernant l acquisition de terrain pour la construction des routes nationales du 1 er mai 1968

Plus en détail

LOI n 2014-288 du 5 mars 2014 «relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale» : les impacts (2)

LOI n 2014-288 du 5 mars 2014 «relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale» : les impacts (2) LOI n 2014-288 du 5 mars 2014 «relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale» : les impacts (2) Le Parlement a adopté, le jeudi 27 février, une loi dont l article 30 procède

Plus en détail

Loi fédérale sur le dossier électronique du patient*

Loi fédérale sur le dossier électronique du patient* Projet de la Commission de rédaction pour le vote final Loi fédérale sur le dossier électronique du patient* (LDEP) du 19 juin 2015 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 95, al.

Plus en détail

Traitement comptable des impôts sur le résultat selon les normes IFRS : un regard prospectif

Traitement comptable des impôts sur le résultat selon les normes IFRS : un regard prospectif Tax accounting Traitement comptable des impôts sur le résultat selon les normes IFRS : un regard prospectif Définition de la base fiscale des actifs et passifs Introduction L IASB a publié le 31 mars dernier

Plus en détail

Imposition d après la dépense (imposition forfaitaire) dans les cantons / recommandations de la CDF

Imposition d après la dépense (imposition forfaitaire) dans les cantons / recommandations de la CDF Décision de l'assemblée plénière de la CDF du 28 septembre 2007 Imposition d après la dépense (imposition forfaitaire) dans les cantons / recommandations de la CDF 1. Bases légales La possibilité d'être

Plus en détail

Les activités immobilières du marchand de biens : Aspects pratiques au regard de la TVA et des droits d enregistrement

Les activités immobilières du marchand de biens : Aspects pratiques au regard de la TVA et des droits d enregistrement SYNTHESE Fiscal Textes et références Article 1115 du Code général des impôts Les activités immobilières du marchand de biens : Aspects pratiques au regard de la TVA et des droits d enregistrement Juin

Plus en détail

Marie Lambert TVA. Mode d emploi. 50 questions-réponses pour optimiser la TVA et éviter les redressements

Marie Lambert TVA. Mode d emploi. 50 questions-réponses pour optimiser la TVA et éviter les redressements Marie Lambert TVA Mode d emploi 50 questions-réponses pour optimiser la TVA et éviter les redressements, 2011 ISBN : 978-2-212-54876-1 Chapitre 3 TVA à payer ou crédit de TVA? La clé en quelques mots La

Plus en détail

Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins

Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins Loi du 16 juillet 2008 modifiant le code des impôts sur le revenu et organisant une fiscalité forfaitaire des droits d auteur et des droits voisins

Plus en détail

Instructions concernant le règlement des examens

Instructions concernant le règlement des examens Instructions concernant le règlement des examens édictées par la Conférence suisse des impôts 1 re édition / 29.11.2004 / 6.12.2006 / 15./16.1.2009 / 13.6.2013 / 21 juillet2014 Instructions concernant

Plus en détail

Loi fédérale sur l assurance-invalidité

Loi fédérale sur l assurance-invalidité Délai référendaire: 15 octobre 1998 Loi fédérale sur l assurance-invalidité (LAI) Modification du 26 juin 1998 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 25 juin

Plus en détail

L administration fiscale entend contribuer activement au renforcement de la compétitivité des entreprises en complétant son offre de sécurité

L administration fiscale entend contribuer activement au renforcement de la compétitivité des entreprises en complétant son offre de sécurité L administration fiscale entend contribuer activement au renforcement de la compétitivité des entreprises en complétant son offre de sécurité juridique par l instauration d une Relation de confiance PROTOCOLE

Plus en détail

Règlement n 90 15 du 18 décembre 1990 relatif à la comptabilisation des contrats d échange de taux d intérêt ou de devises

Règlement n 90 15 du 18 décembre 1990 relatif à la comptabilisation des contrats d échange de taux d intérêt ou de devises Règlement n 90 15 du 18 décembre 1990 relatif à la comptabilisation des contrats d échange de taux d intérêt ou de devises modifié par les règlements n 92 04 du 17 juillet 1992, n 95-04 du 21 juillet 1995,

Plus en détail

Loi fédérale sur l assurance-maladie

Loi fédérale sur l assurance-maladie Projet de la Commission de rédaction pour le vote final Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) (Financement hospitalier) Modification du 21 décembre 2007 L Assemblée fédérale de la Confédération

Plus en détail